Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 

Newsletter de l’IH #316

Suivi des aristocrates de dividendes et des foncières cotées

Rejoignez nos 4840 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 



Rejoignez nos 4840 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

2 commentaires

Commentaire
1) Piksou
20/10/2019
Bonjour Philippe,
Encore une belle lettre!
Je tique un peu en lisant "la valorisation devrait être à 563 k€ au lieu de 535 k€".
Est-ce qu'une valorisation du portefeuille de plus ou moins 5% vous empêche de dormir? Je pense que non. Il est impossible de ne pas faire d'erreurs en investissement boursier. Nous avons l'avantage de n'avoir pas de compte à rendre tous les mois, trimestres, années comme doivent se contraindre les gérants professionnels. Tant que le flux de dividendes est supérieur au train de vie et vous permet de réinvestir une partie chaque mois vous êtes sur la bonne voie.
Vous trouvez des idées d'investissements en consultant les rapports de différentes sociétés de gestion, pourquoi ne pas commencer à sous-traiter son épargne en achetant des parts de fonds? Je me pose moi-même la question, les frais ont bien baissé dans l'industrie en réaction au succès de la gestion passive.
Bonne continuation!
Réponse de Philippe
Philippe
20/10/2019
Bonjour Piksou,

Mentalement je n'aime pas le fait de sous-traiter mon épargne à des fonds, même si certains ont un (très) bon historique.

J'ai vécu la crise de 2008-2009 en live, et j'ai vu des fonds très bons se faire massacrer, car rétrospectivement, ils avaient un positionnement trop agressif.

On a pu le voir également l'année dernière sur le fonds Indépendance et Expansion, trop exposé dans les équipementiers automobiles. Au final, cela veut dire qu'il faut contrôler régulièrement ce que fait le fonds pour avoir une bonne gestion de son risque : un comble si l'idée est de déléguer.

Bien à vous,

P.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.