Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 30/10/2021 16h12

Membre (2020)
Réputation :   78  

REPORTING N°23 (30/10/2021)


Reporting du mois d’octobre 2021.
Stratégie : Quality Growth Momentum


Bonjour à tous,

Ce fut un mois d’octobre riche en renforcements, à la faveur d’une volatilité élevée en début de mois.
12,5k€ versés sur PEA, 4,5k€ sur CTO (+utilisation de la marge à 7k€ en pointe).



Environ 2/3 des valeurs des portefeuilles ont été renforcées, principalement des sociétés de qualité et ayant surperformé le marché sur les derniers mois.

Quelques ventes de lignes pas ou peu significatives en panne de momentum (notamment Lauder, Yeti, Zebra, Harvia, CBrain, NetCompany) et quelques allègements effectués en fin de mois sur des valeurs qui sous-performent le marché (Facebook, Paypal, Agilent, Kering et Air Liquide) dont la tendance baissière depuis plusieurs mois parait difficile à inverser au moins à court terme. Pour BESI, je prends mes bénéfices, l’action étant au plus haut et bien plus volatile que ses pairs.

Ont intégré les pf ce mois-ci : Verbio, Generic Sweden, HMS et Garo sur le PEA. Danaher, Intuitive Surgical, Houlihan Lockey, IIP, Oracle et Thermo Fischer Scientific sur le CTO.

Guidance pour les prochaines semaines (tant que la tendance reste haussière ou neutre) :
- Limitation des achats et reconstitution de la poche de liquidité (qui demeure correcte).
- Remboursement progressif de la marge Degiro via quelques prises de bénéfices et apport personnel.
Il s’agira de bien se préparer pour le prochain bear market.

Bien à vous.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #152 07/11/2021 11h52

Membre (2020)
Réputation :   78  

Point intermédiaire semaine 44


Je profite d’un peu de temps libre pour faire un petit point sur la 1ère semaine de novembre et la guidance à court terme.

Ont étés allégées cette semaine:


- PEA : Kering, BESI, Air Liquide.
-CTO : Paypal, Meta (ex- Facebook) et Agilent.

Ont étés renforcés :


- PEA : Eurofins, Hexatronic, Verbio, HMS.
- CTO : Néant

Très peu apport, que des arbitrages en PEA (préservation de la liquidité). Allègement en CTO sur des trends baissiers alors que le marché est au plus haut, ce qui réduit l’utilisation de la marge à 4k€.

Mouvements probables à CT :


- Sur PEA-PME, vente de Streamwide pour renforcer Piscines Desjoyaux (étonnement délaissée par le marché) et ouvrir une ligne sur Vetoquinol, dont le business est plus stable que Streamwide à long terme.
- Sur PEA : Publication de BICO (ex-cellink) à venir. Pas à l’aise pour le suivi, je me suis fait diluer suite à une AK. Le cours ne fais que baisser alors que les pertes se creusent trimestre après trimestre. J’aimerai m’en séparer.
- Sur CTO : initiation d’une ligne sur Crocs. Je n’aime pas du tout leurs produits, mais peu importe, ce qui compte c’est la qualité des fondamentaux, la croissance du business et le momentum. En sursis : Paypal (qui publie cette semaine), Meta, Danaher et Agilent, dont j’ai du mal à accepter les comportements de cours alors que les marchés sont haussiers et à leurs plus hauts historiques.

Watch List actualisée :


- PEA : Lotus Bakeries, Novo Nordisk, Sofina, Arjo, Nordnet, Nexus.
- CTO : Crocs, Tesla, Arista Networks, Broadcom, Eaton, Blackrock, Lauder.
La vente d’Estée Lauder était une erreur, mais la ligne était de toute façon non significative.

Bon dimanche à tous.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#153 07/11/2021 21h55

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   250  

Bonjour L1vestisseur,

Je m’interroge sur le timing de votre renforcement sur Eurofins. Vous qui n’aimez pas les dossiers baissiers, là pour le coup c’est baissier en ce moment … Est ce simplement dans une optique long terme un peu contrarienne ? Ou anticipez vous une reprise épidémique cet hiver ? Ou autre ? Votre analyse m’intéresserait…

Bonne soirée

Hors ligne Hors ligne

 

#154 08/11/2021 08h16

Membre (2020)
Réputation :   78  

Bonjour Nemesis,

Eurofins a récemment relevé ses perspectives de croissance et bénéficie d’un très bon track record. Contrairement aux idées reçues, sa croissance future ne dépend pas uniquement des test covid.

Le constat est à peu près le même pour Teleperformance pour les deux premiers points.

Je pense que les gaps baissiers que nous observons en ce moment sur ces deux valeurs sont des anomalies de marché qui devraient être corrigées à court terme. A moins que je subisse un biais d’ancrage puisque ce sont deux valeurs que j’affectionne particulièrement et que je possède en portefeuille depuis mes débuts en bourse. Le débat est ouvert !

Bien à vous.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #155 08/11/2021 09h10

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonjour L1vestisseur,

Je pense exactement comme vous. Eurofins n’a clairement pas attendu le covid pour croître, puisqu’elle affiche une croissance de près de 15%/an de ses résultats depuis une décennie.

Alors certes une partie de cette croissance vient de l’externe (acquisitions à coup de dette), mais pas que. Elle a d’ailleurs réussi à très bien intégrer toutes ces acquisitions et en tirer profit, toutes les entreprises n’y arrivent pas aussi bien.

Le domaine est porteur et continuera de croître après le covid sans aucun doute. Les analystes n’arrivent simplement pas à faire des prévisions (on peut comprendre pourquoi) mais ça touche la majorité des équipementiers de santé et pas que Eurofins (Biomérieux, Abbott, Thermofisher, Sartorius…).

Le niveau de dettes n’est plus très alarmant désormais (leverage de 1,1 donc pas grand chose), les acquisitions pourront reprendre, avec une valorisation 2021 de 15x l’EBITDA, rien d’extravagant selon moi.

Dernière modification par MrDividende (08/11/2021 09h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#156 08/11/2021 11h56

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   250  

Bonjour,

Je ne remets pas une seconde en cause la pertinence d’un investissement à long terme dans Eurofins, puisque c’est la plus grosse ligne de mon portefeuille. C’est juste sur le timing que je m’interrogeais. Les tests Covid comptent pour environ 20% du CA en 2021 et il y a une grosse incertitude autour de cette activité pour 2022 et la suite (et comme vous le savez Mr Market adore l’incertitude).

Nul doute qu’à moyen terme la croissance organique (ou inorganique) prendra le relais, mais je me pose juste la question sur les quelques mois à venir, avec des comparables très difficiles à battre.

Mais j’ai ma réponse: "optique long terme contrarienne" :-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #157 13/11/2021 19h39

Membre (2020)
Réputation :   78  

POINT INTERMÉDIAIRE SEMAINE 45


Un petit point sur la semaine écoulée (principaux mouvements) + ajout de nouvelles valeurs en Watch List.

Les plus beaux momentum du portefeuille sur les 30 derniers jours


-PEA : Hexatronic (+53%) / EQT (+39%) / Mips (+34%) / ASM (+28%) / BESI (+28%) / Chemometec (+27%)
-CTO : Nvidia (+45%) / Crocs (+36%) / AMD (+35%) / Pool Corp (+30%) / Old Dominion (+26%) / Blackstone (+20%)

Ventes / allègements


Vente de Paypal sur CTO et Bico en PEA qui sont littéralement en train de sombrer depuis des mois. Paypal subit le même sort que Worldline, en publiant des résultats sous les attentes des analystes. Bico connait une forte croissance du CA mais les pertes se creusent proportionnellement à sa croissance. Je prends mes pertes sur ces valeurs ce qui me permettra de mieux dormir.

Achats / renforcements


ETF Nasdaq et S&P500, Alfen et EQT sur le PEA. Bien que les résultats d’Alfen aient été fraîchement accueillis (voir mon analyse sur la file dédiée), le potentiel de hausse reste élevé, l’entreprise surfant sur la vague des chargeurs EV. Sur le CTO, renforcement de IIP et Old Dominion en profitant du momentum. Achat de Crocs, qui fabrique des chaussures très moches, mais qui publie des résultats excellents + l’entreprise subit semble-t-il moins de problèmes de production que ses concurrents du fait de la simplicité de ses produits.

Watch List actualisée 


J’ai réintégré quelques valeurs jadis vendues. Tout d’abord Laboratorios Rovi, dont les derniers résultats sont tout bonnement excellents, et dont l’épisode de la contamination d’un lot de vaccins au Japon semble bien digéré.
Ensuite, Etsy et Enphase Energy, qui ont bien publié, et dont la forte volatilité permettra probablement un rachat sur repli à court terme.
Ajout de quelques pépites italiennes et allemandes vu sur la file de Corran + Monolithic Power proposée par Mr Dividende.

- PEA : Novo Nordisk, Sofina, Arjo, Nordnet, Nexus, Avanza, STMicroelectronics, Rovi, Wiit, Sesa, PVA Tepla, Pharmanutra, Addlife et Dermapharm.
- CTO : Tesla, Arista Networks, Broadcom, Enphase, Etsy, Upstart, Monolithic Power

Mouvements probables à CT 


- Sur PEA : Allègement prévus sur Kering et Air Liquide (en raison de la faiblesse du momentum, mieux vaut s’en séparer à un prix correct plutôt que de subir un énième mouvement baissier). J’analyse actuellement Wiit et Sesa, deux sociétés italiennes spécialisées dans l’IT. Aussi je sollicite l’avis de ceux qui connaissent bien ces deux sociétés qui me semblent intéressantes.
- Sur CTO : Je renforcerai surement une ou deux valeurs histoire de continuer à profiter de la hausse du marché tout en restant prudent quant à un possible retournement.

Bonne soirée


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#158 14/11/2021 12h25

Membre (2020)
Réputation :   115  

Bonjour,

La vieille rumeur de rapprochement Kering-Richemont enfle un peu plus avec la montée au capital de Richemont de deux fonds activistes. Ne pensez vous pas que le timing pour s’alléger n’est pas forcément idéal ?

Kering : des fonds activistes pousseraient Richemont à se rapprocher - 12/11/2021 à 09:02 - Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#159 14/11/2021 13h08

Membre (2020)
Réputation :   78  

Bonjour,

Je suis déjà bien exposé sur le Luxe avec LVMH et Hermes, qui sont plus performantes que Kering (en tout point).

Je ne pense pas qu’un hypothétique rachat de Richemont (qui est très loin de pouvoir se faire !) puisse changer les choses.

Le constat c’est que Kering constitue la plus mauvaise performance de mon portefeuille avec Air Liquide. Certes les résultats et les perspectives sont loin d’être mauvais, mais je préfère prendre quelques bénéfices en cette période haussière pour financer l’ouverture de nouvelles lignes plutôt que de sortir de l’argent frais.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#160 10/12/2021 11h33

Membre (2020)
Réputation :   115  

Bonjour,

Cela fait un petit moment que vous n’avez plus fait de point intermédiaire, vous qui en faisiez de manière hebdomadaire. Même pas un petit reporting de fin de mois en novembre.

Dans l’attente de vous lire

Hors ligne Hors ligne

 

#161 10/12/2021 22h17

Membre (2020)
Réputation :   78  

REPORTING N°24 (10/12/2021)


Reporting novembre /mi-décembre 2021
Stratégie : Quality Growth Momentum


Episode 1 : Un point sur le PEA


Cession de mes titres Air Liquide et Kering avec une plus-value honorable d’une vingtaine de pourcents. Les deux bonnets d’ânes de mon PEA se sont sacrifiés pour faire place à de jeunes pousses en pleine croissance :

- NCAB : j’ai peut-être trouvé en NCAB mon « nouveau Hexatronic ». Momentum impressionnant, CA 9M +40%, RN +127%. Producteur suédois de circuits imprimés.

- Soitec : je l’ai boudé pendant 18 mois, dubitatif sur les résultats et le track record. Mais le marché avait raison. CA 6M +47%, RN +236%, perspectives relevées.

- Rovi : sous-traitant pharmaceutique espagnol à la croissance impressionnante, semble s’être complètement remis du trou d’air de la fin de l’été. CA 9M plus que doublé, rentabilité en hausse, RN plus que triplé et perspectives relevées.

- Pharmanutra, Witt, Sesa , pepites italiennes pompées sur la file de Corran.

Deux grosses cap font leur entrée : il s’agit de Novo Nordisk et STMicroelectronics, que je ne présente plus et dont le momentum et les performances financières permettent de les intégrer sans hésiter au PEA.

Pour les actions Euronext, tout roule. Hermès fait son entrée à l’Eurostox 50, Adyen a été renforcée suite au récent gap baissier, et BESI a échappé à l’échafaud en s’étant bien reprise après son plus bas du 12 octobre.

Coté Nordiques, c’est plus contrasté. Alors que Mips (+45% de perf sur mon pf) et Hexatronic (+48%) tirent la performance vers le haut, Swedencare (+20%) et QT group  (+18%) consolident toujours. Pour Chemometec, c’est carrément l’arrêt cardiaque (-1%), même si les perspectives de long terme se sont embelies avec un relèvement des guidances.

Quant à Instalco, elle se traîne derrière tel un athlète venant de finir un marathon et à qui on demande de continuer à courir. -20% depuis son plus haut du 31 aout. Un PER 2022 estimé à 31, pour une croissance structurelle et récurrente de 25% par an et très peu de dette, c’est potentiellement une bonne affaire.

A noter la vente de la totalité de mes actions Evolution Gaming le 17/11 suite à des allégations de jeu illégal. Je suis vacciné grâce à l’affaire Solutions 30, ce qui m’a permis d’éviter la débandade qui a suivi. Quand ça sent le roussi et que des avocats s’en mêlent, sauve qui peut.

Watch List : Thule, Sofina et Tomra

A suivre le CTO dans l’épisode 2.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #162 12/12/2021 09h13

Membre (2020)
Réputation :   78  

REPORTING N°24 (10/12/2021) SUITE


Reporting novembre /mi-décembre 2021.
Stratégie : Quality Growth Momentum

Episode 2 : Un point sur le CTO


On entend beaucoup de gérants dire que les marchés sont moins chers que l’an passé à la même époque. En effet, la hausse des bénéfices des sociétés a été globalement plus élevée que la hausse des cours de bourse.

Exemples avec mon Top 3 sur le CTO :

Google : +120% de bénéfices, +67% sur un an.
Amazon : +35% pour un cours de bourse qui fait +11%
Nvidia : +134% de RN pour +132%

Si on regarde le Top 5,  Microsoft (+48% pour +61% sur un an) et Fortinet (RN +29% pour un cours de bourse qui fait +159%) font exception à la règle. La prime de survalorisation peut s’expliquer grâce à une série de performances trimestrielles impressionnantes qui ont toujours dépassé les attentes ainsi que par des prévisions de croissance et une visibilité exceptionnelle. Autrement dit-on paye plus cher la croissance future.

Face à ce constat : BUY and HODL

Le léger trou d’air de début décembre a été mis à profit pour renforcer mes plus fortes convictions :

Microsoft, Nvidia, Intuit, Fortinet, MSCI, Adobe, Epam, Repligen, AMD, ServiceNow, Nasdaq, Accenture, Inmode, Blackstone, Houlihan Lockey, Old Dominion, Intuitive Surgical, Thermo Fisher, Crocs, Copart : une belle brochette de valeurs sures, mêlant principalement tech, santé, et bancaires.

Nouveaux entrants : Monolithic Power, Etsy, Enphase, Entegris, Trex Company, Nova Limited, Arista Networks et Fox Factory. Pas mal de come-back après des T3 exceptionnels.

Ventes : Paypal, en mode couteau qui tombe, heureusement progressivement allégée grâce à ma stratégie momentum, ce qui m’a permis d’éviter de grosses pertes. Facebook, devenue Meta, en proie à d’innombrables scandales et procès, et un virage vers le Métaverse qui pour moi n’a rien de révolutionnaire et tient plus de la fantasmagorie irrationnelle.

Watch List : Broadcom, Tesla, Kla corp, Cadence Design, Applied Materials.

La proportion actions dans mon patrimoine s’approche des 90%. Celui-ci est de plus en plus volatile, la barre des 300.000€ a été temporairement franchie fin novembre. Il y a encore 18 mois, j’avais prévu d’atteindre cet objectif début 2023, mais cela va plus vite que prévu. Je continue d’appliquer ma stratégie, et je ferai un point début janvier sur l’évolution de mon patrimoine et éventuellement réévaluer les objectifs.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#163 12/12/2021 09h34

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   400  

Je vais vous suivre avec intérêt car sur le marché boursier d’une façon bluffante vous êtes mon opposé et dernièrement vos stratégies marchent bien mieux que les miennes.
J’ai beaucoup à apprendre de vous.
Mes propos sont à prendre au premier degré et sont sincères.

Dernière modification par vbvaleur (12/12/2021 09h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#164 12/12/2021 10h10

Membre (2013)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   344  

On a parlé de sa strategie sur le fil PayPal, ou L1vestisseur a acheté car cela montait pour ensuite vendre car cela a baissé.. pour moi une abération. Moi j’ai PayPal en buy and hold dans le portefeuille familial depuis le spin off. C’est un meilleur achat à 100 qu’à 200 ou 300. Et une meilleure vente a 300 que à 200.

Ensuite le HODL sur les FAANG oui cela me parait correct. Ce sont des bonnes entreprises même si un peu chères, elles ne sont pas en bulle.

Le reste, les mid et small très très cheres, c’est selon moi très risqué et qui s’expose a des chutes.
Nous verrons bien comment cela ira. Je n’accepterais pas ce risque dans mon portefeuille, mais je suis peut être entrain de passer a coté d’opportunités.

En ligne En ligne

 

#165 12/12/2021 10h28

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   400  

BulleBier on partage beaucoup de raisonnements.
Quand je dis qu’il à beaucoup à nous apprendre c’est parce qu’il à une grande partie de l’énergie du marché derrière lui, il représente plus le marché que vous et moi.
Si il a vendu Facebook et PayPal attention à vous en les achetant  car ce que vous considérez comme une opportunité peut devenir un jour une incroyable opportunité et vous allez mettre 4 ans à récupérer votre argent sur Paypal alors que celui qui aura été un peu patient fera du 30% Par an ou plus avec cette valeur.

Moi je sais que j’ai beaucoup à apprendre de lui pour améliorer mon rendement et je vais essayer de le suivre.

Dernière modification par vbvaleur (12/12/2021 10h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#166 12/12/2021 14h58

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   250  

L1vestisseur a écrit :

REPORTING N°24 (10/12/2021) SUITE


On entend beaucoup de gérants dire que les marchés sont moins chers que l’an passé à la même époque. En effet, la hausse des bénéfices des sociétés a été globalement plus élevée que la hausse des cours de bourse.

J’ai entendu ça aussi, et en l’occurrence je trouve que ça assez naïf (et pour ne rien vous cacher surprenant de la part de gérants): si l’on considère que la bourse price l’exercice en cours, c’est vrai, mais si l’on considère qu’elle valorise l’avenir, dire que l’on était plus cher fin 2020 me paraît nettement moins évident.

A par ça je me posais une question concernant votre stratégie, et serais curieux d’avoir votre avis: si l’une des superbes valeurs que vous affectionnez (google, MS, LVMH, ASML etc) venait à passer en trend baissier de moyen long terme, la conserveriez vous ?

Bonne fin de WE

Hors ligne Hors ligne

 

#167 12/12/2021 15h46

Membre (2020)
Réputation :   78  

@vbvaleur. Merci pour votre message, je ne doute pas de votre sincérité.

@BulleBier. A vrai dire je ne pouvais acheter que quand ça montait puisque l’action ne faisait que monter depuis 5 ans. Et je n’ai pas non plus acheté au plus haut puisque mon PRU était de 253€. Mon intervention sur la file Paypal consistait à trouver une explication à la chute du cours depuis juillet dernier. Qui pouvait prédire que le cours baisserait autant il y a quelque mois ? C’est facile de dire que la seule explication à cette chute (-17% sur 2021) est une survalorisation de l’action, alors que le Nasdaq prend 37% sur la période. Avec le recul, mes arguments étaient pertinents tout comme mon conseil, et je pense avoir aidé quelques personnes en leur conseillant de rester à l’écart. Vous avez peut-être un biais d’affection envers cette valeur car vous la détenez depuis longtemps en portefeuille elle que jusque-là elle avait très bien performé.

Cela dit, Paypal est peut être une bonne affaire aujourd’hui, mais quand le point bas sera-t-il atteint ? Personne ne le sait, la visibilité est nulle, et tant que je n’aurais pas compris les vraies raisons de cette chute, je préfère rester à l’écart.

Concernant l’investissement sur les mid et small chères, il est plus risqué par nature. La volatilité, à la hausse comme à la baisse est importante, ce n’est pas non plus pour autant que je vais rester à l’écart de sociétés comme Esker, Mips ou Inmode.

Sur les nouvelles sociétés que je rentre en portefeuille, je sais par avance que je n’en garderais pas la moitié. Les news, les publications, et les analyses que j’en tire remettent constamment en question mes investissements.

Je n’hésite pas à prendre mes pertes si je l’estime nécessaire, tout comme je n’hésite pas à renforcer même si la valeur est chère. C’est cette stratégie qui m’a permis de rester à l’écart des valeurs chinoises et de vendre sans trop de casse des boulets comme Atos, Worldline, BostonBeer, MarketAxess, Stoneco, Chegg, Ubisoft et j’en passe.

Je vois beaucoup d’investisseurs renforcer des actions qui ne font que baisser, pensant faire une « bonne affaire ». Pourtant, ils ne cherchent pas la cause de la baisse et renforcent en espérant un rebond « avec un peu de chance ». Au final, la plupart de ceux appliquant cette méthode font moins bien que le MSCI World.
Pour info, ma perf 2021 sur le PEA = +40% à ce jour (calculée directement par mon courtier BforBank) vs MSCI World +30%. Sur mon CTO je ne connais pas la perf mais elle doit être à peu sensiblement égale, les déboires du début d’année ayant probablement amputé la surperformance des tech américaines. Bien sûr une telle performance sera difficilement reproductible en 2022, hâte de voir comment les choses vont évoluer.

@Nemesis : Si l’on considère que la bourse valorise l’avenir, étant donné que nous avons plus de visibilité et de certitudes aujourd’hui qu’à fin 2020 (à mon avis), les marchés devraient être plus chers aujourd’hui. C’est peut être le cas si au lieu de comparer les PER 2020 et 2021 on comparerait les PEG. Là je m’aventure dans un domaine que je ne maitrise pas bien.

Pour en venir à votre question, cela parait assez improbable que l’une de mes chouchoutes adopte un trend baisser de moyen long terme. Ce n’est d’abord jamais arrivé si je ne me trompe ( ce qui ne veut pas dire que cela n’arrivera pas); et il faudrait un cataclysme ou une très bad news pour ce que soit le cas (fraude, scandale par ex).
Evidemment, si cela arriverait il faudrait refaire une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces), et prendre la décision qui s’impose.
Pour info, j’ai certaines valeurs en trend baissier mais plutôt court-terme que je garde en portefeuille pour l’instant (mais que je ne renforce pas) : Generac, Veeva, Idexx, T Rowe. Publications légèrement décevantes mes les fondamentaux ne sont pas remis en cause, à surveiller quand même.

Merci pour vos interventions.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#168 12/12/2021 17h15

Membre (2013)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   344  

PayPal a fait +100% en 2020, c’est typique du stock dont la valorisation est allee devant elle meme, qui monte trop vite en parabole. Le risque est plutot d’acheter des actions apres un phase parabollique et je vois beaucoup de cela sur le forum. Après, dire que PayPal est un couteau qui tombe apres +1xx% suivi de -40%, ce n’est pas cela une entreprise en crise. C’est une respiration ou une correction.

Meme sur le graphique on peut voir que l’action sort de la tendance en 2020-21 et que maintenant il revient sur la ligne de tendance de fond.

Cela dit je n’acheterais pas a ces prix la, etant plutot contre les prix chers des entreprises de croissance. Pour garder, pas de problème. L’entreprise va continuer a croitre et gagner de l’argent.

il y a des bonnes et des mauvaises raisons pour renforcer une action dont le cours a baissé. La bonne est quand on obtient un bon rendement en fonction des profits de l’entreprise. La mauvaise est le pifomètre comme vous le décrivez.

HS mais je suis positif sur la tech Chinoise, que j’ai deja tradé (acheté quand les prix etaient bas, vendus plus haut, avec succès (JD, Baidu, Softbank=Alibaba). C’est une meilleure affaire qu’en 2020.

Vous avez une excellente performance en tout cas, mais a par les GAFFA je ne vois pas trop de quoi etre optimiste. Esperons que cela continue.

Dernière modification par BulleBier (12/12/2021 17h16)

En ligne En ligne

 

#169 12/12/2021 17h57

Membre (2019)
Réputation :   118  

Je vois beaucoup d’investisseurs renforcer des actions qui ne font que baisser, pensant faire une « bonne affaire ». Pourtant, ils ne cherchent pas la cause de la baisse et renforcent en espérant un rebond « avec un peu de chance ». Au final, la plupart de ceux appliquant cette méthode font moins bien que le MSCI World.

Bien malin qui peut affirmer maîtriser toutes les causes menant à la baisse (ou à la hausse d’ailleurs) de certains titres parmi les fondamentaux, l’effet FOMO, les liquidités abondantes, la démocratisation du trading, la période de l’année, l’alignement de mercure et de saturne..

Evidemment qu’il faut faire ses devoirs mais de là à les faire mieux que le marché, c’est une compétence extrêmement rare..

Pour info, ma perf 2021 sur le PEA = +40% à ce jour (calculée directement par mon courtier BforBank) vs MSCI World +30%. Sur mon CTO je ne connais pas la perf mais elle doit être à peu sensiblement égale, les déboires du début d’année ayant probablement amputé la surperformance des tech américaines. Bien sûr une telle performance sera difficilement reproductible en 2022, hâte de voir comment les choses vont évoluer.

Je ne cherche absolument pas à être négatif à votre encontre L1vestisseur (ni envers les autres intervenants), mais ce genre de discussions reste souvent stérile entre les pures Growth, les value, les GARP, les momentums et les mix d’un peu tout ça.

Comme dirait ce bon vieux Guy Roux, c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses. Et pour un investisseur long terme de 30 ans aujourd’hui, ce sera dans au moins le double de son age..Il peut s’en passer des choses d’ici là.

Investir au plus bas d’un krach (et bravo pour la mise en oeuvre de moyens conséquents à ce moment là car tout le monde ne l’a pas fait) et avoir une belle perf depuis, de même qu’investir début 2010 et avoir une belle perf aujourd’hui sur une des décennies les plus haussières de l’histoire ne dit rien de la qualité d’une stratégie ou d’un stock picking sur le long terme.
Attention au biais de confirmation (votre stratégie marche à merveille jusqu’à maintenant) et au biais de compétence (votre métier vous a sensibilisé à l’analyse financière).

Votre performance absolue est très bonne et bravo pour cela. Une telle performance maintenue sur des décennies et la place au panthéon de l’investissement sera garantie smile

Bien à vous,

Dernière modification par Selden (12/12/2021 18h37)


Parrain Fortuneo (12846933) - Boursorama (CABE7634) - Yomoni

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #170 12/12/2021 20h05

Membre (2020)
Réputation :   78  

@BulleBier. Je n’ai pas dit que Paypal était un couteau qui tombe, mais que Paypal était « en mode couteau qui tombe », nuance wink Paypal n’est pas en crise, mais vous ne pouvez ignorer certains points qui soulèvent question, notamment le ralentissement de la croissance et la perte du contrat d’exclusivité avec ebay. Adyen (même secteur), remporte pendant ce temps contrat sur contrat, j’ai même vu des terminaux de paiement Adyen chez Go Sport Chatelet.

@Selden. J’ai souvent vu dans les files ces derniers mois des membres expliquer renforcer des Atos, Worldline ou encore Danone pour profiter de la baisse des cours. Un particulièrement dont je ne citerai pas le nom (je ne m’en souviens d’ailleurs plus), qui avait dans ses bagages un certain nombre d’années d’expérience en matière d’investissement et qui ne renforçait que les baisses sans renforcer les valeurs performantes. La performance de son portefeuille était tout bonnement mauvaises vs n’importe quel indice de référence.

Concernant le débat Growth / Value, cela me fait penser à un débat politique droite / gauche, où chacun reste campé sur ses positions, animé par ses propres convictions. Les deux camps ont des arguments valables. Je respecte ceux qui préfèrent la value, c’est tout à fait respectable d’avoir du Saint Gobain, du Air Liquide, du Stellantis ou encore du Vinci en portefeuille. Même si le débat est souvent stérile, cela n’en est pas pour le moins intéressant de discuter avec l’adversaire wink
Par contre je précise que je n’ai pas investi au plus bas d’un krach. Plus des 2/3 de mes apports sur PEA et CTO l’ont été en 2021, les marchés avaient alors largement retrouvé leurs niveaux d’avant crise. Pour la petite histoire, j’ai vraiment commencé en décembre 2019, avec 1500 euros répartis sur trois titres : Natixis, Renault et Alstom. J’ai du investir à peine 10k€ entre mars et avril 2020, et il me semble que j’étais encore en pertes fin mars 2020.

Par contre je reste humble sur ma performance 2021, pas de quoi pavoiser non plus. L’idée était de défendre ma stratégie face au billet #164 de BulleBier. Je ne souhaite pas rester à l’écart de certains titres sous prétexte que « c’est cher ». Et il y a fort à parier que ça soit encore plus cher dans 3 ans, et que l’on entendra à ce moment-là « maintenant c’est trop cher, il fallait l’acheter il y a 3 ans, ce n’était pas cher à l’époque ».


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#171 14/12/2021 22h50

Membre (2018)
Réputation :   56  

Bonjour et merci pour votre reporting régulier.

Je retrouve beaucoup de valeurs présentes dans mon portefeuille et je pense donc que l’on a des critères se ressemblant.
Je suis moi même en train d’essayer d’appliquer un momentum dans ma stratégie.

- Sur quels critères analysez vous le momentum ? (Notation ZB, EMA 100/160, autres)
- A quel moment déclenchez vous la vente ? l’achat ?


- Pour la vente, de mon coté je décide d’un pourcentage de perte max (20%) dans des conditions "normales (pas de krack ou de forte volatilité), je regarde un franchissement à la baisse de la EMA160 au delà d’une semaine (Gn store Nord, BHG, Stillfront….) et je compare avec le secteur.

- Pour l’achat c’est plus compliqué je trouve. J’ai la peur d’acheter au plus haut. Je regarde une tendance haussiere (au dessus de EMA100 depuis des semaines et j’attend un trou d’air qui n’arrive parfois pas…)


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #172 17/12/2021 20h36

Membre (2020)
Réputation :   78  

Petit point intermédiaire.


Les marchés ont dans un premier temps accueilli favorablement l’annonce de J. Powell sur les hausses de taux à venir. Et puis, le lendemain, brutal retournement de tendance, avec délaissement des techs. De quoi jeter un froid et à en désarçonner plus d’un. L’occasion rêvée pour les pro-cheap/value de sortir du bois et de blâmer la survalorisation des valeurs technologiques.

L’histoire se répète depuis plus de 18 mois. Bull market sur valeurs de croissance, puis coup d’arrêt, on les vend et on achète de la value. Un mois plus tard on revend la value et on rachète de la croissance. Cela semble réglé comme du papier à musique.

Certains diront qu’aujourd’hui la situation a changé, puisque les taux vont monter et les rachats d’actifs cesser. Ce serait la fin de cette « aberration de marché » qui sévit depuis une dizaine d’années. On serait même à la veille d’un krach type bulle internet.

Moi je vois un autre scénario dans un futur proche :
-Bonnes publication des valeurs de croissance, révision des guidances
-Accélération de la digitalisation et ruptures technologiques
-Abondance de liquidité, dans un contexte de TINA.

==> Et les marchés demeurent haussier est suivent la croissance des bénéfices.

Dans un scénario un peu moins optimiste, une « normalisation » des valorisations se traduirait par une croissance des bénéfices qui serait plus élevée que la croissance des cours de bourse et qui ramènerait les PER vers des niveaux plus raisonnables à moyen terme. Ce n’est que mon avis.

@gandolfi : Après avoir sélectionné les valeurs qui m’intéressent (quality + growth), j’analyse le momentum dans un premier temps par les variations à 1 mois, 3M, 6 M et un an. Je vais généralement (mais pas toujours) renforcer les valeurs les plus performantes, en profitant des trous d’air (le fameux « buy the dip »). Prime aux grosses convictions.

Pour les ventes, une valeur baissière qui évolue à contre-courant du marché et dont l’information à disposition ne permet de comprendre les raisons de la baisse à peu de chance de rester dans mon portefeuille si la conviction en la valeur n’est pas forte. Un momentum baissier est parfois annonciateur de déception sur les résultats futurs. Après, je suis long-termiste, mon but est de garder les valeurs en portefeuille.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

#173 17/12/2021 23h03

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   250  

Bonsoir,

Globalement en phase avec cette analyse.

Par contre il y a juste un truc qui m’a interpelé dans le discours de Powell, c’est qu’il présente désormais le virus comme un risque inflationniste, ce qui me semble constituer un point d’inflexion (outre l’inflation plus tellement temporaire). C’est à dire que chaque vague entrainant de moins en moins de restrictions dans les pays occidentaux, la demande est de moins en moins affectée, alors que l’offre reste affectée (quand la Chine ferme ses ports ou des régions industrielles, par exemple, ou quand des gens ne veulent pas reprendre le travail par peur de la pandémie). Jusque là il me semblait que le raisonnement était que l’épidémie était déflationniste et justifiait un soutien monétaire.

On n’est donc plus vraiment dans le paradigme "bad news is good news"  pour la tech… Néanmoins d’accord sur l’essentiel du propos.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #174 18/12/2021 08h56

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   400  

L’histoire se répète depuis plus de 18 mois. Bull market sur valeurs de croissance, puis coup d’arrêt, on les vend et on achète de la value. Un mois plus tard on revend la value et on rachète de la croissance. Cela semble réglé comme du papier à musique.

Nous sommes entrain d’assister à ça actuellement quand les actions avec le vent en poupe descendent, les actions délaissées se redresse.
Il y’a eu plusieurs séances ainsi.
Pour moi c’est ce qui peut éloigner la probabilité d’un krach éventuel car les actions sont de moins s’en moins couplées.
 
Les investisseurs cherchent à mettre des sociétés dans des cases en les appelant dans la valeur ou de croissance comme si c’était cloisonné  et qu’une société en croissance ne pouvait pas devenir une société considérée intéressante pour un investisseur dans la valeur.

Vous pouvez considérer un investisseur dans la valeur tel que moi car ceci est immuable mais les société basculent d’une case totalement inventée par vos soins à une autre très rapidement alors ça n’a pas de sens de faire ça.
Notre but en tant qu’investisseur dans la valeur c’est d’acheter quelque chose pour beaucoup moins chère que sa valeur réelle.

Quand j’ai acheté Apple avec plus de croissance que maintenant pour 10X les FCF en déduisant le cash de sa capitalisation. C’était un investissement intéressant pour un investisseur dans la valeur mais aussi une société bien plus en croissance que maintenant car le monde étant ce qu’il est lorsqu’on à comme perspective de vente 300 000 000 D ’IPhone par année alors que c’est du matos que nous pouvons le garder 3,4 ans sans le changer et que la moitié de la population mondiale est considérés comme très pauvre et que la société à beaucoup de concurrents et que c’est un produit de luxe.
La croissance justifiant le prix est tout simplement intenable le monde est trop petit pour la supporter.

IL suffit d’une année sans croissance pour qu’une société passe d’être considérée dans la croissance à bon pour les investisseurs dans la valeur, mais attention car c’est le très grand écart elle peut rapidement passée de 40X les FCF à 10Xles FCF donc -75% et même plus si le FCF a diminué.
Beaucoup d’actions de croissance ont eu des moments de vide passager.   

Une autre chose nous les investisseurs dans la valeur, nous avons pas votre énergie et votre capital  alors nous amortirons que très faiblement vos couteaux qui tombent et personnellement je vais bien prendre mon temps avant de m’y risquer.

Personnellement je crois aux cycles et tout est cyclique pas seulement les  actions considérés comme cycliques. Seulement les cycles ont une intensité et une longueur variable et plusieurs affectent une société.

Dernière modification par vbvaleur (18/12/2021 09h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#175 18/12/2021 09h26

Membre (2020)
Réputation :   78  

vbvaleur a écrit :

Les investisseurs cherchent à mettre des sociétés dans des cases en les appelant dans la valeur ou de croissance comme si c’était cloisonné  et qu’une société en croissance ne pouvait pas devenir une société considérée intéressante pour un investisseur dans la valeur.

Ce n’est pas cloisonné, une société de croissance peut très bien devenir value si son PER descend en dessous de 15, et inversement. Société de croissance est un terme grossier, j’imagine qu’on oppose ce terme à value puisque bien souvent une société de croissance présente un PER élevé.

vbvaleur a écrit :

Notre but en tant qu’investisseur dans la valeur c’est d’acheter quelque chose pour beaucoup moins chère que sa valeur réelle.

La valeur est objective, le prix est subjectif. Le marché est biaisé par le contexte TINA, des taux bas et une abondance de liquidité. Si l’on investit par rapport au prix, on peut très bien faire de bonnes affaires dans les valeurs de croissances dont le prix va monter dans le futur.

vbvaleur a écrit :

Quand j’ai acheté Apple avec plus de croissance que maintenant pour 10X les FCF en déduisant le cash de sa capitalisation. C’était un investissement intéressant pour un investisseur dans la valeur mais aussi une société bien plus en croissance que maintenant car le monde étant ce qu’il est lorsqu’on à comme perspective de vente 300 000 000 D ’IPhone par année

C’était moins évident à l’époque (je pense que vous parlez des années 10) d’imaginer le succès qu’aurais Apple aujourd’hui. Le modèle a fait ses preuves, le moat d’Apple est élevé, la preuve ils augmentent leurs prix de 10% par an et pourtant il y a de plus en plus d’acheteurs. Et Apple, c’est n’est pas que des téléphones (TV, cloud, montres, musique, et bientôt EV). Une grande boite avec autant de cash a la possibilité d’innover et de faire des acquisitions plus qu’aucune autre. Pour moi la croissance est tenable.

vbvaleur a écrit :

IL suffit d’une année sans croissance pour qu’une société passe d’être considérée dans la croissance à bon pour les investisseurs dans la valeur, mais attention car c’est le très grand écart elle peut rapidement passée de 40X les FCF à 10Xles FCF donc -75% et même plus si le FCF a diminué.
Beaucoup d’actions de croissance ont eu des moments de vide passager.

Cela arrive souvent pour les growth qui ne gagnent pas d’argent. C’est pourquoi le critère growth ne suffit pas dans mes critères de sélection, et que j’y ajoute le critère quality, qui nécessite que la boite réalise de bonnes marges et soit bénéficiaire.

vbvaleur a écrit :

Une autre chose nous les investisseurs dans la valeur, nous avons pas votre énergie et votre capital  alors nous amortirons que très faiblement vos couteaux qui tombent et personnellement je vais bien prendre mon temps avant de m’y risquer.

Vous êtes au moins 2,5x plus riche que moi si j’en crois vos investissements dans Discovery, le niveau de capital n’a aucune influence dans une stratégie que l’on applique.


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de l1vestisseur"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur