Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 22/10/2020 23h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   221  

Je suis d’accord sur le pétrole, et je pense qu’il y a un risque des 2021. Si on manque de pétrole car le pétrole de schiste est un peu moribond, régulations et fonds et ESG ou pas, le capital y viendra massivement pour produire plus, même si aucun capital ne vient de l’occident, il viendra des Russes ou des Indiens et Chinois si leur croissance stagne à cause des limitations de capacité ou de prix.

Quand à la valorisation des nouvelles énergies garantie pour l’avenir, c’est un peu de la flûte de pan, rien ne permet d’affirmer qu’elle restera si haute, et il y a un risque Majeur sur les actions: que l’entreprise qui paraît prometteuse en 2020 soit complètement dépassée en 2025 par une autre entreprise. Sur le secteur tech en 1999, c’etait America Online, Yahoo, Lycos les leaders, et seul microsoft est restée dans la course. C’est le risque sur les actions du secteur, il faut bien les choisir et savoir qui est un leader pour longtemps.

Il est certain qu’une revolution énergétique arrive, je ne dirais pas industrielle car la technologie est pas tant révolutionnaire que cela. Il faudra néanmoins beaucoup de temps pour remplacer les energies fossiles  car la quantité de capital et d’utilisation de machines de construction est enorme.

Hors ligne Hors ligne

 

#227 23/10/2020 10h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

@Nemesis et @BulleBier

Bien sur que la consommation de pétrole va reprendre après la crise !  Mais elle va diminuer par rapport à l’avant crise selon les majors elles-mêmes, voir les projections de BP que je reproduis dans mon message
Ce qui fait que l’on ne manquera pas de pétrole et que ce secteur ne me semble pas un investissement d’avenir. Les chinois et indiens ont bien compris le sens de cette histoire puisqu’ils investissent plus encore que nous dans les EnR pour leurs croissances…

Ce sont les investissements dans le pétrole qui vont s’éteindre rapidement, sous la pression des investisseurs comme du marché, investissements qui par définitions précèdent de quelques mois à quelques années leurs effets et réalisations. Les alternatives viables se mettent en place à grande échelle, avec une production EnR de plus en plus rentable et l’abandon du véhicule à essence (à partir de 2026 pour Volkswagen par exemple). Quand le choix est entre une industrie établie mais en déclin et dangereuse pour notre survie et une autre, à peine moins rentable mais qui nous laisse un avenir, je crois que la mobilisation du capital et des forces de travail peut être étonnamment rapide… D’autant que bien des infrastructures sont déjà en place (réseaux électriques et usines automobiles à adapter) et que la volonté politique est derrière (à commencer par l’Europe et Biden).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_couts_energies.png

Je n’ai pas dit que cette révolution avait eu lieu cette année, c’était simplement une RAZ qui aura servi à l’accélérer. Elle va mettre la décennie pour s’accomplir. Et on parle bien d’une révolution : Une révolution industrielle dans une perpective historique qui évoque les bouleversements de l’économie, de la société (et de l’environnement!) accompagnant inévitablement une révolution énergétique, comme vous le dites (les EnR aujourd’hui comme la vapeur/charbon l’était au XIX ème siècle ou le pétrole/électricité au XX ème), surtout quand elle s’accompagne d’une révolution des transports et de la communication (imprimerie industrielle au XIX ème et télécommunications au XXème). Mais peu importent les termes, je ne suis pas historien (pas plus qu’économiste) et je me contente de livrer mon ressenti d’investisseur.

J’ai bien précisé d’autre part que je me plaçais dans une perspective sectorielle. Evidemment qu’il y aura des entreprises gagnantes et d’autres perdantes, des restructurations et des impasses, et les leaders n’émergeront que dans quelques années.
Mais, pour reprendre votre exemple, la révolution dans la communication a tenté de commencer avec un peu trop d’avance sur les autres et ne se révèle vraiment que depuis quelques années. Cependant, un investissement assez diversifié en entreprises en 2000 dans ce domaine aurait pu être rentable non seulement par les leaders Microsoft (Google, Apple…) qui ont survécu, mais aussi par bien d’autres actions qui ont prospéré par le jeu des fusions (comme Lycos racheté par United Internet en 2004, dont le cours a été multiplié par 7 depuis), et qui pouvaient compenser de véritables faillites. D’où bien sur aussi l’intérêt de faire usage d’un peu de discernement dans le choix des entreprises comme pour tout investissement, même si les critères peuvent (doivent) être adaptés.

Pour ce qui est de la valorisation du secteur, je ne vois pas comment, avec ces perspectives de croissance forcée et cet afflux de capitaux directs et par siphonnage des EnF, elle pourrait ne pas continuer à augmenter sur quelques années, quitte a malmener quelques peu la logique des équilibres comptables, qui finiront ensuite bien sur par reprendre leur droit.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#228 23/10/2020 10h40

Membre
Réputation :   85  

Juste pour clarifier ma position: oui oui, je suis bien d’accord que le secteur pétrolier n’est pas un investissement d’avenir, disons à horizon 10 ans, puisqu’on travaille à le remplacer dans à peu près tous les domaines. J’évoquais juste un fort rebond en sortie de crise à cause du sous investissement, même si la tendance LT devrait rester baissière en effet. Tout est donc question d’horizon temporel, je suppose…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #229 23/10/2020 10h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

MOUVEMENTS D’OCTOBRE EN PORTEFEUILLE GENERALISTE :


OPA :


J’ai profité mercredi - à l’annonce du succès de l’OPA - de la hausse d’Ingenico (ING) qui a augmenté le différentiel de cours avec Wordline (WLN) pour vendre directement mes titres au marché. J’ai laissé hier jeudi une épuisette pour profiter de la baisse de Wordline (suivant le marché), pour essayer d’en acheter un maximum avec la somme obtenue (je m’étais fixé 2 pour 1). J’avais acheté le premier en mars en visant le second, espérant profiter d’un différentiel favorable pour l’OPA. Pari réussi : si j’avais acheté WLN en mars avec la même somme, j’aurais eu 10% d’actions en moins ; et selon les termes de l’offre principale de l’OPA (y compris le numéraire réinvesti), j’en aurais 4% en moins.

J’en profite pour publier les arbitrages dans mon portefeuille généraliste depuis le 5 octobre :

En PEA :



Vente d’Adyen (PV +21%), qui n’a pas démérité mais ne servait qu’à attendre le retour éventuel de Hipay (HIPAY), racheté après avoir été rassuré sur les comptes et sur les chiffres.

Vente Lucibel (PV +2 %), dont je ne vois pas de catalyseur à court terme, remplacé par Carbios (ALCRB) déjà haut et sans nouvelles mais tellement bien orienté (j’aurais du le dupliquer depuis longtemps)…

En CTO :


Vente Visa (PV  +28 %), excellente valeur de fond de portefeuille mais j’avais envie de plus de croissance, remplacée par l’Australien PushPay (PPH) sur lequel je lorgnais depuis longtemps. On peut s’attendre à de bons résultats avec la digitalisation sanitaire de la pratique religieuse aux USA et sa radicalisation incitatrice de dons. Les ventes de son principal actionnaire ne lui porte pas préjudice.

Vente de l’Australien Nanosonics (PV +5%), décidément décevant et bloqué par la crise sanitaire, remplacé par Resmed (RMD) (acheté à New York), à l’occasion de la forte baise du mois dernier qui ne faisait suite qu’à des résultats Q2 positifs, mais un peu en dessous des attentes. Le secteur historique apnée du sommeil est en baisse face aux priorités sanitaires, mais les respirateurs sont en hausse, même confrontés à une forte concurrence. Le suivi des séquelles d’insuffisances respiratoires de la covid avec leurs logiciels devrait monter en puissance.

Vente de Schrödinger (MV -10%) remplacé par Simulations Plus (SLP). J’avais hésité en juin, et il semble que j’avais parié sur le mauvais cheval… Ou peut-être est-ce maintenant ?… J’aurais du prendre les deux !

Vente AFC Energy (PV +3%), l’une des rares valeurs hydrogène en panne, et ayant le défaut d’être britannique en ces temps de Brexit, remplacé par JinkoSolar Holdings (JKS), valeur solaire en forme et ayant l’avantage d’être chinoise, pays épargné (?) par la deuxième vague sanitaire.

Bilan provisoire :


Les fintechs en hausse (Pushpay), voire forte hausse (Hipay), sans doute spéculatives.
Resmed, Carbios et Simulations Plus à peu près stables.
JinkoSolar était en forte hausse jusqu’à… mercredi où il a perdu 22 % ! C’est un peu moins que ce qu’il avait gagné depuis 15 jours mais ce pourrait être inquiétant. Cela ne correspond a priori à aucune nouvelle mais sans doute simplement, comme d’autres valeurs des EnR, à une correction après forte hausse


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #230 23/10/2020 16h27

Membre
Réputation :   10  

Les analystes de Goldman Sachs estiment qu’il faudra investir 2200Mds€ au cours des 30 prochaines années pour passer à une économie de l’hydrogène en Europe, et 10.000Mds€ au niveau mondial.
C’est gigantesque et, à mon humble avis, l’engouement actuel pour les valeurs vertes est à la hauteur de ce marché qui n’en est qu’à ses débuts.
Il y a 30 ans de développements devant nous.
En 30 ans, ce qui a été fait dans le pétrole en? 100 ou 150 ans, le sera dans des énergies vertes.

Quant à dire que la technologie n’est pas si révolutionnaire que ça… Pour répondre à BulleBier qui le pense :
Je pense que c’est l’inverse.
La transition énergétique ne se résume pas à remplacer des bidons d’essence par des ventilateurs, quand bien même ceux-ci font 150m de haut.
Des entreprises de pointe produisent des composants pour les énergies vertes, et améliorent sans cesse ces composants pour permettre une meilleure efficacité des installations.
SMA Solar Technology, par exemple, développe des systèmes photovoltaïques et propose des solutions de gestion de l’énergie.
Ce que fait Enegisme au niveau des entreprises.
La société  suédoise Hexagon AB fabrique des équipements et des systèmes d’information pour des applications géospatiales et industrielles permettant d’améliorer l’efficacité et la productivité de nombreuses industries. 
On peut alors penser à l’efficacité de la mobilité humaine.
Canopée est un navire à voiles, et GNL, qui va transporter les éléments de la fusée Ariane 6 de l’Europe vers la Guyane. Le trajet sera calculé et optimisé par ordinateur afin de profiter du meilleur parcours en fonction des vents.
Qui dit efficacité dit réduction des consommations d’énergie et moins de rejets polluants.
C’est ce que propose Enertime avec ses machines qui transforment la chaleur fatale des sites industriels en électricité.
Tout autant que Schneider Electric qui améliore l’efficacité énergétique des bâtiments.
Scatec Solar, producteur d’électricité solaire, vient de racheter SN Power, une société qui produit de l’électricité hydroélectrique.
La petite idée de Scatec étant d’installer du solaire flottant sur les retenues d’eau.
Pas bête, non? Ils vont maximiser la production d’électricité.
Mais ça ne se fait pas en claquant dans les doigts. Toute une ingénierie doit être mise en place pour optimiser ces systèmes.
J’arrête là, tellement les exemples sont nombreux.
Ne pas oublier que c’est en période de guerre que l’armement progresse le plus. On peut dire que l’on est en guerre contre le réchauffement de la planète.

Sinon, petite news qui pourrait bien le pénaliser :
Joe Biden a annoncé lors du dernier débat de la nuit dernière "Je me détournerai progressivement de l’industrie pétrolière", puis "J’arrêterai parce que l’industrie pétrolière pollue considérablement"  en proposant de la "remplacer au fil du temps par les énergies renouvelables". (info relayée par le site Novethic)
Joe Biden a un objectif de 100% d’électricité renouvelable en 2030,.
Ce qui ne remet pas en cause, pour autant, l’industrie pétrolière.
L’annoncer ainsi, à 15 jours des élections, dans le pays qui est le 1er producteur mondial de pétrole, c’est fort, mais risqué. Trump va s’en servir. Du moins, je le pense!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #231 24/10/2020 15h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

   Veille verte hebdomadaire     - 18 au 24 octobre -       


         Introductions vertes en bourse :


Cette semaine, elles se limitent à 2 SPACs et 1 Allemand  :

Decarbonization Plus Acquisition Corp. (DCRBU) pour fusionner avec une entreprise dont l’activité viserai à une réduction des émissions de carbone, SPAC le 20 octobre .

Rice Acquisition Corp. (RICE) avec l’ambition de fusionner avec une société d’énergie renouvelable, SPAC le 22 octobre.

Compleo Charging Solutions AG (COM) Fabricant de bornes de recharge Allemand,  le 22 octobre au Xetra.

Je profite de ce creux pour faire un petit suivi des récentes IPO gagnantes (seulement 1 sur 5 au cours du dernier mois) :

Array Technologies Inc. (ARRY), le fabricant de systèmes de suivi solaire pour panneaux photovoltaïque a été introduit au NASDAQ le 15 octobre au prix d’introduction de 22 $. Hier, huit jours plus tard, le cours était à 44$ (+100 %). A noter que la société Flex (FLEX), dont la filiale Nextracker est le principal concurrent d’Array, a vu son cours augmenter de 20 % au même moment, sur la rumeur d’une prochaine introduction en bourse de la filiale.

Montrose Environnemental Group (MEG) a gagné 27 % en 3 mois.
Laird Superfood (LSF) +15 % en 1 mois.

Enfin, 2 SPACs ont vu leurs cours grimper après l’annonce de leur fusion prochaine avec des entreprises vertes :

Live Oak Acquisition Corp. (LOAK) a gagné 10 % avant sa fusion avec Danimer Scientific.
HL Acquisitions Corp. (HCCH) +11 % avant sa fusion avec Fusion Fuel.

                   En panne :  Exxon-leaks

               
Point d’orgue de ma série sur les majors pétrolières : une enquête de journalistes de Bloomberg qui se sont procuré des documents internes d’Exxon (XOM) montrant que l’entreprise envisage d’augmenter ses émissions annuelles de dioxyde de carbone de 17 % en 5 ans ! Et cela malgré les quelques efforts (indiqués en vert) pour réduire ses émissions en déployant des énergies renouvelables et en enfouissant du dioxyde de carbone. En tenant compte du scope3, c’est à dire de la production de CO2 issu des produits vendus à ses clients, l’augmentation est équivalente à la production d’un petit pays développé comme la Grèce.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_exxon_carbon.png

Interrogé, Exxon a déclaré que les documents n’étaient pas à jour… Mais pour l’instant, ses seules mises à jour face à la crise ont consisté en une réduction des effectifs et des avantages sociaux, la suspension pour un an de grands projets et une réduction de ses dépenses d’investissement mondiales de 10 milliards de $ cette année…

Les mêmes documents indiquent qu’Exxon table sur une croissance continue de la demande de combustibles fossiles, alors que (sans parler de l’Europe) la Chine s’est engagée à être neutre en carbone d’ici 2060 (entrainant une baisse de plus de 65% de sa consommation de pétrole) et que la Californie a annoncé un nouveau plan visant à mettre fin à la vente de voitures à essence d’ici 2035, dans un État qui représente à lui seul 1% de la demande mondiale de pétrole. Et qu’enfin Joe Biden vient d’annoncer son intention de retirer le pays du pétrole !

Sachant qu’Exxon a été éjecté du S&P500 après 92 ans de présence et qu’il a été dépassé en capitalisation par Nextera (NEE), je dirais qu’il s’enfonce dans une série noire…

             En forme : L’Australie


Le pays continent veut devenir le premier exportateur d’énergie verte du monde et vient d’officialiser 2 méga-projets :

* Sun Cable :  Une ferme solaire sur 150 km² produisant 10 GW (l’équivalent de la production photovoltaïque totale française actuelle), une capacité de stockage entre 20 et 30 GWh et un câble sous-marin de 3 700 km entre l’Australie et Singapour, qui lui achèterait toute sa production pour couvrir 20 % de ses besoins. Projet de 15 milliards de $ d’investisseurs privés.

* Asian Renewable Energy Hub : 1600 éoliennes et 78 km2 de panneaux solaires, dont l’énergie sera utilisée pour produire de l’hydrogène vert par électrolyse de l’eau de mer, hydrogène qui sera exporté tel quel ou sous forme d’ammoniac vers l’Asie proche et le Japon.
Ils ambitionnent d’atteindre par effet d’échelle et grâce à la situation idéale du pays un cout de 2$/kg d’hydrogène. Opéré par  Vestas (VWX), Macquarie Group (MQG), Intercontinental Energy et CWP Renewables pour 36 milliards de $ dans une première phase de 15 GW puis une seconde de 13 GW.

Avec ces ambitieux projets, l’Australie vise également à opérer une transition depuis ses activités actuelles d’exportateur d’énergie fossile (pour 73 milliards de dollars par an), tout en valorisant ses terres arides et son climat.
D’autres pays producteurs de combustibles fossiles tels que l’Arabie saoudite, le Chili et la Russie souhaitent également créer un marché d’exportation d’hydrogène vert. Ainsi, en juillet, un consortium dirigé par Air Products (APD) et ACWA Power a annoncé la construction d’une usine d’énergie renouvelable verte et d’hydrogène de 5 milliards de dollars en Arabie saoudite dans la ville futuriste de NEOM dont je signalais dans le reporting Croissance Verte du mois dernier qu’AECOM va construire les réseaux.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#232 24/10/2020 16h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Bonjour @CroissanceVerte, tout d’abord merci pour vos posts toujours de grande qualité !

J’aimerais bien avoir votre avis sur une boîte qui m’intéresse, Stora Enso. Cette entreprise Finlandaise est l’une des seules entreprises leader sur le secteur du CLT (cross-laminated timber) a être publique (les géants autrichiens sont tous privés, y compris Mayr Melnhof : seule sa filière cartonnerie et emballage est listée) et ce secteur semble potentiellement plus porteur que le ciment "vert" type Hoffman : le CLT a en effet tendance a remplacer le béton dans les constructions nouvelles, et utilise une ressource vraiment renouvelable, contrairement au sable.

Stora Enso me paraît correctement valorisée et n’a jusqu’ici pas vraiment bénéficié de la hot money verte, probablement car elle est classée parmis les entreprises de la filière papier… Je suis assez tenté d’en prendre une petite louche d’ici quelques semaines si elle continue à corriger !

Hors ligne Hors ligne

 

#233 24/10/2020 16h32

Membre
Réputation :   30  

CroissanceVerte, le 22/10/2020 a écrit :

Le cadre de l’évolution des EnF par rapport aux EnR étant posés par les messages précédents, je me propose de répondre maintenant à @peakykarl, entre autres, qui me demande ce que je pense de l’envolée de certaines valeurs liées aux EnR depuis quelques mois.

Je n’ai pas de boule de cristal pour les prévoir mais, personnellement, je me place dans la perspective d’une 3ème révolution industrielle à la Rifkin (sans adhérer forcément aux changement sociétaux qu’il prédit en prolongement), accélérée et renforcée par l’urgence climatique croissante, dans la décennie qui a commencé.

Cela me conduit à anticiper (pas besoin de boule de cristal, il y a les études précédemment citées  en plus des soutiens étatiques et supra-étatiques) un transfert massif et rapide de capitaux du fossile vers le renouvelable dans les énergies et dans la mobilité, qui sont 2 des trois composantes de cette révolution industrielle (la 3ème étant la communication).

L’exubérance de valorisation de ces domaines peut certes conduire à des aberrations et volatilités individuelles considérables. L’exemple extrême de Nikola restera dans les annales (même si il se révèlera être finalement un bon véhicule pour la transition électrique et hydrogène de GM…).

Mais globalement, en attendant que se stabilise ce nouveau paradigme, la poursuite de la croissance boursière de ces secteurs me semble encore inévitable. Sans avoir de religion bien établie sur l’efficience du marché, je pense en effet que ce dernier anticipe leur montée en puissance accélérée.

Je citerai par exemple les électrolyseurs pour la production d’hydrogène. Certes, les hausses de cours de sociétés comme McPhy ou ITM Power ont été impressionnantes, mais pas tellement plus que l’augmentation des projets qui vont leur être confiés !

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_enf-r_18.png[/url]

On pourrait aussi anticiper une prochaine hausse de valorisation des entreprises de bio-carburants si l’on considère la progression nécessaire de production pour répondre aux scénarios de développement durable de l’IEA :

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_enf-r_20.png[/url]

Bonjour et m.erci de votre réponse argumentée. Je suis également convaincu qu’on se doit de réagir (enfin) à notre manière de consommer l’énergie et trouver d’autres solutions aux matières fossiles si possible pas trop tard…
Votre argumentaire sur les ENF et ENR va dans ce sens mais à ce qui m’interpelle est la performance YTD importante de certaines valeurs non encore profitables.
En tout cas sur le moyen et long terme avoir cette thématique en portefeuille comme la technologie, la santé et la Smart city me semblent indéniables.
Il me semble que ce fort rallye a été poussé et alimenté également par la rotation sectorielle de certains hedges funds comme on a pu le voir sur certains etf de cybersecurité comme L&G qui ont vu ses actifs nets  passer de 120m€ pré covid à plus de 1.55 Mds€ à ce jour… Dans cet etf on retrouve notamment des pépites comme Crowdstrike.

Hors ligne Hors ligne

 

#234 24/10/2020 16h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

@peakykarl : Attention à Crowdstrike qui n’est pas une "simple" boîte de sécurité informatique mais est aussi un dossier très politique : globalement c’est une entreprise très liée au parti Démocrate américain ("hack" de la DNC, les Pelosis y ont investi $1m…) et donc un pari risqué à 10 jours des élections !

Sinon, je remet une couche sur Equinor : je suis via son truchement actionnaire de Scatec Solar, Hywind Scotland, du projet de capture et stockage de carbone Northern Lights et de Commonwealth Fusion Systems, un projet de fusion nucléaire… La majorité de ces projets ne sont pas publics et pour ceux qui le sont, investir de cette manière est moins risqué qu’en direct - d’une part car le PRU d’Equinor est meilleur que ne l’aurait été le mien, d’autre part car si tout ça retombe comme un soufflé j’aurais toujours les gras dividendes pétroliers pour me consoler (et réinvestir dans de nouveaux dossiers).

Dernière modification par doubletrouble (24/10/2020 16h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #235 24/10/2020 20h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Bonsoir @doubletrouble, toujours heureux d’avoir de vos nouvelles !

Stora Enso m’intéresse aussi et je l’ai en watch-list depuis des mois. J’ai hésité en mars avec Smurfit Kappa (SKG), puis avec Svenska Cellulosa Aktiebolaget (SCA B) en juin ! Je ne regrette pas l’achat du dernier. Pour ce qui est de Smurfit, je suis plus mitigé.

Bref Stora Enso est une belle boite, et je ne peux qu’adhérer à son slogan : « Nous croyons que tout ce qui est fabriqué à partir de matériaux fossiles aujourd’hui peut être fabriqué à partir d’un arbre demain ». Je crois beaucoup en leurs emballages innovants verts, et bien sur en la technique de construction en lamellé croisé (avec laquelle j’ai construit ma maison il y a 10 ans déjà!).

Des Plus très supérieurs aux Moins pour moi :

+ Intégration verticale depuis la gestion de forêts jusqu’aux produits finis diversifiés
+ Digitalisation et Innovation l’ont révolutionné en 3 ans (sympathique interview du CIO – de l’année ! - dans computerweekly). Lancement récent d’un nouveau type d’emballages en fibres formé.
+ Investissements / désinvestissements « agiles » ( en septembre : Ouverture d’une ligne de production de cartons à propriétés barrières en Suède et d’une ligne de production de bois lamellé croisé en République tchèque / Fermeture d’une ligne de papier journal en Suède).

- Seulement 30 % de leur approvisionnement en bois en interne, malgré leur participation de 41 % dans Tornator (mais des accords de longue durée en plus).
- Encore à mi-chemin de la restructuration des activités déficitaires (papier essentiellement).
- Impact de la covid (comme tout le monde).
- Début d’un cycle de négociations sociales (mais bon, on n’est pas en France).
- Financièrement une baisse des profits Q3 moins importante que prévu, mais une baisse de CA (légèrement) supérieure aux attentes.

Cela a sans doute suffit à expliquer la baisse du cours depuis quelques jours ? Ça et peut être l’annonce d’une nouvelle méthode de valorisation de ses actifs forestiers sur la base des données des transactions de marché qui impactera la comptabilité au Q4 ?
S’il n’y a que ça, je doute (hors impondérable covid) que la baisse se poursuive au point d’en rendre le cours irrésistible, mais sait-on jamais ? En tout cas, une belle entreprise verte avec du potentiel de croissance.

                             ******************

A part ça, très intéressantes vos infos sur Crowdstrike !

Sur Equinor, vous savez que je la trouve intéressante dans ses perspectives, mais je reste très dubitatif sur la répercussion réelle des ses participations sur ses performances boursières (comme Total et bien d’autres). C’est un peu comme une décote de holding sans les avantages. Elles payeront peut-être dans quelques années, mais en attendant, quel coût d’opportunité ! C’est comme les dividendes, que je considère comme un piège à performance… Mais ce n’est que mon avis de forcené de la croissance !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#236 28/10/2020 13h21

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Feuille d’érable verte


Le marché canadien est un bon terrain de chasse pour la croissance verte, pris en tenaille entre une population soucieuse de la protection de la nature et une économie fortement basée sur l’exploitation des ressources naturelles. Cela stimule sans doute l’inventivité de nos cousins et nous offre de belles entreprises vertes.  J’en ai déjà 7 en portefeuille mais ma watch-list est plus importante. La voici, à l’occasion de quelques belles hausses cette semaine qui, comme d’habitude, me font regretter de ne pas l’avoir transformée en portefeuille réel…

Energies Renouvelables :


67 % de l’électricité du Canada, et 16 % de son énergie, est d’origine renouvelable (surtout hydro-électrique), cela explique l’existence de nombreux producteurs d’EnR : j’en ai déjà 3 en portefeuille (Transalta, Innergex et Brookfield Renewable) mais je surveille aussi trois autre producteurs diversifiés, développés à l’international, et produisant chacun plus de 2GW :

Boralex Inc. (BLX) (est entre autres le plus gros opérateur d’éolien terrestre en France !)
Algonquin Power & Utilities Corp. (AQN)
Northland Power Inc. (NPI)

Et surtout deux industriels de niche (en plus de Ballard Power et Thermal Energy, déjà en portefeuille) :

PyroGenesis Canada Inc. (PYR.V) Torches à plasma pour applications diverse, particulièrement : production de silicium de qualité solaire, recyclage de déchets industriels d’aluminium et de Zinc, destruction de déchets avec production d’énergie.

ZEN Graphene Solutions Ltd. (ZEN) : produit notamment des aerogels de graphène pour les batteries de prochaine génération… (pour l’anecdote, la société a récemment développé aussi un virucide à base de graphène, d’où sans doute une brutale hausse du cours cette semaine !)

Gestion de l’Environnement :


Dans ce secteur, qui peine à remonter la pente partout dans le monde, je n’ai pas retenu de sociétés de gestion des déchets et de l’eau pour l’instant. Je me contente de suivre une entreprise qui complèterai bien son compatriote Xebec Adsorbtion (qui s’occupe des gaz) :

H2O innovation Inc. (HEO) Fabricant de systèmes à filtres pour le traitement de l’eau, de produits chimiques et aussi opérateur de sites de traitements. Depuis l’acquisition de Genesys l’an dernier la société a atteint une taille mondiale. Gros contrat de dessalinisation au moyen orient.

Consommation :


Dans les produits de consommation naturels, pour compléter Burcon Nutrascience, j’ai en vue :

Goodfood Market Corp. (FOOD) : produits alimentaires frais et locaux livrés en kit au Quebec., croissance accélérée par les confinements. Presque la moitié du marché local, 91 % de ventes récurrentes. Lancement ces derniers jours d’un service WOW d’épicerie livrées le jour même.

SunOpta Inc. (SOY) : ingrédients alimentaire végétaux naturels.

Je m’interresse aussi à  :

EcoSynthetix Inc. (ECO) : Bio-polymères, en particulier des colles.

Good Natured Products Inc. (GDNP) : Bio-plastiques.

Enfin, il me semble que la société d’emballages papier et tissu Cascades Inc. (CAS)  pourrait bien profiter de la vague verte.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#237 28/10/2020 14h23

Membre
Réputation :   85  

Bonjour CroissanceVerte,

Je rebondis sur votre post mentionnant GDNP, pour vous demander votre avis sur Corbion (CRBN), société leader dans les procédés de fermentation, fournissant notamment le secteur agro alimentaire, mais investissant ces dernières années dans la production de bio plastique (en partenariat avec Total, soit dit en passant), pour faire face à la demande croissante.

Vu que c’est un peu votre credo, avez vous étudié le dossier, et si oui, qu’en pensez vous ? La valo est assez élevée, mon avis justement à cause de cette prise de position sur ces marchés, c’est à la mode, mais peut être qu’un "krach reconfinement" pourrait offrir un bon point d’entrée, dans une optique GARP (Green At Reasonnable Price) ?

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#238 29/10/2020 11h53

Membre
Réputation :   1  

Bonjour CroissanceVerte

Je suis avec intérêt votre portefeuille vert.
Je vois que vous possédez Brookfield Renewable et je voulais l’ajouter dans ma watchlist mais je ne le trouve malheureusement pas sur Degiro. En tout cas pas le titre de Brookfield Renewable Partners côté sur TSX à la valeur donnée sur leur site (aujourd’hui 70.10$). Degiro me trouve BROOKFIELD RENEWABLE COR-A qui côte 86$ ce qui ne me semble pas être le bon titre ou bien est-ce que je fais une erreur? Ou n’est-il pas référencé chez Degiro?

Si mon message dérange je le supprime mais je dois avouer que je galère et je n’ai pas envie de suivre le mauvais titre qui ne serais pas celui du renouvelable.

Bonne continuation pour votre portefeuille ô combien intéressant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #239 29/10/2020 12h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108  

Bonjour Yeti68,

Brookfield Renewable est aussi disponible sur Degiro sur le marché US. A moins que vous ne souhaitiez absolument l’acheter en CAD, celle sur NY est mieux pour vous, bonne liquidité et frais inférieurs chez Degiro pour les stocks listés aux US.

Sinon je pense que celle que vous voyez à 70cad sur Google ou Bloomberg par exemple et à 86cad sur Degiro est la même (isin:CA11284V1058) mais il y a vraisemblablement un problème de pricing sur Degiro car la US est à 52usd sur Google/Bloomberg mais à 64usd sur Degiro.

Dernière modification par Liberty84 (29/10/2020 12h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#240 29/10/2020 15h13

Membre
Réputation :   28  

Hello,

Je possède des actions de Brookfield Renewable Partners sur Degiro sur le NSY.

Elle cote à 53-54 USD sous l’ISIN BMG162581083, ticker BEP et sous le nom Brookfield Renewable Partners LP

Dernière modification par Twanou (29/10/2020 15h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#241 29/10/2020 20h18

Membre
Réputation :   1  

Bonsoir

M.erci à vous deux pour vos réponses. J’ai effectivement remarqué ces différences de pricing mais elles sont vraiment énormes pour que personne ne remonte l’info au courtier non?
Je pensais à la diversification en devises en partant sur TSX en $CAN plutôt que sur le NSY en $US.
En attendant je vais suivre les deux jusqu’à ce que je me décide.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #242 29/10/2020 21h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Bonsoir @Yeti68, @Liberty84 et @Twanou

Réponse la plus simple : comme le dit Liberty84, le moins couteux chez DeGiro est d’acheter au NYSE : Brookfield Renewable Corporation (BEPC) (Isin : CA11284V1058).

Si vous aimez vous prendre la tête, et si j’ai moi-même bien compris: Il y a 4  actions (ou assimilées telles) Brookfield Renewable… (on va oublier les nombreuses preferred shares) :

1) Brookfield Renewable Partners L.P. (BEP) cotant au NYSE (ce soir 53,94$)
2) Brookfield Renewable Partners L.P. (BEP.UN, BEP-UN ou BEP-U) cotant au TSX (Toronto Stock Exchange) (ce soir 71,88 CAD)
3) Brookfield Renewable Corporation (BEPC), cotant au NYSE (ce soir 66,48 $).
4) Brookfield Renewable Corporation (BEPC), cotant au TSX (ce soir 88,82 CAD).

On peut trouver les uns ou les autres selon les brokers. Historiquement, jusqu’au 30 juillet dernier, seuls  1) et 2) étaient cotés (isin BMG162581083).

En fait Brookfield Renewable est structurée en Société en Commandite Simple(Limited Partnership, ou LP) de droit Bahaméen (je crois). Plutot que d’actions, on parle souvent ici de parts.
Or de nombreux fonds de pension et investisseurs institutionnels américains ne peuvent pas acheter de parts de ce type pour des raisons fiscales.

Pour élargir sa base d’investisseurs, BEP a donc décidé de créer une structure de société plus classique (Corporation) parallèlement à sa structure en Commandite. Elle a profité de son acquisition de Terraform Power en juillet pour réaliser cette cotation des BEPC (Isin : CA11284V1058, toujours à la fois sur les marchés US et Canadien),  attribuant une action BEPC pour 4 actions BEP aux possesseurs historiques (comparable à une division d’actions) et en payant les actionnaires de Terraform en actions BEPC.

L’intention était que les actions BEPC soient équivalentes aux parts BEP et donc en suive le cours (je crois même qu’il est possible d’échanger une BEPC contre une BEP mais pas l’inverse). Elles sont également équivalentes au niveau du dividende, sauf que la fiscalité sur ces dividendes est différente pour un investisseur américain (les BEPC étant plus attractives).

Les actions BEPC devraient donc se négocier avec une prime simplement équivalente au gain fiscal. Il se trouve que le cours de BEPC outrepasse régulièrement celui de BEP augmenté de la prime. Cela devrait rentrer dans l’ordre.

Ou pas…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#243 30/10/2020 05h41

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

… Si l’on compare avec Brookfield Infrastructure Partners qui a fait la même opération 4 mois auparavant, le spread pourrait (?) continuer à augmenter… (A cause du flottant plus faible et de l’attraction de nombreux fonds qui étaient frustrés auparavant ?)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_spread_bip.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_spread_bep.png


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #244 30/10/2020 17h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Nemesis, le 28/10/2020 a écrit :

Je rebondis sur votre post mentionnant GDNP, pour vous demander votre avis sur Corbion (CRBN), société leader dans les procédés de fermentation, fournissant notamment le secteur agro alimentaire, mais investissant ces dernières années dans la production de bio plastique (en partenariat avec Total, soit dit en passant), pour faire face à la demande croissante.

Vu que c’est un peu votre credo, avez vous étudié le dossier, et si oui, qu’en pensez vous ? La valo est assez élevée, mon avis justement à cause de cette prise de position sur ces marchés, c’est à la mode, mais peut être qu’un "krach reconfinement" pourrait offrir un bon point d’entrée, dans une optique GARP (Green At Reasonnable Price) ?

Bonjour @Nemesis

Comme vous le savez, la valorisation d’une entreprise n’est pas mon premier critère d’achat. Cela ne m’empêche pas d’être attentifs aux éventuels points d’entrée que nous offre les conjonctures micro- ou macro-économiques. Dans l’optique s’une seconde jambe (retrécie) de krach, le problème sera de choisir parmi de nombreuses opportunités et je ne suis pas sur que Corbion sera dans les meilleures (pas assez volatile !).

Ceci étant dit, j’aime bien Corbion (CRBN), qui fait partie de ma petite watch-liste batave. Etonnamment, malgré le tropisme vert de la population et la richesse du terreau de start-ups vertes, j’en trouve peu de cotées, dans le pays qui a inventé la bourse (à ce dernier sujet, ne pas rater l’excellent documentaire "Le monde dans un tableau - Le chapeau de Vermeer" sur Arte) :
Signify NV (LIGHT) : Eclairages a économies d’énergie.
Accell Group (ACCEL) : Vélo et accessoires, notamment électriques.
Ils attendent de rejoindre Avantium (bio-polymères), Arcadis (Conseil en environnement) et Alfen (chargeurs pour véhicules électriques) en portefeuilles.

Corbion est pour l’instant restée sur le banc de touche pour cause de croissance un peu trop faible. Les résultats du premier semestre ne semblent pas mauvais dans les circonstances. Leur gamme de produits est de plus en plus intéressante (en particulier la conservation alimentaire, les bioplastiques avec Total et les aliments à base de micro-algues avec Nestlé) et ils sont en train d’éliminer à leur profit toutes leurs anciennes activités peu rentables. Ça frémit, effectivement.

Un point fort vert est bien sur cette co-entreprise avec Total avec une usine en Thailande et le projet de reconversion de la raffinerie de Grandpuits (en plus de la production de biocarburants, le recyclage chimique de déchets plastiques par pyrolyse et l’exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques). Elle me ramène au sujet de ce dernier et de ses nombreuses et prometteuses filiales vertes. Je radote un peu mais je trouve qu’elles ne sont pas assez mises en valeur, dans les deux sens : on n’en parle pas assez, et elles ne sont pas assez valorisées, et ce sera le cas tant qu’elles resteront cachées dans un bilan qui ne prend guère en compte que les EnF. En ce sens l’évocation par M. Pouyanné dans sa dernière intervention d’une éventuelle cotation d’Eren est un pas qui me semble essentiel. Lorsque la valorisation des filiales vertes deviendra commensurable avec celle de l’activité historique, alors on assistera à une accélération nécessaire de sa mutation en laquelle je veux croire.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#245 30/10/2020 18h28

Membre
Réputation :   85  

Merci pour votre retour, ma question ne concernait pas tant la valorisation que la qualité du dossier et ses perspectives. Je trouve aussi qu’ils se positionnent intelligemment sur plusieurs créneaux porteurs, on est donc plutôt en phase là dessus.
Par contre il m’est difficile d’estimer dans quelle mesure cela se traduira par de la croissance (rentable), c’est pourquoi je trouve les multiples actuels assez élevés… Bon elle est en watchlist, j’attends mon heure :-)

Bon week end

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #246 31/10/2020 07h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

          PORTEFEUILLE GLOBAL – octobre 2020 -           


Deuxième mois consécutif de baisse des marchés.

PORTEFEUILLE GLOBAL : +1 % sur le mois


Composé d’un portefeuille Croissance Verte négatif (-2,7%) et d’un portefeuille Généraliste nul (-0,1%) le portefeuille Global surnage à +1 % sur le mois d’octobre grâce au portefeuille Spéculatif (+28%)…
Même sans le spéculatif, il aurait tenu le coup face aux indices : CW8 (-2,6%), CAC40 (-4,4%), S&P500 (-2,8%), NASDAQ100 (-4%). Mais rien de très glorieux quand même.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_global.png

Hors portefeuille spéculatif :
Les PEA (31%) ont une performance mensuelle de -3,4%
Les CTO (69%) ont une performance de +0,3%
La proportion de valeurs vertes (les deux portefeuilles confondus) se maintient à 54%.

PORTEFEUILLE SPECULATIF : +28% sur le mois


Le portefeuille spéculatif joue toujours son rôle de couverture avec Novacyt et le BX4 du PEA.
Dans le CTO, curieusement, ce n’est pas la valeur covid (Fulgent) mais la situation spéciale (SunPower) qui couvre !

PEA:


Novacyt :
+93% dans le mois : Rachat de IT-IS, son fournisseur d’appareillage PCR, accroissant ses capacités de production des tests covid-19.

Evergreen :
je comprends que vu la conjoncture, Evergreen Holdings ne soit pas pressé de sortir du bois, mais ça commence à durer… Il ne se passe rien (4000 actions échangées dans le mois). Serait-ce mon désert des tartares ?

BX4 :
Après avoir oscillé pendant 3 mois, le BX4 est enfin en hausse un peu plus nette (presque 11%). Mais on sent un peu l’effet du beta slippage. La semaine prochaine sera décisive : Si les élections US se terminent franchement, je pense que le BX4 se remettra à osciller et deviendra inutile.

CTO :


Fulgent Genetics :
Mois de baisse (-22 %, soit les 2/3 de la hausse du mois dernier) que je ne comprends pas… Certes l’administration Trump a annoncé qu’elle renonçait à essayer de contrôler la pandémie (pourquoi ? elle avait essayé ?), mais ce n’est pas le cas des administrations locales. Et ce sont elles qui décident des politiques de tests. Comparaison avec Novacyt n’est pas raison, mais tout de même… Je persiste.

SunPower & Maxeon Solar Technologies :
J’ai décidé le 19 octobre, à l’occasion du croisement des cours des 2 actions à 18$, de liquider la moitié des positions SunPower (en hausse de 86 % depuis l’achat) et Maxeon (en baisse régulière depuis la scission, mais c’est toujours du bonus), soit au total une plus value de 109 % en un peu plus de 3 mois. SunPower a dépassé mes attentes, par contre Maxeon est décevant, mais son marché est plus dur.
Pourquoi seulement la moitié ? Je suis peut-être trop gourmand, mais j’ai décidé de jouer Biden gagnant avec le reste, sur son plan EnR.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_speculatif.png


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#247 31/10/2020 11h15

Membre
Réputation :   30  

Bonjour Croissanceverte

Bravo pour la résilience et l’alpha de votre portif !
L’exposition au BX4 même si "minime" peut-être stratégique en ces temps incertains…

Quelle est votre performance globale en YTD ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #248 31/10/2020 13h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_generaliste.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_generaliste_2.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_generaliste_3.png

ACTUALITÉS :


Il y a toujours 38 % des lignes qui n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant la liquidation de mars… Mais 36% ont non seulement rejoint ce niveau, mais l’ont dépassé d’au moins 30 %.

Les valeurs vertes seront commentées dans le portefeuille du même nom.

               Thèmes FINANCE


                           HOLDINGS : emmené par Prosus +9 %

Blackstone Group : Bons resultats Q3 :  bénéfices +9 % suite à des cessions de participations en plus value et la hausse de ses participations technologiques Bumble ou Refinitiv. Va racheter Simply Self Storage pour environ 1,2 milliard de dollars à … Brookfield Asset Management.
Exor : profite des avancées de la fusion FCA / PSA..
Financière de l’Odet : Q3 CA-4 %. Les rachats d’actions accélèrent.
Prosus Rachats pour 5 milliards d’actions Prosus et Naspers pour réduire la décote (?), et profite des bons résultats de Tencent.

                            PAIEMENT : emmené par Hipay +90 %

Afterpay a chipé Westpac à Zip pour proposer des comptes épargne
Hipay Q3 CA+27 %.
Worldline qui est le n°1 du paiement enEurope après la fusion avec Ingenico annonce des résultats Q3 inférieurs aux attentes :

                Thèmes TECHNOLOGIE


                                 TECH-PUB : emmené par CM.com +15 %

CM.com Q3 CA+76 %, Après les acquisitions consolidées en mars (Global Ticket) et en juillet (CX Company), l’entreprises a conclu un accord pour acquérir le fournisseur de services clients de commerce électronique RobinHQ.com.
Alphabet fait face à une action anti-trust de la justice américaine, mais un Q3 CA+14 % qui emporte tout.

                                 TECH-ANALYSES : emmené par Alteryx +10 %

Trimble va commercialiser des robots Boston Dynamics équipés de senseurs pour les relevés automatiques de terrains et de travaux.
Alteryx a récupéré en octobre la moitié de sa perte excessive du mois d’août qui me l’a fait acheter.
Dassault Systemes Q3 CA+4 % sous les attentes et révision des objectifs annuels.

                                 TECH-SERVICES : emmené par Lleidanetworks +10 %

Microsoft  Q3 CA+12 % et de bonnes ventes mais légèrement sous les attentes, en particulier pour la croissance de la croissance…
Clarivate avait encore prédit 5 des laureats de prix Nobel cette année à partir de ses banques de données.
Teleperformance : Belle acquisition américaine : Health Advocat, leader des plateformes de santé.
Freelance.com H1 CA +19 % mais marge opérationnelle fortement affectée par la crise
Lleidanetworks : H1 CA +29 %.

                    Thèmes INDUSTRIE

emmenés par personne

Kerlink : Q3: CA-7 %.
Ekinops Q3 CA-5 %, stabilité sur 9 mois.
Mynaric a levé 52,8 M€ pour aider à son expansion aux USA, en particulier dans les satellites militaires.
LAM Research : Bons résultats Q3 malgré l’embargo américain sur les livraisons au chinois SMIC.
AMD acquiert Xilinx.
Stmicroelectronics acquiert SOMOS Semiconductor.

                     Thèmes SANTE


                                   INSTRUMENTATION : emmené par ResMed +12 %

Resmed : Très bons résultats Q3 : CA+10 %, bénéfice opérationnel +27 %
Medtronic acquiert Ai Biomed, et donc des systèmes d’aide à la chirurgie par l’identification de tissus en temps réel, 7 ème acquisition de l’année.

                                  TESTS : emmené par Alpha MOS +10 %

Alpha MOS : Mauvais chiffres H1, mais le groupe d’investissement spécialisé Sweet Venture a investi dans la filiale BOYDSense pour leur développement d’un test non-invasif du diabète.
Qiagen a multiplié par 25 sa capacité de production de kits d’extraction virale.

                       Thèmes CONSOMMATION


                                      E-COMMERCE : emmené par MercadoLibre +12 %

Amazon Chiffres Q3 records, mais bénéfice net un peu sous les attentes.
JD.com lance des robots de livraison terrestres.
Shopify : partenariat avec TikTok.

                                       LUXE & COSMETIQUE : emmené par Farfetch +12 %

Farfetch a passé un accord avec Bambuser AB pour inclure leur système de video interactive.
Natura & co : A levé 1 milliard de $ pour rajeunir Avon !
Christian Dior : Les bons chiffres trimestriels de LVMH ont boostés Dior (et le rachat, finalement, de Tiffany, pourrait continuer).
Kering : Q3 CA-1,2 % et ventes Gucci -8,9 % mais e-commerce +101;9 % (12,5 % des ventes).

                         Thèmes MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS :

emmené par Roku et Bilibili +7 %

Apple : Q3 ventes d’iPhone en baisse de 20 %. Dernière minute : condamnation à une amende de 500 M$ pour violation de brevet à VirnetX.
Disney : Restructuration  pour prioriser le streaming.
Sony : Q3 profits +13 % emmené avec les jeux video. Profite du succès de la PS5 et s’apprête à racheter le service de streaming animé Crunchyroll.
Tencent : Regroupe sous sa houlette les sites de jeu en streaming Huya, Douyu et Penguin e-Sports. Envisage de monter à 20 % dans Universal Music.
Bilibili : va se faire coter à HongKong..
Charter Communication : Q3 CA+5,1 %, EBITDA +13,6 %.

                          TENDANCE VERTE :

emmenée par le thème SOLAIRE avec Jinkosolar +47 %, Dako New Energy +35 % et SunPower +28 %.

EVALUATION DES ARBITRAGES :


Mouvements de septembre :

Je suis pleinement satisfait des mouvements en CTO : Aspen Aerogel gagne +22 % alors que celui qu’elle remplace, Sharps Compliance aurait perdu -21 %. Nikola aurait perdu -36 % alors que son remplacant Switchback en a perdu -1% (en attendant la fusion) et que les renforts réalisé dans le même mouvement ont rapporté +65 % (Daqo), +88 % (SunRun) et +10% (Plug Power).
En PEA, le spread s’élargit doucement entre les biotechs sortantes (Innate Pharma -31%, Poxel -5 % et Cellectis -2%) et les Tests entrant (Alpha MOS -4 %, Vogo : +8 %, Qiagen -1%).

Mouvements d’août :

Satisfait de Brainchip (+57%), SunPower (+39%), et Altéryx (+16%), comparés aux bannis EML Paiement (-1%), Stericycle (-5%) et MACOM (+21%).
Farfetch (+12%) fait bien mieux que le vendu Ferrari (-6%).
Clarivate (-1%) fait à peine mieux que le sortant Dynatrace (-6%), qu’il remplace
La contre-performance, c’est Virgin Galactic (+2,5%) en attente d’envol alors que Snap, que j’ai vendu, gagne +97%…

Mouvements de juillet :

En PEA, arbitrages vers l’europe de plus en plus profitables : Lleidanetworks +121%, TIE Kinetix +32 %, et CM.com +14 %,  comparés aux baisses de DBV (-67%), Avio (-19%) et SMCP (-11%)
Quand aux Renforts verts, Mc Phy reste très profitable (+62%), par contre Lucibel (remplacée depuis par Carbios) et Avantium (-9%) sont restées en plan. Mais comme pour les sortants la situation est similaire : Seche (+4%), Veolia (-20%) et Suez (+53%), on va dire match nul !
En CTO : Les sortants Pennon (-12%), Ormat (+11%), Waste Management (+2% ) et Tetra Tech (+27%), auraient fait moins bien que les entrants : Vivint (+430 % avant de baisser d’un tiers après la fusion avec SunRun), PlugPower (+58%), mais FuelCell (-12%) et AFC (-4%) ont du être remplacés depuis.

Mouvements de juin :

Sur les 5 entrants en CTO, j’en ai revendu 4 et j’ai racheté 1 des sortants, ce qui dénote des arbitrages peu convainquants.
En PEA, une seule revente sur 7 et des performances différentielles très satisfaisantes.

PERFORMANCES BRUTES (par rapport aux pru) :


Sur les 100 valeurs du Portefeuille Généraliste :
24 baggers (+1) (Podium :  AfterPay +734 %, Tesla +488 % et MedianTechnologies +333%)
23 plus values entre +50 %  et +99% (-2)
28 entre +15 % et +50 %
25 entre -30 % et +15 % (pire moins value Advance Nanotek)

COURIER DES LECTEURS :

@PeakyKarl
Une performance globale YTD ne parlerait guère de mon stock-picking, sachant que j’ai fait un gros apport en février, que j’ai multiplié par deux en mars avec du BX4.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#249 01/11/2020 10h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

                              Veille verte hebdomadaire     -   26 au 31 octobre   -                             


              Introductions vertes en bourse :


Semaine scandinave…

Ocean Sun AS (OSUN) Fabricant de panneaux solaires flottants, le 26 octobre sur le Merkur Market norvégien.

Icelandic Salmon AS (ISLAX) Premier producteur de saumons islandais, le 27 octobre sur le Merkur Market norvégien.

Everfuel A/S (EFUEL) Producteur d’hydrogène vert, le 29 octobre sur le Nasdaq First North GM danois.

Airthings (AIRX) Fabricant de capteurs pour la qualité de l’air, le 30 octobre sur le Merkur Market.

… et SPACs, comme d’habitude.

Alberton Acquisition Corp. (ALAC) SPAC qui a annoncé sa future fusion avec SolarMax, fabriquant et installateur de panneaux solaires.

GigCapital2 Inc. (GIX) SPAC qui a annoncé sa future fusion  avec Bolder Industries, entreprise de plastiques recyclés.

Fisker Inc. (FSR) Fabricant de véhicules électriques remplace Spartan Energy Acquisition (SPAQ) avec qui elle a fusionné.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#250 02/11/2020 06h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_themes.png

                        ENERGIES RENOUVELABLES :                     


Seulement 1/4 des lignes n’ont pas encore retrouvé leurs cours d’avant-krach.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_podium_ener.png

Les meilleures performances du mois :

Daqo New Energy : Une forte hausse du prix du Silicium Polycristalin au cours du troisième trimestre (de 7 à 12$/kg pour un cout de production moyen de 5,3$ !) a obligé la société à réviser ses prévisions de vente car des client ont souhaité reporter leur achat. Elle prévoit de réaliser un split de 5 pour 1 des ses actions (ADS) américaines au 17 novembre. Elle a fait face à un rapport l’accusant d’exploiter des ouigours pour ses usines.
Beam Global (ex-Envision Solar) : Ventes à Atlanta et San-Diego.
First Solar : Q3 ventes +50 %

Les plus mauvaises performances :

SunRun : Après la fusion avec Vivint Solar et surtout la folle performance des ces deux valeurs sur ces derniers mois, une correctioin semblait inévitable.
Sunnova , alterne les bons et mauvais podiums depuis quelques mois, le coup de fouet que lui a donné le rapport vadeur du mois dernier a donné une belle réaction qui se paie ce mois-ci. Bon Q3  CA+37 % mais toujours en perte…
Eolus Vind : Chiffres semestriels au 31 août divisés par 2…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_ener.png

               PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS D’ENERGIE :


Albioma : Q3 CA-6 %. Confirme la fourchette basse de ses objectifs.
Global Ecopower : n’a toujours pas été recotée
Neoen : Contrats en Australie de vente d’énergie éolienne (110 MW) et financement d’un  parc solaire (460 MWc), 14 MW de projet solaire en France
Voltalia : Q3 CA+33 %. Contrats en France et au Zimbabwe.
Mint : OPA de la société familiale EODEN au prix misérable de 10€ avec un retrait de la cote pour objectif, mobilisation des petits actionnaires…
Transalta : Q3 EBITDA +12 %
COPEL va acheter de l’éléctricité produite par Voltalia au Bresil

                EOLIEN :

Vestas Wind : a racheté les parts de Mitsubishi dans leur co-entreprise MHI Vestas Offshore. Contrats en Egypte, au Vietnam…
PNE AG : Construction de deux nouveaux parcs éoliens en Allemagne (25 et 21,6 MW).

                SOLAIRE :

Enphase : Les ventes du Q3 ont baissé de 1 % au Q3 MAIS les marges bénéficiaire ont augmenté de +53 % et le bénéfice par action de +22 % ! Cependant, les coûts d’exploitation ont augmenté de +39 % aussi… Le modèle économique de la société semble en train de changer avec une montée en puissance des ventes en Europe et les nouveaux systèmes de stockage.
SolarEdge : contrat avec Enfidus et partenariat avec Schneider Electric.
Generac : Achète Enbala Power Networks spécialiste des système d’energie distribuée (grid).

                HYDROGENE :

ITM Power : Augmentation de capital de 135 M£, accompagnée d’une prise de participation de 30 M£ de la part de l’opérateur gazier italien Snam Spa.
Nel : va installer 50MW d’électrolyseurs en Norvège ainsi qu’une station de 1,25 MW aux USA et une autre pour Everfuel aux Pays Bas.
McPhy : Augmentation de capital institutionnels de 180 M€ dont TechnipFMP pour 15 M€ avec un partenariat.

        RECUPERATION THERMIQUE

Thermal Energy International : Trimestriel finissant au 31 août record : CA +43 %, idem marge.

                     GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :                   



les 2/3 des lignes n’ont pas encore retrouvé leurs cours d’avant-krach.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_podium_envi.png

Les plus fortes performances boursières d’août sont le fait de :
Xebec Adsorption : ?
Scidev : Trimestriels : CA+755 %
Itron : La seule explication que je vois à cette hausse mensuelle (qui succède à deux mois de baisse) est l’annonce fin septembre d’un plan de réduction des coût pour économiser 20 à 25 M$ /an. Itron va déployer sa solution de gestion de l’énergie sur le réseau de New Brunswick Power.

Les fortes baisses :
Fermentalg : Pas d’explication. Loin des yeux (de la presse) loin du coeur ?
Saxlund : augmentation de capital.
Vow ASA : Corrige après sa forte hausse. Q3 CA+10,6 %, EBITDA-12 %.Commandes en hausse.
Partenariat avec Repsol pour aider ce dernier à atteindre le zéro carbone.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_envi.png

                    GESTION DES DECHETS ET DE L’EAU :

Waste Management acquiert Advanced Disposal et le retire de la cote.
Pizzorno H1 CA -14 %, reduction de la perte.
Séché Environnement : Q3 CA+1,8 %, confirme son objectif.
Ecoslops : Projet d’une station de traitement des huiles en Martinique.
Tomra va recycler les cartouches de gaz sodastream et diffuse un système de tri des déchets miniers.

                CONSEIL ET CONTROLE  :

Tetra Tech : Contrat de 24M$ de l’Agence Americaine de developpement pour opérer en Asie centrale.
AECOM Vend sa branche de construction de centrale d’energie à la société de gestion d’actifs privée CriticalPoint Capital.
Sweco gagne un contrat en Chine pour la conception d’un parc technologique.
Envea : H1 CA-22,5 %.
Vaisala : Q3 CA-11 %
Eurofins Scientific : Q3 CA+21 % monte encore en puissance sur les test covid.

                   BIOMATERIAUX :

Metabolic Explorer : Pénalisé par une avancée majeure de la concurrence : dans le cadre de leur partenariat, Lanzatech, Total et L’Oréal ont réussi une première mondiale avec la production du 1er emballage durable à partir d’émissions de carbone captées et recyclées.

                   CONSOMMATION :                   


La moitié des lignes n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant krach.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_podium_conso.png

Les Tops du mois d’octobre:

Darling Ingredients : Bon d’accord, les résultats présentés en août étaient bons, mais de là à booster le cours pendant 3 mois …
Verallia : Q3 CA+5,3 %, A relevé certains de ses objectifs pour 2020, après une croissance des ventes meilleure que prévu au troisième trimestre, tirées notamment par l’Italie et l’Amérique latine.

Pour les flops du mois :
Biosearch ?
Beyond Meat, il faut bien souffler de temps en temps. Bon, là, c’est une grosse respiration ! Mais quand on est spéculatif…
Lucibel : H1 CA-22 %, perte nette légèrement réduite.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_oct20_ptf_cv100_conso.png

Pour les autres :
Svensca Cellulosa : Q3 CA-7 %, effondrement de l’EBITDA.
Tesla : Q3 CA+39 %, 5ème trimestre bénéficiaire, toujours grâce aux crédits pollution.
Nikola : Il semble probable que le pickup électrique Badger ne sera pas produit, sachant que GM, qui est en train de négocier une augmentation de sa participation dans l’entreprise, a annoncé sortir son propre pickup GMC Hummer électrique.
Hoffman Green : H1 CA triplé (sachant que l’an dernier, il n’y avait pas encore de production de ciment !), trésorerie solide. Contrats avec Cemex et LG

              PERFORMANCES BRUTES (par rapport aux pru)               


La plus value potentielle du portefeuille Croissance Verte redescend à +60% (+85% pour l’Energie Renouvelable, +30 % pour le Gestion de l’Environnement, +75% pour la Consommation)
Le bouquet de baggers retombe de 24 à 19. Le podium est occupé par : Tesla (+511%), McPhy (+388%) et Carbios (+337%). Sont déclassés : Neoen, Sunnova, Nel, Eolus Vind et Biosearch.
21 lignes en plus value de 50 % à 99 %
19 lignes sont en moins value, les pires étant Veolia (-27%), Clean Harbor (-29%) et Ecoslops (-32%).


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de croissanceverte"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur