Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 01/03/2020 08h48 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Poche de portefeuille spéculative opportuniste Covid19


Je ne suis pas à l’aise avec le trading, me méfiant de mes émotions et de mon inexpérience. Mes achats spéculatifs sont donc de long terme, sur des espoirs de croissance future pour des medtechs (tiens, au fait, annonce en fin de semaine d’une OPA sur EOS Imaging !), des biotechs ou des cleantechs sélectionnées.
Mais le Covid19 m’a donné envie d’essayer deux achats opportunistes sans intention de garder ces valeurs au-delà de leur hausse épidémique. J’ai ainsi sélectionné : Novacyt et Zoono

Novacyt (ALNOV) :
C’est une biotech française produisant des test diagnostics pour diverses infections dont… le Covid19.
Acheté le 13 février à 0,91€, revendu le 19 à 1,70€, repris le 21 à 1,02€…
Pour l’instant, PV = +161 %
J’ai hésité à faire de même avec Thermo Fisher Scientific et avec Co-diagnostics. Pour le second j’aurais du !

Zoono (ZNO) :
J’aime bien les petites valeurs australiennes dynamiques. J’en ai déjà acquis 8 dans les diverses poches. J’avais Zoono en watchlist, aussi il m’a été facile de la sélectionner. Ils fabriquent des solutions anti-microbiennes (aussi anti-virales) propriétaires qui se fixent sur toutes les surfaces.
Je l’ai acheté le 12 février à 1,39 AUD, failli le revendre le 27 sans PV… et puis le naturel est revenu au galop, et j’ai décidé de le garder sur le plus long terme sauf chute très spectaculaire. PV actuelle +36 %…

Il faut dire, du point de vue de la Croissance Verte, que la protection de l’environnement n’exclut pas NOTRE protection VIS A VIS de l’environnement !

P.S. : Soit dit en passant, à propos de mes valeurs australiennes, elles ont baissé de 19% en moyenne sur la semaine ! J’ai toute confiance en elles pour rebondir mais il ne faut pas oublier que l’Australie, que l’on voit souvent comme un pays occidental, est TRES fortement exposé à la Chine !

Dernière modification par CroissanceVerte (01/03/2020 09h38)

Hors ligne

 

#52 02/03/2020 19h38 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Croissance Verte isolée :


L’énergie la plus verte est celle que l’on ne consomme pas.
Martelé depuis 50 ans le message a été intégré dans les esprits et les normes, mais beaucoup reste encore à faire pour que les habitats ne soient plus le premier poste de consommation énergétique (encore 40%). D’autant que les administrations ont toujours du mal à calibrer les aides permettant d’y parvenir (voir le message #37).

Parmi les 8 sociétés cotées de fabrication d’isolants que j’ai pu dénicher aux 4 coins de l’Europe et aux USA, certaines ont une activité beaucoup plus large, ce qui dilue la partie verte (isolation) : l’anglais Zotefoams plc (Mousse cellulaire), le français Saint-Gobain (Laine de verre Isover), le belge Recticel (Mousse rigide PIR).
De plus Zotefoam est en panne de croissance, ce qui est vrai également du danois Rockwool (Laine de roche) malgré une belle reprise ces derniers mois.
L’américain Owens Cornings (Fibre de verre et polystyrène extrudé) a fait une belle année 2019 mais termine avec le souffle court à 10 % en dessous des prévisions. Il lui reste de belles perspectives de croissance même si elles sont révisées à la baisse.

La société qui me semble avoir la meilleure dynamique (même si elle est maintenant un peu chère par rapport à ses consœurs) est l’irlandaise Kingspan (principalement mousse rigide PIR mais aussi beaucoup d’autres éléments de construction durable) dont la croissance est le reflet des nombreuses acquisitions et extensions passées dans le monde (et malgré ses échecs l’an dernier à racheter des activités de Recticel).
Cela dit, elle est talonnée par une plus petite société, mais dont la technologie me semble plus prometteuse : Les panneaux de fibre de bois. Il s’agit de l’allemand Steico, mais j’ai un biais sentimental : c’est ce que j’ai utilisé pour ma maison d’hôtes …

Reste, hors concours, l’américain Aspen Aerogel, le leader de la technologie aérogel de silice (les autres ne sont pas cotés : Enersens en France, Cabot en Allemagne, Jios en Corée et Joda en Chine). Cette mousse pétrifiée nano-poreuse ultra-légère est hydrophobe, ininflammable, hyper-résistante et son pouvoir isolant est 3 fois supérieur aux isolants classiques. Pour l’instant, son coût de fabrication le réserve à des marchés de niche, très lucratifs, d’ailleurs (électronique, aérospatial…). Mais Aspen aerogel a déjà réussi à produire de fins panneaux d’enduit isolant « Spaceloft »pour l’habitat…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_tableau_isolation_2.png

Dernière modification par CroissanceVerte (02/03/2020 20h02)

Hors ligne

 

[+2]    #53 05/03/2020 07h53 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Nouvelles poches de Croissance Verte


En ce début d’année chahuté je suis de plus en plus convaincu que la croissance verte est une voie d’investissement qui a de l’avenir. Les 2 poches que j’y consacre dans mon portefeuille se portent plutôt bien. En tous cas mieux que le reste !
Depuis leur constitution, un certain nombre de sociétés que je n’avais pas sélectionnées dans un premier temps continuaient à me faire de l’œil, et j’en découvrais d’autres au gré de mes analyses du secteur. J’ai donc commencé à constituer de nouvelles poches en début d’année, mais l’essentiel vient d’être acheté à l’occasion d’une rentrée d’argent qui me donne en même temps l’occasion de ré-équilibrer un peu mon patrimoine de l’immobilier vers les actions. Le timing semble assez favorable en profitant des turbulences épidémiques, mais qui peut le dire ?
Le modèle reste assez semblable aux deux premières avec un partage plus ou moins équilibré :
- entre valeurs en euros (pour les avantages du PEA plus que pour la croissance qui est généralement moindre, et pour la diversification géographique en association avec les nordiques) et hors euros (en CTO),
- entre sociétés de grande croissance établies, ou spéculatives, et d’autres d’une croissance moins marquée mais néanmoins prometteuse par leurs modèles sinon par leurs chiffres (chiffres que j’utilise à la marge pour conforter ou pas les sociétés bien établies).

POCHE ENERGIE VERTE 2 :


La première m’avait en effet laissé un goût d’inachevé. Le domaine est si riche et montre une telle croissance que tous ses recoins sont dignes d’intérêt. Je n’en ait certainement toujours pas fait le tour, mais voici une seconde sélection :

Dans le domaine de l’hydrogène (pour compléter Ballard présent dans le portefeuille n°1) 3 sociétés pour les electrolyseurs (production d’hydrogène vert) et 3 sociétés pour les piles à combustible :
ITM Power plc (ITM) : PRU = 96,20 GBP
Une société anglaise qui produit et gère des stations d’électrolyse.
Nel (NEL) : PRU = 8,64 NOK
Idem mais norvégien. Et fabricant en plus de stations-service à hydrogène.
McPhy Energy (MCPHY) : PRU = 4,55 EUR
Société française spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’équipements de production (éléctrolyseurs) et de stockage d’hydrogène vert sous forme solide. J’étais méfiant sur ses capacités à décoller, mais c’est fait.
AFC Energy plc (AFC) : PRU = 22,60 GBP
Piles à combustible industrielles anglaises
Plug Power Inc. (PLUG) : PRU = 4,42 USD
Piles à combustibles industrielles et pour la mobilité, américaine.
Fuelcell Energy, Inc. (FUEL) : PRU = 1,95 USD
Fournit  une configuration d’hydrogène distribuée trigénérationnelle qui produit de l’électricité, de la chaleur et de l’hydrogène, ainsi qu’une solution de capture du carbone par pile à combustible pour les centrales électriques au charbon ou au gaz. Assez speculative.

Dans le domaine de l’isolation thermique (voir post #52 ):
Aspen aerogel (ASPN) : PRU = 8,45 USD
Kingspan Group (KRX) : PRU = 58,40 EUR
Steico SE (ST5) : PRU = 30,95 EUR

Dans le domaine du solaire :
Daqo New Energy Corp. (DQ) : PRU = 53,58 USD
Producteur de panneaux solaires chinois (j’ai fini par admettre que les producteurs occidentaux auraient toujours du mal à lutter. Je conserve pour l’instant dans le portefeuille n°1 : First Solar car elle est devenu si peu chère qu’elle pourrait devenir rentable et SunPower qui va délocaliser sa production en Chine en profitant d’une scission).
Deux gros installateurs et gestionnaires de photovoltaïque résidentiel aux Etas-Unis :
Vivint Solar (VSLR) : PRU = 8,90 USD
Sunnova Energy International Inc. (NOVA) : PRU = 12,12 USD
Et un fabricant de solution intégrée de recharges pour véhicules électrique par énergie solaire, individuelle ou collective :
Envision (EVSI) : PRU = 6,19 USD

Dans la méthanisation (voir post #33 ) :
Deux fabricants allemands de centrales de méthanisation et de convertisseur d’énergie pour les mêmes centrales :
Envitec Biogas AG(ETG) : PRU = 13,80 EUR
2G Energy AG (2GB) : PRU = 49,70 EUR

Pour les granulés bois (pellets), 2 producteurs français :
EO2 (ALEO2) : PRU = 3,60 EUR
Moulinvest (ALMOU) : PRU = 4,90 EUR

Dans les services, un fournisseur français d’électricité verte (et de téléphone) :
Mint (ALBUD) : PRU = 4,32 EUR

Et enfin, une société canadienne qui développe et commercialise des solutions de récupération et d’économie d’energie industrielle.
Thermal Energy International Inc. (TMG) : PRU = 0,10 CAD

POCHE GESTION DE L’ENVIRONNEMENT 2 :


Un complément plus réduit avec d’abord une société suédoise très diversifiée dans le secteur de l’environnement :
Saxlund Group AB (SAXG) : PRU = 0,49 SEK
Anciennement Pilum AB, elle offre des produits et services spécialisés dans l’épuration des gaz de combustion et la séparation des poussières, l’efficacité énergétique et la récupération de chaleur, les bio-energies ainsi que le traitement des eaux et des surfaces.
Et une autre société, américaine, qui fournit des services et produits pour le  traitement de l’eau et des eaux usées :
Evoqua Water Technologies Corp. (AQUA) : PRU = 21,20 USD

4 sociétés opérant dans des niches pour la gestion des déchets spécialisés :
Vow asa (SSHIP) : PRU = 25 NOK
Dénommée jusqu’à l’an dernier Scanship Holding ASA, Vow Asa est une société basée en Norvège qui conçoit et produit des solutions de gestion des déchets et d’épuration des eaux usées pour l’industrie des croisières. La Société est également présente dans l’industrie aquacole où ses produits préviennent la pollution marine.
Augean Plc (AUG) : PRU = 195 GBP
Société anglaise engagée dans la fourniture de services spécialisés axés sur les déchets dangereux dans cinq secteurs : Energy and Construction,  exploite des sites d’enfouissement dangereux et non dangereux et produit de l’électricité à partir de cellules d’enfouissement fermées ; Radioactive Waste Services, qui fournit des services d’élimination des déchets de faible activité et de matières radioactives naturelles produites au Royaume-Uni ; Augean Integrated Services, qui exploite des incinérateurs à haute température ; Augean North Sea Services, qui fournit des services de gestion et de traitement des déchets aux opérateurs pétroliers et gaziers offshore, et Industry and Infrastructure, qui fournit des services spécialisés de nettoyage industriel.
Tomra Systems (TOM) : PRU = 300 NOK
Société norvégienne spécialisée dans la conception et l’exploitation de systèmes de récupération et de recyclage d’emballages auprès de commerçants et de producteurs de boissons sous la forme de systèmes optiques de triage et de vente et location de consignes automatiques de collecte d’emballages. (merci à Bajb)
Sharps compliance corp. (SMED) : PRU = 6,00 USD
Société de collecte et gestion de déchets médicaux aux USA.

Une société basée en Finlande qui développe, fabrique et commercialise des produits et services d’observation et de mesure pour la météorologie, les opérations météorologiques critiques et les environnements contrôlés. (merci à Nemesis)
Vaisala Oyj (VAIAS) : PRU = 31,10 EUR

Et enfin 3 sociétés de conseil en environnement pour compléter Tetra Tech. (voir post #35) :
AECOM (ACM) : PRU = 45,70 USD
Sweco (SWEC B) : PRU = 310 SEK
Arcadis (ARCAD) : PRU = 20,64 EUR

Une cinquième poche, non terminée, sera consacrée à des alternatives de consommation, de nutrition et de santé verte. J’y reviendrai.

Dernière modification par CroissanceVerte (05/03/2020 08h03)

Hors ligne

 

#54 05/03/2020 09h27 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   214  

Merci pour le partage de votre portefeuille original, c’est une mine de small caps très intéressantes à mes yeux. En retour, je serais curieux de votre avis sur Aqualis Braemar, une petite pépite Norvégienne présente dans l’éolien et le solaire qui m’enthousiasme beaucoup depuis quelques jours : (12/12) Portefeuille de titres vifs, or physique et valeurs exotiques de Doubletrouble

Je surveille Tomra (j’ai du mal à rentrer sur ces valeurs qui montent sans cesse…) et je pense rentrer sur Vow dans les jours qui viennent.

Hors ligne

 

#55 05/03/2020 09h37 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   277  

Bonjour CroissanceVerte,

Bravo pour votre ptf et l’animation du sujet ; je me suis intéressé à Mc Phy (j’ai même pu visiter le site principal) ; pourriez vous développer (dans la file ou ici) votre analyse ?


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne

 

[+1]    #56 06/03/2020 12h11 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Iqce a écrit :

je me suis intéressé à Mc Phy (j’ai même pu visiter le site principal) ; pourriez vous développer (dans la file ou ici) votre analyse ?

Bonjour Iqce et Nemesis

Ma stratégie d’investissement est basée sur un choix de sous-secteur ayant le plus de croissance possible actuelle, et prévisible (quand c’est possible, sous forme de politiques gouvernementales, de choix d’entreprises clientes, d’évolution technologique). Dans ces sous-secteurs, je sélectionne des entreprises solides qui les dominent et qui performent en bourse, et des entreprises plus spéculatives qui me semblent avoir un petit quelque chose qui peut leur permettre de faire leur trou aux côtés des précédentes (quitte à se faire un jour racheter par elles), mais pas à trop long terme de préférence.
Dans le sous-secteur de l’électrolyse pour la production d’hydrogène vert, j’avais ainsi depuis longtemps en vue Nel et ITM Power, que j’ai acheté en janvier. A leur côté, le challenger spéculatif qui semblait naturel était McPhy.

Plus factuellement :
1) Chiffres :
Je n’ai pas fait une analyse fondamentale très poussée sachant d’avance que, bien qu’âgée de bientôt 12 ans, la société a encore un modèle de start-up et que le secteur, bien que progressant rapidement, est encore peu rentable. Un comparatif élémentaire avec ses deux grands concurrents peut simplement donner à penser qu’elle a une marge de progression :
                Nel         ITM Power         McPhy
capi M€    1300            500            100
CA M€           47            15            11
Ses revenus 2019 sont en croissance de 43% à 11,4 millions d’euros contre 8 millions d’euros en 2018. Elle a renforcé ses fonds propres et dispose, au 31 décembre 2019, d’une trésorerie de 13 millions d’euros, suite notamment au succès de l’augmentation de capital par placement privé réalisée en novembre dernier.

2) Stratégiquement :
McPhy a choisi la technologie alcaline pour ses électrolyseurs, plus ancienne et un peu moins performante que la technologie PEM à Membrane échangeuse de Protons choisie par ITM Power, mais moins couteuse et donc plus immédiatement rentable pour le client.
D’autre part, McPhy avait originellement construit son modèle sur sa technologie propriétaire de stockage solide de l’hydrogène. Or cette technologie n’a commercialement pas convaincu en 10 ans. (PoliticalAnimal avait pointé il y a 4 ans déjà la fragilité de ce modèle face au nombre de solutions alternatives dans la file McPhy). Ils ont donc finalement choisi d’abandonner cette voie en décembre 2018 et de se concentrer sur l’électrolyse. Les bons résultats de 2019 (année de transition, donc) sont sans doute en bonne partie attribuables à ce changement de stratégie et sont de bon augure pour 2020.

3) News :
Le 22 janvier ils ont annoncé qu’ils allaient équiper la plus grande unité de production d’hydrogène zéro-carbone en Europe construite par les industriels Nouryon et Gasunie aux Pays-Bas et subventionnée par l’Europe.
Après avoir installé en 2019 un certain nombre de stations hydrogènes en France dont la première station destinée à l’avitaillement de bus à hydrogène du pays, on peut peut-être considérer qu’ils ont enfin décollé ?

Dernière modification par CroissanceVerte (06/03/2020 12h14)

Hors ligne

 

#57 08/03/2020 21h34 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

doubletrouble a écrit :

… je serais curieux de votre avis sur Aqualis Braemar, une petite pépite Norvégienne présente dans l’éolien et le solaire qui m’enthousiasme beaucoup depuis quelques jours : (12/12) Portefeuille de titres vifs, or physique et valeurs exotiques de Doubletrouble

Bonjour doubletrouble
Votre portefeuille exotique est très inspirant aussi !

En ce qui concerne AqualisBraemar que je ne connaissais pas, elle n’entre pas tout à fait dans mes critères car son activité de conseil pour l’implantation d’éolien offshore est très minoritaire dans son activité, surtout depuis sa fusion avec les activité techniques Marine, Offshore et Assurance de Braemar.

Je vous fais toute confiance dans l’analyse financière du groupe telle que vous la présentez sur votre file et leur situation parait donc saine.

Je suis un peu plus dubitatif sur le fait que, si j’ai bien compris lors de mon survol de l’historique : La société Braemar Shipping Services (BMS) leur a revendu sa division d’expertise technique en début d’année dernière en échange de 26% de la nouvelle société ainsi formée. La raison clairement exprimée par elle étant que la division en question avait une performance financière qui plombait l’entreprise depuis 3 ans et qu’ils allaient maintenant pouvoir se concentrer sur leurs activités à forte marge …

Présenté comme ça, je suis un peu méfiant ! Mais encore une fois, je n’ai pas fait d’analyse approfondie du dossier contrairement à vous.

Je vous souhaite la meilleure réussite avec cette découverte.

Dernière modification par CroissanceVerte (08/03/2020 21h36)

Hors ligne

 

[+2]    #58 11/03/2020 23h24 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

DEBUT DES SOLDES


La correction (qui commence à être qualifiée de krach) initiée par l’épidémie (qui est enfin qualifiée de pandémie par l’OMS) n’est certainement pas terminée, mais quelques baisses que l’on pourrait qualifier d’excessives, même à l’aune de la baisse générale, représentent à mon avis des opportunités pour commencer doucement à renforcer à la baisse…

C’est le cas de Fulgent Genetics, société de tests génétiques présente dans mon portefeuille généraliste, qui vient de dégringoler de 35 % dans la journée (presque -50 % depuis le plus haut du mois dernier) à 10$. Son crime ? A priori : ses résultats annoncés la veille avec  un chiffre d’affaire sur le Q4 en hausse de seulement 47,68 % au lieu de 49,89 % attendus !…
Deux autres société du même portefeuille : Maxar et Natura&co ont décroché de 15 % aujourd’hui et je vais les surveiller de près.

Et en attendant les soldes généralisées, j’ai placé fin février la plus grande partie des liquidités qui restaient de ma vente immobilière (après le début de constitution des nouvelles poches de CroissanceVerte, achetées trop tôt, tant pis, j’attends pour le reste) en BX4… +38 % pour l’instant. Vu la rapidité de la baisse, j’aurai reconstitué le capital de départ bien avant que le beta-slippage ne me rattrape !
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_bx4.png

PS : Pour clore sur mon essai de trading :
Novacyt : revendu le 3 mars à 1,39€. PVtotale = +127 %. J’ai arrêté là.
Zoono : Cours actuel à 1,65 AUD : PV = +19%. Je garde.
C’est instructif pour moi mais finalement intellectuellement peu intéressant et trop chronophage.

Dernière modification par CroissanceVerte (11/03/2020 23h35)

Hors ligne

 

#59 12/03/2020 07h39 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   0  

Bonjour !

Quel plaisir de tomber sur cette discussion, hyper fournie et très intéressante. Je n’ai pas encore tout relu dans le détail, si l’info est déjà passée j’en suis désolé, mais j’ai une petite question de débutant.

Sur quel support réalisez-vous ces investissements ? S’agit-il d’un compte-titre ?
J’avais commencé à identifier des fonds qui rentraient dans mes critères, mais je n’arrive pas forcément à identifier dans quel contrat d’assurance-vie les retrouver par exemple (je n’ai pour le moment ni AV ni PEA ni compte-titre, je souhaitais donc essayer d’avoir chacun de ces trois supports avec un objectif vert prononcé, ce qui est un peu compliqué)

Merci !

Hors ligne

 

#60 13/03/2020 06h57 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

LECONS DE LA VEILLE


Le krach initié par la pandémie n’est effectivement pas terminé.
Les baisses excessives de la veille peuvent être la norme du lendemain.
Face à une abondance de biens à renforcer on peut faire l’âne de Buridan !
Quand on ne croyait pas si bien dire c’est qu’on n’est pas extra-lucide.
Un investissement chanceux est profitable, un mauvais est formateur.
Quand le mouvement est toujours dans le même sens, le beta-slippage est un effet favorable.
Voire très favorable.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_bx4_12mars.png

@jeensu
Comme indiqué, mes actions sont en PEA (BourseDirect) et CTO (DeGiro).
Dissimulés dans la forêt du ESG, les fonds véritablement (physiquement) verts sont rares, je n’ai pas encore réussi à les recenser.
Encore plus difficile d’avoir une AV verte.

Dernière modification par CroissanceVerte (13/03/2020 07h26)

Hors ligne

 

[+1]    #61 15/03/2020 18h46 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Reporting mars du portefeuille Croissance Verte, septième mois.


Ce mois du 15 février au 15 mars est bien sur l’occasion d’évaluer la reaction du portefeuille CV à une grosse correction et à un pic de volatilité.

POCHE ENERGIE RENOUVELABLE :

Performance…        Totale        Mensuelle
Poche ENER1 :           +3,52 %         -26,92 %
Benchmark (ICLN) :     -6,50 %        -25,39 %
CW8 :                     -12,71 %            -27,53 %

Mouvements du mois :
Pas de mouvements dans la Poche ENER 1.
Création de la poche ENER 2 en janvier/février, dans un timing qui s’avère bien sur mauvais. Performance sur le mois : -28,68 %, performance totale -19,33 % , un peu atténuée par la poignée de valeurs achetées en janvier et qui avaient eu le temps de grimper avant de chuter.

Analyse des performances (mensuelles) :

PRODUCTEURS & DISTRIBUTEURS D’ENERGIE FRANCAIS :
les producteurs d’énergie verte se tiennent plutôt bien :
Voltalia (-15,41 %) excellente croissance, et vient de signer un contrat de vente d’électricité qui rentabilise définitivement sa future centrale solaire brésilienne.
Albioma (-14,10%) Très bons résultats annuels.
Neoen (-9,38 %) a présenté de très bons résultats 2019 et annoncé sa sélection par RTE pour la réalisation de sites de stockage d’énergie.
Global Ecopower (-20,24 %) est en train de réussir une levée de fonds en crowdfunding (250000€ chez Tudigo, réservée aux limitrophes) pour la réalisation de son complexe algo-solaire de l’Aude.
Mint (-32,31%) le petit distributeur qui monte, en tant que valeur encore spéculative, paie un prix important au krach.

ENERGETICIENS CANADIENS :
Terraform Power (-27,38%) repousse sa publication de résultats annuels et déclare simplement qu’ils seront très différents de ceux de l’année précédente car ils reflèteront les effet de l’acquisition de divers site de production (Saeta, une partie d’AltaGas), en attendant son absorption par…
Brookfield Renewable Partners (-15,01%) qui, lui, a publié ses (bons) résultats.
Transalta (-23,34%) a publié des resultats 2019 mitigés.
Innergex (-19,60%) a publié de bons résultats.

EOLIENS :
Vestas Wind (-19,73%) a renouvelé des contrats au Danemark et en Australie et vendu des turbines en Chine et au Mexique.
PNE AG (-17,07 %) Différentes fermes éoliennes en construction en Allemagne et en Pologne, et un projet en Afrique du sud.
Eolus Vind (-47%) Le soufflé du mois dernier dégonfle lourdement.

PANNEAUX SOLAIRES :
First Solar (-34,15%) et  SunPower (-42,63%) Pas de surprise : vilains petits canards du portefeuille ils étaient, et ils restent… On dit que l’intérêt pour le solaire baisse quand le pétrole baisse, mais ces 2 titres n’ont pas attendu la bisbille russo-arabe… Curieusement, de plus en plus d’analystes recommandent First Solar pour sa solidité, son absence de dettes, son positionnement americano-americain (qui était jusqu’alors son point faible), on va y croire. De toute façon,à ce prix là… Quand à Sunpower, les résultats plutôt corrects présentés pour 2019 semblent entachés de « manigances » (j’ai apris le mot : shenanigans) en incluant des éléments de trésorerie biaisés, et ils profitent en plus de la scission pour reporter les dettes sur la future entreprise Maxeon… Sauf qu’ en tant qu’actionnaires de SunPower, nous le serons également de Maxeon !
Daqo New Energy (-21,93%) Le producteur chinois de capteurs solaires a été sélectionné dans la poche ENER2 pour essayer de compenser les faiblesses des 2 sus-nommés. Les résultats sont bon, et en cas de reprise rapide de l’activité en Chine, ils pourraient être encore meilleurs…

ONDULEURS SOLAIRES :
Generac (-14,03%) Les ventes du généraliste de l’électrotechnique progressent avec un nouveau système integré de stockage d’énergie domestique compatible avec leurs onduleurs. Bons résultats.
Solaredge (-18,04%) Excellents resultats 2019.
Enphase (-20,51%) Le leader a vendu ses systèmes de gestion d’installations photovoltaïque à 18 000 utilisateurs en 3 ans et vient de sortir sa nouvelle génération.

INSTALLATEURS SOLAIRES :
Cette nouvelle catégorie, acquise dans la poche ENER2, a décidément un timing désastreux : outre la crise, la Commission de l’Energie de Californie, qui avait décidé d’imposer que toutes les maisons en construction à partir de 2020 devraient avoir des panneaux solaires, a fait marche arrière en accordant le droit aux futurs propriétaires de se raccorder à des fermes solaires communautaires à la place… Cette décision reste cependant très discutée relativement à la disponibilité et proximité de ces fermes solaires.
Vivint Solar (-43,17%) a présenté en plus de mauvais résultats mais une activité en hausse.
Sunnova Energy (-31,22 %) Après son IPO à 200 M$ l’été dernier, Sunnova fait déjà appel à du crédit…
Envision (-15,30 %) en revanche, reste dynamique dans son marché de niche de systèmes solaires autonomes de recharge pour véhicules électrique.

ELECTROLYSEURS HYDROGENE :
Autre nouvelle catégorie dans la poche ENER2, mais cette fois avec un meilleur timing : achetées en janvier et ayant donc eu le temps de croitre un mois avant le krach (PV moyenne 0%, ce qui dit tout de la croissance de ce secteur en « ambiance normale ») :
ITM Power plc (-24%). Resultats plutot mitigés mais, après la prise de participation de Linde, ITM a annocé que les crédits pour la phase industrielle de développement du projet Gigastack viennent d’être débloqués en Angleterre. Dans ce projet, ITM développe une centrale de production de 100MW (puis 1GW) d’hydrogène vert destiné à servir de tampon de stockage entre un champs d’éoliennes offshore d’Orsted et une centrale thermique Phillips66.
Nel (-28,41%) De bons resultats et commande d’un électrolyseur pour alimenter une flotte de bus dans l’Illinois.
McPhy Energy (21,75%) voir post #56

PILES A COMBUSTIBLE :
A part le grand ancien Ballard, les autres sont nouveaux en portefeuille.
Ballard  Power Systems (-26,05%) annonce de bons résultats, un carnet de commande plein et, depuis, une nouvelle commande pour motoriser une flotte de bus allemande.
AFC Energy (-25,49%) A décidé de se concentrer sur la niche de piles à combustible pour alimenter des stations de recharge rapide de véhicules électrique.
Plug Power (-23,53%) Résultats du 4eme trimestre un peu courts, mais a signé des collaboration pour l’équipement de poids-lourds aux USA.
Fuelcell Energy(-44,71%) la valeur spéculative de ce groupe, MV en conséquence, malgré une collaboration avec Toyota.

METHANISATION :
Envitec Biogas(-24,38%) et 2G Energy (-29,31), les 2 allemands poursuivent leur croissance hors Allemagne.

GRANULES BOIS :
Nouveau groupe acheté pour être complet. Je n’en attends pas des étincelles avec cet hiver clément.
EO2 (-25,60%) De bons résultats semestriels.
Moulinvest (-28,57%)

RECUPERATEURS D’ENERGIE :
N’est pas le groupe le plus dynamique, peut-être trop spéculatif le marché n’est pourtant pas négligeable, mais la récupération de chaleur n’est sans doute pas encore une priorité pour les industriels…
Enertime (-19,63 %) La collaboration avec GRTGaz pour l’installation de stations de détente de gaz se poursuit.
Ormat (-26,75%) annonce des résultats mitigés.
Thermal Energy International (-46,15%) avait présenté de très bons résultats fin janvier qui avaient accompagnés une forte hausse du titre. Trop forte sans doute et au mauvais moment…

ISOLATION THERMIQUE :
Un nouveau groupe à la réaction hétérogène :
Aspen aerogel (-36,39%) a présenté des résultats en nette amélioration. Le but de 2020 sera d’améliorer la profitabilité sur les marchés occupés et de developper des collaborations pour améliorer les performances thermiques des batteries pour véhicules électriques… Et aussi de continuer à se battre contre les violations de brevets pour lesquels son concurrent chinois Guangdong Alison a déjà été condamné aux USA et en Allemagne !
Kingspan Group (-14,76%) Résultats 2019 : tous les chiffres en hausse. Acquisition du Colt Group, société internationale proposant des solutions de contrôle de l’atmosphère intérieure des bâtiments.
Steico SE (-26,91%) Pre-annonce de résultats très positive.

STOCKAGE DE L’ENERGIE :
Varta (-28,46%) De la baisse sur la baisse.

POCHE GESTION DE L’ENVIRONNEMENT 1 :

Performance…                      Totale        Mensuelle
Poche ENVI1 :                       -1,15 %        -26,92 %
Benchmark ((DH2O+EVX)/2) : -15,29 %            -26,30 %
CW8 :                                   -12,71 %            -27,53 %

Mouvements du mois :
Création de la poche ENVI2 juste avant le krach. Performance sur le mois : -28,77 %, performance totale -24,25 %.

Analyse des performances :

CLEANTECHS FRANCAISES :
Comme pour la plupart des petites valeurs spéculatives, la baisse est amplifié…
Sauf pour Bio-UV group (-8,97%) qui profite sans doute d’un effet covid-19 bien que leurs systèmes de traitement de l’eau par UV et ozone n’apporte rien à la lutte contre la pandemie ! Mais les resultats financiers sont bons et s’annoncent meilleurs avec une forte progression des activités maritimes (contrats avec les armateurs CMA-CGM et Grimaldi) et terrestres (hotels, piscines, indistrie,…).
Metabolic Explorer (-30,18%) Large succès du placement privé (7M€) et distribution de BSA. Partenariat pour la commercialisation en France du futur premier Acide Butyrique d’origine naturelle pour la nutrition animale. Les travaux de l’usine de production avancent bien.
Ecoslops (-34,27%) Pré-annonce de CA en hausse et d’endettement en baisse. Construction en cours des unités de recyclage de La Mède et Agadir en cours. Projets avancés à Anvers, Suez, et en Asie.
Carbios (-25,74%) Resultats demain…
Fermentalg (-38,46%) La mise en place commerciale de leurs produits alimentaires se poursuit et un nouveau puit de Carbone développé avec Suez (le cinquième) a été mis en route.

GESTION DES DECHETS FRANCE :
Pas sur qu’il soit possible d’interpréter les différentiels de chute de ces sociétés…
Séché Environnement (-29,11%) Toujours appuyé sur ses bions résultats.
Veolia (-34,68%) Bons resultats 2019 sur tous les plans.
Suez (-33,67%) Idem…
Pizzorno (-17,37%) Après des chiffres un peu en retrait, de nouveaux contrats peut-être en perspective.
Derichebourg (-28,11%) RAS

GESTION DES DECHETS HORS FRANCE :
Waste Management (-15,22%) Nommée pour la 11eme fois parmi les sociétés les plus éthiques, le géant du déchet américain reste un incontournable avec des chiffres à peine inférieurs aux attentes.
Clean harbors (-37,11%) De bons résultats et des prix relevés sur les huiles usagées due au relèvement des normes et aux aleas du secteur.
Tomra Systems (-24,22%) Bons résultats à nouveau pour le 4eme trimestre
Perma-fix Environmental Services (-29,11%) ouvre un nouveau centre de gestion des déchets faiblement radioactifs.
Augean Plc (-9,58%) Forte augmentation des résultats en 2019 pour le concurrent anglais du précédent.
Stericycle (-15%) Poursuit le recentrement de ses activités sur les déchets médicaux en vendant son secteur de gestion des déchets managers à Harsco après la vente de ses activités au Chili à Veolia. Ils ambitionnent ainsi d’augmenter leurs marges et de réduire leur endettement après des chiffres un peu moyens.
Sharps compliance corp. (-44,05%) Le concurrent  du précédent a présenté d’assez bons chiffres mais son cours subit sans doute la correction des sa croissance de 50 % en février. Leur domaine d’activité dans le contexte actuel pourrait être porteur d’un rebond.

GESTION DES EAUX :
American States Water (-17,04%) Présente de bons chiffres pour 2019
Saxlund Group (-22,45%) Un contrat pour equiper des incinérateurs de déchets en Allemagne.
Evoqua Water Technologies (-18,13%) a lancé il y a 10 jours une augmentation de capital au prix de 19,50$, sachant qu’elle est maintenant tombée à 15,89$, je ne sais pas ce que cela va donner.
Vow asa (-21,75%) D’assez bons résultats 2019 avec un petit tassement au second semestre. Contrat avec Unipetrol pour les recyclage des plastiques, Leur achat de la société d’ecoengenierie française ETIA l’an dernier booste leur recherche, specifiquement en automatisation de la gestion des déchets embarqués.
Scidev (-42,22%) Excellents resultats 2019. La correction des valeurs australiennes est très forte de part leur exposition à la Chine.

CONSEIL EN ENVIRONNEMENT :
Dans ce secteur, les améliorations de résultats ont été fréquemment à 2 chiffres.
Tetra Tech (-17,42%) De bons chiffres pour le premier trimestre 2019-2020. L’entreprise a acheté en mars une entreprise de technologie de l’Information : Segue ; et elle a obtenu un contrat de 125M$ pour la gestion de situations d’urgence avec la United States Postal Services.
AECOM (-31,54%) D’excellents résultats 2019.
Sweco (-25%) Idem. Croissance externe dans le domaine de l’expertise en bâtiments.
Arcadis (-28,77%) Assez bons résultats 2019

MESURES DE L’ENVIRONNEMENT :
Envea (-18,10%) Resultats le 19 mars.
Envirosuite (-38,10%) Finalisation de l’acquisition de EMS Bruel & Kjaer.
Vaisala Oyj (-35,73%) bons resultats 2019.

EQUIPEMENTS POUR LES GAZS :
Xebec (-46,70%) Un projet de méthanisation au Quebec signé.

Synthèse des performances totales (relativement aux PRU) :
La baisse du portefeuille CroissanceVerte sur le mois ayant été en ligne avec la baisse générale, c’est la croissance importante du portefeuille dans les 6 mois précédents qui lui permet de rester légèrement positif au jour d’aujourd’hui.
Plus de baggers bien sur, mais certaines valeurs restent encore largement bénéficiaires :  PNE AG, Ballard Power, Eolus Vind, Generac, Envision, Scidev, Perma-fix, Xebec. A contrario, presque la moitié des valeurs sont en moins value.

Dernière modification par CroissanceVerte (15/03/2020 18h48)

Hors ligne

 

[+1]    #62 16/03/2020 22h42 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

BX4 BAGGER !


Cette descente est sans fin !
J’ai profité aujourd’hui du passage de ma ligne BX4 à 100 % de plus value lors d’un pic de baisse du CAC40 pour en sécuriser la moitié (ma mise).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_bx4_16mars.png

Sans le BX4, la valeur totale de mes portefeuilles serait ce soir en MV de -17,43%…
ENER1 : -5,98% & ENVI1 : -14,09% (chute du portefeuille CV de 10 % en 1 jour…)
ENER2 : -28,02% & ENVI2 : -31,24%
Généraliste PEA : -25,17% & CTO : -13,37 %
…Mais grâce à lui, elle est en PV de +6,65%.

N.B. : La valorisation du CTO n’est peut-être pas parfaitement exacte car la cotation d’Advance Nanotek (préparations de nano-particules de zinc pour la cosmétique), un de mes chouchous australiens, est interrompue depuis vendredi, semble-t-il dans l’attente d’un dépôt de brevet visant le covid-19 ?

Hors ligne

 

#63 17/03/2020 06h42 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   2  

Croissance Verte, pensez-vous que le BX4 a encore un potentiel de PV à fournir?

Hors ligne

 

[+1]    #64 17/03/2020 07h54 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

@Michaels
En fait, vous me demandez si la baisse des marchés va continuer…
Je n’ai pas plus de réponse à cela que n’importe qui ! Et la chance que j’ai eu d’avoir des liquidités et de les investir au bon moment en BX4 ne me confère certainement pas le statut de spécialiste des marchés (qui sont de toute façon dans les choux) !
Je dirais donc : p’tet ben que oui et p’tet ben que non et donc, comme je l’ai indiqué, j’en ai coupé la moitié.
Après, mon sentiment est que la panique sur le marché peut continuer jusqu’à ce que les USA (qui sont en retard) arrivent dans le pic épidemique. Mais je ne suis pas capable de dire si il est possible de crever les planchers, si la vente à découvert va être interdite et les ETF short suspendus, si, si, si… Tout peut arriver.
Donc mes conseils sur le BX4 sont ceux qui sont éternellement vrais : n’investir que ce que l’on peut perdre, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, ne rien faire sous le coup de l’émotion, et toutes les bonnes recommandations prodiguées par plus expérimentés que nous…

Hors ligne

 

#65 17/03/2020 17h37 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

FUSIONS-ABSORPTIONS VERTES


D’intéressantes sociétés vertes non cotées sont en train de venir sur le marché par le biais d’opérations de bourse, en espérant que les évènements actuels ne les en empêchent pas…

Tout d’abord aux Etats-Unis, l’entreprise Nikola Motor Company, concepteur et développeur de camions et véhicules industriels à hydrogène et, dans une moindre mesure, électriques, procède à une fusion inversée avec VectoIQ Acquisition Corp. (VTIQ) société d’acquisition à but spécial (SPAC) cotée en bourse de 230 millions de dollars. Ce montage permetra donc à Nikola Corporation (NKLA) d’être coté au Nasdaq, avec un placement à 10$, et de financer les travaux de son usine de Coolidge, en Arizona, et de commencer le déploiement du réseau de stations d’hydrogène qui doit lui permettre de convaincre les acheteurs de camions. La transaction reflète une valeur d’entreprise implicite à la clôture de 3,3 milliards de dollars.
Nikola aurait à ce jour enregistré pour plus de 10 milliards de dollars de précommandes (AB InBev, U.S. Xpress Enterprises…) et prévoit de commencer à livrer des camions en 2021.
Les actionnaires actuels connus de l’entreprise (un certain nombre sont secrets pour l’instant, mais le dévoilement qui accompagnera la cotation risque de surprendre ?) sont : NEL Hydrogen, Worthington Industries (et donc en partie : Exor) et CNH industrial (8%), qui a également une co-entreprise avec Nikola via sa filiale de véhicules industriels européens IVECO. Le groupe Fiat (maison mère de CNH) est donc impliqué à plus d’un titre.

En France, la holding Evergreen a lançé une OPA sur la société Digigram. Les activités de technologies pour les professionnels du son de Digigram ont été regroupées sous le nom de Digigram Digital et cédées à Safe and Sound Group. Evergreen a l’intention de procéder à un rapprochement par voie de fusion-absorption d’Evergreen par Digigram, devenue une coquille vide, avec pour objectif la cotation de l’entité ainsi fusionnée afin d’accélérer le plan de développement d’Evergreen.
Evergreen détient principalement 8 sociétés à son actif exposées au thème de la transition environnementale (Evergaz, Everwatt, Bois Energie Nord, Dusart-Barbet, La Paper Factory, Compose), et 2 sociétés de gestion et de conseil en investissement (Aqua AM et Marignan Conseil).

Dans le cas des OPA sur valeur verte on pourrait citer aussi (même si cela ne présente plus beaucoup d’intérêt pour un investisseur vert) :

Le Revenu a écrit :

Blue Solutions : le groupe Bolloré lance une offre alternative. Ce spécialiste des batteries au lithium avait fait l’objet en 2017, en raison de délais de développement plus longs, d’une OPA simplifiée au prix de 17 euros. Bolloré s’était engagé à réaliser une nouvelle offre en 2020 au même prix dans l’hypothèse où le cours demeurerait inférieur à 17 euros.
Dans le cadre du repositionnement stratégique de Blue Solutions, Bolloré souhaite, à l’occasion de cette offre au prix de 17 euros, mettre en œuvre un retrait obligatoire et proposer, pour les actionnaires qui voudraient rester associés, une alternative sous forme d’échange, à raison de 4,5 actions Bolloré pour une action Blue Solutions. L’offre devrait être déposée d’ici le mois de mai 2020.

Hors ligne

 

#66 17/03/2020 18h57 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

CroissanceVerte a écrit :

Les actionnaires actuels connus de l’entreprise (un certain nombre sont secrets pour l’instant, mais le dévoilement qui accompagnera la cotation risque de surprendre ?) sont : NEL Hydrogen, Worthington Industries (et donc en partie : Exor) et CNH industrial (8%), qui a également une co-entreprise avec Nikola via sa filiale de véhicules industriels européens IVECO. Le groupe Fiat (maison mère de CNH) est donc impliqué à plus d’un titre.

Précisions: Fiat industrial dont fait partie IVECO à fusionner avec CNH en 2013 pour former   CNH Industrial dont EXOR est actionnaire à 26,89%. CNH Industrial  compte pour 22,1% de la capitalisation boursière d’EXOR. Fiat n’a plus rien avoir avec IVECO.

Hors ligne

 

#67 17/03/2020 19h35 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Merci pvbe pour avoir corrigé mes bugs.
C’est bien Exor qui possède 26,89% de CNH (et pas de Worthington), comme la holding possède 28,7% de Fiat. A noter que la fusion de 2013 a laquelle vous faite allusion va prendre fin l’année prochaine avec la séparation en 2 entités cotées.

Hors ligne

 

[+2]    #68 24/03/2020 10h06 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

RESTRUCTURATION DU PORTEFEUILLE GENERALISTE FRANCE


La baisse de mon portefeuille généraliste en euros (PEA) plus importante que celle des autres poches, a fini de me décider à le restructurer en ne gardant que les valeurs que j’avais envie de renforcer, en éliminant les lignes empruntées à d’autres et sur lesquels je n’avais toujours pas réussi à me forger une conviction personnelle et en ajoutant de nouvelles valeurs que j’avais envie de suivre. Pour ce qui est des justifications, j’éviterai les : "Après la crise, elle rebondira" et "thématiques d’avenir".

Secteur Santé :
Median Technologies, PRU = 1,53 €, j’ai envie de croire en leur réussite technique et commerciale.
SuperSonic Imagine, PRU = 1,20 €, l’OPA incomplète de Hologic (80%) l’an dernier pourrait être re-éditée.
Poxel, PRU = 5,68 €, pipeline avancé, résultats corrects.
Innate Pharma, PRU = 4,64 €, idem.
Cellectis, PRU = 10,58 €, belle plateforme et pipeline prometteur, et surtout 68,9 % de Calyxt.

Secteur Consommation :
Christian Dior,  PRU = 279,25 €, un peu de décote par rapport à LVMH, et OPR possible.
Kering, PRU = 397,67 €, dans la roue du maillot jaune.
SMCP, PRU = 3 €, ça passe ou ça casse ; pari sur la Chine…
Gaumont, PRU = 107,52 €, pour une OPR.
NRJ Group, PRU = 5,85 € , pour une OPA.

Secteur Technologie :
TXCom, PRU = 6,21 €, value, bien gérée.
Kerlink, PRU = 2,80 €, l’internet des objets est inévitable.
STMicroelectronics, PRU = 15,30 €, leader avec une croissance résiliante.

Secteur Finance :
Exor, PRU =40,04 €, holding de croissance, une montagne de cash au meilleur moment, malgré l’exposition au secteur automobile.
Financière de l’Odet, PRU = 500,45 €, Vivendi, Bolloré, tout ça, tout ça…
CRAP, PRU = 105,50 €, CAF, PRU = 85,40 €, CRSU, PRU = 199,04 €
Ingenico, PRU = 71,22 €, en visant Worldline, mais différentiel de baisse favorable pour l’OPA ?
Hipay, PRU = 2,40 €, le David du Goliath précédent, dont la croissance peut finir par être rentable.

Secteur Services aux entreprises :
Teleperformance, PRU = 169,58 €, leader avec une clientèle large en secteurs et géographie.
Dassault Systemes, PRU = 120,30 €, idem, et j’apprécie son incursion dans la santé.

Et enfin : Croissance Verte renforcée (convictions évidemment…)
Secteur Energie :
Varta, PRU= 77,80 €, « grosse » ligne a force de moyenner à la baisse …
Voltalia, PRU= 11,55 €
Neoen, PRU = 26,90 €
Mint, PRU = 2,95 €
PNE AG, PRU = 3,84 €

Secteur Matèriaux de base :
Steico, PRU= 18,45 €
Fermentalg, PRU = 0,87 €
Metabolic Explorer, PRU = 1 €

Secteur Services aux collectivités :
Envea, PRU = 81,30 €
Veolia, PRU = 17 €
Suez, PRU = 8,90 €,
Seche Environnement, PRU = 28,10 €

Ce bon coup de ménage me permet d’être plus à l’aise. D’autant qu’avec la suppression de la moitié des lignes, les renforcements et acquisitions n’ont pas beaucoup écorné le cash.

Watch list :
Santé : Sanofi, DBV technologies
Services : Freelance.com, Manutan
Industrie / Technologie : 2CRSI, Soitec, MGI digital, ECA
Vertes : Carbios, Suez

Hors ligne

 

[+1]    #69 26/03/2020 11h20 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

NOUVELLES POCHES DE CROISSANCE VERTE (suite)


En février j’avais commencé à constituer de nouvelles poches de Croissance Verte avec une trentaine de valeurs. Des baisses de valorisation avaient commencées et je croyais le moment favorable… Nous nous sommes vite aperçu que ce n’était que le début et je me suis interrompu, me contentant de surveiller les autres sociétés que je visais tout en essayant de valoriser le cash réservé.
J’ai entrepris ces derniers jours de reprendre mon marché, en voici le résultat :

POCHE GESTION DE L’ENVIRONNEMENT 2  (suite) :


Pour compléter les 10 valeurs préalablement achetées :

Eurofins scientific (ERF), PRU = 411,20 €
Leader du contrôle environnemental et des bio-analyses.
Groupe Tera (ALGTR), PRU = 4,10 €
David du Goliath précédent, peu liquide, IPO en juillet dernier, vient de finaliser l’acquisition de Toxilabo. Pour une OPA ?

Itron (ITRI), PRU = 40,58 $
Equipements de Gestion et d’analyse de la consommation d’électricité, de gaz et d’eau. Impliqué dans l’internet des objets.

Deux prestataires de services environnementaux (déchets et eau) en Grande-Bretagne.
Pennon Group plc (PNN), PRU = 951 GBp
Severn Trent plc (SVT), PRU = 2000 GBp
Ainsi qu’un équipementier de filtres à eau et de systèmes de filtration :
Amiad Water Systems (AFS), PRU = 200 GBp

Enfin, j’ai essayé de diversifier géographiquement la poche en Asie avec des sociétés japonaises.
IDEA Consultants (9768), PRU =  1210 JPY
Société d’expertise en gestion environnementale que j’avais déjà rencontrée.
Envipro Holdings (5698), PRU = 422 JPY
Gestion des déchets industriels.
Daiseki Eco. Solution Co (1712), PRU = 688 JPY
Services environnementaux diversifiés de gestion des déchets et de recyclage (ne pas confondre avec Daiseki Co, la maison mère).

POCHE CONSOMMATION VERTE :


La Croissance Verte n’est pas seulement constituée par la production d’énergie verte ou la gestion de l’environnement. Elle est présente dans un nombre croissant de secteurs sous la forme d’améliorations « bio » ou d’alternatives vertes de consommation, de nutrition et de santé. J’ai sélectionné pour l’instant :

Dans le secteur des emballages renouvelables…
… Emballages cartons irlandais et polonais :
Smurfit kappa (SK3), PRU = 21,42 €
BSC Drukarnia Opakowan (BSC), PRU = 39,9 PLN
… Contenants en verre français et suisse :
Verallia (VRLA), PRU = 23,10 €
Vetropack Holding AG (VET), PRU = 2250 CHF,
Action chère qui déroge au process, mais achetée sans attendre le fractionnement de mai, pour profiter de la baisse.

Trois leaders des produits aromatiques naturels pour l’alimentation, la santé et la cosmétique :
Robertet (RBT), PRU = 810 €
Symrise AG (SY1), PRU = 83,90 €
Darling Ingredients (DAR), PRU = 16,10 $

Alimentation Verte:
Beyond Meat (BYND), PRU = 50 $
Une épuisette a 2 x le prix d’IPO pour cette valeur qui a défrayé la chronique boursière.
The Hain Celestial Group (HAIN), PRU = 20,43 $
Produits bio americains.
Burcon NutraScience Corp. (BU), PRU = 0,65 CAD
Compléments alimentaires canadiens.
Biosearch (BIO), PRU = 0,65 €,
Compléments alimentaires espagnols.
Mowi ASA (MHG), PRU = 163,80 NOK
Aquaculture norvégienne

Graines Voltz (GRVO), PRU = 69,50 €
Un grainetier avec une orientation bio ; action bien connue ici : value devenue growth.

Hygiène et sécurité alimentaire :
Ecolab (ECL), PRU = 132,80 $
Fournit des solutions complètes et des services personnalisés pour faire avancer la sécurité alimentaire, maintenir des environnements propres, optimiser l’utilisation de l’eau (Aurait pu aussi être classé dans la poche gestion de l’environnement) et de l’énergie et améliorer l’efficacité opérationnelle et la durabilité dans l’alimentaire, la santé, l’industrie hôtelière …
Zoono Group (ZNO), PRU = 1,39 AUD
Produits anti-microbiens australiens.

Dans le domaine des véhicules à propulsion verte :
VectoIQ Acquisition Corp. (VTIQ), PRU = 10,55 $
Pour sa transformation prochaine en Nikola Corp.
Tesla (TSLA), PRU = 317,45 $
Rapatrié logiquement depuis mon portefeuille généraliste.

Autres sociétés proposant des alternatives vertes de biens de consommation et matières premières usuels :
Lucibel  (ALUCI), PRU = 0,50 €
Conception et  fabrication de solutions d’éclairage LED et de nouvelles applications de la LED autour du bien-être (éclairage circadien, cosmétique) et de la communication par la lumière (LiFi, VLC). Après la liquidation (en ce début d’année) de sa filiale déficitaire Cordel, l’acquisition l’an dernier de Lorenz Light Technic, et avec ses innovations technologiques, elle pourrait récupérer ne serait-ce qu’un peu des 95 % qu’elle a perdu depuis son IPO difficile en 2014.
Hoffman Green Cement Technologies (ALHGR), PRU = 16,72 €
Conçoit et produit des ciments présentant une empreinte carbone significativement réduite par rapport au ciment traditionnel en conjuguant développement durable, économie circulaire et performance industrielle. Introduite en bourse en octobre dernier elle avait une belle croissance.
Avantium (AVTX), PRU = 3,25 €
Spin-off de Shell, IPO en 2017, spécialiste de la chimie renouvelable, fabrique des polyesters d’origine végétale avec sa filiale Synvina (à 100 % après le départ de BASF de la co-entreprise en décembre 2018) et des bioaromatiques (filiale vendue à TNO en février).

Dernière modification par CroissanceVerte (26/03/2020 12h56)

Hors ligne

 

[+3]    #70 01/04/2020 08h00 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

REPORTING MARS DU PORTEFEUILLE GLOBAL


PORTEFEUILLE GLOBAL :
La plus value sur capital investi de l’ensemble des portefeuille est de +21,8 %  grâce à la couverture.

COUVERTURE :
Sorti du BX4 avec une PV de 89,4 %.
Repris 10k€ de DSP5 (Short leveraged du S&P500 de Lyxor) cette semaine.

PORTEFEUILLE GENERALISTE EUROS (PEA/PEA-PME) :
Restructuré comme indiqué précédemment.

PORTEFEUILLE GENERALISTE INTERNATIONAL (CTO):
Nombreux renforcements à la baisse :
Des valeurs financières : Brookfield Asset Management, Blackstone, Visa, Mastercard, EML payements, AfterPay.
Quelques industrielles que je crois plus résilientes que d’autres : Electro Optic Systems, Hexcel Corp, LAM, Skyworks, Charter com, et Natura & co.
La Santé bien sur : Demant, Nanosonics, Fulgent Genetics, Bioanalytical Systems.
Les valeurs internet évidemment (SAAS, commerce et divertissement) : Alphabet, Microsoft, Xero limited, The Trade Desk, Cardlytics, Amazon, Alibaba, Shopify, JD.com, MercadoLibre, Apple, Disney, Sony , Iqiyi, Tencent.
Les valeurs vertes déjà présentes : Enphase Energy, Solaredge Tech, Ballard Power Systems, Perma-Fix Environmental Services, Scidev Limited, Envirosuite Limited, Xebec Adsorption, Tesla.
Renforcement également d’autres valeurs issues du portefeuille CV : Eolus Vind, Brookfield Renewable Energy Partners, Ormat Technologies, Generac Holdings, Stericycle, Tetra Tech.

PORTEFEUILLE CROISSANCE VERTE (CV) (PEA/CTO) :
De nouvelles poches comme indiqué précédemment.
A cette occasion le portefeuille Croissance Verte (CV) atteint le total de 100 lignes. Une pause me paraît salutaire car le suivi d’un tel nombre d’entreprises peut devenir un peu délicat même si ma stratégie est Buy&Hold et n’implique que de rares arbitrages. Je m’astreint en ce moment à l’automatiser autant que possible.

REPARTITION :
Au départ, j’avais réservé seulement 20% de mon allocation au portefeuille CV, n’étant pas très certain de la rentabilité de ma conviction.
Aujourd’hui, par le truchement des nouvelles poches Vertes mais aussi grâce à mes renforcements en portefeuilles généralistes de certaines valeurs du portefeuille CV, et à la croissance plus rapide de ce dernier, les actions Vertes représentent plus de 50 % de la valeur de mes comptes titres  (29% pour le seul portefeuille CV). Cette part est appelée à grandir, même sans nouvel apport, si le différentiel de croissance se maintient à la reprise.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_repartition_mars20.png

Dernière modification par CroissanceVerte (01/04/2020 08h10)

Hors ligne

 

#71 Hier 11h08 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Reporting mars du portefeuille Croissance Verte (mois 8) : Suivi Global


Suite à la constitution des nouvelles poches du portefeuille Croissance Verte (CV), celui-ci a atteint une taille de 100 lignes qui est a la fois plus difficile à analyser par son poids, mais plus représentative par sa diversification. Je suis en train d’essayer d’automatiser le reporting et j’en profite pour le recaler sur le mois calendaire au lieu du 15 du mois tel qu’il était jusqu’alors. Cela tombe bien, ce mois de mars fut particulièrement intéressant…
Voici donc les premiers éléments de réflexion globale sur l’évolution du portefeuille que j’ai pu extraire jusqu’à présent.

PERFORMANCE :


Les trois nouvelles poches ENER2, ENVI2 et CONSO sont bien sur trop récentes pour que leur performance ait le moindre sens. La mesure se fera donc comme d’habitude sur les deux poches « historiques » : ENER1 et ENVI1.
Rappelons que les benchmaks choisis sont : ICLN (iShares Global Clean Energy ETF)  pour l’Energie
et, pour l’Environnement, une moyenne de DH2O (iShares Global Water Index ETF) et de EVX (VanEck Vectors Environmental Services ETF).
J’ai également utilisé CW8 (Amundi MSCI World UCITS ETF) pour les comparer à un univers boursier plus diversifié.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_performance_mars_20.png

On peut constater que la sur-performance des 6 premiers mois (respectivement 40 % et 50 % de hausse tout de même !) se paie par une chute importante lors du krach. Comment s’en étonner, la volatilité étant le prix à payer pour le rendement ?
Cependant, on peut remarquer que le rapport de l’amplitude de la baisse du 15 février au 15 mars à celle de la hausse des 6 mois précédents apporte une information plus discriminante :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_rapport_bh_et_perf_mars_20.png

Les deux poches vertes ont perdu en 1 mois ce qu’elles avaient gagné en 6 (et même un peu moins pour ENER1) alors que les ETF ont perdu beaucoup plus ! Ne parlons même pas de EVX qui n’est décidément  pas une référence de performance (comme le montrait depuis longtemps l’écart de ENVI1 à son benchmark).
Cela pourrait peut-être donner à penser que l’alpha des poches de Croissance Verte est substantiellement  positif.
On peut ajouter le fait que les 2 poches vertes aient entamées leur baisse en février quelques jours après le marché et mes autre poches diversifiées, ce que j’avais ingénument interprété comme :

CroissanceVerte a écrit :

La poche Euros (18 valeurs) de CroissanceVerte perd 4,4 % sur la quinzaine (contre -12 % pour le CAC All Tradable)
La poche internationale (22 valeurs) de CroissanceVerte perd 1,4 % sur la quinzaine (contre -14 % pour le CW8)
Le portefeuille Croissance Verte semble bien plus résistant que mon portefeuille généraliste…

Bien sur, elles ont fini par suivre tout le monde dans la chute vertigineuse ! Mais on peut imaginer que dans une correction moins sévère elles auraient mieux résisté, qui sait…
En tout cas on verra dans les prochains mois si cet avantage du portefeuille se confirme et se concrétise dans un effet cliquet amplifié : fortes hausse et plus faibles baisses ?
En attendant le rebond se fait attendre et les performances sur le mois de mars des 2 poches vertes ne sont pas bonnes. En fait, la baisse est en ligne sur les premières semaines, mais le rebond final est bien inférieur à celui des indices, voire inexistant. Retard à la hausse comme il y eu retard à la baisse ? A voir.

SEGMENTATION DES POCHES


Les nouvelles poches ENER2, ENVI2 et CONSO sont peut-être trop récentes pour examiner leurs performances , mais rien n’empêche de faire un relevé virtuel et de considérer l’évolution des cours sur le mois de mars comme si les lignes étaient toutes constituées en début de mois. On peut alors rassembler ENER1 et 2, d’une part, ENVI1 et 2 d’autre part, et enfin CONSO, et segmenter ces groupes en sous-groupes d’activités différentes pour voir si certains « métiers verts » ont eu un mois plus résilient que d’autres.
L’ensemble du portefeuille CV aurait ainsi eu une performance virtuelle de -17,77 % sur le mois de mars. C’est mieux que celle, réelle, des poches ENER1 et ENVI1 et fait penser que l’ajout des 3 autres poches a peut être apporté au portefeuille plus de résistance à la baisse en réduisant sa volatilité. Nous y reviendrons.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_energie_mars_20.png

Le secteur de l’énergie verte affiche globalement une performance virtuelle de -19.65% sur le mois. C’est moins bon que la poche ENER1 seule (-18,11%) mais mieux que le benchmark (-23,33%).
On voit que la performance est essentiellement soutenue par les producteurs d’énergie (faiblement représentés dans ENER2), la récupération d’énergie (étonnamment car c’est un activité plutôt volatile, mais en fait les 3 cours étaient déjà en baisse avant le krach), et dans une moindre mesure l’éolien et le stockage. Les boulets sont les économies d’énergie (l’isolation, liée à la construction) et surtout le solaire. Mais cette activité abrite une grande diversité de comportements (d’où l’écart type) : des équipementiers assez volatiles et corrigeant sérieusement à l’exception de Generac et First Solar dans ENER1, et des installateurs US corrigeant TRES fortement (-50 % à -60%) dans ENER2.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_environnement_mars_20.png

Le secteur de la gestion de l’environnement affiche globalement une performance virtuelle de -17,61% sur le mois de mars. C’est bien mieux que la poche ENVI1 seule (-21,43%) et en ligne avec le benchmark (-17,40%) (dont on sait qu’il est assez mauvais !). La performance est emmenée par les généralistes de la  gestion des déchets, à l’opposée des déchets spécialisés et des sociétés de contrôle environnemental, plus hétérogènes. En dehors des idiosyncrasies des composants des poches, l’amélioration apportée par ENVI2 relativement à ENVI1 provient principalement des entreprises scandivanes et japonaises ainsi que des françaises Eurofins et Tera.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_consommation_mars_20.png

Le secteur de la consommation verte affiche globalement une performance virtuelle de -14,31% sur le mois de mars. Pas encore de benchmark pour cette poche (pas facile à trouver) mais c’est meilleur que les autres poches tout en étant toujours moins bon que le CW8. Mais le segment faible de l’hygiène, très volatile en ce moment, explique majoritairement cette différence.

Du point de vue des performances réelles, les derniers achats (une poche et demi) ont été réalisés dans le creux de mars (mais pas obligatoirement LE creux s’il est à venir) où la valorisation a rejoint celle de l’été dernier, époque d’acquisition des 2 premières poches, voire plus loin. Seuls les achats de février (une poche et demi) correspondent à un mauvais timing, soit seulement 30 % du portefeuille CV, ce qui pourra peut-être l’aider à remonter dans l’absolu.

DIVERSIFICATION :


On a vu que les poches historiques avaient jusqu’à présent permis au portefeuille CV de sur-performer le marché en période haussière, et de modérer un peu la baisse en cas de krach par rapport aux indices, et que cette modération aurait été renforcée par les nouvelles poches au cours de ce mois de mars chahuté. Mais l’idéal serait que le gain de performance ne soit pas associé à une trop grande volatilité. Or le moyen standard de maitriser la volatilité (approximation du risque) d’un portefeuille est bien la diversification. Ce problème était présent à mon esprit dès la constitution des premières poches :

CroissanceVerte a écrit :

L’idée sous-jacente était que ce portefeuille n’étant pas très diversifié en termes de Secteurs (bien qu’il touche à l’énergie, aux services, à la tech, voire Biotech et à la chimie…) j’ai essayé de le diversifier en termes de géographie (mi  France, mi USA et un soupçon de Suède, Canada, Allemagne et Australie), de niveaux dans la chaine de valeur (équipementiers énergétiques et fournisseurs d’énergie, biotechs et chimistes de la filtration et du recyclage, prestataires de services en traitement de l’eau et des déchets) et de taille d’entreprise (de la start-up à la multinationale).

Je ne renie rien de cette idée, mais l’ai-je vraiment mise en pratique ? Quelques petits graphiques s’imposent pour le vérifier :

CAPITALISATION :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_capitalisations_vertes.png

Cette diversification parait effective, et à l’image de la répartition globale de la plupart des marchés (exemple du Nasdaq en vignette).

GEOGRAPHIE ET DEVISES :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_zones_vertes.png

Là encore, la diversification semble réelle, même si elle n’est pas superposable aux poids du marché mondial : trop de France par rapport aux USA, trop de pays scandinaves par rapport à l’Asie. La diversification obtenue en ajoutant mon portefeuille généraliste au portefeuille CV améliore les choses et pourrait constituer un exemple cible pour le CV si on voulait le faire évoluer. Il est vrai néanmoins que la préoccupation pour une croissance durable n’est pas encore uniformément répandue parmi les nations.

SECTEURS :

Une des principales inquiétudes concernant le portefeuille CV, c’était donc celle de la faible diversification sectorielle : Ces entreprises qui œuvrent à un développement durable seraient concentrées dans des domaines d’activités spécifiques et fortement corrélées entre elles.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_secteurs_verts.png

Ce que l’on peut constater c’est déjà que le portefeuille CV ne parait pas si concentré qu’on aurait pu le craindre, en particulier grâce à la nouvelle poche CONSO qui a introduit dans le portefeuille le secteur Consommation (en majorité de base, mais le bio est-il déjà de base ?) et fait grossir le secteur Matériaux de base. Ne manquent donc que les secteurs Finance, Télécommunications et Santé (dont le segment hygiène s’approche un peu). Cette diversification accrue amenée par ces nouvelles poches a sans doute diminué un peu le risque du portefeuille (en tout cas on a vu qu’elles auraient limité la baisse en mars), en espérant que cela ne diminue pas ses performances.
Cela dit la répartition reste assez déséquilibrée. On voit qu’en fusionnant mes portefeuilles CV et généraliste, j’arrive par exemple à une répartition plus harmonieuse.
Le portefeuille Croissance Verte manque de secteurs défensifs, mais c’est par définition un portefeuille de croissance, c’est le moment de l’assumer !

Hors ligne

 

#72 Aujourd’hui 18h22 → Portefeuille d'actions de CroissanceVerte (croissance verte, croissance, ecologie, portefeuille, verte)

Membre
Réputation :   72  

Watch list Asie verte


Au cours de la constitution des nouvelles poches de Croissance Verte j’avais l’intention d’améliorer la diversification du portefeuille du point de vue géographique en augmentant le poids de l’Asie. Je suis finalement resté un peu timide :
1 chinois (coté au Nasdaq) : Daqo New Energy,
3 japonais : IDEA Consultants, Envipro Holdings, Daiseki Eco. Solution, …

J’avais cependant constitué une liste un peu plus conséquente mais je n’ai pas sauté le pas pour diverses raisons : méfiance à l’égard de la fiabilité des entreprises chinoises (dernier exemple en date : Luckin Coffee, cotée au Nasdaq…), accès à l’information plus difficile, contraintes techniques (minimum 100 actions par achat  au japon, frais ), et aussi parce que je trouvais encore pléthore d’entreprises vertes qui me semblaient plus rentable en occident…

Histoire de me donner du regret, je vais tout de même les surveiller : Ce sera la poche (virtuelle) asiatique du portefeuille CV !

CHINE :

Pour ce qui est de la Chine, je n’ai même pas regardé les société cotées à Shanghaï ou Shenzen puisque mon broker ne me donne accès qu’à HongKong !
Xinyi Solar Holdings Ltd (868) Fabricant de verres solaires et exploitant de parcs photovoltaïques.
Flat Glass Group Co (6865) Fabricant de verre diversifié et de stations photovoltaïques.
China Conch Venture Holdings Ltd (586) Prestataire de gestion des déchets.
Sichuan Energy Investment Development Co (1713) Fournisseur et producteur d’énergie Hydro-électrique.
Et deux fabricants de véhicules électriques :
BYD Company Ltd (1211) en entrée de gamme (en plus des activités batteries et composants de téléphones).
NIO Ltd (cotée au NASDAQ : NIO) pour le haut de gamme.
En fait, si j’avais eu accès à Shenzen, j’aurais tout de même acheté :
Contemporary Amperex Technology Co (300750) N°1 mondial de la batterie pour véhicule électrique…

JAPON :

NPC Inc (6255) Equipements industriels pour la fabrication et l’entretien de panneaux photovoltaïques
West Holdings Corporation (1407) Construction et gestion d’installations solaires
Gremz (3150) Commerçant et conseil en économie d’énergie, LED, solaire, etc.
Organo corp. (6368) Equipements de filtration et purification de l’eau.
Midac Co (6564) Prestataire de gestion des déchets.
Asahi Holdings (5857) Déchets industriels et recyclage des métaux rares
Rever Holdings (5690) Gestion et recyclage de déchets (essentiellement métalliques) nouvelle en bourse mais centenaire sur le terrain avec une patiente mais efficace croissance externe.

Enfin, dans la zone Asie-pacifique, je suis retourné fouiner sur un de mes marchés de prédilection : l’Australie et sa cousine la Nouvelle-Zelande…

AUSTRALIE :

Infigen Energy Ltd (IFN) Producteur eolien et solaire.
Ecofibre Ltd (EOF) Produits nutraceutiques à base de chanvre.
De.Mem Ltd (DEM) Equipementier pour le traitement de l’eau.

NOUVELLE-ZELANDE :

Tilt Renewables Ltd (TLT) Producteur eolien.
Meridian Energy Ltd (MEL) Fournisseur et producteur d’énergie renouvelable diversifiée en Australie et NZ.
Mercury NZ Ltd (MCY)  Producteur geothermie et hydroelectricité.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur