Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 03/07/2020 09h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Mouvements du 1er juillet dans le portefeuille généraliste


La décision a finalement été vite prise :

          PEA :

Afin d’améliorer les renforts verts, j’ai soldé Seché Environnement (PV : +17,1%), Suez (PV : +15,7%) et Veolia (PV : +17,1%), dont je ne crois plus au rebond à court terme, pour les remplacer par McPhy, Lucibel et Avantium.
Le timing des achats n’est sans doute pas fameux après la hausse de ces valeurs à la fin juin, mais je leur espère encore du potentiel. Ces entreprises attendaient de démarrer et maintenant que c’est fait, je fais le pari qu’elle ne redescendront pas à leur plus bas !
Ma conviction est :
Forte pour McPhy, qui peut continuer à profiter du vent favorable de l’hydrogène.
Favorable pour Lucibel qui, délivrée de ses filiales boulets remonte la pente et devrait envisager maintenant de nouvelles croissances.
Plus spéculative sur la capacité d’Avantium à sur-performer encore à court terme, son usine étant sur les rails pour 2023. Mais leur pipe-line contient plus que la méthode de plastiques d’origine végétale, et leur technologie elle-même est valorisable, comme en témoigne la vente d’unités de test à un centre de recherche en catalyse en Arabie Saoudite.

            CTO

           Sortants :
Waste Management (PV : +7,8%), belle société mais rebond compromis, comme Veolia.
Pennon Group (PV : +12,6%), Même secteur, même punition. Après la vente de sa filiale déchets, j’en espérais un retour aux actionnaires et de la croissance externe dans le traitement de l’eau, mais dans le contexte actuel…
Ormat Technologies (MV : -2,2%) : Le géothermicien et récupérateur de chaleur israelo-américain a des difficultés de financement et fait l’objet d’une enquête pour délit d’initiés. Depuis le sell-off il a rebondi 2 fois et replongé 2 fois ! Spéculation sportive trop opaque pour moi !
Tetra Tech (PV : +15,7%) : Les consultants devraient pourtant participer activement à la reprise verte, mais je ne sais pas à quelle échéance et dans quelle mesure.

          Entrants :
AFC Energy, FuelCell Energy et Plug Power pour essayer de profiter un peu plus du rallye de l’hydrogène. ITM et Nel sont trop haut, Plug Power peut-être aussi mais dans une bonne dynamique de croissance externe. AFC et FuelCell ont corrigé après leur rebond et me semblent prêts à repartir.
J’ai ajouté Vivint Solar qui engrange les contrat subventionnés d’installations solaires.

           Renforcement :
Comme signalé dans le message précédent, j’ai doublé ma ligne Electro Optic Systems… Un jour avant l’interruption de cotation pour cause de nouvelle, que j’espère bonne !

Toutes ces opérations se sont faites à enveloppe constante.

Rappelons que ces valeurs sortantes du portefeuille généraliste restent dans le portefeuille CroissanceVerte, conformément à son process propre.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #102 03/07/2020 20h49

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Reporting juin du portefeuille Croissance Verte (mois 11)


                            SUIVI GLOBAL                             


PERFORMANCES HISTORIQUES :


Depuis août 2019, la poche de 20 valeurs d’énergie renouvelable  ENER1 a presque retrouvé son niveau de février, soit 35% de hausse par rapport à l’orogine. Par contre les 20 valeurs de gestion de l’environnement ENVI1 ne parviennent pas à rebondir aussi haut (27 % depuis l’origine) et plafonnent à -26 % de leur plus haut de février. Cela limite l’alpha global de ces deux poches par rapport au CW8 (qui n’a gagné que 4 % en 11 mois) à +26,5 %.
Les trois autres poches ont été constituées au cours du 1er trimestre 2020. A périmètre constant, le portefeuille Croissance Verte complet a gagné +42% sur le second trimestre, soit exactement trois fois la performance du CW8 qui n’a fait que +14%. Les 3 nouvelles poches ont apporté une sur-performance de +7,5%, essentiellement concentrée sur le mois de juin (auparavant elles étaient en ligne avec les anciennes).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_performances_historiques_juin20.png

PERFORMANCES MENSUELLES :


Les données de ce mois de juin compliqué montrent que la poche CONSO a continué à accélérer (+18,5%). et que les poches ENER ont poursuivi sur leur lancée (+12%). Par contre les poches ENVI ont complètement calé sous le CW8 !
Finalement, sur le mois de juin comme sur le mois précédent, le portefeuille Croissance Verte (+9,47%) fait 5 fois mieux que le CW8 (+1,72%) et même 1,5 fois mieux que le NASDAQ (composite : +6%).
Ce mois démontre avec vigueur l’intérêt d’une diversification importante au sein du portefeuille Croissance Verte puisque sans les nouvelles poches ENER2 et CONSO, le mois aurait vu une hausse de seulement 4,2 %.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_performances_mensuelles_juin20.png

PERFORMANCES THEMATIQUES :


Le secteur de l’énergie verte affiche globalement une performance de+12% sur le mois de juin, légèrement moindre que celle des deux mois précédents, emmené par l’hydrogène, qui semble avoir déjà tué le suspens du championnat annuel ! Suivent la Bioenergie dans un magnifique sursaut, et Varta, qui construit obstinément son retour au premier plan.
Par contre, grosse déception sur les systèmes de récupération d’énergie industrielle (éfficacité), qui avaient semblé renouer avec la croissance le mois dernier mais corrigent à nouveau fortement… Dans un autre genre, le solaire semblait remonter dans le classement jusqu’à un accident de short sur Enphase, dont je vais reparler.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_theme_ener_juin20.png

Le secteur de la gestion de l’environnement a complètement calé ce mois-ci (+1,4%), seulement sauvé des eaux par Fermentalg (que je ne sais pas classer et qui occupe pour l’instant le métier de l’air avec Xebec). Les consultants gardent également la tête hors de l’eau, alors que, paradoxe, les équipementiers et même prestataires de l’eau se noient ! Quand aux déchets : électrocardiogramme plat…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_theme_envi_juin20.png

Dans le secteur de la consommation verte, mauvais mois pour tous les métiers à part les arômes qui se maintiennent toujours… et les véhicules (Nikola / Tesla) qui, à eux seuls, propulsent le secteur en tête et ajoutent plus de 3 % à la performance du portefeuille !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_theme_conso_juin20.png

PERFORMANCES GEOGRAPHIQUES :


Comme d’habitude, l’analyse de la répartition géographique de la performance est faite sur le portefeuille CV + la poche virtuelle Asie-pacifique (watch-list).
Sur le mois de juin comme en avril et contrairement à mai, la performance du portefeuille aurait été légèrement améliorée si j’avais acquis la poche Asie-Pacifique (0,2 points). Les valeurs américaines  apportent comme d’habitude la sur-performance mais toutes le zones sont proches à l’exception de l’Europe hors zone€.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_performances_geographiques_juin20.png

Dans le détail des thématiques, on voit que cette  sur-performance américaine passe essentiellement par la consommation et un peu l’énergie qui a d’abord été dominée par l’europe hors zone€ (hydrogène) avant de l’être par l’asie (equipements solaires). L’Asie a une bonne performance mensuelle dans le thème consommation (vehicules, comme l’Amérique). L’Europe domine toujours le thème Gestion de l’Environnement en se contentant d’être faible au lieu d’être négatif !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_performances_geo-thematiques_juin20.png

                           2- SUIVI INDIVIDUEL                       


ENERGIES RENOUVELABLES :


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_podiums_ener_juin20.png

Les meilleures performances du mois sont le fait de :
MacPhy, le troisième larron et petit Poucet français de l’électrolyse a pris la suite de ses ainés plus vite que je ne l’imaginais en étant retenu le 18 juin pour le projet "Zero Emission Valley" destiné à développer la mobilité hydrogène en région Auvergne-Rhône-Alpes. 14 stations en première tranche pour au moins 11 M€ de CA (l’équivalent du CA de la totalité de l’année 2019).
Il est suivi de Plug Power, toujours dans l’hydrogène ! La société américaine a racheté United Hydrogen Group (producteur d’hydrogène) et Giner ELX (fabricant de gros électrolyseurs), dans le but d’atteindre une capacité de production au moins égale à la moitié de la consommation de ses piles à combustible à l’horizon 2024. Ses Green Bonds du mois dernier sont bien employés.
Enfin, Daqo New Energy, le fabricant de panneaux solaires chinois, que j’attendais plus tôt, mais ça y est, cette activité a bien repris en Chine, en témoignent aussi les performances de Xinyi Solar et de Flat Glass dans ma poche virtuelle Asie-Pacifique.

Mais parfois, les acteurs de l’hydrogène ont des hausses tellement démesurées qu’elles corrigent un peu ensuite. C’est le cas ce mois-ci d’AFC Energy et ITM Power qui ont les plus mauvaises performances.
L’autre perdant du mois est Enphase : Le 17 juin, Prescience Point Capital Management a publié un rapport alléguant, entre autres, qu ’"au moins 39%, soit 205,3 millions de dollars, des revenus déclarés d’Enphase aux États-Unis sont fabriqués". Le rapport a également affirmé, citant d’anciens employés, qu’"une grande partie de la croissance astronomique [de la Société] au cours des deux dernières années est attribuable à des astuces comptables qui gonflent artificiellement les revenus et les bénéfices". Bien des choses à vérifier dans ce rapport plein d’insinuations, voire de conspirationnisme… Après une forte chute, le cours est en train de se reprendre.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_individuelles_ener_juin20.png

Parmi les autres :

                  PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS D’ENERGIE :
Les entreprises dont le cours a déjà dépassé celui d’avant crise sont :
+Albioma, qui fait une belle hausse suite à l’annonce d’un nouveau contrat gouvernemental pour 2,5MW de centrales solaires sur bâtimet.
+Neoen après la levée de 170 M€ d’obligations convertibles et un contrat pour une centrale de stockage en Finlande.
A noter que ces deux entreprises ont intégré le SBF120.
+Voltalia avec un contrat d’achat d’électricité avec Auchan Retail (en famille).
+Mint continue sa belle progression et a failli monter sur le podium.
Par contre :
_Global Ecopower ne progresse pas assez pour remonter la pente malgré l’annonce de la construction d’un second complexe de production de spiruline et phycocyanine couplé à une centrale solaire.
_Terraform Power, Brookfield Renewable, Innergex, Transalta et COPEL ne progressent pas et ne parviennent donc pas à effacer la crise.
A noter que Transalta a commencé à intégrer les solutions de stockage Megapack de Tesla dans ses fermes éoliennes, et que COPEL a engagé Canada Solar pour construire un projet solaire de 110 MW au Brésil.

                    EOLIEN :

­Vestas multiplie les contrats de fourniture de turbines : USA, Canada, France, Pays-Bas, Italie, Australie, Chine , Allemagne, Japon, Vietnam, UK mais son cours ne progresse pas
Ça pourrait être pire : Eolus Vind ne communique guère et est bien plus en retard.

                SOLAIRE :
Aucun des fabricants de panneaux solaire n’a effacé la crise, même pas Daqo malgré sa performance. SunPower noue un partenariat avec le constructeur de maisons KB Home.
Les installateurs n’ont pas encore non plus réussi, malgré les belles performances de Vivint (annonce de 300 M$ d’incitation fiscale) et Envision (qui continue à placer régulièrement ses stations de recharge, mais au coup par coup…). Sunnova est toujours en train d’essayer de se refinancer.
Les fabricants d’onduleurs, par contre, l’avaient effacée… Jusqu’à ce qu’éclate « l’affaire Enphase », qui a d’ailleurs un peu entrainé SolarEdge dans sa chute par un effet de contagion stupide.

                   HYDROGENE :
FuelCell Energy : Résultats du trimestre finissant au 30 avril : CA+105 %, et même +168 % pour l’activité licences et services ; réduction des pertes, même si elles restent… Elle prévoit toujours de doubler sa production d’énergie en 2020. Elle peut également s’appuyer sur son partenariat avec ExxonMobil pour capturer le carbone produit par les centrales thermiques.
D’un autre côté, l’entreprise envisage une AK. Cela pose justement un problème car elle a accepté une aide gouvernementale  Covid-19 de 6,5M$, or ces aides ne seraient pas compatibles avec des capacités autres de levée de fond. La SEC enquête.

                        BIO-ENERGIE :
Les allemands de la méthanisation ont clairement relancé leurs activités (peu impactées en Allemagne) et effacent la crise.
Les français des granulés bois ont plus de mal, mais Moulinvest se paye une belle hausse après des résultats semestriels consolidés au 29 février : CA +6 %, EBITDA +31,5 %, Résultat d’exploitation +55,4%.

               RECUPERATION THERMIQUE
Le français Enertime poursuit (même au ralenti) sa progression et a effacé la crise, tandis que les américains (au sens large) la creuse :
Ormat a des ennuis comme rapporté dans le message précédent.
Thermal Energy Internationnal a signé un contrat d’équipement en récupération d’energie thermique de l’usine d’un producteur de protéines (Burcon?). Mais c’est tout.

                  ISOLATION
En progrès, mais encore un effort pour être au chaud !
Surtout pour Aspen Aerogel dont les clients sont surtout des industriels dans la technologie et l’aérospatial… Steico y est presque

… Enfin, VARTA poursuit tranquillement sa remontada, assis sur ses chiffres exceptionnels.

GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_podiums_envi_juin20.png

Les plus fortes performances boursières de juin sont le fait de :
IDEA Consultants, japonais peu causant.
Fermentalg : émission d’obligations convertibles en actions, en plus des 19M$ déjà sécurisés et du partenariat stratégique conclu avec un leader mondial des colorants naturels.
Carbios qui a démarré la construction de son usine de démonstration industrielle de recyclage enzymatique des déchets plastiques en PET (polyethylene terephthalate).

Par contre, mauvais mois boursier pas évident à expliquer sur trois continents dans trois activités bien différentes pour  Scidev, Vow et Daiseki Eco Solutions.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_individuelles_envi_juin20.png

                    GESTION DES DECHETS ET DE L’EAU :
Ce mois ci plus encore que les précédents, ce secteur peine à rebondir :

Les seules exceptions sont
Perma-Fix avec un nouveau contrat de 7 M$.
Ecoslops qui profite d’une remontée du pétrole.
Envipro, Tomra et SABESP.

Tout le reste a une performance mensuelle nulle ou négative. Même si trois de ces entreprises ont vraiment oublié la crise :
Pizzorno Environnement : Le nettoyage des plages bat son plein. Contrat de gestion de la plus importante décharge de la capitale marocaine rompu « à l’amiable » !
Sharps Compliance, Rejoint l’indice Russel 2000.
Bio-UV Group, effet covid-19, mais la commercialisation de la lampe UV anti-virus n’a pas encore eu d’effet sur le cours…

                 CONSEIL EN ENVIRONNEMENT :
Métier aux perfrormances très disparates ce mois ci, largement dominé par le japonais IDEA Consultants, avec…
Deux bonnes performances européennes : Sweco (qui a largement éffacé la crise) et Arcadis (qui en est loin).
Deux mauvais mois de juin américains : Tetra Tech, et surtout le leader AECOM qui a activement participé à la logistique de la lutte contre l’épidémie et qui pourrait bien devoir le faire encore longtemps… Ils avaient bien rebondi jusqu’alors (tout en restant loin des niveaux de pré-crise) mais peut être les projets environnementaux sont-ils moins encouragés outre-atlantique qu’en Europe ?
Par contre, des rumeurs insistantes de fusion entre AECOM et son homologue canadien WSP pourraient réveiller la spéculation.

                CONTROLE ET MESURE :
Mauvais mois malgré quelques nouvelles sympathiques :
Envirosuite a avancé ses prévisions d’EBITDA positif de trois mois à fin mars 2021. A noter que Envirosuite, Zoono, Advance Nanotek et Electro Optic Systems ont été intégrés au S&P ASX200, indice australien des 200 plus importantes capitalisations.
The Carlyle Group veut acquérir le contrôle d’Envéa en rachetant les parts des dirigeants et institutionnels à hauteur de 55,8 % au prix de 110€ l’action.
Vaisala a construit les capteurs de pression et d’humidité du véhicule d’exploration Perseverance lancé par la NASA cet été. Mise en service du système Jade Smart Cloud permettant le partage de données de capteurs sur le cloud.
Eurofins scientific a mis au point une méthode de détection précoce des propagateurs asymptomatiques du SRAS-CoV-2, et un detecteur de gluten…

        BIOMATERIAUX, GESTIONS DES GAZS… :
Derrière les champions Carbios et Fermentalg, on trouve deux habitués des podiums qui reprennent leur souffle :
METEX bénéficie d’un prêt Garanti par l’État et annonce le décalage de la mise en service de son usine de trois mois.
Xebec annonce une installation de gaz naturel renouvelable aux USA et une au Canada, ainsi que plusieurs systèmes de purification d’hydrogène.

CONSOMMATION :


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_podiums_conso_juin20.png

Les vainqueurs du mois sont :
VectoIQ et Tesla, on ne présente plus (et on n’annonce pas grand-chose non plus).
Lucibel avec une belle troisième place, après avoir raté de peu le podium le mois dernier. Le fabricant français d’éclairage à économies d’énergies surfe sur ses bons chiffres et sa restructuration en effaçant la crise en passant.

Pour les flops du mois :
Vetropack. Je ne sais pas pourquoi tous les emballages sont en panne ?
Mowi, le producteur de saumon annonce des evolutions ecologiques dans le traitement de l’eau de ses bassins et dans un soja alimentaire 100 % sans deforestation, même si plus de la moitiè de leurs site ne sont pas homologués. Mais il pâtit peut-être de la rumeur propagée par ses concurrents chinois d’une infection possible au SARS-CoV-2 par les saumons !
Ecolab, qui corrige un peu au niveau de l’avant crise après être monté bien plus haut.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_individuelles_consoasie_juin20.png

Guère de nouvelles pour les autres :
Burcon repart de l’avant, Zoono, Avantium, Beyond Meat soufflent un peu après leurs parcours haussier.
Verallia restructure sa production pour lutter contre une concurrence etrangère de plus en plus forte (C’est peut-être aussi un problème expliquant la baisse de Vetropack).
Robertet entre au SBF120 et Symrise crée une eau de Cologne « Hero » distribuée aux soignants et vendue à leur profit.

ASIE-PACIFIQUE


Par curiosité, les performances individuelles de la poche en watch-list de valeurs asiatiques montre une bascule nette avec une forte hausse des valeurs chinoises dans le solaire, les véhicules électriques et batteries (CATL qui a annoncé une batterie bon marché et longue durée, j’y reviendrai). Par contre les valeurs japonaises et néo-zélandaises sont atones et les australiennes en baisse. 
Sur ce dernier point, je l’avais d’ailleurs remarqué dans les autres poches et portefeuilles - à part Afterpay - et j’ai du mal à l’expliquer car les indices Australiens sont simplement à l’images des autres indices occidentaux, en petite hausse en juin.

PERFORMANCES BRUTES (par rapport aux pru)


Belle fin de printemps : La plus value potentielle du portefeuille Croissance Verte passe à +42,8%.
Plus Value +39,6 % pour les énergies renouvelables (la PV de ENER2 achetée juste avant le krach a presque rejoint celle de l’historique ENER1).
La PV de la gestion de l’environnement croit légèrement à +32,2 % pour ENVI1 et diminue à +19,2 % pour la poche ENVI2 achetée à moitié au début de la crise et à moitié dans le creux.
La PV de la poche consommation explose à +84,2 %, achetée, bien sur, au meilleur moment..

Le bouquet de baggers passe de 11 à 16 : ITM Power (+180% de plus value potentielle), Nel (+115%), Plug Power (+104%), Scidev (+118%), Xebec (+159%), Burcon (+166%), Zoono (142%), Tesla (+172%), Beyond Meat (+180%), Lucibel (+108%), Avantium (+100%) et bien sur les multi-baggers : McPhy (+210%), Ballard (+257%), Carbios (+223%), Tesla (+252%), Nikola (+525%).
La sur-performance a également été emmenée par de nombreuses lignes en forte PV, dont 13 à plus de 60 % : PNE AG, Eolus Vind, Daqo New Energy, Enphase, SolarEdge, Generac, Perma-fix, SABESP, Bio-UV Group, SABESP, Envea, Itron. Avantium.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#103 04/07/2020 00h05

Membre
Réputation :   26  

Bonsoir,

Vous êtes entré au bon moment au bon endroit, et la passion qui transpire de cette file vous fera je suis sur, sortir par le haut.

Votre portefeuille nous démontre l’arbitrage vert qui a été pris suite a la crise sanitaire.

J’ai découvert plein d’entreprise ce soir garce a vous. Je vous partage donc ma découverte du moment en matière de podcast, qui pourrait peut être vous intéresser, il reste dans le theme : 20 minutes avant la fin du monde

Vous dites "Toutes ces opérations se sont faites à enveloppe constante." L’enveloppe est constante depuis la creation du portefeuille?

Dernière modification par DeadBull (04/07/2020 00h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #104 04/07/2020 06h07

Membre
Réputation :   19  

Site intéressant pour savoir ce que pense une catégorie éduquée et friquée de Parisiens sur divers sujets en rapport avec l’écologie. C’est assez remarquable de voir à quel point on est plein de contradictions. Ecoutez le podcast sur les voyages en avion et vous comprendrez pourquoi la situation ne changera pas simplement en comptant sur les bonnes volontés individuelles.

Dernière modification par Canis (04/07/2020 06h08)

En ligne En ligne

 

#105 07/07/2020 08h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

@DeadBull
Je vous remercie pour vos encouragements. L’arbitrage vert suite à la crise sanitaire reste encore à démontrer. Par contre, je crois que le marché, en tant qu’instance spirituelle collective, a de lui-même fait progresser les entreprises vraiment en prise avec la problématique environnementale cette dernière décennie, bien au-delà des labels ESG et autres greenwashing.

Je pense que dans l’urgence climatique il y a place pour tous les styles, du bobo à l’écolo, du financier responsable au politicien opportuniste. C’est la seule solution pour que l’ensemble de la population adhère, d’une façon ou d’une autre, au mouvement indispensable vers des réformes vertes.
Ce podcast n’est pas quelque chose que je pourrai personnellement écouter, information trop diluée et peu précise, style générationnel irritant à mes oreilles, et vision trop confortable du problème et des solutions (comme le fait remarquer Canis), mais il a certainement son utilité pour son public cible.

Pour ce qui est de l’enveloppe constante, les poches du portefeuille Croissance Verte le sont depuis l’origine car c’est une des règles de gestion que je lui ai imposé. Pour ce qui est du portefeuille généraliste, il est à enveloppe constante depuis 3 mois en attendant une opportunité de marché.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #106 07/07/2020 19h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Australie : un marché en suspensions !


Le marché Australien a attiré mon attention avec deux pépites vertes dès la création du portefeuille, et j’ai continué à m’y servir depuis, pour du vert comme du non-vert.
A l’occasion d’une série de suspensions de cotation récentes sur mes lignes, je fais un petit point sur ma « poche Australienne ».

CONTEXTE :


L’un des aspects passionnants du marché Australien c’est sa position intermédiaire entre l’économie occidentale et l’économie asiatique en général et chinoise en particulier. Le Chinois est la première langue étrangère enseignée en Australie.
La Chine est en effet devenu largement , au fil des dernières décennies, le premier partenaire commercial de l’Australie (32 % des exportations et 19 % des importations). Un accord de libre échange les lie depuis 2015. En tant qu’allié inconditionnel des USA, l’Australie est donc prise entre deux feux dans la guerre commerciale, suspendue entre deux mondes.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_australie_export.png

BOURSE :


La principale bourse Australienne est l’Australian Securities Exchange (ASX).
La place est ouverte à peu près comme le japon (mais pas de pause déjeuner) soit actuellement de 2h à 8h, fermant 1h avant que l’Europe n’ouvre.
Un site d’information que je trouve utile sur les valeurs cotées australiennes est le forum HotCopper qui propose pêle-mêle des discussions à la Boursorama, mais aussi des interventions solides et surtout toutes les annonces officielles des entreprises en temps réel.
L’indice le plus utilisé est le S&P/ASX200 des 200 entreprises les plus importantes, parfois siglé AXJO. En terme de capitalisation, les secteurs miniers et financiers représentent près de la moitié de l’indice.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_australie_secteurs_.png

MES ENTREPRISES AUSTRALIENNES :


Les lignes australiennes des portefeuilles sont :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_australie_lignes.png

Comme je l’indiquais dans le dernier reporting,  Envirosuite, Zoono, Advance Nanotek et Electro Optic Systems viennent d’être intégrés au S&P/ASX200.
Je m’interrogeais sur la faiblesse des cours de mes australiens en juin, à l’exception d’Afterpay. Mais ce mois de juillet commence avec un redémarrage de Zoono et ses produits d’hygiène anti-virus, et par 2 suspensions de cotation :

Afterpay : L’entreprise de paiement qui a le vent en poupe, a demandé cette semaine une suspension de cotation de 2 jours avant annonce. L’annonce serait en fait une augmentation de capital (AK) d’au moins 800 M AUD, soit près de 5 % de sa capitalisation actuelle, et presque trois fois plus que l’AK de l’an dernier.

Electro Optic Systems : La suspension de la fin de semaine dernière concernait l’annonce d’un contrat avec le ministère australien des armées pour la fourniture de 251 systèmes de pointage automatique d’armement. J’aurais préféré que l’annonce concerne les domaines de la protection spatiale ou des communications optiques, mais pour l’instant c’est l’armement qui fait bouillir la marmite et je ne vais pas cracher dedans même si ce n’est pas ma tasse de soupe !

A la reprise des cotations, le cours d’EOS à augmenté de 25 %, corrigé un peu depuis, revenant sous le niveau de début juin. Ce n’est après tout qu’un simple contrat commercial, certes substantiel (sans doute, on ne connaît pas le montant), mais j’ai l’impression que l’ASX a souvent la main un peu lourde pour les suspensions de cotation.
Je me rappelle que Advance Nanotek avait été suspendu près de trois semaines en mars, au départ pour l’annonce d’un brevet anti-covid, puis pour une querelle règlementaire, l’ASX estimant que les informations fournies étaient insuffisantes…

MA WATCH LIST AUSTRALIENNE :


il se trouve qu’une suspension est également intervenue cette nuit pour une société de ma Watch-list Australienne : Damstra Technology, société du SaaS qui propose des solutions de télétravail. De quoi se demander si ces suspensions visaient particulièrement mes listes ?
En fait, rien que cette nuit, 11 sociétés ont suspendu leur cotation ! 5 minières (Krakatoa Resources, Xstate Resources, Galena Mining, Estrella Resources, Mali Lithium), une biotech (Cellmid), une société d’instrumentation bio-médicale (LBT Innovations) et deux autres sociétés technologiques en plus de Damstra et Afterpay  (Vault Intelligence et Xped)…

Je profite de l’occasion pour publier ma watch-list Australienne dans les thématiques qui m’intéressent :

VERTS :

(les trois premiers déjà annoncés dans la watch-list asie-pacifique en mars)
Infigen Energy (IFN) Producteur éolien et solaire. L’espagnol Iberdrola et le philippin Ayala se sont battu le mois dernier pour acheter Infigen… le premier a gagné, et propose 0,86 AUD, soit un bonus de +43 % sur le cours de mai.
Ecofibre (EOF) Produits nutraceutiques à base de chanvre. A annoncé aujourd’hui que la biotech Ananda avec laquelle Ecofibre s’est associée a obtenu l’autorisation de la FDA pour un essai clinique phase II visant à traiter par un dérivé de cannabidiol les neuropathie périphériques induite par les chimiothérapies.
De.Mem (DEM) Equipementier pour le traitement de l’eau. +25 % hier, je ne sais pas pourquoi ?

Silex Systems (SLX) : Groupe technologique diversifié : Technique d’enrichissement de l’uranium par laser,  fabrication de panneaux solaires, Semi-conducteurs…
Vmoto (VMT) Fabricant de deux-roues électriques.
Aeris Environmental (AEI), société qui développe et commercialise des solutions de désinfection de l’air et des surfaces et d’efficacité énergétique.

TECHNOLOGIE :

Damstra Holdings (DTC) SaaS, propose des solutions de télétravail.
Appen  (APX) propose des bases d’apprentissage et des services aux entreprises développant de l’intelligence artificielle.
Brainchip (BRN) : Processeur neuronal Akida pour les applications d’intelligence artificielle

INDUSTRIE :

Altium (ALU), l’un des leader des logiciels de conception de circuits imprimés.
NextDC (NXT) Société de services pour les Centres de données.

SANTE :

Hydrix (HYD) Equipement bio-médical, en particulier prestataire pour le développement de tels équipement pour d’autres fournisseurs, avec royalties à la clef.
ResMed (RMD), un leader mondial dans les équipements pour pathologies respiratoires (je crains que les séquelles du covid-19 ne l’enrichisse dans les mois et années à venir…)

FINANCE :

ZIP Co (Z1P), société de paiement. qui a noué début juin une alliance avec la plateforme de paiement américaine QuadPay.
PushPay Holdings (PPH), fournit des services intégrés SaaS et paiement aux organisations confessionnelles à but non lucratif aux USA. A acquis en fin d’année la plateforme Church Community Builder. Je trouve le créneau très judicieux pour l’Amérique !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #107 07/07/2020 20h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   278  

@CroissanceVerte : Que pensez-vous du plan Hydrogène Européen qui circule depuis quelques jours ? A priori, cela ressemble a une extension du plan HyNor norvégien, avec des centrales pilotes prévues au Royaume Uni et à Dunkerque.

La réaction "knee jerk" spéculative serait de regarder du côté de NEL, McPhy voire Engie, mais j’ai noté deux points intéressants :
- a priori, l’idée serait de réutiliser et "décarboner" l’infrastructure de distribution de gaz naturel existante en y injectant jusqu’à 20% d’hydrogène. Un acteur ayant déjà réalisé ça à grande échelle est l’italien SNAM (10% d’hydrogène) - mais cela donne envie de regarder de plus près Fluxys, voire OMV (NordStream2).
- Equinor participe sérieusement au projet anglais (H2H) et globalement les gros industriels norvégiens Norsk Hydro, Yara et Equinor ont une expertise de longue date sur le sujet (et produisent tous de l’hydrogène par effet de bord de leur activité principale). Cela me semble un pari nettement moins risqué que NEL ? Norsk Hydro et Yara sont relativement abordables actuellement.

Merci beaucoup pour ce partage de vos recherches en Australie smile Si vous voulez jouer sur le plan Chinois, je me rappelle que Freedom Foods avait retenu mon attention pour le lait (A2 Milk) entres autres.

Hors ligne Hors ligne

 

#108 07/07/2020 21h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

CroissanceVerte a écrit :

ResMed (RMD), un leader mondial dans les équipements pour pathologies respiratoires (je crains que les séquelles du covid-19 ne l’enrichisse dans les mois et années à venir…)

Bonjour CroissanceVerte
Bien que présente dans beaucoup de fonds australiens ResMed est officiellement une entreprise US.
Ce qui n’enlève rien à son intérêt (j’en suis un heureux actionnaire depuis quelques temps smile).
Passionnante votre watchlist !


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #109 08/07/2020 21h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Bonjour doubletrouble

La stratégie Européenne pour l’hydrogène a été dévoilée officiellement aujourd’hui, basée sur la roadmap publiée le 26 mai
J’en retiendrai surtout, au delà des usines à gaz (au sens figuré), catalogues de normes, et énièmes European Clean Hydrogen Alliance, que les échéances fixées sont proches (fin 2021) pour développer un programme d’investissement et de projets dans l’hydrogène propre (via des électrolyseurs de plus de 100MW), la mobilité (surtout réseau de stations service, et aussi d’éventuels aéroports et ports verts), la chimie et la sidérurgie. Enfin, comme vous l’avez noté, le développement d’un réseau de distribution, en s’appuyant éventuellement sur les réseaux de gaz existants.

A échéance un peu plus lointaine :

Commission Européenne a écrit :

* de 2020 à 2024, nous soutiendrons l’installation d’une capacité d’au moins 6 gigawatts d’électrolyseurs pour la production d’hydrogène renouvelable dans l’UE, avec l’objectif de produire jusqu’à un million de tonnes d’hydrogène renouvelable;

* de 2025 à 2030, l’hydrogène devra faire partie intégrante de notre système énergétique intégré, avec une capacité d’au moins 40 gigawatts d’électrolyseurs pour la production d’hydrogène renouvelable et une production allant jusqu’à dix millions de tonnes d’hydrogène renouvelable dans l’UE;

* de 2030 à 2050, les technologies utilisant l’hydrogène renouvelable devraient atteindre leur maturité et être déployées à grande échelle dans tous les secteurs difficiles à décarboner.

La commission admet cependant (avec sans doute les encouragements des industriels Air Liquide, Linde, etc…) une période de transition avec utilisation de l’hydrogène « gris » issu des hydrocarbures fossiles dont le coût est de 1,5 €/kg (dépendant du prix du gaz naturel) alors que celui du même hydrogène mais avec capture du C02 produit (hydrogène « bleu ») est de 2€/kg et l’hydrogène « vert », produit par electrolyse, de 2,5 à 5,5 €/kg. Dans les régions où l’énergie renouvelable est abondante, ce dernier pourrait être compétitif à l’horizon 2030.

Pour en revenir aux entreprises d’infrastructure de gaz naturel pouvant transporter un panaché avec l’hydrogène, je dirais à première vue que je doute de l’influence de ce plan sur leur activité. D’abord parce que ce serait à la marge pendant bien des années, ensuite parce que ce panachage n’est pas une panacée (baisse du rendement énergétique, etc..)
Ces plans Européens auront effectivement à mon avis plutôt une influence sur les performances des verts Nel et McPhy (même si elles ont déjà incroyablement monté ces derniers mois), et éventuellement des gris Air Liquide et Linde. Dans quelle mesure ITM et AFC seraient-elles handicapées par le Brexit, cela reste à voir ?

***************************************

Pour ce qui est de l’Australie et de Freedom Foods, J’avais effectivement noté en passant la présence d’A2Milk dans les entreprises à bon potentiel, mais les produits alimentaires ne font pas partie de mes thématiques d’investissement en portefeuille Généraliste.
En ce qui concerne le portefeuille Croissance Verte, j’ai depuis longtemps la tentation d’y inclure des produits laitiers, mais leur part réellement verte reste souvent sujette à caution. Ainsi, par exemple, dans la dernière présentation de A2Milk, on parle beaucoup, comme bien d’autres entreprises, de s’inscrire dans une perspective durable, etc. Mais pas de résultats concrets à présenter et une perspective toujours assez lointaine pour ne pas manger de pain avec le lait !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_a2milk.png

A la rigueur, (mais on n’est plus aux antipodes) je sélectionnerais plutôt Danone et les actions très pro-actives de son PDG…

***************************************

Bonjour bajb
Vous avez raison : je me suis laissé allé à supposer qu’une entreprise créée en Australie et cotée à Sydney devait avoir son siège social en Australie et pas aux USA !
Etonnant d’ailleurs que je n’ai pas remarqué l’entreprise dans votre portefeuille que je suis pourtant assidument…
J’ai essayé de jeter un nouveau coup d’œil à l’entreprise pour essayer de comprendre (sans y passer des heures car j’ai tendance à me laisser embarquer par les histoires des sociétés). Si j’ai bien compris, des médecins de l’université de Sydney ont découvert en 1981 une technique de traitement de l’apnée du sommeil et ont essayé de la faire commercialiser par l’entreprise Baxter Healthcare en 1986. En 1989, Baxter renonce à ce programme et son responsable, l’américain Peter Farrell, prend son indépendance et rachète l’activité, créant ResMed et la développant dans le monde entier. Il déplace le siège à San Diego et fait coter l’entreprise à la bourse de New-York en 1995 mais, peut-être pour rendre hommage aux origines de l’entreprise et aux nombreux employés australiens, elle est également cotée à l’ASX en 1999.
Et voilà, je trouvais déjà l’entreprise économiquement belle, mais maintenant je m’y suis attaché !
Par contre, si je dois en acheter, je passerai par le NYSE, car DeGiro y a des frais bien moins élevés qu’à Sydney, et je vous en remercie !…

Dernière modification par CroissanceVerte (08/07/2020 21h18)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#110 08/07/2020 22h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

J’ai en effet omis de signaler cet achat de ResMed en date du 29 avril… Oups !
Elle est présente dans le reporting du 30 avril mais dans une longue liste…
Merci pour cette histoire passionnante smile.

Autrement dans le même domaine et coté en Australie vous avez Fisher & Paykel… mais attention elle est néo-zélandaise smile !


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#111 08/07/2020 22h43

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

Je n’ai pas pu lire tout votre portefeuille mais je trouve cela très intéressant comme idée que de créer un "portefeuille sur l’environnement".

Je souhaitais vous faire part d’une action qui pourrait peut être vous intéresser, elle trie les déchets et essaye d’agir pour l’environnement.
Cette société s’appelle : Covanta. (Powering Today. Protecting Tomorrow. - Covanta)
En espérant que vous trouverez des motifs de satisfaction en cette entreprise.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#112 09/07/2020 05h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Merci pour vos suggestions d’entreprises !

@bajb
Effectivement, Fisher & Paykel est également une belle entreprise de croissance dans le même domaine que ResMed.
Tellement dans le même domaine qu’elles se livrent une guerre des brevets sans merci depuis des années, devant toutes les juridictions de la planète ! Elles avaient passé un accord (confidentiel) en février 2019, mais l’armistice n’a pas tenu et la bataille a repris de plus belle !
Dans toute belle histoire il y a un côté sombre, un rival, des rebondissements…

Pour ce qui est des brevets, le combat semble pour l’instant à égalité.
Pour ce qui est des résultats, avantage à ResMed :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_resmedfph_revenus.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_resmedfph_evebitda.png
source
J’ajouterais une meilleure diversification pour ResMed.

@Alanito
Comme vous le verrez si vous avez l’occasion d’approfondir le portefeuille, son nom reflète bien son objectif : les investissements verts performants. Malheureusement Covanta n’est pas une entreprise de croissance, mais plutôt stagnante, en tout cas depuis 2008. Elle ne semble pas avoir d’avantage concurrentiel.
En plus, comme la plupart des entreprises de gestion des déchets, elle n’a pas rebondi depuis le krach, et ce qui aurait pu être considéré comme une opportunité d’investissement de seconde chance commence à ressembler à un marasme sectoriel !

Cordialement

EDIT :
Reprise cette nuit des cotations Australiennes après les suspensions :
Damstra (+6%) lance une OPA sur Vault Intelligence, autre société de SaaS.
AfterPay (+11%) reprend son ascension.

D’un autre côté :
Scidev n’a pas eu besoin d’un suspension de cotation avant d’annoncer un gros contrat de fourniture et service pour les travaux du métro de Melbourne. +16% !
Envirosuite gagne aussi 10% et je ne sais pas pourquoi.
Electro Optic Systems continue à corriger.

Dernière modification par CroissanceVerte (09/07/2020 06h21)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#113 09/07/2020 13h53

Membre
Réputation :   6  

CroissanceVerte a écrit :

@Alanito
Comme vous le verrez si vous avez l’occasion d’approfondir le portefeuille, son nom reflète bien son objectif : les investissements verts performants. Malheureusement Covanta n’est pas une entreprise de croissance, mais plutôt stagnante, en tout cas depuis 2008. Elle ne semble pas avoir d’avantage concurrentiel.
En plus, comme la plupart des entreprises de gestion des déchets, elle n’a pas rebondi depuis le krach, et ce qui aurait pu être considéré comme une opportunité d’investissement de seconde chance commence à ressembler à un marasme sectoriel !

Très bien. Oui je suis désolé je n’ai pas eu beaucoup de temps pour suivre l’ensemble de l’évolution de votre portefeuille et voir clairement la stratégie que vous adoptez.
En effet Covanta n’est pas sur la pente ascendante mais elle peut probablement assurer sa pérennité sans penser à une expension de son business.

J’ai regardé également la plupart des valeurs de votre portefeuille et deux valeurs m’intéressent pour ma stratégie de portefeuille dividendes, ce sont TerraForm Power et Brookfield Renewable.

Je me demandais si vous aviez accordé de l’importance à ces valeurs également car elles versent des dividendes.

Terraform semble avoir de l’avenir notamment grâce au panneaux solaires (plus que pour les éoliennes selon moi). Pour Brookfield Renewable Partners je ne suis pas sur de comprendre tout ce qu’ils pratiquent mais cela à l’air assez bien géré.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #114 09/07/2020 17h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Effectivement, je ne suis pas un investisseur de rendement : Je suis résolument un amateur de croissance et le dividende n’est pas un critère pour moi, tout juste un bonus ! D’ailleurs 70% des valeurs du portefeuille Croissance Verte n’en proposent pas …

Mais il me semble d’ailleurs que de nombreux investisseurs de rendement mettent maintenant un peu de croissance dans leur vin (souvent de la GARP : Croissance à prix raisonnable), pas seulement à cause de la situation exceptionnelle de cette année, mais aussi à cause du coût d’opportunité qui commence à peser sur la valorisation des portefeuilles.

C’est pourquoi je ne saurais recommander Covanta, mais par contre Brookfield Renewable est clairement une valeur de croissance en plus de son rendement appréciable. Elle est de plus assez sécurisante (et sans doute bien gérée, comme vous le supposez) du fait de son appartenance à la galaxie Brookfield, qui est d’une grande solidité.
Terraform Power, ainsi que je l’indiquais dans le reporting de janvier, fait l’objet d’une OPA de la part de Brookfield Renewable (qui en possedait déjà 62%) qui devrait être finalisée bientôt (AG fin juillet) et va donc certainement être retirée de la cote.

Edit : Ceci n’est pas un conseil d’achat.

Dernière modification par CroissanceVerte (09/07/2020 18h41)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#115 09/07/2020 23h37

Membre
Réputation :   6  

D’accord, je comprends tout à fait votre position et il est vrai que dans ce secteur la croissance est évidente pour toutes les entreprises faisant du bon travail.

Pour Brookfield je connais un peu la structure et comme vous le dites il y a une certaine solidité.
Votre avis m’aidera peut être à trancher pour l’ajout de cette valeur dans mon portefeuille mais ne vous inquiétez pas, je me ferais mon avis définitivement seul en prenant en compte différents arguments.

Hors ligne Hors ligne

 

#116 17/07/2020 13h05

Membre
Réputation :   54  

Bonjour Croissance Verte. Je sais que normalement les remerciements sont via le système de réputation mais là je vous suis tellement reconnaissant que je souhaitais vous faire un message.

Mi mars je vous ai "copié" sur pas mal de valeurs, j’avais une forte conviction sur le secteur mais par manque de temps j’y investissais via SICAV. En découvrant votre portefeuille j’ai décidé de le dupliquer pour partie. Cela a été ma meilleure idée depuis que j’investi en bourse. Certes le timing était bon mais il semble que la sélection de valeurs aussi. Je n’ai jamais réalisé de telles plus value en si peu de temps (3 à 4 mois selon les valeurs). Ci dessous seulement les lignes à + de 20% de PV  (il y en a encore pas mal entre 0% et +20%)

MCPHY ENERGY : +491,46%
NIKOLA (vendu) : + 451%
CARBIOS : + 430%
VINVIT SOLAR : +345%
PLUG POWER : + 146%
TESLA : +142%
BALLARD POWER SYST : 140%
2G ENERGY : +122%
MINT : + 112%
BEYOND MEAT : +94%
SUNNOVA : +91%
SUNPOWER : + 86,7%
HANNON ARMS REIT : +78%
BIO UV : +83%
LUCIBEL : +77%
ENERTIME : +67%
GLOBAL ECOPOWER : +65%
FIRST SOLAR : +61%
ECOSLOPS : +59%
METABOLIC EXPLORER : +58,88%
VARTA : +58,22%
SOLAREDGE : +54,78%
FERMENTALG : +50,99%
ALBIOMA : +48,24%
DAQO : +44%
NEOEN : +35,93%
MOULINVEST : +33,88%
SYMRISE : +35,85
ENVEA : +33,15%
ECOLAB : +31%
ENPHASE + 31%
GENERAC : +29,3%
EVOQUA WATER : +27,5%
PNE : +27,32%
ENVITEC : +26%
HAIN CELESTIL : +24,15%
STERICYLE : +23%
ITRON : +21,8%
VOLTALIA : +20,81%

Alors il y a certes quelques moins values mais vraiment marginales :

TRANSALTA : -12%
HOFFMAN : -10,50%
ORMAT : - 9,69%
PENNON GROUP : -5%
ASPEN AEROGEL : -4%
AMERICAN STATES WATER : -2,96%

Alors vraiment un grand merci pour votre travail. Si vous passez par Paris dîtes moi que je vous invite à dîner pour vous remercier!

Dernière modification par Gassinvest (17/07/2020 16h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#117 19/07/2020 16h47

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

Bonjour Gassinvest

Ravi que ma sélection puisse servir à d’autres… même si elle ne constitue pas un conseil d’investissement ! (Pour HANNON ARMS REIT je plaide non coupable).

Vous avez effectivement fait vos emplettes au meilleur moment : à peu près n’importe quel portefeuille a bien performé depuis 4 mois.

Mais nous avons eu la chance de profiter en plus d’une sélection de valeur qui a largement sur-performé les indices :
Le portefeuille Croissance Verte (CV100) a vu sa valeur croitre de +65 % en 4 mois, période pendant laquelle l’ETF monde CW8 classiquement utilisé par les stratégies lazzy n’a augmenté « que » de +29 % et le NASDAQ composite de + 43 %.
Je me suis demandé ce qu’aurait donné un portefeuille exclusivement composé des cinq GAFAM équipondérées… Et le résultat aurait été +57 % de performance, encore 8 points en dessous du CV100…

Pourvu que ça dure !

Merci pour l’invitation, je ne manquerai pas de vous la rappeler si je me décide à quitter mes pantoufles !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#118 19/07/2020 17h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499  

Attention à ne pas extrapoler les performances passées…
Le secteur est du renouvelable est actuellement en formation de bulle. Il se dégonflera dans les années à venir !
Le meilleur exemple est Albioma. Apres une mode (irrationnelle) dans les années 2007 où la valeur affichait des multiples stratosphérique, la société a effectuée une longue traversée du désert entre 2008 et 2016. Depuis, la valeur est revenue à la mode et côte maintenant des multiples très élevés.
Un autre exemple est bien sûr les véhicules électriques et l’hydrogène. Croyez vous vraiment que sur les 3 derniers mois, il y ai eu des découvertes majeures qui ont radicalement changées les perspectives LT de ces sociétés ?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#119 19/07/2020 17h43

Membre
Réputation :   8  

Bonjour,
La question s’adresse à Croissanceverte, que je ne veux absolument pas court-circuiter.
Je donne rapidement mon avis :
En quelques semaines, le newsflow est exceptionnellement porteur avec une foule d’annonces dont l’importance est en rapport avec le gabarit des annonceurs :
- Le Portugal a annoncé qu’il allait consacrer 3,5Mds€ pour la filière hydrogène.
- De son côté, l’Allemagne annonce un plan hydrogène à 9Mds€.

Et si on monte d’un cran, au niveau du continent :
- L’Union européenne a dévoilé il y a peu, un important plan de relance de 750Mds€, appelé "Next Generation EU".
Pas uniquement écologique, ce plan est tout de même ambitieux en visant 0 émission nette de CO2 d’ici 2050.
- La Commission européenne a présenté le 8 juillet un plan stratégique pour l’hydrogène. Le but est de développer la demande et les capacités de production d’hydrogène vert par électrolyse de l’eau à partir d’énergie renouvelable : un objectif de 6 GW (gigawatts) est fixé pour 2024, et 40 GW en 2030.
40GW en 2030, c’est une capacité de production multipliée par 40 en dix ans.

Oui, je pense que les annonces récentes changent radicalement la donne sur le renouvelable, et surtout sur l’hydrogène.

Hors ligne Hors ligne

 

#120 19/07/2020 18h27

Membre
Réputation :   18  

La filière hydrogène a encore beaucoup de chemin a faire pour gagner en rendement par comparaison à une simple batterie
http://ecars-now.wdfiles.com/local--files/why%3Asuper-ecocar/hydrogencar.png

Hors ligne Hors ligne

 

#121 19/07/2020 19h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

@oliv21
Ne vous inquiétez pas, je ne perds pas de vue que rien n’est acquis !
Je pense néanmoins que la Croissance Verte est un paradigme nouveau par l’urgence climatique de plus en plus pressante et les redirections d’investissements et d’incitations gouvernementales qui vont avec, et que nous ne verront pas de retour en arrière.
Cela n’empêche pas - et même cela favorise – la formation de bulles thématiques ou sur des entreprises. Mais pour moi, la Croissance Verte n’est pas une bulle globale.
C’est pour cela que le portefeuille Croissance Verte est si diversifié (100 valeurs dans des sous thématiques et des secteurs variés).

Je suis d’accord avec @poam5356 sur la donne qui a changé sur l’hydrogène, même si certaines croissances de valorisation sont trop rapides pour être réalistes.
L’exemple du solaire est là pour nous rappeler que la route est semée d’embuches, mais il n’empêche que la production d’électricité photovoltaïque approche maintenant du seuil de rentabilité face aux énergies fossiles. Sans découverte majeure mais avec des progrès constants. Il a fallu 30 ans, mais l’urgence et la mobilisation mondiale peuvent faire que seulement 10 ans soient nécessaires pour maturer l’hydrogène.

En attendant ces progrès, effectivement @KingFlan, batteries électriques et électrolyseurs/piles à combustible ne jouent pas dans la même catégorie, mais c’est bien en termes de complémentarité entre les deux que les plans actuels sont conçus, l’hydrogène étant réservé aux transports en commun et de marchandise et au stockage de longue durée et versatile.
Pour les véhicules électriques, Tesla et ses jeunes concurrents sont les étendards (soumis aux vents des folies spéculatives) qui précèdent la vague de fond.
Alors oui, il y aura des bulles locales, et autant en profiter – avec prudence et sans excès d’enthousiasme – mais la dynamique globale me semble favorable, y compris sur le long terme.
C’est pour cela que le portefeuille Croissance Verte est Buy & Hold.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#122 19/07/2020 19h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   278  

@KingFlan : Il ne faut pas immédiatement penser à l’automobile quand on parle d’énergie, c’est loin d’être le plus consommateur à l’échelle d’un pays et l’inertie est de toute façon très forte (on ne peut pas forcer tous les usagers à changer de voiture).

Le plan "hydrogène" me semble plutôt indiquer une volonté de privilégier le gaz naturel (panaché avec de l’hydrogène) comme source d’énergie principale pour l’industrie et le chauffage.

Pour l’Allemagne et les pays d’Europe Centrale/Balkans, remplacer dans leur mix énergétique la part de pétrole/charbon par du gaz russe bon marché provenant de Nord Stream 2 et de South Stream (ou plutôt sa réincarnation, Turk Stream) qui vont bientôt être achevés, et de 10 à 20% d’hydrogène produit en Europe du Sud avec du renouvelable, permet d’être beaucoup plus indépendant du pétrodollar et de regagner en flexibilité sur le plan géopolitique - tout en prenant du galon en soft power avec l’image écolo.

https://eur-lex.europa.eu/resource.html?uri=comnat:SWD_2015_0208_FIN.ENG.xhtml.01008.jpg

La France est une exception, le nucléaire représente une part négligeable du mix énergétique à l’échelle européenne.

Dernière modification par doubletrouble (19/07/2020 20h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#123 20/07/2020 00h07

Membre
Réputation :   18  

La réaction qui permet de fabriquer de l’hydrogène à partir de gaz naturel produit directement du CO2: Hydrogen Production: Natural Gas Reforming | Department of Energy
Oubliez que le schéma précédent parle de voitures, il s’applique à tout usage d’énergie électrique. Une grande partie de l’hydrogène produit sera perdu a différentes étapes de son cycle avant d’être converti à nouveau en énergie utile.il faut donc consommer beaucoup de gaz, dégager beaucoup de CO2 pour aboutir à peu d’énergie utile.
A partir de la, en quoi fabriquer de l’hydrogène est-il avantageux plutôt de brûler directement le gaz naturel dans une turbine et de stocker l’électricité dans une batterie ?
Je ne comprends pas la référence que vous faites au chauffage ou à l’industrie, qu’avez-vous en tête pour utiliser l’hydrogène directement ?
Le seul intérêt que je vois est pour le transport ou sa densité d’énergie élevée est un plus mais cela ne fait pas beaucoup de sens écologique à mon avis. Stratégique et technique, oui sans doute.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #124 20/07/2020 06h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184  

L’hydrogène présente de grands avantages par rapport aux batteries électriques du point de vue du stockage et donc dans l’optique smart-grid de l’énergie.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_available_storage_technologies_their_capacity_and_discharge_time.jpg

Des couplages directs avec des sources de production électrique verte tels que le projet anglais Gigastack constituent des solutions efficaces ET écologiques.

Quand à ses usages industriels, en dehors du transport et du chauffage, ils sont multiples :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20765_usages_de_hydrogene.jpg


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#125 20/07/2020 12h10

Membre
Réputation :   18  

La documentation de ce projet Gigastack est très intéressante, je suis curieux de voir l’aboutissement de ce pilote surtout quel déploiement trouvera un business plan viable.
Les progrès annoncés sur le rendement de l’électrolyse restent faibles à mon sens et la mention de subventions éventuellement nécessaires me déçoit un peu.
La proposition que je trouve judicieuse serait d’installer ce système directement chez le producteur vu son faible coût en investissement. Le contrat d’achat d’électricité pourrait inclure un engagement de continuité de fourniture à faible surcoût pour le client final.

Dernière modification par KingFlan (20/07/2020 12h11)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de croissanceverte"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur