Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+6]    #1 07/08/2020 14h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

1. Il s’agit d’un portefeuille expérimental qui représente quelques % de mes valeurs mobilières, le reste étant composé d’un mélange de MSCI World/World Momentum/NASDAQ. L’intérêt est la stimulation intellectuelle avant tout ; j’y vois une façon de me tenir au courant de l’actualité financière et des changements structurels de notre société, que je trouve fascinants. Pour une durée indéterminée (probablement 18 mois, voire plus en l’absence de pic de volatilité), je m’astreins à ne pas dépasser un certain montant, ceci afin de reprendre doucement la main après avoir été converti à la gestion indicielle. Pendant cette première phase, la valeur du portefeuille restera comprise entre 100 et 250k€. La seconde phase dépendra des résultats de la première et de l’intérêt que j’aurai porté à cette expérience. Le portefeuille sera toujours concentré sur 15-25 lignes, d’une part parce-que je n’ai aucune vocation à collectionner les lignes, d’autre part parce-que l’impact d’une ligne qui prend +200% doit pouvoir se répercuter franchement sur la performance.

2. L’objectif est de surperformer le NASDAQ 100, sans utilisation du levier. Il s’agit du benchmark le plus pertinent car ce portefeuille sera, a priori, principalement composé d’entreprises cotées au NASDAQ Composite, mais aussi parce que le NASDAQ 100 est l’indice large qui a délivré le plus de performance au cours de cette dernière décennie : c’est un challenger de taille. Enfin, cela fait du sens à titre personnel car à défaut de prendre part à cet exercice, j’aurais investi ces fonds sur l’ETF iShares NASDAQ 100. A titre indicatif, je comparerai également la performance à un ETF S&P500 et MSCI World. La performance de tous les instruments sera toujours indiquée en EUR, effet devise inclus.

3. Celui qui a raison sur les marchés, c’est celui qui gagne de l’argent : en bourse c’est comme cela qu’on compte les points. Mon objectif n’est pas de convaincre ou de persuader, j’évite soigneusement les débats passionnés et je n’ai aucun intérêt pour les batailles de chiffres, qui sont une véritable perte de temps, principalement lorsque la connaissance du dossier n’est pas uniforme parmi les participants.  Si vous pensez que les sociétés de mon portefeuille sont surévaluées ou s’apprêtent à déposer le bilan, ayez le courage de vos opinions en vendant leurs actions à découvert plutôt que de polluer ma file de portefeuille.

4. Mes trois critères d’investissement principaux sont : l’existence d’un avantage concurrentiel élevé, la génération d’un revenu récurrent, et une forte croissance des résultats. J’apprécie également lorsque la marge est élevée, sans que cela soit absolument indispensable.

5. La valorisation de l’action n’a que peu d’importance à mes yeux. Pour simplifier à l’extrême, je pars du principe que ce qui n’est pas cher, l’est pour une bonne raison – et vice versa. Dans ma carrière d’investisseur, mes meilleurs retours m’ont été procurés par des actions considérées comme surévaluées au moment de l’achat. Et mes plus lourdes pertes, je les ai systématiquement concédées sur des « bonnes affaires ».

6. Sur un plan plus technique, j’accorde énormément d’importance au facteur momentum. D’abord de façon objective, en utilisant signaux de tendance, recherche de breakout, et ratios habituels, mais aussi de façon plus subjective en me fiant au « social sentiment » que je perçois sur les réseaux habituels. A cet effet j’utilise notamment Twitter, reddit, SeekingAlpha, The Motley Fool, et un serveur de trading Discord. Lorsque les signaux momentum sont en phase avec le sentiment du public, je suis capable d’ouvrir le feu même en l’absence des critères cités au 3.

7. Je n’hésite pas à changer fréquemment d’avis. Bien que mon style puisse probablement être qualifié de « growth x momentum », je ne suis aucun dogme et n’ai aucun sentiment pour telle ou telle action. Si le titre commence à chuter et que je considère m’être trompé, je suis capable de couper ma position sans tarder pour limiter la casse. A l’inverse, si le titre s’envole de façon démesurée et que je deviens nerveux face à sa valorisation, je n’hésiterai pas à sécuriser mes gains bien que je préfère laisser tourner les positions gagnantes. Je ne m’interdis pas non plus de prendre des positions spéculatives à la hausse comme à la baisse, ainsi que via l’utilisation de produits dérivés.

8. Je publie sur ce forum les mouvements de ce portefeuille en toute transparence. Depuis 8 ans, je partage ici mon parcours d’investisseur et le fruit de mon travail en « open source », de façon complètement désintéressée : je n’ai jamais touché le moindre Euro de qui que ce soit pour mes publications. Je suis heureux d’apporter ma modeste contribution à cette œuvre communautaire. Chacun sera libre d’y trouver son compte, ou de se désabonner de mes publications.

9. « Nous serions très naïfs de croire que nous n’allons pas être critiqués. Cela fait partie du jeu. Vous devez l’accepter », a déclaré Jeff Bezos dans une interview publiée par Business Insider en 2018. Je suis profondément heureux lorsque je croise la route de quelqu’un qui réussit mieux que moi, et j’ai tendance à m’en inspirer plutôt qu’à le dénigrer ou tenter de le discréditer. Jusqu’à présent, j’ai pris du plaisir à partager ; si cela devenait pénible peu importe la raison, il va de soi que je limiterai mes interventions.

10. Dernier point, et non des moindres : faites votre propre travail de recherche. Soyez prudents, lisez, éduquez-vous (ce forum est une mine d’or), et surtout, s’il vous plaît, ne tentez pas de reproduire bêtement le portefeuille d’un anonyme qui publie sur un forum. Nous avons chacun notre propre horizon d’investissement, tolérance au risque, stratégie d’investissement. Je ne suis pas un professionnel de la finance, mes publications ont un caractère éducatif et de divertissement uniquement, ce ne sont en aucun cas des conseils d’investissement.



*****************************************

Je vous présente mes positions short à ce jour :

Unibail qu’on ne présente plus. Une vraie romance entre ce titre et moi : un jour à l’achat, l’autre à la vente. Tout ce qui compte finalement, c’est de s’en sortir le cul propre. Market cap : €6B

Inovio ridiculement spéculatif. Cours multiplié par 15 en quelques mois sur fond de vaccin Covid19. L’entreprise dit disposer d’un algorithme génial qui permet de créer un vaccin en 3 heures. Market cap : $3B, P/E : N/A (en perte)

GSX Techedu que j’initie à l’instant en pre-market : beaucoup d’éléments me font penser que cette entreprise chinoise est une fraude massive. La hausse hyperbolique du cours et les récentes tensions sino-américaines devraient d’ici peu rétablir l’ordre sur cette valeur Le risque réside dans le flottant limité et déjà bien shorté. Une attention particulière a été portée à la taille de cette position car la fraude peut durer encore longtemps, risque de short squeeze également. J’ai peu de doutes sur le fait qu’on ira à 0. Market cap : $31B, P/E 300

Quelques A/R gagnants sur le Silver, assez intéressant à trader en ce moment.

Dernière modification par lopazz (02/01/2021 03h58)

Mots-clés : lopazz, portefeuille, short

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #2 07/08/2020 23h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Excellente journée pour la part spéculative de mon portefeuille.

GSX Techedu, que je considère comme l’une des plus grosses fraudes de l’histoire boursière dispose depuis aujourd’hui de son propre site : gsxstockfraud.com/

Timing heureux en ce qui me concerne puisque le site a été publié 2 heures après l’ouverture de ma position short initiée pre-market et renforcée par la suite, sur les plus hauts historique. L’action perd 20% aujourd’hui, ce qui se traduit par une plus-value latente à 4 chiffres sur cette ligne. Il s’agira de bien soigner la sortie car il y a du monde sur le dossier.



J’ai concrétisé une modeste plus-value sur Rosetta Stone, l’une de mes positions longues, qui a publié hier soir des résultats un peu meilleurs qu’attendus. Je me replacerai peut-être sur un repli, l’idée étant de jouer l’acquisition par une tech vers les 40-45 USD.

Inovio et Unibail ne bougent pas aujourd’hui.

La volatilité retombe sur les métaux précieux, je ne suis que très peu intervenu aujourd’hui sur ce marché. Quelques A/R gagnants sur l’argent.

Le marché semble vouloir vendre les tech et racheter les cycliques. Un rattrapage au moins partiel paraît possible compte tenu de l’écart accumulé post-Covid, cela pourrait m’inciter à arbitrer une partie de mes ETF MSCI World vers un le Nasdaq. Il s’agirait d’un mouvement de plusieurs centaines de k€ donc cela se réfléchit bien.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #3 09/08/2020 14h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Je pense que nous sommes en plein milieu d’une vague d’exubérance irrationnelle telle que celle qui a eu lieu lors de l’éclatement de la bulle internet. La moindre IPO explose à la hausse, portée par les millennials de la génération Z qui tradent gratuitement sur Robinhood, créent du momentum sur Reddit, qui s’auto-alimente sur Robintrack. On a pu constater ces anomalies flagrantes sur des titres comme Kodak ou Hertz, ou encore plus cocasse, sur des titres comme TLSA (au lieu de TSLA) - ça vous donne le niveau.

Je vois sur TikTok (qui est un excellent moyen de savoir ce qui se passe dans la tête des millennials) de nombreuses vidéos où des ados présentent leur Ferrari - dernier modèle - payée par le trading, alors qu’à leur âge je travaillais péniblement l’été dans la restauration pour payer mon permis de conduire. J’ai beaucoup aimé une vidéo où un mec qui a les pieds sur terre fait mine de donner 500 dollars à une jeune influenceuse et lui demande ce qu’elle ferait pour les transformer en 5000 dollars. Sa réponse immédiate : j’achète des actions.

Ceci n’est qu’un exemple du bouleversement auquel nous sommes en train d’assister.

Ceci dit, cela ne me semble pas être une raison valable pour se désinvestir d’un marché soutenu par une politique monétaire ultra accommodante. La hausse spectaculaire du cours de l’or semble indiquer que le marché croit en la poursuite de cette politique et en une hausse de l’inflation. Les banquiers centraux ont changé les règles du jeu et il va falloir être très habile pour faire partie des gagnants.

Sur les marchés, dans le cadre actuel, j’aimerais pimenter ma stratégie "buy and hold" sur indices avec du short equities pour profiter de la candeur des nouveaux arrivants. Je suis confortable en étant long indices/short merdes spéculatives. Les actions candidates à la vente à découvert sont nombreuses et je me lèche les babines quand j’analyse certains dossiers, la semaine prochaine devrait être active. Le problème du short, c’est qu’il faut bien calculer la taille de sa position car à l’inverse d’une position longue, il ne suffit pas d’avoir raison : il faut avoir raison au bon moment.

Si elle continue de fonctionner, je publierai prochainement ma méthode de vente à découvert, que j’ai délicatement nommé "la méthode du combat de rue"©.

Le Nasdaq s’étant envolé, je suis plus confortable à ce jour avec du MSCI World en portefeuille, et une touche de World Momentum qui se comporte plutôt bien depuis le début du rebond.

Edit : je viens de tomber sur cette image qui à elle seule résume bien les aberrations du marché actuel.

Dernière modification par lopazz (09/08/2020 17h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 09/08/2020 17h36

Membre
Réputation :   17  

En effet il y a de furieuses envies de shorter sur ces engouements mais il y a deux problèmes:
- le problème du timing, ne serait ce que sur URW sans parler de Robinhood il faut avoir un sacré sens du timing pour sortir positif sur de grandes volatilités. On a pas souvent raison contre la masse et encore moins souvent dans le bon tempo.
- le trouble schizophrénique à être un ayatollah du World (avec raison je pense cf banques centrales) avec le doigt dans l’engrenage du Momentum, et dans le même temps être capable de prendre des positions qu’il faut déboucler dans un market timing précis.
Mais c’est sûr qu’il faudrait envisager de profiter des excès actuels sans penser à du buy ans hold.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 09/08/2020 18h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Vous avez raison. La vente à découvert, c’est beaucoup moins reposant que d’acheter un World et se laisser porter. L’un n’empêche toutefois pas l’autre : j’ai investi la grande majorité de mon portefeuille sur le World, mais j’alloue une petite part de mon portefeuille à des activités spéculatives. Si ça se passe bien, je booste un peu le retour du World, si ça se passe mal, je ferai un peu moins bien : dans les deux cas, je ne m’en éloigne pas trop, ce qui est satisfaisant, aucune schizophrénie là dedans.

Concernant le timing, comme je l’ai souligné c’est un point essentiel de la démarche. Il n’y a pas de méthode infaillible, mais je crois qu’avec un peu de bon sens, il est possible de s’éviter des grosses déconvenues.

Je travaille actuellement sur plusieurs dossiers, je ferai bénéficier notre forum de la primeur en y annonçant mes ventes dès leur conclusion pre-market. Sans grand suspens, je peux déjà annoncer qu’il s’agit d’entreprises américaines qui perdent de l’argent, dont le cours a flambé ces derniers mois, et qui sont présentes dans beaucoup de portefeuilles Robinhood.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 09/08/2020 22h26

Membre
Réputation :   29  

Comment shortez vous? Vous vendez l’action à découvert ou vous utilisez des options ou warrants?
De mon coté j’avais aussi shorté GSX avec des achats de puts, qui on perdu pratiquement toute leur valeur avant revente: l’action a alors décolé et la date d’exercice était bien trop proche.


Parrainage Boursorama, Mes placements, Bourse Direct & Binck sur demande [MP]

Hors ligne Hors ligne

 

#7 09/08/2020 22h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Je vends l’action à découvert. Les puts étaient déjà trop chers avant le déclenchement de cette vague vendeuse.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+5]    #8 10/08/2020 22h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Encore une très belle journée pour mes shorts GSX Techedu dont l’action perd 10% sur fond de fraude généralisée. Toujours pas d’annonce de la société ni de date des résultats Q2, aucune raison pour l’instant de couvrir ma position.

Ma deuxième position short Inovio aussi se prend une belle gamelle aujourd’hui : -6%. J’ai soldé la position car les résultats sont annoncés ce soir - dans le doute, mieux vaut concrétiser cette modeste plus-value.

J’ai aussi clôturé ma position short sur Unibail qui rebondit avec de faibles volumes, sur fond de discussions entre Amazon et SPG et de rotation sectorielle. La thèse étant intacte, il est probable que je me replace ultérieurement à la baisse.

Je profite du repli des SaaS et de certaines tech pour ouvrir quelques petites lignes (1k-2k) à horizon très long terme :

- Teladoc : médecine à distance, acquisition en cours de Livongo, application de monitoring à distance pour maladies chroniques.

- Guardant Health : tests sanguins de détection précoce (biopsie liquide) pour populations à risque et monitoring de récidive cancéreuse. Ils viennent de recevoir le feu vert de la FDA.

- Trulieve Cannabis : premier producteur et revendeur de cannabis médical en Floride. Action pas encore cotée sur les marchés US, seulement au Canada ou US via ADR. Beaux résultats, belle croissance, explosera à la hausse lorsqu’elle sera dispo sur Robinhood (thèse : Seeking Alpha).

- Cerence : intelligence artificielle pour automobile. "L’entreprise délivre actuellement de l’intelligence artificielle à plus de 280 millions de voitures sur les routes du monde entier dans plus de 40 langues et pour la plupart des grands constructeurs automobiles du monde, notamment Audi, BMW, Daimler, Ford, Geely, GM, SAIC, Toyota,…"

- Roku : petits lecteurs multimédias numériques (style Amazon Fire stick) qui permettent de transformer sa TV en smart TV (ou sa smart TV en very smart TV). Les utilisateurs semblent convaincus. Le business model parait bon. C’est à mon avis ce qu’il manque aujourd’hui aux smart TV, une sorte d’OS universelle, et Roku semble débarquer au bon moment, comme Microsoft avait débarqué avec Windows. Dans 10 ans, le titre vaudra très cher… ou rien du tout.

Dernière modification par lopazz (11/08/2020 00h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 11/08/2020 06h48

Membre
Réputation :   17  

Bonjour Lopazz, m.erci pour ce suivi. Vous vouliez dire "long" pour unibail?

Hors ligne Hors ligne

 

#10 11/08/2020 09h39

Membre
Réputation :   29  

J’ai du mal à comprendre l’engouement généraliser pour Roku.
Nimporte quelle TV récente a un OS qui permet de lancer Netflix Amazon et consort.
Quel est l’intéret du stick Roku?

Bonne idée de visée l’event sur Trulieve Cannabis, mais est ce que la bulle Cannabis n’est pas passé sur RH?


Parrainage Boursorama, Mes placements, Bourse Direct & Binck sur demande [MP]

Hors ligne Hors ligne

 

#11 11/08/2020 10h35

Membre
Réputation :   1  

En effet, je ne comprends moi-même pas ce qu’apporte Roku dans cette sphère par rapport à sa concurrence.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 11/08/2020 12h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Non, je parle bien de SHORT sur Unibail. Heureusement j’avais clôturé ma position hier, je viens d’en rouvrir une aujourd’hui, toujours short. Ce rebond me parait sans vigueur (ni volume), d’ailleurs on voit déjà pas mal de prises de profit à la mi journée. Pas grand monde à l’achat, la plupart des investisseurs qui en détiennent sont dans le même état d’esprit : "quand je retrouve mon PRU, je sors". La pression vendeuse est très forte, avec en plus 11% du capital shorté qui n’a pas l’intention de se laisser faire.

J’ai aussi rouvert un short sur Inovio, les résultats sont vraiment pourris, ils mènent les investisseurs en bateau comme toujours, à base de "le mois prochain on aura ci, et dans 2 mois on aura ça". De plus, le CEO étant d’origine asiatique, j’imagine que Trump fera tout ce qu’il peut pour que ce ne soit pas un asiatique qui trouve le vaccin - d’ailleurs Inovio n’a pas reçu de financement à ce jour.

Concernant Roku, n’étant pas un spécialiste de la télé, je me suis fié aux vidéos comparatives que j’ai trouvé sur Youtube entre Apple TV, Amazon et Google stick, et Roku, visiblement Roku est très apprécié, ce qui explique la croissance. Dans le domaine de la smart TV, il n’y a pas encore de domination du marché tel Windows sur PC, l’idée c’est donc de mettre une pièce sur Roku au cas où ce serait lui. Avec dans l’esprit l’idée que cela puisse ne plus rien valoir.

Pour le cannabis, aucune idée, suis pas spécialiste du marché. Les fondamentaux de la boîte me paraissent sains, si l’event se produit ce sera un bagger - et je ne doute pas qu’il se produira compte tenu des enjeux. Une pièce là dessus, ça fera 300% ou zéro.

Dernière modification par lopazz (11/08/2020 12h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 11/08/2020 17h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Clôture du short Unibail à 47,40 EUR - Je n’ai gagné qu’un petit pourcent, il n’y a plus de tendance. Je préfère solder avant la fermeture. On verra demain.

Clôture du short Inovio à 15,15 USD - J’ai gagné 620 USD sur le trade, on est de retour sur les niveaux pre-covid, on va s’arrêter là, la journée est faite.

GSX qui s’enflamme, +10% à l’heure où j’écris ces lignes :


Le management de GSX. Ils sont pas beaux mes chinois ?

En attendant, toujours pas de date pour les résultats Q2 2020. J’ai écrit au service des relations investisseurs pour poser la question. J’ai clôturé ma position pour préserver ma plus-value à 4 chiffres et car je soupçonne la fine équipe ci-dessus d’être à la manœuvre de cette manipulation de cours à la hausse.

La rotation sectorielle continue, MSCI World en hausse alors que Nasdaq et World Momentum sont en baisse.

Ce sera tout pour aujourd’hui.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 12/08/2020 08h13

Membre
Réputation :   17  

lopazz, le 11/08/2020 a écrit :

Non, je parle bien de SHORT sur Unibail.

Dans ce cas, pour votre info, il y a qqun qui usurpe votre pseudo sur le topic bourse du forum hfr et fanfaronne avec une position de 1500 titres ouverte durant la hausse du mois de juin avec objectif 100€ a CT

Hors ligne Hors ligne

 

#15 12/08/2020 12h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Personne ne fanfaronne, ça fait bien longtemps que j’ai fermé cette position.

Réponse de GSX :

Dernière modification par lopazz (12/08/2020 12h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 17/08/2020 22h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Short Unibail soldé trop tôt, surpris par l’annonce Bloomberg. Dommage, il y avait quelques K€ à ramasser en plus. A voir si je repasse à la VAD ces prochains jours ou si je laisse le dossier aux spéculateurs.

GSX s’est bien fait malmener depuis ma VAD du 07/08, clôturée depuis. On est passé de 140 à 88 et je pense que le potentiel à la baisse est loin d’être épuisé. Je n’exclus pas de me repositionner sur un rebond.

Inovio n’a pas bougé depuis, donc pas de regret, je pense qu’elle est à son prix, il y a de belles choses dans le pipe en phase III. Plus rien à attaquer là dessus, je la sors de ma watchlist VAD.

J’ai renforcé ces derniers jours mes lignes de Teladoc, Guardant Health, Cerence qui affichent respectivement des performances de +7,9%, +3,0% et +11,2% depuis mes premiers achats annoncés ici il y a 7 jours. Crédit Suisse est passé à l’achat sur Teladoc ce matin ce qui ne veut pas dire grand chose, mais c’est toujours mieux qu’un coup de pied au cul.

A l’inverse, j’ai allégé aujourd’hui Trulieve Cannabis qui a pris 30% depuis mon achat il y a 7 jours. Je conserve la moitié de ma ligne.

Pour l’instant le mois d’août est un sans faute. Je reste extrêmement prudent notamment sur la taille des positions, même si cette gestion active ne représente qu’une part anecdotique de portefeuille global.

Après avoir entendu parler du titre sur un autre forum, j’ai mis aujourd’hui une pièce sur GrowGeneration qui vend à grande échelle du matériel de culture de cannabis. Ils viennent d’annoncer des résultats ahurissants (CA +123% vs année précédents) et ont augmenté leurs perspectives 2020/2021 à +20% vs consensus. Le titre fait +22% aujourd’hui mais je n’en ai que partiellement profité car monté dans le train après le départ. Market cap : $600M.

A la clôture mon portefeuille bac à sable ressemble donc à ça (dans le désordre) :

Long
Teladoc Health Inc
Guardant Health Inc
Trulieve Cannabis Corp
Cerence Inc
Roku Inc
GrowGeneration Corp

Short
N/A

Remarque :

Je me suis rendu compte que je ne suis pas très à l’aise pour tenir des positions short à cause de l’asymétrie entre l’espérance de gain plafonnée à 100% et le potentiel de perte illimité. L’achat de puts ne m’excite pas plus que ça. Mais j’ai du mal à me retenir lorsque je tombe sur un dossier à agresser, ce qui risque d’être le cas demain.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 17/08/2020 23h20

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   225  

Bonsoir Lopazz,

Merci pour votre suivi.
Pourquoi dite vous que le potentiel de gain est limité à 100% en VAD. ?
100% de quoi ?
Le principe de la VAD c’est de réaliser un resultat sans investir de capital. (hors cout de location des titres).
Quel support utilisez vous ?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #18 17/08/2020 23h23

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2390  

Si demain M.Bear shorte URW à  40€, dans les cas un peu extrêmes :

  - URW fait comme Intu, et il a gagné 39€
  - URW vend plein de ses actifs à un riche fond quatari, pour 20 Mds€, à la valeur d’expertise moins 10%, le cours passe à 160€ et il a perdu 120€.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 17/08/2020 23h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   225  

Bonsoir,

Il a gagné 39€ vs quel capital investi ?
-> 0
Donc de quel 100% on parle. ?

Hors ligne Hors ligne

 

#20 18/08/2020 00h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Du capital mobilisé sur le short au départ : vente de 1000 actions Unibail 40 € = 40 K€ de découvert… gain maximum 100% de 40K€.. (en arrondissant des frais)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

#21 18/08/2020 00h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   225  

Quand on short, on immobilise pas de capital, je comprends l’idee de dire qu’on ne puisse « que » gagner sur un range d’une baisse max de 100%, je voulais savoir si Lopazz avait un support que je ne connaissais pas. Sinon je comprends le principe.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 18/08/2020 01h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Tout a été dit, c’est bien de cette asymétrie dont je parlais. Juste à rajouter que j’immobilise quand même du capital car je ne me permettrais pas de lancer des positions short importantes (style 50-100k) sans avoir au moins l’équivalent en cash sur le compartiment espèces au cas où ça devait mal se passer, cf. exemple donné par GBL. D’une part garder autant de cash, c’est statistiquement perdant, d’autre part il y a le taux d’intérêt à payer pour emprunter les titres, mais il y a un autre point négatif assez rarement évoqué, c’est le danger que représente la dépréciation de la monnaie à laquelle nous sommes en train d’assister, sur une durée de quelques mois cela peut ne pas être négligeable lorsqu’on joue contre le marché. Bref, c’est un jeu très dangereux et à l’évidence, statistiquement perdant.

La bonne nouvelle c’est que dans l’autre sens ça marche aussi, on va chercher les titres à fort momentum, on se place tout de suite à l’ouverture et on se laisse glisser. Je me sens plus à l’aise dans ce sens et c’est ce que je vais chercher avec le petit portefeuille expérimental de small cap "growth" que je présente ici.

Petit exemple avec le titre que j’ai acheté aujourd’hui après, qui prend encore 16% après bourse, après avoir pris 22% en séance, de la folie furieuse. Je continue d’étudier cet effet momentum qui m’intrigue énormément.

Dernière modification par lopazz (18/08/2020 01h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 18/08/2020 01h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1124  

Il y a de la grosse croissance dans les prévisionnels, et l’entreprise est rentable.
Une publi qui confirme les perspectives et les multiples s’ajustent, ce n’est pas illogique même si les chiffres peuvent faire "peur" si on les regarde de manière statique.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo Bourse Direct

Hors ligne Hors ligne

 

#24 18/08/2020 01h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Clairement, j’ai jeté un œil au consensus et aux chiffres avant d’acheter, les perspectives sont bonnes, c’est pour ça que j’ai acheté. On est sur un pure player growth et c’est ce que le marché achète à tour de bras, sûrement pour se hedger du combo QE x taux zéro.

Après, $800M de capi et +120% en 3 séances pour une entreprise de jardinage dirigée par des barbus fumeurs de spliff, ça fera de quoi raconter au prochain apéro smile

Les héros du jour s’appellent Andrew et David cool

Edit : j’enlève les photos parce que les mecs foutent vraiment les jetons

Dernière modification par lopazz (18/08/2020 02h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 18/08/2020 07h44

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

impossible de trouver certaines de vos pépites avec Binck. Quel broker utilisez vous ?

En tout cas m.erci pour le partage.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de lopazz"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur