Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 23/04/2019 22h15

Membre
Réputation :   2  

Bonjour.

Voici mon portefeulle à dividende, créé fin avril 2019 (désolé pour le côté artisanal de la copie d’écran).

https://reho.st/medium/self/04fd50cb27ec748ee4ea09d7f46d7ff2acc0ae23.jpg

Pas de stratégie pour le moment, à moins d’avoir de belles opportunités sur mon "armée de réserve" ci-dessous, j’attendrai un peu avant d’acheter de nouveau.

Arkema
Bureau Veritas
Crédit Agricole
Danone
Eiffage
Plastic Omnium
Score SE
Sodexo
Vicat
Vinci

-----
Post d’origine :

Bonjour,

Je crée ce topic pour faire suite à la discussion que nous avons entamé sur le topic du portefeuille dividende 2019.

(7/7) Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ?

J’ai tenu compte de vos remarques et j’ai éliminé certaines valeurs (Orange, Renault…).

Mon objectif est un rendement prévisionnel global > 4% avec 20 valeurs de domaines variés pour diluer le risque (je n’en présente que 17 ici. Je vais chercher dans les valeurs étrangères éligibles au PEA pour compléter).

En parlant de risques, j’ai « mis au point » un calcul pour me permettre de me faire une idée du comportement des valeurs risquées en cas de crise.

Vous trouverez entre parenthèse « mon » rendement théorique en cas de crise.

J’ai fait la moyenne des dividendes versés par action de 2008 à 2012 (5 valeurs) que j’ai comparé à la valeur de l’action en 2007.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

>> Assurance
Axa
CNP

>> Consommation cyclique
Michelin
Bic

>> Energie
Total
Rubis

>> Finances

BNP (rendement théorique crise = 1,88%)
ABC Arbitrage (10,49%)

>> Immobilier

Nexity  (5,81%)
CBO Territoria (2,13%)

>> Industrie
Imerys
Bouygues
Suez

>> Média
Lagardère
M6 (Métropole TV) (5,05%)

>> Santé
Sanofi

>> Services
Ipsos

Dernière modification par Portefeuille (30/04/2019 22h11)

Mots-clés : dividendes, pea (plan d'epargne en actions), portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 23/04/2019 22h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Portefeuille,

Au sujet des valeurs étrangères que vosenvisagez d’incorporer a votre portefeuille, veillez à vous renseigner au préalable sur le taux de prélèvement à la source sur les dividendes opérés par les administrations fiscales locales. Cela peut vous grêver un rendement. D’autant plus que sur PEA ces prélèvements ne sont pas récupérables sous forme de crédit d’impôt.

De plus si vous vous vous positionnez sur des valeurs libellées dans d’autres devises que l’Euro, n’oubliez pas que vous serez soumis au risque de change (variation du cours de change entre devises).

Pour en revenir à votre portefeuille lui-même, c’est plutôt diversifié (9 secteurs), avec en général deux valeurs dans chaque (voir tout de même à renforcer la santé et les services, peut-être avec des valeurs étrangères ?). Quoi que personnellement je classerai à plutôt Suez parmis les services (aux collectivités) que l’industrie. À vous de voir.

Au niveau de votre calcul de "rendement théorique en cas de crise", c’est plutôt original. Je ne pense pas qu’il soit très pertinent, dans le sens où chaque crise est différente, et qu’une bancaire resistera certainement mieux, par exemple, à une crise type internet / technologies qu’à une crise financière.
Mais curieux de voir quand même ce qu’il adviendra lors de a prochaine crise.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 23/04/2019 23h07

Membre
Réputation :   2  

Merci Neo.

Oui, calcul original et pas forcément pertinent quand on voit les chiffres, j’en convient.

Pour les valeurs étrangères, j’étais séduit par :

> British American Tobacco (je ne le trouve pas sur fortuneo)
> Red Electrica (je ne le trouve pas non plus sur fortuneo)
> Skandinaviska Enskilda Banken (mais bon c’est la banque…)
> Uniqa

Pour ces histoires de prélèvements, je vais essayer de me renseigner au mieux et je vous tiendrai informé.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/04/2019 22h16

Membre
Réputation :   2  

J’ai avancé dans le choix des actions à dividendes étrangères.

Pourriez-vous svp me dire ce que vous pensez de ma pré-sélection ?

British American Tobacco --> Bien de consommation. Cela manquait à mon portefeuille mais bon…le tabac c’est particulier comme bien de consommation.

GlaxoSmithKline PLC --> Santé. Bonne valeur en apparence mais dividende non couvert.

Telefonica TEF --> Je n’avais aucune valeur en communication après l’abandon d’Orange. Mais le dividende n’est pas tout à fait couvert et, surtout, il y a eu une baisse récente du dividende.
Cela vous parait fiable?

Red Electrica --> Bonne valeur en apparence. Mais j’ai déjà du Total et du Rubis dans mon portefeuille. Mais ce n’est pas exactement le même "business".

Royal Dutch Shell A --> Trop proche de Total et dividende non couvert

Uniqa --> Assurance (mais j’ai déjà 2 valeurs)

Concernant la fiscalité des dividendes, j’ai un peu de lecture mais j’ai l’impression que les conclusions sont différentes.

Mais la tendance est que nous subissons 2 prélèvements à la source (celui du pays étranger + celui de la France). Rude…

Je vais plancher sur le sujet et j’éditerai le post si j’ai du nouveau

PEA:

PEA et dividendes européens font-ils bon ménage ? | Améliorer sa culture financière pour mieux gérer son argent

CTO :

Réduire ses Impôts grâce aux Actions Etrangères -

Impôt sur les dividendes étrangers : POURQUOI JE ME SUIS TROMPE ! -

Comment sont imposés les DIVIDENDES d’actions étrangères ? -

Quelle fiscalité pour les dividendes des sociétés étrangères ? | Le Revenu

La fiscalité des dividendes. | Investisseur Individuel

Dernière modification par Portefeuille (24/04/2019 22h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 24/04/2019 22h30

Membre
Réputation :   7  

Bonsoir portefeuille,

Pour revenir à votre choix de consommation de base, votre choix d’un cigarettier pour inaugurer votre secteur, pourquoi ne vous orientez vous pas vers une société de l’agroalimentaire (Nestlé, Unilever..) ou des boissons (Pepsi, Pernod…) ?

Ces sociétés ont l’avantage d’être positivement exposé à l’émergence des nouvelles classes moyennes et de ne pas être présent sur un secteur structurellement en déclin tel que le tabac.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 24/04/2019 22h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Portefeuille,

Je ne connais pas plus que cela (au mieux de nom) les sociétés que vous évoquez. Seulement, si un dividende a baissé récemment, c’est que la société ne pouvais plus le soutenir. Il n’est pas impossible que cela soit dû à des difficultés. Dans une stratégie Dividendes, je pense qu’il est donc préférable d’écarter ces sociétés.

Pour ce qui est de la non couverture du dividende, je pense que ce n’est qu’un indicateur. Bien sûr, un dividende de durablement couvert est une excellente chose, très positive. Pour autant un "accident de parcours" est toujours possible. Si la non couverture du dividende reste exceptionnelle pour une société qui vous intéresse, et que celle-ci vous semble en bonne santé, alors ne la jettez pas pour autant wink

Vos constatez là la difficulté de vous contraindre à ne prendre que (ou quasiment que) des sociétés offrant un rendement d’au moins 4%. Trouver de "belles" sociétés offrant ce rendement est assez compliqué. D’autant plus si vous visez, de tête une vingtaine de valeurs.

Comme évoqué par Lone75, dans l’agroalimentaire vous avez pas mal de choix. En France vous avez par exemple Danone. Elle est hors de votre critère de rendement minimum, mais elle mérite à minima d’y jeter un œil. Sur d’autres secteurs, vous avez également des sociétés de plus petite taille mais bien gérées et pouvant être intéressantes pour leurs dividendes, même si ils on inférieurs à 4%. Je pense par exemple a Thermador Groupe ouecore Plastic Omnium.
Je possède les trois sociétés évoquées dans ce paragraphe. C’est d’ailleurs pour cela que je vos en parle. Mais il est très certainement possible d’en trouver d’autres.

Je ferais un parallèle un peu bizarre, mais c’est comme dans une célèbre émission "immobilière" diffusée sur la chaîne principale du groupe de télévision que vos envisagez d’acheter. Les participants à l’émission édictent les critères que leur futur bien immobilier devra respecter. En général, l’agent immobilier leur si qu’il leur faudra dire quelque concessions compte tenue des contraires qui vos s’opposer à eux.
Si ne peux me remettre, je pense que vous êtes actuellement dans cette situation, de devoir faire quelques concessions (par laquelle bon nombre d’investisseurs passent probablement) afin de pouvoir vous créer un portefeuille compos de "bonnes" valeurs.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 24/04/2019 23h48

Membre
Réputation :   2  

Bonsoir et merci de vos réponses,

Lone.

J’ai fait quelques recherches :

Nestlé et Pepsi: non éligible au PEA. Mais j’y penserai en CTO ! Merci
Unilever : Rendement de 3%
Pernod : Rendement < 2%

Neo,

Oui, vous avez probablement raison. Je vais devoir faire quelques sacrifices sur le rendement. Pas facile à s’y résigner mais il faut penser long terme.
Danone est autour de 3%, ça reste dans le domaine acceptable pour moi smile.

Thermador group faisait partie de ma pré-sélection.
Mais niveau industrie, j’ai déjà Imerys, Bouygues et Suez.

Et sinon, que pensez-vous de Saint Gobain?
Ca diversifierai le portefeuille mais :
1) Ils ont mal réagi à la crise de 2008 niveau dividendes
2) Grosse chute du BNA en 2018

Dernière modification par Portefeuille (24/04/2019 23h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 25/04/2019 00h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Pas mal de sociétés ont "mal réagi" à la crise de 2008.

D’ailleurs je pense que dans un portefeuille d’une vingtaine de valeurs françaises (tel que le miens), il est très difficile d’être sectoriellement diversifié / équilibré et d’espérer passer une crise telle que 2008 sans avoir la moindre baisse de dividende.
Je suis certain qu’en cas de crise majeure, certains de mes dividendes seront réduits voir coupés. Le tout est qu’il y en ai tout de même le moins possible, et qu’une fois le gros de la crise passée, les dividendes reviennent et remontent.
C’est là où l’historique permet de voir quelles sont les politiques de distribution des différentes sociétés. Celles ayant un historique de versement croissant (ou à minima stable) long comme le bras, peuvent être considérées comme celles à privilégier. Bien sûr, il n’était jamais omettre la situation actuelle bonne santé, difficultés passagères, difficultés structurelles, …) de la société.

Concernant Saint Gobain, c’est une société que j’aime bien (avis purement subjectif). Son dividende a effectivement été réduit en 2009 (exercice 2008), mais est remonté par la suite. De mon point de vue son historique de versement parle donc en sa faveur.

Concernant le BNA, il a chuté suite à une dépréciation d’actifs à hauteur de 2 milliards d’euros. Forcément, ça fait mal au niveau des comptes de la société.
Mais des cessions d’actifs sont en court. Est notamment envisagée celle de sa filiale Pont à Mousson, qui plombe quelque peut le résultat du groupe. D’ailleurs le cours est bien remonté ces derniers jours suite aux rumeurs de cession de la filiale justement.

Dernière modification par Neo45 (25/04/2019 00h26)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 25/04/2019 22h46

Membre
Réputation :   2  

Bonsoir,

J’ai appelé mon broker pour me renseigner sur le tarif lorsque l’on achète des actions étrangères.

Minimum 50€ (contre 1,95€ pour les actions françaises chez fortuneo) de frais de courtage.

Du coup j’ajuste ma stratégie et je me recentre sur les actions françaises, en écoutant la voie de la raison prônée par vous, chers camarades : accepter des actions à dividendes < 4%.

J’ai un noyau dur de 16 valeurs qui me plaisent.

Il me reste 4 valeurs à choisir.

Pour commencer, j’ai un gros doute sur Eiffage qui affiche sur zone bourse de grosses augmentations de dividendes récemment (1,5 € puis 2€ puis 2,40€). Tradingsat a un train de retard sur cette valeur.
Je suppose que ce sont des dividendes exceptionnels et qu’un retour à 1,5€ est probable?

Les 4 élus pour compléter mon portefeuille seraient donc :

1) Vicat ou Saint Gobain (l’activité me paraît très proche, je ne préfère n’en prendre qu’un. Légère préférence pour Saint Gobain).
2) Publicis
3) Thermador Group
4) Rubis

Resteraient donc sur le carreau pour le moment :

Arkema
Bureau Veritas
Danone
Eiffage
Plastic Omnium
Vinci

Je les mets de côté si une bonne opportunité se précise dans l’année.

Que pensez-vous de ce choix ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 25/04/2019 23h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Portefeuille,

Non, pas de dividende exceptionnel pour Eiffage. Il s’agit là d’une augmentation régulière du montant redistribué aux actionnaires. C’est tout positif pour les actionnaires déjà positionnés et ayant une stratégie dividendes.

Pour ce qui est de vos quatre "élus" (j’exclue Vicat puisque vous semblez lui préférer Saint-Gobain), je les possède tous en portefeuille. En ce qui me concerne je suis donc positif sur ces valeurs. Tout en gardant bien en tête que Publicis notamment, évolue dans un secteur hyper compétitif et se doit d’évoluer (au même titre que ses principaux concurrents) afin de conserver sa place. Je suis donc "positif", mais également "attentif".

Au niveau de vos "seconds couteaux", j’en possède également trois parmi votre liste (Vinci, Danone et Plastic Omnium). Des sociétés que je n’hésiterais probablement pas à renforcer à l’avenir.
Si je n’ai jamais trop regardé Arkema (peut-être à tort d’ailleurs) et Eiffage (Bouygues et Vinci représentant déjà eux seuls 15% de mon portefeuille), j’ai déjà envisagé d’entrer sur Bureau Veritas. Son activité (certification) me plaît bien. D’autant plus dans un monde de plus en plus régi par es norme en tous genres.
Je ne sais plus pour qu’elle raison je n’y suis pas allé. Il faudrait que je re-regarde.

Dernière modification par Neo45 (25/04/2019 23h26)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 25/04/2019 23h29

Membre
Réputation :   51  

Rester uniquement sur des valeurs Française à cause de frais de courtages trop élevés me semble dommage.

Quel est votre courtier ? Fortuneo ? 50€ De frais pour une valeur étrangère est énorme.

Vous devriez, à mon sens, envisager de passer chez un courtier avec des frais plus bas comme Binck ou Bourse direct.

L’avantage de pouvoir sélectionner des valeurs étrangères est multiple : plus de choix sur les titres et une diversification plus importante.

Par exemple pour remplacer Publicis vous pourriez penser à WPP.


Feedback is a gift !   Parrainage Bourse Direct (50€) / Binck (100€) / Linxea / AV.com / MesPlacements.com. Contactez moi par MP ;)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 25/04/2019 23h33

Membre
Réputation :   13  

De mémoire, Eiffage ne superforme pas l’ETF world sur une longue période.

Rubis et Thermador y arrivent.

Pour Publicis, c’est le pari de la réussite de l’execution de leur stratégie face à un Capegemini.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 26/04/2019 09h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Portefeuille a écrit :

Bonsoir,

J’ai appelé mon broker pour me renseigner sur le tarif lorsque l’on achète des actions étrangères.

Minimum 50€ (contre 1,95€ pour les actions françaises chez fortuneo) de frais de courtage.

Du coup j’ajuste ma stratégie et je me recentre sur les actions françaises

Si votre broker facturait au prix fort l’achat de valeurs à haut rendement, ajusteriez-vous votre stratégie en vous recentrant sur les valeurs à rendement faible ?
"Ajuster" une stratégie, c’est changer de stratégie. Mais là ce n’est pas la stratégie qu’il faut changer, c’est le broker !

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/04/2019 22h22

Membre
Réputation :   2  

Merci de vos conseils.

Mais même avec Bourse Direct / Binck, les frais de courtage pour les actions étrangères sont comparativement cher.

Exemple pour 500€ d’actions  :

15 € versus 0,99 € pour des actions françaises, c’est une grosse différence.

C’est beaucoup mieux que fortuneo, évidemment!

Mais 15 € de frais d’entrée, quand on sait que le dividende sera d’autant plus ponctionné qu’il y aura double prélèvements de cotisations, vous pensez que cela reste rentable et que cela vaut le coup de diversifier ?

Hors ligne Hors ligne

 

#15 30/04/2019 22h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Portefeuille,

Chez Bourse Direct vous avez du courtage à 8,50€ /l’ordre sur le marché US. Chez Binck, c’est 5€ + 0,10% aux US. Cela ouvre déjà quelques portes supplementaires.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 31/05/2019 09h44

Membre
Réputation :   46  

Il y a SAXO, avec, par ex.. 1 centime par action sur NYSE et NASDAQ.

0.10 % sur beaucoup de places mondiales, par ex..  Brussels, Amsterdam, mais aussi l’ASX - Australian Securities Exchange.

0.085 sur Euronext Paris…. sans autres frais plus ou moins cachés.

Et pas de frais de courtage minimum, à part sur Tokyo, Toronto et Singapour.

Plus 0.50 % de frais de change si on utilise un compte en €.

Je ne veux pas faire de pub, mais je suis étonné que ce genre de Tarifs (pour la partie action voir page 4) ne soit que si peu "vu".

Ajoutons que ce sont les seuls qui, cette année, m’ont fourni un IFU juste !

Seul bémol d’après moi, les petites valeurs ne sont pas toujours référencées, ainsi que les Bonus Cappés.

Mais il est possible de trouver, pour ces seules valeurs, un autre, voir plusieurs courtiers, chacun ayant ses forces et ses faiblesses.

Pour moi, passant de petits ordres, Bourse Direct me paraît intéressant pour un PEA-PME, car ils référencent bien les petites valeurs.

Pour les Bonus Cappés, un CTO (Binck en ce moment car courtage remboursé) mais pourquoi pas d’autres courtiers, au hasard des promotions.

Et Saxo donc, pour le PEA.

Enfin, ce n’est que ma vision, que je tenais à partager depuis un moment déjà.

Dernière modification par Aigri (31/05/2019 09h52)


Parrain Boursorama :)

En ligne En ligne

 

#17 31/05/2019 10h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Pour le marché US, êtes vous sûr que Saxo applique les conventions fiscales pour avoir une retenue à la source de 15% sur les dividendes US ? ( et non pas 30% )


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#18 31/05/2019 15h52

Membre
Réputation :   46  

Ca ne paraissait pas être le cas début Août 2018 post #80 de Lloyz.

Mais j’avoue ne pas être allé chercher plus loin, n’étant pas chez Saxo dans ce but.

Dernière modification par Aigri (31/05/2019 15h54)


Parrain Boursorama :)

En ligne En ligne

 

#19 20/06/2019 21h43

Membre
Réputation :   2  

Bonsoir.

FOrtuneo m’indique qu’il y a une OST en cours pour Rubis.

Je ne suis pas sûr de comprendre à quoi ça correspond, surtout que je ne vois pas de communiqué de presse à ce propos.

Est-ce qu’une bonne âme pourrait éclairer ma lanterne?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 20/06/2019 21h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Portefeuille,

L’Opération Sur Titres actuelle sur Rubis est simplement la possibilité d’opter pour un paiement du dividende en actions nouvelles.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 13/07/2019 13h28

Membre
Réputation :   2  

Merci de votre réponse.

Dans le cadre d’un PEA, est-ce qu’il y a un avantage à procéder ainsi, plutôt que d’attendre que l’on nous verse des dividendes et qu’on les investisse nous même?

Sur les 17 actions qui ont annoncées avoir détaché des dividendes, j’en n’ai reçu que 14.

Il manque :

> ABC Arbitrage (tout récent)
> Rubis (il y avait une OST qui s’est terminée)
> Publicis (OST en cours)

Même si ça n’a pas vraiment de sens, je poste tout de même l’évolution de mes actions à dividendes.

https://reho.st/thumb/self/ad32ff752339fa1f9c52d9331bcd1b45270a53dc.jpg

Dernière modification par Portefeuille (13/07/2019 13h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 13/07/2019 13h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

Portefeuille a écrit :

Dans le cadre d’un PEA, est-ce qu’il y a un avantage à procéder ainsi, plutôt que d’attendre que l’on nous verse des dividendes et qu’on les investisse nous même?

Le prix est fixé hors marché sur la base de la moyenne des 20 derniers cours de clôture avant l’AG (ou quelque chose d’équivalent) + une éventuelle réduction. Il peut donc être plus intéressant que le cours actuel de l’action.
En outre, en choisissant le réinvestissement du dividende en action, vous économiserez TTF et frais de courtage.

A vous de voir si vous souhaitez continuer à faire croître votre ligne Rubis ou Publicis.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#23 13/07/2019 13h53

Membre
Réputation :   2  

Je n’avais pas du tout compris ça!

La par exemple, pour publicis (cours du jour = 48,06) ils me proposent les conditions suivantes :

> Dividende 2,12 (je ne comprends pas trop pourquoi ils en parlent)
> Prix d’emission 46,39

Ca veut dire que j’économise 1,67 (plus les frais de courtage).

Je peux acheter plus à ce prix là?

Hors ligne Hors ligne

 

#24 13/07/2019 14h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonjour Portefeuille,

Vous avez 9 actions Publicis actuellement. Les options qui s’offrent à vous sont donc :

. Soit percevoir 19,08€ de dividende brut
. Soit recevoir une action que vous allez payer 19,08€ (ce que vous auriez du toucher comme dividende) + 27,31€ (issus de votre compte espèces) qui feront bien un total de 46,39€ pour cette action nouvelle. Mais vous ne pourrez en avoir qu’une seule.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 13/07/2019 14h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   374  

M.erci Neo45. J’avais effectivement oublié de préciser que le nombre de titres que vous pouvez acheter est lié au montant du dividende que vous devez toucher.

Vous ne pourrez donc acquérir qu’un titre Publicis comme cela est parfaitement expliqué par Neo45.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de portefeuille (stratégie dividendes)"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur