Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Favoris 1   [+4]    #1 07/09/2019 11h08

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Après plusieurs décennies d’investissement actif en actions, j’ai, depuis 3 bonnes années, réorienté ma politique d’investissement vers une approche un peu plus passive et, en tout cas, moins chronophage. 

A présent, j’investis dans des holdings, des conglomérats, des fonds fermés et des trackers. 

Parmi ceux-ci, les holdings ont ma préférence. 

Ce sont souvent des entreprises dirigées et gérées par leurs actionnaires majoritaires ou importants.  Ces derniers siègent souvent dans les conseils d’administration des entreprises dans lesquelles leur holding investit. Ils sont donc dans la position « d’insiders.

La liberté de gestion est grande au regard du prospectus et de la législation qu’un gérant de fonds doit respecter et souvent, les frais de fonctionnement du holding sont proportionnellement inférieurs aux frais de gestion des fonds de placement.

Enfin, je constate qu’historiquement, le rendement obtenu par un holding est souvent un peu  supérieur à celui obtenu par son marché de référence.

Par souci de diversification du portefeuille (absolument nécessaire dans le cadre d’une approche peu active), lorsque je ne trouve pas de holdings pour des secteurs ou des zones géographiques déterminées, j’opte alors pour des fonds fermés ou des trackers.

Après ce blabla, voici donc mon portefeuille actuel :

Holdings, conglomérats et fonds fermés

Berkshire Hataway 7,22 %
Brookfield Asset Management 6,34 %
Investor 6,03 %
Luxempart 5,59 %
Jardin Strategic 4,68 %
Aberdeen Global Premier 2,88 %
Solvac 1,94 %
Asa Limited 1,90 %
Bonheur 1,65 %
Estnine 1,52 %
Symphony International 1,51 %
Herald Investment 1,47 %
Pershing Square 1,47 %
Bure 1,46 %
Third Point Offshore 1,45 %
Swiss Helvetia Fund 1,43 %
Viel 1,40 %
Africa Opportunity Fund 1,35 %
Bailie Gifford Japan Trust 1,28 %
Blackrock Latin America Trust 1,18 %
Aker 1,17 %

Trackers investis en obligations

EDV et US10 (US Treasory) : 13,02 %
IBGL (obligations publiques zone euro) 2,39 %
KCNY (obligations chinoises en RMB) 1,09 %
IGAA (obligations Asie du sud-est) 0,28 %

Liquidités destinées à être investies : 28,3 %

Dernière modification par Louis Pirson (07/09/2019 11h10)

Mots-clés : approche passive, holdings, portefeuille


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/09/2019 11h33

Membre (2013)
Réputation :   65  

Bonjour

Un portefeuille qui sort de l’ordinaire.
Toutes les sociétés ou fonds que vous indiquez vous les avez acheté sur les 3 dernières années?
Vous faites un rééquilibrage régulier?
Vous achetez de manière régulière et automatique ou vous attendez une baisse de l’une des valeurs piur vous renforcez?
Une action comme financière de l’odet ne vous interresse pas?
Désolé si je pose trop de questions

Hors ligne Hors ligne

 

#3 07/09/2019 12h39

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Matinvest a écrit :

Bonjour

Toutes les sociétés ou fonds que vous indiquez vous les avez acheté sur les 3 dernières années?
Vous faites un rééquilibrage régulier?
Vous achetez de manière régulière et automatique ou vous attendez une baisse de l’une des valeurs piur vous renforcez?
Une action comme financière de l’odet ne vous interresse pas?

J’ai commencé à acheter la plupart des lignes vers 2011 si je me souviens bien mais j’ai fait passer l’intégralité de mes investissements sur ce type de portefeuille fin 2016.

Je rééquilibre de temps en temps en fonction des sous-évaluation ou surévaluation de chacune des lignes.

J’aime bien la galaxie Bolloré mais dans le cadre de mon approche semi passive et par souci de diversification, je sous pondère volontairement les investissements en euros (mes revenus professionnels et mes immeubles en direct sont, par la force des choses, déjà en euros).


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#4 31/12/2020 15h42

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3310  

Une mise à jour, Louis, pour voir comment votre portefeuille a passé l’année 2020 ?


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+4]    #5 07/05/2022 19h20

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Retour un peu plus actif en bourse pour moi.  Depuis 2016 et mon départ de l’équipe des daubasses, les marchés se sont montrés soporifiques au possible, bien téléguidés par les banques centrales (mis à part la petite agitation covidienne de février-avril 2020).

Depuis une petite année cependant, il me semble pourtant percevoir des frémissements.  Je me prépare à une période inflatoire assez longue mais aussi à des coups de bambous réguliers du marché.

Bref, mon optique actuelle, c’est  :

1. protéger au maximum des effets de l’inflation un patrimoine durement gagné et épargné
2. profiter des "coups de mou" du marché que je pense un peu plus fréquents dans le futur

J’ai tiré une petite cartouche au cours de la semaine écoulé.  Mes investissements s’orientent sur 2 pôles : des daubasses (encore rares) comme investissement à moyen terme ou des sociétés technos fortement massacrées (elles commencent à apparaître) comme investissement à très long terme.

Mais, la base de mon portefeuille d’actions restera ce qu’elle est depuis 2016 : des holdings que je conserve et auquel je jette un coup d’oeil une ou deux fois par an.

A. Patrimoine global hors habitation familiale


Appartements mis en location    42,4%
Actions    24,3%
Liquidités en devises étrangères    12,6%
Liquidités en euro    6,3%
Métaux précieux physiques    5,2%
Parcelles forestières exploité en direct    4,4%
Obligations chinoises (ETF)     2,0%
US Tresory (ETF)    1,9%
Crypto Monnaies    0,9%

Pour protéger mes liquidités contre l’inflation, j’ai contracté un prêt sur le dernier achat immobilier pour rembourser mes dettes "en monnaie de singe".  Cette dette représente 11 % du patrimoine total.

B. Portefeuille actions

1. Buy and hold

Berkshire Hataway    Conglomerat    12,7%
Brookfield Asset Management    Conglomerat    11,8%
Pershing Square    hedge fund    11,1%
Investor AB    holding    10,7%
Third Point Offshore    hedge fund    10,0%
Jardine Matheson    holding    9,6%
Aberdeen Global Premier    Immobilier    5,9%
Sofina    holding    5,3%
Bonheur    Energie    4,2%
Aker    Energie    3,6%
ASA Limited    Mines d’or    2,8%
Herald Investment Trust    Tic    2,4%

2. Investissements de la semaine écoulée       
       
Alset EHome    Immobilier et investissements    2,3%
Teladoc    Télémédecine    2,2%
Zoom    Visionconférence    2,1%
Carlotz    Véhicules d’occasion    1,7%
Mammoth Energy    service pétrolier    1,6%

InvestisseurHeureux, le 31/12/2020 a écrit :

Une mise à jour, Louis, pour voir comment votre portefeuille a passé l’année 2020 ?

L’année ne s’est pas trop mal déroulée grâce, notamment, à la crise covidienne qui m’a permis de faire ce que je fais le mieux : acheter de la daubasse.  Ce n’est donc pas exactement le rendement du portefeuille que j’avais présenté en tête de cette file puisque j’ai pu acheter massivement en février-mars 2020 le genre de société que j’apprécie particulièrement.

Historique des rendements de mon portefeuille personnel d’actions depuis que j’ai commencé à le calculer :

2006    4,70%
2007    -1,44%
2008    -43,46%
2009    100,94%
2010    23,91%
2011    -8,33%
2012    13,92%
2013    11,33%
2014    9,81%
2015    4,01%
2016    20,43%
2017    13,76%
2018    -1,08%
2019    17,35%
2020    27,04%
2021    30,67%
2022    -6,52%

Dernière modification par Louis Pirson (08/05/2022 20h30)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#6 08/05/2022 16h39

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3310  

Merci pour le suivi.

En faisant mes recherches sur les fonds fermés et les holdings, j’étais tombé plusieurs fois sur votre portefeuille, voire sur une discussion que vous aviez initiée (Aker) !

Vous avez eu du nez, plusieurs de vos fonds/holdings n’étaient pas si connus en 2019.

Cela dit, j’ai l’impression qu’en Belgique il y a plus qu’en France cette culture de la holding cotée chez les investisseurs particuliers, notamment car vous en avez des belles (Sofina), alors que les nôtres ont un mauvais historique de performance (Wendel).

Je trouve que c’est une bonne performance boursière pour "des holdings que je conserve et auquel je jette un coup d’oeil une ou deux fois par an."


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#7 08/05/2022 20h29

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

oui, c’est surtout historique parce que bon nombre de beaux holdings ont fini par disparaître au fil des années et le panel belge est à présent plutôt restreint …   

InvestisseurHeureux a écrit :

Je trouve que c’est une bonne performance boursière pour "des holdings que je conserve et auquel je jette un coup d’oeil une ou deux fois par an."

La vérité m’impose de dire que j’étais très actifs au cours des 3 ou 4 meilleures années mais les holdings sont parfaits quand on n’a pas d’idées d’investissement : ils permettent d’éviter de faire des bêtises en voulant à tout prix investir soi-même.


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 10/05/2022 16h36

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Comme je l’ai écrit plus-haut, je sors de ma zone de confort (compétence ?) pour les investissements que j’effectue aujourd’hui.   Je constitue, par petites louchettes, des positions dans des sociétés "disruptives".  Ce que je regarde en priorité, c’est le fait que la société visée doit avoir une forte position de trésorerie positive et un chiffre d’affaires en croissance.   

En réalité, je suis parti du constat que la plupart des sociétés technos bien en vue en 2000 ont effectivement, au bout du compte, réellement créé de la valeur pour leurs actionnaires, y compris si elles ont été acquises au sommet de la bulle de l’époque (ne parlons pas de leur rendement pour ceux qui ont été suffisamment retors pour acheter après l’éclatement de la bulle). 

Par exemple, les 3 sociétés ci-après étaient déjà des "stars" en 2000, leurs cours est monté jusqu’en situation de bulle … mais finalement, même ceux qui ont acheté au sommet et qui ont conservé à ce jour ne s’en tirent pas trop mal (même s’il y avait sans doute plus intelligent qu’acheter Ebay à 12 USD en 2000).

Microsoft : - 62 % entre le plus haut 2000 et le plus bas 2002 mais plus value de 371 % entre le plus haut 2000 et aujourd’hui

Amazon : - 92,9 % entre le plus haut 2000 et le plus bas 2001 mais plus value de 1 983 % entre le plus haut de 2000 et aujourd’hui

Ebay : -74,9 % entre le plus haut 2000 et le plus bas 2000 mais plus value de 226 % entre le plus haut de 2000 et aujourd’hui

Bref, vu le massacre sur les technos pour le moment, je commence à acquérir des sociétés qui me semblent présenter un potentiel de croissance intéressant sur le long terme.

La semaine dernière, j’ai acheté Teladoc et Zoom et à l’instant je viens de prendre une louchette de Coinbase.   Les cours iront sans doute plus bas et je n’hésiterai pas à renforcer tout au long de la baisse. 

Niveau "daubasses", ça ne secoue pas suffisamment sur les marchés pour le moment.  J’ai quand même acheté un peu de Alset Ehome (qui présente l’avantage d’avoir aussi un aspect "disruptif"), Carlotz et Mamouth Energy qui sont tous les 3 des daubasses "techiquement pures".

Dernière modification par Louis Pirson (10/05/2022 16h40)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 12/05/2022 18h11

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Depuis 2 jours, je continue à accumuler des sociétés innovantes massacrées.  Je ne suis pas aussi à l’aise qu’avec les daubasses parce qu’on part toujours sur un postulat de croissance mais je me place dans la même optique que le dégonflement de la bulle techno de 2000 qui  n’a pas empêché les investisseurs en techno de, au bout du compte, réaliser des rendements intéressants.

Ces 2 derniers jours, j’ai donc acheté :

Digital Ocean Holding
Solarhedge techonologies
Roku
The Trade Desk
Zscaler

et j’ai renforcé Zoom et Coinbase

Niveau daubasse, ça ne secoue hélas pas encore suffisamment pour pouvoir en acquérir massivement à prix massacré.


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 14/05/2022 11h44

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Petite mise à jour sur mon portefeuille au 14/05 (je ne le ferai pas toutes les semaines, juste quand il y a un peu de mouvement).

Depuis sa constitution le 06/05, le portefeuille "daubasses" en en moins value de 11,1 %.
Depuis sa constitution le 06/05, le portefeuille expérimental "croissance" est en plus value de 7,2 %
Pour le portefeuille "buy and hold", je n’en sais rien, je m’en fous :-)

Patrimoine global hors habitation familiale   
   
Appartements mis en location    42,8%
Actions    24,5%
Liquidités en devises étrangères    11,9%
Liquidités en euro    6,4%
Métaux précieux physiques    5,2%
Parcelles forestières    4,4%
Obligations chinoises (ETF)     2,0%
US Tresory (ETF)    1,8%
Crypto Monnaies    0,9%

Portefeuille actions

Buy and hold
       
Berkshire Hataway        12,3%
Brookfield Asset Management        10,9%
Third Point Offshore        10,0%
Pershing Square        10,0%
Jardine Matheson        9,7%
Investor AB        9,2%
Aberdeen Global Premier        6,3%
Sofina        4,8%
Bonheur        4,0%
Aker        3,4%
ASA Limited        2,5%
Herald Investment Trust        2,4%

daubasses   
   
Alset EHome        2,3%
Carlotz        1,3%
Mammoth Energy        1,4%

Croissance
       
Zoom        2,8%
Teladoc        2,3%
Coinbase        1,4%
Digital Ocean Holding        0,7%
The Trade Desk        0,7%
Zscaler        0,7%
Solarhedge techonologies        0,6%
Roku        0,6%


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#11 14/05/2022 12h16

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   977  

Louis Pirson a écrit :

Appartements mis en location    42,8%
Actions    24,5%
Liquidités en devises étrangères    11,9%
Liquidités en euro    6,4%
Métaux précieux physiques    5,2%
Parcelles forestières    4,4%
Obligations chinoises (ETF)     2,0%
US Tresory (ETF)    1,8%
Crypto Monnaies    0,9%

Bonjour Louis, pourriez-vous détailler votre panier de devises étrangères ?

J’aime beaucoup votre style d’investissement.


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 14/05/2022 13h08

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Je n’ai pas vraiment de volonté d’allocation, la plupart de ces devises résultent de la vente de positions d’actions ou de l’encaissement de dividendes.  Ce qui est vrai, c’est que depuis 2011, j’essaie de minimiser la part des euros dans les liquidités et donc je ne convertis  jamais rien en euros. 

De mémoire, le JPY et le NZD avaient été acheté spécifiquement dans un but de diversification et, récemment, une partie des CAD pour profiter de l’essor des énergies et me protéger du boulet que la zone euro nous a attaché au pied dans ce domaine.

Toutes les autres devises ont été obtenues "par hasard" …

USD 52,5 %
CAD 25,9 %
SEK 6,7 %
AUD 4,9 %
JPY 4,9 %
NZD 3,7 %
GBP 0,7 %
NOK 0,7 %

Dernière modification par Louis Pirson (14/05/2022 13h36)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#13 21/05/2022 13h44

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Des nouveaux mouvements cette semaine : l’optique est de profiter de chaque creux pour prendre quelques louchettes dans les 2 thèmes que j’ai choisi dans le cadre de la correction en cours.

Aucun achat dans la partie "daubasses", décidément trop peu secouée pour l’instant avec des marchés encore trop "guillerets" à mon goût

Dans la partie "croissance", j’ai profité du petit creux de ce jeudi pour acheter 2 ETF : ETC Group Global Metavers et Lyxor disruptive technologies.  J’ai aussi profité de la perte de la qualité "ESG" de Tesla et du petit tassement de cours qui en a suivi pour constituer une petite position.

Depuis le 06/05, date de la reprise des investissements pour moi, j’en suis à  -22,6 % sur la partie daubasses (qui représente 3,6 % du portefeuille global d’actions ) et +4,5 % sur la partie "croissance" (qui représente 11,2 % du portefeuille global d’actions).

au 21/05

daubasses   
   
Alset EHome        1,9%
Carlotz        0,7%
Mammoth Energy        1,1%

Croissance
       
Zoom        2,3%
Teladoc        2,4%
Coinbase        1,2%
Digital Ocean Holding        0,7%
The Trade Desk        0,7%
Zscaler        0,6%
Solarhedge techonologies        0,7%
Roku        0,6%
Tesla        0,6%
ETC Group Global Metavers        0,6%
Lyxor disruptive technologies        0,6%


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 21/05/2022 21h08

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   179  

Bonjour Louis,

Je m’intéresse à Zscaler et Palo Alto. Avez-vous étudié le secteur de la cybersécurité ?

J’ai remarqué que la plupart des mastodontes du secteur ont une très forte croissance des revenus mais qu’également les pertes se creusent : Okta, Crowdstrike, Palo Alto, Zscaler. Faut t-il s’en inquiéter ?
Ces dernières sont non profitables et subissent de plein fouet le krach tech. Okta, bien que 5 étoiles sur Morningstar est même retourné à des niveaux de 02/2019.
Bien qu’elle a des fondamentaux solides, Check Point a un profil défensif  et ne fait rien depuis des années. La seule qui me semble le mieux tenir la route est Fortinet avec des revenus nets en progression.

Le marché de la cybersécurité est en plein boom et je pense qu’il est bon de s’y intéresser.


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda 10€ offerts, Boursorama 80€ offerts (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#15 21/05/2022 21h23

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

En réalité, je pratique une approche du même type que celle qui était adoptée pour les daubasses : quelques critères financiers qui semblent cohérents et une bonne diversification comme protection contre les erreurs d’évaluation

Le bénéfice ne fait pas partie des critères financiers : toute une série de sociétés techno ne faisait pas encore de bénéfice en 2000 mais ça ne les a pas empêché de procurer d’excellents retours à leurs actionnaires dans les 20 ans qui ont suivi malgré les aléas 2008 et 2022 … sauf peut-être pour ceux qui ont acheté "one shot" au sommet de la bulle …  Par exemple, Amazon n’avait pas encore généré de bénéfice avant 2003.   

Bref, pour ma part, je recherche des sociétés qui ont des chiffres d’affaires en forte croissance + une trésorerie abondante + une présence dans un secteur "disruptif".

Et j’achète systématiquement à chaque creux de marché sans trop me poser de question.

Et je retiens l’idée d’aller jeter un coup d’oeil aux 3 sociétés que je ne connaissais pas : Okta, Crowdstrike, Palo Alto

Dernière modification par Louis Pirson (21/05/2022 21h24)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#16 21/05/2022 21h37

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   179  

Merci pour votre réponse.
Pour info j’ai trouvé ces sociétés sur des articles Morningstar parus il y a quelques jours :
Cybersécurité : des opportunités à saisir (1/2)
Cybersécurité : des opportunités à saisir (2/2)

Entre temps les résultats du Q3 de Palo Alto sont ressortis au dessus des attentes.

Je suis actionnaires de Fortinet depuis plus d’un an et c’est ma meilleure perf sur les valeurs américaines (l’une des rares encore positives à ce jour).


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda 10€ offerts, Boursorama 80€ offerts (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 23/05/2022 15h14

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Parmi les sociétés de cybersécurité citées plus haut, je n’ai retenu que Okta.  Les autres ont soit une croissance du chiffre d’affaires trop faible, soit une trésorerie trop faible.

Je précise tout de même que mon approche est, comme pour les daubasses, purement quantitative.  Je suis incapable de dire si la technologie de telle société est supérieure à celle de telle autre société, je ne sais pas si telle entreprise dispose ou non d’un "moat" et je ne sais pas si tel produit est un produit d’avenir.   

Ca ne veut donc absolument pas dire que Palo Alto ou Check Point soient de mauvais investissements.  C’est juste des investissements qui ne répondent pas à mes critères. 

Les critères sont les suivants  :

1. faire partie d’un indice "technologie disruptive" ou d’un ETF équivalent
2. disposer d’une trésorerie au moins égale à 10 % de la capi
3. que le chiffre d’affaires prévu pour la période 2018-2023 soit au moins en croissance de 100 %
4. que la société cote au moins 30 % sous son plus haut

J’ai  7 sociétés qui répondent à ces critères en plus de celles que j’ai déjà achetées et j’attends le prochain "sell off" pour effectuer quelques achats.

Idéalement, il faudrait que je puisse monter à au moins 25 lignes différentes au sein de ce thème.  Il me faut donc encore trouver une bonne dizaine d’idées …

PS : j’ai fait une exception pour Tesla qui ne répond pas au critère de trésorerie, juste pour le plaisir de faire l’inverse du marché.  C’est peut-être une erreur …

Dernière modification par Louis Pirson (23/05/2022 15h56)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #18 23/05/2022 16h11

Membre (2011)
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   230  

Je trouve toujours étonnant de voir un investisseur changer radicalement de style. Enfin, étonnant quand celui-ci a eu un succès éclatant. Qu’un investisseur en échec change de style est plutôt logique et rassurant.

Certes, vous conserver des fondamentaux comme l’analyse quantitative, un process rigoureux (sauf pour Tesla si je comprends bien) mais votre niveau d’exigence coté ratios est en chute libre. Je n’arrive pas à savoir si ce changement de pied est opportuniste (vous "sentez" que quelque chose de bon va arriver coté actions de croissance) ou s’il répond à une envie d’essayer autre chose. Ce que je peux comprendre. C’est plutôt sympa de se lancer dans une nouvelle aventure.

Louis Pirson, le 21/05/2022 a écrit :

Aucun achat dans la partie "daubasses", décidément trop peu secouée pour l’instant avec des marchés encore trop "guillerets" à mon goût.

Il me semble effectivement que la "value" résiste assez bien. Mais en ouvrant l’horizon, je vois encore beaucoup d’opportunités. Au Japon surtout. Là où la capitalisation est souvent couverte par la trésorerie (voire trésorerie + participations) tout en ayant un business (un peu) bénéficiaire. Très loin de votre ratio des 10% de la capitalisation couverte par la trésorerie wink. Mais, soyons objectif, très loin aussi de votre objectif de croissance.

Votre nouvelle approche va être intéressante à suivre. Bonne chance.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 23/05/2022 16h27

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   977  

Dans le même genre que Teladoc, il y a Carasent en Norvège qui devient abordable. Une autre boîte intéressante et très "WEF" : Implantica, qui commence tout juste à faire du chiffre.


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 23/05/2022 17h31

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   179  

Si vous voulez d’autres idées de valeurs de croissance vous pouvez jetez un oeil au Fortune Future 50.
J’avais fait un post à ce sujet il n’y a pas longtemps.


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda 10€ offerts, Boursorama 80€ offerts (code DAHE7916) et Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

#21 24/05/2022 04h05

Membre (2012)
Réputation :   39  

Très impressionnant, le vrai portefeuille diversifié. Il ne manque que la catégorie œuvres d’art. (ou collections au sens large, quelques montres ou voitures anciennes, timbres ou vin peut-être)

Un peu les mêmes interrogations qu’okavongo, surtout avec le "signal" du fait que vous avez tesla qui ne correspond pas a vos critères, j’ai rarement rencontré des fans (ou anciens) fan de Graham/daubasses laisser filer leurs propres critères, c’est un appel a la chance… Ou un autre critère est apparu quelque part et défini comme tel.

Petite question sur les parcelles forestières exploitées en direct, vous avez un "historique" familial ou personnel pro. qui explique l’exploitation où c’est une décision que vous avez prise dans un esprit de diversification et mis en œuvre en apprenant ?

Et merci de vos postes, ça vient de me donner envie d’aller refaire un tour du côté des Ben Graham Net-Net Screener & Buffett-Munger Screener, à tout hasard, des fois que cela commence à vraiment s’allumer d’un peu partout…

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #22 24/05/2022 08h10

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

okavongo, le 23/05/2022 a écrit :

Je trouve toujours étonnant de voir un investisseur changer radicalement de style.

D’abord une petite précision : je n’ai vraiment un  "style", j’essaie de m’adapter aux situations que le marché me propose, à mes compétences et au temps que je veux bien consacrer à l’investissement (temps qui, au cours d’une vie, n’est pas nécessairement "stable").

Garfield a écrit :

Très impressionnant, le vrai portefeuille diversifié. Il ne manque que la catégorie œuvres d’art. (ou collections au sens large, quelques montres ou voitures anciennes, timbres ou vin peut-être)

Un peu les mêmes interrogations qu’okavongo, surtout avec le "signal" du fait que vous avez tesla qui ne correspond pas a vos critères, j’ai rarement rencontré des fans (ou anciens) fan de Graham/daubasses laisser filer leurs propres critères, c’est un appel a la chance… Ou un autre critère est apparu quelque part et défini comme tel.

Petite question sur les parcelles forestières exploitées en direct, vous avez un "historique" familial ou personnel pro. qui explique l’exploitation où c’est une décision que vous avez prise dans un esprit de diversification et mis en œuvre en apprenant ?

Et merci de vos postes, ça vient de me donner envie d’aller refaire un tour du côté des Ben Graham Net-Net Screener & Buffett-Munger Screener, à tout hasard, des fois que cela commence à vraiment s’allumer d’un peu partout…

Je n’ai certainement pas "laissé filer" l’idée d’investir en actions cotées sous la valeur de leur fonds de roulement net.  Je continue de penser que, sauf à de rares exceptions, acheter une action sous ce prix est une excellente affaire … sauf que … il n’y en a presque plus pour le moment (à l’exception du Japon cité par Okavongo mais pour moi, ce qui sort de l’Europe/USA sort de mon cercle de compétence et ça fait au moins 30 ans qu’on nous dit que le Japon est sous-évalué).

En réalité, ça fait 6 ou 7 ans que j’attends le retour des daubasses : elles ont fait une brève apparition lors du mini krach "covid", j’avais commencé à charger mais c’est remonté trop vite pour que j’ai le temps d’y investir les montants que je souhaitais.

Donc oui, si je tombe sur de la "daubasse", j’en prendrai sans hésiter (j’en ai d’ailleurs achetées récemment 3, j’en ai une 4e en vue  mais c’est à peu près tout ce que j’ai trouvé sur le marché).

L’idée d’orienter à présent mes investissements vers des sociétés "de rupture" vient du fait que ce sont elles qui ont dégusté le plus depuis 5 mois.   Il y avait clairement une bulle mais celle-ci est en train de dégonfler.  Je suis bien moins "à l’aise" avec ce type d’investissement, clairement bien plus difficilement évaluable que les "daubasses" mais puisque les daubasses ne veulent pas venir à moi, il me faut bien me tourner vers d’autres "prétendantes" :-)  Mais vous remarquerez que la philosophie reste la même : quelques critères que je pense être de bon sens, une approche quantitative et des achats sans se poser trop de questions une fois les critères remplis.   Ces achats, je les fais moitié par (relative) conviction, moitié à titre expérimental.  Et pour le moment, les montants investis restent marginaux : cette partie "disruptive" doit représenter +/- 10 % du total investi en actions et je dispose de liquidités prêtes à être investies qui doivent représenter quelque chose comme 75 % du total déjà investi en actions.

Les investissements en parcelles forestières, je les fais à 50 % avec mon frère.  Aucun historique familial mais une volonté de diversifier les investissements et de trouver "quelque chose" qui pourrait peut-être être préservé si un jour l’Etat décide d’aller puiser directement sur nos comptes-titres ou si l’euro venait à "s’écrouler". 

Politiquement, les propriétaires de petites parcelles forestières sont perçus comme assez sympatiques.  Il nous a fallu nous documenter et apprendre à évaluer une parcelle de bois et à l’exploiter.  En résumé, nous achetons des parcelles avec des bois "matures", nous vendons les bois sur pied et, avec l’argent récolté, nous replantons en douglas, en épicéas ou, si des subventions publiques sont disponibles, en régénération naturelle.  Le reliquat de la vente de bois est investi sur une autre parcelle et ainsi de suite.  Nous achetons de petites parcelles (entre 1,5 et 3 ha).

Dernière modification par Louis Pirson (24/05/2022 11h50)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 26/05/2022 17h08

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Achat de iClick Interactive Asia Group pour la partie "daubasse" de mon portefeuille (la preuve que je ne les délaisse pas :-) ) 

Sous surveillance pour la partie "disruptive" (achats enclenchés à chaque "sell off" sur les marchés) :

toutes les sociétés que je détiens déjà en portefeuille +
Quest for growth
Ginkgo Bioworks
Block
twilio
Okta
Roblox


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#24 28/05/2022 08h57

Membre (2010)
Top 10 Année 2022
Réputation :   160  

Petit point sur l’expérience "techno disruptives". 

Portefeuille commencé le 06/05 pour les premiers achats, des achats ont été effectués à chaque mouvement de panique sur les marchés.

Rentabilité totale : +16,95 %

Coinbase + 16,64 %
DigitalOcean +50,18 %
Zoom        + 22,19 %
Teladoc        + 11,64 %
The Trade Desk  +14,03 %
Zscaler        +16,25 %
Solarhedge techonologies +32,30 %
Roku        +10,25 %
Tesla        + 14,42 %
ETC Group Global Metavers +0,83 %
Lyxor disruptive technologies +1,75 %

Evidemment, nous n’en sommes qu’au début de l’expérience, la partie n’est pas gagnée mais il est clair qu’il valait mieux acheter ce genre de société en mai 2022 plutôt qu’en octobre 2021

Pour la partie "daubasse", c’est moins réjouissant.

Rentabilité totale : -5,77 %

Alset Ehome : +2,43 %
Carlotz : -25,29 %
Iclick Interactive Asia : -4,29 %
Mammoth Energy : -3,08 %

Dernière modification par Louis Pirson (28/05/2022 08h58)


"Il faut être cupide quand les autres sont craintifs, et craintif quand les autres sont cupides." W. Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 28/05/2022 10h05

Membre (2017)
Réputation :   17  

bonjour,

J’ai toujours eu envie d’acquérir des parcelles forestières, plus par amour pour le milieu écologique que par intérêt patrimonial.

Concernant vos investissements forestiers, comment procéder vous pour la gestion ? Vous avez des compétences particulières sylvicoles ou vous confiez la gestion ?

Vu les changements climatiques et hydriques actuels, ne craignez-vous pas des problèmes sanitaires en ne choisissant que 2 essences ?

comment gérez-vous la fiscalité?

merci

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de louis pirson"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur