Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#301 13/02/2022 21h41

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   169  

INTJ

L1vestisseur a écrit :

J’ai envie de me constituer quelques petites lignes supplémentaires sur mon PEA-PME : Catana, Graines Voltz, Serge Ferrari, Ses Immagotag, Cogra. Qu’en pensez-vous les amis, n’est-ce pas trop tard pour rentrer ?

Je compte plus de 80 lignes, voire micro lignes dans votre portefeuille. N’est-ce pas suffisant ?

Surtout que le marché n’affiche aucune direction claire. Donc ça peut encore considérablement tanguer. 80 lignes ça peut d’ailleurs être compliqué à défendre en pleine tempête.
En cas de correction plus importante il faudra faire des choix et privilégier vos plus grosses convictions. Car ajouter 500e par ligne, à part engraisser les courtiers, je doute que cela soit efficace.
Se constituer une thèse d’investissement sur 80 valeurs, c’est difficile (un peu moins de 80 car vous avez des trackers). Or quand le marché vient vous réveiller chaque matin pendant plusieurs semaines en vous mettant une claque à chaque fois,   et en vous disant "Adobe c’est pourri, tous les gens du quartier que j’ai visité sont vendeurs. Pareil pour etsy, et intuitive surgical, ça n’a aucun avenir." … c’est à ce moment là que beaucoup se mettent à douter si les convictions ne sont que des convictions de façades, si l’on a simplement adopté la conviction de Warren, le voisin d’en face, qui doit sûrement s’y connaître avec un prénom comme ça, c’est un signe. Ou bien si l’on a une vraie conviction mais que l’on n’a pas assez challenge sa thèse d’investissement en ne mettant pas le doigt sur les risques de chaque business.
Bref, il y a des périodes où il faut, à l’instar d’un coach aguerri aux joutes sans pitié du haut niveau, passer en revue son équipe, joueur par joueur et se poser la question : "est-ce que je peux aller sereinement au combat, les yeux fermés avec celui-là ?"
Parfois, quand le ciel est bleu, quand l’adversaire est faible, on peut donner sa chance à des joueurs plus tendres ou moins fiables.
Et parfois, il faut savoir ne pas être trop gourmand et avoir un portefeuille de combat.
Et je pense que l’on est plutôt dans la deuxième situation… mais ça n’engage que moi.


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

#302 13/02/2022 21h52

Membre (2020)
Réputation :   83  

M.erci pour la réponse, je titille mais ne prétend pas avoir de réponse hélas. C’est juste un commentaire que m’a inspiré votre message, et je me dis que c’est aussi pour ca qu’ils sont postés, non ? Désolé si j’ai donné l’impression d’apporter un jugement négatif sur vos investissements, je suis bien incapable de le faire et seul le temps décidera.

Oui il est normal que les valeurs en forte croissance de la tech soient mieux valorisées que les dinosaures bancaires et pétroliers, pour lesquels il y a forcément du soucis à se faire sur le long terme.

On revient à des écarts moins abyssaux. Est ce que cela va ou non se prolonger je n’en sais fichtre rien.
J’ai juste l’impression que la correction que l’on vient de vivre reste assez minime quand on dézoome et que je me méfie de ceux qui proclament "en soldes" les valeurs de la tech et de la croissance ou affirment qu’on vit "une correction majeure" je pense que c’est exagéré.

Cela ne m’a pas empéché d’en profiter pour mettre un pied dans adyen malgré un per encoe proche de 100.

Bonne soirée


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Hors ligne Hors ligne

 

#303 13/02/2022 22h42

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

@aigri : il ne suffit pas d’additionner les dividendes de chaque année et d’additionner le tout au cours de bourse actuel. Il faut recalculer la performance année après année en intégrant en année n le dividende distribué au titre de n-1. Donc à mon avis le cours de BNP dividende réinvesti va bien au-delà de la valeur que vous avez trouvée.

@vbvaleur : effectivement merci pour le conseil. Il faut que je me trouve un plan d’investissement avec des limites par paliers, par exemple 5000€ max tous les 5% de baisse.
Concernant mon travail de recherche, il reste succin, sans rentrer dans la profondeur du dossier. Je lis actuellement les files de Loopey et Thomas69 qui ont une approche value GARP avec une dizaine de lignes max. Je n’ai malheureusement pas leur niveau d’expertise ni la motivation pour rentrer avec autant de précision dans le détail de chaque dossier. Mais je suis impressionné par leurs performances et leur capacité à saisir les meilleures opportunités sur les marchés.

@MaximusDM : Effectivement, 80 lignes c’est beaucoup. C’est d’ailleurs un peu plus que la limite que je m’étais fixé. C’est vrai que là ça ressemble à une approche de fonds de Private Equity, où sur les 80 en portefeuille, 10 vont devenir bagger, 30 vont bien performer, 20 vont végéter, 20 sous-performer et peut être 1 faire faillite.
J’adopterai surement à l’avenir une stratégie plus intelligente, mais en attendant il va me falloir passer par ces étapes de balbutiements, de doutes, lire des livres et apprendre via les files de ce forum qui constituent une véritable mine d’or.

Le principal point faible de mon portefeuille est la corrélation trop importante des valeurs entre elles. J’ai négligé le secteur bancaire, pétrolier, et les industries cycliques, qui auraient pu faire figure d’amortisseurs à la correction actuelle. J’ai par ailleurs négligé la value au profit de la croissance, sans prendre en compte les niveaux de valorisation. Je suis également resté à l’écart du segment des small caps qui constitue pourtant un vivier de valeurs performantes important.
Autant d’erreurs qui constituent néanmoins une bonne leçon, même si elles m’ont coûté cher.

Hors ligne Hors ligne

 

#304 13/02/2022 22h51

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   253  

Oui oui vous avez très certainement raison, n, n-1, mais perso, ce qui reste sur mon compte me suffit parfaitement.
Vous savez, je suis une personne simple.

L1vestisseur a écrit :

cycliques, qui auraient pu faire figure d’amortisseurs à la correction actuelle.

Euh ma vision des choses : vous voulez des amortisseurs ou vous voulez gagner de l’argent ?


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #305 14/02/2022 12h31

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   169  

INTJ

L1vestisseur a écrit :

Je lis actuellement les files de Loopey et Thomas69 qui ont une approche value GARP avec une dizaine de lignes max. Je n’ai malheureusement pas leur niveau d’expertise ni la motivation pour rentrer avec autant de précision dans le détail de chaque dossier. Mais je suis impressionné par leurs performances et leur capacité à saisir les meilleures opportunités sur les marchés.

L1vestisseur a écrit :

J’ai par ailleurs négligé la value au profit de la croissance, sans prendre en compte les niveaux de valorisation. Je suis également resté à l’écart du segment des small caps qui constitue pourtant un vivier de valeurs performantes important.
Autant d’erreurs qui constituent néanmoins une bonne leçon, même si elles m’ont coûté cher.

Etre admiratif c’est une chose, s’inspirer d’investisseurs célèbres ou inconnus, c’est bien, mais il faut déterminer votre propre style. Ca parait difficile d’être aussi bon en value, en growth, en hyper Growth, sur de la small cap, en commodities, ….
J’ai l’impression que vous vous êtes aussi beaucoup inspiré de scipion qui a constitué son ETF world personnel.
Je ne suis pas certain que l’approche soit reproductible.

Je viens de finir "the big short", le livre. Voici un extrait très parlant à propos de Michael Burry, qui, à l’époque venait de monter son fonds et était médecin de formation, pas du tout financier.


L1vestisseur a écrit :

Le principal point faible de mon portefeuille est la corrélation trop importante des valeurs entre elles. J’ai négligé le secteur bancaire, pétrolier, et les industries cycliques, qui auraient pu faire figure d’amortisseurs à la correction actuelle.

Est-ce que vous voulez être exposé à l’ensemble du marché ? si oui, un ETF world est sans doute la meilleure solution.
Vous écrivez que la corrélation trop importante est un point faible. Oui et non. Ca peut être un point faible ou pas. Ca peut aussi être un choix assumé car l’investisseur à un réel "edge" sur un domaine ou sur un type de valeurs. Ca peut aussi être un moyen de faire mieux que le marché. A vous de voir. En élargissant ça revient à trouver sa propre réponse au choix concentration vs diversification.
Je ne dis pas que le choix est simple.

L1vestisseur a écrit :

C’est vrai que là ça ressemble à une approche de fonds de Private Equity, où sur les 80 en portefeuille, 10 vont devenir bagger, 30 vont bien performer, 20 vont végéter, 20 sous-performer et peut être 1 faire faillite.

Si vous voyez votre portefeuille ainsi, pourquoi ne pas le découper en "sous-portefeuilles". Sous portefeuilles avec leur propres objectifs, attentes et allocation.

En gros, pour ma part, je divise mon portefeuille en 4 :
1/ "risk mitigation" : cash principalement (en quantité relativement importante), sans m’interdire d’autres assets (gold, tips)
2/ income : lignes plus nombreuses, la croissance en capital n’est pas l’objectif de cette poche, même si je suis rigoureux sur le niveau de mes achats. J’établi des règles spécifiques à cette poche.
3/ quality & croissance : hyper concentré, 4-5 positions, fonds ou valeurs en direct à condition de très bien les connaitre. Mon top 3 de l’ensemble de mon portefeuille se trouve là.
4/ "Other bets", à l’instar de la stratégie barbell de Taleb : 4-5 positions en simultanée. Small caps, hyper growth, voire crypto. Plus petit, plus de mouvements (moins de buy & hold), plus de réactivité. Principe de l’essai/erreur.


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

#306 14/02/2022 13h17

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

MaximusDM a écrit :

J’ai l’impression que vous vous êtes aussi beaucoup inspiré de scipion qui a constitué son ETF world personnel.

Mon approche quality growth trouve son origine chez MrDividende, j’ai commencé à suivre son blog au printemps 2020 et c’est grâce à lui que j’ai découvert le forum. Je continue de penser que c’est la stratégie la plus optimale pour avoir une bonne performance sur le long terme. Je l’ai par la suite complétée par le critère Momentum. C’est très imparfait, mais ça m’a quand même permis de sortir de dossier chauds comme Atos, Worldline, Orpea, Rubis, Boston Beer, Chegg, Paypal ou encore Meta.

Je continue de penser que ma sélection est bonne, pour moi la croissance des bénéfices, le business, les perspectives et la qualité des publications sont des critères plus importants que la valorisation sur un horizon moyen long terme, même si comme on le voit actuellement tout ce qui présente un PER>25 se fait dézinguer.

Actuellement la purge continue sur les marchés. Je savais que je pouvais perdre 30% de mon capital à court terme en investissant sur les actions. Nous y sommes désormais. J’ai moins de sous, mais j’ai toujours mes parts. Mais vu le niveau des indices, on peut redescendre plus bas. Mais une réflexion cependant, j’entends souvent certains dire qu’il vaut mieux rester 100% investit, cela doit être encore plus difficile pour ce qui appliquent ce principe puisqu’ils n’ont aucune liquidité pour remettre au pot quand des corrections se produisent.

Hors ligne Hors ligne

 

#307 14/02/2022 13h35

Membre (2020)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   130  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

L1vestisseur, le 13/02/2022 a écrit :

@aigri : il ne suffit pas d’additionner les dividendes de chaque année et d’additionner le tout au cours de bourse actuel. Il faut recalculer la performance année après année en intégrant en année n le dividende distribué au titre de n-1. Donc à mon avis le cours de BNP dividende réinvesti va bien au-delà de la valeur que vous avez.

Sauf que la performance de BNP ou Gle ou Aca étant négative depuis les sommets de 2007-2008, c’est le contraire, le dividende N-1 subit la baisse du cours lors de l’année N lorsque celle çi est baissière comparée à N-1.

Donc le cours de BNP dividende réinvesti est très probablement plus bas que son plus haut historique. Et pour Gle et Aca, on peut remplacer « très probablement » par « de manière sure et certaine ».

Après ce n’est pas parce qu’une action est proche de son plus haut historique qu’il faut la vendre, bien au contraire. Ou alors vous devriez vendre un bon quart de votre PEA (je parle dividendes réinvestis bien sûr, tout comme vous !).

La bourse ayant un biais haussier, il est tout à fait normal que les « bonnes sociétés rentables » soient la plupart du temps sur leurs plus hauts historiques.

Bref, les bancaires en ont encore sous le pied, on en reparle dans deux ans 👍


Team Faux Pas 0+0

Hors ligne Hors ligne

 

#308 14/02/2022 17h35

Membre (2020)
Réputation :   13  

Bonjour,

Je me permets un petit conseil.

La bourse va dans les 2 sens.

Pourquoi ne pas avoir acheter des puts sur des etf américains comme le spy pour protéger votre portefeuille.

Je suis toujours étonné de voir les jeunes investisseurs penser que le marché va monter chaque année.

Lorsqu’on perd 50 %, il faut faire 100 % pour revenir au point de départ.

Hors ligne Hors ligne

 

#309 14/02/2022 17h48

Membre (2020)
Réputation :   29  

Bonjour Darcan,

Je m’étais posé la question, mais je n’ai pas réussi à me "lancer" dans ce type de couverture.

Pour le moment je me couvre avec des call OTM, ce qui en ce moment on est bien d’accord ne constitue qu’un très, mais alors très léger pansement mercurochrome sur une fracture ouverte du tibia péroné …

Je n’ai pas réussi à sauter le pas car trop peur de perdre totalement la mise. Si le put est non exerçable je l’ai payé pour rien. Alors qu’au pire avec des calls, je cape mes gains. Mais je manque de pratique, veuillez n’y voir là que mes réflexions personnelles !

Si vous avez un ouvrage qui élabore la couverture à l’aide de put, je suis preneur de son titre.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 3   [+1]    #310 14/02/2022 17h59

Membre (2020)
Réputation :   13  

Depuis 20 ans que je suis sur le marché des options, j’ai vu passer beaucoup de formations, de sites ou de livres mais en vérité, un seul livre suffit.

Volatilité et pricing des options - Stratégies et techniques de trading avancées -Sheldon Natenberg

Le reste n’est que du temps perdu.

Le secret pour protéger le portefeuille avec des put, c’est de faire un spread.

par exemple 450 (put acheté) 350 (put vendu) sur le spy pour une seule option.

Vous pouvez gagner 10 000 $ pour 3000 $ investi à ce jour pour des put de juin 2023.

Il ne faut pas hésiter à prendre des put long terme.

Les débutants prennent des put court terme pour payer moins cher.

Et cela finit souvent mal.

Hors ligne Hors ligne

 

#311 14/02/2022 19h03

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Darcan a écrit :

Bonjour,

Je me permets un petit conseil.La bourse va dans les 2 sens. Pourquoi ne pas avoir acheter des puts sur des etf américains comme le spy pour protéger votre portefeuille. Je suis toujours étonné de voir les jeunes investisseurs penser que le marché va monter chaque année. Lorsqu’on perd 50 %, il faut faire 100 % pour revenir au point de départ.

Vous me conseillez de prendre encore plus de risque avec des produits dérivés alors que j’ai déjà du mal à dormir tranquille ? Les marchés montent 80% du temps, donc statistiquement on à plus de chances de gagner en étant long que short. Je n’ai pas les connaissances suffisantes pour me lancer dans les options. En 2018 et 2020, les marchés sont remontés aussi vite qu’ils ont chuté. Les économies se portent bien, les résultats des sociétés sont très bons, les taux d’intérêts sont bas. Certes il peut y avoir une guerre demain et une inflation qui continue de grimper, mais il peut aussi ne pas y avoir de guerre et une désinflation qui s’amorce. A partir de là personne ne peut dire si la balance penche plutôt d’un côté que de l’autre. Et avec des soldes de -20 à -40% sur du ASML, AMD, Nvidia, Hermes, Sartorius, je suis acheteur, certainement pas vendeur.

Hors ligne Hors ligne

 

#312 19/02/2022 17h43

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Point intermédiaire 19 février 2022


Moral : 6/10

Encore une semaine rouge pour mon portefeuille, -21% pour le PEA depuis le 01/01, environ -30% pour le CTO.
La débandade continue sur les marchés, tout ce qui est catalogué croissance avec un PER élevé se fait dézinguer. En particulier sur les belles dames des pays nordiques (Mips, Qt, EQT, Chemometec, Swedencare, Evolution Gaming, soit mes plus fortes convictions, quelle ironie) et les midcap US, qu’elles soient chèrement valorisées (Etsy, Enphase, Veeva) ou non (Crocs, Inmode).

Pour survivre il fallait acheter de la bancaire et de la pétrolière (tout ce que je n’aime pas), ou des small cap de qualité mais peu connues et hors de mes radars (voire hors de mon style d’investissement).

Vivement que la première hausse de taux de la Fed soit derrière nous, comme cela les marchés pourrons passer à autre chose et commencer à voir du positif. Reste cette histoire de guerre en Ukraine. Qu’elle ait lieu ou non, une fois les incertitudes dissipées, les marchés repartiront de l’avant. Je pense qu’il faut rester malgré tout positif, et amasser ces actifs dont plus personne ne veut. Bien que les marchés soient dans l’incertitude, je suis quasi-certain des acteurs comme Alphabet, Microsoft, Nvidia, ASML, Hermes, etc. vont continuer de nous régaler pendant plusieurs années encore.

Top momentum 1 mois : Verbio : +16%, Alfen +13%,  Blackstone +10%, ServiceNow +7%, Bio-Techne +6%, Rovi +5%
Flop momentum 1 mois : Crocs -30%, Etsy -22%, Mips -21%, EQT -21%, Nordic Semiconductor -20%, Swedencare -19%

Hâte de relire ce post dans un an.
Et vous les amis, comment vivez vous cette période trouble ?

Hors ligne Hors ligne

 

#313 19/02/2022 17h57

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   155  

La routine depuis le 01/01 : -2,37% pour le PTF alors que le CAC en est à -3,26%.
J’ai gagné sur les actions Value ce que j’ai perdu sur les actions Growth donc c’est assez transparent (au global)
Je continue à renforcer les couteaux qui tombent: Philips et LNA Santé et à équilibrer la répartition sectorielle.
Émotions fortes de votre côté en effet.
Patience

Hors ligne Hors ligne

 

#314 19/02/2022 17h58

Membre (2017)
Top 20 Année 2022
Réputation :   203  

ISTJ

Comment je ressens cette période de trouble sur mon portefeuille ?

Plutôt bien pour l’instant.

Je suis positif sur l’année sur tout les portefeuilles avec une mention spéciale sur mes foncières de commerces pour cette semaine.

J’avais misé sur des valeurs à faible PER donc souvent cyclique et le timing est plutôt bon.

Mais est ce que ça va durer?

Difficile à dire, tout dépendra de la situation en Ukraine et autres problèmes macroéconomiques.

Hors ligne Hors ligne

 

#315 19/02/2022 18h15

Membre (2019)
Réputation :   187  

bonjour L1vestisseur,

A titre personnel, je continue les renforcements mensuels uniquement en ETFs. Autant je comprends les baisses sévères sur des boites aux valos tendues que je ne comprends pas tous les mouvements y compris sur Crocs par ex/ (j’aurais pu en citer d’autres) qui se paye aujourd’hui à un PE de 6 avec une croissance assez soutenue:

Crocs, Inc. a publié ses résultats pour l’exercice complet clos le 31 décembre 2021. Pour l’ensemble de l’année, la société a déclaré un chiffre d’affaires de 2 313,42 millions de dollars, contre 1 385,95 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice net s’est élevé à 725,69 millions de dollars, contre 312,86 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice de base par action des activités poursuivies s’est élevé à 11,62 USD, contre 4,64 USD l’année précédente. Le bénéfice dilué par action des activités poursuivies s’est élevé à 11,39 USD, contre 4,56 USD l’année précédente.

Dans ce contexte, peu importe que vous ayiez raison contre le marché (si tant est que ce soit le cas), mieux vaut attendre (en l’absence de compétence particulières pour naviguer avec justesse en eaux troubles, de fonds) une normalisation de la situation.

Evidemment certaines personnes, y compris sur le forum, vont réussir à tirer leur épingle du jeu et bravo à eux. Perso, j’ai cru bon de renforcer de la très haute qualité sur des -30, -40..Bon ca chute à -50,-60 série en cours. Et comme j’ai pas 20k par mois à investir , je reste sur le bord de la route smile.

Le mieux que je puisse faire à mon maigre niveau est donc d’investir le flux en ETFs ==> pas de choix idiosyncratique. C’est peut être sous-optimal mais ca évite de rester paralysé alors que le dégonflement est en cours.

Bon courage


Parrain Fortuneo (12846933) - Yomoni

Hors ligne Hors ligne

 

#316 19/02/2022 20h19

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Selden a écrit :

je ne comprends pas tous les mouvements y compris sur Crocs par ex/ (j’aurais pu en citer d’autres) qui se paye aujourd’hui à un PE de 6 avec /]une croissance assez soutenue

Ah, Crocs… c’est toujours le même constat malheureusement. Je pense que nous sommes les deux seuls membres du forum à croire en cette boite…
Je vais en reparler car c’est quand même une boite avec des fondamentaux et un potentiel de croissance incroyables, même si il faut bien se l’avouer je ne suis pas très chaud pour acheter leurs produits. Après les gouts et les couleurs sont propres à chaque individu, et au vu des chiffres présentés par la société, ça se vend comme des petits pains.

Crocs s’attends à 5 Mds $ de revenus en 2026.

Capitalisation actuelle : 4 851M$
Sur la base d’une marge nette moyenne sur les 3 derniers exercices de 21,2%, cela donnerait un RN à 1,06 Mds, soit un PER 2026 estimé de 4,6x.
Sur la base d’une marge d’EBITDA moyenne de 22% sur les 3 derniers exercices, cela donnerait un EBITDA de 1,1 Md$, soit un ratio EV/EBITDA de 4,4x.

Pour revenir à des chiffres plus terre à terre :
PER 2022 estimé = 8,1x
EV/EBITDA 2022 estimé = 7,7X
PER moyen sur les 3 derniers exercices = 16,3x
EV/EBITDA moyen sur les 3 derniers exercices =14,0x

Pour moi le Fair Price de Crocs c’est 2x son cours actuel de 79,26$ au 18/02.
D’ailleurs cela tombe bien, l’objectif de cours moyen des analystes sur zonebourse est situé à 160 $.

Tenez bon Selden !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #317 19/02/2022 21h20

Membre (2021)
Top 10 Année 2022
Réputation :   177  

INFJ

C’est sûr que Crocs se négocie à un petit PER mais je pense que ce titre est bazardé parce qu’il est étiqueté valeur covid.

Un petit coup d’œil dans le rétro nous montre que:

- 2017:                     CA 1$Md      - Résultat net: -5$M
- 2018:                     CA 1,1$Md   - Résultat net: -69$M
- 2019:                     CA 1,2$Md   - Résultat net: 119$M
- 2020:                     CA 1,4$Md   - Résultat net: 263 $M
- 2021:                     CA 2,3$Mds  - Résultat net: 726 $M
- 2022 (prévisions):   CA 3,4$Mds  - Résultat net: 609$M
- 2023 (prévisions):   CA 4$Mds     - Résultat net: 758$M
- 2024 (prévisions):   CA 4,5$Mds  -Résultats net: 883$M.

Selon mes petits calculs, pour atteindre le CA de 2022, il faut vendre environ 70 millions de paires de Crocs sur l’exercice 2022, alors qu’ils en vendaient 20 millions de paires avant 2020. A quoi est due cette hausse ?

La réponse à cette question est la thèse qui doit soutenir un investissement sur Crocs.

Pour finir, je compare un peu Crocs à une valeur Française, LDLC. Activité qui n’a rien à voir mais les marges ont explosé pendant la COVID car tout le monde a voulu un PC pour télétravailler. Ils ont donc pu monter les prix et, pour la première fois depuis des années, avoir enfin de belles marges.

Maintenant, la boite se négocie aussi à un PER cassé car c’est la même chose que Crocs: vont-ils reproduire ces performances dans le futur ou revenir à la tendance précédente, très peu bénéficiaire ?

A chacun de se faire son idée.

Dernière modification par Menethil (19/02/2022 21h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#318 19/02/2022 23h02

Membre (2019)
Réputation :   187  

Oui c’est très juste. Après est ce que Crocs est une valeur covid? Autant pour tout ce qui est équipements de la maison je veux bien mais un vendeur de chaussures?

Imaginons qu’on revienne au niveau de marge de 2019 donc pré-pandémie, donc aux alentours de 10%, ca me parait plus qu’honorable. En tout cas, nombre de boites se payent à des multiples bien plus élevés pour une marge plus faible.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de nuages gris à l’horizon mais la compression des multiples me parait exagérée. On n’était pas avant la baisse à des multiples de 80x avec un marché qui pricait +70mil de paires vendues par an chaque année avec des marges de folie, avant de se réveiller.


Parrain Fortuneo (12846933) - Yomoni

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #319 19/02/2022 23h27

Membre (2021)
Top 10 Année 2022
Réputation :   177  

INFJ

Selden a écrit :

Oui c’est très juste. Après est ce que Crocs est une valeur covid? Autant pour tout ce qui est équipements de la maison je veux bien mais un vendeur de chaussures?

Je suis d’accord avec vous que le marché cartonne pas mal les valeurs à la mode en 2020/2021 et parfois de façon irrationnelle. C’est visiblement un grand classique du comportement des marchés, bien décrit dans certains bouquins comme Graham par exemple: le marché aime outrageusement une valeur puis s’en débarrasse, le tout sans prendre en compte les fondamentaux.

Crocs n’est pas un vendeur de chaussure lambda, c’est à mes yeux du "homewear", des chaussures que l’on porte principalement à la maison (et pendant les confinements, on a eu notre dose de temps chez nous) ou dans des environnements professionnels dans lesquels on est beaucoup debout et où on a besoin de chaussures résistantes à tout, et notamment aux nettoyages / désinfections répétées comme dans les hôpitaux ou centres de soin par exemple. Autant dire que ce sont deux moteurs importants de la croissance de Crocs que la COVID a boosté.

Il ne faut pas négliger aussi que certainement des consommateurs ont dû se rendre compte que ce sont des produits confortables, résistants et les clients fidèles vont certainement être plus nombreux qu’avant covid.

Revenir à une marge de 10% pré-covid nous donnerait un PER d’environ 19 au cours actuel et pour le CA de 2022 (Valo 4,8$Mds, CA 3,4 $Mds, Ebit de 340 $M et RN de 250 $M). Après c’est au doigt mouillé. Je pense plus à une baisse des volumes à moyen terme, pouvant partiellement être compensé par des hausses de prix ?

Dans tous les cas c’est une société intéressante et avec une marque iconique, certes moquée il y a quelques années mais qui vit de belles années maintenant étant à la mode. Je lui souhaite que cela reste ainsi mais les modes sont assez imprévisibles.

Complément à mon message:

Par curiosité je suis allé voir sur Google Trends l’évolution des recherches du mot clé "crocs" sur la période 01/01/2019 à maintenant



J’en tire deux choses:
- C’est totalement flat jusqu’au premier confinement de 2020 qui ont marqué nos vies lors des Q1/Q2 2020. Là les recherches sur crocs explosent littéralement au plus haut historique.
- Puis il y a des hausses et des baisses des tendances mais ça reste néanmoins bien plus haut qu’avant COVID, montrant une appétence plus forte qu’avant pour ces produits par les consommateurs utilisant le moteur de recherche Google. 

J’en reviens donc à ma thèse: société qui a pu (et su) profiter à plein du COVID et qui est toujours sur un beau momentum d’attention des consommateurs. Mais pour combien de temps ?

Dernière modification par Menethil (19/02/2022 23h48)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #320 20/02/2022 08h40

Membre (2021)
Réputation :   33  

L1vestisseur, le 19/02/2022 a écrit :

Et vous les amis, comment vivez vous cette période trouble ?

On va dire pas trop mal pour l’instant, portefeuille à -7% YTD et je profite de cette période pour renforcer mes lignes par paliers de corrections.

En début d’année j’avais augmenté mon exposition aux émergents et ouvert une ligne Chine, pas de regret aujourd’hui, ce sont mes 2 seules lignes sur 12 restant positives en YTD.

J’ai toujours été persuadé qu’une bonne diversification permettait d’amortir les grosses chutes.

Par contre. autant je considère que les marchés ont peut être déjà assimilé les relèvements des taux à venir, mais par contre, si réellement la Russie attaque militairement l’Ukraine, je reste assez pessimiste sur la réaction des marchés à venir, et pas forcément sur du court terme. C’est en tout cas ce qui m’inquiète le plus aujourd’hui, l’effet boule de neige pourrait être beaucoup plus important que ce que l’on peut imaginer. A suivre…


Aide toi, le ciel t'aidera

Hors ligne Hors ligne

 

#321 20/02/2022 09h29

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1052  

INTJ

L1vestisseur a écrit :

Et vous les amis, comment vivez vous cette période trouble ?

Cette "période trouble" ne fait que commencer : la FED n’a encore rien fait d’autre que de parler d’une hausse (et encore, elle se fait dovish ces dernières semaines), et le QE continue.

En Chine, malgré l’infusion de cash en cours, la situation est toujours aussi compliquée pour la principale classe d’actifs du pays : Chinese Developers? Sales Tumble in January  - WSJ

Les disruptions des chaînes logistiques et les pénuries continuent ; regardez le prix du bois de construction alors que suivant la saisonnalité habituelle, le pic de demande est au printemps :
Soaring lumber price adds nearly $19,000 to the cost of a new home

Rien n’a été fait pour faciliter la production et l’acheminement de l’énergie malgré la débacle de cet hiver : grâce à Biden la production sera plus coûteuse : Biden Administration Moves to Limit Methane, a Potent Greenhouse Gas - The New York Times , et le bazar en Ukraine va durablement limiter notre accès au gaz russe.

Au niveau macro, j’avais mentionné sur ma file de portefeuille qu’il y avait à mon goût trop de gens sérieux jouant gros autour de la table ; je m’en suis donc remis à la sagesse de cette citation bien connue : "Look around the table. If you don’t see a sucker, get up, because you’re the sucker."

J’avais toutefois gardé mes lignes pétrolières (Equinor, North Energy), quelques minières (Tharisa, Sotkamo silver), et des défensives peu liquides (mon fabriquant de PQ lituanien préféré Grigeo, la hongroise ANY). Ce qui reste de mon PEA (un peu moins de 19k€) a fait -0,04% depuis le 1er Janvier.

Dernière modification par doubletrouble (20/02/2022 09h30)


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#322 20/02/2022 09h56

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

doubletrouble a écrit :

Cette "période trouble" ne fait que commencer : la FED n’a encore rien fait d’autre que de parler d’une hausse (et encore, elle se fait dovish ces dernières semaines), et le QE continue.

La FED ne fait rien car elle pense que sa communication suffira à ralentir l’inflation, sans qu’elle ai besoin de procéder à des hausses de taux importantes et nombreuses en 2022.
Pendant ce temps là les marchés corrigent, doucement mais surement, jusqu’à ce que les actions se valorisent à un prix à nouveau attractif.
Les placements les plus intéressants actuellement sont l’or, les matières premières, et les actions value. Mais une fois le pic d’inflation atteint (et par là-même le pic de croissance), ces segments seront progressivement délaissés au profit d’autres classes d’actifs (obligations, actions, épargne de précaution).
Ce n’est qu’une question de temps avant que cette rotation s’opère, et je pense que le pic sera atteint au printemps (Y. Artus de Natixis prédit que ce pic aura lieu en mars).
Les Etats ont besoin de taux bas pour pouvoir se refinancer. Il n’y a qu’à regarder l’envolée des taux italiens et grecs ces dernières semaines pour se rendre compte qu’une hausse des taux directeurs importante de la part des banques centrales conduirait à une nouvelle crise de la dette.
Wait and see. In growth we trust.

Hors ligne Hors ligne

 

#323 20/02/2022 13h34

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

NEW : présentation du portefeuille Crypto


Comme je l’avais annoncé début janvier, je me suis lancé dans les cryptomonnaie. Je suis investi de manière lazy sur des indices crypto Bitpanda.
Bitpanda propose 3 indices BCI 5 /10 /25, permettant d’investir dans les 5,10 ou 25 plus grosses capitalisations cypto en terme de taille et de liquidité. Les positions sont réajustées mensuellement en fonction de l’évolution des indices MVIS CryptoCompare Digital Assets.
Exemple avec le MVIS CryptoCompare Digital Assets 5 Index


Et la composition de l’indice BCI 5


Le gros avantage, c’est que vous investissez sur le marché des crypto, en forte croissance ces dernières années, sans vous prendre la tête. L’inconvénient, c’est que je ne sais pas trop combien cela va me coûter, en terme de frais et de fiscalité. J’en parle ici. J’estime les frais entre 5 et 10% annuel, mais je parie sur la forte croissance du marché à long terme pour les rendre indolores.

Voici ce que cela donne sur mon portefeuille à ce jour :


Le portefeuille crypto représente à l’heure actuelle 0,2% de mon patrimoine. Mon plan d’investissement, c’est 100 à 200 euros par mois en DCA sur des crypto, voire un peu plus en cas de forte baisse. Tant que je n’ai pas dépassé les 2% de patrimoine, je n’ai pas trop de question à me poser. Je’envisage de prendre un peu de BTC et d’ETH en direct sous peu pour ne pas prendre que des BCI.

N’hésitez pas à commenter.

Je rappelle que les cryptomonnaies constituent une classe d’actif risquée, n’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #324 20/02/2022 13h40

Membre (2019)
Réputation :   39  

Bonjour,

Pourquoi ne pas sélectionner et acheter directement vous même les crypto plutôt que de passer par un ’’etf’’
Les crypto étant fractionnable, avec 100-200 euros vous pouvez acheter les 5 première cap.
Cela vous permettrait de ne pas payer de frais sur ces ’’etf’’

Dernière modification par Coke (20/02/2022 13h41)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #325 20/02/2022 14h35

Membre (2018)
Réputation :   28  

INFJ

Je ne connais pas les raisons de L1vestisseur, mais je peux répondre pour moi car j’investis sur l’indice C10 de bitpanda.
Tout est automatisé  avec prélèvement automatique, c’est vraiment ultra lazy. On n’a pas à faire de rééquilibrage, ou s’occuper de savoir quelle crypto rentre ou sort du top 10 ( moins vrai peut-être sur le C5, mais encore plus vrai pour le C25).
Perso ça m’évite les biais, je fais du pur DCA. J’investis 2 x 50€/mois pour lisser au maximum.


We agree to disagree

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de l1vestisseur"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur