Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#276 28/01/2022 11h32

Membre (2020)
Réputation :   29  

Tant qu’on est pas à zéro on peut toujours creuser smile

Sinon quelque chose de plus "réaliste" :

Il fait froid aux environs Donetsk ce dimanche 6 février, et Vladimir (quel hasard) patrouille ce soir là au niveau de la ligne de démarcation entre l’Ukraine et la province libre du Donbass, quand soudain sa gourde (remplie de Vodka - pour tenir chaud) tombe de son sac et dévale la pente en direction d’un petit village. N’écoutant que son courage (ou bien son gosier au choix) il s’élance à sa poursuite.
De l’autre côté, Yuriy accomplit son devoir en montant la garde face à la province occupée du Donbass. Il fait froid (voilà quelque chose de commun entre les deux parties), et soudain il aperçoit un solde russe courant en sa direction, kalachnikov à la main (vrai ou non ce n’est pas l’important) ! C’est le début de la grande offensive Russe dont les américains parlent tant, il en est sur ! N’écoutant que son courage, Yuriy abat le soldat russe d’une bonne salve de son arme, et enclenche la contre attaque ….
Quelques heures plus tard, à l’ouverture des Bourses mondiales, l’ensemble des indices dévissent de -90%, mais il n’est pas exclut que cela soit du uniquement aux quelques algorithmes fonctionnant encore, les frappes nucléaires du début de la matinée ayant éliminé 99% des intervenants du marché.

Donc voilà, je pense qu’il faut toujours partir du principe que ça peut descendre. Sans dégénérer, une simple étincelle en Ukraine pourrait faire plonger la bourse de plusieurs dizaines de points.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #277 28/01/2022 11h42

Membre (2017)
Réputation :   11  

Je reviens sur CROX. Je vous ai posé la question de l’avantage concurrentiel de cette entreprise de chaussure, vous m’avez répondu en terme de valorisation et croissance. Donc j’en déduis que cette entreprise n’a aucun avantage concurrentiel. Si demain les espadrilles deviennent le summum de la mode, les chaussures en plastiques de CROX ne trouveront plus preneurs. C’était déjà ce qui s’était passé en 2007 quand les CROX sont devenues "Has been" alors que 2 ans auparavant les consommateurs se les arrachaient. Le cours, à cette époque est passé de 67$ à 3$. Je n’ai aucune idée de la direction que va prendre le cours de CROX mais cette boite n’a aucun avantage concurrentiel.

Hors ligne Hors ligne

 

#278 28/01/2022 11h44

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   389  

Je pense que psychologiquement on a eu assez de baisses et que cela devrait stabiliser. Je suis bien le sentiment sur twitter des investisseurs. Par contre les nouveaux investisseurs de Reddit sont a la rue psychologiquement et je pense que c’est pas fini pour eux (entreprises completement en bulle (Tesla, petites SAAS qui ne fait pas de profit).

Fondamentalement,
Je trouve qu’il y a encore beaucoup de value pas cher, mais également beaucoup de Tech de qualité pas chères, en moyenne, les FAANGS sont pas très cheres, les BAT en Chine, Les Japonaises, les Polonaises.
Je reinvertirais je pense mes dividendes a venir dessus. J’aimerais avoir plus de munitions. J’aurais aimé une rotation value plus forte pour revendre toute la value et acheter de la tech mais on n’est pas à des prix de revente de la value.

Je trouve que les valeurs de qualités non tech européennes toujours trop chères et inférieures aux entreprises techs en termes de croissance, peut être car la BCE ne remonte pas encore les taux.

Hors ligne Hors ligne

 

#279 28/01/2022 11h58

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

J’ai discuté avec un étudiant à la salle de sport il y a 3 jours, très investie sur les crypto monnaies. Il a finit par avouer qu’elle avait investit 10k sur Gamestop, et qu’il était en MV de 50%. Il n’y connaissait que dalle en analyse financière et avait investit pour suivre le mouvement.

Je pense que nous seront bientôt en haut de cycle, où les résultats des entreprises value sont à des sommets, avec des effets de base favorables. Il va être difficile de maintenir des rythmes de croissance élevés pour celles-ci, notamment en raison de l’inflation des matières premières et de l’essoufflement de la demande induit par la cyclicité des activités.
A l’inverse les techs, le luxe, les semi-conducteurs, subiront peu ces phénomènes du fait d’une forte demande et de leur pouvoir de fixation des prix.
Il faut regarder les cours historiques de Trigano, Saint Gobain, Catana, Total, les bancaires pour se rendre compte que la hausse ne pourra perdurer indéfiniment.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #280 28/01/2022 12h55

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   389  

Tout a fait, sur les constructeurs de piscine aussi, de biens de la maison, de construction, il y a un gros risque, mais le forum et les investisseurs "value" ne veulent pas l’entendre.

Pour l’Energie je pense que l’on est pas en haut du cycle car on ne fait pas assez d’investissements pour soutenir la demande, et pour les métaux, on en extrait pas assez pour effectuer la transition energetique.

Pour la value pas assez chere pour vendre, je suis plutot sur du defensif, santé, boissons, infrastructures. GARP en fait mais a prix value.

Dernière modification par BulleBier (28/01/2022 12h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#281 28/01/2022 14h15

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Robot a écrit :

Je reviens sur CROX. Je vous ai posé la question de l’avantage concurrentiel de cette entreprise de chaussure, vous m’avez répondu en terme de valorisation et croissance. Donc j’en déduis que cette entreprise n’a aucun avantage concurrentiel. Si demain les espadrilles deviennent le summum de la mode, les chaussures en plastiques de CROX ne trouveront plus preneurs. C’était déjà ce qui s’était passé en 2007 quand les CROX sont devenues "Has been" alors que 2 ans auparavant les consommateurs se les arrachaient. Le cours, à cette époque est passé de 67$ à 3$. Je n’ai aucune idée de la direction que va prendre le cours de CROX mais cette boite n’a aucun avantage concurrentiel.

Vous allez un peu vite en besogne, Crocs détient une marque, des brevets, bénéficie d’un puissant réseau d’influenceurs, pas compliqué de trouver la matière première (mousse d’éthylène-acétate de vinyle). Vous avez raison sur l’effet de mode, ça peut être un point faible si l’entreprise ne s’adapte pas.
Mais c’est pareil pour de nombreuses marques.
Peut être pas une valeur pour le long terme, mais ceux qui adoptent une stratégie GARP ou quality value peuvent s’y retrouver.

Hors ligne Hors ligne

 

#282 28/01/2022 15h13

Membre (2017)
Réputation :   11  

Je vous challenge gentiment sur CROX, mais il suffit d’aller sur Amazon pour trouver des "copies"de Croc’s à moins de 10€. En ce qui concerne la puissance de la marque, je vous cite "ce sont les fameuses chaussures en plastique moches" , ça fait pas rêver.

Hors ligne Hors ligne

 

#283 28/01/2022 15h22

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Oui, mais mon avis est subjectif. Force est de constater que la marque a un succès indéniable. Concernant les copies, c’est un problème pour toutes les marques. Il existe des copies d’ Iphone, ce n’est pas pour autant que les gens les achètent.
Je regarde surtout les résultats et les perspectives d’une boite, et de ce côté là ils sont bons pour Crocs.

Hors ligne Hors ligne

 

#284 28/01/2022 19h22

Membre (2020)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   130  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

L1nvestisseur : ne le prenez pas mal, mais depuis un petit mois maintenant, j’ai un peu l’impression que votre file de portefeuille se transforme en forum pour investisseurs anonymes au bord de la déprime !

En lisant vos différents messages, j’ai le sentiment de vous voir tendre des perches avec l’espoir que certains IH vous répondront que  « la baisse se termine, cela va remonter aussi vite que c’est descendu, tout baigne, excellentes valeurs, blablabla… ». La recherche d’une méthode Coué collective en quelque sorte.

La vérité c’est que personne n’en sait rien.

La seule chose qui est sûre c’est que 2021 était une année exceptionnelle tant en terme d’absence de volatilité qu’en terme de performance et que 2021 est terminée, et il va falloir vous y faire.

Je peux avoir mon jeton de présence ? 😉


Team Faux Pas 0+0

Hors ligne Hors ligne

 

#285 28/01/2022 20h48

Membre (2012)
Réputation :   32  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

Alors moi, je vois le CAC à 6100, pas tout de suite même si ça peut aller très vite, je sais que nous n’avons pas vu les séances d’abandon, elles arrivent après une période de baisse déprimante.
Sinon, pour Crocs, je trouve la valeur intéressante, je la suis depuis un moment, son cours arrive sur un gap important laissé en Avril 2021, soit elle rebondi sur le trampoline, soit le trampoline casse (le 121 a cassé au 3em rebonds)
J’en prendrais bien une petite ligne au cours actuel, au dessus de 87 USD, stop en dessous.

Hors ligne Hors ligne

 

#286 28/01/2022 20h57

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

@MilfordSound :Effectivement et comme le disait Rick j’essaye de me convaincre moi même. Je n’ai peut-être pas les nerfs aussi solides que d’autres.
Ma file est ouverte à la description du sentiment du moment, à essayer de comprendre ce qu’il se passe sur les marchés, à essayer de trouver des explications rationnelles même quand il n’y en a pas, à partager des idées de valeurs, des stratégies d’investissement, des signaux de retournement de tendance.
Je pense que c’est instructif et constructif.
J’ai bien compris que personne n’en savait rien, cela n’empêche pas l’échange. Chacun peut donner son avis et libre à chacun de séparer le bon grain de l’ivraie.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #287 29/01/2022 10h13

Membre (2018)
Réputation :   23  

INFJ

Personnellement je trouve les interventions de @L1vesstiseur intéressantes et je le remercie de partager ses pensées, ses doutes avec nous.
Cela montre qu’au-delà de la stratégie d’investissement, la psychologie joue un grand rôle. Euphorie, inquiétude, surveillance compulsive des cours, regrets etc.
Je le rejoins sur l’aspect instructif / pédagogique.

De mon côté, je suis sereine car mon horizon est plutôt lointain et je fais du pur DCA, mais je me demande sincèrement comment je vivrais une telle période si je venais tout juste d’arrêter de travailler.

Je me considère plutôt débutante et jusqu’à maintenant je n’ai connu que des hausses (à part le flash krach du covid mais j’était très peu investie en actions à ce moment-là)
Et du coup cela me permet de réfléchir à ma propre psychologie et d’envisager des stratégies :  2 ans de dépenses cash, une orientation dividende, SCPI…


We agree to disagree

Hors ligne Hors ligne

 

#288 04/02/2022 09h08

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

L1vestisseur, le 28/01/2022 a écrit :

J’ai discuté avec un étudiant à la salle de sport il y a 3 jours, très investie sur les crypto monnaies. Il a finit par avouer qu’elle avait investit 10k sur Gamestop, et qu’il était en MV de 50%. Il n’y connaissait que dalle en analyse financière et avait investit pour suivre le mouvement.

Je pense que nous seront bientôt en haut de cycle, où les résultats des entreprises value sont à des sommets, avec des effets de base favorables. Il va être difficile de maintenir des rythmes de croissance élevés pour celles-ci, notamment en raison de l’inflation des matières premières et de l’essoufflement de la demande induit par la cyclicité des activités.
A l’inverse les techs, le luxe, les semi-conducteurs, subiront peu ces phénomènes du fait d’une forte demande et de leur pouvoir de fixation des prix.
Il faut regarder les cours historiques de Trigano, Saint Gobain, Catana, Total, les bancaires pour se rendre compte que la hausse ne pourra perdurer indéfiniment.

Vous êtes tout foufou, vous passez vite d’un bord à l’autre. Le marché ne va pas aussi vite que vos prévisions.
Les résultats des values a des sommets je comprends pas ce que ça veut dire et si c’est les mêmes qui considèrent les entreprises values ou non que ceux qui font n’importe quoi avec les indices en ce moment .. ça en dit long.

Dernière modification par vbvaleur (04/02/2022 09h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#289 04/02/2022 09h24

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Les banques centrales commencent à relever les taux, cela va durer quelques mois, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que cela induit un ralentissement trop fort de l’économie. Comme en janvier 2019 où les banquiers centraux ont décidé de finalement baisser les taux.
La forte inflation actuelle est due à un choc de la demande, aux goulots d’étrangement en cours de résolution, et aux pressions sur l’offre de pétrole et de gaz de la part de l’OPEP et de la Russie.
Il existe un pessimisme latent en ce moment, c’est le meilleur moment pour faire des affaires.
Mais bien sur rester sélectif, préférer du Alphabet, Microsoft, Apple, Nvidia, AMD plutôt que du Meta, Amazon ou Paypal.

Dernière modification par L1vestisseur (04/02/2022 09h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#290 04/02/2022 09h34

Membre (2018)
Réputation :   70  

Amazon est le plus gros fournisseur de Cloud en 2021 (= revenus récurrents) , pourquoi rester à l’écart par rapport à Microsoft par exemple ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #291 04/02/2022 09h39

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Bonjour investissor,
La réponse sur mon analyse des résultats 2021 d’Amazon.

Hors ligne Hors ligne

 

#292 05/02/2022 09h04

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

L1vestisseur, le 04/02/2022 a écrit :

Les banques centrales commencent à relever les taux, cela va durer quelques mois, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que cela induit un ralentissement trop fort de l’économie. Comme en janvier 2019 où les banquiers centraux ont décidé de finalement baisser les taux.
La forte inflation actuelle est due à un choc de la demande, aux goulots d’étrangement en cours de résolution, et aux pressions sur l’offre de pétrole et de gaz de la part de l’OPEP et de la Russie.
Il existe un pessimisme latent en ce moment, c’est le meilleur moment pour faire des affaires.
Mais bien sur rester sélectif, préférer du Alphabet, Microsoft, Apple, Nvidia, AMD plutôt que du Meta, Amazon ou Paypal.

Je me suis fait  attaqué sur ce forum en parlant il y’a quelques mois de la montée des taux..
----------
Je ne suis pas d’accord avec ça wink Je pense que la baisse les taux à été dans un premier temps déflationniste en créant de la concurrence malsaine dans beaucoup d’activités justement.

Mais le problème c’est que pour que les fonctionnaires des banques centrales se rendent compte d’un problème et changent leur politique il faut que tout le monde en parle, c’est les derniers à s’en rendre compte..

De là même manière que je pense que la baisse des taux était déflationniste dans un premier temps, la montée des taux, les faillites, les difficultés seront inflationnistes dans un premier temps(quelques années). Si il y’a de l’inflation et que l’économie se porte bien moyennement bien sur le papier(Chômage stable et légère croissance), il auront pas le choix de continuer à augmenter les taux ces bobey.

Sur le papier ça ira mieux mais pourtant il y’aura toujours plus d’exclus du système qu’il faudra rincer en imprimant de l’argent pour garantir la paix sociale, ça aussi c’est inflationniste..
Beaucoup de rouages de l’économie suroptimisés se grippe avec le corona (sans mauvais jeu de mots), ça c’est inflationniste et ça va continuer à l’être. 
Il faudra augmenter les impôts aussi.
Les conflits sont inflationnistes et nous y allons tout droit c’est inévitable il y’a toutes les conditions pour (Dette, inflation, frustration, peurs).

Il y’a déjà des pays qui subissent ces facteurs que se passe t’il dans ces pays ? ou sont les taux d’intérêts des banques centrales alors même que leur pays n’est pas en très bonne santé économique ?

Ca c’est des questions que nous devons nous poser, la situation à l’avenir est difficile à imaginer en Europe car ça fais des dizaines d’années que nous ne l’avons pas connue.

Dernière modification par vbvaleur (05/02/2022 10h29)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #293 12/02/2022 17h56

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

J’ai trouvé un article intéressant de The Motley Fool datant du 10 février sur Crocs, qui devrait intéresser également mon ami Selden qui a l’a en portefeuille. L’analyse est en phase avec celle de vbvaleur sur les points négatifs, mais il mentionne également les points positifs de la valeur.

Je vous traduit les points essentiels de l’article:

"Le fabricant de chaussures en plein essor est sur ma liste de surveillance, mais il ne fait pas partie de mon portefeuille car je ne peux tout simplement pas évaluer si la marque est durable ou s’il s’agit simplement d’une mode.
Je crois que le plus grand risque lié à la possession d’actions Crocs est que la marque pourrait tout simplement tomber en disgrâce auprès des consommateurs. Crocs a enregistré une baisse des ventes annuelles en 2015, 2016 et 2017, il n’y a donc pas toujours eu d’expansion rapide pour cette marque de chaussures . Le fait que 82% des ventes proviennent d’un seul article ne permet pas beaucoup d’innovation.
L’entreprise a certainement bénéficié de l’intérêt accru des consommateurs pour l’abordabilité et le confort pendant la pandémie, lorsque les gens étaient confinés chez eux. Mais dans un monde où nous sommes beaucoup plus en déplacement, les perspectives de Crocs pourraient en prendre un coup.
Jusqu’à présent, aucun signe n’indique un affaiblissement de la marque. La croissance des revenus au cours de chacun des quatre derniers trimestres a dépassé 55 %. Et le récent achat par Crocs de la société de chaussures décontractées HeyDude est un excellent signe pour les actionnaires, car il montre l’accent mis par la direction sur la diversification des sources de revenus. À l’avenir, Crocs devrait être moins dépendant du succès d’un seul produit, ce qui aidera à garder la marque fraîche et prioritaire pour les consommateurs.

La direction s’attend à ce que les revenus du quatrième trimestre 2021 s’élèvent à 523 millions de dollars, soit un bond de 27 % d’une année sur l’autre. Bien que ce soit beaucoup plus lent que la croissance enregistrée au cours des trimestres précédents, cela signifierait toujours une augmentation d’environ 63 % des ventes de 2021 par rapport au total de 2020.

Probablement l’information la plus importante à laquelle les actionnaires devraient prêter attention le 16 février traite de la chaîne d’approvisionnement mondiale actuelle. Avec une utilisation accrue du fret aérien et moins de dépendance à l’égard des ports congestionnés de la côte ouest, Crocs a largement évité toute perturbation majeure. De plus, le fait que son produit phare, la sneaker à sabot en mousse, soit si facile à assembler a aidé l’entreprise à augmenter rapidement la production lorsque la fabrication devait être déplacée dans différents pays.

Et en ce qui concerne l’inflation, l’impressionnante marge brute de Crocs de 63,9 % signifie qu’elle dispose d’un large pouvoir de fixation des prix en cas d’augmentation des coûts des intrants. Il semble que Crocs gère extrêmement bien l’environnement économique.
Sketchers , un concurrent de Crocs, a récemment publié des ventes et un bénéfice par action supérieurs aux estimations des analystes. Cela est de bon augure pour les performances de Crocs pendant l’important trimestre des fêtes.

Même si l’action de Crocs a chuté de 44 % depuis la mi-novembre, elle a tout de même gagné 1 370 % sur la période de cinq ans. Et les actions se négocient pour un ratio cours/bénéfice ridiculement bon marché de 9. Les actions de chaussures comme Nike et Under Armour sont beaucoup plus chères que Crocs sur la base de ce point de données, mais elles ne se rapprochent nullement de son profil de croissance exceptionnel. .

Il semble de plus en plus que la marque Crocs est là pour rester, ce qui une action attrayante à posséder. Les investisseurs auront plus d’informations à ce sujet lorsque l’entreprise publiera ses états financiers du quatrième trimestre le 16 février."

Hors ligne Hors ligne

 

#294 12/02/2022 18h31

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Après L1vestisseur concernant Crocs je ne suis pas forcement négatif non plus vu le prix , on va dire plutôt que je suis neutre. Et je vous donne juste les raisons de pourquoi je veux pas acheter la société.

Mais vous à partir de là peut être que ça sera un bon investissement , je vous le souhaite en tout cas

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #295 12/02/2022 18h41

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3502  

INTJ

Pour Crocs, vous avez tout un bull case ici, avec de nombreuses diapositives.

PS : je n’ai pas lu en détail toute votre file, mais je ne crois pas que vous l’aviez cité.

En ligne En ligne

 

#296 13/02/2022 10h57

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

REPORTING N°26 (13/02/2022)


Reporting janvier / mi-février 2022
Stratégie : Quality Growth Recovery


Bonjour à tous,

Petit point d’étape en ces temps sinueux.

Disons les choses comme elles le sont : l’année 2022 commence très mal. Les segments croissance et tech souffrent, alors que les valeurs bancaires et pétrolières atteignent des sommets. Quelques signes d’espoir peut-être ? Bien que l’inflation soit toujours aussi forte aux Etats-Unis, des signes de désinflation apparaissent en Allemagne. Après une forte croissance en 2021 en occident, un essoufflement pourrait laisser apercevoir un vent de normalité. Dégonflement des bulles, résorption des goulots d’étranglement, hausse des taux directeurs des banques centrales (rappelons qu’une hausse des taux est favorable aux marchés actions). Je me laisse dire que chaque jour qui passe nous rapproche des jours heureux.

Même si il fut bon de rentrer sur des pétrolières et des bancaires courant 2021, je pense qu’il est trop tard pour y rentrer maintenant. Tout d’abord car une baisse du prix du baril à court moyen terme pénalisera les pétrolières. Pour les bancaires, le retour à la normale se traduira par un nombre de faillites plus élevé, les généreuses reprises de provisions de 2021 ne seront pas reproductibles. Les contraintes réglementaires et les taux bas restent également des éléments défavorables aux banques, surtout européennes, et la tendance négative que nous observons sur ce secteur depuis 2008 aurait des raisons de reprendre ses droits.

LE PORTEFEUILLE

(de la honte wink …)



Le PEA affiche 116 078 € (+value cumulée de 14,3 k€), -20% depuis sur le 01/01/2022. Le CTO affiche 88 741 € dont 10 752 € investis sur marge, soit une valeur nette de 77 988 € (-value cumulée de 2k€). Je n’ai pas la perf du CTO, mais elle se situe probablement entre 25 et 30% depuis le 01/01/2022).

Seulement 4 valeurs positives sur 1 mois : Chemometec +3%, NCab +3%, ServiceNow +2%, Blackstone +1%
Les plus gros flops sur 1 mois : Esker -29%, Addlife -33%, Crocs -27%, Epam -25%, Mips -24%, EQT -23%.

Après le choc de la chute difficile à encaisser, je suis un peu moins pessimiste que le mois dernier. Je commence à accepter la situation, à me faire une raison. Je prends la correction actuelle comme une bonne opportunité de renforcer à moindre coût, étant encore jeune et en phase de capitalisation. C’est peut-être même une opportunité pour atteindre plus rapidement le million, que j’espère atteindre avant mes 40 ans, dans moins de 7 ans.

En plus de la marge degiro utilisée à hauteur de 11 k€, j’ai donc décidé de souscrire un crédit conso boursorama. 16k€ sur 48 mois à 0,75%, mensualités de 330€, ce qui me permet de limiter la part de charges liées au crédit et au loyer à 30% de mes revenus.

Au final, voici un état des lieux des liquidités disponibles :
- Marge Degiro : reste entre 5 et 10k€.
- Crédit boursorama : 16 k€ (sous réserve de validation de Boursorama).
- Livret A : 4000 €
- Fonds € (assurance vie) : 12 k€, que je ne souhaite pas mobiliser, cette poche constituera la Garde comme dirait Scipion8, une sorte de sécurité à utiliser en dernier recours.

Donc potentiellement un niveau de liquidité mobilisable d’environ 30 k€, sans compter la capacité d’épargne mensuelle liée aux revenus de 1000 €. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien.
J’ai envie de me constituer quelques petites lignes supplémentaires sur mon PEA-PME : Catana, Graines Voltz, Serge Ferrari, Ses Immagotag, Cogra. Qu’en pensez-vous les amis, n’est-ce pas trop tard pour rentrer ?

Bon dimanche !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #297 13/02/2022 19h28

Membre (2020)
Réputation :   83  

Juste une petite réaction sur cette phrase :

"Les segments croissance et tech souffrent, alors que les valeurs bancaires et pétrolières atteignent des sommets."

Je pense, peut être à tord qu’on peut encore dire malgré les corrections de ce début d’année que les segments croissance et tech sont toujours valorisées globalement chères et que les valeurs bancaires et pétrolières restent encore assez bon marché par rapport à leurs multiples historiques.

Je ne suis pas sûr du tout de "qui souffre" et qui "atteint des sommets" quand on dézoome un peu…


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Hors ligne Hors ligne

 

#298 13/02/2022 20h31

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   259  

Bonjour Priority,

Vous me titillez sur la terminologie, mais ma phrase expliquait simplement que ce sont les pétrolières et les bancaires qui réalisent les meilleures performances en 2022. L’écart de performance entre ces deux secteurs et le Nasdaq 100 atteint jusqu’à 25 points sur 2022.



Je ne parle absolument pas de performance long terme, et je pense avoir été compris en ce sens.

Les tech et la croissance sont toujours valorisées globalement chères, elles le resteront car je pense que tout investisseur rationnel est prêt à payer plus cher pour une belle valeur de croissance. Les valeurs bancaires et pétrolières restent encore assez bon marché par rapport à leurs multiples historiques, je ne dit pas le contraire, cependant attention car d’une année sur l’autre les résultats et donc les multiples de valorisation peuvent varier fortement en fonction des cycles économiques.

Milforsound sur votre point de réputation accordé à Priority et votre remarque sur l’autre file, l’évolution des cours des valeurs bancaires ne prennent pas en compte les dividendes réinvestis sur les quinze dernières années. Je n’ai pas trouvé l’information, mais si vous ajoutez les dividendes réinvestis chaque année, il ne serait pas improbable de dépasser les niveaux de 2008. Si quelqu’un à l’info, je suis curieux de connaitre le résultat.

Bon, je tacherai de mieux m’exprimer les prochaines fois pour éviter les quiproquos.

Hors ligne Hors ligne

 

#299 13/02/2022 21h10

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   253  

@L1vestisseur, j’ai fait le travail à la main pour BNP.

Les dividendes 2008 à 2020 représentent la somme de 23.98 sauf erreur de ma part.

Cours à la clôture de vendredi 64.9 + 23.98 = 88.88

Dernière modification par Aigri (13/02/2022 21h13)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

En ligne En ligne

 

[+1]    #300 13/02/2022 21h32

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Au final, voici un état des lieux des liquidités disponibles :
- Marge Degiro : reste entre 5 et 10k€.
- Crédit boursorama : 16 k€ (sous réserve de validation de Boursorama).
- Livret A : 4000 €
- Fonds € (assurance vie) : 12 k€, que je ne souhaite pas mobiliser, cette poche constituera la Garde comme dirait Scipion8, une sorte de sécurité à utiliser en dernier recours.

Donc potentiellement un niveau de liquidité mobilisable d’environ 30 k€, sans compter la capacité d’épargne mensuelle liée aux revenus de 1000 €. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien.
J’ai envie de me constituer quelques petites lignes supplémentaires sur mon PEA-PME : Catana, Graines Voltz, Serge Ferrari, Ses Immagotag, Cogra. Qu’en pensez-vous les amis, n’est-ce pas trop tard pour rentrer ?

Faites attention avec le levier quand même. Il y’a toujours un moment où il y’a de vraies opportunités sur le marché boursier et c’est souvent quand ça bombarde à la télé: c’est la crise les investisseurs paniquent etc.

Prenez le temps que ça soit une situation comme celle là avant d’augmenter le risque de votre PTF.
Et puis si elle vient pas tampi, ou tant mieux.

Je pense même qu’il faut éviter le levier même si vous avez de belles sociétés en portefeuille comme alphabet etc.

Vous dormirez plus tranquille et vous serez plus solide pendant les crises c’est important car votre portefeuille est gros et  les variations journalières importantes c’est pas facile à encaisser moralement.

J’aime bien parce que vous faites un boulot de recherche quand même et vous donnez l’impression d’aimer ça c’est cool.

Dernière modification par vbvaleur (13/02/2022 21h52)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de l1vestisseur"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur