Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#176 06/08/2018 20h23 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

JeromeLeivrek a écrit :

Vous avez 281 lignes !

Ca me parait titanesque comme travail. Combien de temps passez-vous pour étudier chaque ligne en moyenne ?

Peter Lynch avait 800-1000 lignes dans son fonds Magellan.

Hors ligne

 

[+1]    #177 06/08/2018 20h44 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   546 

Cela ne fait que 3 fois plus de lignes. Alors que lui c’était son travail, il pouvait donc y consacrer tout son temps (et celui de ses collaborateurs).


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#178 06/08/2018 21h00 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

@JeromeLeivrek : je délègue aussi une partie du travail d’analyse à mes "collaborateurs" : les gestionnaires de fonds. Une fois par mois je mets à jour mon fichier Excel des principales positions d’une soixantaine de fonds de référence (ceux de I&E, HMG, Tocqueville, Talence, Portzamparc, Mandarine, Echiquier, Lazard, Keren, Quadrige, Sextant, Amplegest, Dorval, Moneta), avec les entrées dans les portefeuilles quand elles sont indiquées dans le rapport de gestion. Je l’ai fait hier soir, ça m’a pris 3 heures.

Si je vois 2 ou 3 de ces fonds qui commencent à se positionner sur une valeur, je vais la regarder de plus près. (Cela dit, ça ne marche pas toujours, comme en témoignent mes moins-values sur ShowRoomPrivé, Altran…) Si je vois une valeur détenue par 4-5 fonds et qu’elle passe correctement mon screener, je l’achète. Pour moi, c’est une façon de réduire la probabilité d’échec (même si je me méfie des valeurs trop "populaires", donc chères).

Sinon, ça ne me gêne pas du tout de passer beaucoup de temps sur ma gestion, c’est aussi un hobby. Et je crois à la théorie des 10.000 heures : pour moi, c’est logique de consacrer beaucoup de temps d’étude et de réflexion en début de carrière de boursicoteur, j’optimise mes chances de succès.

J’ai un côté Bouvard et Pécuchet, je peux passer de longues périodes à m’acharner sans relâche sur une activité donnée avant de passer à une autre. Pas toujours avec succès, hein…

Hors ligne

 

#179 07/08/2018 10h21 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   589 

Scipion8 a écrit :

@JeromeLeivrek : en moyenne 30 minutes par ligne je pense : le temps de regarder l’historique des résultats, la valorisation, de les rentrer (manuellement) dans mon screener maison, de regarder un peu le site internet de la boîte et ce qu’on en dit sur les forums (IH, Boursorama). Donc une analyse beaucoup plus superficielle que vous, évidemment. Je passe plus de temps sur mes actions en forte moins-value.

30 minutes pour faire tout ce que vous avez cité ! Personnellement je trouve cela très très rapide (il me faudrait le triple), vous avez une capacité d’absorption déconcertante !

Pour Peter Lynch je vous avais justement fait la remarque en mars dernier. Je vous souhaite la même réussite.

Avez-vous finalement écrit à Higgons pour lui faire part de votre analyse sur ses entrées/sorties ?

Dernière modification par bibike (07/08/2018 10h21)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#180 07/08/2018 16h30 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

@Bibike : 1) Quand je dis 30 minutes par action en moyenne, c’est juste le temps consacré à une action spécifique. Mais je passe au moins autant de temps dans l’activité de "veille" / détection d’opportunités : screeners, investisseurs "références" sur Boursorama / IH, lectures (Investir, rapports de gestion…), etc. C’est après avoir fait tout ça que je regarde de plus près les actions ajoutées sur ma watchlist. Avec une approche essentiellement quantitative comme la mienne, on peut aller assez vite, mais ce n’est pas du travail de précision (retraitements comptables pour la valorisation etc.).

Mon approche repose sur l’hypothèse d’une certitude efficience du marché et sur l’idée d’améliorer les probabilités de succès sur un large échantillon, selon les "signaux" que j’observe (fondamentaux, sentiment de marché, positions des fonds et d’investisseurs références…).

2) Non, je n’ai pas encore envoyé mon étude à M. Higgons, en partie en raison d’une approximation importante dans cette analyse, que Simouss (dans ses commentaires en réputation) avait notée : la performance que j’ai estimée ne repose que sur la variation du cours de l’action et n’est pas un total return, incluant aussi le dividende. C’est pourquoi je m’étonnais que Higgons ait gardé aussi longtemps CNIM en 2014-2016 malgré une forte moins-value apparente : je n’avais pas pris en compte le dividende exceptionnel (comme bien noté par Simouss).

Si on prend en compte les dividendes, je pense que Higgons s’en tient assez strictement au principe de couper une ligne dès qu’elle fait -15% ou -20%, même si ça arrive peu de temps après l’achat (on l’a vu récemment quand I&E a coupé sa ligne sur Intrum Justitia).

Je vais voir si je peux améliorer mon analyse d’I&E (apparemment d’autres amateurs s’y intéressent aussi de près), mais si j’envoie quelque chose à M. Higgons, je voudrais que ce soit d’assez bon niveau.

Cela dit, je reste sceptique sur la forte exposition d’I&E aux secteurs cycliques : apparemment I&E a récemment renforcé ses positions sur Plastivaloire (600 000 actions, +110 000 en juin) et Akwel (660 000 actions, +15 000 en juin) (données Morningstar). Je comprends que ces choix reflètent une approche "value" pure et dure et un "agnosticisme" sur le cycle économique, mais je ne suis pas à l’aise avec ça. (Je suis aussi placé sur ces 2 valeurs, que je ne renforce pas.)

[Toutefois, je note aussi que Higgons prend désormais position aussi sur des valeurs plus défensives, comme Arkema et Covestro (que j’ai aussi en portefeuille, et que je pourrais renforcer, elles).]

En ce moment, je m’intéresse plus au fonds HMG Découvertes de Jean-François Delcaire, dont je partage la préférence pour des small caps faiblement exposées au cycle économique - une approche qui me semble raisonnable en ce moment. A l’occasion je publierai une analyse historique de ce fonds dans la file dédiée, mais ça prend un peu de temps de reconstituer tout l’historique (et encore plus si je veux ajouter les dividendes pour reconstituer un total return estimé par ligne…).

Dernière modification par Scipion8 (07/08/2018 16h32)

Hors ligne

 

#181 07/08/2018 17h42 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

Voici un des outils que j’utilise pour surveiller les fonds de façon synthétique :

- Les fonds sont classés de gauche à droite selon le nombre de valeurs de leur top 10 que j’ai déjà en portefeuille. Chaque colonne représente, pour chaque fonds, combien de valeurs du top 10 j’ai (i) en portefeuille, (ii) sur watchlist, et (iii) exclues (pour le moment). (Il y a un gros biais : je couvre beaucoup mieux les valeurs françaises que les autres valeurs européennes, pour le moment.)

- La performance 2018 de chaque fonds est représentée par les boules jaunes (avec l’axe des ordonnées de droite).

Cet outil me permet d’identifier rapidement les fonds qui surperforment, et à quel point leurs top 10 m’ont pour l’instant inspiré ou pas.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_monitoring_fonds.jpg

Dernière modification par Scipion8 (07/08/2018 17h43)

Hors ligne

 

[+1]    #182 24/08/2018 20h39 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

Après beaucoup d’hésitations, j’ai commencé à construire aujourd’hui mon portefeuille US, alors que je n’y avais jusqu’à présent qu’un orteil (3 petites lignes, dont 2 technos en belles plus-values, Arista Networks et Illumina, et une banque d’affaires, Moelis & Company, en petite moins-value).

J’ai longuement pesé le pour et le contre de commencer un portefeuille US dans les circonstances actuelles :
+ Bénéfice évident en termes de diversification géographique (mon portefeuille est à 85% français, 95% européen).
+ Par rapport à un ETF Monde, mon portefeuille très franchouillard (et surpondéré en small caps) commençait à tirer la langue, en raison de la quasi exclusion des technos US.
+ Pour un investisseur orienté croissance comme moi, les USA sont incontournables.
+ Manque d’inspiration sur les valeurs européennes, même si je prévois bien sûr de renforcer mes préférées déjà en portefeuille.
+ Je souhaite tester IB sur un portefeuille US assez conséquent (je vise 100k$, seuil qui offre des conditions plus favorables sur IB), et je préfère garder mes valeurs françaises chez ma banque et mes valeurs européennes chez Binck.
- Je vois des signes clairs de poches de surévaluation aux USA, notamment dans les technos. Certaines valorisations sont délirantes : même pour des technos très prometteuses (du type Salesforce.com, Workday, ServiceNow, AutoDesk etc.), certaines valorisations me semblent reposer sur des projections de croissance irréalistes. Ces signes de surchauffe sur ces valeurs me semblent confirmés par les comportements habituels dans ces phases (FOMO, buy on dips).
- Mes revenus professionnels étant en $, je suis assez réticent à courir un risque de change supplémentaire sur mon portefeuille boursier. En tout cas, je préfèrerais acheter des actions US avec un EUR/USD au-dessus de 1.20-1.25.

Tout bien considéré, j’ai donc décidé de commencer un portefeuille US, mais de façon prudente. A priori pour mes prochains renforcements de portefeuille, je privilégierais mes valeurs françaises, sauf si l’EUR/USD est au-dessus de 1.20-1.25.

Pour le reste, pour ce portefeuille US je reste fidèle à mes habitudes :
- Constitution progressive des lignes
- Grande diversification
- Préférences sectorielles : services IT (Accenture), secteur pharmaceutique (Gilead)
- Exclusion des secteurs cycliques ou en stagnation (j’ai ainsi exclu Micron, qui était sur ma watchlist en raison de ses ratios de valorisation assez bas, ainsi qu’AT&T dont le dividende m’intéressait)
- Parier sur les évolutions de long-terme de la société (Match Group, Planet Fitness)
- Equilibre entre valeurs de croissance et valeurs de rendement
- Pour les REITs, priorité à la qualité (O, SPG, VTR) et à la techno (DLR). Je fais le pari que le risque Amazon est maintenant bien pricé, et qu’on va assister à une montée de la compétition anti-Amazon, qui se modernise (cf. les bons résultats de Walmart).
- Expérimentation sur les BDC (Business Development Companies) : GAIN
- Pour la techno (le point le plus épineux pour moi) : priorité aux entreprises qui démontrent régulièrement leur performance plutôt qu’aux promesses incertaines ; exclusion des actions aux ratios de valorisation astronomiques au profit de celles avec des valorisations (un peu plus) raisonnables. Après examen, je rejoins l’avis de Gaspode : Apple me semble plus solide que les autres GAFA (surtout Amazon et Facebook, j’évite aussi Netflix et Microsoft)… même si ça me déplaît profondément d’acheter en pleine phase de hausse. (Outre les niveaux de valorisation déraisonnables, pas mal de cours de technos US affichent un profil quasi-parabolique, promesse de corrections violentes.)

Voici donc ce tout nouveau portefeuille américain (en $) :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-08-24_portefeuille_us.jpg

Dernière modification par Scipion8 (24/08/2018 21h12)

Hors ligne

 

#183 24/08/2018 21h16 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   62 

J’ai de la difficulté a comprendre pourquoi vous ne selectionnez pas des ETF dans les secteurs qui vous interesse et dont le contenu du ETF vous interesse aussi.

Le principal avantage etant que vous entrez et sortez rapidement d’un secteur le mainteneur de marché etant toujours la pour la contrepartie.

Si je prends mon cas il y a 3 jours je voulais des petrolières , plutot que de me répartir entre suncor , CNQ etc  j’ai carrement acheté du XEG  (ishares) .

Idem pour les producteurs de marijuana , un achat de HMMJ m’a assuré la diversification et limitation des risques  (vendu bien trop tot d’ailleurs).

Je joins une liste de ETF classés par catégories , la liste Canadienne ne vous servira probablement pas a grand chose, mais a la suite il y a une liste US

Bons investissements  (ou bons trades)

etf_list_17aout2018.pdf

Hors ligne

 

#184 24/08/2018 22h48 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

@Silicon : C’est vrai qu’en général mes convictions sont plus fortes s’agissant des secteurs que des valeurs particulières à l’intérieur d’un secteur donné;  je pourrais donc utiliser des ETF sectoriels pour exprimer ces convictions sectorielles.

Les raisons principales pour lesquelles je préfère utiliser des titres vifs :

1) Je rentre sur des valeurs dans une optique de très long-terme (buy and hold), donc je suis très réticent à payer chaque année des frais sur des ETF pour des titres que j’ai choisis et que je vais garder 30-40 ans.

2) A l’intérieur d’un secteur donné, il y a parfois une hétérogénéité importante, notamment s’agissant des niveaux de valorisation : par exemple, dans  le secteur techno US, il y a des valorisations qui me semblent clairement exagérées et je ne souhaite pas être exposé à ces valeurs - toutefois je souhaite être exposé au secteur techno US, en choisissant des valeurs en croissance mais pas avec des valorisations délirantes. Je serais mal à l’aise aujourd’hui en achetant un ETF techno US, mais je peux encore acheter Cisco ou Apple.

3) Je surveille régulièrement les titres vifs que j’ai en portefeuille, je suis leur actualité, leur valorisation etc. Mon suivi serait beaucoup moins attentif avec des ETF. Je pense que les effets d’apprentissage sur la durée sont meilleurs avec des titres vifs, et à terme mon objectif est de devenir un stock-picker compétent. Pour moi, c’est logique de commencer avec un grand niveau de diversification, puis d’augmenter graduellement le degré de concentration au fur et à mesure qu’on développe des compétences. Cet apprentissage me semble plus naturel avec des titres vifs qu’avec des ETF.

4) Pour des valeurs particulières (Compagnie des Alpes, BNP Paribas…), je suis intéressé par les avantages via les clubs d’actionnaires - accessibles uniquement via la détention de titres vifs. Ces avantages sont d’autant plus facilement accessibles que le portefeuille grossit (ce qui est bien sûr mon objectif).

Donc je n’utilise les ETF que pour des marchés que je ne pense pas avoir les compétences pour analyser (ni aujourd’hui, ni demain) : j’ai ainsi des ETF Asie hors Japon et Russie.

Dernière modification par Scipion8 (24/08/2018 22h51)

Hors ligne

 

[+1]    #185 24/08/2018 22h52 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

Joli portefeuille US et je suis d’accord avec presque tous vos choix (ceux que je connais).

Mais compte tenu de vos critères pour la techno, je suis un peu étonné par CISCO. C’est certes  une très belle boîte avec un moat qui ne se paie pas trop cher, mais d’un autre côté c’est de l’infrastructure et en cas de repli de la bourse, c’est pire qu’une cyclique parce que c’est le premier secteur où les investissements seront coupés. De plus, le marché à terme (au delà 2020) semble figé avec très peu de croissance à espérer de mon point de vue du fait de l’expansion du cloud.

Et c’est un société spécialisée dans un marché mature où elle ne peut guère croître par croissance externe ou diffusion sur les marchés voisins.

Soyons clair, j’aime bien cette société et elle est en watchlist en cas de baisse momentanée, mais c’est un peu à rebours des objectifs affichés.

Hors ligne

 

#186 24/08/2018 23h04 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   62 

Evidemment si vous gardez vos titres longtemps et savez les choisir , pourquoi payer des frais avec un ETF.

Dans mon cas c’est trés différent , l’approche est uniquement technique , le signal de vente apparait , merci bonjour l’action est mise en vente, idem pour l’achat , de plus c’est toujours les mêmes titres ou ETF avec volume.

Le seul cas ou je suis plus tolérant est avec les minières , mais la aussi je me dirige vers les gros titres avec des in/out plutot que d’analyser des résultats (généralement anticipés).

Quand je pense que en 2000 , suite au crash des technos j’ai acheté 1000 AAPL et les ait revendues peu aprés avec un leger benéfice , je me dis que ma technique est loin d’être parfaite.

Hors ligne

 

[+1]    #187 25/08/2018 00h32 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

@Gaspode : je vous confirme que Cisco est un peu un choix par défaut…

Initialement, je voulais m’exposer au cloud computing (sur lequel Cisco est actif, mais du côté hardware) : j’ai commencé à regarder des acteurs de niche prometteurs, comme Salesforce.com (qui se paie 36x EBITDA), ServiceNow (47x) et Workday (60x). Même si ces multiples de valorisation me semblent déraisonnables, sur des secteurs technos à fort potentiel, je suis prêt à prendre des risques, pour des petites lignes plus spéculatives que le gros de mon portefeuille. Mais en voyant la forme parabolique que prennent ces cours ces dernières semaines, et en regardant de près les prévisions (par exemple Workday continuerait à perdre de l’argent au moins jusqu’en 2021…), j’ai été refroidi. Je ne me positionnerai sur un de ces acteurs de niche du cloud computing (probablement Salesforce) que lorsqu’il y aura eu une correction un peu significative sur le secteur.

Dans un 2e temps, j’ai regardé les autres acteurs du cloud computing - les géants pour lesquels ce n’est qu’une activité parmi d’autres : Amazon (AWS), Microsoft (Azure), Google, IBM (il y aussi Alibaba). Mon sentiment c’est que l’optimisme du marché sur le potentiel du cloud computing a beaucoup joué sur la croissance des cours de ces géants (à l’exception d’IBM) ces derniers temps - en particulier pour Microsoft et Amazon. J’ai l’impression que les multiples déraisonnables qu’on voit sur les acteurs de niche se retrouveraient aussi chez Microsoft et Amazon si on en faisait une valorisation par somme des parties… Le marché semble pricer les activités de cloud computing de ces géants comme s’ils allaient chacun avoir leur monopole habituel - mais il me semble qu’il y aura au contraire une compétition féroce donc des marges compressées ! Du coup, j’ai aussi été refroidi sur ces actions… J’attends qu’une correction sérieuse ait lieu sur le cloud computing avant de m’y intéresser à nouveau.

Du coup, en désespoir de cause, mais voulant toujours m’exposer au secteur techno US, je me suis rabattu sur ce qui me semble une valeur sûre, Cisco : un bon mix produits / services, une croissance régulière du cours, des analystes pas débordants d’enthousiasme mais globalement confiants, une politique favorable à l’actionnaire (rachat d’actions + dividende 3%)… et une valorisation raisonnable (11x EBITDA) ! Cisco est exposée au risque de récession (baisse du cours de 50% en 2008-2009), mais pas forcément plus que le reste du secteur, j’espère. En tout cas mon calcul, c’est que le risque (en termes de probabilité d’occurrence * baisse du cours) pour Cisco lié à une récession aux USA est moins important que le risque d’une correction sur les valeurs du cloud computing. Je m’intéresse aussi à Oracle, qui me semble aussi solide et pas trop chère (10x EBITDA).

Globalement, c’est bien sûr compliqué d’attraper le potentiel de croissance d’un secteur (en l’occurrence les technos US) quand on pense, comme moi, qu’il est en partie trop bien valorisé. Un peu un dilemme pour moi - je me sentirai plus à l’aise après une correction sectorielle, ou au moins avec un EUR/USD plus haut.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-08-27_salesforce_servicenow_comparaison.jpg

Dernière modification par Scipion8 (27/08/2018 16h01)

Hors ligne

 

#188 25/08/2018 09h50 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour Scipion8,

J’ai également été étonné de vous voir vous positionner sur Cisco.
Je pense que ça reste une valeur intéressante pour le long terme même si ce que Gaspode écrit me semble juste.
Le cloud et edge computing sont pour les prochaines années un domaine qui va pas mal évoluer et qui a de l’avenir.
Donc à mon sens investir dans ce genre de valeur est une bonne idée.

Personnellement sur mon portefeuille je me suis positionné sur Cisco qu’à travers vente de PUT.
Je ne l’ai pas rentré comme ligne long terme, je réfléchis encore à ce que je vais faire.
Car au-delà du cloud c’est la cybersécurité au sens large qui m’intéresse (et Cisco pourrait être candidate) mais j’ai dans ma watchlist une 30ène de valeurs et mon coeur balance smile
Avez-vous regarder cela ? avez vous des idées ?
Mon top serait Cisco / FireEye / Fortinet / F5 / Qualys / Rapid7 / Splunk - Des valeurs intéressantes mais la concurrence dans le domaine est forte et les évolutions tout autant.
(les deux premières je suis positionné sur vente de put)

Petite question supplémentaire. La Chine est-ce un pays où vous avez jeter un œil ?
Je ne sais pas si vous avez suivi mon portefeuille mais c’est un pays sur lequel je me suis pas mal positionné mais c’est un peu difficile. L’interaction que peut avoir le gouvernement sur une société, la confiance que l’on peut avoir dans les chiffres publiés par les sociétés, la guerre commerciale entre US et Chine, la dévaluation de la monnaie,…
J’aurais aimé avoir votre avis si vous en avez un.

Hors ligne

 

#189 25/08/2018 13h03 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

Je comprend ce choix vu vos explications.

S’il n’y avait qu’une valeur cloud à choisir, mon choix serait akamai. C’est un peu cher, je ne rentrerai qu’au dessous de 65$, mais au niveau du cloud, c’est le marchand de pelles (connectivité IP) et chacun sait que ce ne sont pas les chercheurs d’or qui font fortune. C’est pas sexy, ça ne fera jamais du +40% en un trimestre, mais ils ont un moat extrêmement large.

Et dans la techno plus générale, ma favorite (hors une certaine marque à la pomme wink ) est Microchip (MCHP) en particulier parce que le rachat de microsemi leur donne un portefeuille suffisamment  large pour contrebalancer l’aspect cyclique de leur domaine. En fabricant des MCU 8-bits à des trucs ultra-sophistiqués, il y aura toujours un sous secteur où l’activité sera bonne. C’est pas trop cher actuellement après un début d’année pas terrible. A long terme, les perspectives sont très bonnes.

PS: MCHP sera mon investissement de Septembre

Dernière modification par Gaspode (25/08/2018 13h11)

Hors ligne

 

#190 25/08/2018 22h29 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   41 

Scipion8 a écrit :

Expérimentation sur les BDC (Business Development Companies) : GAIN

Bonjour Scipion,

Puis-je vous demander ce qui a orienté votre choix sur GAIN: l’historique de progression de la NAV (1Y / 3Y) et suffisamment de recul sur l’IPO ? Merci.

Hors ligne

 

[+3]    #191 26/08/2018 17h49 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

Je réponds à la question de Cikei sur la Chine, je reviendrai plus tard aux technos et BDC US.

Pour l’instant mes expositions principales sur la Chine sont (i) un ETF Asie-Pacifique ex-Japon (pour une ligne très modeste pour l’instant), (ii) HSBC, banque bien diversifiée géographiquement avec des racines à HK, et (iii) des grandes entreprises françaises qui se développent beaucoup en Asie (LVMH, L’Oréal…).

S’agissant d’un investissement direct dans les grandes entreprises chinoises (en particulier les nouvelles technologies), mes considérations générales sont les suivantes :

1) Pour un investisseur orienté croissance comme moi, ces entreprises chinoises sont clairement intéressantes en raison du potentiel immense de leurs marché domestique, et elles apporteraient évidemment une diversification géographique souhaitable à mon portefeuille.

2) Ces entreprises sont soumises à un risque constant lié à la régulation - voire parfois des pressions politiques déguisées en interventions du régulateur chinois. Je pense que ces entreprises dépendent en partie des bonnes relations entre leurs dirigeants et le pouvoir à Pékin - qui change de temps en temps, avec des "changements de la garde" tous les 10 ou 15 ans. Je me demande ce qui se passerait si Jack Ma (Alibaba), Ma Huateng (Tencent) ou Richard Liu (JD.com), tous milliardaires avec des liens avec le pouvoir actuel se brouillaient avec les prochains dirigeants du pays. Pour moi ce risque justifie une décote par rapport aux entreprises occidentales du secteur.

3) Un certain manque de transparence sur les comptes de ces entreprises - lié au manque de crédibilité et d’indépendance des autorités de marché chinoises (contrairement à la SEC) - les expose constamment à des rumeurs et des soupçons. Cf. récemment soupçons de "gonflage" du nombre de MAUs (Monthly Active Users) par Momo, soupçons de contrefaçon contre Pinduoduo… Les vendeurs à découvert en profitent et sont très actifs sur ces valeurs, d’où une volatilité accrue des cours et des risques de contagion entre fruits pourris et fruits sains dans ce groupe d’entreprises chinoises. Cela aussi justifie une décote par rapport aux entreprises occidentales comparables.

4) Quand on évalue ces entreprises chinoises, il faut évaluer les barrières à l’entrée pour les rivaux US sur le marché chinois. Ainsi, Baidu semble exposée à un retour de Google en Chine. Alibaba /JD.com et Tencent sont peut-être mieux protégés face à la concurrence des leaders US - mais cela dépend peut-être de facteurs politiques. Bien sûr, les barrières à l’entrée sont peuvent aussi être culturelles : même s’ils en avaient la possibilité, peut-être que les consommateurs chinois habitués au WeChat de Tencent ne seraient pas tentés par Facebook…

5) Quand on compare ces entreprises chinoises avec les leaders globaux (US), il faudrait évaluer leur capacités respectives d’"exportation" sur les autres marchés mondiaux : Europe, Amérique Latine, Afrique, "reste de l’Asie"… Pour le moment, les leaders US ont un clair avantage qui compense en partie (ou totalement ?) le fait que le marché US est beaucoup plus mature que le marché chinois, donc avec un moindre potentiel de croissance. Bien sûr il s’agit aussi d’une compétition technologique.

6) Pour moi, il n’y aura pas de "guerre commerciale", car elle n’est de l’intérêt ni des USA, ni de la Chine. Je parie sur un "retour à la normale" après les élections de midterm aux USA, dont les résultats pourraient limiter la capacité de dégât marge de manoeuvre de Trump. La baisse des actions chinoises ces derniers mois pourrait donc offrir un bon point d’entrée dans ce scénario.

Conclusion : Il faut comparer les niveaux de valorisation respectifs des leaders US et de leurs concurrents émergents chinois. Le PER étant peu pertinent pour le moment (et le ratio VE/EBITDA pas beaucoup plus, pour ces entreprises chinoises en forte croissance), il vaut sans doute mieux regarder le ratio VE/chiffre d’affaires. Compte-tenu des facteurs de risque cités, et tant que les leaders US maintiennent une meilleure couverture globale et une certaine supériorité technologique (autant que je puisse en juger), j’aurais tendance à demander une décote sur leurs rivaux chinois.

Actuellement mon impression, sur la base d’une analyse superficielle :

a) La décote de Baidu par rapport à Google me semble un peu insuffisante (compte-tenu du "péril en la demeure" lié à un possible retour de Google en Chine).

b) Tencent me semble bien valorisée par rapport à Facebook (une entreprise que je trouve elle-même surévaluée). Outre les réseaux sociaux et la pub en ligne, Tencent gagne beaucoup d’argent par les jeux en ligne, mais je me pose des questions sur la pérennité de ce business (en partie en raison d’un biais personnel : il faut que des jeux aient une certaine profondeur pour me divertir - The Elder Scrolls, Total War, les échecs - j’ai un peu de mal à comprendre l’intérêt de jeux genre Temple Run ou Candy Crush…)

c) Alibaba me semble très (trop ?) bien valorisée par rapport à Amazon.

d) JD.com me semble nettement plus intéressante (faible ratio VE/CA). La grosse correction du cours ces derniers mois peut être un bon point d’entrée. Je me demande si la présence de Wal-Mart (12%) et Google (1%) à l’actionnariat (outre Tencent, 20%, et le PDG Richard Liu, avec des droits de vote majoritaires) est un avantage (meilleure gouvernance, partenariats stratégiques) ou un inconvénient (risque d’être perçu comme un "cheval de Troie" des Américains face à Alibaba ?)…

e) iQIYI me semble intéressante, malgré la forte volatilité du cours. Elle est 2 fois moins chère que Netflix, en termes de VE/CA, et la croissance du nombre d’utilisateurs reste très forte (contrairement à certaines applications de Tencent, par exemple).

f) Huya (aussi très volatile) est peut-être intéressante, difficile à dire en l’absence de cotation de Twitch. Mais à plus de 7, le ratio VE/CA me semble quand même élevé (mais je crois pas mal en l’avenir du eSport).

g) Momo (qui a récemment acheté Tantan, le Tinder chinois) est 2 fois moins chère que Match Group (dont je suis actionnaire). Il y a des soupçons (alimentés par les vendeurs à découvert d’une manipulation des chiffres de MAU), mais l’action a rebondi assez vite après ces accusations. Cela dit je ne crois pas trop à la pérennité des vidéos façon Youtube payantes, qui représentent une bonne partie de l’activité de Momo.

h) Baozun est aussi 2 moins chère que Shopify. Peut-être intéressant, mais je dois dire que j’ai du mal à comprendre la valorisation de Shopify, et de façon générale à évaluer la pérennité de ce business.

i) Weibo n’affiche pas de décote face à Twitter, donc je resterais à l’écart sur ces niveaux de prix.

j) Parmi les autres entreprises chinoises des nouvelles technologies, NetEase me semble intéressante en termes de valorisation (mais toujours avec le même doute sur la qualité / la pérennité de leurs jeux - ah, si Bethesda Softworks était cotée !). Sur la base de mes quelques lectures, a priori je resterais à l’écart de Pinduoduo, Sina, Vipshop, YY.

Donc si je devais constituer un petit panier chinois de nouvelles technos aujourd’hui, ce serait (1) iQIYI, (2) JD.com, et éventuellement (3) NetEase et (4) Baozun, voire (5) Huya (spéculatif). Pas d’Alibaba, pas de Momo, pas de Weibo, et sans doute pas de Tencent.

Il est possible que j’engage 10k$ sur cette stratégie d’ici la fin de l’année. Je suis conscient des risques et de la volatilité, mais avec la grande diversification de mon portefeuille et un horizon de placement très long, ce ne devrait pas être un problème.

Comparaison entre entreprises comparables chinoises et US (chiffres en $ ou $ équivalent, on me pardonnera les approximations, la plupart de ces groupes étant des conglomérats à activités très diverses)
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-08-26_comparaison_chine-usa.jpg
Chiffre d’affaires 2017 (abscisses), ratio VE/CA 2018e (ordonnées) et capitalisations boursières (taille des bulles) pour des entreprises comparables chinoises et US :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-08-26_graphique_chine-usa.jpg

Dernière modification par Scipion8 (27/08/2018 08h55)

Hors ligne

 

#192 26/08/2018 19h32 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour Scipion8,

Je vous remercie d’avoir donné votre point de vue bien complet. Je partage l’ensemble des points que développez.

Scipion8 a écrit :

Je me demande ce qui se passerait si Jack Ma (Alibaba), Ma Huateng (Tencent) ou Richard Liu (JD.com), tous milliardaires avec des liens avec le pouvoir actuel se brouillaient avec les prochains dirigeants du pays.

Je pense que les dirigeants de ces sociétés sont assez intelligents pour ne pas se brouiller avec le gouvernement. Ils ont su tirer profit de cela jusque maintenant je ne vois pas de raison que cela change.
Dans le cas contraire, je pense que le gouvernement saura leur mettre la pression pour qu’ils rentrent dans les rangs, sinon ils avantageront leurs concurrents.

Scipion8 a écrit :

Baidu semble exposée à un retour de Google en Chine

C’est vrai mais pas pour tout de suite. Google à 10 ans de retard sur Baidu (maturité des moteurs de censures, d’analyse du language, … ). Et ça m’étonnerai pas que le gouvernement d’une manère ou d’une autre ne favorise pas Baidu. Mais l’avenir nous dira smile

Scipion8 a écrit :

b) Tencent me semble bien valorisée par rapport à Facebook (une entreprise que je trouve elle-même surévaluée). Outre les réseaux sociaux et la pub en ligne, Tencent gagne beaucoup d’argent par les jeux en ligne, mais je me pose des questions sur la pérennité de ce business (en partie en raison d’un biais personnel : il faut que des jeux aient une certaine profondeur pour me divertir - The Elder Scrolls, Total War, les échecs - j’ai un peu de mal à comprendre l’intérêt de jeux genre Temple Run ou Candy Crush…)

Tencent au niveau des jeux en ligne cartonne bien : elle investie dans des sociétés de développement de jeux reconnus (Riot-->league of legends / Epic --> fortnite / Ubisoft pour proposer plus de contenus aux Chinois,…).
Je me fais pas du tout de souci pour l’industrie du jeux vidéo qui est en expansion et qui se monétise bien (e-sports).
L’engouement des gens pour des jeux du type candy crush est simple : c’est addictif ! (je n’y joue pas mais je connais tellement de gens qui sont accros! Dans google on trouve nombre d’article de fait divers autour de ce jeu !
(Comparer par contre Tencent à Facebook me semble un poil réducteur)

Hors ligne

 

#193 14/09/2018 01h51 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   42 

Très belle liste d’entreprises.
Merci pour le partage Scipion8

Nous partageons Covestro en commun qui est une très belle société.
Peut être seriez-vous intéressé par la société suédoise de silicone  ELKEM (micro cap)

ROE = 33.1 %
ROIC = 21 %
EV / EBITDA = 5.1
PEG = 0.84
Gearing = 24%
P/S = 0.94
Score Piotroski = 9 (excellent)

Hors ligne

 

#194 26/09/2018 21h49 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1177 

Renforcement de mon portefeuille US (+19k$) : Je reste fidèle à mon approche : grande diversification + constitution progressive des lignes (1k$ par ligne). Mais cette fois-ci mon choix d’actions est plus risqué que d’habitude : ma sélection est fortement axée croissance… et je paye cette croissance bien cher. J’ai essayé de sélectionner des leaders mondiaux dans des secteurs innovants à forte croissance. Mais les technos US, bien représentées dans cette vague, restent globalement fortement sous-pondérées dans mon portefeuille.

Mes choix par secteurs :

1) pharma et technologies médicales : Ligand, Medtronic, Intuitive Surgical (en complément de Gilead et Illumina)

2) finance, marchés et moyens de paiement : Blackrock, S&P Global, CME Group, Square, Visa, Mastercard (en complément de Moelis)

3) IT, technos, ESN : VMWare, Adobe, Nvidia, Salesforce (en complément de Cisco, Apple, Arista Networks et Accenture)

4) nouvelles tendances de consommation : Spotify, Activision Blizzard, New York Times (bon, pas si nouvelle, celle-là) (en complément de Match Group, Planet Fitness, Johnson & Johnson)

5) pas de foncières cette fois-ci (je reste avec SPG, Digital Realty, Realty Income et Ventas), ni de BDC (je reste avec Gladstone)

6) Chine : je ne crois pas à une guerre commerciale, je considère que Trump donne aux investisseurs long-terme comme moi un bon point d’entrée sur les actions chinoises : Baozun, Alibaba, JD.com (couteau qui tombe… j’espère que cette audace ne sera pas punie).

Je commence à réfléchir à l’allocation globale de mon portefeuille cible :
- France : 500k€ : je suis à environ 80% de la cible
- Europe : 150k€ : je suis à environ 50% de la cible
- US : 250k€ : je suis à environ 15% de la cible
- Chine : 100k€ : je suis maintenant à 3% de la cible

J’envisage de compléter mes portefeuilles français et européen lorsque l’EUR/USD < 1,15, et les portefeuilles US et chinois lorsque l’EUR/USD > 1,25. Entre 1,15-1,25 (comme maintenant), je fais au feeling, mais plutôt US/Chine, où j’ai du retard par rapport à ma cible.

2 graphiques qui montrent que pour les valeurs US achetées, la croissance (mesurée par les prévisions de croissance à 2 ans du chiffre d’affaires par les analystes, en abscisses) se paie très cher (PER et VE/EBITDA en ordonnées) :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-09-26_us-chine_per.jpg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2018-09-26_us-chine_ve-ebitda.jpg

… et certaines valeurs encore plus chères sont "off-the-charts" : Square (VE/EBITDA 138), par exemple.

Je suis plutôt GARP à la base et je répugne à payer des PER >25 : si je fais de grosses pertes sur ce renforcement, ce message désormais archivé me servira de bonne leçon et de rappel utile. Si j’en sors gagnant, je m’orienterai encore un peu plus vers une approche croissance plus assumée et moins timide ;-)

PS : @Carabistouilles : oui, j’aime bien Covestro, je vais sans doute renforcer à un moment donné. Et je regarderai ELKEM, merci ! (En tout cas la Suède est un de mes marchés préférés en Europe.)

Dernière modification par Scipion8 (26/09/2018 21h58)

Hors ligne

 

#195 26/09/2018 22h13 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   62 

Scipion8 a écrit :

@Silicon : C’est vrai qu’en général mes convictions sont plus fortes s’agissant des secteurs que des valeurs particulières à l’intérieur d’un secteur donné;  je pourrais donc utiliser des ETF sectoriels pour exprimer ces convictions sectorielles.

Les raisons principales pour lesquelles je préfère utiliser des titres vifs :

1) Je rentre sur des valeurs dans une optique de très long-terme (buy and hold), donc je suis très réticent à payer chaque année des frais sur des ETF pour des titres que j’ai choisis et que je vais garder 30-40 ans.

Le problème restant qu’il est impossible de prévoir 20 ou 30 ans a l’avance , Il n’est qu’a voir ce que sont devenus Kodak , Sears , GE  et bien d’autres pour s’en convaincre  et pourtant c’etait des leaders dans leurs domaines , qui dit que dans 20 ans Apple ou Amazon ou Tesla  existeront encore  ? , des fois j’ai l’impression que les chinois vont nous manger tout rond économiquement parlant.

Pour toutes ces raisons , je préfère une gestion beaucoup plus active , disons sectorielle et les ETF m’interesse de plus en plus , dans le cas de certains ETF qui vendent des calls couverts le rendement (incluant les dividendes) malgré les frais est meilleur que la detention des titres eux mêmes tout en assurant une certaine répartition.

Hors ligne

 

#196 27/09/2018 14h32 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   64 

Certes, vous pouvez tomber sur un Kodak mais Scipion est largement diversifié. Un tel événement n’aurait donc pas une très grosse influence sur l’ensemble de son portefeuille.
Si l’ensemble des leaders s’écroule, je pense que votre ETF ne sera pas non plus en très bonne posture…

Hors ligne

 

#197 27/09/2018 22h55 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166 

Bonsoir

Je trouve vos explications intéressantes, ainsi que votre approche sectorielle.

Cependant, certaines choses m’étonnent.Vous indiquez:

Scipion8 a écrit :

1) Je rentre sur des valeurs dans une optique de très long-terme (buy and hold), donc je suis très réticent à payer chaque année des frais sur des ETF pour des titres que j’ai choisis et que je vais garder 30-40 ans.

Si vous gardez vos actions 30 ou 40 ans, vos pertes régulières générées par les cycles boursiers s’avèreront beaucoup plus couteuses que les frais des ETF. Or, à mon avis, les ETF atténueront les baisses (comme les hausses d’ailleurs). Je ne suis pas pour les ETF, mais compte tenu de votre approche, il me semble que vous devriez y réfléchir davantage.

Ensuite:

Scipion8 a écrit :

J’envisage de compléter mes portefeuilles français et européen lorsque l’EUR/USD < 1,15, et les portefeuilles US et chinois lorsque l’EUR/USD > 1,25. Entre 1,15-1,25 (comme maintenant), je fais au feeling,

Vous voulez garder vos actions 30 ou 40 ans, sans tenir compte des cycles boursiers, mais vous attachez de l’importance au cous de change. L’écart de 0,10 sur l’EURUS me parait bien petit au regard des risques que vous prenez en ne sortant pas même quand les marchés s’effondrent.
Vous me semblez attacher beaucoup d’importance au risque monétaire parce que c’est votre métier, et moins aux risques boursiers qui me semblent pourtant plus importants.

Enfin:

Autant je peux comprendre que l’on souhaite garder longtemps des actions dans des secteurs matures bien structurés, avec des leaders ayant des positions bien établies (alimentaire, utilities, etc …), autant il me semble quasi impossible de sélectionner des valeurs ayant une forte probabilité d’exister dans 5 à 10 ans dans des secteurs en plein bouillonnement comme les valeurs technologiques.

J’aurais tendance à vous suggérer de ne pas trop figer vos convictions pour le moment pour éviter des choix qui pourraient vous coûter cher.
En tout cas, bonne chance.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#198 28/09/2018 05h39 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   48 

Ne pas oublier également qu’un ETF fera tourner ses composants pour suivre le marché, chose que vous devrez faire vous-mêmes si vous le souhaitez. On ne va pas refaire le débat sur les ETF - moi j’ai tranché la poire en deux et opté pour un mix ETF/actions en direct.

Hors ligne

 

#199 28/09/2018 06h28 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Banni
Réputation :   80 

Scipion8 a écrit :

Une perspective globale sur mon portefeuille à la veille d’un renforcement important :

3) Les 30 premières plus-values (en pourcentage) :

4) Les 30 premières moins-values (en pourcentage) :

Désolé d’avoir massacré (à la tronçonneuse de clavier) ce superbe échafaudage. A mon sens et pour savoir qui s’en sort plutôt bien sur ce forum, j’utilise la méthode qui suit :

- je fais un fichier de tous les trades dénoués ou en cours (je retire le dernier mois d’en cours) et en face de chaque résultat acquis ou potentiel, je fais la même chose pour l’indice correspondant dans la monnaie. Exemple j’ai de l’Apple, cours d’achat, cours de vente ou actuel. En face cours du Dow Jones au moment de l’achat d’Apple, cours de vente idem ou actuel du Dow.

Je sors un score moyen du portefeuille et un score moyen des indices correspondants sur même laps de temps. L’obligation étant d’avoir une prime sur indices. Je ne prends pas en compte les dividendes.

Si j’ai une prime, même minime, c’est que le travail est bon. D’autant que si j’ai des valeurs françaises, elles ont des dividendes et le CAC40 non. Je ne me torture pas l’esprit à calculer ce que j’ai vraiment fait en terme de prime par rapport aux indices. Mon stock-picking est correct. Il l’est d’autant plus quand il y a de la profondeur de temps (un bon krach dedans et ça solidifie encore plus) et du nombre de trades.

Maintenant il y a mieux. Je sors le haut du portefeuille. Les 10 % qui ont rapporté le plus en terme de PV brutes.

Si vous continuez à être en prime sur indices après écrémage des 10 %, alors vous êtes un bon voire très bon stock-picker. Il y a un cas ici (enfin, au moins un). Political Animal.

Avez-vous une idée de ce que cela donne (demande de reprendre tous les indices nationaux correspondants avec les dates associées, mais ça vaut le coup) ?

Hors ligne

 

#200 28/09/2018 07h03 → Portefeuille d'actions de Scipion8 (diversification, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   23 

C’est intéressant ce que vous dites raskol mais ça ne correspond pas à la philosophie de tous les portefeuilles

Par exemple, si j’essaie de faire des tas de "paris" dissymétriques, peut-être que la majorité ne donneront rien ou feront moins bien que les indices mais peu importe car c’est généralement les 10% dont vous parlez qui font la performance

C’est ce qui s’est passé pour moi ces dernières années

Le fait que 90% des autres"paris" fassent moins bien que les indices n’est pas forcément grave si la thèse de départ est du genre"pile je gagne beaucoup face je perds pas ou peu" et que cette thèse se vérifie

Il faut donc a mon sens tenir compte du style de l’investisseur

Dernière modification par gimli (28/09/2018 07h04)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech