Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 30/12/2019 14h47

Membre
Réputation :   67  

Bonjour,

Voici le reporting de décembre.

Au niveau des news: Boeing arrête la production du 737 MAX (provisoirement?), Ipsen interrompt une étude clinique et perd son PDG dans la foulée, et Lumibird rebondit après l’annonce d’une acquisition en Australie.

Tout d’abord les achats:
- Ipsen 4 x 76.45: renforcement d’Ipsen suite aux mauvaises nouvelles. Certes on perd (peut être) un relais de croissance potentiel avec le Palovarotène, mais à moins de 13 fois les bénéfices prévisionnels 2019, c’est quand même très bon marché, même sans croissance…

- Orange 26 x 13.315: le plan stratégique a visiblement déçu, et le cours de bourse est sanctionné (en même temps, je ne vois pas trop ce que l’on en espérait…). Bon, normalement c’est une valeur que je n’aurais même pas touché avec un bâton, au premier abord: secteur pourri (besoin récurrents de gros investissements, intensité concurrentielle, environnement politique / régulation), marges décentes mais pas folles (environ 6% de marge nette pour 2019 ?), ROIC et ROA très médiocres, sans parler du track record depuis sa privatisation…
  D’un autre côté, la valeur a des qualités défensives (le budget telco n’est pas le premier impacté en cas de crise), des ratios relativement bons par rapport à ses pairs, et sans doute un léger moat (statut d’opérateur historique, taille, et une image un peu plus qualitative que ses concurrents ?), sans oublier un potentiel de croissance conséquent en Afrique.
  A ce niveau de prix, Orange se paie environ 13.5 fois ses bénéfices prévus pour 2019, pour un rendement du dividende d’environ 5.3% (couvert par le CF). On est sur le niveau de rendement de Total, sans que cela me paraisse intrinsèquement plus risqué.
  Enfin, elle évolue dans un canal entre 13 et 15 Euros depuis plus de 3 ans, on est proche d’un gros support à environ 13.15. J’aurais pu attendre de le toucher, d’ailleurs on y est, mais que voulez vous, la patience n’est pas toujours mon point fort :-)

- Thermador 7 x 53.6: renforcement de la poche rendement. Rien à ajouter depuis le précédent achat.

- Wavestone 15 x 25.8: secteur porteur, marges correctes, croissance régulière, CAPEX light, très bon ROE, endettement contenu, en train de s’internationaliser, à prix à peu près raisonnable (Fwd P/E à 17).   C’est sûr qu’il valait mieux rentrer à 21 Euros, mais bon j’attendais de voir où le couteau allait se planter :-)

Les ventes:
- Safran 3 x 138.3: à la suite des déboires du 737 MAX, vente de la ligne en PV d’environ 17%. On n’a pas de visibilité sur l’avenir du 737 MAX… La production du LEAP ne va pas pouvoir continuer au rythme actuel, donc cela va forcément peser sur les résultats/cash flows à court terme. Il est question qu’une partie de la production soit réorientée provisoirement vers l’A320 Neo, tant mieux, mais les chaînes de prods et les sous traitants d’Airbus étant déjà au taquet, je vois mal comment ils pourraient absorber l’équivalent de ce qui était produit pour Boeing. Mon histoire de moteurs LEAP qui se vendent comme des petits pains a donc du plomb dans l’aile, si j’ose dire, pour l’instant. La valo actuelle étant relativement exigeante (forward P/E à 23), et ne voyant pas de catalyseur à court terme, je préfère sortir, en attendant d’y voir plus clair.

- Aures technologies 16 x 24: allègement du tiers de la ligne, en légère PV de 2%, alors que je revois mon PRU. Le raisonnement est le même que pour Lectra: on a vu une belle remontée (+50% depuis les plus bas à 16 Euros tout de même), et suite aux renforcements à la baisse, elle était devenue la première ligne de mon portefeuille. Cela reste une small cap, sans moat, et plutôt cyclique, donc je souhaite diminuer mon exposition. Ainsi j’aurai des munitions si elle repart à la baisse :-)

Apport de 300 Euros, 717 Euros de cash dispo.

Un reporting annuel devrait suivre dans les jours qui viennent…

Bonne journée et bonnes fêtes

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #27 03/01/2020 01h08

Membre
Réputation :   67  

Bonjour et bonne année à tous,

Chose promise, chose due ! Voici le reporting annuel 2019, et l’occasion de faire un bilan de cette première année boursière…

Tout d’abord, la composition du portefeuille, par montant investi:
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18271_portefeuille_decembre_2019_parmontantinvesti.png

Ipsen est donc la première ligne, à presque 10% du portefeuille, après les renforcements successifs à la baisse. Il va me falloir décider si je continue de renforcer, ce qui augmentera son poids dans le portefeuille, ou bien si je me contente d’attendre une hypothétique remontada.

Ensuite, la composition du portefeuille par PV latente:
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18271_portefeuille_decembre_2019_parpv.png

A part Ipsen, les MV latentes ne m’inquiètent pas trop. On notera la belle performance d’Envea, ainsi que le retour en grâce des financières, notamment la BNP, en fin d’année.

* Sur la performance globale:
La valeur de part fait +23.5% sur l’année. Au 31/12, le portefeuille est valorisé 16668 Euros pour 14442 Euros versés (et 1017 Euros en cash après un nouvel apport de 300 Euros).
Ce n’est pas fou, mais ça me satisfait pleinement pour une première année. C’est sûr qu’un ’all in’ sur le CAC en janvier aurait fait mieux, mais je relativise, compte tenu:
- de mon manque d’expérience, je me considère toujours en apprentissage
- du fait que j’ai investi progressivement, donc les opportunités se sont faites plus rares au fur et à mesure de la hausse, en cours d’année.
- que certaines small caps entrées en fin d’année offrent néanmoins de bonnes performances (Mersen ou Generix par exemple), donc mon stock picking n’est pas complètement nul non plus :-D

* Concernant les dividendes, en 2019, 260 Euros ont été perçus. Je m’attends à un peu plus de 400 euros en 2020 (grosso modo 3% de rendement), qui seront réinvestis bien sûr.

* Concernant la diversification sectorielle, je crois que tous les secteurs sont plus ou moins représentés, avec notamment plus de représentants de l’industrie du logiciel qu’en juin.

* Sur la diversification géographique, le portefeuille est franco français, mais j’ai donné l’explication en intro de la file.

* Sur la sensibilité au cycle économique, étant précisé qu’il s’agit d’une appréciation toute personnelle, je considère:
- Fortement cycliques (7 valeurs): Aures, BNP, Lumibird, Mersen, Prodways, Total, Wavestone
- Modérément cycliques (13 valeurs): Air Liquide, Amundi, Dassault Systemes, Envea, Euronext, Generix, Lectra, Legrand, LVMH, Michelin, Nexity, Schneider, Thermador
- Faiblement cycliques ou acycliques (10 valeurs): Axa, Bureau Veritas, Essilor, Eurofins, Ipsen, L’Oreal, Orange, Pharmagest, Sanofi, Thales

*Sur la taille des sociétes en portefeuille:
- Grosses capitalisations (14 valeurs): Air Liquide, Axa, BNP, Dassault Systemes, Essilor, L’Oreal, Legrand, LVMH, Michelin, Orange, Sanofi, Schneider, Thales, Total
-  Capitalisations moyennes (6 valeurs): Amundi, Bureau Veritas, Eurofins, Euronext, Ipsen, Nexity,
-  Petites capitalisations (10 valeurs): Aures, Envea, Generix, Lectra, Lumibird, Mersen, Pharmagest, Prodways, Thermador, Wavestone

Les tops:
- être entré sur les marchés après une correction, coup de bol !
- avoir vendu Renault sur un rebond, alors que les nuages s’amoncelaient
- globalement satisfait de la compo actuelle du portefeuille, je dors bien avec !

Les flops:
- ne pas avoir allégé Ipsen alors que je revoyais mon PRU après plusieurs renforcements. Maintenant je suis coincé entre vendre en MV, conserver la MV, ou la surpondérer franchement et prendre un risque si un autre cygne noir se manifeste.
- avoir allégé Sanofi alors que la tendance était à la hausse et que cela voulait être une valeur de rendement / buy and hold.
- les frais: environ 180 Euros de frais tout de même sur l’année, soit plus de 1% du montant investi. J’ai délibérément passé beaucoup de petits ordres pour constituer des lignes, mais il va falloir optimiser cela à l’avenir, en diminuant la granularité des ordres.

Lessons learned:
- Ne pas acheter de sociétés n’ayant pas démontré leur capacité à être rentable (Prodways)
- Approfondir autant que possible l’analyse, rechercher toute l’information disponible (notamment creuser les raisons pour lesquelles une valeur semble bon marché, parfois le marché a raison)
- Ne pas renforcer à la baisse trop rapidement (ex: Ipsen, Aures). Fondamentalement ce n’est pas grave de manquer un creux de -10%. Par contre si elle va à -50% ça devient dur de suivre si l’on a renforcé trop tôt.

Watchlist: Esker, Sartorius Stedim Biotech, Biomerieux, Microwave Vision, EasyVista, Biosynex (pari sur l’amélioration de la renta ?), Vinci ou Aena, SAP, Amadeus, Safran (attente de visibilité), Airbus, Imerys (recovery)

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #28 03/01/2020 12h53

Membre
Réputation :   34  

Bonjour Nemesis et bonne année à vous,

je vous déconseille de renforcer Ipsen, cette action étant déjà votre plus grosse ligne ça ne ferait que déséquilibrer votre portefeuille.
Surtout si comme je l’ai compris c’est parce que vous êtes en MV !
Se fixer une limite de renforcement sur une action a certainement été une de mes meilleures idées en tant qu’investisseur !

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #29 03/01/2020 13h06

Membre
Réputation :   61  

Bonjour Nemesis, félicitations pour votre portefeuille
Je ne peux que renforcer le message de LeZig, la gestion de son portefeuille par les PRU (qui ressort de la lecture de votre file) est le piège classique de l’investisseur débutant (l’autre piège étant le rendement des dividendes).
A un instant T, pour chacun de vos titres vifs, vous devez vous poser la question : est-ce que cette société est susceptible de créer de la valeur ? Autrement dit, si vous n’en aviez pas, est-ce que vous investiriez maintenant ? Et est-ce une meilleure opportunité par rapport à d’autres titres ? Si la réponse est non ou "je ne sais pas", alors il faut vendre (ou au moins ne pas renforcer)
Même si c’est dur du fait des biais d’ancrage et de l’aversion à la perte, le fait que en ayez précédemment acquis 50% plus cher ou 50% moins cher ne devrait pas influencer votre décision. Les activités et les perspectives des entreprises évoluent dans le temps, regarder ses PRU c’est s’enfermer dans une analyse du passé qui peut avoir perdu toute actualité

Hors ligne Hors ligne

 

#30 04/01/2020 18h00

Membre
Réputation :   67  

Bonjour Corran et Lezig,

Merci pour vos retours respectifs. Je suis d’accord avec vos analyses de la situation, et n’envisage pas de renforcer à court terme. De toutes manières, ça ne vaudrait pas le coup alors que je dois être à -15% en MV au cours actuel, ça m’amènerai à quoi ? -12 ? Et ne résoudrait rien…

Après que l’on se comprenne bien: lorsque je renforce à la baisse, ce n’est pas dans le but explicite d’abaisser un PRU, ça c’est un effet de bord bienvenu. C’est plus une question de cohérence par rapport à moi même… Si je pensais que la société X était une bonne affaire à un prix P, alors cela doit être une excellente affaire à 70 ou 80% de P, donc il est rationnel de renforcer, TOUTES CHOSES EGALES PAR AILLEURS (c’est là toute la difficulté: est ce que les fondamentaux ont changé ?).

Formulé autrement, je me dis "si je n’avais pas cette société en portefeuille, est ce que je l’achèterais au cours actuel ?".

Après c’est sûr qu’il est délicat de rester persuadé de son analyse initiale, lorsque le cours part à la cave ("Et si mon analyse était erronée ? Ai je manqué ou mal interprété un élément ?") :-)

J’essaie d’utiliser les différents ratios financiers et de les comparer par rapport à leur historique et aux pairs du secteur, en essayant de prendre en compte les perspectives du business, pour me faire une idée grossière de si c’est bon marché ou pas, néanmoins je suis bien incapable de fournir une estimée de la valeur au centime près, ou un cours cible, pour mes actions ! (je fais aussi un DCF, pas tant pour tenter de valoriser exactement, que pour vérifier que l’on peut arriver à la valorisation actuelle avec des hypothèses raisonnables de croissance et de prime de risque).

Bonne fin de journée et au plaisir de vous lire !

Hors ligne Hors ligne

 

#31 24/01/2020 18h12

Membre
Réputation :   67  

Bonjour,

Quelques mouvements cette semaine, donc je fais un point intermédiaire:

*Achats:

- Thales 4 x 98.38: l’analyse initiale n’a pas évolué. Cela reste raisonnablement valorisé à mon goût. Le news flow a été plutôt bon ces dernières semaines, avec notamment des contrats pour TAS, la division à l’origine de la remise en cause des perspectives du plan Horizon 2023. Pourquoi je n’en ai pas repris à 85 Euros ? Merci de ne pas poser la question… J’étais occupé à acheter Orange :-)

- Somfy 4 x 91.8: sur la publi du CA annuel aujourd’hui. Alors celle là je ne comprends pas comment je suis passé à côté pendant tout ce temps ! Elle a tout pour plaire: leader sur son marché, diversifiée géographiquement, business relativement ennuyeux (des portes de garages, des volets roulants etc …), bonnes marges et rentabilité (12.5% de marges nette, ROE > 15%, ROA à 12%), qui indiquent un moat, pas de dette, donc des sous pour investir ou distribuer. Un rendement faible à 1.5%, mais croissant. Les perspectives à moyen long terme sont de mon point de vue très bonnes: les automatismes et la domotique vont continuer à se développer, cela deviendra un standard. Le vieillissement de la population est aussi un facteur de soutien indirect.
Ce n’est pas donné, avec un forward P/E à 20 par exemple, parce que j’arrive après la hausse, mais pas stratosphérique non plus par rapport à ses pairs (j’ai pris notamment Legrand et ASSA Abloy en comparables). Donc on va la laisser travailler gentiment, et si tout se passe bien le cours suivra les résultats ascendants ;-)

*Ventes:

- Prodways 100 x 3.1: le newsflow s’est amélioré ces derniers jours, sur fond de remontada des small caps. Revoyant mon PRU, et arrivant près d’une résistance, j’en profite pour sortir sans dommage (à part les frais). On ira peut être un peu plus haut (ou pas), mais peu importe. Je ne crois pas aux bénéfices pour cette année, et je suis bien incapable de mettre un prix dessus, donc je préfère rester à l’écart. Il sera toujours temps de revenir dessus lorsqu’elle aura démontré sa capacité à enrichir les actionnaires (peut être plus cher, tant pis).

Voilà…

A part ça Ipsen finit la journée sur un petit -23%, suite à l’échec du palovarotène, ça pique un peu quand même !

Bon week end

Hors ligne Hors ligne

 

#32 03/02/2020 13h11

Membre
Réputation :   67  

Bonjour,

Bilan rapide fin janvier: la valo est de 16700 Euros pour 14842 Euros investis.
Sur le mois la valeur de part baisse de 123.48 à 120.81, soit -2.1%.

Compte tenu du gadin d’Ipsen, je considère que c’est plutôt un bon résultat et le portefeuille se montre relativement résistant au virus, pour le moment…

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#33 02/03/2020 13h22

Membre
Réputation :   67  

Bonjour à tous,

Bilan de février: comme je suis un petit génie de la finance, j’ai acheté tous les fabriquants de masques et de tests de diagnostics et fait 500% sur le mois… Ah non pardon, on me souffle dans l’oreillette qu’en fait je prends le bouillon comme tout le monde :-)

*Achats:
- Pharmagest 5 x 60.2: (techniquement fin janvier). J’ai profité d’un petit creux pour renforcer… Ce qui était initialement une bonne idée puisqu’on a revu les plus hauts, avant de retro - pédaler en mode panique. Pas trop inquiet pour cette valeur néanmoins…

*Vente:
- Orange 26 x 12.74: la sortie de l’ARCEP sur les tarifs de vente aux professionnels m’a fait revenir à mon analyse initiale (secteur pourri etc…). Il y a suffisamment de beaux poissons dans la mer pour ne pas se focaliser sur de faibles convictions. N’étant pas à l’aise avec cette valeur, j’ai vendu en légère MV. Exit Orange… (conclusion: ne pas acheter de choix par défaut quand tout est trop cher).

La valo à fin février est de 15747 Euros pour 15242 Euros investis.
La valeur de part baisse de 7.91% à 111.26.
1390 Euros de liquidités sont disponibles, après apport de 400 Euros.

La suite: même si de belles valeurs reviennent à des cours plus raisonnables, je pense que l’on n’est encore qu’au début des soldes (le virus commence juste à toucher l’Europe et les US, on devrait avoir des chiffres pourris en mars, des semaines de news anxiogènes, etc…).
N’ayant pas pléthore de liquidités à investir, je vais essayer de renforcer progressivement de beaux dossiers sur les prochaines semaines.
Bien entendu si les banques centrales sortent le bazooka, Mr Market fera peut être abstraction du virus, mais on est encore un peu haut pour justifier une intervention massive, de mon point de vue.
Wait and see…

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#34 01/04/2020 13h54

Membre
Réputation :   67  

Bonjour à tous,

*Bilan du mois écoulé:
Un mois un peu fou avec des cours qui font le yoyo. Quelques regrets:
- s’être laissé endormir par la faible réaction initiale des marchés, lorsque la Chine s’est arrêtée: j’avais conscience que les marchés n’attendaient qu’un cygne noir pour corriger et il était là sous nos yeux. J’ai regardé le spectacle sans réagir.
Sans doute un biais optimiste à l’oeuvre, je me rappelle les références aux épidémies précédentes en mode "ce n’est pas bien méchant".
- ne pas avoir acheté Biosynex et Biomérieux lorsque l’occasion se présentait.
- manquer de liquidités pour profiter des soldes.
- cet immobilisme est aussi la conséquence de la taille de mon portefeuille et du nombre de lignes: pour l’instant celui ci est constitué de beaucoup de petites lignes (environ 500 Euros en moyenne).
Il est dès lors difficile de prendre des gains sur des valeurs qui ont bien monté, sans solder toute la ligne (ce que je ne souhaite pas).

Mais avec le recul, du positif:
- finalement dans le doute je reste fidèle à la stratégie: on achète progressivement de belles valeurs et on fait le point dans 10 ans :-)
- psychologiquement la baisse brutale a plutôt suscité de l’excitation que de la panique chez moi en mode "c’est les soldes !".  A voir si je réagirais de la même manière avec un portefeuille 10 fois plus gros !
- je me dis surtout que vivre un krach, alors que je suis investi depuis un an pour un montant encore modeste, est une formidable opportunité d’observer, d’apprendre, et de faire des emplettes gagnantes à long terme. Justement je me disais souvent que si j’avais investi en 2009 dans des valeurs de qualité, aujourd’hui j’aurais un superbe portefeuille, eh bien voilà justement l’occasion !
- je suis serein quand à la capacité des sociétés en portefeuille à passer la crise. Pratiquement toutes ont un bilan solide sur des secteurs porteurs. Les plus endettées sont des valeurs avec des qualités défensives (Eurofins, Bureau Veritas, Danone …)

*Les résultats 2019:
Pratiquement toutes les valeurs en portefeuille ont publié, à part Envea et celles en exercice décalé bien sûr (Generix, Wavestone…), et aucun résultat n’est décevant pour 2019.
Bonne surprise de Lumibird notamment hier, qui publie des résultats supérieurs aux attentes, alors que les résultats trimestriels n’étaient pas faramineux. Le promesse du management "ça ira mieux à la fin de l’année" est donc tenue, ce qui est un bon point. La société finit l’année en situation de trésorerie nette, procède à l’acquisition d’Ellex Medical, qui apportera 40 millions de CA, des synergies, et doublera ainsi la taille du pôle médical.
2020 ne sera pas une année facile bien sûr, mais la dynamique de croissance devrait se poursuivre au delà.
Vers 8 Euros, elle côte proche de son actif net. Si j’avais des liquidités et que ce n’était pas déjà une de mes plus grosses lignes, j’en aurais repris (+9.35% dans un marché en baisse à cette heure) !

*Les news:
- Aurès décroche un contrat avec Subway, et sera l’un de ses deux futurs fournisseurs de POS. C’est donc significatif.
- Ipsen reprend l’étude clinique sur la FOP avec le Palovarotène, peut être une lueur d’espoir au bout du tunnel: le rachat de Clementia ne se terminera peut être pas par une perte sèche ?  D’ailleurs aujourd’hui UBS passe à l’achat en réévaluant de 60 à 90 Euros, rien que ça. On peut dire qu’ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère !

*Mouvements du mois:

Achats:
- Bureau Veritas 14 x 22.08 : l’analyse n’a pas évolué. Renforcé trop tôt malheureusement… Nouveau PRU 21.69
- Lumibird 30 x 10 : je pensais que les 10 Euros allaient tenir, mais là aussi c’était trop tôt. Nouveau PRU 12.89
- Danone 5 x 55.16 : enfin accessible à un prix un peu plus raisonnable ! Valeur défensive à priori modérément affectée par le virus. Rendement à 3.8% environ.
- Air Liquide : 3 x 99.7 : belle valeur toujours trop chère, et de la résilience là aussi. PRU en baisse à 107.33

Ventes: nada

*Les dividendes:
Même si les dividendes ne sont pas la priorité de ce portefeuille, aucune société en portefeuille n’a annoncé de coupe de son dividende pour le moment (Essilor en ballotage ?).
Cependant je ne serais pas surpris que Thalès (état actionnaire) ou BNP fassent une telle annonce, par exemple.

*La suite:
Nous venons de vivre un beau rebond, mais je pense que l’on va revoir des opportunités d’achat lorsque les conséquences des confinements se traduiront en chiffre macros et dans les publis des T1/T2.
Sans doute verra t’on des faillites aussi… Et pas impossible que l’on ait d’autres vagues du virus, puisqu’on est encore loin de l’immunité grégaire.
Bref, ne pas confondre vitesse et précipitation. J’attends des opportunités sur les L’Oreal, Dassault Systemes, LVMH, Essilor… qui pour l’instant n’ont pas assez dévissé à mon goût.
Ah oui, j’essaie de réaugmenter un peu mes apports de cash, que j’avais ralentis fin 2019.
C’est d’autant plus facile que le confinement nous permet de faire des économies :-)

*Performance au 31/03/2020:
- valorisation totale du portefeuille: 14033 Euros pour 15942 investis.
- valeur de part: 94.92 (-15% sur le mois).
- 476 Euros de cash dispo

Bonne journée à tous, et prenez soin de vous !

Edit à postériori:
- Michelin divise son dividende par 2
- Amundi annule son dividende, un dividende exceptionnel sera éventuellement versé plus tard selon l’évolution de la situation.

Dernière modification par Nemesis (02/04/2020 09h29)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #35 01/05/2020 12h48

Membre
Réputation :   67  

Bonjour, voici le bilan d’Avril…

*Bilan du mois écoulé

Je suis un peu frustré car le rebond est allé plus vite que je ne pensais. J’ai regardé passer des opportunités de renforcer de belles valeurs (LVMH, Dassault Systèmes, L’Oreal …), en me disant que ce n’était que le début du krach.
Pour l’instant j’ai tord, même si tout cela reste bien fragile et que l’on n’est pas à l’abri d’une rechute. En attendant j’augmente le cash disponible.
Le portefeuille a repris pas mal du terrain perdu sur fond de fort rebond des valeurs résilientes, et d’un bon news flow sur Ipsen: les essais du Palovarotène reprennent, et ils continuent de vendre de la Somatuline pendant la crise (incroyable !).
On fait déjà presque X2 sur le point bas, en un mois !

A part ça j’ai essayé de réfléchir à quels pourraient être les gagnants potentiels de la crise du Covid, et finalement, à l’exception du transport aérien qui va souffrir, je pense que l’on ne verra qu’un renforcement de tendances lourdes déjà bien engagées:
- Le e-commerce, parmi les gagnants évidents. Contraints et forcés par le confinement, certains auront découvert les vertues du e-commerce à cette occasion.
- La digitalisation / robotisation de l’économie en général: cette crise aura démontré que les entreprises fortement digitalisées arrivent à conserver l’essentiel de leur activité. Cela va encourager les entreprises à numériser ce qui ne l’est pas encore (pas d’intervention physique d’humains => pas de risque sanitaire).
- La "croissance verte", au sens large. D’aucuns essaient de faire un lien entre pollution et Covid… Surtout, je pense que l’on ne s’en remettra pas sans un grand plan de relance, et quel meilleur prétexte pour dépenser sans compter, que la cause climatique et l’environnement ? => ENR, voiture électrique/batteries etc…
- La logistique: cette crise aura mis en exergue l’importance d’une logistique efficace et résiliente. A moyen terme, je pense que c’est bon pour les acteurs dans ce domaine.
- La domotique: dans le bâtiment, remplacement des interfaces physiques (boutons) par des capteurs (lumineux, vocaux, mouvements etc…), ou des bidules connectés => Legrand ou Somfy peut être ?
- Le "flicage" de la population, car ce serait dommage de gâcher une bonne crise "Never waste a good crisis" ! Les états en rêvaient, ils ont enfin le prétexte parfait pour traquer nos moindres faits et gestes => Les fabriquants de cameras, scanners thermiques, biométrie…

Liste évidemment non exhaustive…

*Les mouvements du mois

Achats:
- Esker: 3 x 94,00: Bons résultats 2019, forte récurrence du CA. Elle me fait de l’oeil depuis un bon moment, j’ai donc profité du trou d’air pour prendre un ticket….
- Easyvista: 5 x 58,00: je continue mes emplettes dans le secteur du logiciel / SAAS. Les résultats 2019 sont très bons, et démontrent l’effet de levier sur la renta dès que les volumes augmentent.
  2020 verra un ralentissement, que je pense de courte durée.

Ventes:
- Pharmagest 5 x 50,90:
  Rien à lui reprocher. Simplement un arbitrage vers Esker, pour rééquilibrer le portefeuille, comme c’était l’une de mes principales lignes, tout en conservant du cash. Toujours un sens du timing impeccable, puisqu’elle est revenue vers ses plus hauts depuis :-)
- Aures technologies 17 x 16,75:
  La valeur étant très exposée aux secteurs les plus impactés par le confinement (commerce physique, hôtellerie, restauration, il ne lui manque que le transport aérien), j’ai pensé qu’elle allait bien souffrir à court terme.
  J’ai donc préféré alléger, et placé un stop loss vers 17 Euros. Par ailleurs elle n’a presque pas profité du rebond, signe que les acheteurs sont aux abonnés absents…

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 15794 Euros pour 16492 Euros investis
- Valeur de part: 102,8 (+8.3%)
- Cash dispo: 1301,83 Euros

Bonne journée et prenez soin de vous !

Hors ligne Hors ligne

 

#36 02/06/2020 13h59

Membre
Réputation :   67  

Bonjour, voici le bilan de mai…

*Bilan du mois écoulé

Comme dirait l’IH, je hais la bourse :-)

Je reste éberlué par la vigueur du rebond ces derniers jours… Les marchés semblent croire dur comme fer à leur reprise en V !
Alors certes le pic épidémique semble passé (enfin pas encore partout, cf Amérique du Sud), et certes on se déconfine, il fait beau et c’est bon pour le moral, mais tout ça on le savait.
Certes il n’y a pas de deuxième vague pour l’instant, d’un autre côté:
- cela ne fait même pas un mois que l’on déconfine
- toutes les activités n’ont pas encore repris, notamment les plus à même de diffuser le virus (lieux de sorties / spectacles / activités sportives)
- les frontières sont encore relativement hermétiques
- on commence tout juste à entrevoir les conséquences sur l’économie (faillites etc…)
- on a un regain de tension entre les US et la Chine (Trump devant faire diversion et trouver un bouc émissaire pour sauver sa réélection). L’encre n’est pas sèche que l’accord commercial a déjà du plomb dans l’aile.
- l’UE veut faire de la relance par la dette mais pas sûr que les pays du Nord soient d’accord aussi facilement.

Alors bien sûr on a les banques centrales en soutien et des plans de relance colossaux.
Est ce que ça suffira ? P’tet ben qu’oui, p’tet bien qu’non…
Bref tout cela me semble bien fragile et on nage toujours en plein brouillard à mon sens.

A part ça, les valeurs qualitatives reviennent vers leurs plus hauts (L’Oreal, LVMH, Somfy, Dassault Systems…), les small caps de croissance chouchoutes de la cote ont déjà effacé le krach et cassent leurs plus hauts historiques (Esker, Pharmagest, Envea…).

Sinon Lumibird fait une AK pour profiter des soldes. Ca me laisse perplexe car si profiter des soldes est une bonne idée, le faire en levant des capitaux avec un cours déprimé ne me semble pas brillantissime par contre. Néanmoins je vais souscrire, simplement car c’est ma prémière valeur qui propose une AK et je veux voir comment ça fonctionne…

*Les mouvements du mois

Achats:
- Danone 5 x 61.7 : comme écrit plus haut, je trouve que l’on nage en plein brouillard, donc au moment où tout le monde s’enthousiasme, je préfère acheter de la Grosse Bertha du dividende, bien défensive. Je voulais renforcer sur le creux à 60 Euros, mais n’étant pas devant mon PC, je l’ai manquée. Après à horizon 10 ans, cela ne change pas grand chose :-)

Ventes:
nada

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 17233 Euros pour 16992 Euros investis
- Valeur de part: 108,7 (+5,8%)
- Cash dispo: 1568,12 Euros

Le portefeuille remonte très fort et repasse en vert.
La stratégie consistant à surpondérer les valeurs de qualité tournées à mon sens vers l’avenir, semble porter ses fruits, en tout cas en période de trouble. C’est une petite satisfaction personnelle tout de même.

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (02/06/2020 14h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#37 03/06/2020 09h46

Membre
Réputation :   67  

Bonjour,

Ordre d’achat exécuté à l’ouverture ce matin sur Wavestone: 15 x 20,55 Euros

Les résultats 2019 sont un peu meilleurs qu’anticipé par le consensus, mais surtout je pense que les fondamentaux restent porteurs (les besoins de transformation technologique restent d’actualité), et qu’après le trou d’air sur le prochain exercice la dynamique de croissance reprendra.
Par ailleurs la situation financière est plutôt saine, il y a de quoi voir venir, et le prix me semble raisonnable actuellement, compte tenu des points ci dessus.

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#38 01/07/2020 16h28

Membre
Réputation :   67  

Bonjour, voici le bilan de juin

*Bilan du mois écoulé

Un mois pour pas grand chose ? Un petit coup en haut, un petit coup en bas au gré des news…

*Les mouvements du mois

Achats (depuis Wavestone, déjà indiqué):
- Lumibird 12 x 9 Euros: j’ai souscrit à l’AK à hauteur de mes droits. Nouveau PRU 12.32

Ventes:
nada

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 18162 Euros pour 17292 Euros investis
- Valeur de part: 112,6 (+3,65%)
- Cash dispo: 1469 Euros (apport de 300 Euros)

Bonne journée à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#39 05/08/2020 14h01

Membre
Réputation :   67  

Bonjour, voici le bilan du mois de juillet

*Bilan du mois écoulé

Un mois de publications, sur fond de redémarrage de l’économie encore très incertain.
Dans l’ensemble les valeurs du portefeuille se montrent résilientes, avec quelques bonnes surprises (BNP), et quelques gadins (Aures, même si on pouvait s’y attendre).

Deux de mes small caps ont annoncé se faire racheter: Envea et EasyVista.
Autant je suis à peu près certain de conserver Envea (le portefeuille manque déjà de verdure à mon goût), autant j’hésite un peu pour EasyVista, à prendre une PV rapide.

Normalement j’aurais du faire un reporting plus détaillé à mi année, mais avec la finalisation de l’achat de notre RP, le déménagement, puis les vacances j’ai été très occupé, donc ce sera service minimal.
Il faut dire que la composition du portefeuille n’a pas évoluée de façon spectaculaire ces derniers mois.
D’ailleurs je n’ai pas non plus beaucoup de temps pour suivre la bourse ces temps ci, donc je me contente de mes renforcements mensuels.

*Les mouvements du mois

Achats:
- Bureau Veritas 15 x 18,905: parce qu’il faut bien acheter quelque chose et que je pensais qu’on se trouvait sur un point bas… Ils ont depuis publié une perte au S1, mais du point de vue du cash flow cela reste correct.

Ventes:
nada

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 18709 Euros pour 17592 Euros investis
- Valeur de part: 114,15 (+1,34%)
- Cash dispo: 1575 Euros (après apport mensuel de 300 Euros)

Le portefeuille continue de monter doucement, quand le CAC ne fait rien, donc je m’en satisfait :-)

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (05/08/2020 14h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#40 11/08/2020 14h53

Membre
Réputation :   67  

Achat de MGI Digital Graphic 8 x 41,2 Euros

Une small cap qui me fait de l’oeil depuis un moment, et me rappelle Lectra par bien des aspects:
- Acteur majeur sur sa niche (impression numérique), profil hybride hardware + software
- Gros efforts de R&D
- 90% du CA à l’international
- Bon track record de croissance. Le partenariat avec Konica Minolta aura été un gros catalyseur et 2019 s’est terminée sur une bonne dynamique de croissance. 2020 sera évidemment difficile mais ne reflèetera pas les fondamentaux de la société.
- Marges très élevées (marge nette supérieure à 20% en 2019), traduisant un bon positionnement concurrentiel.
- ROE à 2 chiffres.
- Situation financière très confortable pour passer la crise, avec 30 M de trésorerie nette fin 2019, donc du cash pour des acquisiions ciblées.
- Prise de position sur des marchés à fort potentiel (électronique imprimée et impression 3D)
- Enfin le dossier a une dimension spéculative (rachat de parts supplémentaires par Konica Minolta)

Les ratios sont élevés si on se base sur les estimations 2020, mais comparé à 2019 ou aux projections 2021, c’est nettement plus raisonnable.
Les performances financières de ces dernières années m’invitent à penser que le management fait ce qu’il faut, donc je prends un ticket…

Hors ligne Hors ligne

 

#41 03/09/2020 09h53

Membre
Réputation :   67  

Achat de StreamWide: 15 x 19.2
Comme souvent j’arrive un peu après la bataille mais jusqu’ici cela m’a plutôt réussi et nous avons là quelque chose de porteur (logiciel de communication), qui devrait plutôt bénéficier du contexte, dans une forte dynamique de croissance. 2019 a été une bonne année et 2020 s’annonce meilleure. La publi du S1 est bonne et le management se montre confiant concernant la poursuite de cette dynamique.
Par ailleurs si on regarde les chiffres:
- les marges sont élevées (> 10% de RN en 2019 et 18% anticipés pour 2020). Les prévisions valent ce qu’elles valent mais vu le S1 ça ne devrait pas diminuer tout de même…
- Le ROE est élevé (environ 10% en 2019 et 19% anticipé en 2020).
- On est en trésorerie nette.
- Le prix n’est pas déraisonnable: forward P/E à 22, EV/EBITDA à 8

Nous verrons bien si la bonne dynamique se poursuit…
Il va falloir que je pense à renforcer les big caps aussi un jour big_smile

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#42 07/09/2020 10h28

Membre
Réputation :   67  

Bonjour, voici le bilan du mois d’août

Binck n’arrivant décidément pas à générer le pdf de reporting du portefeuille au 31 août (je suppose que ce sont des stagiaires qui le font à la main), je prends aujourd’hui (07/09) comme référence…
Cela ne devrait pas changer grand chose d’ailleurs.

*Bilan du mois écoulé

Un mois pour pas grand chose dans la torpeur estivale, dans la lignée de juillet: les indices américains toujours au plus haut, le CAC toujours dans son gros range qui oscille au gré des news et rumeurs de vaccin / 2e vague etc.
Il est vrai que plus le temps passe, moins on croit à un second reconfinement massif, d’un autre coté, "winter is coming", on n’est pas encore tiré d’affaire…

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 19977 Euros pour 18092 Euros investis
- Valeur de part: 118.70 (+3,99%)
- Cash dispo: 1453 Euros (apport de 500 Euros ce mois ci)

Le recovery continue, même si c’est le grand écart entre les cycliques impactées par le covid, et les autres.

Bonne journée à tous

Edit: 1 h après la rédaction de ce post, j’ai deux relevés de portefeuille identiques chez Binck datés du 5 septembre, un pour août et un pour septembre. Ils sont fatigués chez Binck :-)

Dernière modification par Nemesis (07/09/2020 12h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 08/09/2020 11h09

Membre
Réputation :   67  

Erratum: même si le montant en jeu est modeste, pour la postérité et surtout l’exactitude, je me dois de corriger: 100 Euros d’apport en trop ont été considérés dans le versement de mars.
Le montant investi est donc de 17992 et non 18092, la performance s’en trouvant donc améliorée d’autant ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #44 16/09/2020 17h02

Membre
Réputation :   67  

Achat de Veolia: 16 x 18,955

Alors, il y a pas mal de dette, les marges et la renta sont très poussives, néanmoins l’activité est relativement défensive, la société est leader mondiale, et cela donne une modeste exposition à l’or bleu et la transition écologique.
Avec le changement climatique et l’accroissement de la population, la pression sur la resource hydrique devrait aller croissante, et les métiers relatifs à la gestion de l’eau et des déchets devraient tout de même en bénéficier.
Par ailleurs je pense que la vague de "verdissement" des portefeuilles ne fait que commencer, que ce sera une mega - tendance décennale (fonds / etfs "verts"), et que cette valeur devrait être parmi les bénéficiaires.
Pour finir et même si c’est secondaire, le rendement sera sympathique une fois le dividende revenu aux niveaux "pré covid", celui étant bien couvert par le FCF.
Un peu par désoeuvrement aussi, je dois l’avouer …

Ah oui concernant l’achat de Suez, cela me laisse un peu indifférent: soit cela ira au bout et Veolia sera plus grosse, au prix de plus de dette je suppose, et on verra des "synergies" (version pudique des licenciements). Soit cela avorte et on garde le statu quo, ce qui ne me dérangerait pas.

Dernière modification par Nemesis (16/09/2020 17h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #45 23/09/2020 10h28

Membre
Réputation :   67  

Bonjour,

Deux mouvements cette semaine:
- Vente de Easyvista 5 x 69.40 Euros, sous offre publique, et en PV d’environ 20%. Les arguments de Scipion sur son fil m’ayant partiellement convaincu, et dans la mesure où j’étais en ballotage, je prends la PV "facile" et surtout rapide, et change de cheval…

- Achat de PharmaNutra 25 x 26.5: je cherchais une valeur active dans les probiotiques ou les compléments alimentaires depuis un moment, à prix raisonnable, la voici !
Première valeur hors de France en portefeuille…Sur ce coup je suis le fond Raymond James Micropcaps, qui avec également Streamwide et Esker en portefeuille, semble partager les mêmes goûts (plus Sidetrade que je rentrerais bien, mais que je trouve trop chère) :-)

La société propose notamment des compléments en fer, produit qui lui confère le leadership sur son marché en Italie.
Le track record de croissance rentable est très bon, elle s’est montrée insensible au Covid, et commence à peine son internationalisation, donc il reste du potentiel.

Donc nous avons:
- un secteur défensif (la santé) et porteur, résilient au covid (critère important ces temps ci).
- un CA de 54 millions d’Euros en croissance régulière (X2 de 2015 à 2019), et pas vraiment de raison que cela s’arrête si l’on en croit le management et les analystes.
- une forte rentabilité: marges élevées (marge nette d’environ 15% en 2019) en tendance haussière, et ROE vers 30%, ROA autour de 20%
- un bilan sain, en situation de trésorerie nette (12 millions fin 2019)
- enfin la société distribue environ la moitié de ce qu’elle gagne sous forme de dividende, pour un rendement d’environ 2% au titre de 2019. Cela me laisse un peu perplexe quand on a une telle rentabilité, mais je ne crache pas sur les dividendes…

Cela se paie environ 4X le CA prévisionnel 2020, 14X l’EBITDA, et 25X les bénéfices, avec des hypothèses relativement conservatrices, ce qui n’est pas cadeau mais très raisonnable pour le secteur et compte tenu du descriptif ci - dessus.
Dans le secteur, il y a BioGaia en Suède que je trouve hors de prix (bien que visiblement qualitative), BioSearch en Espagne (hello CroissanceVerte) dont l’activité est intéressante, mais dont je trouve le track record un peu "erratique", compte tenu de son prix.
Sinon les acteurs Danois des Enzymes (Novozymes et Chr Hansen) ont aussi un pied là dedans, mais ils ne sont pas donnés non plus.

Le cours a décollé suite à la très bonne publication semestrielle, j’ai regardé tout d’abord la fusée partir, casser son plus haut historique, ai hésité à attendre une hypothétique correction, et puis finalement je me dis que si la thèse tient (poursuite de la croissance rentable), ce ne sont pas 5% de plus ou de moins sur le point d’entrée qui changeront grand chose à l’affaire.
Idem si je me suis planté et qu’elle va au tapis !

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur