Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+3]    #1 12/02/2019 15h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour à tous,

Comme indiqué dans ma présentation, voici donc la file dédiée au suivi de mouvements de mon portefeuille d’actions.
Pour le moment uniquement en PEA (en espérant qu’il sera vite saturé), donc essentiellement des actions de sociétés francaises, et quelques belles européennees, en fonction des opportunités qui se présenteront.
S’il y aura peu de diversité au niveau des devises, je compte amoindrir le risque par la diversification sectorielle, ainsi que l’investissement progressif (environ 600 Euros / mois).
Par ailleurs comme vous le savez, la plupart des grosses capitalisations sont bien diversifiées géographiquement, ce qui contribue aussi à réduire le risque.

La stratégie ? Le style d’investissement ? N’étant à priori pas convaincu de la supériorité d’un style sur un autre, comme mon horizon d’investissement est assez éloigné (>10 ans), et je le confesse, ayant envie d’expérimenter, il y aura un peu de tout:
le fond de portefeuille sera constitué d’actions à dividende pérenne, relativement peu fluctuentes, ceci afin de commencer à constituer une rente. Mais il y aura aussi une poche GARP. Et je ne m’interdis pas non plus des investissements "value".
Je pense que l’essentiel est d’avoir une thèse d’investissement quand on achète une action, et de réagir si celle ci s’avère erronée ou que la situation a évolué.

On commence donc avec les mouvements de janvier (beaucoup de mouvements car j’avais des liquidités dispo et je voulais initier pas mal de lignes).
Les secteurs financiers et automobiles sont les plus représentés, ce qui est logique dans la mesure où ce furent les plus massacrés fin 2018.

Achats:
- BNP Paribas 12 x 41.04: même si les facteurs d’incertitude sont nombreux (Brexit, taux, réglementation, croissance européenne …) et que l’on ne verra plus une croissance à deux chiffres (ni même à un chiffre en fait), les banques vont continuer à gagner de l’argent encore un bon moment.
Malgré l’environnement hostile, les marges sont confortables, la renta très correcte, le taux de distribution raisonnable et le juteux dividende (rendement 7%) bien couvert par le FCF.
Je suppose qu’il y a encore un gisement conséquent d’économies par la digitalisation / l’automatisation. Avec un PER à 7 et un PBR à 0.5, la marge de sécurité m’a semblé confortable.

- AXA SA 25 x 19.282: apparemment sanctionnée pour le rachat d’XL, elle offrait un rendement attrayant ( > 6%), à priori pérenne. Personnellement, j’apprécie le recentrage sur les activités "risque", ce qui devrait la rendre moins dépendente de l’environnement de taux.

- Michelin 5 x 89.62: à mon avis injustement massacrée avec le secteur auto.
L’essentiel du CA provient du renouvellement et elle est diversifiée avec d’autres marchés spécifiques (camions, aviation, mines …).
De bonnes marges, une bonne renta, un bon pricing power, une politique d’endettement conservatrice, le tout semble très résilient …
Avec un PER < 10 et un rendement très correct d’environ 4%, une belle valeur en solde …

- Renault SA 6 x 56.99: elle a subi la double peine du ralentissement du marché auto et de l’affaire Ghosn. Je pense que Renault continuera à vendre des voitures, avec ou sans Ghosn (au contraire, cela pourrait être un changement pour le meilleur).
L’alliance tiendra d’une façon ou d’une autre, car ils ont trop à perdre en renonçant aux synergies, avec de lourds investissements à l’horizon pour la transition vers la voiture électrique/autonome.
Par ailleurs ils ne semblent pas trop mal placés sur la voiture électrique, pour l’instant (cf Zoe/Leaf).
Avec un PER à 4 et un PBR < 0.5, cela me semble une bonne candidate à une approche "value".
En attendant qu’elle remonte, le rendement devrait tourner autour de 6% pour 2018, ce qui permettra de patienter confortablement. A revendre dès qu’elle aura remonté à une valo raisonnable, car je ne suis pas du tout à l’aise avec la présence de l’état schizophrène au capital…

- Sanofi 5 x 73.09: pas grand chose à dire, si ce n’est qu’elle semble se sevrer progressivement de la dépendance au Lantus. Le plus dur semble passé et les perspectives s’améliorent.
J’ai profité d’un léger coup de mou pour en prendre une louche, pour du buy & hold (rendement 4%).

- Valeo 12 x 28.01: un timing pas très heureux sur celle ci, dû à de la précipitation ! A méditer …
Quoi qu’il en soit, la baisse me semble exagérée. Même si le marché auto ralentit en 2019, il finira bien par repartir. Le CA devrait encore être en croissance en 2018, je ne crois pas à un déclin durable de la boîte.
Par ailleurs, le mix produit me semble assez résilient à la transition vers la voiture électrique / autonome.
Bref avec un PER à 9 et un rendement qui devrait tourner vers 4% pour 2018, je prends !

- Amundi SA 6 x 50.2: de belles marges, de la renta et du rendement (> 5%), un PER à 11, avec un risque très raisonnable à mon avis.
J’assimile les gestionnaires d’actifs aux vendeurs de pelles pendant la ruée vers l’or: même en cas de baisse des marchés, ils continueront à prélever leurs frais de gestion…
Et il y a pas mal d’inertie, une fois que des fonds sont investis, donc même en cas de crise financière, je doute d’une décollecte massive.

- Legrand SA 5 x 51.76: les marges et la renta élevées, la croissance régulière, indiquent un moat, même si je reconnais volontiers ne pas bien comprendre sa nature.
La stratégie et les rachats récents me semblent pertinents, la croissance devrait donc se poursuivre.
Le PER 2018 devrait se situer vers 18 pour un rendement de 2.5%, ce qui me convient dans une optique GARP.

- Schneider Electric 4 x 60.92: ici aussi, de bonnes marges, de la renta, et un moat (au moins petit).
L’endettement est faible, le dividende bien couvert et en croissance régulière.
La stratégie me semble pertinente et l’environnement porteur (efficacité énergétique, maintenance prédictive, automatisation …). Comme pour Michelin, le tout semble robuste. A noter que 2018 devrait voir le retour de la croissance.
Avec un PER raisonnable (15), et un rendement à priori très correct (>3.5), c’est un winner !

C’est tout pour janvier, et c’est déjà pas mal :-)

J’attends avec impatience vos commentaires et contradictions concernant mes choix…

Mots-clés : action rendement, garp, marge sécurité, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 02/12/2019 13h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour,

En novembre, comme nombre d’entre vous, je vois la vie en vert…
Les valeurs qui plombaient le portefeuille ont bien repris du poil de la bête, sur fond de regain d’intérêt pour les small caps:
Aures est maintenant à -6% sur PRU, Prodways à -11%, Lumibird à -7%. Et Ipsen est repassée en vert, ça y est on n’a plus peur des génériques !
Pourvu que ça dure :-)

Concernant les mouvements, deux achats depuis le dernier post:
- Euronext NV: 5 x 69.55 : je l’avais dans le collimateur depuis un moment, même si j’arrive après la bataille et la hausse significative depuis le début de l’année.
Néanmoins nous avons là de (très) grosses marges et une belle renta, à des multiples raisonnables par rapport à ses pairs, et un rôle à jouer dans la consolidation des bourses européennes.
D’ailleurs la semaine suivant mon achat SIX Group s’est positionné sur la Bourse de Madrid, ce qui risque de précipiter un peu les choses … On va bien voir.

- Generix Group: 60 x 5.6 : sur la très bonne publi du S1. Ce qui me plaît: un secteur porteur (logistique, gestion de la supply chain) + plate forme logicielle en mode SAAS (donc revenus récurrents), augmentation du CA modérée mais régulière (environ 10% / an ces dernières années).
Le gros des investissements dans la plate forme _auraient_ été réalisés sur 2016/2017 et l’heure _serait_ maintenant à l’amélioration de la profitabilité, avec une forte augmentation des marges au S1.
Bref une histoire de croissance rentable, à suivre …

Apport de 300 Euros, pour 1045 Euros de cash dispo.

Bonne journée !

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #3 03/01/2020 01h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour et bonne année à tous,

Chose promise, chose due ! Voici le reporting annuel 2019, et l’occasion de faire un bilan de cette première année boursière…

Tout d’abord, la composition du portefeuille, par montant investi:


Ipsen est donc la première ligne, à presque 10% du portefeuille, après les renforcements successifs à la baisse. Il va me falloir décider si je continue de renforcer, ce qui augmentera son poids dans le portefeuille, ou bien si je me contente d’attendre une hypothétique remontada.

Ensuite, la composition du portefeuille par PV latente:


A part Ipsen, les MV latentes ne m’inquiètent pas trop. On notera la belle performance d’Envea, ainsi que le retour en grâce des financières, notamment la BNP, en fin d’année.

* Sur la performance globale:
La valeur de part fait +23.5% sur l’année. Au 31/12, le portefeuille est valorisé 16668 Euros pour 14442 Euros versés (et 1017 Euros en cash après un nouvel apport de 300 Euros).
Ce n’est pas fou, mais ça me satisfait pleinement pour une première année. C’est sûr qu’un ’all in’ sur le CAC en janvier aurait fait mieux, mais je relativise, compte tenu:
- de mon manque d’expérience, je me considère toujours en apprentissage
- du fait que j’ai investi progressivement, donc les opportunités se sont faites plus rares au fur et à mesure de la hausse, en cours d’année.
- que certaines small caps entrées en fin d’année offrent néanmoins de bonnes performances (Mersen ou Generix par exemple), donc mon stock picking n’est pas complètement nul non plus :-D

* Concernant les dividendes, en 2019, 260 Euros ont été perçus. Je m’attends à un peu plus de 400 euros en 2020 (grosso modo 3% de rendement), qui seront réinvestis bien sûr.

* Concernant la diversification sectorielle, je crois que tous les secteurs sont plus ou moins représentés, avec notamment plus de représentants de l’industrie du logiciel qu’en juin.

* Sur la diversification géographique, le portefeuille est franco français, mais j’ai donné l’explication en intro de la file.

* Sur la sensibilité au cycle économique, étant précisé qu’il s’agit d’une appréciation toute personnelle, je considère:
- Fortement cycliques (7 valeurs): Aures, BNP, Lumibird, Mersen, Prodways, Total, Wavestone
- Modérément cycliques (13 valeurs): Air Liquide, Amundi, Dassault Systemes, Envea, Euronext, Generix, Lectra, Legrand, LVMH, Michelin, Nexity, Schneider, Thermador
- Faiblement cycliques ou acycliques (10 valeurs): Axa, Bureau Veritas, Essilor, Eurofins, Ipsen, L’Oreal, Orange, Pharmagest, Sanofi, Thales

*Sur la taille des sociétes en portefeuille:
- Grosses capitalisations (14 valeurs): Air Liquide, Axa, BNP, Dassault Systemes, Essilor, L’Oreal, Legrand, LVMH, Michelin, Orange, Sanofi, Schneider, Thales, Total
-  Capitalisations moyennes (6 valeurs): Amundi, Bureau Veritas, Eurofins, Euronext, Ipsen, Nexity,
-  Petites capitalisations (10 valeurs): Aures, Envea, Generix, Lectra, Lumibird, Mersen, Pharmagest, Prodways, Thermador, Wavestone

Les tops:
- être entré sur les marchés après une correction, coup de bol !
- avoir vendu Renault sur un rebond, alors que les nuages s’amoncelaient
- globalement satisfait de la compo actuelle du portefeuille, je dors bien avec !

Les flops:
- ne pas avoir allégé Ipsen alors que je revoyais mon PRU après plusieurs renforcements. Maintenant je suis coincé entre vendre en MV, conserver la MV, ou la surpondérer franchement et prendre un risque si un autre cygne noir se manifeste.
- avoir allégé Sanofi alors que la tendance était à la hausse et que cela voulait être une valeur de rendement / buy and hold.
- les frais: environ 180 Euros de frais tout de même sur l’année, soit plus de 1% du montant investi. J’ai délibérément passé beaucoup de petits ordres pour constituer des lignes, mais il va falloir optimiser cela à l’avenir, en diminuant la granularité des ordres.

Lessons learned:
- Ne pas acheter de sociétés n’ayant pas démontré leur capacité à être rentable (Prodways)
- Approfondir autant que possible l’analyse, rechercher toute l’information disponible (notamment creuser les raisons pour lesquelles une valeur semble bon marché, parfois le marché a raison)
- Ne pas renforcer à la baisse trop rapidement (ex: Ipsen, Aures). Fondamentalement ce n’est pas grave de manquer un creux de -10%. Par contre si elle va à -50% ça devient dur de suivre si l’on a renforcé trop tôt.

Watchlist: Esker, Sartorius Stedim Biotech, Biomerieux, Microwave Vision, EasyVista, Biosynex (pari sur l’amélioration de la renta ?), Vinci ou Aena, SAP, Amadeus, Safran (attente de visibilité), Airbus, Imerys (recovery)

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #4 03/01/2020 13h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

Bonjour Nemesis, félicitations pour votre portefeuille
Je ne peux que renforcer le message de LeZig, la gestion de son portefeuille par les PRU (qui ressort de la lecture de votre file) est le piège classique de l’investisseur débutant (l’autre piège étant le rendement des dividendes).
A un instant T, pour chacun de vos titres vifs, vous devez vous poser la question : est-ce que cette société est susceptible de créer de la valeur ? Autrement dit, si vous n’en aviez pas, est-ce que vous investiriez maintenant ? Et est-ce une meilleure opportunité par rapport à d’autres titres ? Si la réponse est non ou "je ne sais pas", alors il faut vendre (ou au moins ne pas renforcer)
Même si c’est dur du fait des biais d’ancrage et de l’aversion à la perte, le fait que en ayez précédemment acquis 50% plus cher ou 50% moins cher ne devrait pas influencer votre décision. Les activités et les perspectives des entreprises évoluent dans le temps, regarder ses PRU c’est s’enfermer dans une analyse du passé qui peut avoir perdu toute actualité

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 05/11/2020 16h21

Membre
Réputation :   69  

Nemesis a écrit :

Bonjour Ares,

on veut savoir si le stock picking et le timing des opérations sont bons, et s’ils génèrent une sur ou sous performance par rapport aux indices, pas si les indices étaient élevés ou bas au moment du versement des fonds.

Bonne journée

La méthode des parts permet d’évaluer la performance globale des valeurs détenues indépendamment du timing. Cela permet effectivement de se comparer à un indice, comme le font les opcvm. Cela a d’autant plus de sens pour ces derniers car prendre en compte les entrées/sorties des investisseurs serait compliqué et rendrait les comparaisons impossibles.
Cela permet de mesurer la qualité du picking par rapport à un indice de référence.

Pour les particuliers en revanche, le TRI est intéressant car il prend en compte le timing des opérations. Cela reflète même plus votre réelle performance financière (vous pouvez très bien être en gain sur l’année avec une valeur de part flat, si les investissements ou retraits avaient le bon timing).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 06/11/2020 13h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Alors, je me suis "amusé" à implémenter la formule TRI.PAIEMENTS dans mon suivi de portefeuille.
Par ailleurs j’ai comparé à un portefeuille fictif qui aurait acheté chaque mois un ETF world avec les sommes versées. Celui ci aurait été valorisé 20493 Euros fin octobre.

Si je n’ai pas fait d’erreur, voici ce que ça donne au 31 octobre 2020  (après la mini correction).

TRI portefeuille: 3,89%
TRI portefeuille fictif WORLD: 7,35%

Bon, je crois que c’est assez éloquent !
La bonne nouvelle: pour le moment je m’enrichis en bourse, et c’est déjà pas mal.
La mauvaise: j’aurais pu "gagner" 1000 euros de plus en minimisant le travail fourni.

Même si la comparaison avec le world n’est pas forcément pertinente, dans la mesure où mon univers de stock picking se limite aux valeurs européennes, et que le timing de comparaison n’est pas favorable à mon portif, ça donne tout de même à réfléchir…

Dernière modification par Nemesis (06/11/2020 13h29)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #7 12/11/2020 15h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour,

Je continue mon exploration de la cote européenne avec deux achats hier sur Xetra, de la tech et de la santé (j’aime bien la tech et la santé…) :

- SAP SE 6 x 99,99: Pour ceux qui suivent le dossier, SAP s’est pris une grosse claque après un profit warning lors de la publication du T3. La conjoncture provoque un certain attentisme des clients, ainsi qu’une baisse des revenus liés aux transactions (notamment SAP Concur, relatif aux voyages/notes de frais). Par ailleurs et surtout, la société annonce une accélération de sa transition vers le cloud, ce qui va peser sur les marges et le CA pour les deux années à venir (au moins, ils annoncent la couleur !), puisque les revenus issus du cloud sont reconnus en différé par rapport à des licences classiques, on connaît la musique…
Le marché n’a donc logiquement pas apprécié ! A long terme néanmoins, cela augmentera la récurrence du CA, et le "volume" potentiel total d’affaires, la société proposant l’infrastructure en plus de l’application.
Toute la question étant de savoir si leurs clients actuels vont tous bien vouloir les suivre sur ce chemin, ou bien si ce sera l’occasion de changer de crèmerie…
Cela je n’en sais rien, néanmoins:
  - la société reste incontournable sur le marché des ERP et conserve un moat.
  - malgré une légère érosion des marges, elle reste très rentable (avec un ROIC d’environ 14% pour 2020 et un ROA très honorable d’environ 10%)
  - l’endettement est très raisonnable avec une grosse génération de cash flow en 2020. On devrait finir l’année vers 0.8x EBITDA, ce qui laissera la porte ouverte à de la croissance externe.
  - en dehors de la transition accélérée vers le cloud, certains aspects du dossier sont conjoncturels (les services et les revenus de transaction) et devraient remonter la pente dans les années qui viennent
  - à 25 fois les bénéfices ou 13 fois l’EBITDA 2020, c’est raisonnablement abordable je trouve.

Donc je considère que l’on a un potentiel point d’entrée sur cette grosse valeur de la tech européenne, l’une des rares qui puisse vaguement se comparer aux géants américains. Ah oui je pense aussi que tout le monde n’aura pas forcément envie d’héberger ses données chez un GAFAM, même si c’est peut être un autre débat.

- Siemens Healthineers 15 x 39,46: alors ici nous avons un spin off de Siemens (qui reste pour l’instant largement majoritaire néanmoins), qui produit notamment des équipements d’imagerie médicale, mais a aussi une division dédiée au diagnostique. A l’instar des Philips ou Medtronic, elle fait partie des valeurs de la santé qui n’ont pas profité du Covid, mais en ont plutôt souffert, j’y vois donc une petite opportunité.
L’exercice 2020 aura été en demi teinte, à peu près flat, avec un business d’imagerie très résilient, alors que le business du diagnostique souffre. En effet celui ci repose sur la vente de réactifs, ce qui est bien normalement car récurrent, néanmoins le Covid a conduit à une moindre prise en charge des pathologies "classiques" en 2020, donc un ralentissement de l’activité de cette branche. Par contre le T4 aura été plutôt bon avec une remontée du carnet de commande, et des perspectives plus encourageantes pour l’année 2021.
Enfin, en 2019 la société a pris une position intéressante sur la chirurgie non invasive assistée par robotique, avec le rachat de Corindus, et elle réalise une acquisition transformante en 2020, avec l’achat de Varian, société leader en radiothérapie, ce qui donnera une position très forte en oncologie. Le cancer ayant malheureusement de beaux jours devant lui à priori, le potentiel de croissance est conséquent…
Par ailleurs et même si cela reste anecdotique, la société propose depuis quelques moins un test covid, qui ajoutera un peu de CA à la branche diagnostique.

Donc on obtient:
  - un secteur résilient et porteur d’avenir
  - un CA plutôt en tendance croissante
  - une dimension conjoncturelle au ralentissement, qui se résorbera lorsque le covid sera sous contrôle (on ne pourra pas repousser la prise en charge des autres pathologies ad vitam aeternam), et les hôpitaux vont apprendre à s’organiser avec.
  - de gros efforts de R&D (environ 10% du CA), afin de maintenir une bonne position concurrentielle et défendre les marges
  - des marges très honorables (environ 10% de marge nette)
  - une rentabilité très correcte (ROIC vers 10~12% et ROA à 6~7%)
  - une valorisation élevée mais pas délirante pour le secteur (PER à 24 et EV/EBITDA à 14)

Dans les comparables en Europe, nous avons Philips et Elekta (enfin je crois). J’ai hésité avec Philips qui se paie un peu moins cher, mais je trouve le dossier Siemens un poil plus qualitatif (meilleures marges et renta), j’apprécie le business et les acquisitions récentes. Après peut être que je finirai avec les deux en portif, on ne sait jamais :-)
Elekta est selon moi trop petite par rapport au couple Varian + Siemens, après je ne connais pas personnellement les produits donc peut être qu’elle tirera son épingle du jeu. Dans le doute, je privilégie Goliath à David :-)

Un peu de lecture sur le sujet:
https://www.evaluate.com/vantage/articl … varian-buy

Enfin j’ai allégé un peu la BNP en vendant 4 actions à 42,13, soit le tiers de la ligne, en PV de 2% environ. Je me suis dit qu’après avoir fêté Biden et le vaccin, on allait se pencher sur les détails, que cela allait prendre du temps de vacciner tout le monde et de sortir de la crise, et que la seconde vague continue d’accélérer aux US par ailleurs…
Bref, les cycliques ne sont pas encore tirées d’affaires, à mon avis, et on va revoir des corrections (-5% aujourd’hui pour la BNP).
J’hésite à alléger d’autres dossiers mais je n’ai pas eu trop le temps de me pencher sur la question, malheureusement…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 30/11/2020 22h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour, voici le bilan du mois de novembre

*Bilan du mois écoulé

Encore un mois un peu fou, dans le bon sens pour une fois.
Comme on a des vaccins, le feuilleton du Covid, c’est de l’histoire ancienne.
Et puis on a un président américain qui nous convient, qui n’insultera pas les gens par tweets interposés, et surtout qui n’aura pas le Sénat, donc à priori pas de bouleversement législatif à attendre, et la fin de la guerre commerciale, c’est certain, que dis je, c’est acquis !
Et puis on va l’avoir ce plan de relance, et puis les banques centrales sont toujours là en soutien. Bref, que du bonheur et noël en avance ! Et puis de toutes façons, TINA !

Donc on a vu un début de rotation sectorielle … Bon en fait de grande rotation sectorielle, la tech stagne (et encore, voir plus bas), et les valeurs de santé estampillées "covid", qui étaient dans la stratosphère, ont effectivement baissé, mais cela reste bien relatif.

Qui dit retour en grâce des cycliques dit remontada du CAC40, avec +20% ce mois ci ! Pour une fois qu’on est les plus beaux les plus forts, on ne va pas bouder notre plaisir hein, d’autant que ce ne sera pas souvent…

Vous l’aurez compris, même si le newsflow est effectivement positif, et qu’on sent que tout le monde en avait bien besoin, de ce bol d’air, je trouve que l’on va un peu vite en besogne.
Pour moi l’essentiel du rattrapage est fait et je ne vois pas les cycliques aller beaucoup plus haut en l’absence de bonnes nouvelles concrètes sur le front économique, mais bon je me plante tout le temps sur le timing, donc il est probable que dans 1 mois on sera à 6000+ sur le CAC.

*Les Tops
- Verimatrix: la cyber attaque est pardonnée… Sur fond de remontée des marchés, elle a cassé les 3 euros, et je vais pouvoir regarder sereinement le spectacle désormais.
- Pharmagest sort une publi canon, à +25% de croissance YtoY, et affiche sa confiance pour la fin de l’année. D’ailleurs en parlant de tech, Esker aussi casse ses plus hauts historiques, sans publication (ou alors je l’ai ratée ?)
- Eurofins fait un split par 10. Tant mieux, à 700 Euros l’action, ça devenait difficile pour des petits budgets comme le mien d’en reprendre.

*Les Flops
- Generix: le cours est sous pression depuis le CA semestriel, décevant. Pour l’instant ça plie à 6.40 mais ne rompt pas (des fonds qui s’allègent ?)… J’hésite à attendre les semestriels pour me décider si j’allège d’avantage, mais l’attente est longue ! Finalement c’est lourd ces groupes qui publient leur CA avant leurs résultats semestriels, ça ne fait qu’encourager la spéculation sur l’évolution des marges, et on reste sur notre faim. Déjà que l’info est très light sur Euronext growth …

- Autre regret: j’ai hésité à acheter Moulinvest le jour de la publi, supérieure aux attentes et assez encourageante en somme. Je me suis réfréné car ce n’est pas trop mon univers d’investissement, grand mal m’en a pris. Au niveau fondamental sur le dossier, la RE2020 va pénaliser le chauffage au gaz et encourager les renouvelables (évidemment) et la construction bois, donc c’est du tout bon, bravo à ceux qui en ont !
Moralité: parfois il faut y aller sans trop se poser de questions…

*Les mouvements du mois

Achats:
- Biomerieux 3 x 113.9: estampillée "covid", et victime de la rotation sectorielle, j’ai profité du trou d’air pour rentrer vers le support des 110 euros. Belle société française de croissance, parmi les leaders du marché du diagnostic, avec un petit moat. Achat revanchard car je l’avais regardée passer vers 70 Euros l’année dernière, et j’ai regretté (donc pas forcément une bonne raison du tout !).
Cela reste (trop) cher de mon point de vue, après l’envolée relative au virus, mais à priori on devrait encore tester beaucoup en 2021, voire après… Et puis la manne financière lui aura permis de se désendetter plus vite, rechargeant les munitions pour de futures acquisitions, je suppose. Comme je ne pense pas qu’à ce prix il y ait une marge de sécurité, je vendrai sans regret si on casse les 110 euros. Sinon, je serai dans le bateau !

Ventes:
- Axa 9 x 18.808: j’ai profité du rebond pour alléger les faibles convictions (légère MV de 2%). Les financières sont parmi les plus à risque pour 2021 je pense, et à plus long terme je crains une disruption du secteur de l’assurance par les gafa.
- Michelin 1 x 107.2: juste un petit allègement (PV de 12% environ) pour la ramener dans le rang, après la jolie séquence de hausse, comme on taillerait un Bonsai.
- Lumibird 28 x 12.48: allègement car après les renforcements à la baisse c’était devenue la plus grosse ligne, derrière Ipsen. Elle a remonté comme tout le monde, pour aller taper la résistance des 12,50 où elle avait déjà échoué plusieurs fois. J’ai donc préféré alléger, afin de réduire son poids dans le portefeuille, et de libérer du cash.

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 22110 Euros pour 18892 Euros investis (300 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 126,38 (+11,4%) retour au plus haut depuis janvier 2020 !
- TRI*: 12.04%
- Cash dispo: 669 Euros

Le portefeuille monte très fort, mais bien moins que le CAC (+20%). C’est néanmoins tout à fait normal, par conception, puisqu’il surpondère la tech et la santé. Néanmoins je préfère aller lentement mais sûrement, et reste persuadé que cette approche sera gagnante à long terme (et puis surtout je dors bien comme ça).

Bonne journée à tous

Watchlist: Enea AB, Essity, Corbion, Hexagon AB, Novozymes, Chr Hansen, Nexus AG, Nynomic, Sartorius Stedim Biotech, Sidetrade, Tinexta, Tomra Systems, Viscofan, Wiit, Wolter Kluwer

*:  nouveau ! D’après TRI.PAIEMENTS dans excel / Cf discussion ci - dessus

Dernière modification par Nemesis (01/12/2020 12h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 10/12/2020 12h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour,

Un peu de mouvement ces derniers jours, donc je fais un petit point intermédiaire…

- Nouvel allègement de Lectra: 13 x 23,10 (PV de 18% environ)
  Parce que cela commençait à être bien valorisé de mon point de vue, à plus de 13 x l’EBITDA 2021 et 30 fois le RN 2021. Un peu tôt puisqu’elle a continué de monter jusque 25 Euros, mais là on arrive sur un gros niveau, plus vu depuis 2017. Il me reste 20 actions, elle a la pondération qui me convient désormais. Belle valeur à renforcer sur correction …

- Vente de Aures: 17 x 22,9 (MV de 2% environ): je souhaite sortir les dossiers les moins qualitatifs, de mon point de vue, qui ne correspondent plus à mes critères (Nexity et Mersen sont aussi sur la liste). Aures en fait partie: small cap, sans moat, cyclique, sur un marché difficile: retail / hôtellerie / restauration, même s’ils peuvent rouvrir en 2021, ils auront sacrément souffert, et je ne suis pas certain qu’ils se précipitent pour investir en 2021. D’autant plus que j’ai de plus en plus de lignes et qu’il faut "faire de la place" :-)
Bref elle est partie en mode fusée jusqu’aux 25 Euros. Craignant que cela retombe et voulant profiter de cette opportunité, j’ai placé un stop loss juste en dessous des 23 euros, en mode suivi de tendance, qui a sauté à l’ouverture le lendemain :-)
Alors vous allez me dire: "mais ça vaudra bien plus en haut de cycle, il faut attendre !". C’est possible / probable, mais je pense qu’il y a mieux à faire ailleurs, et n’étais plus à l’aise avec.

- Avec ces liquidités nouvelles, achat de SICIT Group SPA, sur la bourse de Milan: 100 x 12,10 (j’en voulais 50 pour commencer mais Saxo ne fait que des paquets de 100 … soit !)
Une valeur trouvée en faisant une faute de frappe dans le moteur de recherche de Saxo Trader Go :-D
Encore une small cap italienne (56 millions de CA en 2019), dans le même esprit que Pharmanutra, qui m’a bien réussie pour le moment, puisqu’on en est à +20% depuis mon achat.

C’est parti pour une présentation éclair…

1) L’activité: qu’est ce qu’ils font ?
C’est de la chimie "verte" + économie circulaire: la société récupère les résidus de l’industrie de la tannerie, et les transforme pour en faire notamment des biostimulants à base d’hydrolysat de protéines (environ 66% de l’activité), des additifs pour l’industrie du plâtre (environ 25%), et du biocarburant depuis peu (environ 10%) à partir des graisses animales.
Donc à part la partie dédiée à la construction qui est cyclique, le reste semble assez défensif et récurrent, sur un marché porteur: les biostimulants. En renforçant les plantes, ceux ci permettent d’augmenter les rendements et de mieux résister aux agressions (intempéries, parasites etc).
Les besoins sont conséquents avec l’augmentation de la population, le changement climatique, l’appauvrissement des sols etc…
Par ailleurs la réglementation et la mode verte vont aller vers moins d’emploi de produits phytosanitaires classiques et plus de produits biosourcés / biocontrôle.
Ce marché est appelé à croître de plus de 10% par an.
Actuellement les géants de l’agrochimie se fournissent auprès de petites sociétés telles que SICIT, et distribuent les produits sous leur marque. La société a notamment des partenariats avec Bayer et Syngenta.

2) La dynamique: est ce que ça croît ?
Tout d’abord, le track record est bon avec environ 10% de CAGR ces dernières années.
Les résultats à 9 mois 2020 font apparaître un CA en croissance de 11,5% avec une réaccélération au Q3 après un petit creux au Q2. C’est donc plutôt résilient au COVID19…
En 2019 / 2020, la société a investi dans des capacités industrielles pour la production de biofuel à partir du gras, et de biostimulants à partir du traitement des poils (+33% de capacité de production).
Enfin et surtout, une nouvelle usine est prévue en Chine pour 2021. C’est évidemment un risque (première implantation hors d’Italie), mais aussi une formidable opportunité de croissance: la demande y est forte et la ressource disponible.
Bref, pas vraiment de raison que la bonne dynamique s’arrête à court terme, si l’on croît le management et les analystes.

3) OK ça croît, mais gagnent ils beaucoup d’argent ?
Pour 2020 d’après le consensus Zonebourse, qui semble tout à fait raisonnable au vu des résultats à 9 mois, on aurait:
  - Marge EBITDA: 38%
  - Marge expl.: 30%
  - Marge nette: 22%
Cela paraît en ligne avec l’historique de la société (2019 a vu beaucoup de coûts exceptionnels avec l’introduction en bourse). Les marges sont donc confortables, traduisant un bon positionnement concurrentiel / une demande solide.
 
Quid de la rentabilité ? Pour 2020, sauf erreur on prévoit ROE: 15%, ROIC 20%, ROA 12%, c’est donc très bien. Un autre indicateur que je commence à regarder est la performance par employé.   Avec 143 employés à l’heure actuelle, on obtient par exemple 432K de CA/employé ou 98K de RN, ce qui à première vue me paraît pas mal (il faut que je fasse le calcul pour mes autres valeurs industrielles…).
 
4) Bon, tout ça c’est bien joli, mais ça doit être hors de prix alors ?
Eh bien pas tant que ça: au cours actuel de 12 Euros cela se paie un peu plus de 3 fois le CA, 2,5 fois l’actif net, environ 9X EV/EBITDA et PER à 17. Compte tenu du tableau d’ensemble, je trouve cela très raisonnable, et le risk/reward favorable à ce prix.

5) Quoi d’autre?
Ah j’oubliais: on est en trésorerie nette 21 millions, ce qui laisse de quoi investir ou consolider le marché, qui est par ailleurs assez fragmenté.

La société distribue un dividende, attendu à 0,43 euros par les analystes au titre de 2020, soit environ 3,5% de rendement et 60% du BNA attendu. Je trouve cela dommage de distribuer autant quand on évolue sur un marché avec des opportunités de croissance, comme pour Pharmanutra, mais bon "che va piano va sano"…

Donc en résumé nous avons là une histoire de croissance rentable résiliente, portée par une mégatendance, à prix raisonnable.

A chacun de faire ses devoirs, mais personnellement j’adhère et je trouve qu’elle coche toutes les cases, comme l’ont fait avant elle Envea, Pharmagest, Pharmanutra ou encore Thermador
J’espère avoir couvert l’essentiel. Pour ceux que ça intéresse, une analyse de la société assez complète est disponible ici:
Suivi par Arrowhead

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (10/12/2020 13h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 10/12/2020 13h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   255  

Je la regardais depuis quelques jours depuis que je l’ai vue dans le dernier fond de Discover Capital

https://squad-fonds.de/wp-content/uploads/FS_SGBR.pdf


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 10/12/2020 15h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   586  

@Nemesis : Attention aux infos de ZoneBourse pour vos analyses, ils sont censés utiliser le flux S&P mais ça fait plusieurs fois que je tombe sur des chiffres étranges ou faux. Personnellement, pour avoir accès au flux S&P gratuitement j’utilise SimplyWall.st (sans m’inscrire, grâce à un script TamperMonkey fait maison pour désactiver leur paywall) - jusqu’ici les chiffres correspondent bien aux bilans. Contactez-moi en PM si ce script vous intéresse.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #12 17/12/2020 09h48

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Si quelqu’un me lit encore, je jette ici une bouteille à la mer, avant de m’en aller "polluer" la file saxo ;-)

Sur le segment STAR de la bourse de Milan (les smallcaps quoi), chez Saxo, non seulement je dois prendre les actions par "paquet" (de 100 par exemple), mais je constate également que je ne peux passer que des ordres à cours limité, pas d’ordre au marché par exemple.

Sur les plus grosses capitalisations (j’ai testé Tinexta et Reply SPA par exmple), je peux passer n’importe quel type d’ordre.

Quelqu’un a t’il constaté le même phénomène, et si oui, y a t’il une solution ? Sinon je demanderai à Saxo …

Par avance merci !

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+1]    #13 07/01/2021 19h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

En Espagne comme dossiers intéressants vous avez :
- Cellnex, en solde en ce moment
- Laboratorios Rovi
- Faes Farma
- Agile Content

Pour jouer la recovery du tourisme :
- Aena
- Amadeus IT

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 25/01/2021 23h01

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour,

Petit point quotidien - il faut que j’arrête sinon ça va devenir un blog - car il y a eu un peu d’action.

D’abord on plante le décor: on a fêté les vaccins, les plans de relance, la victoire de Biden…
Et puis la semaine dernière les variants font les gros titres des journaux, avec au choix:
- la moindre efficacité des vaccins sur les variants (notamment le sud africain)
- les reconfinements et durcissements des restrictions un peu partout, notamment en Europe
- on recommence à nous annoncer le nombre de cas quotidien en Chine (c’est sûr que si l’épidémie repartait en mode "hors de contrôle" en Chine, ce serait un bain de sang sur les marchés).
- les difficultés qu’ont les big pharmas à livrer les vaccins, et les problèmes logistiques et de retard à l’allumage, notamment en Europe (décidément…)

Bref un bon petit coup de pression pour les marchés qui finissent la semaine tout déprimés.
Un peu frustré de m’être mangé le Krach la fleur au fusil l’année dernière, je me dis que cette année ce serait bien de ne pas se laisser endormir par la hausse et d’être sur ses gardes.
A priori les bonnes nouvelles sont dans les cours et désormais je ne vois pas ce qui pourrait propulser les marchés beaucoup plus haut en dehors des premiers signes d’efficacité sanitaire et économique des vaccins, une fois ceux - ci déployés.
Les publications annuelles ? Elles seront sans doute meilleures qu’espérées initialement, mais les marchés ont toujours les yeux rivés sur l’avenir, donc je crois que c’est assez secondaire, et pas de nature à dicter la tendance au printemps.

Bref et pour résumer, mon état d’esprit était (est) qu’une respiration / correction allait être nécessaire avant de pouvoir repartir de l’avant. Par ailleurs une remise en cause de l’efficacité des vaccins était vraiment l’un des cygnes noirs identifiés comme un signal de vente fort, vu qu’ils étaient notre porte de sortie de l’épidémie. On voyait la lumière au bout du tunnel et d’un coup elle s’éloigne…

Du coup j’ai pas mal cogité sur la conduite à tenir…

S’alléger ? Oui mais alléger quoi ? Les belles valeurs désirables qui sont bien valorisées, mais qui baisseront moins et remonteront plus vite que les autres, celles que justement je n’ai pas envie de vendre ?
Les valeurs plus fragiles ou plus impactées par l’épidémie, les cycliques ? Oui mais les valos n’ont rien d’excessif, donc est ce que cela vaut vraiment la peine de se faire des noeuds au cerveau ?
Et puis cela pose la question du timing, du point pour re - rentrer ? Et se confronter aux canadairs à pognon des banques centrales c’est un peu pisser contre le vent tout de même…
Et si on a un cygne blanc avant de pouvoir racheter ? Ce serait ballot… Comme aujourd’hui justement avec Moderna qui nous annonce qu’apparemment leur vaccin fonctionne bien sur le variant sud africain.

Après réflexion, je n’aime pas l’idée de ne pas être investi à 100% ou presque, et puis j’ai justement allégé les valeurs que j’estimais à risque ces derniers temps, et rentré des valeurs assez indolentes au covid. Donc si c’est pour vendre au premier coup de fusil, ça ne valait pas le coup.

OK on reste investi ! Arbitrer alors ? Alléger encore ce qui va se faire dégommer en premier et acheter des valeurs qui bénéficient de la pandémie (d’où mon évocation sur la file de LInvestisseur de Diasorin et Nacon).
Alors ça, ça me plaisait plus… Mais finalement Nacon publiait ce soir et les diagnostiqueurs et autres livreurs de repas avaient déjà bien monté avant que je ne me décide à agir, donc j’ai finalement choisi de laisser courir et de faire comme d’habitude.

Oui, tout ça pour ça ! Pourquoi je l’écris alors ? Parce que ce sera amusant à relire dans un an: comparer l’état d’esprit et mes anticipations à la lumière des évènements survenus ultérieurement.
Et puis si ça vous embête, vous n’êtes pas obligé de lire hein :-D

Du coup, les mouvements du jour:
- Allègement de MGI Digital: 2 x 51,60 (25% de la ligne, en PV de 25% environ). Je prends un peu de PV car ça retombe après s’être un peu emballé à la hausse. Par ailleurs et malgré toutes ses qualités, c’est une small cap sensible au confinement. Et surtout la communication auprès des actionnaires me semble quasi inexistante en dehors des rapports semestriels, et ça m’embête un peu.
- Allègement de StreamWide: 3 x 29,00 (PV de 50% environ). Le gap baissier ce matin ne m’a pas trop plu, ça reste une micro cap qui pourrait retombe vite, et je pense que l’essentiel du potentiel est réalisé en attendant les résultats (quitte à racheter s’ils sont très bons). Par ailleurs le management a régulièrement vendu en décembre, peut être que c’était pour faire leurs cadeaux de noël mais je n’aime pas trop et ça me met mal à l’aise.
- vente de Wavestone 20 x 29,60, pour acheter Accenture 4 x 251,95 $. Oui Accenture est bien plus chère, et oui on est au plus haut, mais c’est un peu plus qualitatif tout de même, et en fait j’aurais dû le faire dès le départ. Une belle valeur US en PEA, ça ne se refuse pas ! Et le Dollar est plutôt bas ;-)
- achat de Fabasoft AG: 2 x 47,40. Histoire d’initier une position sur cette très belle valeur que j’aurais aimé découvrir plus tôt. C’est cher mais très qualitatif, et encore petit.
- achat de ETF Lyxor EWLD: 5 x 20,70: dans le cadre d’une petite révision de stratégie. Après réception du virement mensuel, j’achèterai pour 100 Euros environ d’ETF World, sans me préoccuper du cours, en mode "no brainer". Pourquoi ce changement ? Car cela m’assurera un minimum de diversification géographique, un minimum de performance captée des US et des GAFAM. Ligne microscopique pour l’instant mais qui est appelée à grossir…

Actualités micro:
- Nacon et Eurofins publient au dessus des attentes.
- Lumibird en ligne après un beau T4 et un retour à la croissance organique. Lumibird est par ailleurs intéressée pour acheter Cilas (lasers et optronique pour la défense). A première vue et au doigt mouillé, l’acquisition semble faire sens, compte tenu de leurs activités respectives (Lumibird ayant déjà un pied dans la défense).

https://www.capital.fr/entreprises-marc … as-1391476

Objectif: se tenir tranquille jusque la fin du mois !

Bonne soirée à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #15 27/02/2021 20h57

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour, voici le bilan du mois de février

*Bilan du mois écoulé

Tout d’abord finalement je n’ai pas pris de HRS, car ils ont terminé les souscriptions avant que je n’ai pu lire la doc (et j’aime bien avoir une idée de ce que j’achète quand même).
Néanmoins ce que j’imaginais s’est produit: explosion à la hausse car tout le monde n’avait pas été servi. Bon peu importe… ç’aurait été amusant pour spéculer, mais pour le long terme il y aura d’autres AK, et puis j’aurais eu quoi ? 2 actions ? ;-)

A part ça encore un mois un peu fou… A mi - mois le portefeuille faisait une superbe performance, dans la lignée des mois précédents, et puis patatra, on a acté la fin de l’épidémie, ça y est c’est fait ! Du coup on anticipe une forte reprise, de l’inflation, des hausses de taux, et des banques centrales acculées entre QE et respect de leur cible d’inflation.
Cette fois on y est, la grande rotation sectorielle ! Fin du cycle "croissance" et début d’un cycle "value".
Donc on balance la tech, la santé, et les valeurs "vertes"… le marché veut de la bonne grosse cyclique, de la minière, de l’auto et de la bancaire, du risque que diable !

Pas de bol pour le portefeuille qui en est gorgé justement, de tech et de santé, et qui pleure des larmes de sang depuis deux semaines… Heureusement qu’il me restait encore quelques cycliques que je n’avais pas balancées, cela sauve un peu mon mois.

Quoiqu’il en soit une belle leçon d’humilité, et une ode à la diversification !

*Actualité des sociétes:

- Siemens Healthineers sort un Q1 canon (+13,13% en comparable). Fort recovery du diagnostic, bonne croissance des autres branches, et révision des perspectives à la hausse. Pour l’instant la thèse se déroule sans accroc…
https://cdn0.scrvt.com/ec41840e14df5219 … tement.pdf

- Dassault Systèmes publie des résultats 2020 mi figue, mi raisin (avec une bonne génération de cash tout de même). Croissance en ligne mais bénéfices en berne.  Le marché a apprécié les perspectives 2021 et a acheté, du moins dans un premier temps:
https://investor.3ds.com/fr/highlights-q4-2020

- Pharmagest confirme son bon second semestre et ses perspectives après un solide T4 (+8% de croissance sur l’année).  Néanmoins la croissance a déçu visiblement car le cours est sous pression depuis, il avait pris trop d’avance avec le T3. Pas grave, cela reste très honorable, on garde !
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 20_def.pdf

- BNP Paribas fait preuve d’une bonne résilience, compte tenu du contexte, avec une baisse modérée du RN, et un retour du dividende. Le marché a apprécié:
https://invest.bnpparibas.com/resultats

- Sanofi sort des résultats solides, portés par Dupixent et les vaccins, avec 6,9 Bn de FCF notamment. Des médicaments vont arriver sur le marché chinois en 2021, par contre ils souffrent dans le diabète:
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T4-2020

- Streamwide fait un très bon S2, avec une accélération de la croissance déjà élevée (+37% FY). Du tout bon !
https://www.streamwide.com/wp-content/u … 21-vUS.pdf

- Total dans le dur en 2020, forcément, mais les perspectives s’éclaircissent avec la remontée du pétrole et le bilan reste solide:
https://www.total.com/system/files/docu … 020_fr.pdf

- Air Liquide résiliente en 2020, continue à son train de sénateur, investit dans la croissance verte et est optimiste pour 2021. Depuis ça baisse, visiblement ça a déçu le marché, ou alors elle est balancée avec les etfs verts/hydrogène ?
https://www.airliquide.com/fr/investiss … nuels-2020

- Amundi sort son meilleur trimestre historique au T4, fait un exercice 2020 très résilient, se développe en Chine et créé une branche dédiée à la commercialisation de ses solutions IT. Moi, j’ai apprécié mais pas Mr Market. Je ne comprends pas à vrai dire:
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … estre-2020

- Euronext fait un très bon exercice 2020, merci la volatilité. Accueil circonspect du marché, soit on craint le retour à la normale, soit dans l’attente de l’AK pour le rachat de Borsa Italiana (ou bien les deux, ou la hausse des coûts d’endettement…)
https://www.euronext.com/en/investor-re … 20-results

- Lectra sort des résultats résilients, et surtout rachète son principal concurrent, l’américain Gerber Technology:
https://www.lectra.com/sites/lectra.com … fy2020.pdf
https://www.itespresso.fr/press-release … technology

- GN Store Nord a souffert en 2020 dans les appareils auditifs, mais cartonne dans l’audio. Retour à une forte croissance prévu pour 2021:
https://www.gn.com/-/media/Files/Financ … t-2020.pdf

- Biosearch sous OPA, comme déjà évoqué. J’ai vendu.

- Ipsen fait du Ipsen… La publi a d’abord été achetée avant d’être vendue (comme d’hab, ceux qui attendaient l’occasion de sortir, je suppose).  On a touché la MM200 et la grosse oblique baissière et c’est reparti fort à la baisse. Si j’avais été devant mon PC j’en aurais vendu mais ce n’était pas le bon jour, dommage. Toujours en croissance dans l’oncologie, mais le smecta souffre car les gens ont moins la gastro avec les mesures d’hygiène. Gageons qu’une fois vaccinés, les "bonnes habitudes" reviendront et la gastro avec elles ! Les génériques n’en finissent pas d’arriver, mais Ipsen ambitionne néanmoins de la croissance en 2021.
La dette diminue fortement à 0,6 x EBITDA, ce qui permettra d’acheter des munitions pour le pipeline.
Le lien vers les résultats, bien caché sur leur site:
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … pour-2021/

- L’Oreal sort des performances exceptionnelles en 2020, compte tenu du contexte, et ne cache pas son enthousiasme pour la "libération" en 2021:
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … nuels-2020

- Legrand fait une fin d’année en demi teinte, et reste prudent pour 2021 => Le marché est décu et sanctionne:
https://www.legrandgroup.com/fr/actuali … uelle-2020

- Schneider très résilient en 2020 (marges, FCF…) et très optimiste pour 2021:
https://www.se.com/ww/fr/about-us/inves … esults.jsp

- Michelin sauve l’essentiel et fait mieux que ses pairs, attend une amélioration en 2021 et un retour à la normale en 2022:
https://www.michelin.com/finance/result … s-annuels/

- Publi bien accueillie pour Danone, qui a souffert en 2020, mais les perspectives s’améliorent un peu:
https://www.danone.com/content/dam/dano … Y_2020.pdf

- Thermador fait une belle année 2020 (progression du CA, RN +10%), le plus dur va être de maintenir cette performance en 2021:
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 21_18h.pdf

- Eurofins se renforce dans la recherche de médicaments avec Beacon Discovery:
https://www.eurofins.com/media-centre/p … 021-02-18/

- Biomerieux sort des bons résultats pour 2020 (on s’en doutait) et affiche sa confiance pour 2021 avec 5 à 8% de croissance annoncée. Le marché n’adhère pas et vend, puisque c’est covid et le covid c’est fini:
https://www.biomerieux.com/sites/corpor … y_2020.pdf

- Bureau Veritas accuse une forte baisse du RN, mais génère plein de cash et se désendette, tout en affichant sa confiance pour la suite:
https://group.bureauveritas.com/fr/inve … financiers

- Axa sort des résultats corrects, mais collectionne les coûts "exceptionnels", un peu comme chaque année en fait… Retour du dividende et résultats bien accueillis:
https://www.axa.com/fr/investisseurs/pr … -resultats

- Véolia redémarre au T4, et aurait bien grignoté la dette sans le rachat des 30% de Suez. Là aussi de la confiance pour 2021… Sinon le conseil de Suez refuse l’OPA, on ne s’y attendait pas du tout à celle là :-D :
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … -25_FR.pdf

- Alors que le marché n’en veut plus, Viscofan, décidément très bien gérée, fait une très bonne année 2020, puisque les résultats correspondent quasiment au consensus 2021, pour l’EBITDA (25,7% de marge !), l’EBIT et le RN. Par ajouter l’insulte à l’injure, ils prévoient encore de la croissance pour 2021:
https://public.viscofan.com/investor-re … T20_EN.pdf

- Vidrala fait une légère décroissance du CA en 2020 (-2%), mais les résultats sont bien supérieurs aux attentes (+10% de RN notamment), et la dette baisse nettement à 0.8X EBITDA. du tout bon ! Le marché achète et moi aussi.
https://www.vidrala.com/default/documen … y_2020.pdf

- Enfin pour clôturer le mois, Fabasoft fait un bon T3 et est très bien partie pour dépasser le consensus actuel pour son exercice 2021, mais elle se fait balancer avec l’eau du bain de la tech:
https://www.fabasoft.com/group/Fabasoft … 0_2021.pdf

*Les tops du mois
- StreamWide: +27,10% très bonne publi, poursuite de la tendance haussière. C’est couillon je m’étais allégé justement…
- Lectra: +16,56% OPA sur son concurrent. C’est couillon je m’étais allégé justement…
- Axa: +15,57% bonnes publis des financières + rotation sectorielle. Je pensais très fort à alléger mais la perf de la BNP entre temps m’a fait réfléchir…

*Les flops du mois
- Biomerieux: -15,59% fin du covid + rotation sectorielle
- Pharmagest: -12,89% publi décevante pour une valo tendue + rotation sectorielle. Fallait vendre la publi…
- Legrand: -8,44% le marché est déçu par les perspectives prudentes.

*Les mouvements du mois

Achat:

- GN Store Nord: 5 x 535,40. Avec Essilor j’avais les yeux, maintenant j’ai les oreilles, il ne me manquera plus que les dents (apparemment les dents c’est en Suisse donc pas en PEA) ! Première valeur danoise en portif, et pas la dernière je pense ! Plus sérieusement: le secteur est évidemment porteur (la silver économy d’une part, et d’autre part les progrès techniques et de miniaturisation devraient permettre une plus large adoption des appareils auditifs). Les marges et la rentabilité supérieures à la concurrence. Bon track record de croissance (envion 10% par an), pour partie en organique, et pour partie avec des intégrations réussies, et gros efforts de R&D, donc cela devrait continuer.  L’activité "audio" (les casques) a explosé en 2020 et compensé le ralentissement de l’audition (impact covid). Une fois l’épidémie jugulée, l’audition devrait repartir tandis que l’audio devrait rester dynamique (on va continuer le télétravail, la vidéo conférence etc), d’ailleurs ils attaquent des marchés connexes tels que la VC justement.
La rentabilité élevée s’explique pour partie par un business model asset light (ils n’ont pas de boutiques par exemple), ce qui peut être un risque potentiel (moindre contrôle de la distribution). M’enfin pour l’instant cela ne semble pas leur nuire…
Dernier point qui m’intéresse, car en PEA (donc dividende imposé à la source): ils complètent le dividende par des rachats d’actions.  Ce n’est pas donné mais la qualité se paie, donc je me suis pincé le nez et j’y suis allé…

- Amundi: 3 x 65,20. Les résultats sont bons et j’ai arbitré depuis la BNP.
  Je pense que la gestion d’actifs a plus d’avenir que la banque de détail.
  Comme d’habitude avec un très mauvais timing, puisque BNP s’est envolée et Amundi baisse, je n’ai toujours pas compris pourquoi ;-)

- Viscofan: 2 x 58.2. Renforcement sur la bonne publi.

- Vidrala: 2 x 95.9. Renforcement sur la bonne publi. (je n’en voulais qu’une mais j’ai cliqué trop vite…Et comme ça a continué de monter, je l’ai gardé jusque la clôture)
 
Vente:

- Biosearch: 100 x 2,115. Sous OPA.

- BNP Paribas: 6 x 44,03. CF Amundi. Même si elle fait preuve d’une belle résilience, la renta reste molle et surtout je n’y comprends rien aux banques… Peut être que l’on va voir des hausses de taux bientôt, peut être … ou pas !

- MGI Digital: 2 x 54,40 et 2 x 60,10: j’ai continué à me désengager progressivement alors que l’on arrivait vers le niveau auquel les dirigeants ont cédé leurs parts à Konica Minolta. Depuis c’est retombé, donc pour l’instant j’ai raison… Il m’en reste encore deux.

- SAP: 3 x 103,56. J’ai allégé SAP en micro PV de 1%. Ma thèse n’a pas évolué mais simplement à l’époque j’en avais pris plus que je n’aurais souhaité, car Binck n’appliquait pas la loi pacte et je n’étais pas certain de revoir les frais. Vu que Saxo applique bien les 0.5%, j’en profite pour redimensionner la ligne à la taille qui me convient. Tant que ça montait, j’ai laissé courir, mais il n’y a pas de raison qu’elle soit plus grosse qu’un Dassault Systèmes par exemple, qui est une bien plus forte conviction pour moi.
Et graphiquement c’était assez moche…

- Biomérieux: 1 x 119,20 puis 2 x 108,40. Le marché a considéré un game over pour le covid, en constatant les effets de la vaccination. Voyant la tournure des évènements j’ai allégé dans la chute en espérant que les 110 Euros allaient tenir. Ca n’a pas tenu et je me suis fait stopper sur les actions restantes. Le bilan du voyage doit être une perte de quelques euros.
Je n’ai pas racheté sur les bons résultats, car comme je l’avais écrit lors de mon achat initial, je n’étais de toutes façons pas très à l’aise avec la valo. Si c’est effectivement la fin du covid, le cours devrait rester relativement sous pression dans les mois qui viennent. Par ailleurs, je préfère attendre que la poussière retombe après l’épidémie.
En effet, les activités "non covid" ont décru en 2020, probablement une conséquence de l’épidémie mais ça reste à confirmer. Et géographiquement, l’Asie n’a pas brillé, ce sont donc 2 points à surveiller, qui me font douter.  Par ailleurs, si le S1 sera relativement facile (on va continuer à tester), les comparables pour le S2 vont être assez exigeants, donc les taux de croissance en YtY assez moches. Pas sûr que le marché apprécie…
D’ailleurs la publi, après avoir été achetée, a fait pschiiiiit, le marché semblant partager mon analyse…
Bref, wait and see ! J’en reprendrai sûrement quand le couteau se sera planté.

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 25321 Euros pour 20392 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 135,8 (+0,45%)
- TRI depuis ouverture: 15,15%
- Cash dispo: 1152 Euros

On ne va pas se mentir, j’ai pris la rotation dans les dents et c’est mauvais, mais bon la tech ne pouvait pas monter jusqu’au ciel et on ne peut gagner à tous les coups.
Le CAC40 GR doit faire 5,5% et l’ETF World 2,6%.

Bonne journée à tous

Edit: j’ai oublie l’achat systématique de 5 parts d’ETF WORLD Lyxor, comme prévu

Dernière modification par Nemesis (28/02/2021 13h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 25/03/2021 14h25

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour tout le monde,

Alors que je pensais en avoir terminé avec l’Italie, une nouvelle venue s’est immiscée dans mon portefeuille à l’insu de mon plein gré, la coquine…

Achat donc de 36 actions Technogym SPA à 9,849 Euros ce matin, sur la publication de résultats, très correcte de mon point de vue. Comme je ne l’ai pas vue mentionnée sur le forum, petite introduction rapide, un peu au même format que Sicit:

1) L’activité: qu’est ce qu’ils font ?
Technogym est un producteur italien de matériel de sport/gym: les machines que l’on trouve en salle de sport, ou dans les centres de rééducation / kiné. Depuis un certain temps ils investissent aussi dans le numérique, avec une appli (coaching etc), de l’IOT, vos data dans le cloud etc etc… Bref les truc à la mode et rien d’exceptionnel.
Ils se distinguent par un positionnement haut de gamme, et se prétendent leader de leur marché (comme tout le monde ?).

2) La dynamique: est ce que ça croît ?
Jusqu’au Covid, oui, on était sur du "mid single digit" comme on dit dans le jargon, et cette croissance se répercutait positivement sur les marges. La tendance était portée par l’attention au bien être, être en forme, prendre soin de son physique etc …
Tous ceux qui vivent en ville ont constaté l’éclosion de salles de sport un peu partout ces dernières années. Évidemment 2020 aura été une année difficile, avec les salles de sport fermées et les hôtels peu fréquentés, donc les clients ne se sont pas bousculés pour acheter du matériel, rien de surprenant.

Le CA baisse de 23% et le résultat d’exploitation de 50%. Les ventes d’appareils pour l’utilisation à domicile ont explosé (+70%), mais n’ont pas suffi à compenser la chute du B2B.
Le cours de bourse aura été logiquement malmené…

3) Et les finances alors ?

Ces dernières années, l’activité était très rentable, conséquence probable du positionnement haut de gamme, avec des marges d’EBITDA > 20% et des marges d’exploitation > 15%, pour une rentabilité des capitaux propres > 30%.
2020 est moins jolie forcément, néanmoins malgré la chute du CA on a encore 19% de marge d’EBITDA et 10% de marge d’exploitation, ce qui reste tout à fait honorable pour une année sinistrée. Par ailleurs la génération de cash a été bonne et on termine l’année en trésorerie nette de 59 millions (4 millions fin 2019), le bilan est donc sain.

4) Est ce que c’est cher ?
Bah comme souvent, ça dépend :-)
Si l’on considère 2020 et sauf erreur de ma part, on a EV/EBITDA = 19 et EV/EBIT = 34.
Par contre si l’on considère 2019, on serait à 12xEBITDA et 17xEBIT, nettement plus raisonnable.
Pour 2021 le consensus prévoit pour l’instant un retour vers des résultats et des multiples intermédiaires (15xEBITDA et 21xEBIT).

Pourquoi on achète alors ? La thèse
Le management est très optimiste et anticipe un retour démultiplié de la tendance lourde du "wellness" une fois que l’on sera sorti de l’épidémie. Ils visent un quasi doublement du CA (2020) à horizon 2024, avec un retour à la normale du B2B et une focalisation accrue sur le sport à la maison.

Pour ma part, je suis un peu plus tempéré, un retour aux marges et au taux de croissance historique pour les années qui viennent me suffira amplement, et devrait permettre une hausse du cours.
Et puis à part Total et Thalès, je n’ai pas grand chose pour jouer la reprise.

Et quel plaisir lorsque je me dirai que je m’enrichis en voyant les gens courir ou soulever de la fonte à la salle, en passant devant la vitrine… Franchement, ça n’a pas de prix :-D

Même si c’est anecdotique, pour les amateurs de dividende ça crache environ 1% de rendement habituellement, et ils prévoient un dividende gonflé sous stéroïdes en 2021, pour compenser l’absence de dividende en 2020.

Résultats 2020:
Press release financial results 2020 | Technogym Corporate

A part ça, et comme je suis tombé dessus par hasard, j’en parle: une autre valeur de qualité dans le même esprit sport / bien être (genre Thule Group), mais malheureusement pas éligible au PEA (siège social en Suisse):
Fenix Outdoor, qui me semble de qualité et à prix raisonnable.
Avis aux amateurs, en CTO…

PS: je précise pour les pratiquants de fitness à fleur de peau avec le (re) (re?) confinement, que les remarques un peu taquines n’ont qu’une vocation humoristique, ayant moi même pratiqué à mon heure, avant de passer à un autre sport: les couches et les biberons.

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #17 31/03/2021 21h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour, voici le bilan du mois de mars 2021

*Bilan du mois écoulé

Un mois relativement calme, porté par l’optimisme de la reprise, notamment aux US, bien que marqué par le ping pong entre les techs/growth et les cycliques/value (je pique l’expression à CroissanceVerte).
La rotation / consolidation des techs a continué mais bien moins violemment qu’en février, en tout cas pour mon portefeuille, le NASDAQ restant lui sous pression.
On reconfine l’Europe, mais on s’en moque car on anticipe l’après crise, donc ça ne change rien.
Les taux long ont continué de monter… peu importe puisque les banques centrales ont confirmé leur politique accommodante pour "longtemps".
Des usines automobiles sont à l’arrêt faute de puces, mais ce n’est pas grave car on considère que c’est temporaire (pas si certain alors que l’on digitalise absolument tout, mais passons…).
Les Américains et les Chinois échangent des noms d’oiseaux, mais la guerre commerciale est terminée puisque Trump n’est plus là.
En résumé, les planètes sont alignées et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

*Actualité des sociétés:

- Thales, après avoir sauvé les meubles en 2020, présente un solide carnet de commandes et affiche sa confiance pour 2021:
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … nuels-2020
Par ailleurs, le groupe va fournir les systèmes biométriques de contrôle des entrées/sorties en France:
https://www.usine-digitale.fr/article/t … s.N1073964
Gageons qu’ils vont bien réussir à mettre la patte dans le pot de confiture du pass (-eport ?) sanitaire aussi…  (cf le message relatif au flicage de la population d’il y a un an).

- Eurofins sort de superbes résultats 2020. Un peu comme pour Biomérieux, le plus dur va être atterrissage post covid:
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

- Royal Unibrew très résiliente en 2020, malgré l’impact du virus sur les bars et l’évènementiel:
https://investor.royalunibrew.com/syste … 020_UK.pdf

- Lumibird plutôt résiliente en 2020, avec 11% de marge opérationnelle courante, malgré la baisse du CA, et un RN plombé par une fraude dans une filiale. L’optimisme est de mise pour 2021, alors que le Q4 a vu un retour à la croissance et que l’intégration d’Ellex est sur les rails:
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 020_FR.pdf

Par ailleurs, elle rachète les activités télémètre laser de défense de SAAB, ce qui semble cohérente avec sa stratégie de consolidation de son marché.  Environ 10 Mln de CA "à très bon prix" d’après le dirigeant:
https://www.capital.fr/entreprises-marc … ab-1395683

- Schneider prend une participation dans Uplight (logiciels pour les régies d’électricité):
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 951724.php

- Circa group: un nouveau venu dans la chimie verte, dossier potentiellement intéressant:
https://www.formule-verte.com/lgo-circa … en-bourse/

- Ipsen communique sur l’approbation d’un générique de Lanreotide au Danemark. Donc de la concurrence pour leur blockbuster Somatuline => le marché fait la moue:
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … s-2021.pdf
Par contre Cabometyx a été approuvé par la CE pour le traitement du cancer du rein => le marché est content:
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … presse.pdf

- Somfy publie des résultats superbes, ils annoncent que si la croissance va se poursuivre, les marges ne pourront se maintenir à ce niveau exceptionnel, car il faudra bien désserrer la vis sur les coûts:
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … le-en-2021

- Verimatrix sort des résultats décevants, pour ne pas dire mauvais (CA en baisse et pertes):
Le management a bien communiqué sur les signatures de contrat au T4, mais a "oublié" de préciser qu’ils rataient l’objectif de CA. Si le résultat opérationnel progresse effectivement, la société reste en perte (même en enlevant l’exceptionnel), et brûle du cash, ma thèse est donc invalidée.
Le management promet du bonheur en 2021 mais les promesses n’engagent que ceux qui les croient…Pour l’instant on reste à l’écart.
https://investors.verimatrix.com/fr/financial-results/

- Essilor fait un bon S2.
RN en berne mais FCF stable par rapport à 2019 et 1 Mrd de dette en moins.  Retour à la normale en vue pour 2021:
https://www.essilorluxottica.com/fr/res … nuels-2020
Par ailleurs l’UE a autorisé le rachat de GranVision.

- Tinexta conforme aux attentes pour 2020, mais surtout prévoit une grosse croissance pour 2021 - 2023 avec 18% de CAGR. Yapluka… :
https://www.tinexta.com/conference-call … sults-2020

- Sanofi + TranslateBio démarrent les essais cliniques pour leur vaccin Covid à ARN. Mieux vaut tard que jamais ? Le newsflow semble s’améliorer pour notre fleuron national:
https://www.sanofi.com/fr/media-room/co … 00-2191846

- Je découvre par hasard que MGI Digital avait publié ses comptes en février. Ce n’est pas sur leur site, ou alors c’est moi qui ai un problème:
https://www.boursedirect.fr/fr/actualit … 6266255461
Ceci explique la chute du titre, après la poussée de fièvre. Le genre de truc qui m’énerve …

- Sicit Group publie des résultats plutôt bons avec une forte croissance du CA et du résultats opérationnel.  Par contre le cash net diminue sur fond de copieux dividendes et surtout de gros investissements. Le marché a apprécié…
https://www.sicitgroup.com/wp-content/u … _ENG-1.pdf

- Zignago Vetro: conforme aux attentes et plutôt résilient, avec de bonnes performances au T4 et un retour à la normale en 2021. Comme un peu tout le monde finalement ?
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 3_2021.pdf

- Danone vire son PDG et le marché salue. Si cela peut mettre fin au drama, ce sera déjà pas mal, car c’est fatiguant à force…

- Tout va bien pour Accenture qui publie un très bon T2, affiche un carnet de commandes record (donc une croissance qui devrait encore accélérer) et revoit une nouvelle fois ses perspectives à la hausse:
https://investor.accenture.com/filings- … ports/2021
Par ailleurs il ne se passe pas une semaine sans qu’ils annoncent une petite acquisition …

- Comme prévu, Wedia sort des résultats en forte progression en 2020, et reste abordable. Il n’y a plus qu’à confirmer en 2021 désormais:
https://www.actusnews.com/news/68286-20 … ra2020.pdf

- Streamwide sort de très bons résultats, le levier opérationnel jouant à plein, et affiche sa confiance pour 2021. Fallait pas alléger ?
https://www.streamwide.com/wp-content/u … 021-FR.pdf

- Pharmanutra: résultats un peu mitigés de mon point de vue. Une déception concernant le CA qui progresse "seulement" de 5% en 2020, alors que l’on pouvait espérer mieux après les résultats à 9 mois. Cela s’explique en partie par un comparable très exigeant au T4 2019. A relativiser néanmoins, car si l’Italie ne fait que +3%, l’international fait +13%, or c’est là que se joue l’avenir… Par ailleurs, ça ne devient que meilleur au fur et à mesure que l’on descend dans le compte de résultat (EBITDA +18%, RN +37%).
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 0final.pdf

- Siemens Healthineers lève 2,73 milliards pour financer le rachat de Varian.
https://www.morningstar.com/news/dow-jo … l-increase
Réaction d’abord épidermique du marché aux AK, avec un gap baissier de 3% à l’ouverture, et puis on s’est rappelé qu’on était déjà au courant en fait :-)

- Esker: on connaissait déjà le CA 2020, mais on découvre que le REX est un poil au dessus des attentes (+10% vs 2019 et +12% de marge) et surtout les perspectives 2021 sont confirmées à +15% de CA.
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … uels-2020/

- Pharmagest: résultats plutôt bons, avec "seulement" +8% de CA, mais +14% de croissance de l’EBITDA:
  https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 20_def.pdf
Par ailleurs elle rachète son distributeur en région parisienne:
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … DI_def.pdf

*Les tops du mois
- Accenture à +13.82%, qui ne cesse de se réviser à la hausse.
- L’Italie en général (Zignago, Sicit, Tinexta, Pharmanutra), avec que des bons résultats !

*Les flops du mois
- Streamwide (-13.30%), qui consolide malgré ses bons résultats et ses bonnes perspectives. On est peut être allé un peu haut un peu vite ?
- Vérimatrix (-11.0%), résultats décevants.

*Les mouvements du mois

Achat:
- Thales 1 x 79,92 : petit renforcement pour acheter la résilience du carnet de commande et l’optimisme affiché pour 2021. Ils ne font pas que de l’aéronautique, et les avions vont bien finir par revoler…

- GN Store Nord 3 x 467,1 DKK: ça a corrigé fort le jour de la publi d’Amplifon, alors que plus ou moins toutes les valeurs growth dévissaient. Dans la mesure où l’on avait un support et la MM200 sous les pieds, je me suis dit que ça allait tenir. J’aurais pu l’avoir à 450 en attendant encore une journée, mais bon ça a tenu, et c’est bien l’essentiel (en tout cas pour l’instant).

- Royal Unibrew 2 x 293 DKK: comme déjà évoquée. Belle boîte, belle résilience, bons résultats, et un potentiel avec la "libération".

- Technogym 36 x 9.849: comme déjà évoquée.

- Talenom 10 x 11: qui consolide le marché des cabinets de compta indépendants en Scandinavie, par petites acquisitions, à prix raisonnable. De la croissance, de bonnes marges, grosse renta et trésorerie nette, pour une activité résiliente… Tout ce que j’aime en somme ! Je profite de la correction en cours et du retour sur la MM200 pour commencer une micro ligne, appelée à grossir.   Première valeur finlandaise ! Une idée piquée à elo90 il me semble.

Vente:
- Vidrala 1 x 100,8 (PV 7%): alors que l’on touchait le haut de son canal, j’ai vendu l’action "en trop" achetée le mois précédent, encaissant ainsi quelques euros de PV.

- Ipsen 4 x 68,35 (MV 27%) : alors qu’Ipsen communiquait sur l’autorisation d’un générique concurrent de la Somatuline, j’ai commencé à concrétiser les pertes et allégé, pour deux raisons:
  a) je me suis dit que dans ce contexte, les acheteurs n’allaient pas se bousculer, alors autant libérer du cash.
  b) surtout je m’aperçois que je n’ai plus vraiment de thèse d’investissement, à part que ce n’est pas cher et qu’on espère une acquisition pertinente ou une découverte majeure rapidement. Je me suis dit que dans la mesure où je n’étais pas capable d’expliquer en quelques mots ce que je faisais encore sur le dossier, il était préférable d’alléger.

- Vérimatrix 120 x 2,72 (PV 10%): cf au dessus. Je l’ai achetée en espérant de la croissance et des bénéfices au S2, et ni l’un ni l’autre ne furent au rendez vous. Et comme ce n’était pas en solde et que je n’avais pas envie de voir jusqu’où on allait creuser en me retrouvant en perte, j’ai vendu. On surveillera les prochaines publis…

- Danone 2 x 59,34 (PV 0.5%): revoyant mon PRU, j’ai commencé à m’alléger doucement sur Danone… Si je ne doute pas qu’une fois les restaurants rouverts, le cours retrouvera des couleurs, comme déjà évoqué je souhaite la remplacer par des dossiers plus qualitatifs, probablement Chr Hansen et/ou Symrise, ou encore Novozymes (quand ils auront retrouvé la marche avant). Je l’avais achetée pour le côté défensif pendant la pandémie mais finalement elle n’aura pas défendu grand chose…  Bon au moins on aura eu un dividende en 2020 :-)

Trading / AR:
- Esker: vendu 1 action à 206 et racheté sur le rebond à 190,60, histoire de ne pas avoir l’impression de totalement subir la correction des techs.
  Je n’ai pas osé retenter le coup lors de la seconde baisse car elle allait publier, et il ne faut pas être trop gourmand avec ce genre de titre chouchou du marché :-)

- Somfy: vendu 1 action à 136 (j’ai eu un flash et vu qu’on allait consolider vers les 120), rapidement regretté, et racheté à 144 sur les excellents résultats. Bref une connerie => Bravo l’artiste !
La société a de bons fondamentaux, est bien valorisée mais pas non plus excessivement, et est assise sur une colline de cash de 500 millions désormais. Un beau catalyseur potentiel s’ils trouvent quelque chose d’intelligent à faire avec !

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 27029 Euros pour 20892 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 142,15 (+4,68%)
- TRI depuis ouverture: 17,57%
- Cash dispo: 1244 Euros

Plus hauts historiques, mais je sous performe encore l’ETF World et le CAC40GR, les mêmes causes produisant les mêmes effets qu’en février, mais en bien moins violent cette fois.
Sauf erreur Le CAC40 GR doit faire +6,7% et l’ETF World +6,5%.

Bonne journée à tous

[Edit] J’ai encore oublié l’achat de 5 parts d’ETF World Lyxor, dès réception du virement mensuel. La preuve que je le fais mécaniquement ;-)

Dernière modification par Nemesis (01/04/2021 11h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 07/04/2021 13h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour,

Pour ceux qui comme moi sont intéressés par le secteur de la nutraceutique (BioGaia / Probi / BioSearch / Pharmanutra etc etc), je vous invite à jeter un coup d’oeil à Labomar SPA.

Je n’ai pas vu l’IPO en octobre 2020, ils ont pris 50% depuis le point bas (les résultats 2020 sont bons). Bonnes marges bien qu’inférieures aux meilleurs élèves, bonne rentabilité, pas de dettes (merci l’IPO), et une internationalisation en cours, après une acquisition au Canada. Prix encore raisonnable pour le secteur à 15 x EBITDA 2020 et environ 12 x EBITDA 2021.

Seul bémol il faut en prendre par paquet de 250, donc pas possible pour moi car je ne mettrai pas un ticket à 2500 Euros dessus ! Dommage…

Mais bon je partage car ça peut intéresser quelqu’un… Chacun fera ses devoirs ;-)

Bonne journée

Dernière modification par Nemesis (07/04/2021 13h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #19 01/05/2021 14h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour, voici le bilan du mois d’avril

*Bilan du mois écoulé

Pratiquement un copier - coller du mois de mars, encore plus calme. On monte lentement mais sûrement dans une espèce de douce torpeur, en digérant les publications, dans l’ensemble de bonne facture. Et en fin de mois quand la Fed parle on remet un coup de pression sur l’inflation et les taux et on tape sur les valeurs de croissance aux valos tendues. Le CAC s’en fout de par son biais "value", mais pas mon portefeuille …
Cet environnement ne me convient pas trop bien: alors qu’il faudrait patienter gentiment et regarder le spectacle je ne peux m’empêcher de faire des conner achats (cher, du coup).

Actu macro:
La reprise se concrétise aux US, et on continue d’anticiper la poursuite de ce fort mouvement, avec l’été et les déconfinements à venir en Europe. Moderna nous dit que son vaccin fonctionne sur le variant indien (probablement que Pfizzer aussi du coup), donc on continue de considérer l’épidémie comme derrière nous, en attendant un hypothétique super variant qui n’arrivera peut être jamais.

Mais du coup si l’économie redémarre fort, l’inflation et les taux continuent d’être au centre des préoccupations, alors que l’Europe n’est pas encore libérée et que les plans de relance ne sont pas encore déployés.
Même si j’adhère plutôt à l’idée que l’inflation ne sera que temporaire, du temporaire de plusieurs mois voire années, c’est long à l’échelle des marchés, et la position des Banques Centrales pourrait tout de même vite devenir intenable.
Bon, surtout aux US pour la FED, on peut faire confiance à l’Europe pour ne pas repartir trop fort… Europe pour laquelle je suis de moins en moins optimiste: on risque de "subir" l’inflation du boom économique des US et de la Chine, sans redémarrer aussi fort.
En en 2022 on va reparler dette avec les nordistes qui voudront économiser et les sudistes qui voudront prolonger l’happy hour avec les petits cocktails gratuits.
Qu’est ce que tout ça va donner !?! On a inversé le paradigme "bad news is good news": si ça va mieux les Banques Centrales risquent de nous enlever les roulettes et on a peur de tomber car on ne sait pas pédaler tout seul…
Donc je m’attends pour les mois qui viennent à un dilemne entre la peur du resserrement monétaire / hausses de taux, et les bons chiffres de l’économie réelle qui pousseront à la hausse, en l’absence de cygne noir.
Par ailleurs on voit des publis de bonne facture vendues, des valeurs sur leurs plus hauts historiques qui "plafonnent", j’ai un peu l’impression que l’on danse sur un volcan tout de même, et tout cela me met mal à l’aise.

*Actualité des sociétés:

- Air Liquide quasi flat en publié et en légère croissance organique au T1, plombée par l’Oil&Gas:
https://www.airliquide.com/fr/investiss … estre-2021

- Amundi en négociations exclusives pour racheter Lyxor pour 825 Mlns
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … n-de-Lyxor
Ainsi ils devraient avoir une place prépondérante sur le marché européen des ETFs (derrière BlackRock et devant la DB) => bonne nouvelle
Par ailleurs ils font état de résultats records au T1, portés par la hausse des marchés, mais d’une décollecte nette, notamment en Chine - liée à des changements réglementaires il paraît - donc à surveiller.
https://le-groupe.amundi.com/Sites/Amun … estre-2021

- Antares Vision, au détour d’un communiqué sur sa participation à la traçabilité des vaccins, annonce une forte croissance du carnet de commande (36% ou 14,4% en organique):
https://fr.antaresvision.com/upload/blo … _Final.pdf
Pour le moment, le plan se déroule sans accroc :-)

- Biomerieux se fait dégommer sur son T1 après un PW, conformément à mes craintes: la croissance va ralentir car la demande liée au Covid ralentit, notamment aux US.
Avec la vaccination qui progresse, on peut s’attendre à la même évolution en Europe dans les mois qui viennent. Il restera les émergents, mais les volumes sont inférieurs …
Bref le marché n’a pas aimé… On fait quand même 10% en reporté et 16,5% en organique mais "it’s all about the forecast, stupid!"
https://www.biomerieux.com/en/biomerieu … ess-review
Bon après, de mauvaises nouvelles pour Biomérieux, ce sont de bonnes nouvelles pour l’économie réelle ? wink

- Bureau Veritas renoue avec une bonne croissance organique, et grosso modo les niveaux du Q1 2019. A peu près toutes les lignes de business en croissance à part l’Oil & Gas:
Par ailleurs ils reprennent le M&A avec quelques acquisitions dans la cybersécurité et les ENR par exemple.
https://group.bureauveritas.com/fr/inve … financiers

- Danone sort un T1 mauvais, sur fond d’alignement des planètes: base de comparaison défavorable, surstockage des clients au T1 2020, FX, problème pour "alimenter" la Chine en nutrition spécialisée (ce qui m’inquiète le plus à vrai dire), eaux toujours sous pression avec les confinements.
Même si on pouvait s’y attendre, ça fait mal, et la comparaison avec Nestlé, qui publie un bon T1, fait encore plus mal. Du coup effectivement les problèmes ne semblent pas seulement conjoncturels:
https://www.danone.com/fr/investor-rela … enter.html

- Dassault Systemes solide mais un peu mou du genou sur la croissance (+3% en publié et +9% à change constant).
Par contre les marges s’améliorent fortement et la forte génération de cash permet de réduire significativement la dette (d’environ 500 millions, soit le quart de l’endettement net):
https://investor.3ds.com/index.php/stat … 52a67eb8d4

- Envea sort des résultats annuels 2020 peu enthousiasmants, qui dénotent au milieu des publis du T1, mais qui ne changent rien à ses fondamentaux de mon point de vue.
(CF la file dédiée pour ceux que cela intéresse)
https://www.envea.global/fr/rapports-fi … uels-2020/

- Esker publie un très bon T1 et revoit ses perspectives légèrement à la hausse à +16% de croissance visés pour l’année
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2021/

- Euronext en légère croissance au T1 2021 malgré la baisse des revenus de trading, liée à la chute de la volatilité, compensée par les acquisitions. EPS en légère hausse.
Résultat opérationnel en légère baisse vu que les acquisitions sont moins rentables que le business historique, mais cela diminue la dépendance aux revenus de trading, et ça c’est bien.
L’EBIT est aussi plombé par les coûts du rachat de Borsa Italiana. Franchement vu le T1 2020 exceptionnel je m’attendais à bien pire…
Par ailleurs et surtout on en sait d’avantage sur le financement du rachat de Borsa Italiana:
1.8 Mrds de dette nouvelle et 1.8 Mrds d’AK (avec DSP pour les actionnaires existants).
D’ailleurs ils ont eu l’élégance de fournir les résultats du Q1 de Borsa Italiana, plutôt solides également.
Publi d’abord vendue, puis achetée, peut être le début d’un changement de dynamique pour le titre, maintenant que les conditions sont connues ?
https://www.euronext.com/en/investor-re … 21-results
Je pense souscrire à hauteur de mes droits.

- Fagron publie un T1 peu enthousiasmant, avec un CA en décroissance (bien qu’en croissance à TCC), -5% ou +5% selon comment on veut voir le verre. L’Europe souffre de la situation sanitaire (les médecins prescrivent moins, étant occupés à autre chose), tandis que les Amériques sont plombées par les FX. On paie la forte exposition au Bresil notamment. Publi d’abord mal accueillie par un -10% puis un peu rachetée…
Pour ma part, bien que déçu, je pars du principe que les vents contraires sont conjoncturelles et devraient aller en s’atténuant => on garde.
https://investors.fagron.com/press-rele … 48-million

- La dynamique 2020 se prolonge début 2021 pour Ipsen en croissance modérée, en ligne avec les attentes:
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … pour-2021/

- Kambi PLC sort un T1 plutôt bon de mon point de vue (+55% de CA), un EBIT en hausse de 173% et une marge de 43,2%. Moi j’ai acheté la publi mais le marché l’a vendue, et pas qu’un peu. Il y a la perte de DraftKings en fin d’année mais ce n’est pas une info nouvelle.
On a une incertitude sur les législations aux US dans les états de New York et de Floride, c’est probablement ça qui pèse, ou juste la croissance qui déçoit.
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-q1-report-2021

- Lectra redémarre fort au T1 avec 9% de CA en comparable, de retour au niveau du T1 2019, alors qu’en Europe cela reste poussif.
9,5 millions de FCF qui viennent se cumuler à la trésorerie avant le rachat de Gerber. La force tranquille…
https://www.lectra.com/sites/lectra.com … t12021.pdf

- La crise est effacée pour LVMH qui repasse en croissance par rapport à 2019 et repart de l’avant. Impressionnante machine de guerre tout de même !
On se demande un peu pourquoi acheter autre chose ?
https://www.lvmh.fr/actionnaires/agenda … stre-2021/

- L’Oreal, comme LVMH, revient à la croissance avec un fort redémarrage dans les zones où l’épidémie est bien gérée:
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … estre-2021

- Lumibird publie une forte croissance (66%) au T1 grâce à l’intégration d’Ellex Medical. En organique, ça fait moins rêver à +3,2% (+5% à change constant).
Il y a du mieux mais les restrictions pèsent encore…

- Michelin a tenu sa journée investisseur le 8 avril: retour au CA de 2019 pour 2023 (!) et 5% de croissance au delà, dans l’impression 3D Metal (Addup) et la mobilité hydrogène (Symbio).
Je pense que l’on espérait un retour à la normale plus rapide car les perspectives ont été vendues.
Par ailleurs, ils signent un T1 honorable, avec des volumes en hausse mais plombé par les FX. On est en croissance par rapport à 2020 mais pas par rapport à 2019.
Fort recovery sur les camions mais pas encore les véhicules de tourisme. Attention aux semi - conducteurs et au coût des matières premières…
Un point intéressant concernant la santé du secteur aéronautique: mars a vu les plus fortes ventes de pneus pour l’aviation depuis le début de la crise sanitaire. Recovery en vue pour l’aérien ?
https://www.michelin.com/documents/info … mars-2021/

- Nacon annonce l’achat du studio lyonnais Passtech:
https://ml.globenewswire.com/Resource/D … f06ce1d1d6
Par ailleurs ils dépassent leurs objectifs annuels avec un CA de 178 millions, après un superbe exercice.
Toute la question est de savoir si cela est soutenable hors pandémie / confinement ? (et si c’est réellement la fin des confinements…)
Il y a un risque de "Biomerieusation" avec la réouverture des économies, mais ils affichent leur confiance en tout cas.
Du coup je n’ai pas renforcé et j’attends de voir…
https://corporate.nacongaming.com/ca-t4-20-21/

- Novozymes sort un Q1 honorable avec 3% de croissance organique, portée par les émergents et la Chine (une fois n’est pas coutume).
Belle efficacité opérationnelle avec de superbes marges ! Le marché a acheté et on casse les plus hauts historiques:
https://investors.novozymes.com/files/d … cement.pdf
Il faut dire que les biocarburants sont encore convalescents, par ailleurs j’avais lu qu’ils fournissaient les enzymes pour le recyclage des plastiques (carbios et consorts), cela devrait être de sympathiques leviers de croissance pour les années qui viennent, et moi j’ai bien envie de jouer cette thèse !

- Probi fait une très bonne publi (+9% de CA en publié et +20% en comparable).
Les planètes semblent alignées, et les divers partenariats devraient soutenir la croissance…
https://www.probi.com/media/qqgdbssk/pr … 21-eng.pdf

- Royal Unibrew en pleine forme malgré la pandémie, avec un peu moins de 10% de croissance du CA, des marges et une guidance en hausse et quasi +20% d’EPS. Impressionnant…
https://investor.royalunibrew.com/news- … -statement

- Sanofi fait aussi un début d’année relativement solide, peu ou prou flat, selon si l’on considère les FX, avec une forte croissance de Dupixent qui compense la baisse en médecine générale (gestes barrière etc).
Là encore une forte génération de cash qui permet de réduire fortement la dette…
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T1-2021

- SAP revoit ses objectifs annuels à la hausse. La thèse se déroule plus vite que prévu (pour l’instant):
SAP Announces Preliminary First Quarter 2021 Results, Raises Full-Year Outlook | SAP News Center

- Schneider en pleine forme et en forte croissance (+13,5% en organique), porté par les méga tendances sur ses marchés (pourquoi n’en ai je pas pris plus !?!):
https://www.se.com/ww/en/assets/564/doc … s-2021.pdf

- Sicit publie de nouveau une croissance à deux chiffres au T1 à +11,9%, avec +17% pour les biostimulants, et toujours de la décroissance pour les retardateurs de plâtre (-10.1%).
A noter que la croissance est essentiellement portée par l’Asie, ce qui semble démontrer la pertinence de l’implantation à venir du site de production en Chine.
Le cours décolle et moi je sens que je tombe amoureux ;-)
Cerise sur le gâteau mise en avant dans la publi: il semblerait qu’ils profitent de l’inflation, dans la mesure où ils ne voient pas d’impact (pour l’instant) sur le prix des résidus de tannerie, mais où leur production de biocarburant profite d’un environnement de prix plus élevés !
https://www.sicitgroup.com/en/double-di … s-q1-2021/

- Talenom commence bien l’année avec +17% de croissance des ventes. Quelques petites acquisitions annoncées récemment et une révision des objectifs à la hausse.
Publi néanmoins vendue, certes après une envolée lyrique de 40% du cours après mon achat…On conserve.
https://www.talenom.fi/en/releases/tale … condition/

- Thales mettrait en vente l’activité de signalisation ferroviaire.
Je ne vois pas cela d’un mauvais oeil dans la mesure où ce n’était pas bien rentable et où ça renforcera le bilan du groupe, par ailleurs c’est le pôle identification numérique qui m’intéresse sur le dossier.
D’un autre côté avec la transition écologique, le ferroviaire a peut être plus d’avenir que l’aviation ?
https://www.boursorama.com/bourse/actua … 521500c998

- Thermador sort une performance remarquable au T1 (+28% de CA), toujours porté par la thématique du confort de l’habitat:
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 21_6pm.pdf

- Comme Thermador, Somfy sort un T1 exceptionnel (+29%), mais prévient que les approvisionnements en semi conducteurs vont peser sur la suite.
Publi froidement accueillie, malgré le gros chiffre. Je suppose que le marché n’aime pas qu’on lui mette le nez dans les problèmes ?
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … ouvernance

- Total de retour sur les niveaux d’avant crise, impressionnant là encore, puisque la mobilité et les marges de raffinage sont toujours très impactées.
Les cours du pétrole et du gaz remontent, mais les économies restent, renforçant la performance opérationnelle.
Par ailleurs on connaît pour la première fois l’EBITDA des renouvellables, ce qui est appréciable.
https://www.total.com/system/files/docu … 021_fr.pdf

- Veolia et Suez ont trouvé un accord après relèvement de l’offre, et tout le monde semble content: les parties prenantes, l’Etat, les fonds d’investissement.
Accord salué par le marché, désormais rien ne s’oppose à un retour vers les sommets pour Veolia.
Suez passera de 17 à 7 Mrds de CA, et Veolia de 27 à 37 Mrds, il n’y aura donc plus tellement photo entre les deux, surtout à l’international.
https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html
Suez sort par aileurs un (très ?) bon Q1.

- Vidrala solide mais peu enthousiasmante, avec un CA en légère décroissance (-3,6%), mais des résultats en amélioration (+9,7% d’EPS), et moins de dette:
https://www.vidrala.com/default/documen … 1_2021.pdf

- Viscofan toujours en forme avec 2,8% de croissance publiée mais surtout +10% en comparable, tout comme l’EBITDA et le RN => Tout va bien.
Par ailleurs la dette diminue encore fortement donc ils vont pouvoir faire des emplettes…
Publi vendue par le marché, peut être parce que c’est défensif… Franchement la bourse c’est à n’y rien comprendre parfois.
https://www.viscofan.com/

- Zignago Vetro sort un Q1 correct, toujours en recovery et en légère croissance malgré la pandémie (+1%), mais surtout + 18% d’EBIT, et une dette en légère diminution par rapport à fin 2020:
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 4_2021.pdf

*Les tops du mois

- Talenom (+25%) qui a redémarré fort après la conso (fallait en prendre plus !)
- Veolia (+21,18%) qui sabre le champagne.
- Esker (+16%) idem Talenom.

*Les flops du mois

- Presque tous mes achats scandinaves du mois (Kambi -17,82%, Chr Hansen -8,35% et Probi -7,09%)
- Nacon -8,21%. Je suppose qu’elle est considérée comme valeur Covid ou confinement. Ou alors ce sont des arbitrages vers Big Ben… Peu importe.
- Total (-6,09%) & Michelin (-5,63%): pour Michelin on redescend des sommets où on était allé un peu vite, pour Total je comprends moins.

*Les mouvements du mois

Des mouvements pas très heureux ce mois ci, avec souvent de la précipitation / impatience… Néanmoins sur la plupart des dossiers il suffit de laisser compoter gentiment je suppose.

Achat:
- Fagron 6 x 19,16: avant la publi, parce qu’elle revenait vers la zone des 19 euros qui fait support depuis le krach Covid, et qu’à ce prix là je la trouvais attractive. La suite m’a donné tord…
- Antares Vision 28 x 11,20: déjà évoquée. Depuis ça monte, je ne peux pas tout rater non plus ;-)
- Total 4 x 37,925: je sais que j’ai écrit souhaiter m’en séparer et cela n’a pas changé, car je reste circonspect sur les fondamentaux LT. Mais je pense tout de même qu’avec la reprise économique cet été et le rebond du pétrole, on devrait revoir des niveaux de cours plus élevés.  Par ailleurs l’OPEP semble vouloir y aller doucement avec l’augmentation de la production, ce qui est plutôt rassurant.
- Chr. Hansen: 2 x 626,20 DKK: à force d’en parler, et agacé de la voir remonter depuis les 500DKK, j’ai fait un achat d’impatience sur la publi (plutôt honorable de mon point de vue), qui à peine mon ordre exécuté au plus haut du jour, a été vendue en masse. ô Ironie !  C’est hors de prix mais j’aime beaucoup ce business, qui me semble positionné sur des méga tendances.
- Probi 6 x 506 SEK: j’ai craqué sur la bonne publi du T1, quitte à la suivre autant en avoir en portefeuille => micro ligne. Elle apporte un peu de diversification géographique, et dilue le risque avec Pharmanutra.
Depuis elle consolide, mais rien d’alarmant.
- Kambi Group PLC 3 x 510 SEK: j’ai acheté la publi que j’ai trouvée plutôt bonne, et commencé une micro ligne. Depuis, on est en chute libre…Pas grave, c’est un achat "casino" un peu pour le fun, ça ne peut pas descendre sous 0, on verra bien.
- Lyxor UCITS ETF PEA MSCI World 5 x 22,323

Vente:
- MGI Digital 2 x 51,40: déjà évoquée. J’ai profité du rebond pour solder la ligne.
- Ipsen 2 x 77,04: j’ai continué à m’alléger après une jolie hausse alors qu’on touchait la MM200. Il me reste la moitié de la ligne que j’entends conserver en mode wait&see désormais. Evidemment depuis que j’ai capitulé et commencé à alléger, elle monte…
- Michelin 1 x 125,90: allègement parce que des usines auto sont à l’arrêt faute de puces, parce que ça bloquait sous les plus hauts historiques après un beau rally et que la journée investisseurs fut vendue (alors qu’elle sont souvent achetées <=> on vend du rêve).  Je suppose qu’on espérait un retour plus rapide au niveau de 2019. Les 5% de CAGR annoncés post 2023 sont honorables, mais 2024 c’est encore loin et beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là. Donc j’ai pensé qu’on retournerait consolider plus bas => allégé. Pour l’instant à raison, mais la roue tourne vite.
- Pharmanutra 5 x 37: léger allègement (20% de la ligne), pour 3 raisons:
  1) elle a fait une belle progression fin 2020 et comblé une partie de son retard de valorisation par rapport à ses pairs (une partie seulement).
  2) malgré tout le bien que j’en pense, cela reste une société quasiment mono produit, et l’expérience Ipsen m’aura appris à me méfier de ce genre de boîte.
  3) Pour financer l’achat de Probi, et rééquilibrer un peu le risque.
- DSP Euronext 3 x 10,08: j’aurais voulu en acheter 2, mais n’ayant pas le droit en PEA j’en ai vendu 3, pour arriver à un multiple de 5 et souscrire à l’AK…

Trading / AR:
- Alfen: acheté 2 x 66,0 puis revendu 2 x 66,50. Histoire de suivre les copains du forum et rentrer sur la consolidation. On a d’abord tenu la MM200 (bien) avant d’échouer sous l’oblique baissière (pas bien).  J’attends donc que Mr Market se décide…

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 28645 Euros pour 21492 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 147,38 (+3,76%)
- TRI depuis ouverture: 19,18%
- Liquidités: 1301 Euros

Plus hauts historiques, toujours un peu plus d’affection pour les values/cycliques que les growth, mais  ça s’équilibre et le mouvement s’atténue encore ce mois ci.
Sauf erreur, Le CAC40 GR doit faire +3,57% et l’ETF World +1,96% (je reviens au coude à coude !).

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (01/05/2021 14h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #20 07/05/2021 17h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bon un peu dégouté …J’ai découvert récemment la société espagnole, ProEduca Altus, active dans l’enseignement à distance, notamment en Espagne et Amérique Latine. Inutile de vous expliquer pourquoi c’est porteur et va le rester…

Je découvre avec effroi qu’elle n’est pas référencée chez Saxo ! Et pas envie de payer 200$ le référencement !

Mais je suggère car elle pourrait intéresser quelqu’un. Dans le même thème j’ai vu Netex, active dans le logiciel pour l’e-learning. Aussi à Madrid, et non référencée par Saxo.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #21 08/05/2021 15h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

J’aime beaucoup Garo, et je la trouve très sous cotée encore. Il semble que l’optionnalité véhicules électriques ne soit pas encore bien intégré ; j’en parlais sur ma file en décembre ou janvier dans mes rentrées scandinaves de l’époque.

En vert, scandinave et pas chère j’ai rentré cette semaine Exel composites, qui fabrique la fibre de verre des éoliennes. La guidance récemment réaffirmée est "better than 2020" ce qui nous fait une EV/EBITDA 2021 toujours sous les 10 malgré la hausse depuis le début d’année.

Dernière modification par corran (08/05/2021 15h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #22 27/05/2021 00h01

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Dans la série "j’arrive un peu tard" (un peu l’histoire de ma vie boursière je crois), je viens de tomber sur Generic Sweden AB. J’ai du y passer 5 minutes pour l’instant, mais si j’ai bien compris c’est une appli de messagerie sécurisée en SAAS. Et c’est tout petit puisqu’ils ont fait 80 millions de SEK en 2020. Un comparable pertinent dans un univers plus proche serait peut être StreamWide ?
Alors que Mr Market n’en voulait plus, elle vient de prendre 50% en une semaine sur la publi du T1 (47% de croissance du CA) :-)

Bon il est peu probable que j’en prenne pour l’instant car justement cela ferait doublon avec Streamwide, enfin je crois, et elle n’est pas donnée il faut dire, d’un autre côté si elle tient ce rythme de croissance encore quelques trimestres, ce n’est pas si cher, à 32 fois EBITDA si l’on en croit ZB.

Peut être que cela intéressera quelqu’un…

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 28/05/2021 18h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   160  

Bonjour, voici le bilan du mois de mai

Certes avec une journée d’avance mais j’avais le temps et comme ça c’est fait, en espérant qu’il n’y ait pas un krach lundi :-)

*Bilan du mois écoulé

Les mois se suivent et se ressemblent… Une fin de mois encore plus ennuyeuse, puisqu’il n’y a plus de publis. On se console en regardant les dividendes tomber, néanmoins.
Sauf que ce mois - ci fut à l’envers: on a commencé par se faire peur avec l’inflation et les taux, avant de se détendre et de finir à la limite de l’euphorie sur le CAC, puisque tout monte: cycliques, financières, santé, tech…
On considère le "happy day scenario" avec alignement des planètes: forte reprise économique, certes avec de l’inflation, mais considérée comme transitoire, donc sans remise en cause du soutien des Banques Centrales à court terme. La musique continue donc de jouer…

*Actualité des sociétés:


Air Liquide: où l’on découvre qu’Air Liquide fait de la nutri - cosmétique:
https://www.info-chimie.fr/nutricosmeti … nce,113544

Axa: sort une publi correcte, conforme aux attentes avec un CA en légère décroissance en publié et en légère croissance en comparable. La gestion d’actifs en forme et les assurances dommages impactées "exceptionnellement" par la vague de froid au Texas,comme d’habitude.
Ils ont du rater le mémo comme quoi il y aurait de plus en plus d’évènements météorologiques "exceptionnels"…
Autant dire que leurs jours sont comptés au sein de mon portefeuille.
La seule raison pour laquelle je garde, c’est qu’ils bénéficieraient d’une hypothétique hausse de taux.
https://www-axa-com.cdn.axa-contento-11 … 210504.pdf

Danone: s’est trouvé un nouveau DG. Espérons que cela va donner un peu d’air au titre.

Essilor: un peu comme tous les bons élèves finalement, revient à la croissance par rapport à 2019 (+2% en organique et -3,5% en publié) au T1, alors que l’Europe n’est pas encore libérée (délivréééeee !).
https://www.essilorluxottica.com/sites/ … sion_0.pdf

GN Store Nord
: sort un bon Q1 avec 46% de croissance organique, avec le pôle Hearing toujours en souffrance à cause des restrictions, et le pôle Audio en pleine forme.
Hearing devrait redémarrer à partir du Q2 avec la vaccination, et Audio va rester en forme. Le côté bicéphale du business les aura vraiment sauvés pendant la pandémie !
25% de croissance organique attendue sur l’ensemble de l’année, et plein de rachats d’actions:
https://www.gn.com/-/media/Files/Financ … 1-2021.pdf
Publi vendue, je ne dois rien comprendre encore…

Ipsen:
Vers une nouvelle indication pour certains cancers de la thyroïde pour Cabometyx ?
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … yroide.pdf

Lectra: Feu vert au rachat de Gerber Technologies, c’est comme si c’était fait désormais.
Retour au plus haut historique…
https://www.lectra.com/sites/default/fi … 021-FR.pdf

Legrand: fait un T1 sans faute, contrairement au T4 2020: forte croissance, hausse des marges et du dividende, moins de dette, révision des objectifs à la hausse…
https://www.legrandgroup.com/sites/defa … 203321.pdf

Nynomic: forte croissance au Q1 (+48%), hausse de la marge d’EBIT qui devient sympathique à 14%, et 74 millions de carnet de commande
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

Pharmagest: très honorable avec +16% de croissance au T1 2021, dont 8% en organique.
Pourtant le marché n’en voulait toujours pas jusqu’à un début de révolte aujourd’hui ?
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 21_def.pdf

Pharmanutra: une semaine après une communication triomphale sur sa croissance à 2 chiffres en Italie au T1…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 21-ENG.pdf
…Sort une publi assez décevante, puisqu’on est à +4% corrigé des éléments exceptionnels de 2020, et en décroissance en réel. La faute au timing des commandes à l’étranger et à la covid, évidemment.
Le management affiche sa confiance pour un retour à une croissance à deux chiffres pour la suite de l’année, mais je n’apprécie pas ces méthodes. Autant dire qu’ils seront attendus au tournant pour le T2…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 521_LR.pdf

Sanofi et GSK lancent la phase 3 pour leur vaccin Covid. Le lièvre et la tortue ? Espérons qu’il restera quelques personnes à vacciner l’année prochaine quand même.
https://www.sanofi.com/-/media/Project/ … 989-fr.pdf

Siemens Healthineers: sort un Q2 de bonne facture dans la lignée du Q1, et revoit de nouveau sa guidance à la hausse avec 14% de croissance attendue.
Par ailleurs, le rachat de Varian est bouclé, l’AK est faite, et l’horizon dégagé. Alles gut !
https://www.corporate.siemens-healthine … mer-2021q2

Technogym: Bonne publi pour Technogym, avec 10,2% de croissance (13,2% à TCC). On est quasiment revenu au niveau de 2019, pas mal pour un business sinistré !
Le pôle Home Fitness / B2C continue sur sa lancée et explose à +130%, soit 40% du CA total (15% il y a un an), faisant plus que compenser le ralentissement du B2B (-18%).
B2B qui commence son recovery alors que la vaccination permet la réouverture des salles de sport. Pour le moment, tous les voyants semblent au vert pour 2021.
Par ailleurs, ils doivent bien profiter un peu des déboires de Peloton (au moins boursièrement parlant).
http://corporate.technogym.com/sites/te … 21_eng.pdf

Sauf que, la holding du fondateur a vendu environ 6% du capital à 10,81 Euros / action.
http://corporate.technogym.com/en/tgh-c … -euro-1081
Le marché a accueilli froidement la nouvelle, mettant ainsi un coup d’arrêt à la dynamique haussière.

Tinexta: signe 50% de croissance au Q1 (17% organique et 33% d’acquisitions).
La nouvelle branche cybersécurité fait 20% des revenus, avec des marges plus faibles qui pèsent sur l’EBITDA, mais amenées à progresser.
https://www.tinexta.com/en_GB/ir-comunicati-stampa
Par ailleurs on apprend que le plan de relance Européen est désormais financé, et que l’Italie et l’Espagne en seront les principaux bénéficiaires, pour investir dans - je vous le donne en mille - le numérique et les ENR ! Ce n’est peut être pas un hasard si Wiit et Tinexta explosent (ou encore Reply SPA)?

Thalès: de retour à la croissance au T1, à 0,5% publié et 2% en organique. C’est peu mais mieux que rien, alors que l’aéronautique est toujours sinistrée, ainsi que la biométrie.
Objectifs confirmés.
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … aires-du-0

Veolia: retrouve la croissance avec +2% en publié, +3% en organique, et surtout un EBITDA en hausse de 11%.
On dépasse les niveaux de 2019 alors que certaines branches sont encore en recovery.
Si rien ne change c’est une belle année qui se profile.
Par ailleurs les activités de recyclage vont profiter du cycle de hausse des matières premières, ainsi que de la transition écologique, avec par exemple le business du plastique recyclé en forme.
Le rachat de Suez sera financé en partie par une AK de 2 à 2,5 Mrds
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … -03-21.pdf

Wiit: sort une jolie publi avec une forte croissance organique (+13%), en plus de la contribution de MyLoc, achetée en fin d’année dernière, soit au total +58,5%.
Le reste du compte de résultat suit avec le levier opérationnel…
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/0 … 021-EN.pdf

*Les mouvements du mois

Achat:

- Euronext: 2 actions supplémentaires en exerçant mes droits dans le cadre de l’AK. PRU en baisse à 76,08
- Garo AB 2 x 681 SEK: déjà évoquée. Début d’une petite ligne sur la jolie publi, pour jouer la mobilité électrique.
- Nynomic AG 4 x 36,70: déjà évoquée. Début d’une petite ligne, ils m’intéressent depuis un moment.
- Wiit SPA 1 x 159,8: Début d’une petite ligne sur ce fournisseur d’infrastructure cloud, sur la bonne publi. Je crois en avoir déjà parlé sur la file car ça fait un moment qu’elle me fait envie.
J’apprécie la croissance organique, les grosses marges et la renta, ainsi que l’internationalisation en Allemagne.
Par ailleurs la valo rattrapait doucement le cours (j’ai acheté une EV projetée à 17 fois l’EBITDA, raisonnable pour de la croissance à deux chiffres).
Après 6 mois neutres elle vient de se réveiller (+20,7% en 2 semaines). Fallait en prendre plus :-D
- Alfen 1 x 68,50: finalement j’ai acheté la cassure de la méchante oblique baissière, avec une action symbolique. Comme je continue d’avoir du mal avec la valo, plutôt que de chercher le point d’entrée, j’irai tout doucement en DCA, une action de temps en temps.
- CW8 2 x 367,48: remplace EWLD (+achat systématique mensuel).

Vente:

- Sicit Group 100 x 17,50 (PV 45%): sous OPA.
- Zignago Vetro 9 x 17,16 (PV 23%): déjà évoqué. Petit allègement… Comme je n’apprends pas vite, je continue de couper les fleurs ! Mais ça va finir par rentrer à force…
- Pharmanutra 4 x 36,6 (PV 35%): déjà évoqué. Petit allègement sur la publi.
- EWLD 20 x 22,23 (PV de 4% je crois): passage sur CW8.

Trading / AR:
- Nacon achat 12 x 6,67 vente 12 x 6,93 (+4,5%). Comme Alfen, j’ai acheté la cassure de l’oblique baissière, pour le fun, et vendu la résistance. Probablement à tord vu qu’elle va publier lundi, et que ça devrait être bon (j’avais oublié) !

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 29666 Euros pour 22094 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 149,5 (+1,47%)
- TRI depuis ouverture: 19,14%
- Liquidités dispo: 3218 Euros

Plus de cash que d’habitude car je n’ai pas encore réinvesti le produit de la vente de Sicit, ce qui me va bien dans cet environnement où (presque) tout est cher. On trouvera bien un truc pour se faire peur d’ici l’été.
Sauf erreur de calcul, le CAC40 GR doit faire +4,65% (on ne l’arrête plus) et l’ETF World +0,26% (deuxième mois flat d’affilée).
Je me trouve logiquement entre les deux, ce qui me convient très bien, l’important étant d’aller sûrement.

Quelques dossiers originaux ou potentiellement intéressants à étudier:
- LeadDesk: du software pour la gestion de centres d’appels.
- Micro Systemation: j’aime bien car un peu exotique: du software pour hacker le contenu des téléphones portables, pour les enquêteurs.
- Ekopak: vient de faire une IPO potentiellement intéressante, dans le traitement de l’eau. Sujet ô combien porteur. A creuser ?
- BHG Group: du bricolage en ligne en suède (genre Leroy Merlin / Mano Mano ?)
- Green Landscaping Group AB: entretien des espaces verts en scandinavie.

La plupart ont déjà bien monté, forcément vu le niveau des marchés, mais ça peut être intéressant de les noter pour plus tard…

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (28/05/2021 18h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 03/06/2021 16h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

J’ai écrit aux relations investisseurs d’EdiliziAcrobatica et ils vont publier un communiqué d’éligibilité PEA-PME

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 04/06/2021 10h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

Nemesis, le 07/05/2021 a écrit :

Bon un peu dégouté …J’ai découvert récemment la société espagnole, ProEduca Altus, active dans l’enseignement à distance, notamment en Espagne et Amérique Latine. Inutile de vous expliquer pourquoi c’est porteur et va le rester…
Je découvre avec effroi qu’elle n’est pas référencée chez Saxo ! Et pas envie de payer 200$ le référencement !

Dispo chez DEGIRO, 4 € de courtage minimum.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de nemesis"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur