Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+3]    #1 12/02/2019 15h07

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour à tous,

Comme indiqué dans ma présentation, voici donc la file dédiée au suivi de mouvements de mon portefeuille d’actions.
Pour le moment uniquement en PEA (en espérant qu’il sera vite saturé), donc essentiellement des actions de sociétés francaises, et quelques belles européennees, en fonction des opportunités qui se présenteront.
S’il y aura peu de diversité au niveau des devises, je compte amoindrir le risque par la diversification sectorielle, ainsi que l’investissement progressif (environ 600 Euros / mois).
Par ailleurs comme vous le savez, la plupart des grosses capitalisations sont bien diversifiées géographiquement, ce qui contribue aussi à réduire le risque.

La stratégie ? Le style d’investissement ? N’étant à priori pas convaincu de la supériorité d’un style sur un autre, comme mon horizon d’investissement est assez éloigné (>10 ans), et je le confesse, ayant envie d’expérimenter, il y aura un peu de tout:
le fond de portefeuille sera constitué d’actions à dividende pérenne, relativement peu fluctuentes, ceci afin de commencer à constituer une rente. Mais il y aura aussi une poche GARP. Et je ne m’interdis pas non plus des investissements "value".
Je pense que l’essentiel est d’avoir une thèse d’investissement quand on achète une action, et de réagir si celle ci s’avère erronée ou que la situation a évolué.

On commence donc avec les mouvements de janvier (beaucoup de mouvements car j’avais des liquidités dispo et je voulais initier pas mal de lignes).
Les secteurs financiers et automobiles sont les plus représentés, ce qui est logique dans la mesure où ce furent les plus massacrés fin 2018.

Achats:
- BNP Paribas 12 x 41.04: même si les facteurs d’incertitude sont nombreux (Brexit, taux, réglementation, croissance européenne …) et que l’on ne verra plus une croissance à deux chiffres (ni même à un chiffre en fait), les banques vont continuer à gagner de l’argent encore un bon moment.
Malgré l’environnement hostile, les marges sont confortables, la renta très correcte, le taux de distribution raisonnable et le juteux dividende (rendement 7%) bien couvert par le FCF.
Je suppose qu’il y a encore un gisement conséquent d’économies par la digitalisation / l’automatisation. Avec un PER à 7 et un PBR à 0.5, la marge de sécurité m’a semblé confortable.

- AXA SA 25 x 19.282: apparemment sanctionnée pour le rachat d’XL, elle offrait un rendement attrayant ( > 6%), à priori pérenne. Personnellement, j’apprécie le recentrage sur les activités "risque", ce qui devrait la rendre moins dépendente de l’environnement de taux.

- Michelin 5 x 89.62: à mon avis injustement massacrée avec le secteur auto.
L’essentiel du CA provient du renouvellement et elle est diversifiée avec d’autres marchés spécifiques (camions, aviation, mines …).
De bonnes marges, une bonne renta, un bon pricing power, une politique d’endettement conservatrice, le tout semble très résilient …
Avec un PER < 10 et un rendement très correct d’environ 4%, une belle valeur en solde …

- Renault SA 6 x 56.99: elle a subi la double peine du ralentissement du marché auto et de l’affaire Ghosn. Je pense que Renault continuera à vendre des voitures, avec ou sans Ghosn (au contraire, cela pourrait être un changement pour le meilleur).
L’alliance tiendra d’une façon ou d’une autre, car ils ont trop à perdre en renonçant aux synergies, avec de lourds investissements à l’horizon pour la transition vers la voiture électrique/autonome.
Par ailleurs ils ne semblent pas trop mal placés sur la voiture électrique, pour l’instant (cf Zoe/Leaf).
Avec un PER à 4 et un PBR < 0.5, cela me semble une bonne candidate à une approche "value".
En attendant qu’elle remonte, le rendement devrait tourner autour de 6% pour 2018, ce qui permettra de patienter confortablement. A revendre dès qu’elle aura remonté à une valo raisonnable, car je ne suis pas du tout à l’aise avec la présence de l’état schizophrène au capital…

- Sanofi 5 x 73.09: pas grand chose à dire, si ce n’est qu’elle semble se sevrer progressivement de la dépendance au Lantus. Le plus dur semble passé et les perspectives s’améliorent.
J’ai profité d’un léger coup de mou pour en prendre une louche, pour du buy & hold (rendement 4%).

- Valeo 12 x 28.01: un timing pas très heureux sur celle ci, dû à de la précipitation ! A méditer …
Quoi qu’il en soit, la baisse me semble exagérée. Même si le marché auto ralentit en 2019, il finira bien par repartir. Le CA devrait encore être en croissance en 2018, je ne crois pas à un déclin durable de la boîte.
Par ailleurs, le mix produit me semble assez résilient à la transition vers la voiture électrique / autonome.
Bref avec un PER à 9 et un rendement qui devrait tourner vers 4% pour 2018, je prends !

- Amundi SA 6 x 50.2: de belles marges, de la renta et du rendement (> 5%), un PER à 11, avec un risque très raisonnable à mon avis.
J’assimile les gestionnaires d’actifs aux vendeurs de pelles pendant la ruée vers l’or: même en cas de baisse des marchés, ils continueront à prélever leurs frais de gestion…
Et il y a pas mal d’inertie, une fois que des fonds sont investis, donc même en cas de crise financière, je doute d’une décollecte massive.

- Legrand SA 5 x 51.76: les marges et la renta élevées, la croissance régulière, indiquent un moat, même si je reconnais volontiers ne pas bien comprendre sa nature.
La stratégie et les rachats récents me semblent pertinents, la croissance devrait donc se poursuivre.
Le PER 2018 devrait se situer vers 18 pour un rendement de 2.5%, ce qui me convient dans une optique GARP.

- Schneider Electric 4 x 60.92: ici aussi, de bonnes marges, de la renta, et un moat (au moins petit).
L’endettement est faible, le dividende bien couvert et en croissance régulière.
La stratégie me semble pertinente et l’environnement porteur (efficacité énergétique, maintenance prédictive, automatisation …). Comme pour Michelin, le tout semble robuste. A noter que 2018 devrait voir le retour de la croissance.
Avec un PER raisonnable (15), et un rendement à priori très correct (>3.5), c’est un winner !

C’est tout pour janvier, et c’est déjà pas mal :-)

J’attends avec impatience vos commentaires et contradictions concernant mes choix…

Mots-clés : action rendement, garp, marge sécurité, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 02/12/2019 13h54

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour,

En novembre, comme nombre d’entre vous, je vois la vie en vert…
Les valeurs qui plombaient le portefeuille ont bien repris du poil de la bête, sur fond de regain d’intérêt pour les small caps:
Aures est maintenant à -6% sur PRU, Prodways à -11%, Lumibird à -7%. Et Ipsen est repassée en vert, ça y est on n’a plus peur des génériques !
Pourvu que ça dure :-)

Concernant les mouvements, deux achats depuis le dernier post:
- Euronext NV: 5 x 69.55 : je l’avais dans le collimateur depuis un moment, même si j’arrive après la bataille et la hausse significative depuis le début de l’année.
Néanmoins nous avons là de (très) grosses marges et une belle renta, à des multiples raisonnables par rapport à ses pairs, et un rôle à jouer dans la consolidation des bourses européennes.
D’ailleurs la semaine suivant mon achat SIX Group s’est positionné sur la Bourse de Madrid, ce qui risque de précipiter un peu les choses … On va bien voir.

- Generix Group: 60 x 5.6 : sur la très bonne publi du S1. Ce qui me plaît: un secteur porteur (logistique, gestion de la supply chain) + plate forme logicielle en mode SAAS (donc revenus récurrents), augmentation du CA modérée mais régulière (environ 10% / an ces dernières années).
Le gros des investissements dans la plate forme _auraient_ été réalisés sur 2016/2017 et l’heure _serait_ maintenant à l’amélioration de la profitabilité, avec une forte augmentation des marges au S1.
Bref une histoire de croissance rentable, à suivre …

Apport de 300 Euros, pour 1045 Euros de cash dispo.

Bonne journée !

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #3 03/01/2020 01h08

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour et bonne année à tous,

Chose promise, chose due ! Voici le reporting annuel 2019, et l’occasion de faire un bilan de cette première année boursière…

Tout d’abord, la composition du portefeuille, par montant investi:


Ipsen est donc la première ligne, à presque 10% du portefeuille, après les renforcements successifs à la baisse. Il va me falloir décider si je continue de renforcer, ce qui augmentera son poids dans le portefeuille, ou bien si je me contente d’attendre une hypothétique remontada.

Ensuite, la composition du portefeuille par PV latente:


A part Ipsen, les MV latentes ne m’inquiètent pas trop. On notera la belle performance d’Envea, ainsi que le retour en grâce des financières, notamment la BNP, en fin d’année.

* Sur la performance globale:
La valeur de part fait +23.5% sur l’année. Au 31/12, le portefeuille est valorisé 16668 Euros pour 14442 Euros versés (et 1017 Euros en cash après un nouvel apport de 300 Euros).
Ce n’est pas fou, mais ça me satisfait pleinement pour une première année. C’est sûr qu’un ’all in’ sur le CAC en janvier aurait fait mieux, mais je relativise, compte tenu:
- de mon manque d’expérience, je me considère toujours en apprentissage
- du fait que j’ai investi progressivement, donc les opportunités se sont faites plus rares au fur et à mesure de la hausse, en cours d’année.
- que certaines small caps entrées en fin d’année offrent néanmoins de bonnes performances (Mersen ou Generix par exemple), donc mon stock picking n’est pas complètement nul non plus :-D

* Concernant les dividendes, en 2019, 260 Euros ont été perçus. Je m’attends à un peu plus de 400 euros en 2020 (grosso modo 3% de rendement), qui seront réinvestis bien sûr.

* Concernant la diversification sectorielle, je crois que tous les secteurs sont plus ou moins représentés, avec notamment plus de représentants de l’industrie du logiciel qu’en juin.

* Sur la diversification géographique, le portefeuille est franco français, mais j’ai donné l’explication en intro de la file.

* Sur la sensibilité au cycle économique, étant précisé qu’il s’agit d’une appréciation toute personnelle, je considère:
- Fortement cycliques (7 valeurs): Aures, BNP, Lumibird, Mersen, Prodways, Total, Wavestone
- Modérément cycliques (13 valeurs): Air Liquide, Amundi, Dassault Systemes, Envea, Euronext, Generix, Lectra, Legrand, LVMH, Michelin, Nexity, Schneider, Thermador
- Faiblement cycliques ou acycliques (10 valeurs): Axa, Bureau Veritas, Essilor, Eurofins, Ipsen, L’Oreal, Orange, Pharmagest, Sanofi, Thales

*Sur la taille des sociétes en portefeuille:
- Grosses capitalisations (14 valeurs): Air Liquide, Axa, BNP, Dassault Systemes, Essilor, L’Oreal, Legrand, LVMH, Michelin, Orange, Sanofi, Schneider, Thales, Total
-  Capitalisations moyennes (6 valeurs): Amundi, Bureau Veritas, Eurofins, Euronext, Ipsen, Nexity,
-  Petites capitalisations (10 valeurs): Aures, Envea, Generix, Lectra, Lumibird, Mersen, Pharmagest, Prodways, Thermador, Wavestone

Les tops:
- être entré sur les marchés après une correction, coup de bol !
- avoir vendu Renault sur un rebond, alors que les nuages s’amoncelaient
- globalement satisfait de la compo actuelle du portefeuille, je dors bien avec !

Les flops:
- ne pas avoir allégé Ipsen alors que je revoyais mon PRU après plusieurs renforcements. Maintenant je suis coincé entre vendre en MV, conserver la MV, ou la surpondérer franchement et prendre un risque si un autre cygne noir se manifeste.
- avoir allégé Sanofi alors que la tendance était à la hausse et que cela voulait être une valeur de rendement / buy and hold.
- les frais: environ 180 Euros de frais tout de même sur l’année, soit plus de 1% du montant investi. J’ai délibérément passé beaucoup de petits ordres pour constituer des lignes, mais il va falloir optimiser cela à l’avenir, en diminuant la granularité des ordres.

Lessons learned:
- Ne pas acheter de sociétés n’ayant pas démontré leur capacité à être rentable (Prodways)
- Approfondir autant que possible l’analyse, rechercher toute l’information disponible (notamment creuser les raisons pour lesquelles une valeur semble bon marché, parfois le marché a raison)
- Ne pas renforcer à la baisse trop rapidement (ex: Ipsen, Aures). Fondamentalement ce n’est pas grave de manquer un creux de -10%. Par contre si elle va à -50% ça devient dur de suivre si l’on a renforcé trop tôt.

Watchlist: Esker, Sartorius Stedim Biotech, Biomerieux, Microwave Vision, EasyVista, Biosynex (pari sur l’amélioration de la renta ?), Vinci ou Aena, SAP, Amadeus, Safran (attente de visibilité), Airbus, Imerys (recovery)

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #4 03/01/2020 13h06

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   646  

Bonjour Nemesis, félicitations pour votre portefeuille
Je ne peux que renforcer le message de LeZig, la gestion de son portefeuille par les PRU (qui ressort de la lecture de votre file) est le piège classique de l’investisseur débutant (l’autre piège étant le rendement des dividendes).
A un instant T, pour chacun de vos titres vifs, vous devez vous poser la question : est-ce que cette société est susceptible de créer de la valeur ? Autrement dit, si vous n’en aviez pas, est-ce que vous investiriez maintenant ? Et est-ce une meilleure opportunité par rapport à d’autres titres ? Si la réponse est non ou "je ne sais pas", alors il faut vendre (ou au moins ne pas renforcer)
Même si c’est dur du fait des biais d’ancrage et de l’aversion à la perte, le fait que en ayez précédemment acquis 50% plus cher ou 50% moins cher ne devrait pas influencer votre décision. Les activités et les perspectives des entreprises évoluent dans le temps, regarder ses PRU c’est s’enfermer dans une analyse du passé qui peut avoir perdu toute actualité

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #5 12/11/2020 15h59

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour,

Je continue mon exploration de la cote européenne avec deux achats hier sur Xetra, de la tech et de la santé (j’aime bien la tech et la santé…) :

- SAP SE 6 x 99,99: Pour ceux qui suivent le dossier, SAP s’est pris une grosse claque après un profit warning lors de la publication du T3. La conjoncture provoque un certain attentisme des clients, ainsi qu’une baisse des revenus liés aux transactions (notamment SAP Concur, relatif aux voyages/notes de frais). Par ailleurs et surtout, la société annonce une accélération de sa transition vers le cloud, ce qui va peser sur les marges et le CA pour les deux années à venir (au moins, ils annoncent la couleur !), puisque les revenus issus du cloud sont reconnus en différé par rapport à des licences classiques, on connaît la musique…
Le marché n’a donc logiquement pas apprécié ! A long terme néanmoins, cela augmentera la récurrence du CA, et le "volume" potentiel total d’affaires, la société proposant l’infrastructure en plus de l’application.
Toute la question étant de savoir si leurs clients actuels vont tous bien vouloir les suivre sur ce chemin, ou bien si ce sera l’occasion de changer de crèmerie…
Cela je n’en sais rien, néanmoins:
  - la société reste incontournable sur le marché des ERP et conserve un moat.
  - malgré une légère érosion des marges, elle reste très rentable (avec un ROIC d’environ 14% pour 2020 et un ROA très honorable d’environ 10%)
  - l’endettement est très raisonnable avec une grosse génération de cash flow en 2020. On devrait finir l’année vers 0.8x EBITDA, ce qui laissera la porte ouverte à de la croissance externe.
  - en dehors de la transition accélérée vers le cloud, certains aspects du dossier sont conjoncturels (les services et les revenus de transaction) et devraient remonter la pente dans les années qui viennent
  - à 25 fois les bénéfices ou 13 fois l’EBITDA 2020, c’est raisonnablement abordable je trouve.

Donc je considère que l’on a un potentiel point d’entrée sur cette grosse valeur de la tech européenne, l’une des rares qui puisse vaguement se comparer aux géants américains. Ah oui je pense aussi que tout le monde n’aura pas forcément envie d’héberger ses données chez un GAFAM, même si c’est peut être un autre débat.

- Siemens Healthineers 15 x 39,46: alors ici nous avons un spin off de Siemens (qui reste pour l’instant largement majoritaire néanmoins), qui produit notamment des équipements d’imagerie médicale, mais a aussi une division dédiée au diagnostique. A l’instar des Philips ou Medtronic, elle fait partie des valeurs de la santé qui n’ont pas profité du Covid, mais en ont plutôt souffert, j’y vois donc une petite opportunité.
L’exercice 2020 aura été en demi teinte, à peu près flat, avec un business d’imagerie très résilient, alors que le business du diagnostique souffre. En effet celui ci repose sur la vente de réactifs, ce qui est bien normalement car récurrent, néanmoins le Covid a conduit à une moindre prise en charge des pathologies "classiques" en 2020, donc un ralentissement de l’activité de cette branche. Par contre le T4 aura été plutôt bon avec une remontée du carnet de commande, et des perspectives plus encourageantes pour l’année 2021.
Enfin, en 2019 la société a pris une position intéressante sur la chirurgie non invasive assistée par robotique, avec le rachat de Corindus, et elle réalise une acquisition transformante en 2020, avec l’achat de Varian, société leader en radiothérapie, ce qui donnera une position très forte en oncologie. Le cancer ayant malheureusement de beaux jours devant lui à priori, le potentiel de croissance est conséquent…
Par ailleurs et même si cela reste anecdotique, la société propose depuis quelques moins un test covid, qui ajoutera un peu de CA à la branche diagnostique.

Donc on obtient:
  - un secteur résilient et porteur d’avenir
  - un CA plutôt en tendance croissante
  - une dimension conjoncturelle au ralentissement, qui se résorbera lorsque le covid sera sous contrôle (on ne pourra pas repousser la prise en charge des autres pathologies ad vitam aeternam), et les hôpitaux vont apprendre à s’organiser avec.
  - de gros efforts de R&D (environ 10% du CA), afin de maintenir une bonne position concurrentielle et défendre les marges
  - des marges très honorables (environ 10% de marge nette)
  - une rentabilité très correcte (ROIC vers 10~12% et ROA à 6~7%)
  - une valorisation élevée mais pas délirante pour le secteur (PER à 24 et EV/EBITDA à 14)

Dans les comparables en Europe, nous avons Philips et Elekta (enfin je crois). J’ai hésité avec Philips qui se paie un peu moins cher, mais je trouve le dossier Siemens un poil plus qualitatif (meilleures marges et renta), j’apprécie le business et les acquisitions récentes. Après peut être que je finirai avec les deux en portif, on ne sait jamais :-)
Elekta est selon moi trop petite par rapport au couple Varian + Siemens, après je ne connais pas personnellement les produits donc peut être qu’elle tirera son épingle du jeu. Dans le doute, je privilégie Goliath à David :-)

Un peu de lecture sur le sujet:
https://www.evaluate.com/vantage/articl … varian-buy

Enfin j’ai allégé un peu la BNP en vendant 4 actions à 42,13, soit le tiers de la ligne, en PV de 2% environ. Je me suis dit qu’après avoir fêté Biden et le vaccin, on allait se pencher sur les détails, que cela allait prendre du temps de vacciner tout le monde et de sortir de la crise, et que la seconde vague continue d’accélérer aux US par ailleurs…
Bref, les cycliques ne sont pas encore tirées d’affaires, à mon avis, et on va revoir des corrections (-5% aujourd’hui pour la BNP).
J’hésite à alléger d’autres dossiers mais je n’ai pas eu trop le temps de me pencher sur la question, malheureusement…

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+1]    #6 07/01/2021 19h33

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   646  

En Espagne comme dossiers intéressants vous avez :
- Cellnex, en solde en ce moment
- Laboratorios Rovi
- Faes Farma
- Agile Content

Pour jouer la recovery du tourisme :
- Aena
- Amadeus IT

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #7 27/02/2021 20h57

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de février

*Bilan du mois écoulé

Tout d’abord finalement je n’ai pas pris de HRS, car ils ont terminé les souscriptions avant que je n’ai pu lire la doc (et j’aime bien avoir une idée de ce que j’achète quand même).
Néanmoins ce que j’imaginais s’est produit: explosion à la hausse car tout le monde n’avait pas été servi. Bon peu importe… ç’aurait été amusant pour spéculer, mais pour le long terme il y aura d’autres AK, et puis j’aurais eu quoi ? 2 actions ? ;-)

A part ça encore un mois un peu fou… A mi - mois le portefeuille faisait une superbe performance, dans la lignée des mois précédents, et puis patatra, on a acté la fin de l’épidémie, ça y est c’est fait ! Du coup on anticipe une forte reprise, de l’inflation, des hausses de taux, et des banques centrales acculées entre QE et respect de leur cible d’inflation.
Cette fois on y est, la grande rotation sectorielle ! Fin du cycle "croissance" et début d’un cycle "value".
Donc on balance la tech, la santé, et les valeurs "vertes"… le marché veut de la bonne grosse cyclique, de la minière, de l’auto et de la bancaire, du risque que diable !

Pas de bol pour le portefeuille qui en est gorgé justement, de tech et de santé, et qui pleure des larmes de sang depuis deux semaines… Heureusement qu’il me restait encore quelques cycliques que je n’avais pas balancées, cela sauve un peu mon mois.

Quoiqu’il en soit une belle leçon d’humilité, et une ode à la diversification !

*Actualité des sociétes:

- Siemens Healthineers sort un Q1 canon (+13,13% en comparable). Fort recovery du diagnostic, bonne croissance des autres branches, et révision des perspectives à la hausse. Pour l’instant la thèse se déroule sans accroc…
https://cdn0.scrvt.com/ec41840e14df5219 … tement.pdf

- Dassault Systèmes publie des résultats 2020 mi figue, mi raisin (avec une bonne génération de cash tout de même). Croissance en ligne mais bénéfices en berne.  Le marché a apprécié les perspectives 2021 et a acheté, du moins dans un premier temps:
https://investor.3ds.com/fr/highlights-q4-2020

- Pharmagest confirme son bon second semestre et ses perspectives après un solide T4 (+8% de croissance sur l’année).  Néanmoins la croissance a déçu visiblement car le cours est sous pression depuis, il avait pris trop d’avance avec le T3. Pas grave, cela reste très honorable, on garde !
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 20_def.pdf

- BNP Paribas fait preuve d’une bonne résilience, compte tenu du contexte, avec une baisse modérée du RN, et un retour du dividende. Le marché a apprécié:
https://invest.bnpparibas.com/resultats

- Sanofi sort des résultats solides, portés par Dupixent et les vaccins, avec 6,9 Bn de FCF notamment. Des médicaments vont arriver sur le marché chinois en 2021, par contre ils souffrent dans le diabète:
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T4-2020

- Streamwide fait un très bon S2, avec une accélération de la croissance déjà élevée (+37% FY). Du tout bon !
https://www.streamwide.com/wp-content/u … 21-vUS.pdf

- Total dans le dur en 2020, forcément, mais les perspectives s’éclaircissent avec la remontée du pétrole et le bilan reste solide:
https://www.total.com/system/files/docu … 020_fr.pdf

- Air Liquide résiliente en 2020, continue à son train de sénateur, investit dans la croissance verte et est optimiste pour 2021. Depuis ça baisse, visiblement ça a déçu le marché, ou alors elle est balancée avec les etfs verts/hydrogène ?
https://www.airliquide.com/fr/investiss … nuels-2020

- Amundi sort son meilleur trimestre historique au T4, fait un exercice 2020 très résilient, se développe en Chine et créé une branche dédiée à la commercialisation de ses solutions IT. Moi, j’ai apprécié mais pas Mr Market. Je ne comprends pas à vrai dire:
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … estre-2020

- Euronext fait un très bon exercice 2020, merci la volatilité. Accueil circonspect du marché, soit on craint le retour à la normale, soit dans l’attente de l’AK pour le rachat de Borsa Italiana (ou bien les deux, ou la hausse des coûts d’endettement…)
https://www.euronext.com/en/investor-re … 20-results

- Lectra sort des résultats résilients, et surtout rachète son principal concurrent, l’américain Gerber Technology:
https://www.lectra.com/sites/lectra.com … fy2020.pdf
https://www.itespresso.fr/press-release … technology

- GN Store Nord a souffert en 2020 dans les appareils auditifs, mais cartonne dans l’audio. Retour à une forte croissance prévu pour 2021:
https://www.gn.com/-/media/Files/Financ … t-2020.pdf

- Biosearch sous OPA, comme déjà évoqué. J’ai vendu.

- Ipsen fait du Ipsen… La publi a d’abord été achetée avant d’être vendue (comme d’hab, ceux qui attendaient l’occasion de sortir, je suppose).  On a touché la MM200 et la grosse oblique baissière et c’est reparti fort à la baisse. Si j’avais été devant mon PC j’en aurais vendu mais ce n’était pas le bon jour, dommage. Toujours en croissance dans l’oncologie, mais le smecta souffre car les gens ont moins la gastro avec les mesures d’hygiène. Gageons qu’une fois vaccinés, les "bonnes habitudes" reviendront et la gastro avec elles ! Les génériques n’en finissent pas d’arriver, mais Ipsen ambitionne néanmoins de la croissance en 2021.
La dette diminue fortement à 0,6 x EBITDA, ce qui permettra d’acheter des munitions pour le pipeline.
Le lien vers les résultats, bien caché sur leur site:
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … pour-2021/

- L’Oreal sort des performances exceptionnelles en 2020, compte tenu du contexte, et ne cache pas son enthousiasme pour la "libération" en 2021:
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … nuels-2020

- Legrand fait une fin d’année en demi teinte, et reste prudent pour 2021 => Le marché est décu et sanctionne:
https://www.legrandgroup.com/fr/actuali … uelle-2020

- Schneider très résilient en 2020 (marges, FCF…) et très optimiste pour 2021:
https://www.se.com/ww/fr/about-us/inves … esults.jsp

- Michelin sauve l’essentiel et fait mieux que ses pairs, attend une amélioration en 2021 et un retour à la normale en 2022:
https://www.michelin.com/finance/result … s-annuels/

- Publi bien accueillie pour Danone, qui a souffert en 2020, mais les perspectives s’améliorent un peu:
https://www.danone.com/content/dam/dano … Y_2020.pdf

- Thermador fait une belle année 2020 (progression du CA, RN +10%), le plus dur va être de maintenir cette performance en 2021:
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 21_18h.pdf

- Eurofins se renforce dans la recherche de médicaments avec Beacon Discovery:
https://www.eurofins.com/media-centre/p … 021-02-18/

- Biomerieux sort des bons résultats pour 2020 (on s’en doutait) et affiche sa confiance pour 2021 avec 5 à 8% de croissance annoncée. Le marché n’adhère pas et vend, puisque c’est covid et le covid c’est fini:
https://www.biomerieux.com/sites/corpor … y_2020.pdf

- Bureau Veritas accuse une forte baisse du RN, mais génère plein de cash et se désendette, tout en affichant sa confiance pour la suite:
https://group.bureauveritas.com/fr/inve … financiers

- Axa sort des résultats corrects, mais collectionne les coûts "exceptionnels", un peu comme chaque année en fait… Retour du dividende et résultats bien accueillis:
https://www.axa.com/fr/investisseurs/pr … -resultats

- Véolia redémarre au T4, et aurait bien grignoté la dette sans le rachat des 30% de Suez. Là aussi de la confiance pour 2021… Sinon le conseil de Suez refuse l’OPA, on ne s’y attendait pas du tout à celle là :-D :
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … -25_FR.pdf

- Alors que le marché n’en veut plus, Viscofan, décidément très bien gérée, fait une très bonne année 2020, puisque les résultats correspondent quasiment au consensus 2021, pour l’EBITDA (25,7% de marge !), l’EBIT et le RN. Par ajouter l’insulte à l’injure, ils prévoient encore de la croissance pour 2021:
https://public.viscofan.com/investor-re … T20_EN.pdf

- Vidrala fait une légère décroissance du CA en 2020 (-2%), mais les résultats sont bien supérieurs aux attentes (+10% de RN notamment), et la dette baisse nettement à 0.8X EBITDA. du tout bon ! Le marché achète et moi aussi.
https://www.vidrala.com/default/documen … y_2020.pdf

- Enfin pour clôturer le mois, Fabasoft fait un bon T3 et est très bien partie pour dépasser le consensus actuel pour son exercice 2021, mais elle se fait balancer avec l’eau du bain de la tech:
https://www.fabasoft.com/group/Fabasoft … 0_2021.pdf

*Les tops du mois
- StreamWide: +27,10% très bonne publi, poursuite de la tendance haussière. C’est couillon je m’étais allégé justement…
- Lectra: +16,56% OPA sur son concurrent. C’est couillon je m’étais allégé justement…
- Axa: +15,57% bonnes publis des financières + rotation sectorielle. Je pensais très fort à alléger mais la perf de la BNP entre temps m’a fait réfléchir…

*Les flops du mois
- Biomerieux: -15,59% fin du covid + rotation sectorielle
- Pharmagest: -12,89% publi décevante pour une valo tendue + rotation sectorielle. Fallait vendre la publi…
- Legrand: -8,44% le marché est déçu par les perspectives prudentes.

*Les mouvements du mois

Achat:

- GN Store Nord: 5 x 535,40. Avec Essilor j’avais les yeux, maintenant j’ai les oreilles, il ne me manquera plus que les dents (apparemment les dents c’est en Suisse donc pas en PEA) ! Première valeur danoise en portif, et pas la dernière je pense ! Plus sérieusement: le secteur est évidemment porteur (la silver économy d’une part, et d’autre part les progrès techniques et de miniaturisation devraient permettre une plus large adoption des appareils auditifs). Les marges et la rentabilité supérieures à la concurrence. Bon track record de croissance (envion 10% par an), pour partie en organique, et pour partie avec des intégrations réussies, et gros efforts de R&D, donc cela devrait continuer.  L’activité "audio" (les casques) a explosé en 2020 et compensé le ralentissement de l’audition (impact covid). Une fois l’épidémie jugulée, l’audition devrait repartir tandis que l’audio devrait rester dynamique (on va continuer le télétravail, la vidéo conférence etc), d’ailleurs ils attaquent des marchés connexes tels que la VC justement.
La rentabilité élevée s’explique pour partie par un business model asset light (ils n’ont pas de boutiques par exemple), ce qui peut être un risque potentiel (moindre contrôle de la distribution). M’enfin pour l’instant cela ne semble pas leur nuire…
Dernier point qui m’intéresse, car en PEA (donc dividende imposé à la source): ils complètent le dividende par des rachats d’actions.  Ce n’est pas donné mais la qualité se paie, donc je me suis pincé le nez et j’y suis allé…

- Amundi: 3 x 65,20. Les résultats sont bons et j’ai arbitré depuis la BNP.
  Je pense que la gestion d’actifs a plus d’avenir que la banque de détail.
  Comme d’habitude avec un très mauvais timing, puisque BNP s’est envolée et Amundi baisse, je n’ai toujours pas compris pourquoi ;-)

- Viscofan: 2 x 58.2. Renforcement sur la bonne publi.

- Vidrala: 2 x 95.9. Renforcement sur la bonne publi. (je n’en voulais qu’une mais j’ai cliqué trop vite…Et comme ça a continué de monter, je l’ai gardé jusque la clôture)
 
Vente:

- Biosearch: 100 x 2,115. Sous OPA.

- BNP Paribas: 6 x 44,03. CF Amundi. Même si elle fait preuve d’une belle résilience, la renta reste molle et surtout je n’y comprends rien aux banques… Peut être que l’on va voir des hausses de taux bientôt, peut être … ou pas !

- MGI Digital: 2 x 54,40 et 2 x 60,10: j’ai continué à me désengager progressivement alors que l’on arrivait vers le niveau auquel les dirigeants ont cédé leurs parts à Konica Minolta. Depuis c’est retombé, donc pour l’instant j’ai raison… Il m’en reste encore deux.

- SAP: 3 x 103,56. J’ai allégé SAP en micro PV de 1%. Ma thèse n’a pas évolué mais simplement à l’époque j’en avais pris plus que je n’aurais souhaité, car Binck n’appliquait pas la loi pacte et je n’étais pas certain de revoir les frais. Vu que Saxo applique bien les 0.5%, j’en profite pour redimensionner la ligne à la taille qui me convient. Tant que ça montait, j’ai laissé courir, mais il n’y a pas de raison qu’elle soit plus grosse qu’un Dassault Systèmes par exemple, qui est une bien plus forte conviction pour moi.
Et graphiquement c’était assez moche…

- Biomérieux: 1 x 119,20 puis 2 x 108,40. Le marché a considéré un game over pour le covid, en constatant les effets de la vaccination. Voyant la tournure des évènements j’ai allégé dans la chute en espérant que les 110 Euros allaient tenir. Ca n’a pas tenu et je me suis fait stopper sur les actions restantes. Le bilan du voyage doit être une perte de quelques euros.
Je n’ai pas racheté sur les bons résultats, car comme je l’avais écrit lors de mon achat initial, je n’étais de toutes façons pas très à l’aise avec la valo. Si c’est effectivement la fin du covid, le cours devrait rester relativement sous pression dans les mois qui viennent. Par ailleurs, je préfère attendre que la poussière retombe après l’épidémie.
En effet, les activités "non covid" ont décru en 2020, probablement une conséquence de l’épidémie mais ça reste à confirmer. Et géographiquement, l’Asie n’a pas brillé, ce sont donc 2 points à surveiller, qui me font douter.  Par ailleurs, si le S1 sera relativement facile (on va continuer à tester), les comparables pour le S2 vont être assez exigeants, donc les taux de croissance en YtY assez moches. Pas sûr que le marché apprécie…
D’ailleurs la publi, après avoir été achetée, a fait pschiiiiit, le marché semblant partager mon analyse…
Bref, wait and see ! J’en reprendrai sûrement quand le couteau se sera planté.

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 25321 Euros pour 20392 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 135,8 (+0,45%)
- TRI depuis ouverture: 15,15%
- Cash dispo: 1152 Euros

On ne va pas se mentir, j’ai pris la rotation dans les dents et c’est mauvais, mais bon la tech ne pouvait pas monter jusqu’au ciel et on ne peut gagner à tous les coups.
Le CAC40 GR doit faire 5,5% et l’ETF World 2,6%.

Bonne journée à tous

Edit: j’ai oublie l’achat systématique de 5 parts d’ETF WORLD Lyxor, comme prévu

Dernière modification par Nemesis (28/02/2021 13h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #8 31/03/2021 21h51

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de mars 2021

*Bilan du mois écoulé

Un mois relativement calme, porté par l’optimisme de la reprise, notamment aux US, bien que marqué par le ping pong entre les techs/growth et les cycliques/value (je pique l’expression à CroissanceVerte).
La rotation / consolidation des techs a continué mais bien moins violemment qu’en février, en tout cas pour mon portefeuille, le NASDAQ restant lui sous pression.
On reconfine l’Europe, mais on s’en moque car on anticipe l’après crise, donc ça ne change rien.
Les taux long ont continué de monter… peu importe puisque les banques centrales ont confirmé leur politique accommodante pour "longtemps".
Des usines automobiles sont à l’arrêt faute de puces, mais ce n’est pas grave car on considère que c’est temporaire (pas si certain alors que l’on digitalise absolument tout, mais passons…).
Les Américains et les Chinois échangent des noms d’oiseaux, mais la guerre commerciale est terminée puisque Trump n’est plus là.
En résumé, les planètes sont alignées et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

*Actualité des sociétés:

- Thales, après avoir sauvé les meubles en 2020, présente un solide carnet de commandes et affiche sa confiance pour 2021:
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … nuels-2020
Par ailleurs, le groupe va fournir les systèmes biométriques de contrôle des entrées/sorties en France:
https://www.usine-digitale.fr/article/t … s.N1073964
Gageons qu’ils vont bien réussir à mettre la patte dans le pot de confiture du pass (-eport ?) sanitaire aussi…  (cf le message relatif au flicage de la population d’il y a un an).

- Eurofins sort de superbes résultats 2020. Un peu comme pour Biomérieux, le plus dur va être atterrissage post covid:
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

- Royal Unibrew très résiliente en 2020, malgré l’impact du virus sur les bars et l’évènementiel:
https://investor.royalunibrew.com/syste … 020_UK.pdf

- Lumibird plutôt résiliente en 2020, avec 11% de marge opérationnelle courante, malgré la baisse du CA, et un RN plombé par une fraude dans une filiale. L’optimisme est de mise pour 2021, alors que le Q4 a vu un retour à la croissance et que l’intégration d’Ellex est sur les rails:
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 020_FR.pdf

Par ailleurs, elle rachète les activités télémètre laser de défense de SAAB, ce qui semble cohérente avec sa stratégie de consolidation de son marché.  Environ 10 Mln de CA "à très bon prix" d’après le dirigeant:
https://www.capital.fr/entreprises-marc … ab-1395683

- Schneider prend une participation dans Uplight (logiciels pour les régies d’électricité):
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 951724.php

- Circa group: un nouveau venu dans la chimie verte, dossier potentiellement intéressant:
https://www.formule-verte.com/lgo-circa … en-bourse/

- Ipsen communique sur l’approbation d’un générique de Lanreotide au Danemark. Donc de la concurrence pour leur blockbuster Somatuline => le marché fait la moue:
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … s-2021.pdf
Par contre Cabometyx a été approuvé par la CE pour le traitement du cancer du rein => le marché est content:
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … presse.pdf

- Somfy publie des résultats superbes, ils annoncent que si la croissance va se poursuivre, les marges ne pourront se maintenir à ce niveau exceptionnel, car il faudra bien désserrer la vis sur les coûts:
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … le-en-2021

- Verimatrix sort des résultats décevants, pour ne pas dire mauvais (CA en baisse et pertes):
Le management a bien communiqué sur les signatures de contrat au T4, mais a "oublié" de préciser qu’ils rataient l’objectif de CA. Si le résultat opérationnel progresse effectivement, la société reste en perte (même en enlevant l’exceptionnel), et brûle du cash, ma thèse est donc invalidée.
Le management promet du bonheur en 2021 mais les promesses n’engagent que ceux qui les croient…Pour l’instant on reste à l’écart.
https://investors.verimatrix.com/fr/financial-results/

- Essilor fait un bon S2.
RN en berne mais FCF stable par rapport à 2019 et 1 Mrd de dette en moins.  Retour à la normale en vue pour 2021:
https://www.essilorluxottica.com/fr/res … nuels-2020
Par ailleurs l’UE a autorisé le rachat de GranVision.

- Tinexta conforme aux attentes pour 2020, mais surtout prévoit une grosse croissance pour 2021 - 2023 avec 18% de CAGR. Yapluka… :
https://www.tinexta.com/conference-call … sults-2020

- Sanofi + TranslateBio démarrent les essais cliniques pour leur vaccin Covid à ARN. Mieux vaut tard que jamais ? Le newsflow semble s’améliorer pour notre fleuron national:
https://www.sanofi.com/fr/media-room/co … 00-2191846

- Je découvre par hasard que MGI Digital avait publié ses comptes en février. Ce n’est pas sur leur site, ou alors c’est moi qui ai un problème:
https://www.boursedirect.fr/fr/actualit … 6266255461
Ceci explique la chute du titre, après la poussée de fièvre. Le genre de truc qui m’énerve …

- Sicit Group publie des résultats plutôt bons avec une forte croissance du CA et du résultats opérationnel.  Par contre le cash net diminue sur fond de copieux dividendes et surtout de gros investissements. Le marché a apprécié…
https://www.sicitgroup.com/wp-content/u … _ENG-1.pdf

- Zignago Vetro: conforme aux attentes et plutôt résilient, avec de bonnes performances au T4 et un retour à la normale en 2021. Comme un peu tout le monde finalement ?
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 3_2021.pdf

- Danone vire son PDG et le marché salue. Si cela peut mettre fin au drama, ce sera déjà pas mal, car c’est fatiguant à force…

- Tout va bien pour Accenture qui publie un très bon T2, affiche un carnet de commandes record (donc une croissance qui devrait encore accélérer) et revoit une nouvelle fois ses perspectives à la hausse:
https://investor.accenture.com/filings- … ports/2021
Par ailleurs il ne se passe pas une semaine sans qu’ils annoncent une petite acquisition …

- Comme prévu, Wedia sort des résultats en forte progression en 2020, et reste abordable. Il n’y a plus qu’à confirmer en 2021 désormais:
https://www.actusnews.com/news/68286-20 … ra2020.pdf

- Streamwide sort de très bons résultats, le levier opérationnel jouant à plein, et affiche sa confiance pour 2021. Fallait pas alléger ?
https://www.streamwide.com/wp-content/u … 021-FR.pdf

- Pharmanutra: résultats un peu mitigés de mon point de vue. Une déception concernant le CA qui progresse "seulement" de 5% en 2020, alors que l’on pouvait espérer mieux après les résultats à 9 mois. Cela s’explique en partie par un comparable très exigeant au T4 2019. A relativiser néanmoins, car si l’Italie ne fait que +3%, l’international fait +13%, or c’est là que se joue l’avenir… Par ailleurs, ça ne devient que meilleur au fur et à mesure que l’on descend dans le compte de résultat (EBITDA +18%, RN +37%).
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 0final.pdf

- Siemens Healthineers lève 2,73 milliards pour financer le rachat de Varian.
https://www.morningstar.com/news/dow-jo … l-increase
Réaction d’abord épidermique du marché aux AK, avec un gap baissier de 3% à l’ouverture, et puis on s’est rappelé qu’on était déjà au courant en fait :-)

- Esker: on connaissait déjà le CA 2020, mais on découvre que le REX est un poil au dessus des attentes (+10% vs 2019 et +12% de marge) et surtout les perspectives 2021 sont confirmées à +15% de CA.
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … uels-2020/

- Pharmagest: résultats plutôt bons, avec "seulement" +8% de CA, mais +14% de croissance de l’EBITDA:
  https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 20_def.pdf
Par ailleurs elle rachète son distributeur en région parisienne:
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … DI_def.pdf

*Les tops du mois
- Accenture à +13.82%, qui ne cesse de se réviser à la hausse.
- L’Italie en général (Zignago, Sicit, Tinexta, Pharmanutra), avec que des bons résultats !

*Les flops du mois
- Streamwide (-13.30%), qui consolide malgré ses bons résultats et ses bonnes perspectives. On est peut être allé un peu haut un peu vite ?
- Vérimatrix (-11.0%), résultats décevants.

*Les mouvements du mois

Achat:
- Thales 1 x 79,92 : petit renforcement pour acheter la résilience du carnet de commande et l’optimisme affiché pour 2021. Ils ne font pas que de l’aéronautique, et les avions vont bien finir par revoler…

- GN Store Nord 3 x 467,1 DKK: ça a corrigé fort le jour de la publi d’Amplifon, alors que plus ou moins toutes les valeurs growth dévissaient. Dans la mesure où l’on avait un support et la MM200 sous les pieds, je me suis dit que ça allait tenir. J’aurais pu l’avoir à 450 en attendant encore une journée, mais bon ça a tenu, et c’est bien l’essentiel (en tout cas pour l’instant).

- Royal Unibrew 2 x 293 DKK: comme déjà évoquée. Belle boîte, belle résilience, bons résultats, et un potentiel avec la "libération".

- Technogym 36 x 9.849: comme déjà évoquée.

- Talenom 10 x 11: qui consolide le marché des cabinets de compta indépendants en Scandinavie, par petites acquisitions, à prix raisonnable. De la croissance, de bonnes marges, grosse renta et trésorerie nette, pour une activité résiliente… Tout ce que j’aime en somme ! Je profite de la correction en cours et du retour sur la MM200 pour commencer une micro ligne, appelée à grossir.   Première valeur finlandaise ! Une idée piquée à elo90 il me semble.

Vente:
- Vidrala 1 x 100,8 (PV 7%): alors que l’on touchait le haut de son canal, j’ai vendu l’action "en trop" achetée le mois précédent, encaissant ainsi quelques euros de PV.

- Ipsen 4 x 68,35 (MV 27%) : alors qu’Ipsen communiquait sur l’autorisation d’un générique concurrent de la Somatuline, j’ai commencé à concrétiser les pertes et allégé, pour deux raisons:
  a) je me suis dit que dans ce contexte, les acheteurs n’allaient pas se bousculer, alors autant libérer du cash.
  b) surtout je m’aperçois que je n’ai plus vraiment de thèse d’investissement, à part que ce n’est pas cher et qu’on espère une acquisition pertinente ou une découverte majeure rapidement. Je me suis dit que dans la mesure où je n’étais pas capable d’expliquer en quelques mots ce que je faisais encore sur le dossier, il était préférable d’alléger.

- Vérimatrix 120 x 2,72 (PV 10%): cf au dessus. Je l’ai achetée en espérant de la croissance et des bénéfices au S2, et ni l’un ni l’autre ne furent au rendez vous. Et comme ce n’était pas en solde et que je n’avais pas envie de voir jusqu’où on allait creuser en me retrouvant en perte, j’ai vendu. On surveillera les prochaines publis…

- Danone 2 x 59,34 (PV 0.5%): revoyant mon PRU, j’ai commencé à m’alléger doucement sur Danone… Si je ne doute pas qu’une fois les restaurants rouverts, le cours retrouvera des couleurs, comme déjà évoqué je souhaite la remplacer par des dossiers plus qualitatifs, probablement Chr Hansen et/ou Symrise, ou encore Novozymes (quand ils auront retrouvé la marche avant). Je l’avais achetée pour le côté défensif pendant la pandémie mais finalement elle n’aura pas défendu grand chose…  Bon au moins on aura eu un dividende en 2020 :-)

Trading / AR:
- Esker: vendu 1 action à 206 et racheté sur le rebond à 190,60, histoire de ne pas avoir l’impression de totalement subir la correction des techs.
  Je n’ai pas osé retenter le coup lors de la seconde baisse car elle allait publier, et il ne faut pas être trop gourmand avec ce genre de titre chouchou du marché :-)

- Somfy: vendu 1 action à 136 (j’ai eu un flash et vu qu’on allait consolider vers les 120), rapidement regretté, et racheté à 144 sur les excellents résultats. Bref une connerie => Bravo l’artiste !
La société a de bons fondamentaux, est bien valorisée mais pas non plus excessivement, et est assise sur une colline de cash de 500 millions désormais. Un beau catalyseur potentiel s’ils trouvent quelque chose d’intelligent à faire avec !

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 27029 Euros pour 20892 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 142,15 (+4,68%)
- TRI depuis ouverture: 17,57%
- Cash dispo: 1244 Euros

Plus hauts historiques, mais je sous performe encore l’ETF World et le CAC40GR, les mêmes causes produisant les mêmes effets qu’en février, mais en bien moins violent cette fois.
Sauf erreur Le CAC40 GR doit faire +6,7% et l’ETF World +6,5%.

Bonne journée à tous

[Edit] J’ai encore oublié l’achat de 5 parts d’ETF World Lyxor, dès réception du virement mensuel. La preuve que je le fais mécaniquement ;-)

Dernière modification par Nemesis (01/04/2021 11h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #9 01/05/2021 14h37

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois d’avril

*Bilan du mois écoulé

Pratiquement un copier - coller du mois de mars, encore plus calme. On monte lentement mais sûrement dans une espèce de douce torpeur, en digérant les publications, dans l’ensemble de bonne facture. Et en fin de mois quand la Fed parle on remet un coup de pression sur l’inflation et les taux et on tape sur les valeurs de croissance aux valos tendues. Le CAC s’en fout de par son biais "value", mais pas mon portefeuille …
Cet environnement ne me convient pas trop bien: alors qu’il faudrait patienter gentiment et regarder le spectacle je ne peux m’empêcher de faire des conner achats (cher, du coup).

Actu macro:
La reprise se concrétise aux US, et on continue d’anticiper la poursuite de ce fort mouvement, avec l’été et les déconfinements à venir en Europe. Moderna nous dit que son vaccin fonctionne sur le variant indien (probablement que Pfizzer aussi du coup), donc on continue de considérer l’épidémie comme derrière nous, en attendant un hypothétique super variant qui n’arrivera peut être jamais.

Mais du coup si l’économie redémarre fort, l’inflation et les taux continuent d’être au centre des préoccupations, alors que l’Europe n’est pas encore libérée et que les plans de relance ne sont pas encore déployés.
Même si j’adhère plutôt à l’idée que l’inflation ne sera que temporaire, du temporaire de plusieurs mois voire années, c’est long à l’échelle des marchés, et la position des Banques Centrales pourrait tout de même vite devenir intenable.
Bon, surtout aux US pour la FED, on peut faire confiance à l’Europe pour ne pas repartir trop fort… Europe pour laquelle je suis de moins en moins optimiste: on risque de "subir" l’inflation du boom économique des US et de la Chine, sans redémarrer aussi fort.
En en 2022 on va reparler dette avec les nordistes qui voudront économiser et les sudistes qui voudront prolonger l’happy hour avec les petits cocktails gratuits.
Qu’est ce que tout ça va donner !?! On a inversé le paradigme "bad news is good news": si ça va mieux les Banques Centrales risquent de nous enlever les roulettes et on a peur de tomber car on ne sait pas pédaler tout seul…
Donc je m’attends pour les mois qui viennent à un dilemne entre la peur du resserrement monétaire / hausses de taux, et les bons chiffres de l’économie réelle qui pousseront à la hausse, en l’absence de cygne noir.
Par ailleurs on voit des publis de bonne facture vendues, des valeurs sur leurs plus hauts historiques qui "plafonnent", j’ai un peu l’impression que l’on danse sur un volcan tout de même, et tout cela me met mal à l’aise.

*Actualité des sociétés:

- Air Liquide quasi flat en publié et en légère croissance organique au T1, plombée par l’Oil&Gas:
https://www.airliquide.com/fr/investiss … estre-2021

- Amundi en négociations exclusives pour racheter Lyxor pour 825 Mlns
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … n-de-Lyxor
Ainsi ils devraient avoir une place prépondérante sur le marché européen des ETFs (derrière BlackRock et devant la DB) => bonne nouvelle
Par ailleurs ils font état de résultats records au T1, portés par la hausse des marchés, mais d’une décollecte nette, notamment en Chine - liée à des changements réglementaires il paraît - donc à surveiller.
https://le-groupe.amundi.com/Sites/Amun … estre-2021

- Antares Vision, au détour d’un communiqué sur sa participation à la traçabilité des vaccins, annonce une forte croissance du carnet de commande (36% ou 14,4% en organique):
https://fr.antaresvision.com/upload/blo … _Final.pdf
Pour le moment, le plan se déroule sans accroc :-)

- Biomerieux se fait dégommer sur son T1 après un PW, conformément à mes craintes: la croissance va ralentir car la demande liée au Covid ralentit, notamment aux US.
Avec la vaccination qui progresse, on peut s’attendre à la même évolution en Europe dans les mois qui viennent. Il restera les émergents, mais les volumes sont inférieurs …
Bref le marché n’a pas aimé… On fait quand même 10% en reporté et 16,5% en organique mais "it’s all about the forecast, stupid!"
https://www.biomerieux.com/en/biomerieu … ess-review
Bon après, de mauvaises nouvelles pour Biomérieux, ce sont de bonnes nouvelles pour l’économie réelle ? wink

- Bureau Veritas renoue avec une bonne croissance organique, et grosso modo les niveaux du Q1 2019. A peu près toutes les lignes de business en croissance à part l’Oil & Gas:
Par ailleurs ils reprennent le M&A avec quelques acquisitions dans la cybersécurité et les ENR par exemple.
https://group.bureauveritas.com/fr/inve … financiers

- Danone sort un T1 mauvais, sur fond d’alignement des planètes: base de comparaison défavorable, surstockage des clients au T1 2020, FX, problème pour "alimenter" la Chine en nutrition spécialisée (ce qui m’inquiète le plus à vrai dire), eaux toujours sous pression avec les confinements.
Même si on pouvait s’y attendre, ça fait mal, et la comparaison avec Nestlé, qui publie un bon T1, fait encore plus mal. Du coup effectivement les problèmes ne semblent pas seulement conjoncturels:
https://www.danone.com/fr/investor-rela … enter.html

- Dassault Systemes solide mais un peu mou du genou sur la croissance (+3% en publié et +9% à change constant).
Par contre les marges s’améliorent fortement et la forte génération de cash permet de réduire significativement la dette (d’environ 500 millions, soit le quart de l’endettement net):
https://investor.3ds.com/index.php/stat … 52a67eb8d4

- Envea sort des résultats annuels 2020 peu enthousiasmants, qui dénotent au milieu des publis du T1, mais qui ne changent rien à ses fondamentaux de mon point de vue.
(CF la file dédiée pour ceux que cela intéresse)
https://www.envea.global/fr/rapports-fi … uels-2020/

- Esker publie un très bon T1 et revoit ses perspectives légèrement à la hausse à +16% de croissance visés pour l’année
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2021/

- Euronext en légère croissance au T1 2021 malgré la baisse des revenus de trading, liée à la chute de la volatilité, compensée par les acquisitions. EPS en légère hausse.
Résultat opérationnel en légère baisse vu que les acquisitions sont moins rentables que le business historique, mais cela diminue la dépendance aux revenus de trading, et ça c’est bien.
L’EBIT est aussi plombé par les coûts du rachat de Borsa Italiana. Franchement vu le T1 2020 exceptionnel je m’attendais à bien pire…
Par ailleurs et surtout on en sait d’avantage sur le financement du rachat de Borsa Italiana:
1.8 Mrds de dette nouvelle et 1.8 Mrds d’AK (avec DSP pour les actionnaires existants).
D’ailleurs ils ont eu l’élégance de fournir les résultats du Q1 de Borsa Italiana, plutôt solides également.
Publi d’abord vendue, puis achetée, peut être le début d’un changement de dynamique pour le titre, maintenant que les conditions sont connues ?
https://www.euronext.com/en/investor-re … 21-results
Je pense souscrire à hauteur de mes droits.

- Fagron publie un T1 peu enthousiasmant, avec un CA en décroissance (bien qu’en croissance à TCC), -5% ou +5% selon comment on veut voir le verre. L’Europe souffre de la situation sanitaire (les médecins prescrivent moins, étant occupés à autre chose), tandis que les Amériques sont plombées par les FX. On paie la forte exposition au Bresil notamment. Publi d’abord mal accueillie par un -10% puis un peu rachetée…
Pour ma part, bien que déçu, je pars du principe que les vents contraires sont conjoncturelles et devraient aller en s’atténuant => on garde.
https://investors.fagron.com/press-rele … 48-million

- La dynamique 2020 se prolonge début 2021 pour Ipsen en croissance modérée, en ligne avec les attentes:
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … pour-2021/

- Kambi PLC sort un T1 plutôt bon de mon point de vue (+55% de CA), un EBIT en hausse de 173% et une marge de 43,2%. Moi j’ai acheté la publi mais le marché l’a vendue, et pas qu’un peu. Il y a la perte de DraftKings en fin d’année mais ce n’est pas une info nouvelle.
On a une incertitude sur les législations aux US dans les états de New York et de Floride, c’est probablement ça qui pèse, ou juste la croissance qui déçoit.
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-q1-report-2021

- Lectra redémarre fort au T1 avec 9% de CA en comparable, de retour au niveau du T1 2019, alors qu’en Europe cela reste poussif.
9,5 millions de FCF qui viennent se cumuler à la trésorerie avant le rachat de Gerber. La force tranquille…
https://www.lectra.com/sites/lectra.com … t12021.pdf

- La crise est effacée pour LVMH qui repasse en croissance par rapport à 2019 et repart de l’avant. Impressionnante machine de guerre tout de même !
On se demande un peu pourquoi acheter autre chose ?
https://www.lvmh.fr/actionnaires/agenda … stre-2021/

- L’Oreal, comme LVMH, revient à la croissance avec un fort redémarrage dans les zones où l’épidémie est bien gérée:
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … estre-2021

- Lumibird publie une forte croissance (66%) au T1 grâce à l’intégration d’Ellex Medical. En organique, ça fait moins rêver à +3,2% (+5% à change constant).
Il y a du mieux mais les restrictions pèsent encore…

- Michelin a tenu sa journée investisseur le 8 avril: retour au CA de 2019 pour 2023 (!) et 5% de croissance au delà, dans l’impression 3D Metal (Addup) et la mobilité hydrogène (Symbio).
Je pense que l’on espérait un retour à la normale plus rapide car les perspectives ont été vendues.
Par ailleurs, ils signent un T1 honorable, avec des volumes en hausse mais plombé par les FX. On est en croissance par rapport à 2020 mais pas par rapport à 2019.
Fort recovery sur les camions mais pas encore les véhicules de tourisme. Attention aux semi - conducteurs et au coût des matières premières…
Un point intéressant concernant la santé du secteur aéronautique: mars a vu les plus fortes ventes de pneus pour l’aviation depuis le début de la crise sanitaire. Recovery en vue pour l’aérien ?
https://www.michelin.com/documents/info … mars-2021/

- Nacon annonce l’achat du studio lyonnais Passtech:
https://ml.globenewswire.com/Resource/D … f06ce1d1d6
Par ailleurs ils dépassent leurs objectifs annuels avec un CA de 178 millions, après un superbe exercice.
Toute la question est de savoir si cela est soutenable hors pandémie / confinement ? (et si c’est réellement la fin des confinements…)
Il y a un risque de "Biomerieusation" avec la réouverture des économies, mais ils affichent leur confiance en tout cas.
Du coup je n’ai pas renforcé et j’attends de voir…
https://corporate.nacongaming.com/ca-t4-20-21/

- Novozymes sort un Q1 honorable avec 3% de croissance organique, portée par les émergents et la Chine (une fois n’est pas coutume).
Belle efficacité opérationnelle avec de superbes marges ! Le marché a acheté et on casse les plus hauts historiques:
https://investors.novozymes.com/files/d … cement.pdf
Il faut dire que les biocarburants sont encore convalescents, par ailleurs j’avais lu qu’ils fournissaient les enzymes pour le recyclage des plastiques (carbios et consorts), cela devrait être de sympathiques leviers de croissance pour les années qui viennent, et moi j’ai bien envie de jouer cette thèse !

- Probi fait une très bonne publi (+9% de CA en publié et +20% en comparable).
Les planètes semblent alignées, et les divers partenariats devraient soutenir la croissance…
https://www.probi.com/media/qqgdbssk/pr … 21-eng.pdf

- Royal Unibrew en pleine forme malgré la pandémie, avec un peu moins de 10% de croissance du CA, des marges et une guidance en hausse et quasi +20% d’EPS. Impressionnant…
https://investor.royalunibrew.com/news- … -statement

- Sanofi fait aussi un début d’année relativement solide, peu ou prou flat, selon si l’on considère les FX, avec une forte croissance de Dupixent qui compense la baisse en médecine générale (gestes barrière etc).
Là encore une forte génération de cash qui permet de réduire fortement la dette…
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T1-2021

- SAP revoit ses objectifs annuels à la hausse. La thèse se déroule plus vite que prévu (pour l’instant):
SAP Announces Preliminary First Quarter 2021 Results, Raises Full-Year Outlook | SAP News Center

- Schneider en pleine forme et en forte croissance (+13,5% en organique), porté par les méga tendances sur ses marchés (pourquoi n’en ai je pas pris plus !?!):
https://www.se.com/ww/en/assets/564/doc … s-2021.pdf

- Sicit publie de nouveau une croissance à deux chiffres au T1 à +11,9%, avec +17% pour les biostimulants, et toujours de la décroissance pour les retardateurs de plâtre (-10.1%).
A noter que la croissance est essentiellement portée par l’Asie, ce qui semble démontrer la pertinence de l’implantation à venir du site de production en Chine.
Le cours décolle et moi je sens que je tombe amoureux ;-)
Cerise sur le gâteau mise en avant dans la publi: il semblerait qu’ils profitent de l’inflation, dans la mesure où ils ne voient pas d’impact (pour l’instant) sur le prix des résidus de tannerie, mais où leur production de biocarburant profite d’un environnement de prix plus élevés !
https://www.sicitgroup.com/en/double-di … s-q1-2021/

- Talenom commence bien l’année avec +17% de croissance des ventes. Quelques petites acquisitions annoncées récemment et une révision des objectifs à la hausse.
Publi néanmoins vendue, certes après une envolée lyrique de 40% du cours après mon achat…On conserve.
https://www.talenom.fi/en/releases/tale … condition/

- Thales mettrait en vente l’activité de signalisation ferroviaire.
Je ne vois pas cela d’un mauvais oeil dans la mesure où ce n’était pas bien rentable et où ça renforcera le bilan du groupe, par ailleurs c’est le pôle identification numérique qui m’intéresse sur le dossier.
D’un autre côté avec la transition écologique, le ferroviaire a peut être plus d’avenir que l’aviation ?
https://www.boursorama.com/bourse/actua … 521500c998

- Thermador sort une performance remarquable au T1 (+28% de CA), toujours porté par la thématique du confort de l’habitat:
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 21_6pm.pdf

- Comme Thermador, Somfy sort un T1 exceptionnel (+29%), mais prévient que les approvisionnements en semi conducteurs vont peser sur la suite.
Publi froidement accueillie, malgré le gros chiffre. Je suppose que le marché n’aime pas qu’on lui mette le nez dans les problèmes ?
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … ouvernance

- Total de retour sur les niveaux d’avant crise, impressionnant là encore, puisque la mobilité et les marges de raffinage sont toujours très impactées.
Les cours du pétrole et du gaz remontent, mais les économies restent, renforçant la performance opérationnelle.
Par ailleurs on connaît pour la première fois l’EBITDA des renouvellables, ce qui est appréciable.
https://www.total.com/system/files/docu … 021_fr.pdf

- Veolia et Suez ont trouvé un accord après relèvement de l’offre, et tout le monde semble content: les parties prenantes, l’Etat, les fonds d’investissement.
Accord salué par le marché, désormais rien ne s’oppose à un retour vers les sommets pour Veolia.
Suez passera de 17 à 7 Mrds de CA, et Veolia de 27 à 37 Mrds, il n’y aura donc plus tellement photo entre les deux, surtout à l’international.
https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html
Suez sort par aileurs un (très ?) bon Q1.

- Vidrala solide mais peu enthousiasmante, avec un CA en légère décroissance (-3,6%), mais des résultats en amélioration (+9,7% d’EPS), et moins de dette:
https://www.vidrala.com/default/documen … 1_2021.pdf

- Viscofan toujours en forme avec 2,8% de croissance publiée mais surtout +10% en comparable, tout comme l’EBITDA et le RN => Tout va bien.
Par ailleurs la dette diminue encore fortement donc ils vont pouvoir faire des emplettes…
Publi vendue par le marché, peut être parce que c’est défensif… Franchement la bourse c’est à n’y rien comprendre parfois.
https://www.viscofan.com/

- Zignago Vetro sort un Q1 correct, toujours en recovery et en légère croissance malgré la pandémie (+1%), mais surtout + 18% d’EBIT, et une dette en légère diminution par rapport à fin 2020:
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 4_2021.pdf

*Les tops du mois

- Talenom (+25%) qui a redémarré fort après la conso (fallait en prendre plus !)
- Veolia (+21,18%) qui sabre le champagne.
- Esker (+16%) idem Talenom.

*Les flops du mois

- Presque tous mes achats scandinaves du mois (Kambi -17,82%, Chr Hansen -8,35% et Probi -7,09%)
- Nacon -8,21%. Je suppose qu’elle est considérée comme valeur Covid ou confinement. Ou alors ce sont des arbitrages vers Big Ben… Peu importe.
- Total (-6,09%) & Michelin (-5,63%): pour Michelin on redescend des sommets où on était allé un peu vite, pour Total je comprends moins.

*Les mouvements du mois

Des mouvements pas très heureux ce mois ci, avec souvent de la précipitation / impatience… Néanmoins sur la plupart des dossiers il suffit de laisser compoter gentiment je suppose.

Achat:
- Fagron 6 x 19,16: avant la publi, parce qu’elle revenait vers la zone des 19 euros qui fait support depuis le krach Covid, et qu’à ce prix là je la trouvais attractive. La suite m’a donné tord…
- Antares Vision 28 x 11,20: déjà évoquée. Depuis ça monte, je ne peux pas tout rater non plus ;-)
- Total 4 x 37,925: je sais que j’ai écrit souhaiter m’en séparer et cela n’a pas changé, car je reste circonspect sur les fondamentaux LT. Mais je pense tout de même qu’avec la reprise économique cet été et le rebond du pétrole, on devrait revoir des niveaux de cours plus élevés.  Par ailleurs l’OPEP semble vouloir y aller doucement avec l’augmentation de la production, ce qui est plutôt rassurant.
- Chr. Hansen: 2 x 626,20 DKK: à force d’en parler, et agacé de la voir remonter depuis les 500DKK, j’ai fait un achat d’impatience sur la publi (plutôt honorable de mon point de vue), qui à peine mon ordre exécuté au plus haut du jour, a été vendue en masse. ô Ironie !  C’est hors de prix mais j’aime beaucoup ce business, qui me semble positionné sur des méga tendances.
- Probi 6 x 506 SEK: j’ai craqué sur la bonne publi du T1, quitte à la suivre autant en avoir en portefeuille => micro ligne. Elle apporte un peu de diversification géographique, et dilue le risque avec Pharmanutra.
Depuis elle consolide, mais rien d’alarmant.
- Kambi Group PLC 3 x 510 SEK: j’ai acheté la publi que j’ai trouvée plutôt bonne, et commencé une micro ligne. Depuis, on est en chute libre…Pas grave, c’est un achat "casino" un peu pour le fun, ça ne peut pas descendre sous 0, on verra bien.
- Lyxor UCITS ETF PEA MSCI World 5 x 22,323

Vente:
- MGI Digital 2 x 51,40: déjà évoquée. J’ai profité du rebond pour solder la ligne.
- Ipsen 2 x 77,04: j’ai continué à m’alléger après une jolie hausse alors qu’on touchait la MM200. Il me reste la moitié de la ligne que j’entends conserver en mode wait&see désormais. Evidemment depuis que j’ai capitulé et commencé à alléger, elle monte…
- Michelin 1 x 125,90: allègement parce que des usines auto sont à l’arrêt faute de puces, parce que ça bloquait sous les plus hauts historiques après un beau rally et que la journée investisseurs fut vendue (alors qu’elle sont souvent achetées <=> on vend du rêve).  Je suppose qu’on espérait un retour plus rapide au niveau de 2019. Les 5% de CAGR annoncés post 2023 sont honorables, mais 2024 c’est encore loin et beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là. Donc j’ai pensé qu’on retournerait consolider plus bas => allégé. Pour l’instant à raison, mais la roue tourne vite.
- Pharmanutra 5 x 37: léger allègement (20% de la ligne), pour 3 raisons:
  1) elle a fait une belle progression fin 2020 et comblé une partie de son retard de valorisation par rapport à ses pairs (une partie seulement).
  2) malgré tout le bien que j’en pense, cela reste une société quasiment mono produit, et l’expérience Ipsen m’aura appris à me méfier de ce genre de boîte.
  3) Pour financer l’achat de Probi, et rééquilibrer un peu le risque.
- DSP Euronext 3 x 10,08: j’aurais voulu en acheter 2, mais n’ayant pas le droit en PEA j’en ai vendu 3, pour arriver à un multiple de 5 et souscrire à l’AK…

Trading / AR:
- Alfen: acheté 2 x 66,0 puis revendu 2 x 66,50. Histoire de suivre les copains du forum et rentrer sur la consolidation. On a d’abord tenu la MM200 (bien) avant d’échouer sous l’oblique baissière (pas bien).  J’attends donc que Mr Market se décide…

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 28645 Euros pour 21492 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 147,38 (+3,76%)
- TRI depuis ouverture: 19,18%
- Liquidités: 1301 Euros

Plus hauts historiques, toujours un peu plus d’affection pour les values/cycliques que les growth, mais  ça s’équilibre et le mouvement s’atténue encore ce mois ci.
Sauf erreur, Le CAC40 GR doit faire +3,57% et l’ETF World +1,96% (je reviens au coude à coude !).

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (01/05/2021 14h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #10 07/05/2021 17h56

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bon un peu dégouté …J’ai découvert récemment la société espagnole, ProEduca Altus, active dans l’enseignement à distance, notamment en Espagne et Amérique Latine. Inutile de vous expliquer pourquoi c’est porteur et va le rester…

Je découvre avec effroi qu’elle n’est pas référencée chez Saxo ! Et pas envie de payer 200$ le référencement !

Mais je suggère car elle pourrait intéresser quelqu’un. Dans le même thème j’ai vu Netex, active dans le logiciel pour l’e-learning. Aussi à Madrid, et non référencée par Saxo.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #11 28/05/2021 18h10

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de mai

Certes avec une journée d’avance mais j’avais le temps et comme ça c’est fait, en espérant qu’il n’y ait pas un krach lundi :-)

*Bilan du mois écoulé

Les mois se suivent et se ressemblent… Une fin de mois encore plus ennuyeuse, puisqu’il n’y a plus de publis. On se console en regardant les dividendes tomber, néanmoins.
Sauf que ce mois - ci fut à l’envers: on a commencé par se faire peur avec l’inflation et les taux, avant de se détendre et de finir à la limite de l’euphorie sur le CAC, puisque tout monte: cycliques, financières, santé, tech…
On considère le "happy day scenario" avec alignement des planètes: forte reprise économique, certes avec de l’inflation, mais considérée comme transitoire, donc sans remise en cause du soutien des Banques Centrales à court terme. La musique continue donc de jouer…

*Actualité des sociétés:


Air Liquide: où l’on découvre qu’Air Liquide fait de la nutri - cosmétique:
https://www.info-chimie.fr/nutricosmeti … nce,113544

Axa: sort une publi correcte, conforme aux attentes avec un CA en légère décroissance en publié et en légère croissance en comparable. La gestion d’actifs en forme et les assurances dommages impactées "exceptionnellement" par la vague de froid au Texas,comme d’habitude.
Ils ont du rater le mémo comme quoi il y aurait de plus en plus d’évènements météorologiques "exceptionnels"…
Autant dire que leurs jours sont comptés au sein de mon portefeuille.
La seule raison pour laquelle je garde, c’est qu’ils bénéficieraient d’une hypothétique hausse de taux.
https://www-axa-com.cdn.axa-contento-11 … 210504.pdf

Danone: s’est trouvé un nouveau DG. Espérons que cela va donner un peu d’air au titre.

Essilor: un peu comme tous les bons élèves finalement, revient à la croissance par rapport à 2019 (+2% en organique et -3,5% en publié) au T1, alors que l’Europe n’est pas encore libérée (délivréééeee !).
https://www.essilorluxottica.com/sites/ … sion_0.pdf

GN Store Nord
: sort un bon Q1 avec 46% de croissance organique, avec le pôle Hearing toujours en souffrance à cause des restrictions, et le pôle Audio en pleine forme.
Hearing devrait redémarrer à partir du Q2 avec la vaccination, et Audio va rester en forme. Le côté bicéphale du business les aura vraiment sauvés pendant la pandémie !
25% de croissance organique attendue sur l’ensemble de l’année, et plein de rachats d’actions:
https://www.gn.com/-/media/Files/Financ … 1-2021.pdf
Publi vendue, je ne dois rien comprendre encore…

Ipsen:
Vers une nouvelle indication pour certains cancers de la thyroïde pour Cabometyx ?
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … yroide.pdf

Lectra: Feu vert au rachat de Gerber Technologies, c’est comme si c’était fait désormais.
Retour au plus haut historique…
https://www.lectra.com/sites/default/fi … 021-FR.pdf

Legrand: fait un T1 sans faute, contrairement au T4 2020: forte croissance, hausse des marges et du dividende, moins de dette, révision des objectifs à la hausse…
https://www.legrandgroup.com/sites/defa … 203321.pdf

Nynomic: forte croissance au Q1 (+48%), hausse de la marge d’EBIT qui devient sympathique à 14%, et 74 millions de carnet de commande
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

Pharmagest: très honorable avec +16% de croissance au T1 2021, dont 8% en organique.
Pourtant le marché n’en voulait toujours pas jusqu’à un début de révolte aujourd’hui ?
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 21_def.pdf

Pharmanutra: une semaine après une communication triomphale sur sa croissance à 2 chiffres en Italie au T1…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 21-ENG.pdf
…Sort une publi assez décevante, puisqu’on est à +4% corrigé des éléments exceptionnels de 2020, et en décroissance en réel. La faute au timing des commandes à l’étranger et à la covid, évidemment.
Le management affiche sa confiance pour un retour à une croissance à deux chiffres pour la suite de l’année, mais je n’apprécie pas ces méthodes. Autant dire qu’ils seront attendus au tournant pour le T2…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 521_LR.pdf

Sanofi et GSK lancent la phase 3 pour leur vaccin Covid. Le lièvre et la tortue ? Espérons qu’il restera quelques personnes à vacciner l’année prochaine quand même.
https://www.sanofi.com/-/media/Project/ … 989-fr.pdf

Siemens Healthineers: sort un Q2 de bonne facture dans la lignée du Q1, et revoit de nouveau sa guidance à la hausse avec 14% de croissance attendue.
Par ailleurs, le rachat de Varian est bouclé, l’AK est faite, et l’horizon dégagé. Alles gut !
https://www.corporate.siemens-healthine … mer-2021q2

Technogym: Bonne publi pour Technogym, avec 10,2% de croissance (13,2% à TCC). On est quasiment revenu au niveau de 2019, pas mal pour un business sinistré !
Le pôle Home Fitness / B2C continue sur sa lancée et explose à +130%, soit 40% du CA total (15% il y a un an), faisant plus que compenser le ralentissement du B2B (-18%).
B2B qui commence son recovery alors que la vaccination permet la réouverture des salles de sport. Pour le moment, tous les voyants semblent au vert pour 2021.
Par ailleurs, ils doivent bien profiter un peu des déboires de Peloton (au moins boursièrement parlant).
http://corporate.technogym.com/sites/te … 21_eng.pdf

Sauf que, la holding du fondateur a vendu environ 6% du capital à 10,81 Euros / action.
http://corporate.technogym.com/en/tgh-c … -euro-1081
Le marché a accueilli froidement la nouvelle, mettant ainsi un coup d’arrêt à la dynamique haussière.

Tinexta: signe 50% de croissance au Q1 (17% organique et 33% d’acquisitions).
La nouvelle branche cybersécurité fait 20% des revenus, avec des marges plus faibles qui pèsent sur l’EBITDA, mais amenées à progresser.
https://www.tinexta.com/en_GB/ir-comunicati-stampa
Par ailleurs on apprend que le plan de relance Européen est désormais financé, et que l’Italie et l’Espagne en seront les principaux bénéficiaires, pour investir dans - je vous le donne en mille - le numérique et les ENR ! Ce n’est peut être pas un hasard si Wiit et Tinexta explosent (ou encore Reply SPA)?

Thalès: de retour à la croissance au T1, à 0,5% publié et 2% en organique. C’est peu mais mieux que rien, alors que l’aéronautique est toujours sinistrée, ainsi que la biométrie.
Objectifs confirmés.
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … aires-du-0

Veolia: retrouve la croissance avec +2% en publié, +3% en organique, et surtout un EBITDA en hausse de 11%.
On dépasse les niveaux de 2019 alors que certaines branches sont encore en recovery.
Si rien ne change c’est une belle année qui se profile.
Par ailleurs les activités de recyclage vont profiter du cycle de hausse des matières premières, ainsi que de la transition écologique, avec par exemple le business du plastique recyclé en forme.
Le rachat de Suez sera financé en partie par une AK de 2 à 2,5 Mrds
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … -03-21.pdf

Wiit: sort une jolie publi avec une forte croissance organique (+13%), en plus de la contribution de MyLoc, achetée en fin d’année dernière, soit au total +58,5%.
Le reste du compte de résultat suit avec le levier opérationnel…
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/0 … 021-EN.pdf

*Les mouvements du mois

Achat:

- Euronext: 2 actions supplémentaires en exerçant mes droits dans le cadre de l’AK. PRU en baisse à 76,08
- Garo AB 2 x 681 SEK: déjà évoquée. Début d’une petite ligne sur la jolie publi, pour jouer la mobilité électrique.
- Nynomic AG 4 x 36,70: déjà évoquée. Début d’une petite ligne, ils m’intéressent depuis un moment.
- Wiit SPA 1 x 159,8: Début d’une petite ligne sur ce fournisseur d’infrastructure cloud, sur la bonne publi. Je crois en avoir déjà parlé sur la file car ça fait un moment qu’elle me fait envie.
J’apprécie la croissance organique, les grosses marges et la renta, ainsi que l’internationalisation en Allemagne.
Par ailleurs la valo rattrapait doucement le cours (j’ai acheté une EV projetée à 17 fois l’EBITDA, raisonnable pour de la croissance à deux chiffres).
Après 6 mois neutres elle vient de se réveiller (+20,7% en 2 semaines). Fallait en prendre plus :-D
- Alfen 1 x 68,50: finalement j’ai acheté la cassure de la méchante oblique baissière, avec une action symbolique. Comme je continue d’avoir du mal avec la valo, plutôt que de chercher le point d’entrée, j’irai tout doucement en DCA, une action de temps en temps.
- CW8 2 x 367,48: remplace EWLD (+achat systématique mensuel).

Vente:

- Sicit Group 100 x 17,50 (PV 45%): sous OPA.
- Zignago Vetro 9 x 17,16 (PV 23%): déjà évoqué. Petit allègement… Comme je n’apprends pas vite, je continue de couper les fleurs ! Mais ça va finir par rentrer à force…
- Pharmanutra 4 x 36,6 (PV 35%): déjà évoqué. Petit allègement sur la publi.
- EWLD 20 x 22,23 (PV de 4% je crois): passage sur CW8.

Trading / AR:
- Nacon achat 12 x 6,67 vente 12 x 6,93 (+4,5%). Comme Alfen, j’ai acheté la cassure de l’oblique baissière, pour le fun, et vendu la résistance. Probablement à tord vu qu’elle va publier lundi, et que ça devrait être bon (j’avais oublié) !

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 29666 Euros pour 22094 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 149,5 (+1,47%)
- TRI depuis ouverture: 19,14%
- Liquidités dispo: 3218 Euros

Plus de cash que d’habitude car je n’ai pas encore réinvesti le produit de la vente de Sicit, ce qui me va bien dans cet environnement où (presque) tout est cher. On trouvera bien un truc pour se faire peur d’ici l’été.
Sauf erreur de calcul, le CAC40 GR doit faire +4,65% (on ne l’arrête plus) et l’ETF World +0,26% (deuxième mois flat d’affilée).
Je me trouve logiquement entre les deux, ce qui me convient très bien, l’important étant d’aller sûrement.

Quelques dossiers originaux ou potentiellement intéressants à étudier:
- LeadDesk: du software pour la gestion de centres d’appels.
- Micro Systemation: j’aime bien car un peu exotique: du software pour hacker le contenu des téléphones portables, pour les enquêteurs.
- Ekopak: vient de faire une IPO potentiellement intéressante, dans le traitement de l’eau. Sujet ô combien porteur. A creuser ?
- BHG Group: du bricolage en ligne en suède (genre Leroy Merlin / Mano Mano ?)
- Green Landscaping Group AB: entretien des espaces verts en scandinavie.

La plupart ont déjà bien monté, forcément vu le niveau des marchés, mais ça peut être intéressant de les noter pour plus tard…

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (28/05/2021 18h18)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #12 03/06/2021 16h35

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   646  

J’ai écrit aux relations investisseurs d’EdiliziAcrobatica et ils vont publier un communiqué d’éligibilité PEA-PME

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 08/07/2021 23h43

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour,

En ce jour de stress sur les marchés, et à mi année, j’ai ressenti le besoin de me poser et d’essayer d’analyser la composition du portefeuille pour prendre un peu de recul, et donc je me suis dit "autant partager". Comme il y a vite de quoi s’y perdre avec les mouvements mensuels, pour ceux que ça intéresse, voici la composition du portefeuille à fin juin, par montant investi:


Ainsi que par exposition / valorisation de chaque ligne:


Beaucoup de lignes (53), probablement trop compte tenu de la taille du portefeuille, mais je considère que c’est une protection contre mon ignorance ou mes erreurs d’analyse. Et puis j’ai du mal à ne pas acheter quand ça me plaît (syndrome du collectionneur). Certaines positions sont microscopiques (Alfen,  Fabasoft …) mais c’est une façon d’initier le suivi et je compte renforcer de temps en temps dans un esprit DCA.

Nous ont rejoints depuis janvier:
- CW8, Wedia, Accenture, Fabasoft, GN Store Nord, Royal Unibrew, Kambi, Technogym, Talenom, Antares Vision, Chr Hansen, Probi, Garo, Nynomic, Wiit, Alfen, Nexi

Nous ont quittés:
- MGI Digital, Wavestone (Arbitrage Accenture), Sicit (OPA), Biosearch (OPA), Biomérieux (stop loss), Verimatrix (PW)

Si l’on regarde par taille:


On a un socle de grosses capitalisations, à priori résilientes, qui vise à stabiliser le portefeuille. A l’opposé du spectre de petites capis pour aller chercher la performance, même si ce n’est pas flagrant pour l’instant. A nuancer néanmoins car ces lignes sont souvent plus jeunes. Et au milieu quelques belles mid caps…

L’internationalisation a un peu progressé, même si cela reste très EU, avec l’entrée d’Accenture, l’ETF World, pas mal de valeurs italiennes et espagnoles, et quelques scandinaves.

Plus intéressant de mon point de vue, j’ai fait un classement thématique, totalement arbitraire. Pas sectoriel, car je trouve les secteurs attribués rarement pertinents, par ailleurs les valeurs d’un même secteur peuvent être totalement décorrélées (Total vs Neoen ?). Et les thèmes, ça me parle d’avantage, et me rappelle pourquoi j’ai acheté et sur quelle tendance j’entendais surfer.
Pour certaines valeurs, c’est très discutable, et certains ne seront pas d’accord. Par exemple, pour moi, Essilor et L’Oreal sont du luxe (acheter des Ray Ban, pour moi, c’est du luxe, pas de la santé, et l’Oréal réagit aux mêmes stimuli que LVMH). Et Schneider, c’est quoi ? Ils font de l’automatisation des usines, de l’efficacité énergétique, de plus en plus de logiciel… Donc c’est de l’industrie ? de la croissance verte ? de la tech !?! Justement ils se retrouvent à la confluence de plusieurs thématiques…
J’ai mélangé l’alimentation, la boisson, et les emballages (verriers etc) car il me semble qu’ils présentent des caractéristiques assez proche, de faible sensibilité au cycle et de faible croissance, même si c’est là encore discutable.

Bref, voici le résultat par thème:


L’essentiel de la bonne tenue du portefeuille semble donc lié à la répartition sectorielle, en sur pondérant ce qui est défensif (santé / alimentation), tourné vers l’avenir (digitalisation, croissance verte), et/ou à la mode (le luxe, où nous excellons). A l’inverse les secteurs "difficiles" sont peu pondérés (automobile & énergie). Cela, et quelques coups de chance, me semble expliquer l’essentiel de la performance…

Dernière modification par Nemesis (09/07/2021 09h03)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #14 01/08/2021 16h14

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de juillet

*Bilan du mois écoulé

*Actu macro/généralités:

- La BCE modifie sa cible d’inflation pour être "proche de" 2%, et non plus "inférieure à":
Après deux ans de travail la revue stratégique de la BCE accouche… d’une souris
Ce qui autorise la poursuite du soutien monétaire dans un environnement post covid plus inflationiste. On s’en doutait mais désormais c’est officiel. POUR LE MOMENT, les Allemands vont donc manger leur chapeau. Mais je ne doute pas que l’on verra d’autres épisodes à ce feuilleton quand (si?) la pression inflationniste augmente outre Rhin.
Quand à la FED, le discours ne change pas: on va laisser filer l’inflation car elle est provisoire, et rester accommodant.

- Les publications: Globalement, on a vu de bonnes, voir très bonnes publis pour les cycliques, et "sans surprise" à médiocre pour les défensives (food / health). J’avoue être surpris par l’ampleur du redémarrage économique, malgré par exemple des restrictions sanitaires en Europe sur la moitié du trimestre.

- Dans l’ensemble, à écouter les conf calls, les hausses de coûts logistiques et l’inflation sont au cœur des préoccupations des analystes et des managers, notamment pour les business gourmands en énergie et matières premières. A part quelques industries à fort pricing power, comme le luxe, la plupart voient effectivement des augmentations de coûts, et ce n’est pas fini il paraît.

- Le variant Delta (et lambda, etc … on va faire tout l’alphabet je pense): le marché a fait une micro correction sur le variant, puis est reparti de l’avant, porté par les publications, et assuré du soutien monétaire.
A croire que les vendeurs sont en vacances… Néanmoins, si pour l’instant j’ai eu tord sur le variant, on ne va pas tarder à rentrer dans le dur, avec la diffusion en Asie, et notamment en Chine, où cette fois ils semblent peiner à le contenir, malgré la vaccination, et un redémarrage aux US également.
L’idée selon laquelle les vaccins allaient nous sortir de l’épidémie me semble remise en cause, puisqu’ils n’empêchent pas la transmission du virus, même si - maigre consolation - apparemment ils évitent les symptômes graves. Cela nous permettra peut être d’éviter la surcharge des systèmes de santé, mais cela reste moins optimiste que le "happy day scenario" de sortie de crise.
Par sûr que cela nous évite de futures restrictions sanitaires cependant, d’autant que les récalcitrants au vaccin vont voir ici une excellente raison de le refuser (j’avoue que moi même, me suis fait vacciner d’avantage pour éviter d’être un agent propagateur, que pour ma sécurité personnelle).
Cela me rappelle furieusement février 2020 où l’on voyait la Chine s’arrêter mais on continuait de léviter… Bref, je ne suis pas très optimiste pour le T3. Le seul truc qui me rassure, c’est que le marché ne fait jamais ce que j’anticipe :-D

*Actualité des sociétés:

- Air Liquide en croissance au S1 à +5,6% en publié et +9,2% en comparable. Lentement mais sûrement, égale à elle même. RAS de mon point de vue, mais Mr Market attendait mieux.
https://www.airliquide.com/sites/airliq … e-2021.pdf

- Amundi continue sur sa lancée avec 13% de hausse des encours sur un an, et l’intégration de Sabadell AM en cours. Désormais on attend le rachat de Lyxor…
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … et-T2-2021

- Antares Vision participe à la création d’une plateforme de tracking des produits agricoles en Italie.
Exactement le genre d’initiatives pour lesquelles j’ai investi…
https://fr.antaresvision.com/upload/blo … ed_ENG.pdf

- Bureau Veritas fait une superbe publi au T2, et même si on pouvait s’y attendre ça fait plaisir, avec une forte croissance (aussi par rapport à 2019), et moins de dette pour permettre de financer des acquisitions dans l’ESG, les ENR et la cybersécurité.
A part l’Oil & Gas qui souffre encore un peu, tout les voyants sont au vert.
https://group.bureauveritas.com/sites/g … 1_2021.pdf

- Chr Hansen fait un T3 assez neutre et plutôt conforme à sa guidance avec 4% en croissance organique (10% publié), 8% en YTD. En cause notamment un comparable difficile avec des phénomènes de surstockage au T3 l’année dernière. La dairy toujours en difficulté en Chine, mais apparemment ça s’améliore, et les acquisitions se portent paraît il bien, avec 100 millions de CA prévus cette année.
https://cdn.chr-hansen.com/_/media/file … 69A1FF9DB6

- Danone publie un relativement bon T2, à +3,6% en publié et +6,6% en comparable. Les eaux vont nettement mieux avec la réouverture des économies, le végétal est toujours en forme, mais la nutrition spécialisée souffre encore.
Les marges restent sous pression à cause de l’inflation et des coûts de transformation. Le management est optimiste sur un retour à la croissance rentable au S2.
Le S1 est moins joli car plombé par le T1, mais la dynamique de recovery semble en cours…
https://www.danone.com/content/dam/dano … 1_2021.pdf

- Dassault Systèmes revient à une très forte croissance, réhausse sa guidance, et profite des économies de coûts liées à la crise pour publier des marges records. Rien à jeter…
https://investor.3ds.com/fr/news-releas … -trimestre

- Esker publiait son CA pour le S1, et tout continue d’aller pour le mieux, puisque le T2 fait +28% (certes avec une base favorable), et +19% pour le S1.
La dynamique permet de relever l’objectif de croissance organique de 16% à 17% pour l’ensemble de l’année, et de viser 131 millions de CA.
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2021/

- Essilor, tout comme les autres acteurs de la poche "luxe", revient en forte croissance par rapport à 2019 (+9%) au T2.
Par ailleurs les problèmes de gouvernance semblent réglés (les Italiens ont pris le pouvoir), et le rachat de GranVision est bouclé, donc l’horizon semble dégagé si l’on met de côté le sanitaire…
https://www.essilorluxottica.com/essilo … 21-results

- Euronext publie un Q2 en forte croissance, compte tenu de la contribution de Borsa Italiana (sur 2 mois).
En comparable on est à +3,5%, ce qui est bon compte tenu du comparable exceptionnel, qui avait vu de gros revenus de trading au Q2 2020 avec le Krach.
Or ceux ci se tiennent malgré la faible volatilité en 2021 (on est à -6,7% en comparable sur le trading). Le reste des activités se porte bien, et le poids du trading continue de décroître dans le mix.
Le RN est plombé par les coûts relatifs à l’acquisition de Borsa Italiana, mais c’était anticipé.
Publi saluée par le marché.
https://www.euronext.com/sites/default/ … Finale.pdf

- Kambi publie un T2 peu ou prou flat par rapport au T1, le calendrier sportif européen prenant le relais des US.
Les regards sont surtout tournés vers la perte de DraftKings aux US, qui devrait impacter le CA à hauteur de 20 à 25% au T3 et surtout T4 (le trimestre le plus fort du groupe), ce qui est considérable (et explique à mon sens la pression baissière sur le titre).
Néanmoins le management se dit confiant sur sa capacité à compenser cette perte via la croissance sous jacente du business et les nouveaux deals signés…
Par ailleurs, et c’est un point essentiel qui confirme - pour l’instant - mon analyse initiale, ils expliquent que le principal concurrent, SBTech est beaucoup moins agressif sur les appels d’offre depuis son rachat par DraftKings.
Donc à long terme, peut être un changement fondamental pour le meilleur. Enfin, ils cherchent à utiliser le cash dont ils disposent désormais pour effectuer des emplettes…
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-q2-report-2021

- Ipsen continue sa convalescence avec une bonne publi du S1, à 6,5% de croissance en publié (11% à TCC), avec une accélération au T2, et revoit sa guidance à la hausse, à +8% sur l’année à TCC.
On continue à renforcer l’innovation externe avec des accords de licence signés dans la leucémie et Parkinson.
Enfin, la dette se réduit comme peau de chagrin, avec la forte génération de cash, ce qui laisse la porte ouverte pour effectuer des emplettes.
https://www.ipsen.com/websites/Ipsen_On … e-2021.pdf

- Lectra poursuit sa dynamique de croissance au T2 et réhausse sa guidance 2021, compte tenu de la reprise observée. Pour 2022 les résultats agrégés avec Gerber doivent atteindre le niveau de 2019, ce qui peut sembler timide.
https://www.lectra.com/sites/default/fi … 1_2021.pdf

- Legrand sort un beau S1 (+22% de CA), comme tous les poids lourds du CAC40, et rehausse sa guidance.
A noter une acquisition visant la mobilité électrique.
https://www.legrandgroup.com/sites/defa … 560569.pdf

- Lumibird était effectivement intéressée, et rachète les parts d’Areva dans CILAS, soit 37%. Cela me semble pertinent avec le positionnement du groupe.
http://www.electroniques.biz/component/ … n-de-cilas
https://actu.fr/bretagne/lannion_22113/ … 55746.html
Par ailleurs ils font un très bon T2 à 75% de CA (+23% pro forma), comme toutes les cycliques mais c’est à saluer tout de même.
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 021_FR.pdf

- LVMH continue en mode bulldozer, à +14% de CA par rapport au T2 2019, et +11% sur le S1.
Tout est sur des niveaux records à part la distribution sélective, à cause des restrictions sur les voyages.
Il faut croire qu’en 2020 les gens étaient vraiment en manque de sacs à main !
https://www.lvmh.fr/actualites-document … -semestre/

- L’Oreal c’est pareil mais encore plus en forme: +16% sur le S1 en publié, et +29% en comparable.
Une fois déconfiné, visiblement on se précipite chez le coiffeur et on redécouvre le parfum pour aller boire des coups dans les bars.
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … riels-2021

- Michelin revoit sa guidance à la hausse après un fort rebond au T2, avec +19,6% de CA et 12,7% de marge opérationnelle, sur fond paraît il de gains de parts de marché.
Pour l’instant les hausses de prix compensent l’inflation des matières premières, par contre ils sont plombés par les FX.
Fait notable, ils prétendent profiter de l’électrification, car les véhicules électriques, plus lourds, sont plus exigeants envers le pneumatique.
Enfin le groupe s’attend à la poursuite des pressions inflationnistes au S2.
https://www.michelin.com/documents/rapp … stre-2021/

- Nacon réalise un T1 moins catastrophique que l’on pouvait imaginer, à -11,3% par rapport au gros comparable du T2 2020, et malgré un "trou" dans le calendrier de sorties des jeux.
Objectifs confirmés pour l’exercice en cours et le suivant. J’envisage de renforcer dans les jours qui viennent.
https://corporate.nacongaming.com/wp-co … -22_FR.pdf

- Nexi sort un bon Q2, en accélération. Pour le S1 on fait +13% par rapport à 2020 et +6 % par rapport à 2019. Nets est un peu moins en forme mais honorable à +6% par rapport à 2020.
L’explication donnée - que j’accepte - est que contrairement à 2020, les restrictions sanitaires on été plus fortes dans les pays nordiques en 2021.
Il ne faut pas oublier que jusque mi avril on était encore sous restrictions cette année.
La guidance est revue à la hausse à +10% sur l’année pour le nouvel ensemble.
Enfin SIA, qui sera fusionnée à la fin de l’année, signe aussi un bon S1, avec une superbe marge d’EBITDA.
On notera également que Worldline a annoncé une petite acquisition en Italie pour venir les taquiner.
https://www.nexigroup.com/en/investor-r … er-2-2021/

- Probi sort un T2 assez moche, tout simplement (-12% en publié et -3% en organique), cumulant un peu les vents défavorables: comparable exigeant, FX défavorables (forte exposition aux US), et perte d’un client US.
Les marges décrochent en conséquence. Si ce n’était pas arrivé pendant ma semaine de déconnexion de la bourse, je me serais allégé comme tout le monde smile
A part ça, ils prennent une petite participation dans Blis Technologies en Australie.
Le cours risque de rester sous pression en attendant une bonne publi désormais, mais cela ne change pas les fondamentaux de mon point de vue.
https://mb.cision.com/Main/1556/3385807/1445521.pdf

- Royal Unibrew s’offre la marque française MC Energy, des boissons énergétiques:
Royal Unibrew in exclusive negotiations to acquire MC ENERGY in France  | Royal Unibrew A/S
Et surtout ils s’offrent un distributeur en Scandinavie, Solera Beverage Group. Cela pèsera sur les marges à court terme mais devrait permettre de placer d’avantage leurs produits:
https://investor.royalunibrew.com/news- … h-platform

- Sanofi, après un T2 correct (sur une base favorable), signe un S1 en légère croissance (+0,9% en publié et +6,5% à TCC), toujours porté par Dupixent et les vaccins.
Toujours une forte génération de cash qui permet de financer le dividende et une partie des acquisitions.
https://www.sanofi.com/-/media/Project/ … 925FCD469D

- SAP rehausse une nouvelle fois sa guidance, bien que modestement, et continue de dérouler sa stratégie de migration vers le cloud.
https://www.sap.com/docs/download/inves … tement.pdf

- Les publis se suivent et se ressemblent pour Schneider, avec de la croissance et des améliorations des marges. Un long fleuve tranquille…
Je m’auto - flagelle à chaque publi d’en avoir pris si peu, et de ne pas avoir renforcé sur le krach 2020.
https://www.se.com/ww/fr/about-us/inves … esults.jsp

- Siemens Healthineers publie une nouvelle fois de superbes résultats, et réhausse encore sa guidance, profitant de l’intégration de Varian. A noter:
Le pic d’activité des tests COVID serait passé (espérons le), et a porté le business du diagnostic.
Croissance à 2 chiffres dans toutes les divisions et EBIT doublé.
Le book to bill reste bien > 1.

- Somfy continue de surfer sur la vague d’investissement dans l’habitat, et accélère encore au T2 (+41,5% de croissance au S1). Les mêmes causes produisent les mêmes effets que pour Thermador…
On surveillera les problèmes d’approvisionnement, mais globalement les fondamentaux restent excellents. Publi saluée par le marché (et par moi).
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … rcice-2021

- Streamwide sort un CA relativement bon au S1 à 7,9 MEur (+20% en organique), toujours porté par ses plate formes de communication.
Objectifs et perspectives confirmés, par contre et comme je l’ai écrit sur la file dédiée, en séquentiel la croissance ralentit, donc à surveiller pour la suite ?
https://www.streamwide.com/wp-content/u … FR_DEF.pdf

- Tinexta s’offre CertEurope et attaque ainsi le marché français de la certification digitale (3e acteur du marché apparemment). D’après le communiqué on paie 13 x EBITDA 2020 pour un business en croissance structurelle avec une marge d’EBITDA de 37%.
Le marché a apprécié et je ne suis plus loin du bagger…
http://syndication.teleborsa.it/Nis/Nis … jAyMTA3MjY

- Thales revient à la croissance (+8,7% au S1), relève sa guidance, et continue son deleveraging, porté par le spatial et la cybersécurité, bien que l’aéronautique et la biométrie restent sinistrées.
Pas de nouvelles concernant la vente des activités ferroviaires.
De bonne augure une fois ces activités normalisées…
https://www.thalesgroup.com/sites/defau … 202021.pdf

- La pandémie sied visiblement à Thermador, qui continue d’enfiler les bonnes publis, avec 39,9% de croissance du CA au S1 2021, toujours porté par le cocooning, la rénovation de l’habitat, et la piscine (merci le home office) !
Point intéressant, le T2 continue d’accélérer par rapport au T1, la belle performance n’est donc pas seulement due à la base de comparaison…
Enfin les résultats opérationnels et nets augmentent de plus de 60 % au S1 !
Ils supposent un surstockage de précaution chez les clients, voient un ralentissement des dépenses des ménages dans la maison (eh oui, on peut ressortir !) et annoncent un atterrissage pour le S2, avec des bases de comparaison élevées.
Il reste à voir s’il se fera en douceur…
Quoi qu’il en soit, les fondamentaux restent excellents (redémarrage du cycle immo en France, soutien public avec Ma Prime Renov, loi sur la mise au norme des passoires énergétiques par les bailleurs, plans de relance verts en Europe, un bilan sain permettant du M&A etc).
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 103_fr.pdf

- Veolia accélère au S2, se dirige effectivement vers une année record, et revise ses objectifs à la hausse. L’OPA sur Suez, également en forme, suit son cours.
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … 202021.pdf

- Vidrala fait un bon S1, avec +11,6% de CA et +22,1% d’EBITDA, et toujours moins de dette (0,6X EBITDA), donc bientôt de nouvelles emplettes?
Par contre les comparables seront moins flatteurs au S2, ils tournent déjà à pleine capacité, et l’inflation va peser, donc on sera en croissance en 2021, mais pas de miracle à attendre non plus.
https://www.vidrala.com/default/documen … 1_2021.pdf

- Viscofan en croissance au T2, en ligne avec les attentes je crois (+5,6% en publié et +9,5% à TCC), et +9,5% pour l’EBITDA publié. Il n’y a quasiment plus de dette.
https://public.viscofan.com/investor-re … S21_EN.pdf

- Wedia fait un S1 honorable à +9% de croissance du CA, et confirme ses perspectives. Ni décevant, ni enthousiasmant.
https://live.euronext.com/fr/listview/c … ase/171176

- Zignago Vetro, tout comme Vidrala, repasse en croissance à +18,6% pour le CA et +26,7% d’EBITDA, par contre la dette ne baisse pas, à cause du dividende et des CAPEX.
Ils sont confiant pour le S2 néanmoins.
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 7_2021.pdf

*Les tops du mois
- Talenom +14,01% : a fini de consolider, redémarrage des valeurs de croissance.
- Dassault Systèmes +13,74%: belle publi, et le split a aidé peut être.
- Tinexta +12,07% : acquisition stratégique en France.

*Les flops du mois
- Probi -18,89% : mauvaise publi sur une valo tendue et un marché nerveux.
- Kambi -13,51% : on va entrer dans le dur de la perte de DraftKing sur les 2 trimestres à venir, attachez vos ceintures !
- Nacon -10,59% : continue de creuser, atterrissage post covid.

*Les mouvements du mois

Achat:
- Metsa Board 30 x 10,40 Eur: j’avais écrit il y a des mois être intéressé par Smurfit Kappa (j’aurais du en prendre !), finalement ce sera eux. Leur boîtes en carton me semblent des alternatives crédibles au plastique, désigné ennemi public numéro 2 (après le CO2). Je vois de plus en plus de ces petites boîtes dans ma vie quotidienne, pour emballer les repas à emporter, les fruits et les légumes bio, remplacer les gobelets, etc. Il y a bien les plastiques bio sourcés mais pas sûr que la production suive, et ils ont leurs propres problèmes.
Il me semble donc qu’on est sur une tendance forte pour la décennie à venir. Les marges sont honorables (même si on est plutôt en haut de cycle pour eux, il me semble), la demande forte (ils tournent à pleine capacité), et des investissements en cours pour y répondre.
La rentabilité des actifs et des capitaux propres est bonne (cible de 12% de ROCE en moyenne). Les marchés finaux sont peu cycliques (emballages pour l’alimentation, la cosmétique, la pharmaceutique), même s’il y a une sensibilité aux matières premières (ils vendent de la pulpe pour une partie du CA).
Même si ça a bien monté, la valo me semble encore raisonnable, probablement à cause du secteur pas très populaire (industrie papetière). Par ailleurs il n’y a plus de dettes, ce qui laisse de la marge de manœuvre.
Voilà j’aime bien le dossier donc j’en prends une louche, avec un timing discutable, comme d’habitude…
A noter que la perte d’une partie de la production à cause d’un incendie va peser sur le T3, mais ils pensent tout de même sortir un S2 équivalent au (bon) S1, compte tenu de la demande.

Renforcement:
- Amundi ETF MSCI World (CW8) 1 x 393,43 Eur: renforcement systématique, et je suis content de reprendre du GAFAM.
- Somfy 1 x 148,60 Eur: j’arrose une fleur sur la très bonne publi. Certes ça va se calmer à un moment, mais ils restent raisonnablement valorisés de mon point de vue, et la montagne de cash grossit chaque trimestre.

Allègement:

Vente:
- Technogym 30 x 10,29 (PV 4%): j’avais mis un stop pour rester en PV sur cette valeur à mon sens sensible à la situation sanitaire (salles de sport…), et sous pression depuis l’allègement du fondateur. Stop touché lors de la mini correction "variant delta", avant de repartir de l’avant. Je ne serais pas surpris de la revoir plus bas néanmoins, et sinon tant pis, sans rancune.

Trading / AR:

*Performance mensuelle:

- Valo totale: 32398 Euros pour 22692 Euros investis (300 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 160,09 (+2,99%)
- TRI depuis ouverture: 21,07%
- Liquidités dispo: 3395 Euros

Sauf erreur Le CAC40 GR fait 1,95% et l’ETF World +1,85%.

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (01/08/2021 16h27)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #15 31/08/2021 22h35

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois d’août

*Bilan du mois écoulé

Les mois se suivent et se ressemblent, en cette période estivale, même si la dynamique haussière s’essouffle un peu pour les cycliques.
Un mois assez éloigné de la bourse pour moi et ce n’est pas plus mal, car après avoir analysé pas mal de valeurs cette année je commençait sérieusement à me lasser et à fatiguer.
On s’est fait un petit peu peur avec le variant Delta, mais pas longtemps, et puis on a fait tout un pataquès parce que la FED faisait son grand raout, pour finalement accoucher d’une souris.
Aujourd’hui c’était l’inflation en Europe Allemagne, mais ça ne devrait pas durer.

*Actu macro/généralités:

Après avoir tapé sur la tech, l’éducation, le jeu vidéo, le pouvoir politique chinois s’est soudainement rappelé qu’il était communiste, et nous a expliqué qu’il fallait rééquilibrer les revenus, plombant le secteur du luxe qui a décroché sévèrement.
De mon point de vue, plus de "petits riches" et moins de "gros riches" n’est pas forcément si terrible pour nos valeurs du luxe, par ailleurs si le gâteau sera réparti différemment, il devrait tout de même continuer d’augmenter. Et même si la Chine sait se montrer expéditive, entre les déclarations et les effets, cela peut prendre du temps. Bref j’y vois plus une occasion de renforcer qu’autre chose, si seulement l’on pouvait corriger encore un peu…

Et donc Powell a fait son discours de Jackson Hole, pour nous annoncer qu’on commencerait "un peu" le tapering "bientôt", si et seulement si tout continuait d’aller bien, mais ce n’était pas sûr car cela dépendait de l’économie et de l’épidémie etc.
Et de toutes façons les hausses de taux sont repoussées aux calendes grecques.
Bref on sent qu’il a très très envie d’y aller ;-)
Statu quo donc, les marchés n’ont réagi ni avant ni après. C’est reparti pour un tour et on attendra fin septembre pour une annonce officielle désormais.

Allez je me mouille un peu: mon sentiment personnel est que les banquiers centraux seraient ravis d’avoir un peu trop d’inflation pendant quelque temps pour grignoter les dettes sans trop de douleur pour les acteurs économiques, toute la problématique étant de donner l’impression que l’on garde néanmoins le contrôle.
Des hausses de taux significatives alors que presque tous les actifs sont en bulle et avec les niveaux de dette publique comme privée que l’on se traîne relèveraient du suicide, d’autant plus que l’on veut soi disant financer la transition énergétique et que les états surendettés auront bien besoin d’argent gratuit pour ce faire !

*Actualité des sociétés:

- Alfen fait une bonne publi au S1 2021, avec 28% de croissance du CA, portés par la mobilité électrique, des objectifs annuels confirmés, et surtout une marge d’EBITDA en hausse à 14,7% (11,1% en au S1 2020), et même 16% pour le Q2 seul.
Par ailleurs l’internationalisation continue avec une part de CA en hausse. Par contre les difficultés d’approvisionnement vont continuer/augmenter au S2, et le management les voit se poursuivre en 2022.
Publi vendue par le marché, qui espérait peut être mieux (relèvement d’objectifs?), ou craint la suite des évènements et tire sur le messager. Il faut dire que ça avait bien flambé ces derniers jours, sur fond de spéculation ?
https://ir.alfen.com/news/alfen-h1-2021 … fitability

- Axa publie un S1 relativement bon (+3% en comparable et +7% en publié), un résultat opérationnel en hausse par rapport à 2019, et un ratio de solvabilité en hausse à 212%.
https://www-axa-com.cdn.axa-contento-11 … 210802.pdf

- Après Nestlé, Chr Hansen a résolu un différend avec Glycom (appartenant à DSM) relatif à des brevets sur les HMO (human milk oligosaccharides, utilisés dans la nutrition infantile).
Ils en ont hérité avec l’acquisition de Jennewein.
https://www.nutritioninsight.com/news/c … ition.html
Et publie quelques jours plus tard une étude sur le sujet (comme par hasard?):
https://tools.eurolandir.com/tools/Pres … chr&v=

- Eurofins se renforce dans les essais cliniques pour la cosmétique en Allemagne. 11 millions de CA en plus.
Eurofins : rachat d’un institut de recherche allemand | Zone bourse
Et sort un très beau S1 avec +13% de croissance sur les activités historiques par rapport au Q2 2021.
L’activité Covid reste soutenue et semble avoir encore de beaux jours devant elle.
Enfin le deleveraging continue, à 1X EBITDA désormais.
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

- Fabasoft signe un T1 2022 tout simplement mauvais, dans la lignée du Q4 2021. -5% de CA et -46% d’EBIT. En effet les recrutements continuent alors que le CA baisse, sur fond de ralentissement des ventes de licences. L’attentisme des clients sur fond de Covid etc… Bon moi je veux bien mais il y en a qui s’en sortent bien mieux dans cet environnement (en fait toutes mes valeurs tech).
Donc je suis sorti dans l’attente d’un news flow plus positif et d’un redémarrage de la croissance.
https://www.fabasoft.com/group/Fabasoft … 1_2022.pdf

- Fagron publie un S1 peu enthousiasmant, à -1% en publié et +6% à TCC. Les marges souffrent à cause des coûts en hausse (matières premières et logistique). Ils voient un début de normalisation de l’activité, mais la demande de produits relative au covid diminue, donc globalement le compte n’y est pas. Publi plutôt bien accueillie par le marché, qui avait anticipé le pire. Mais on reste baissier … Wait and see pour ma part.
https://investors.fagron.com/press-rele … 66-million

- Garo fait une très belle publi avec 43% de croissance des ventes au T2 et une marge d’EBIT en hausse à 16%.
Les perspectives restent excellentes. Le marché a apprécié, elle est partie en mode fusée (on est à 40 x EBITDA 2021 alors que j’écris ces lignes)…
http://corporate.garo.se/en/investor-re … sentations

- GN Store Nord, sort un Q2 mitigé (49% de croissance organique mais sur un comparable facile), mal accueillie par un marché nerveux.
Le pôle Hearing continue son recovery, mais souffre toujours des restrictions sanitaires (l’activité n’est pas encore revenue au niveau de 2019).
Le pôle Audio, bien que toujours en forte croissance en Y2Y, commence son atterrissage, alors que les effets d’équipement dans la précipitation des entreprises commencent à se tasser (néanmoins cela reste un marché de croissance à moyen long terme).
La guidance est confirmée pour 2021, mais table sur une normalisation des principaux marchés, et une croissance par rapport au S2 2020, ce qui semblait visiblement très optimiste aux yeux des analystes lors du conf call, alors que l’on patauge dans le variant delta.
Visiblement Mr Market n’y croit pas.
https://www.gn.com/Newsroom/Announcemen … d-GN-Audio

- Ipsen fait de nouveau un bad buzz, en retirant sa demande d’homologation du Palovarotène auprès de la FDA.
L’autorité américaine a demandé des analyses complémentaires des données.
Retrait présenté comme temporaire par Ipsen, qui compte resoumettre ultérieurement. Espérons le …
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … mentaires/

- Décidément, les emmerdes volent en escadrille pour Kambi, qui souffrait déjà de la perte de DraftKing. Dès que j’ai le dos tournés mes petits font n’importe quoi …
En effet ils comptaient sur Penn National Gaming pour leur tailler des croupières aux US, or Penn a annnoncé l’acquisition de son propre développeur de technologie (theScore).
A priori ils n’ont pas encore un outil susceptible de remplacer Kambi, mais ce n’est qu’une question de temps vraisemblablement et le marché ne s’y est pas trompé avec un petit -30% quand la nouvelle est sortie.
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-s … nal-gaming

J’avais lu quelque part que Penn représenterait 30% du CA après la perte de DraftKing, donc ça va faire mal. Le problème est que ces 2 gros acteurs du marché US risquent de consolider leur marché, et de migrer leurs acquisitions sur leur plate forme maison, donc à terme il risque de ne rester que des clopinettes pour un fournisseur indépendant, dans quelques années.
DraftKing a d’ailleurs annoncé une acquisition dans la foulée. Ce changement pourrait donc s’avérer fondamental…

On se consolera néanmoins un peu avec un nouveau client signé aux Bahamas:
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-e … artnership

Et une acquisition saluée par le marché avec ABIOS (fourniture de données relatives à l’e-sport, marché en forte croissance):
https://www.kambi.com/kambi-group-plc-a … ider-abios

- Michelin prend le contrôle à 100% d’AlloPneu:
https://www.zonebourse.com/cours/action … -36242511/

- Nacon se paie un nouveau studio de développement, Crea-ture Studio.
Pas d’opinion si ce n’est que leurs jeux de skate semble bien coller au style Nacon de jeux de sport de niche.
https://corporate.nacongaming.com/press … re-studio/

- Nynomic publie un très bon S1 (+46% de ventes et surtout +89% d’EBIT) et revoit (enfin !) sa guidance à la hausse (90 mlns Eur vs 80 mlns Eur) pour 2021:
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

- Pharmagest sort un CA très honorable pour le S1 à +20.49% dont 10,4% en organique. Objectifs confirmés.
Accueil neutre du marché, elle consolide toujours à l’horizontale mais on sent un frémissement… https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 21_def.pdf

- Sans faute pour Royal Unibrew, à +13% de croissance au S1 et +13% d’augmentation de l’EBIT. Ils profitent de la réouverture progressive des économies européennes. Guidance 2021 revue à la hausse.
Néanmoins la valorisation laisse peu de place à l’erreur à environ 20 x EBITDA 2021.
https://investor.royalunibrew.com/news- … ne-2021-h1

- Sanofi rachète Translate Bio pour 3,2 $ Mds, achetant ainsi la techno de l’ARN messager. Ils collaboraient déjà notamment sur un vaccin Covid ARNm.
L’idée est de capitaliser sur cette techno dans d’autres domaines (oncologie, immunologie …)
https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 90118.html

- Talenom, c’est à peu près le même délire qu’Esker… +23% de CA au S1 (30% au T2 seul), +20% d’EBIT mais légère baisse de 1,1 point de marge à 20,5%, à cause des acquisitions moins rentables.
Par ailleurs, le déploiement hors de la Scandinavie commence en Europe, avec une acquisition en Espagne, marché apparemment riche de promesses pour Talenom.
Guidance évidemment revue à la hausse…
https://www.talenom.fi/en/releases/tale … d-and-str/

- Thales va donc vendre la signalisation ferroviaire, comme prévu. Ce sera Hitachi pour 1,7 Mrds d’Euros.
Thales va vendre ses activités de signalisation à Hitachi pour 1,7 milliard d’euros, dit une source

- Tinexta en forte croissance au S1 avec 178 mlns de CA (+43,6%) et 40 mlns d’EBITDA (+17%).
Comme anticipé, les récentes acquisitions en cybersécurité pèsent sur les marges.
Guidance confirmée pour 2021: 370 mlns de CA, 96 mlns d’EBITDA et une dette nette à 2xEBITDA.
https://www.tinexta.com/file/2146

- Wiit SPA continue de se renforcer en Allemagne en rachetant Mivitec GmbH. Techniquement c’était en juillet, mais je l’ai manquée.
4 mlns de CA et 0,5 mlns d’EBITDA en 202. On la paye une EV de 4 mlns, soir 1xCA ou 8xEBITDA, ce qui semble très raisonnable par les temps qui courent.
1 mlns de synergies de coûts attendues dans les 2 ans à venir.
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/0 … ivitec.pdf

*Les tops du mois
- Garo (+58%). Le marché semble découvrir qu’il y a une vie en dehors d’Alfen ;-)
- Nynomic (+29%). Belle publi et superbe momentum
- Pharmanutra (+22,35%) qui a obtenu un brevet en Chine et que l’on n’arrête plus.

*Les flops du mois
- Le flop principal du mois est d’être passé à côté des superbes publis de Norbit et Novotek, pour cause de vacances, que je suivais depuis un moment et qui sont toutes deux parties dans les étoiles après de superbes Q2.
- Kambi (-37%). voir au dessus.
- Gn Store Nord (-12,65%). Le marché anticipait une belle publi et c’est l’inverse qui s’est produit.
- LVMH (- 7,26%). Je l’ajoute juste parce qu’elle n’est pas souvent dans le flop !

*Les mouvements du mois

Achat:

Renforcement:
- Nacon 24 x 5,01: Renforcement car s’ils tiennent leur guidance, ce n’est pas bien cher, il y a un trou dans le calendrier des sorties mais c’est provisoire, et on a tenu par 2 fois la zone des 4,80. Elle va bien finir par redémarrer … Ah oui et on n’est pas à l’abri de reconfinements hein. Et aussi tous les gens coincés chez eux sans pass sanitaire vont bien devoir s’occuper.

- Chr Hansen 2 x 584,40: arbitrage depuis Danone car je pense que la résolution des litiges va donner un peu d’air au titre, et je suis plus convaincu par les fondamentaux LT.
Par ailleurs si 2021 est un exercice de transition avec beaucoup d’intégrations et la vente de Natural Colors, les acquisitions devraient monter en puissance sur le prochain exercice, avec des comparables pas trop durs.

Allègement:
- Danone 2 x 64,60: certaines parties du business me laissent circonspects. Elle a fait un joli rebond après son T2, donc j’en profite pour m’alléger.

Vente:
- Fabasoft 2 x 38,80: deuxième mauvaise publication d’affilée. Ca fait cher pour une boîte en décroissance désormais, je ne vois pas le cours faire d’étincelles à court terme, donc inutile de rester scotché. Il sera toujours temps de revenir dessus si elle redémarre.

Trading / AR:

*Le kikimètre:

- Valo totale: 34233 Euros pour 23192 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 166,59 (+4,06%)
- TRI depuis ouverture: 23,11%
- Liquidités dispo: 3823 Euros

Sauf erreur Le CAC40 GR fait +0,71% et l’ETF World +3%.

Les cycliques ont calé alors que le variant delta et les gesticulations du pouvoir chinois font tousser l’économie. Et apparemment on est rassuré sur les hausses de taux puisque les valeurs de croissance continuent de monter en ligne droite - que dis je, en exponentielle !

Si je suis évidemment satisfait de la performance du portefeuille, je commence à ne plus trouver grand chose raisonnablement valorisé de mon point de vue, et ça me frustre. Et renforcer des dossiers baissiers ou qui n’ont rien fait depuis des lustres alors que les indices prenaient 100% n’est probablement pas une idée lumineuse non plus. Bref, tout cela me laisse bien perplexe…

Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:
- Afyren (IPO à venir): de la chimie verte pour trouver des alternatives au pétrole. Un peu dans l’esprit "Plant Advanced Technologies" ou "Metabolic Explorer". En perte pour l’instant, comme toutes ses copines…
- Orthex (IPO récente): de l’aménagement intérieur en Scandinavie.
- Volue (IPO récente): du software pour la transition énergétique (trading d’électricité etc), en croissance et rentable, sous pression depuis une cyber attaque en mai.

Bonne journée à tous

Dernière modification par Nemesis (31/08/2021 22h48)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 01/09/2021 01h05

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   646  

Nemesis : j’ai aussi lâché Fabasoft pour les mêmes raisons ; j’ai (enfin) pris Cbrain à la place, quitte à avoir un truc en portefeuille qui peut perdre 20% facilement

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+6]    #17 26/09/2021 23h13

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour Bullebier,

Tout d’abord merci pour votre retour et votre question très pertinente.
Désolé de vous avoir fait attendre mais je voulais formaliser la réflexion, tant dans mon esprit qu’à l’écrit, et cela a pris du temps - d’autant plus que je n’en disposais pas ce WE, de temps ;-)

Réponse courte:
Oui, j’ai évolué. Est ce à cause de la mode du marché ?
Forcément peut être un peu, personne ne peut prétendre être totalement imperméable aux influences extérieures alors que nous sommes noyés quotidiennement sous les informations.
M’enfin j’aime à croire qu’il y a une bonne part de réflexion personnelle et d’apprentissage là dedans…

Réponse longue:

*Cette fois, c’est différent ? (d’il y a un siècle)

Il faut savoir que j’ai commencé à me former en lisant Benjamin Graham, la bible en somme. Je me suis dit "OK la bourse c’est pas compliqué, on achète pas cher et on vend cher".
Comment on sait si c’est cher ? Bah on regarde si les ratios ils sont plus bas que d’habitude, notamment le P/B (comme ça on sait si on achète un peu d’usines, ou beaucoup d’usines…).
Vraiment facile ! Les premiers messages de la file reflètent ce mode de pensée…

Et c’est comme ça que l’on se retrouve avec plein de boîtes sur des secteurs en déclin ou structurellement difficiles, en disruption, des cycliques en fin de cycle etc (auto, banques, assurances, pétrolières, telco …) des boîtes à gros dividende qui distribuent plus qu’elles ne devraient (Orange ?) ou qui n’ont pas de perspective de réinvestissement.
Il n’y a guère que les foncières de commerce que j’ai évité au début, d’avantage parce qu’elles ne rentrent pas en PEA qu’autre chose, autrement j’aurais sûrement pris du Unibail comme tout le monde.
Et je suis persuadé que j’aurais trouvé les foncières de logistique (Argan) ou de data centers trop chères à l’époque si elles rentraient en PEA (d’ailleurs il est probable que ce soit toujours le cas).

Sauf que, bien que les enseignements de Graham restent plein de sagesse et sa "philosophie" très pertinente, je pense que ses écrits ne doivent pas être pris au sens littéral, et être adaptés au contexte actuel:
- de circulation instantanée de l’information
- d’entreprises du monde virtuel et de services vs manufacturières
- de monde qui évolue toujours plus vite
- de taux zéro et de "quoi qu’il en coûte"
- d’administration du marché par les Banques Centrales
- de gestion passive, d’ETFs momentum etc…

Sans remonter jusque Graham, au tournant des années 2000 les fonds Euros rapportaient du 4%, et mon premier PEL plus que cela ! Pour l’anecdote, j’ai eu l’intelligence de le fermer contre l’avis de mon banquier de l’époque pour constituer un apport personnel pour un appart (bravo l’artiste, je ne connaissais pas la communauté IH à l’époque !).
Pensez vous qu’avec une inflation à 2% et des taux réels négatifs - je suis actuellement rémunéré pour avoir acheté ma RP à crédit ! - on puisse valoriser les actions comme le faisait Graham ?

Alors bien sûr, vous allez me rétorquer que c’est une anomalie historique.
Certes, mais cette anomalie dure depuis maintenant une décennie, et la baisse des taux est une tendance longue, dont les Banques Centrales vont avoir le plus grand mal à sortir.

Néanmoins, peut être cette tendance arrive t’elle à sa fin ?
Peut être que la transition énergétique et écologique, la nouvelle guerre froide US/Chine et les relocalisations, la fin des ressources abondantes et pas chères, une accélération démographique, la fin du progrès technologique … vont sonner le glas du cycle déflationniste que nous connaissons en occident.
Mais cela fait beaucoup de "peut être" et en attendant de le voir concrètement, je préfère continuer à raisonner dans le paradigme actuel. Il est somme toute logique que dans un monde où le capital est abondant et le rendement une denrée rare, les actions se paient plus cher qu’au 20e siècle.

*La pertinence du PER

Sur la pertinence du ratio PER en particulier, et les considérations sur les valorisations à l’heure actuelle, je vous renvoie à l’excellent post de Corran, en réponse à Ursule:
Encore un krach sur le marché actions… p.286
Le PER nécessite tellement de retraitements qu’il ne représente plus grand chose, les ratio que je trouve les plus pertinents désormais seraient EV/EBITDA et EV/EBIT.
Après, on peut mettre de côté le débat sur le PER et parler de "valorisation" au sens large, ce qui est l’esprit de votre question…

*La qualité d’abord, le prix ensuite (ou plutôt l’optimum des deux)

Bref, j’ai continué à me former, à lire d’autres bouquins (notamment ceux proposés par l’IH sur l’autoformation à la bourse), dont ceux de Fisher, Buffet ou Peter Lynch (Lynch est probablement mon chouchou car en plus d’être tout à fait pertinent, amusant à lire).
Le résultats de ce gloubiboulga et de ma - très - modeste expérience, c’est que la qualité et les fondamentaux doivent passer bien avant le prix, le prix n’est qu’une préoccupation secondaire.
Quand on achète, il faut considérer que l’on va conserver la société (au moins) 10 ans, et qu’elle sera encore là - et beaucoup plus forte si possible - dans 10 ans.
Ca ne veut pas dire qu’il ne faut plus la regarder après (encore que c’est peut être ce qui marcherait le mieux), hein, mais c’est l’état d’esprit dans lequel on doit se trouver.
On ne vendra que si les fondamentaux évoluent ou si la valo est vraiment déconnante. Et encore, pour l’instant quand j’ai vendu car "trop cher", ça a fait X2 dans les 6 mois.

Qu’est ce qui définit de bons fondamentaux:
- Un secteur porteur, surfant sur une ou plusieurs méga tendances (essayer de les distinguer des modes éphémères).
- Au moins un peu de croissance (qui a envie d’acheter un business décroissant ? Pas d’acheteur => cours en baisse). Beaucoup c’est mieux, mais c’est plus cher… On y reviendra ;-)
- Une activité pérenne avec un risque modéré de disruption (souvent la disruption ne devient visible qu’une fois le secteur malmené, malheureusement…).
- Une activité résiliente au cycle économique, des revenus récurrents (éviter les années de perte, qui sont autant de temps gaspillé, et éviter de devoir "timer" le cycle).
- Une activité qui répond aux besoins fondamentaux de l’être humain (se nourrir, se soigner, se loger, se reproduire/séduire etc… on sous pondère les "loisirs" / conso discr.).
- Un bon track record, de mauvaises performances passées présageant rarement d’un futur brillant (SG, Orange …), sauf si l’on comprend vraiment la nature du changement fondamental, et pourquoi le crapaud va devenir un prince charmant.
- De la "scalabilité" (ex: logiciel) et/ou un effet réseau (les GAFAM).
- Une niche où l’acteur domine la concurrence, qui n’intéresse pas trop les "gros" (ex: Lectra, Viscofan).
- Plutôt du B2B que du B2C. En B2C, une niche ou des marques très fortes: les modes changent vite chez les particuliers, alors que les pros évitent le changement car il induit des coûts/risques.
- Des marges élevées par rapport au secteur et relativement peu fluctuantes.
- Des retours sur capitaux investis élevés (<10 on ne regarde pas, 15 ça devient sympa, >20 Yummy!): une entreprise qui fabrique plein d’argent avec son capital et qui sait/peut reproduire la recette devrait enrichir ses actionnaires.
- Un endettement raisonnable / sous contrôle (cela dépend de l’activité, et de ce que finance la dette).
- Un gros "moat". Mais si les autres critères sont remplis, il y en a sûrement un de toutes manières.

D’une façon générale, le temps doit jouer pour nous. Si on surpaye un beau business, il "suffit" d’attendre et la valeur rattrapera le prix, sauf catastrophe. Par contre sur un mauvais business qui continue de s’enfoncer, même acheté pas cher, l’attente n’est pas très confortable.

*La question du prix

Bon le problème avec le prix, c’est que lorsqu’une société remplit la majeure partie des critères ci - dessus, elle est souvent chère, en tout cas si l’on se base sur les ratio de l’exercice précédent ou en cours.
Mais quand on y réfléchit, il est parfaitement normal qu’un business résilient, avec des revenus récurrents, des perspectives de croissance, une forte position concurrentielle, qui compose à des 20% et plus, se paie plus cher qu’un business "quelconque" (ou pourquoi L’Oréal se paie plus cher que Renault).
Il y a des business que l’on ne verra jamais à un P/E de 10, sauf apocalypse financière, et il faut l’accepter (soit accepter le prix, soit accepter de rester en dehors).
Donc ensuite la question est où on met le curseur entre la qualité / les perspectives vs la valorisation.

D’après ma modeste expérience:
- Lorsque j’ai acheté une valeur pour sa faible valorisation ou son gros dividende, ça s’est souvent mal passé pour le moment. Si c’est "pas cher", il faut en comprendre la raison, la nature des craintes du marché. Si le problème est conjoncturel, avoir une thèse de sortie de crise de la société. Si les problèmes sont structurels, on n’y touche pas ! Or il n’est pas toujours évident de distinguer les deux, et certaines sociétés cumulent les deux types de problème.
  Mon track record suggère que je ne suis pas particulièrement brillant dans cet exercice :-D
  A la limite sur une micro cap, on peut imaginer que le marché ne s’intéresse pas à cette valeur et ne réalise pas son potentiel (=> anomalie), mais sur les grosses caps ça semble très rare.
- A l’inverse les actions pour lesquelles j’ai accepté de payer un premium pour leurs performances financières ont souvent très bien performé. (ex: le luxe, le logiciel)
- Enfin les valeurs que j’ai refusé de surpayer ont la plupart du temps poursuivi leur parcours haussier exceptionnel sans moi (ex: Sartorius Stedim depuis 2019, HMS Networks ou Hexagon que j’ai regardées en début d’année…)

Peut être que c’est dû au marché très haussier depuis mes débuts, au contexte très favorable aux valeurs de croissance, et que cela changera, rien n’est écrit d’avance…

Mais alors comment faire pour ne pas surpayer ?
- on peut acheter des sociétés médiocres, avec vraisemblablement des performances correspondantes, sauf à être bon en timing.
- on peut acheter de belles sociétés pendant les soldes. C’est le scénario idéal et dont on rêve tous, le problème étant qu’est ce qu’on fait en dehors des soldes ? On dort sur son cash ? Surtout quand, comme moi, on a prévu d’investir de façon régulière…
- on peut prendre le risque de surpayer et peut être se manger un krach ou un accident de parcours de la société dans les mois qui suivent… Compter sur un DCA pour lisser le prix d’entrée ?

Conclusion:

Aujourd’hui j’essaie d’avoir une approche GARP: chercher une opportunité qui me semble présenter un compromis qualité / résilience / perspectives / prix raisonnable, indépendamment du niveau du marché.
Depuis l’été, je trouve que ça devient difficile et les valorisations élevées m’amènent à une certaine défiance qui m’a fait manquer les quelques opportunités qui se sont présentées.

J’espère que cela répond à votre question, et reste à votre disposition si quelque chose n’est pas clair.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #18 03/10/2021 16h30

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de septembre 2021

*Bilan du mois écoulé

Après la torpeur de l’été, le moins que l’on puisse dire est qu’en septembre on a enfin eu de l’action !

Ca y est on a un nouveau variant ! Le variant "Mumu"… Quand je disais qu’on allait faire tout l’alphabet…
Le variant "Mu", potentiellement résistant aux vaccins, préoccupe l’OMS
Mais apparemment ce n’est pas grave car il est moins méchant que de variant Delta, donc on met ça de côté pour l’instant:
Coronavirus : faut-il s?inquiéter de la montée du variant Mu ? | National Geographic

On a d’abord repris une première petite dose de "Peur sur les taux" lors de la réunion de la BCE, puisque les faucons étaient de sortie. Pensez donc! La zone Euro nous sort des croissances dignes d’un émergent, et on est en surchauffe économique totale avec une inflation qui va exploser au dessus des 2% cette année. Vous savez, ces 2% qu’on essaie désespérément d’atteindre depuis … on ne se souvient plus à vrai dire.
Dame Christine, toujours grande (vous l’avez ?), plutôt que de nous annoncer des taux à 5% pour Noël, a vite fait de calmer tout le monde: on va juste réduire "un peu" le super QE d’urgence Covid.
Ouf de soulagement, on pouvait revenir à notre nonchalance décontractée et profiter de l’été indien en terrasse.

Mais c’était sans compter le cygne noir "Evergrande". Sur le coup on s’est fait une grosse frayeur, et puis finalement il paraît que ce n’est pas systémique, que le PCC ne laissera pas une faillite désordonnée se produire et un krach immobilier s’enclencher.
Certes… Mais à mon avis on n’a pas fini d’entendre parler de cette histoire, ne serait ce que parce qu’il y aura d’autres échéances de dette, et surtout Evergrande est peut être l’arbre qui cache la forêt, vu que tous les promoteurs ont du souffrir des changements réglementaires à différents degrés.

Quoiqu’il en soit on a eu un gros rebond dans la foulée, jusqu’à la réunion de la FED et là ce fut le drame: l’inflation serait un peu plus forte et durable que prévu, on s’orienterait vers un tapering un peu plus tôt et des hausses de taux peut être dès 2022.
Après une absence de réaction qui m’a d’abord surpris, l’information est montée au cerveau et on a entamé une correction, notamment sur les valeurs de croissance.
Pour enfoncer le clou, la hausse des prix de l’énergie a commencé à faire les gros titres un peu partout, avec le pétrole à 80 $ et le gaz dans la stratosphère.
A noter que Dame Christine et Sieur Powell ont tous deux fait une sortie sur l’inflation temporaire dans la foulée, qui n’a pas semblé détendre l’atmosphère. La confiance dans la parole des BCs commencerait elle à se fissurer ?
Cette correction s’est vue accompagnée d’une nouvelle rotation sectorielle, les EU ayant annoncé la réouverture des liaisons aériennes avec l’Europe. Entre le reflux de la vague "Delta", les progrès dans les campagnes de vaccination, et maintenant la pilule magique de Merck qui va enfoncer le clou, les marchés semblent acter la défaite du Covid…

Et moi dans tout ça ? Eh bien je n’ai pas caché mon pessimisme cet été compte tenu des niveaux de valorisation, de la hausse en ligne droite quasi ininterrompue des indices, alors que l’atterrissage de l’économie se profilait. Inutile de vous dire que les derniers développements m’ont fait passer franchement baissier, les facteurs de préoccupation ne manquant pas:
- Le(s) tapering(s) dans les tuyaux des deux côtés de l’Atlantique, avec toujours des interrogations autour du caractère pérenne de l’inflation (prix de l’énergie notamment), et de son impact sur les marges.
- Les pénuries de semi conducteurs qui sont appelées à durer, et le secteur auto parti pour une mauvaise année au lieu de la résurrection attendue.
- D’ailleurs les pénuries se généralisent un peu partout en fait et vont peser plus qu’au S1… Qui n’entend pas parler de délais de livraison exorbitants (quand ce n’est pas annulé simplement), de travaux bloqués etc ?
- L’irrigation des "Chèques Biden" qui a cessé, et les traders confinés qui reprennent ou vont reprendre le boulot.
- Les doutes sur la vigueur de l’économie chinoise, avec la reprise en main "virile" du pouvoir qui semble prêt à couler son économie par ses diverses mesures restrictives: dernières en date, les coupures d’électricité en Chine, dues à des pénuries de Charbon, et apparemment à l’application stricte de mesures environnementales (l’objectif serait de passer de 71% d’électricité charbonnée à 56% en 2021 !?! J’ai du mal à le croire).
- Un agenda "à risque" en Europe, avec rien à attendre à court terme avec les élections allemandes, puis françaises.
- La traditionnelle pantalonnade autour du plafond de la dette US, qui va servir de levier aux républicains pour (re)négocier sur le plan de relance Biden, Biden dont la Baraka commence à retomber (cf débandade en Afghanistan).
- Des comparables beaucoup plus exigeants au S2 qu’au S1, pour beaucoup de sociétés.
- Tendance au cocooning / travaux qui risque de s’essouffler, alors que les gens reprennent le présentiel, et que l’effet "rattrapage des projets" retombe…

Donc en l’absence de catalyseur haussier, avec des indices qui plafonnent sous leurs plus hauts depuis l’été et qui semblent "fatigués", de mon point de vue la correction va se poursuivre en octobre, ne serait ce que pour retrouver plus de potentiel.
J’ai donc commencé à procéder à des allègements, notamment sur des valeurs de croissance bien valorisées, au fur et à mesure qu’elles cass(ai)ent leur tendance haussière, avec l’espoir d’en reprendre un peu plus bas, mon analyse moyen/long terme n’ayant pas évoluée.
Ensuite les résultats trimestriels vont peut être remonter le moral des troupes, mais il reste encore quelques jours avant cela.

*Actualité des sociétés:

- Accenture continue sur sa lancée, tel le rouleau compresseur, et termine son exercice 2021, en phase avec le consensus. Il n’y a pas grand chose à jeter. Visez plutôt:
14% de croissance du CA, marge d’EBIT à 15%, 16% de croissance de l’EPS. 8,0 Mrds $ de free cash flow.
Et surtout un carnet de commande de 60 Mrds et 12 à 15% de croissance attendue pour 2022.
https://investor.accenture.com/~/media/ … elease.pdf

- Antares Vision signe un contrat au Bresil pour la traçabilité des médicaments de Hypera Pharma:
https://fr.antaresvision.com/upload/blo … ma_ENG.pdf
Et surtout ils ont publié leur S1, et on peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein, selon le degré de confiance dans le management ;-)
C’est assez incompréhensible avec toutes les acquisitions, vu qu’on mélange allégrement les chiffres en comparable et en absolu.
Le bon: +18% de prises de commandes au S1 en comparable, par rapport à 2020, +29,5% de CA en absolu. Guidance confirmée de +14 à +19% en comparable, mais le management "ne veut pas donner de chiffre" (!?!).
Le moins bon: +3,7% de CA réalisé au S1 en comparable, c’est mou, dont -26% pour l’Europe, et on est en décroissance au T2.
Et des marges en baisse (19% d’EBITDA et 15% d’EBIT) avec les acquisitions, les frais d’IPO et le personnel.
La faute il paraît essentiellement à une pause des investissements de la pharma dans le Track&Trace pour cause de Covid, les autres activités se portant bien.
Compte tenu des prises de commandes, du redémarrage des investissements de la pharma, et de la saisonnalité (le S2 est plus fort), le groupe s’attend à un gros S2 qui devrait voir une forte remontée des marges.
Les réponses du management à la session de Q&A m’ont parues assez confuses, voir parfois à côté, me laissant assez circonspect, avec la même sensation désagréable que Verimatrix quand elle a fait son PW (on connait la suite…).
Depuis cette affaire, je me méfie des managements qui promettent des lendemains qui chantent…
Vu la valorisation, j’ai vendu la publi comme Mr le marché, et espère en reprendre plus bas, si les performances annoncées sont au rendez vous.

Axa: Bruxelle veut réformer la réglementation des assureurs pour libérer des fonds propres, ceci afin d’aider au financement de la transition écologique.
Une bonne nouvelle pour la rentabilité des assureurs et la transition, mais probablement une moins bonne pour la stabilité du système financier ?
- https://www.lesechos.fr/finance-marches … es-1348458

- Bureau Veritas fait une petite acquisition dans les tests de conformité des produits en France. CA 2 Mlns et l’on n’en saura pas plus:
https://group.bureauveritas.com/sites/g … 010921.pdf

- Chr Hansen lance une gamme des probiotiques pour les animaux. Bon, je suppose que c’est porteur:
https://tools.eurolandir.com/tools/Pres … chr&v=

- On connaissait déjà la croissance du CA d’Esker (+19%). Désormais on sait que l’EBIT progresse de 50% (14% de marge) et le RN de 40%. De quoi mettre un peu en perspective ces valeurs "toujours trop chères".
Sauf catastrophe, on attend une dynamique encore très forte au S2 (17% de croissance sur l’année, et des marges similaires au S1). Bref horizon dégagé pour Esker:
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … iels-2021/

- GN Store Nord nous fait une pré-communication du Q3 assez étrange (qu’il faut aller débusquer dans leur calendrier)…
On confirme la guidance 2021, mais on nous explique que c’est de plus en plus compliqué et incertain de la tenir, les perturbations s’accumulant. Donc c’est délicat à interpréter. Genre: "on confirme mais préparez vous quand même à un Profit Warning" :-D
Elle a corrigé comme tout ce qui est growth et utilise du semi conducteur, mais tout de même ça ne doit pas aider ce genre de com.
https://www.gn.com/-/media/Files/Financ … -brief.pdf

- Après Gerber et Neteven, Lectra a encore faim puisqu’elle a annoncé l’acquisition de Gemini CAD Systems, société roumaine faisant des logiciels de CAD pour la création de vêtements.
https://www.globenewswire.com/news-rele … stems.html

- Lumibird sort de beaux semestriels. Belle croissance des résultats, confiance affichée pour le S2, et objectifs confirmés à horizon 2023:
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 021-FR.pdf
Interview du DG de Lumibird sur La Tribune (avant les résultats):
https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 92375.html
On a aussi une analyse assez complète sur ZoneBourse:
https://www.zonebourse.com/cours/action … -36484773/

- LVMH a racheté FeelUnique.com, acteur du commerce en ligne de produits de beauté. C’était sorti en juillet, mais j’ai raté la nouvelle. C’est une petite acquisition à l’échelle de LVMH, mais stratégiquement cela semble aller dans le bon sens:
https://www.capital.fr/entreprises-marc … ni-1410333

- De l’intérêt de la fusion Nexi / Nets, et d’avoir une empreinte à la fois dans le nord et le sud de l’europe:
https://www.nexigroup.com/content/dam/c … ntries.pdf

- Pharmagest se paie un éditeur de logiciel pour les cabinets médicaux, et va créer une division dédiée aux professions libérales:
https://www.capital.fr/entreprises-marc … ns-1415644
Elle a également publié ses résultats pour le S1, assez bons je trouve:
+20% de CA (10% organique), +20% d’EBIT, +30% RN
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 21_def.pdf
Elle a tenté un décollage vite avorté avec la correction sur la tech.

- Pharmanutra a ouvert le bal des publis de septembre avec un beau Q2, bien meilleur que son Q1, puisque les ventes passent de 14 à 18 mlns.
19% de croissance des ventes au Q2 et 10% pour le semestre en entier. La distribution des ventes change néanmoins, à +20% en Italie et -10% à l’étranger, l’année dernière ayant vu un gros phénomène de stockage.
C’est un peu comme pour Probi, et le management présente cela comme temporaire, et voit une normalisation au S2.
Enfin en dehors du produit star complément en fer, les autres lignes de produits affichent une forte croissance.
Cela, en plus de l’internationalisation, est de bon augure pour la suite…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 092021.pdf

- Sanofi s’offre Kadmon: des médicaments pour prévenir les rejets de greffes.
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/sanof … s-20210908
Et échoue en phase 3 dans la foulée sur une maladie de peau auto immune avec rilzabrutinib:
https://www.sanofi.com/fr/media-room/co … 00-2293920
Enfin on a des premiers résultats positifs pour le vaccin Covid ARNm, mais le développement est arrêté car il arriverait paraît il trop tard sur le marché:
https://www.sanofi.com/-/media/Project/ … 069-fr.pdf
https://www.boursorama.com/actualite-ec … f3a96994e3

- On connaissait déjà la forte croissance du CA de Somfy sur le S1 à +40% (+30% par rapport à 2019). L’EBITDA fait lui +108% et le RN +126%, excusez du peu.
Le groupe estime que si l’on soustrait l’effet de base des confinements, on est sur une croissance sous jacente d’environ +20%.
On apprend également que Repar’Store nous a coûté 51 MEur pour 17 MEur de CA (sur le semestre).
Pour la fin de l’année, ils attendent des difficultés d’approvisionnement, pas seulement en semi conducteurs, et une forte hausse des coûts des matières premières (au S1 on a en partie vécu sur les stocks).
Une normalisation de la croissance et des marges est aussi attendue, avec des comparables beaucoup plus durs sur le S2, qui affichait déjà une belle croissance par rapport à 2019.
On est dans la même problématique que Thermador, avec la même communication prudente.
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … rcice-2021

- Comme déjà commenté sur la file dédiée, Streamwide sort des semestriels honorables, mais peu enthousiasmants. Les recrutements pèsent un peu sur les marges.
Le comparable au S2 sera plus dur, le groupe attend une croissance, mais plus faible.
https://www.streamwide.com/wp-content/u … FR-DEF.pdf

- Technogym a publié son S1 avec un mois d’avance sur le calendrier initial, et je l’ai manquée. Bien que ne l’ayant plus (pour l’instant) en portif, je continue à garder un oeil dessus.
C’est honorable avec 24% de croissance du CA et 28% de croissance d’EBITDA par rapport à 2020, comparable certes facile.
https://corporate.technogym.com/en/h1-2 … al-results

- Ca a du s’activer sévère en coulisses, puisque l’Australie ne veut plus des sous marins de Naval Group. Thales répond: "même pas mal". Guidance confirmée.
https://www.thalesgroup.com/fr/group/jo … -objectifs
Naval Group pourra se consoler avec quelques frégates grecques:
https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 93207.html

- C’est parti pour l’AK de Veolia, afin de financer le rachat de Suez:
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … 7euros.PDF

- Les résultats semestriels de Wedia sont comme sa publication de CA: ni bons, ni mauvais, sans surprise.
https://www.wedia-group.com/download/51587/

- Wiit sort au H1 un CA de 35,1 MEur en progression de 52,2% dont 11% en organique. L’EBITDA progresse lui de 72%. Les perspectives restent très favorables.
Mivitec GMBh viendra renforcer MyLoc en Allemagne pour poursuivre le développement là bas. Alles gut !
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/0 … ults-1.pdf

*Les tops du mois (ça va être rapide, il n’y en a pas beaucoup !)
- Lumibird +15,55% sur sa belle publi.
- TotalEnergies +10,68%: hausse du pétrole et du gaz.

*Les flops du mois (on n’a que l’embarras du choix)
- Probi (-26,93%): croissance défensive, valo exigeante déjà baissière avant la correction. Désormais c’est un naufrage.
- Talenom (-17,96%): prises de bénéfices sur les plus hauts + correction.
- Nynomic, Esker, Garo (dans un mouchoir vers -11%): comme Talenom mais moins pire.

*Les mouvements du mois


Achat:

Renforcement:

- Sanofi 1x87,65: achat après avoir allégé Michelin, me disant qu’il en resterait toujours quelque chose, et parce que j’ai l’impression que ça bouge depuis le changement de DG.
J’ai eu du nez, puisqu’elle a sorti 2 news dans la foulée, qui ont été vendues :-)
Bon ce n’est pas bien grave vu que c’est surtout dans un esprit "buy and forget", pour le dividende.

- Vidrala 1x100,60: après une année assez molle, elle donnait des signes de frémissement, et je trouvais ça raisonnablement valorisé.
Finalement pas très malin, car ils risquent de fortement souffrir de la hausse des prix du gaz cet hiver. Sanction boursière en cours, de même que pour Zignago Vetro.
https://www.zonebourse.com/cours/action … -36485503/
https://www.lesechos.fr/industrie-servi … o2-1185554
Du coup j’hésite à rétropédaler car il est difficile de chiffrer l’impact (ainsi que sa durée).

- ETF World Amundi CW8 1x404,19: renforcement systématique à réception des fonds.

Allègement:

- Michelin 1x137,80 puis 1x132,85: parce qu’il n’y a pas une semaine sans qu’on n’entende qu’une usine auto interrompt la production, et que les positions short ont commencé à fleurir après le point haut.
Il m’en reste 3, je ne pense plus y toucher.

- Envea 2x125: publi décevante de mon point de vue, le redémarrage patinant en Chine. On nous dit que la reprise tarde là bas, mais je me demande par ailleurs s’ils ne seraient pas en train de verrouiller leur marché…
J’en garde 3 pour voir la suite.

- Legrand 1x94,40: bien valorisée malgré toutes ses qualités. Risques sur les pénuries / semi conducteur, et doutes sur un possible ralentissement immo en Chine ? Elle a cassé son canal haussier après 6 mois en quasi ligne droite.

- Thermador 1x88,70: c’est compliqué… "Optiquement" la valo est raisonnable, mais je crains des déceptions au S2 (et S1 2022), avec des chantiers en pause faute de matériaux, et la fin du "cocooning" une fois les gens revenus au boulot.
Comme c’est une ligne conséquente du portif et qu’elle semble en panne de momentum, j’allège un peu. J’hésite d’ailleurs à faire de même avec Somfy, en ballotage.

- Eurofins 5x110,74: j’en pense beaucoup de bien mais le volume de test va aller en diminuant, sauf rebondissement lié au Covid. C’est très bien valorisé pour une croissance très incertaine au moins en 2022. Le rebond sur les 110 a vite avorté et c’est un couteau qui tombe, donc dans la mesure où c’était ma plus grosse ligne après ses performances exceptionnelles, j’ai préféré alléger.
Il m’en reste 15, et c’est toujours la plus grosse ligne devant l’ETF World.

- Dassault Systèmes 3x45,605: je n’ai pas très bien compris les derniers mois de hausse et la valo commençait à être vraiment tendue. Elle se prend donc logiquement une tarte avec la correction tech/growth.
C’est un peu comme Eurofins, le rebond a de suite fait pschitt, donc j’espère en reprendre plus bas.

- Pharmanutra 4x61,6: même raisonnement, j’espère bien qu’elle ira plus bas. (Il m’en reste 8).

Vente:

- Antares Vision 37x12,15: publi décevante sur une valo exigeante, balancée par le marché. J’attends de voir la suite pour revenir éventuellement, ne souhaitant pas rester seul à écoper les fuites (been there, done that).

- Nexi 20x17,09: valo tendue pour une conviction modérée. Je préfère rester en dehors dans le contexte actuel et sors à l’équilibre. Je reviendrai mais plus bas, si elle veut bien y aller.

Trading / AR:
- L’Oreal 1x374,80: parce que très chère et corrélée au luxe / à la Chine. J’espérais juste en reprendre plus bas, ce qui est déjà fait hier à 360. J’hésitais à faire de même avec LVMH, mais la valo me choque moins, bizarrement.

*Le kikimètre:

- Valo totale: 33413 Euros pour 23692 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 160,26 (-3,80%)
- TRI depuis ouverture: 19,69%
- Liquidités dispo: 6410 Euros (19%)

Sauf erreur, l’ETF World fait -1,85% et le CAC40GR -2,18%.
Le mois de septembre efface la perf d’août, et c’est mauvais.
Le portefeuille prend dans les dents la correction sur la croissance et la rotation sectorielle, et comme dirait Christophe Mae - un philosophe que l’on sous estime selon moi - "ça fait mal".
Beaucoup plus de cash que d’habitude, mais je reste pessimiste pour octobre, et conserve le doigt sur la gâchette sur un paquet de valeurs…

C’est du market timing et c’est le mal, si je me plante cela va me coûter des sous, mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.


Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:

Entech (IPO): du stockage pour les ENR
https://ipo.entech-se.com/?utm_source=G … tent=72890

Bonne journée et bon mois à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #19 08/10/2021 18h10

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   803  

RX a écrit :

Cela doit être lié à l’histoire de la société, pas de raison sinon d’avoir une telle situation.

C’est au contraire très très courant pour les actions suédoises et cela remonte aux empires bancaires du XIXème siècle. Si vous voulez en savoir probablement beaucoup plus que vous n’en demandez à ce sujet, voici un petit papier :

Voting right differentials between classes of shares in Swedish listed… | Download Table

RX a écrit :

In 2020, the average daily trading volumes of the B and A shares on the Nasdaq Helsinki were 616,002 shares and 6,980 shares, respectively.

RX a écrit :

la B share fournisse moins de droits de vote et une liquidité inférieure

C’est l’inverse, la B est plus liquide (et plus volatile comme l’a remarqué Nemesis). C’est le schéma le plus courant en Suède, une classe A avec plus de droits de vote et moins liquide (car moins nombreuse et majoritairement détenue par des actionnaires "sérieux" qui veulent avoir voix au chapitre) et une classe B très liquide mais ne donnant qu’un seul vote.

Dernière modification par doubletrouble (08/10/2021 18h17)


Parrain Crypto.com+Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #20 19/10/2021 11h42

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Un peu dégouté puisque je voulais prendre aujourd’hui du Aton Green Storage, cousine italienne de Alfen ou Garo, active notamment dans les solutions de stockage sur batterie. Elle a fait 70% de croissance au H1, réalisant ainsi l’équivalent de son CA de 2019 ou 2020, et a passé son seuil de rentabilité. Elle n’a pas de dette à la suite de son IPO, et se paie une quinzaine d’EBITDA 2021 projeté et une grosse trentaine de RN.
Compte tenu du fait que sa croissance devrait se poursuivre, et comparé aux pairs, c’est très raisonnable…

Seul problème: la taille de lot (ça s’achète par 500) ce qui m’obligerait à mettre 10% du portefeuille dessus, ce qui ne me paraît pas raisonnable dans une optique "bon père de famille".

Je partage au cas où elle intéresserait quelqu’un, car pour un plus gros poisson que moi, ce sera peut être une goutte d’eau dans la mer :-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #21 01/11/2021 13h04

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois d’octobre 2021

*Bilan du mois écoulé

- L’OPEP+ a refusé d’augmenter la production plus qu’initialement prévu. Voilà qui soutient le pétrole, et donc l’énergie, et donc l’inflation et les hausses de taux.
- On commence à voir des hausses de taux à droite à gauche dans de "petites" zones économiques, corroborant la thèse que les grandes vont leur emboîter le pas.
- Evergrande a effectivement fait des petits (Fantasia).Mais bon il paraît que le dossier est "géré" et pour l’instant ça tient.
- Moins de croissance et plus d’inflation d’après le FMI. Va t’on entendre la musique de la "stagflation" tout l’hiver?
https://www.latribune.fr/economie/inter … 93737.html
- En attendant la BCE maintient le cap de l’inflation temporaire et ne voit pas la nécessité de hausses de taux pour l’instant. La semaine prochaine ce sera la FED pour peut être officialiser le début du tapering ?

Au final, un mois de rebond, porté par les publications globalement bonnes et les révisions des objectifs à la hausse. Pour l’instant les marges tiennent et à part pour les gros consommateurs de semi conducteurs, ça se passe bien et on reste dans une dynamique de reprise.
Mais les hausses de coûts (énergie, main d’oeuvre…) restent devant nous à priori et risquent surtout de peser sur le S1 2022.
Néanmoins on va peut être avoir notre rally de noël, pour la forme, et on verra en 2022 après avoir dessaoulé des fêtes …

*Actualité des sociétés:

- Air Liquide se renforce dans la santé à domicile en Pologne:
https://www.zonebourse.com/actualite-bo … -36622382/
Par ailleurs les résultats du Q3 sont tout à fait honorables à +17% en publié et +7% en comparable.
Ils ont l’avantage appréciable ces temps ci de pouvoir répercuter les coûts de l’énergie sur leurs clients:
https://www.airliquide.com/fr/investiss … estre-2021

- Bureau Veritas: porté par la reprise à +7,5% de CA en organique et +8,5% en publié.
A peu près tous les secteur se portent bien et les persepectives restent bonnes pour l’instant:
https://group.bureauveritas.com/sites/g … 2021_0.pdf

- Chr Hansen finit l’exercice 2021 à 7% de croissance organique et 11% en publié.
C’est honorable mais la valo reste exigeante, et pour 2022 ils anticipent 5 à 8% de croissance et des marges flat, compte tenu des hausses de coûts, perspectives peu enthousiasmantes pour Mr Market.
En attendant la valo se dégonfle doucement trimestre après trimestre…
https://tools.eurolandir.com/tools/Pres … chr&v=
Par ailleurs ils annoncent un partenariat avec UPL pour développer et distribuer des solutions microbiennes de biocontrôle, pour l’agriculture, un des aspects qui m’intéresse le plus sur ce dossier:
https://tools.eurolandir.com/tools/Pres … chr&v=

- Danone fait un T3 correct (+3,8% en comparable) avec comme prévu du mieux sur l’eau.
Les objectifs sont confirmés ainsi que l’objectif de marge, mais il y a bien entendu des craintes relatives à l’inflation pour la suite, et des doutes sur leur capacité à passer les hausses de prix nécessaires:
https://www.danone.com/content/dam/dano … q32021.pdf

- C’est solide pour Dassault Systèmes avec 12% de croissance du CA au T3, un retour à une belle marge opérationnelle de 20%. Et la traditionnelle révision à la hausse. Toujours une forte génération de cash, au train où vont les choses on va pouvoir reprendre le M&A en 2022.
RAS on continue de surfer sur la numérisation et les jumeaux virtuels dans tous les domaines. C’est cher, mais au moins on sait pourquoi !
Petit aparté, à chaque présentation de résultats, le management nous explique sa "vision du futur".
Par exemple cette fois il est question de réorganisation des chaînes d’approvisionnement, pour des raisons environnementales (une fois les préoccupations sur les pénuries passées).
Et comme d’habitude je partage leur vision …
https://investor.3ds.com/static-files/8 … b75753ef44

- Bon T3 pour Esker et nouveau relèvement à la hausse. Si on veut pinailler, les prises de commandes stagnent, voire ralentissent (3 MEur au T3 vs 6,5 MEur au S1). A surveiller?
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2021/

- Essilor continue à bien se porter avec 9% de croissance à TCC par rapport au T3 2019 (+3,5% en publié) et +33% en considérant le rachat de Granvision. L’Asie est à la peine avec la dernière vague de Covid, alors que l’Amérique est en pleine forme. Par ailleurs on revoit les objectifs annuels à la hausse, compte tenu de l’amélioration des marges.
Le FCF est aussi très bon à 2,3 Mrds sur 9 mois.
https://www.essilorluxottica.com/sites/ … FINALE.pdf

- Eurofins m’a agréablement surpris, l’activité Covid restant très élevée. Le Q3 est bon à +14,6% dont 11,6% d’organique mais ça on s’en doutait. La guidance est revue à la hausse pour 2021 mais c’est surtout 2022 qui pose question concernant l’activité Covid (qui va faire environ 1,2 Mrds en 2021 quand même). Dans le doute, le marché a sabré la publi:
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

- Toujours mi figue mi raisin pour Fagron à 5,4% de croissance au T3. Les performances sont au rendez vous aux Amériques, mais pas en Europe (-10% quand même). Les FX pèsent moins, ce qui est une bonne nouvelle. Mais tant qu’on ne verra pas de signe de normalisation de l’activité en Europe, je doute qu’il y ait grand chose à attendre. On devrait finir l’année à +5% de CA et un EBITDA stable.
https://investors.fagron.com/press-rele … 24-million

- Fleury Michon investit dans les emballages en bois / verre. Pas actionnaire, mais ça va dans le sens de ma thèse du "grand remplacement" du plastique (ce qui est probablement inflationniste, soit dit en passant).
https://www.emballagesmagazine.com/alim … erre.65796

- Ca y est, GN Store Nord a fait son PW. Le marché avait donc raison de ne pas y croire (comme souvent):
https://www.zonebourse.com/cours/action … -36600536/

Et se renforce dans les accessoires premium pour le jeu. On commence sérieusement à dévier des appareils auditifs… Fin 2021 la branche audio devrait peser pour les 2/3 du CA, et au train ou ça va, ce sera bientôt les 3/4. C’est moi ou on se dirige vers une vente de l’activité "Hearing" à un plus gros ?
https://www.globenewswire.com/news-rele … -gear.html

Et finalement le T3 est sorti… Un peu de croissance pour Hearing (+2%) et Flat pour Audio (+1%) sur un comparable il est vrai très dur. Un petit mois après son PW, GN fait désormais un "Croissance Warning" sur GN Audio qui révise sa guidance à la baisse (oui, celle confirmée un mois avant) à cause des pénuries de semi conducteurs. Bon logiquement quand le CA ne monte plus et que les coûts augmentent, je vous laisse imaginer ce qui se passe sur les profits…
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … c1ee72112d

- Ipsen ajoute une corde à son arc avec une molécule au stade pré-clinique pour certaines leucémies:
https://www.ipsen.com/press-releases/ip … in-mettl3/
Par ailleurs elle fait un très bon T3 avec toutes les lignes de produits en croissance, portées par le retour à la "normale" et les FX, et réhausse sa guidance.
Une nouvelle demande d’enregistrement de Palovarotène est prévu pour le S1 2022. L’histoire sans fin ?
https://www.ipsen.com/fr/press-releases … pour-2021/

- Kambi sort un beau Q3, rien à dire, avec une belle croissance, de belles marges, plein de cash etc. Or DraftKings on est à 10% de croissance, tout à fait honorable. Mais le problème n’est pas le présent pour Kambi, mais l’avenir, avec la perte de DraftKings (30% du CA du Q3) et à venir de Penn (10% du CA), à venir en 2023 une fois qu’ils auront leur propre sportbook.
A noter qu’ils vont démarrer des rachats d’actions, assez logiques compte tenu du cash qui s’accumule et du cours de bourse.
https://www.kambi.com/press_release/kam … port-2021/

- Lectra publie un beau T3 et une belle croissance, tant organique qu’en tenant compte de l’acquisition de Gerber. Toujours de gros cash flows, et très peu de dette, donc on peut continuer les emplettes. Si l’activité tient, on devrait voir les marges s’améliorer en 2022 avec l’intégration de Gerber.
Le marché a salué par un +10% (alors qu’elle ne fait que délivrer le consensus…):
https://www.lectra.com/sites/default/fi … m_2021.pdf

- C’est beau pour l’Oréal, tout simplement, à 13% de croissance.
Toutes les divisions en très forte croissance sauf les Produits Grands Publics (qui se fait dépasser par la division Luxe ce trimestre, soit dit en passant).
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … embre-2021

- Lumibird continue sur sa lancée avec 13% de croissance organique au T3 (comme au S1). Tout semble aller pour le mieux donc… On notera l’activité LIDAR qui fait un joli recovery après un S1 difficile:
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 2021FR.pdf

- L’ogre LVMH a toujours faim et se paie l’Officine Universelle Buly:
https://journalduluxe.fr/fr/beaute/lvmh … -buly-1803
Par ailleurs le T3 est bon, et pas trop impacté pour l’instant par les problèmes en Asie, visiblement:
https://www.lvmh.fr/actualites-document … me-rythme/
Sinon en lecture annexe, un petit sondage intéressant sur les habitudes des consommateurs de luxe:
https://journalduluxe.fr/fr/business/lu … etats-unis
Quelques surprises, notamment la location de produits de luxe. Bientôt le LAAS (Luxury As A Service) ?

- Décidément on ne peut pas dire que les valeurs nordiques me portent chance… Après l’incendie du T2, on a droit à une fuite de pétrole dans une usine au T3, pour Metsä Board. Comme pour Kambi, les bonnes nouvelles volent donc en escadrille.
https://www.metsaboard.com/Media/Stock- … ofoilspill

Et puis tant qu’à faire, la CE enquête sur la filiale Metsa Fibre, dans le cadre de la concurrence sur le marché de la pulpe…
https://www.metsaboard.com/Media/Stock- … estigation

A part ça le T3 est très honorable, légèrement inférieur au T2 en terme de CA à cause de la perte de production due à l’incendie, mais l’EBITDA et l’EBIT se tiennent bien, les marges augmentant même par rapport au T2. Par contre et compte tenu des hausses de coûts, la performance ne sera vraisemblablement pas soutenable sur les trimestres à venir.
Par ailleurs beaucoup d’arrêts de maintenance sont prévus au Q4, qui sera donc plus faible.
Néanmoins la demande pour les emballages en papier reste très forte, malgré quelques doutes sur l’Asie, où les prix de la pulpe sont en baisse (50% du CA de la filiale Metsa Fibre, elle même détenue à 25%).
Autres points intéressants:
- ils s’attendent à la poursuite des hausses de prix des emballages au S1 2022.
- le covid diminue les importations de papier venues d’Asie en Europe. (Quid du caractère temporaire de la situation ?)
https://www.metsaboard.com/MaterialArch … report.pdf

- Michelin sort (comme prévu) un T3 assez moche, avec des baisses du CA à 2 chiffres un peu partout sur les véhicules de tourisme, néanmoins mieux qu’anticipé par les analystes. Il est sauvé par le marché du remplacement qui est flat, et les marchés poids lourds et spécialités, eux en croissance.
Les chiffres sont toujours très volatils à cause de bases de comparaison très variables et de l’épidémie qui sévit toujours, notamment en Asie.
Guidance confirmée néanmoins.
https://www.michelin.com/finance/result … et-ventes/

- Nacon s’offre un nouveau studio, Ishtar Games:
https://www.capital.fr/entreprises-marc … es-1416566
Le CA du T2/S1 souffre (comme prévu…) de la base de comparaison, du trou dans le catalogue de sorties de jeux, et des difficultés logistiques. Soit un repli d’une vingtaine de %.
Le management s’est néanmoins renforcé en octobre, ce qui a donné un coup de fouet au titre.
Par ailleurs, le S2 sera bien plus favorable avec un catalogue de sorties beaucoup plus fourni.
La guidance est une nouvelle fois confirmée pour l’exercice en cours et le suivant, mais le marché vend la nouvelle.
Pourtant ce mauvais trimestre était prévu, comme quoi Mr Market ne cessera jamais de me surprendre…
https://corporate.nacongaming.com/wp-co … -22-FR.pdf

- Nynomic profite de sa valorisation élevée pour renforcer le portfolio avec l’acquisition de MGG (micro éclairages pour les mesures optiques), soit 2,5 MEur de CA:
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

- Pharmanutra annonce 85% de hausse des ventes par rapport au T3 2020 (oui vous avez bien lu) et vise maintenant 18% de croissance sur l’année, rien que ça:
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … NG-DEF.pdf
Par ailleurs ils signent un nouvel accord de distribution en Asie, de bon augure:
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 21-ENG.pdf

- Probi fait un T3 dans la lignée du T2, à peu près flat en séquentiel, et en décroissance forte par rapport au T3 2020. Les US à la peine à cause de revenus exceptionnels en 2020 et de la baisse de la demande relative à la pandémie.
Le management est néanmoins confiant pour le redémarrage de la croissance en 2022, et cherche toujours des opportunités de M&A dans la mesure où il n’y a pas de dette.
https://www.probi.com/press-releases/20 … e-quarter/

- Sanofi sort un joli T3 à +10% de croissance du CA, une hausse de la marge opérationnelle, et une hausse d’environ 20% du BNA, porté par un certain retour à la normale sur la plupart des activités.
Il reste les vaccins relatifs aux voyages qui souffrent encore, mais en attendant les choses semblent évoluer dans le bon sens pour Sanofi.
https://www.sanofi.com/-/media/Project/ … 08AD54E8D7

- C’est bon pour SAP qui revoit encore sa guidance légèrement à la hausse, porté par la migration vers le cloud. Ca ne fait pas rêver mais c’est une belle machine à cash tout de même.
Quoi qu’il en soit, les investissements vont continuer dans le domaine en 2022
https://www.sap.com/docs/download/inves … tement.pdf

- Schneider fait un plutôt bon T3, compte tenu du contexte et des comparables, avec certes un atterrissage de la croissance, mais cela reste soutenu à +8,8% au Q3 et +11% sur 9 mois.
Pour l’instant ils ne naviguent pas trop mal parmi les pénuries et les hausses de prix, néanmoins les difficultés restent devant nous concernant les semi conducteurs, et un gros point d’interrogation sur la Chine.
Donc à court terme il y a tout de même quelques nuages à l’horizon.
https://www.se.com/ww/en/assets/564/doc … venues.pdf

- Comme prévu, Somfy voit son l’activité ralentir (-7% en organique) par rapport au T3 2020 et au 1er semestre, l’effet rattrapage s’estompant. Les pénuries pèsent et vont continuer à peser, mais le groupe reste confiant sur l’atteinte d’une forte croissance par rapport à 2019.
On peut donc voir le verre à moitié vide ou à moitié plein… Globalement je trouve ça honorable:
https://www.somfy-group.com/file.cfm?contentid=492793

- Streamwide sélectionnée en consortium avec Airbus, en finale d’un projet de communication critique des forces de sécurité civile à l’échelle européenne:
https://www.streamwide.com/wp-content/u … 1_-ENG.pdf

- Talenom continue sa politique de petites acquisitions:
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2309265-en

- Tinexta vend une petite vingtaine de % de sa filiale InfoCert à un fond dans le cadre d’une AK, valorisée 20X EBITDA. Mr Market n’a pas apprécié d’être dilué, sachant que Tinexta était valorisée plus que ça, et que InfoCert me semble plutôt faire partie des pépites que des boulets dans la famille, avec un potentiel de croissance attrayant. Mais bon peut être que tel Hannibal, "ils ont un plan".
Au mois ça lui donnera les moyens de poursuivre la consolidation de son marché:
http://syndication.teleborsa.it/Nis/Nis … MDIxMTAyNw

- Thales fait un T3 en légère décroissance à -1,5%, face à un comparable il paraît exigeant.
Néanmoins ils s’attendent à un bon Q4 et la guidance est confirmée. Par ailleurs ils n’ont pas trop souffert des pénuries pour l’instant.
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … aires-30-0

- Thermador sort un T3 honorable, en croissance de 5% sur un comparable pas facile.
A noter que l’on ralentit en séquentiel par rapport au S1, mais c’était attendu.
On souffre un peu des pénuries, et l’inflation pèsera sur les marges car passer les hausses de prix prend du temps. Le S1 2022 va être très délicat compte tenu des comparables et des difficultés d’approvisionnement, on risque donc quelques trimestres de décroissance…
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … _18h00.pdf

- Total fait un gros T3, forcément, compte tenu des prix du pétrole et surtout du gaz, et ne voit pas les prix retomber avant le printemps prochain.
https://totalenergies.com/system/files/ … 021_fr.pdf

- C’est solide pour Vidrala, à +9% de CA et +11% d’EBITDA sur les neuf premiers mois (le T3 seul est également bon). Par contre et comme prévu, ils annoncent la couleur et il faut s’attendre à une baisse temporaire des marges sur les trimestres à venir, le temps de passer les hausses de prix.
https://www.vidrala.com/default/documen … 3_2021.pdf

- Encore une belle publi pour Viscofan, qui continue d’accélérer à +9% de CA au T3, tant en Y2Y qu’en séquentiel, et à améliorer son EBIT à +12% (+14% sur les 9 mois).
La maîtrise des coûts et la croissance font plus que compenser l’inflation, qui est pourtant bien là (+27% pour les "other operating expenses" !). A noter qu’ils vendent un peu d’énergie produite par cogénération, donc ça compense partiellement la hausse des coûts.
Par ailleurs ils vont passer les hausses de prix pour 2022, et vu leur position dominante sur le marché, on voit difficilement comment les clients pourront refuser.
Une nouvelle ligne de production a été mise en service en Espagne, ce qui devrait nourrir la croissance sur 2022.
Enfin on est cash net désormais, ce qui ouvre plein de possibilités (dividende, M&A etc).
Une valeur "Sleep Well at Night".
https://public.viscofan.com/investor-re … T21_EN.pdf

- Wiit fait un nouvel achat en Allemagne avec Release42.
27,6 MEur de CA, 8,9 MEur EBITDA, 7,8 MEur EBIT
Le tout pour 78 millions, soit environ 9X EBITDA si je sais compter. Après la transaction les revenus seront également répartis entre l’Italie et l’Allemagne. Sachant qu’une partie de la transaction est financée en actions et que l’on cote une trentaine d’EBITDA 2021, c’est plutôt bon pour les actionnaires :-)
Chapeau les italiens ! Wiit est désormais quasiment un bagger. Fallait en prendre plus !
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/1 … ermany.pdf

*Les tops du mois
- Wiit (24,5%) Une belle acquisition saluée.
- Garo AB (22%) Retour de balancier de la correction de septembre.
- Wedia (17%) Réveil de cette valeur GARP endormie. Je suppose qu’un fonds est rentré ? Même sans croissance les marges 2022 seront bonnes car les dotations aux amortissements vont diminuer, d’après le rapport semestriel.


*Les flops du mois

- GN Store Nord (-13,5%) Profit Warning. Hearing perd des parts de marché, a des problèmes pour sortir ses nouveaux produits, et Audio n’a pas les puces pour délivrer sa croissance donc voilou.
- Fagron (-11,6%) Des doutes sur la croissance et business défensif qui n’intéresse personne ces temps ci.
- Eurofins (-7,8%) Les progrès dans la vaccination font craindre une baisse drastique des volumes de tests.

*Les mouvements du mois

Achat:
- Metsa Board Oyj (B) 40 x 8,20: Vente de la A pour acheter la B.

Renforcement:
- Air Liquide 1 x 143,48: histoire d’acheter quelque chose en octobre et de me rapprocher des 10 actions pour un futur split, et car je trouve la valo encore à peu près raisonnable, compte tenu de la résilience du business, de sa relative protection contre les coûts de l’énergie, et du potentiel relatif à l’hydrogène.
- Nacon 18 x 5,47: Renforcement pendant le décollage pour suivre le management, pensant que cette fois c’était la bonne. Malheureusement on a fait pschiiit après la publi du Q2. Il faudra être patient…
- Probi: 4 x 311 SEK: j’ai trouvé que Mr Market avait la main lourde lors de la correction et qu’à ce prix là cela devenait très raisonnable.
- Legrand 2 x 93,48: rachat du mois précédent / pas de market timing !
- Pharmanutra 4 x 66,40: rachat du mois précédent / pas de market timing ! Et 2 belles news après mon allègement, chapeau…
- Dassault Systèmes 3 x 44,935: rachat du mois précédent / pas de market timing !

Allègement:
- Thermador 2 x 94,40: car on nous promet du sang et des larmes pour le S1 2022. Visiblement le marché s’en fout et est long terme, une fois n’est pas coutume. N’empêche, je vais attendre de voir désormais.
- GN Store Nord 3 x 424 DKK: vendu le rebond post PW. Ce n’est pas tant le PW qui me gêne, mais plutôt le fait que l’on décapite la R&D, que l’on revoit les process (ça va prendre du temps), et que l’on achète fort cher un acteur des accessoires pour jeu vidéo au sommet de sa gloire. L’annonce de cette acquisition le lendemain du PW m’a laissé assez circonspect.
- Somfy 1 x 148,20: comme Thermador, doutes sur l’atterrissage de la croissance post covid. Avec un timing catastrophique puisque depuis sa publi du Q3 elle est de retour au plus haut.

Vente:
- Metsa Board Corp (A) 30 x 9,40: Vente de la A pour acheter la B.

Trading / AR: rien

*Le kikimètre:

- Valo totale: 35075 Euros pour 24292 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 165,27 (+3,12%)
- TRI depuis ouverture: 20,61%
- Liquidités dispo: 6193 Euros (17,65%)

Sauf erreur, le CAC40GR fait +4,67% et l’ETF World +4,5%.
Malgré le rebond des valeurs de croissance, je sous performe de nouveau ce mois ci, je pense pour partie à cause de ma répartition sectorielle, et surtout pour cause de sous exposition et de gesticulations intempestives, sans oublier quelques accidents de parcours comme GN.
Rien de dramatique mais ce n’est pas satisfaisant.

Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:
- AV Tech Sweden AB: du logiciel pour optimiser la consommation/navigation des avions, qui a souffert du covid mais a nettement amélioré sa renta. Trop petit et spéculatif à mon goût mais elle a explosé après sa publi alors que je n’en finissais pas de me tâter :-) Elle peut intéresser quelqu’un dans une optique de reprise et de verdissement du trafic aérien.
- Heeros Oyj: petit acteur finlandais des logiciels de compta. Croissance poussive pour le secteur mais valo raisonnable, et des commandes en hausse. A surveiller si la croissance venait à accélérer.
Dans le genre il y a Allon Group Oyj aussi, mais les documents sont en finnois…

Bonne journée et bon mois à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #22 01/12/2021 08h47

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour, voici le bilan du mois de novembre 2021

*Bilan du mois écoulé

Un mois avec la fin des publications du Q3, et toujours des préoccupations relatives aux pénuries, goulets d’étranglements, et inflation.
Pour le moment la plupart des sociétés constatent certes de fortes hausses de coûts, mais les hausses de prix semblent acceptées ou en passe de l’être.
Néanmoins et si cela continue, on ne va pas pouvoir indéfiniment augmenter les prix sans augmenter les rémunérations, sinon terminé la demande …
Et puis la fin de mois est agitée, mais on va y revenir…

- Pour commencer, l’Oracle de la FED a parlé. Comme la politique actuelle n’est plus tenable dans l’environnement de reprise, elle va réduire le QE progressivement jusqu’à extinction complète.
L’inflation est due à la reprise et aux goulets d’étranglement et n’est pas - encore - auto entretenue.
RDV mi 2022 pour une éventuelle hausse de taux si on est au plein emploi et que la thèse de l’inflation temporaire est remise en cause.
Je pense que nos grands banquiers centraux espèrent une normalisation d’ici là pour nous annoncer: "Vous voyez, ce n’est plus la peine… Vous reprendrez bien un peu de punch ?".

- Le plan "Infrastructures" de Biden est désormais officiellement adopté. Quelques milliards en plus pour irriguer l’économie, qui n’en avait plus vraiment besoin ?
Après le texte à 1.200 milliards de dollars, Joe Biden espère un accord sur volet social et écologique

- La mise en service de NordStream 2 est repoussée, car l’Etat Allemand veut comme exploitant une société de droit allemand. Pas franchement surprenant, mais ils auraient pu y penser avant ?
Voilà qui ne va pas aider avec les prix du gaz en Europe cet hiver…
Nord Stream 2 : l’Allemagne suspend la procédure de certification du gazoduc

- Mais tout ça c’était avant la bombinette du vendredi 26 qui a fait sauter la banque, puisque la liste des variants continue de s’agrandir, avec cette fois le variant Omicron, détecté en Afrique du Sud mais déjà un peu partout. Il porterait plein de mutations, tout un programme de réjouissances…
Le patron de Moderna a fait peur à tout le monde en expliquant que les vaccins actuels risquait d’être bien moins efficaces.
Bref c’est reparti pour un tour et on n’est pas sorti de l’auberge.
Un nouveau variant du Covid-19 détecté en Afrique du Sud

- Powell est reconduit à la tête de la FED. Vu comment les marchés aiment le changement, c’est plutôt une bonne nouvelle je suppose.
La FED qui pourrait finalement accélérer le calendrier de son tapering pour contenir l’inflation qui finalement n’est plus si temporaire que ça… Bon on en reparle dans un mois, quand les US vont faire leur nouvelle vague avec un peu de retard sur l’Europe (avec 60% de vaccinés + Omicron, ils vont vraisemblablement subir le même sort).
Donc on va nous ressortir le "il faut rester accommodant à cause des incertitudes de l’épidémie etc. On prend les paris ?
En Europe, les pontes de la BCE voient l’inflation retomber à partir de janvier (c’est précis, j’aurais aimé connaître le jour exact !).

- On commence à en savoir un peu plus sur le gouvernement allemand, et notamment sur le ministre des finances, qui sera un libéral fervent de l’orthodoxie budgétaire. Donc ça risque de bientôt secouer en Europe sur les questions relatives à la dette, au QE, aux taux 0 et au "quoi qu’il en coûte".
Espérons qu’ils nous laissent faire notre présidentielle avant de fermer les vannes :-)

Pour conclure, j’accueillerais une correction avec bienveillance, car tout est trop cher de mon point de vue et dans une optique long terme je préfèrerais acheter peu cher, étant encore en début de capitalisation.
En attendant, on ne peut pas à la fois avoir peur de l’inflation et du tapering, et en même temps craindre une nouvelle vague et vendre le pétrole, il va falloir choisir un camp.

*Actualité des sociétés:

- Alfen fait face aux pénuries pour le moment, avec 21% de croissance au T3 et 26% YTD, le CA diminuant légèrement en séquentiel par rapport au T2.
La marge d’EBITDA tient bon à 16%. L’activité est portée par les bornes de recharge à 123% de croissance.
Objectifs confirmés.
https://ir.alfen.com/system/files/downl … update.pdf

- Amundi sort de superbes résultats au Q3, portés par les commissions de sur-performance liées à la bonne forme des marchés.
Par contre déception sur la collecte nette quasi nulle, due il paraît à une "réinternalisation" de la gestion de 10 Mrds d’actifs dans une JV en Chine.
On attend désormais la finalisation de l’acquisition de Lyxor à la fin de l’année.
https://about.amundi.com/Shareholders/F … nformation

- C’est bon pour Axa, dans la lignée du S1, à +7% de croissance comparable et +4% publiée.
La gestion d’actifs et l’assurance dommage sont en forme.
Et maintenant que l’action est bien remontée, on va lancer un programme de rachat d’actions… No comment !
https://www-axa-com.cdn.axa-contento-11 … 9M2021.pdf

- Bureau Veritas a été victime d’une cyber attaque.
Pour l’instant on en ignore l’impact, mais à priori on aura quelques jours d’arrêt/ralentissement de l’activité, le temps de nettoyer et vérifier les serveurs affectés ?
On a corrigé un peu, d’autant plus qu’on était haut, mais rien de dramatique. Il va falloir s’y habituer malheureusement…
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … fa812c6e99

- Chr Hansen et Lonza Group, via leur co entreprise Bacthera, vont produire des gentilles bactéries pour lutter contre les méchantes bactéries qui nous inflamment le colon.
Là où c’est intéressant, c’est que l’on n’est plus dans l’univers des probiotiques / compléments alimentaires, mais bien d’un médicament, premier pour eux d’une longue série, on l’espère.
Bacthera and Seres Therapeutics Collaborate for Commercial Manufacturing of SER-109, a Potential Treatment Against Recurrent C. difficile Infection

- Danone vend Aqua d’Or à Royal Unibrew, transaction donc "intra portefeuille" pour moi. C’est de l’eau en bouteille au Danemark.
https://investor.royalunibrew.com/news- … er-company
180 MDKK soit 23,4 MEur. Quand Danone l’a rachetée en 2006, cela faisait 20 MEur, on peut donc dire que ça a végété depuis?
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 140922.php

- Relativement bonne publi pour Euronext à +10% de CA en comparable et +71% avec Borsa Italiana. L’EBITDA n’est pas en reste à +72%. Le RN va un peu moins vite compte tenu de l’augmentation des DA et des coûts d’intégration de Borsa Italiana, mais cela reste très bien à +65%.
La volatilité a du aider et le plan continue à se dérouler comme prévu de mon point de vue.
Néanmoins Mr Market a fait la fine bouche et la journée investisseur n’a pas rassuré avec 3~4 % de croissance prévus jusque 2024, perspectives jugées probablement trop timides par rapport à la valo.
https://www.euronext.com/en/media/5563/download

- Garo souffre de la pénurie de composants, tout comme Alfen.
Toutes les commandes ne peuvent être livrées, faute de composants, donc le carnet de commande continue de se remplir (et on voit mal les commandes passer à la concurrence vu que tout le monde a les mêmes problèmes). Néanmoins les ventes croissent de 19% (26% sur 9 mois), et la marge d’EBIT s’améliore à 16,5%.
Press Releases - GARO

- Un peu de news flow positif pour Kambi qui a obtenu sa licence pour opérer dans le pari sportif mobile dans l’état de New York. Bien incapable de dire combien ça va nous rapporter, mais ça va dans le bon sens.
https://www.kambi.com/press_release/kam … s-betting/

- Legrand solide mais ralentit à +4% de CA au Q3. La guidance est certes revue à la hausse mais les problèmes d’approvisionnement pèsent de plus en plus.
En attendant et pour l’instant les marges tiennent (ils en sont à +4% de hausses de prix sur 2021).
https://www.legrandgroup.com/sites/defa … 950736.pdf

- Metsä Board utilise les solutions de Dassault Systèmes pour optimiser ses emballages.
Rien de fou mais cela fait toujours plaisir de voir ses petits travailler ensemble:
https://www.metsaboard.com/Media/Stock- … onplatform

- Nacon signe le gadin du mois avec une publi semestrielle très très mauvaise.
On connaissait déjà la baisse du CA de 16%, compréhensible compte tenu des comparables exigeants.
Donc le ROC et le RN se prennent une tarte à -46% et -60% respectivement. Admettons, il y a du levier opérationnel, c’est normal.
Seul point positif, les marges brutes sont préservées malgré les hausses de coûts.
Là où ça devient moche, c’est que les objectifs annuels (confirmés il y a un mois !) sont abandonnés, puisque pas moins de 4 jeux prévus au S2 sont repoussés, le temps "d’améliorer la qualité".
On passe donc d’un objectif de 180~200 MEur à 150~180 MEur, et désormais un exercice de décroissance est quasiment acquis.
https://corporate.nacongaming.com/wp-co … _22_FR.pdf

- Nexi, sous pression comme le reste de son secteur ce mois ci, fait une jolie publi à mon goût qui coche à peu près toutes les cases, avec 10% de croissance du CA, et 12% de l’EBITDA.
Les revenus liés au e-commerce, bien que représentant une part modeste du CA, sont en croissance de plus de 30% sur 9 mois.
Par ailleurs la fusion avec SIA est validée et devrait être effective d’ici à la fin 2021.
On devrait atterrir avec une EV "pro forma" en dessous de 15 x EBITDA, ce qui m’a semblé raisonnable.
https://www.nexigroup.com/en/investor-r … er-3-2021/

- Nynomic revoit sa guidance à la hausse, compte tenu de la forte dynamique avec +39% de ventes sur 9 mois. On va sûrement passer la barre des 100 millions de CA cette année. Le book to bill reste > 1 par ailleurs, avec un backlog à 78 Mlns contre 70 à fin juin, donc à priori ce n’est pas un feu de paille.
Mr Market n’en veut plus néanmoins.
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

- Pharmagest peu enthousiasmante au T3, puisqu’on croît sur 9 mois de +13% dont 7% en organique, et qu’on ralentit en séquentiel.
Le T3 est flat par rapport à 2020, malgré les acquisitions, on décroît donc en organique. Il est vrai néanmoins que le T3 2020 fut très fort avec la reprise de l’activité post confinement.
Par ailleurs mis à part 2020 qui est un peu particulière, le T3 semble assez faible les autres années, il semble donc y avoir une saisonnalité, peut être liée aux vacances d’été?
Rien d’alarmant de mon point de vue, mais je ne dois pas être objectif?
En tout cas et pour ce que ça vaut, GreenSome Finance et Gilbert Dupond sont d’accord, avec des objectifs de cours réhaussés à 143 et 150 Euros.
https://pharmagest.com/wp-content/uploa … 21_def.pdf

- Pharmanutra en forte croissance rentable sur 9 mois à +17% de CA et +32% d’EBITDA.
Rien à redire…
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … .11.21.pdf
Et continue à signer des accords de distribution un peu partout. Ce mois ci c’est l’Argentine:
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 21-ENG.pdf

- Probi entre dans l’indice MSCI World Small Caps:
https://www.probi.com/press-releases/20 … sci-index/

- Royal Unibrew fait une publi assez mauvaise, puisqu’en volume on ne fait "que" 4% de croissance au T3. C’est un peu mieux pour le CA à +6%.
Enfin l’EBITDA et l’EBIT se prennent une tarte avec les investissements, les hausse de coûts, et les frais relatifs aux acquisitions (dommage que l’on n’ait pas le détail).
Le problème est que ce n’est probablement que le début…
https://investor.royalunibrew.com/news- … -statement

- Sanofi prend une participation dans Owkin, startup active dans l’analyse prédictive relative aux traitements contre le cancer.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 989775.php
Par ailleurs ils signent un partenariat avec Baidu pour utiliser leur algo de séquençage d’ARN, pour le développement de futurs vaccins.
J’ignore si cela aboutira, mais on peut dire qu’ils mettent le paquet pour rattraper leur retard techno…
https://www.latribune.fr/depeches/reute … -arnm.html
Par contre cela risque de ne pas trop plaire aux américains…

- Siemens Healthineers finit une superbe année avec la publi de son Q4, visez plutôt:
12% de croissance organique, 19% en incluant les tests Covid, marge d’EBIT très élevée à 17%, et surtout 2,3 Mrds de FCF.
Au T4 on a un book to bill de 1,17, donc on ne devrait pas tomber en panne de croissance de si tôt.
Le point un peu décevant est la croissance prévue pour 2022 en comparable, annoncée entre 0 et 2%, car on s’attend à ce que la décroissance des tests antigéniques compense la croissance du reste.
La guidance me paraît néanmoins assez prudente, compte tenu du recovery en cours du business diagnostique (ex covid), du carnet de commande, et de la dynamique de Varian et des thérapies avancées (Corindus).
https://www.siemens-healthineers.com/investor-relations
Par ailleurs ils ont tenu leur journée investisseur. Objectifs jusque 2025, notamment portés par la dynamique de Varian et les synergies: 6 à 8% de croissance du CA, et 12 à 15% du RN.
Cela a plu au marché. Je précise que tout cela était avant la nouveau variant, bien entendu !

- Talenom fait 30% de croissance au Q3 et 25% sur l’année, bien aidée par ses nombreuses petites acquisitions, et en ligne avec les prévisions.
Les marges baissent le temps de migrer les acquisitions sur le logiciel et les process maison, ce qui prend du temps (ils annoncent 3 ans en moyenne pour une intégration complète).
C’est donc toujours un équilibre à trouver entre croissance externe et préservation des marges.
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2324281-en

D’ailleurs ils continuent les micro acquisitions:
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2325026-en
3 million de CA en Suède, financé en partie en actions:
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2342828-en
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2342844-en

- Tinexta affiche toujours une forte croissance avec 29% au T3 et +38% sur l’année, après un T3 un peu creux comme Pharmagest. Par contre les marges sont sous pression par rapport à l’année dernière, avec les acquisitions et la normalisation de l’activité.
On est en légère décroissance organique de 2%.
Au niveau des bonnes nouvelles, le levier diminue à 2xEBITDA ce qui laisse de la place au M&A en 2022.
Les objectifs annuels sont par ailleurs confirmés:
https://www.tinexta.com/file/2202

- Thales est banni (une nouvelle fois) du fonds KLP. Ce n’est concrètement pas dramatique en soit pour l’action, mais je crains que ce ne soit que le début d’une longue série.
Lors de mon dernier aller retour sur l’action, c’est ce que je sous entendais par "ce n’est pas très ESG friendly".
Les institutionnels risquent d’exclure de plus en plus ce genre de valeur de leur portefeuille, ce qui va peser sur les cours à l’avenir.
https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 95730.html

Par ailleurs et sur une note plus positive, on se renforce dans la simulation de combat terrestre en rachetant une branche du suisse RUAG:
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 989468.php

- Veolia fait une belle publi, avec une jolie croissance par rapport à 2020 mais aussi 2019 (+5%), du levier opérationnel, et des perspectives favorables pour la suite.
Rien à jeter pour celle ci:
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … Veolia.pdf
Après l’AK, on n’attend plus que l’accord de la CE pour finaliser le rachat de Suez.

- Vidrala a "récompensé" ses actionnaires en distribuant des actions gratuites, 1:20.
N’ayant pas 20 actions ni le droit d’acheter des droits en PEA, j’ai vendu mes droits.
https://www.vidrala.com/default/documen … uments.pdf

- Wiit continue sur sa lancée au T3 avec 52% de croissance du CA sur 9 mois dont 11% d’organiques, et 75% de croissance de l’EBITDA.
Jusqu’ici, tout va bien !
https://www.wiit.cloud/mr_upload/2021/1 … esults.pdf

- Zignago Vetro en pleine forme, qui coche toutes les cases, à +15% de CA au T3 et +17% sur 9 mois, et des marges d’EBITDA et d’EBIT records, et une forte génération de cash.
On est maintenant bien au dessus du niveau de 2019. Ils profitent du retour à la normale de la vie sociale, et surtout de la reprise dans la flaconnerie pour le luxe.
Une dette nette en ligne avec le Q3 2020, donc si le Q4 est bon on finira en dessous de 2020, et en multiple d’EBITDA on sera clairement moins endetté.
Pour l’instant ils encaissent bien l’inflation (je suppose qu’ils sont couverts au moins sur une partie des coûts de l’énergie).
Par ailleurs des augmentations de la capacité sont en cours, qui devraient démarrer mi 2022, et la nouvelle usine de leur filiale de recyclage vient de démarrer.
Les voyants me semblent donc au vert vif après cette publi.
Si je n’avais que la partie italienne de mon portefeuille, la performance serait stratosphérique :-D
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 1-2021.pdf

*Les Tops

- Esker +17%: plus c’est cher, plus ça monte :-)
- Siemens Healthineers +11,94%: beaux résultats et belle journée investisseur, avec des perspectives de croissance revues à la hausse.
- Probi +12,62%: elle était survendue en octobre ?

*Les Flops

- Nexi SPA -13,34%: secteur des paiements sous pression
- Royal unibrew -12,34%: publi décevante, secteur sous pression avec l’inflation et la pandémie (Danone fait + ou - pareil)
- Alfen -12%: bof, du haut au bas de son range, sur une publi mal accueillie.

*Les mouvements du mois

Achat:
- Nexi SPA 10 x 15,135 puis 10 x 15,395: le secteur étant sous pression, j’ai choisi d’être contrarien et ai profité du creux relatif à la publi de Wordline pour revenir dessus (un peu avant et un peu après la publi).
Dans la foulée on a eu la news d’Amazon qui refuse les cartes de crédit VISA, et le nouveau variant vendredi, pour finir de couler le secteur des paiements.
Donc inutile de préciser que c’était un peu prématuré :-)

Renforcement:
- Eurofins 5 x 105,14: le petit échange sur la file de L1vestisseur m’a donné matière à réflexion, je suis donc revenu dessus en prenant les quelques euros de gain de mon "short" (vendu précédemment à 110). Je me suis dit que même sans les tests, avec une croissance du business "core" à 2 chiffres, cela restait achetable pour du LT.
Par ailleurs le côté couverture par rapport à l’épidémie me plaisait bien, aux portes de l’hiver avec la réaccélération constatée en europe centrale.
Eh bien il n’y a pas eu besoin d’attendre longtemps pour être servi !

- Sanofi 4 x 89,45: renforcement suite à la vente d’Ipsen. J’essaie de garder le nombre de lignes sous contrôle ! Et au moins il y aura le dividende.
J’aurais préféré Novo Nordisk à la place d’Ipsen mais elle est trop chère en ce moment à mon goût.

- Nynomic 3 x 46,10: arbitrage d’une partie de la ligne Lumibird. Car celle ci était un peu trop grosse par rapport à ma conviction, que Nynomic était trop petite, que je les considère un peu comme "cousines", et que Nynomic a des performances tout aussi honorables (voir meilleures), et que d’après les prévisions 2022, c’est moins cher.
Très mauvais timing puisque Nynomic a coulé et que Lumibird a rebondi… C’est la vie ! Laissons du temps au temps.

- Talenom 12 x 13,30: en petite correction depuis un moment, et alors que c’est une de mes plus petites lignes, j’ai essayé de faire ma part en participant à la défense des 13 Euros.
Raté pour le moment, mais un fonds s’est renforcé dans la foulée, je ne suis donc pas le seul à la trouver encore appétissante à ce prix.

- Amundi ETF MSCI World 1 x 435,06. Renforcement systématique à réception des fonds, ATH :-)

Allègement:
- Lumibird 8 x 18,96: allègement pour renforcer Nynomic.

- Lectra 4 x 40: j’aime beaucoup Lectra mais là on était à 17 x EBITDA 2022 combiné avec Gerber. Alors même s’il y aura des synergies et moins de pression concurrentielle, et qu’il y a du CA récurrent, ils restent sur des marchés cycliques et "à risque" (textile, auto, ameublement…).
Donc prendre un peu de PV à ce niveau m’a semblé raisonnable.

- Probi 3 x 459,50 SEK: parce qu’on avait repris 50% en un mois depuis le point bas des 300 Euros, que ça redevenait correctement valorisé (> 20 EBITDA 2022 anticipé), que je repassais en PV, et qu’un bon Q4 était loin d’être acquis.
Au pire je finis avec une action en plus et un PRU inférieur à ma position initiale.
Timing parfait puisqu’elle s’est prise une gamelle vendredi (surprenant car dans mon esprit et compte tenu du parcours en 2020, c’était plutôt "Covid friendly").
Et puis patatra elle a annoncé son entrée dans le MSCI Small World ce qui semble lui avoir redonné la pêche.
L’objectif initial était de l’arbitrer vers Chr Hansen, qui dans la même gamme de prix et le même secteur me semblait moins risquée (croissance plus lente mais moins erratique).

Vente:
- Ipsen 4 x 90,58: voilà c’est terminé pour Ipsen. Cela fait un moment que la confiance est rompue et je n’aurais jamais du l’acheter au départ… Même si le pipeline se remplit, la menace générique va continuer de planer sur la somatuline pour les années à venir.
Quitte à avoir de la pharma, autant prendre les grosses diversifiées. Donc alors qu’elle revenait flirter avec mon PRU, je l’ai balancée (vers -3% mais il y a eu des dividendes entre temps).

Trading / AR:
- Nacon: achat 20 x 5,16 et vente 20 x 4,78: comme déjà dit, cela devait aller mieux au S2 et sur le prochain exercice. Le secteur n’était pas du tout tendance en 2021.
Je me suis dit que les pénuries de jouets physiques pourraient bénéficier aux jeux vidéo (même si Nacon n’est probablement pas la mieux placée pour en bénéficier).
A la base, je voulais attendre la publi des semestriels, mais l’actualité m’a fait précipiter mon achat, la reprise épidémique apportant un vent dans le dos bienvenu pour le secteur.
Bon finalement au lieu d’objectifs confirmés, on a eu droit à un PW, j’ai donc rétropédalé et me suis coupé un doigt avant de devoir couper plus.
Je conserve le reste de la ligne pour voir à long terme, mais ne vous cache pas que le coeur n’y est plus.

*Le kikimètre:


- Valo totale: 35429 Euros pour 24792 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 164,59 (-0,41%)
- TRI depuis ouverture: 19,48%
- Liquidités dispo: 5590 Euros (15,7%)
- Evolution CAC40 GR: -1,42%
- Evolution ETF World: +1%

Après avoir regardé le CAC faire une échappée tout le mois, le portefeuille se comporte finalement mieux que le CAC dans un environnement de peur, alors que le covid refait l’actualité, mais l’ETF World reste lui bien dur à battre !

*Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:

- Sapiens, société israelienne produisant des logiciels pour le secteur des assurances, une façon originale de s’exposer au secteur, façon "vendeur de pelle". En croissance raisonnable et à prix raisonnable. Malheureusement non éligible au PEA.

- Upsale Tech. AB: smallcap suédoise faisant un CRM. Forte valorisation pour une (relativement) forte croissance.

Bonne journée et bon mois à tous

Dernière modification par Nemesis (01/12/2021 09h12)

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #23 02/01/2022 23h15

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

@MrDividende: la mise à jour a pris du temps pour cause de planning festif chargé. La voici !
Un petit bilan annuel suivra dans les jours qui viennent, histoire de ne pas mélanger les torchons et les carpettes… Et une très belle année également à vous, ainsi que tout ce que l’on peut souhaiter de favorable !

Bonjour, voici le bilan du mois de décembre 2021

*Bilan du mois écoulé

Un mois marqué par une mini correction relative aux annonces de restrictions sanitaires en occident (beaucoup de bruit pour rien à mon avis), et surtout l’accélération du calendrier de resserrement de la FED. Néanmoins le marché n’a pas bronché. Les explications que j’ai lues allaient du classique "c’était pricé" à "les projections de long terme n’ont pas changé" (admettons), ou encore "on ne va pas gâcher la fête à une semaine de la quille" (mon interprétation perso).
Finalement le traditionnel rally de noël a bien eu lieu, ouf !

- Omicron ne serait finalement pas grave. Il serait plus virulent mais moins mortel que Delta.
D’aucuns espèrent qu’il deviendra le nouveau "standard" du coronavirus, nous permettant peut être d’atteindre enfin le graal de l’immunité collective.
Par ailleurs, les vaccins confèreraient une meilleure protection qu’initialement anticipé (bien que moins bonne que les variants précédents)
Coronavirus: Une étude suggère que le vaccin de Pfizer ne protégerait que partiellement contre Omicron

- Les difficultés continuent pour les promoteurs chinois…
Comme prévu on a eu un nouvel épisode du feuilleton Evergrande. Ils n’ont apparemment pas remboursé une échéance obligataire, ce qui doit donc logiquement déclencher un défaut. Mais les marchés s’en moquent car apparemment le PCC veille au grain et ne laissera pas une crise immobilière s’enclencher.
Vraisemblablement les prêteurs (de préférence étrangers) seront rincés, et voilou ?
Après Evergrande et Kaisa, Sunshine 100, un autre promoteur immobilier chinois, ne peut rembourser ses dettes
Evergrande : l’Etat chinois place ses pions à la tête du promoteur immobilier au bord de la faillite
Chine: Evergrande proche du défaut après le non-paiement de coupons obligataires

- Alors que l’on craint le resserrement monétaire depuis un moment, il s’avère que la BCE compte augmenter son programme "normal" de rachat d’actifs, pour compenser le programme d’urgence lié au Covid. Un pas en avant, deux pas en arrière ? On ne rigole pas svp …
La BCE envisage une augmentation temporaire et limitée du programme APP
Néanmoins ça ne fait pas rire tout le monde puisqu’il y a de l’ambiance pendant les réunions (et ce n’est que le début):
Vifs débats à la BCE sur l’appréciation des risques d’inflation, selon des sources - 20/12/2021 à 11:53 - Boursorama

- L’OPEP+ maintient le rythme d’augmentation de sa production. Il y avait des craintes de "gel" de quota à cause d’Omicron. Donc c’est plutôt encourageant sur le front de l’inflation. En tout cas cela n’ajoute pas "d’oil" sur le feu.

- En pleine crise énergétique en Europe, la commission a finalement décidé d’inclure le nucléaire et le gaz dans sa "taxonomie verte", sous conditions. Comme ça la France et l’Allemagne, qui s’écharpaient sur le sujet, devraient être satisfaites. Mais alors à part le charbon qu’est ce qui n’est pas "vert", finalement ?!?
Bruxelles présente un projet pour labelliser « vert » le nucléaire

- Sur fond de tergiversations européennes relatives à NordStream2, la Russie a montré les muscles à la frontière ukrainienne. Biden a donc répliqué que si la Russie voulait son gazoduc, il ne fallait pas toucher à l’Ukraine (ce qui était probablement l’effet recherché).
Et l’Allemagne se retrouve écartelée entre les deux, prise au piège de sa sortie du nucléaire.
Donc je vous parie que l’Ukraine ne sera pas envahie, que le gazoduc sera mis en service, et que tout le monde donnera vaguement l’impression de sauver la face.
En attendant l’inconséquence/l’impréparation des européens sur ces sujets stratégiques me semble tout de même désespérante (sans même aborder les dissensions internes).
Washington pourrait utiliser le gazoduc Nord Stream 2 comme ?levier? contre Moscou

- L’apogée du mois fut le FOMC de la FED (dans la mesure où l’on n’attendait pas de surprise de la BCE).
=> Doublement du rythme de réduction du QE qui prendra fin en mars.
=> Bien entendu, pas de hausses de taux pour l’instant, mais 3 hausses prévues en 2022 (jusqu’ici c’était plutôt 2).
=> Et bien entendu, ça dépend de la pandémie etc…
Un point que j’ai trouvé intéressant dans l’allocution de Powell, c’est quand on lui demande les plus grosses menaces sur l’économie selon lui: le coronavirus c’est plus ou moins réglé, et il craint d’avantage un problème en lien avec la cybersécurité. Et je suis assez d’accord: à l’heure où l’on numérise et interconnecte tout, une faille de sécurité dans l’infrastructure cloud par exemple pourrait mettre à l’arrêt l’économie. Pour moi ce risque est sous estimé.

*Actualité des sociétés:

- Accenture a sorti son Q1 2022 et continue en mode rouleau compresseur. Non seulement ça continue mais ça accélère encore (j’ai l’impression d’écrire toujours la même chose):
+37% de CA et +29% d’EBIT à 16,3% de marge, +30% de commandes, +10% dividende (bon ça on s’en fout). Objectifs - déjà - révisés à la hausse dans une fourchette de +19% à +22%.
Attention cependant puisqu’on subit un fort turnover depuis 2021 avec 17% d’attrition ce trimestre, rythme très élevé bien qu’en légère amélioration par rapport au trimestre précédent (19%).
On peut donc s’attendre à une certaine pression à la hausse sur les salaires, mais ils paraît qu’on répercutera et que les clients paieront…
https://investor.accenture.com/~/media/ … elease.pdf
Elle se paie fort cher à 23 x EBITDA et 40 x RN, bien que les analystes aient un train de retard sur l’activité.

- Alfen a signé un beau contrat en novembre. Je l’avais manqué:
https://alfen.com/fr/alfen-vient-signer … ns-liander

- Amundi a bouclé l’acquisition de Lyxor:
https://legroupe.amundi.com/Sites/Amund … n-de-Lyxor

- Bureau Veritas communique sur la cyber attaque de novembre, qui semble ne pas avoir fait trop de dégats, comme je l’anticipais. Il y a un petit risque de réputation vu qu’ils veulent faire des certifications en cyber sécurité si j’ai bien compris, mais ça n’est pas leur coeur de métier non plus, on ne parle pas d’un éditeur de logiciel de cyber sécurité !
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … c94b7f8e61

Par ailleurs ils ont tenu une journée investisseurs:
Objectifs pour 2025:
- Croissance "Mid Single Digit" (dans mon esprit on est sur une fourchette 3~5% selon les années).
- Marges > 16% (stables par rapport à 2019)
- cash conversion 90%
- Les restructurations sont plutôt derrière que devant, avec le désengagement des CAPEX Oil&Gas.
Le marché a d’abord vendu les perspectives, plutôt prudentes. D’ailleurs le management le reconnaît et l’assume, préférant surprendre positivement que négativement, ce avec quoi je suis entièrement en phase.
Si on rajoute 2 ou 3% de pricing par an, dans un environnement un peu plus inflationniste que la décennie passée, et la croissance achetée (enveloppe d’environ 200 mlns de M&A en moyenne, donc disons 100 mlns de CA/an), on arrive plutôt à une fourchette de 5~10% de croissance du CA en publié.
Moi ça me convient, sachant que l’environnement devrait être très porteur pour les années à venir:
- Rénovation de l’habitat / efficacité énergétique
- Déploiement/entretien des ENR (faut vérifier les installations)
- Rénovation des infrastructures (plan Biden notamment, mais pas que, avec des ponts qui s’effondrent en Europe)
- Renouvellement et verdissement des flottes de transport maritimes (abandon du fioul lourd pour passer au GNL, hydrogène etc).
- Traçabilité et besoins en labels / certifications croissants avec le besoin d’assurer les consommateurs qu’ils consomment "bien" (labels bio, commerce équitable, verts, ESG etc etc).
https://group.bureauveritas.com/sites/g … ection.pdf

- La messe est dite pour Envea, sous OPA à 175 Euros. A 110 on se moquait donc effectivement de nous:
https://www.newcontact.eu/secure/media/ … 21_DEF.pdf

- Eurofins se renforce au Japon dans la "biomol" avec l’acquisition de G Lab. 13 MEur de CA.
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … ic-lab.pdf

- GN Store Nord se renforce aux US avec Lively, un genre de e-commerce des prothèses auditives. C’est petit et en perte pour l’instant, mais va fournir un nouveau canal de distribution et une clientèle alternative, ce qui est bienvenu:
https://www.gn.com/Newsroom/News/2021/D … sed-Lively

- LVMH rachète sa part de Thelios:
https://www.latribune.fr/depeches/reute … elios.html

- Metsa Board vend une filiale (opérateur portuaire) à Euroports Finland. Activité non stratégique et probablement plutôt en forme ces temps ci. 20 millions de CA et on ne saura pas le prix pour l’instant.
https://www.metsaboard.com/Media/Stock- … oEuroports

- Nexi et SIA ont fusionné, ça y est!
https://www.nexigroup.com/content/dam/c … r-deed.pdf

- Nexi créé un hub d’innovation avec Reply, pour développer des solutions innovantes de paiement digital. A terme 500 développeurs prévus, ce qui n’est pas négligeable.
Adyen doit trembler :-D
Vu que ça s’appellera Nexi Digital, je suppose que c’est nous qui allons payer ;-)
https://www.nexigroup.com/content/dam/c … igital.pdf

- Novozymes se renforce dans les probiotiques. 150MDKK de CA achetés 1000 MDKK, donc un peu plus de 6X (et probablement une vingtaine d’EBITDA ?). Les multiples sont élevés dans le secteur.
J’avais hésité avec Chr Hansen à la base. Je trouvais Chr Hansen plus qualitative, or pour l’instant elles ont une évolution opposée, et pas à mon avantage …
https://www.novozymes.com/en/news/news- … h-business

- L’Oreal rachète une partie de son capital (4%) détenue par Nestlé, pour 8,9 Mrds, en vue de l’annuler, à 400 Euros/action. Nestlé conservera 20,1% du K après l’opération.
Cela me laisse circonspect, je me dis qu’avec 9 Mrds il y avait peut être mieux à faire avec notre argent que de se racheter à des multiples élevés, m’enfin je suppose qu’il y a une logique qui m’échappe…
https://www.lesechos.fr/industrie-servi … os-1370619
Et dans la foulée se paie une marque de cosmétiques "vegan plant based": Youth to the People.
50 M$ de CA et on n’en saura pas plus.
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 992810.php

- Après Probi, c’est au tour de Pharmanutra d’intégrer le MSCI World Small Cap Index (ainsi que le FTSE Italia Mid Cap):
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 21_ENG.pdf

- Sanofi se paie un candidat vaccin à l’acmé avec Origimm Biotech:
https://www.latribune.fr/depeches/reute … -acne.html

Et il semblerait que l’on ait un vaccin covid, finalement, mais avec encore un peu de retard…
https://www.latribune.fr/depeches/reute … t-gsk.html

Et pour finir, l’acquisition d’Amunix, une biotech en imuno-oncologie:
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/sanof … s-20211221

- Talenom a publié une guidance pour 2022, même si 2021 n’est pas encore terminée. C’est assez conforme aux prévisions des analystes (100~110 MEur de CA et 15~18 MEUR d’EBIT):
https://sijoittajat.talenom.fi/en/publi … 2353808-en

- Thales profite de l’annonce de la vente de 80 rafales aux EAU.
Je ne sais pas ce qu’on a fait ou promis pour mériter ça, ou si c’est une forme de compensation pour le coup des sous marins en Australie. En attendant et si rien n’est acquis avec les contrats d’armement, c’est bon pour Thales et indirectemnt Lumibird:
https://www.latribune.fr/entreprises-fi … 97714.html

Et Thalès dans les starting blocks pour un réseau européen de communication quantique.
On n’y est pas encore mais cela fait plaisir de voir qu’on n’a pas l’air totalement à la rue sur une rupture techno, pour une fois…
https://www.usine-digitale.fr/article/l … e.N1167607

- Veolia et EDF créent une co - entreprise active dans la gestion des déchets nucléaires (plus précisément la vitrification):
https://www.usinenouvelle.com/article/v … s.N1165442

- Veolia va fournir l’Oreal en plastique recyclé. Comme il n’est pas question de volumes, on ne saura pas si c’est du prototypage/effet d’annonce, ou une vraie échelle industrielle…
https://www.businesswire.com/news/home/ … 006195/fr/

- A priori la fusion Veolia/Suez est validée par l’UE, alors que l’autorité de la concurrence britannique traine des pieds:
https://www.latribune.fr/depeches/reute … eolia.html

- Wedia fanfaronne sur un CA 2021 prévisionnel équivalent à 2020. Donc puisque le S1 était en croissance, au S2 on sera vraisemblablement en décroissance. Pas glop pour moi !
https://www.actusnews.com/news/72469-20 … _annee.pdf

*Les Tops
- Envea +27,4%: sous OPA
- Nacon +17%: en rebond, peut être que le marché regarde au delà de l’exercice en cours, ce que je n’ai su faire. J’ai tout faux depuis le début sur Naco de toutes façons.
- Lumibird +16,75%: poursuit sa bonne dynamique. Je n’ai pas trouvé s’ils font les lidars utilisés par Mercedes (certifié avant Tesla pour la conduite autonome en Europe à ce qu’il paraît), mais le timing semblait cohérent.
- Accenture +15,67%: belle publi.

*Les Flops
- Probi -11%: retour de balancier après son rebond, pas de news particulière.
- Talenom -7,29%: continue sa correction, ne me demandez pas pourquoi.

*Les mouvements du mois

Achat:

Renforcement:

- Royal Unibrew 2 x 698,70 DKK: après le creux du T3 mal accueilli. Parce que le track record est bon, que l’inflation ne remet à priori pas en cause les perspectives long terme et que les gérants semblaient confiants sur leurs options pour s’adapter et que les objectifs furent confirmés.
Et surtout parce que différents initiés se sont renforcés après la publi à 790, 760, et 679 DKK. Certes pas pour des montants astronomiques, mais je me dis qu’ils savent mieux que moi ce qu’ils font, et connaissent la valeur de leur business!

- GN Store Nord 2 x 388,70 DKK: finalement j’en ai repris une petite louche, faute de meilleure idée, car des membres du CA se sont renforcés lors du creux de novembre, et que cela devrait finir par aller mieux. J’aime bien la dernière acquisition qui va leur permettre de court - circuiter les distributeurs aussi.

- Alfen 1 x 83,60: les 80 Euros ont tenu, et je continue mon DCA sur cette micro ligne du portif.

- Pharmagest Interactive 1 x 86,20: micro renforcement bien que ce soit une de mes plus grosses lignes. Cela fait des mois qu’on consolide vers les 80 Euros. La publi du T3 a été mal accueillie alors qu’elle est loin d’être catastrophique et que les fondamentaux me semblent intacts.
Par ailleurs, le fonds Raymond James s’est renforcé après la publi, or je partage leur philosophie (avec plusieurs lignes en commun). A force de ne rien faire, la valo s’est bien dégonflée et cela redevient raisonnable => on renforce pour le LT.

- Veolia 4 x 28,86: j’ai profité de la mini correction début décembre pour renforcer, n’ayant pu participer à l’AK. Ca fera du rendement, et en agrégé avec Suez on devrait atterrir entre 5 et 6 EBITDA sur 2022, ce qui m’a semblé raisonnable, par rapport à son historique de valorisation.
Par ailleurs certaines parties du business bénéficient du contexte inflationniste (contrats indexés, production d’énergie, recyclage), et je suis très "bullish" sur ce secteur de la valorisation des déchets et de la "mine urbaine", tant pour des raisons relatives à la transition énergétique, que pour des questions de souveraineté/indépendance (réutilisation des métaux "rares"). A long terme, les réglementations devraient devenir plus exigeantes dans les émergents, ce qui créera une opportunité de placer les technos développées pour les économies avancées.
Alors bien sûr il y a beaucoup de dette et la perspective de hausses de taux, mais il y a des cash flows en face, et surtout je reste persuadé que l’on va vers un financement à plusieurs vitesses, et qu’ils sauront se financer en obligations "vertes" (donc à taux discount).

Allègement:

Vente:

- Envea 3x173,50: sous OPA, à prix cette fois raisonnable. J’ai soldé la ligne directement. Maintenant il va falloir la remplacer. Vaïsala est la candidate naturelle, mais encore plus chère malheureusement. Plus ou moins dans le thème, en plus exotiques et pas assez matures à mon goût, je surveille Groupe Tera (capteurs et labos pour l’analyse de l’air) et Airthings ASA (purificateurs).

- Wedia 5x44 et 5x46,70: moi je n’ai pas aimé leur communiqué, d’autant plus qu’il sortait de nulle part. J’attends de ces small caps de croissance qu’elles croassent, sinon bye bye.

Trading / AR:

*Le kikimètre:

- Valo totale: 37655 Euros pour 25392 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 172,01 (+4,51%)
- TRI depuis ouverture: 21,12%
- Liquidités dispo: 6591 Euros (17,5%)
- Evolution CAC40 GR: +6,77%
- Evolution ETF World: +3,66%

Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:

LemonSoft Oyj: un ERP en SAAS finlandais pour les petites entreprises. Fort cher désormais à 60 x EBITDA environ, mais un beau dossier (croissance, visibilité, marges).
Modulight Oyj: des lasers pour les applications médicales. Malheureusement pas dispo chez Saxo, sinon j’aurais creusé le dossier. Edit: On m’a soufflé dans l’oreillette qu’en CTO, ça passe !?!

Une très, très bonne année à tous!

Dernière modification par Nemesis (03/01/2022 16h23)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #24 08/01/2022 16h14

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour à tous, voici le reporting annuel 2021.

*Actualité macro en 2021: que s’est il passé ?

- 2021 fut dans l’ensemble une année de forte reprise économique, bien que marquée au sceau de l’épidémie et que tous les secteurs ne furent pas logés à la même enseigne, avec des secteurs du tourisme/transport et des loisirs "sociaux" toujours en difficulté.
- En 2020 on a empêché les gens de consommer tout en les arrosant d’aide, donc on a assisté à une forte reprise de la demande et de la consommation, une fois libérés, histoire de se récompenser en utilisant un peu de l’épargne accumulée, épargne qui est pour partie allée dans les marchés financiers.
- des vagues épidémiques se sont succédées, égrainant ainsi l’alphabet grec, avec néanmoins des conséquences économiques de moins en moins marquées (et donc de faibles corrections sur les marchés), et boursièrement le virus n’est presque plus un sujet, comme le montre la vague omicron.
- 2021 fut une année de stimulus monétaire et budgétaire, avec des taux maintenus au plancher et des plans de relance dans de nombreuses zones économiques majeures.
- Ce fut aussi l’année d’une reprise en main de son économie par le gouvernement Chinois, assez brutale, tentant de dégonfler des bulles (immo) et de rappeler qui est le patron (la tech). Cela nous a donné quelques sueurs froides à l’automne, et reste un sujet même si on en entend moins parler cet hiver. La guerre technologique continue avec les US bien sûr, même si c’est un peu plus feutré que les tweets de Trump.
- 2021 fut aussi une année de pénuries, les contraintes sur l’offre et les chaines d’approvisionnement mettant beaucoup plus de temps à se régler que les contraintes sur la demande: la Chine et sa politique "zero covid" qui ferme ses ports / industries au gré des nouveaux cas, les gens qui préfèrent consommer leurs aides et sortir du marché du travail plutôt que revenir s’exposer au virus (au moins à rémunération équivalente), etc …
- Pénuries de matières premières, de composants divers et variés, notamment les semi conducteurs dont on a beaucoup parlé, mais aussi et surtout pénuries de main d’oeuvre, celle ci potentiellement plus durable.
- En 2021 on a donc vu les matières premières et l’énergie flamber, résultat du sous investissement des dernières années combiné à une forte reprise cyclique. En Europe, cette flambée énergétique s’accompagne d’une crise diplomatique avec la Russie, entraînant les prix du gaz dans la stratosphère cet hiver.
- Enfin et surtout, 2021 est l’année du retour d’une arlésienne, que l’on pensait ne jamais revoir, et qui a fait les marchés pendant tout le S2: l’INFLATION (on finit l’année à 5% en Europe et environ 7% je crois aux US). Les chiffres en absolu sont élevés, mais surtout très inégalement répartis en fonction des secteurs (ex: alimentation et énergie).
On s’est interrogé sur la capacité des sociétés à répercuter la hausse des coûts, mais aussi et surtout on s’est interrogé sur les conséquences en terme de politique monétaire. Les Banquiers Centraux ont tout d’abord gagné du temps en nous présentant le phénomène comme provisoire et lié aux perturbations d’approvisionnement et à un effet de base (ce qui reste en bonne partie correct).
Mais alors que les hausses de prix se disséminaient à travers les chaînes de valeur et les secteurs économiques, et que les revendications salariales devenaient plus prégnantes, notamment aux US, le discours a changé, un peu brutalement au S2.

*Les marchés financiers

Sur les marchés, l’année aura été très très haussière, avec des records sur les grands indices occidentaux, tant en absolu qu’en progression sur un an.
Elle aura aussi été l’année d’un "flight to quality", compte tenu de l’incertitude, en quête de "pricing power", portant les valeurs les plus qualitatives (GAFAM aux US, luxe en France, etc).
Enfin, ce fut l’année du "ping pong" entre les sociétés de croissance relativement immunisées à l’épidémie, et les valeurs cycliques de "réouverture", au gré des vagues épidémiques et des faux départs sur le durcissement monétaire.
Celui qui surfait bien sur ces rotations sectorielles pouvait gagner beaucoup en 2021 (bien qu’à peu près tout le monde ait gagné au final).
Finalement la politique monétaire aura eu le dernier mot, et alors que la FED durcissait son discours à l’automne et paraissait soudainement moins sereine vis à vis de l’inflation, on a vu les "valeurs de croissance qui ne gagnent pas d’argent" du Nasdaq commencer à corriger.
Ce mouvement a continué jusqu’ici, et s’amplifie même désormais alors qu’il est question de réduction du bilan de la FED, en s’étendant à toutes les valeurs de croissance, déclenchant des prises de bénéfices sur les gagnants de 2021 aux valos tendues.

*Evolution de la composition du portefeuille:

Relativement peu de changements depuis l’été, essentiellement des renforcements et quelques allègements au gré de ce que j’ai perçu, à tord ou à raison, comme des opportunités.
J’étais et reste essentiellement satisfait de la composition du portefeuille. Je ne vous remets pas le détail, car les changements sont assez mineurs par rapport à juin 2021.

Nous ont rejoints depuis juin:
Metsa Board: un peu de value/cyclique de rendement dans le portif, avec de mon point de vue un bel avenir pour les emballages en papier.

Nous ont quittés depuis juin:

Fabasoft: mauvaise dynamique de croissance et momentum baissier. Je surveille de loin cependant.
Antares Vision: sur une publi décevante. La suite fut meilleure mais j’attends une valo plus attractive pour y revenir.
Ipsen: vendu le rebond pour me débarasser - enfin - d’un boulet.
Envea: sous OPA
Wedia: communication relative au CA annuel décevante, au moins de mon point de vue.
Technogym: sortie lors de la vague delta. Publi du T3 assez décevante par ailleurs. Je surveille…

*Bilan de la gestion

Les principales "erreurs" (ou parfois choix) de gestion:
- Avoir sous estimé la capacité de rebond de l’économie, dans l’environnement pandémique, en surpondérant les valeurs défensives.
- De mauvais arbitrages. Par exemple, sortir les bancaires et rentrer du jeu vidéo à son apogée. Là encore, ne rien faire aurait finalement souvent mieux valu.
- Surtout avoir trainé une poche de cash improductive toute l’année, en attente d’opportunités que j’ai regardées passer lorsqu’elles se présentaient, notamment la correction de septembre, très mal gérée (pensant que "cette fois, c’était la bonne").
Peut être que j’avais raison trop tôt mais jusque fin décembre j’ai eu tord… Il est d’ailleurs intéressant de noter que le montant de cash à la fin de l’année est quasi équivalent aux apports annuels (j’ai versé 5900 Euros cette année en démarrant avec 1300 Euros de cash).
C’est à dire qu’en net, je n’ai quasiment rien investi, et qu’en ne faisant strictement rien cette année (aucun achat et aucune vente), j’aurais eu une performance probablement très proche, peut être même meilleure (je n’ose pas faire la simu,et puis à quoi bon?) !

Bien entendu, si le krach arrive au T1 2022, je me féliciterai d’avoir du cash sous la main, mais en attendant en 2021 ce n’était pas la bonne stratégie, même si j’ai mieux dormi ainsi.
Ce post "Quand ça pète" de Corran, que je trouve assez anthologique, me paraît fort approprié en la circonstance:
Portefeuille d’actions de Keyser p.2

Néanmoins cette poche de cash m’aura procuré un relatif sentiment de sécurité, alors que les marchés volaient de record en record.

*Le kikimètre annuel


D’après Saxo, le portefeuille fait +31,95% (ne me demandez pas comment ils calculent). En valeur de part, j’arrive de mon côté à +31%.
Sauf erreur, pour l’ETF World, j’arrive à +32,40%, et le CAC40GR +32,25%, porté par ses bancaires et le luxe.
Bref tout cela se tient dans un mouchoir de poche, et si je suis plutôt satisfait d’égaler l’ETF World avec des valeurs presque exclusivement européennes, la perf par rapport au CAC40GR est décevante, surtout après avoir fait la course en tête toute l’année. Je m’amuse bien mais cela ne génère pas d’alpha cette année. Après et bien entendu, comme disait un grand philosophe, "c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses", et surtout à long terme. Et puis faire "aussi bien" que le CAC dans un contexte qui lui aura finalement été assez favorable, ce n’est pas si mal.

*Et 2022 alors ?
La première semaine de 2022 commence fort mal, à environ -3%.
La faute aux bonnes nouvelles sur le front épidémique (Omicron nous confèrerait l’immunité collective dans 2 mois il paraît), et de mauvaises nouvelles sur le front monétaire, avec une FED qui veut accélérer le tapering et qui commence sérieusement à donner l’impression de courir après l’inflation.
Donc on assiste à une nouvelle rotation assez violente des valeurs de croissance tech/santé vers les cycliques moins valorisées.
Les prochaines semaines vont être déterminantes, car un durcissement en urgence de la politique monétaire n’est pas à exclure, pour tenter de reprendre le contrôle, avec des conséquences potentiellement dramatiques, au moins pour les marchés.
Ou comment contenir l’inflation en évitant la stagflation…
Il n’est pas exclu que la correction en cours ne soit que le début d’un long trend baissier pour les valeurs de croissance, surtout après les perfs de l’année passée ("les excès sont corrigés par des excès").
Je ne suis donc pas très optimiste pour le portefeuille pour 2022, d’un autre côté je n’ai pas envie de modifier drastiquement mon allocation, dans la mesure où je préfère privilégier de bons fondamentaux de long terme aux effets de mode.
Et puis il suffit d’un mot de Powell ou d’un variant pour que ça reparte.
Donc wait and see pour le moment.

Edit: Ortograf

Dernière modification par Nemesis (09/01/2022 22h35)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #25 20/01/2022 11h46

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   252  

Bonjour Flosk22,

Je sais que ce n’est pas ce que vous avez demandé, mais je commence par ma watch list "officielle", c’est à dire les valeurs que j’aurais volontiers en portefeuille, qui rentrent dans mes critères (marges renta, fondamentaux etc…). Peu de surprises, un genre de "best off" de l’Europe…
Pourquoi je ne les ai pas achetées ? La plupart du temps pour une question de valorisation, parce que souvent découvertes "trop tard". Parfois pour éviter des doublons ou ne pas surpondérer certains secteurs, parfois faute de munitions, parfois pour une question de timing (tel le transport aérien pendant la crise covid …) et pour éviter de finir avec 100 valeurs en portif :-)

Sartorius Stedim Biotech, Atlas Copco, Alfa Laval, Vaisala, Hexagon, Nexus AG, Borregaard, ASML, Assa Abloy, Tomra Systems, BioTage, Interpump, Novo Nordisk, Elisa, Sweco, Steris PLC, Evotec, Chemometec, Cellavision, Sdiptech, Nolato, Lime Technologies, HMS Networks, Admicom, Eckert & Ziegler, Detection Technology, Sectra, Invisio AB, Epiroc AB, Revenio Oyj, Lifco, Mycronic, LiveChat, SwedenCare, Volue, CTT Systems, Karnov Group AB, Detection Technology, Gruppo Mutui, AddVise Group AB, Lemonsoft Oyj, Novozymes, Diasorin, Medistim, Simcorp, Aon PLC

Ce sont des sociétés que je suis pour la plupart assez régulièrement…
Beaucoup de scandinaves, c’est un peu la caverne d’Ali Baba là bas, par contre les valos sont très tendues.

Peut être ne les connaissez pas toutes :-)

Je ferai un autre post pour les idées de plus faible conviction, ou plus "exotiques".

Bonne journée

Edit: il en manquait
Re-edit: Nibe Industrier aussi je prends :-D

Dernière modification par Nemesis (Hier 14h26)

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de nemesis"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur