Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 10/12/2020 18h59

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   645  

Ah ! Italian Wine Brands fait partie de mes regrets. Je la suis depuis avant la crise du COVID, et j’ai été tenté plusieurs fois de l’acheter. Vu l’impact des lockdowns sur la restauration etc., j’ai encore mis le dossier de côté et finalement laissé partir le train. Même maintenant, elle reste abordable : on l’achète 9x le cashflow et 0,74x les sales, leur endettement est en baisse et le cashflow en hausse. Après, depuis le temps que je tourne autour de cette boîte, c’est toujours les mêmes questions qui me bloquent :
- quelle sera l’influence du Brexit sur leurs ventes ? (premier marché pour le prosecco)
- j’ai du mal à cerner la qualité réelle de leurs produits et la demande, donc in fine j’ai du mal à pouvoir évaluer leur croissance à moyen terme
- si je l’avais acheté à 11€, me poserais-je ces questions ?


Parrain Stockopédia, Crypto.com+Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#77 10/12/2020 21h36

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

En lisant le rapport semestriel (dommage qu’ils ne donnent pas d’info trimestrielle), je vois des choses pas mal :
- il y a une belle croissance organique
- ils ont réalisé une acquisition immédiatement accrétive (distributeur suisse), financée par le cash généré
- ils ont un BFR négatif parce qu’ils font 45% de leur CA en B2C
- @DT : leurs 2 premiers marchés sont la Suisse et l’Allemagne (20M€ chacun). Le UK n’arrive qu’en 3ème position à 9M€, soit 10% du CA. Et 50% des ventes UK sont en B2C, je pense qu’elles ne souffriraient pas trop en cas de Brexit, généralement cette clientèle-là n’est pas à £1 par bouteille près
- Je pense qu’ils feront plutôt 12M€ de FCF hors acquisitions (15M€ d’OCF et 3M€ de Capex), ce qui donne plutôt un P/FCF de 11 et une VE/FCF de 12 ; ça reste très raisonnable

Belle valeur, moi qui ai toujours trouvé Campari beaucoup trop valorisée, je pense en prendre demain. Avec Sitic ça fera 2 small caps italiennes de plus dans mon portefeuille. Et une 3ème car je suis en train de liquider des IT Link pour acheter du Relatech (uniquement par lots de 700, les chieurs !)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #78 17/12/2020 09h48

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Si quelqu’un me lit encore, je jette ici une bouteille à la mer, avant de m’en aller "polluer" la file saxo ;-)

Sur le segment STAR de la bourse de Milan (les smallcaps quoi), chez Saxo, non seulement je dois prendre les actions par "paquet" (de 100 par exemple), mais je constate également que je ne peux passer que des ordres à cours limité, pas d’ordre au marché par exemple.

Sur les plus grosses capitalisations (j’ai testé Tinexta et Reply SPA par exmple), je peux passer n’importe quel type d’ordre.

Quelqu’un a t’il constaté le même phénomène, et si oui, y a t’il une solution ? Sinon je demanderai à Saxo …

Par avance merci !

Hors ligne Hors ligne

 

#79 17/12/2020 10h06

Membre (2018)
Réputation :   16  

Bonjour Nemesis.
Je confirme toujours vous lire, ainsi qu’avoir été confronté au paquet de 100 minimum sur la bourse de Milan sans que je sois arrivé à en trouver l’origine dans la documentation de Saxo.

Hors ligne Hors ligne

 

#80 17/12/2020 15h08

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Certaines actions sur Milan sont à acheter par paquet oui, ce n’est pas le compartiment qui décide c’est l’émetteur.
Je suis confronté au même problème sur Relatech (par 700 cf mon message plus haut) et Renergetica (par 550)
La solution peut être de les prendre à Francfort si elles y ont de la liquidité. Parfois certains courtiers arrivent à passer outre lorsqu’ils ont un bon réseau en OTC ou ont suffisamment de volume pour faire la compensation en interne

Dernière modification par corran (17/12/2020 15h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#81 28/12/2020 18h28

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonsoir,

Quelques mouvements ces derniers jours, en attendant le reporting …

Avant les vacances de noël, il m’a semblé sentir poindre un vent d’optimisme, voir un début d’euphorie.
Il m’a également semblé que les bonnes nouvelles étaient déjà dans les cours (Brexit, plan de relance aux US…), et qu’il y avait plus de risque baissier que haussier.
Désireux de libérer un peu de cash avant la nouvelle année, en cas de turbulences, j’ai procédé à quelques allègements:
- Mersen: 4 x 24,85 (MV de 10%). L’une de mes plus faibles convictions, qui ne correspond plus à mes critères.
  En plus d’être une cyclique, la renta est trop faible, même en haut de cycle. Alors oui, ce n’est pas bien cher, mais ce n’est pas par hasard ;-)
- Bureau Veritas: 8 x 22,5 (PV de 8%): car elle avait pris de l’embonpoint avec les renforcements successifs et semblait caler sous un gros niveau historique.

Les risques baissiers se sont manifestés assez rapidement, avec le "mutant britannique", faisant ainsi sauter, le 23 décembre, plusieurs petits stops que j’avais placés sur de faibles convictions, sous des plus bas récents:
- Axa: 4 x 19,282 (quasi équilibre)
- BNP: 2 x 41,25 (quasi équilibre)
- Mersen: 8 x 23,9 (MV de 13,5%) -> Fin de l’histoire pour Mersen

Pas de bol, l’OMS a expliqué dès le lendemain que ce n’était pas grave et que les vaccins marcheraient quand même, donc on s’en fiche apparemment, et on a rebondi direct.
J’espérais franchement une correction plus franche pour pouvoir faire des emplettes, c’est allé bien trop vite … tant pis !

Quoi qu’il en soit, d’une certaine manière l’objectif est atteint, puisque je me retrouve avec une petite poche de cash, après cette belle remontée des marchés, même si le timing est très approximatif, comme d’habitude.

Bonne soirée et bonnes fêtes !

Hors ligne Hors ligne

 

#82 01/01/2021 23h14

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour, voici le bilan du mois de décembre

Faute de temps, toujours un peu accaparé par la famille en cette période de fêtes - et c’est tant mieux - je ferai un reporting annuel dans quelques jours.

*Bilan du mois écoulé

Un mois relativement calme, une fois n’est pas coutume et c’est reposant. On a eu des bonnes nouvelles (Brexit, plan de relance US), mais elles étaient déjà largement dans les cours. Et puis on se laisse porter par la confiance dans les Banques Centrales vaccins. On sait que l’hiver va être dur, mais la lumière est au bout du tunnel désormais. Je ne vois pas trop quelles bonnes nouvelles on peut encore espérer, mais peut être qu’une absence de mauvaise surprise suffira à porter les indices toujours plus haut, tant que les banques centrales sont là et que les liquidités affluent.

*Les Tops
- Pharmanutra SPA (+33%): très belle hausse ce mois ci.
  Je n’ai pas trouvé de publi, donc soit de gros acteurs ont enfin reconnu mon génie et je commence à être suivi, soit c’est parce qu’elle a rejoint le segment STAR de la bourse de Milan (mi décembre), et que ça la met sous le radar ou la rend éligible à des fonds.
  Honte à moi je croyais qu’elle y était déjà ! J’opte cependant pour la première hypothèse…

*Les Flops
- Ipsen: la journée investisseur a été vendue en masse. Ils faut dire qu’ils ont mis le paquet pour envoyer du rêve:
a) les génériques arrivent sur la marché de la somatuline, mais on ne sait pas trop le timing et le rythme d’érosion des ventes à venir.
b) Le palovarotène va être approuvé bientôt, mais on ne sait pas trop combien ça va rapporter ça dépend…
c) On va acheter des trucs pour renforcer le pipeline, mais on ne sait pas trop quoi, ni quand, et encore moins combien ça va coûter et rapportera.
Donc on anticipe une croissance molle pour les deux années à venir, et une relative pression sur les marges, bref navigation à vue et pas de quoi vous exciter un trader…
- Sanofi: petit loupé sur le vaccin qui aura du retard. Bon, je crois que l’impact négatif sera surtout sur l’image, pas tellement sur les résultats, pour un tel mastodonte, mais c’est sûr qu’on aurait préféré être les sauveurs du monde, tant qu’à faire.

*Les mouvements du mois
RAS car déjà listés au dessus.

*Performance mensuelle:
- Valo totale: 23649 Euros pour 19492 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 131,6 (+4,13%)
- TRI: 14,46%
- Cash dispo: 1357,83 Euros

Alors que le CAC GR fait +0.76% sur la période (je commence à douter de la pertinence du benchmark, à vrai dire), le portefeuille continue tranquillement sa route. La performance revient en ligne avec un tracker world, ce qui est déjà pas mal, vu d’où je reviens :-)

Bonne année à tous, et prenez soin de vous !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #83 04/01/2021 12h24

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour et bonne année à tous,

Voici le reporting de 2020, année forte en sensations à tout point de vue, et le bilan de cette seconde année boursière pour moi.

Sans plus attendre, et pour entrer dans le vif du sujet, la composition du portefeuille, par performance:



Je tiens à m’excuser car le résultat est sous forme d’image, ce qui n’est pas très pratique à lire et à exploiter. Malheureusement je n’ai pas trouvé sous saxo trader, comment exporter le portif dans un tableur, donc j’ai dû bricoler des captures d’écran… Soit je suis une bille, soit cette fonctionnalité est trop sophistiquée pour Saxo ! Le screenshot est de ce matin (04/01/2021), donc pas parfaitement cohérent avec le reporting de décembre (pour les puristes).

*La performance globale:

Au 31/12/2019, le portefeuille était valorisé 16668 Euros pour 14442 Euros investis, soit une PV de  2226 Euros ou 15,4%.
Au 31/12/2020, celui ci était valorisé 23601 Euros (+6933 Euros) pour 19492 Euros investis (+5050 Euros), soit une PV de 4109 Euros ou 21%.
La valeur de part passe de 123,48 à 131,33 (+6,3%).
Le TRI passe de 22,3% à 14,3%.

Certes il y avait moyen de faire beaucoup mieux avec un market timing parfait, et/ou un meilleur stock picking pendant la crise (ou un stock picking plus chanceux, par exemple avec l’achat d’Easyvista qui se retrouve sous OPA quelques jours plus tard…). J’ai raté Sartorius Stedim par exemple, mais j’ai pu prendre une lampée d’Esker, avec les performances que l’on sait.

Globalement je suis tout à fait satisfait de cette second année boursière, surtout si l’on considère l’exposition 100% Zone Euro alors que c’est surtout le NASDAQ qui a tout explosé cette année.
Les choses auraient pu être bien pire et je ne me voyais pas finir l’année à ces niveaux en mars.
Pour finir, je signerais tout de suite pour conserver ce niveau de performance dans les années qui viennent, même si je me fais peu d’illusions à ce niveau là.

*Les bons élèves:
- Eurofins, premier et unique bagger du portefeuille, après une remontada en 2019, a continué sur sa lancée en 2020, profitant à plein du covid et de son statut défensif.
- Schneider, bien que plus exposée au cycle, a également continué sa belle progression de 2019, profitant de son positionnement sur des mégatendances (automatisation / digitalisation / efficacité energétique). Probablement un bénéficiaire du green deal à venir… Le genre de valeur qui vous fait regretter de ne pas en avoir pris plus quand on en avait l’occasion !
- Somfy, qui bien qu’achetée cher juste avant la crise, figure parmi les gagnants du confinement (comme Thermador, dans une moindre mesure) et affiche un +50% sur l’année !
- Esker et Pharmagest, mes deux petites fusées dans l’édition de logiciel.

*Les moins bons élèves:
- Total et Nexity paient logiquement leur statut de cycliques, pas grand chose à dire, si ce n’est qu’il aurait fallu vendre aux premiers signes de déroute. Bon au moins elles ont versé leur dividende :-)
- Thales, qui rentre plus dans la catégorie "pas de bol": les avions n’ayant plus volé pendant un moment, elle a logiquement subi une sortie de piste. Je reste néanmoins serein pour la suite, le groupe étant diversifié sur des marchés soutenus par les états.
- Ipsen, qui ne rassure pas sur ses perspectives, et continue de pédaler dans la choucroute. Même situation qu’à fin 2019. Le cours est en état de mort cérébrale depuis la journée investisseurs.   C’est vraiment mon "accident industriel", ma nemesis à moi. Par deux fois j’ai eu l’occasion d’alléger sans dommage en revoyant mon PRU, ce qui aurait été la bonne conduite à tenir, et chaque fois je me suis laissé endormir par la hausse.  J’hésite à me couper le bras, mais je me dis à chaque fois que ce n’est tout de même pas bien cher par rapport au cash généré, et je n’arrive pas à franchir le pas. Si une remontada reste possible, il va falloir être patient et je commence à me lasser… Pour le moment j’attends l’approbation du Palovarotène, et la réaction des marchés à ce moment là.

*L’évolution et les orientations du portefeuille
En terme géographique, on a un début de diversification, avec:
- 1 valeur belge (Fagron)
- 1 valeur hollandaise (Euronext)
- 1 valeur luxembourgeoise (Eurofins)
- 2 valeurs allemandes (SAP et Siemens Healthineers)
- 2 valeurs italiennes (Pharmanutra et Sicit)
- 32 valeurs françaises

Soit un total de 39 valeurs. La diversification est toute relative, même si la plupart des valeurs en portefeuille sont mondialisées et tournées vers l’export.
Si je ne suis pas dogmatique au niveau du nombre de lignes, je souhaiterais rester autour de 40 ~ 50 titres. Cet objectif est difficile à tenir car beaucoup de valeurs me plaisent, néanmoins cela force à filtrer l’ivraie du bon grain !
Sur la diversification en taille, on a grosso modo un tiers de big caps (les fameux "piliers"), un tiers de small caps de croissance, et un tiers de midcaps, donc cela me paraît équilibré.

Dans l’ensemble au cours de l’année 2020, j’ai essayé de me débarrasser des boulets, pour rentrer des valeurs que j’estime de qualité, et tournées vers l’avenir (portées par des mégatendances).
Ainsi le portefeuille s’est beaucoup orienté vers la tech et la santé, comme déjà dit, et un peu de verdure (mais pas trop car je trouve le secteur bullesque, surtout les ENR).

Valeurs entrées en portefeuille:
Somfy, Danone, Esker, MGI Digital, StreamWide, Veolia, Pharmanutra, Fagron, Verimatrix, SAP, Siemens Healthineers, Biomerieux, Nacon, Sicit.

Valeurs sorties:
Prodways, Orange, Generix, Aures, Mersen. Les financières ont été allégées également.

Le portefeuille me semble plus résilient à une crise qu’il y a un an, même si une correction sur les éditeurs de logiciel ferait mal, c’est certain.
Une rotation sectorielle plus marquée vers les cycliques pourrait faire des dégâts aussi, mais franchement je ne crois pas à une baisse forte et durable des valeurs de "croissance défensive", tant que nous serons dans cet environnement de taux en tout cas.
Et puis avec de telles valeurs, le facteur temps est favorable, ce qui est un point critique pour moi. Pour finir, je suis nul pour timer le cycle…

*Bilan de la gestion 2020:
L’essentiel est sauf, puisque pendant le Krach je suis resté relativement serein, et surtout fidèle à mon ébauche de stratégie, et c’est ce qui me permet de finir l’année en positif, je pense.
Néanmoins on a les inconvénients des avantages: j’aurais pu profiter des opportunités offertes par la crise, de manière plus proactive, en faisant un apport exceptionnel en mars, par exemple, comme certains plus hardis l’ont fait.
Relativisons, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

*Objectifs 2021:
- Conserver l’approche par investissement progressif / DCA.
- Continuer l’exploration de la cote européenne, étoffer la watchlist et surveiller les opportunités.
- Conserver les mêmes critères d’achat qu’en 2020: des valeurs résilientes et rentables, sur des secteurs porteurs, avec des qualités défensives et de bonnes perspectives… Je pense qu’à long terme, dans une approche relativement passive et assez diversifiée, la qualité paie.
- Mais à prix raisonnable … C’est pourquoi je continuerai probablement de rater les futures stars de l’hypergrowth - Alfen, Adyen et consorts:-)
- Essayer de limiter le "trading" actif à la portion congrue du portefeuille, mon track record ne faisant pas franchement rêver en la matière… J’ai besoin d’un peu d’action pour "m’amuser", mais cela doit rester marginal. La performance doit venir de la qualité des valeurs sélectionnés, ainsi que du temps qui passe, pas de mes gesticulations.
- Renforcer encore et toujours la qualité et la résilience. Nexity et Total seront ainsi appelées à nous quitter à moyen terme (Nexity car elle ne colle pas à mes critères, et Total car il y a un risque significatif de value trap, tout de même). Ipsen balotte encore…

C’est tout ce qui me vient à l’esprit, n’hésitez pas si vous avez des questions :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#84 04/01/2021 12h57

Membre (2020)
Réputation :   62  

Bonjour Nemesis,

Je me retrouve tout à fait dans votre portefeuille et l’évolution de votre gestion.

En revanche, je pense que vous tergiversez trop pour entrer sur des valeurs en lesquelles vous semblez croire mais dont la valorisation est très (trop ?) élevée.
Je pense à Sartorius et Adyen que vous citez.
Je comprends que vous ne souhaitiez pas les surpayer mais à ce petit jeu, vous risquez peut être de rester à quai. Le prix unitaire de l’action Adyen, il est vrai, n’aide pas…
Pour Sartorius, la correction de ces dernières semaines ne vous a pas semblé offrir un point d’entrée acceptable ?

Cordialement

AMF : actionnaire des deux entreprises sus-citées

Hors ligne Hors ligne

 

#85 04/01/2021 14h17

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour MilforSound,

Remarque ô combien pertinente ! Que dire ?
Tout d’abord et pour faire court, je pense que sur le fond, vous avez probablement raison. Voilà, c’est dit.
D’ailleurs je me suis dit récemment que j’allais peut être franchir le pas sur Sartorius ces jours ci, histoire de pouvoir dire: c’est fait :-)

Maintenant mes excuses:
- J’ai beaucoup de difficultés à valoriser l’hypergrowth: OK tel dossier est superbe, gagne plein d’argent et grandit très vite, mais comment savoir à quel rythme cela va continuer ?
Quid de la concurrence, d’une saturation possible du marché, d’un avantage technologique qui pourrait être disrupté par l’innovation d’un nouvel entrant etc…? D’un cygne noir (ex: Amadeus).
En fait je crois que cela tient au fait que je ne maîtrise pas assez mes sujets pour pouvoir comprendre d’où vient la croissance, son potentiel futur, et les avantages concurrentiels, lorsqu’il y en a.
A l’inverse des taux de croissance dans la fourchette des 5 ~ 10%, je n’ai pas trop de mal à imaginer que cela continue (et l’impact sur le bas du compte de résultat).
Donc oui j’ai peur de surpayer et des risques que cela implique, et suis probablement sujet à un biais.
Par exemple pour reprendre Sartorius Stedim, elle se paie 12x le CA 2021 et 38X l’EBITDA alors qu’en 2017 c’était moitié moins (les multiples, pas le cours), et que c’était déjà un très beau dossier.
Idem pour un titre comme ASML par exemple. Souvent aussi je regarde le passé et identifie des points d’entrée ici, et là, et là. Donc s’il y a eu des corrections par le passé, il y en aura encore ?

- J’ai des munitions très (trop) limitées à mon goût, et c’est probablement de là que découlent mes biais. L’expérience montre que je ne peux pas souvent renforcer à la baisse (et que c’est risqué par ailleurs).
Donc j’essaie de n’appuyer sur la gâchette que si je suis à peu près sûr de mon coup, autrement dit si le risk/reward me semble très favorable.
Sur des valeurs très fortement valorisées, avec de très fortes attentes sur la croissance (rentable), je me dis que le moindre imprévu et ce sera la sortie de piste.
Dit autrement, je préfère un potentiel modéré mais relativement sûr, qu’un couple gros gain / gros risque.

- Rester à quai, ce n’est pas la fin du monde ! Ce n’est pas parce que l’on ne prend pas le TGV, que l’on n’avance pas. Le TER ou le vélo, c’est plus bucolique. Dit autrement et pour paraphraser Peter Lynch, "You don’t need to kiss all the girls", ou encore "You don’t lose anything by not owning a successful stock, even if it’s a ten bagger."

- Néanmoins je me soigne progressivement, avec un achat de revanche sur Biomerieux récemment, par exemple.

Il faut voir aussi que je pars de Benjamin Graham il y a deux ans hein, ça en fait du chemin pour acheter Adyen ;-)

Bonne journée à vous

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #86 04/01/2021 22h02

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Rebonjour,

Finalement j’ai trouvé l’explication la plus probable à la hausse sur Pharmanutra: c’était une publication de Midcap Partners, qui a initié le suivi et nous dit que ça vaut 42 Euros (chacun jugera):

https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 2_2020.pdf

A part ça pour fêter la nouvelle année, je me suis offert 45 actions Zignago Vetro @ 13,78 Euros. Je vais vous éviter le laïus habituel sur les marges, la renta, etc … Disons que j’ai regardé un peu les matériaux recyclables en décembre, et j’ai eu envie de m’offrir un verrier:
- Ils n’ont que modérément souffert de la crise du Covid. L’activité pour l’alimentaire est défensive, tandis que les récipients pour le luxe et la cosmétique sont sur un segment porteur (bien qu’ayant souffert d’avantage cette année).
- Il me semble qu’ils ont leur niche sur le "haut de gamme".
- Le track record de croissance est très bon.
- Le cours est de retour sur les niveaux de début 2020, mais la valo reste raisonnable, à 13 x EBITDA 2020, 12 x EBIDA 2019, ou encore environ 3x le CA, pas délirante par rapport à l’historique.
- Je pense que c’est relativement porteur, dans la mesure où le verre est un matériau à la fois qualitatif, et recyclable. D’ailleurs ils ont créé une filiale pour le recyclage, justement…

Il y a Vidrala aussi qui a un historique et des performances très propres ces dernières années, qui me faisait envie, mais mon amour pour les pizza et le bon vin a parlé je crois. Bon je ne m’interdis pas une louche de Vidrala à l’occasion quand même ;-)

Bonne soirée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #87 07/01/2021 14h45

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour,

N’arrivant décidément pas à conserver bien longtemps des liquidités, appliquant l’adage "le meilleur moment pour investir, c’était hier…", et fatigué de voir mes coups de coeur s’envoler (dernier en date: Umicore) et me faisant des noeuds au cerveau inutiles pour cette histoire Vidrala / Zignago, je n’ai pu m’empêcher de faire des achats compulsifs aujourd’hui:

- achat donc de Vidrala 4 x 92,4 Euros. Comme déjà évoqué: bon track record, bonne marges, bonne renta, qualités défensives et prix raisonnable (3xCA, 11xEBITDA). Endettement faible (1xEBITDA) et en diminution. Je devrais bien dormir avec ça.

- achat de Viscofan 6 x 58,85 Euros. Pendant que je suis en Espagne, j’en profite… Je crois que ce sont les deux seuls dossiers qui m’intéressent là bas. Parce que le saucisson, c’est l’avenir ! Bon plus sérieusement il y a bien sûr un risque de "veganisation" du business (variante de l’uberisation), mais ils ont pris les devants avec des gammes dédiées (vous allez adorer les saucisses au soja, aux pois, aux insectes!), et explorent des voies de diversification, dans la santé notamment, qui pourraient être des relais de croissance. La société est par ailleurs leader et consolide doucement son secteur, quasiment sans dette nette, et une fois encore le track record est très bon.

Il y a un peu de FOMO mais je ne pense pas surpayer donc ça devrait bien se passer. Me voici donc à poil, prêt pour un Krach. Encore un truc qu’il faut que je soigne, je suppose ;-)

Bonne journée

Pour ce qui ne connaissent pas Viscofan et qui sont curieux, je viens de tomber par hasard sur un survol effectué par ZoneBourse il y a quelques temps:
https://www.zonebourse.com/cours/action … -30555808/

Dernière modification par Nemesis (07/01/2021 17h07)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+1]    #88 07/01/2021 19h33

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

En Espagne comme dossiers intéressants vous avez :
- Cellnex, en solde en ce moment
- Laboratorios Rovi
- Faes Farma
- Agile Content

Pour jouer la recovery du tourisme :
- Aena
- Amadeus IT

Hors ligne Hors ligne

 

#89 07/01/2021 21h39

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour Corran,

Décidément vous êtes une véritable encyclopédie :-)

Cellnex, je comprends que c’est à la mode, mais ne sais pas bien valoriser les towerco. Probablement que je ne comprends pas bien le business model. J’avoue ne pas avoir tellement creusé la question. Qu’est ce qui vous fait dire que c’est en solde ? (si c’est faisable succinctement…).

[Edit] Et Inwit vous en pensez quoi ? Vous allez me dire qu’il faut les deux je parie…

Rovi et Faes Farma sont sur ma liste, après j’avoue qu’Ipsen m’a un peu vacciné (sans mauvais jeu de mot) des labos pharmaceutiques, ou alors les mastodontes très diversifiés. En théorie il faudrait valoriser le pipeline, le potentiel de chaque médoc, la concurrence … Mais je regarderai quand même.

Agile Content, je ne connais pas, merci de me la faire découvrir, vous avez piqué ma curiosité.

Aena et Amadeus, j’avais les deux en WL. Amadeus était assez sexy pré covid, et pourrait effectivement profiter d’un "revenge travelling".

Bonne soirée

Dernière modification par Nemesis (07/01/2021 21h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #90 07/01/2021 22h03

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Le business model des towerco c’est d’emprunter à moins de 2% et louer à 5%, ce qui est une licence pour imprimer de l’argent, en plus de récupérer la marge de la mutualisation des investissements entre opérateurs.
Pourquoi les opérateurs acceptent de louer à 5% quelque chose qu’ils pourraient posséder ou possédaient déjà avant ? Parce que leur coût du capital est supérieur.
Pourquoi c’est en solde ? Parce que ça se paie 20 fois l’EBITDA pour un EBITDA qui croît de 20%/an et que Cellnex est déjà leader en Europe et a un plan majeur de déploiement de capital (qui ne leur coûte que très peu) pour le rester ; parce qu’avec la victoire des démocrates au Sénat et l’importante relance budgétaire qui s’ensuivra, on pressent une remontée plus rapide de l’inflation aux US et donc des taux longs, ce qui est défavorable évidemment à ceux qui se financent par la dette, qui ont dérouillé hier et ont continué aujourd’hui. Sauf que d’ici à ce que ça arrive réellement, et que ça se répercute sur l’Europe qui plus est, votre enfant saura lire.

Je comprends la "vaccination" sur Ipsen, mais le problème principal d’Ipsen c’est d’avoir surpayé une acquisition débile pour faire comme les grands, et d’avoir maintenant un problème de croissance. Ceci dit ça reste extraordinairement rentable, et à 6x l’EBITDA, c’est "value", même avec une faible croissance.
Faes et Rovi sont diversifiés sur des médicaments propriétaires, ne font pas d’acquisitions débiles, et continuent de croître à 2 chiffres avec l’effet de levier qui va avec.

Pour revenir sur Amadeus et Aena, c’est sûr qu’Amadeus jusqu’à il y a encore un an était vraiment une valeur à posséder en Europe, maintenant ils ont l’air un peu cons smile
Je préfère largement Aena à ADP pour jouer la reprise, même si je n’en ai pas car je trouve qu’il y a encore mieux à faire ailleurs, car les aéroports espagnols sont beaucoup moins dépendants qu’ADP des longs courriers et de la clientèle affaire+chinoise, qui ne sont pas près de revenir à leur niveau de 2019, mais beaucoup plus de la clientèle loisir intra-européenne, notamment britannique dont le statut est maintenant réglé, clientèle qui devrait revenir fortement cet été quand les vaccinations auront permis d’avoir le virus sous contrôle.

Dernière modification par corran (08/01/2021 15h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#91 08/01/2021 12h38

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour Corran,

OK je comprends mieux l’attrait des TowerCo. D’une façon générale, je ne suis pas à l’aise avec les business très leveragés. Je me dis que le moindre grain de sable s’immisce dans la machinerie et ça déraille. Alors vous allez me dire "oui mais y’a de la visibilité justement". OK, j’y réfléchis…
C’est un peu comme les producteurs d’énergie verte (Neoen et consorts), on a des ROE tout juste "corrects", malgré un endettement élevé, moi ça ne me fait pas rêver mais visiblement je suis l’exception qui confirme la règle, vu leur parcours big_smile

Ipsen: effectivement c’est value au cours actuel, c’est bien pour ça que je conserve. Mais si j’avais fait une analyse initiale assez poussée, j’en aurais conclu que c’était une société quasiment mono - produit, dont le blockbuster arrivait en fin de vie => mauvaise idée. Le risque de value trap est significatif, il ne faut pas se rater sur la prochaine acquisition…

D’accord sur Aena et ADP.

Concernant Agile Content, après un premier survol, j’aime bien le dossier, même si j’apprécierais des documents financiers en Anglais… Je pense attendre les résultats annuels pour me décider, mais l’histoire est jolie. Dans le genre vous avez LLeida.net qui a l’air pas mal aussi.

A part ça, un stop mal placé sur Nexity vient de sauter à 38 Euros (je m’étais mis en suivi de tendance après la jolie news, visiblement trop serré). En MV de 9%, mais avec les dividendes, le tour de manège doit me revenir à environ 0. Comme ça, c’est fait !

Ils ont pour eux une bonne dynamique de croissance et le leadership en France, mais:
- le ROE est faible, même quand tout va bien.
- il y a quand même pas mal de dette
- ils sont fortement exposés à la France, et je ne pense pas que l’économie française sortira pimpante de l’épisode Covid
- les agences immo pourraient bien devenir des "poids morts" avec la digitalisation croissante
- Impact des changements de mode de travail sur les bureaux / l’immobilier d’entreprise / exode urbain ? Je crois que c’est Lopazz qui en parlait dans un post et je m’étais fait la même réflexion: Les métropoles vont elles rester "the place to be", si on peut faire le job à distance ?
- risque sur l’inflation et les taux, même s’il est faible ? Une demande solvable serait elle encore là pour absorber les hausses de coût de construction relatifs aux normes environnementales, si les coûts de financement remontaient ?
- "freinage" des mairies écolo (risque modéré néanmoins de mon point de vue, car le business arrive toujours à s’accommoder de la couleur politique)

Alors oui j’aurais pu me faire une bonne partie de ces réflexions avant de l’acheter. Effectivement. Mieux vaut tard que jamais ! Bref, faible conviction -> On sort. Le prochain sur la liste est Total, mais j’attends un rebond marqué du pétrole pour sortir.

Bonne journée

Dernière modification par Nemesis (08/01/2021 12h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#92 08/01/2021 15h41

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

J’ai liquidé Nexity lundi avec un sens parfait du timing 2h avant l’annonce, pour les mêmes raisons que vous. J’ai néanmoins refait rentrer Réalités en PEA-PME à cette occasion, car cela montre que le marché est finalement résilient, au moins sur 2021.
Lleida j’ai évidemment, même si je suis plus circonspect, je n’ai pas renforcé.

Hors ligne Hors ligne

 

#93 08/01/2021 15h55

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Pour Nexity, vous n’avez pas eu de bol :-)

Concernant Lleida, je crois que le marché avait des attentes super élevées avec le Covid, et que ça retombe un peu. Pour le coup je vais surveiller du coin de l’oeil et attendre un retournement de tendance… Peut être avec la publi annuelle… De toutes façons ce n’est pas vraiment donné.

Ce week end je vais regarder Gigas. J’ai raté Wiit et Gigas semble être dans une "situation spéciale" avec une acquisition transformante à prix très raisonnable. A creuser…

Hors ligne Hors ligne

 

#94 08/01/2021 18h37

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

J’ai regardé Gigas aussi ce week-end, j’ai failli la citer dans les valeurs espagnoles à regarder, mais j’ai mes doutes ; j’ai peur qu’ils foirent les intégrations.
Ca m’a fait re-regarder Relatech dont nous avions parlé, et je pleure des larmes de sang d’avoir été coincé à cause des lots minimum de 700

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #95 11/01/2021 11h14

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour,

J’ai profité des liquidités récupérées avec Nexity pour poursuivre le "redéploiement" de début d’année, avec un autre achat de revanche, cette fois sur Tinexta: 15 x 20,40 Euros

La société est active notamment sur le segment de l’identification numérique (la signature électronique, les emails certifiés…), l’évaluation du risque crédit (bof, même s’ils font une belle année 2020), le conseil sur le RGPD, l’obtention de subventions européennes. Dans l’ensemble, c’est porteur, et va le rester, même (surtout ?) dans "le monde d’après", par ailleurs le segment "Digital Trust" va commencer à déborder sur la cyber sécurité, avec quelques acquisitions annoncées cette année, qui seront consolidées en 2021 et devraient changer le profil de croissance pour les années à venir.

Compte tenu de ces éléments et de la résilience au Covid, le marché a fortement revalorisé le dossier, qui était plutôt value en 2019. D’ailleurs je les avais repérés car I&E en avait en portefeuille, et avais passé mon tour car ils n’étaient pas référencés chez Binck et j’avais eu la flemme de réclamer. Voilà le résultat…

Actuellement le dossier se paie environ 13 x EBITDA 2020, ou 11 x EBITDA 2021, ce qui ne me paraît pas déraisonnable, même si ce n’est plus en solde, malheureusement.

A part ça j’ai également vendu une action Michelin @ 107,6, en PV de 13%. Rien à lui reprocher, mais la tête dépassait encore et je croyais l’avoir déjà fait en décembre à vrai dire…

Ainsi je pense en avoir terminé avec l’Italie pour le moment, même s’il y a d’autres beaux dossiers, soit je les juge trop cher ou ils ne m’intéressent pas plus que ça: Nexi, Inwit, Reply, Recordati, Wiit, Diasorin …

Bonne journée

Dernière modification par Nemesis (11/01/2021 11h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#96 13/01/2021 10h55

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour,

Dans les dossiers Espagnols intéressants, n’y a t’il pas également BioSearch ?
2020 semble marquer le retour à une forte croissance, toute la question étant de savoir si c’est seulement un effet secondaire du covid (les compléments alimentaires pour booster le système immunitaire), ou quelque chose de plus fondamental, et donc soutenable. Ils ont des projets intéressants dans les cartons en tout cas, je réfléchis à en prendre un peu.

C’est "optiquement" cher, comme dirait Scipion, mais parce que les marges sont basses. Si la croissance continue et que les marges atteignent celles d’un Probi ou d’un Pharmanutra, dans 2 ans le prix actuel semblera bien attractif…

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#97 13/01/2021 13h44

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Il faudrait comprendre ce qui s’est passé en 2019 qui a provoqué une telle chute du CA et des marges.
Thx pour Probi, je ne connaissais pas.
Je ne vais pas vous insulter en listant les fournisseurs d’ingrédients alimentaires, mais si l’alimentation saine vous intéresse, côté produits finis vous avez en Suède Midsona, Zinzino et Bayn Europe

Hors ligne Hors ligne

 

#98 13/01/2021 13h51

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Il me semble que CroissanceVerte avait évoqué la perte d’un gros client historique sur sa file (pas vérifié). De toutes façons il faut que je regarde l’historique des dernières années avant de passer à l’acte … C’est aussi la dynamique du cours qui attire mon attention: ça semble être en "redémarrage" alors qu’un peu toutes les smalls explosent ces jours ci.

Je connaissais Midzona et Zinzino, pas Bayn, merci :-)

Ce qui m’intéresse, c’est ce qui est porteur et "structurellement" haussier :-D

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #99 20/01/2021 15h47

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour,

Voilà c’est fait: je profite d’une mini baisse et d’un retour vers les moyennes mobiles pour ouvrir une micro ligne sur BioSearch: 100 x 1,42. J’aime bien le dossier et ça me libérera l’esprit… Mini ligne que je renforcerai plus tard si des publis venaient à surprendre dans le bon sens.

Les +:
- Présence sur des marchés porteurs, avec 3 activités distinctes: les probiotiques, les Omega 3, et les extraits végétaux.
- Déjà bien internationalisée
- Le pipeline de R&D paraît intéressant. Rien ne prouve que cela aboutira à des produits à succès bien sûr, mais les orientations semblent pertinentes.
- Le track record de croissance était très bon jusqu’à "l’accident" de 2019 (je n’ai rien trouvé d’autre dans les communications officielles, que des déstockages chez les clients chinois). 2020 marque un retour à la dynamique de croissance, à voir si cela va continuer.
- Le partenariat avec Nestlé sur les probiotiques devrait soutenir la croissance dans les années qui viennent, même s’il y a eu un peu de retard à l’allumage.

Les -:
- C’est tout petit, avec 28 millions de CA, et les risques inhérents aux micro caps.
- Ce n’est pas en solde, il n’y a pas vraiment de marge de sécurité. Mais la valo est très raisonnable si le redémarrage se confirme et que l’on retrouve les niveaux de marges des bonnes années…
- Le partenariat avec Nestlé, implique une forte dépendance, du coup :-)

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#100 21/01/2021 21h03

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Bravo et m.erci pour Italian wine brands

FATTURATO IN FORTE CRESCITA NEL 2020 (+29,7% SUL 2019)
GRAZIE ALLA CONTINUA ESPANSIONE SUI MERCATI INTERNAZIONALI
E AL RILEVANTE SVILUPPO DELLE ATTIVITA’ DI E-commerce

Italian Wine Brands S.p.A. (ticker IWB), primo Gruppo vinicolo quotato su AIM, conferma il positivo trend di crescita registrato nel corso del primo semestre dell’anno e registra ricavi consolidati al 31 dicembre 2020 pari a Euro 204,3 milioni (+29,7% rispetto al 31 dicembre 2019).
La dinamica dei ricavi è stata caratterizzata da un ulteriore rafforzamento del Gruppo con vendite di vini a
marchi proprietari (GRANDE ALBERONE®, RONCO DI SASSI®, GIORDANO VINI®, OROPERLA®, AIMONE®, ELETTRA®), sia sui mercati internazionali, dove sono stati realizzati ricavi delle vendite pari a Euro 164,1 milioni (+32,8% rispetto al 2019), sia sul mercato domestico, dove sono stati realizzati ricavi pari a Euro 39,5 milioni (+18,6% rispetto al 2019).

Et, cerise sur le gâteau, un dividende de 0.4€ voté en assemblée aujourd’hui

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de nemesis"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur