Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #251 12/07/2019 16h13 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Reporting de Juin 2019 (un peu en retard!)

Achats:
* Actions : 3M, WPP, Eutelsat, BNP, ABCA
* REITs : PennyMac
* Preferred Shares :-
* BDC & CEFs :  -

Vente: Aucune

Commentaires

Comme je le disais plus bas dans la file, j’ai décidé de rentrer sur 3M, après un trou d’air pour le cours de l’action.
3M est un Dividende Aristocrat, avec en ce moment un yield de plus de 3.5%.

Il est difficile de décrire tout ce que fait 3M, étant une société extrêmement diversifiée. Depuis les fameux Post-It, le Scotch ou les éponges jusqu’aux produits pour l’industrie, la santé, les transports etc…

Et quand je dis "Aristocrat"… 3M a payé un dividende sans interruption depuis plus de 100 ans, et un dividende croissant depuis plus de 60 ans!
Son yield est d’habitude autour de 2%, donc la chute de l’action permettant d’avoir un yield à 3.5% est pour moi une opportunité.

Les raisons de la chute de l’action? D’une part une baisse des prévisions. Et d’autre part un risque "légal" lié à la contamination de l’eau au PFAS (per- and polyfluoroalkyl substances) présentant un risque pour la santé.(Cf par exemple un Article de Bloomberg).

Je pense que le marché à sur-réagit ( comme d’habitude? Cf BP par exemple), 3M au cours des 100 dernières années a du traverser d’autres crises,  et j’en profite pour rentrer sur cette valeur.

3M est rentable ( ROE >50% ROIC>22%), le dividende est largement couvert par le FCF, son endettement n’est pas excessif.

Autre nouveauté dans le portefeuille : PennyMac, qui vient remplacer NRZ dans mes renforcements sur les mReit. Je n’ai pas vendu NRZ, mais son yield trés élevé (13%!) me semble du coup risqué…
Je conserve mais ne réinvestirai plus sur NRZ.

Sinon, petits ré-investissements sur mes favoris du moment :  Enagas, et surtout  WPP et Leggett & Platt. Comme quoi on peut toujours trouver des Dividendes Aristocrats proposés à des prix encore assez raisonnables, malgré la hausse des marchés!

Dividendes bruts mensuels : 1881 €/mois

Le montant NET des dividendes versés sur mes comptes ce mois-ci est de   1771 €, de la part de 30 sociétés, bien entendu réinvestis entièrement.

Croissance de +35% par rapport à juin 2018 .
Et en cumulé sur les 6 mois de l’année, croissance de +35.5% par rapport aux montants versés à la même période l’année dernière.

Je remettrai le tableau des dividendes pour le reporting de juillet (si j’ai le temps de le faire, sinon ce sera Août!).

Update Crypto

Suite à l’intérêt de nouveau grandissant pour le Bitcoin et les crypto sans doute lié à l’introduction du Libra par Facebook, je me suis rappelé qu’il me restait encore qq cryptos.

Le process n’a pas été simple pour remettre la main dessus, entre la mise à jour du firmware pour mon Ledger Nano (que j’ai retrouvé malgré mon déménagement), la récupération de mes codes de double authentification pour Coinbase (j’ai du recharger Google Authentificator ayant changé de téléphone, mais je n’avais plus de code), bref, j’ai revendu tout ce qu’il me restait, soit environ 1.000 €.

Ce qui clôt mon aventure "fun money dans les Crypto", lucrative dans mon cas, mais surtout très intéressante à la fois d’un point de vue "investissement" (enfin, participation à une bulle plutôt) et technologique.

Le reste de ma Fun Money (moins de 3000€ soit <1%) étant joué dans des sociétés trés éloignées de mon coeur d’investissement. Avec pour l’instant peu de succés je dois avouer  :-)!

Dernière modification par Kohai (16/07/2019 09h19)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#252 12/07/2019 16h30 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   32  

Merci pour votre suivi régulier de ce beau portefeuille dividendes (notre maître à tous wink )
Je n’ai rien trouvé dans l’actualité Enagas qui explique l’effondrement récent du cours, avez-vous de votre côté des informations ? Puisque vous renforcez.

Hors ligne

 

[+2]    #253 12/07/2019 17h15 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   481  

L’organisme de réglementation de la concurrence Espagnol (CNMC) propose de baisser le prix du gaz de 18% et de la distribution du gaz de 21.8%.
Une recommandation de baisse du prix de l’électricité, moins élevée, a aussi impacté des services aux collectivités Espagnols comme REE.


"La liberté existe toujours, il suffit d'en payer le prix"- Henry de Montherlant

Hors ligne

 

#254 13/07/2019 05h00 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   5  

Bonjour Kohai,
Félicitations pour votre blog, votre PTF et son suivi qui est très plaisant à lire et motivant
Pour votre objectif de PTF , vous le fixez actuellement à 2000€/mois mais avez-vous un objectif à plus long terme où vous seriez indépendant ?
Dans la même idée, quelle serait votre allocation stratégique avec les placements sans risque (A vie €, liquidités …) et les actions ?
Merci

Hors ligne

 

#255 14/07/2019 17h02 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Bonjour,

Pour Attercap :

DDtee a trés bien répondu sur Enagas :-)!
Je renforce très modestement, mais dans mon cas, Enagas représente aussi une diversification dans les Utilities en dehors de celle que j’ai déjà.
Je n’ai d’ailleurs pas trop de succès avec les utilities, elles sont toutes en MV significative :-) !

Stevanovic :

Très bonne question et vaste sujet!

Les 2K/ mois seront atteints avant la fin de l’année, je dirais d’ici 3 mois.
Idéalement j’aimerais pouvoir à terme (5 à 8 ans) atteindre +/- 5K€ par mois.

Pourquoi 5 à 8 ans? car cela correspond dans mon cas à la fin des études supérieures de mes enfants, et donc leur financement (et le versement de la pension à mon ex-épouse) et 8 ans car cela m’amène à 60 ans, âge "charnière".

Pourquoi 5K? je pense pouvoir vivre correctement avec cela, avec une petite marge de sécurité, sachant que j’ai des prêts à rembourser pendant encore 20 ans…

J’ai malheureusement commencé à investir très tard, donc mon indépendance financière arrivera forcement assez tard aussi, même si je mets les bouchées doubles.
Commencez le plus tôt possible!

Pour l’allocation d’actifs, elle varie dans le temps : j’ai aujourd’hui en fond euros dans une AV de quoi sécuriser une partie des études de mes enfants et qq mois de dépenses contraintes. A terme cette partie devrait diminuer toute chose étant égale par ailleurs (rémunération au niveau de l’inflation des fonds euros). Je devrais donc avoir un investissement en actions de rendement et en Immobilier via les REIT absolument majoritaire, >90%  (si on ne tiens pas en compte ma résidence principale).
Je ne garderai en AV qu’une réserve de sécurité de qq mois de dépenses.

Je ne suis pas un adepte des ratios de "sécurité" genre "votre âge en % de placement sécurisé". Je ne me vois pas avoir 52% an fond euros d’AV, je ne vois pas l’intérêt, on laisse trop d’argent sur la table.
Le "risque", qui est souvent utilisé comme substitut sémantique à "volatilité", ne me fait pas peur : la volatilité des dividendes est bien moindre que celle liée à la valorisation d’un portefeuille. Mes revenus viendront des dividendes, pas de la revente d’une partie de mes actions.

Pour paraphraser Warren Buffett, "my holding period for dividend shares is for ever" (sous réserve comme toujours d’une fiscalité à peu prés stable etc…).

Autre point à prendre en compte pour le long terme, pour les personnes de ma tranche d’âge : la retraite. Il s’agit pour moi, quelle que soit son montant futur et l’âge de son déclenchement (62, 64, 67 ans?), d’un "investissement" obligatoire et garanti par l’état.
Salarié quasiment toute ma vie professionnelle, j’ai eu la "chance" de pouvoir cotiser depuis longtemps et j’aurai donc un revenu, certes insuffisant pour conserver mon niveau de vie, mais néanmoins significatif.
Ce futur revenu, au montant  inconnu mais non nul, doit aussi être prise en compte pour la période Long Terme (au delà de 10 ans).

J’arrête là cette réponse un peu longue!


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#256 25/07/2019 19h30 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   72  

Bonjour

Chez quel courtier achetez vous des préférentielles?

Hors ligne

 

#257 25/07/2019 20h25 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Bonjour,

J ai des preferentielles chez Binck surtout. Et une chez Boursorama (NGL).


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

[+6]    #258 28/08/2019 09h55 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Reporting de Juillet et Août 2019

Achats:
* Actions : Exxon, Leggett & Platt, BT, WPP, Enagas, Imperial Brands, 3M, Michelin, IBM, Enbridge, Tapestry
* REITs : Hospitality, PennyMac, Unibail, OHI, AGNC, WPG
* Preferred Shares :
* BDC & CEFs :  Apollo, AWF, TCPC, SUNS, Saratoga

Ventes:
Procter & Gamble, Target

Commentaires

Revente de Procter & Gamble et de Target : la hausse importante du prix de ces actions entrainant un yield très faible (2.5%) et une PV représentant plus de 10 ans de dividende : vente ! Réinvestissement bien entendu dans d’autres actions de rendement.

C’est amusant car cela fait maintenant 2 fois (2017 et 2019) que le scenario se répète sur Target (Dividend Aristocrat) : le marché réagit très négativement et le cours de Target plonge, son yield augmente, donc  j’investis, puis le marché se ravise, Target reprend des couleurs, voire est très (trop ?) bien valorisée,  le yield redevient très faible et je revends.
Un peu à la méthode « Geraldine Weiss » (auteure de « Dividends don’t lie »)…

2 nouveaux venus dans la liste : Tapestry & Enbridge.
Tapestry, c’est la société ex-Coach (la maroquinerie), que j’avais déjà détenue dans mon portefeuille, revendue avec une belle plus-value (même processus que Target ou P&G). Mais Tapestry a un scope un  peu plus large. Elle correspond à mes critères habituels et offre un yield de 6.5%.

Enbridge. Il y a une file sur Enbridge.. Comme pour KMI, comme l’avait justement fait remarquer Cigarette dans le message #179,  je pense qu’il faut plus considérer ENB comme une « foncière de pipeline » qu’une société industrielle/pétrolière. Elle offre un yield croissant depuis des années, intéressant à 6.74% .

BDC & CEF. J’ai renforcé au cours de ces 2 derniers mois qq BDC (Apollo AINV, Blackrock TCP Capital, SUNS, Saratoga) et CEF (AWF), dans une logique de « booster de dividendes ». J’avais commencé à investir sur ce type d’actions en septembre 2017.
Presque tous les CEF que j’avais sélectionnés ne sont malheureusement plus disponibles à la vente (du moins sur Binck ou Bourso).

Le bilan est pour l’instant très positif sur ces 2 dernières années : distribution généreuse de dividendes (9% annuel en moyenne) et pas de perte en capital (gain potentiel de 6%, même si ce n’est pas l’objectif prioritaire). A voir dans le temps bien sûr…

Renforcement aussi de qq actions « standards», surtout  Dividend Aristocrat, qui sont proposées à un prix raisonnable : Michelin, 3M, Leggett & Platt, Exxon, WPP…

Bilan négatif sur mes investissements en actions UK.
Effet Brexit ? je ne sais pas, les sociétés choisies sont souvent internationales, donc à priori pas  d’effet direct (hors effet devise bien sûr).
Je suis en moins-value sur 6 valeurs sur 8! BP, Imperial Brands, SSE (qui cumule à la fois les « tares » d’être une Utilities et en plus d’être UK), HSBC, RDS, BT .
Sans compter mes MV réalisées sur Marks & Spencer, Centrica ou BHP…
Les actions UK ne me réussissent pas !
Heureusement, Rio Tinto et WPP viennent redresser un peu la barre…

On verra dans quelques années si ces actions finiront par revenir en positif , tant qu’elles continuent à distribuer leur dividendes, ça ira. Mais je crois que je vais me limiter maintenant sur les actions britanniques…

Dividendes bruts mensuels : 2005 €/mois

Le montant NET des dividendes versés sur mes comptes en Juillet + Août  est de 2409 € , bien entendu réinvestis entièrement.

Croissance de +40% par rapport à Juillet + Août 2018.
Et en cumulé sur les 8 mois de l’année, croissance de +36% par rapport aux montants versés à la même période l’année dernière.

Un gros cap franchi ce mois-ci.
Mes dividendes bruts mensuels dépassent la barre des 2000 €. Soit ce que j’avais gagné en… 1 an lorsque j’ai commencé mon portefeuille d’actions de rendement en 2011.
Une belle étape, franchie avec  4 mois d’avance (je m’étais fixé cet objectif à fin 2019) !

Prochaine étape : les 3000€ ? je sais que je bénéficie en ce moment d’une conjoncture favorable : marché haussier depuis des années, taux euro/dollar (je suis majoritairement investi en $ maintenant), « booster » de dividendes qui tiennent leur promesses (mReit, BDC, CEF, etc…).
Les 2000€/mois sont déjà à « consolider » sur des valeurs de « fond de portefeuille », même si je vais continuer ma stratégie d’investissement en mixant ces valeurs avec des valeurs plus rentables – et plus risquées.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2937_aout_2019_ih.jpg


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

[+1]    #259 28/08/2019 15h14 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   46  

Kohai a écrit :

Bilan négatif sur mes investissements en actions UK.

N’est ce pas justement l’effet devise qui rend l’investissement sur les actions UK négatif ?

De toute façon, tant qu’on aura pas le fin mot de cette f***** histoire de brexit, chaque investissement aux UK ou en GBP a un goût amer de quitte ou double.

En ligne

 

#260 28/08/2019 21h46 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   14  

Kohai a écrit :

Revente de Procter & Gamble et de Target : la hausse importante du prix de ces actions entrainant un yield très faible (2.5%) et une PV représentant plus de 10 ans de dividende : vente ! Réinvestissement bien entendu dans d’autres actions de rendement.

Bonjour Kohai,

J’ai du mal à vous suivre dans votre résonnement.

Vous dites que le yield est devenu faible. Mais le yield qui vous intéresse n’est-il pas celui calculé sur le PRU, celui là étant fixe ?

Vous semblez donc vous baser sur le yield calculé sur le prix du moment présent. Calculez-vous les années de PV avec le yield/PRU ou avec le yield/actual-price?

Pour comprendre le pourquoi de votre résonnement, il semble que ce soit expliqué dans le livre que vous citez smile

Aussi, merci pour votre suivi et le partage de vos réflexions !

Hors ligne

 

[+5]    #261 29/08/2019 13h15 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Bonjour pmeuh,

Je vais essayer d’être clair dans ma réponse, je pense que vous vous compliquez un peu les choses.

La seule chose qui m’intéresse est le montant (en $) du dividende.

Prenons un exemple un peu caricatural.
Imaginons que la société X distribue annuellement un dividende de 5$/action.
L’action est à l’instant "t" de 100$, et donc un présente un yield de 5%.
J’achète 10 actions pour 1000$, j’ai donc un dividende annuel de 50$.

Le cours de l’action X double et passe à 200 $. Le dividende annuel est toujours de 5 $/action.
Le yield passe donc à 2,5% (5/200).

Par ailleurs une autre action Y a un yield de 5%.

J’ai donc 2 choix :
1-    Je garde l’action X, mon capital sur cette action a potentiellement doublé, et mon dividende est toujours de 50$ /an.

2-    Je revends mes 10 actions de la société X, je touche donc 2000 $, soit 1000$ de Plus-Value.
Ces 1000$ de plus-value représente 1000/50 = 20 années de dividendes.
Je réinvestis ces 2000$ sur l’action Y. Vu que l’action Y a un yield de 5%, mon dividende annuel est donc de 2000x5% = 100$/an.
En revendant et réinvestissant le montant de la vente j’ai donc doublé le dividende annuel perçu.

J’ai choisi le 2 éme choix pour P&G et Target : je les ai vendu et réutilisé l’argent de cette vente pour générer un plus gros dividende vu qu’il a été réinvesti sur des actions présentant un yield plus élevé.

A noter que la PV exprimée en années de dividendes n’est pas basé sur un calcul )à partir d’un yield mais représente la plus-value/montant des dividendes (en $, pas en %).

J’espère que cet exemple vous permettra de mieux comprendre mon raisonnement.

Le livre cité, « Dividends don’t lie », va plus loin que cela, et représente une méthode d’investissement (qui n’est pas exactement la mienne), mais je vous laisse le lire si vous souhaitez en savoir plus.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#262 29/08/2019 16h22 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   48  

Bonjour Kohai,

Je comprend bien votre raisonnement et il a du sens pour moi.

Cependant je me fais une réflexion que je vous partage :

N’avez-vous pas peur de couper vos positions gagnantes ?

L’adage dit que la meilleure manière de maximiser la performance d’un PF est de ne pas y toucher.
En excluant les ventes en cas de dégradations des fondamentaux bien-sur.

Vous me répondrez sans doute que votre objectif n’est pas de maximiser la performance globale du PF mais de maximiser la rente apportée par les dividendes.

Finalement, le choix devrait peut être se faire en fonction de la phase dans laquelle on se situe :

- Capitalisation => Laisser courrir les fortes PV pour maximiser le total return et donc faire grossir le PF au maximum

- Consommation => Couper les fortes PV pour réinvestir sur des plus haut rendements et donc faire grossir un maximum la rente


Qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par Ribeiro (30/08/2019 07h54)

Hors ligne

 

[+2]    #263 29/08/2019 16h30 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   779  

Je partage la logique de votre façon de faire Kohai.

La grande difficulté de cette approche est de faire tourner les positions uniquement sur des entreprises de qualité, dont les fondamentaux sont beaucoup plus stables que la volatilité du cours de bourse.

Le risque est de se tromper en réinvestissant sur un futur boulet dont le yield plus élevé n’est que le reflet d’une dégradation récente (et structurelle) de ses fondamentaux.

C’est une excellente manière de maximiser une stratégie B&H sur des entreprises matures, temps que l’on reste dans son univers d’investissement et qu’on échange des entreprises à peu près comparables.

Dernière modification par bibike (29/08/2019 16h30)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+1]    #264 02/09/2019 11h08 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Bonjour,

Remarques très intéressantes de Ribeiro et Bibike.
Je vais essayer d’y répondre rapidement, mais ce sont des discussions que j’ai eu par le passé avec des amis et il est vrai que ce sont des points qui méritent approfondissement.

Rapidement:

Je ne "coupe" pas mes positions gagnantes juste parce qu’elles sont gagnantes en gain en capital. Par exemple , j’ai toujours Pfizer en portefeuille alors que ma PV est de 112%. Mais Pfizer distribue toujours un dividende >4%.
Je bénéficie de ce que je pense être une sur-évaluation (temporaire?) de la société par le marché ET en récupérant du cash, ré-investi ensuite, je profite d’intérêts composés sous stéroide.

Par ailleurs, je revends aussi les positions perdantes puisque toute société coupant significativement son dividende est immédiatement revendue, quelque soit la moins-value, ce qui permet aussi de ne pas trainer des boulets ne générant plus grand chose pendant de longues périodes.

Ma stratégie est certes Buy & Hold, mais sous réserve que les sociétés détenues conservent une distribution de dividende intéressante, donc pas aveuglement. Sinon, les faits ayant changés, mes actions changent (Buy & Monitor plutôt).

Que ce soit en phase de capitalisation ou de consommation, ma stratégie est exactement la même. Les dividendes rentrent pour un fort % dans la performance globale du marché. Je vous renvoie à de nombreuses études sur le sujet.
Sources par exemple :
* www.tweedy.com/resources/library_docs/p … 014Web.pdf
* www.fortuneo.fr/datas/files/lettre-obse … e-2013.pdf
* www.morningstar.fr/fr/news/133425/quest … ende-.aspx
* fr.allianzgi.com/fr-fr/-/media/allianzg … lang=fr-fr

Je souhaite effectivement maximiser les revenus versus la valeur "papier" du portefeuille, (flux versus stock), Cash is King :-) !

La difficulté est effectivement de "faire tourner les dividendes sur des entreprises de qualité". Néanmoins, à l’exception des "booster de dividendes", je ne réinvestis que sur des sociétés qui correspondent à mes critères.

Target correspondait à mes critères, mais c’est aussi le cas des sociétés sur lesquelles j’ai ensuite réinvesti. Après, est-ce que ces autres sociétés vont suivre le même chemin vertueux, je n’ai aucun moyen de le savoir à l’avance.
Je réduis le risque en diversifiant mes réinvestissements suite à la vente: ce n’est pas du 1 pour 1, le cash issu de la vente de Target a été réparti sur plusieurs sociétés.

J’espère que ces points éclairent un peu plus ma méthode d’investissement!

<Edit : mise à jour des liens des exemples de sources>

Dernière modification par Kohai (02/09/2019 11h22)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#265 28/09/2019 13h19 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245  

Kohai a écrit :

Bonjour pmeuh,

Je vais essayer d’être clair dans ma réponse, je pense que vous vous compliquez un peu les choses.

La seule chose qui m’intéresse est le montant (en $) du dividende.

Prenons un exemple un peu caricatural.
Imaginons que la société X distribue annuellement un dividende de 5$/action.
L’action est à l’instant "t" de 100$, et donc un présente un yield de 5%.
J’achète 10 actions pour 1000$, j’ai donc un dividende annuel de 50$.

Le cours de l’action X double et passe à 200 $. Le dividende annuel est toujours de 5 $/action.
Le yield passe donc à 2,5% (5/200).

Par ailleurs une autre action Y a un yield de 5%.

Certes, aujourd’hui Y verse un dividende supérieur à celui de X. Mais -question fondamentale- est-ce que cela sera toujours vrai dans 2, 5, 10 ans ?

Si le cours de la société X est passé de 100 à 200 c’est peut être parce que le marché anticipe d’excellents résultats et une forte hausse du dividende.
Au même moment Y est à 5% de rendement ? C’est peut être parce que le marché n’est pas aussi optimiste et confiant dans cette valeur, et sa capacité à maintenir/augmenter son dividende…

En ligne

 

#266 30/09/2019 09h52 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

dangarcia a écrit :

Mais -question fondamentale- est-ce que cela sera toujours vrai dans 2, 5, 10 ans ?

Question fondamentale et… sans réponse! Si je savais ce que le cours d’une action fera dans 2, 5 ou 10 ans, je serais riche!
Mais je n’ai pas de boule de cristal et je n’essaie donc pas de prévoir ou prédire l’avenir.
Je ne peux prendre de décision qu’avec les données que j’ai à l’instant T, et avec ma méthodologie.

Ce que "le marché" prévoit, qu’il soit optimiste ou pessimiste, en soi n’intervient pas dans mes décisions.
C’est quand le marché était pessimiste (trop?) que j’ai pu acheter Target à un prix raisonnable.
C’est parce qu’il est optimiste (trop?) que je peux la revendre en faisant une belle plus-value.

Je remplace donc une société qui correspond à mes critères de qualité, mais dont le cours a tellement monté que le yield est devenu faible, par d’autres sociétés qui correspondent tout autant à mes critères. A noter que j’ai bien précisé que l’exemple était caricatural. Et surtout je ne réinvestis pas tout le cash provenant de la vente d’une société (Target ici) dans une seule autre société : la diversification me permet aussi de lisser les risques.

Dernière modification par Kohai (30/09/2019 10h03)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#267 30/09/2019 17h54 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Reporting de Septembre 2019

Achats:
* Actions : Michelin, Enbridge, Tapestry, 3M, Wells Fargo, Six Flags
* REITs : PennyMac
* Preferred Shares : -
* BDC & CEFs :   -

Ventes: Aucune

Commentaires

Renforcement des plus récents entrants, et 2 nouvelles sociétés ajoutées au portefeuille : Wells Fargo et Six Flags.

Pour Wells Fargo, une file y est consacrée ici.
J’avais zappé le commentaire de Philippe à l’époque :

InvestisseurHeureux a écrit :

Mon pitch en quelques points pour montrer que la banque Wells Fargo est une opportunité au cours actuel.(…) En résumé, on ne prend à mon sens pas grand risque (de perte en capital) à acheter au cours actuel et on a deux optionalités pour 2020.

Du coup, j’ai raté le point bas et je l’ai acheté un peu plus cher qu’en juillet, mais cette banque me parait encore pas mal, avec un yield de plus de 4% pour une banque de taille gigantesque (et dont e 1er actinnaire est Warren Buffet/ Berkshire Hathaway :-) !)

Au delà des points soulevés par Philippe, j’ai pu voir dans mes lectures sur les sites et Newsletters US auxquelles je suis abonné que Wells Fargo serait la meilleure banque pour profiter du boom dû à … la légalisation du cannabis aux US!
Et, de retour de Los Angeles, j’ai pu me rendre compte du boom de ce business en effet: de la pub partout pour des services de livraison à domicile de la "Weed", des boutiques spécialisées à la manière de ce qui existe en France pour la cigarette électronique, etc…

Mais la législation US rend très difficile (car en fait illégal sauf dérogation) à tous ces commerces d’avoir un compte en banque, le commerce de cannabis restant illégal au niveau fédéral!
Cet état de fait un peu schizo ne devrait pas durer, et Wells Fargo, de part son implantation dans les états concernés et son immense réseau, serait le mieux placé pour recevoir cette manne ( je le met au conditionnel car je rapporte une analyse tierce, je ne suis pas spécialiste du marché du cannabis aux US).

Six Flags est la plus grande société mondiale spécialisée dans les parcs à thèmes (26 en tout), elle existe depuis 58 ans. Plus d’infos sur leur site.
Son business est croissant depuis 2009, avec un dividende couvert par le FCF. Même si ce n’est pas de la qualité que je recherche d’habitude pour mes investissements, elle parait néanmoins intéressante.

J’ai encore renforcé Tapestry, mais malheureusement depuis que je suis rentré sur la valeur en Aout, elle a pris +20%… Son yield est encore intéressant à 5.2%, mais il était de 6.2% il y a à peine 1 mois…

Dividendes bruts mensuels : 2072 €/mois

Le montant NET des dividendes versés sur mes comptes en Septembre  est de 1503 € , bien entendu réinvestis entièrement.

Croissance de +79% par rapport à Septembre 2018. Mais il faut noter que j’ai perçu tout un tas de correctif de la part de Binck ce mois-ci.

Et en cumulé sur les 9 mois de l’année, croissance de +39% par rapport aux montants versés à la même période l’année dernière.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2937_septembre_2019_ih.jpg


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#268 30/09/2019 18h24 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   35  

Bonjour et merci pour votre reporting aussi complet.

J’ai estimé votre rendement moyen à 8,5 % / an en fonction de ce que vous avez investi et vos revenus de dividendes. Je trouve cela très bon.

Ce rendement aussi fort (dhabitude on vise du 5% en rendement) est il construit à partir de société avec de fort dividende entre 7 et 10 % ? est ce le fruit d’un investissement progressif et de croissance de dividende chaque année ? ou autre ?

Je vous pose la question pour orienter ma stratégie soit vers :
- Des sociétés avec de forts dividendes (total, URW, eutelsat…) avec le risque que la société aille mal ou coupe son dividende.
- Des sociétés qui augmentent le dividende chaque année. mais cela parait laborieux quand on voit le yield de LVMH, Air liquide ou autre..

Merci

Hors ligne

 

[+1]    #269 30/09/2019 18h48 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Gandofi a écrit :

Je vous pose la question pour orienter ma stratégie soit vers des sociétés avec de forts dividendes (…) [soit] des sociétés qui augmentent le dividende chaque année.

Et pourquoi pas les 2 :-) ?

Vous avez précisément des Dividend Aristocrats qui augmentent leurs dividendes chaque année depuis plus de 25 ans (autrement dit, ils ont traversé pas mal de crise…), et qui ont un yield satisfaisant !

C’est le cas de quelques unes des valeurs de mon ptf : Pfizer, At&T, 3M, Exxon, WPP, etc…

Pour le rendement de mon portefeuille, tout dépend de ce que vous considérez:

- Mon yield/PRU est de 6.9% (dividendes annuels/montant total d’achat des actions de mon portefeuille).
- Mon yield TTM est de 6.4% (dividendes annuels/valeur actuelle total des actions de mon portefeuille)
- Mon yield sur le capital investi est actuellement de 9.15% (dividendes annuel/cash investi depuis l’origine).

Ce yield de 9.15 % s’explique par le réinvestissement systématique des dividendes perçus ainsi que des plus-values réalisées depuis 10 ans : Effet boule de neige (intérêts composés) ! C’est surtout cela qui permet d’atteindre un yield sur capital investi intéressant, pas le yield initial des sociétés achetées.

Plus que le choix individuel des actions, c’est vraiment le fait d’avoir une méthodologie, de la suivre dans la durée et de laisser faire le temps qui est pour moi un facteur de succès.

Je ne vous conseille pas de viser des sociétés avec un fort rendement à tout prix, c’est surtout la qualité de la société que vous devriez évaluer.

- J’essaye de pas trop me planter dans le choix des actions en prenant des sociétés rentables, pas trop endettées, avec un bon historique de distribution de dividende, couvert par le FCF, un yield pas trop faible (>3.5%. effectivement j’élimine Air Liquide) et achetées à prix raisonnable. (les critères sont différents pour les REIT. Cf le livre de notre hote.).
- Je diversifie pour limiter l’impact qu’une "société aille mal ou coupe son dividende" (ce qui finit fatalement par arriver à mon avis, quelque soit la qualité des analyses faites).
- Je saupoudre de quelques "dividend booster" : mREIT, CEF, BDCs
- Je rajoute du cash tous les mois.
- Je ré-investis systématiquement tout ce qui m’est versé.
Et j’attends…

En fait, c’est surtout le temps qui est important : "it’s not timing the market, it’s time in the market" comme dit l’adage.

Dernière modification par Kohai (30/09/2019 18h50)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

[+1]    #270 30/09/2019 19h32 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245  

Kohai a écrit :

dangarcia a écrit :

Mais -question fondamentale- est-ce que cela sera toujours vrai dans 2, 5, 10 ans ?

Ce que "le marché" prévoit, qu’il soit optimiste ou pessimiste, en soi n’intervient pas dans mes décisions.

A partir du moment où vous formez vos décisions sur la seule base du rendement nominal, qui se calcule par dividende / cours de l’action, le marché intervient bien dans vos décisions puisque c’est le marché qui détermine le cours de l’action.

Par ailleurs, yield en français se dit rendement, certes c’est moins ronflant et demande 4 lettres de plus, mais c’est le prix à payer pour écrire en bon français.

En ligne

 

#271 30/09/2019 19h49 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   53  

Kohai a écrit :

Mon yield sur le capital investi est actuellement de 9.15% (dividendes annuel/cash investi depuis l’origine).
Ce yield de 9.15 % s’explique par le réinvestissement systématique des dividendes perçus ainsi que des plus-values réalisées depuis 10 ans : Effet boule de neige (intérêts composés) ! C’est surtout cela qui permet d’atteindre un yield sur capital investi intéressant, pas le yield initial des sociétés achetées

Voilà ! C’est l’essentiel pour l’investisseur long-terme qui veut se construire une rente .

Hors ligne

 

#272 30/09/2019 21h41 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   62  

A noter toutefois que l’ETF CW8 qui réplique l’indice msci world a un rendement annuel de 12,3 % sur les dix dernières années.

Aussi intéressante que soit votre méthode, elle ne semble donc pas surperformer un simple etf world.

Peut-ête cela est-il dû, entre autres choses, au frais multiples et à une fiscalité pas optimisée.

Hors ligne

 

#273 30/09/2019 21h51 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   35  

Merci pour votre transparence et vos conseils clairs et judicieux. Cela va m’aider à maintenir mon cap en tant que débutant.

Pour l’instant je me cantonne au PEA étant donné que je n’ai investi que 40k et que je voudrais profiter des avantages fiscaux au maximum avant de passer sur un compte titre. Je compte investir 2k par/mois pour basculer, petit à petit, mon épargne et mes rentrées d’argent vers la bourse.

- Que pensez vous du comparatif avantages fiscaux du PEA VS diversité et opportunité du choix des actions à mettre dans un compte titre ? Avec l’expérience croyez vous que cela vaille la peine d’investir sur un compte titre plutot qu’un PEA ?

Hors ligne

 

[+2]    #274 30/09/2019 22h56 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   235  

Franck059 a écrit :

’ETF CW8 qui réplique l’indice msci world a un rendement annuel de 12,3 % sur les dix dernières années.
Aussi intéressante que soit votre méthode, elle ne semble donc pas surperformer un simple etf world

Je pense qu’on ne parle pas de la même chose.
CW8 a un "rendement" au sens de gain en capital annualisé de 12.3% (je vous fais confiance, je n’ai pas vérifié).
Mais moi ce qui m’intéresse ce n’est pas le gain en capital, c’est le revenu récurent, passif, automatique. CW8, comme la plupart des ETF, est non distributif : son rendement au sens de "dividend yield" est donc de …0.
Vous êtes obligé de vendre vos parts si vous souhaitez avoir un revenu.

L’investissement dans des trackers est tout à fait intéressant, et un "lazy portfolio" à base d’ETF correspond certainement à beaucoup de gens, et sur le long terme est  aussi très rentable. Fructif et ses ouvrages sur le sujet le montre d’ailleurs très bien.

Mais ce n’est tout simplement pas mon choix: je veux pouvoir percevoir des  revenus sans avoir à vendre , et je suis tout simplement à l’aise avec cette approche, qui ne convient pas à tout le monde bien entendu. Je présente juste mon portefeuille, je ne fais pas de prosélytisme :-) !

gandolfi a écrit :

Que pensez vous du comparatif avantages fiscaux du PEA VS diversité et opportunité du choix des actions à mettre dans un compte titre ?

Personnellement, à choisir, je prendrais sans hésiter la diversification des actions sur un CTO.
Mais en fait vous n’avez pas forcement à choisir : vous pouvez avoir les 2!
Je loge mes actions françaises sur mon PEA et le reste sur mon CTO. J’ai fait cela presque dés le début, avec un portefeuille au départ plus petit que le votre, c’est donc jouable.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#275 01/10/2019 23h10 → Portefeuille d'actions de Kohai (kohai, portefeuille)

Membre
Réputation :   35  

Merci.

Je vais comparer le yield des actions étrangères et la moins value en fiscalité d’un compte titre par rapport au PEA.
Je vais m’inspirer de votre portefeuille pour faire une simulation avant de me lancer.

Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur