Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Enbridge sur nos screeners actions.

#1 16/09/2013 12h15

Membre (2011)
Top 20 Portefeuille
Top 5 Invest. Exotiques
Réputation :   301  

Je cherche à diversifier le pôle énergie de mon portefeuille (Total et Royal Dutch Shell) sur une valeur dollar (Exxon, ConocoPhillips, Chevron…) depuis un certain temps sans jamais trouver de fenêtre pour rentrer.

Or, je viens de voir passer sur Morningstar un article sur Enbridge.

Je n’ai jamais entendu parler de cette valeur.

Je poste donc l’article ci-dessous, d’autres membres pouvant être dans la même optique que moi…

Morningstar a écrit :

"Enbridge : un groupe bien diversifié et sous-évalué

L’énergéticien canadien ressort comme l’un des seuls titres à fort avantage concurrentiel toujours sous-évalué par le marché.

Dans l’univers des valeurs couvertes par Morningstar, la société canadienne Enbridge – qui produit et distribue de l’énergie au Canada et aux Etats-Unis – est la seule bénéficiant actuellement des meilleures notes d’évaluation de la recherche actions : un avantage concurrentiel (« moat ») large, assorti d’une perspective positive, une sous-évaluation (reflétée par la note de 5 étoiles) et une faible incertitude sur sa juste valeur – estimée à 54 dollars par David McColl, l’analyste en charge du suivi de la société.
Enbridge a récemment fait un point sur ses projets de croissance, lesquels représentent une enveloppe de 27 milliards de dollars canadiens entre 2013 et 2017 et dont 90% sont sécurisés. L’occasion pour l’analyste de faire un point sur sa stratégie et sur ses mérites en tant qu’opportunité d’investissement.
« Notre juste valeur de 54 dollars prend en compte les dernières informations sur les projets de croissance, l’impact de l’investissement dans Seaway [dont Enbridge a acquis 50% du capital, NDLR] et les projets de long terme », écrit David McColl dans une étude datée du 11 septembre.
L’analyste anticipe une croissance des bénéfices par action de 12% par an sur 5 ans, avec une possibilité de revoir en hausse ces prévisions en fonction des volumes vendus, de l’évolution de la réglementation et des opérations de croissance externe.
Outre son activité d’exploration (dans les huiles de sable en Alberta, la formation de Bakken), Enbridge contrôle un réseau de pipelines entre le Canada et les Etats-Unis. Profitant des difficultés de TransCanada et du projet de pipeline Keystone XL, la société a pris la moitié du capital de Seaway Pipeline, le concurrent de TransCanada pour le transport d’hydrocarbures du Canada vers le Golfe du Mexique.
L’avantage concurrentiel de la société tient, selon David McColl, à plusieurs caractéristiques : la nature régulée de ses activités, sa capacité à acquérir des pipelines de qualité et compétitifs dans les régions où elle s’implante, ses multiples opportunités de croissance et la conviction qu’Enbridge sera en mesure de développer des projets rapportant plus que le coût des ressources mobilisées pour les mettre en œuvre.
La société devrait réaliser un chiffre d’affaires de 29,3 milliards de dollars canadiens en 2013 (+15,8% sur un an) et devrait dégager un résultat d’exploitation de 2,6 milliards de dollars pour un bénéfice net de 1,6 milliard. En 2017, le chiffre d’affaires est attendu par Morningstar à 47,3 milliards de dollars canadiens, pour un résultat net de 2,7 milliards."

Dernière modification par Shagrath (16/09/2013 12h15)

Mots-clés : enbridge énergie energie canada petrole pétrole

Hors ligne Hors ligne

 

#2 16/09/2013 13h20

sergio8000
Invité

Bonjour,

Pour ceux qui s’intéresse aux entreprises énergétiques de qualité au canada, il y a Suncor Energy. Un des actionnaires significatifs est Berkshire Hathaway. Une autre piste pour ceux qui sont dans "l’esprit Shagrath" :-)

 

[+1]    #3 16/09/2013 13h53

Membre (2013)
Réputation :   51  

Bonjour,

il y a aussi WPX energy (spin off de Williams) dont on avait parlé sur ce forum il me semble…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 16/09/2013 15h27

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Les analystes de Morningstar sont fans des sociétés de pipelines qui ont quasi toutes des wide moats.

La plupart sont des Master Limited Partnership, dont on a vu que la fiscalité particulière du dividende était désavantageuse pour l’investisseur français.

Mais certaines, dont Enbridge, disposent d’une société "inc" cotée en bourse.

Ce sont des sociétés qui sont plus faciles à valoriser que les Total ou Royal Dutch Shell car elles tirent leur profit de contrats d’abonnement pour l’utilisation de leur tuyaux et n’ont pas l’incertitude liée à l’exploration et aux cours du pétrole.

J’aime bien les considérer comme des foncières cotées, sauf qu’à la place de louer des m2, elles louent des tuyaux.

Et comme les foncières cotées, les ratios habituels (PER, Price to Book) ne fonctionnent pas.

Elles sont toutefois nombreuses à croitre en construisant de nouveaux pipelines, ce qui revient à une activité de promotion immobilière en + du locatif, pour continuer l’analogie avec l’immobilier. Du coup, le ratio magique EV/Ebitda ne fonctionne pas trop et cela oblige à analyser en détail chaque société de pipeline, pour "prévoir" les cash flows futurs.

Mais les plus grosses peuvent aussi probablement être achetées sans trop de réflexion sur leur + bas à 52 semaines, comme on le ferait pour Coca Cola ou autres.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 09/12/2018 17h45

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Pour ceux qui s’intéressent aux sociétés de pipelines, le document de méthologie de rating de Moody’s est intéressant et en accès libre : https://www.moodys.com/researchdocument … BC_1055933

Le rating de la dette n’est finalement qu’un score, calculé avec ces critères :


Ici les différentes activités "midstream" et leur risque :


Sur le levier financier :


Une curiosité pour Enbridge : la dette est notée BBB+ par Standard & Poors mais Baa3 (donc BBB-) par Moody’s. D’habitude les notes des agences convergent. DBRS réconciliera les deux agences, en notant la dette BBB ! Source : https://www.enbridge.com/investment-cen … it-ratings

Hors ligne Hors ligne

 

#6 12/12/2018 16h31

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Les ambitions d’Enbridge sur les prochaines années, d’après la présentation aux investisseurs d’il y a quelques jours :



Comme le dividende suivra le "Distributable Cash Flow", cela fait une belle valeur de rendement s’ils tiennent leurs objectifs.

Pour la croissance post-2020, ils se basent sur ceci :



Ils doivent donc trouver suffisamment d’opportunités de développement à 8-9 fois l’EBITDA. La taille est à la fois un inconvénient et un atout : un inconvénient car il faut de plus gros projets pour croître, un atout car quand le maillage de pipelines est déjà important, il est plus facile de créer des connexions à forte valeur ajoutée entre ceux-ci.

Je réfléchis pour alléger un peu VEREIT au profit d’Enbridge. C’est un peu le même type de sociétés, in fine : de la location longue durée, soit de murs de magasin pour VEREIT, soit de gazoducs et oléoducs pour Enbridge. Dans les deux cas on louent des actifs tangibles : avec une concurrence moindre pour Enbridge, mais un risque réglementaire plus élevé.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 12/12/2018 17h18

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   483  

Sacré IH!
Vereit commence à sortir de l’ornière, le momentum revient sur le titre et vous vous allez couper dans la lancée!


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#8 12/12/2018 19h10

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Commentaire un peu condescendant, vous ne trouvez pas ?

Avez-vous un avis sur Enbridge ?

Hors ligne Hors ligne

 

#9 12/12/2018 21h15

Membre (2011)
Réputation :   232  

ENTP

IH, toutes les sociétés de pipelines (USA/Canada) s’échangent un peu près au même prix en ce moment, que ça soit des C-corp ou des LP.

Certaines sont un peu plus chères que d’autres, mais elles présentent a priori des perspectives un peu meilleurs.

Au total, dur à dire laquelle serait un meilleur choix entre des entreprises comme : KMI, ENB, IPL, MPLX, EPD, MMP, ETP, PBA, TRP, TGE ou autres !

Personnellement j’aime bien ENB KMI et IPL, mais il m’en faudrait pas beaucoup pour avoir envie d’acheter TRP ou TGE par exemple.

Certains pensent qu’il est préférable d’être plutôt exposé gas que oil pour le long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 12/12/2018 22h35

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   164  

INTJ

[mode humour on]
Cher IH, en tant qu’actionnaire d’Enbridge, et connaissant certains de vos faits d’armes plutôt malheureux, pourriez-vous rester en dehors de ce dossier svp ?
[mode humour off]

Enbridge a été sous les feux de l’actualité cette année avec le remplacement de la ligne 3 qui passe par le Minnesota. L’état avait d’abord dit non au tracé proposé avant qu’une nouvelle décision de justice ne soit rendue en faveur d’Enbridge. Le sujet est assez sensible au canada (politique et écologique surtout) mais finalement comme pour tout projet de pipeline touchant les sables bitumineux (cf Kmi avec transmountain).
Justement, n’allez vous pas surponderer ce secteur ayant déjà du KMI en portefeuille  ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

#11 13/12/2018 10h25

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Je ne suis pas sûr de goûter l’humour… Déjà que la remarque de kiwijuice (qui du reste ne partage évidemment pas son portefeuille) était condescendante au possible.

Je rappelle que quand je fais une mauvaise performance boursière (à tout le moins si je solde à perte une position), je perds de l’argent, et vu la taille de mes positions, cela peut vite atteindre un montant à cinq chiffres. Il n’y a point de mythomanie chez moi sur mes positions boursières, c’est du réel.

Concernant les sociétés de pipelines, elles me semblent bon marché à l’heure actuelle, et Enbridge un complément intéressant à Kinder Morgan. Mais j’en resterai là à présent dans la discussion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 13/12/2018 11h22

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   483  

Vous avez raison cher IH. Mea culpa. C’est en effet facile de se cacher derrière un ordinateur.

Ce que je voulais dire, c’est que vous avez enfin dans votre lettre mensuelle reconnu que des achats au plus bas sur 1 an peuvent être source de pertes.
Chose que j’avais mentionné plusieurs fois.

A contrario, quand un titre est sur son plus haut de 1 an, il s’agit de faire l’inverse et de conserver la position.
Vereit est dans ce cas donc l’arbitrage semble inopportun, selon moi (je possède des actions Vereit aussi).

Par contre, vous avez une problématique supplémentaire qui est la taille de votre position Vereit dans votre portefeuille. Pour cette raison, vous pourriez juger opportun de réduire la pose. C’est vrai et c’est compréhensible.

Sur Enbridge, je ne suis pas emballé par le dossier relativement à d’autres dossiers d’infrastructures de réseau.
Leur profitabilité et rendement d’actifs sont faibles et leur marché concurrentiel.
Pour des multiples de cash-flow presque équivalents, je regarde plus volontiers des choses comme Red Electrica ou National Grid.

Après sur mon portefeuille, oui je ne le montre pas - je déclare qq idées cependant régulièrement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par kiwijuice (13/12/2018 11h22)


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#13 15/01/2019 15h08

Membre (2017)
Réputation :   19  

Augmentation de 10% du dividende à $0.738 (trimestrielle) pour 2019.

Dividends and Common Shares - Enbridge Inc.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par starlord72 (15/01/2019 15h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 29/07/2020 14h42

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Belle résilience d’Enbridge au T2-2020 :



Pour l’anecdote, Enbridge est investi, et continue à investir dans des projets éoliens, notamment en France :

Enbridge has investments in 24 facilities in North America and now has several investments in offshore wind projects in Europe, both in the development stage as well as operational. In June of 2020, the Company announced that it is moving forward with the 500 MW Fécamp offshore wind farm, which is comprised of 71 wind turbines off the coast of northwest France, providing annual electricity to meet the power needs for 770,000 people.

Avec la baisse du cours liée au COVID, le rendement sur dividende dépasse les 7%.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 12/02/2021 13h16

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Malgré la crise du COVID, Enbridge a généré presque $10 Md de flux de trésorerie, en croissance :

Enbridge, résultats 2020 a écrit :

Full year GAAP earnings of $3.0 billion or $1.48 per common share, compared with GAAP earnings of $5.3 billion or $2.64 per common share in 2019, all of which amounts include non-recurring and unrealized items

    Adjusted earnings of $4.9 billion or $2.42 per common share, compared with $5.3 billion or $2.65 per common share in 2019

    Adjusted earnings before interest, income tax and depreciation and amortization (EBITDA) of $13.3 billion, compared with $13.3 billion in 2019

    Cash Provided by Operating Activities of $9.8 billion, compared with $9.4 billion in 2019

    Distributable Cash Flow (DCF) of $9.4 billion, compared with $9.2 billion in 2019

    DCF per share of $4.67, exceeded mid-point of full-year guidance of $4.50 to $4.80; exited 2020 with strong financial position with Debt to EBITDA of 4.6x

    Reaffirmed 2021 DCF per share guidance range of $4.70 to $5.00 and EBITDA range of $13.9 billion to $14.3 billion.

    Increased the 2021 quarterly dividend by 3% to $0.835 per share reflecting the 26th consecutive annual increase

    Progressed $16 billion of secured growth capital supporting 5 to 7% DCF per share growth through 2023; $1.6 billion of growth projects placed into service in 2020 and early 2021

    Commenced construction on the final leg of the Line 3 Replacement Project in Minnesota following receipt of all permits and regulatory approvals; targeting Q4 2021 in-service

    Updated Line 3 Replacement capital cost to $9.3 billion from $8.2 billion (source currency), reflecting final costs for the Canadian segment and updated estimates for the U.S. segment

    Announced a 35% energy intensity reduction target by 2030, net-zero emissions by 2050, and diversity and inclusion goals, furthering nearly two decades of Environmental, Social and Governance (ESG) leadership

    Secured a 3-year $1.0 billion Sustainability Linked Credit Facility which incorporates Enbridge’s ESG goals

    Installed first solar self-powered facility on Texas Eastern gas transmission pipeline; two additional facilities in gas transmission and liquids pipelines businesses under construction

    Announced purchase of 6.6 million barrels of storage assets located in Cushing, further advancing U.S. Gulf Coast (USGC) strategy

Le dividende est annoncé en légère hausse de 3%. Rappelons qu’Enbridge a maintenu son dividende malgré le COVID. Pour autant, son cours de bourse est inférieur de plus de 10% par rapport à février 2020.

Si vous ne comprenez pas la logique derrière tout ça, rassurez-vous, moi non plus !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 15/02/2021 11h37

Membre (2014)
Réputation :   52  

On peut dire que c’est malgré tout une bien meilleure performance boursière que de nombreuses autres entreprises du secteur (avec un drawdown limité pendant la crise).

Hors ligne Hors ligne

 

#17 15/02/2021 12h00

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   150  

J’ai lu que les pipelines eux-même pouvaient servir à stocker, donc ils devaient pouvoir continuer à facturer un peu même si rien ne circulait.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 18/02/2021 15h42

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Je ne fais pas une file dédiée, mais TC Energy, la consoeur de Enbridge, a publié des résultats 2020 en progression et augmente son dividende de 7,4% :

TC Energy a écrit :

Comparable earnings for fourth quarter 2020 were $1.1 billion or $1.15 per common share compared to $970 million or $1.03 per common share in 2019. For the year ended December 31, 2020, comparable earnings were $3.9 billion or $4.20 per common share compared to $3.9 billion or $4.14 per common share for 2019. TC Energy’s Board of Directors also declared a quarterly dividend of $0.87 per common share for the quarter ending March 31, 2021, equivalent to $3.48 per common share on an annualized basis, an increase of 7.4 per cent.

Cependant, au cours actuel, on cote encore 20% de moins que le niveau pré-COVID !

L’efficience des marchés.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 18/02/2021 16h03

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   150  

Il y a un gros mic-mac actuellement face à la vague de froid aux US jusqu’à la fin de semaine au moins.
Le gouverneur du Texas a interdit le transit inter-état et inter-pays et chaque transitaire doit proposer ses produits aux énergéticiens texans en priorité, les raffineries sont à l’arrêt et les éoliennes sont gelées.
Les exportations vers le Mexique ont été coupées.
Des conduites d’eau des logements collectifs ont gelées à Dallas.
Mexico presses U.S. to guarantee natural gas supplies after Texas export ban | Reuters
U.S. oil wells, refineries shut as winter storm hits energy sector

Dans les sociétés impactées: Exxon, Kinder Morgan, Enbridge, Enable…

Hors ligne Hors ligne

 

#20 08/09/2021 11h15

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Enbridge est toujours malmené en bourse.

Peut-être les critères ESG, peut-être le marché valorise avec un discount ses oléoducs.

Quoiqu’il en soit, ENB a annoncé une "belle" acquisition hier :

Enbridge (NYSE:ENB) has entered into a definitive purchase agreement with EnCap Flatrock Midstream to acquire Moda Midstream Operating, LLC for $3B in cash, valued at approximately 8x projected forward EBITDA.



The acquired assets are expected to be immediately and strongly accretive to distributable cash flow per share and earnings per share.

Source : Enbridge Advances U.S. Gulf Coast Strategy with Acquisition of North America’s Premier Crude Export Facility | Seeking Alpha

C’est un oléoduc, mais acquis à bas prix, à seulement 8 fois l’EBITDA 2022. L’opération est donc immédiatement relutive.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 10/12/2021 15h48

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3383  

INTJ

Enbridge augmente son dividende de 3% et donne ses prévisions 2022 :

The Company declared its 27th consecutive annual common share dividend increase, raising it by 3% to $0.86/quarter ($3.44 annually), effective March 1, 2022

Announced 2022 financial guidance for EBITDA of $15.0 to $15.6 billion and DCF per share of $5.20 to $5.50, reflecting midpoint growth of 9% and 10% respectively, relative to 2021 guidance

5-7% average annual DCF per share growth outlook extended through 2024

Surtout, la société va racheter pour $1,5 Md d’actions (environ 2% de la capitalisation boursière) d’ici la fin de l’année :

We’ve also announced our intent to file a notice of intention to make a normal course issuer bid before year end. Implementing a normal course issuer bid will provide flexibility to repurchase up to $1.5 billion of our common shares and create an additional avenue to supplement the return of capital to shareholders, while increasing per share earnings and distributable cash flow.

Source : Release Details - Enbridge Inc.

Le cours actuel de ENB est encore plus incompréhensible que celui de Kinder Morgan, puisqu’en plus ici il y a de la croissance.

Je suppose que "monsieur le marché" juge négativement les oléoducs canadiens en ces temps de transitions écologiques. Mais toutes les projections montrent [malheureusement] que la consommation de pétrole va continuer à augmenter dans deux décennies à venir…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 10/12/2021 17h48

Membre (2011)
Réputation :   42  

Et quelle est la retenue à la source sur le dollar canadien? Comment Saxo gère-t-il cela?
Un bon dividende pour l’investisseur ,c’est bien, surtout si cela n’engraisse pas les États..

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 10/12/2021 19h23

Membre (2010)
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   708  

25% mais seulement 15% comme aux USA si le courtier fait bien son boulot en vous faisant signer les bons formulaires !

Dernière modification par sissi (10/12/2021 19h23)

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #24 10/12/2021 23h24

Membre (2011)
Réputation :   22  

Bonjour à tous,

je confirme qu’on peut avoir 15% au Canada si vous remplissez le bon formulaire tous les ans et que votre courtier fait bien son boulot.

A noter qu’Enbridge cote évidemment au canada (TSX:ENB) mais aussi aux USA (NYSE:ENB), et que le volume est largement suffisant (volume journalier moyen autour de 5M) sur cette dernière place.
Cela permet donc d’avoir les frais de courtage US (souvent plus faibles que sur sur le Canada)

Dernière modification par zi_one (11/12/2021 08h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 11/12/2021 04h27

Membre (2011)
Réputation :   70  

La place de cotation n’a aucun impact sur la fiscalité. Enbridge est une société canadienne, donc c’est la fiscalité canadienne qui s’applique, même si vous achetez le titre en USD sur le NYSE.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Enbridge sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur