Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 16/04/2020 19h29

Membre
Réputation :   17  

Bonjour à tous,

Après de longues semaines à éplucher les fils de discussion de ce forum, et à m’enrichir de vos échanges, j’aimerais partager avec vous mon portefeuille et au-delà de ça ma stratégie pour le constituer.
En espérant débattre avec vous de la pertinence ou pas de certains choix.

Stratégie initiale


Sélection


J’ai comme beaucoup d’entre vous lu énormément d’ouvrages (Dorsey, Damodaran, Buffet, Lynch, Parames etc..) avant de me lancer.

Ma stratégie initiale consistait à sélectionner et acquérir des titres de grandes qualités. Pour cela j’ai établi une liste de 25 critères/ratios (sur le compte de résultat, le bilan et le flux de trésorerie) appliqués à chaque société sur 5 années glissantes.

Associé à cela un système de notation précis accordant un poids équiréparti pour chaque critère mais plus d’importance au passé récent qu’au passé lointain. Au final une notation globale sur 100.

Avec les milliers de sociétés cotées dans le monde et pour éviter le travail chronophage d’une étude manuelle, j’ai développé un outil maison pour récupérer automatiquement les états financiers de ces dernières et les classer suivant mes critères.

J’ai écarté subjectivement celles n’ayant jamais versé de dividendes, ainsi que les foncières cotées et les bancaires pour lesquelles mes critères ne sauraient être pertinents.
Je n’ai pas retenu (bien qu’analysées) les sociétés de la zone Asie/pacifique ainsi que le Canada, limitant mon champ d’actions aux européennes et américaines pour des raisons de frais chez mon courtier.

Valorisation

Au global, plus de 3500 sociétés analysées « grossièrement » et classées.
A l’issue de ce classement, j’ai entrepris d’évaluer la valeur intrinsèque de chacune utilisant un mix de valorisation DCF (sur 10 ans en prenant des hypothèses consensuelles de croissance et la faisant décroitre au fil des années jusqu’à tendre vers le taux sans risque ~10 ans US) et de multiples historiques et ce de manière à me persuader que je n’achetais pas une entreprise « trop chère » smile.

C’est ainsi que j’ai initié mes premières positions au mois d’avril 2019, disposant d’environ 500 à 750€ par mois pour les investissements sur mon CTO DEGIRO.
Au cours de l’année 2019, je suis devenu actionnaire des sociétés suivantes :
Sur le marché français : GTT, SMTPC
Sur le marché anglais : Persimmon, Bellway
Sur le marché américain : Medifast, American Eagle Outfitter, Grupo aeroportuario del centro norte, Grupo Aeroportuario del sureste

Cette approche m’a permis de surperformer l’indice S&P500 de près de 13 points entre avril et décembre 2019, (peu significatif cependant sur cette brève période).

Réactualisation de la stratégie


Les événements récents et la lecture notamment du fil de portefeuille de Scipion8, la sous performance actuelle de mon portefeuille par rapport au benchmark me font réfléchir notamment sur la partie valorisation et notamment sur mon obstination à ne pas acheter des sociétés qui ne présentent pas une marge de sécurité d’au moins 20% par rapport à ma fourchette d’estimation.

Sans parler d’analyse graphique, je pense accorder plus de poids à la tendance i.e l’évolution du cours de bourse au cours des dernières années et un peu moins à la valorisation tout en ne tombant pas dans l’excès d’acheter une société exceptionnelle à un prix lui aussi exceptionnel et ce tout en gardant mes critères initiaux (marge brute, frais d’exploitation, ROA , ROIC, CROIC, ratios de dettes, FCF yield etc..)

En appliquant cette méthode réactualisée j’ai pu prendre des positions sur des valeurs comme Thales, Novo Nordisk, Johnson & Johnson, Medtronic, StrykerMerck, Visa, Raytheon, Oracle, Cognizant, Applied Materials, Intel, Rubis, TCM Group.

Pour m’exposer aux bancaires, je m’inspire des lectures de ce forum. J’ai initié une ligne BNP Paribas et une Axa. J’attends un peu pour du JP Morgan.

Là aussi j’ai modifié mon approche. Alors qu’auparavant j’investissais 500€ sur une ligne chaque mois et devais attendre le mois suivant pour réinvestir, j’investis désormais par tranche de 100€, bénéficiant de frais extrêmement réduits sur la partie américaine et franco-belge pour un tel montant (< 0.5% au maximum soit la fourchette haute d’un ETF).
Ces montants peuvent paraître dérisoires mais cela me permet de lisser mes achats et de « constituer » mes lignes.
Je ne me fixe pas un nombre maximum.
Je vise une exposition à tous les secteurs mais avec un poids beaucoup plus fort sur la partie technologie et santé.

A bientôt et au plaisir d’échanger smile

Mots-clés : croissance, dcf, degiro, portefeuille, stratégie

Hors ligne Hors ligne

 

#2 16/04/2020 20h01

Membre
Réputation :   5  

Bonjour et merci pour le partage de vos idées d’investissement.
Je ne connaissais pas le titre Grupo Aeroportuario del Centro Norte, j’aime bien son rendement et surtout son très faible endettement.
L’évolution de l’endettement de Grupo Aeroportuario del Pacifico, par contre, me fait un peu peur.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 16/04/2020 20h14

Membre
Réputation :   17  

Bonsoir Deneb,

Je vous avoue que sans un "screen" automatisé des valeurs cotées sur le marché américain, je n’aurais sans doute pas trouvé ces aéroports d’Amérique latine. (ces sociétés sont également cotées sur le marché mexicain que je ne "screene"pas).
Je vous rejoins sur Grupo Aeroportuario del Pacifico que je n’ai pas en portefeuille.

Actuellement sur ces valeurs je fais le dos rond. Les infrastructures aéroportuaires étant particulièrement massacrées ces derniers temps.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 01/05/2020 14h11

Membre
Réputation :   17  

Bonjour à tous,

Bilan du portefeuille 30/04/2020 (1er mois de reporting de mon portefeuille créé fin mars 2019)


Comme décrit dans mon 1er post, mon portefeuille a été constitué sur la base d’une stratégie basée sur des critères fondamentaux et de valorisation maison.

Des biais psychologiques sont certainement rentrés en ligne de compte au moment du choix du secteur (travaillant dans l’aéronautique) car j’ai surpondéré des valeurs industrielles et infrastructures aéroportuaires.
Avec un succès relatif cependant au cours de l’année 2019 car ces valeurs m’ont permis de sur-performer par rapport à des fonds ou indices auxquels je me compare.

Evidemment depuis le début de la crise ce secteur est en grande souffrance et la performance globale s’en fait sentir.

J’ai depuis alloué mes flux sur des secteurs sous représentés jusqu’alors à savoir la santé et la technologie.

Etant encore en phase de constitution du portefeuille, je n’ai aucune société dans les secteurs des matériaux et de la communication que je juge subjectivement moins porteurs que ceux cités précédemment pendant cette phase.

La répartition du portefeuille s’établit comme suit:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_allocationsvaleursparsecteur.jpg

Les plus ou moins values latentes:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_plusvalues.jpg

La performance du portefeuille:
Force est de constater que mon portefeuille a baissé plus vite plus fort et remonte moins vite moins fort étant donnée l’allocation choisie initialement et qui pèse très lourd aujourd’hui.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_sousperformanceindice.jpg

Idées d’investissements par secteur


Je rajoute dans cette rubrique, les 3 meilleures sociétés par secteur (hors REIT et pures financières dont j’ai expliqué dans mon 1er post que je ne les suivrai pas) suivant uniquement mon système de ranking fondamental automatisé sur la base des résultats publiés pré-COVID
Je ne prends donc en compte ni la valorisation, ni la capitalisation boursière, ni le secteur concerné, et qui peut bien être sinistré aujourd’hui.

Technology: Atoss software, FDM Group, Simulation Plus
Healthcare: Utah medical Product, Medistim, Stille AB
Consumer Cyclical: Sintercast, Hermès, Games Workshop
Consumer Defensive: Fevertree Drinks, Biogaia, United Guardian
Industrials: Somero, ctt systems, Howden Join
Basic Materials: Ems Chemie, Omega flex, Simpson Manufacturing
Energy: Novatek, GTT, Evolution Petroleum
Utilities: fjordkraft, John Laing, Genie energy

Watchlist


Sont inclus dans ma watchlist les titres les mieux classés suivant les critères suivants:
Critère 1: Ranking fondamental (note sur 125 basée sur 25 critères)
Critère 2: Ranking Consensus (note sur 25 basée sur le consensus analyste)
Critère 3: Ranking Momentum et Surperfomance (note sur 25 basée sur le critère momentum absolu 1an et sur la surperformance du titre par rapport à son ETF sectoriel de référence)
Critère 4: Ranking Croissance (note sur 25 basée sur la croissance estimée à 3 ans)

Pour intégrer ma watchlist et que je pousse plus loin l’analyse suivant les critères 2,3 et 4, le critère n°1 reste le critère "fondamental" réactualisé chaque trimestre.

Ci après, les 5 premières sociétés (que je ne possède pas encore) dans ma watchlist suivant les 4 critères précédemment cités:

Amadeus Fire, LAM Research, Garmin, Ubiquiti Networks, Factset Research.

A bientôt

Hors ligne Hors ligne

 

#5 10/05/2020 17h46

Membre
Réputation :   17  

Suite à l’analyse des 2/3 de la cote américaine après les publications trimestrielles ainsi que de la cote française, voici quelques sociétés qui ont passé mon 1er critère quantitatif (les résultats du T1 ne sont pas encore totalement impactés par le COVID).

Je ne mets volontairement pas les sociétés les plus connues de la place. En espérant que ca puisse donner des idées pour creuser davantage smile

Technology: Epam Systems, Cognex corp, Ubiquiti Networks, Arista Networks, Universal Display, Keysight technology, Amdocs
Healthcare: National Research Corporation, Resmed, Petmed Express
Consumer Cyclical: Medifast, Steven Madden,Ross stores, Tjx compagnies, Somfy
Consumer Defensive: Lancaster Colony, Church & Dwight, Strategic Education, Brown Forman
Industrials: Watsco, Graco inc, Badger Meter, WW Grainger
Basic Materials: WD40, Air Products Chemical, Royal Gold Inc
Energy: BP Midstream Partners, Cactus inc
Communication Services: Activision, Dolby Digital

Reste à passer l’intégralité du screener automatisé au filtre des critères 2,3 et 4 pour alimenter la Watchlist.

Dernière modification par Selden (10/05/2020 17h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 31/05/2020 11h35

Membre
Réputation :   17  

Bonjour à tous,

BILAN DU PORTEFEUILLE 31/05/2020 (2ième MOIS DE REPORTING DE MON PORTEFEUILLE CRÉÉ FIN MARS 2019)


Très peu de mouvements ce mois-ci, les bonnes opportunités dans les secteurs que je vise (Santé, Technologie) s’étant faites plus rares.
Toutefois je ne désespère pas étant donné le mouvement de rotation sectorielle qui s’est opéré depuis une bonne semaine au profit de valeurs jusque là massacrées.

Renforcement : Microsoft, Medtronic
Achat: Cisco

La répartition du portefeuille s’établit comme suit:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repsectorielle.png

Les plus ou moins values latentes:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_plusva.png

Répartition géographique:

Elle est quasi conforme à mon objectif à savoir 50% US, 40% Europe, 10% Autres

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repartitiongeographique.jpg

La performance du portefeuille:

Il reprend des couleurs mais beaucoup moins vite que le benchmark. Il continue à être plombé par mon exposition aux infrastructures aéroportuaires, industries aéronautique et retail.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_evolutionprixpart.jpg

SCREENER & WATCHLIST


Par rapport au dernier reporting, le partage de mon screener à l’instant t. Il est issue d’un traitement automatique de la cote américaine et française (y compris des valeurs européennes cotées sur le marché US e.g ASML Holding) passé au crible de mes critères maison.
A fin mai il me reste environ 50 entreprises qui ont passé la 1 étape à intégrer dans le screener.

Nota:
- Le score total est sur 200
- En bleu, les valeurs présentes en portefeuilles
- En  jaune, celles pour lesquelles une investigation complémentaire est requise avant d’initier un mouvement

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_toto1.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_toto2.png
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_toto3.png

Bien à vous,

Dernière modification par Selden (31/05/2020 14h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/06/2020 08h21

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Selden

Dans l’ensemble un portefeuille bien diversifié. Je constate toutefois que le segment "consumer defensive" ne représente que 1% du total avec juste une petite présence sur Coca Cola. Y-a-t-il une raison particulière à cette sous-exposition? En temps normal on conseille plutôt de muscler ce secteur défensif.

Enfin, je suis un peu dans la même quête que vous. Actuellement à la chasse sur les secteurs santé et technologie. Votre screener est très instructif et j’ai également des titres comme Veeva, Nvidia, Intuit ou Illumina sur mon radar. Très bonne croissance, mais malheureusement à des prix exorbitants. Pas facile de trouver un point d’entrée attractif smile

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #8 01/06/2020 09h32

Membre
Réputation :   17  

Bonjour Ankh,

Effectivement il y a une raison. J’ai estimé fin mars début avril que si rebond il y avait, il concernerait en priorité les entreprises dans les secteurs de la tech et de la santé et j’y ai concentré mes "maigres" munitions.
Mais je vous rejoins, le secteur de la consommation de base ainsi que des services de communication sont des chantiers auxquels je vais/dois m’attaquer ce mois ci.

Je vais continuer comme vous à scruter des points d’entrées sur les secteurs tech et santé, mais j’ai la même réflexion que vous, les prix redeviennent exorbitants pour les valeurs exceptionnelles.

Alors il est vrai qu’avec de telles réflexions on ne se positionnerait jamais sur ces valeurs.

C’est pourquoi j’ai introduit une borne supérieure d’achat dans mon screener correspondant au fair price que je calcule augmenté de la croissance estimée de l’entreprise sur les 2 années suivantes.

Au delà de ce prix, je considère (là aussi de manière subjective) que mon argent serait mieux placé ailleurs d’autant plus lorsque certaines compagnies type Veeva que vous avez aussi dans le viseur ne versent aucun dividende.

bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 13/06/2020 21h18

Membre
Réputation :   17  

MAJ du SCREENER


L’intégralité des entreprises qui ont passé mon 1er filtre automatique ont désormais été analysées (~4000 entreprises).
Sur ce total, environ 10% ont été retenues sur les critères subjectifs évoqués au début de ma file.
Enfin je n’ai conservé dans le screener que les entreprises qui ont un total return sur 5ans positif.

En bleu clair, les valeurs détenues en portefeuille, en bleu foncé celles détenues par ma compagne et en jaune les entreprises en watchlist.
Ce sont celles qui correspondent à:
- Une estimation de cours à 3 ans au dessus de fair price estimé,
- Un consensus analyste supérieur à "conserver",
- Une surperformance par rapport à l’ETF sectoriel de référence positive,
- Un momentum absolu à 52s supérieur à 50%

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screener1111.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screener112.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screener113.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screener14.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screener15.png

N’hésitez pas à me faire part de vos retours que vos vues convergent ou divergent avec les miennes smile

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/06/2020 11h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Bonjour Selden,

Je vois que vous vous êtes lancé dans votre propre screener.

Je me permet de revenir sur ce critère :

« Un momentum absolu à 52s supérieur à 50%«

-> vous rendez vous compte qu’à part lors d’une situation exceptionnelle, c’est un critère qui ne sera quasiment jamais réalisé ?

En effet si toutes les actions partent de -30% pourquoi pas. Mais dans une situation de bourse plus « normale » quasiment aucune action ne monte de +50% en 1 an. À part peut-être les situation de recovery extrême, les actions spéculatives, les nano-caps… (bref que du mauvais quoi).

Vous devriez peut-être sélectionner un % de surperformance sur la période (par exemple au minimum MSCI World x 2 ou quelque chose dans le genre). Vous risquez sinon de rater beaucoup de belles situations.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 14/06/2020 12h52

Membre
Réputation :   17  

Bonjour Mr Dividende,

je me rends compte que j’ai mal dû m’exprimer. Je calcule le "momentum 52s" (en tout cas selon la définition que je lui donne) de la manière suivante:

Momentum = (Cours actuel - Min52s) / (Max52s - Min52s)

En effet votre remarque est juste sur le fait qu’en situation normale, une action (dans l’univers que je privilégie en tout cas) ne montera probablement pas de +50%.  C’est une situation qui est directement visible au numérateur de ma formule.

C’est pourquoi, pour ne pas tomber dans les travers que vous évoquez justement, j’adjoins au dénominateur un pseudo critère de volatilité.

En prenant un exemple concret (insperity-inc dans mon screener):
Le min52s est à 22.7, le max52s est à 144.92. Le cours actuel est à 56.24 soit une progression du cours de 147%.
Le momentum que je calcule est à ~28% ce qui est inférieur au 50% que je me fixe arbitrairement et je passe ainsi mon chemin.

Au contraire, si on prend des entreprises que je considère comme exceptionnelles par exemple, Nvidia ou Adobe, on a respectivement:
- Min52s = 143.65 ; Max52s = 379.95 ; Cours = 357.3 ==> Momentum 90.4%
- Min52s = 255.25 ; Max52s = 411.72 ; Cours = 406.54 ==> Momentum 96.7%

C’est à dire une dynamique de cours très positive avec une volatilité contenue (38% pour Adobe et 66% pour Nvidia).

Concernant votre 2ième point sur un critère de surperformance vis à vis d’un benchmark, je vous confirme que je l’utilise bien.

On peut en effet discuter de la période choisie (j’utilise 5 ans), mais je ne sélectionne en WL que des sociétés qui ont surperformé leur benchmark (j’ai choisi l’ETF sectoriel qui leur correspond).

Quand au facteur multiplicatif (x2) de surperformance par rapport au benchmark, il me semble à première vue très conservatif.

Bien à vous

Dernière modification par Selden (14/06/2020 13h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 20/06/2020 18h29

Membre
Réputation :   17  

MAJ DU SCREENER EN COURS ET A VENIR


Cette mise à jour fait suite à un changement dans le calcul du score total de chaque entreprise.

Le score total prend désormais en considération le score Momentum (cf précédent message pour le calcul).
Ce score sur 25 est d’autant plus élevé que le cours de bourse se rapproche de son plus haut à 52s et que la volatilité du titre sur 52s est faible.

Le "Score maison" n’est plus calibré sur 125 mais sur 100 pour garder une note finale sur 200.

Suite aux différentes questions qui m’ont été posées en MP, ce screener est élaboré avec une approche Bottom-up. Je pars des résultats annuels et trimestriels des sociétés (traités informatiquement par un scan total de la cote) pour en déduire un score puis une estimation de "fair price". J’itère donc ce processus sur une base trimestrielle.

Dans les prochaines semaines, le screener sera également alimenté via des sociétés analysées à partir d’une approche top-down sur une base hebdomadaire.
       - Trouvailles via un screener personnalisé de Zonebourse (rentabilité, situation financière et
         croissance) puis analyse selon mes critères quantitatifs habituels
       - Trouvailles via un screener maison Prorealtime basé sur des critères momentum, volatilité,
         volume, surachat/survente puis analyse selon mes critères quantitatifs habituels

Cette approche me semble très complémentaire de celle utilisée jusqu’à présent, permettant plus de réactivité d’une part et d’autre part d’agir comme une seconde lame sur des entreprises que mon screener python maison n’aurait pas détectées.

Ci-dessous les 100 sociétés les mieux notées avec le détail sur la décomposition du score. En jaune celles en WL ou susceptibles d’être renforcées.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screen1111.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screen1112.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screen1113.png

Dernière modification par Selden (21/06/2020 12h04)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 30/06/2020 13h51

Membre
Réputation :   17  

BILAN DU PORTEFEUILLE 29/06/2020 (3IÈME MOIS DE REPORTING DE MON PORTEFEUILLE CRÉÉ FIN MARS 2019)


L’objectif annoncé pour ce mois ci était de ré-équilibrer mon allocation sectorielle en privilégiant la consommation de base et les services de communication tout en continuant à renforcer mes positions sur les secteurs de la santé, de la technologie et des services financiers.

Dans les faits, cela donne:

---------------------------------------------------------------------------------

ACHAT

Consommation de base

Pepsico : Un des leaders mondiaux des boissons non alcoolisés et snack avec des marques bien connues en portefeuille (Pepsi, Lay’s, Tropicana…) Une croissance relativement faible, proche de l’inflation mais des ratios de profitabilité très importants (FCF/CA > 8%, ROIC > 20%, ROA ~ 10%).

Walmart : Tout simplement le 1er groupe mondial de grande distribution avec plus de 2 millions d’employés. Là aussi une croissance relativement poussive à 2%/an mais une diversification dans le domaine du e-commerce où ses investissements commencent à payer. Sans compter le versement d’un dividende en croissance depuis les années 80.

Hormel Foods : Groupe alimentaire très largement implanté aux USA qui propose des produits réfrigérés et des produits d’épicerie. Ses fondamentaux sont solides (FCF/CA > 5%, ROCE >15%, ROA > 10%, très peu de dettes et un dividende certes pas en croissance mais versé depuis les années 80)

Unilever : qui figure parmi les leaders mondiaux de la fabrication et de la commercialisation de produits alimentaires et d’entretien avec des marques bien connues chez nous (Dove, Axe, Signal, Rexona, Omo, Skip, Carte d’or etc…) et qui a des ratios de profitabilités excellents (>10%)

Consommation cyclique

LVMH : Ce n’est pas un secteur que je voulais renforcer initialement mais l’opportunité de rentrer sur une belle valeur s’est présentée et je l’ai saisie. D’aucun diront que j’aurais pu initier une ligne sur Hermés (que je préfère personnellement) mais le cours du titre était déjà remonté au delà de ma borne supérieure d’achat.

Services financiers

Mastercard : Ayant déjà Visa en portefeuille, j’ai souhaité dans un but de diversification au sein du secteur des paiements acquérir le concurrent là aussi sur des niveaux de valorisation attractifs

Santé

Vertex Pharmaceutical : Société classée dans le secteur des "biotechnologies", elle est spécialisé dans la recherche, le développement et la commercialisation de médicaments destinés au traitement des cancers, des maladies virales, inflammatoires et auto-immunes. Une croissance du CA de 25% par an sur les 4 dernières années, une marge brute de 85% et une marge nette avoisinant les 30%, couplé à un endettement plus que limité (debt to equity ~ 0.3) m’ont convaincu.

Pfizer : 1er groupe pharmaceutique mondial. En légère perte de vitesse sur la croissance mais des ratios de profitabilité et un dividende toujours attrayant

Humana : Quand on pense au secteur de la santé, on ne pense pas forcément au 1er abord au domaine de l’assurance santé. Humana est une société qui figure parmi les principales compagnies américaines d’assurance-santé et de services médicaux complémentaires. Des fondamentaux solides là aussi et une diversification dans un domaine de la santé non couvert jusqu’à présent.

Technologie

Dassault Systèmes : Une des plus belles tech française si ce n’est la plus belle avec une belle croissance interne et externe (Medidata venant compléter sa plateforme de solutions logicielles dans le domaine de la santé) et une diversification géographique

Adobe : Un vrai moat dans le domaine des logiciels dédiés à la création..(A quand le verbe photoshoper dans le Larousse?). Certes payée un peu chère (2 à 3 ans de croissance au rythme actuel) mais indispensable à mon avis.

Communication Services

Verizon : Dans un soucis de diversification dans ce secteur (prestations de services de télécommunications) en préférant un acteur américain plutot que français

Electronic Arts : Tout simplement un des leaders mondiaux dans le développement et l’édition de jeux vidéos. Une marge nette > 50%, un ROIC > 50%, un endettement faible et une valorisation attractive.

Facebook : Est-il besoin de la présenter. Une opportunité s’est présentée suite aux annonces de boycott de plusieurs sociétés payant des espaces publicitaires. Le marché a réagi, de manière assez importante à mon avis et Facebook devrait faire ce qu’il faut pour revenir dans les clous rapidement. Ce trou d’air m’a permis de me positionner.

RENFORCEMENT

Au gré des mouvements de marché, j’en ai profité pour renforcer y compris dans des secteurs que je souhaitais délaisser comme l’énergie:
Microsoft, Medtronic, Stryker, Axa, BNP, Coca Cola, GTT, Total

---------------------------------------------------------------------------------
La répartition du portefeuille s’établit comme suit:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_portif.png

---------------------------------------------------------------------------------
Les plus/moins values:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_syntheseport.png

---------------------------------------------------------------------------------
La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investis si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Ce mois ci le portefeuille surperforme le benchmark à la faveur d’un rallye impressionnant de Medifast que je valorisais depuis de longues semaines eu égard à ses états financiers entre 130 et 150$ (cf screener), qui cotait 50$ il y a tout juste 2 mois et qui en vaut 136 aujourd’hui. Peut être un coup de chance. Le temps le dira.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_evolprixpart.png

---------------------------------------------------------------------------------
La répartition sectorielle et géographique

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repsector_1.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repgeo.png

---------------------------------------------------------------------------------
Le style d’investissement

Petite nouveauté, le rajout de ce graphique permettant de contrôler le style d’investissement tel que défini par morningstar. Mon objectif étant de "migrer" vers la droite.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_investstyle.png

---------------------------------------------------------------------------------

N’hésitez surtout pas à me faire part de vos remarques smile

bien à vous

Dernière modification par Selden (30/06/2020 14h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/06/2020 14h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Bonjour Selden,

Hormel Foods […] un dividende certes pas en croissance mais versé depuis les années 80

Vous faites erreur. Hormel Foods est l’un des rares Dividend Kings et verse des dividendes croissants depuis 53 ans. Elle a longtemps été l’entreprise du secteur alimentaire US avec la plus forte croissance, bien qu’elle se tasse depuis quelques années maintenant.

Humana : Quand on pense au secteur de la santé, on ne pense pas forcément au 1er abord au domaine de l’assurance santé.

Vous êtes-vous intéressé à UnitedHealth qui est le leader US du secteur avec de très bons fondamentaux et probablement la plus belle croissance ?

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 30/06/2020 15h08

Membre
Réputation :   17  

Bonjour Mr Dividende,

En effet, la récupération automatique python de l’historique de dividendes commence en 1985 mais le versement est plus ancien. Cependant à moins qu’il y ait une erreur sur les données Yahoo, le rendement est peut être en croissance mais pas la valeur absolue.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_hormel.png

Concernant United Health, je l’ai effectivement en WL et fera peut être (sans doute) l’objet d’une initiation de ligne prochainement.

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#16 30/06/2020 16h27

Membre
Réputation :   12  

A première lecture, je pense que cela est dû à des stock split.

cf HRL Split History
Hormel Foods - 30 Year Stock Split History | HRL | MacroTrends

stock split 2/1 en:
1990
2000
2011
2016

Très beau screener et suivi, vous récupérez en python toutes les infos sur yahoo ?

Dernière modification par DockS (30/06/2020 16h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 30/06/2020 17h38

Membre
Réputation :   31  

Bonjour,

En effet, n’oubliez pas de corriger tout ça des splits.
Puisque je l’ai sous la main : belle boite !
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/15671_hrl.png
On peut en déduire qu’il y a eu quelques dividendes "bonus".

Votre suivi est intéressant.

Dernière modification par Mercure (30/06/2020 17h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 30/06/2020 17h49

Membre
Réputation :   17  

Bonjour DockS, Mercure

@Docks:

DockS a écrit :

cf HRL Split History
Hormel Foods - 30 Year Stock Split History | HRL | MacroTrends

Merci pour votre précision. Je ne connaissais pas ce site. En effet l’explication est très claire.

J’utilise en effet python pour récupérer l’historique de cours "all time" ainsi que celui des dividendes versés sur Yahoo finance.

Pour ce qui est des états financiers, je les récupère également en python sur WSJ.

@Mercure:

Merci pour votre retour.

Je vais regarder comment implémenter la prise en compte des splits dans mon code pour éviter ce genre de mésaventures.

Cela dit, le dividende versé (et sa croissance) rentrent très peu en considération dans ma décision d’achat.

Mais c’est un élément qui me permettrait par exemple de faire pencher la balance si j’hésitais entre deux valeurs. Autant qu’il soit traité correctement smile

bien à vous

Dernière modification par Selden (30/06/2020 17h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 03/08/2020 10h11

Membre
Réputation :   17  

BILAN DU PORTEFEUILLE 31/07/2020 (4IÈME MOIS DE REPORTING DE MON PORTEFEUILLE CRÉÉ FIN MARS 2019)


Le marché étant dans son ensemble bien remonté,  en tout cas dans les secteurs que je lorgnais, j’ai essayé de me montrer opportuniste sur les quelques respirations entrevues depuis un mois. L’objectif annoncé de ré-équilibrer mon allocation sectorielle se poursuit mais cela prendra évidemment encore un peu temps.
De plus en plus désormais, je vais m’efforcer d’apporter une diversification du portefeuille basée sur la taille de l’entreprise et sur les « styles d’investissements » (dividendes & croissance). Le but étant d’être parfaitement centré dans la matrice présentée plus loin avec une quasi équi-répartition dans chacune des 9 cases qui la composent.

Dans les faits, cela donne:

---------------------------------------------------------------------------------

ACHAT

Consommation de base

Church & Dwight : Spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits de grande consommation, comme déjà d’autres dans mon portefeuille, avec un CA essentiellement réalisé aux US mais avec des ratios de profitabilité et de solvabilité parmi les meilleurs du secteur. Un peu chère mais incontournable dans les « défensives »

Danone : Une défensive française pour un secteur très américanisé dans mon portefeuille. Danone investit énormément en Chine et me semble sous-évaluée eu égard à cette reconquête du marché chinois qui semble s’amorcer.

Services financiers

Hamilton Lane: Une small cap toute droit sortie de mon screener. Elle propose des solutions d’investissement à des clients sur des marchés privés depuis près de 30ans. 69M sous gestion, une croissance du CA de 12% par an depuis 5 ans, des ratios de profitabilité assez importants (FCF/CA > 40%, ROIC de 75%), un financial leverage important (~3) mais en diminution constante chaque année.

JP Morgan: Une bancaire américaine pour contrebalancer ma position BNP. Le secteur est sinistré, les perspectives peu réjouissantes mais cela reste une valeur très solide bien en dessous de sa valorisation historique (et qui pourrait bien mettre quelques années à revenir à ses niveaux précédents) et un dividende généreux de quasiment 4%.

Santé

Edwards Lifescience: Spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes et de dispositifs médicaux destinés au traitement des maladies cardiovasculaires. Elle vient compléter dans ce domaine Medtronic et Stryker . Toutes les cases sont cochées pour cette société hormis peut être un FCF Yield un peu faiblard.

Utilities

Elia : Elia Group est dans le TOP 5 des gestionnaires de réseau électrique en Europe. Elle possède tout le réseau belge d’électricité très haute tension et quasi l’intégralité du réseau d’électricité haute tension. Elia exporte également de l’électricité en Europe et la position centrale de la Belgique lui confère un avantage particulier et ce d’autant plus que la Belgique a récemment investi dans une capacité d’interconnexion avec ses voisins.

Technologie

Worldline : Je souhaitais renforcer mon positionnement dans le secteur des paiements électroniques. Quoi de mieux qu’une société européenne s’échangeant à un prix « raisonnable » pour le secteur, à mi chemin entre les secteurs de la finance et de la tech et qui avec le rachat d’Ingenico sera je pense un acteur incontournable en Europe dans le futur.

RENFORCEMENT

J’ai profité de prises de bénéfices voire de sanctions (Intel) sur ces titres pour renforcer.
En ce qui concerne Intel, la sortie de leur nouveau processeur prend 6 mois de retard et dans ce domaine c’est un délai assez important mais la décote de 20-25% me parait excessive.

Hormel Foods, Walmart, Verizon, Pfizer , PepsicoIntelKla Corp

ALLEGEMENT

Medifast: J’espère ne pas être tombé dans un biais cognitif consistant à vendre les gagnants et à conserver les perdants. Cependant, et pour des raisons de mauvaise allocation initiale de mes lignes, Medifast pesait en montant investi 3x la ligne Microsoft. Je l’ai allégée une première fois l’année dernière (vente de 30% de ma position) puis une nouvelle fois ce mois-ci avec là aussi une vente de 30% de ma position. Même si le parcours est beau pour cette société avec un bilan excellent et une dynamique porteuse (santé/bien être), elle n’en demeure pas moins une small cap avec tous les risques que cela comporte en période de crise.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille et les performances associées relativement au montant investi:

Une illustration valant mieux que de larges explications, on constate aisément que là où j’ai investi le plus, j’ai les plus mauvaises performances, ce qui bien sûr impacte largement la performance générale du portefeuille

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_treemap.png

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repartitions.png

---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Depuis le début de l’année, la performance du portefeuille affiche -12.35%

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_evolutionprixpart.png

---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_investmentstylepng.png

---------------------------------------------------------------------------------

WATCHLIST


Ce mois d’août devrait être l’occasion de se positionner sur une ou plusieurs des valeurs suivantes:

LAM Research, ASML Holding, Arista Networks, Teradyne, SolarEdge, Fabrinet, Roper Technologies, Medpace Holding

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#20 15/08/2020 18h45

Membre
Réputation :   17  

MAJ DU SCREENER


Bonjour à tous,

la plupart des entreprises ont publié leur résultat du S1. C’est l’occasion de publier une mise à jour du screener montrant les 50 plus belles sociétés d’après mes critères.

Pour rappel, le score total sur 200 se décompose de la manière suivante:
- Score maison sur 125
- Score analyste sur 25
- Score croissance sur 25
- Score surperformance vis à vis du benchmark sur 25
- Score momentum sur 25

La plupart des sociétés sont évidemment très connues mais il se cache tout de même quelques unes moins connues que je vous laisse découvrir (ou pas) smile

Edit: La borne supérieure d’achat correspond au fair price actuel calculé augmenté de la croissance estimée sur les 3 prochaines années

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screen15082020.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_screen15082020_2.png

Dernière modification par Selden (15/08/2020 18h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #21 02/09/2020 18h30

Membre
Réputation :   17  

BILAN DU PORTEFEUILLE 31/08/2020 (5IÈME MOIS DE REPORTING DE MON PORTEFEUILLE CRÉÉ FIN MARS 2019)


Qu’il fut dur, en tout cas pour moi, de me positionner sur les marchés en ce mois d’août.

Une nouvelle fois je me suis posé des questions métaphysiques sur mes investissements.

Tout le monde a évidemment bien compris quels sont/seraient potentiellement les secteurs porteurs dans l’avenir et hormis quelques esprits contrariants qui jouent le rebond de secteurs massacrés, tout le monde semble avoir acheté les mêmes valeurs dans la tech (IA, cloud, sécurité, Saas, Med-tech, fin-tech), santé, consommation de base, communications (jeux vidéo, 5G, réseaux sociaux etc).

On lit et on entend également souvent que les marchés sont micro-efficients. Je l’interprète de la manière suivante. Le prix d’une action à l’instant t est le reflet de l’intelligence collective, d’acteurs de marché bien mieux informés que ce que je peux l’être et disposant de bien meilleurs outils pour pricer une action que moi.

Partant de ce constat, je ne devrais donc pas me poser plus de questions que ça au moment de passer un ordre pour une belle valeur de croissance. Le prix est juste et je n’ai donc qu’à l’acheter puis la voir grandir.

Pourtant, des P/E > 100 voire à 1000,  des PEG > 10 deviennent de plus en plus la norme. De plus en plus de personnes sont convaincues que seuls ces secteurs offriront dans l’avenir un Total Return digne de ce nom et qu’il est urgent de ne pas rater le train en marche.

Tout cela me fait dire qu’il est surtout urgent d’être plus sélectif que jamais aussi bien sur la qualité du bilan que sur le prix d’entrée.

Dans ces conditions que faire ?

Tout d’abord limiter ce comportement moutonnier qui réussit très très bien pour beaucoup depuis plus de 10 ans en essayant d’appliquer quelques simples règles aux sociétés que j’ai pu screener (PEG < 6 ce qui est dans l’absolu déjà élevé, Operating CF / Dette > 0.2, Dette / RN < 3),

cela donne:

---------------------------------------------------------------------------------
ACHAT

Services financiers

Houlihan Lokey: Banque d’affaires internationale spécialisée dans les fusions-acquisitions, les marchés de capitaux, les restructurations financières et les valorisations.

Santé

Resmed: Elle intervient dans la conception, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux ainsi que de logiciels de diagnostic, de traitement et de gestion des troubles respiratoires du sommeil. Elle affiche des ratios incroyables depuis de nombreuses années > 15% (FCF/CA, ROCE, ROIC, CROIC). J’ai profité d’une correction de 10-15% mi août pour rentrer sur le titre.

Technologie

LAM Research : Elle est spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation d’équipements de fabrication de circuits intégrés à destination des industries de semi-conducteurs. Son exposition importante à la chine m’a fait hésiter malgré ses fondamentaux solides. Mais les récentes montées de tensions entre les deux pays n’ont pas eu de répercussion franche sur le cours de bourse.

Teradyne : En complément de LAM, une société qui elle traite de la vérification de la bonne fabrication de ces semi-conducteurs en concevant et en vendant des tests automatisés. C’est un peu réducteur car la société vend également ses solutions dans les secteurs de l’électronique grand public, du sans fil, de l’automobile, de l’industrie, des communications, de l’aérospatiale et de la défense.

Fabrinet : Une small cap qui offre une gamme de capacités optiques et électromécaniques de grande précisions dans l’ensemble du processus de fabrication à destination principalement des secteurs des communications optiques, des lasers industriels, de l’automobile, du médical.

Fortinet : Elle édite des logiciels et conçoit des équipements de cybersécurité destinés à la protection des réseaux et des infrastructures des systèmes d’information ainsi qu’à la protection des données des entreprises et des administrations.

Qualys : Elle fournit des solutions de sécurité permettant aux entreprises d’identifier les risques pour la sécurité de leurs infrastructures de technologies de l’information (TI), de protéger leurs systèmes et applications contre les cyberattaques.

Avec Fortinet et Qualys, je rentre dans le domaine de la Cybersécurité absent de mon portefeuille jusqu’alors.

Garmin : Ceux qui courent souvent connaissent les produits de cette société. C’est un leader mondial de la conception, de la fabrication et de la commercialisation de systèmes de géolocalisation par satellite (GPS) y compris dans le domaine maritime et aéronautique. Mon seul regret, ne pas avoir pu me positionner en mars avril quand elle cotait 60$.

Services de communications

Take-Two Interactive : Elle développe des jeux sur console, PC ou smartphone. Je possède déjà Electronic Arts et j’ai donc hésité au moment de valider l’ordre. Mais les bons fondamentaux associés à une bonne croissance et une bonne dynamique du cours de bourse ont eu raison de mes hésitations.

RENFORCEMENT

J’ai profité de respirations/sanctions sur ces titres pour renforcer.

Cisco, Hamilton Lane, Elia, Sanofi

---------------------------------------------------------------------------------
La répartition du portefeuille et les performances associées relativement au montant investi:

La rotation sectorielle tant attendue n’est pas encore là mais mes titres à la traîne remontent doucement..très doucement..C’est encore très rose dans les industrielles.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_treemap_31082020.png

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_repartition_310820.png

---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à -8.95% alors que ses camarades ETFs S&P500 et Monde de Lyxor sont respectivement à 1.94% et -2.17%

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_prixpart_310820.png

---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20932_investstryle_310820.png

---------------------------------------------------------------------------------

Bien à vous

Dernière modification par Selden (02/09/2020 18h33)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de selden"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur