Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 14/01/2021 18h30

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Vous n’avez aucun compte de marge ?
Ca évite ce genre de déconvenues (tant qu’on manie la marge avec précaution)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 14/01/2021 18h56

Membre (2019)
Réputation :   96  

Non pas de compte marge. Pour l’instant je ne me sens pas à l’aise dans son maniement mais rien de définitif ceci dit.
Par contre je n’exclus pas un prêt conso pour le jour où ça chauffera.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #53 31/01/2021 19h39

Membre (2019)
Réputation :   96  

BILAN DU PORTEFEUILLE 30/01/2021 (AGE DU PORTEFEUILLE = 22 mois)


1ere PARTIE


Un mois de Janvier qui au final aura été assez stable pour les marchés mais marqué par une volatilité intraday assez importante.

Ces signaux de nervosité s’ajoutant aux discours assez anxiogènes de reconfinements un peu partout en Europe et au protectionnisme annoncé encore plus pregnant aux US que quand Trump était aux manettes.

Dans ce contexte particulier, j’ai préféré ne pas initier de nouvelles lignes mais renforcer de manière opportuniste mais pas toujours très adéquate certaines belles valeurs ainsi que les ETFs.


ACHAT

Aucun

RENFORCEMENT

Le timing n’aura pas toujours été très heureux. Notamment Facebook que je n’ai étrangement pas renforcé à 245$ mais à 273$ la veille de la publication sachant qu’ils publient souvent au dessus du consensus…bon..raté..

Adobe, Facebook, MKS Instruments, Jack Henry Associates , Mercury , Ciena , Verizon

ALLEGEMENT

Petmed: Vente de 70% de la position suite aux actions de particuliers contre les fonds vadeurs qui ont fait monter le titre de 65% en 2 jours.

Vinci: Un ordre limite qui s’est déclenché vers 77€ pour la moitié de la position. Ce titre est détenu en CTO. Si cela baisse encore je ne m’interdis pas d’en reprendre en PEA cette fois

VENTE

TCM Group: Vente totale déclenchée là aussi via un ordre limite. Toujours détenue par I&E à ma connaissance. Un peu déçu de me séparer de cette valeur qui est une des rares à satisfaire mes critères mais le contexte sanitaire court terme, sa détention originelle en CTO  et sa stagnation ces 6 derniers mois me font relativiser.

Là aussi je ne m’interdis pas d’en reprendre en PEA un des ces 4.

ETFs:

Les ETFs déjà présents en portefeuille ont été renforcés.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille d’ ETFs et son poids dans le portefeuille global:

La part d’ETFs dans le portefeuille croit modestement de 1.5 points.



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global

La part de l’Asie progresse…doucement…La partie US et la Techno sont peut être un peu trop surpondérées mais comme c’est actuellement le combo qui marche ce n’est pas encore génant.



---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à -0.41% pour une valeur de la part à 116.58
Une sous performance assez marquée vis-à-vis des indices de l’ordre de 125pts de base et un écart qui s’est recreusé ce mois ci.



---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement



Bien à vous

Dernière modification par Selden (31/01/2021 21h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#54 01/02/2021 18h26

Membre (2019)
Réputation :   96  

2ième PARTIE


SYNTHÈSE DU PORTEFEUILLE AU 30/01/2020:



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE ETFs AU 30/01/2020:



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE TITRES VIFS AU 30/01/2020:



---------------------------------------------------------------------------------

PERFORMANCE DES SOUS-SECTEURS:

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #55 27/02/2021 11h26

Membre (2019)
Réputation :   96  

BILAN DU PORTEFEUILLE 27/02/2021 (AGE DU PORTEFEUILLE = 26 mois)


1ere PARTIE


Ce mois de février aura été un condensé des émotions que peut vivre un investisseur au long de son parcours. De l’euphorie d’une sortie de crise avec la généralisation de la vaccination, le recul des contaminations (sauf en France),  le plan de relance US qui se précise. En passant par la crainte liée aux tensions obligataires et une « mini » rotation sectorielle faisant fondre comme neige au soleil les plus values acquises au mois de novembre.

L’objectif était de pouvoir garder le cap si une telle situation se présentait et je peux dire qu’il a été tenu.

Ce mois aura également été celui de ma demande de transfert de PEA. Auparavant chez Yomoni, bientôt chez BforBank .

Pourquoi Yomoni pour un PEA me direz vous? Lorsque je l’ai ouvert en 2018, la loi PACTE n’était encore qu’une étincelle dans les yeux de l’investisseur français et donc les tarifs de Yomoni n’étaient pas si prohibitifs que cela. La deuxième raison était d’avoir une gestion alternative par une tierce partie avec le but de limiter mes biais cognitifs.

3 ans plus tard, la performance est plutôt correcte (~12% par an) mais le surcoût (vis à vis de la loi PACTE) est désormais bien trop important par rapport à la performance ajustée du risque et à l’allocation que je peux très bien suivre moi même.

J’ai donc réintégré l’ensemble des transactions effectuées sur ce PEA (non prises en compte jusqu’à présent) ce qui bien sûr a un impact sur les performances que j’affichais jusqu’alors.

Pourquoi les réintégrer tout de suite et ne pas attendre la fin du transfert ? Tout simplement pour ne pas me retrouver à intégrer la somme totale à l’instant ’t’ avec un très bon PRU, ce qui aurait biaisé mon TRI.

ACHAT

Technologie

Arista Networks: Profitant d’une baisse de plus de 10%, je suis rentré sur cette valeur spécialisée dans le développement et la commercialisation de commutateurs réseau Cloud Ethernet.

Consommation cyclique:

Thule Groupe: Société suédoise spécialisée dans le développement et la fabrication de produits sportifs de plein air mais aussi de transport (sacs à dos rando & photo, portes vélos, support de toit voiture etc..). Publication très bien accueillie et j’ai profité d’un repli généralisé ensuite pour y rentrer.

Matériaux de base:

Miquel yCostas: Société espagnole dont l’activité principale est la production de papier fin et léger utilisé dans l’industrie du tabac. Ils produisent également des papiers d’impression, d’écriture, de laminage et de spécialité, ainsi que des pâtes textiles. Peu endettée, de belles marges, une croissance faible mais régulière et un prix abordable.

Service de communications:

Metropole TV: J’ai bien trop tardé pour rentrer sur M6 , mais c’est une belle entreprise du secteur. Le potentiel de hausse est peut être un peu limité désormais mais un dividende de 9% sur PRU devrait aider à tenir.

Service Financier:

LPL Financial: Déjà dans mon screener, le toujours de très bon conseil Corran me l’a remise en lumière. Une bonne publication m’a décidé à en prendre une louche

T.Rowe: Société de gestion d’investissement qui propose des services de conseil en placement aux investisseurs. CA en augmentation constante. Toujours compliqué de valoriser ces business mais les fondamentaux me paraissent bons et l’upside non négligeable.

RENFORCEMENT

Booz Allen Hamilton, Unilever, Pepsico, Clorox , Church & Dwight , Icon , Teradyne , Simpson Manufacturing

ALLEGEMENT

Thales: Un bon tiers de la position a été liquidée pour investir sur d’autres valeurs européennes

VENTE

Aucune

ETFs:

Les ETFs déjà présents en portefeuille ont été renforcés et ce dernier affiche désormais les ETFs yomoni. Certains auront vocation à être vendus.

Le BNP S&P 500, le BNP EMU et le Lyxor Technology seront sans doute arbitrés vers un ETF Monde.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille d’ ETFs et son poids dans le portefeuille global:

La part d’ETFs dans le portefeuille à la faveur de la réintégration est désormais de 30%, en ligne avec un objectif de 50% d’ici fin d’année et 70% voire 80% à terme.



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global



---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

J’ai intégré un nouveau benchmark (World Quality) qui correspond à mon style d’investissement

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à 1.58% pour une valeur de la part à 121.3

La sous performance reste assez marquée vis-à-vis des indices.



---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

Dernière modification par Selden (27/02/2021 11h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#56 28/02/2021 11h24

Membre (2019)
Réputation :   96  

2ième PARTIE


PORTEFEUILLE ETFs AU 27/02/2021:
---------------------------------------------------------------------------------



PORTEFEUILLE TITRES VIFS AU 27/02/2021:
---------------------------------------------------------------------------------

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #57 27/03/2021 14h37

Membre (2019)
Réputation :   96  

BILAN DU PORTEFEUILLE 27/03/2021 (AGE DU PORTEFEUILLE = 27 mois)


1ere PARTIE


Le portefeuille de titres vifs fête ses 2 ans aujourd’hui et je suis mitigé sur la performance. Elle est intrinsèquement bonne mais sous performe légèrement le world sur cette période.

Je continue donc sans sourciller mes achats d’ETFs et complète le tout avec les valeurs les mieux notées ressortant de mon screener (*) et de préférence non présentes dans les ETFs que je possède.

Ce qui n’exclut pas quelques exceptions lorsqu’une opportunité se présente comme sur Pinterest.

(*) L’intégralité de la cote US/Europe/Suisse et désormais UK à 50% a été scannée (~ 8000 sociétés). Seules 15% de ces sociétés passent le cut et c’est donc parmi elles que je fais mon marché.

Ce screener est très orienté « Qualité ». Mes ETFs quant à eux sont d’un style d’investissement varié mais trop concentrés à mon gout sur les grosses Mids et large cap.

Je n’exclus donc pas à moyen terme de piocher dans un univers qui n’est pas le mien, à savoir le Small Value pour diversifier en style. A voir ensuite concrétement comment je pourrai y parvenir (service payant et/ou inspiration des meilleurs fonds et/ou les intervenants de qualité dans ce domaine sur ce forum smile)

ACHAT

InMode: (Israël, Solutions de traitement médical et esthétique chirurgical)
UFP Industries: (USA, Fourniture de bois pour l’industrie et la construction)
Pinterest: (USA, Plateforme de partage de collections d’images thématiques)
LHC Group: (USA, Services de soins de santé)
D.R Horton: (USA, Construction de maisons individuelles)

RENFORCEMENT

Alarm.com, Euronext, Icon

ALLEGEMENT

Aucun

VENTE

Petmed Express

ETFs:

Les ETFs déjà présents en portefeuille ont été renforcés. La part d’ETFs dans le portefeuille dépasse la barre des 30%.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global

La part de l’Asie progresse…doucement…



---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à +6.78%  pour une valeur de la part à 127.52

Une légère sous performance en % mais qui se chiffre en milliers d’euros en valeur absolue sad



---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement



Bien à vous

Dernière modification par Selden (27/03/2021 14h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #58 28/03/2021 12h08

Membre (2019)
Réputation :   96  

2ième PARTIE


SYNTHÈSE DU PORTEFEUILLE AU 27/03/2020:

Comme évoqué dans le post précédent, la performance en absolue n’est pas mauvaise mais elle reste en dessous d’un World



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE ETFs AU 27/03/2020:

J’attends que les problèmes sur mon PEA soient résolus pour solder les lignes Europe techno et S&P 500 en les remplaçant par du World.
Je conserve pour le moment le EMU car je parie sur un rebond plus marqué de l’Europe en 2ième partie d’année car en retard par rapport aux US.



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE TITRES VIFS AU 27/03/2020:



Hors ligne Hors ligne

 

#59 28/03/2021 13h15

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Intéressant de vous voir aussi sur UFP.
Dans la veine intérieur/maison, vous pouvez regarder RH, qui a encore très bien publié et dont j’ai doublé la position à l’occasion (de 1 à 2)

Hors ligne Hors ligne

 

#60 28/03/2021 15h59

Membre (2019)
Réputation :   96  

Bonjour Corran,

Suite à votre commentaire, j’ai regardé pourquoi elle ne ressortait pas de mon screener et je vois un niveau dettes assez conséquent ainsi qu’une valo (avant les résultats) déjà élevé. Quel upside voyez vous sur cette boite?

Il est vrai qu’en approche top-down, le secteur de l’amélioration de l’habitat (dont vous aviez déjà donné un aperçu sur ma file ici) a le vent en poupe.

Dans un thème connexe (entretien pelouse/jardin) j’ai regardé très récemment TTC, que vous connaissez sans doute, mais là aussi les valos ne sont pas données.

Dernière modification par Selden (28/03/2021 17h32)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #61 30/03/2021 19h38

Membre (2019)
Réputation :   96  

AMUSEMENT DU DIMANCHE


En lisant certains posts relatant la vente de titres vifs au prétexte qu’ils étaient bien représentés dans certains ETFs également détenus, et investissant moi même de plus en plus en ETFs, je me suis demandé si cette approche avait du sens, moi qui détiens plus de 100 lignes.

Rien de mieux finalement que de faire l’exercice suivant pour en avoir le cœur net. A savoir:

Quelle est la proportion de titres que je n’ai pas en direct, présents en forte proportion dans les ETFs que je détiens et qui ont plutôt la cote chez les investisseurs amateurs?

Pour information, la part des ETFs dans mon portefeuille global est de 30%.

Le résultat, bien qu’intuitif, montre que certaines sociétés d’exception ayant un poids considérable dans les indices et participant grandement à la hausse des marchés ces dernières années, ne représentent qu’une très petite fraction du portefeuille, au delà de ce que j’imaginais.

Rien de bien révolutionnaire me direz vous, mais cela montre à quel point on peut avoir des croyances dont on ne prend pas la peine de vérifier l’exactitude (bien cela soit très simple) et qui ne résistent pas à un examen quantitatif.

Le choix de ces 20 titres est très subjectif.



Mes 20 premières lignes étant:



Je m’étais donc éloigné des très belles big caps sur des prétextes fallacieux, préférant lorgner sur des mids moins scrutées.

Quand je vois que Google, Amazon et Apple réunis ne représentent que 2% de mon portefeuille global soit presque autant que Thales, je considère cela comme une aberration et je ne m’interdis désormais plus d’investir en direct sur ces belles sociétés.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #62 30/03/2021 21h50

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Je vous réponds sur RH, ce qui m’intéresse étant les projections 2021 en plus d’un historique à toute épreuve (un peu à l’image de Trex, mais RH à $500 était meilleur marché que Trex) :

- Une rentabilité opérationnelle qui approchera des 25% et un ROIC déjà >60%

- Une croissance de 15 à 20% sur l’exercice, avec +50% déjà en banque sur Q1

- Une génération de cash d’environ $500M (vs 400M en 2020)

La dette est principalement de la convertible (2 séries), qui sera convertie vu l’évolution du cours, donc aucun problème de refinancement (qui n’en serait pas un de toute manière vu la génération de cash)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #63 05/04/2021 11h03

Membre (2019)
Réputation :   96  

De l’importance de ne pas vendre ?


Suite à un post de MrDividende sur le livre 100-Baggers et notamment une réflexion de l’auteur sur le fait "de tenir sa position contre vents et marées sans céder à la tentation de vendre", je me suis demandé quelles étaient les conséquences de mes actions de vente sur mon portefeuille.

J’ai donc fait l’inventaire de toutes mes ventes ainsi que de mes allègements, regardé mon prix d’achat, mon prix de vente et comparé tout ça au cours d’aujourd’hui.

Le constat n’est pas des plus brillants. Certes c’est une simplification un peu rapide dans le sens où ces ventes m’ont permis d’investir dans d’autres titres qui ont eu une certaine performance. Le résultat est donc moins sombre qu’il n’y parait.

Cependant si je fais l’hypothèse que j’avais bien en disponibilité le produit de ces ventes (~ 7400€), ce qui était bien le cas, et que j’aurais pu l’investir également dans les titres dans lesquels j’ai investi après ces ventes, le résultat est implacable.

Evidemment tout cela est empirique et sur un nombre faible d’échantillons, et sur une durée courte (2 ans). Mais est ce vraiment si éloigné que ça de la réalité de chacun?

Au final le manque à gagner est de quasi 25% par rapport à la plus value actuelle de mon portefeuille..

Moralité, moins on y touche, mieux on se porte..

Bonne fin de we

Hors ligne Hors ligne

 

#64 05/04/2021 11h13

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   531  

Selden a écrit :

Moralité, moins on y touche, mieux on se porte..

Je ne cesse de le répéter (dans le vide) lol

Hors ligne Hors ligne

 

#65 05/04/2021 11h21

Membre (2020)
Réputation :   57  

Ne devrait on pas placarder ce sage conseil et ce rappel sur l’écran de notre ordinateur, de manière à y réfléchir à deux fois chaque fois que cliquer sur le bouton « vendre » nous titille…

Hors ligne Hors ligne

 

#66 05/04/2021 11h47

Membre (2019)
Réputation :   96  

Même si on le sait, rien ne vaut une évaluation quantitative pour ré-appuyer là où ça fait mal smile.

J’hésite en effet à imprimer ce tableau et m’en servir de tapis de souris ^^.

Hors ligne Hors ligne

 

#67 06/04/2021 17h29

Membre (2020)
Réputation :   76  

J’apprécie le topo sur les méfaits de vendre trop tôt. C’est en fait un éternel problème.
Et j’ajouterai aussi le cas du titre qu’on achète, et 1 an plus tard on constate qu’il n’a pas bougé et affiche une performance de zéro. Alors on vend en espérant réinvestir dans un titre plus performant et c’est là que le titre vendu se réveille soudain et monde en flèche smile

Dans le cadre d’une stratégie de très long terme (donc a priori buy&hold) je pense qu’il ne faut pas trop regarder l’évolution des cours ou une soi-disante valeur intrinsèque (qui est elle-même rien d’autre qu’une extrapolation de chiffres plus ou moins exacts).

Sur le LT, il faut à mon avis se poser les questions suivantes:
- le secteur est-il porteur et orienté vers l’avenir ?
- l’entreprise est-elle solide (marges, bilan…) ?
- l’entreprise est-elle bien positionnée ou y-a-t-il un risque de voir des concurrents prendre la main?

Si l’on répond oui aux 3 questions, on peut garder un titre à l’infini et cela tant que les 3 critères ne changent pas.

Toutefois cela demande des nerfs d’aciers (comme Monsieur Warren Buffet semble les avoir). Il est fréquent qu’un titre monte disons de +50%, puis consolide de -20% sur 6 mois avant une nouvelle jambe de hausse. Pas facile de résister à vendre quand le momentum change soudainement.

Hors ligne Hors ligne

 

#68 06/04/2021 19h43

Membre (2019)
Réputation :   96  

Bonsoir Ankh,

Je pense qu’il ne faut pas trop regarder l’évolution des cours ou une soi-disante valeur intrinsèque

Je vous rejoins; cette évaluation que je suis amené à faire a pour but uniquement de déterminer un ordre de grandeur. Je ne peux encore me résoudre à "surpayer" une entreprise sous prétexte qu’elle opère sur un secteur dit d’avenir type énergies vertes par ex/

Mais je pense qu’il est tout aussi difficile d’avoir un comportement pertinent en réponse aux questions suivantes

Sur le LT, il faut à mon avis se poser les questions suivantes:
- le secteur est-il porteur et orienté vers l’avenir ?
- l’entreprise est-elle solide (marges, bilan…) ?
- l’entreprise est-elle bien positionnée ou y-a-t-il un risque de voir des concurrents prendre la main?

Si un secteur est d’avenir, il est illusoire de penser qu’on sera le seul à l’avoir vu, idem pour une entreprise solide ou bien positionnée. Les belles entreprises ne font pas forcément les meilleurs investissements mais peut être qu’en moyenne elles permettent d’assurer un total return sur la durée qui est plus que convenable.

Un peu comme celui que vous affichez depuis presque 30 ans. C’est un euphémisme vous concernant car je serai bien content d’en être au même stade que vous en 2050 smile.

En tout cas les gesticulations quotidiennes ou même mensuelles sont comme vous le dites un tueur de performance en puissance pour l’investisseur individuel n’étant pas dans une optique de day trading.

Hormis quelques ventes sur mon CTO de valeurs européennes pour les réinvestir en PEA, je n’envisage désormais plus de ventes et pense adopter une attitude à la Scipion consistant à acheter une ligne et à la garder au chaud dans le portefeuille….quitte à en avoir des centaines à terme

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #69 23/04/2021 16h01

Membre (2019)
Réputation :   96  

Réflexion autour de la poche ETFs


A l’instar de certains contributeurs ici, je procède également en ce mois d’avril à une revue du portefeuille et particulièrement à la poche dédiée aux ETFs.

Je vous présente ci après mes réflexions. Peut être bénéficieront elles aussi à certains lecteurs. Aussi sentez vous libre de me faire un retour « critique » sur ces approches. smile

Je retiens 3 pistes que je nommerai:
     -    Actuelle rationalisée
     -    Alternative 1
     -    Alternative 2

Toutes les données qui suivent sont issues du site Quantalys

Actuelle rationalisée


Mon portefeuille actuel est composé de 9 lignes ce que je trouve très peu lazy et compliqué à renforcer y compris sur une base annuelle.

La première approche consiste à simplifier le tout en vendant sur mon PEA les ETFs ci après pour les réinvestir dans le Lyxor PEA MSCI World:
     -    Le BNP Paribas Easy - MSCI EMU ex CW
     -    Le Lyxor Stoxx Europe 600 Technology
     -    Le BNP Paribas Easy S&P 500

La composition du portefeuille deviendrait :



On réduit donc le portefeuille à 6 lignes avec la répartition indiquée.

Les frais moyens de cette solution s’élèvent à 0.30%.

Les performances backtestées sur 10 ans indiquent une perf annualisé de plus de 11.13%:



L’analyse par répartition (géographique, sectorielle, size) donne une part belle, un peu trop peut être aux émergents au détriment de l’Europe :



On constate un déficit en Small cap (~2%). Je peux palier ce problème en réorientant la sélection de mes titres vifs sur cette tranche là mais je préférerais que mes ETFs couvrent à eux seuls l’intégralité du marché.

Enfin et cela vaut ce que ça vaut mais Quantalys donne une projection de rendement sur la base des rendements passés avec un intervalle de confiance à 90%:



Alternative 1


L’Alternative 1 vise à corriger le problème de l’allocation en Small cap.

Je vends toujours les ETFs sus cités en PEA et à la place, j’investis suivant les répartitions ci-dessous dans 3 nouveaux ETFs Small Cap:
     -    L’IShares EMU Small Cap (~ 450 valeurs)
     -    Le SPDR Europe Small cap (~960 valeurs) pour couvrir la partie non EMU
     -    L’iShares USA Small Cap (~ 1800 valeurs).



C’est mieux mais on est toujours à 9 lignes ce qui complique les renforcements.

Les frais moyens s’élèvent à 0.31%

Les performances backtestées sur 10 ans indiquent une perf annualisée de 11.37%



L’analyse par répartition (géographique, sectorielle, size) permet de faire remonter la partie Europe au détriment des USA dont la part descend à moins de 50% ce qui est bien dessous du poids des US dans la capitalisation boursière mondiale.
Les Small Cap retrouvent un poids plus représentatif à hauteur de 15%



Enfin et cela vaut ce que ca vaut mais Quantalys annonce:



Alternative 2


L’Alternative 2 vise à corriger à priori les problèmes des 2 solutions présentées initialement.

Il implique la vente de 5 ETFs. Les 3 précédemment cités ainsi que le iShares Core MSCI World et le Amundi MSCI EM Asia.

Le produit de la vente est réinvesti dans 2 nouveaux ETFs :
     -    Le Vanguard FTSE All World (~3550 lignes)
     -    Le iShares World Small Cap (~3340 lignes)

Les 2 ETFs cités sont à réplication physique.

Pour le 1er , il permet d’investir simultanément dans l’ensemble des pays développés que l’on trouve dans un World Classique mais également dans les pays émergents, le tout en une seule ligne avec 0.22% de frais..

Le iShares World Small Cap a aussi cette particularité d’investir dans les Small Cap Asiatiques développées et émergentes (~20% des lignes) contrairement à ma solution de l’Alternative 1.

Les frais sont également contenus puisqu’on parle de 0.35%/an.

Autre avantage, on revient ainsi à 6 lignes. Le renforcement est facilité avec la sensation d’investir sur l’intégralité du marché et ce sans arbitrage subjectif vers telle ou telle zone géographique.

Les frais moyens s’élèvent à 0.31%

Les performances backtestées sur 10 ans indiquent une perf annualisée de 10.58%.

La différence avec les 2 autres répartitions présentées s’explique pour moi par la surperformance des actions américaines ces 10 dernières années. Est ce que cela va durer pour les 30 prochaines?



L’analyse par répartition (géographique, sectorielle, size) me semble plus représentative des capitalisations boursières mondiales avec un poids des US à 60% mais une moindre allocation en technologique (< 20%).



Enfin et cela vaut ce que ca vaut mais Quantalys annonce:



Conclusion:


A la vue de ces cas, j’écarterais la solution rationalisée. Ce qui nous laisse l’alternative 1 et l’alternative 2.

L’espérance de gain semble bien moindre pour l’alternative 2. les performances backtestées en tout cas montrent une sous performance par rapport à  l’alternative 1 de 0.79 points/an ce qui est énorme mais on colle un peu plus au marché.

Sachant que l’on ne sait pas à l’avance quelle zone performera le mieux, que j’ai un horizon de 30 ans et que comme le montrait un graphique de Fructif, sur très longue période, les émergents ont surperformé (avec une volatilité bien plus grande bien sûr), j’ai encore quelques hésitations.

Et vous que feriez vous ?

Bien à vous,

Dernière modification par Selden (23/04/2021 16h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 24/04/2021 09h29

Membre (2019)
Réputation :   96  

La nuit portant conseil, et suivant l’adage "pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple", une nouvelle alternative m’est apparue et c’est à priori elle je retiendrai.

Alternative 3


Vente des 5 lignes suivantes:

     -    Le BNP Paribas Easy - MSCI EMU ex CW
     -    Le BNP Paribas Easy S&P 500

Ces 2 là sont redondants avec un World. Le seul avantage résident dans les frais mais au détriment de la diversification aisatique.

     -    Le Amundi MSCI EM Asia
     -    Le Lyxor Stoxx Europe 600 Technology

Symptomatique de mes biais géographique et sectoriel. La relecture salutaire des posts de Fructif de 2014-2015, me donne à comprendre qu’il ne faut pas faire de "pari" sur une zone ou un secteur quand on est long terme.

     -    iShares Edge MSCI World Quality Factor

Un facteur qui tend à surperformer, mais ma sélection de titres vifs s’opère déjà quantitativement suivant les critères de l’indice que cet ETF suit.

Coté achat, une seule ligne pour toujours couvrir les small cap mondiales:

     -    Le iShares World Small Cap (~3340 lignes)

On aurait donc la composition suivante:



On réduit donc le portefeuille à 5 lignes avec la répartition indiquée.

Les frais moyens de cette solution s’élèvent à 0.31%.

Les performances backtestées sur 10 ans indiquent une perf annualisé de plus de 11.02%:



L’analyse par répartition (géographique, sectorielle, size):



Conclusion


Il n’y a donc que 5 lignes à renforcer, une décomposition géographique, sectorielle, size conforme à la capitalisation boursière mondiale et une performance similaires aux autres solutions présentées.

Y’a plus qu’à..et s’y tenir malgré les sirènes des ETFs thématiques.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#71 24/04/2021 10h56

Membre (2020)
Réputation :   76  

Sur le fond, rien à redire à votre démarche. Il me semble toutefois, que le diagramme du dernier post ne corresponde pas aux titres indiqués dans le texte.

Enfin, plus haut vous dites que vous souhaitez répliquer le monde entier. Il y a donc quelques lacunes:
- L’ETF EMU (European Market Union) fait par exemple l’impasse sur le Royaume Uni et quelques autres pays européens

- L’ETF Emerging Asia fait l’impasse sur le Japon par exemple

Ce n’est peut-être pas dramatique si vous ne croyez pas à ces régions, mais il faut le garder à l’esprit. Bien-sûr dans le World Quality Factor, ces pays peuvent très bien être représentés.

Hors ligne Hors ligne

 

#72 24/04/2021 12h27

Membre (2019)
Réputation :   96  

Bonjour Ankh,

Je vous rejoins sur ces points et c’est d’ailleurs l’essence même de ma démarche.

Les alternatives 1, 2 (post d’hier) et 3 (post de ce matin) visent à remettre l’église au centre du village si je puis dire, à savoir arrêter les biais sectoriels, géographiques et capitalisation

En partant sur l’Alternative 3 qui a mes faveurs,
     -    Je suis exposé aux Smalls (EMU, non EMU, US, Asie) à hauteur de 12%
     -    Je suis exposé au Japon à hauteur de 6.6%

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #73 01/05/2021 15h29

Membre (2019)
Réputation :   96  

BILAN DU PORTEFEUILLE 30/04/2021 (AGE DU PORTEFEUILLE = 28 mois)


1ere PARTIE


Devant l’optimisme sans limite du marché, je suis de plus en plus attentif et vigilant à ne pas sombrer dans l’effet FOMO.

J’ai la sensation assez mal-aisante que toutes les potentielles bonnes nouvelles sont pricées, que les très bonnes publications (certaines sans contestation comme les GAFAM mais quid de certaines autres et de l’effet de base ?) occultent le mur de faillite de sociétés non cotées, de petits commerçants, d’enseignes dont on ne connait pas vraiment les effets sur l’économie à moyen terme.

On se rassure en donnant les chiffres des faillites inférieurs ce 1er trimestre à celui un an plus tôt mais est ce que cela reflète réellement ce qui se passera d’ici quelques mois?

N’étant pas micro-économiste et encore moins macro, je poursuis ma sélection quantitative QARP couplée à mes lectures et ce que mes connaissances me permettent de comprendre.


Ce qui conduit à une sélection de titres dans des secteurs assez variés.

Aucun tropisme donc si ce n’est celui de ce que je définis très subjectivement comme « la qualité à prix raisonnable».

A ce propos, et après avoir screené l’intégralité de la cote occidentale, mes scripts python s’attaquent en temps masqué au Japon. Nombre d’entreprises ont des états financiers assez incroyables. On pourra me rétorquer que la culture des entreprises nippones tend à accumuler le cash et à moins l’utiliser à bon escient (investissements relutifs, retour à l’actionnaire etc..) mais tout de même.

ACHAT

Ferronordic Machine: (Suède, Vente & Distribution de matériel de construction)
Amundi: (France, Gérant d’actif)
Alfen: (Pays-Bas, chargeurs EV & stockage énergie & solutions smart grid)
Ordina: (Pays-Bas, Services informatiques)
Scanfil: (Finlande, fournisseur de systèmes pour l’industrie électronique)
Louisiana Pacific: (USA, fabricant de matériaux de construction)
Crocs: (USA, Footwear)
Turtle Beach: (USA, Casques de gaming)

RENFORCEMENT

Piscines Desjoyaux, Aubay, Infotel

ALLEGEMENT

Aucun

VENTE

SMTPC: Vente totale au début du mois suite à l’annonce d’un projet d’OPA de la part de Vinci et EIffage. Je préfère sortir à bon compte. Le dividende qui était généreux risque d’être fortement réduit si l’OPA réussit et je ne vois pas de catalyseurs moyen terme avec la L2 fonctionnelle depuis 4 ans et qui grève les rentrées de cash.

ETFs:

Renforcement de Lyxor PEA MSCI World , iShares Core MSCI World, Xtrackers MSCI Wd Momentum

Le mois prochain verra la vente de la ligne Amundi MSCI EM Asia et l’achat de l’iShares World Small cap.

D’aucuns diraient qu’il faut éviter l’Amérique du sud dans les émergents au profit de l’Asie i.e garder l’ETF EM Asia au profit de l’EM.

Comme évoqué dans mes posts précédents, au-delà des difficultés actuelles du Brésil et de l’Inde, et bien que l’Amérique du sud n’ait pas démontré une grande stabilité au cours des dernières années, je ne souhaite pas faire de paris. J’investis pour 30 ans et non pour 5.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global

Pour ce reporting, je tente le sunburst de l’ami PierreQuiRoule smile

Géographique:



Sectoriel



---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à +9.9% pour une valeur de la part à 131.25 en progression de 2.92% par rapport au mois précédent.

Une sous performance qui s’accroit depuis le début de l’année mais c’est plus une illustration qu’un vrai problème pour moi.



---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

Désormais cette table comprend également les ETFs. Je le trouve encore un peu faiblard sur la partie bas-gauche et mon ETF Small cap devrait permettre un ré-équilibrage.



Bien à vous

Dernière modification par Selden (01/05/2021 15h32)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+2]    #74 01/05/2021 19h40

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Je l’ai écrit ailleurs, mais pour le Japon, compte tenu de la problématique des tailles de lot et d’accès à l’information financière en anglais pour les mid-small caps où se trouve l’alpha, je préfère faire confiance à des gérants actifs.
Ont donc ma faveur :
- Shin Nippon de Baillie Gifford (listed trust)
- Comgest Growth Japan
- JPM Japan Equity
- GAM Star Japan Leaders

C’est sûr que les ratios n’ont rien à voir avec les US ou même l’Europe à l’heure actuelle

Hors ligne Hors ligne

 

#75 01/05/2021 20h46

Membre (2019)
Réputation :   96  

Oui tout à fait et d’ailleurs j’avais pris à l’époque du Comgest Growth Japan en AV suite à votre post.

Là pour l’instant je ne fais que "regarder".

Les frais sont assez élevés relativement à ce que je peux mettre et les achats par lots ne sont pas commodes donc les fonds peuvent être une bonne alternative dans ce cas précis. Ma réflexion est identique pour la Suisse pour d’autres raisons (prix unitaire, fiscalité des dividendes)

Ce que je compte faire "à temps perdu" est de comparer ce que me sort mon screener avec les positions des fonds et recouper tout ça (performance, frais, difficultés à acheter) pour voir si finalement je peux attendre quelque chose d’une sélection personnelle de titres vifs.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de selden"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur