Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+3]    #26 27/11/2020 18h05

Membre (2019)
Réputation :   99  

BILAN DU PORTEFEUILLE 27/11/2020 (8IÈME MOIS DE REPORTING DE MON PORTEFEUILLE CRÉÉ FIN MARS 2019)


1er PARTIE


Un mois de novembre somme toute assez surprenant. Alors que le mois d’octobre se terminait sur une chute des indices de 5 à 10% , que l’élection américaine pointait le bout de son nez la semaine suivante et que les annonces de reconfinement partiel devenaient de plus en plus probables , il était hardi d’envisager une telle hausse en ligne droite des marchés.

Tant mieux pour la satisfaction personnelle de voir son portefeuille reverdir mais pour l’investisseur de long terme cela ne reste qu’un épisode dans la vie mouvementée qu’il aura à affronter.

Les raisons d’être optimistes ne manquent pas, entre l’espoir d’un vaccin produit en masse rapidement, des Etats et banques centrales toujours plus au soutien d’une économie vacillante, des relations diplomatiques « assainies » qui se profilent avec les USA.

Mais selon moi la prudence reste de mise. Les raisons de cette prudence ont été débattues en long et en large sur ce forum (faillite d’entreprises, chômage, précarité,  épuisement du personnel hospitalier, vagues successives, consentement au vaccin, regain de tensions internationales etc..)

Il ne s’agit bien évidemment pas de rester planté en attendant un krach qui n’arrivera peut être pas mais plutôt de distiller ses cartouches avec lucidité en suivant son plan d’investissement à la lettre.

Plus que jamais je crois qu’il faut garder la tête froide, suivre son process en faisant abstraction du brouhaha, ne céder ni à l’euphorie ni à la crainte et paradoxalement moins lire les avis des uns et des autres pour se concentrer sur sa logique d’investissement. (Ndla : on remarquera le nombre de mises à jour impressionnantes de portefeuilles en cours de mois sur ce forum suite à la très forte hausse).

Mes achats décrits ci-dessous reflètent cette approche systématique. Je prends une louche des titres qui m’intéressent avant de renforcer. Un peu à la manière du très estimé Scipion tout en ayant conscience que ma louche ressemble plus à une cuillère à café smile.

---------------------------------------------------------------------------------

ACHAT

Technologie

SAP: Une belle claque pour ce qui reste une belle société tech européenne. La sanction est peut être justifiée mais 30% me paraissent excessifs. Le management a été très transparent et même si ils ont pris du retard dans la prise du virage cloud, l’entreprise a suffisamment de ressources pour le rattraper. J’ai attendu que le cours se stabilise pour y rentrer aux alentours de 98€.

Jack Henry Associates: Elle figure parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions technologiques et de services de traitement des transactions à destination, essentiellement, du secteur des services financiers. Ses activités principales se font dans les domaines du développement de solutions et de services de traitement des paiements, de la gestion de plates-formes technologiques de traitement des informations, de vente de logiciels et prestations de services. Dans chacune de ces branches le CA a progressé de plus de 9%.

MKS Instruments: C’est un fournisseur mondial (plus de 60ans d’existence) d’instruments dont le cœur de métier s’articule autour de 3 segments :
-    Vacuum & Analysis qui propose des solutions de contrôle de la pression et du vide ; des solutions de livraison de matériaux comprenant des technologies ainsi que des sous-systèmes intégrés de mesure et de contrôle de la pression; des réseaux d’adaptation de radiofréquence et des produits de métrologie utilisés pour fournir de l’énergie aux processus de gravure, de décapage et de dépôt; des produits de plasma et de gaz réactifs.
-    Light & Motion  qui propose des lasers et des systèmes à base de laser, tels que des amplificateurs et des lasers; des produits photoniques comprenant des composants optiques, des ensembles de lentilles et des solutions d’isolation des vibrations/
-    Equipment & Solutions  propose des systèmes laser pour la fabrication de circuits imprimés (PCB)

MKS dessert les marchés des semi-conducteurs, des technologies industrielles, de la santé, de la recherche et de la défense.

Ciena: C’est une société qui fournit une gamme d’équipements, de logiciels et de services (transport, commutation, VOIP) à des opérateurs réseaux.

Santé

Petmed Express: C’est une pharmacie pour animaux de compagnie qui commercialise des médicaments ainsi que d’autres produits de santé pour chiens et chats, directement auprès des consommateurs. Elle vend également de la nourriture, des lits, des caisses etc… Je pense que c’est un secteur qui a de l’avenir dans un monde où on prendra peut être plus soin de nos fidèles compagnons que de nos semblables. Cela ne sera néanmoins pas une grosse position.

Medpace Holding: C’est un organisme de recherche clinique sous contrat (CRO) qui offre classiquement des services de développement de médicaments et d’instruments médicaux fondés sur la recherche clinique tout en s’associant à des sociétés pharmaceutiques, biotechnologiques et de dispositifs médicaux dans le développement et l’exécution d’essais cliniques.

ICON PLC: Là aussi un CRO mais coté européen. Ses services comprennent la gestion des essais cliniques, les activités biométriques, la consultation, l’imagerie, la dotation en personnel contractuel, l’informatique et les services de laboratoire.

Simulation Plus: Dans le même thème que Veeva et donc très chère. Elle développe des logiciels de chimie/pharmacie utilisés par diverses entreprises pharmaceutiques, biotechnologiques, agrochimiques et alimentaires, ainsi que par des organismes de réglementation pour la conduite de recherches industrielles. Une croissance extrêmement forte sur tous les continents mais comme toutes les sociétés avec un PE élevé, le moindre faux pas et la sanction ne se fait pas attendre. -20% depuis la dernière publication. J’en ai profité pour rentrer sur la valeur.

Chemed Corp: Elle offre des services de soins palliatifs à ses patients par l’entremise d’un réseau de médecins, d’infirmières, d’aides à domicile, de travailleurs sociaux, de membres du clergé et de bénévoles. Elle propose également des services de plomberie, de nettoyage des canalisations, de restauration de l’eau et d’autres services connexes aux clients résidentiels et commerciaux.

Industrie

Booz Allen Hamilton: Société de portefeuille qui fournit des services de conseil en gestion et en technologie, en analyse, en ingénierie, en numérique, en opérations de mission et en cyber-solutions aux gouvernements, aux entreprises et aux organisations à but non lucratif aux États-Unis et dans le monde.

CSW Industrials: La Société exerce ses activités dans les  domaines des produits industriels  (fourniture de produits mécaniques spécialisés, de produits de protection contre l’incendie et la fumée, de produits de construction architecturaux et d’équipement d’entreposage, de filtration) et chimie de spécialité  (fourniture de consommables qui confèrent ou améliorent des propriétés telles que le pouvoir lubrifiant, les propriétés antigrippantes, la friction, l’étanchéité et le contrôle thermique). Une Mid-cap dans un secteur qui ne fait pas rêver mais avec de bons fondamentaux.

Tractor Supply: C’est le plus grand détaillant pour éleveurs et agriculteurs des Etats-Unis. Il fournit des produits destinés aux chevaux, au bétail et aux animaux domestiques, des matériels (outils, tracteurs et remorques), des produits pour pelouses et jardins, des équipements motorisés, des vêtements et chaussures de travail, des produits d’entretien agricole.

Consommation de base :

Dollar General Corp: Elle est spécialisée dans la distribution à prix réduits de produits de grande consommation. L’intégralité du CA est réalisée aux US au travers de plus de 15000 magasins.

Ollie’s Bargain: C’est un détaillant de marchandises de marque. La société offre à ses clients une sélection de produits de marque, notamment des aliments, des articles ménagers, des livres et de la papeterie, des lits et des salles de bains, des revêtements de sol, des produits électroniques et des jouets etc etc..Le positionnement pourrait être comparé à Costco même si OLLI n’est présente qu’aux US. Cependant je la trouve bien moins chère et moins hype que Costco.

Clorox: Elle figure parmi les leaders mondiaux de la fabrication et de la commercialisation de produits de grande consommation, majoritairement des produits d’entretien ménagers et à usage domestiques. Grosses marges, croissance régulière.

Helen of Troy: C’est un concepteur, un développeur, un importateur, et un distributeur mondial d’un portefeuille de produits de consommation de marque regroupés en 3 secteurs : articles ménagers, Santé et maison, Beauté.

Consommation cyclique:

Home Depot: Est-Il besoin de présenter le n° 1 mondial de la distribution de détail de produits de rénovation résidentielle. Implanté uniquement en Amérique du nord, elle devrait profiter de la tendance lié à l’amélioration des intérieurs.

Alibaba: Le Amazon chinois. La société s’est faite sanctionner ces derniers temps après que Jack Ma soit rentré dans le collimateur du PCC. Pour certains c’est un signal de vente. J’ai décidé d’être contrariant et de profiter d’un point d’entrée à 260$.

Pulte Group: Elle figure parmi les leaders américains (3ième place) de la construction et de la commercialisation de maisons individuelles . Elle vient en remplacement de Persimmon vendue en raison des incertitudes économiques au UK. Elle est légèrement plus abordable que Dr Horton très (trop ?) populaire.

UFP technologies: Une small cap engagée dans la transformation de mousses, de plastiques, de composites et de fibres naturelles pour fournir à ses clients diverses solutions dont des garnitures intérieures d’automobiles, des composants d’appareils médicaux, des composants jetables pour le soin des plaies, des composants d’uniformes et d’équipement militaires, des filtres à air, des isolants haute température, des produits de beauté etc..

Malibu Boats: Elle conçoit, fabrique et distribue des bateaux de sport surtout aux US mais aussi dans l’hémisphère sud avec l’Af Sud et l’Australie–NZ. Une entreprise cyclique mais un pari sur l’augmentation du nombre de nouveaux riches « m’as-tu vu » prêts à frimer aussi bien en hiver qu’en été.

Finance:

Euronext: Elle gère des places boursières en Europe continentale, en Irlande et en Norvège. Sanctionnée après le rachat de la bourse de Milan à LES et une potentielle augmentation de capital pour financer cet achat. Là aussi je me suis montré contrariant et j’ai profité d’un point d’entrée à 15% des plus hauts récents.

ETFs:

Comme précisé dans mon post précédent, je bascule progressivement mon portefeuille vers une gestion indicielle simpliste à base de Monde, Emergents, World Momentum, World Quality. Pour le moment je laisse de coté le factoriel sur la partie Europe.

Le but est d’être le plus lazy possible sur cette poche. Si c’est pour essayer de surpondérer tel ou tel secteur ou telle et telle zone, je considère qu’on est dans la gestion active de la gestion passive avec tous les inconvénients psychologiques qui l’accompagnent.

Ce mois-ci donc :
•    iShares Core MSCI World (EUNL)
•    Lyxor PEA Monde (EWLD)
•    AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS (PAEEM)
•    Xtrackers MSCI Wd Momentum (XDEM)
•    iShares Edge MSCI World Quality Factor UCITS ETF (IS3Q)

RENFORCEMENT

J’ai profité de respirations/sanctions sur ces titres pour renforcer.

Cisco, Epam Systems, Take Two Interactive, Fortinet , Electronic Arts , Hormel Foods

ALLEGEMENT

Non par perte de confiance en ces sociétés là mais pour ajuster leur pondération en montant investi dans le portefeuille.

Vinci, Axa , Total , Thales

VENTE

Vente totale de American Eagle Outfitter en très légère PV. Cette fois j’ai pu profiter à plein de la hausse quasi aveugle du début du mois (quasi +20%). Même si ca reste une belle société, le retail vestimentaire va souffrir selon moi pendant encore de longs mois.
Après ma vente le cours a chuté de 10% avant de reprendre….20%..Bis repetita de Persimmon. Que de bons timing smile..

Cependant, je suis plutôt satisfait de ne pas m’être montré cupide pour gagner quelques centimes de plus.. Rétrospectivement qu’est ce que j’ai pu rater comme achat/vente pour des broutilles.

Cela fait donc un sacré paquet de valeurs achetées. Mais comme déjà souligné par Tanuky, « je préfère prendre plusieurs valeurs pour privilégier la diversification plutôt que de passer du temps à choisir LA bonne valeur du secteur dont je ne suis absolument pas sûr du meilleur résultat »

To be continued

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #27 27/11/2020 18h55

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Bonjour Selden,

Pour la partie vétérinaire, il y a aussi les deux belles et classiques Zoetis et Idexx sur la partie médicamenteuse.

Et plus centrée sur les animaux de compagnie, il y a la nouvelle scandinave Musti Oyj qui peut vous intéresser.


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#28 27/11/2020 19h03

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonsoir Liberty84,

En effet j’ai Zoetis et Idexx dans mon screener et vous avez raison ce sont deux très très belles sociétés. Pour l’instant elles ne rentrent pas dans ma liste d’achat suivant les critères que je me suis fixés.

Je ne connaissais pas Musti Oyj, je vais la regarder de ce pas smile

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+2]    #29 27/11/2020 19h32

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Je vais compléter la partie animaux avec en Europe 4 incontournables :
- Zooplus (Xetra), distributeur en ligne. Taux de fidélité des clients à 97%, imprenable par Amazon (à mon sens). Rentable, contrairement à Chewy
- Pets at Home (LSE), retailer plus traditionnel qui, après un peu de mal, a bien pris le virage du numérique et phygital, et investit dans ses propres cabinets de vétérinaires/soins/toilettage
- Les français Virbac et Vétoquinol

Peut-être dérangeant éthiquement, vous avez Genus Plc (Londres), spécialiste des "souches" hybrides pour animaux d’élevage, qui affiche une solide croissance rentable.

Aux US :
- Chewy, donc. Très forte croissance, mais cash burn toujours important, ils prévoient un EBITDA à l’équilibre pour l’an prochain. A voir, mais ça vaut déjà $28B, soit 280 l’EBITDA projeté en 2022…
- Trupanion, assurance santé online pour animaux domestiques. Après avoir été longtemps boudée post-IPO (pour moi à raison car il y a 0 barrière à l’entrée et si c’était un business avec tellement de potentiel les assureurs historiques seraient déjà sur les rangs), le cours a explosé cette année depuis le mois de mai, avec pourtant rien de franchement nouveau sous le soleil. Dossier casse-gueule, mais je le mentionne
- Covetrus, spin-off de Henry Schein. Progiciels de gestion de cabinets vétérinaires
- Freshpet, nourriture saine pour animaux. Une des valeurs favorites de Scipion. J’avais revendu après un beau parcours aux résultats 2020 car je les trouvais assez moyens avec une croissance qui ralentissait et risquait de ne plus justifier ses multiples. Le covid a rebattu les cartes, la croissance accélère de nouveau je suis re-rentré fin octobre à un moment de faiblesse du cours.
- Elanco, médecine et nutrition, plus orientée animaux d’élevage

Pour compléter Pulte (que je viens aussi de rentrer, les grands esprits se rencontrent) et éviter un risque idiosyncratique (la promotion immobilière reste casse-gueule, même pour un gros) vous avez par ordre décroissant d’intérêt:
- LGI Homes
- Meritage Homes
- DR Horton même si vous n’en voulez pas smile
- Century communities
- Et le leader, Lennar, qui est pourtant celui qui me semble présenter le moins de potentiel au vu de son backlog (et que je n’ai pas, donc)

Autour de la construction et pour compléter un "home sweet home" initié avec Tractor Supply et Home Depot, vous avez :
- Pool Corp, construction et entretien de piscines. Comme le français Desjoyaux et l’espagnol Fluidra, en plus d’être une société solide, elle profite cette année du contexte Covid
- Installed building products,
- Simspon manufacturing
- Watsco, chaudières
- Fortune brands, meubles de cuisine et salle de bain
- Masco, plomberie
- The Scotts Miracle-gro Company, pelouses et hydroponie
- Trex, terrasses et vérandas, ma préférée de la sélection, un formidable historique de création de valeur actionnariale (x7 en 5 ans, 1000€ investis dessus en 2016 vous auraient rapporté plus que sur Apple, Google ou Amazon)

J’avais Ciena en watchlist, mais moyennement convaincu, les trimestriels début septembre ont douché tout le monde et m’ont plutôt conforté dans mon analyse de value trap. Je lui ai du coup préféré Luna Innovations (aussi présente chez Scipion), après des trimestriels retentissants début novembre

Pour compléter MKS (que je vais regarder), vous pouvez regarder en Europe VAT Group, LPKF Laser (présente chez Scipion et de longue date chez le fonds Prévoir) et PVA Tepla (que j’ai préférée à LKPF en ce début de mois car la faiblesse du carnet de commande de LPKF m’a laissé de marbre)

Pour panacher UFP, vous avez Albany International, que j’ai possédée et cédée en début d’année, les soucis du 737 Max l’affectant particulièrement. Elle a retrouvé des couleurs en ce mois de novembre, entre euphorie aéronautique vaccinale et re-homologation du 737 max

Je me permets de vous corriger sur Ollie’s bargain : le concept (et les magasins) n’ont vraiment rien à voir avec Costco smile. Les concurrents de Costco (et les seuls à avoir le même concept) sont Sam’s club (Walmart) et BJ’s. La raison pour laquelle Costco est bien plus valorisée que Ollie’s (ce qui ne fait pas de Ollie’s une mauvaise société) c’est parce que Costco est une véritable machine de guerre et machine à cash, qui croît chaque année à 2 chiffres, y compris aux US, et qui vient seulement d’arriver en Chine (premier entrepôt en 2019) et qui y a un boulevard (le concept fonctionne bien, Sam’s y est implanté depuis plus longtemps avec un certain succès, et Costco est déjà une des premières chaînes de retail à Taiwan)
Ce qui se rapproche le plus d’Ollies, c’est Ross Stores, et, pour la partie alimentaire, Grocery Outlet Holding

Enfin, vous pouvez compléter Dollar General avec le canadien (québécois) Dollarama

Dernière modification par corran (28/11/2020 10h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 27/11/2020 20h24

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonsoir Corran,

Tout d’abord merci pour ce retour très complet.

Sur la partie "Animaux", je vais regarder ces sociétés d’un peu plus près. Je dois avouer qu’il y en a quelques unes que je ne connais pas

Trex, terrasses et vérandas, ma préférée de la sélection, un formidable historique de création de valeur actionnariale (x7 en 5 ans, 1000€ investis dessus en 2016 vous auraient rapporté plus que sur Apple, Google ou Amazon)

Je vous rejoins sur le constat, cependant et à moins que je me sois trompé, le CFO est à peine positif cette année et les CAPEX ont pas mal augmenté. C’est peut être conjoncturel mais j’ai préféré d’autres titres avant d’y voir plus clair.

- Pool Corp, construction et entretien de piscines. Comme le français Desjoyaux et l’espagnol Fluidra, en plus d’être une société solide, elle profite cette année du contexte Covid & - Simspon manufacturing

L’unique raison pour laquelle je ne les ai pas encore achetées est mon critère de FCF yield qui n’est pas respecté. Sans cela en effet je n’ai rien à leur reprocher smile

Watsco est la prochaine normalement sur ma shopping list.

Je ne connaissais pas The Scotts Miracle-gro Company.

J’avais Ciena en watchlist, mais moyennement convaincu, les semestriels début septembre ont douché tout le monde et m’ont plutôt conforté dans mon analyse de value trap. Je lui ai du coup préféré Luna Innovations (aussi présente chez Scipion), après des trimestriels retentissants début novembre

Je vous remercie pour la mise en garde et vais peut être mieux faire mes devoirs.
A 1ere vue, j’ai constaté un CA en augmentation de 8%/an depuis 5 ans, une marge brute supérieure à 40%, une Marge opé, un ROIC et un ROCE > 10%.

De plus la dette me parait contenue et le cours de bourse est sur un trend positif depuis 5 ans.

La croissance estimée par les analystes sur les 3 prochaines années semble suivre la même pente.

Aussi je suis intéressé par les motifs d’inquiétude que vous avez relevés.

Costco est une véritable machine de guerre et machine à cash, qui croît chaque année à 2 chiffres

Pour avoir un Costco qui s’est installé il y a peu d’années dans ma région, c’est effectivement un magasin qui ne désemplit pas. J’avais à l’époque ,vu le succès que je percevais, voulu rentrer sur la valeur…à 180$ de mémoire, mais l’avais trouvée trop chère..Avec le recul que d’erreurs de jugement commises smile..et dire que ce n’est sans doute pas fini ^^.

Petit aparté: si tous ceux qui s’y rendaient faisaient leurs devoirs ils constateraient que les prix ne sont pas forcément si intéressants que ça eu égard à ceux pratiqués dans les hypers alentours (sans compter l’adhésion annuelle à 36€)

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #31 27/11/2020 23h03

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Vous ne pouvez pas être aussi exigeant sur le FCF yield sur des boîtes à dominante industrielle que sur des boîtes "asset-light". Il y aura toujours des années où des investissements seront nécessaires qui mangeront le FCF de l’année - cela n’empêche pas ces entreprises de créer de la valeur, j’ai envie de dire bien au contraire : c’est au moment où elles arrêtent d’investir (et donc que leur FCF yield devient très intéressant) qu’elles perdent pied.

Ce qui m’avait alerté chez Ciena :
- Une croissance pas forcément très rentable ($300M de CA en plus entre 2017 et 2018 et un EBIT flat ?)
- Un cours qui a fait du surplace en 2019 quand toute l’industrie électronique explose après la curée de décembre 2018
- Un cours erratique avec des gros à coups à la hausse comme à la baisse, qui signifie que les résultats sont à chaque fois une surprise, et donc que le management ne contrôle pas son business
- Enfin, des multiples qui restent étonnamment bas à moins de 10x l’EBITDA alors qu’en ces temps d’argent gratuit une croissance de 15%/an devrait se payer plutôt 30x

La sanction est tombée au Q3 ; pourtant bien dans la guidance (pour une fois), ils ont beaucoup déçu car les résultats de tout le monde avaient été bien meilleurs que prévus pendant la période équivalente. C’est ce qui avait propulsé son cours à ses hauts de fin août, car on s’attendait à ce qu’il en soit de même pour eux.

Les prochains résultats sont dans 2 semaines, je serai ravi qu’ils me prouvent que j’ai tort smile

Si vous voulez un autre exemple de value trap assez similaire à Ciena, vous avez Netapp, que vous pouvez étudier sur la période 2017-2019 (une croissance plus qu’honorable, une excellente rentabilité, un dividende généreux et en croissance, des ratios très raisonnables - what could go wrong ?).
Je peux en parler, je suis tombé dedans quelques mois smile (heureusement je suis rentré après la deuxième publication horrible de 2019 et en suis sorti par le haut en tout début d’année car je ne le sentais pas)

Sur Costco : l’exemple français (seul magasin à ce jour, et qui le restera très probablement - je les vois quitter la France en 2021) est un très mauvais exemple, justement à cause de la puissance des hypermarchés en France. Normalement, Costco exige d’être au moins 25% moins cher (au kg, au L, à l’unité) que l’équivalent en retail traditionnel au prix normal, en échange d’un volume vendu significativement supérieur (packaging de 30 à 50% supérieur, parfois plus), et de rester moins cher même (toujours ramené à l’unité) quand le produit est en promotion ailleurs
Problème : en HM, les prix des marques nationales sont déjà tellement bas, les conditionnements tellement imposants et les promotions tellement agressives que PERSONNE n’a proposé à Costco d’offre répondant à ses critères, et ont préféré dire "merci mais non merci", malgré des pressions énormes sur les maisons mères ou filiales nord-américaines. Il était hors de question de risquer de se mettre à dos Leclerc (qui aurait de toute manière réclamé la différence de prix pour s’aligner sur Costco) pour 1 magasin. Résultat, Costco s’est retrouvé sans produit phare à proposer, et a dû en rabattre sur les conditions pour avoir quand même autre chose que sa marque Kirkland, et donc son offre n’est pas très différente de ce que l’on peut trouver en HM en période promotionnelle - rien qui donc y justifie une expédition. Ils ont aussi du mal à décoller en Espagne un peu pour les mêmes raisons, mais surtout à cause de Mercadona qui leur a déjà coupé l’herbe sous le pied.

En Amérique du Nord (et dans les autres pays où Costco opère), la situation est très très différente, et le gain est très significatif par rapport au retail traditionnel, même par rapport à Walmart, et, de plus, les consommateurs adorent stocker, ce qui n’est pas trop le cas en France (la taille des logements y joue pour beaucoup).
L’adhésion y est par ailleurs beaucoup plus élevée (autour de $100), et, comme Prime, augmente régulièrement, ce à quoi le consommateur consent, car c’est amorti en 2 visites. Tout le bottom line de Costco provient des adhésions, la marge de Costco (autour de 14% sur tous les produits pour toutes les catégories) sert à couvrir les charges variables et quelques charges fixes. Costco est tellement gros et puissant qu’il se fait même payer par Mastercard pour accepter leurs cartes en échange de l’exclusivité comme moyen de paiement (en plus du cash). Avant, c’était Amex ; quand Amex a perdu Costco, ils l’ont senti passer - pour beaucoup l’unique raison de détenir une Amex c’était de pouvoir payer chez Costco

Dernière modification par corran (27/11/2020 23h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 28/11/2020 11h00

Membre (2019)
Réputation :   99  

2ième PARTIE


La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:



---------------------------------------------------------------------------------

Concernant mon portefeuille d’ETFs, il est, d’après mes premières études sous Quantalys, plutôt performant avec une volatilité contenue. Au passage, si j’avais choisi cette solution à la création de mon portefeuille global, j’aurais eu quelques points de performance supplémentaires. Actuellement il me manque la partie EM Asia que je souhaite surpondérer au sein de ma poche émergents.





La répartition du portefeuille d’ ETFs et son poids dans le portefeuille global:



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global





---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Depuis le début de l’année, le portefeuille est à -3.05%  pour une valeur de la part à 115.85 en retard par rapport à un ETF world de 1.09% et un ETF S&P 500 de 5%





---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

Hors ligne Hors ligne

 

#33 28/11/2020 11h03

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Bonjour Selden,

J’ai vu la heat map aussi chez Scipion, vous la récuperez comment, de même que la carte du monde et la matrice Investment Style?

Edit : j’ai trouvé, c’était dans les customs reports d’IB, qu’à tort je n’avais pas encore complètement exploré.

Dernière modification par Liberty84 (28/11/2020 11h21)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#34 28/11/2020 12h31

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour Liberty,

Tant mieux si vous avez trouvé ce que vous cherchiez smile.

Dans le cas où d’autres personnes n’auraient pas IB et se poseraient les mêmes questions que vous:

1/ La heatmap est construite avec Python en utilisant le module graphique plotly.express

2/ Les graphiques types "carte du monde" sont il me semble accessibles avec la dernière version d’excel. Utilisant encore excel 2007, je me suis tourné vers Google Sheet pour réaliser ce graphique (Merci à @lecraie pour l’alternative)

3/ La matrice "Investment style" est d’inspiration Morningstar. Elle est construite sous excel et updaté avec un script VBA

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#35 28/11/2020 12h54

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   431  

Bonjour Selden,

merci des informations fournies concernant vos graphiques.

Pour votre 3/ je reconnais effectivement la touche Morningstar. Néanmoins, je me demande comment en pratique vous jugez qu’une société est plutôt "Growth", "Core" ou "Value".
Honnêtement, je n’ai pas cherché non plus comment Morningstar traitait la question…

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #36 28/11/2020 13h34

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour Cat,

Vous pourrez trouver les informations relatives à cette classification ICI.

La méthode peut être discutée mais j’avoue que par simplicité j’ai utilisé cette solution clé en main.

Le but ici est vraiment d’avoir d’un coup d’oeil une vision sur les orientations que je peux prendre et corriger le tir sur mes apports suivants pour maintenir une allocation équilibrée (pas forcément la plus optimale cela dit).

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#37 29/11/2020 09h16

Membre (2020)
Réputation :   86  

Bonjour Selden

C’est une très bonne présentation, très complète. Je note aussi que vous avez fait pas mal d’emplètes ces dernières semaines, avec en particulier des renforcements dans les small caps. C’est potentiellement porteur à MT, car les small caps sont toujours un peu à la traîne dans les périodes crise, hormis certaines valeurs techno US très à la mode dans le software ou le cloud.

Mais en espérant un retour à la croissance l’année prochaine, il y a du potentiel à condition d’avoir un peu de patience.

Je note aussi dans votre sélection de ETF quelques titres "Momentum". C’est une piste que je n’ai pas encore explorée jusqu’à présent, mais je compte étudier cette question. Le fait d’échanger régulièrement des titres à l’intérieur d’un ETF correspond en fait à une espèce de rotation sectorielle automatique. Ca me paraît être un concept intéressant.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #38 29/11/2020 10h18

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour Ankh,

Je vous remercie. J’essaie en effet de rester équilibré dans mon allocation et mon "style d’investissement" pour éviter le risque idiosyncratique cher à beaucoup de membres.

Mais je reste encore loin du niveau de diversification que vous avez opéré sur votre portefeuille smile.

Concernant les ETFs momentum, ils représentent la composante un peu plus "risquée" de cette poche ETFs que je souhaites solide et diversifiée en style et zones géographiques pour compléter mon stock picking.

C’est la meilleure manière que j’ai trouvée jusqu’à maintenant pour investir dans des sociétés qui pour la plupart ont une très forte croissance tout en limitant le risque de me tromper.

Néanmoins je ne compte pas dépasser une allocation en momentum supérieure à 20% sur la poche ETF ce qui représentera à terme 15% max du portefeuille.

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#39 29/11/2020 18h12

Membre (2019)
Réputation :   99  

3ième et dernière PARTIE


SYNTHÈSE DU PORTEFEUILLE AU 27/11/2020:



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE ETFs AU 27/11/2020:



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE TITRES VIFS AU 27/11/2020:

Hors ligne Hors ligne

 

#40 29/11/2020 18h21

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Je vois que vous avez TCM group. Dans le même créneau vous avez Howden Joinery au UK.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 29/11/2020 19h08

Membre (2019)
Réputation :   99  

J’avais en effet repéré cette société quand j’avais scanné la globalité de la cote UK il y a 18 mois maintenant.

Pour l’instant (peut être à tort), je me tiens à l’écart du Royaume en raison notamment de mes inquiétudes sur la parité Livre/Euro et préfère aborder ce marché pour le moment par le prisme de mes ETFs.

Je n’exclus pas d’y revenir dans les prochains mois si mes inquiétudes se dissipent. Il faudra aussi que je relance le scan de la cote et dieu sait que ce marché est assez profond.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#42 10/12/2020 14h28

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Bonjour Selden,

Howden a publié de bons résultats cette semaine. Mais je suis comme vous, j’attends qu’on connaisse l’issue du Brexit pour revenir dessus, ainsi que sur Ashtead et Dechra.

Les résultats de Ciena viennent de tomber. Dans la guidance, mais la guidance était très basse (-14% YoY) et, comme au trimestre précédent, eu égard aux autres résultats (notamment Cisco qui a surpris en bien), le marché attendait mieux que la guidance.

Hors ligne Hors ligne

 

#43 10/12/2020 18h35

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour corran,

Effectivement vous aviez vu juste pour Ciena. Et c’est un paramètre dont il faut que je prenne compte pour mes éventuels renforcements.

Pour les anglaises je n’ai pas encore retourné ma veste depuis les derniers posts smile.
Quand je vois le yoyo que font les valeurs que j’avais en portefeuille (Persimmon, Bellway, FDM), c’est encore aventureux.

Pour d’autres raisons (notamment un renforcement de l’Euro vis à vis des autres devises que des spécialistes entrevoient), je reste également à l’écart des Norvégiennes et Suédoises à mon grand dam.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #44 03/01/2021 11h17

Membre (2019)
Réputation :   99  

BILAN DU PORTEFEUILLE 31/12/2020 (AGE DU PORTEFEUILLE = 21 mois)


1ere PARTIE – BILAN DU PROCESS D’INVESTISSEMENT


Comme en chaque début d’année il est d’usage de formuler des bonnes résolutions. Le fait de les coucher par écrit à l’avantage de pouvoir faire le constat implacable 365 jours plus tard de leur bonne mise en application smile.

Aussi, cette première partie ne sera pas axée sur la performance qui fera l’objet d’un post ultérieur mais sur la qualité du process d’investissement et les axes d’amélioration pour l’année à venir.

------------------------POINTS D’AMÉLIORATION------------------------

J’identifie 3 points qui m’ont cruellement fait défaut cette année et les résolutions suivantes devront être prises.

1 – Ne pas avoir peur de renforcer à la hausse

C’est ce qui m’aura coûté le plus cher en performance cette année. Nombre de titres que j’ai achetés en suivant ma stratégie QARP (Quality At Reasonable Price) ont flambé quelques jours après leur achat (Power Integration, Simulation Plus, Alarm.com, Fountaine Pajot, Piscine Desjoyaux etc..).

Dans chacun des cas j’ai eu peur de remettre au pot. Au final j’ai regardé les titres monter encore et encore en restant comme paralysé.

Pour 2021 je vais donc mettre en place un process systématique. Mes placements sur CTO/PEA seront investis comme suit :

-    1/3 sur le titre parmi ceux où le montant investi est le plus faible et la ligne a le moins performé
-    1/3 sur le titre parmi ceux où le montant investi est le plus faible et la ligne a le plus performé
-    1/3 sur une nouvelle ligne

Cette approche ne prétend pas être la plus optimale mais au moins a-t-elle le mérite de supprimer quelques biais cognitifs.

2 – Questionner son process de vente

La question que je dois me poser est, est ce que je vends trop tôt ?

La peur, encore elle, m’a fait vendre bon nombre de dossier, à chaque fois avec une bonne raison mais à chaque fois aussi cela s’est révélé perdant. Je cite dans l’ordre des « bons » coups :

-    Bellway, entreprise anglaise de construction de maisons individuelles acheté à l’été 2019 vers 25£. Estimée à 32£ je vends lorsqu’elle atteint ce cours..Elle montera jusqu’à 44£.
=> Placer désormais des ordres stop loss suiveurs à la mano sur DEGIRO

-    Pandora. Les marges sont très belles mais le contexte géopolitique de l’époque à Hong Kong, les prémices du COVID 19 en Asie me font craindre le pire alors qu’elle y est très exposée. Je vends en PV de 30% aux alentours de 370 DKK. La suite semble me donner raison avec un cours divisé par 2..Mais aujourd’hui il a plutôt été multiplié par 2 depuis ma vente.

-    American Eagle Outffiters société américaine dans le retail vestimentaire. Profitant du rallye de novembre pour revendre en légère PV et bien content de le faire car craignant à l’époque une résurgence des mesures de confinement aux US et un business grandement impacté. Encore une fois bien joué. Après avoir perdu 15% suite à ma vente (chouette j’avais raison, je suis vraiment énorme…), le titre gagnait alors plus de 35% en ligne droite ensuite.

En sens inverse, est ce que des fois je ne tarde pas à vendre ? Je citerais Persimmon (construction de maisons individuelles au UK) acheté 19£, revendu à 25.5£  par crainte d’un Brexit désordonné et une parité Livre/Euro défavorable à moyen terme alors qu’elle culminait pré-COVID à 33£.

Certains dossiers que j’ai encore actuellement en portefeuille me questionnent quant à une surévaluation potentielle (Cognizant, Robert Half, Applied Materials, Intuit etc..) mais je prends désormais le parti de conserver.

En corollaire du point 1/, et sachant que mon objectif de montant investi par ligne est de 500€, je pyramiderai à la hausse quitte à dépasser légèrement cet objectif.

L’idée étant que si j’accompagne la hausse j’aurais moins de scrupule à alléger que si j’ai une faible position en portefeuille que je n’ai pas fait grossir par crainte.

3 – Ne pas avoir peur de suivre son process d’achat

Que de déconvenues sur ce point là. Je vais livrer mon FLOP 5 des cas où je me suis dit que j’avais tort et le marché raison alors que ces titres cochaient toutes mes cases.

Une fois de plus j’ai pensé que le marché avait une information que je n’avais pas, ce qui s’avère tout de même souvent vrai ^^, et en conséquence je n’ai rien fait. Evidemment un constat à posteriori est toujours plus facile.

J’ai donc nommé dans la liste des plus grands regrets :

-    Align technology. Valant 350$ au moment où je m’y intéresse, c’est clairement l’entreprise qui ressort dans les mieux notées de mon screener maison. Je l’évalue à 450$. Le cours de bourse déclinant depuis 2 ans je trouve en cela une bonne raison de ne pas acheter..On connait la suite…Un cours qui frôle aujourd’hui les 530$.

-    Ubiquiti Networks. Son cours à 170$ à l’époque est conforme à mon estimation. Mais les analystes dédaignent le titre alors que je lui trouve personnellement grand nombre de qualité. Ce dernier tombe même à 150$ me faisant dire que j’ai fait le bon choix cette fois ci…Que nenni. L’action flambe au Q3 à 270$.

-    Corcept Therapeutics. Une biotech..Par définition je me méfie mais son cours  à 11$ m’attire au vue de ses résultats. J’estime la société à 2x son prix. Je passe mon tour. Elle cote aujourd’hui à 30% au dessus de mon estimation initiale.

-    Arista Networks. Une société en croissance mais avec un cours sans tendance très claire. Tous mes indicateurs sont au vert mais parce que je ne la trouve pas dans le portefeuille de Scipion qui possède 900 lignes, je me dis que je suis sans doute passé à coté de quelque chose, moi qui l’évalue à 300$ alors qu’elle en cotait 197.Aujourd’hui elle cote à 285$.

-    CoStar Group. Une très belle Tech/REIT mais une raison inconnue m’empêche de valider l’achat..Résultat 50% de performance manquée.

J’aurais pu rajouter ASM International que j’ai rechigné à prendre à 125€..

Pourtant ce n’est pas comme si je n’avais jamais investi dans ce type de dossier dont la plupart avec succès comme Medifast(quasi double bagger).

------------------------BONNES RÉSOLUTIONS------------------------

Il s’agira de continuer la diversification en style d’investissement.

Je poursuivrai donc l’achat d’ETFs pour faire monter progressivement leur part dans leur portefeuille jusqu’à l’objectif de 65-70%.

Concernant les titres vifs, je devrais :

-    Augmenter ma proportion d’achat en Small & Mid Cap pour compléter mes ETFs assez fournis en Large Cap.

-    Accroître la diversification en Europe. Le travail préparatoire a déjà été effectué et j’ai déjà une bonne trentaine d’entreprises en Watch List. Aujourd’hui je suis trop exposé à la France qui représente 80% des mes investissements dans cette Zone géographique.

-    Poursuivre le rebalancing des titres éligibles en PEA du CTO vers le PEA

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#45 03/01/2021 13h04

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Selden, si ça peut vous rassurer j’ai fait la même erreur que vous sur Arista : je ne comprenais pas comment une boîte qui cochait toutes les cases pouvait s’être autant cassée la gueule en 2019 et ne pas redécoller du tout en 2020, et je me disais donc que je devais manquer quelque chose, et que c’était un Cisco/Ciena bis.
À son cours actuel elle n’est pas si chère si la croissance reprend.

D’ailleurs Ciena a finalement repris sa course en avant comme si de rien n’était après la correction suivant sa publication, comme quoi.

Curieux de voir votre watchlist européenne même si je ne m’attends pas à de grosses surprises smile

Dernière modification par corran (03/01/2021 16h32)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 4   [+2]    #46 03/01/2021 14h01

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour Corran,

Oui je pense que je vais faire un achat de capitulation sur Arista. Et sur d’autres aussi smile..

Comme vous l’indiquiez très justement sur la file de peakykarl:

Je dis toujours que l’investissement en titres vifs est le temple des regrets ; le meilleur moyen de minimiser les regrets, c’est de maximiser le nombre de lignes.

Ciena fait partie également du cas 1/ que j’évoquais sur le pyramidage à la hausse. Lorsque j’ai vu que malgré sa publication elle se stabilisait et même remontait j’aurais du en reprendre une louche ?!.

Concernant la WL Europe , effectivement je pense que vous les connaissez toutes smile. je la mets néanmoins ci dessous si jamais. Elle comporte environ 70 sociétés (sur 230 qui ont retenu mon attention et qui font partie de mon screener).

Ce ne sont pas donc pas forcément "les meilleures" mais uniquement celles qui remplissent mes critères subjectifs.

Le screener sera sans doute agrémenté de pas mal de valeurs que vous avez en PEA et que je vais étudier smile.

Je précise qu’elle ne contient pas encore les valeurs Suisse, UK ni environ une moitié de sociétés suédoises et 3/4 de sociétés allemandes spottées mais non encore intégrées.

Nota: Si ça intéresse la communauté, je pourrai également publier ma WL US ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #47 03/01/2021 17h47

Membre (2019)
Réputation :   99  

2ième PARTIE – BILAN DU PORTEFEUILLE


Ce mois de décembre aura permis de consolider la hausse de novembre.

Les différents risques auxquels nous devrons faire face ont déjà bien été décrits par Scipion et je m’attends donc à un T4 mouvementé.

Pour le moment j’accompagne la hausse et je reste investi à 100% tout en gardant mes critères de sélection. Je rate peut être de belles hausses sur des dossiers spéculatifs (cf file de Lopazz) mais je conserve ma tranquillité d’esprit.

ACHAT

Technologie

Alarm.com: Société active dans le domaine de la maison intelligente (vidéo surveillance, gestion de l’énergie, contrôle d’équipements à distance etc..) avec des solutions software et hardware.
La croissance est très belle (~20%), les marges confortables. Le timing d’achat n’était pas mauvais (+30% en quelques jours) mais encore une fois sur une petite louche.

Infotel: Small cap française qui vend des services (Prestations de conseil, d’étude et d’audit des systèmes d’information, développement et mise en place d’applications, intégration de progiciels, prestations d’infogérance, de formation, de maintenance) et du soft (logiciels de réorganisation, de restauration et de sauvegarde des bases de données) surtout à l’intérieur de nos frontières.

Aubay: Autre small cap française dans le secteur des ESN. La diversification sectorielle et géographique du CA est plus importante que celle d’Infotel. Les marges sont belles et l’endettement limité. J’aurais pu me contenter de celle-ci mais j’ai préféré diversifier.

Industrie

Trex: C’est une société qui offre un ensemble de produits d’aménagement extérieur (terrasses, rampes, porches, clôtures, boiseries, charpentes de terrasse en acier , éclairage extérieur).
CA intégralement aux US, croissance de +10%/an dans un secteur actuellement porteur.

Mercury Sytems: Fournisseur de systèmes électroniques dans le domaine de la défense. Un CA surtout réalisé aux US en progression constante tout comme les marges d’EBIT et nettes supérieures à 10%.

Consommation cyclique:

Fountaine Pajot: Small cap familiale française qui figure parmi les 1ers constructeurs mondiaux de catamarans de croisière. Une croissance forte est attendue mais il faudra surveiller le niveau de dette en augmentation.

Piscine Desjoyaux: Société couverte dans la file dédiée.
Je rentre peut être un peu tard sur le dossier mais les perspectives de croissance en Europe me font dire que je ne prends pas forcément une mauvaise décision.

RENFORCEMENT

La stratégie de renforcement évolue quelque peu. Désormais autant de valeurs en hausse qu’en baisse sont renforcées.

Ollie’s bargain, Medpace Holding, Power Integration, Jack Henry Associates , Malibu Boats , Sanofi , Alibaba , Dollar General Corp

ALLEGEMENT

Coca-Cola Vente de 30% de la position pour renforcer Alibaba durement sanctionnée.

VENTE

Aucune

ETFs:

La dernière pierre à ce début d’édifice a été rajoutée. Il s’agit de l’ETF AMUNDI MSCI EM ASIA (AASI).
Les ETFs déjà présents en portefeuille ont été renforcés.

---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille en titres vifs et les performances associées relativement au montant investi:

Comme on peut le voir, la performance est essentiellement tirée par la techno et la conso discrétionnaire avec quelques titres qui ont flambé.



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition du portefeuille d’ ETFs et son poids dans le portefeuille global:

Le poids des ETFs dans le portefeuille global augmente progressivement et il reste encore beaucoup de chemin avant d’atteindre l’objectif de 70%



---------------------------------------------------------------------------------

La répartition sectorielle et géographique du portefeuille global

Une répartition sectorielle qui sera à affûter en 2021 en augmentant la santé et en diminuant les industrielles et l’énergie



L’allocation géographique monde est encore trop sous-pondérée vis à vis de la zone Asie. Ce sera un chantier pour 2021. La montée en puissance se fera via les ETFs adaptés. Je n’ose pas encore investir en direct sur ces marchés là (risques politiques, frais de courtage)



Pour la partie Europe, il s’agira de diluer le poids de la France et de surpondérer les scandinaves, suisses et allemandes



---------------------------------------------------------------------------------

La performance Vs le benchmark

Je précise qu’il s’agit d’une comparaison vis à vis d’ETF sur lesquels j’aurais investi si je n’avais pas fait de stock picking et non une volonté de sélectionner le benchmark se rapprochant le plus de mon portefeuille.

Le portefeuille termine l’année à un piteux -2.02%  pour une valeur de la part à 117.07
, une plus-value sur montant investi de 9.38% depuis la création du portefeuille et un TRI de 15.23%

Inutile de revenir sur les raisons de cet échec (sur-pondération de valeurs COVID massacrées, mauvais money management en 2019)

On constate tout de même pour éviter toute auto-flagellation que depuis la fin mars je surperforme les ETFs S&P 500 et monde ce qui montre tout de même que j’ai su réagir à temps (ou que tout simplement j’ai bénéficié d’un effet de rattrapage ^^).





---------------------------------------------------------------------------------

Le style d’investissement

On constate le rencentrage de mon portefeuille vers des valeurs Mid & Small



WAY FORWARD

Cf ce message

Bien à vous

Dernière modification par Selden (03/01/2021 18h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #48 04/01/2021 12h09

Membre (2019)
Réputation :   99  

3ième et dernière PARTIE


SYNTHÈSE DU PORTEFEUILLE AU 31/12/2020




---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE ETFs AU 31/12/2020


Le portefeuille est désormais complet et le mix sectoriel/géographique/factoriel me convient.



---------------------------------------------------------------------------------

PORTEFEUILLE TITRES VIFS AU 31/12/2020


Il contient désormais 101 lignes. Je ne me fixe pas d’objectifs en terme de nombre de lignes et compte poursuivre mes achats de sociétés QARP dès que l’opportunité se présente.

Nota: Les montants investis sont retraités des allègements

Dernière modification par Selden (04/01/2021 12h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #49 14/01/2021 00h45

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Je vous ai déjà piqué Biotage et Remedy, je vous pique maintenant Enea et IVU, belles trouvailles.

Pour Basler, c’est une valeur que j’ai possédée en 2017 et revendue quasiment à ses plus hauts quand je me suis rendu compte que le carnet de commandes ne suivait plus. Depuis je dois la regarder une fois tous les 6 mois pour me rendre compte, que oui vraiment j’avais bien fait de la vendre quand je l’ai vendue (adage que j’aurais dû appliquer aussi à Technotrans que j’avais prise en même temps car vues dans ce qui était à l’époque un bon fonds, Quadrige Europe midcaps).
Du coup je suis allé revoir ce qu’ils disaient récemment, j’ai vu qu’ils avaient fait une bonne année et qu’ils ont récemment encore relevé leur guidance pour 2020, ce qui a occasionné une nouvelle hausse du titre de 20% dépassant son plus haut historique, même si on reste financièrement encore loin de leur année record 2017. Tout ça pour dire que c’est un titre à manier avec précaution et à suivre comme le lait sur le feu, car ce ne sont pas leurs résultats qui guident le cours (ils ont toujours un coup de retard) mais l’évolution de leur carnet de commandes.

Dernière modification par corran (14/01/2021 00h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#50 14/01/2021 18h04

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour Corran,

Pour Enea je suis un peu vert. Depuis que je l’ai en WL elle a pris 30%. Ceci dit c’est une des rares avec TCM en Europe à valider simultanément mes filtres Quality & Momentum & Prix raisonnable (ajusté de la croissance).

Si pas d’envolée d’ici fin janvier, ce sera a priori mon prochain achat en PEA lors de mon versement mensuel. Il faudra cependant que je regarde de plus près à quoi sont dues les ventes d’insiders ces derniers mois

J’avance doucement sur le rajout des entreprises Suédoises dans mon screener (encore une quarantaine à intégrer). Je n’ai pas la prétention de dire que vous n’en connaissez pas certaines mais qui sait ^^..

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de selden"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur