Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 20/11/2020 12h39

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

A mon avis cette méthode est bonne si on accepte l’hypothèse suivante:
La droite de régression des cours de bourse d’une entreprise sur une longue durée représente la valeur intrinsèque de l’entreprise.
Si on accepte cette hypothèse on peut acheter avec -2 écart type et attendre un retour a la normal pour vendre…
A mon avis cette stratégie est bonne que dans ce contexte :
1-l’entreprise est mature (une entreprise de fond de portfeuille) avec des cashflow prévisible et stable dans le temps
2-l’entreprise a un avantage concurrentiel afin de garder ces part de marché ( pour sur la droite de régression soit représentatif pour les flux futures)

Que pensez vous de mon analyse ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #77 20/11/2020 13h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Hello,

Oui cette fameuse régression….

Il considère que sur la longue route, la valeur intrinsèque de la boite est la régression linéaire du cours.
Il dit simplement qu’il faut acheter en dessous de la régression et vendre au dessus.

Cela me parait être assez fiable mais sur des grands groupes (d’ailleurs le PF de Hiboo le confirme). Il faut quand même compléter ça par du fondamental pour s’assurer de la pérennité de la boite…

Sur les petites caps, je pense que le modèle ne peut pas être transposé.

Ce que j’avais pensé pendant un moment c’était de faire ça sur un ETF. Par exemple pour le CAC, tracer la tendance longue et acheter en dessous, arrêter d’acheter quand on est sur la droite et vendre quand on est bien au dessus.

Sinon j’ai pas d’avis, désormais je pense que seule l’analyse fondamentale fait fois…

Hors ligne Hors ligne

 

#78 23/11/2020 12h43

Membre
Réputation :   15  

Alors pour voir un peu ce qui peut m’attendre, en terme de rendement, j’ai fait ces prévisions sur des grands groupes du CAC40.
Des entreprises matures mais en croissance, avec une croissance du dividende de l’ordre de 5%/an.
Vous me direz ce que vous en pensez.

J’ai fait l’étude pour Total, Danone, Air liquide.
Total et Danone sont sous-côté, Air liquide et sur-côté en ce moment, à 1 écart type au dessus.

Voilà ce que ça donne :
Pour Total
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21015_total_rendement_2020_11.jpg
Danone
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21015_danone_rendement_2020_11.jpg
Air liquide
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21015_air_liquide.jpg

Acheté Air liquide aujourd’hui revient à perdre de l’argent pendant 3 ans. Puis ne gagner que 2 puis 3%/an pendant 10 ans.
Cela met clairement du temps pour rattraper un Total ou un Danone. Peut-être l’investissement ne vaudra même jamais le coût.

Si Danone retrouve en 2 ans sa valeur calculé à partir de sa droite de régression, cela représentera un rendement de 22%/an. Plutôt intéressant non ? (avec Dividende non réinvesti inclus, comme dirait Guillaume Rouvier)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #79 23/11/2020 13h18

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   165  

Bonjour,

Votre analyse me semble intéressante, à condition de ne pas oublier les hypothèses sur lesquelles elle repose, à savoir :
- la justesse de votre modèle de prédiction des prix
- un taux de croissance du dividende identique pour les trois sociétés sur 7 ans

Pour ma part, et sans pouvoir le prouver n’ayant pas de boule de crystal, je trouve ces deux hypothèses peu fiables. Si le marché estimait que ces trois sociétés allaient évoluer de la même manière, il les valoriserait probablement sur des bases identiques, hors ce n’est pas le cas, comme vous le mettez vous-même en avant. Pensez-vous votre approche plus pertinente que celle reflétée par les cours ?

Hors ligne Hors ligne

 

#80 23/11/2020 14h09

Membre
Réputation :   15  

L’hypothèse de la croissance du dividende repose sur l’historique pour les 3 sociétés. C’est un calcul à la louche. Cela me semble suffisamment fiable, autant que je puisse le faire.

Et ce que je remarque, c’est que ce n’est pas vraiment le dividende qui importe dans les premières années, c’est plutôt le "retour à la moyenne" et le prix d’achat.
Pour ça je compare aussi les ratios de valorisation, PB, PS, PE, par rapport aux 5 dernières années ou plus.
Si l’entreprise semble sous-valorisé, et maîtrise son endettement, alors je me sens en sécurité pour investir.

Concernant l’hypothèse de la régression linéaire. Je ne vois pas pourquoi ce serait faux non plus. Lorsqu’une entreprise croît avec le temps, c’est bien normal que ça valeur intrinsèque augmente aussi. Je vous invite à me démontrer que ce n’est pas le cas.
Dans notre cas, Total a une faible croissance, elle distribue un fort dividende, la pente de la droite de régression est faible.
Inversement, pour Air Liquide c’est l’inverse, elle distribue un faible dividende, mais à une très forte croissance ! Cependant, ce qui compte, c’est quand même le prix que vous payez. Et si Air liquide continue ça croissance, au prix actuel, ce n’est quand même pas intéressant de l’acheter. Cela me parait très clair.

Cependant je suis totalement ouvert à la discussion et à de nouvelle information/lecture que je ne possède pas encore.
Je vous laisse me démontrer qu’investir dans Air liquide à 139,50 € soit un bon investissement qui vous rapporte de l’argent.

Hors ligne Hors ligne

 

#81 23/11/2020 14h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   349  

Bonjour Ares,

Il est malheureusement impossible de montrer stricto sensu qu’un investissement sera profitable ou non. Nous serions sinon tous multi millionnaires.

De même que les méthodes de ratio se basent sur le passé, alors que la bourse essaye toujours de prévoir le futur (avec plus ou moins de réussite). C’est ce qu’essaye de vous expliquer Wulfram. À environnement économique identique, toutes choses égales par ailleurs, un raisonnement sur la moyenne fonctionne. Mais l’économie n’a plus rien à voir avec les QE et les taux d’intérêts à la baisse, ce qui tire de manière naturelle les valorisations à la hausse (pour les entreprises étant en mesure d’en profiter).

Si une entreprise monte plus vite qu’en moyenne, c’est certainement parce que les analystes/investisseurs pensent que les bénéfices vont s’accélérer dans l’environnement économique actuel. À l’inverse, si une valeur baisse, c’est parce que les estimations sont revues à la baisse. Le dividende anormalement élevé de Total actuellement s’explique par une crainte sur les fondamentaux long terme (déclin de pétrole) et un risque de coupe du dividende plus ou moins probable.

À l’inverse, l’accélération d’Air Liquide peut venir de son positionnement dans l’hydrogène qui est source d’avenir (ce n’est qu’un exemple).

De toute manière le prix d’une action à long terme suit toujours les bénéfices. Donc s’ils continuent d’augmenter, le prix de l’action rattrapera et dépassera votre estimation de « fair price ». À l’inverse, une valeur dont la croissance est nulle n’aura a priori pas vocation à monter. Regardez les parcours long terme de Air Liquide et Total, et vous comprendrez qu’il vaut mieux parfois payer quelque chose de cher mais qui croit plutôt que l’inverse.

Dernière modification par MrDividende (23/11/2020 14h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#82 24/11/2020 06h39

Membre
Réputation :   15  

a écrit :

Regardez les parcours long terme de Air Liquide et Total, et vous comprendrez qu’il vaut mieux parfois payer quelque chose de cher mais qui croit plutôt que l’inverse.

On verra ce que le futur nous prédit. En tout cas le passé, selon les études que j’ai vu, dit l’inverse.

Hors ligne Hors ligne

 

#83 24/11/2020 07h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   221  

Total va croître plus vite qu’air liquide ne serait ce que si (quand) le Brent passerait de 40 a 70 $, la on aura de la croissance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #84 24/11/2020 08h08

Membre
Réputation :   27  

Bonjour Ares,

C’est un sujet largement débattu sur ce forum et au combien polémique au sens noble du terme et à mon sens impossible à trancher.

On trouve des exemples sur ce forum d’investisseurs dans la valeur qui surperforment durablement tout comme des investisseurs dans la croissance d’ailleurs.

Ce constat là tendrait peut être à démontrer qu’un style n’est pas forcément plus efficace que l’autre (en tout cas sur un horizon de temps très long)

A contrario le fait que pas tous les investisseurs growth et value ne surperforment (là aussi les exemples ne manquent pas sur le forum ^^) montre que des compétences très fortes sont tout de même requises dans tous les cas.

Savoir décrypter les états financiers pour éviter les value trap, savoir estimer le potentiel de croissance d’une entreprise, de son secteur, de son management et ainsi l’acheter avec un PE de 80 ou plus en toute conscience sont de vraies compétences qui ne souffrent d’aucune approche au doigt mouillé parce qu’on a lu 2 ou 3 infos sur un thème donné ou analysé quelques ratios sur un coin de table.

Bien à vous

Dernière modification par Selden (24/11/2020 08h10)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #85 Hier 13h43

Membre
Réputation :   15  

Bon, ça fait 2 semaines que je suis liquide.
J’ai loupé :
+15% Total
+15% Fnac
+10% Accor
+10% Vicat
+20% Renault
Etc…

Le processus d’achat à l’air de bien fonctionné. Je trouve des entreprises sous-côtés, je vérifie qu’elles ne sont pas trop endetté (ou too big too fail… mais j’ai du mal quand même : ex : Renault).
Et j’arrive à acheter quand tout est dans le rouge, ce qui m’amène quand même à faire des plus-value.

Mais il y a 2 semaines j’ai décidé de vendre après une hausse d’environ 25% du portefeuille en quelques jours.
Il n’y avait pas vraiment de raison fondamental de vendre, beaucoup des sociétés en portefeuille étaient encore sous-côté.
Elles le sont toujours, pour certaines, mais un peu moins pour la plupart.
C’est difficile de ne rien faire, de ne pas agir, alors que c’est peut-être la meilleur chose à faire. Mais peut-être la plus dur… Surtout lorsqu’on ne travaille pas, on a tout le temps pour penser et regarder son portefeuille. Ce sera probablement plus facile de ne rien faire quand je serais occupé à autre chose.

La décote était encore trop importante sur plusieurs dossiers pour défendre une vente.
Maintenant je suis hors du marché et j’attends une correction qui ne viendra peut-être pas.

Achat

Danone, pas décoté à la manière de Benjamin Graham, mais si on regarde la droite de régression (voir les anciens post), Danone est à 1 Ecart Type de sa droite de régression, et elle n’est jamais descendu en dessous.
C’est une multinationale alimentaire. Les gens devraient continuer à se nourrir, je ne pense pas prendre trop de risque.
J’ai mis 10% de portefeuille pour l’instant, j’augmenterai si ça baisse. C’est la seule société qui n’est pas monté pendant le rallye haussier du cac40 il y a 2 semaines.

Objectif de vente lorsque la société sera retourné sur sa droite de régression ou l’aura dépasse, on verra d’ici là.
38% en 1 an, ou
+21%/an si vente dans 2 ans, ou
+16%/an si vente dans 3 ans.

Je pense que d’ici là se sera vendu.

Hors ligne Hors ligne

 

#86 Hier 14h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   106  

Bonjour Ares

Ares a écrit :

Le processus d’achat à l’air de bien fonctionné. Je trouve des entreprises sous-côtés, je vérifie qu’elles ne sont pas trop endetté (ou too big too fail… mais j’ai du mal quand même : ex : Renault).
Et j’arrive à acheter quand tout est dans le rouge, ce qui m’amène quand même à faire des plus-value.

Félicitations pour les plus values, attention tout de même au biais de confirmation, à voir ce que ça donne sur une année "normale" où les gros du cac40 ne sont pas achetables à prix cassé. Bon courage à vous!

Dernière modification par Liberty84 (Hier 14h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#87 Hier 17h17

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Ares,

Félicitation pour cette progression.

Il faut savoir prendre le temps. Au plaisir d’échanger d’avantage sur nos stratégies respectives.

Papaloup


Oser, c est avancer …… Râler, c'est reculer ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur