Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #101 16/11/2020 00h15

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Rylorin,

C’est intéressant de voir le suivi de votre portefeuille d’options. J’utilise moi-même les options (ventes de PUT et CALL) depuis juin cette année.
Par simple curiosité, pourquoi privilégiez vous les options US plutôt qu’Européennes (avec le risque de se faire assigner pour les options ITM)?
J’utilise principalement des entreprises du CAC40 et quelques unes cotées aux Pays-Bas et Suisse pour la vente d’options. J’utilise l’analyse fondamentale pour garder un panier de sociétés solides avec une croissance régulière pour éviter si possible les chutes brusques. La contrepartie étant que les premium sont moins alléchants que sur certaines sociétés beaucoup plus risqués / volatiles. Ma stratégie actuelle étant plutôt très prudente sur la vente d’options suite à une vente foireuse sur un sous-jacent spéculatif. Je limite également l’utilisation de ma marge afin d’avoir une bonne marge de sécurité avant un appel de marge, qui seraient probablement catastrophique pour le rendement.
Concernant la réflexion sur la vente de simple PUT / CALL ou bien l’utilisation de spread (qui offre une protection mais réduit le rendement), j’imagine que l’utilisation de spread est intéressante dans le cas d’options très volatiles qui offrent de gros premium mais avec des risques de pertes plus élevées.
Dans le cas d’options moins volatiles, sur des sous-jacents plutôt "safe", j’imagine que ça coûte moins cher de se tromper de temps en temps plutôt que d’acheter des CALL / PUT qui expireront en dehors de la monnaie dans presque 100% des cas. L’avenir me le dira car je n’ai actuellement pas assez de recule.

Bonne journée,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #102 17/11/2020 20h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   570  

Bonjour as98qr53,

as98qr53, le 15/11/2020 a écrit :

…/…
être exercé sur le SPY à 350 engage 35 k$ pour lever les titres. C’est bien cela?[/b]

LE SPY est un index (indice). 
Je ne vais pas répondre pour Rylorin, mais voici un lien

a écrit :

Les options américaines sur les ETFs
La manière la plus simple de négocier des options sur des indices américains est de le faire par le biais d’ETFs. Les trackers d’indices sont particulièrement prisés de l’autre côté de l’Atlantique, c’est ce qui explique l’importante liquidité. Quatre ETFs sont disponibles sur les indices américains décrits ci-dessus. Voici les symboles dont vous avez besoin pour afficher les trackers à votre écran :

TICKER    Valeur sous-jacente
DIA    Indice Dow Jones
SPY    Indice S&P 500
QQQ    Indice Nasdaq Composite
IWM    Indice Russel 2000
Les options sur des ETFs sont identiques aux options sur des actions. Les options sont de style américain, ce qui implique leur règlement physique à leur échéance. Le multiplicateur est de 100, ce qui signifie qu’une option représente le nombre sous-jacent de 100 trackers. Les heures d’ouverture s’étendent de 15h30 à 22h15. Le différence minimale entre le prix de l’offre et de la demande est de  0,01 $.

Il y a la des informations qui devraient vous intéresser.

Je vais répondre, en reference a mes récentes prises de positions sur Apple.

as98qr53 a écrit :

Miguel se relance très fort sur Apple, ça me rappelle 2018 où je débutais sur le forum il me semble, et où je suivais ses très nombreuses opérations.
Est-ce que ça ne serait pas un actif tout aussi lucratif que le SPY avec une liquidité équivalente et finalement un risque moindre en terme d’engagement? Mais sans diversité sectorielle.
…/…

Apple est une valeur importante certe, plus risquée qu’une prise de position sur un indice.

Je prends un risque plus important que prendre une position sur indice.
Cela me convient ainsi je crois comprendre ce que je fais et j’ai la foi en cette société.
Je pense qu’à long terme les cours continuerons a progresser.
J’ai légèrement augmenté mes positions, ma position globale sur Apple représente maintenant 4.5% de la valeur de mon portefeuille.

J’ai confiance Apple
Je me positionne avec des ventes de Put; Certaines de ces prises de positions sont assignées, ce qui me permet d’acheter les actions sans me poser de questions.
Ensuite je vends des call pour encaisser les premiums … et ça recommence.
Je favorise les grosses sociétés, celles qui font l’objet d’un volume de transactions important, ce qui donne plus de chance de voir le cours du sous-jacent rebondir après une consolidation.

C’est ma manière de faire, qui jusqu’à présent, m’a permi d’avoir une belle performance.
Cela demande une bonne compréhension du Marché des Options, les capitaux nécessaires pour assumer les prises de position et un bon suivi.

Dernière modification par Miguel (17/11/2020 20h56)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 17/11/2020 22h13

Membre
Réputation :   86  

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires qui enrichissent la réflexion.

@as98qr53

Voici ce que m’indique le rapport de marge pour la vente d’un Put SPY
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12844_capture_decran_2020-11-15_a_160847.png
Je comprends que la marge utilisée est de 3 125$.

Concernant les primes encaissées sur cette opération, difficile à dire car mes outils de suivi doivent encore être améliorés pour cela (c’est un bon exercice pour mes prochaines soirées confinées). Comptons que le trade a été initié le 16/10 et a duré jusqu’au 13/11. Position maximale de 6 contrats shorts. 39 opérations (ventes, achats, expirations). Total des primes encaissées 1 066,80$ bruts (hors frais d’opérations).

La manière dont vous choisissez vos strike (exemple Tesla) est intéressante. Il faut assurément avoir des critères objectifs pour sélectionner le strike. Je fais généralement assez simple en utilisant la probabilité que le strike soit atteint, en utilisant le delta en proxy. Généralement je prends un strike qui a 15 à 20% d’être atteint, sachant que s’il est atteint je ne suis pas nécessairement assigné puisque je roule la position.

Concernant AAPL vs SPY, j’ai essayé de comparer sur les données en cours de séance hier.

AAPL strike 116, échéance 20/11 avec 16% de risque d’échec (ne pas prendre la ligne surlignée) : 0.44$, soit 0,38%.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12844_capture_decran_2020-11-16_a_164919.png

SPY strike 360, échéance 20/11 avec 15% de risque d’échec (la ligne surlignée) : 0.37$, soit 0,10%.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12844_capture_decran_2020-11-16_a_165013.png

=> AAPL l’emporte haut la main.
J’avoue ne pas avoir regardé en ces termes lors de mon choix. J’avais retenu SPY pour la diversification (éviter les risque d’un événement sur AAPL), et j’avais l’intention d’en acheter… une 100taine, pas 600 ^^
L’avantage que je vois également à SPY est qu’il bénéficie de 3 échéances par semaine, au lieu de 1 pour APPL, donc plus de possibilité d’expiration ou de forward rolling.

@Miguel. SPY est un ETF qui suit le S&P500.

@Panou. Je privilégie les options US car je privilégie les actions US. Il y a beaucoup plus de choix. Je me suis également inspiré des prises de positions de Miguel qui trade principalement les options US. Je ne vois pas le risque d’être exercé à tout moment comme un souci. En effet l’acheteur a tout intérêt a attendre l’échéance, hors versement d’un dividende. Cela ne se produit que très rarement et uniquement lorsque le cours est très ITM. Je privilégie des échéances courtes qui limitent les écarts de cours et donc ce risque.
Je pense que votre stratégie est sage smile

à titre de comparaison URW, échéance 20/11 avec 15% de risque d’échec (la ligne surlignée) : 0.60€ (à mi parcours entre bid et ask, ce qui est faux naturellement mais je n’ai pas mieux), soit 1,14%, super intéressant ! (d’ailleurs j’en ai vendu tellement j’étais vexé d’avoir soldé au plus bas).
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12844_capture_decran_2020-11-16_a_165451.png

Nous avons déjà évoqué le dilemme Short put naked ou spread un peu plus haut dans ma file. Il est clair que le spread semble à priori beaucoup moins risqué, j’ai fait quelques tentatives et je n’y arrive pas. Les primes sont ridicules pour un risque certes limité mais avec une plus forte probabilité de réalisation. Autrement dit pour le même montant de primes qu’un spread, vous pouvez vendre un Put qui sera beaucoup plus loin du cours, et donc avec une probabilité d’être touché bien inférieure … l’un dans l’autre !
cf message #92


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur