Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Favoris 2    #76 09/07/2020 22h37

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting hebdomadaire au 9 juillet 2020


En ayant pris un peu de recul sur ce reporting hebdomadaire j’en arrive à la conclusion qu’il n’est généralement pas intéressant.
généralement = sauf cas particuliers.
pas intéressant = ne présente pas d’intérêt pour le lecteur ni pour moi.
En effet, le processus appliqué toutes les semaines est toujours le même. J’ai donc décidé de faire aujourd’hui un reporting hebdomadaire générique et de ne plus en faire … sauf cas particulier dont l’exemple pourrait être intéressant à partager.

Je commence donc à regarder mes échéances hebdomadaires (les mensuelles également) la veille du dernier jour de quotation de l’option ; en général le jeudi soir (c’est la version officielle car en réalité je regarde mon portefeuille en permanence, toutes les 5 minutes, mais j’évite d’intervenir avant la veille de l’échéance).

Processus de contrôle

Si l’option est :
- OTM : il n’y a rien à faire, elle devrait expirer. Pour plus de sécurité répéter le processus le dernier jour de quotation.
- ATM : si je souhaite acheter ou vendre (suivant qu’il s’agit d’un short Put ou Call) le titre, je ne fais rien et je laisse faire (le hasard du lendemain). Sinon je roule ma position.
- ITM : si j’accepte d’acheter ou vendre le titre je ne fais rien (et revérifie le dernier jour de quotation). Si je ne souhaite pas acheter (ou vendre) le titre, je roulerai la position le dernier jour. Si je ne veux vraiment pas acheter (ou vendre) le titre ou si il est
- DITM (Deep In The Money) je peux tenter de rouler ma position dès la veille par mesure de précaution. En effet il peut arriver que l’on soit assigné avant l’échéance ; j’ai également peur de manquer d’acheteurs sur les dernières heures de quotation.

Règles pour rouler une position
Lorsqu’il s’agit de rouler une position :
1. Je choisis une opération qui ne me fait pas perdre d’argent (0 étant mon prix de vente le plus bas ie j’évite un prix de vente négatif)
2. Je tente d’améliorer mon strike
3. Je choisis en priorité la prochaine échéance la plus proche
Si (1) et (2) ne sont pas possible, je regarde l’échéance suivante et ainsi de suite.

Quand rouler une position ?

Le plus tard possible car l’acheteur n’a pas d’intérêt à exercer son option avant l’échéance.
De plus dans le contexte actuel les retournements de dernière minute ne sont pas rares.
Toutefois ça peut être un dilemme car il est plus intéressant de rouler une position short OTM qu’une position ITM. En effet quand l’option est ITM, 1$ de striker coûte 1$ de premium, alors que quand l’option est OTM, 1$ de strike coûte moins de 1$.
Une fois que l’option est (bien) ITM il n’y plus urgence à la rouler.
Si je suis amené à rouler ma position, ça n’est pas dramatique non plus, mais ça me limite pour reprendre une nouvelle position, et donc limite mon gain.
L’avantage d’améliorer le strike en roulant la position est que dans le pire des scenarii (assignation) la différence de strike restera dans ma poche.

Quel strike ?

Dilemme également sur ce point. En effet - on ne parle ici que d’option OTM - plus vous prenez loin de la monnaie et plus votre gain est faible mais plus vos chances de le réaliser sont élevées. Au contraire, avec une option OTM mais pas trop vous empochez un premium plus élevé mais vous avez plus de risques de devoir rouler votre position voire d’être assigné.
L’idéal pouvant être d’avoir un lot d’actions en portefeuille, de vendre à la fois un Call et un Put OTM mais pas trop. On est alors assuré dans ce cas d’avoir un contrat expiré et un contrat à rouler.
Si la vente d’options OTM mais très proches du cours du sous jacent est payante, alors on pourrait s’interroger sur l’opportunité de vendre des positions ITM … à réfléchir.

Quelles échéances ?

Je privilégie les options à échéances hebdomadaires car il y a plus de 4 semaines dans 1 mois, donc :
- 4 fois plus de chance que l’option soit OTM le jour de l’échéance
- on gagne de l’expérience 4 fois plus vite
- la durée de l’engagement (et le risque associé) est 4 fois plus courte
- on bénéficie plus souvent de la chute brutale de la valeur temps à l’approche de l’échéance

Néanmoins les options à échéances lointaines (LEAPS) - que pratique notamment Miguel - pourraient également avoir leur intérêt. En effet, si vous voulez vendre un Put AAPL avec un strike à 50% du cours actuel vous n’en trouverez pas pour la semaine prochaine, ni pour le mois prochaine, il faut dans ce cas aller chercher plutôt une échéance à 1 an (environ).

En pratique

Et bien je suis assez agréablement surpris par le taux de réussite.
En effet, j’arrive toujours à rouler mes positions pour éviter d’être assigné. Donc j’encaisse (les $), ensuite l’option expire ou je roule ; sauf dans quelques rares cas (PSEC dans des strikes < 5$, SPG le 17/07 mais c’est un peu un autre cas de figure). Du fait de ces quelques rares cas, mais qui ont une probabilité non nulle, il ne faut initier uniquement des positions sur lesquelles vous serez à l’aise d’être assigné.

Echéances options au 09/07




Je vais donc essayer de rouler mes positions CCL et TLT dès aujourd’hui en tentant d’abord d’améliorer mon strike sur l’échéance du 17/07, sinon je me reporterai sur l’échéance suivante. L’amélioration du strike est ma priorité car le strike du Call est en dessous de mon PRU, celui du Put au dessus de mon PRU. J’essaie d’éviter de vendre des Call en dessous de votre PRU.

Dernière modification par rylorin (10/07/2020 13h36)


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#77 11/07/2020 10h36

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Résultats de l’échéance du 10/07


J’ai roulé ma position Put CCL le 09/07 vers l’échéance du 24/07 et un strike de 16.5 (-0,5$) pour 0$.
J’ai roulé ma position Call TLT le 10/07 vers l’échéance du 31/07 et un strike de 164 (+1$) pour 0$.
Du coup mes primes sur cette échéance ont fondues. Ca n’est pas dramatique car je n’ai rien perdu puisque roulé mes positions pour 0. Au contraire j’ai amélioré mon strike ce qui me sera bénéfique en cas d’assignation.
A l’échéance de ces nouvelles positions, 3 cas de figures :
- la position est OTM, elle expire, je garde le premium (déjà encaissé lors de la prise de position)
- je suis assigné, et j’achète 100 CCL à 16.5$, soit 0.5$ moins cher que sur ma position précédente et 50$ restent dans ma poche. Ou je vends 100 TLT à 164$, soit 1$ plus cher que ma position précédente et j’encaisse 100$ de plus.
- je roule éventuellement ma position, retardant encore ma sortie. Je ne perds pas d’argent, mais je ne peux pas reprendre ces positions avant les nouvelles échéances ce qui peut entrainer un manque à gagner.

Au final le paysage s’est bien éclairci, je devrais garder 287€ de primes.



Le lecteur attentif notera que 2 lignes QQQ supplémentaires sont venues s’ajouter.
J’ai vendu 1 QQQ Jul10’20 261 Put pour 0.51$ le 10/07 à 18h et 1 QQQ Jul10’20 260 Put pour 0.17$ le 10/07 à 19h30.
Cela m’a permis d’améliorer légèrement les gains sur cette échéance, mais c’est un peu comme traverser devant le train, si je trébuche je suis assigné sur 25k$, 50k$ supplémentaires.

Je vais continuer à expérimenter en ce sens en essayant d’être plus raisonnable dans ma prise de risque (montant total engagé).


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 11/07/2020 14h38

Membre (2018)
Réputation :   9  

Bonjour,

Je regarde par hasard votre portefeuille et je me rend compte que la réflexion que j’avais hier sur mes positions options se rejoignent avec vos expériences !

J’avais une position bull put spread ouverte le 09 juin sur JNJ avec des puts 141/146, échéance 10 juillet.
J’ai reçu la prime au moment de l’ouverture de la position.
Par contre hier, avant expiration, je me suis posé la question de reconduire ma position mais j’étais obligé de payer une prime pour reconduire. Alors que normalement sur ce type de spread il est créditeur.
Savez vous pourquoi ?
Comment faites vous pour reconduire vos positions ?


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

#79 11/07/2020 15h31

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste et n’ai pas pratiqué ce type d’ordre à ce jour.
Le souci vient peut-être du fait que JNJ était entre 141 et 146.
Vers quels échéance / strike vouliez-vous rouler la position ?

Me concernant ce sont des shorts simples, donc par "reconduire" j’entendais me repositionner en faisant une nouvelle vente sur le même sous-jacent que la position expirée.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #80 07/08/2020 20h38

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting mensuel à fin juillet 2020


Performance réalisée … en image




… et en chiffres



Les pertes cristallisées en mars seront compliquées à résorber.
Je continue les opérations sur les options, tant que j’ai l’impression de gagner ça m’amuse.
NAV du portefeuille : environ 135k€. Toujours à -20% environ de performance YTD.

Mes objectifs pour le mois prochain

. Transférer mon Article 83 en PERP puis PERin pour pouvoir sortir à terme en capital. Toujours en cours, c’est long, très long …
. Sortir mon PEA de la gestion Yomoni et le remplir de CW8
. Déterminer une allocation cible pour mon PERCO => Je prévois - à priori - de placer 100% dans le fonds actions ISR, pour le côté ISR.
. Vendre les parts de la SCI qui possède le parking, ou le parking, ou acheter les parts de mon associé

Objectifs passés
. Trouver des locataires pour le F2 de Bezons
. Renégocier le taux de mon crédit immobilier Boursorama
. Il faudrait définir la manière dont je pourrai investir de manière régulière sur le assez long terme pour lisser mon entrée sur les marchés et disposer de suffisamment de fonds pour investir en cas de krach => trop tard, le krach est là, il va falloir gérer sans préparation préalable.
. Mettre de côté l’épargne suffisante au remboursement de mon avance sur titres Boursorama => reporté l’échéance est dans 1,5 an, nous verrons plus tard (en temps et en heure ?).
. Alimenter mon compte IB pour couvrir mes prochaines échéances options à venir. Ca n’est plus prioritaire pour le moment, il n’y a plus de risque d’appel de marge à très court terme.
. Alimenter mon PEL à partir des fonds euros de mes contrats d’assurance vie, car c’est probablement le meilleur rendement (2,5%) "sans risque" actuellement.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#81 01/09/2020 22h16

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting mensuel à fin août 2020


Performance réalisée … en image




… et en chiffres



En congés la 2ème quinzaine du mois J’ai passé mes ordres sur l’application iPhone avec quelques erreurs (aux conséquences pas gravissimes) au début, mais Je suis maintenant capable de rouler mes positions options sur l’iPhone, même si je trouve beaucoup plus pratique de le faire sur le TWS.
j’ai vendu plus de puts de d’habitude pour couvrir mes frais (hôtels, restaurants, …) wink
J’ai mal géré ma marge (manque d’expérience) et me suis retrouvé avec un SMA négatif, ce qui m’a "obligé" à vendre quelques lignes d’actions (j’aurais peut-être également pu racheter des puts … je n’ai pas testé) constituées il y a quelques semaines, d’où la plus-value réalisée sur les actions. Cette "bonne" performance masque certaines lignes qui sont encore en forte moins-value. Du coup j’ai demandé le passage de mon compte en Portfolio Margin, ce qui a sensiblement augmenté mon pouvoir d’achat.
J’ai "roulé" pas mal de ventes de Puts sur la dernière échéance du mois d’août, d’où le résultat en moins-value sur les options. Je pense (j’espère) avoir un rattrapage en septembre… si j’ai plus de "chance" et si ces positions peuvent être amenées à "expiration".
Je vise un résultat de 1% par mois sur mes ventes de puts. Objectif complètement subjectif mais qui me semble à la fois ambitieux (vu le contexte de taux actuels) et atteignable.
NAV du portefeuille : 139.2k€. Toujours à -20% environ de performance YTD (je ne comprends pas pourquoi ça ne remonte pas !).

Mes objectifs pour le mois prochain

. Transférer mon Article 83 en PERP puis PERin pour pouvoir sortir à terme en capital. Toujours en cours, c’est long, très très long … je commence à m’inquiéter par rapport à l’échéance.
. Remplir mon PEA Yomoni
. Déterminer une allocation cible pour mon PERCO => Je prévois - à priori - de placer 100% dans le fonds actions ISR, pour le côté ISR.
. Vendre les parts de la SCI qui possède le parking, ou le parking, ou acheter les parts de mon associé

Objectifs passés
. Trouver des locataires pour le F2 de Bezons
. Renégocier le taux de mon crédit immobilier Boursorama
. Il faudrait définir la manière dont je pourrai investir de manière régulière sur le assez long terme pour lisser mon entrée sur les marchés et disposer de suffisamment de fonds pour investir en cas de krach => trop tard, le krach est là, il va falloir gérer sans préparation préalable.
. Mettre de côté l’épargne suffisante au remboursement de mon avance sur titres Boursorama => reporté l’échéance est dans 1,5 an, nous verrons plus tard (en temps et en heure ?).
. Alimenter mon compte IB pour couvrir mes prochaines échéances options à venir. Ca n’est plus prioritaire pour le moment, il n’y a plus de risque d’appel de marge à très court terme.
. Alimenter mon PEL à partir des fonds euros de mes contrats d’assurance vie, car c’est probablement le meilleur rendement (2,5%) "sans risque" actuellement.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#82 01/09/2020 23h11

Membre (2017)
Réputation :   94  

Pourquoi ne pas vendre des strangles plutôt que des PUT ? Les primes seraient doublées.

Hors ligne Hors ligne

 

#83 02/09/2020 22h03

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Bonjour Ernest,

Parce que je ne souhaite pas vendre de Calls non couverts.
Edit : En revanche je vends des calls quand ceux-ci sont couverts par des actions, par exemple suite à un Put assigné préalablement.

Je pense qu’il vaut mieux gagner peu mais surement, sans prendre trop de risques, même si l’appât du gain m’amène dernièrement à agir différemment.
J’ai d’ailleurs commencé fin août à vendre des credits bull spreads. Positions que j’ai du mal à tenir car j’ai tendance à revendre ma protection (la position put longue) pour maximiser mes gains.

Dernière modification par rylorin (02/09/2020 22h20)


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#84 05/09/2020 16h20

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting intermédiaire au 5 septembre 2020


Les 10 derniers jours ont été bien mouvementés et méritent un reporting intermédiaire.

Fin août, porté par mes récents résultats, j’ai multiplié les prises de positions sur les options arrivant à un engagement total > 800k€ (toutes échéances confondues) a l’approche de l’échéance du 28/08. Déraisonnable !
Au final l’échéance du 28/08 ne s’est pas trop mal passée et m’a permis de réduire un peu mon exposition.

Je vais essayer de faire un bilan des erreurs commises.

Au global

Prises d’engagements au-delà du raisonnable. Plus de 800k€ d’engagements sur les Puts pour un portefeuille de NAV 130k€.
Prises de risques importantes en allant chercher des primes plus importantes et en favorisant des Nakeds Puts au détriment de Bull Credit Spreads.
Au-delà des cas listés ci-dessous ce qui a contribué au drame ce sont les multiples autres positions (BABA, ETSY, YNDX, CRM, …) dont les sous jacents ont tous chuté simultanément. Je n’étais pas serein en abordant l’échéance du 5/08 car mon pouvoir d’achat était tombé à 0, j’avais peur de ne pas pouvoir passer les ordres pour rouler mes positions. Au final j’ai racheté un certain nombre de Put pour réduire mon exposition, même si ces rachats n’étaient pas optimaux.

En particulier ZM

Je commence par ZM car l’histoire est plus simple, plus courte.
Le 1/09 je prends un Bull Credit Spread 395/400 échéance 4/09 pour 36,83$. Coup de bol je prends pour une fois un credit spread. Pas forcément une bonne idée vue la récente hausse du titre.
Le 5/09 le titre est bien bas (< 350$). Impossible de rouler la position vers une échéance courte.
Je prends ma perte : -392€
Je pense avoir été presque raisonnable sur cette position en regard des autres.

En particulier AAPL

J’ai voulu profiter du split sur AAPL, en prenant le 26/08 un bull credit spread 475/480 échéance 4/09 pour 118,7$. Rendement risque intéressant à ce stade.
Le 27/08, euphorique, je vends mon Put 475$.
Le 28/08, toujours euphorique, je vends un naked put 440$ échéance 4/09.
Le 1/09 je solde cette dernière position, gain 104,07$. Bien m’en a pris.
A ce stade je possède 4 Puts AAPL 04SEP20 120$.
Le 5/09, en fin de journée je roule 1 des puts vers le 11SEP20 115$ et rachète les 3 derniers à 0.02$. J’ai préféré cette option plutôt que les laisser expirer, qui certes me coute un peu d’argent, mais évite une quelconque incertitude sur l’expiration/assignation. Je souhaitais également réduire mon engagements suite aux multiples alertes sur marge des derniers jours.

En particulier sur TSLA

26 opérations sur TSLA entre le 26/08 et le 4/09 !
Ca commence par 1 bull credit spread le 26/08 2090/2085 échéance 26/08 sur lequel je fais 275,86$ smile
J’ai voulu profiter du split sur TSLA mais ça a été très rock-n-roll vu l’évolution du titre au cours de la semaine.
Le 28/08 je prends 1 bull credit spread le 2090/2085 échéance 04/09 pour 258,61$. Un excellent rendement/risque au départ.
Le 31/08 se passe si bien que je revends le put de protection puis m’allège sur 2 des 5 short puts 418$.
Le 1/09 je prends un nouveau bull credit spread 455/450 échéance 4/09. J’aurais pu m’abstenir car le titre commençait à vaciller. Mais la bêtise, l’appât du gain … sad
Le 2/09 je vends mon put de protection 450$. Incompréhensible ! Encore l’appât du gain ; j’ai été complètement inconscient.
Les 2/09 et 3/09 l’évolution de mon compte est catastrophique, plus de pouvoir d’achat, alerte sur la marge, passage par -8.000€ de P/L jour…
Je ne suis pas paniqué mais un peu déboussolé.
Puis en fin de journée je m’aperçois que la chute concerne l’ensemble de mes valeurs et pas uniquement Tesla sur laquelle je m’étais focalisé. Je me ressaisis un peu, décide de ne pas jeter l’éponge, et de gérer mes positions comme à l’accoutumée, et commence à rouler celles que je ne veux pas voir assignées.
Le 4/09 mon compte passe par -10.000€ de P/L journalier, mais je reprends les opérations en main. Le titre a peut-être terminé au dessus de 418$ ce qui m’aurait éviter de rouler certaines positions et donc j’aurais pu engranger des gains et sortir d’une situation délicate ; mais c’était inespéré et j’ai préféré prendre les devants en roulant toutes les positons sur TSLA.
A ce stade -3.698€ de moins value réalisée sur le titre, qui pourra être récupérée si la situation se calme la semaine prochaine = si le titre termine au dessus de 400$ et ne me fait pas trop de frayeurs durant la semaine.


La situation à ce jour




… Reste grave mais moins désespérée qu’il y a 72h. Les 2 prochaines semaines vont être déterminantes.



En attendant l’échéance du 11/09 je n’ouvre aucune nouvelle position short Put.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #85 05/09/2020 21h36

Membre (2017)
Réputation :   94  

Bonjour, quelques questions/commentaires sur votre reporting

$ZM : Pour une prime équivalente, vaut-il mieux vendre un spread ATM ou un PUT OTM ? En fin de semaine on pouvait collecter $0.50 sur un PUT 307.5, donc bien en dehors de la monnaie. Donc comme IV a baissé, en début de semaine la prime de $50 était peut-être autour du strike 360. La spread est a risque limité, mais avec une proba de perte de approx 50% avec un strike ATM. Le Put est à risque illimité, mais avec une proba de perte bien moindre. Donc peut-être qu’au final le risque (donc la probabilité multipliée par la gravité) est quasiment le même. J’ai l’impression que pour gagner avec les spreads il faut placer beaucoup plus d’ordres et sur un large panels de titre. Alors que pour les Put on peut se limiter aux titres qu’on souhaiterait finalement acquérir sur du court terme.

$AAPL : Pas sûr de comprendre… Vous avez vendu $0.02 des PUT 120 échéance 4 SEPT le dernier jour ? ça me semble vraiment peu cher puisque le spot a passé une bonne partie de la séance sous les 120, donc ITM. A moins que ce ne soit sur la fin de séance ?

$TSLA : difficile effectivement de ne pas se laisser dépasser par ses émotions ! Perso j’essaie de suivre ces règles de trading que j’ai trouvé sur OptionAlpha.com :
1. trader des options liquides
2. prendre des petites positions (1% à 2% de perte unitaire max)
3. avoir des positions statistiquement gagnante (gérer la "moneyness")
4. trader le plus souvent possible

Un ouvrage assez génial sur la gestion d’un portefeuille de vente d’option est celui de CHEN/SEBASTIAN "the option trader’s edge fund" qui compare l’activité à celle d’un assureur.

Dernière remarque, comment sortez-vous vos graphe des reporting ? Je vois le logo Trading View, il y a une synchronisation avec IBKR ? Pour l’instant je fais tout avec Excel ce qui est assez pénible !

edit : orthographe

Dernière modification par Ernest (06/09/2020 11h58)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #86 05/09/2020 23h39

Membre (2018)
Réputation :   44  

Bonsoir Rylorin,
Partage très intéressant de vos positions en période difficile.

Comment décidez-vous les strikes de vos trades?

Pendant quelques mois, je me suis focalisé sur les primes, puis, j’ai intégré une notion d’historique de l’action. Ca vaut ce que ça vaut, mais ça me permet de mieux dormir.

Du coup, sur Tesla, historiquement, le cours n’a jamais dévissé de plus de 20,38% sur une semaine (entre le cours du lundi matin et celui du vendredi soir), historique sur 532 semaines.
C’est ce genre d’indicateur que j’utilise pour définir les strikes en particulier sur des puts. Sur des calls, je fais les mêmes stats, mais jamais je ne me lance sur des ventes de calls sans le titre. Vous mentionnez d’ailleurs le risque dans un de vos posts précédent auquel je souscris complètement.

Du coup, Tesla a ouvert à 444,61$ lundi. Je n’aurais pas vendu de puts à un strike supérieur à 355/360$ (à moins de n’avoir un put acheté pour couvrir). Pour améliorer un peu, 99% du temps, la baisse n’a pas été sous les 15% sur une semaine, ce qui aurait autorisé 380$ avec 99% de chances de bien se passer.

Une réflexion plus personnelle, si je peux me permettre. J’ai eu cette réflexion pour mes propres trades.
Vous indiquez un portefeuille avec une NAV de 130 k$ si j’ai bien lu.
Est-ce que Tesla est bien dans le cœur de cible de votre portefeuille? Lever Tesla représente 30% de votre NAV. TSLA est très à la mode actuellement, mais est-ce que vous ne devriez pas limiter les strikes que vous tradez en attendant d’avoir un portefeuille avec une NAV plus importante (même si 130 k$, ça représente tout de même une somme…)? Si 1 trade devait représenter 2-3% du portefeuille, ça limite à des strikes de 30$ (dans le cas pire d’un crack) soit, mais ca laisse tout de même pas mal de titres à trader.
Aller, avec un money management strict, se permettre jusqu’à 100$ une fois de temps en temps pour faire du Apple (ok, 120$ de limite alors), mais 400$….
Et puis en vendant plusieurs options d’un coup à 30$, on paye moins cher en frais avec IB.

Bonne soirée.

En ligne En ligne

 

#87 08/09/2020 21h19

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Vos reflexions sont bienvenues et je vous en remercie car elles m’aident à progresser.

@Ernest

$ZM la remarque est pertinente. Dans l’idée de gagner peu mais plus surement, les naked put hors de la monnaie sont peut-être préférables. J’avoue avoir ouvert cette position sans avoir étudié suffisamment.

$AAPL j’ai racheté mes short puts à 0.02$ quelques heures (minutes ?) avant l’échéance. L’objectif était de :
- améliorer ma marge, et de sortir de la position en
  - évitant de rouler la position
  - éliminant le risque d’être assigné
ça n’était pas optimal d’un point de vue des frais, mais je n’étais plus à ce niveau de détail.

Merci pour les références
- le site OptionAlpha.com semble proposer des contenus intéressants.
- Je suis en train de lire "the option trader’s edge fund". J’ai un peu de mal :p "Get Rich With Options" me semble plus abordable mais le premier est peut-être plus enrichissant (au propre et au figuré ?). Il faudra probablement que je m’y prenne à deux fois.

Les graphiques proviennent d’une petite application que je me suis faite pour remplacer mon suivi sous Numbers et dans laquelle j’affiche quelques widgets Trading View.

@as98qr53

Pour choisir mes strikes j’utilise une approche similaire à la votre mais moins élaborée.
Quand je fais correctement les choses je choisis le strike en fonction de l’écart type, et donc (je suppose) du taux de chances de succès. C’est assez facile à l’aide de TWS puisque les différents niveaux d’écart type sont matérialisés par des couleurs différentes et s’affichent quand on passe le pointeur au-dessus du strike.

On dirait que je suis en train de partir sur un record de baisse de $TSLA … sad
La position est en effet déraisonnable comme vous le soulignez, d’autant que j’ai pris la position avant le split de l’action et donc sur un strike à 2090$ ! Je m’en mange les doigts (j’attaque l’épaule…).
Jusqu’à récemment je me limitais à un peu plus que ma NAV soit un engagement de l’ordre de 175k€.
Je ne comprends pas bien votre point sur les frais, en revanche je me suis déjà fait la réflexion que 10 unités d’un contrat à strike 30$ peut rapporter plus qu’une unité d’un contrat à strike 300$, mais ça dépend probablement des titres.

===

La situation sur $TSLA s’empire gravement (c’est une cata).
2 possibilités s’offrent à moi :
- rouler mes 3 puts sur la prochaine échéance hebdomadaire, et un strike au plus bas en fonction de ce à quoi je pourrai accéder en roulant mes position à 0$ (environ)
- rouler mes 3 puts vers 2 puts sur une prochaine échéance un peu plus lointaine (1 à 2 semaines)
La première possibilité m’offrant plus de chances d’en sortir, la deuxième me permettant de réduire mon engagment, mais avec un strike moins optimal.
Je pense opter pour la 2ème possibilité car cette solution me coutera moins cher si les choses continuent à tourner (de plus en plus) mal, et me donnera le même résultat en cas de sortie par expiration.
Je n’envisage pas de solder la position en l’état et prendre mes pertes, j’ai encore espoir que le titre remonte pour me permettre d’en sortir de manière bénéficiaire.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#88 08/09/2020 22h38

Membre (2018)
Réputation :   44  

Bonsoir,

Ce que je voulais dire sur les frais, c’est qu’en vendant les puts à l’unité, on paye plus cher qu’en en vendant plusieurs d’un coup.
Exemple, le 23 mars j’ai vendu un put HPE strike 4$ échéance le 27 mars, 0.8$ de frais.
Un peu plus tard dans la journée, j’ai vendu 2 de ces puts en même temps, frais 0.59$.

Bon courage, le Nasdaq n’a pas été avec vous aujourd’hui.

En ligne En ligne

 

#89 15/09/2020 07h57

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting intermédiaire au 15 septembre 2020


@as98qr53 Intéressant. Je suis d’accord avec vous qu’il vaut mieux acheter un lot de 2 unités que de procéder à 2 achats de 1 unité. En revanche dans votre exemple le lot coute moins cher qu’une unité, ce à quoi je ne vois pas de logique à priori. L’explication pourrait être soit exécution sur une autre place de marché avec une structure de frais différente ; soit dans le premier cas vous vous êtes placé en taker de liquidité sur le marché et en fournisseur de liquidité dans le second cas (ie votre premier ordre a été exécuté immédiatement contrairement au second qui est venu alimenter le carnet d’ordres en attente). J’ai vu passer un message d’IB il y a quelques temps à ce sujet. En tout cas les frais sont impactants dans le cas de premiums faibles (0.20$ … 0.30$) et sont donc à prendre en compte.

Evolution


Il y a une semaine j’envisageais de commencer à me couper des bras afin de sauver le reste.
Mais heureusement Tesla a commencé à se redresser.
Ce qui m’a permis de me lancer dans une campagne de réduction de mes engagements en essayant de limiter mes pertes ; et de liquidation de quelques lignes actions pour assurer un minimum de liquidités.
Le contexte a été favorable jusqu’à hier où la belle envolée m’a permis de finaliser cette phase par l’allègement des ⅔ de la ligne short put Tesla.

La situation à ce jour


Le performance réalisée à date (hors P/L latentes) :


La prochaine échéance en l’état actuel :


Si le NASDAQ continue à m’être favorable il y aurait moyen de sauver le mois ! smile

Édit : cette pierre qui m’aura fait trébucher est peut-être salvatrice, elle m’aura permis de réaliser qu’il y a des limites à ne pas dépasser. Je vais désormais être plus attentif à la taille individuelle de mes lignes ce qui me donnera également une meilleure diversification ; ainsi qu’à l’engagement global sur mon portefeuille. C’est en faisant des erreurs que l’on apprend, j’espère que celle-ci ne me coûtera pas trop cher.

Dernière modification par rylorin (15/09/2020 08h33)


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#90 15/09/2020 09h06

Membre (2018)
Réputation :   44  

Bonjour,

Il y a longtemps que j’ai renoncé à comprendre la structure des frais de transactions d’IB.
Le fait est que le lot de 2 coute généralement moins cher qu’à l’unité la plupart du temps, quand le coût ne passe pas carrément en territoire négatif.

Je ne consigne pas la bourse d’exécution dans mes rapports perso et je n’ai pas réussi à retrouver l’info sur les rapports IB (je n’ai pas non plus cherché très en détail).

Un autre exemple, étant l’heureux possesseur (!) d’actions AQMS (j’en ai parlé sur la file de CroissanceVerte), je vends de temps en temps des calls.
Par 1, j’ai payé 0.25$ de frais le 17/07, par 2, IB m’a remboursé 0.52$ le 22/06 (oui, commission -0,52$). Pour une vente au même strike et au même prix du call (même à des échéances différentes).

Vous l’avez peut-être remarqué, IB a d’ailleurs modifié légèrement ses coûts depuis le 1er septembre avec une réduction de l’ordre de 3% des commissions. Certaines opérations qui étaient facturées 1,03$ sont passées à 1$; il en va de même pour les opérations avec un coût différent.

Bonne journée.

En ligne En ligne

 

#91 16/09/2020 07h55

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting intermédiaire au 16 septembre 2020


@as98qr53 j’avais vu une de vos remarques précédentes sur les frais négatifs. C’est surprenant, mais profitez-en si vous pouvez. Ca ne m’est pas encore arrivé. J’avoue que je ne me suis pas penché sur les frais IB si ce n’est que je favorise les titres US car je trouve que 5 (ou 4)€ sur les places européennes c’est trop cher. A force de ne pas payer beaucoup de frais on prend de mauvaises habitudes ! ^^

Evolution


Comme disait un de mes anciens patrons, "on n’est jamais à l’abri d’un coup de bol", et bien TSLA a poursuivi sa remontada hier ce qui m’a permis de solder ma position dans des conditions favorables.
C’est une excellente nouvelle puisque cela me permet d’encaisser au global 400€ sur le titre ce qui est en phase avec le business case initial. Certes, avec entre temps quelques émotions non anticipées ; mais c’est aussi ce qui rend la vie passionnante ! big_smile

La situation à ce jour


Le performance réalisée à date (hors P/L latentes) :

Du coup les positions du mois d’août et dont j’attendais les gains en septembre ont tenues leurs promesses.

Les prochaines échéances en l’état actuel :

J’espère maintenant enregistrer les gains attendus pour le mois de septembre…
Rappel : objectif de 1% par mois, soit environ 1.300€/mois.
Mon pouvoir d’achat est remonté à près de 600k€, cette fois je vais essayer de ne pas l’utiliser mais plutôt d’adopter des règles de bonne conduite tel que suggéré par @as98qr53, à savoir :
- limiter mon engagement total à la NAV du portefeuille, voire un peu plus mais en restant en dessous de 200k€ (grand) maximum
- constituer une vingtaine de lignes de 5% maximum chacune, soit des strikes entre 50$ et 100$. A voir en dessous de 50$ mais je crains d’avoir des difficultés à rouler les positions si le titre baisse fortement. Pas certain que je puisse m’en sortir aussi bien que cette fois-ci sur une prochaine baisse de 30%.

Rendez-vous début octobre pour le reporting mensuel, sauf actualité brulante.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#92 16/09/2020 19h24

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Bonjour Ernest,

je reviens sur cette réflexion

Ernest, le 05/09/2020 a écrit :

$ZM : Pour une prime équivalente, vaut-il mieux vendre un spread ATM ou un PUT OTM ?

J’ai d’abord pensé comme vous qu’un Put OTM était plus intéressant qu’un Spread ATM.

Mais qu’en est-il d’un Spread OTM ? Je me suis livré à la comparaison.
J’ai pris TSLA pour l’exemple, ma valeur fétiche du moment ^^
En prenant un strike à 1 écart type. Même strike pour le naked Put et pour le spread.

Vente short 1 put naked

Probabilité de gain : 85%
Gain maximum : 310$
Marge requise : 6 590€
Perte en cas de baisse de 20% du sous-jacent : -4 883
Perte en cas de baisse de 40% du sous-jacent : -13 721
Perte en cas de baisse de 60% du sous-jacent : -22 651

Vente 7 credit spread puts

Probabilité de gain : 85%
Gain maximum : 329$
Marge requise : 5 536€
Perte en cas de baisse de 20% du sous-jacent : -2 240
Perte en cas de baisse de 40% du sous-jacent : -2 457
Perte en cas de baisse de 60% du sous-jacent : -2 457
+ meilleure scalabilité

Conclusion : avantage au spread vertical qui gagne haut la main me semble t-il…

Partagez-vous cette conclusion ?

Edit : correction de la probabilité de gain qui est donnée à 85% par IB. Je pensais que 1 écart type faisait 70%.

Dernière modification par rylorin (16/09/2020 20h43)


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

#93 16/09/2020 20h08

Membre (2017)
Réputation :   94  

Bonjour ! Attention à la quotation en différé ! Le spread serait plutôt créditeur de 320 - 273 = $47 et non de $329. Les conclusions ne sont pas les même… Perso je suis abonné aux Market Data suivantes :
US Securities Snapshot and Futures Value Bundle $10/mois
US Equity and Options Add-On Streaming Bundle $4.5/mois

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #94 26/09/2020 20h46

Membre (2017)
Réputation :   94  

rylorin, le 16/09/2020 a écrit :

Edit : correction de la probabilité de gain qui est donnée à 85% par IB. Je pensais que 1 écart type faisait 70%.

Bonjour, oui en fait 1 écart-type fait 34%, mais par abus de langage ont parle souvent de proba à +/- un écart-type, donc une plage de variation de 68%. Mais comme ici vous ne regardez que la variation "à la baisse" du cours, donc le côté gauche de la gaussienne, donc avec une proba de  (1 -2xécart-type ) /2 ! Formulé autrement il y a :
68% de chance d’être entre X-sigma et X+sigma
16% de chance d’être au-delà de X+sigma
16% de chance d’être au-delà de X-sigma
Pour aller plus vite je prends le delta pour connaitre les stats :
exemple du PUT 408, deta = -0.151, donc 15% de proba que (le prix des options estime que) le cours finisse en dessous de 408.

Dernière modification par Ernest (26/09/2020 21h23)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #95 27/09/2020 11h50

Membre (2018)
Réputation :   9  

Bonjour,

Comme je le disais précédement je suis votre portefeuille avec intéresêt car je pense que nous évoluons un peu en même temps sur les options.

Pshychologiquement je fais seulement des stratégies où je connais mon risque et mon gain max, et en maximisant la probabilité de réussite (grâce à l’historique). Donc principalement des spreads et jamais de vente naked. L’avantage c’est que je n’ai pas besoin de beaucoup de marge pour ouvrir mes positions.

Pour utiliser les probabilité à mon avantage j’utilise le site : cmlviz.com
Je l’ai découvert au tout début donc j’ai un abonnement réduit car c’est vrai qu’il devient de plus en plus cher avec les outils qu’ils rajoutent …

Par exemple pour vos trades voici ce que le site donne sur 3 ans en arrière :

Spread :



Put :


Ernest a écrit :

Pour aller plus vite je prends le delta pour connaitre les stats :
exemple du PUT 408, deta = -0.151, donc 15% de proba que (le prix des options estime que) le cours finisse en dessous de 408.

Egalement j’utilise cette méthode plus rapide. Sinon il y a l’outil "profil de performance" sur TWS qui l’indique avant de passer l’ordre.

Petit question sur les frais, comment faites vous pour avoir des frais aussi peu élevé ? Je suis à 1.50$ mini par contrats ….

Dernière modification par Supetar (27/09/2020 11h50)


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

#96 10/10/2020 18h32

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting mensuel à fin septembre 2020


NAV du portefeuille 10/10 : 141.1k€. Toujours à -20% environ de performance YTD (je ne comprends toujours pas pourquoi ça ne remonte pas !). Apports : 0€.

Performance réalisée


… en image



… et en chiffres



Une performance sur les options repassée largement négative car j’ai sorti un cadavre du placard : j’ai racheté mon put 88€ sur URW, commençant à désespérer de voir le titre remonter un jour.
J’ai quelques autres cadavre à ressortir à l’occasion : SPG (déjà assigné mais action en MV), XOM … pour le moment, T en fonction de son évolution future.

Hors URW la performance a été bonne sur le mois de septembre. Cette remarque ne vise pas à considérer que si je retire les pertes je serai en plus-value, mais cette opération remonte à plusieurs mois, j’ai changé mon style de trading depuis, elle pourrait donc ne pas être représentative des résultats actuels.

Début octobre l’ensemble des positions initiées au mois d’août ont fini d’être soldées dans des conditions satisfaisantes, voire mieux smile

Positions options




Les 3 positions à échéance du 9/10 ont été assignées. Je perds ainsi avec regret (ça changera peut-être lundi) QQQ et XLP, des titres que j’avais eu du mal à acquérir. Je renforce YNDX, les primes encaissées compensent une bonne partie de la MV potentielle.

Les engamants actuels à hauteur de 141k€ sont au plus bas depuis plusieurs mois, pour plusieurs raisons :
- l’incertitude liée aux élections américaines
- les marchés sont trop remontés au vu de la situation économique actuelle, de mon point de vue
- je me cherche un peu dans mon style d’investissement. J’ai retenté quelques bull credit spreads, au lieu de naked put, afin d’avoir un risque limité, mais je suis moyennement à l’aise avec ceux-ci. Comme le faisait remarquer @Ernest je peux, pour une prime équivalente à un credit spread, avoir un naked put bien plus OTM, donc posant potentiellement moins de soucis.

Le mois d’octobre se présente bien pour l’atteinte des objectifs pour le moment.

Merci @Supetar pour votre intérêt et votre contribution. Je vais regarder l’outil auquel vous faites référence, toute aide à la décision est bienvenue wink
Votre commentaire m’amène à m’interroger à nouveau sur la question naked put vs credit spread.
Comme mentionné dans mon message #92, il me semble que le credit spread est objectivement avantageux. En revanche je n’arrive toujours pas à m’y mettre. En essayant d’en analyser les raisons, je pense que c’est lié à la peur de perdre. Dans le cas du spread, s’il est touché je suis perdant. Dans le cas du naked put, si je suis touché je fais un achat à bon compte. Evidemment je privilégie des titres que je serais prêt à acheter.

Mes objectifs pour le mois prochain

. Transférer mon Article 83 vers un PERP Swisslife, puis PERin pour pouvoir sortir à terme en capital. Un petit contrat a été transféré. Mon plus gros contrat est "toujours en cours mais il ne devrait pas y avoir de problème" d’après mon conseiller financier. Je suis quand même inquiet et dans tous les cas insatisfait du service pour une demande initiée en janvier.
. Remplir mon PEA Yomoni
. Réallocation de mon PERCO vers du 100% dans le fonds actions ISR, pour le côté ISR.
. Vendre les parts de la SCI qui possède le parking, ou le parking, ou acheter les parts de mon associé

Objectifs passés
. Trouver des locataires pour le F2 de Bezons
. Renégocier le taux de mon crédit immobilier Boursorama
. Il faudrait définir la manière dont je pourrai investir de manière régulière sur le assez long terme pour lisser mon entrée sur les marchés et disposer de suffisamment de fonds pour investir en cas de krach => trop tard, le krach est là, il va falloir gérer sans préparation préalable.
. Mettre de côté l’épargne suffisante au remboursement de mon avance sur titres Boursorama => reporté l’échéance est dans 1,5 an, nous verrons plus tard (en temps et en heure ?).
. Alimenter mon compte IB pour couvrir mes prochaines échéances options à venir. Ca n’est plus prioritaire pour le moment, il n’y a plus de risque d’appel de marge à très court terme.
. Alimenter mon PEL à partir des fonds euros de mes contrats d’assurance vie, car c’est probablement le meilleur rendement (2,5%) "sans risque" actuellement.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #97 12/10/2020 16h21

Membre (2018)
Réputation :   9  

rylorin, le 10/10/2020 a écrit :

Reporting mensuel à fin septembre 2020


Merci @Supetar pour votre intérêt et votre contribution. Je vais regarder l’outil auquel vous faites référence, toute aide à la décision est bienvenue wink
Votre commentaire m’amène à m’interroger à nouveau sur la question naked put vs credit spread.
Comme mentionné dans mon message #92, il me semble que le credit spread est objectivement avantageux. En revanche je n’arrive toujours pas à m’y mettre. En essayant d’en analyser les raisons, je pense que c’est lié à la peur de perdre. Dans le cas du spread, s’il est touché je suis perdant. Dans le cas du naked put, si je suis touché je fais un achat à bon compte. Evidemment je privilégie des titres que je serais prêt à acheter.

Effectivement dans le cas du naked vous avez les actions et c’est encore mieux quand vous les voulez ! smile
Je ne peux pas encore le faire car mon capital n’est pas assez important pour acheter 100 actions d’un coup. Les deux ont des avantages et inconvénients, il faut trouver ce qui nous correspond, et pourquoi pas mixer les plaisirs.
Si vous voulez des captures du logiciel pour backtester des stratégies faites moi signe.

J’en profite pour vous partager une vidéo de ce matin, sur youtube, concernant une perte de 400 000$ d’un investisseur sur les options et comment l’éviter …
Lien youtube
J’aime beaucoup cette chaine sur les options (je sais pas si vous connaissez).

Bonne jounrée.


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

#98 01/11/2020 22h36

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Reporting mensuel à fin octobre 2020


NAV du portefeuille 31/10 : 134.724k€ ; -23.36% de performance YTD sad Apports : 1.000€, retraits : aucun.

@Supetar j’ai regardé la vidéo à laquelle vous faites référence, j’avoue ne pas avoir été convaincu. Merci néanmoins pour le partage.

Performance réalisée


… en image



… et en chiffres



Alors que le mois d’octobre était bien engagé le retournement de tendance sur la 2ème quinzaine m’a contraint à rouler la plupart de mes positions options, consommant ainsi du cash et engendrant des moins-values ponctuelles. Certaines positions ont ainsi été repoussées jusqu’à fin novembre, notamment -2 SPY.
J’ai abondé le compte de 1.000€ en espérant faire progresser ma NAV qui avait du mal à revenir à ses plus hauts niveaux. Malheureusement j’ai obtenu l’effet inverse (aucun lien évidemment). J’aurais mieux fait de les mettre sur le PEA conformément à mon objectif numéro 2.

Positions options




Beaucoup de rouge, 194k€ d’engagements dont 128k€ à risque.
La situation devrait s’arranger d’elle même lorsque les ventes de puts vont se solder. Je ne suis pas particulièrement inquiet par rapport à la situation de ces positions si ce n’est que vu le contexte et la tendance récente je ne souhaite pas augmenter mon niveau de risque. La conséquence est que je ne vais pas ouvrir de nouvelles positions à court terme et je ne pourrai donc pas engranger de nouvelles primes.

Mes objectifs pour le mois prochain

. Transférer mon Article 83 vers un PERP Swisslife, puis PERin pour pouvoir sortir à terme en capital. J’ai eu quelques nouvelles, à priori l’affaire n’est pas enterrée. Je vais donc continuer à patienter.
. Remplir mon PEA Yomoni. J’ai programmé un virement mensuel, cela devait se faire en quelques années. Je vais donc noter cet objectif comme réalisé car il n’y a plus trop d’action attendue sur ce sujet.
. Réallocation de mon PERCO vers du 100% dans le fonds actions ISR, pour le côté ISR. C’est en cours également.
. Vendre les parts de la SCI qui possède le parking, ou le parking, ou acheter les parts de mon associé.

Objectifs passés
. Trouver des locataires pour le F2 de Bezons
. Renégocier le taux de mon crédit immobilier Boursorama
. Il faudrait définir la manière dont je pourrai investir de manière régulière sur le assez long terme pour lisser mon entrée sur les marchés et disposer de suffisamment de fonds pour investir en cas de krach => trop tard, le krach est là, il va falloir gérer sans préparation préalable.
. Mettre de côté l’épargne suffisante au remboursement de mon avance sur titres Boursorama => reporté l’échéance est dans 1,5 an, nous verrons plus tard (en temps et en heure ?).
. Alimenter mon compte IB pour couvrir mes prochaines échéances options à venir. Ca n’est plus prioritaire pour le moment, il n’y a plus de risque d’appel de marge à très court terme.
. Alimenter mon PEL à partir des fonds euros de mes contrats d’assurance vie, car c’est probablement le meilleur rendement (2,5%) "sans risque" actuellement.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #99 15/11/2020 00h00

Membre (2017)
Top 150 Réputation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   128  

Bonjour,

je vais peut-être enfoncer une porte ouverte, mais je préfère néanmoins le partager avec vous …

Je vends des shorts put à échéances courtes, je roule mes positions lorsque je risque d’être assigné.
Jusqu’à présent je roulais - naturellement - les positions 1 pour 1 : je rachète un put en risque d’être assigné, et je revends un put à échéance plus éloignée, si possible en abaissant le strike et si possible en encaissant une prime complémentaire.
J’ai récemment pratiqué des variantes autour de cette simple reconduction.
1. début novembre, alors que CCL baissait, j’ai reconduit un Put pour deux Puts à échéance plus lointaine. Cela m’a permis d’abaisser sensiblement plus le strike des nouveaux Put, même si le montant total engagé a été doublé (tout en restant d’un montant raisonnable). Les deux Puts ont expiré à l’échéance suivante.
2. suite à la hausse du SPY j’ai pu réaliser l’opération inverse d’une reconduction. J’ai ainsi ramené mes 2 Puts SPY à échéance fin novembre, en 2 Puts 350$ à échéance du 11/11, en encaissant une petite prime. J’ai ainsi pu réduire la durée restant à courir.
3. J’ai ensuite roulé ces deux Put SPY 350 en un seul Put SPY 352 échéance 13/11, qui a expiré vendredi dernier. J’ai ainsi pu réduire le montant engagé, 1 Put représentant pas loin de 25% de mon portefeuille.
C’est évidemment déclinable pour tout type de positions, pas uniquement pour des naked put.

C’est notamment pour cela que j’aime bien les options, pour les multiples possibilités qui sont offertes par ce support.

Edit : ajout d’une précision.

Dernière modification par rylorin (15/11/2020 07h54)


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #100 15/11/2020 14h27

Membre (2018)
Réputation :   44  

Bonjour Rylorin,

Merci pour les retours que vous faites sur les options.

Je vais réinsister un peu suite à mes commentaires sur Tesla et je vais aussi poser quelques questions pour ma culture.

Vous tradez le SPY. Si je comprends bien, être exercé sur le SPY à 350 engage 35 k$ pour lever les titres. C’est bien cela?
Je ne sais pas pourquoi, j’avais en tête que c’était des lots de 10.

Est-ce que vous pouvez confirmer quelle est la marge qui est demandée par un put SPY? Sur l’appli, je viens de regarder et j’ai vu des chiffres très faibles. Un put SPY 350 couterait à peine 11$ de marge en portfolio margin. Ca me semble excessivement faible.

Est-ce que vous pouvez en dire plus sur les premium que vous avez collectés dans vos opérations?
Pensez-vous vraiment, par rapport au risque engagé, que le SPY est le meilleur actif à trader? Ca n’est pas un jugement, je ne me permettrais pas, mais une réflexion du même type que celle sur Tesla. Je comprends le fait que ça soit un panier de valeur avec une diversification mais bon…

Miguel se relance très fort sur Apple, ça me rappelle 2018 où je débutais sur le forum il me semble, et où je suivais ses très nombreuses opérations.
Est-ce que ça ne serait pas un actif tout aussi lucratif que le SPY avec une liquidité équivalente et finalement un risque moindre en terme d’engagement? Mais sans diversité sectorielle.

Bonne journée.

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de rylorin"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur