Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+3]    #476 02/01/2019 16h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

ANNÉE 2019

En 2019, mon travail va être beaucoup plus prenant (dernier jour tranquille d’ailleurs). Et surtout, j’ai un projet qui me tient à cœur avec des amis et qui traîne depuis des années. Je me suis fixé 2019 pour le réaliser. J’aurai donc très peu de temps pour l’investissement et au lieu de prendre de mauvaises décisions à la va-vite, j’ai tranché dans le vif et me suis donné des lignes de conduite :

* ne plus étudier d’entreprises en 2019, ne plus screener, ne plus lire les rapports annuels, se désabonner de la majorité des fils de blogs / forums de la finance (je garde qqs files portif de personnes que je respecte ici quand même wink mais j’ai fait du gros ménage aussi pour ne plus recevoir des dizaines d’emails par jour).

* pour les boîtes que j’ai déjà en portif, je conserve. Je prends ma dernière valorisation (réalisée "longuement" et consciencieusement en 2018) que j’ajusterai très rapidement (donc de façon bâclée) des résultats trimestriels au cours de l’année 2019. But : conserver ou vendre dès qu’on s’approche de la valorisation. Si vente, tout ira en trackers.

* pour les 4 boîtes pour lesquelles, je n’ai pas atteint mon allocation-cible : renforcements "à l’aveugle" chaque mois (il reste trois mois environ) sur Jensen-Group, BESI, Tencent et Payton Planar. J’ai déjà tout mis dans un calendrier avec alertes comme ça, je ne suis pas "pollué" pour y penser. Je n’ai pas mis les mêmes jours dans le mois pour "diluer un peu".

* pour le reste de l’épargne qui du coup sera assez conséquente (puisque pas de nouvelles boîtes voire, si les marchés montent un peu quelques reventes) : 1- plus de fonds euros (j’ai automatisé un y € / mois pour la 1ère fois) et 2- que du tracker et du BRK.B

* plus précisément : x € tous les mois sur CE8 en PEA soit l’Amundi MSCI WORLD EX EUROPE (www.justetf.com/servlet/download?isin=L … mp;lang=fr) car je suis déjà surexposé à l’Europe et que le fameux CW8 ne me permettrait pas de revenir assez vite à du 50 % USD dans mon patrimoine.

* et Berkshire tous les trimestres pour 2*x euros

* Unité de compte (la seule restante avec I&E que je conserve sans renforcer ni vendre) : tous les 4 mois je renforce la poche high yield de 2*x euros.

* et détail : si je suis exercé sur mes puts Disney (encore en cours), je conserverai.

Eh voilà, normalement ça devrait se résumer à 15 minutes par mois max. En un mot, j’abandonne le stock-picking par (futur) manque de temps et malgré une surperformance qui fut plutôt durable. That’s life! big_smile

Je voulais aussi faire grossir la poche préférentielle avec un ETF (idem pour passer le moins de temps possible). J’avais commencé un joli tableau comparatif de tous les ETFs preferred et je viens de me rendre compte qu’aucun n’est achetable par un investisseur individuel français… argh MIFID c’est vraiment de la mi#rda… au-delà du mi-figue mi-raisin sur cette législation ! Dès lors, ma réflexion reste en suspens pour la poche préférentielles. Renforcer tous les trimestres les preferred que j’ai déjà en portif ? mais ça demande de continuer à suivre les boîtes (pour du hold ça va mais si je renforce, il faut bien que j’étudie à nouveau). Ah zut, c’est la mauvaise nouvelle de la journée.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#477 29/03/2019 12h31

Membre
Réputation :   9  

Pourriez-vous préciser pourquoi BRK.B plutôt qu’uniquement des trackers ?

Je suis en train de basculer du côté du passif (avec un track record bien moins bon que le vôtre) et votre réflexion sur ce point m’intéresse.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #478 30/03/2019 13h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Oui c’est en effet déjà un choix et dès lors du stock-picking. Mais je ne prétends pas / ne veux pas faire uniquement de l’indiciel : c’est plutôt contraint et forcé par manque de temps et d’énergie que je bascule sur de l’indiciel (après 8 ans). En revanche, lorsque j’avais déjà des convictions, je les conserve. Et j’ai la conviction que Berkshire fera mieux que le S&P500 sur les 10 prochaines années (on pourra me citer dans 10 ans big_smile )

Je ne peux rien écrire de très original sur cette conviction après tout il y une section entière d’un des meilleurs forums d’investissement uniquement sur Berkshire :
Berkshire Hathaway

En résumé tout de même, BRK dispose de plus de 100 G$ de liquidité, c’est une holding extrêmement diversifiée avec à la fois un portefeuille d’actions intéressant et des entreprises qui ont quasiment toutes des avantages concurrentiels impressionnants.

Par exemple dans mon domaine actuel, nous avons comme fournisseur d’additifs Lubrizol qui est une boîte de chimie de spécialité. Or, le domaine des additifs est en croissance continue depuis des décennies dans un… oligopole de 4 entreprises. Et cerise sur le gâteau Lubrizol est le leader sans non plus ne faire que des additifs puisqu’ils font aussi du traitement de surface. Splendide boîte. Pour information les 3 autres, derrière Lubrizol en parts de marché : Infineum (filiale d’Exxon…), Oronite (filiale de Chevron) et Afton (filiale de NewMarket Corporation).

De nombreuses grosses boîtes de chimie ont tenté de pénétrer ce marché mais les barrières à l’entrée sont vraiment trop hautes. Je pourrais multiplier les exemples de belles boîtes comme ça inaccessibles et que Berkshire possède à 100 % dans des domaines très divers et dont, au moins à l’échelle de décennies, les marges sont plutôt garanties. J’ai d’ailleurs, comme annoncé, renforcé en février et je renforcerai en mai, etc. tous les trimestres.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #479 30/03/2019 16h02

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

PoliticalAnimal a écrit :

ACHATS 
* Brookfield Property REIT Brookfield Property Reit Inc, BPR:NSQ profile - FT.com
J’ai utilisé la moitié de la vente de Seritage pour prendre une petite ligne de Brookfield Property REIT que je renforcerai peu à peu. J’aime beaucoup la diversité du portefeuille immobilier de BPR (des centres commerciaux prime mais pas que des centres commerciaux, une part importante aussi de bureaux, d’entrepôts logistiques, etc. : Sectors - Brookfield Asset Management)

BPR (Brookfield Property Reit) dont j’ai parlé sur ma file il y a 6 mois et l’une des dernières (si ce n’est la dernière) entreprise que j’ai étudiée en détails a fait +35 % YTD (avec dividendes et en euros) big_smile
Portée par la remontée des REITs mais pas seulement (puisqu’elle fait bien mieux que son indice), portée surtout par de très bons résultats. Le portefeuille de propriétés est magnifique et je l’avais achetée à un P/FFO qui me semblait dérisoire… pour l’instant Mr. Market me donne raison.

Apogee Entreprises
dont j’ai parlé un peu plus tôt a fait +27,2 % (idem en EUR avec dividendes) et là uniquement grâce à l’annonce de résultats… moins mauvais que prévus. Même histoire pour BESI , valeur que j’ai aussi fait découvrir au forum : BESI : fournisseur d’équipements pour semi-conducteurs ; début d’année stratosphérique car résultats moins mauvais que prévus. J’avais expliqué en 2017 les raisons de ma vente de BESI puis… pourquoi j’étais revenu à l’achat (domaine très cyclique qu’il faut surveiller et sur lequel une tactique Buy&Hold n’est pas si efficace).

Cerise sur le gâteau, malgré un marché très haussier, Tesla fait -16 % YTD faisant repasser mon bear put spread en territoire positif.

Résultat sur la partie de mon portefeuille stock-picking (puisque j’augmente la part d’ETFs et de fonds de façon forte depuis un trimestre), je réalise un +16,8 % YTD ce qui augmente encore ma surperformance sur les indices depuis 8 ans wink

Du coup, je me suis créé un autre indicateur, sur la part des actions que je gère en direct (i.e. hors PEE et qui représente 2/3 de mes actions soit presque la moitié de mon patrimoine) le taux de "géré par d’autres à augmenter". Je mets dedans à la fois les ETFs et les fonds (je conserve Indépendance et Expansion que j’ai même renforcé en début d’année et je continue à renforcer le très bon fonds émergents JPMorgan Funds - Emerging Markets Small Cap Fund …|LU0318933057). La partie de mon portif "stock-picking" représente maintenant 78 % et la partie "gérée par d’autres" 22 %.

J’ai aussi (très) fortement réduit ma part actions dans mon patrimoine global puisqu’en seulement 3 mois et malgré une hausse des actions, je suis passé de 66 % à 58 % d’actions. Combinaison de facteurs, le plus important étant des gros rachats de parts d’actions de mon PEE (que j’ai intégralement reversé sur des fonds euros ou de l’obligataire High Yield) mais aussi des allégements significatifs de mon portif stock-picking (principalement Encres Dubuit, Precia Molen et Vereit) et finalement l’épargne de ce trimestre est allé au 1/3 seulement sur des actions.

==> Finalement au 30/03/2019 pour l’ensemble de mon patrimoine [entre crochets, pourcentage fin 2018] :
- Cash (cash pur, monétaire et équivalents) :                                                  6,9 % [5,6 %]
- Obligations (HY, fonds oblig PEE, fonds euro “déduits” du % pierre-papier) :   24,1 % [19,3 %]
- Pierre-papier (REIT, SIIC, tracker et parts sur AV) :                                      11,0 % [9,1 %]
- Actions (tous types de support) :                                                                 58 % [66 %]


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#480 30/03/2019 16h35

Membre
Réputation :   69  

Très beau portefeuille ! Et excellents résultats ! Mais je ne suis guère surpris au de la qualité de vos interventions wink

"fonds euro “déduits” du % pierre-papier"
-> Pour être sûr de bien comprendre, cela veut dire que vous comptez vos fonds euros dans la partie "obligations" et que vous la déduisez du segment "pierre-papier" où vous avez des  AV, c’est bien cela ? Et donc j’en déduit que vous détenez aussi des SCPI au sein de vos AV, exact ?

Hors ligne Hors ligne

 

#481 30/03/2019 17h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

C’est bien ça (sauf pour les SCPI).

J’ai plusieurs fonds euros boostés et certains sont boostés à 50 % papier (souvent d’ailleurs des SCPI mais que je ne possède pas en direct ; c’est le fonds euro boosté qui les possède). Je consulte donc leur rapport et je sépare la partie purement obligataire de la part pierre papier. Comme mes lignes de fonds euro commencent à être importantes, je suis obligé de le faire sinon je surestime ma part obligataire.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #482 31/03/2019 15h54

Banni
Réputation :   6  

Bonjour PoliticalAnimal,

Je vous rejoins totalement pour le fonds JPM et votre mix ETF-fonds. Je suis en train de constituer une allocation ETF- fonds en introduisant aussi des thématiques comme l’eau, le bois, l’IA, la robotique et les news tech.
Quels autres fonds suivez-vous hormis I&E qui est bien remonté depuis février ?
Votre épargne est moins orientée actions et plus obligations et fonds € ?

Dernière modification par Noyl (31/03/2019 15h57)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #483 31/03/2019 17h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Voilà la liste des fonds ou ETFs dont la part augmente en moyenne dans mon patrimoine (tous supports, PEA, CTO, AV diverses, certains ne sont d’ailleurs plus disponibles mais j’en avais historiquement). Hors PEE en revanche. Par ordre décroissant de la taille dans mon patrimoine (sachant que ça reste bien inférieur à mon stock-picking mais ça monte petite à petit…) :

- AMUNDI EPRA EUROPE (AMUNDI EPRA EUROPE - EUR, Performances Cotation Tracker EPRE - Boursorama)

- Amundi MSCI World ex Europe (monde capitalisant, PEA-able et sans l’Europe car j’ai déjà beaucoup trop d’Europe dans mon allocation globale. C’est l’ETF que je charge le plus dernièrement vu que le plus global : Amundi MSCI World ex Europe UCITS ETF - EUR (C) | A2H57S | LU1681045537)

- Indépendance & Expansion

-  Fidelity Funds - US High Yield Fund A-Acc pour la poche HY que je suis en train de renforcer et cf. ci-dessous aussi.  Performance des fonds|Rendements totaux|Fidelity Funds - US High Yield Fund A-Acc-EUR|ISIN :LU0261953904

- JPMorgan Funds - Emerging Markets Small Cap Fund : JPMorgan Funds - Emerging Markets Small Cap Fund …|LU0318933057
J’adore ce fonds. J’en ai déjà depuis 2015, performance exceptionnelle MAIS au prix d’une grosse volatilité. Pas à mettre dans toutes les mains puisqu’on cumule deux poches turbulentes : marchés émergents et small caps. J’en ai parlé plusieurs fois sur ma file, il faut être rigoureux et renforcer régulièrement sinon on se prend les baisses. A réserver uniquement pour des budgets de risque déjà élevés. Sur mes premières lignes mises en 2015, je suis à 74% frais compris ! Mais j’ai souvent renforcé donc au total ça n’affiche qu’un +30 %. Bon allez je le dis une dernière fois : il y a eu aussi des trimestres où ça baissait d’un coup de 25 %… l’avantage en AV c’est que je ne vais pas voir souvent et je me suis juste mis une alerte pour renforcer tous les 6 mois.

- AMUNDI ETF MSCI Emerging Markets : plus large et moins cher qu’un fonds. Ca reste du emerging market. Amundi MSCI Emerging Markets UCITS ETF - EUR (C) | A2H58J | LU1681045370

- Nordea North America High Yield, encore du HY en dollars mais petite ligne historique (qui se comporte bien donc je garde et dont la gestion suit mieux son indice de référence que le Fidelity High Yield… moins de volatilité mais aussi moins de performance) Quantalys

- Allianz Euro High Yield… je viens d’en prendre uniquement aujourd’hui car je n’avais pas de partie euro dans mon allocation high yield Quantalys

Dernière modification par PoliticalAnimal (31/03/2019 23h21)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#484 01/04/2019 10h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Si vous avez le temps, pouvez vous diffusez votre tableau classique en noir et blanc du contenu de votre portefeuille ? Celui qui se trouve dans votre message 472. Il est lisible et permet de suivre les différentes pondérations de vos lignes.

Hors ligne Hors ligne

 

#485 02/04/2019 17h03

Banni
Réputation :   6  

Bonjour,

effectivement une exposition aux émergents est intéressante et dynamisante même si plus volatile.
Un mix du JPM et de l’ETF n’est pas déconnant car le JPM est plus axé SMALL et l’ETF plus big caps.

pourquoi préférer l’EPRA EUROPE à de la foncière en direct comme BROOKFIELD, UNIBAIL, ICADE et autres  hormis l’aspect diversification et capitalisant ?
Il y aussi AXA World Funds - Framlington Europe Real Estate Securities A Capitalisation EUR    LU0216734045

Je vous rejoins totalement sur le Fidelity funds, AXA.

J’ai aussi remarqué cela pour les obligations :

Aviva Oblig International    FR0000097495
R-co Euro Crédit C EUR    FR0007008750
AXA World Funds - Global High Yield Bonds A Capitalisation EUR (Hedged) LU0125750504

Pour information dans quelle poche logez-vous le FIDELITY FUND et Amundi MSCI World ex Europe  LU1681045537 ?

Introuvable sur LINXEA.

Aussi intéressé pour avoir votre pondération de portefeuille même si on la retrouve indirectement dans vos propos ici :
- Cash (cash pur, monétaire et équivalents) :                                                  6,9 % [5,6 %]
- Obligations (HY, fonds oblig PEE, fonds euro “déduits” du % pierre-papier) :   24,1 % [19,3 %]
- Pierre-papier (REIT, SIIC, tracker et parts sur AV) :                                      11,0 % [9,1 %]
- Actions (tous types de support) :                                                                 58 % [66 %]

Dernière modification par Noyl (02/04/2019 17h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#486 06/04/2019 12h01

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Les réponses faciles d’abord smile

Comme assurances-vie, j’ai Boursorama Vie, Puissance Avenir (assurancevie.com) et Mes Placements Liberté et dès lors les fonds se trouvent sur l’une de ces 3 enveloppes.

Tous mes ETFs (pour l’instant en tout cas) dont l’Amundi MSCI World ex Europe sont sur l’un ou l’autre des PEA du couple… ce qui permet de répondre à une 3ème question : pourquoi l’ETF Epra ? Eh bien parce que… PEA justement. Les raisons sont double d’ailleurs : 1- l’imposition (mais il y a des cas, notamment si on garde longtemps, où le CTO peut avoir du sens) et surtout 2- la simplicité / facilité pour être exposé à l’immobilier européen sans paperasse. Je suis de plus en plus phobique administratif smile

J’ai revendu pas mal de mes boîtes à dividendes sur CTO d’ailleurs tout en conservant les actions sans dividendes sur CTO, les ETFs bien sûr et les actions à dividendes au maximum en PEA (et au maximum, Pays-Bas, France).

Le fonds R-CO EURO CREDIT C EUR que vous citez est à mon avis bien, du peu que j’ai regardé je ne vois aucun signal négatif mais c’est de l’obligataire "général" nous sommes d’accord, pas du pur HY.

J’ai toujours été transparent, aussi, sur mon allocation (mais plutôt qu’une fois par an… mais c’est que je ne fais le calcul qu’une fois par an en fat wink ). Gardez bien à l’esprit que mon allocation avec 60 % d’actions est peu orthodoxe et largement au-dessus du pourcentage d’actions "recommandé" (sachant que nul ne peut rien recommander sur ce forum, c’est une façon de s’exprimer).

Je sais car j’ai été testé plusieurs fois "en vrai" que je suis insensible à la volatilité mais la MAJORITÉ des gens sont beaucoup plus sensibles qu’ils ne le croient. Même si vous voulez un % d’actions élevé dans votre patrimoine, 40 % est déjà beaucoup. On peut imaginer du 40 % actions, 15 % HY, 40 % fonds euros / obligataire IG et 5 % cash par exemple. Mais c’est juste un ordre de grandeur, ce ne sont PAS des conseils wink

De fait, 40 % d’actions est déjà élevé (sauf si c’est très gros patrimoine mais c’est une autre histoire).

Edit : depuis vendredi, j’ai aussi des ETF obligataires IG corporate US sur CTO que je détaillerai quand j’aurai un peu plus de temps

Dernière modification par PoliticalAnimal (06/04/2019 12h02)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #487 06/04/2019 13h05

Membre
Réputation :   27  

Hello PA,

Je suis intéressé par savoir quels ETFs obligataire vous avez choisi. J’ai commencé il y a 2-3 mois à équilibre mon portefeuille avec des ETFs obligataires.

J’ai pour le moment cette liste:

HYG - High Yield (une petite partie du portefeille ETF obli)
LQD - Corporate IG
TLT - Treasury bonds > 20 ans
EMBE - Emerging Markets

Je compte aussi mettre une partie sur des Treasury bonds court terme (SHY?)

Je n’ai cependant pas encore décidé quelle proportion investir dans chaque ETF (probablement 20% de chaque afin d’avoir 60% d’obli "safe" et 40% plus risqué).

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #488 06/04/2019 15h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

ostal a écrit :

Si vous avez le temps, pouvez vous diffusez votre tableau classique en noir et blanc du contenu de votre portefeuille ? Celui qui se trouve dans votre message 472. Il est lisible et permet de suivre les différentes pondérations de vos lignes.

Je le ferai dès que j’aurai un peu le temps mais j’avoue que j’ai la flemme… autant calculer la valeur de part et/ou le TRI se fait très vite (surtout que je n’ai quasiment alimenté aucun compte), autant rentrer précisément tous mes allégements, renforcements et ventes de 3 mois (car, contrairement à d’habitude, je ne l’ai pas fait au fil de l’eau) me fatigue smile
Pour les vacances de Pâques, je pense.

Ah, ah, j’ai justement acheté… LQDA en ETF obligataire corporate US. Je cherche au maximum à prendre du capitalisation maintenant (vous avez pris le LQD si j’ai bien compris). Je veux minimiser la paperasse, la taxation (au moins le temps de la capitalisation, la taxation des dividendes dans un capitalisation est, à mon avis, meilleure que celle que l’on peut gérer soi-même sauf à jongler avec les courtiers) ; mais ma raison principale c’est vraiment la simplicité. C’est pour ça aussi que je commence à vendre mes préférentielles même si je me désespère de ne pas trouver encore des ETF UCITS pour les preferreds… mais ça devrait arriver puisqu’en encore début 2019 le LQD n’avait pas été "MIFID-2-isé" donc les gros s’y mettent…

J’ai aussi pris le SDIA pour avoir de la duration plus courte. J’hésite à prendre du ERNA. Et même si les ETF High Yield sont moins bien que les bons fonds (exception dans le monde de l’investissement mais parce qu’univers moins liquide et à gros ticket d’entrée), je vais sans doute finir par prendre de l’ETF HY américain et/ou européen.

Pour l’instant je ne compte pas prendre de l’obligataire émergent comme vous avez pris ni du HY émergent.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#489 06/04/2019 23h21

Banni
Réputation :   6  

Bonsoir

J’entends et vous rejoins totalement sur l’utilisation de la capitalisation de l’impôt sur le PEA qui est un outil excellent encore mieux si Madame en ouvre un aussi !

J’hésite à entrer sur le CW8 ou le ex World sur mon PEA après avoir loupé le coche en décembre, la psychologie fait que je trouve ça trop cher et l’impression de perdre en cliquant sur acheter.
Je garde également les aristocrates et value françaises et hollandaise afin de profiter encore une fois de la capitalisation de l’impôt.

Je garde certaines values aristocrates non referenceables sur CTO et des SIIC/REIT que j’estime à plus fort potentiel que l’EPRA.
Par ailleurs je trouve que recevoir un dividende permet de réaliser la création de valeur et de changer en cas de non versement , chose que l’EPRA ne permet pas.
Également phobique de l’administratif je me dis que les foncières cotées , SCPI offrent de meilleurs rendements si on compte les aléas de la gestion locative et le temps passé.

Je vous rejoins sur les poids des classes d’actifs dans le patrimoine.
40% actions est un maximum mais peut être assumé si la qualité intrinsèque est au rendez vous avec un mix value , aristocrates, ETF World et émergents , foncières cotées .
Actuellement je suis plus proche de 30%.

Intéressé par votre allocation ETF obligataire avec un comparatif avec les fonds HY cités plus haut comme Groupama, AXA, fidelity , JPM et r co.
les fonds paraissent devant les etf obligataires.

Hors ligne Hors ligne

 

#490 07/04/2019 14h41

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   98  

Dites vous que si en janvier prochain le MSCI World a fait +19% depuis maintenant, vous regretterez….

Hors ligne Hors ligne

 

#491 08/04/2019 19h43

Membre
Réputation :   35  

PoliticalAnimal a écrit :

ANNÉE 2019

atteint mon allocation-cible …
*
* et Berkshire tous les trimestres pour 2*x euros
.

La vente d’option PUT n’est elle pas une solution "économique" pour acheter du brk ?


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #492 08/04/2019 23h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   404  

À condition d’être prêt à acheter les BRK par lot de 100 quand on est exercé. Ce qui fait une sacrée belle ligne quand même.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #493 09/04/2019 01h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   548  

yihk a écrit :

La vente d’option PUT n’est elle pas une solution "économique" pour acheter du brk ?

Tout à fait.
Mais c’est par lot de 100 titres,
En complément de ce que dit MisterVIX
ce qui représente au moins une ligne ± $20,000.00 si assigné.

Maintenant si le portefeuille est conséquent et qu’il n’y a pas ou peu d’utilisation de découvert, il est toujours possible d’utiliser la marge pour a payer les titres et être livré.

Ensuite, on vend des CALL comme mentionné sur la file "Vente de CALL pour ameliorer le rendement diu portefeuille.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screen_shot_2019-04-05_at_12527_pm.png


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne Hors ligne

 

#494 09/04/2019 09h55

Banni
Réputation :   6  

Franckielestore a écrit :

Dites vous que si en janvier prochain le MSCI World a fait +19% depuis maintenant, vous regretterez….

je vous rejoins totalement smile

Dernière modification par Noyl (09/04/2019 09h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #495 19/04/2019 11h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

PoliticalAnimal a écrit :

Pour BESI versus Micron, ils sont évidemment dans le même domaine mais pas au même niveau de la chaîne. Les deux boîtes connaissent dès lors des cycles mais sont impactés avec un effet retard. BESI qui est un équipementier est, comme KLIC, AMAT et Lam Research, touché en premier… ça repart plus vite aussi.

Quand des nouvelles lignes de prod sont créées, souvent plusieurs par plusieurs concurrents (Intel, Toshiba, TSMC, etc.), les équipementiers voient un afflux de commandes et tous les compétiteurs veulent les machines vite et sont prêts à payer cher. Et ce moment survient souvent peu de temps après le bas de cycle d’où des cycles très marqués en dents de scie même si l’amplitude des cycles est devenue moins violente qu’il y a 20 ans par exemple.

Je ne travaille plus dans le domaine des semicons / optoélec / microélec (cela a été mon domaine de compétences ce qui me permet de comprendre assez vite les boîtes mais plus assez pour être "à la page"). En plus, même lorsque j’y travaillais, prévoir les cycles restait du domaine de la divination.
Cela qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire : en fait je renouvelle mon conseil, pour les boîtes de microélec au sens large, il ne faut surtout pas faire de Buy&Hold et être attentif à la valorisation et se donner à l’avance un niveau de vente. Vendre lorsqu’on atteint de bonnes valorisations sans hésiter (et normalement après un bon profit) même si on manquera sans doute les plus hauts, cela évite de se prendre la glissade…

Mais prévoir exactement le cycle est réservé à une poignée d’experts (et encore !). C’est pour cela que j’avais vendu BESI et que j’y reviens uniquement peu à peu (j’ai prévu 6 mois et j’ai pour l’instant seulement 1/4 de ma position comme expliqué ci-dessus).

Petit rappel sur ma prise de position argumentée sur BESI au 3ème trimestre et surtout avec pondération au 4ème trimestre 2018… avec dividendes, nous sommes à +56 % sur BESI big_smile big_smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#496 20/04/2019 09h04

Banni
Réputation :   6  

Ahah ! Du coup vous renforcez avec le titre qui flambe comme micron ?

Hors ligne Hors ligne

 

#497 22/04/2019 19h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Bonjour, non je m’étais fixé un maximum de 3 salaires nets pour l’allocation (que je n’ai pas atteint). Je n’ai plus de marge de sécurité au cours actuel : typique d’un cours "à conserver" selon moi mais en effet je ne suis plus à l’achat.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #498 09/08/2019 18h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Performance au 9 août 2019 après 6 ans et 3 trimestres de suivi du portefeuille individuel. La performance reportée ci-dessous est la performance du portefeuille actions et options en excluant la part (montante) de la gestion passive en ETF. Je veux en effet continuer à me comparer aux indices. Comme décrit dans le lien ci-après, suite à une promotion en octobre 2018, j’ai décidé de consacrer beaucoup moins de temps et d’énergie à l’investissement et dès lors de basculer mes nouvelles liquidités principalement en ETF : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (20/20)

J’ai à peu près tenu le plan i.e. passé un temps (très significativement) moindre à l’investissement (que ce soit recherches de nouvelles valeurs, lectures, reportings) mais, tel un addict, un toxico, un accro du stock-picking, j’ai fini par craquer. J’ai tenu… 6 mois sans acheter une nouvelle valeur. Donc à faire du stock-picking à nouveau big_smile Dans l’ensemble, la part des ETF grimpe nettement, gestion passive, et mon temps consacré à l’investissement baisse.

Les performances actions/options hors ETF :
- Performance de la part YTD : +18,1 %. CAC40 GR : +16,2 %, S&P 500 : 17,1 %.
- Performance de la part depuis le début (déc. 2012) : +172 % soit 15,2 % annualisé. CAC 40 GR : 99,5 % soit 10,8 % annualisé, S&P 500 : 127,0 % soit 12,9 % annualisé.
J’accentue ma sur-performance par rapport aux indices.

► VENTES
* TESSI comme détaillé sur la file Tessi : (6/6) Tessi : gestion et traitement des flux d’information l’occasion était trop belle. J’ai vendu autour de 160 €… elle est à 122 € aujourd’hui…¯\_(ツ)_/¯

* Precia Molen déjà allégé (cf. reporting précédent) et complètement vendu maintenant. Trop de small caps, valorisation que je trouvais haute (quasiment à mon calcul de valorisation). Gain : +31 % avec dividendes. Je n’exclus pas de revenir sur la valeur.

* Encres Dubuit (Encres Dubuit : décoté rentable ou juste décoté ?) : vendu exactement pour les mêmes raisons + surpondération énorme dans mon portif des valeurs liées à la microélectronique. Je me devais d’alléger. Gain de +22 % seulement (“seulement” car 2 ans et demi de détention donc en fait TRI annualisé de 8 %). Je ne pense pas revenir sur la valeur à court terme (que je connais très bien).

* VEREIT : marre d’attendre. Oui c’est une bonne raison pour vendre smile
* Rubicon Technologies : situation spéciale et idem marre d’attendre. Vendu à peu près au PRU.

Je ne détaille pas les allègements et renforcements trop nombreux. Mais dans les très gros renforcements, citons : Graines Voltz, ABC Arbitrage et les CRCAM… soit comme je l’avais déjà réalisé fin 2018… pour mon plus grand bonheur.

► ACHATS
Je ferai un post dédié ce week-end car plusieurs acquisitions que je voudrais présenter correctement dont certaines pas suivies sur le forum. 

Et réalisons un petit retour en arrière : les ventes depuis une année. Dans les ventes datant d’environ 1 an (ici : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (19/20) et là : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (19/20)), il y avait pour les plus importantes :

* GAIA : vendu autour de 17,5 USD, c’était un bagger (même plus en tenant compte des nombreux calls couverts vendus sur cette ligne). Vendu car ne correspondait plus à ma thèse d’investissement initial (valeur décotée avec une montagne de cash devenue valeur de croissance)… l’action est autour de 7 USD dans un magnifique marché haussier pourtant !

* Crest Nicholson : vendu (en perte) autour de 3,8 GBP. Actuellement à 3,5 GBP.

* AIG : vendu (en gain) autour de 54 USD. Actuellement autour de 57 USD.   
* Seritage : vendu autour de 40 USD… l’action est autour de 40.
Avec un portif qui a tourné sur la même période à +18 %, ce sont donc des ventes opportunes en moyenne.

Plusieurs réussites, penchons-nous sur quelques déceptions :
* Picanol: longue et continue baisse de Picanol cette année et résultats en demi-teinte. J’ai renforcé un peu d’autant que Luc Tack prépare la prise de contrôle de Tessenderlo ce qui rendra le groupe encore plus diversifié.

* Agfa-Gevaert : la vente de la division HealthCare se fait (sérieusement !) attendre. C’était le cœur de thèse de mon… 2ème achat sur la valeur (pour rappel, très profitable A/R la 1ère fois tout est daté : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (12/20) ). Je me relis d’ailleurs à l’instant quand j’avais vendu la 1ère fois, en résumé : “je préfère vendre à la valorisation et un beau gain qu’attendre une valeur plus haute d’une OPA hypothétique”… OPA qui n’a pas eu lieu… et vente de la division HealthCare qui n’a toujours pas eu lieu. Dossier pour les patients (pun intended). Contrairement à Picanol, je n’ai pas renforcé Agfa. Je me suis donné fin 2019 et si rien ne s’est passé, je vendrai la ligne (ça fera 2 ans et demi de détention pondérée).

Le portefeuille actuel a l’allure du tableau ci-dessous avec une poche cash descendu à 11 %. On notera qu’il y a aussi du hors actions puisque j’ai pris plusieurs types d’ETF obligataires dernièrement. Ils sont tous capitalisant pour m’éviter : 1) un frottement fiscal important (je sais qu’il y a un frottement interne à l’intérieur de l’ETF mais mes lectures et calculs m’ont convaincu qu’il est moindre que fait "à la mano") mais surtout 2) un gain de temps et de tracas immense en déclarations / paiements / suivis divers et variés des coupons ou dividendes. C’est exactement ce dont j’avais besoin pour être encore plus passif et maximiser le gain sur le temps passé.

J’ai donc liquidé toutes mes actions préférentielles par exemple (avec de très belles réussites hors CBL, cf. mon ancien portif de preferred) pour basculer la moitié du cash sur l’ETF PRAC. Saluons le travail des émetteurs d’ETF qui, peu à peu, rendent UCITS des univers où nous n’avions plus rien, simples investisseurs européens, début 2019. Chaque mois, il y a un nouvel outil qui apparaît dans les preferred US, les obligataires court terme, les monétaires USD en UCITS ! Très appréciable. Il faut regarder chaque mois chez les grands émetteurs car il y a du nouveau. J’ai râlé contre MiFiD II mais j’ai à peu près ce qu’il me faut maintenant.

On notera aussi que j’ai boudé Amundi, excepté pour les émergents (car l’équivalent Lyxor a trop de frais) en basculant les ETF PEA chez Lyxor. La communication de Lyxor est bien plus claire concernant le PEA, je ne suis pas du tout certain qu’Amundi ne nous fasse pas à nouveau un bébé dans le dos. Cela a longtemps été discuté sur cette excellente file : (26/35) Trackers PEA : liste complète des trackers éligibles PEA

J’ai laissé la colonne "variation par rapport à la valorisation". J’ai remis à jour la majorité de mes calculs. Le tableau :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_portif_2019_v2.png


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #499 09/08/2019 18h41

Membre
Réputation :   61  

PoliticalAnimal a écrit :

► VENTES
* TESSI comme détaillé sur la file Tessi : (6/6) Tessi : gestion et traitement des flux d’information l’occasion était trop belle. J’ai vendu autour de 160 €… elle est à 122 € aujourd’hui…¯\_(ツ)_/¯

N’oublions pas que 42.7€ de dividendes ont été versés entre temps tout de même (j’ai personnellement fini de vendre aujourd’hui à 123)

Hors ligne Hors ligne

 

#500 09/08/2019 19h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   824  

Ah oui bien vu (+1) ! C’est le problème quand on ne suit plus une valeur. Après ma vente, je ne trouve "que" 38,5 € de dividendes en revanche.

Donc l’action a été à peu flat sur 1 an dans un marché haussier, c’est ça ?

Dernière modification par PoliticalAnimal (09/08/2019 19h22)


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur