Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/04/2017 11h10 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Spin-off des discussions sur BESI dans le fil de PoliticalAnimal :
Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (13/16)

Je ne reviens pas sur la présentation de cette société hollandaise (cf ci-dessus).

ING intégre aujourd’hui la valeur sur sa liste préférée Benelux avec un objectif de cours à 50 euros vs 32 précédemment.

    Besi op favorietenlijst ING | IEX.nl


Le titre prend 10 % à plus de 42 euros.

Suis actionnaire.

Mots-clés : be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs

Hors ligne

 

#2 10/04/2017 21h28 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   153 

La croissance du carnet de commandes est stimulée par le nouveau cycle technologique des puces inférieur à 20 nano.

Depuis le début de l’année, la croissance de BESI est de 33%, sur un an de 74% et sur 5 ans de 623%.

BESI superforme ses confrères néerlandais plus connus ASML et ASM.

Actionnaire heureux depuis 2012

Hors ligne

 

#3 10/04/2017 23h34 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

Tahure a écrit :

ING intégre aujourd’hui la valeur sur sa liste préférée Benelux avec un objectif de cours à 50 euros vs 32 précédemment.
IEX.nl - Smartphone opties

Merci Tahure mais tout le monde ici n’est pas flamingant.

Je suis également actionnaire de cette boîte sans vraiment avoir compris en quoi consistent ces "machines à faire des composants". Sans rien y connaître j’imagine quand même que ce métier là est cyclique à l’image du marché des composants. Il y a sans doute aussi un effet d’entonnoir : comme il n’y a guère de "bonnes valeurs" à la bourse batave, les investisseurs se précipitent sur les quelques-unes qui affichent des résultats en croissance. BESI est évidemment plus sympathique qu’un balourd comme Vopak…..

Ce qui est désolant, c’est de constater qu’il y a très peu d’actualités sur la société rédigées dans une langue autre que le flamand.

Hors ligne

 

#4 11/04/2017 01h53 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

le cycle de base de BESI, comme celui de tous les acteurs du secteur, est celui des générations de taille de gravure. Il faut fournir les machines pour le début de cycle. Donc normalement 3 ans.

Mais aujourd’hui, on est dans une phase un peu bizarre où cohabitent au moins 3 tailles de process et une démultiplication des utilisations. Il y en a encore pour au moins 2 ans avant que les process en dessous de  20 nanos soient généralisés, et les fondeurs tous équipés. Du tout bon pour BESI.

Hors ligne

 

[+1]    #5 11/04/2017 09h45 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

stokes a écrit :

Merci Tahure mais tout le monde ici n’est pas flamingant.(…)
Ce qui est désolant, c’est de constater qu’il y a très peu d’actualités sur la société rédigées dans une langue autre que le flamand.

Rien que pour vous stokes ;-)
(Traduction Google)

www.fd.nl a écrit :

Investment Analyst Nigel van Putten (ING) on Monday increased considerably the price target for BE Semiconductor Industries. He finds Besi one of the highest quality companies in the back-end semiconductor industry. The company is performing extremely well and is market leader in several niches.

Besi will also benefit from an increase in activity in the sector, which does not see the market as Van Putten. The analyst raised its estimates for Besi and believes that the share would be valued at a discount, but rather at a premium. He raises the price target from € 32 to € 50, and the proportion decent buy.

ING expects for this year a turnover of € 447 million and an adjusted net profit of € 92 million, more than the hefty € 375 million in revenues in 2016, which is a bottom line profit of € 66 million remained. Furthermore, Van Putten also noted the dividend yield at Besi 4.6% over 2016 and the ongoing share repurchase program in the amount of 1 million shares.

"We calculated that Besi annually more than € 100 million to flow back to shareholders, or 7% of the current market capitalization," the market researcher. ING posted Besi, ahead of the release of the figures for the first quarter on April 25, in the preferred list for the Benelux. These figures are according to Van Putten mean that analysts will revise their estimates upward.

Hors ligne

 

[+1]    #6 11/04/2017 09h53 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   153 

stokes a écrit :

Ce qui est désolant, c’est de constater qu’il y a très peu d’actualités sur la société rédigées dans une langue autre que le flamand.

Vous devriez dire Néerlandais, Flamand aux PB c’est péjoratif.  Au Pays-Bas toutes les sociétés cotées publient également leurs résultats en Anglais

stokes a écrit :

il n’y a guère de "bonnes valeurs" à la bourse batave

Au contraire il y a beaucoup de bonne valeurs, la plupart activent à l’international, mais les entreprises sont généralement mieux valorisée, les Néerlandais investissent beaucoup plus en bourse que nous.
Aux PB la culture financière est bien supérieur à la notre.

La Vereenigde Oost-Indische Compagnie, ou VOC (Compagnie néerlandaise des Indes orientales), est en 1602, sur la bourse d’Amsterdam la première société cotée en bourse au monde.

Un autre avantage de la bourse d’Amsterdam, le précompte sur les dividendes est de 15%, mais est exonéré si vous optez pour le versement du dividende en actions.

Dernière modification par pvbe (11/04/2017 09h58)

Hors ligne

 

#7 11/04/2017 10h51 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

Bonjour.

Ce n’est pas un pays où j’aime vraiment à me rendre, même en période de tulipes comme en ce moment.

J’ai de bonnes plus-values sur BESI et Wolters Kluwers ; en revanche, Vopak, SBM Offshore et Wereldhave m’ont franchement déçu.

Hors ligne

 

#8 25/04/2017 10h24 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Très bons résultats pour le Q1 2017 (CA +18% vs Q4 2016 et surtout commandes + 162%).
La société s’attend à dépasser l’ensemble du résultat 2016 dès la mi-2017.

Nouvelle forte hausse du cours : + 8% à 46 euros…

Details | Besi

Hors ligne

 

#9 25/04/2017 10h43 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

Bon sang, ça au moins c’est une affaire qui marche : tout augmente, les ventes, les marges, les perspectives…..les clients se bousculent pour acheter leurs machines et sont disposés à les payer de plus en plus cher !

Voir ici un communiqué un peu plus détaillé :

Besi Reports Q1-17 Revenue of ? 110.2 Million and Net Income of ? 24.3 Million Other OTC:BESIY

A noter la "conf call" en webinaire ce jour à 16h pour ceux qui ont le temps ; je ne sais pas si c’est en anglais ou en batave.

Je suis à 99% de plus-value mais attention tout de même au syndrome bulbe de tulipe assez fréquent sur les technologiques : dès que cette tendance favorable marquera la moindre inflexion, le cours va plonger. Dit autrement, je conserve mes titres, mais je me garderais bien de constituer une ligne à ce prix.

Dernière modification par stokes (25/04/2017 10h43)

Hors ligne

 

#10 27/07/2017 15h21 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Comme annoncé lors du Q1, très bons résultats pour le S1 2017 (CA +49% et RN +140% vs S1 2016).
La marge nette passe de 22 à 30%.
Le programme de rachat d’action se poursuit (413000 au 30 juin pour une cible à 1 million).
135 Meur de cash disponible.

Nouvelle forte hausse du cours : + 7% à 56 euros.
En PV de 230% pour ma part. Je conserve a priori.

www.besi.com/uploads/tx_news/Q2-2017.pdf

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Tahure (27/07/2017 15h22)

Hors ligne

 

[+1]    #11 15/02/2018 12h26 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Les résultats du Q4 2017 permettent de faire le bilan 2017 vs 2016 :

Besi a écrit :

Key Highlights 2017/2016 :
Revenue of € 592.8 million, up € 217.4 million (+57.9%) due primarily to industry upturn, substantial build-out of advanced packaging capacity by IDMs and market share gains
Orders of € 680.9 million, up € 307.1 million (+82.2%)
Gross margin rose to 57.1% vs. 51.0% in 2016
Net income grew € 107.9 million (+165.2%) to reach € 173.2 million while net margins rose to 29.2% vs. 17.4%

Hausse du dividende :

Besi a écrit :

Due to its earnings, cash flow generation and prospects, Besi’s Board of Management has proposed a cash dividend of € 4.64 per share for the 2017 year for approval at its AGM on April 26, 2018. The proposed dividend represents an increase of 166.7% over 2016 and will be payable from May 4, 2018.

Et perspective 2018 de la même veine  :

Besi a écrit :

Leading industry analysts estimate that the current assembly equipment industry uptrend will extend into 2018. VLSI currently forecasts market growth of 18.1% versus 2017. Besi’s second half 2017 order trends, year-end backlog and bookings to date in Q1-18 confirm the continuation of the current industry upcycle into 2018. For Q1-18, we forecast that revenue growth will range between +5% to -5% versus Q4-17 in what is typically our weakest quarter of the year but will grow by 32% to 46% versus Q1-17 as favorable demand trends continue.”

Details | Besi

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#12 15/02/2018 17h02 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

2017 a été bon ; 2018 sera encore meilleur ; pour autant, ces résultats plombent le cours de l’action qui perd ce jour 3% alors que la séance est par ailleurs très bien orientée.

C’est en quelque sorte le syndrome Lonza Group : le marché attend monts et merveilles de la valeur et les résultats, même excellents, déçoivent les opérateurs. Il faut retomber sur terre : BESI est cotée à Amsterdam, pas sur la place de Lourdes !

La valeur est en fin de compte peu chère et le dividende proche de 6% bien appréciable sur un PEA.

Je conserve précieusement mes 100 titres en PV de 216% ; nous devrions très vite repasser au-dessus des 80€.

J’en viens à me demander si je ne vais pas moyenner à la hausse, ce que je ne fais pourtant en principe jamais.

Hors ligne

 

#13 11/05/2018 11h21 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Pour info le nominal de l’action BESI a été divisé par 2 en date du 4 mai 2018.

BESI a écrit :

Shareholders at the AGM also approved a proposal whereby each Besi ordinary share will be split into two ordinary shares with a simultaneous increase in the number of total ordinary shares authorized from 160 million to 320 million. Shareholders of record at the close of business on May 7, 2018 will be eligible for the stock split. It is also anticipated that following the execution of the deeds of amendment of the articles (implementing the technical steps) trading will begin on a split-adjusted basis on May 4, 2018.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#14 15/05/2018 17h27 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Réputation :   

BESI à subit une bonne prise de bénéfice et devient tentante…

Hors ligne

 

[+2]    #15 26/07/2018 11h25 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   703 

J’espère que vous ne vous êtes pas pressé car BESI est dans un domaine (très) très cyclique et c’est toujours la même histoire, comme déjà expliqué sur ma file : il ne faut pas faire de Buy&Hold avec ce genre d’actions mais savoir vendre en haut de cycle. Et ce n’est pas si difficile (ce qui est plus difficile, c’est d’acheter en bas de cycle : 1- parce que les bas de cycle sont plus difficiles à analyser que les hauts de cycle et 2- parce que ça demande d’être un vrai contrariant qui achète quand on est dans à -40 % annuel parfois, faut le faire). J’avais vendu : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (12/17)

Dommage j’ai eu la flemme d’écrire avant la débâcle prévisible des résultats semestriels mais j’étais certain que les résultats seraient mauvais (du moins au niveau des commandes car les résultats nets reflétant le passé sont plutôt bons mais les commandes enregistrent de très fortes baisses). En effet, on a initié la fin du cycle il y a déjà 6 mois et ça ne peut que s’accentuer.

Et c’est bien le cas : www.besi.com/fileadmin/user_upload/Q2-2018.pdf

Une autre façon simple de le prévoir était de noter que le management vendait plus que d’habitude :
www.afm.nl/en/professionals/registers/m … 18#results

Je rappelle que j’ai listé les sites de ventes d’initiés ici dont le néerlandais : www.devenir-rentier.fr/t15469

Le management vend toujours (en gros ils ont des actions gratuites à 0 et selon les années, en mai, ils vendent un peu ou beaucoup… lorsqu’ils vendent beaucoup faut faire comme eux, c’est tout wink
D’ailleurs, c’est une autre raison pour laquelle les bas de cycle sont plus difficiles à prévoir que les hauts de cycle : on n’a pas de signal clair du top management pour les bas de cycle (depuis 5 ans, ils ont toujours eu des actions gratuites donc de toute façon qu’il vente ou qu’il pleuve, ils ont leurs actions gratuites…) mais on a bien un signal de hauts de cycle = ils vendent beaucoup plus en haut de cycle.

Dès lors, je commence à penser à rentrer à nouveau sur le dossier. J’ai relu en détails les rapports ce week-end et refait mes valorisations. Mais c’est beaucoup moins un no brainer qu’en 2012 ou 2013 où l’entreprise était sans dettes, hyper décotée et avec une stratégie claire : prendre des parts de marché. Là on a une entreprise qui est plus endettée (moins de marges de manœuvre, leurs convertibles notes de 2017 ont été émises à des taux très faibles cela étant mais je ne comprends pas pourquoi ils les ont émises ! On dirait que c’est uniquement pour racheter des actions… le Capex reste faible finalement), moins décotée et avec un futur moins facile à imaginer. En effet, dans le "collage de puces" (die bonding) Besi est passé de "petit acteur" (12 % de pdm en 2013) à acteur principal (pdm autour de 40 %). La croissance, même à marché constant, est donc plus difficile. Autre point négatif : le management est devenu extrêmement greedy ce qui n’était pas le cas il y a 5 ans.

Dans les bons côtés en revanche par rapport à il y a 5 ans : 1- ils pensent beaucoup plus au retour à l’actionnaire : dividende en constante hausse (mais plus couvert par le FCF attention !) et programme de rachats d’actions qui n’existait pas avant et 2- base d’équipements plus large et produits plus diversifiés donc un (tout petit) peu moins sensible aux cycles.

Je pense initier une position mais en y allant en plusieurs fois (sur plusieurs trimestres je veux dire) pour augmenter ou non ma position après les résultats de Q3’18 et Q4’18 en prêtant une attention particulière aux commandes et si elles repartent à la hausse dans 3 ou 6 mois (et même si je ne participe pas à une partie de la hausse, c’est moins dangereux de procéder ainsi sur des valeurs très cycliques et les équipementiers pour semiconducteurs, c’est le plus cyclique je connaisse !).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#16 26/07/2018 20h39 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Réputation :   

Je surveille encore et comme le mois d’août arrive, j’ai placé des épuisettes à 15.5 et 12.50 des fois que…
Cette technique m’a souvent réussi.

Hors ligne

 

[+1]    #17 28/07/2018 21h51 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   89 

Le Q3 ne fera sans doute pas d’étincelle :

Richard Blickman - Chief Executive Officer a écrit :

Q3 guidance indicates revenue roughly flat or slightly down versus the comparable period of 2017 and gross margins staying in an attractive range of 55% to 57%, OpEx will increase by approximately 8% year-over-year, due mostly to higher share-based compensation expense.

A noter, le doublement du programme de rachat d’action :

Richard Blickman - Chief Executive Officer a écrit :

We will approximately double quarterly repurchase activity from €6 million per quarter currently to approximately €12 million per quarter now -- from now on. As such, we anticipate that share repurchase will represent a higher percentage of capital allocation mix in the near-term.

Vers 15€ je pense en reprendre une louche également.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#18 04/10/2018 14h55 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Quand je lis l’article en dessous, je me dis que ceux qui comme Besi ont passé les 5 dernières années à déplacer leur production en Chine vont devoir faire fissa le chemin inverse.

The Big Hack: How China Used a Tiny Chip to Infiltrate U.S. Companies
Bloomberg - Are you a robot?

Hors ligne

 

#19 04/10/2018 15h18 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173 

Mouais… L’article est totalement sensationnalisé. L’interprétation la plus plausible, c’est que ce petit chip permet de prendre le contrôle de l’Intel Management Engine (Intel Management Engine - Wikipedia) depuis l’extérieur. IME qui lui est tout à fait capable de bricoler la mémoire de la machine, se connecter à un serveur distant, etc..

Donc en fait les Chinois (?) auraient retourné les capacités inquiétantes de l’IME contre son maître. Assez cocasse, mais pas de quoi en faire un plat. L’IME existe depuis plus de dix ans maintenant et tout le monde s’en fout (comme tout le monde continue d’envoyer les photos de tous leurs amis sur Facebook).

Pour ceux qui veulent une machine sans cette merde, allez faire un tour sur Ministry of Freedom – GNU+Linux laptops with Libreboot preinstalled

Hors ligne

 

#20 23/11/2018 19h44 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

Un article à mon sens intéressant de chez Oddo même s’il ne concerne pas directement BESI, plutôt ses clients :

Oddo Securities a écrit :

Dans la baisse récente des marchés actions, un secteur a été particulièrement affecté, la technologie. Depuis le mois d’octobre, l’indice Stoxx 600 Technologie a perdu 14%, la plus forte baisse sectorielle de l’indice. Le vent mauvais qui frappe les valeurs technologiques n’est pas seulement européen ; il est bien sûr mondial. Le Nasdaq a perdu 13% et le secteur techno du S&P 500, 15%. La techno a été aux avant-postes de la correction la plus large des indices boursiers.

On peut commenter à l’infini les déboires des valeurs technologiques, des problèmes qui touchent les fameux « FAANG », Facebook, Apple, Amazon, Netflix, et autres Google. Nous choisirons de nous concentrer ici sur le secteur des semi-conducteurs, secteur emblématique s’il en est de la techno. Notre but n’est pas d’analyser le secteur et ses valeurs en tant que telles. Le Bureau d’Etudes ODDO BHF a publié récemment une excellente étude sur le sujet, qui a largement nourri les réflexions de cette chronique. Ce qui nous intéresse ici, c’est la façon dont les semi-conducteurs peuvent nous éclairer sur l’évolution des indices.

L’univers des semi-conducteurs est mondial, présent aux États-Unis, en Asie et aussi en Europe, avec des grosses valeurs (ASML, Infineon, STM) et des petites (Soitec, AMS). Il transcende aussi les divisions sectorielles, puisqu’il concerne une myriade d’industries, qu’il s’agisse de l’automobile, de  l’aéronautique, des télécoms, de la santé, etc. Les puces sont partout ! On peut dire, avec raison, que les semi-conducteurs sont l’avant-garde d’une tendance séculaire. De l’intelligence artificielle à la mobilité connectée, en passant par l’internet des objets, les semi-conducteurs sont les acteurs incontournables de la révolution numérique. À moyen et long terme, les semi-conducteurs sont sur une voie royale ! À titre d’exemple, le contenu en semi-conducteur de l’industrie automobile devrait croître de 5% en moyenne annuelle sur les prochaines années.

Certes, tout est beau à moyen terme. Mais à court terme, ce n’est pas la même chose.

L’indice SOX des semi-conducteurs a abandonné 14% depuis le mois d’octobre ; certains titres ont perdu entre 20% et 50% de leur valeur en l’espace de quelques semaines ! Comme nous l’avons dit, les semi-conducteurs sont partout. Ils sont au cœur de la guerre douanière qui oppose les États-Unis à la Chine pour l’instant, et peut-être après, au reste du monde. Ils sont très présents dans le secteur automobile, mais celui-ci souffre actuellement, notamment en Chine où pour la première fois, la croissance du marché sera négative. Les semis sont au cœur du cycle économique mondial, qui connait un sérieux coup de mou en ce moment.

La tendance n’efface pas le cycle, c’est la première leçon que nous devons tirer de la chute des valeurs de semi-conducteurs.

Les analystes de ODDO BHF nous disent que le secteur, après avoir connu une croissance de 18% en 2018, a entamé une phase de décélération qui se poursuivra au début de 2019. Hormis les problèmes déjà cités plus haut, le secteur doit faire face à une réduction des commandes d’Apple, qui se confronte à un début d’indigestion de ses consommateurs pour des produits toujours plus chers mais forcément plus innovants. Le Bureau d’Etudes de ODDO BHF prévoit une reprise du marché des semi-conducteurs vers la mi-2019. Les stocks ne sont pas excessifs et la demande ne s’effondrera pas. Mais « attention ! » nous disent les analystes. D’une part le timing de la reprise est aujourd’hui incertain ; d’autre part, tant que le marché des semis n’est pas reparti, le secteur n’affichera pas de bonnes performances en bourse.

Nous avons devant nous, peut-être quelques semaines, plus probablement quelques mois difficiles à venir.

Mais si la tendance n’efface pas le cycle, l’inverse est également vérifié. A un moment donné, le marché automobile chinois repartira, les consommateurs renouvelleront leurs smartphones, qu’il s’agisse d’un Apple, d’un Samsung, ou d’un Huawei, peu importe. Et les tweets du Président Trump n’arrêteront pas la grande vague de digitalisation qui s’annonce. De la même façon que le retournement du cycle des semi-conducteurs a été aux avant-postes de la correction boursière, nous estimons que le retour en grâce des semis accompagnera celui des indices. Mais peut-être pas tout de suite…

Hugues de Montvalon
Responsable de la Recherche

Hors ligne

 

#21 20/02/2019 09h27 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

BESI vient de sortir ses résultats annuels et trimestriels : sans surprise ils sont mauvais !

BE Semiconductor Industries N.V. Announces Annual and Q4-18 Results Other OTC:BESIY

Mais sans doute moins mauvais qu’anticipé car le titre rebondit de 5% ce matin.

Deux bonnes nouvelles quand même : les marges sont préservées ; le dividende de 1,67% procure un rendement grassouillet comme le tour de taille d’un opposant vénézuélien…..

J’ai quasiment doublé sur ce titre mais je suis un peu circonspect : un taux de distribution de 91% pour une valeur technologique, cela surprend un peu et n’augure pas nécessairement un avenir radieux.

Je conserve….pour le moment.

Hors ligne

 

#22 20/02/2019 10h33 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Réputation :   

Bonjour Stokes,
je me permets une rectification, le dividende est de 1.67€, soit un rendement de 7.2% au cours actuel.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#23 20/02/2019 16h58 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   153 

Besi est affecté comme tout le secteur des semi-conducteurs par la guerre économique de Trump et subit une baisse des commandes ou plutôt un report de commandes.

Besi est un leader dans plusieurs technologies et à ce titre dispose d’avantages concurrentiels (moat)

Les prochains relais de croissances seront la 5G, l’IA, le transport autonome, le cloud …

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#24 23/02/2019 18h52 → BESI : fournisseur d'équipements pour semi-conducteurs (be semiconductor, besi, pea (plan d'épargne en actions), semi-conducteurs)

Banni
Réputation :   280 

Estimer que Trump est responsable du retournement de cycle dans les semi-conducteurs est une hypothèse hardie que j’ai un peu de difficulté à faire mienne.

BESI est sans doute une valeur moins cyclique et risquée que les fabricants de semi-conducteurs, mais elle l’est un peu quand même.

En effet, BESI dispose d’avantages concurrentiels et il y a des barrières à l’entrée dans le domaine des machines-outils pour la fabrication de semi-conducteurs, de la "moat" comme disent ceux qui ont un peu de difficulté avec notre belle langue.

Il n’en reste pas moins qu’une barrière à l’entrée, cela s’entretient et se modernise, sauf à prendre le risque de la voir se transformer en passoire ; avec un taux de distribution de 91%, il est permis de se demander si BESI n’est pas en train d’hypothéquer son avenir pour satisfaire ses actionnaires.

En d’autres termes, une entreprise qui possède de l’avance technologique et en tire une rente se doit d’investir en permanence pour préserver et l’avance et la rente ; ce n’est pas ce que fait BESI pour l’instant.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech