Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Vous devez vous présenter pour pouvoir participer aux discussions.

#451 24/09/2018 22h08 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   35 

Je ne sais pas trop où le mettre dans le forum, alors je le mets ici puisqu’on parlait d’investissements dans des sociétés chinoises (Tencent) il y a quelques temps et que je mentionnais le fait que Munger (et Lu Li) dit qu’il y a de belles affaires à faire :

market folly a écrit :

Munger’s opinion on Chinese securities:  "For investors, having more value means buying the best company in China or buying the best company in the United States. Comparing the two securities markets in China and the United States, I think the current price of the best companies in China is cheaper than the best companies in the United States. Therefore, Chinese people do not have to go abroad to find good investments, and there are many opportunities in their own countries. There are some very good companies in China and the prices are very reasonable."

When asked if he can name specifics:  "Hey, we can’t tell you (laughs). In short, the Chinese market is increasingly open to foreign investors, with more and more participation from abroad, and the market is becoming healthier. These are all very good and will eventually drive up market prices."

On whether Berkshire’s circle of competence is expanding with recent tech investments:  "At present, it is difficult for Berkshire to find good and low-priced investment products in the US market. We have hardly found anything suitable. All in all, you can also say that Apple is an electronic consumer goods company. Warren said that we may know more about consumer electronics than computer science, which is why Berkshire bought Apple stock.  Also emphasize another reason why we do this. If you want to be a good investor, you must keep learning. In the process of continuous learning, the situation is changing, the reality is changing, our investment will change, and we will not be self-sufficient."

Will they make more tech investments going forward?  "We don’t know everything, we don’t know how to understand, we only do what we know. The only company we have announced that has already invested is Apple. I think Warren said that we know Apple better than other companies. We can’t know everything, so we invest in investing in assets that we can find to provide good value.  Take a look at our investment in airlines. In the past few decades, we have been joking with investment airlines. Warren has a lot of jokes in this area.  But suddenly, we bought stocks of each airline, because the airline’s stock price has fallen sharply, it is so cheap, very potential. The conditions have changed and we are all willing to own airline stocks.  Like airlines, Warren and I don’t like railroad stocks for decades. After a few decades, we began to buy shares in the railway, because the world has changed and the technology has changed. In the end, there are only four large railway companies. Finally, we bought the largest and most complete railway company among the four.  We changed because the world has changed. This is our investment logic. When the reality changes, shouldn’t your thoughts change?"

Lien

Hors ligne

 

#452 25/09/2018 10h56 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   22 

Bonjour Political Animal,

Tout d’abord, j’apprécie la qualité de vos posts et vos partages réguliers

J’aimerais avoir votre avis sur l’activité des semiconducteurs car je souhaite initier une ligne sur BESI.
J’ai vu que vous étiez revenu sur la valeur mi Août.

Les raisons de mon choix pour BESI sont
P/E = 8.35
EV/EBIT = 5.63
EV/EBITDA = 5.3
ROE = 52,7%
ROC = 111%
Operating Marging = 35,5%
P/B = 3.98
Gearing = -32%
Current ratio = 4.63%
Beta = 1.01
EPS 5 ANS  = 53,2%

Je trouve que Micron Technology a également des ratios stratosphériques
P/E = 4.63
EV/EBIT = 4.17
EV/EBITDA = 2.38
ROE = 56.3%
ROC = ?  /
Operating Marging = 45.2%
P/B = 1.83
Gearing = 1%
Current ratio = 2.63%
Beta = 1.01
EPS 5 ANS  = 58,75%

Quid de l’activité des semiconducteurs ?

Cdlt,

Carabistouilles

Hors ligne

 

#453 25/09/2018 11h33 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245 

Je vais me permettre d’intervenir sur la file de PA au sujet de Micron, je connais beaucoup moins Besi.

Pour Micron, je pense qu’il est trop tard pour rentrer et qu’il va falloir attendre une baisse. L’action a fait x4 entre juillet 2016 et début 2018 dans un marché NAND et SSD extrêmement porteur parce que le plus gros du secteur (Samsung) ne pouvait pas fournir les quantités nécessaires et que les autres  concurrents n’avaient pas effectués leurs investissements sur la dernière génération à temps. Pour ces derniers, c’est maintenant fait. Mais on est en fin de haut de cycle sur les NAND, et si les SSD vont continuer à remplacer de plus en plus les disques durs, Hynix, Western Digital et même Intel devraient recapturer à leur profit une partie des gains de part de marché que Micron a fait sur les 2 dernières années.

Ca reste une très belle société, à peu près à son prix, dans un secteur où les cycles de boom&bust en fonction de l’arrivée en ligne de nouvelles usines se sont bien calmés, mais la conjoncture ultra-favorable des deux dernières années pour Micron n’est simplement plus là.

AMF : plus actionnaire de Micron depuis fin juillet.

Hors ligne

 

#454 25/09/2018 22h35 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   35 

Toujours sur la Chine (désolé PA si je pollue la file, on peut créer un thread Chine à part pour ceux qui sont intéressés par le pays et les sociétés chinoises), mais je lis des choses intéressantes et trouve encore plus intéressant de les partager avec des personnes intéressées.

Ici un article d’un gérant de fonds, Vitaliy Katsenelson, qui publie très régulièrement des articles assez généraux sur les marchés et certaines sociétés (plutôt big et mega caps). Sa "thèse" est que la Chine pourrait être le point de départ de secousses à venir sur l’économie mondiale.

Vitaliy Katsenelson a écrit :

Debt is growing globally and governments are running huge deficits while interest rates are still incredibly low. Looking at almost any metric, stock markets have been more expensive once in the last 100 years — just before the dot-com bubble burst. There is also another risk in a category of its own: China.

A recent Bloomberg report on Chinese real estate noted that from June 2015 through the end of last year, the 100 City Price Index, published by SouFun Holdings Ltd., rose 31% to almost $202 per square foot. That’s 38% higher than the median price per square foot in the U.S., where per-capita income is more than 700% greater than in China.

This China story gets more interesting. Most of these apartments are sitting empty because they are purchased as investments. Rental yields in China are 1.5%, while the cost of borrowing (mortgage cost) is around 5%-6%. Chinese consumer debt-to-GDP is much greater than it was in the U.S. during the 2008-09 financial crisis.

Since household real estate lending is 22% of Chinese banks’ assets, if you are the almighty Chinese government, you have a decision to make: Do you let real estate prices normalize (decline) and then suddenly discover that your financial institutions are bankrupt, or do you allow (and actually support) the inflation of housing prices?

Predictably, as the Bloomberg report relates: China is ramping up development, and rather than curtail leverage, banks are jumping into the speculative real-estate bubble: mortgage growth is now at 20%.

Which brings me to one of my all-time favorite books, “Margin of Safety,” by investing legend Seth Klarman, who writes:

“There is the old story about the market craze in sardine trading when the sardines disappeared from their traditional waters in Monterey, California. The commodity traders bid them up and the price of a can of sardines soared. One day a buyer decided to treat himself to an expensive meal and actually opened a can and started eating. He immediately became ill and told the seller the sardines were no good. The seller said, “You don’t understand. These are not eating sardines, they are trading sardines.”

Applying this to China, when an apartment becomes an unoccupied asset whose sole purpose to be used as a investment or speculation, it turns into a trading sardine. Its price will rise until — nobody knows; but at some point someone will metaphorically open that trading can and Chinese real estate prices will collapse, bringing the banking system and the nation’s economy down with them. Simply put, things that cannot go on forever don’t — it just feels like they’ll go on forever while you’re waiting for them to stop.

Today’s global investment environment is a game of musical chairs. Investors are up and marching along because the music is playing, hoping they’ll be able to grab a chair when the music stops (few will do so). Accordingly, I am investing as if the music might stop any second.

Dernière modification par bonel (25/09/2018 22h35)

Hors ligne

 

#455 25/09/2018 23h31 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   146 

Ca fait depuis 2010 qu’il dit que ca va exploser.

un jour il aura raison!

China: the coming costs of a superbubble - CSMonitor.com

Hors ligne

 

#456 26/09/2018 11h08 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

Sympa de voir qu’il y a de l’action sur la file, j’aime beaucoup smile N’hésitez pas à continuer, ça ne pollue pas bien au contraire !

Très intéressant votre travail Lolaclark78 ! C’est équipondéré si j’ai bien compris (donc mes surpondérations jouent un léger rôle positif même si je suis très près finalement de ce que vous avez trouvé comme performance annualisée…). Et est-ce que vous prenez bien en compte les dividendes ? Bon et il y a 1/3 de mon portif (la partie américaine) sur laquelle j’ai un rendement additionnel grâce aux options mais ça ne joue sur le perf annualisée depuis 6 ans(en revanche pour cette année 2018, 1ère année pleine avec stratégie options, ça booste l’ensemble du portif d’un bon point ! smile ).

Pour BESI versus Micron, ils sont évidemment dans le même domaine mais pas au même niveau de la chaîne. Les deux boîtes connaissent dès lors des cycles mais sont impactés avec un effet retard. BESI qui est un équipementier est, comme KLIC, AMAT et Lam Research, touché en premier… ça repart plus vite aussi.

Quand des nouvelles lignes de prod sont créées, souvent plusieurs par plusieurs concurrents (Intel, Toshiba, TSMC, etc.), les équipementiers voient un afflux de commandes et tous les compétiteurs veulent les machines vite et sont prêts à payer cher. Et ce moment survient souvent peu de temps après le bas de cycle d’où des cycles très marqués en dents de scie même si l’amplitude des cycles est devenue moins violente qu’il y a 20 ans par exemple.

Je ne travaille plus dans le domaine des semicons / optoélec / microélec (cela a été mon domaine de compétences ce qui me permet de comprendre assez vite les boîtes mais plus assez pour être "à la page"). En plus, même lorsque j’y travaillais, prévoir les cycles restait du domaine de la divination.
Cela qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire : en fait je renouvelle mon conseil, pour les boîtes de microélec au sens large, il ne faut surtout pas faire de Buy&Hold et être attentif à la valorisation et se donner à l’avance un niveau de vente. Vendre lorsqu’on atteint de bonnes valorisations sans hésiter (et normalement après un bon profit) même si on manquera sans doute les plus hauts, cela évite de se prendre la glissade…

Mais prévoir exactement le cycle est réservé à une poignée d’experts (et encore !). C’est pour cela que j’avais vendu BESI et que j’y reviens uniquement peu à peu (j’ai prévu 6 mois et j’ai pour l’instant seulement 1/4 de ma position comme expliqué ci-dessus).

Sur la Chine, si je devais décider entre Charlie Munger (qui dit que ce n’est pas survalorisé) et Vitaly Katsenelson… comment dire je sais vers qui mon cœur pencherait. Cela étant, je n’ai aucun avis particulier ou expertise sur la valorisation des actifs chinois. Seulement une mission en Chine qui m’a impressionné (j’étais prêt à voir des progrès partout mais pas à ce point !)… et fait flipper sur le côté big brother qui est partout ! (la reconnaissance faciale, la reconnaissance automatique des plaques dans les grandes agglomérations chinoises… il n’y a plus un endroit où les Chinois ne sont pas pistés… creepy bad… sad mais très bon pour des modèles d’affaires innovants capex-light).

Sinon j’ai significativement allégé le portefeuille ces derniers jours. Je ne vais pas tout citer mais par exemple Precia Molen car les résultats semestriels étaient aujourd’hui et vu les gadins dernièrement des small caps. En plus, c’est cohérent avec mon process puisqu’il ne restait pas beaucoup de marge dans la valorisation. J’ai conservé la moitié de ma position et j’ai fait +52 % en un peu plus de deux ans (toujours dividendes compris), c’est du bon !

Les seuls renforcements : ABC Arbitrage ce matin (comme bcp d’IH je crois), Payton Planar il y a quelques semaines (hop dans les creux du fixing), Brie Picardie et tracker immobilier.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#457 26/09/2018 12h35 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Banni
Réputation :   13 

PoliticalAnimal a écrit :

Très intéressant votre travail Lolaclark78 ! C’est équipondéré si j’ai bien compris (donc mes surpondérations jouent un léger rôle positif même si je suis très près finalement de ce que vous avez trouvé comme performance annualisée…). Et est-ce que vous prenez bien en compte les dividendes ? Bon et il y a 1/3 de mon portif (la partie américaine) sur laquelle j’ai un rendement additionnel grâce aux options mais ça ne joue sur le perf annualisée depuis 6 ans(en revanche pour cette année 2018, 1ère année pleine avec stratégie options, ça booste l’ensemble du portif d’un bon point ! smile ).

Oui c’est équipondéré et cela s’inspire d’une production de mon père qui était bien plus restrictive (écrémage de la meilleure moitié d’un ensemble de transactions).

C’est un travail de fourmi autour des "déclarations" de chacun à une date précise et sur une durée d’un an, afin de confrontation avec le modèle Bull. C’est juste une photo pour faire un premier tri.

Par la suite, il est clair qu’un choix brillant comme le vôtre s’améliore encore si on inclut les dividendes. J’essaierai de me pencher là-dessus, mais c’est vorace en temps et en énergie, et je vais commencer à avoir d’autres chats à battre.

Les moins sont plutôt à chercher autour du peu de titres en liste de surveillance et, à mon sens, dans le fait qu’une tendance haussière sur cette période aura faussé beaucoup d’estimation. Et là je rejoins le sentiment Bifidus.

Malgré cela, et si on vous prend comme étalon de comparaison avec d’autres investisseurs sur la valeur, la réussite de vos choix, la précision des éléments que vous fournissez, votre altruisme d’autant que les dossiers juteux ne sont pas nombreux, tout cet ensemble est remarquable.

Hors ligne

 

#458 29/09/2018 14h53 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   

Bonjour Political Animal,

Dans votre premier message sur ce portefeuille (2012, déjà !) vous écriviez tout le bien que vous pensiez dans la méthode de notation Piotroski (à propos de Centrotherm, par exemple).
Six ans après, comment a évolué votre opinion à propos de la méthode ?

Hors ligne

 

#459 06/10/2018 18h10 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

@Attercap : excellente question à laquelle je pensais pouvoir répondre rapidement et qui finalement m’a ouvert les yeux sur un point… mais j’en reparlerai après mon CR trimestriel.

Retour d’une mission lointaine donc j’étais très occupé. Je ne réalise mon bilan du 3ème trimestre que maintenant. Je n’avais pas eu le temps de poster ni de fignoler. La majorité a été écrite fin septembre. Pour rappel, le bilan semestriel se trouve ici : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (17/19)

- Performance de la part YTD : +9,6 %. CAC40 GR : +6,4 %, S&P 500 : +9,0 %.
- Performance de la part depuis le début (déc. 2012) : +128 % soit 15,2 % annualisé. CAC 40 GR : 86,6 % soit 11,3 % annualisé, S&P 500 : 106,8 % soit 13,3 % annualisé.

(ces performances ne tiennent pas compte de mes gains sur les puts Tesla qui sont dans ma poche "fun" et que je ne calcule pas dans mon portif actions). J’ai la flemme de réaliser un reporting précis. Au départ, j’avais commencé des laïus pour chaque mouvement et nouvelle valeur mais trop occupé ce mois ci. Toutefois ayant réalisé plusieurs fois, bien après coup, qu’une photographie périodique du portif était très utile… pour moi… donc un minimum n’est pas de trop.

De nombreux mouvements ce trimestre. Des ventes, des calls couverts exercés et quelques achats ou renforcements. Ma position cash n’a jamais été aussi importante que fin septembre 2018 (environ 30 % du portefeuille !). Rien de volontaire : plutôt le résultat de grosses positions vendues car elles avaient atteint leur valorisation selon moi (à commencer par le gros morceau Gaia) ainsi que de nombreux allègements. Et les quelques renforcements ou nouvelles lignes ne compensent que peu toutes ces ventes et allègements.

VENTES 
* GAIA : je me suis bien amusé avec Gaia mais la thèse ne tenait plus. C’était une valeur décotée avec une montagne de cash qui est maintenant une valeur de croissance. Ce n’est pas mon univers d’investissement. Encore mieux, j’ai réalisé de nombreuses ventes de calls couverts qui représentent plusieurs points de pourcentage de ma ligne GAIA (que je ne reporte pas dans la perf finale de Gaia car l’activité options est comptée dans la performance finale du portif). J’ai été aussi chanceux jusqu’à la fin car mon call couvert à 17,5 $ n’a pas été exercé lorsque l’action était à 20 $ et l’action est redescendue ensuite (voir mon portif de Q2’2018 où j’avais mis 17,5 comme valeur de GAIA alors qu’elle était à plus de 20 $). J’ai volontairement vendu un call couvert "In The Money" qui a été exercé quelques jours après.
Performance : +102 % ! Un autre bagger smile

* Seritage : cette fois suite à l’exercice d’un call couvert que j’avais vendu il y a longtemps pour un prix d’exercice de 50 $ (cela me semblait très élevé pour SRG en 6 mois). Pas mécontent : 17,6 % de perf.

* Crest Nicholson : comme annoncé sur la file Crest (et ici je crois aussi). Je n’avais plus confiance en ma thèse. J’ai vendu avec une perte : -23,3 %. Pour info, entre la tendance à la baisse de l’action et de la livre, je serais actuellement à… -36 % si je n’avais pas vendu Crest Nicholson. Les grandes différences avec Abbey, aussi un promoteur immobilier, c’est qu’Abbey est, d’après mes calculs, 2 fois plus décotée et a des "amortisseurs" en Irlande et en République Tchèque et pas seulement au UK. En plus Abbey est largement moins sensible à l’immobilier londonien.

* AIG : AIG c’est un peu comme Gaia, la thèse ne tenait plus. AIG m’a offert de très belles années en 2014 et 2015 mais j’ai perdu patience pour le retour complet à la normale (par rapport à la moyenne des assureurs, AIG décote toujours par rapport à sa book value mais beaucoup moins qu’en 2013). Je ne garde plus que le warrant car il immobilise peu de capital pour un gain potentiel important (et une perte… totale en capital possible !).

ALLÉGEMENTS 
Je ne vais pas être exhaustif car j’ai allégé de nombreuses valeurs mais les plus gros allégements concernent : Precia Molen avec +52 % de performance à la vente et Encres Dubuit avec +20 % de perf. Financière de l’Odet allégée entre +10 % et +16 % par rapport à mon PRU.

RENFORCEMENTS 
Payton Planar (uniquement des louchettes), en un peu plus costaud comme renforcement MSGN (Madison Square Garden Networks car résultats que je trouvais bon et que je constitue ma ligne peu à peu), BESI (constitution très lente et pas à pas de la ligne). Et modérément : Graines Voltz, CRCAM de Brie Picardie, ABC Arbitrage.

ACHATS 
* Brookfield Property REIT Brookfield Property Reit Inc, BPR:NSQ profile - FT.com
J’ai utilisé la moitié de la vente de Seritage pour prendre une petite ligne de Brookfield Property REIT que je renforcerai peu à peu. J’aime beaucoup la diversité du portefeuille immobilier de BPR (des centres commerciaux prime mais pas que des centres commerciaux, une part importante aussi de bureaux, d’entrepôts logistiques, etc. : Sectors - Brookfield Asset Management)

Le portefeuille actuel a donc cette allure avec, comme dit plus haut, une poche cash à plus de 30 % :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_capture_de769cran_2018-10-06_a768_180741.png

Habituellement, je n’aime pas les courbes mais pour une fois je mets l’état de mon CTO IB (qui ne concerne qu’un tiers de mon portif) et qui a fait YTD du… 16,6 % soit significativement plus que le S&P 500 (j’ai essentiellement des valeurs américaines sur mon CTO). Je mets la courbe pour montrer l’effet des actions préférentielles et des options (ventes fréquentes de puts et de calls couverts) sur la volatilité du portif. Depuis mars 2018, le montant des options et des actions préférentielles représentent un tiers du portif Interactive Brokers et cela contrebalance bien la volatilité « pure actions ». Je donnerai plus de chiffres et de faits sur ce points dès que le temps me sera moins compté… sans doute pour le bilan annuel !
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_portif_interactive_brokers_3q_2018_-_copie.png


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#460 08/10/2018 08h32 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   416 

Bonjour PA et bravo pour votre performance,

Une question sans doute basique mais qu’est-ce que vous appelez le point mort sur certaines de vos actions ? Quelle différence avec le PRU ?

Bonne journée.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#461 08/10/2018 08h35 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   83 

Logiquement ça doit être le PRU tenant compte des dividendes perçus accumulés, vu les lignes concernées.
Bravo PA !

Hors ligne

 

#462 08/10/2018 09h34 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

Oui c’est ça : le PRU en tenant compte des dividendes. Faudrait que je change mon intitulé parce qu’on me pose la question périodiquement (genre une fois par an… le temps de "renouveler" les forumeurs smile ). Comme les indices sont dividendes inclus, si on veut comparer la perf d’une ligne c’est ce qu’il faut prendre à mon sens.

Certes, la locution est un peu curieuse  mais n’est pas de moi, je l’avais lue à l’époque dans un magazine boursier. Cela me parle bien.

Quant à la performance, merci mais finalement c’est à peine mieux que le S&P 500. Bon si j’avais un tracker monde, là je serais déjà à 2 points de plus et par rapport au CAC 40 GR, l’écart s’accélère… et prouve une fois de plus que sur le long terme les bourses américaines surperforment ! Et mon portif a vite changé : j’étais à +14 % en août donc là écart très significatif avec le S&P 500 mais le terrible mois de septembre pour Financière de l’Odet et Tessi ont bien pesé. Heureusement que les valeurs américaines et Payton étaient là.

Pour information aussi, plus des deux tiers de la performance viennent de seulement trois valeurs sur l’année : Berkshire Hathaway, Payton Planar Magnetics et Gaia ! Si j’ajoute un gros point grâce aux options et un gros point grâce au dollar (+3,5 % sur l’année mais représente 1/3 de mon portif), j’ai quasiment toute la perf…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#463 08/10/2018 09h43 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   416 

Merci pour vos réponses, j’avais fait une rapide recherche via le menu mais sans trouver.

J’y avais bien pensé au PRU net de dividendes, mais j’étais étonné de ne pas voir le calcul sur Graines Voltz, pourtant vous avez dû toucher les dividendes en juillet dernier. Peut-être simplement un oubli de calcul ?


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#464 11/10/2018 14h03 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   85 

Bonjour,

Vous suivez toujours Marie-Brizard?
La Martiniquaise avait fait un bid de 170m pour juste Marie Brizard et pas la Pologne il y a qq années.
Ils ont un quart du capital.

La valur de liquidation est intéressante avec la marque Marie Brizard, les immeubles et l’absence d’endettement.

Tout cela à supposer une découpe du groupe mais qui reprendrait l’affreuse Pologne (ptet une fermeture pure et simple)?

Hors ligne

 

#465 11/10/2018 18h16 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

Nope je ne suis plus Marie-Brizard depuis deux ans déjà donc aucun avis.

Woah bien vu bibike ! Vous avez l’œil dites donc… en effet j’ai oublié de compter les dividendes (plantureux) de Graines Voltz, bon ça ne change pas fondamentalement ma performance trimestrielle mais ça ajoute un peu, c’est dans le bon sens smile

Alors Piotroski, c’est le fameux score qui a 9 critères : Piotroski F-Score : quels critères sont les plus importants ?
3 critères concernent l’année N pour savoir si la boîte va à peu près bien (RN > 0, CFO > 0 et CFO > RN) mais tous les autres critères comparent l’année N à l’année N-1. Cela donne donc une sorte de "signal de rebond" pour une entreprise entre une année N et N-1 ; signal de rebond pour, pourquoi pas… acheter (si tant est que la valorisation reste bonne, Piotroski ne dit RIEN de la valorisation mais de la tendance).

Donc en effet Attercap à mes débuts (2012-2013), je donnais autant d’importance au score Piotroski qu’à la valorisation proprement dite. C’était à mon avis une erreur : je venais de découvrir ce score, j’avais même lu des papiers académiques sur ce sujet et, innocent que j’étais, je pensais avoir découvert une martingale. Ensuite, je pense avoir trouvé le juste milieu : la valorisation d’abord et le Piotroski comme un juge de paix (je me souviens en 2014, je n’achetais que si Piotro >= 7 puis j’ai accepté 6, etc.). Piotro était devenu un critère, une condition nécessaire mais plus l’alpha et l’omega. Et puis, et puis… j’ai dérivé et je ne l’ai même plus pris comme critère sad

Alors je pensais vous répondre : un critère pas si utile, un truc de débutant ! J’ai repris toutes mes valeurs achetées (celles qui se prêtent au Piotro donc pas les bancaires et financières…) et même tout ce que j’avais "presque acheté". Et j’ai eu envie de m’acheter une corde wink
Si j’avais continué à respecter le pas de Piotro en-dessous de 7 (ou 6), je n’aurais eu quasiment aucun gadin et au pire des -10 %. J’ai calculé un rendement annualisé de 19,2 % soit environ 180 % depuis le début du portif en ne faisant que respecter cette règle (en plus du reste du process).

J’ai procédé ainsi pour le calcul : pas tenu compte des renforcements (à la hausse ou à la baisse) parfois nombreux car ils avaient lieu souvent après plusieurs années (et je n’avais  pas recalculé le Piotro à ce moment là). J’ai pris le Piotro au moment de mon achat. La performance globale (pas annualisée) jusqu’à la vente (ou la détention si j’ai encore la valeur en portif).

Évidemment, cela ne s’applique qu’à mon univers d’investissement : les décotées rentables. Toutefois dans cet univers, je vais redevenir intraitable comme à mes débuts et ne plus accepter de Piotro de 4 ou 5. A l’inverse, les daubasses auraient à mon avis quasiment toutes des Piotro en dessous de 4… cela n’empêche pas d’avoir des résultats très bons. Mais pour le type d’entreprises que j’achète, il semblerait y avoir quelque chose comme… d’ailleurs les papiers académiques sur des milliers de valeurs le montraient. Bien sûr mon échantillon statistique n’est pas suffisant et j’aimerais bien recevoir d’autres données de la part des IH sur cette file ou par MP que j’intégrerai à la base.

Donc d’abord le tableau de toutes mes positions (avec la méthode de calcul ci-dessous) pour lesquelles Piotro avait du sens : https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_tableau_piotro.jpg

Ensuite le graph avec le facteur multiplicateur étant simplement la performance (si l’action a fait 100 % => facteur multiplicateur de 2) et en abscisse le Piotro au moment de l’achat : https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_graphe_piotro.jpg

Et enfin, le même graphe en ajoutant toutes les actions que j’ai failli acheter et citer ici en watchlist et suffisamment étudiées pour avoir une valorisation, un Piotro et un avis : https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2907_graphe_piotro_watchlist_en_plus.jpg


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#466 11/10/2018 22h33 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   416 

Bonsoir PA, et merci pour cette excellente rétrospective !

Je suis très étonné du résultat, j’aurais pensé comme le dit IH lui même avec son IH Score, que ce type de score basé sur le passé peut masquer complètement un changement de paradigme très important, que la "décote" apparente reflète tout simplement.
L’avantage du F-Score est qu’il semble assez focalisé sur N-1 et donc sur une amélioration récente.

Il y a probablement des contre-exemples mais ce sera difficile à illustrer car il faut prendre en compte le paramètre "décoté" pour être comparable à votre échantillon, et la décote a tellement d’origines ou de définitions…. Et puis on peut tout simplement se tromper dans nos calculs si les hypothèses prises en compte (car on en prend toujours) s’avèrent finalement erronées.

Allez un petit exemple : Pandora.

Sur les comptes à fin 2016 un F-Score de 8 (5 sur les comptes 2015) et un IH Score de 8.3/9.

Pour ne pas amplifier la négativité du dossier je vais prendre le cours non pas au 31/12/2016 (les chiffres ne sont pas donnés et ne permettent pas de calculer le score) mais plutôt celui du 07/02/2017 date de publication du RA.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_pandora-f-score.jpg

-56% à date, mais ne l’ayant pas étudié à l’époque, je ne sais pas si elle était décotée, et honnêtement cela m’étonnerait (c’est la difficulté d’étendre/challenger votre échantillon…).

PA a écrit :

J’ai calculé un rendement annualisé de 19,2 % soit environ 180 % depuis le début du portif en ne faisant que respecter cette règle (en plus du reste du process).

Pour remettre un peu les scores en perspectives, si je prends la date du début de votre file que je regarde le MSCI World en tracker Euros (CW8), ce dernier a fait +95.2% sur la période, soit 11.9% de TRI. smile

PA a écrit :

A l’inverse, les daubasses auraient à mon avis quasiment toutes des Piotro en dessous de 4…

Sauf la catégorie des RAPP, qui sont justement des "décotées rentables".

Vous ne recalculiez jamais le Piotro après mise en portefeuille ? Genre pour voir des retournements de score, cf Pandora :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_pandora-pio-5ans.jpg

Source l’excellent xlsValorisation.

En tout cas ce qui semble fonctionner sur votre échantillon c’est le Piotro + Value. Le value parce que vous achetez avec ce que vous considérez comme une décote, et le Piotro qui, très axé sur les variations sur N-1, fait office de momentum des fondamentaux.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#467 13/10/2018 09h36 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Réputation :   26 

Bonjour PoliticalAnimal,

Petite question sur votre tableau que je ne comprends pas bien.
Par exemple pour la ligne BRK, vous avez PRU 109,50$ Cours brut 219,46$ et Var/PRU 73,8%, j’aurais pensé à 219,46/109,50-1 soit 100%.
Je suppose que j’interprète mal quelque chose … ?

Hors ligne

 

#468 13/10/2018 19h05 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

@rylorin… c’est le cours brut… en $ donc… je fais la conversion ensuite. Et le PRU est en euros puisqu’il dépend de cours EURUSD au moment de l’achat. Pour les valeurs en euro, forcément ça marche direct en revanche wink BRK est sur Binck.
Et l’autre point : mes valeurs sur IB ont été achetées en dollars avec des dollars achetées il y a très longtemps donc encore un autre cas.

Beaucoup de mouvements cette semaine ! Des allègements et des "prises de position". Ce que j’appelle prise de position, c’est "mettre un orteil dans la mer froide pour me forcer à me jeter à l’eau". Je fais ça depuis 6 ans, je n’ai pas trouvé mieux pour passer de "étudier quelques heures une valeur en vérifiant surtout qu’il n’y ait aucun feu rouge" à "valoriser et creuser plus sérieusement". Prendre position, ça veut donc dire, prendre quelques milliers d’euros et voir l’entreprise dans mes portifs et dans mes alertes… pou ainsi me mettre plus sérieusement à l’étudier.

J’ai donc pris une position sur : Jensen-Group à 33 €. Jensen est suivi depuis longtemps par koldoun, pvbe, etc. (et par votre serviteur, je l’ai en ligne de mire depuis longtemps et j’avais déjà lu un rapport annuel en 2014). Voir la file IH : Jensen Group : leader mondial des équipement de blanchisserie industrielle
Jensen-Group est une entreprise familiale non-opéable car contrôlée par la famille danoise Jensen. C’est un équipementier en… machines et installations de laveries industrielles. Bien Lynchien comme activité. Mais très technologique aussi : des brevets dans l’intelligence artificielle pour mieux plier les peignoirs  ou les draps… j’adôôôre big_smile Le secteur est en pleine croissance et, à mon sens, la croissance est  peu pricée. L’activité est corrélée au tourisme d’affaires et au tourisme de particuliers. Automatisation durable des blanchisseries | JENSEN-GROUP
Le grand concurrent (non coté) est l’allemand Kannegiesser : Home | Herbert Kannegiesser GmbH
Je peaufine ma valorisation et je la donnerai ici lorsque fini mais déjà (avec mes modes de calculs bien sûr), je trouve : Piotroski de 7 (checked!!), FCF yield de 12 % !, quasiment pas de dettes et en croissance. J’aime.

J’ai pris une position dans : Rubicon Technology. Je l’ai trouvée par screener type net-net puis croisée sur Corner of Berkshire (BEU-RK-SHEUR, n’oubliez pas la prononciation les amis) : RBCN - Rubicon Technology
Au départ, je vois une boîte avec plein de cash fabricant des saphirs monocristallins pour les LEDs ! Mon cœur ne fait qu’un tour : l’application est dans l’optoélectronique l’un de mes anciens domaines et l’une de mes collègues doctorantes  a bossé sur la fabrication de saphir monocristallin. Je me pourlèche à l’avance les babines : voilà que je vais pouvoir analyser cette boîte avec précision. Que nenni ! Comme l’explique très bien la file Corner of Berkshire, c’est une situation de P/B > 1 avec la vente du cœur d’activités qui a rapporté plein de cash. Cela pourrait intéresser les daubasses. Je vais creuser plus pour savoir si je passe de la mini louche à la louche.

J’ai renforcé BESI autour de 16 € et j’ai enfin pris le temps de valoriser un peu plus sérieusement.  BESI offre une très belle marge de sécurité à mon avis maintenant et, sauf effondrement de cycles, la baisse future du CA (puisque leur carnet d’ordres a fortement baissé en H2’2018 même si en fait leur CA avait encore progressé) est largement dans les cours. Je suis passé à 1,5 salaires nets d’investi. Cela signifie que j’ai encore le double à investir puisque je vise 3 salaires nets.

Et puis, et puis, cela faisait longtemps que je n’étais pas allé voir les cours de Sears Holding et KAZI… quelle ne fut pas ma surprise yikes
ll s’agit (de loin) des 2 valeurs qui m’ont fait perdre le plus d’argent (avec toutes deux des Piotro très bas au niveau de l’achat) et pourtant… j’ai vendu Sears à un cours 36 fois supérieur au dernier cours ! Et KAZI à un cours 3 fois supérieur.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#469 13/10/2018 20h29 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   245 

Bonne estimation, RBCN était une daubasse ! wink

Hors ligne

 

#470 14/10/2018 14h59 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

Ah, ah vous aiguisez notre curiosité Gaspode… wink


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#471 17/10/2018 11h06 → Portefeuille d'actions de PoliticalAnimal (diversification, piotroski, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   636 

Je rappelle que je précise toujours "avec mes modes de calcul", modes de calculs expliqués souvent (tous les ans je pense ?) sur ma file… mon FCF yield par exemple est uniquement sur une année entière et en tenant compte du BFR. Mais pour ma valorisation, je tiens plus compte de la moyenne du FCF/Chiffre d’affaires sur 5 ans, etc. etc. Le FCF yield n’est de toute façon pas une norme IFRS donc bon…

Je suis rentré encore sur une nouvelle valeur (jamais eu autant d’entrées en un trimestre mais je déborde de cash avec toutes mes ventes d’août/septembre et toutes ces nouvelles lignes ont des montants encore très faibles). Il s’agit d’Apogee Entreprises dont j’avais déjà parlé sur ma file. Le cours a bien baissé depuis grâce à la "respiration ventrale" du marché (wink) ces dernières semaines avec pourtant des trimestriels que j’ai estimés de bonne facture. Je n’ai pas une marge de sécurité énorme sur cette valeur mais je manque diablement de valeurs US (ma cible a toujours été 50 % et je suis tombé à 30 % dernièrement car mes ventes étaient surtout américaines), c’est une activité plutôt stable et un secteur que je n’avais pas en portefeuille. Dès lors, j’assume de "rogner" un peu sur mes exigences de marge de sécurité. Et surtout, je ne fais que mettre "un pied". Objectif d’allocation : 1,5 salaire net (seulement).

En revanche, en revanche, je ne rogne pas sur : le Piotroski (qui est de 6 donc ma limite) et tous les critères d’endettement (couverture des intérêts, nombre d’années de FCF pour rembourser toute la dette, etc.) qui sont excellents. Le FCF yield n’est "que" de 5 % mais la croissance des ventes est impressionnante et robuste (bien corrélée au FCF). En fait, c’est plutôt une GARP qu’une décotée rentable auxquelles je suis plus habitué. Et puis j’adore leurs produits… je connais plusieurs gratte-ciels sur lesquels ils ont installé leurs façades vitrées. 

Autre point : j’ai reporté dans ma file la vente de Crest Nicholson il y a quelques mois… la baisse s’accentue après un gros profit warning ! Cette année sera pour moi l’année des ventes judicieuses je crois ! J’estime avoir progressé sur ce point, je me coupe mieux la main et plutôt à raison dernièrement tout en gardant les gagnants.
Subscribe to read | Financial Times


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech