Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #1 15/11/2019 19h09

Membre
Réputation :   9  

Bonjour à tous !

Je vous présente mon portefeuille d’actions logées dans mon PEA.
Ce PEA, ouvert en 2017, représente aujourd’hui moins de 20% de mon patrimoine mobilier, l’objectif est de porter cette part à 80-85% d’ici fin 2022.
Le but de ce portefeuille est de faire fructifier mon épargne en évitant au maximum le frottement fiscal.
Comme j’ai essayé de l’expliquer dans ma présentation, je ne prétends pas comprendre ou tout du moins connaitre correctement le risque ou le potentiel de mes lignes actuelles et futures.
C’est pourquoi j’investis de façon progressive (via un transfère de mon épargne sur des livrets) dans un panier d’action que je considère comme relativement sûres.
Le "Buy and Hold" d’actions "bon père de famille" est donc ma stratégie.

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 15/11/2019

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base (38,7%) :
    18 Volkswagen AG_____________________________14,5%
   350 Beneteau SA_______________________________14,1%
    20 Compagnie Generale des Etablissements Mi__10,1%

~Energie (11,2%) :
    51 Total SA__________________________________11,2%

~Services financiers :
n/a

~Santé (10,8%) :
    22 Orpea SA__________________________________10,8%

~Industrie :
n/a

~Matériaux de base (14,6%) :
    27 Air Liquide_______________________________14,6%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier :
n/a

~Fonds/Trackers (24,6%) :
   155 Amundi ETF PEA MSCI Emerging Asia UCITS __13,9%
     1 CM-CIC Europe Value C_____________________10,8%

~Liquidité :
__________________________________________________1,0%

Fait avec XlsPortfolio

Ce que j’envisage prochainement pour ce portefeuille :

Améliorer la diversification à travers les actions suivantes : Danone, Fresenius SE & Co KGaA, Stef SA, Manitou BF SA, Kone Oyj.
Renforcer mes lignes : Air Liquide, Total et Orpea.

Réfléchir à l’achat de lignes un peu plus spéculatives : Deutsche Lufthansa AG, Millicom International Cellular SA (opérateur téléphonique suédois opérant en Afrique et Amérique Latine), Microwave Vision SA, Ubisoft Entertainment SA.

Pour ce qui est de mes raisons pour le choix de ces actions plus spéculatives : Soit j’apprécie être leur client (groupe Lufthansa et Ubisoft), soit j’estime le secteur sur lesquelles ces dernières évoluent comme étant très porteur. Je conçois parfaitement que ces raisons sont très critiquables au vu de ma stratégie annoncée, mais c’est ma façon d’ajouter un peu de plaisir dans mes investissement big_smile

Je serais ravi de recevoir vos avis quant à la diversification proposée. Peut être trop défensif ? Secteurs oubliés ou négligés ? Notamment les bancaires et assurances que je considère peut être à tord comme étant trop risquées ?

Au plaisir de vous lire !

Dernière modification par Yekaterinburg (16/11/2019 21h08)

Mots-clés : buy and hold, pea (plan d'epargne en actions), portefeuille


Relax, Take it Easy

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 15/11/2019 20h25

Membre
Réputation :   41  

Bonjour Yekaterinburg,

Sélection de valeurs interessante,de belles valeurs en effet,à priori solides ,mais pas forcément défensives (pour moi,à part Air liquide , Orpéa et dans une moindre mesure peut-être Michelin, le reste est cyclique…)

Juste une petite remarque: avez-vous bien pris en compte le prélèvement fiscal à la source sur les titres allemands,non récupèrable dans le cadre du PEA?
Puisque vous annoncez vouloir faire fructifier votre épargne en évitant au maximum les
frottements fiscaux,il serait dommage de verser plus d’impots en allemagne que vous n’en paieriez en france!

Faites également attention aux sociétés évoluant dans des créneaux porteurs ,mème si avoir le vent dans le dos peut être un avantage (l’avoir de face est en tout cas clairement un handicap,comme on peut régulièrement le constater…)si l’entreprise que vous ciblez n’a pas de véritable "moat" ,elle verra ses marges et ses parts de marché grignotées par la concurrence.

Dernière modification par garprenti (21/04/2020 00h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 15/11/2019 23h04

Membre
Réputation :   9  

Bonsoir garprenti,

je vous remercie de votre remarque, je n’avais en effet pas pris en compte le prélèvement fiscal sur les titres allemands. Et je viens en effet de le constater sur ma ligne Volkswagen avec une retenu sur le dernier dividende de 24.5%…
Il est donc plus intéressant fiscalement (et financièrement) de détenir des actions allemandes via un CT ? Et ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt ?

J’ai jeté un oeil à cette discussion : Imposition des dividendes d’actions allemandes dans un PEA ?
Il semblerait que seul les actions françaises et… finlandaises (+britanniques dans une moindre mesure) soient intéressantes à détenir dans un PEA.


Relax, Take it Easy

Hors ligne Hors ligne

 

#4 15/11/2019 23h49

Membre
Réputation :   41  

Les Britanniques sont en effet tout particulièrement intéressantes dans un PEA….sauf que le Brexit devrait prochainement passer par là!
J’aurais tendance à dire que jusqu’à 15% de prélèvement à la source,on reste sur des nivraux "corrects" ,vu l’absence de prélèvements sociaux tant que les dividendes sont capitalisés…
Les Pays-Bas me semblent une  option interessante,avec un accès via euronext Amsterdam avec des commissions d’achat en général au mème niveau que sur Paris…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 16/11/2019 17h08

Membre
Réputation :   9  

D’accord.
Savez vous comment fonctionne le prélèvement à fiscal la source lorsque l’on achète une action allemande mais sur une place différente, Londres ou Amsterdam par exemple ? Le taux de prélèvement restera-t’il celui choisi par l’Allemagne ?


Relax, Take it Easy

Hors ligne Hors ligne

 

#6 16/11/2019 22h56

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,

C’est bien sûr la nationalité de la société qui compte ,la place de cotation n’est que le lieu ou vous allez faire votre marché .

Si vous achetez Volkswagen sur la place de Bruxelles,la société n’en deviendra pas Belge pour autant,idem pour Microsoft.
HSBC ou Diageo sur Paris n’en deviennent pas françaises pour autant…

La nationalité d’une société (et donc la fiscalité à la source des éventuels revenus générés par celle-ci) n’est pas liée à ses places de cotation,qui peuvent être nombreuses,mais à l’emplacement de son siège social.

Il y a le cas particulier des entreprises bicéphales,qui possèdent deux sièges sociaux,chaqu’un dans un pays différent,donc des parts liées soit à l’un,soit à l’autre,et,histoire de compliquer l’affaire,la possibilité parfois de trouver les deux sur une mème place de cotation!

Exemple bien connu sur ce forum,Royal Dutch Schell:
Parts "A" RDSA ,Néerlandaises.
Parts "B" RDSB, Britanniques .
Il est tout à fait possible d’acheter les titres néerlandais RDSA sur Euronext Amsterdam,normal ,mais également les titres RDSB,britanniques sur cette mème place…

Dernière modification par garprenti (17/11/2019 00h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 18/04/2020 11h03

Membre
Réputation :   9  

Bonjour,

voilà 5 mois que j’avais partagé mon portefeuille boursier (PEA). Je profite de cette période de confinement pour en faire une mise à jour.
Comme la majorité des investisseurs action, mon portefeuille a pris une secousse.


Évolution de la part :


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20727_captureinv.png

Ma perte représente environ 6k€ sur les plus hauts de mi-février.

Composition du portefeuille :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20727_captureinv2.png

Ajouts :
IPSEN, même si elle ne fait pas plus tâche que d’autre, l’action avait déjà subi une sacré correction avant la "crise coronavirus"
STEF, une société que je considère comme étant assez sûre, évoluant sur le marché du transport transport et la logistique du froid pour tous les produits agroalimentaires, pas spectaculaire mais stable.
Suppressions :
CM-CIC Europe Value, un fonds qui datait de l’ouverture de mon PEA. Couteux en frais, sous-performant son indice de référence. Bref, peu d’intérêt.

-------------
Commentaire :

Je suis un jeune investisseur (cf ma présentation) et j’encaisse ma première vraie perte. Je considère que c’est une chance de vivre cette expérience maintenant : Les plus expérimentés pourront certainement me le confirmer, il y a une énorme différence entre simuler une perte dans un tableau Excel et l’encaisser réellement ! Considérant la perte boursière comme faisant partie intégrante de la vie d’un investisseur (et m’attendant à en vivre d’autre dans le long terme), je préfère me prendre mon premier avertissement aujourd’hui que dans 20 ans, avec un portefeuille ultra-exposé, engendrer des pertes correspondant à des années d’économie et me rendre compte du choc psychologique que cela peut occasionner !
Cette crise est aussi pour moi l’occasion "d’analyser" mon comportement. Ayant décidé une stratégie "Buy and Hold", rien ne devrait changer… Oui mais… C’est plus facile à dire qu’à faire, surtout lorsque l’on imagine le marché fortement baissier à court/moyen terme….

Je vis tout de même assez bien ma perte actuelle, néanmoins, quand je regarde les lignes de mon portefeuille, je dois me rendre à l’évidence : j’ai péché, j’ai spéculé.

Avec Total, AirLiquide et mon ETF Emerging Market Asia : pas de problème, je regarde à peine leurs cours. J’ai une confiance totale et presque aveugle dans ces lignes. J’y avais investi sans vraiment regarder leur prix et sans me demander combien je pourrai en retirer, mais avec la conviction que j’investissais sur des valeurs de qualité. Je peux même dire que je ressens une certaine fierté à voir ces lignes dans mon portefeuille !
Pour le reste… C’est une autre affaire : je ne pense pas avoir investi dans des sociétés extravagantes misant sur la sortie d’un nouveau produit révolutionnaire. Mais pour la plupart de ces valeurs, je m’étais positionné après une légère correction des marchés (4 ou 5% sur une semaine) pensant "faire une bonne affaire".

Aujourd’hui quand je regarde mes MV, je vois -34% pour Total, et ça ne me fait "aucun mal". Alors que lorsque je vois une MV moins bien moins violente de 19% sur Volkswagen, je ressens une certaine déception.

Et ce conseil bien connu prend alors tout son sens pour moi

W.Buffett a écrit :

“Only buy something that you’d be perfectly happy to hold if the market shut down for 10 years.”

Ce que je compte faire :

Liquider mes positions spéculatives, encaisser mes pertes et m’en servir comme leçon de vie. La plupart de ces entreprises sont certainement de très bonne qualité, seulement je me rends compte qu’un des point les plus importants en tant qu’investisseur "Buy and Hold", c’est d’être en accord avec soi-même.
Je liquiderai mes positions progressivement dans les 3 prochains mois.
Allouer les montants obtenus sur AirLiquide, Total, l’ETF Emerging Market ASIA et éventuellement ajouter un ETF World.

Voilà pour aujourd’hui, je vous remercie de m’avoir lu.
J’espère que mon partage d’expérience pourra faire réfléchir de nouveaux investisseurs débutants ou à défaut, avoir fait sourire des expérimentés qui sont peut être passés par là!


Relax, Take it Easy

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 18/04/2020 11h48

Membre
Réputation :   24  

Je partage votre sentiment, jai vécu la même chose avec d’autres valeurs.

Attention à ne pas tirer de conclusions hâtives non plus. Vous faites le choix de renforcer Total avec l’argent de WW mais c’est un peu "spéculatif" aussi.

Vous avez investi dans le secteur automobile il y a quelques mois alors que les clignotants étaient rouge. En plus WW avec le Dieselgate c’était un pari sur un possible le retour en grâce.

WW peut très bien sortir par le haut lors de la reprise et votre ligne peut verdir à nouveau et vous donner raison.

Votre pari n’a pas marché pour le moment et désormais vous allez "en parti" sur Total qui lui aussi subit la crise de plein fouet via la surproduction/sous consommation.

Attention quand même à ne pas refaire la même erreur avec d’autres "convictions".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 18/04/2020 13h13

Membre
Réputation :   9  

Je pense qu’on ne partage peut être pas le même définition de "spéculatif".

Lorsque j’ai acheté mes première actions Total ou Air Liquide il y a deux ans, je l’ai fait avec la conviction de garder ma ligne pour toujours, sans me soucier de ses fluctuations dans le passé ou le futur. Sans faire réellement faire de paris du style "L’hydrogène va révolutionner le monde de l’énergie/ Le pétrole a encore de beaux jours devant lui/ Total sait se réorienter progressivement sur les énergies durables…"

C’est ce que je considère comme étant un achat non spéculatif.

Pour mes autres valeurs, même si avant de passer à l’achat je considérais de qualité, j’étais rentré pensant profiter d’un timing et parier sur un rebond (qui a parfois marché comme Beneteau qui m’avait donné un +20% en quelques mois). En plus de ça je faisais un pari sur l’avenir en me disant "VW est très bien positionnée sur un le marché de l’automobile haut de gamme/ Beneteau profitera d’une augmentation de la classe moyenne supérieure/ Orpea profitera de l’augmentation du nombre de senior…"

Mes raisonnements ne sont peut être pas tous fondamentalement faux, et lorsque j’étais passé à l’achat sur ces valeurs, je ne m’étais pas rendu compte que j’enfreignais les règles que je m’étais fixé : Investir dans des valeurs que je souhaiterai garder pour toujours.

Ce qui m’a fait m’en rendre compte, et c’est certainement absurde, mais j’éprouvais plus de satisfaction à voir Total à -30% ou Air Liquide à -10% que Beneteau à +20%.

Je comprends bien que VW a ses chances de très bien rebondir et que Total comporte certainement autant ou même plus de risques. Mais c’est justement une question que je ne veux pas me poser. Il est pour moi tout autant important que mes investissements me correspondent et me font me sentir "bien psychologiquement".
Par ailleurs, je suis convaincu que "bien accepté psychologiquement" son portefeuille jouera sur la performance financière sur le très long terme.

Dernière modification par Yekaterinburg (18/04/2020 13h14)


Relax, Take it Easy

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de yekaterinburg"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur