Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+5]    #1 01/05/2019 10h24

Membre
Réputation :   20  

Bonjour,

C’est parti !
J’entame la présentation de mon portefeuille d’actions, PEA logé chez Binck, que j’ai ouvert mi-décembre 2018.
Le début du portefeuille a été constitué avec 20 000 euros d’économies qui dormaient sur un livret sans rémunération, que je complète avec un apport mensuel de 1000 €. 

Ma stratégie est principalement buy and hold, orienté dividendes, pour viser un rendement global supérieur à 4%, avec à la clé une belle rente mensuelle dans plusieurs années.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_avril_binck.png

Mouvements sur cette période :
- Toutes les actions ont été achetées entre l’ouverture du PEA et fin avril, certaines sociétés ayant été renforcées à plusieurs reprises sur cette période.
- Ventes : 25 ETF Amundi MSCI Emg Market (PV 5€), 25 actions Casino (PV 151€), 55 actions Jacquet (PV 147€).
Les ETF m’ennuient, j’ai donc soldé ma petite ligne de cet ETF qui est présent sur mon AV Yomoni. J’avais acheté Casino pour son juteux dividende mais j’ai pris peur en analysant de plus près la société et j’ai préféré solder ma ligne. Pour Jacquet, j’ai profité d’une baisse pour me renforcer puis d’une petite hausse pour récupérer une petite plus value. J’en rachèterai à l’occasion.
- Dividendes : 67,84 € en avril avec Total (26,88€ en action, 16€ LVMH et 24,96 € Vinci )

Pour la poursuite de ce PEA, je vais :
- définir une allocation et m’y tenir, par exemple : lignes d’un montant équivalent pour les actions de fond de portefeuilles,  lignes d’un montant de 50% inférieur pour les actions de rendement à faibles dividendes, lignes d’un montant à définir pour des actions de croissance (ou value). Cela me permettrait de cibler mon investissement mensuel en regardant la ligne qui s’éloigne le plus de ma cible,
- ouvrir une ligne pour le secteur consommation de base (Danone par exemple),
- faire croitre mes petits dividendes,
- essayer de rester sereine en cas de correction/chute des marchés.

Et pour finir, il va falloir que je me penche d’un peu plus près sur la situation de mon CTO qui n’affiche que 2 lignes : AT&T qui évolue quotidiennement autour de la frontière PV/MV et Mercialys, en MV de 11% (-168€), que j’envisage de revendre dès qu’une petite hausse se fera sentir.

Bonne journée à toutes et tous

Mozzie

Dernière modification par mozzie (01/05/2019 12h13)

Mots-clés : buy&hold, dividende, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/05/2019 00h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   596  

mozzie a écrit :

Mercialys, en MV de 11% (-168€), que j’envisage de revendre dès qu’une petite hausse se fera sentir

On risque d’attendre longtemps la hausse, mais à ce niveau ça ne devrait pas aller beaucoup plus bas et le rendement permet de patienter …


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#3 29/06/2019 09h36

Membre
Réputation :   20  

Bonjour,

Le mois de mai a été assez déroutant. Je suis passée de la panique, quand j’ai constaté qu’en à peine quelques jours mes maigres plus values s’effondraient, à une certaine sérénité avec le sentiment de pouvoir acheter à meilleur compte.

Ces deux mois ont été mis à profit pour :
- prendre quelques plus values avec la vente de Wordline, un aller-retour sur Jacquet et l’allégement de Publicis. La plus value est ridicule (165 €) mais pourra remplacer virtuellement des frais de courtage "gratuits" dans quelques temps. C’est psychologiquement satisfaisant.
- renforcer mes lignes de Kaufman, Rubis, Total. Ces deux dernières deviennent les deux plus importantes du portefeuille,
- ouvrir une ligne Rothschild et une ligne Saint Gobain.

Mai et Juin ont été fastes en dividendes : 768 € au total. Quel plaisir de les voir alimenter jour après jour la poche espèce du PEA.

Voici la composition du portefeuille au 29 juin. Apport Total : 27010 €

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_pea_fin_juin.png

En suivant le principe de renforcer les actions qui ont le plus baissé sur la période, je devrais renforcer Europcar, Publicis, Kaufman ou Rothschild.
Or, je compte me séparer d’Europcar prochainement : l’activité me parait trop cyclique; j’espère que les comptes semestriels seront satisfaisants afin de pouvoir en sortir en limitant la casse.
Ma ligne Kaufman est déjà imposante. Je ne souhaite pas une exposition trop forte aux bancaires. Je souffle le chaud et le froid avec Publicis depuis que je l’ai en portefeuille et je l’ai allégé en mai.

Du coup, je pense essayer de renforcer Axa et Veolia.
Je suis également intéressée par Alstom (à acheter après le détachement du gros dividende ?), Thalès, Esker, Bastide le confort. Je reluque également Danone et Michelin, que j’ai laissé passer alors qu’elle était sous les 105 € récemment.

J’ai décidé de "clôturer" mon CTO tant que mon PEA ne sera pas rempli à son maximum : fiscalité moins intéressante, frais de courtage sur les actions étrangères assez importants, etc. Je suis donc sortie de Mercialys et de AT&T en limitant la moins value de Mercialys grâce aux dividendes touchés, à la plus value de AT&T et à une plus value faite via un aller-retour sur Amadeus.
Je suis plus sereine ainsi, je n’ai qu’un seul portefeuille à suivre, et je ne m’inquiète plus de la progression de mes actions US ou de celles que j’avais dans le viseur. Soirée plus calme donc:)

Il faudrait peut être que j’ouvre un PEA-PMA (pour prendre date ?). Affaire à suivre, après l’été sûrement.

RDV dans 3 mois pour le suivi du portefeuille, un suivi trimestriel me semblant être la bonne périodicité pour moi.

Bonne journée

Mozzie

Dernière modification par mozzie (29/06/2019 09h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 29/06/2019 11h54

Membre
Réputation :   26  

mozzie a écrit :

Je souffle le chaud et le froid avec Publicis depuis que je l’ai en portefeuille et je l’ai allégé en mai.

Du coup, je pense essayer de renforcer Axa et Veolia.

Je suis dans la même hésitation que vous, j’ai coupé la poire en deux pour publicis en prenant le dividende en action et je compte renforcer Véolia !
Au passage, j’avais lu un article comme quoi Capgemini avait hésité un rapprochement avec Publicis avant de se lancer sur Altran !

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/07/2019 06h46

Membre
Réputation :   20  

Bonjour psg02000,

De mon côté, je vais attendre le dernier moment pour me décider sur le choix du dividende Publicis (action/cash).
Je n’avais pas lu que Capgemini était intéressé par Publicis. Info intéressante.

Belle journée

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

#6 01/07/2019 07h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonjour Psg02000,

Auriez-vous un lien vers cet article ?
Je me dis (sans avoir lu cet article) que si Capgemini a choisi Altran plutôt que Publicis, c’est peut-être aussi une question de taille, dans le sens où Publicis est tout de même trois fois plus gros (plus cher) qu’Altran. Absorber une société à 3,5 milliards € n’est pas la même chose qu’une autre à 10,5 milliards

@Mozzie (et Psg02000),
Pourriez-vous détailler un peu plus ce qui vous pose problème avec Publicis ?

Dernière modification par Neo45 (01/07/2019 07h07)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/07/2019 19h34

Membre
Réputation :   26  

Le mariage Capgemini-Altran salué, un pas de plus aux USA - Challenges

Dernier paragraphe.
Aucun problème de mon côté, je trouvais l’opportunité du dividende en action comme intéressante au lieu d’investir à nouveau

Hors ligne Hors ligne

 

#8 02/07/2019 19h55

Membre
Réputation :   20  

Bonsoir Neo,

J’ai commencé à acheter du Publicis mi janvier, à un peu plus de 53 €. Quelques jours après, le cours s’est "effondré", je ne me rappelle même plus pourquoi (mauvais résultats surement). J’ai renforcé à la baisse, plusieurs fois, et ma moins value a persisté jusqu’à l’annonce du rachat d’Epislon. Et voilà que depuis quelques temps, le cours est malmené.
J’avais mal fait mes devoirs, je croyais que c’était une société plutôt pépère. Mais je ne suis plus très sure que la croissance puisse se poursuivre, dans un secteur aussi concurrentiel, avec les poids lourds du numérique en embuscade.

Ma ligne est relativement importante (5,5% du portefeuille), c’est également la raison pour laquelle je préfère renforcer une valeur défensive comme Véolia, actuellement 3,5% du portefeuille.
Du coup, je me dis que les dividendes de Publicis serviraient à cela, ou à ouvrir une autre ligne.

Enfin, la seule chose que je comprends, c’est que je ne comprends rien. J’ai l’impression que mes moins values alternent : quand je suis en moins value sur Publicis, je suis en plus value sur Rubis et vice-versa. J’ai allégé ma ligne Publicis début mai, j’ai renforcé Kaufman, et au final, je suis en moins value sur les deux smile. Il est donc préférable de ne pas trop s’attarder sur mes réponses smile

Bonne soirée

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

#9 02/07/2019 20h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Mozzie,

Publicis a publié des résultats annuels 2018 plutôt corrects (sans être exceptionnels) dans un marché fortement concurrentiel et difficile. Personnellement je pense que a société est en mesure de sesortir des difficultés liées à son secteur. D’autant plus avec le rachat d’Epsilon qui serait, a priori, plutôt relutif (j’ai lu un article hier -je ne sais plus où- quivoquai cela).

Pour ce qui est de Veolia, je pense que c’est une erreur de la considérer comme une valeur défensive. Au contraire. La société une marge très limitée, et a un dividende qui n’est pas couvert par son résultat net. Son taux de distribution sur leresulta net est de 124%.
Comparativement, Publicis réalisé une marge beaucoup plus forte, et a un dividende largement couvert par son résultat net (taux de distribution sur le résultat net de 23% seulement).

Bien-sûr, les deux sociétés évoluent dans des secteurs différents, ce qui explique ces grosses différences. Néanmoins, le dividende de Publicis me semble bien plus pérenne que celui de Veolia.
Je ne dis as qu’il e fau pas investir sur Veolia. Seulement que ce n’est pas forcément "mieux" que d’être sur Publicis.

AMF : Actionnaire de Publicis


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 02/07/2019 20h57

Membre
Réputation :   20  

Neo, maintenant vous me faites douter. Dès demain, je fonce sur Publicis smile
Allez, j’avoue que j’ai failli le faire aujourd’hui, pour baisser mon PRU, parce que le dividende est juteux et que j’ai quelques liquidités en attente (la « clôture » de mon CTO et la paie qui vient de tomber),

Mais si j’en crois ce que dit Les Échos/investir, veolia est bien considérée comme valeur défensive :
Aujourd’hui, à propos des taxes de Trump sur les produits européens, on peut lire :

Reflet de ce revirement, les secteurs défensifs comme les « utilities » et la santé sont à l’honneur à l’image de Veolia Environnement ou Sanofi

Effectivement, cela ne garantie pas la pérennité du dividende. Et c’est quand même ce que je recherche pour un futur temps partiel à défaut de pouvoir devenir rentière (mes lectures ici m’ont vite fait comprendre que c’était sérieusement compromis smile; j’ai des années de retard d’investissement à rattraper, je dois me montrer « efficace ».
Mais cela permet peut être d’équilibrer le portefeuille, entre les différents secteurs boursiers.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 02/07/2019 21h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Oula ! Je ne cherchais en aucun cas à ce que vous renforciez Publicis. Je voulais juste vous dire que Veolia n’était pas forcément "mieux", rien de plus smile

Bon, je n’irai pas a l’encontre des avis de professionnels, mais pour moi une valeur qui a perdu 66% en 10/11 ans, je ne la considère pas vraiment comme étant défensive. Après, cela reste juste un point de vue personnel.

Après, comme vous l’ecrivez, Veolia permet en effet d’être positionné sur ce secteur des Utilities / Services aux collectivités. Ce qui n’est justement pas mon cas, pour les raisons évoquées au sujet de Veolia dans mon message précédent.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 05/07/2019 18h58

Membre
Réputation :   20  

Bonsoir Neo,

Publicis remonte quand mes autres actions baissent. Je vais peut-être finalement me laisser tenter par le dividende en action.

Et bien, je n’ai pas renforcé axa, je n’ai pas renforcé veolia. J’ai ouvert une ligne Korian suite à la baisse du cours il y a quelques jours. Evidemment, si je l’avais acheté aujourd’hui, j’aurai fait une meilleure affaire :)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 29/09/2019 18h04

Membre
Réputation :   20  

Bonjour à toutes et tous,

Et voici mon petit suivi trimestriel. Le mois de septembre n’est pas fini, encore un jour de bourse, mais je n’aurai probablement pas le temps de faire le suivi demain soir.

Cet été, mon PEA a valsé aux rythmes des twits de Trump.
Cela m’a permis de renforcer certains lignes, mais à chaque fois avec un mauvais timing puisque quelques jours plus tard, j’aurai pu acheter plus d’actions pour moins chers. Pas de chance sur ces coups ci.

Les mouvements du trimestre :

- Ouverture d’une ligne Korian avec l’achat de 23 actions, d’une ligne Alstom avec l’achat de 21 actions comme prévu après le détachement du gros dividende, d’une ligne Michelin (8 actions suivi d’un renforcement de 7 actions) et d’une ligne ABC Arbitrage (100 actions)
- Renforcement de Rubis (3 actions dans le cadre du versement du dividende), Orange (60 actions), Axa (29 actions), Total (22 actions), Publicis (19 actions dont 1 dans le cadre du versement du dividende)
- Vente de mes 21 actions Claranova. La PV est ridicule (19,7€) mais le cours ne cessait de diminuer et j’ai préféré solder la ligne. Le cours actuel est désormais inférieur à mon PRU initial, je suis donc finalement bien contente d’avoir pris mes (maigres) bénéfices à temps. Vente également de 18 actions Publicis (changement d’avis suite au renforcement)
- Mouvements chaotiques : A/R sur Europcar en intraday. Je voulais alléger de 150 actions au lieu de quoi j’en ai acheté 150 (erreur de clic). Je les ai aussitôt revendues. Mon PRU a baissé, ma MV latente aussi puisque j’en ai dégagé une partie. La boulette :(

Voici la composition du portefeuille au 29 septembre : Apport total 34000 € (dont solde espèce de 1016€)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_capture_decran_2019-09-29_a_175606.png]T3-2019[/url]

Plan d’actions pour octobre : renforcer Air Liquide en achetant 8 actions après l’ajustement des cours le 7 octobre. Avec les 2 actions gratuites que je vais récupérer, cela m’en fera 30 pour un PRU un peu inférieur à mon PRU actuel. Je passerai ensuite ces 30 actions au nominatif administré.

Il faut aussi que je décide du devenir de ma ligne Europcar puisque suite à ma boulette, j’en ai toujours 200 avec un cours qui baisse, baisse, baisse. Le consensus des analystes n’est pourtant pas mauvais. J’hésite à solder définitivement la ligne dès à présent ou attendre les résultats du troisième trimestre en espérant une remontée du cours d’ici là.
Bref, mon boulet à moi, c’est Europcar.
Pas loin derrière, il y a Publicis et Rothschild qui restent désespérément rouge !

Pour diversifier un peu mon PF, j’ai dans le viseur Thalès, Danone, Esker, L’Oréal. A suivre …

Bonne fin d’après midi.

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

#14 29/09/2019 18h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   121  

Bonjour Mozzie,

Merci pour ce suivi. Comme j’avais déjà eu l’occasion de vous l’écrire, je trouve votre portefeuille plutôt bien construit.

Je vois que vous en êtes maintenant à 20 lignes et vous souhaitez vous diversifier encore davantage. Vous êtes-vous fixée une limite dans le nombre de lignes que vous souhaitez détenir ou est-ce que vous voyez cela au fil de l’eau ?

Bonne fin de week-end.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/10/2019 07h24

Membre
Réputation :   20  

Rebonjour Froidevaux,

Je vais limiter le nombre de lignes de mon portefeuille à 20-25 maximum.

Je souhaite ajouter une société du secteur de la consommation discrétionnaire (Danone ou l’Oréal) mais cette ligne viendrait remplacer Europcar.
De même, je compte prochainement remplacer Rothschild par BNP Paribas. Je pensais que Rothschild était une financière plus "sure" que les banques classiques mais elle est aussi volatile pour un rendement (dividende) inférieur. J’ai l’impression de perdre sur les 2 tableaux :)

Esker et Thalès intégreront le portefeuille en fonction des opportunités/aléas du marché (et des liquidités disponibles à ce moment-là) mais ce serait dans un un objectif "court" terme afin d’essayer de faire quelques plus value. J’ai raté Thalès quand elle était à moins de 100 euros cet été, et peu de temps après, elle a atteint 110 euros…

Bonne journée à vous

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/10/2019 23h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   121  

J’ai eu du Danone que j’ai ensuite revendu, une décision que je regrette aujourd’hui.

L’Oréal, j’aimerais bien en avoir mais c’est tellement "cher"…

Thales, j’avais pensé en acheter en 2015 et puis j’ai acheté autre chose à la place. Quand on dit que la bourse est le temple des regrets !

Esker, je ne connais pas trop.

Des idées très intéressantes, en tout cas.

Dernière modification par Froidevaux (01/10/2019 23h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/10/2019 23h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonsoir Mozzie,

Danone et L’Oréal sont deux belles sociétés. Mais pourquoi vouloir l’une ou l’autre, alors que les deux peuvent sans problème faire partie du portefeuille ?

Pour ce qui est de Rothschild / BNP, il faut garder en tête que ces deux banques n’ont pas tout â fait les mêmes activités.

. La première (Rothschild & Co) fait du conseil financier, de la banque privée, de la gestion d’actifs ainsi que du capital investissement.
. La seconde (BNP) fait principalement de la banque de détail (60% de l’activité).

Précision : Je suis actionnaire de L’Oréal, Danone et Rothschild & Co.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 05/10/2019 08h17

Membre
Réputation :   20  

Bonjour Neo, bonjour Froidevaux,

Je serai effectivement bien tentée par Danone ET L’Oréal.
Mais, je trouve les cours assez hauts et j’attends donc un point d’entrée intéressant. Je les surveille depuis des mois, et j’ai laissé passer de belles occasions en achetant autre chose à la place.

Avec la situation économique actuelle qui semble se dégrader, il devrait y avoir des opportunités pour rentrer sur ces valeurs un jour ou l’autre, à des cours inférieurs.

Pour le moment, je renforce mes positions ou je rentre sur des sociétés à la faveur d’un petit trou d’air, comme j’ai pu le faire sur ABCA ou Michelin (avec un timing assez déplorable puisque quelques jours après mon achat, Michelin était à 92/93 €)

Bon WE

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

#19 05/10/2019 08h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   490  

Bonjour Mozzie,

Avoir le bon timing en bourse est bien souvent une question de chance. Dans mon cas, je me suis lancé tout début 2016, au plus bas de la chute de 2015 (sous les 4000 points)… Ce n’est pas à mon avantage de dire cela, mais c’est le pur hasard. Un timing parfait, 100% chanceux. Bon, depuis j’ai aussi eu ma dose de "timing pourris". Le tout est de ne pas avoir de regrets à posteriori.

Vous dîtes, je les surveille depuis des mois, et j’ai laissé passer de belles occasions.
C’est là risque… laisser partir le train et ne jamais oser entrer dedans. Je pense que si une société vous intéresse absolument, il FAUT l’acheter quel que soit son cours.
Bien sûr, si vous estimez que son cours est haut, vous ne vous constituez pas une ligne complète. Mais au moins vous prenez position sur cette société (ne serait-ce qu’avec une seule action), et vous ne laissez pas partir le train indéfiniment.
Si le cours monte, vous en profitez tout de même un peu. Si il baisse, vous renforcez à moindre coût, sans que le premier achat n’ai un réel impact sur votre ligne finale.

Dernière modification par Neo45 (05/10/2019 08h47)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 01/11/2019 08h56

Membre
Réputation :   20  

Bonjour,

Le mois d’octobre a été mouvementé.
J’ai été impressionnée par la variation des cours  des sociétés dont les résultats trimestriels n’ont pas répondu aux attentes des actionnaires ou ont, au contraire, convaincu. J’ai vu des +20%, des +10%, des -10%, des -20%.

J’ai vécu -30% avec Europcar qui a alerté, avant la date prévue, sur ses résultats. Quand j’ai lu ça après la clôture des marchés, j’ai bien pensé que ce ne serait pas terrible le lendemain.
Je ne m’étais pas trompée. Dès l’ouverture, la cotation a été suspendue, puis les ordres se sont tenus au marché, puis le carnet d’ordres s’est emballé, c’était impressionnant.
Je voulais me débarrasser de cette action depuis longtemps, mais je suis restée influencée par le consensus des analystes qui était globalement positif sur le dossier. Je pensais que les résultats du T3 seraient bons, l’été ayant été chaud et propice à la location. Bon, à mon niveau, cet été j’ai loué chez Avis qui était moins cher; j’aurai dû prendre ça comme un signe :)
J’ai donc jeté l’éponge et j’ai vendu mes actions Europcar, au prix de 3,334 €. Je sors de ce tuyau pourri avec une moins de value de 426 € (hors dividendes de 28,6€).

Leçon n°1 : se faire confiance, moins faire confiance aux analystes
Leçon n°2 : bien étudier la leçon n°1

Pour me remonter le moral, le même jour, je suis enfin rentrée sur Danone, en profitant du petit trou d’air lié à l’annonce des résultats.

Au cours de ce même mois et comme prévu, j’ai renforcé Air Liquide avec l’achat de 8 actions après la baisse des cours qui a suivi l’attribution des actions gratuites (j’en ai récupéré 2).

Je suis également rentrée sur Thalès. Le timing n’a pas été parfait puisque j’ai acheté 8 actions en début de mois à 98,48€ et le cours s’est très vite "effondré". J’ai ainsi renforcé à la fin du mois avec l’achat de 7 nouvelles actions à 87,12€. Et moi qui parlais le mois dernier d’essayer de dégager une plus value court terme sur ce dossier …

Volci donc l’état du portefeuille au 31 octobre :
Apport total 37000 € (dont solde espèce de 1540€)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_pea_31_10_2019.png

Pour le mois de novembre, je pense renforcer un peu Jacquet dont le cours est actuellement assez bas, et les dividendes généreux. Peut-être également Korian, car cette ligne est un peu maigre.
A suivre…

Bonne journée,

Mozzie

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 01/12/2019 09h44

Membre
Réputation :   20  

Au cours du mois de novembre, voici les mouvements sur mon PEA :

- Achat de 15 actions BNP,
- Achat de 25 actions FDJ dans le cadre de l’introduction en bourse,
- Renforcement de Jacquet avec l’achat de 35 nouvelles actions,

J’ai envoyé un courrier à Binck pour demander le passage au nominatif administré de mes 30 actions Air Liquide. Ainsi, dans 2 ans, les dividendes seront majorés de 10%. En 1 an et demi, cette majoration remboursera le coût de cette opération, qui est de 10€ chez Binck.

Perspectives pour décembre : toujours le souhait de renforcer Korian, mais aussi Véolia, Danone, et d’autres encore. Malheureusement, l’épargne mensuelle n’est pas suffisante pour tout faire. Je pourrais transférer quelques liquidités de mon LDD sur le PEA mais je préfère garder cette réserve en cas de baisse des marchés.

Bilan du PEA au 1er décembre : apport total 38200 € (dont solde espèce de 1021€ pour les achats de décembre)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_capture_decran_2019-12-01_a_093941.png]PEA fin novembre[/url]

J’ai ouvert une assurance vie Linxea Spirit pour y loger des SCPI et des foncières. Avec la modification des règles du jeu et le passage à 1000 € du montant minimal pour un ordre sur les foncières, cela me complique un peu la tâche. Pour le moment, les 800 euros sont répartis sur le compte euros LT et la SCPI Primovie.

Dernière modification par mozzie (01/12/2019 09h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #22 01/01/2020 22h09

Membre
Réputation :   20  

Meilleurs voeux à toutes et tous : santé, amour, bonheur et investissements heureux

Mon PEA a tout juste 1 an, de même que mon expérience boursière.
J’ai eu beaucoup de mal à ne pas regarder quotidiennement les cours de la bourse et l’évolution du portefeuille. Même à l’autre bout du monde en vacances, avec les connexions wifi, je n’ai pas pu résister à la tentation d’y jeter un oeil…En 2020, donc, 1ère résolution : moins regarder les cours de la bourse !

Bilan au 31 décembre :
- apport total 39500 € (dont solde espèce de 867 €),
- montant valorisé : 44513 € soit une plus value latente de 11,82% sur montant investi.
- dividendes reçus en 2019 : 1165,61 € soit un rendement de 3,02% sur apport investi

Mouvement de décembre : renforcement d’Orange.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_capture_decran_2020-01-01_a_212114.png
PEA fin dec 2019

Perspectives pour la suite : rééquilibrer le PEA. Alors que le PEA comporte 23 sociétés, 55% est investi sur 6 actions (en montant investi, et non valorisé) avec dans l’ordre décroissant Total, Orange, Rubis, Sanofi, Axa et Air liquide. Je vais donc tenter d’augmenter la part de certaines lignes, notamment Danone, Korian et Veolia.
Je vais peut-être également réserver une partie du PEA à un ETF world car j’ai compris que la performance serait meilleure. Mais le fait de ne pas toucher de dividendes (même si je suis en phase de capitalisation) me désespère et la "gestion" d’ETF m’ennuie profondément. J’en avais fait l’expérience en tout début d’année dernière avec un ETF émergeant que j’avais revendu rapidement par la suite. A méditer : résolution n°2 pour 2020.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 07/02/2020 16h29

Membre
Réputation :   20  

Avec un peu de retard, je poste le suivi de mon PEA au 31 janvier.
Initialement je voulais faire un suivi trimestriel. Finalement, c’est assez pratique de poster une capture d’écran pour conserver un état des lieux à fin de mois.

Bon, je n’ai pas profité du trou d’air provoqué par le coronavirus. Je pensais que la chute allait durer un peu plus longtemps. J’ai bien failli dégainer pour récupérer du Total à moins de 44 euros, mais s’agissant de ma plus grosse ligne, cela n’aurait pas été raisonnable.

En janvier, donc, renforcement d’ABC arbitrage avec l’achat de 100 nouvelles actions. PRU en hausse, tant pis.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17716_capture_decran_2020-02-02_a_193606.png

J’ai "liquidé" la moitié de mon Livret de Développement Durable, une partie est allée sur l’AV linxea Spirit et j’ai transféré 1500 euros sur le PEA. Avec mon apport mensuel de 1000 €, j’ai quelques liquidités pour mes emplettes de février.

Elles ont commencé aujourd’hui, par le renforcement de Publicis, avec l’achat de 23 actions. L’annonce du dividende de 2,30 € m’a fait tourné la tête et certains analystes ont remonté leur objectifs de cours. J’ai été faible et influençable. C’est mal smile

Allez, zou, je vais faire mon baluchon. Je file au soleil demain, direction le Cambodge.

Dernière modification par mozzie (07/02/2020 16h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 07/02/2020 16h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   948  

direction le Cambodge

Pays très sympa à visiter !
Notre carnet de voyage sur un forum spécialisé si vous voulez avoir un petit aperçu.

Bon voyage. Profitez en bien.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#25 07/02/2020 17h03

Membre
Réputation :   20  

Merci pour le lien.
Pour tout dire, je suis également inscrite sur ce forum (mais sous un autre pseudo) et j’avais déjà vu votre carnet et fait le lien avec vous sur ce forum smile
J’y suis déjà allée en 2011, et ce fut un gros coup de coeur. Cette fois, on retourne à Siem Reap et Phnom Penh, et on ajoute Koh Rong, Kampot et Kep que nous n’avions pas visité en 2011. Pour le finish, c’est 2 jours à Bangkok. On va essayer de se tenir loin du méchant virus.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur