Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#26 24/07/2017 20h50

Membre
Réputation :   5  

Bonsoir,

Pourquoi le rendement est-il important à vos yeux ?

Je lis les écrits de Buffet et la création de valeur est ce qu’il met en avant par rapport à la politique de dividende. Et je trouve cela cohérent finalement.

Yannick

Hors ligne Hors ligne

 

#27 24/07/2017 21h07

Membre
Réputation :   45  

Sauf à acheter les valeurs de rendement dans le creux de la vague (cela peut permettre d’avoir des rendement supérieurs à 10 %), se baser uniquement sur le rendement n’a pas de sens puisque c’est bien la création de valeur qui est importante. La gestion passive pourquoi pas mais avec des valeurs bien sélectionnées et achetées plutôt dans le creux de la vague (comme mentionné plus haut) avec quand même une surveillance régulière pour sortir en cas de dégradation des perspectives. Le rendement n’entre pas dans mes critères de choix des actions mais cela peut être un plus. Ceci étant, j’aurais un portefeuille plus important, j’aurais sans doute un point de vue différent car en démarrant de "0", je me dois d’avoir une stratégie "agressive" pour faire grossir mon portefeuille.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#28 24/07/2017 21h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Je pensais à BAC. Ses résultats sont en constante amélioration, et le dividende va être relevé progressivement. BAC a  de très bons ratios de solvabilité et devrait profiter à plein de la hausse des taux et de la déréglementation du secteur bancaire US.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 24/07/2017 22h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

yannick29 a écrit :

Bonsoir,
Pourquoi le rendement est-il important à vos yeux ?

max52 a écrit :

se baser uniquement sur le rendement n’a pas de sens puisque c’est bien la création de valeur qui est importante. […] Ceci étant, j’aurais un portefeuille plus important, j’aurais sans doute un point de vue différent car en démarrant de "0", je me dois d’avoir une stratégie "agressive" pour faire grossir mon portefeuille.

Tout est là : nous n’en sommes pas à la même phase. Vous êtes en train de capitaliser pour faire grossir votre portefeuille, de mon côté je m’apprête à sortir de cette phase et vivre de mes rentes (cf ma présentation) d’où l’intérêt d’un portefeuille distribuant des dividendes significatifs. Cette transition n’est pas simple et peu documentée, en tout cas beaucoup moins que la phase de constitution d’un patrimoine de rentier.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 04/01/2018 22h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Petite mise à jour de début d’année avec un portefeuille bien diversifié !

Portefeuille consolidé (80% PEA Bourse Direct - 20% CTO IB) :


Par titre

7,4%    Casino Guichard Perrachon SA
6,5%    easyJet plc
6,1%    HSBC HOLDINGS
5,9%    Neopost SA
5,0%    Air Liquide SA
4,5%    BHP Billiton plc
4,4%    Vodafone Group plc
4,3%    Essilor International SA
3,8%    Orpea SA
3,4%    National Grid plc
3,2%    Axa SA
3,2%    Danone SA
3,1%    Edenred SA
3,1%    Centrica PLC
3,1%    Total SA
2,8%    L’Oreal SA
2,8%    Sanofi SA
2,8%    Orange SA
2,8%    Vinci SA
2,6%    International Business Machines Corp.
2,5%    General Mills, Inc.
2,3%    Rubis SCA
2,2%    Philip Morris International Inc.
2,0%    AT&T Inc.
1,0%    Tesla Inc
0,9%    Inter Pipeline Ltd
8,2%    Liquidités

Par secteur

18,1%    Consommation de base
10,7%    Consommation discrétionnaire
3,9%    Energie
2,8%    Industrie
9,5%    Matériaux de base
11,0%    Santé
8,8%    Services aux collectivités
9,2%    Services de télécommunication
9,3%    Services financiers
8,5%    Technologie de l’information
8,2%    Liquidités

Par devise

61,5%    EUR
13,1%    USD
0,9%    CAD
2,6%    CHF
21,9%    GBP

Hors ligne Hors ligne

 

#31 17/03/2018 10h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Suite et fin de la diversification et rééquilibrage de mon portefeuille destiné à générer un complément de revenus sous forme de dividendes.

Consommation de base    16,0%
Casino Guichard Perrachon SA    5,0%
Danone SA    2,7%
General Mills, Inc.    1,9%
L’Oreal SA    2,4%
Philip Morris International Inc.    1,9%
Procter & Gamble Co    2,2%
   
Consommation discrétionnaire    7,0%
Edenred SA    3,2%
Inditex SA    2,3%
Tesla Inc    1,5%
   
Energie    7,0%
Exxon Mobil Corporation    2,1%
Inter Pipeline Ltd    2,2%
Total SA    2,7%
   
Industrie    3,6%
General Electric Company    1,3%
Vinci SA    2,3%
   
Matériaux de base    9,8%
Air Liquide SA    4,1%
BHP Billiton plc    3,7%
LyondellBasell Industries NV    2,0%
   
Santé    13,1%
Essilor International SA    3,8%
Orpea SA    3,5%
Roche Holding Ltd.    2,1%
Sanofi SA    3,7%
   
Services aux collectivités    8,6%
National Grid plc    2,7%
Red Electrica Corporacion SA    2,3%
Rubis SCA    3,5%
   
Services de télécommunication    9,9%
AT&T Inc.    1,7%
Deutsche Telekom AG    2,5%
Orange SA    2,4%
Vodafone Group plc    3,3%
   
Services financiers    9,9%
Axa SA    2,6%
HSBC HOLDINGS    5,0%
Swiss Re AG    2,3%
   
Technologie de l’information    7,0%
International Business Machines Corp.    2,2%
Neopost SA    4,7%

A ce jour ce portefeuille fournit une rente prévisionnelle de 3615€ soit 300€/mois, provenant à 70% de sociétés solides ou réputées telles.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 21/03/2018 12h44

Membre
Réputation :   15  

Une question à propos d’Inter Pipeline. Est-ce un Limited Partnership ? Le dividende est-il lourdement taxé en France ? Mer.ci

Hors ligne Hors ligne

 

#33 21/03/2018 15h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

bluenote a écrit :

Une question à propos d’Inter Pipeline. Est-ce un Limited Partnership ? Le dividende est-il lourdement taxé en France ? Mer.ci

Je ne saurais vous répondre. N’étant pas résident fiscal en France je ne me suis pas posé la question.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 22/03/2018 20h46

Membre
Réputation :   3  

bluenote a écrit :

Une question à propos d’Inter Pipeline. Est-ce un Limited Partnership ? Le dividende est-il lourdement taxé en France ? Mer.ci

Pourquoi lourdement taxé ? Tous les dividendes ne sont pas taxés à 30% ?

Hors ligne Hors ligne

 

#35 24/03/2018 11h33

Membre
Réputation :   15  

J’avais entendu parler de près de 40 % pour les LP. En ce qui me concerne, je ne paye que 17.2 % de PS sur les dividendes donc ça fait une grosse différence.

Master Limited Partnership (MLP) : sociétés de pipelines et pétrolières

(2/3) Master Limited Partnership (MLP) : sociétés de pipelines et pétrolières

Dernière modification par bluenote (24/03/2018 11h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#36 25/05/2018 16h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Pas de grands changements dans la composition de ce portefeuille, qui à ce jour génère une rente de l’ordre de 350€/mois.

Pas d’abondement prévu à l’avenir en l’absence de capacité d’épargne, seuls les dividendes sont réinvestis (dernier renforcement effectué ces jours-ci sur Vodafone) et ce tant que ma trésorerie disponible et autres revenus complémentaires me permettent de couvrir mes dépenses courantes.

Consommation de base        15,9%
    Casino Guichard Perrachon SA    4,1%
    General Mills, Inc.    2,9%
    L’Oreal SA    2,4%
    Philip Morris International Inc.    2,4%
    Danone SA    2,3%
    Procter & Gamble Co    1,9%

Consommation discrétionnaire        6,1%
    Edenred SA    2,7%
    Inditex SA    2,2%
    Tesla Inc    1,2%

Energie        7,6%
    Total SA    3,5%
    Inter Pipeline Ltd    2,1%
    Exxon Mobil Corporation    2,0%

Industrie        4,4%
    General Electric Company    2,3%
    Vinci SA    2,1%

Matériaux de base        9,6%
    Air Liquide SA    3,9%
    BHP Billiton plc    3,8%
    LyondellBasell Industries NV    1,9%

Santé        11,7%
    Essilor International SA    3,5%
    Orpea SA    3,2%
    Sanofi SA    3,2%
    Roche Holding Ltd.    1,8%

Services aux collectivités        7,6%
    Rubis SCA    2,9%
    National Grid plc    2,7%
    Red Electrica Corporacion SA    2,0%

Services de télécommunication        13,9%
    Vodafone Group plc    5,4%
    Orange SA    3,6%
    AT&T Inc.    2,7%
    Deutsche Telekom AG    2,1%

Services financiers        9,6%
    HSBC HOLDINGS    4,5%
    Axa SA    3,2%
    Swiss Re AG    1,9%

Technologie de l’information        6,2%
    Neopost SA    4,4%
    International Business Machines Corp.    1,8%

Dernière modification par dangarcia (25/05/2018 16h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#37 29/05/2018 12h36

Membre
Réputation :   75  

Pourquoi ne possédez vous pas de foncières surtout en phase de distribution de rente?

Hors ligne Hors ligne

 

#38 29/05/2018 13h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Parce que j’ai déjà une bonne part de mon patrimoine investi en immobilier physique
cf Info - Forums des investisseurs heureux
Mais c’est une bonne remarque pour plus tard : étant en phase de consommation et pas tout à fait à l’équilibre, tôt ou tard il sera peut être nécessaire de revendre tout ou partie de ce patrimoine (ou même avant, en fonction de l’évolution de la rentabilité spot des ces biens)
A ce moment là, pour conserver l’exposition immo et gagner en liquidité, j’étudierai l’opportunité de replacer le cash dégagé sur des foncières cotées.

Dernière modification par dangarcia (29/05/2018 15h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 27/12/2018 22h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Mon portefeuillle a passé l’année sans briller mais sans trop souffrir non plus.

Ces derniers mois j’ai ajusté par petites touches, j’ai renforcé Roche, Sanofi, National Grid, IBM ; j’ai allégé Neopost. je suis sorti de Tesla qui n’avait rien à faire dans ce portefeuille. J’ai pris mes gains (x2) sur Orpea.

Aujourd’hui même j’ai renforcé Vinci et suis revenu sur easyJet.
Dans les semaines/mois à venir je compte "profiter des soldes" pour renforcer certaines petites lignes qui se tiennent bien (LyondellBasell Industries NV, Axa, AT&T) et en élaguer quelques unes qui déçoivent (Procter & Gamble Co, Inditex SA).
La rente prévisionnelle du portefeuille est de 360€/mois après impôt (je la calculais en brut ; j’ai ajusté mon modèle pour tenir compte des différents taux de withholding tax). A ce jour j’ai environ 4% du portefeuille en cash, à investir dans les mois qui viennent, ainsi que les dividendes à venir. Pas de versement prévu cette année. 

Consommation de base        16,4%
    Casino Guichard Perrachon SA    4,4%
    Danone SA    2,2%
    General Mills, Inc.    2,8%
    L’Oreal SA    2,4%
    Philip Morris International Inc.    2,1%
    Procter & Gamble Co    2,5%

Consommation discrétionnaire        7,5%
    easyJet plc   2,5%
    Edenred SA    3,2%
    Inditex SA    1,8%

Energie        8,1%
    Exxon Mobil Corporation    1,9%
    Inter Pipeline Ltd    2,9%
    Total SA    3,3%
   
Industrie        5,6%
    General Electric Company    2,0%
    Vinci SA    3,7%

Matériaux de base        9,1%
    Air Liquide SA    3,9%
    BHP Billiton plc    3,7%
    LyondellBasell Industries NV    1,5%

Santé        12,5%
    Essilor International SA    3,4%
    Roche Holding Ltd.    4,3%
    Sanofi SA    4,7%

Services aux collectivités        8,9%
    National Grid plc    3,7%
    Red Electrica Corporacion SA    2,7%
    Rubis SCA    2,5%

Services de télécommunication        13,0%
    AT&T Inc.    2,5%
    Deutsche Telekom AG    2,5%
    Orange SA    3,6%
    Vodafone Group plc    4,3%

Services financiers        8,8%
    Axa SA    2,8%
    HSBC HOLDINGS    4,0%
    Swiss Re AG    2,0%

Technologie de l’information        6,7%
    International Business Machines Corp.    3,1%
    Neopost SA    3,6%

Hors ligne Hors ligne

 

#40 07/01/2019 15h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

dangarcia a écrit :

La rente prévisionnelle du portefeuille est de 360€/mois après impôt (je la calculais en brut ; j’ai ajusté mon modèle pour tenir compte des différents taux de withholding tax).

Un peu embêté par cette ’withholding tax’ prélevée à la source sur les dividendes versés, j’essaie de comprendre le principe. Et en premier lieu si le taux de cette taxe (et le fait qu’elle soit récupérable) a un quelconque lien avec la nationalité du broker ?

En pratique, aujourd’hui je touche des dividendes CHF sur mon compte IB, la withholding tax est de 35% a priori non récupérable (?) et je paye ensuite 19% d’impôt sur le dividende (résident espagnol).

La situation serait-elle différente si je détenais ces titres sur un compte espagnol ?

Edit : je me réponds à moi même ayant trouvé une partie de la réponse après une passionnante après midi de lecture sur la fiscalité internationale wink
Je comprends (mais n’hésitez pas à me dire si je me trompe) que
-  l’existence de cette taxe est dès lors qu’on détient des titres étrangers, peu importe qu’on les détienne dans un compte titre dans son pays ou ailleurs.
- que le taux prévu par la plupart des conventions fiscales est de 15% encore faut-il pouvoir indiquer sa résidence fiscale et ce n’est pas toujours possible en fonction du broker et/ou (?) du pays d’origine des dividendes. Dans ce cas c’est le taux par défaut qui s’applique (par exemple 35% pour la Suisse) et après bon courage pour récupérer la différence.

J’ai tout de même contacté IB car apparemment le taux de withholding tax appliqué sur mes dividendes US en 2018 est de 30% au lieu de 15%. J’espère que c’est rétroactif.

Dernière modification par dangarcia (07/01/2019 20h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#41 26/03/2019 19h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Mise à jour de mon portefeuille, pas de changements majeurs :
- versement de 10k€ partiellement investis
- renforcement de Philip Morris, AT&T, Vodafone, Axa
- vente de GE pour Bouygues
8% de cash en portefeuille, rente de 395€ par mois

Consommation de base        16,8%
    Casino Guichard Perrachon SA    3,9%
    Danone SA    2,0%
    General Mills, Inc.    3,1%
    L’Oreal SA    2,4%
    Philip Morris International Inc.    3,3%
    Procter & Gamble Co    2,3%

Consommation discrétionnaire        7,3%
    easyJet plc   2,2%
    Edenred SA    3,4%
    Inditex SA    1,7%

Energie        7,6%
    Exxon Mobil Corporation    1,8%
    Inter Pipeline Ltd    2,9%
    Total SA    2,9%
   
Industrie        5,2%
    Bouygues    1,6%
    Vinci SA    3,6%

Matériaux de base        9,3%
    Air Liquide SA    3,4%
    BHP Billiton plc    3,5%
    LyondellBasell Industries NV    2,5%

Santé        10,6%
    Essilor International SA    2,5%
    Roche Holding Ltd.    4,1%
    Sanofi SA    4,0%

Services aux collectivités        8,2%
    National Grid plc    3,7%
    Red Electrica Corporacion SA    2,0%
    Rubis SCA    2,4%

Services de télécommunication        12,7%
    AT&T Inc.    3,5%
    Deutsche Telekom AG    2,2%
    Orange SA    3,0%
    Vodafone Group plc    4,1%

Services financiers        8,8%
    Axa SA    3,7%
    HSBC HOLDINGS    3,3%
    Swiss Re AG    1,8%

Technologie de l’information        5,9%
    International Business Machines Corp.    3,1%
    Neopost SA    2,8%

Hors ligne Hors ligne

 

#42 16/07/2019 09h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Le portefeuille se maintient (comme tous les autres en ce moment !).

La composition a peu évolué :
- renforcement d’easyjet
- prise de bénéfices sur Edenred (ma position avait plus que doublé, j’ai vendu la moitié)
- renforcement du secteur Energie (Exxon, InterPipeline, Total) et Finance (HSBC, Swiss Re)
- nouvelle ligne Santé avec ABBVie grâce à un ordre stop placé à 70€

La rente est de 476€/mois soit un rendement de 4,97% sur capital investi.
Portefeuille en plus value de 10%.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 30/09/2019 23h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Mon portefeuille fête ses 4 ans en fanfare (ça ne fait pas de mal de se réjouir même si c’est de courte durée !) !

Depuis septembre 2015, date à laquelle j’ai pris la décision d’arrêter d’investir n’importe comment (portefeuille alors en moins value de 20%) :

- je me suis séparé de 3 des 11 sociétés qui le composaient alors : MPI, ADL Partner, Neopost.
- j’ai conservé les 8 autres, ce qui n’a pas toujours été facile (ex. Casino, BHP Billiton, HSBC HOLDINGS)
- j’ai initié puis renforcé progressivement … 32 nouvelles lignes wink ce qui nous fait aujourd’hui un portefeuille de 40 titres.

J’ai toujours essayé de renforcer régulièrement, en fonction de mes autres revenus. Etant semi-rentier, il y a des périodes où j’ai des revenus suffisants pour épargner, et d’autres pas. Je renforce en fonction de la perf/PRU, sous les conditions suivantes :
- poids de la ligne après renforcement < 5%
- poids du secteur après renforcement < allocation cible + 5%
- poids de la devise après renforcement < allocation cible + 5%
- dernier achat antérieur de plus de 3 mois

Je n’ai pas encore eu besoin de ponctionner de dividendes, qui continuent donc à être réinvestis.

--

Le portefeuille "initial" avait en septembre 2015 une valeur de 30k€, 400 parts à 79,5€.

4 ans plus tard, dividendes et plus value réinvestis, et 100K€ d’apport cumulé (!), le portefeuille vaut 163K€, 1415 parts de 115,5€.
Soit une progression de 9,5% par an en moyenne, 1 à 2 points de moins que ma référence, le tracker CW8.

Et le meilleur pour la fin smile la rente constituée par les dividendes est désormais de 6860€/an soit  570€/mois bruts. Rendement sur montant investi 4,9%.

--

ll y a eu quelques déceptions et/ou erreurs bêtes de ma part (surtout)… 3 valeurs sur lesquelles j’ai investi avant de revendre quelques mois ou années plus tard, le plus souvent à perte même si les dividendes ont parfois amorti la chute :

- Engie, achetée en 2015, renforcée en 2016, vendue en 2017 avec 30% de perte (-600€). À l’époque j’étais dans l’erreur classique de rechercher le dividende à tout prix.

- Centrica, même scénario mais là j’ai misé plus gros et persisté un an de plus dans l’erreur. Vendue en 2018 avec 30% de perte (-1700€). Les même causes produisant les mêmes effets…

- General Electric, achetée un peu vite, mais revendue pas trop tard, 10% de perte, -300€.

--

D’autres ont fait un passage éclair, comme Tesla, achetée en rêvant au jackpot et revendue dès que j’ai fait mes devoirs, courant premier semestre 2018, avec 10% de gain (120€… Apparemment j’y croyais "moyen", au jackpot !).

--

Quelques bonnes intuitions tout de même et 3 valeurs qui ont plus que doublé la mise :

- easyJet, achetée en 2016 avant le Brexit, renforcée encore moins cher quelques mois plus tard puis vendue en totalité près du sommet en mars 2018 avec 60% de plus value (2200€). Depuis, le titre a fait une grosse rechute, j’en ai repris une louche cette année, encore moins cher qu’il y a 3 ans.

- Edenred, ma première valeur "père de famille", enfin celle qui à l’époque m’a fait ressentir un "coup de vieux" :  jusque là j’investissais sur des biotechs, alors les tickets restaurants, quel ennui… Cela dit, 100 titres achetés en septembre 2015 à 16€, dont la moitié revendue récemment pour plus de 2000€, soit un gain de 155%. Les 50 titres restants sont toujours en portefeuille.

- Orpea :-) également présente depuis le début, encore un business pas marrant mais 60 titres achetés en 2015 pour moins de 60€, toujours en portefeuille

-- 

Consommation de base
Casino Guichard Perrachon SA
Danone SA
General Mills, Inc.
L’Oreal SA
Philip Morris International Inc.
Procter & Gamble Co 

Consommation discrétionnaire
easyJet plc
Edenred SA

Energie
BP plc
Exxon Mobil Corporation
Inter Pipeline Ltd
Total SA

Industrie
Bouygues SA
Vinci SA

Matériaux de base
3M Co
Air Liquide SA
BHP Group PLC
LyondellBasell Industries NV

Santé
AbbVie Inc
EssilorLuxottica SA
Johnson & Johnson
Roche Holding Ltd. Genussscheine
Orpea SA
Sanofi SA

Services aux collectivités
Enagas SA
National Grid plc
Red Electrica Corporacion SA
Rubis SCA

Services de télécommunication
AT&T Inc.
Deutsche Telekom AG
Orange SA
Vodafone Group plc

Services financiers
ABC Arbitrage SA
Axa SA
HSBC Holdings plc
Royal Bank of Canada
Swiss Re AG
Wells Fargo & Co

Technologie de l’information
IBM Common Stock
Intel Corporation

--

Les 5 plus grosses lignes sont Casino, Vodafone, Sanofi, Total, Philip Morris, autour de 4% chacune.
Les 5 plus gros rendements sur montant investi (Dividende/PRU) sont easyJet, BHP Group
Inter Pipeline, Enagas, ABC Arbitrage

Dernière modification par dangarcia (01/10/2019 00h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#44 06/11/2019 16h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Pas grand chose à signaler ce mois-ci, je continue à renforcer aussi légèrement que régulièrement (ce mois-ci : Inter Pipeline, AbbVie, General Mills et ABC Arbitrage)

easyJet entre dans le top 5 en terme de poids, et "chipe" la première place à Edenred en terme de performance/PRU (+153% contre +142%), alors que Vodafone et HSBC Holdings ferment la marche (-15% et -18%).

La rente versée par ce portefeuille est de 595€/mois et devrait passer la barre des 600€ avant la fin de l’année.

Hors ligne Hors ligne

 

#45 09/12/2019 13h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

Dans "gestion passive" il y a passive.

En toute logique, j’ai donc encore moins de choses à raconter ce mois-ci que le mois dernier :
- renforcements de Deutsche Telekom et Danone,
- le portefeuille est désormais investi à 97%
- 290€ de dividendes perçus ce mois-ci (436€ en moyenne sur 12 mois)
- en cible la rente atteint tout juste 600€/mois soit un rendement de 5,1% sur montant investi.

Hors ligne Hors ligne

 

#46 09/12/2019 14h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   298  

Bonjour Dangarcia,

Peut-être avez vous déjà répondu à cette question dans un message précédent, mais sur quelle place boursière achetez vous Deutsche Telekom ? Est-ce XETRA ?

Savez-vous que l’action est également cotée sur Euronext Bruxelles ? C’est une petite astuce que vous connaissez peut-être déjà (que j’utilise) mais il peut être avantageux d’acheter l’action à Bruxelles car les frais de courtage sont souvent bien plus faibles sur cette place qu’en Allemagne. Par contre l’action y est moins liquide, mais cela n’est pas forcément génant pour des petits ordres. La même astuce existe aussi pour Siemens.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#47 09/12/2019 14h26

Membre
Réputation :   42  

Chez Saxo, les tarifs sont les mêmes…


Parrain Boursorama :)

Hors ligne Hors ligne

 

#48 09/12/2019 14h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

MrDividende a écrit :

il peut être avantageux d’acheter l’action à Bruxelles car les frais de courtage sont souvent bien plus faibles sur cette place qu’en Allemagne. Par contre l’action y est moins liquide, mais cela n’est pas forcément génant pour des petits ordres.

J’achète sur XETRA via mon compte IB. Je pourrais économiser… 1 à 2€ par ordre wink en achetant sur Euronext via mon PEA BD.
Vu que je passe  à peine 1 ordre par an le jeu n’en vaut pas la chandelle d’autant que sauf erreur, elle y est beaucoup moins liquide, non ?
Aucune transaction ce jour (à moins que je ne regarde pas le bon ticker ?)
Deutsche Telekom AG (DTEL) - Cours Action | DE0005557508 - Cotation EURONEXT - TRADING FACILITY BRUSSELS - Bourse Direct

Dernière modification par dangarcia (09/12/2019 14h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#49 09/12/2019 14h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   298  

Re-bonjour Dangarcia,

Vous regardez bien le bon ticker.
Mon courtier me donne un volume de 455 pour aujourd’hui avec un volume moyen de 1000 par jour.

C’est assez faible mais la liquidité est entrenue un peu à la manière d’un ETF dans le carnet d’ordre.

Mais en effet, étant donné vos tarifs attractifs pour l’Allemagne,  le jeu n’en vaut pas du tout la chandelle.

Je vous posais cette question car mon courtier PEA demande environ 20€ pour un ordre sur XETRA et 1€ pour Euronext, la différence est donc grande.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#50 09/12/2019 15h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

MrDividende a écrit :

Je vous posais cette question car mon courtier PEA demande environ 20€ pour un ordre sur XETRA et 1€ pour Euronext, la différence est donc grande.

Dans ce cas la bonne astuce ne serait-elle pas de changer de courtier ? smile
C’est une des raisons qui m’a fait ouvrir un compte IB.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur