Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #26 05/01/2019 17h33

Membre
Réputation :   14  

Bonjour à tous,

Ce début de mois de janvier est l’occasion de faire le bilan de l’année 2018. Après une progression de 24% en 2016 et 33% en 2017, mon portefeuille recule de 17% en 2018.

Il s’agit de ma pire année depuis que j’ai commencé à investir en bourse en 2013. Quasiment toutes les lignes en portefeuille ont régressé. Les 3 plus fortes baisses sont à attribuer à Arcadis (-44%), Mersen (-37%) et Imerys (-34%).

J’ai été un peu plus actif qu’en 2017, en passant 16 ordres dans l’année. Les frais de transaction représente 0.16% des avoirs du portefeuille. Dans le détail, j’ai vendu en deux fois ArcelorMittal, à 27.05€ et 25.99€ par action. Le timing n’a pas été trop mauvais, puisque le cours début janvier oscille autours des 17/18€. J’ai allégé Mersen, à 37€, là aussi, au bon moment, sur un quasi plus haut sur 5 ans. Les lignes EutelSat, Vilmorin, Stallergenes, Albioma et Métropole TV ont été renforcées à la baisse.

J’ai ajouté 5 lignes à mon portefeuille :Linedata, Imerys, Ontex, VolkerWessels et Sanofi. Cette dernière entreprise est la seule vraie satisfaction de l’année, avec une progression de 19% depuis que j’ai initié cette position.

VolkerWessels, que je n’ai pas vu évoqué sur ce forum, est un groupe de construction opérant principalement au Pays-Bas, au Royaume Uni, en Amérique du Nord et en Allemagne. La valorisation m’avait apparu attractive à 16.3€ par action, avec un PER de 9 et un P/CF de 4.8. L’entreprise est détenue à plus de 60% par la famille Wessels.

Le portefeuille au 01/01/2019 :

Imerys : PRU=63.2€ (3.2%)

Electricité de Strasbourg : PRU=107.5€ ( 6.9%)

EutelSat Communication
  : PRU=19.6€ (8.6%)

HSBC holding PLC (FR) : PRU=7.6€ (7.1%)

M6 Métrolopole TV : PRU=14.6€ (5.3%)

Total SA
: PRU=44.3€ (6.6%)

Vilmorin & Cie
: PRU =64.4€ (7.6%)

Stallergenes Greer : PRU=33.6€ (5.7%)

Ipsos : PRU=19.9€ (6.5%)

Mersen : PRU=13.8€ (4%)

Arcadis : PRU=12.2€ (5.4%)

Albioma : PRU=16.9€ (7.2%)

Linedata Services : PRU=33.7€ (3.9%)

Sanofi : PRU=64.6€ (7.9%)

Ontex Group NV : PRU=19.9€ (2.7%)

VolkerWessels : PRU = 16.3€ (2.6%)

Cash (8.8%)

Pour cette année à venir, je m’interroge sur la stratégie à adopter :
  1) Ne rien faire, ne passer aucun ordre : Si l’on considère que le CAC 40 a atteint son plus haut en Mai 2018 et que nous sommes dans une phase baissière et que d’un sommet à un point bas il se passe en moyenne 2.5 années (Source Value Investing de James Montier), alors faudrait revenir sur le marché en 2021.
  2) Se renforcer régulièrement sur des entreprises faiblement valorisées : en regardant le ratio de la capitalisation totale du marché français sur son PIB ( France Stock Market Valuations and Expected Future Returns ), on voit que, contrairement au marché US, il n’est pas survalorisé.

Si j’adopte cette deuxième stratégie, je souhaite en profiter pour augmenter un peu plus ma diversification afin d’arriver entre 20 et 30 lignes au total.

Je vous souhaite une très bonne année 2019.

Dernière modification par Dreamland (05/01/2019 17h34)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 05/01/2019 20h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   181  

A bien y regarder, le point 1) est assez ambigüe: si vous croyez vraiment à cette baisse, alors pourquoi ne pas revendre vos avoirs et rester liquide pendant 2,5 ans ? Ou même mieux jouer à la baisse le ou les marchés survalorisé selon vous ?

Il y a bien toujours deux autres options:
3) Profiter de la baisse des valorisations pour renforcer les valeurs sous côtées par rapport à votre processus d’investissement/détermination de la valeur des titres
4) Continuer d’acheter tous les mois des ETF ou des actions de fonds de portefeuille


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#28 13/01/2019 19h57

Membre
Réputation :   14  

Bonjour Dooffy,

Pour vous répondre, il est vrai que si l’on va au bout du raisonnement et que l’on pense que les marchés vont baisser, il vaut mieux rester liquide ou même jouer la baisse. Mais je n’en suis absolument pas certain, alors j’envisageais plutôt une solution médiane, à savoir garder les entreprises que j’ai en portefeuille, qui continueraient à verser pour la plupart un dividende, mais limiter la casse en ne m’exposant pas plus au marché des actions pendant la durée de la baisse.

Pour l’option 3 que vous suggérez, sauf erreur de ma part, elle correspond au point 2 que j’avais évoqué et qu’après réflexion, je vais appliquer pour l’année à venir. J’ai en effet renforcé la ligne Imerys en acquérant quelques actions supplémentaires à 43.2€.

Quant à l’option 4, acheter des actions de fonds de portefeuille est une idée que je vais très probablement mettre en pratique. Pour les ETF, je n’en ai jamais eu jusqu’ici, je préfère avoir des actions en direct.

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#29 07/04/2019 11h27

Membre
Réputation :   14  

Bonjour,

Entre le 01 Janvier et le 01 Avril, mon portefeuille a progressé de 8%. J’ai ajouté une nouvelle ligne, AXA et revendu la ligne Stallergenes suite à l’OPA d’Ares Life. Cela me permet d’enregistrer une très modeste plus value de 9% sur cette entreprise, pour un peu plus de 3 ans de présence en portefeuille. J’ai réinvesti la somme issue de la vente dans plusieurs lignes de mon portefeuille, à savoir Ontex Group, Linedata, Imerys et HSBC.

Le portefeuille au 01/04/2019 :

Imerys : PRU=53.8€ (6.2%)

Electricité de Strasbourg : PRU=107.5€ ( 6.8%)

EutelSat Communication  : PRU=19.6€ (7.1%)

HSBC holding PLC (FR) : PRU=7.5€ (8.2%)

M6 Métrolopole TV : PRU=14.6€ (5.7%)

Total SA
 : PRU=44.3€ (6.5%)

Vilmorin & Cie : PRU =59.3€ (6.7%)

Axa SA : PRU=21.7€ (4.6%)

Ipsos : PRU=19.9€ (6.5%)

Mersen : PRU=13.8€ (4.5%)

Arcadis : PRU=12.2€ (6.5%)

Albioma : PRU=16.9€ (7.5%)

Linedata Services : PRU=32.5€ (4.5%)

Sanofi : PRU=64.6€ (7.6%)

Ontex Group NV : PRU=19.6€ (4.4%)

VolkerWessels : PRU = 16.3€ (3.2%)

Cash (3.6%)

Bon dimanche,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 02/01/2020 19h06

Membre
Réputation :   14  

Bonjour à tous,

Je souhaite tout d’abord une bonne année aux membres de ce forum.

Comme les années précédentes, ce début de mois est l’occasion de faire les comptes de cette année boursière.

L’évolution de la valeur de la part de mon portefeuille d’actions ces dernières années a été :

-En 2016 : +24%
-En 2017 : +33%
-En 2018 : -17%
-En 2019 : +23%

La progression de cette année permet d’effacer la mauvaise performance de 2018.

Sur un an, les entreprises qui ont le plus progressé sont Arcadis (+97%), VolkerWessels (+59%), Mersen (+48%), Albioma (+40%) et Ispos (+40%). Au contraire, les plus fortes régressions ont été Eutelsat (-17%), Linedata (-13%) et Imerys (-7%).

J’ai passé quasiment le même nombre d’ordres qu’en 2018, à savoir 17. Les frais de transaction représentent cette année 0.12% des avoirs du portefeuille. J’ai vendu Stallergènes suite à une OPA, renforcé Imerys, Ontex, Linedata et HSBC.

J’ai ajouté 7 lignes à mon portefeuille : AXA, Nexity, GL Events, Rubis, Unibail Rodamco Westfield, Berkshire Hathaway et Alibaba. J’ai aujourd’hui 22 entreprises en portefeuille. C’est une première pour moi, j’ai acquis des actions via un compte titres, dans l’optique de diversifier mon portefeuille et d’accéder aux marchés américains, via Berkshire et chinois via Alibaba. Le résultat est pour l’instant positif, le conglomérat américain ayant progressé de 10% et le géant chinois de 26% depuis que je suis rentré dessus, fin août début septembre.

J’ai également commencé à m’intéresser à l’immobilier coté, afin de diversifier mon patrimoine. En effet, cette classe d’actif est à ce jour quasi absente de mon portefeuille. C’est pour cela que j’ai acheté un peu d’Unibail.

Le Portefeuille au 01/01/2020:

Imerys : PRU=53.8€ (3.9%)

Electricité de Strasbourg : PRU=107.5€ ( 5.7%)

EutelSat Communication : PRU=19.2€ (4.9%)

HSBC holding PLC (FR)
 : PRU=7.5€ (5.8%)

M6 Métrolopole TV : PRU=14.6€ (4.3%)

Total SA : PRU=44.3€ (4.7%)

Vilmorin & Cie : PRU =59.3€ (5.1%)

Axa SA : PRU=21.7€ (3.8%)

Ipsos : PRU=19.9€ (6.3%)

Mersen : PRU=13.8€ (3.9%)

Arcadis : PRU=12.2€ (7.2%)

Albioma : PRU=16.9€ (6.9%)

Linedata Services
 : PRU=32.5€ (3.1%)

Sanofi : PRU=64.6€ (6.4%)

Ontex Group NV : PRU=19.6€ (3.1%)

VolkerWessels : PRU = 16.3€ (2.9%)

Nexity : PRU = 39.81€ (2.7%)

GL Events : PRU = 23.6€ (2.6%)

Alibaba : PRU = 168.3$ (5.1%)

Berkshire Hathaway : PRU = 204.9$ (4.2%)

Rubis : PRU = 53.9€ (2.3%)

Unibail Rodamco Westfield
 : PRU = 141.3€ (2.4%)

Cash (2.7%)

Pour l’année à venir, je souhaite continuer à diversifier mon portefeuille via des foncières côtés, je vise d’avoir 4 lignes sur ce secteur à terme. Je vais continuer à chercher des opportunités d’investissements à loger dans mon PEA, je pense actuellement à Vinci, Air Liquide ou GTT notamment. Je songe aussi à regarder du côté des pays émergents, je pourrais potentiellement mettre un petit pourcentage de mon portefeuille sur un fond spécialisé dans ce domaine, via mon CTO ou une assurance vie, à définir.

Enfin je vais également réfléchir à réduire voir liquider certaines lignes de mon portefeuille, je pense notamment à EutelSat, Vilmorin et Imerys. En effet ces dernières ont plutôt mal performé depuis que je les ai en portefeuille.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #31 31/05/2020 13h39

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 31/05/2020

Depuis le 01 janvier, mon portefeuille a perdu 18%. La baisse a été jusqu’à -26% début avril, il s’agit de la plus forte chute de mon portefeuille depuis que j’investis en bourse.

Ma tentative de diversification sur les foncières côtés a été faite à un très mauvais moment : en décembre, j’avais commencé à investir sur Unibail, à 141€, j’en suis à -66% sur cette ligne. Je ne compte pas renforcer cette ligne ni en ajouter d’autres. Je suis en quelques sortes « vacciné » des foncières.

Les deux tiers de mes lignes sont dans le rouge mais malgré cela, je suis toujours gagnant sur le long terme, la valeur de la part étant de 136. Cette période de crise a été un bon test pour moi, j’ai gardé mon calme et n’est pas été tenté de vendre au plus mauvais moment. Je reste confiant pour l’avenir et en la capacité de l’économie de surmonter cette crise.

Coté mouvement :

A la Vente :

-    VolkerWessels, suite à une OPA, avec une plus value de 41%
-    EutelSat, que j’avais commencé à alléger en janvier à 14€ et que j’ai complétement liquidé à 9.5€ début avril. La moins-value est 15% sur cette ligne. Il s’agissait d’une des premières entreprises que j’avais acheté, en 2014, le cours était alors de 22/23€. L’entreprise est en décroissance depuis plusieurs années et je ne vois pas ce qui pourrait inverser la tendance.
-    Alibaba, que j’avais acheté il y a moins d’un an à 167$ et que j’ai revendu fin mai à 206$, avec une plus value de 23%. Mon optique en achetant cette entreprise était de m’exposer au marché chinois et à la croissance du e-commerce. Je pensais conserver cette entreprise de nombreuses années. Ce qui m’a poussé à vendre est la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et un projet de loi permettant aux Etats-Unis de faire sortir les entreprises chinoises de la bourse de New York. (lien ALIBABA GROUP HOLDING LTD SPON ADS EACH REP 8 ORD SHS : Les Etats-Unis veulent bouter les entreprises chinoises hors de Wall Street ). Ne sachant pas ce qui se passerait pour les possesseurs d’ADR dans ce cas-là, je préfère liquider ma position et prendre une modeste plus-value. De plus, j’ai quelques doutes sur l’exactitude des chiffres publiés par Alibaba et les entreprises chinoises en générales. Ce sont des risques que je ne préfère pas prendre.

Renforcement :

-    Total, le 11/03/2020 à 32.6€, le timing n’a pas été très heureux, une semaine plus tard le cours était à 22€…
-    Rubis, le 22/05 à 42€.

A l’achat :

-       LVMH, GTT, Air Liquide, Nestle et Cogate-Palmolive. Ces entreprises, leaders dans leur secteur d’activité devraient passer la crise sans trop de difficulté et permettront normalement de limiter la volatilité du portefeuille.

La composition du portefeuille :



Bon weekend

Hors ligne Hors ligne

 

#32 30/06/2020 18h44

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 30/06/2020

La valeur de la part a augmenté de 3% sur le mois de Juin, pour atteindre presque 141.

A noter la belle performance d’Albioma, qui a progressé de 11%, probablement suite à son entrée dans le SBF120.

Pour les mouvements, j’ai renforcé Nestlé et ouvert une nouvelle ligne sur le brasseur AB Inbev.

La composition du portefeuille :



L’évolution du portefeuille :

Hors ligne Hors ligne

 

#33 28/08/2020 18h48

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 28/08/2020

Depuis le dernier message, fin juin, la valeur de la part du portefeuille a progressé de 5% et est actuellement d’un peu plus de 148.

Il y a eu quelques mouvements durant cet été :

Sur le PEA j’ai vendu une partie de la ligne Albioma à 39.6€ que j’ai ensuite utilisé pour renforcer AB Inbev à 46.9€ et Rubis à 40.7€ et ajouter deux nouvelles lignes : Safran à 87.3€ et MTU Aero Engines à 147.9€.

Je m’étais d’abord intéressé à Safran et j’ai découvert MTU Aero Engines en étudiant le secteur aéronautique. En investissant sur ses deux entreprises, je pense pouvoir m’exposer à la reprise du trafic aérien et à la croissance à long terme de ce secteur.

Pour ceux que cela intéresse, le hedge fund LRT Capital a publié une analyse sur l’entreprise MTU, disponible via ce lien : Investor Letters | LRT Capital Management, LLC .

Sur le CTO, j’ai mis fin à la courte et douloureuse histoire avec Unibail Rodamco, j’ai vendu intégralité de la ligne à 52€ soit une belle moins value de 63%, c’est mon record ! Et on est à 40€ aujourd’hui… Bref, j’ai ensuite renforcé Berkshire Hathaway avec le fruit de cette vente.

Voilà pour les mouvements, la composition du portefeuille maintenant :



Et son évolution :



Bon week end

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #34 18/09/2020 22h30

Membre
Réputation :   14  

Après la prise de moins value sur Unibail, je continue avec une nouvelle ligne que j’ai vendu il y a quelques jours : il s’agit de la banque HSBC que j’avais depuis 5 ans en porfeuille. La moins value, en incluant les dividendes reçus et les coûts de transaction, est de 30%.

Les raisons de cette vente sont multiples : l’exposition géographique tout d’abord, avec les conflits entre la Chine et Hong Kong et le Brexit, l’annulation du dividende, des taux d’intérêts bas, les plans de restructurations et un cours de bourse qui ne fait que diminuer depuis le début des années 2000.

J’ai réinvestis le montant de la vente dans une entreprise allemande : Rational AG.

En quelques lignes, c’est une entreprise fondée en 1973 spécialisée dans la fabrication de fours et appareils de cuissons pour les grandes cuisines qui préparent au moins 20 repas chauds par jours.
Leurs clients sont les restaurants, les hôtels, les cantines collectives, les supermarchés, les boucheries ou les boulangeries.

Introduite en bourse en 2000, l’entreprise n’a cessé de croitre et réalise un chiffre d’affaires de 844 millions en 2019 pour une capitalisation boursière d’environ 6,9 milliards (à aujourd’hui). Le chiffre d’affaires est à 74% généré par la vente d’appareils de cuissons et à 26% par les accessoires, services et produits d’entretiens. La stratégie du groupe est de se concentrer uniquement sur le segment des appareils cuissons pour les professionnels et de placer la satisfaction client au cœur de ses priorités.  Cette stratégie a été payante puisque Rational détient 54% de part de marché au niveau mondial et est une des entreprises les plus rentable d’Allemagne.

C’est une entreprise qui possède un très bon bilan, n’a quasiment aucune dette, est rentable et en croissance. La lecture du dernier rapport annuel m’a fait très bonne impression, le management me parait sérieux et prudent.

Côté valorisation, les multiples sont logiquement élevés mais j’ai tout de même ouvert une ligne, quitte à renforcer à la baisse si une occasion se présente. Je pense garder cette entreprise très longtemps.

Un graphique pour illustrer mes propos :



S’il y a des utilisateurs de leurs produits ou de marques concurrentes sur ce forum, je serai intéressé de connaitre leur avis.

A vous lire

Hors ligne Hors ligne

 

#35 31/10/2020 14h55

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 31/10/2020

Depuis le 01/09/2020, la valeur du portefeuille a baissé de 8.7% avec la progression des cas de covid et les nouvelles mesures sanitaires prises un peu partout dans le monde. La valeur de la part est de 135. Depuis le 01 janvier, le portefeuille est en baisse d’un peu plus de 19%

Coté mouvement, j’ai ajouté une entreprise suédoise, Investor AB. Il s’agit d’une société d’investissement qui existe depuis 1916 et contrôlée à 23% par la famille Wallenberg. L’actif de cette société est composé à environ 70% de sociétés côtés, comme Atlas Copco, ABB, Astra Zeneca, Ericsson ou Electrolux par exemple; à environ 20% de sociétés non côtés, principalement dans le domaine médical, et 7% dans le fond d’investissement EQT. Cette ligne permet de m’exposer à l’économie suédoise et de bénéficier de l’approche long terme de cette société, bien gérée, peu endettée avec un retour de plus de 10% par an depuis 1919. Cette ligne sera renforcée dans les années à venir.



La composition du portefeuille :



Son évolution :



A vous lire

Hors ligne Hors ligne

 

#36 30/11/2020 19h38

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 30/11/2020

Depuis le dernier message du 31/10, le portefeuille a gagné 18%, ce qui est la plus forte hausse en un mois depuis que j’investis en bourse. La valeur de la part est à 160, en baisse de 4.6% depuis le 01/01/2020.

Il y a eu quelques mouvements mois ci : j’ai partiellement vendu la ligne Arcadis, à 21.5€ pour dégager une plus value de 88% (incluant les dividendes et les frais de transaction).

Je me suis servi des liquidités pour renforcer Rubis à 31.1€, Total à 28€, Air Liquide à 140€, GTT à 85.45€ et Investor AB à 585 SEK.

La composition du portefeuille :



Bonne soirée

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #37 31/12/2020 09h27

Membre
Réputation :   14  

Reporting au 31/12/2020

C’est le moment pour moi d’arrêter les comptes pour cette année 2020.

Tout d’abord, sur le mois de décembre, j’ai vendu la ligne Ontex que j’ai remplacé pour par la société suédoise AB Latour, ce qui me permet de renforcer mon exposition aux économies scandinaves.

La performance du portefeuille en 2020 est de -3,6%.

Pour rappel, depuis 2016, mon portefeuille a évolué de la façon suivante :

-2016 : +24,3%
-2017 : +33,1%
-2018 : -17%
-2019 : +23%
-2020 : -3,6%

La valeur de la part est à ce jour de 161,89 contre 167,98 au 01/01/2020. Le TRI annualisée depuis 2016 est de 9,5%.

j’ai maintenant un peu de recul sur la gestion de mon portefeuille, j’ai donc fait un comparatif de ma performance avec un indice monde :



On peut constater que mon portefeuille avait surperformé cet indice jusqu’à cette année et la crise du coronavirus, mon portefeuille chutant beaucoup plus fort et rebondissant moins vite que le MSCI World. L’écart de performance est d’environ 10% sur 5 ans. Je pense que cette sous performance est lié à la faible exposition de mon portefeuille aux valeurs technologiques et de croissances.

La composition du portefeuille au 31/12 :




Cette répartition va évoluer de manière significative en janvier 2021 : en effet, ayant besoin de liquidité pour un achat immobilier, je vais vendre environ un tiers du portefeuille. Cela n’était pas vraiment prévu mais cela me permettra de faire un grand nettoyage de mon portefeuille et de ne garder que les entreprises auxquelles je crois.

Exit donc en janvier : GL Events, Vilmorin, Imerys, TF1, AXA, Nexity, Linedata et allégement de Ipsos, Total, Rubis et Electricité de Strasbourg.

Je vous souhaite à tous une très bonne année !

Hors ligne Hors ligne

 

#38 26/02/2021 18h51

Membre
Réputation :   14  

Reporting de la fin du mois de Février 2021

Comme indiqué dans mon précédent message, j’ai liquidé début janvier une partie de mon portefeuille pour un projet immobilier. Ont été vendu totalement les lignes Vilmorin, GL Events, Imerys, TF1, AXA, Nexity et Linedata et allégé Ipsos, Total, Elec Strasbourg et Rubis.

Courant février, j’ai procédé à quelques arbitrages : j’ai allégé M6, Elec Strasbourg et liquidé totalement Ipsos pour acheter Indutrade AB, Vinci et Sofina SA.

Quelques mots sur ces nouvelles lignes :

Indutrade AB est une société industrielle suédoise qui est spécialisée dans l’acquisition et la gestion d’entreprises faisant entre 4 et 10 millions d’euros de chiffres d’affaires. Elle possède aujourd’hui plus de 200 sociétés, opérant en Europe, sur des marchés de niches comme les pièces pour l’industrie, des instruments de mesures, des filtres…L’organisation est très décentralisé, c’est à dire qu’Indutrade acquière des sociétés et garde le nom et le management en place. Cette société a également pour particularité de ne pas revendre les entreprises qu’elle achète. Toutes ces caractéristiques correspondent aux types d’entreprise que je souhaite avoir en portefeuille : vision long terme, marché de niche et recherche de croissance rentable. La valorisation est tendue, mais j’ai préféré ouvrir une petite ligne et renforcer plus tard en cas d’une éventuelle baisse.

Pour Vinci, beaucoup plus connue sur ce forum, j’ai ouvert une ligne à la suite de la publication du résultat annuel 2020, qui a montré une belle résistance de ses activités en temps de crise sanitaire.

Sofina, enfin, société que je connaissais de loin mais que je n’avais jamais vraiment étudié. La stratégie de cette holding m’a beaucoup plu : des investissements minoritaires à long terme sur des entreprises cotées, comme Danone, Biomérieux ou Colruyt, des investissements dans des entreprises à forte croissance en Chine, en Inde ou en Lituanie (Vinted par exemple) et des investissements dans des fonds privés de capital-risque.

Je suis en train d’étudier pour des prochains achats les entreprises Onex Corporation, Washington H Soul Pattison, HAL trust, Warehouses de Pauw, Ecolab et Rollins Inc.

En terme de performance, la valeur de la part a baissé de 1%, de 161 au 01 janvier à 159 aujourd’hui. Le TRI annualisé est de 8,8%.

La composition du portefeuille :



Et son évolution :



Bonne soirée et bon weekend

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #39 30/05/2021 21h38

Membre
Réputation :   14  

Reporting de la fin du mois de Mai 2021

Afin de ne pas être totalement dépendant de Saxo Bank dont les services sont médiocres, j’ai ouvert courant mars un compte titres chez Boursorama. Je les ai choisis car j’ai déjà un compte bancaire chez eux depuis plusieurs années et je suis globalement satisfait de leur services.

J’ai donc vendu chez Saxo mes lignes Colgate et Nestle, avec une moins value, que j’ai ensuite racheté sur Boursorama.

La ligne Berkshire reste chez Saxo pour l’instant car il n’y a pas de versement de dividende.

Pour les autres mouvements, à l’achat tout d’abord :

- Warehouses de Pauw et VGP SA, deux entreprises belges spécialisées dans le développement de l’immobilier logistique et industriel. Cela me permettra de m’exposer à l’essor du commerce en ligne et au besoin croissant d’entrepôt,
-Varta AG, fabricant allemand de piles et de batterie, qui j’espère devrait profiter de la demande croissance de batterie,
- Colloplast, entreprise danoise qui fabrique des dispositifs médicaux pour lutter contre les troubles de la continence, des pansements entre autre, qui a un bon historique de rentabilité,
- Euronext, principale place boursière en Europe, dont la valorisation m’a paru attractive.

Pour financer ces achats, j’ai totalement vendu :
- Arcadis, à 31,4€, dont la rentabilité et la croissance ne se sont pas améliorées depuis que je l’ai ajouté à mon portefeuille en 2016
- Electricité de Strasbourg, car malgré le rendement intéressant du dividende de 4%/5%, je pense pouvoir trouver des entreprises qui me rapporteront plus à long terme.

Et ont été allégées : 
- Total et Sanofi, un peu pour les mêmes raisons que pour Elec Strasbourg, le cours de bourse stagne depuis plusieurs années et le dividende n’est pas suffisant pour avoir un rendement intéressant à long terme.

Tous ces mouvements ont pour but de redynamiser mon portefeuille, dont la valeur de la part a stagné depuis 2017. A propos de performance, bien que je ne puisse pas encore dire si ces mouvements ont été judicieux, le portefeuille a progressé de presque 12% depuis le 01 janvier, et la valeur de la part est actuellement à un peu plus de 181, au plus haut depuis que j’investis en bourse. Le TRI annualisé a quant à lui redépassé les 10%.

La composition du portefeuille :



Son évolution :



A vous lire

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de dreamland"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur