Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+6]    #1 16/05/2021 23h18

Membre
Réputation :   96  

J’ai mis ma présentation à jour [url=Information - Forums des investisseurs heureux
Information - Forums des investisseurs heureux
]ici[/url]

J’ai ouvert mes compte-titres début 2013. Je m’étais fixé l’objectif d’une épargne annuelle de 48000€ et d’un rendement moyen annuel de +4%. En avril 2013 je disposais d’un capital mobilier de 138414€. Cela donnait le plan suivant :



Il s’agit du patrimoine mobilier que je voulais avoir constitué, donc je ne compte pas ma RP, ni l’or.

Voici les chiffres du parcours réalisé :



Le calcul de TRI :



Détail de l’évolution du patrimoine :


Résumé du parcours : (j’espère ne pas réveiller des passions, mais il faut bien que je la raconte un jour cette histoire)

- 2013 : je constitue un portefeuille de type "portefeuille passif newsletter IH" comme illustré par Shagrath. Cela ne me satisfait pas. J’ai l’impression de ne rien savoir des entreprises dans lesquelles j’investis, j’ai besoin de me former à l’analyse financière. J’ai besoin de faire un minimum de travail d’analyse avant d’investir. C’était l’époque où les futurs créateurs de l’IF étaient très présents sur ce forum. C’est ainsi que j’ai suivi la formation de Serge Belinski, à la suite de quoi j’ai rejoint le club de l’IF. Pour info, j’avais quand même acheté Microsoft à 27,99$… que j’ai revendu en décembre 2015 à 54,02$ persuadée d’avoir fait une bonne opération. Quelle ânerie ! J’avais aussi acheté Apple à 419,79 (il y a eu un split 7 pour 1 puis 4 pour 1 depuis) le 18 avril 2013. Celles-là je les ai gardées très longtemps !

- 2014 : je fais la formation de Serge, je rejoins le club de l’IF. J’achète Cofidur, Etam, Odet, Gevelot, HCP, IBM, Linedata, Orca, et bien sûr : Sears Holdings, Sears Canada, et Sears Hometown & Outlet. Je termine l’année au-dessus de mon objectif, je suis contente.

- 2015 : je vends Cofidur, HCP, Intel (acheté en 2013), IBM, MSFT, Tesco, et j’achète WPX, Tessenderlo, Seritage, SHOS et SHLD (beaucoup de SHLD). La "galaxie Sears" pèse à peu près 50% de mon ptf (oui, c’était moi). Je termine l’année juste au-dessus de mon objectif mais ça commence déjà à sentir le roussi et SHLD ne fait que baisser.

- 2016 : je fais une sympathique analyse d’Apple qui me fait conclure qu’elle coche toutes les cases de l’investissement défensif selon Benjamin Graham, ce qui me paraît un peu fort pour une boîte de cette qualité. Je renforce à hauteur de 10% de mon portefeuille, en dates de 8/1/16, 29/1/16, 18/2/16 (j’ai souvent eu un bon timing avec Apple). C’est une conviction personnelle, elle est forte, je n’ai aucun doute sur la qualité de cet investissement. J’achète aussi Gaia (idée IF). Je gagne un peu d’argent avec Avanquest (IF) (qui a fait x10 après que j’aie vendu), je vends Cisco (toujours un reliquat de 2013) et Etam, je vends Seritage avec une belle plus-value, je vends Tessenderlo flat (pas d’affinités pour la boîte), je vends WPX avec une perte de 75% ou plus (quand le pétrole est descendu à 20$, j’ai paniqué, c’est stupide - mais c’est dans ces moments-là qu’on voit de quel bois on se chauffe) et j’achète encore SHLD… dernier achat à 5,16$. J’achète aussi un peu de SHOS. Et des obligations Atwood Oceanics, trouvaille de Serge et Etienne, à 505,50 - une bonne opération qui confirme tout ce que dit Sissi sur l’investissement obligataire, ça bouge très vite et il faut sauter sur les bonnes affaires. SHLD continue à baisser dans les catacombes et je termine l’année bien en-dessous de mon objectif.

- 2017 : je crois qu’à ce moment-là il n’y avait plus que Serge à l’IF, et il s’est lancé dans une frénésie d’achats en tout genre, il a essayé plein de trucs, certains qui ont marché, d’autres pas. J’ai suivi sur pas mal de mouvements mais ça bougeait trop pour moi. J’ai vendu mes obligs ATW à 953. J’ai acheté un panier de japonaises (IF) avec lesquelles j’ai gagné de l’argent. Je gagne aussi un peu d’argent avec PDL Biopharma, Parks America, Taro Pharmaceuticals, j’achète MAC que je revends à petite perte, j’achète WPG que je revends sur un tout petit bénéfice, Serge vend Gaia et je suis mais seulement en partie : il avait vendu Avanquest trop tôt, et je décide de garder Gaia pour 4% de mon ptf. C’était une bonne idée puisque ça a fait x2 après. SHLD est toujours aux enfers et je n’ai toujours pas vendu.

- 2018 : Investoscope n’est plus suivi par son concepteur et je cesse donc mon suivi détaillé de portefeuille (ça va changer, maintenant j’utilise Open Office et c’est bien! - je suis sur Mac). Sur mon relevé IB je vois que j’ai toujours les japonaises, mes Apple bien sûr, Gamestop, Idorsia (une bonne idée de Serge, on a eu les actions gratuites à la suite d’une opération dont j’ai un peu oublié les détails), Land’s End. J’ai vendu SHLD, YES !, et aussi SHOS, et aussi SRG (belle plus-value ici). L’écart se creuse avec mon objectif de départ : objectif 480000, valeur portefeuille 393414. J’ai vendu toutes mes lignes sur PEA et j’ai commencé à accumuler du cash car le niveau des valorisations commençait à m’inquiéter.

En septembre 2018, Serge joue son va-tout en mettant une part énorme de son ptf sur des obligations SHLD à date d’échéance en octobre. Il fait un calcul d’arbitragiste et il espère gagner quelques pourcents en un mois. Il trouve que ça vaut la peine. Cela suscite pas mal de débat sur le site, certains membres avertis lui font remarquer son imprudence (une faillite de Sears Holdings ne peut être exclue), un autre explique que c’est le genre de pari asymétrique défavorable qu’il ne fait jamais : pile je gagne un peu, face je perds tout. Je repense à tous les débats sur IH, Silicon qui disait que cette action ne pouvait que descendre et ses arguments graphiques me faisaient rire - mais il avait raison, vbvaleur bataillant vaillamment pour expliquer que les intérêts de Berko et de Lampert n’étaient pas alignés avec les actionnaires - il avait raison aussi, et un tas d’autres qui ont dit des choses très pertinentes que j’avais choisi d’ignorer à ce moment-là. Là je décide de ne plus suivre, et je n’achète pas de ces obligations. Vous connaissez l’histoire, SHLD a demandé la protection du Chapter 11 le 15/10. Je termine l’année certes toujours avec un ptf en piteux état, mais un peu plus indépendante.

- 2019 : je suis toujours à l’IF mais je ne suis plus les mouvements qui ne correspondent pas à des investissements qui m’intéressent. Je fais un seul mouvement dans l’année : je double ma position Apple le jour de l’avertissement sur résultats. Décision que je prends seule, sur base du communiqué : on a les chiffres de vente, je fais quelques calculs et je conclus que j’achète sur base du même multiple qu’en é016. Une occasion à ne pas rater. Je suis toujours à 50% cash, je termine l’année à +36%, et je commence à rattraper mon retard sur mon objectif.

- 2020 : je vends beaucoup d’Apple en janvier, j’en garde pour 5% de mon ptf. Et je fais quoi avec le cash ainsi libéré ? Je vous le donne en mille : j’achète des foncières commerciales ! URW, LI et SPG. C’est pas une bonne idée ça ? J’ai aussi acheté une idée IF : Vente Unique, d’abord pour 3,5% de mon ptf, fortement renforcé à la fin de l’année. J’ai toujours beaucoup de cash, ce qui fait que la valorisation de mon ptf n’a jamais baissé de + de 10%, j’ai profité du crash pour acheter plein de boîtes à prix cassé, et j’ai ainsi terminé l’année à + 7,5%.  J’aurais pu faire beaucoup mieux si je n’avais pas gardé autant de cash mais il y a eu un changement en 2020 : nous avons acheté une autre maison, qui va devenir notre lieu de vie pour les 30-40 (soyons optimiste) dernières années de notre vie, il y a des travaux à faire et je voulais garder le cash pour pouvoir les payer.

- 2021 : les choses vont bien en ce début d’année, mais c’est comme ça pour tout le monde donc je ne pavoise pas. J’ai réduit ma position cash mais j’en garde toujours sous le coude, ça me rassure. Les positions de mon ptf : première ligne Vente Unique (25%), ensuite Discovery (10%, acheté suite à la descente récente), puis Passat (5%, acheté l’an dernier et renforcé cette année car je crois à Echelon Fitness) et Hornbach Holdings (5%, position publique daubasses), ensuite des japonaises à bilan en béton armé pour 23% du ptf, et des small caps françaises pour 18% du ptf.

Conclusion : je ne suis pas une investisseuse très brillante, analyste médiocre. Mais je suis partie de rien, je n’ai aucune formation financière et je n’avais jamais lu de bilan de ma vie. Aujourd’hui je suis étonnée d’atteindre un TRI qui ne donne pas envie de pavoiser mais qui aurait pu être bien pire au vu des immenses bévues commises. Je trouve que c’est pas trop mal. Ces derniers temps il me semble que je progresse, je lis Investir chaque semaine, je vais regarder les rapports, je compare, etc. Je sais si un bilan me plaît ou pas (je n’aime pas le bilan de DISC par exemple, mais je pourrais être abonnée à leur télé cablée si je regardais la télé car les émissions parlent à la femme de + de 50 ans que je suis : cuisine, nature, diy, etc.) Surtout, j’aime bien suivre mes investissements, j’ai toujours envie de faire ça moi-même, ça me stimule intellectuellement et le rendement me suffit.

Oui, je voudrais insister là-dessus : moi je me fiche de faire mieux ou aussi bien que les indices, mon objectif c’est d’arriver à gagner ce dont j’ai besoin pour assurer mon train de vie. Et ces deux dernières années j’y suis arrivée. Cette année-ci aussi, mais elle n’est pas terminée donc on ne va pas vendre la peau de l’ours.

Voilà, cela fait longtemps que je pense publier ceci, j’y ai mis beaucoup de temps, mais je voulais le faire car je voudrais maintenant vous parler de mon projet pour la suite de ma vie, continuer encore un peu à soigner des dents ou passer à autre chose, je me pose la question pour dans 2 ou 3 ans, mais c’est un projet que je vous présenterai de manière détaillée bientôt dans le forum "vivre rentier et le rester". Ne me dézinguez pas trop méchamment, merci !

Edit : ajout d’un tableau oublié
Edit 2 : ajout lien vers ma présentation

Dernière modification par Youplaboum (23/05/2021 21h53)

Mots-clés : portefeuille, shld, youplaboum


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/05/2021 01h16

Membre
Réputation :   25  

Bonjour,
Intéressant à lire, merci !
Mais qu’est-ce qui justifie de garder 25 % sur le seul vente-unique.com ?
J’espère pour vous que ça paiera, mais au cours actuel je n’y mettrais rien. Et quel que soit le cours pas plus de 2 % (disons 6 % si vous avez fait x 3 sur la valeur et que vous y avez un attachement sentimental)
C’est une valeur COVID, mais pas spécialement une valeur du futur. Pas de barrière à l’entrée : potentiellement vendre du mobilier en ligne beaucoup de monde sait faire, et leboncoin restera toujours moins cher… les magasins vont rouvrir…
Autant on peut garder un Apple à vie car pour le coup il est unique, autant il faut savoir prendre ses plus-values sur des phénomènes de mode boursière éphémère. Ce n’est que mon avis…


« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

#3 17/05/2021 01h24

Membre
Réputation :   24  

Super d’avoir de vos (bonnes) nouvelles. Il faut que moi aussi j’écrive un bilan car j’envisage une réorientation partielle de mes actifs , en vue aussi d’un futur changement (allègement)d’activité. Mais on n’y est pas encore, et je n’ai guère le temps.

Bref il y a de la préparation à la retraite de toutes parts!

Hors ligne Hors ligne

 

#4 17/05/2021 08h50

Membre
Réputation :   96  

rasmussen a écrit :

Bonjour,
Mais qu’est-ce qui justifie de garder 25 % sur le seul vente-unique.com ?
J’espère pour vous que ça paiera, mais au cours actuel je n’y mettrais rien. Et quel que soit le cours pas plus de 2 % (disons 6 % si vous avez fait x 3 sur la valeur et que vous y avez un attachement sentimental)
C’est une valeur COVID, mais pas spécialement une valeur du futur. Pas de barrière à l’entrée : potentiellement vendre du mobilier en ligne beaucoup de monde sait faire, et leboncoin restera toujours moins cher… les magasins vont rouvrir…
Autant on peut garder un Apple à vie car pour le coup il est unique, autant il faut savoir prendre ses plus-values sur des phénomènes de mode boursière éphémère. Ce n’est que mon avis…

Oui rasmussen, vous avez raison, et je vais alléger, mais je vais en garder, et je vous expliquerai pourquoi dans la file dédiée à ALVU (quand j’aurai deux minutes).

Dernière modification par Youplaboum (17/05/2021 13h35)


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 17/05/2021 13h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   555  

Rasmussen : vous faites une erreur d’analyse classique sur VU. Les résultats étaient bons avant le covid, ils le resteront après. Le covid a juste servi d’accélérateur de recrutement ; toutes les analyses de cohortes des sites de vente de meubles en ligne montrent que les convertis ne reviennent pas en arrière et les anciens acheteurs représentent la majorité du CA.
Quant à la réouverture des magasins, elle se fera avec déjà beaucoup de casse (faillite d’alinea, fermetures de nombreux conforama…)

Au cours actuel, VU se paie 13x l’EBITDA, ce qui est peu élevé pour la poursuite d’une croissance modérée à 2 chiffres

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/05/2021 13h35

Membre
Réputation :   96  

Bonjour corran,  nos réponses se croisent mais je suis bien contente de votre confirmation.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/05/2021 13h57

Membre
Réputation :   25  

corran a écrit :

Au cours actuel, VU se paie 13x l’EBITDA, ce qui est peu élevé pour la poursuite d’une croissance modérée à 2 chiffres

Qui me prouve que cette croissance va se poursuivre ? Si je suis un pro du secteur (chaîne de magasins se lançant sur le web, ou nouvel acteur), qu’est-ce qui m’empêche de leur faire concurrence ? (logistique et référencement en Chine, peut-on lire : c’est un peu léger)
Je n’y trouve ni ingénierie, ni révolution technologique, ni position unique (c’est de l’entrée de gamme)
Je ne paierai jamais cela 40 x les résultats ou 2 x le CA, sauf en cas de phénomène de mode boursière. Ce phénomène touche à sa fin selon moi (je peux me tromper).
Vous penserez à moi quand le cours aura été divisé par 2, ou je penserai à vous quand il aura doublé…
Mais ce n’est pas le plus important dans mon propos : rien au monde ne justifie de miser 25 % d’un portefeuille sur une seule valeur, surtout aussi petite (il en existe des centaines avec le même potentiel, et même avec la même croyance que faire du commerce en ligne permet de croître à l’infini)


« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 17/05/2021 14h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   555  

Vous faites encore une erreur d’analyse smile
Dans la vente de meubles, le sourcing et la logistique sont les points clés - c’est ce qu’Ikea a bien compris il y a 60 ans. La barrière à l’entrée est donc bien plus importante que ce que vous pouvez imaginer, on ne se lance pas "comme ça" dans la vente de meubles à distance ; ce n’est pas du drop-shipping.

Ce qui me dit que la croissance va perdurer, c’est d’une part l’historique de croissance de l’entreprise hors covid (je vous renvoie au message de youplaboum sur la file vente-unique), d’autre part la très faible part de marché actuelle de VU sur le marché de l’ameublement en France et les autres marchés où elle est présente. Le CA pourrait être multiplié par 10 que cela ne représenterait qu’un peu moins de 10% de la borne basse de l’estimation du marché décoration-ameublement en France (et VU fait 40% de son CA à l’international).

Là où je vous rejoins c’est sur la déraison d’avoir 25% de son portefeuille sur une small cap, aussi bonne soit-elle.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/05/2021 14h51

Membre
Réputation :   25  

OK, l’essentiel est que vous soyez convaincu de votre investissement.
Quelques millions levés et on sous-traite la logistique, on fait le tour des fournisseurs en Asie, donc la barrière…
Concernant Ikea : ils ont inventé un concept, le fait de monter les meubles soi-même pour réduire le prix. Je ne trouve aucune invention de ce type chez VU, mais vous pouvez voir les choses d’une autre façon.


« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 17/05/2021 17h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   555  

VU est un marchand qui maîtrise correctement son business. Comme il existe des dizaines de marchands dans plein de secteurs d’activité qui maîtrisent leur business. Tous ces marchands n’ont pas besoin de s’appeler Amazon pour vivre d’une croissance rentable. Personne n’a prétendu, et la valorisation de VU ne reflète absolument pas ça (elle reflète juste une entreprise qui croît son business à 2 chiffres comme elle l’a fait depuis 10 ans), que VU allait gagner le monopole de la distribution de meubles en ligne en France ou d’en être l’acteur de référence (personnellement, celui que je vois jouer ce rôle-là, c’est maisons du monde). VU actuellement c’est moins de 0.5% de part de marché en France ; ça laisse de la place à beaucoup de monde wink

J’ai travaillé pour un concurrent de VU (et un des premiers marchands de meubles/déco à bas prix en France). Croyez-moi, la logistique et le sourcing (et le design), c’est le nerf de la guerre, et "quelques millions levés et on sous-traite la logistique, on fait le tour des fournisseurs en Asie", au-delà de m’avoir fait beaucoup rire, c’est surtout l’assurance de se retrouver avec quelques millions de moins wink

Dernière modification par corran (17/05/2021 17h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de youplaboum"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur