Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+8]    #1 01/01/2021 11h17

Membre
Réputation :   48  

Bonjour,

Suite à mon inscription sur le site il y a de cela quelques semaines, je profite de cette nouvelle année pour présenter mon portefeuille financier.
Pour les curieux, vous en saurez plus sur ma situation matrimoniale, patrimoniale, professionnelle, et mes objectifs dans cette présentation.
Le PEA fera l’objet d’un suivi mensuel. Pour les AV et le PEA PME, je me contenterai d’un reporting semestriel.

Présentation du PEA 

-date d’ouverture du PEA : 1995
-cumul des versements : 150000 euros
-retraits : néant
-valorisation au 31/12/2020 : 444.869 euros










Quelques commentaires

Catana Group : cette grosse position (14% du portefeuille) ne va pas manquer de vous interpeller, alors je vais devancer les interrogations.
Je suis cette valeur, et je suis sur cette valeur depuis 4 ans environ. Le PRU affiché ne reflète pas mon PRU réel, ayant effectué pas mal d’allers retours ces dernières années. Catana Group est pour moi un multi bagger qui m’a rapporté gros.
Il me reste donc ce "reliquat", qui sera allégé progressivement, étant assez confiant en la capacité de la société à retrouver le chemin d’une croissance solide qui a été freinée par la covid.
Les résultats annuels publiés mi décembre vont en ce sens.

Christian Dior :
plutôt que LVMH. Je ne suis pas pressé. Viendra, probablement, un jour où Bernard Arnault décidera d’un retrait de la côte, et j’ai bon espoir d’échanger mes actions CDI contre des actions LVMH avec une prime à la clef.
Cette ligne restera inchangée, ni renforcement ni vente à venir.

Kering/Hermes : avec Dior, vous allez me dire que je suis sur-pondéré dans le secteur du luxe. C’est vrai. Mais l’historique boursier de ces 3 valeurs parle pour elles (certes, les performances passées ne préjugent pas des performances futures…), et quand je vois les touristes asiatiques et indiens se ruer dans les boutiques de luxe des différents malls de Bangkok, je ne me fais pas de soucis pour l’avenir !
Idem, lignes qui resteront inchangées.

Total/Rubis : allègement progressif dans les mois à venir, sans pour autant solder totalement les lignes, pour le plaisir de toucher des dividendes et de les réinvestir ! Vous allez me dire qu’il y a mieux à faire ? Je n’ai pas d’idées arrêtées au sujet de ces deux valeurs. On verra.

Air Liquide/L’Oréal/Dassault Systèmes/Vinci : buy and hold en fond de portefeuille. Air Liquide et L’Oréal sont au nominatif administré, PDF 2023.

BNP/Gle/Natixis/(Axa) : Vous allez me dire trop de bancaires. Je suis d’accord. Ces lignes seront allégées progressivement dans les mois à venir (dans 6 mois ou dans 18 ? je ne sais pas !).
Eu égard à mes PRU assez bas, le rendement/PRU promet d’être appréciable lorsque les dividendes reprendront, et bien que ce ne soit pas un motif suffisant, psychologiquement, cela aide tout de même à faire preuve de patience et de relative sérénité.
Mais il faut se rendre à l’évidence, la banque classique n’est certainement plus un secteur d’avenir.

Veolia/Essilor/Sanofi/Orpea/Aubay/Trigano/Thermador/Publicis/Danone/FDJ/Thalès/GTT/Biomerieux : pas de mouvement prévu pour l’instant, je conserve sans renforcer.

Sartorius/Eurofins/Adyen/ASML/Wordline/Teleperformance/Prosus/Philips : lignes que je souhaite renforcer prioritairement afin qu’elles prennent plus de poids dans le portefeuille
(tout en restant équilibré, donc des renforcements plus importants sur les 4 dernières que les 4 premières)

Le fond de portefeuille : beaucoup de petites lignes pour prendre position et diversifier le portefeuille dans le futur. Ces lignes seront renforcées au fur et à mesure de l’allègement de la ligne Catana Group, des bancaires, de Total et Rubis, et via réinvestissment des dividendes.
Interparfums est au nominatif administré. C’est gratuit chez Boursorama, donc même si la ligne est minuscule, cela ne mange pas de pain.

Si j’ai manqué une valeur dont la détention au nominatif apporte un avantage financier substantiel, n’hésitez pas à me le faire remarquer.

Voilà pour ce premier reporting concernant mon PEA. Utilisant xlsPortfolio depuis peu, j’ai retracé les valorisations mensuelles de cette année 2020 pour avoir un joli graphique pour le plaisir, que je vais vous épargner. La surperformance comparée au CW8 n’a bien sur aucune valeur, tout du moins sur la première moitié de l’année, n’ayant été pleinement investi qu’à partir de mai/juin.
Puis nous avons eu le mois de novembre que nous avons eu, que nous n’aurons peut être plus jamais dans notre vie d’investisseurs !
Je vais reset ce graphe au jour d’aujourd’hui, avec une MAJ hebdomadaire et un reporting mensuel içi même.

On verra ce que cela donnera dans les années à venir, et si je sous performe, je ne doute pas que Dangarcia viendra me demander pourquoi je ne passe pas sur une gestion passive 100% ETF World wink

Perspectives futures :

Sauf krach boursier durable qui massacrerait les encours de mes AV et m’obligerait à y effectuer des retraits partiels dans le creux de la vague, je ne devrais pas avoir besoin d’effectuer de retraits sur le PEA avant quelques années (5 années minimum).

Durant ces 5 années, j’ose espérer que mon PEA continuera d’enfler, doucement mais surement,
et quand le temps sera venu de taper dedans pour vivre, je conserverai le même type de portefeuille, un mix croissance/pincée de rendement.
Peu m’importe de devoir écrêter certaines lignes (car les dividendes touchés au jour d’aujourd’hui ne couvrent pas mes besoins, et ne les couvriront pas plus dans 5 ans)
une stratégie dividendes pure me parait hasardeuse et inadaptée à la valorisation de mon PEA, qui m’obligerait à lorgner sur des titres au rendement supérieur à 4%.

Pourquoi vider les AV plutôt que le PEA ? C’est une bonne question, que je me pose parfois, mais que je balaye très vite. Psychologiquement et symboliquement, je n’ai pas envie de toucher au¨PEA. Cela peut paraitre idiot mais c’est ainsi. Je souhaite également profiter du caractère momentanément défiscalisé de l’enveloppe et de l’effet boule de neige qui en découle.
Néanmoins, mécaniquement, mon exposition au marché US/Monde va décroitre avec le temps, alors que cette exposition est déjà largement sous pondérée (voir présentation de mes AV plus bas).
Il est probable que j’introduirai au PEA dans le futur un ETF Nasdaq et/ou SP500 et/ou MSCI World afin de contrebalancer ma surexposition aux valeurs françaises (bien que la très grande majorité de ces valeurs aient une activité largement mondialisée).

Bilan 2020 :

-Versements/retraits : néant
-Dividendes touchés : 5990 euros
-Performance YTD : + 26.73%
-TRI historique depuis 1995 : + 5.32%
-rendement annualisé depuis 1995 : + 4.44%

Voilà pour le PEA.

Présentation du PEA-PME :

-date d’ouverture : 2017
-cumul des versements : 1000 euros
-retraits : néant




Il avait été ouvert pour prendre date, pas grand chose à dire, peu de mouvements, il "hiberne".


Présentation des AV :


3 AV chez trois assureurs différents, avec des encours très disparates. Je vous les présente pour une vue globale mais je me contenterai d’un reporting semestriel en ce qui les concerne.
Afin de rééquilibrer, partiellement, mon exposition très franco-française en raison des contraintes du PEA, mes AV sont assez fortement exposées au marché US, en particulier le secteur technologique.
Je ne rentre pas dans le détail du pourquoi ces fonds, pourquoi pas de simples ETF, pourquoi des "doublons", pourquoi un ETF CAC 40 (c’était dans l’espoir d’un "rattrapage" quand le CAC était très à la traine, avant novembre, la ligne a été allégée depuis et sera liquidée prochainement).
100% UC, la petite poche fonds euros actuelle chez Boursorama va faire l’objet d’un retrait partiel dès cette semaine.

AV Boursorama : Valorisation : 70500 euros



AV Mes Placements liberté :



AV Fortuneo :



Voilà pour ce premier reporting qui sera dorénavant mensuel pour le PEA.

Merci de m’avoir lu et n’hésitez pas à critiquer mes choix et à faire part de vos commentaires, toujours enrichissants.

Tous mes vœux de bonheur pour cette année qui débute.

Edit : ajout de la valorisation du PEA

Dernière modification par MilfordSound (27/02/2021 08h50)

Mots-clés : buy and hold, pea, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 30/01/2021 12h26

Membre
Réputation :   48  

Reporting mensuel #2 - Janvier 2021

Performance mensuelle :

-Valorisation : 437.611 euros (-7258 euros)
-PEA : -1.63 %
-CAC GR : -2.60%
-CW8 : +0.63%

Dividendes janvier 2021 : 581 euros

-Total : 396 euros (0.66*600)
-Kering : 75 euros (2.50*30)
-Trigano : 110 euros (2.20*50)

Mouvements du mois

Ventes :

-25 Rubis à 39.90
-25 BNP Paribas à 44.285

J’ai souhaité renforcer Adyen suite à son repli de début janvier, de plus de 10% sur ses plus hauts de fin 2020.
Il me fallait donc libérer 1800 euros de cash.
J’ai choisi d’alléger Rubis et BNP qui, suite à une jolie remontée depuis octobre me paraissent moins "discount" qu’elles ne l’étaient il y a trois mois.
D’autre part, ces deux lignes ont un poids important qui a vocation à être progressivement réduit à moyen terme.

Achats :

-1 Adyen à 1726 : renforcement sur repli
-1 Sartorius Stedim Biotech à 286.6 : renforcement sur repli
-1 Worldline à 74.46 + 4 à 73.76 +2 à 68.98 : renforcement sur repli
-1 Teleperformance à 290.1 +1 à 274 : renforcement
-2 Vetoquinol à 89.6 : renforcement sur repli
-2 Esker à 195.2 : renforcement
-1 ASML à 469.75 + 1 à 444.25 : renforcement malgré la hausse récente, elle ne cesse de monter et je souhaite une plus grosse ligne
-5 GTT à 77.5 : renforcement sur repli, ligne arrondie à 50 titres, ne bougera plus, buy and old
-1 BE Semiconductor à 56.5 +1 à 53.58 : initiation ligne
-1 ASM International à 212.8 : initiation ligne
-5 Wavestone à 30.1 : initiation ligne
-10 Bastide Le Confort à 54.3 : initiation ligne
-10 SII à 22.5 : initiation ligne

Market timing/Mode Panique :

Le 7 janvier, j’ai été pris d’un "accès de panique" tout relatif, j’ai moi aussi cédé aux sirènes du "trop haut trop vite",
et j’ai décidé d’alléger, très modérement, certaines lignes, dans le but de gratter quelques centaines d’euros en les rachetant plus bas.
C’est moche, c’est ma grande faiblesse, je suis régulièrement tenté par ces allers retours qui rapportent peu, voir font perdre, mais qui font le bonheur de mon broker.
Si vous connaissez un remède contre ce mal récurrent, je suis preneur !

J’ai donc ce 7 janvier vendu :

-50 Total à 37.27 => rachat 25 à 36.52 le 21/01 + 25 à 36.04 le 22/01
-50 Rubis à 40.78 => rachat 25 à 39.52 le 18/01 + 25 à 39.04 le 22/01
-50 BNP à 46.365 => rachat 25 à 44.145 le 18/01 + 25 à 43.02 le 22/01
-100 Gle à 18.098  => rachat 50 à 17.218 le 18/01 + 25 à 16.504 le 22/01 + 25 à 16.34 le 22/01
-75 Axa à 20.435 => rachat 25 à 19.716 le 18/01 + 25 à 19.204 le 22/01 + 25 à 19.02 le 22/01
-25 Vinci à 84.98 => rachat 25 à 80.12 le 22/01
-500 Catana Group à 3.685 => rachat 500 à 3.44 le 12/01 => vente 500 à 3.70 le 15/01 => rachat 500 à 3.505 le 22/01
-500 Natixis à 2.92 : mauvais timing, elle a grimpé fort après la vente…position allegée contre mon gré !
-75 Veolia à 21.03 => rachat 25 à 22.37 le 22/01 : plus cher que la vente, j’ai souhaité "arrondir" à 650 titres (oui je sais c’est stupide comme raison…)

Bilan du market timing/attaque de panique :

Hormis Natixis et Veolia qui ont grimpé fort après la vente, les positions ont été reconstituées, trop tôt bien sur…
Les allègements de Natixis et Veolia sont allés dans les renforcements et initiations de lignes décrits plus haut.
J’ai la flemme de calculer le gain net, le grand gagnant est sans aucun doute mon broker !
Avec un peu plus de sang froid et de patience, cela eut été vraiment profitable…

Bilan du mois :

Un mauvais mois, portefeuille tiré vers le bas avec des corrections sur la majorité des plus grosses lignes : Catana, BNP, Gle, CDI, Kering, L’Oreal, Vinci…
Sartorius et Eurofins ont repris leur ascension, belles performances de Veolia et Natixis également.
Petite consolation : légère superformance comparé au CAC GR.
En revanche, le CW8 est déjà loin devant. L’ombre de la gestion passive progresse déjà !
Pas de changements majeurs à venir, en attente de jours meilleurs.

Edit : Ajout de la valorisation du PEA

Dernière modification par MilfordSound (27/02/2021 08h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 27/02/2021 09h07

Membre
Réputation :   48  

REPORTING MENSUEL #3 - Février 2021

Performance mensuelle février 2021

-Valorisation PEA : 465.665 euros (+ 28.054 euros)
-PEA : + 6.41 %
-CAC GR : + 5.63 %
-CW8 : + 3.11 %

Performance YTD

-Valorisation PEA : + 20.796 euros
-PEA : + 4.67 %
-CAC GR : + 2.88%
-CW8 : + 3.76 %

Dividendes février 2021 :

-néant

Mouvements du mois


Ventes :


-25 Sanofi à 77.94 : l’action stagne depuis un an, la performance à 5 ans est médiocre, je conserve le reste de la ligne pour la solidité du dividende et le caractère défensif de la valeur, amortisseur, enfin je l’espère, en cas de baisse des marchés.
-20 Dassault Systèmes à 185.75 : j’ai finalement décidé d’alléger ma ligne suite à la progression de 9% sur deux jours après l’annonce des résultats. La ligne était conséquente et les perspectives de progression du cours de l’action me paraissent plus limitées après cette hausse.
-1000 Catana Group à 3.45 : allègement
-25 BNP à 46.95 : allègement
-100 Gle à 18.75 : allègement
-500 KN à 3.607 : allègement, l’avant veille veille de la suspension et de l’annonce de BPCE…
-500 KN à 4.045 + 500 à 4.072 + 500 à 4.053 + 500 à 4.03 + 500 à 4.076 + 1000 à 4.026 : allègement progressif puis liquidation pour renforcer ailleurs après correction sur les techs

Malgré la possibilité d’un relèvement de l’offre de BPCE sur Natixis, je n’aurai pas la patience d’attendre plusieurs mois et Natixis est devenue une poche de cash pour renforcer ailleurs en cas de reflux. La position a finalement été totalement vendue suite à la correction boursière de fin février.

Achats :

-1 SAP à 109.32 + 1 à 102.9 : initiation de ligne + renforcement
-10 IBERDROLA à 10.9 + 10 à 10.34 : initiation de ligne + renforcement
-1 Schneider Electric à 130.35 : initiation de ligne + 1 à 125.95 + 1 à 126.75 + 1 à 123.7 + 1 à 124.3 + 1 à 122.9 : renforcement
-1 Soitec à 182.8 : initiation de ligne + 1 à 173 + 1 à 173.8 + 2 à 170.9 : renforcement
-40 EO2 à 5.60 : initiation de ligne
-1 ASML Holding à 469.75 +1 à 480.95 + 1 à 482.25 + 1 à 475.45 + 1 à 459.75 : renforcement
-1 ASM International à 236.7 + 1 à 234.3 + 2 à 228 + 2 à 225.8 + 1 à 223.6 + 2 à 219.6 : renforcement
-3 BE Semiconductor à 62.24 + 8 à 62.22 + 2 à 62.18 + 5 à 60.94 + 5 à 61.28 + 5 à 58.66 + 5 à 60.8 : renforcement
-5 ST MicroElectronics à 34.29 + 5 à 34 + 5 à 34.13 + 5 à 33.42 + 5 à 32.9 + 5 à 31.82 + 5 à 31.72 : renforcement
-1 Adyen à 2072 + 1 à 1992 + 1 à 1881 : renforcement
-1 Sartorius à 405 + 1 à 401 + 1 à 391.2 + 3 à 381 + 1 à 374 + 1 à 371.6 + 1 à 363.8 + 1 à 363.4 + 1 à 356 : renforcement sur repli
-1 Teleperformance à 284.2 + 1 à 282  : renforcement
-2 Pharmagest Interactive à 108.6 + 3 à 101 : renforcement sur repli
-1 Esker à 226 : renforcement sur repli
-3 Delta Plus Group à 77.4 : renforcement sur petit repli
-5 Eurofins Scientific à 80.21 + 5 à 79.61 + 5 à 76.71 + 5 à 73.34 : renforcement
-1 Prosus à 105.3 + 1 à 104.15 + 2 à 102.7 + 2 à 100.65 + 5 à 100.3 + 3 à 97.34 : renforcement sur repli
-3 Worldline à 75.94 + 2 à 75.1 + 3 à 74.74 + 5 à 72.56 + 5 à 72.96 : renforcement

Divers renforcements, bien trop tôt, comme d’habitude. Gros renforcement sur Sartorius, il y a encore des milliards de vaccins à produire, possiblement de manière récurrente, j’imagine un avenir radieux.
Achats multiples dans le secteur des semi-conducteurs : passage à la 5G, voitures autonomes, pénurie actuelle…

IPO HRS :

J’avais souscrit pour 50 titres, j’ai été livré de 6 titres, ordre de vente au marché passé avant l’ouverture le jour de la première cotation
Je ne souhaitais pas rester dedans, la valorisation me paraissait exubérante.

-achat 6 HRS à 25.30 => vente 6 HRS à 35

Bilan du mois

Un mois qui a débuté sur les chapeaux de roue, première quinzaine tonitruante, avant un bon coup de frein lors de la seconde quinzaine.
Excellente performance du portefeuille, tracté par les bancaires qui ont fait un mois exceptionnel, puis Total, Hermes, Catana, Vinci…entre autres.
Les déceptions du mois : Kering avec Gucci qui déçoit, Air Liquide qui fait du surplace depuis plus de six mois, Orpea qui recule brutalement malgré l’annonce de bons résultats et des perspectives encourageantes.
Liquidation de la ligne Natixis, quitte à perdre 15 à 20 % en cas de relèvement de l’offre de BPCE, qui prendrait plusieurs mois.
Renforcements conséquents d’Adyen et Sartorius qui atteignent le poids désiré, pour du buy and hold long terme.
Au final, très bon mois, le PEA se permet le luxe de combler son retard sur le CW8 et de prendre une petite longueur d’avance, mais nous n’en sommes qu’au premier kilomètre du marathon !

Merci de m’avoir lu,
Bon week-end à toutes et tous

Dernière modification par MilfordSound (27/02/2021 09h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/03/2021 12h17

Membre
Réputation :   1  

bonjour MilfordSound,

Par rapport à la vente de BNP Paribas,est ce que remplacer BNP par Société Générale serait une bonne option selon vous?
Dans la mesure où la SG n’est pas encore revenue sur sa valeur pré-covid 30 contre 20,1) et que BNP Paribas n’en est plus très loin (53 contre 50).

est ce que c’est une bonne pratique d’opérer ce genre d’opération dans un même secteur si on veut garder la même proportion du secteur?

Merci pour le temps.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 02/03/2021 07h21

Membre
Réputation :   48  

Bonjour Tof91,

Ne sachant pas prédire l’avenir et l’évolution des cours, je ne me hasarderai pas à vous répondre…et oui, je suis normand, donc réponse de normand : ptet ben que oui, ptet ben que non !

Il y a tout de même une raison à ce rattrapage plus rapide sur BNP que sur Gle, BNP est considérée, à juste titre, comme la banque française la plus solide, quand le marché se méfie de Gle.

Se dire que Gle a plus de potentiel car plus de retard sur sa valeur pré-covid signifie implicitement que l’on pense que Gle va revenir à sa valeur pré-covid, mais en est on certain ? Et à quelle échéance ? Et quand bien même, pendant ce temps, qu’est ce qui empêche BNP de monter plus haut que sa valeur pré-covid ?

Bref, je n’ai pas d’avis tranché et je préfère pour ma part garder les deux positions.
Diversification est mère de surêté !

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/03/2021 08h03

Membre
Réputation :   30  

MilfordSound a écrit :

Ne sachant pas prédire l’avenir et l’évolution des cours, je ne me hasarderai pas à vous répondre…et oui, je suis normand, donc réponse de normand : ptet ben que oui, ptet ben que non !

On dirait même du cauchois  smile


Parrain: IGRAAL, COINBASE

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/03/2021 08h34

Membre
Réputation :   48  

bernisevic a écrit :

On dirait même du cauchois  smile

Vous m’avez cerné 😉

Hors ligne Hors ligne

 

#8 02/03/2021 09h52

Membre
Réputation :   1  

bonjour MilfordSound,

Je vais mettre un billet sur la SG mais je ne vais pas toucher aux actions BNP.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 01/04/2021 06h16

Membre
Réputation :   48  

REPORTING MENSUEL #4 - Mars 2021

Performance mensuelle mars 2021

-Valorisation PEA : 488.472 ( + 22.807 euros)
-PEA : + 4.89 %
-CAC GR : + 6.53 %
-CW8 : + 6.04 %

Performance YTD

-PEA : + 9.80 % ( + 43.602 euros)
-CAC GR : + 9.59 %
-CW8 : + 10.02 %

Dividendes mars 2021 : 33 euros

-Hermès : 30 euros (1.5*20)
-ST Microelectronics : 2.57 euros (0.03*85)
-Linde : 0.89 euros (0.89*1)

nb : le dividende Sartorius Stedim Biotech, mis en paiement le 31/03, n’est pas comptabilisé car pas encore versé chez Boursorama.

Mouvements du mois

Ventes :

-25 Rubis à 38.06 : pour dégager des liquidités pour renforcer ailleurs
-25 BNP à 51.17 : idem + potentiel de hausse limité après rallye haussier récent ?
-50 Gle à 21.15 : idem que BNP
-50 Total à 41.66 : allègement
-40 EO2 à 5.44 : acheté sans réelle raison ni conviction - revendu !
-25 Solutions 30 à 10.2 : pour dégager les liquidités nécessaires à la participation à l’AK Neoen

Achats :

-10 Eurofins Scientific à 75.2 : pour arrondir la ligne à 175 titres (mon côté psychorigide !). Position probablement complète.
-1 IMCD à 104.05 : initiation de ligne
-1 Virbac à 214.5 : initiation de ligne
-5 Korian à 29.02 : initiation de ligne
- 5 LNA Santé à 45.75 : initiation de ligne
-2 Sartorius à 345.4 : renforcement, encore ! Position complète.
-1 Soitec à 165.4 + 1 à 164.1 : renforcement sur repli
-4 ST Microelectronics à 30.38 + 7 à 29.47 + 2 à 29.09 + 12 à 29.80 + 4 à 31.87 : renforcement sur repli
-1 ASM International à 208 + 1 à 211.6 : renforcement sur repli
-1 Adyen à 1888.50 : renforcement sur repli. Ligne complète
-1 Schneider Electric à 127.4 : renforcement
-1 Esker à 192.6 : renforcement sur repli
-5 BE Semiconductor à 60.7 : renforcement sur repli
-2 Prosus à 95.7 : renforcement sur repli
-5 Bastide à 49 : renforcement sur repli
-1 Neoen à 46 : pour avoir un nombre de DPS divisible par 4 (je passe de 15 à 16 actions => 4 actions nouvelles)
-participation AK Neoen : souscription de 4 actions à 28 euros

Bilan du mois

Sous performance assez notable comparé au CAC GR et au CW8. Mois décevant donc, malgré la hausse du portefeuille.
Catana, Sartorius, Adyen, Veolia et Orpea sont les principaux responsables de cette sous performance.
Pas grand chose à signaler, les mois d’avril et mai, riches en dividendes, permettront de renforcer les lignes semi-conducteurs très probablement.
J’hésite également à élaguer Catana Group, mais je pense attendre les résultats du T2 mi avril.

Mise à jour du portefeuille :






Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 01/05/2021 08h40

Membre
Réputation :   48  

REPORTING MENSUEL #5 - Avril 2021

Performance mensuelle avril 2021

-Valorisation PEA : 514.655 (+ 26.183 euros)
-PEA : + 5.36 %
-CAC GR : + 3.57 %
-CW8 : + 2.05 %

Performance YTD

-PEA : + 15.68 %
-CAC GR : + 13.50 %
-CW8 : + 12.27 %

Dividendes avril 2021 : 1372 euros

-Sartorius Stedim Biotech : 34 euros (0.68*50)
-Total : 363 euros (0.66*550)
-Thermador Groupe : 182 euros (1.82*100)
-Christian Dior : 200 euros (4*50)
-Vinci : 357 euros (2.04*175)
-L’Oréal : 200 euros (4*50)
-Teleperformance : 36 euros (2.4*15)

Mouvements du mois

Ventes :

-500 Catana Group à 3.535 + 250 à 3.625 + 250 à 3.76 + 250 à 3.69 + 250 à 3.70 : allègement
-50 Veolia à 24.76 : allègement

Achats :

-5 Alfen à 63.85 : initiation de ligne
-5 Bastide Le Confort Médical  à 48.15 + 5 à 46.25 : renforcement sur repli
-2 Prosus à 94.70 + 2 à 91.58 + 1 à 92.23 + 2 à 90.64  : renforcement sur repli
-3 ASML Holding à 537.9 : renforcement. Ligne probablement complète
-6 STMicroelectronics à 31.14 + 5 à 32.39 : renforcement sur repli
-1 Soitec à 166.4 + 1 à 171.2  : renforcement sur repli
-1 ASM International à 255.9 + 1 à 251.6 : renforcement
-4 BESI à 73.28 + 6 à 66.64 : renforcement
-5 Kon. Philips N.V. à 47.50 + 5 à 47.21 : renforcement sur repli
-2 Vetoquinol à 108.2 : renforcement
-1 Schneider Electric  à 135.42 : renforcement

-IPO Largo : 15 actions servies à 13.35 euros (demande de souscription de 50 titres) - vendu à 13.05
J’espérais gratter quelques euros faciles comme avec HRS, cette fois çi c’est raté !

Bilan du mois

Excellente performance mensuelle, le portefeuille surperforme très nettement le CW8 et le CAC GR.
Principaux contributeurs : les poids lourds du luxe Christian Dior, Hermes et Kering qui signent un mois exceptionnel dans le sillage de leurs trimestriels, puis Adyen, Veolia, Catana Group ente autres.
Les déceptions du mois : Total et Rubis.
Je poursuis les renforcements ponctuels au gré des petits replis sur les valeurs dont je souhaite faire grossir les lignes.

Dernière modification par MilfordSound (01/05/2021 14h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #11 31/05/2021 20h20

Membre
Réputation :   48  

REPORTING MENSUEL #6 - Mai 2021

Performance mensuelle mai 2021

-Valorisation PEA : 536.496 euros (+ 21.841 euros)
-PEA : + 4.24 %
-CAC GR : + 4.03 %
-CW8 : - 0.31 %

Performance YTD
-PEA : +20.59 % (+ 91.626 euros)
-CAC GR : + 18.07 %
-CW8 : + 11.92 %

Dividendes mai 2021 : 3444 euros

-Interparfums : 8.25 euros (0.55*15)
-Kering : 165 euros (5.5*30)
-Stef : 7.50 euros (2.5*3)
-BE Semiconductor : 72.25 euros (1.445*50)
-Sanofi : 320 euros (3.2*100)
-Hermès International : 61 euros (3.05*20)
-Axa : 858 euros (1.43*600)
-Danone : 194 euros (1.94*100)
-Schneider Electric : 20.80 euros (2.6*8)
-Veolia : 420 euros (0.7*600)
-SAP : 2.72 euros (1.36*2)
-Aubay : 99 euros (0.33*300)
-Air Liquide : 343.75 euros (2.75*125)
-Thalès : 68 euros (1.36*50)
-BNP Paribas : 360.75 euros (1.11*325)
-Diasorin : 0.74 euros (0.74*1)
-Société Générale : 412.5 euros (0.55*750)
-ASM International : 30.60 euros (1.7*18)

Mouvements du mois

Ventes :

-500 Catana Group à 3.64 +  500 à 3.695 + 500 à 3.54 : allègement progressif
-50 S30 à 5.96 : liquidation de la ligne
-3 FDJ à 45.25 : pour arrondir à 125 titres après l’attribution gratuite. Ligne complète, buy and hold.


Achats :


-1 Diasorin à 141.2 : initiation de ligne
-4 Nexus à 57.9 : initiation de ligne
-1 Carl Zeiss à 147.65 + 1 à 143.35 : initiation de ligne
-5 Sword Group à 37.2 : initiation de ligne
-1 Adyen à 1670.40 : renforcement sur repli
-10 STMicroelectronics à 30.41 + 10 à 30.805 + 5 à 29.51 + 10 à 29.235 + 5 à 28.43 + 5 à 29.26 : renforcement sur repli
-3 BE Semiconductor à 63.7 + 4 à 62 + 5 à 62.62 + 3 à 60.36 + 3 à 59 + 2 à 60.88  : renforcement sur repli
-1 ASM International à 260.7 +  1 à 245.9 + 2 à 242.9 : renforcement sur repli
-1 Soitec à 162.5 +1 à 152.2 + 2 à 147.7 : renforcement sur repli
-2 Prosus à 87.42 + 2 à 87.86 + 2 à 87.63 + 1 à 87.59 + 1 à 83.57 : renforcement sur repli
-1 Esker à 221 + 1 à 216.5 + 1 à 206 : renforcement sur repli
-2 Schneider Electric à 131.78 + 2 à 128.62 + 2 à 126.58 + 1 à 126.78 : renforcement sur repli
-1 Teleperformance à 313.7 : renforcement sur repli
-2 Vetoquinol à 104.2 : renforcement sur repli
-2 Worldline à 75.18 : renforcement sur repli

AK Euronext : 5 DPS => souscription à 2 actions au prix unitaire de 59.65 euros à titre irréductible

Bilan du mois :


Très bon mois avec une nette surperformance vis à vis du CW8, en revanche, le CAC GR talonne de prêt. Qui l’eut cru…
Au chapitre des surperformances, Catana Group, les 4 mousquetaires du luxe français : Dior + Hermes + Kering + L’Oreal, puis la Société Générale et BNP Paribas.
Peu de sous performances notables (Axa à la limite mais rien de bien pénalisant).
Pour l’anecdote, Eckert et Ziegler qui rejoint Thermador, Publicis, FDJ et Trigano dans le club des baggers.
Ligne microscopique malheureusement, que je n’ai jamais pris le temps de renforcer.
On poursuit sur la même optique pour les mois suivants (je parle de la gestion, pas de la performance, qui elle, devrait finir par se tasser, on ne va pas continuer comme cela éternellement !).

Merci de m’avoir lu

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de milfordsound"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur