Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 15/11/2020 16h30

Membre
Réputation :   13  

Bonjour,
Je partage avec vous mon portefeuille actions PEA ainsi que ma stratégie d’investissement dans l’objectif d’avoir vos retours  et de documenter mes actions dans le temps.
Pour information je suis un débutant avec un petit portefeuille pour le moment

Philosophie : Stock picking avec une stratégie « Value investing » au sens de Warren Buffett
Je recherche des entreprises dont la capitalisation est inférieure à la valeur intrinsèque.
Avec la définition de la valeur intrinsèque « la somme des cash-flows générés par l’entreprise actualisé avec un taux approprié ». 

J’analyse les fondamentaux de l’entreprise et j’essaye de trouver une entreprise qui vaut 100 euros mais elle est valorisé à 50. le marché pour moi “In the short run, the market is a voting machine but in the long run, it is a weighing machine.” Ben Graham

Je compte faire du buy &hold pour mes entreprises (au moins sur 3-5 ans)
Je détermine mon prix d’achat avec un DCF. Je rentre sur une position par palier et non pas d’une seule fois.
J’ai une petite checklist que j’utilise afin de s’assurer de couvrir un certain nombre de point important avant de prendre ma décision.
Ma checklists regroupe les grands line et puis pour cheque action il faut di travail pour y répondre !



mon portefeuille actuel :


Je compte partager par la suite mon analyse pour chaque entreprise .

N’hésitez pas à donner votre avis et de faire de retours .

Dernière modification par mosttt (15/11/2020 16h31)

Mots-clés : action, pea (plan d'epargne en actions), portefeuille


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #2 24/11/2020 20h52

Membre
Réputation :   13  

Je partage avec vous une petite description des entreprises que j’ai et mes objectifs :

Entreprise à garder 2-3 ans (à vendre des un retour à la valeur intrinsèque) :

1/Nexity : leader en France de la promotion immobilière résidentielle avec un model intégré  (promotion + service), l’entreprise dispose d’une bonne backlog.
Je table sur une génération de +200M  de free cash-flow chaque année et un retour à une valeur intrinsèque de 2.5Md (48€ /action).
Mon PRU est de 24 l’objectif est de vendre à 48-50.
Je compte surveiller le niveau de la dette et la backlog fin de recalculer la valeur intrinsèque si nécessaire.

2/SMCP : un des leaders du prêt à porter premium et des accessoires (luxe accessible) avec une forte notoriété et une bonne présence en Asie (Maje et Sandro).
La stratégie de l’entreprise d’optimiser les stocks, augmenter la part du digital ainsi que la focalisation sur le marché chinois, va assurer un FCF de +50 en moyenne dans 3-5 ans.
J’estime la valeur intrinsèque à 500M-550M  (6.9€/ action)
Mon PRU est de 3.5 l’objectif est de vendre à 6.5 – 7 
Afin de valider mes hypothèse de génération de FCF, je compte surveiller le niveau de la dette, l’indicateur « like to like growth », le niveau des stocks et la part du digital.

3/Total : Un pari sur un retour des prix de pétrole a 60-70$. L’entreprise arrive à générer de l’argent de l’argent dans un environnement de bas prix (25$) et doit revenir à une valorisation de 45-50€ / action di le pétrole remonte. (PRU de 27.5)

4/BNP : la banque est très bien gérée et peut continuer à générer vers les 7.5Md de résultat net  en moyenne.
La valeur intrinsèque avec un DCF et 1X l’actif net tangible doit être vers les 80Md (70€/ action)
Mon PRU est 30 l’objectif est de vendre à 65-70

5/Renault : Je table sur un retour de rentabilité dans  2-3 ans, je fais confiance à la stratégie de Jean-Dominique Senard et  Luca de Meo (scénario Peugeot).
Je vise un RN à 2Md dans 3 ans et une capitalisation de 75Md
PRU de 21 l’objectif est de vendre à 60.

6/Publicis : un secteur qui souffre des GAFA, à mon avis Publicis a déjà fait le pas vers le  nouveau monde avec l’acquisition d’Epsilon dans datamarketing.
Pour moi Publicis n’est pas un concurrent des GAFA et va continuer à garder des parts de marche et donc peut générer au moins 1.5 Md de FCF / an
J’éstime la valeur intrinsèque vers les 15 Md (60€/action)
PRU de 26.7 l’objectif est de vendre à 55-60.

Entreprise à garder à long terme  (5-10 ans)  :
Michelin : une entreprise avec un Moat et un pricing power surtout dans le haut de gamme et les pneus hors route.
La valeur intrinsèque doit être vers 27Md. Je compte garder l’action longtemps sauf un changement dans la stratégie de l’entreprise
Atos : Un secteur porteur et une entreprise bien gérée.
PRU de 44 , à garder long temps
Fountaine pajot : une entreprise avec un Moat qui se construit avec le temps, une belle croissance et une forte rentabilité.
PRU de 59.3 à garder à long terme.

Dernière modification par mosttt (24/11/2020 20h56)


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/11/2020 22h07

Membre
Réputation :   14  

Bonsoir mosttt,

Votre portefeuille se diversifie. Sur quel critère d’analyse l’avez-vous construit ?

Pour Renault cela n’est il pas encore un peu tôt ?


Oser, c est avancer …… Râler, c'est reculer ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 25/11/2020 21h18

Membre
Réputation :   13  

Bonsoir Papaloup,

Je n’ai pas un processus bien clair pour trouver des idées, c’est assez variable( screener, newsflow, mon l’environnement de travail …)
Une fois l’entreprise sur mon radar j’essaye rapidement de regarder quelque éléments sur zone bourse par exemple.
Si l’entreprise me semble intéressante je passe à la lecture des rapports financiers et essayer de répondre aux élément de ma checklist…
Pour RNO  je pense que l’entreprise est intéressante avec une capitalisation sous les 7Md , si nous croyons dans un retour de rentabilité pourquoi attendre plus ? Ça risque de monter plus et donc avoir de moins en moins de marge de sécurité

Dernière modification par mosttt (25/11/2020 21h29)


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#5 25/11/2020 23h07

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,

je m’étonne que vous ayez des actions Renault et Michelin, puisque vous avez indiqué n’investir que dans des sociétés disposant d’un avantage compétitif durable. Aucune de ces sociétés ne dispose d’un moat.

Par exemple, un article récent sur Challenges est intitulé "Pneus: Bridgestone, Michelin ou Goodyear doivent affronter la concurrence chinoise sauvage" source:

Challenges a écrit :

"Il y a de fortes surcapacités de pneus en Europe", se borne à commenter Michelin. Les trois premiers manufacturiers mondiaux traditionnels - Michelin a ravi la première place en 2019 à Bridgestone , lequel devance Goodyear - "détenaient ensemble 65% du marché mondial il y a vingt ans. Ils en occupent moins de 50% aujourd’hui", précisait Florent Menegaux, patron du groupe auvergnat, lors d’une rencontre début septembre à Clermont-Ferrand. Or, cette baisse globale de part de marché des trois grands est imputable… "surtout aux concurrents chinois. Il y a désormais plus de cent manufacturiers chinois", explique le président de Michelin.

En corollaire : une forte pression à la baisse sur les prix de vente. Les pneus chinois, dont la qualité s’est grandement améliorée ces dernières années, entrent librement en Europe à des tarifs défiant toute concurrence, produits avec des salaires bas – le coût horaire moyen au sein de l’industrie en Chine est estimé au niveau du Portugal

Hors ligne Hors ligne

 

#6 26/11/2020 13h04

Membre
Réputation :   13  

Bonjour savinien10

Malgré que le moat est un élément important d’analyse, j’estime que dans certains cas on peut le négliger si on ne compte pas garder l’entreprise plus de 3 ans. Par contre pour détenir une entreprise à long terme c’est un élément hyper important pour assurer la continuité des cash-flows.
Charlie Munger le partenaire de Warren Buffett c’est la personne qui à influencer Buffett à s’orienter vers un approche GARP et bien se focaliser sur des entreprise avec un fort Moat.
C’est la même personne Charlie Munger qui a investi dans une entreprise dans la même situation actuelle de RNO (une entreprise qui était rentable dans le passé, et elle est en difficulté aujourd’hui). L’entreprise était Tenneco (un fournisseur majeur de pièces auto), donc de temps en temps on peut investir dans des entreprises sans moat ou un faible moat afin de jouer un retour de rentabilité.

Pour Michelin :
A mon avis Michelin dispose d’un moat qui est l’image de marque de haut de gamme, ce qui permit à Michelin d’avoir un prcing power.
L’avantage de Michelin est sur les pneus de spécialité hors route (avion, miniers et génie civil), et dans les pneus haut de gamme >18 pouces.
-Michelin n’arrête pas d’augmenter les prix des pneus >18 pouces sans aucun impact sur la consommation ce qui est une preuve d’un moat et un pricing power sur ce segment. 



-70% du CA de Michelin est en Europe en Amérique du nord ou Michelin détiens une forte notoriété et la qualité est un facteur important d’achat.
-Michelin à des usines partout dans le monde et le plus grands usine de Michelin est en chine à Shenyang.

Pour Renault : Je ne compte pas garder RNO à long terme donc le moat n’est pas le premier critère. Par contre j’estime que Renault est très bien positionné  dans le monde immergent, profite des économies d’échèle avec l’alliance et bien positionné dans l’éclectique depuis un bon moment.

Dernière modification par mosttt (26/11/2020 13h05)


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#7 26/11/2020 13h18

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Mosttt,

Intéressant votre démarche, vous avez démarré au bon moment smile.

Concernant Michelin, je n’avais pas encore regardé cette société. Après un petit tour sur Morningstar je vois :
Price to Book = 1.61, Moyenne sur les 5 dernières années de 1.69.
Price to Sell = 0.90, Moyenne sur les 5 dernières années de 0.87.

L’entreprise semble revenu à une valorisation normale par rapport au marché. Comptez vous la garder ou la vendre ?
Aujourd’hui vous avez fait + 34% sur Michelin, si vous vendez.

Admettons que vous vendiez.
Vous achetez à nouveau Michelin car vous pensez que c’est une bonne entreprise, vous repartez avec une plus value de +0%, combien pensez-vous que vous ferez de rendement par an en la conservant pendant 5-10 comme vous dites ?

D’après moi, quand une entreprise est revenu à sa valeur intrinsèque, je la vends.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 26/11/2020 23h09

Membre
Réputation :   18  

@mostt

indépendamment du point se savoir si elle a un moat, je pense, comme vous, que Michelin est une société intéressante mais son cours est désormais, selon moi, supérieur à la valeur intrinsèque.

@Ares

Ares a écrit :

Admettons que vous vendiez.
Vous achetez à nouveau Michelin

Il faudrait m’expliquer quel est l’intérêt de vendre une action pour la racheter tout de suite après, à part payer des frais de courtage.

Dernière modification par savinien10 (26/11/2020 23h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 27/11/2020 03h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   207  

Je pense que le propos d’Ares n’etait pas de vous faire vendre/racheter (même s’il y a des cas où ça peut être avantageux, par exemple pour matérialiser des moins values) mais d’imaginer que c’est le cas pour réévaluer votre position et décider si vous considérez toujours l’action comme une bonne affaire (avec un oeil neuf pour éviter le biais d’ancrage).

C’est un peu comme lorsque l’ancien patron d’Intel Andy Grove explique qu’une fois, en tant que CEO, alors qu’il était dans une situation compliquée à laquelle il ne trouvait pas de solution, il s’est dit qu’il faudrait un nouveau CEO pour la boîte avec un regard neuf. Mais qu’il était aussi celui qui connaissait le mieux la société et le mieux à même de la diriger. Il a donc décidé de se renvoyer lui même (virtuellement) et de se réembaucher, l’idée étant d’approcher les problèmes d’Intel comme s’il venait de débarquer comme nouveau CEO. C’est raconté dans Seuls les paranoiaques survivent.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/11/2020 16h35

Membre
Réputation :   13  

Bonjour,

@ares J’essaye de ne pas vendre que dans 2 cas:
-Si le business change donc ma thèse n’est plus valable
-Si la capitalisation de l’entreprise dépasse la valeur intrinsèque
Pour Michelin selon mon analyse on est pas dans l’un de ces 2 cas. (la valeur intrinsèque est au moins à 24-25Md pour moi)

Par contre si je trouve une opportunité qui peut m’offrir un X2 dans 2-3 ans, et j’ai 0 liquidité, l’idée de vendre l’entreprise qui s’approche le plus de la valeur intrinsèque pour ne pas rater l’opportunité est une bonne idée.

Merci pour vos retours . Je pense que le fait de poster mon portefeuille, recevoir des questions et essayer de répondre est un bon moyen d’apprendre et de progresser.


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#11 30/11/2020 09h04

Membre
Réputation :   24  

Vous m’avez compris je pense, mais vous n’avez pas répondu big_smile,

A la valorisation actuelle, combien pensez-vous pouvoir obtenir de rendement en détenant Michelin ?

J’ai bien saisi que vous estimez Michelin encore sous-côté, d’environ 25%. Mais historiquement Michelin n’a côté que 2 années de suite 25% de plus que sa valorisation actuel par rapport à son price to book. (Sur les 10 dernières années).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 30/11/2020 12h33

Membre
Réputation :   13  

@ares
J’estime un 9-10% par an et je compte vendre dans le haut du cycle.
Michelin à beaucoup évoluer les derniers années grâce à une bonne stratégie qui se focalise sur les segments les plus rentables, la fermeture des usines non rentables et optimisation de la supply chian du groupe… donc ça me choque si on va dépasser la moyenne BP historique.

Vous abordez un point très important, quand une entreprise arrive à la valeur intrinsèque le CAGR va baisser donc il faut vendre et trouver une autre opportunité… Mais trouver le point optimal pour vendre n’est pas un exercice facile.

Je  partage cette présentation de Mohnish pabrai (un investisseur exceptionnel qui surperforme à long terme la marché avec la méthode Buffett et Munger) Il donne des exemples de la non rentabilité de l’investissement dans des entreprises du classe A quand elles dépassent la valeur intrinsèque et il les compare avec d’autres Investments de moins qualité mais sous-coté.
https://www.youtube.com/watch?v=Kax8XnB … nishPabrai

Dernière modification par mosttt (30/11/2020 15h32)


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#13 30/11/2020 14h24

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,

Vendre une action au motif que le rendement n’est plus intéressant au regard du cours de bourse ne me paraît pas toujours pertinent. Il est certes important qu’il y est une certaine corrélation entre l’évolution des dividendes et l’évolution de la valeur intrinsèque sur la durée. Mais le cours de bourse étant plus volatile que l’évolution du dividende, il me paraît délicat de comparer le cours de bourse à un instant T avec le dividende versé 3 ou 6 mois plus tôt.

Je vais prendre un exemple : vous achetez pour 90 000 € un bien immobilier qui est estimé à 100 000 € et qui est loué 2 000 € par mois (car, par exemple, le propriétaire est décédé et la vente du bien doit permettre à son héritier de payer les droits de succession). Dans ce cas, vous revendez le bien immédiatement pour réaliser la plus-value et retrouver un autre bien qui offrira un rendement plus intéressant ?

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/11/2020 15h34

Membre
Réputation :   13  

Je me suis mal exprimé je pense, je viens de modifier mon commentaire


Mon portefeuille [url=]https://www.devenir-rentier.fr/t25646[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 30/11/2020 15h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

savinien10 a écrit :

Vendre une action au motif que le rendement n’est plus intéressant au regard du cours de bourse ne me paraît pas toujours pertinent.

Oui c’est le corrolaire de l’autre fausse bonne idée qui consiste à acheter une entreprise "parce que le rendement est très élevé".
Un rendement élevé c’est juste que le cours de bourse est faible relativement au dividende, ce qui traduit une crainte du marché sur cette entreprise, justifiée ou non, pour le savoir il faut regarder les fondamentaux.
Un rendement faible c’est quand le cours de bourse est élevé relativement au dividende, ce qui traduit une grande confiance du marché, là encore, justifiée ou non, pour le savoir il faut regarder les fondamentaux.

Bref mieux vaut baser ses décisions d’achat ou vente sur le bilan et compte de résultat que sur le cours de bourse.

Concernant les entreprises les plus solides de la cote on constate souvent que le dividende rattrape le cours de bourse, c’est ce qui fait le charme de l’investissement buy&hold, on achète une bonne grosse boite qui paye 2% rapporté au cours de bourse, et qui rapportera toujours environ 2% dans 5 ou 10 ans plus tard, quand le cours aura fait x3 ou x5.
Mais pour l’investisseur visant une rente de dividendes ce qui compte c’est le rendement sur le montant investi, je vous laisse faire le calcul !

Hors ligne Hors ligne

 

#16 30/11/2020 17h22

Membre
Réputation :   24  

Vidéo très intéressante Mostt.

D’après Mohnish Pabrai, l’investisseur value, Warren Buffet aurait due vendre Coca Cola vers les années 2000 quand c’était sur-cotés. Après les années 2000 il n’a plus fait beaucoup de rendement sur cette action.
Mais il explique que le problème de Buffet c’est qu’il est trop gros, et que si il commence à vendre des actions coca cola ça risque de faire effondrer le cours.

En tout cas j’attends vos prochain mouvement de portefeuille, au plaisir de vous lire.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mosttt"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur