Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+4]    #1 05/10/2020 14h53

Membre
Réputation :   13  

Introduction

Vous pensiez en avoir fini avec ma longue présentation et découvrir enfin mon fameux portefeuille. Sachez que c’était un piège.

En effet pour vous parler correctement de mon portefeuille il va falloir d’abord que je fasse une digression sur ma vision du monde et notamment du futur. Mais comprenant que la patience de beaucoup va être mis à rude épreuve par mes incessantes digressions, j’ai décidé de diviser ce premier post en plusieurs partie que voici .

Plan

         0) introduction
         1) Résumé de ma vision du futur et de mes objectifs
         2) Présentation détaillé de ma vision du futur (optionnelle)
         3) Raisonnement ayant conduit à la création du portefeuille (optionnelle)
         4) Portefeuille cible final
         5) Portefeuille actuel et investissement prévus

Ainsi, les gens pressés pourront se contenter de lire les partit qui les intéresse et les autres liront tout.

Résumé de ma vision du futur et de mes objectifs


Comme mon pseudo vous l’aura indiqué, je ne partage pas la foi de la plupart des intervenants du forum dans la croissance verte. Je ne suis pas non plus un fanatique de Jancovici, pablo servigne et autre militant/vulgarisateur remplit de servitude.
Mon opinion est que l’on n’a pas la moindre idée de qu’elle seront les progrès technologiques et les décisions d’investissement prisent par les dirigeants dans le futur. En conséquence, il est impossible de prédire comment évolueront la production d’énergie, les émissions de CO2, et l’efficacité énergétique. Il est donc impossible de prédire comment évoluera la production industrielle. Et même si on le pouvait, il est impossible de prédire comment le marché et la société réagiront à son évolution.
Je veux bien accepter que l’on ait une fois religieuse dans la réalisation d’un scénario de croissance verte où tout va bien aller. Ou au contraire dans un scénario de décroissance forcé où la société va s’effondrer. Il y en a bien qui croient en dieux après tout (la phrase pas du tout provocatrice  ).
Mais intellectuellement, je pense qu’il nous faut accepter que l’on ne peut pas rationnellement deviner à qu’elle scénario nous allons devoir faire face et investir de manière à bien nous en sortir dans les deux scénarios.
L’objectif de mon portefeuille n’est donc pas comme mon pseudo semble l’indiquer de parier sur une décroissance forcée (qui pour moi serait bien différente de l’effondrement prévu par les collapsologues). Mon objectif est donc de créer un portefeuille qui soit performant et résiliant dans les deux scenarios.
Le problème de cet objectif et que je n’aurais jamais aucun moyen de savoir s’il est atteint (comment savoir comment le portefeuille se serait comporté dans un scenario alternatif). Cependant je m’estimerais content si le portefeuille rapporte en moyenne (géométrique), au moins 2% par an net d’inflation et d’impôt sur 30 ans. Une fois n’est pas coutume, le benchmark ne sera pas l’ETF world mais un fond en euros, imaginaire, rapportant 2% par an net d’inflation et sans impôt. Je trouve que ce benchmark cohérent avec l’objectif du portefeuille qui n’est pas de maximiser les gains mais le confort psychologique. Bien entendu c’est la performance sur le long thermes et non la volatilité qui sera comparé à ce benchmark.
Bien entendu, à titre d’information je comparerai la performance de mon portefeuille à l’ETF World

De plus, je ne souhaite pas passer beaucoup de temps à examiner un nombre important de petites société sur laquelle la documentation est peu disponible et qui ne sont pas accessible à l’achat facilement, dont la valeur est très volatile et pas forcément bien évalué par le marché. Je souhaite donc que mon portefeuille soit essentiellement composé exclusivement de big caps.
De plus contrairement au portefeuille de cette file qui surperforme régulièrement l’ETF monde, je souhaite qu’il soit lazzy. J’aime beaucoup la file de croissance verte et de Scipion, mais ils payent leur sur-performance par un travail important, qui n’est pas à la portée de tout le monde. Leur file est très instructive, mais malheureusement leur portefeuille n’est pas facilement reproductible.
Je souhaite que mon portefeuille soit facilement reproductible et en grande partit sur le PEA. Ainsi, j’espère susciter de l’intérêt pour ma file et de nombreux retour pertinent.

Avec toutes ses contraintes que je m’impose si par hasard, je surperforme l’ETF world je n’aurais pas seulement terrassé le dragon. Je l’aurais transformé en un lézard inoffensif pouvant être vaincu par un grabataire

Présentation détaillé de ma vision du futur

Comme promis rentrons dans le détail de ma vision pour le futur qui me semble indispensable pour comprendre mes choix d’investissement

Pour moi, il y a 4 scénarios possibles pour les 30 prochaines années :
   

1) Le scénario croissance verte (rien à voir avec le pseudo) :

Dans ce scénario, le progrès technologique et des investissements dans la transition énergétique et l’efficacité énergétique (réalisé par le privé ou le publique) nous permettent de limiter le changement climatique à 2°C et de faire rentrer 2 milliards d’asiatique supplémentaire dans la société de consommation high-tech (et de donner le minimum vital aux 4 milliards d’africain et assimilé).
Ce scénario verra le triomphe du capitalisme libéral actuelle et donc le triomphe de la surveillance de masse, de l’autoritarisme et des inégalités. Dans un tel monde l’essor prévisible des technologies trans-humanisme et de la conquête spatiale se fera au profit d’un petit nombre (30% de la population mondial maximum) et au détriment de tous les autres qui seront plus que jamais réduit à l’état d’esclave sans plus aucune chance de révolte. Heureusement tout porte à croire que moi et les membres de ce forum feront partit des 30%. La seule chose qui n’est pas sûr, c’est que j’arrive à survivre suffisamment longtemps pour que l’on trouve un remède au vieillissement

Dans ce scenario même un singe réussirait à gagner de l’argent en bourse sur le long terme. Dans ce scenario, le mieux pour un investisseur lazy est de se contenter d’investir sur un ETF MSCI WORLD.
S’il veut à tout prix tenter de battre l’ETF MSCI WORLD, alors il peut mettre un parti de son patrimoine (disons 20%) dans un ETF MSCI ASIA EMERGED MARKET (asie hors Japon), ou dans un ETF sectorielle sur les ENR ou la santé.
Mais honnêtement je pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle.

    2) Le scénario décroissance noir (rien à voir avec les anarchistes) :

Dans ce scénario, on se fout comme de l’an 40 du réchauffement climatique ou d’anticiper le futur. Ou plutôt la priorité des pouvoir publiques reste d’avoir la croissance la plus élevé possible durant les 3-5 prochaines années et de faire respecter par la force les décisions du marché libre et non faussé. Et manque de bol, aucun progrès technologique ou investissement privé ne vient rendre compatible cette croissance avec la diminution de la consommation des énergies fossiles en absolu. Dans ce scenario on continue à bruler du pétrole jusqu’à atteindre un peak de production et on ouvre des central au charbon autant qu’on le peut.
Et on remplace quelque central nucléaire par des moulins à vent pour se donner bonne conscience avant les élections.

Ce monde va devoir se manger dans les 30 ans qui viennent (je ne sais pas quand exactement) un peak-oil non-anticipé et les premières conséquences négatives du changement climatique. Cela se concrétisera par des émeutes de la faim et des guerres dans les pays pauvres. Cela se concrétisera par une stagnation ou une diminution du nombre de personne qui auront accès à la société de consommation aux cours des 30 prochaines années.
Dans ce monde en 2050 la production industrielle sera plus faible qu’en 2020. Cependant le mode de vie high-tech espéré par les GAFAM deviendra une réalité pour une minorité (environ 10%-20% de la population mondial). Probablement celle qui fait aujourd’hui partie de la classe moyenne supérieur. Les classe moyenne inférieur devront accepter une baisse de leur niveau de vie et un travail plus servile.
Par contre contrairement à Jancovici, je n’ai pas la moindre idée de qu’elle seront les conséquences de ses changements sur le PIB ou les indices boursier comme le MSCI WORLD. Si le marché considère que le prix des avions qui ne seront plus produit (par manque de pétrole pour les faires voler), est inférieur au prix des logiciel et heures de ménages qui seront produit pour les classes supérieures, par les anciens salariés de l’aéronautique, alors le PIB et le MSCI world continueront d’augmenter. Sinon ils baisseront

Dans ce scenario rien ne garantit que MSCI WORLD continue à rapporter de l’argent. Dans ce scénario il me semble beaucoup plus sûr d’investir sur un portefeuille diversifié de titre en vif sur des secteurs qui devrait malgré tout resté en croissance ou se maintenir car ils répondent à des besoins essentiels (nourriture, santé, ENR, telecom,..) ou nécessitent peu de pétrole (logiciel informatique).
En clair il faut construire une sorte d’ETF qui surpondère les secteurs de la sante, des ENR, de l’alimentation, les télécom mais qui sous pondère d’autre secteur plus incertain comme le luxe, la grande distribution, l’automobile, l’aéronautique, l’électronique grand public. Ce qui tombe bien c’est que certain des secteurs que je viens de citer vont très probablement également surperformer l’ETF world dans un monde de croissance verte (c’est comme si j’avais bien choisi mes exemples)

   

3) Le scenario décroissance volontaire (rien à voir avec les amish)

Dans ce scénario, on crée un état mondial où il y a un consensus sur le fait que l’objectif prioritaire doit être la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité.
Dans ce scénario Philipe Poutou est nommé premier ministre du monde et Jancovici ministre de l’énergie.

Dans ce scénario, afin de réduire rapidement la natalité on met en place un impôt mondial très progressiste sur le revenu (par exemple avec un taux marginal d’imposition de 90% au-delà de 20 SMIC) qui servira à financer une caisse de retraite mondial (et notamment pour les pays pauvres), un accès de tous (et notamment les femmes) à l’éducation, à l’autonomie financière et à des moyens de contraception.
Dans ce scénario on lance un vaste programme de remplacement des central au charbon par des central nucléaire. On isole massivement les logements, on développe massivement le solaire thermique, la géothermie,… dans les pays qui s’y prêtent bien ou dans les pays où il serait trop risqué de faire du nucléaire.
Dans ce scénario on met en place une réglementation très contraignante dans les pays du nord, afin de réduire la consommation (interdiction de la PUB, division par trois du nombre d’avion autorisé à voler, restriction sur la consommation de data, division par trois du nombre de kilo viande autorisée à la vente, diminution du temps de travail,…)
Dans ce scenario on met en place un plan de développement (peu carboné) dans les pays du sud qui sera financé par le nord, afin qu’il n’ait plus besoin d’avoir recours à la déforestation et a d’autre activité pas sympas, pour subvenir aux besoins de leur population.

Dans ce scenario en 2050 dans les pays du nord on consomme moins et globalement on produit moins. Dans ce scenario le mode de vie rêvé par les GAFAM ne se réalise jamais. Par contre dans ce monde les besoins et envi de tous les habitant de la planète sont satisfait et on est certain qu’ils continueront à être satisfait pour les prochains siècles. Dans ce monde on travaille beaucoup moins qu’aujourd’hui et beaucoup moins de gens connaisse la guerre, la faim ou la peur de se retrouver à la rue. De plus pour mettre en place ses changements, il aura sans doute été nécessaire de mettre en place une démocratie direct mondial.
Dans ce scenario, l’humanité aura réussi à relever tous les défis qui s’était posé a elle durant les siècles précédents et elle a toutes les armes en main pour relever les défis suivant qui ont commencé a émerger chez les plus privilégiés : l’éternelle jeunesse pour tous grâce au progrès en médecine et la création d’une société a la star-treck où grâce à la conquête spatiale et à la robotisation on aura complétement supprimé le travail tout en offrant une abondance de bien et de service jamais connu par l’espèce humaine. Ce qui devrait aboutir à la suppression de l’argent et de la propriété privé (car devenu totalement inutile).

Ce scenario n’a quasiment aucune chance d’arriver et s’il se produit l’investissement n’aura aucun intérêt vu qu’il devrait aboutir à un monde communiste (ou plutôt anarchiste). Mais il me semblait important de donner un petite note d’optimisme après les deux horribles scenarios précèdent. Surtout que tout horrible qu’ils soient, ils sont les plus probables et donc la base sur laquelle je vais construire mon portefeuille.

4)Le scenario What the fuck (tout à voir avec ce à quoi vous pensez)

Dans ce scénario des trucs totalement imprévisible se produise et ils ont une importance bien plus importante que ceux que j’ai prévu ou empêche carrément ce que j’ai prévue de se produire. Par exemple une faillite des GAFAM suite à une migration massive vers le monde du logiciel-libre et une montée en puissance des mouvement anti-pub.
Ce scénario n’en est pas un, mais je pense important de le mettre quand même pour ne pas oublier la forte incertitude qui règne sur l’avenir. Afin de pouvoir faire face à notre incertitude je pense que tout bon portefeuille doit contenir une certaine part d’ETF MSCI ACWI. Et j’ai bien dit MSCI ACWI et non simplement MSCI. Ou alors il faut être diversifié à l’extrême comme Scipion ou croissanceverte.

Raisonnement ayant conduit à la création du portefeuille


Choix de la répartition des différents supports

Maintenant que j’ai défini les scénarios possibles pour le futur il ne reste plus qu’à leur donnée une probabilité. Déjà je vais écarter le 3 iéme scenario, car il n’a financièrement aucun intérêt. Son seul intérêt et d’empêcher le lecteur de se suicider (et aussi de présenter de façon ludique mes préférences politiques et donc les éventuels biais qui pourraient affecter ma sélection).
Pour les scénarios restant je vais considérer que le scénario « What the fuck » à une faible chance d’arriver (10%). Pour les deux autres scenarios je vais admettre que je n’ai pas la moindre idée duquel va se produire et en conséquence je vais leur donner une probabilité identique. En conséquence on a :
    • 45% de chance qu’il faille faire un portefeuille composé d’ETF MSCI WORLD
    • 45% de chance qu’il faille faire un portefeuille diversifié de titre en vif qui devrait surperformer le MSCI world dans le monde de décroissance noir
    • 10% de chance qu’il faille faire un portefeuille composé de 100% d’ETF MSCI ACWI

Suite à ce résultat, j’ai décidé que mon portefeuille sera composé de :
    • 45 % d’ETF MSCI world
    • 5% d’ETF MSCI ASIA EMERGED MARKET
    • 50% de tire en vif sélectionné pour leur capacité à être croisant aussi bien en croissance verte qu’en décroissance noir. En donnant une surpondération à la croissance en cas de scenario de croissance noire car cette partie du portefeuille est essentiellement là pour se protéger de ce cas de figure (il sera plus clair dans la suite ce qu’implique cette surpondération).

Choix des ETF

J’ai choisi d’intégrer 45% d’ETF MSCI world et 5% d’ETF MSCI ASIA EMERGED MARKET car :
    • Je ne souhaite pas mettre une partit significative de mon patrimoine sur un ETF MSCI ACWI qui sont généralement des ETF avec beaucoup de frais et peu d’encours (surtout parmi ceux disponible sur PEA). 
    • C’est une très bonne approximation d’un ETF MSCI ACWI (donc répond bien au besoin de se protéger d’un scénario « what the fuck »)
    • Je pense que les marchés asiatiques ont de bonne chance de surperformer les autres marchés en développement comme la Russie et la Turquie dans n’importe qu’elle scenario. Je préfère donc intégrer un ETF MSCI ASIA EMERGED MARKET à un ETF MSCI EMERGED MARKET (même s’il permettrait une meilleure approximation du MSCI ACWI)
    • Cela fournit une bonne base de diversification au portefeuille qui sur 30 ans, dans le cadre du scenario croissance verte devrait me fournir la performance minimale de 2% que je vise même en cas de mauvais stock picking sur le reste du portefeuille
    • Les pays asiatiques me semblent mieux préparés à la réalisation d’un scénario décroissance que les pays occidentaux. Je pense donc probable que dans le scenario croissance noir, cette combinaison d’ETF surperforme l’ETF MSCI WORLD.

Choix des titres pour le portefeuille en vif


Ma stratégie de stock picking pour atteindre mon objectif sera un savant mélange de top-dow, de botom-up et de pifomètre. Dit dans un français un peu moins abscons, je vais essayer de déterminer à la louche, qu’elle sera l’avenir probable de chaque secteur économique dans les deux scenarios. Et à partir de cette analyse je choisirais la répartition sectorielle approximatif que devras avoir mon portefeuille.  C’est la partie top-dow. Ensuite j’essaierais par une analyse rapide de trouver de bonne entreprise dans ce secteur d’activité qui ont des atouts pour bien s’en sortir dans les deux scenario (botom-up). Et en fonction de ce que je trouve j’adapterais la répartition précédemment définit.
Et une fois cela fait j’essaierais d’imaginer qu’elle sera le comportement global du portefeuille dans chaque scenario et en fonction des résultats je repartirais dans une boucle de modification du portefeuille.
Afin de raccourcir un peu cette présentation déjà fort longue je ne vais vous donner que le résultat final avec quelques éléments permettant de comprendre comment sont élaboré les notes (vous trouverez également en pièce jointe l’Excel utilisé afin de pouvoir fouillé les formules ou vous amuser à faire votre portefeuille personnalisé avec). Si vous voulez des détails n’hésitez pas à poser des questions.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-08-47.png

* Note moyenne pondéré du secteur = note secteur dans scénario croissance verte *pondération scénario croissance verte + note secteur dans scénario décroissance noir *pondération scénario décroissance noir

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-30-20.png

Note global entreprise= (note bilan entreprise + note qualité/prix)*(1+note moyenne secteur)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-14-58.png

On remarquera les différences entre la répartition que je voulais au début et celle que j’obtiens à la fin. La raison principale est que je ne trouve pas suffisamment de société de qualité sur les secteurs sous-pondérés. Je préfère sous-pondérer un secteur que de concentrer trop d’argent sur certaines entreprises ou d’inclure des sociétés de moins bonne qualité. C’est mon choix, mais si des personne ont des idées de société pour remédier a ce default, je suis preneur.

Pour information voici les critère de notation et l’exel :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-17-12.png

finance_31.ods

Portefeuille cible final

Voici donc mon portefeuille final. Afin de diversifier les modes de réplication, 25% du portefeuille sera sur un ETF world à réplication physique et donc hors PEA. Tout le reste du portefeuille est éligible au PEA.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-19-56.png

Portefeuille actuel et investissement prévus


Normalement je devrais me contenter d’ouvrir un PEA et un compte titre et d’investir chaque mois le même montant. Puis de repartir ce montant en fonction des pourcentages de mon portefeuille cible. Cependant suite à mes investissements précèdent, j’ai déjà un portefeuille qui n’est pas conforme à cette répartition et je vais devoir en tenir compte.
Voici mon portefeuille actuel :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-22-54.png

On remarquera la présence de ligne dont je ne veux plus (AXA et TF1) et d’autre lignes sur lesquelles j’ai déjà trop investit (comme Total ou Deutsche Telekom). Etant donné que ce n’est pas vraiment le moment de vendre, que je déteste vendre et que je considère que se sont encore de belle entreprise avec un bel avenir (du moins sur le moyen thermes), je vais les garder 5 à 8 ans et ensuite faire les arbitrages nécessaires pour atteindre mon portefeuille cible.

Je consacrerais l’intégralité de ma paye de fin octobre à d’autres investissements que je ne détaillerais pas ici.
Je consacrerais ma paye de fin novembre à initier les lignes qui ne sont pas encore ouvertes.
Ensuite je consacrerais 2000 euros au début de chaque mois à ce portefeuille.
Je vous passe les calculs mais aux prix actuels dans le but d’atteindre mon objectif, j’ai décidé que durant l’année prochaine je ferais approximativement les achats ci-dessous. Je dirais juste que j’ai décidé d’accélérer l’achat des actions air liquide afin de profiter plus rapidement des avantages réservés aux actionnaires au nominatif depuis plus de deux ans.
Et j’ai bien entendu arrondi le nombre d’actions a acheté chaque mois. C’est juste une approximation du nombre d’actions que je vais acheter, mais je l’adapterais pour que ça coûte 2000 euros chaque mois)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/23956_capture_du_2020-10-05_15-24-24.png

Mes achats pour l’année prochaine sont donc approximativement tous déjà prévus. Je me contenterais, donc d’un post tous les 6 mois afin de vous informer des achats qui ont réellement été effectués et de leur prix. De plus une fois par an (probablement en décembre), je ferais le point sur les performances du portefeuille
Vous l’aurez compris je ne pense pas intervenir très souvent (et vu la longueur de mes interventions je pense que cela soulagera tout le monde)

J’attends maintenant vos critiques et remarque. Pensez-vous que j’ai mal analysé certaines entreprises ou secteurs ? Avez-vous des idées d’entreprises auxquelles, je n’ai pas pensé et que je devrais intégrer à mon portefeuille pour améliorer la diversification ? Avez-vous d’autres critiques ? Pensez-vous que je suis un dieu de l’investissement et le remplacent de Warren Buffet ?

Dernière modification par DecroissanceNoire (06/10/2020 14h23)

Mots-clés : action, etf (exchange traded funds), pea (plan d'epargne en actions), portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/10/2020 09h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

DecroissanceNoire, le 05/10/2020 a écrit :

J’attends maintenant vos critiques et remarque.

Vous dites investir par pur plaisir intellectuel, à partir de là on ne peut rien vous dire d’autre que d’investir comme il vous plait et d’utiliser les stratégies qui vous stimulent intellectuellement, quelles qu’elles soient. La recherche de performance est très secondaire dans ce cas de figure.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/10/2020 12h43

Membre
Réputation :   0  

Bonjour DecroissanceNoire et félicitation pour cette belle entrée en matière !

Juste une petite remarque, dans le dernier tableau où vous détaillez la fréquence de vos achats, j’ai compté 14 valeurs sur lesquelles vous prévoyez d’investir tous les mois.
Je ne connais pas votre brocker, mais les frais qui vont vous être appliqués, s’ils sont sur chaque transaction, seront relativement élevés à la fin du mois (14 transactions mini). N’envisagez vous pas de faire des achats groupés pour limiter les frais ?

Bonne journée,
Guillaume

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 06/10/2020 14h18

Membre
Réputation :   13  

Très bonne question.

Effectivement au début, je ne fessais qu’une transaction par mois afin de minimiser les frais.
Cependant depuis juillet, en France, les frais de transaction sont plafonnés à 0,5% sur toutes les transactions du PEA et cela quelque soit leur montant. Avec mon courtier actuel (Fortuneo), en regroupant mes transactions je pourrais réduire à 0,2% ses frais de transaction.

De plus nous somme actuellement dans une période de grande volatilité boursière, où même des actions réputé ultra-stable comme air-liquide, gagne ou perdre régulièrement plus de 2% de leur valeur chaque mois.
Or je suis extrêmement malchanceux en market timing. A chaque fois que j’ai hésité entre deux actions pour le renforcement du mois, le mois suivant l’action que j’avais choisit d’acheter tout de suite avait baissé de 5% et celle que j’avais choisit d’acheter le mois suivant avait augmenté de 2%.

Comme je ne vois pas de moyen pour améliorer mon market timing (ou ma chance), je préfère payer les 0,3% de frais de transaction supplémentaire et éviter tout risque de perdre (ou de gagner de l’argent) grâce à un mauvais timing.
Pour l’instant j’ai l’impression que j’y gagne plus, mais je changerais peut être de stratégie quand la volatilité diminuera.

Dernière modification par DecroissanceNoire (06/10/2020 14h21)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de decroissancenoire"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur