Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 09/01/2020 13h48

Membre
Réputation :   19  

Voici mon portefeuille. J’en donne une vue synthétique, sachant que j’ai un PEA et plusieurs comptes-titres. Pourquoi ? mon PEA et mon premier compte-titre sont chez ma banquier traditionnelle; puis j’ai ouvert un compte-titre chez Binck pour acquérir des titres de REIT (au final, je l’ai peu utilisé); puis j’ai ouvert un compte-titre à la BNP pour détenir mes actions L’Oréal au nominatif pur. Je sais, cela fait brouillon…

L’ensemble n’est pas très diversifié. Pour autant, il me convient.
J’ai débuté en 1997 en bourse. J’avais un peu plus de 18 ans. J’ai débuté avec des titres comme CNP et France Telecom. Ensuite j’ai acquis des actions de toutes sortes (Galeries Lafayette, Société Générale, Silic..), attiré par le dividende. Cela  m’a parfois gagné de l’argent et le plus souvent, j’en ai perdu. Au deuxième krach, j’ai changé de stratégie.
Après quelques lectures, j’ai décidé de chercher des sociétés aux dividendes stables et prévisibles, quitte à obtenir un rendement plus faible.Je sais que j’ai besoin d’être rassuré par l’historique des résultats et les perspectives. Je me pose également la question de la compréhension de la société (par exemple, je n’ai jamais acquis Schneider Electric car je ne comprends pas ce qu’ils proposent ou de sociétés pharmaceutiques car le secteur ne me parle pas). Je consulte le site de la société afin de me faire une idée de la conception que les dirigeants se font de l’actionnaire individuel. Je réfléchis pas mal avant d’agir, ce qui fait que j’ai manqué de belles valeurs (LVMH, Dassault Systèmes) ou… des boites "alléchantes" qui ont mal tourné.

Je n’injecte plus d’argent dans le PEA depuis plusieurs années. J’ai renforcé l’Oréal cependant sur le compte-titre depuis 2010. J’attends un trou d’air ou un troisième krach.
En revanche, je réinvestis les dividendes dans de nouveaux titres. Le résultat est que le rendement global s’accroît donc chaque année. En 2020, si les dividendes sont identiques à ceux de l’an passé, il devrait être de 6,4% bruts.

Cela donne (PEA+comptes-titres):

Thermador: 41,19%
L’Oréal: 32,55%
Air Liquide: 16,6%
Axa: 2,67%
Hermes: 2,12%
Rubis: 1,77%

Liquidités: 3%

PEA seul:

Thermador: 30,7%
L’Oréal: 29,4%
Air liquide: 28,54%
Axa: 4,6%
Hermes: 3,6%
Rubis: 3%

Cordialement

Dernière modification par Canis (09/01/2020 13h49)

Mots-clés : dividende, nominatif pur, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 09/01/2020 14h36

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
De mon expérience, mes titres L’Oréal gérés en nominatif pur le sont par BNP Paribas (Securities Services);
Ce n’est pas vraiment un compte-titres chez BNP (je ne suis d’ailleurs pas client du tout chez eux), mais plutôt un compte nominatif pur (accès via Planetshares) où n’y est logé que mes titres l’Oréal et où je ne peux faire d’opérations que sur des titres l’Oréal;
Par rapport à un compte-titres dans une banque traditionnelle, on a la gratuité des frais de garde;

Mais peut-être vouliez vous dire nominatif administré ?

NB : dans la même idée, mes titres Dassault Systèmes sont gérés en nominatif pur chez Société Générale (Securities Services) (accès via Sharinbox) dont je ne suis pas plus client;
Par contre, c’est la société Air Liquide elle-même qui gère le nominatif pur de ses actions;

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#3 09/01/2020 14h42

Membre
Réputation :   6  

Bonjour Canis !

Plus de 40% sur une seule ligne, c’est assez inhabituel donc je suppose qu’il y a une très bonne raison derrière. Pourriez-vous nous parler un peu plus de Thermador et des raisons pour lesquelles vous semblez porter à cette entreprise une confiance si importante ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 09/01/2020 15h03

Membre
Réputation :   19  

- Chrispa: effectivement, ce n’est pas un compte-titre de la BNP dans le sens où on ne peut pas acquérir d’autres titres que ceux de l’Oréal.

Pourquoi autant de Thermador groupe ?
Parce que j’ai rencontré son directeur il y a plusieurs années et qu’il m’a beaucoup impressionné: c’était une société sans dette, diversifiée (en fait, c’est un ensemble de filiales), attentive à ses salariés et respectueuse de ses actionnaires (l’état d’esprit d’Air Liquide). Le dividende n’avait jamais baissé depuis son introduction en bourse dans les années 80. Au même moment, j’avais vendu mes titres bancaires (Société Générale et BNP). Je cherchais une idée d’investissement que j’ai trouvée sur le salon Actionnariat.
Je précise tout de suite que j’ai ouvert cette ligne il y a dix ans. Mon rendement est donc très différent de celui qui en acquerrait aujourd’hui.
Je pourrais évidemment en liquider une partie pour acheter des titres plus prometteurs sauf que les dividendes élevés me permettent de le faire sans prendre de risque et que, par ailleurs - c’est le principal- elle continue de se développer année après année. Tant qu’un arbre croît et donne des fruits, on ne le coupe pas. wink

Dernière modification par Canis (09/01/2020 15h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/06/2020 23h37

Membre
Réputation :   19  

Mise à jour du 1er juin:
L’ensemble des portefeuilles perd 6,39%.

Quelques faits:
- Dans le PEA, j’ai allégé la ligne Axa de moitié. Je pense que dans les situations difficiles, ce n’est pas une société à privilégier. Elle est trop prompte à suspendre le dividende et à baisser.
J’ai renforcé mes lignes Rubis et Hermes qui me paraissent deux sociétés remarquables. Je suis admiratif.

J’ai profité de la baisse des cours pour débuter une ligne Vinci. Elle  m’oblige à m’intéresser à des secteurs que je ne suivais pas. J’aime bien sa diversification. Je la compléterai par la suite.

- Dans le compte-titre Binck: j’ai revendu la ligne Thermador pour acquérir quelques actions Immobilière Dassault. J’ai bien étudié le dossier: elle agit prudemment et se concentre sur des biens de qualité (dont je connais pour certains les emplacements). C’est un dossier que j’apprécie. Peut-être, sans doute ?, que je la renforcerai.   

Il me reste quelques sous dans le PEA. Bientôt L’Oréal et Rubis verseront leurs dividendes. Je pense renforcer la première. J’ai beau retourner le problème, je n’arrive pas à lui trouver des défauts et j’adhère totalement à sa philosophie extra-financière (engagement en faveur de l’environnement, pour l’égalité salariale, l’éducation etc.). C’est un point fondamental.

A vrai dire, j’ai profité de la chute des cours pour étudier d’autres sociétés. J’ai hésité par exemple à prendre des actions Bureau Veritas: ce qui m’a retenu, c’est que sa relative stabilité est la contre-partie d’un dividende qui végète et réduit (à néant ?) l’espoir de plus-value sérieuse sur le long terme.
Il y a aussi Dassault Systemes: c’est presque l’inverse. Le souci, c’est que je ne comprends rien à ce qu’elle propose. Je n’aime pas cela.

Autre fait important: j’ai ouvert un compte au nominatif pur chez Air liquide. Je compte acquérir régulièrement quelques actions selon mon épargne disponible et le niveau des actions. J’ai ainsi 14 actuellement.

Air liquide: 18,48%
Axa: 0,9%
Hermes: 3,05%
Immobilière Dassault: 1%
L’Oréal: 34,28%
Rubis: 2%
Thermador: 38,7%
Vinci: 0,81%
Liquidités: 0,66%

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur