Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #26 27/11/2019 23h23

Banni
Réputation :   -1  

Trahcoh a écrit :

Hidex a écrit :

J’envisage de faire varier le montant des renforcements mensuels comme suit, pour profiter des soldes quand elles se présentent :

- 500€ avec un CAC au dessus de 5000

- 750€ avec un CAC entre 4000 et 5000

- 1000€ avec un CAC sous 4000

Qu’en pensez-vous ?

C’est intéressant. Le risque étant de rester limité à 500 € par mois indéfiniment.

J’ai une approche différente, basée non sur l’épargne mensuelle mais sur le patrimoine. Quand le CAC est au plus haut, je suis exposé à 50% en bourse. 5% en dessous du plus haut, je suis exposé davantage, et ce jusqu’à -50% où je suis exposé à 100% en bourse.

Ainsi ma cible ce jour est de 50%, et cela m’évite de trop acheter sur les sommets, imprévisibles par définition. Cela permet également de disposer de liquidités en permanence, et d’investir mécaniquement.

En réalité j’ai la conviction profonde que le dopage artificiel du marché finira pas s’essouffler à court/moyen terme. C’est pourquoi :

- je fractionne mon entrée

- j’envisage cette règle des 500/750/1000 pour profiter des soldes qui ne manqueront pas d’arriver, tôt ou tard, et forcément sur la période cible de 15 ans

J’ai ouvert ce jour un PEA PME afin d’augmenter l’enveloppe au plafond de 225k. J’y logerai dès l’origine les titres éligibles (ABC Arbitrage, Cbo Territoria, Thermador), ce qui laissera plus de place pour les autres dans le PEA.

Dernière modification par HiDex (27/11/2019 23h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#27 28/11/2019 09h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   314  

Trahcoh a écrit :

Ainsi ma cible ce jour est de 50%, et cela m’évite de trop acheter sur les sommets, imprévisibles par définition. Cela permet également de disposer de liquidités en permanence, et d’investir mécaniquement.

Vous dites que les sommets sont imprévisibles, or toute votre stratégie est basée là dessus:

Trahcoh a écrit :

J’ai une approche différente, basée non sur l’épargne mensuelle mais sur le patrimoine. Quand le CAC est au plus haut, je suis exposé à 50% en bourse.

Comment définissez-vous "le plus haut" pour commencer ?

Trahcoh a écrit :

5% en dessous du plus haut, je suis exposé davantage, et ce jusqu’à -50% où je suis exposé à 100% en bourse.

Vous achetez quand ça baisse (jusqu’à investir 100% de votre portefeuille), vous vendez quand ça monte (pour revenir à votre cible de 50% investis). C’est tout l’inverse d’une stratégie momentum. Etonnant. Surtout je ne comprends pas comment vous déterminez les seuils qui déclenchent les achats et ventes ?

HiDex a écrit :

En réalité j’ai la conviction profonde que le dopage artificiel du marché finira pas s’essouffler à court/moyen terme.

Si vous avez cette conviction profonde, pourquoi investir en bourse maintenant ?
On a l’impression que vous vous forcez à investir alors que votre instinct vous dit "non !"

D’ailleurs dès votre premier message vous écrivez

HiDex a écrit :

La bourse me manque et j’ai donc envisagé d’y revenir par petites touches, en lissant au maximum le risque.

À mon avis "la bourse me manque" n’est pas une raison suffisante pour y investir.
Aux mots que vous employez on sent que vous y allez "à reculons". Pour tout dire je ne comprends pas quelle est votre motivation. À mon tour d’être dubitatif…

Hors ligne Hors ligne

 

#28 28/11/2019 10h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   523  

dangarcia a écrit :

Comment définissez-vous "le plus haut" pour commencer ?

Trahcoh n’a pas parlé du plus haut futur, juste du plus haut.
C’est assez facile à identifier: il suffit que l’indice choisi ait une valeur supérieure à tout ce qu’il a connu dans le passé (passé éventuellement limité à X années)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#29 28/11/2019 10h22

Banni
Réputation :   -1  

dangarcia a écrit :

Trahcoh a écrit :

Ainsi ma cible ce jour est de 50%, et cela m’évite de trop acheter sur les sommets, imprévisibles par définition. Cela permet également de disposer de liquidités en permanence, et d’investir mécaniquement.

Vous dites que les sommets sont imprévisibles, or toute votre stratégie est basée là dessus:

Trahcoh a écrit :

J’ai une approche différente, basée non sur l’épargne mensuelle mais sur le patrimoine. Quand le CAC est au plus haut, je suis exposé à 50% en bourse.

Comment définissez-vous "le plus haut" pour commencer ?

Trahcoh a écrit :

5% en dessous du plus haut, je suis exposé davantage, et ce jusqu’à -50% où je suis exposé à 100% en bourse.

Vous achetez quand ça baisse (jusqu’à investir 100% de votre portefeuille), vous vendez quand ça monte (pour revenir à votre cible de 50% investis). C’est tout l’inverse d’une stratégie momentum. Etonnant. Surtout je ne comprends pas comment vous déterminez les seuils qui déclenchent les achats et ventes ?

HiDex a écrit :

En réalité j’ai la conviction profonde que le dopage artificiel du marché finira pas s’essouffler à court/moyen terme.

Si vous avez cette conviction profonde, pourquoi investir en bourse maintenant ?
On a l’impression que vous vous forcez à investir alors que votre instinct vous dit "non !"

D’ailleurs dès votre premier message vous écrivez

HiDex a écrit :

La bourse me manque et j’ai donc envisagé d’y revenir par petites touches, en lissant au maximum le risque.

À mon avis "la bourse me manque" n’est pas une raison suffisante pour y investir.
Aux mots que vous employez on sent que vous y allez "à reculons". Pour tout dire je ne comprends pas quelle est votre motivation. À mon tour d’être dubitatif…

Effectivement je me force à entrer sur les plus hauts historiques, c’est totalement contre intuitif pour moi, mais cela a le mérite de me conditionner à occulter les cours pour me concentrer sur les dividendes. C’est le seul indicateur cohérent avec mon objectif.

Je n’y vais pas à reculons bien au contraire, j’y vais avec prudence.

Dernière modification par HiDex (28/11/2019 10h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 28/11/2019 11h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260  

Comme indiqué par Faith, le sommet historique est défini sans difficulté, en particuliers sur un indice avec dividendes réinvestis tel le s&p500, ou le cac40 gr. Il n’aura échappé à personne que tous les marchés développés montent et baissent en même temps, c’est donc indifférent. Sinon, prenez l’indice MSCI world.

Dangarcia a écrit :

Surtout je ne comprends pas comment vous déterminez les seuils qui déclenchent les achats et ventes ?

Tout dépend de l’allocation du capital. Je fais un tableau de 2 colonnes: 1 pour la bourse, 1 pour les placements liquides sans risque. Ensuite, je fait 10 lignes avec les cibles de 50%/50% du sommet du s&p500 ou du cac40, vers le plus bas par étage de -5% avec un plus bas à -50% sur l’indice, ou la répartition sera 100% bourse.

Si le patrimoine financier est de 200 000 €, ça donne ceci:

               bourse     autres
sommet 100 000 € 100 000 €
-5%       110 000 €  90 000 €
-10%     120 000 €  80 000 €
-25%     150 000 €  50 000 €
-50%     200 000 €          0 €

En pratique, aujourd’hui au sommet, dans la situation ci-dessus, j’ai une répartition 50%/50%, et 10 000 € d’ordres sur le PEA qui se déclencheront sur mes etf à -5% du sommet. Le sommet est précisé sur le graphique chez Boursorama, c’est pratique.

En tant que salarié, chaque mois la poche liquidité grossit par l’épargne si pas d’achat en bourse.

C’est une variante du permanent portfolio, car l’allocation à 50%/50% ne me satisfait plus quand les marchés sont en promo comme fin 2018.

Dernière modification par Trahcoh (28/11/2019 15h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 28/11/2019 15h02

Membre
Réputation :   65  

Oui mais même dans une allocation classique et fixe de type 50 - 50, lorsque les marchés baissent de 15 % comme il y a un an, pour conserver cette allocation de 50 - 50, vous êtes bien obligés d’opérer un arbitrage de la part sécurisée vers la part risquée.

Donc  même en conservant une allocation fixe, et je précise bien en la conservant, on investira davantage vers le marché actions dans le cas d’une baisse de celui-ci.

Mais comme vous le signalez, on peut aussi faire varier l’allocation (on parle je crois d’allocation dynamique ou tactique) selon que les marchés sont hauts ou en baisse.

Dernière modification par Franck059 (28/11/2019 15h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#32 31/12/2019 16h10

Banni
Réputation :   -1  

Reporting 1 -  Décembre 2019

Achats : 9 RUI, 33 PAEJ
Montant investi : 962,88€
Liquidités : 37,12€
Dividendes du mois : /
Dividendes cumulés : /
Dividende mensualisé : /
Rendement sur capital : /
Rendement sur cours : /
+/- value : +4,63%

Rappel des règles :

- Renforcement mensuel* du titre le moins performant (base portefeuille virtuel créé le 24/11 pour la première année)
- Renforcement trimestriel de 500€ du tracker le moins performant (même base)
- Chaque ligne n’est renforcée qu’une fois par an. Le renfort s’effectue parmi les lignes non encore renforcées sur l’année en cours

* poche action : 500€ si CAC > 5000, 750€ si 4000 < CAC < 5000, 1000€ si CAC < 4000

Dernière modification par HiDex (31/12/2019 16h48)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'hidex"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur