Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/10/2016 01h27 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

J’ai commencé à m’intéresser à la Bourse dans les années 80 au travers de Sicav, puis dès les années 90 j’ai ouvert un premier compte titre. A l’époque je passais mes ordres sur Minitel, j’entends encore le bruit du modem quand il se connectait, les anciens doivent s’en souvenir. Fin des années 90-début 2000 j’ai connu la folie Internet. Celle du n’importe quoi, tout s’achète car tout monte pour peu qu’on y colle un .net ou que le business plan dit que l’on va tous se gaver. A l’époque j’ai doublé mon portefeuille en 1 an puis………j’ai tout reperdu. Une belle leçon qui me sert encore aujourd’hui.
Début des années 2000, une famille à construire, j’ai tout stoppé, les priorités  étaient ailleurs, je me suis donc retrouvé avec la même somme que j’avais investi  presque 10 ans plus tôt donc en réalité une belle perte. La Bourse m’a toujours passionné (ce n’est pas forcément un bon atout) mais l’économie en général, la vie des sociétés, leurs stratégies, les marchés sur lesquelles elles évoluent, la politique, la géopolitique sont les sources dans lesquelles je puise mes réflexions et analyses et c’est cela qui m’intéresse. Il me manque par contre de meilleures connaissances comptables, certaines notions restent encore mal définies.
En 2012, après avoir assuré(avec ma moitié) l’essentiel pour ma famille(résidence principale et de quoi voir venir), j’ai donc tout naturellement retrouvé ma passion.

Après ce petit historique, voici mon portefeuille ou plutôt mes portefeuilles : 2 PEA et un CTO.
Les 2 PEA ont été ouverts en septembre 2012, le CTO en septembre 2015.
Je les présente de manière globale , il n’y a pas de stratégie distincte entre les portefeuilles. A noter le CTO démarré avec la volonté d’appliquer le  Buy and Hold , mais j’avoue avoir été incapable de le respecter.  Certains titres datent de cette époque : Cnp, Icade, UFF, Sanofi, Publicis. D’autres ont été cédé : Edenred et L’Oréal avec une plus value ou Casino avec une moins value.

Je n’ai pas de stratégie définie, je recherche des valeurs, avant tout, de croissance  dont j’estime une plus value  fort probable entre 6 mois et 2 ans. Les dividendes sont secondaires mais sont toutefois  un paramètre de réflexion et de valorisation (ancienneté, régularité…).

Je raisonne aussi beaucoup par secteur d’activité, les équipementiers automobiles(PVL, MGI Coutier, Actia), la santé(Sartorius, Eurofins, Guerbet), les technos(Akka, Esker, Visiativ) ont pour l’instant toute mon attention, la promotion et construction immobilière vient d’entrer aussi dans le cercle et tout récemment j’ai pris position sur 3 petites(Kaufman, Capelli et Réalités) dont je fonde de bons espoirs pour 2017. En général  je prends position petitement sur les valeurs puis je renforce progressivement si cela va dans le sens de mon analyse sinon je suis capable de couper rapidement si je me suis trompé.

Je me demande ce que Gemalto fait encore là, après une belle plus value en 2013 ou 2014, je n’arrive pas à me  débarrasser du solde.

Je suis sur Airbus depuis le début, quelques ventes et rachats plus bas, c’est tout bénéfice. Sauf que fin 2015, je me suis planté, mauvais timming.

Durant ces 4 années j’ai détenu des titres comme Ingénico, Naturex, Orpéa, Korian, Bastide, A2micile, Lvmh, Zodiac, Delta plus Group, Montupet, Keyrus, Total, Id Logistics. En général vendu avec plus value. Certaines n’aurait pas du être vendues(Id Logistics, Bastide) mais au delà de 30 à 50 % de plus value, c’est toujours tentant. Beaucoup d’entre elles sont toujours dans ma liste sous surveillance avec des valeurs  comme Lucibel, Blue Solutions, Lisi, Groupe Gorgé, It Link(trop tard j’ai raté le train), Scor, GTT, ABC Arbitrage. Je viens récemment de rentrer 3 valeurs sous surveillance bien carabinées en termes de risque(Dms, Biosynex et Visiomed) mais les suivre est un vrai plaisir.

Mon portefeuille n’est pas équilibré, le poids de Plastivaloire(quel bonheur et ce n’est pas fini), mon exposition au secteur automobile…. me font parfois penser que je fais mal mais mes résultats, à ce jour, me rassurent.

Performances à ce jour :
-    2012 : +1,8%
-    2013 : +27,75%
-    2014 : -4,82%
-    2015 : +32,86%
-    2016 : +21,94%

Bon, à ce stade il me faut évacuer 2014 et j’ai un peu honte : Let’s Gowex  pour ceux qui connaissent. Bilan de ma bétise(je suis gentil , le forum ne m’ autorise à utiliser les bon mots) : 3600 € de perte sèche soit environ 15% de la valeur de mon portefeuille de l’époque. Comprendre ce que l’on achète, pourtant je le savais. Autre conséquence, cela m’a tétanisé pendant 6  mois, je n’osais plus rien. Bref, après avoir repris mes esprits, je suis reparti de l’avant.

Voici les valeurs , à droite le poids dans les portefeuilles  suivi  du prix d’achat.
Certaines d’entre elles ont déjà fait l’objet d’achats-reventes et le prix du premier achat  est sensiblement plus bas(Gemalto,Peugeot, Rubis) voire nettement plus bas(Airbus, Plastivaloire, Sartorius)

Cours d’achat
Actia Group         5,18%        6,35
Airbus                 9,34%        63,06
Akka Technologies   4,17%        32,73
Axa                         1,24%        17,45
Capelli                 1,07%        22,25
Cnp Assurances         1,18%        13,07
Esker                         2,67%            27,70
Eurofins Scient.         1,83%        338,50
Fonciere Des Murs   1,03%        25,80
Gemalto                 1,80%        79,17
Guerbet                 0,64%        62,25
Icade                 1,02%        65,58
Kaufman Et Broad   1,08%        35,55
Mgi Coutier         10,91%    17,74
Peugeot                 3,28%        13,64
Plastivaloire         27,74%    72,54
Publicis Groupe         1,07%        57,04
Realites                 1,08%        9,75
Rubis                     1,26%        79,31
Sanofi                 1,19%        73,73
Sartorius Stedim     2,91%        60,00
Solutions 30         1,38%        9,82
Union Fin.France         1,03%        23,80
Visiativ                 1,12%        15,99

Merci à ceux qui sont arrivés jusque là et à bientôt.

Mots-clés : croissance, portefeuille, stratégie

Hors ligne

 

#2 31/12/2016 14h45 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   467 

Bonjour,

je vois que votre portefeuille n’a suscité aucune réaction depuis 2 mois !
J’ai donc la primeur…

Je suis tombé sur le votre via une petite recherche sur quelques titres.

Avez-vous des nouvelles à nous donner ?
Merci.

Cordialement,
Frédéric


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

Hors ligne

 

#3 31/12/2016 18h03 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

Une première  réponse rapide,  je n’ai  pas eu le temps de faire le bilan,  je ferai un point précis dans les prochains jours.  Le portefeuille finit l’année en trombe et dépasse les 38% de hausse.  A bientôt.

Hors ligne

 

#4 31/12/2016 18h17 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   433 

Félicitations ! Au plaisir de vous lire bientôt. Réalité à l’air de présenter encore du potentiel après un rapide coup d’oeil.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#5 31/12/2016 18h24 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   368 

Bravo!

Je viens juste de voir votre file … je l’avais ratée!
Bien intéressant.. avec quelques titres que je ne connais pas … donc a évaluer
Comme vous j’ai commence avec les sicavs dans les années 80 et traverse  ou "survécu" plusieurs crashs! Ces dernières années que des obligations internationales …mais vu la baisse des coupons je me suis lancée dans les actions/etfs … honnêtement un peu au pif … au "gut feeling" apres recherche d’infos, consensus et un regard sur la charte…
Alors ce fut exaltant !
Mais pour 2017 j’aimerais avoir aussi quelques boites de croissance - et pas au pif!

J’ai hate de lire votre "point précis" … Bon réveillon!

Hors ligne

 

#6 31/12/2016 18h53 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   467 

Bien vu Simouss.
Réalité est la valeur qui m’a fait arriver ici ;-)


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

Hors ligne

 

#7 02/01/2017 00h35 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   123 

J’ai découvert REALITES dans la nuit de vendredi à samedi, par hasard, en faisant deux trois recherches sur les nano/micro/small cap ayant versé un dividende en 2016.

Ont suivi quelques recherches très basiques sur cette société (avis sur des forums, principales actu, quelques chiffres), pour me dire que je la verrais bien en PTF assez rapidement, histoire de continuer à développer le secteur immobilier…

Reste à voir si elle intégrera le PEA à l’occasion d’un arbitrage à venir ou bien à l’occasion d’un renforcement mensuel.
Et suite à tout cela, je m’apperçois que Fadouba l’a en PTF et que d’autres l’ont aussi dans le viseur.

Sur ce Fadouba, pourriez-vous nous dire ce qui vous à poussé à prendre ce titre ?
D’avance merci pour votre réponse.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#8 06/01/2017 22h52 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

Nous entamons l’année 2017,  un bilan est nécessaire concernant 2016 et depuis la présentation des portefeuilles en octobre.

Pas mal de mouvement, je me suis séparé de certains  titres de mon ancienne stratégie (B&H) appliquée au CTO:  Axa, Cnp en plus value d’environ 15 à 20%, Foncière des Murs, Icade aux environs des prix d’achat, Sanofi, UFF en moins value de 10 à 15%. Plus les quelques  dividendes encaissés dans l’année. Des valeurs de qualités mais n’entrant plus dans ma stratégie.

Gemalto, Peugeot et Réalités sont également sortis.

Gemalto parce je me suis enfin décidé à encaisser la moins-value de 35% sur les quelques titres qui me restaient après une belle plus–value en 2013-2014.  Peugeot est sorti  au prix d’achat mais c’est une erreur, j’ai voulu alléger momentanément mes positions mi novembre et quand j’ai voulu revenir elle avait pris 15%, je reste acheteur.  Realités vendue en moins value de 10%,  car, pour les mêmes raisons que Peugeot et  à la relecture des différents rapports, la présentation m’est apparu  trop floue et dans le doute j’ai préféré renforcer Capelli sur ce même secteur.

3 titres sont venus se rajouter : Coil, Xilam Animation et Groupe Ldlc.

Coil :  Ce 1er novembre, la bourse était ouverte et un peu par hasard j’étais devant mon ordi (faux, j’y suis toujours dès que j’ai un moment) .  Coil présentait un +46%, après avoir écarté la possibilité  d’une société ayant gagné au loto, une première analyse de cette curieuse société dont je ne connaissais rien, je suis  entré doucement au environ de 11€ puis après approfondissement  j’ai renforcé jusqu’ à  16-17. J’ai depuis réalisé depuis quelques  aller-retours.
L’anodisation de l’alumininium est un procédé électrochimique (électrolyse) qui développe à la surface de l’aluminium une couche d’oxyde naturelle, protectrice et présentant la faculté de pouvoir être colorée. L’aluminium anodisé est utilisé à travers un nombre varié d’applications : architecture, design, industrie ou automobile. Après des années que je qualifierais « d’alternatives », dans le sens ou une année positive succède une année négative, cette société Belge présente depuis 2014 des résultats très positifs(15% de marge nette environ). L’année en cours laisse entrevoir des résultats en forte hausse(+22% de CA et +67% de RN au 1er semestre) et ce qui a provoqué une forte hausse du titre c’est le CA en hausse de 53% au 3e trimestre. Ceci dit il faut être prudent  car dans le passé les retournements sur le CA ou sur les résultats ont pu être violents.

Points  positifs : une demande présentée en hausse (ça je n’ai pu  le vérifier),  la société investit (22M€) sur une sixième  ligne d’anodisation très moderne en Allemagne qui devrait démarrer début 2017, cet investissement avait démarré il y a 3 ou 4 ans déjà et retardé entre autres par des conflits internes, elle rénove aussi une  ligne  de production en Belgique à l’aide d’actifs rachetés en 2015 à un concurrent qui a fait faillite. Ces actifs rapatriés permettent aussi à Coil d’élargir très avantageusement  son offre car complémentaires de sa production actuelle. Les prix ont été fortement augmentés en 2015 sans que cela affecte réellement  les ventes et ça, c’est un signe.  Les efforts de commercialisation sont faits en parallèle en particulier vers l’Asie.
 
Points négatifs : les chicaillas entre actionnaires, une tendance des dirigeants à considérer  que les bénéfices doivent surtout finir dans leurs poches (l’attitude des dirigeants est un paramètre facteur de dévalorisation du titre), des investissements lourds à réaliser régulièrement pour augmenter la capacité de production ou pour rénover.

Pour l’instant, j’attends le CA du quatrième trimestre et je reste méfiant(le trouillomètre monte parfois un peu haut). La météo a son thermomètre, la bourse son trouillomètre. J’allègerai probablement avant si remontée vers 23-24. Ce devrait être un investissement court terme et j’avoue être prêt à tout larguer au moindre signe négatif.

Xilam Animation : cette société a déjà  été présentée sur le site, je n’en rajouterai pas. Je suis entré doucement à  6,10€ mi-novembre et renforcé progressivement  jusqu’à 8€(prix moyen 6.77€) et le referai, peut-être, si elle redescend sous 9€. Un investissement de plus long terme.

Groupe LDLC : Cette société est spécialisée dans la distribution en ligne de matériel informatique et multimédia destiné au grand public et aux professionnels. Une croissance régulière et profitable depuis des années, un rachat significatif(Matériel. Net) début 2016, de belles ambitions (1 milliard de CA en 2021) et pourtant ce secteur d’activité ne m’emballait pas. En 2013-2014, j’avais déjà mis cette société dans ma liste sous surveillance mais sans sauter le pas. Convaincu par la qualité des dirigeants et leurs ambitions, je suis entré vers 33,5€ et j’attends les premiers éléments concrets  de l’intégration de Matériel.net. La  politique d’ouverture de boutiques n’est pas pour me rassurer mais patience…  . Moyen terme.

Les portefeuilles sont donc passés de 24 à 18 titres et je souhaite ne pas dépasser 20 lignes à l’avenir.

Actia Group            5,28%
Airbus                9,50%
Akka technologies        1,96%
Capelli                2,00%
Coil                        7,19%
Esker                3,39%
Eurofins                        3,06%
Guerbet                    0,67%
Kaufman et Broad        0,89%
Groupe Ldlc            1,99%
Mgi Coutier            4,31%
Plastivaloire            34,33%
Publicis                0,99%
Rubis                1,04%
Sartorius                    2,27%
Solutions 30            2,27%
Visiativ                1,00%
Xilam Animation                5,37%

Liquidités                    12,49%

En dehors des entrées-sorties présentées plus haut, voici les autres mouvements depuis mi-octobre et quelques commentaires.
A titre indicatif, délai  de détention prévu à ce jour (non définitif, bien entendu comme toujours)
Court  terme (- de 6mois), Moyen terme(6 mois à 1an), Long terme(1 à 2 ans)

Actia,  en attente des prochains chiffres, reste une forte conviction, long terme

Airbus, je conserve, racheté trop tôt fin 2015, les perspectives restent bonnes et ce n’est plus le moment de vendre, long terme

Akka, j’ai allégé (arbitrage) en novembre au prix d’achat, je conserve, moyen terme

Capelli, renforcé, en attente de confirmation poursuite reprise secteur, long terme

Esker, renforcé, la plus value dépasse 40%  mais je conserve, long terme

Eurofins, renforcé, amélioration des perspectives, moyen terme

Guerbet, en attente des prochains chiffres avant éventuellement un renforcement mais c’est peut-être trop tard, j’ai malheureusement un peu délaissé cette valeur car très petite position.

Kaufman, en attente de confirmation poursuite reprise secteur, long terme

MGI Coutier , 60% de la position a été vendue à 25,5€ de moyenne(43% de plus value), je conserve le solde et attends les prochaines annonces, moyen terme.

Plastivaloire, contrairement à ce que je crois faire avant chaque annonce ou après analyse de résultats et malgré le poids dans mes portefeuilles, je n’entame toujours pas un allègement significatif de ma position. Mieux, aux derniers résultats, j’ai renforcé modestement  (15%) . Il va bien falloir se décider encore que…. part du premium  grossissant,  investissement au Mexique  prometteur, secteur d’activité qui devrait poursuivre sa reprise pour la 3e année, le hors automobile croissant et très profitable,  qualité du dirigeant  se confirmant et toujours des projets de croissance externe.  Les choix stratégiques des dernières années tels  que le rachat des activités du Groupe Bourbon(2011) ou le rachat de Karl Hess(fin 2014) sont en train de transformer cette PME familiale.
Etant donné que le cours a été multiplié par plus de 3 depuis mes premiers achats il y a presque 2 ans je peux conserver sereinement.

Publicis et Rubis, ces 2 positions sont issues de mon ancienne stratégie, pour l’instant je les conserve, court terme.

Sartorius, comme Eurofins  n’est pas chère, elle est hors de prix, avoir acheté à ces prix là c’est de la folie,  mais bon………je conserve, moyen terme.

Solutions 30, renforcé mais j’aurais aimé l’annonce de l’attribution des marchés d’installation des compteurs Linky et Gazpar avant fin 2016 comme cela était annoncé. Peut-être un problème ? court terme

Visiativ, je conserve pour l’instant, court terme

12,5% de liquidité. Je souhaite toujours  conserver de 10 à 20% de liquidités afin de pouvoir agir rapidement sur une situation particulière. L’épisode Coil  en novembre 2016 ou la chute brutale des marchés, fin août 2015, m’ont  permis, par exemple, d’utiliser à profit cette stratégie.

Valeurs suivies dernièrement : Lucibel, Maisons France Confort,  Blue Solutions, Lisi, Groupe Gorgé, It Link, Axa, Cnp, Peugeot(rachat possible  début 2017 si le bolide  ne prend pas l’autoroute du Nord avant), Mgi Digital Graphic(je suis chaud mais il m’arrive d’être vite refroidi), A2micile, Edenred, Orpea, Prodware, Id Logistics, Ingenico, Safran, Bastide, Delta Plus group, High Co, Visiomed, DMS, Biosynex, Reworld Media…

Concernant le secteur construction et promotion immobilière, dont j’ai décidé les premiers investissements en septembre-octobre,  à Capelli et Kaufman, je pourrais bien y ajouter Maisons France Confort  assez rapidement ou revenir sur Réalités. J’ai l’intention d’augmenter  la part dans ce secteur, le retard pris dans le nombre de  logements construits depuis 2008 favorise une reprise vigoureuse, l’arrivée probable de la droite et de mesures en général  favorables  pour ce secteur d’activité (ils n’ont pas à priori une Duflot prête à terroriser les méchants capitalistes) me conforte dans cette décision même si  l’éventuelle remontée des taux pourrait contrarier cette analyse. Qu’en pensez-vous ?

De toute façon les marchés n’en font qu’à leur tête, les prévoir c’est comme la météo, à 5 jours on a souvent  raison mais pas toujours, à 15 jours le brouillard des aléas économiques est  déjà  là,  à un mois les vents monétaires ou de croissance nous porteront, c’est sur, mais vers le Nord …ou vers le Sud et évidemment nous ne serons pas  à l’abri d’un violent orage voire d’un ouragan(Trump le dernier nommé est annoncé) et ce sera peut être alors la fin du monde.

Les portefeuilles terminent l’année sur une hausse de 38,8%. Après 32,86% en 2015, les errements de l’année 2014 semblent maintenant bien loin. Les résultats sont toutefois à prendre avec précaution car Plastivaloire représente 52% de la hausse des portefeuilles en 2016 et 54% en 2015. Cela relativise la performance. Il faut aussi la mettre en parallèle avec le risque pris en ayant 30 à 40 % de son investissement sur une seule valeur. Débat sans fin, peu importe, seuls les résultats et le plaisir comptent.
Voila pour 2016, place à 2017…

Meilleurs vœux aux intervenants de ce forum.

Ce bilan ayant été entamé il y a une semaine, l’établir m’a permis de prendre certaines décisions, par conséquent au moment  de ces dernières lignes :

Xilam a été allégé (75% de la position vendue à  13.62 de moyenne, 101% de plus value en 1mois1/2) il y a des limites tout de même à la décence.

Deux positions ont été initiées: Maisons Confort France et MGI Digital Graphic.

Il m’a aussi aidé à enfin prendre la décision d’entamer la récolte sur Plastivaloire, les fruits gorgés de plus value ont commencé à remplir le panier des liquidités, mais je n’en récolterai pas la totalité,  je sens bien que l’arbre, bien entretenu par un jardinier nommé Findeling, peut encore faire grossir les derniers fruits.

D’une manière générale vu l’euphorie qui s’installe progressivement ce sont les liquidités qui pourraient bien le plus profiter des semaines à venir…..

Hors ligne

 

#9 06/01/2017 23h18 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   123 

C’est un bilan très complet que vous avez publié.
Félicitations tout d’abord pour vos performances, qui sont tout de même très belle. Avoir un portefeuille très concentré n’est pas à la portée de tous, mais cela semble vous réussir mais aussi vous convenir.
Cela entraîne des risques plus importants en cas de mauvais choix, mais vous semblez agir en connaissance de cause, et non pas la fleur au fusil.

Je reviens sur votre question concernant le secteur immobilier.
Je suis moi aussi en train de renforcer la part de celui-ci dans mon portefeuille. Cela se fait petit à petit, au gré de mes renforcements et/ou de mes arbitrages, cf achats récents de NEXITY et REALITÉS ainsi que renforcement de CBo TERRITORIA.
Il est évident qu’une hausse des taux aurait un impact négatif sur le secteur. Néanmoins les taux européens devraient à priori rester sur des niveaux très bas encore quelques temps.
À côté de cela il semblerait également que la construction reprenne du poil de la bête, ainsi que les ventes immobilières (du moins en France). Je pense que cela ne peut que profiter, de façon générale, aux promoteurs ainsi qu’aux acteurs de la construction.

Ce n’est, bien sûr, pas une prédiction de ma part, mais mon ressenti personnel quant à l’évolution à moyen terme du secteur immobilier.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#10 02/04/2017 23h57 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

BILAN DU PREMIER TRIMESTRE 2017

Les portefeuilles ont continué sur leur lancée de 2015 et 2016 et augmentent de 16,16%  du 01/01/2017 au 31/03/2017.
Ce trimestre est caractérisé par un très grand nombre de mouvements, le plus grand nombre depuis mes  débuts de fin 2012-2013 et cela sans nuire à la performance. Le bilan fait sur les 15 premiers jours de janvier m’ont permis de prendre un certain nombre de décisions appliquées dans les semaines qui ont suivi.

Plus de nouveaux achats que de ventes  « définitives », j’ai donc du mal à rester sous  20 titres. A ce jour 23 titres détenus pour une valorisation de 61,46 K€ (52,9K€ au 31/12/2016 et 38,12K€ au 31/12/2015)

Durée de détention prévue : court  terme (- de 6mois), Moyen terme(6 mois à 1an), Long terme(1 à 2 ans). Prévisions assez aléatoires mais reflétant l’analyse instantanée.

VENTES :
Airbus a été cédé en totalité à 67€ de moyenne en février(petite plus value d’environ 10% par rapport aux derniers achats de fin 2015). Les derniers résultats, que je trouve plutôt décevants, ont eu raison de ma patience (retards ou difficultés de l’A400M…). Je souhaite bon vent à Airbus. Petit pincement au cœur pour cette société faisant partie de mes premiers choix en  2013 et qui m’aura permis de réaliser mes toutes premières et belles plus-values.

Esker a été vendu en totalité fin janvier à 47,4€(plus-value de 48% en 11 mois), la valorisation élevée, l’annonce d’une moindre croissance au 1er semestre 2017 m’ont décidé à prendre cette décision.  Un retour sur 40€ dans l’année pourrait me faire revenir.

Ldlc.com a été vendu en totalité fin janvier à 33.8€ au quasi même prix que cet achat de novembre 2016. L’annonce du 3e trimestre de moindre qualité, l’effet taille pour ce type de société  et mes doutes sur la stratégie d’ouvertures de boutiques m’ont décidé à m’en séparer. Mes convictions d’achat n’étaient pas suffisantes.

Publicis et Rubis, les  derniers titres de la stratégie Buy and Hold ont été vendues (petite plus-value globale pour des titres détenus depuis fin 2015).

Visiativ, vendue à 21,7€ (plus-value de 34% en 7 mois). Je garde un œil sur ce titre.

ACHATS :
Ast Groupe, achat fin janvier à 4,5€ entrant dans le cadre de la décision  de septembre 2016 d’investir dans la construction immobilière. Constructeur de maisons individuelles mais aussi promoteur, Ast, comme les autres sociétés de ce secteur d’activité,  profite de la reprise du secteur depuis  2015. Renforcé à l’annonce des résultats fin mars. PRU de 4,9€. Long terme.

Cerinnov Group, achetée fin janvier à 9,65€. La lecture du document d’introduction de 2016 est  très instructif. Je laisse aux curieux le soin de découvrir cette société. Le quasi doublement du CA entre 2015 et 2016 annoncé en février et sans présentation de perspectives 2017  me laisse pantois et je suis curieux de voir son évolution dans les mois à venir. La position prise reste modeste pour l’instant.  Long terme.

Id Logistics achetée fin janvier à 136€. Déjà détenue en 2014-2015, je reviens sur cette société de service logistique alors que le prix a doublé depuis ma cession début 2015. La croissance s’est poursuivie et les perspectives restent excellentes. L’externalisation des services logistique (entreposage, gestion des commandes, conditionnement, transport…) a encore de beaux jours devant lui, cette société réussissant également sa mondialisation. L’annonce des résultats 2016 a été mal accueillie mais je reste confiant. Moyen terme.

Lisi achetée en mars à 32,9€ . Petite position qui vient complétée la société Akka dans mes portefeuilles. Il me faut me replonger dans les comptes et perspectives de cette société avant de décider un renforcement éventuel. Moyen terme.

Maisons France Confort, acquise tout début janvier à 46,45€, renforcée en mars  et deuxième société de construction achetée dans le trimestre. PRU de 49,19€. Long terme.

Mgi Digital Group achetée en janvier à 38,85, très chère,  mais le partenariat avec Konica est prometteur. Moyen terme.

Mnd acheté fin février à 4,13€ après la forte hausse due à l’annonce d’un contrat de 110 millions d’euros sur 3 ans en chine. Mais aussi acheté en janvier à 1,76€ sur les analyses faites  en fin 2016-début 2017 et revendue début février à 2,16€ , j’ai donc raté le doublement du titre inhérent à cette annonce.  Comme Cerinnov , je  la trouve très prometteuse. Cette société s’est constituée de rachats successifs dans une stratégie d’offre globale : l’enneigement de culture, les remontées mécaniques avec un développement dans le transport urbain par câble, sécurité et loisirs à sensation. Les annonces bien trop optimistes et précipitées  lors de l’introduction en bourse en 2013 ont terni l’image de la société et remis en question la qualité des dirigeants. La restructuration menée depuis, les perspectives  internationales (JO d’hiver en Chine en 2022) et  le redressement des comptes depuis 2 ans laisse entrevoir de beaux jours. Ce sera, bien sur, à confirmer dans les trimestres à venir. Long terme.

Orpea , toute petite position prise en janvier à 74,6€ pour un secteur d’activité déjà suivi en 2013-2014 avec Korian, je conserve. Long terme.

Peugeot , acheté en février à 18,3€. J’avais cédé cet achat de mars 2016 en novembre 2016 par erreur de jugement et depuis j’ai attendu une baisse…. qui n’est donc pas arrivé. Je ne suis pas inquiet pour du moyen-long terme et le rachat d’Opel me parait très prometteur en terme de synergie et de stratégie. Long terme.

SergeFerrari Group  acheté en janvier à 11,43€ pour une toute petite position. Elle fait partie avec Mnd et Cerinnov de ces petites industrielles innovantes avec un risque important. J’attends les premiers résultats des  actions commerciales menées récemment et des volontés d’internationalisation affirmées avant de renforcer ou de tout céder dans le cas contraire. Long terme.

Sqli acheté mi-janvier à 41€. Spécialiste du développement des technologies internet, la société est ambitieuse sur un secteur porteur. L’exposition en Grande-Bretagne reste un risque non négligeable et la hausse continuelle du titre depuis 2 ans incite à la prudence. Long terme.

AUTRES MOUVEMENTS :
Akka technologie renforcé début janvier à hauteur de 40% à 37,9€. Le titre a poursuivi sa hausse, amplifiée  à l’annonce des résultats 2016 ainsi qu’avec  les annonces de croissance externe. Je conserve pour l’instant. PRU de 33,95. Moyen terme.

Capelli renforcé à hauteur de 80% à 27€ en janvier. Le titre stagne depuis voire baisse d’environ 10%. Je conserve.PRU de 24,97. Long terme.

Coil. Après avoir cédé tous les titres fin janvier à 26,8€ de moyenne (plus value de 67% environ en 3 mois), j’ai commencé à revenir dessus modestement  à 21-22. Malheureusement j’ai été trop timide ou gourmand lorsque le titre était dans cette zone. Depuis j’essaye d’en racheter sous 24-25€ très difficilement. Résultats 2016 et CA 1er trimestre 2017 fin avril. Ma volonté d’acheter une grosse position avant les résultats et annonces de perspectives devrait me fournir un mois d’avril « sportif » sur ce titre. PRU actuel 23,8€. Court terme.

Guerbet rachat de 120% de titres supplémentaires fin janvier à 80,5€. La croissance repartie au 4e trimestre, l’intégration de CMDS avec l’arrêt de la chute des ventes mettent la société sur les voies d’une nouvelle expansion. Belle gamelle fin mars pour des résultats 2016 plutôt décevants. PRU de 72,2. Long terme.

Kaufman and Broad renforcé  en janvier, 50% de plus à 37,5€, dans le cadre de ma stratégie d’investissement dans la construction.PRU de 36,88€. Moyen terme.

Mgi Coutier. J’ai cédé le solde de mes titres début janvier à 26,6€ de moyenne( plus value de 49,9% en 1 an). Une vente précipitée et début février je suis revenu modestement et piteusement à 29,5€. J’attends les résultats et prochaines annonces (croissance externe par exemple pour une société qui en a les moyens) pour décider un renforcement éventuel. Long terme.

Plastivaloire . J’ai enfin décidé de céder une partie importante  de cette grosse position détenue depuis plus de  2 ans. 3/4 de la position vendue en janvier à environ 145,5€ de moyenne avec une plus value de 80%. La plus value réelle est difficilement calculable, les premiers titres ayant été achetés à 43€ et les  quelques allers-retours bénéfiques durant ces 2 ans améliorent aussi la performance. Je conserve le solde pour le moment, le titre continuant sa valorisation, 11% depuis le 1er janvier. PRU actuel  95€ mais non significatif. Long terme.

Solutions 30 a été renforcé à hauteur de 34% à 16,5€. Les dernières annonces ont été rassurantes et les perspectives toujours excellentes. PRU de 12,5€. Moyen terme.

Xilam. Sans doute les meilleures décisions ont été prises sur ce titre. 75% de la position a été vendue dès début janvier à  13.62 de moyenne avec  101% de plus value en 1mois1/2. Le titre repassant rapidement dès mi-janvier sous 11,5€ , j’ai donc commencé à en racheter jusqu’à fin janvier-début février et presque la moitié des rachats ont été faits sous 9,5€, les autres à environ 10,5€ de moyenne. Le titre est depuis remonté à plus de 16€ pour se fixer entre 14 et 16. Je vais attendre l’approche des  résultats fin avril pour définir ma stratégie : vente partielle ou totale avant résultats ou encore conservation en espérant une nouvelle envolée. A ce jour, tout est possible.  Avoir des certitudes en Bourse dans ma stratégie d’investissement  m’est devenu impossible. PRU actuel environ 10€. Court, moyen et long terme.

AUTRES SOCIETES DETENUES :
Actia le cours s’est apprécié de 19,3% depuis le début d’année , je conserve. PRU 6,53€. Long terme.
Eurofins le cours stagne, les perspectives sont là … patience. PRU environ 350€. Moyen terme.
Sartorius idem Eurofins. PRU 60€. Moyen terme.

Les liquidités sont passées  de 12,49% à 30,1% traduisant le gros délestage sur Plastivaloire mais aussi  une volonté d’alléger lorsque les indices montent. A ce jour, je prévois à nouveau un allègement progressif des portefeuilles si les indices poursuivent leur hausse ou même s’ils stagnent. A l’inverse une grosse secousse sera mise à profit pour des rachats. Ces décisions pouvant être impacter également  par la conjoncture internationale et aussi nationale car les élections sont là. Outre cet aspect , il commence à y avoir  une constante chez moi, j’allège au printemps début d’été et je renforce en automne début hiver.

Le secteur de la construction immobilière est maintenant représenté par 4 titres : Ast Group, Capelli, Kaufman et MFC soit  10,3% du portefeuille global. Le résultat des élections à venir impactera forcément cette position. Pour résumé, Macron, Fillon je renforcerai, Le Pen, Hamon et Mélenchon, j’allègerai voire je solderai. Au-delà de la présidentielle, ce sont surtout les législatives qui conditionneront mes décisions. C’est une vision simpliste et radicale mais assez logique il me semble tout au moins pour  les premiers mois du nouveau pouvoir.

Le secteur automobile-équipementiers (Peugeot, Plastivaloire, Mgi Coutier voire Actia) se porte plutôt bien et je ne vois rien pour l’instant pour me faire changer d’avis.

Dans les technos (Akka, Lisi, Sqli voire MGI Digital Graphic et Solutions 30), tant que la croissance européenne se maintient même à ce niveau modeste et  avec le niveau de la molle croissance française actuelle, ce secteur bénéficie toujours  des investissements dans les nouvelles technologies.

La santé (Sartorius, Eurofins, Guerbet, Orpéa) reste la santé. Croissance ou pas , le budget de la sécu ne baisse jamais, n’est-ce pas ?

Les autres sociétés étant sur des secteurs plus diffus pas de remarques particulières. Commentaire succinct concernant les petites industrielles (Mnd, Cerinnov et Sergeferrari) , très intéressantes, elles comportent un risque important en cas d’échec des stratégies en cours mais recèlent aussi un gros potentiel en cas de réussite. Dans tous les cas, j’ai pris beaucoup de plaisir à leur analyse.

Les mois à venir devraient voir une moindre activité sur mes portefeuilles, cela correspond à une période plus animée professionnellement.
L’objectif minimum sera déjà de ne pas perdre les gains de ce début d’année et de manœuvrer au mieux sur Xilam et Coil afin de les améliorer. J’essayerai aussi de réaliser un nouveau bilan trimestriel début juillet. Ces  bilans sont  utiles pour moi car ils posent souvent  les bases de nouvelles décisions. C’est enfin un partage, je me sers suffisamment des interventions des autres intervenants pour affiner mes analyses.

COMPOSITION AU 31 MARS 2017
Liquidités                    30,14%
Actia Group            5,42%
Akka Technologies    2,99%
Ast Groupe            3,12%
Capelli                    3,16%
Cerinnov group            1,84%
Coil                            4,05%
Eurofins Scient.            2,65%
Guerbet                    1,42%
ID Logistics            2,17%
Kaufman Et Broad    1,46%
Lisi                            0,83%
Maisons France            2,55%
Mgi Coutier            1,75%
MGI Digital Graphic    1,55%
Mnd                            1,77%
Orpea                    0,88%
Peugeot                    1,66%
Plastivaloire            8,15%
Sartorius Stedim    2,06%
Sergeferrari Group    0,80%
Solutions 30            3,16%
Sqli Regr.                    1,60%
Xilam                        14,84%

Dernière modification par fadouba (03/04/2017 00h04)

Hors ligne

 

#11 15/10/2017 23h00 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

BILAN DU DEUXIEME TRIMESTRE 2017(du 1er avril au 30 juin)
N’ayant pas pris le temps de le diffuser en juillet je le fais donc avec 3 mois de retard. Il est tel que je l’avais établi.

Les portefeuilles progressent de 12% du 1er avril 2017 au 30 juin 2017 portant la performance à 30,25% pour les 6 premiers mois de 2017.
Finalement un trimestre bien plus actif que je le pensais  sans pour autant  atteindre l’activité du 1er trimestre. La surveillance est quotidienne, je continue à scruter la cote, à suivre les actualités et  cela me plait toujours autant. Lorsque la performance sera baissière (cela finira par arriver), ce sera probablement bien plus compliqué. Pour l’avoir aussi souvent vécu, il y a toujours un désenchantement dans ces cas là même si l’expérience permet de contrarier mes propres réactions.
23 titres détenus pour une valorisation de 68,85 K€(52,9K€ au 1er janvier), 3 achats, 3 ventes,  20 titres conservés dont 8 ayant fait l’objet d’un mouvement lors du trimestre.
Durée de détention prévue : court  terme (- de 6mois), Moyen terme(6 mois à 1an), Long terme(1 à 2 ans). Prévisions assez aléatoires mais reflétant l’analyse instantanée.
Les PRU sont ceux annoncés par le logiciel Merops.

VENTES :
Coil. J’ai monté ma position jusqu’à environ 15% des portefeuilles pour un PRU d’environ 24.2€ en avril. L’annonce des résultats annuels en mai et de l’appétit féroce des « dirigeants » ont provoqué la chute brutale du titre, ma décision a été immédiate et je n’ai pas tergiversé en soldant  le tout immédiatement dès les premières heures de cotation suivantes. Cela a donc été sportif comme je l’avais imaginé mais pas dans le sens espéré. Je m’en tire avec un prix moyen de vente à 20.15€. Résultat : près de 3% de performance annuelle perdue. Ma propre cupidité m’a masqué  celle des dirigeants de la société, j’ai donc été normalement puni.  Je me console en me disant que le bilan sur ce titre depuis mes premiers achats de novembre 2016 reste positif et que  la performance des portefeuilles reste bien supérieure à cette perte…. reste un gout amer.  Le titre est aujourd’hui aux alentours de 14-15€. A priori j’oublie définitivement cette valeur.

Kaufman  cédé à 37,2€ en mai au quasi même prix que l’achat d’il y a quelques mois. Ce n’est pas que je ne crois plus à ce titre mais je fais le choix de me concentrer sur les 3 autres valeurs du secteur (MFC, Capelli et Ast), ces titres ayant un potentiel plus important à mes yeux.

Orpéa  vendu à 102,8€ en juin(plus value de 37,75% en 5 mois). Petite position, potentiel limité à court terme et petit nettoyage avant l’été.

ACHATS :
Catana Group acheté à 1,08€ en mai. L’ex Poncin Yacht, passé par de grandes difficultés depuis la crise de 2008, commence à sortir la tête de l’eau : cession d’un site fortement déficitaire (Marans en 2011), cession de White Shark en 2013, recentrage sur l’activité Bateaux neufs, création d’une nouvelle marque (Bali en 2013-2014), augmentations de capital en 2010, 2012 et 2016. Les 4 exercices de 2012 à 2015 ont été déficitaires, l’équilibre est espéré cette année. Petite position pour l’instant.  Long terme.

Delfingen acheté en mai à 37,42€. La société vient compléter les équipementiers déjà présents dans le portefeuille. Long terme.

Prismaflex, acheté en juin à 23,54€. J’avoue sur ce titre suivre le mouvement amorcé récemment, je prends donc le train en marche sans réelle conviction. Court terme.

AUTRES MOUVEMENTS :
AST Group renforcé début juin, 20% de titre supplémentaires  à 8,18€. PRU de 5,44€. Long terme.

Capelli renforcé mi-mai à hauteur de 20% de plus à 32,5€. Le titre ayant enfin décollé lors de l’annonce du CA 2016-2017. Je conserve. PRU de 26,2. Long terme.

Maisons France Confort renforcé de près de 50% de titres en plus début juin à 64,8. PRU de 54,3€. Long terme

Mgi Coutier. Renforcé de près de 50% de titres en plus début avril à 34,2€. PRU 31,68 non significatif. Long terme.

Mnd renforcé fin avril, 42% de titres supplémentaires à 4,85€. De belles commandes se sont enchainées lors du 1er semestre, une augmentation de capital de 6 millions en juin, reste qu’il faut maintenant que  cela se traduise dans les résultats. Petit doute concernant les commandes chinoises et sur les marges dégagées (des commandes qui n’aboutissent pas …. mais bon la joint-venture est là et elle n’est pas toute récente). PRU de 4,35€. Long terme.

Plastivaloire .  55% des titres ont été cédés en mai à une moyenne de 22,13€ (plus value de 86%, non significative). Les résultats annoncés début juin m’ont fait revenir sur le titre, j’ai donc racheté 94% de titres à 22,5€ de moyenne. Opération quasi nulle donc. En effet la société continue d’améliorer ses marges et les perspectives sont toujours superbes (site mexicain devant monté en régime en 2018, croissance externe à venir, endettement qui baisse significativement…). PRU non significatif. Moyen terme.

Solutions 30 Environ 74% des titres ont été cédés en mai à une moyenne de 22,22€ (Plus value de 77,3% en 7 mois). Je conserve le solde et un retour sous 20€ pourrait me faire revenir en fin d’année par exemple. La société continue ses emplettes européennes, engrange toujours de beaux contrats pour la croissance interne, attention toutefois à assurer la croissance à long terme et à la dette en cas de ralentissement. PRU de 12,5€. Moyen terme.

Xilam.  J’ai cédé une grosse partie de cette forte position tout au long des mois d’avril et mai, 85% vendu à 20,4 de moyenne environ (plus value de 110% en quelques mois mais non significative).PRU non significatif. Moyen terme.

AUTRES SOCIETES DETENUES :
Actia,  le cours s’est stabilisé entre 8,5 et 9€ depuis le début du second trimestre, le CA du 2e trimestre devrait donner une direction, je conserve. PRU 6,31€. Long terme.

Akka, le titre a continué sa progression allant même dépasser les 50€, puis s’est replié récemment autour de 45€. Je conserve. PRU 33,95€. Long terme.

Cerinnov, est monté à plus de 13€ lors du trimestre puis s’est aussi replié récemment sous 11€. La société communique peu et n’annonce pas de perspectives ou d’objectifs concrets, cela nuit à sa visibilité. PRU 9,64€. Long terme.

Eurofins,  le cours a décollé, dépassant momentanément les 500€. Suivant les résultats semestriels et de la réaction du marché, je céderai peut-être autour des 550€. PRU environ 350€. Court terme.

Guerbet, PRU de 72,2€. Long terme.

Id Logistic, patience mais il se peut que je cède le titre prochaînement pour un été plus allégé sur les portefeuilles…. PRU 136€. Long terme.

Lisi, je n’ai toujours rien décidé sur cette petite position, il s’est valorisé gentiment sur le trimestre. PRU 32,9€. Long terme.

Mgi Digital Group, malgré sa cherté lors de mon achat et comme souvent sur ce genre de titre et bien … il est encore plus cher. PRU 38,85. Moyen terme.

Peugeot , patience. PRU 18,3€. Long terme.

Sartorius, la croissance de cette société s’est très sensiblement ralentie depuis fin 2016, je reste patient. PRU 60€. Moyen terme.

SergeFerrari Group RAS, pourrait faire les frais des derniers allègements avant août. Long terme.

Sqli, le cours stagne. PRU de 41€. Long terme.

Les liquidités sont passées de 30,1% à 39,22% traduisant ma volonté continuelle  d’allègement avant l’été. Elles devraient encore légèrement progressées avant août puis se stabilisées jusqu’à la fin de l’année. Viendra alors le temps des décisions conditionnées par les mouvements des marchés d’ici là et par les analyses plus poussées que je fais en général sur cette période.

ANALYSE SECTORIELLE
Le secteur de la construction immobilière est maintenant représenté par 3 titres : Ast Group, Capelli et MFC suite à la cession de Kaufman et des renforcements des 3 autres soit  13,15% des portefeuilles mais 21,6% des investissements. Il se porte bien et même très bien(Capelli ayant bien progressé sur ce trimestre, les 2 autres l’ayant fait sur le trimestre précédant). Les perspectives restent bonnes même si je vois poindre les premiers nuages. Concernant les taux d’intérêts, ils finiront par remonter, mais si la remontée est lente le secteur n’en souffrira pas trop voire je pense que cela pourrait avoir un effet contraire dans les premiers temps. Ce qui m’ennuie plus ce sont les premières annonces du gouvernement sur le secteur remettant en cause les aides(Dispositif Pinel) par exemple. J’attends donc la loi de finance et ses premiers effets éventuels avant de modifier mon point de vue sur le secteur.

Le secteur automobile-équipementiers (Peugeot, Plastivaloire, Mgi Coutier, Delfingen voire Actia et Lisi) se porte toujours bien même si les premières annonces de ralentissement aux USA(Général Motors) ainsi qu’une révision à la baisse des perspectives d’un équipementier allemand pourraient être le prélude d’un vrai changement. Le secteur ayant déjà connu depuis sa remontée des légers ralentissements sans que la tendance de fonds soit infirmée, je reste confiant. Le poids de ce secteur est très important dans mes portefeuilles(20,9% des portefeuilles mais 34,4% des investissements), il serait raisonnable de le réduire.

Pour les technos (Akka, Sqli voire MGI Digital Graphic et Solutions 30), même commentaire que le trimestre précédent, tant que la croissance européenne se maintient même à ce niveau modeste et  avec le niveau de la molle croissance française actuelle, ce secteur bénéficie toujours  des investissements dans les nouvelles technologies. La croissance s’accélérant plutôt en Europe sur ce premier semestre, les projets de développement et de digitalisation des sociétés vont s’intensifier.

La santé (Sartorius, Eurofins, Guerbet), sans commentaire particulier.

Les autres sociétés (Mnd, Cerinnov, Catana et Prismaflex) étant sur des secteurs plus diffus pas de remarques particulières.

Concernant les prochains mois,  je ne crois pas pour l’instant à un franc retournement de marché même si la valorisation du Dow Jones est un facteur d’inquiétude. La croissance mondiale semble être en phase ascendante et la reprise des pays émergents pourrait être un facteur d’accélération, l’Europe bénéficiera alors de ces 2 facteurs. Avec environ 40% de liquidité je peux voir la fin d’année de manière sereine mais comme toujours nous ne sommes pas à l’abri d’événements venant tout chambouler. L’objectif sera de conserver les 30% de gain acquis depuis le 1er janvier, d’éventuellement les améliorer avant mes devoirs de fin d’année.
A noter aussi des ventes-achats que je ferai peut-être d’ici là car une partie des titres sont sur un CTO. N’étant pas imposable, la fiscalité et son évolution lors de la loi de finance 2018 pourrait me décider en ce sens.

COMPOSITION AU 30 JUIN 2017
Liquidités                  39,22%
Actia Group          4,59%
Akka Technologies    2,83%
Ast Groupe          4,32%
Capelli                  4,91%
Catana Group          1,44%
Cerinnov Group       1,60%
Delfingen                  1,59%
Eurofins Scient          2,86%
Guerbet                  1,25%
Id Logistics          1,99%
Lisi                          0,91%
Maisons France          3,92%
Mgi Coutier          3,10%
MGI Digital Graphic  1,81%
Mnd                          2,76%
Peugeot                  1,37%
Plastivaloire          9,39%
Prismaflex Intl          1,45%
Sartorius Stedim      1,97%
Sergeferrari Group   0,81%
Solutions 30          1,05%
Sqli Regr.                  1,56%
Xilam Animation      3,30%

Hors ligne

 

#12 17/10/2017 00h30 → Portefeuille d'actions de Fadouba (croissance, portefeuille, stratégie)

Membre
Réputation :   14 

BILAN DU TROISIEME TRIMESTRE 2017(du 1er juillet au 30 septembre)

Les portefeuilles sont restées stables sur ce trimestre (baisse de 0,49%), la performance est donc de 30,15% du 1er janvier au 30 septembre. L’agréable sensation après 3 trimestres de forte progression s’en est allé laissant la place à quelques doutes. Après être monté jusqu’à 34% de hausse courant juillet le reflux à été important en août(baisse limitant la hausse à 26%) et la reprise est là depuis la mi-septembre. Je suppose que c’est pareil pour beaucoup d’entre nous. J’aurais sans doute dû investir une partie de mes liquidités durant cette période, c’est toujours facile de le dire après.

Un trimestre moins actif en nombre d’ordre même s’il y a eu 5 ventes définitives et 5 nouveaux achats. Ce qui constitue un record sur un trimestre.
23 titres détenus pour une valorisation de 68,51 K€(52,9K€ au 1er janvier), 5 achats, 5 ventes,  18 titres conservés dont seulement 3 ayant fait l’objet d’un mouvement lors du trimestre.
Durée de détention prévue : court  terme (- de 6mois), Moyen terme(6 mois à 1an), Long terme(1 à 2 ans). Prévisions assez aléatoires mais reflétant l’analyse instantanée.
Les prix d’achats/ventes ainsi que les gains/pertes annoncés sur les titres sont hors frais de courtage. Les dividendes ne sont pas pris en comptes.
Les PRU sont ceux annoncés par le logiciel Merops.

VENTES :
Actia. Malgré l’avertissement sur des problèmes d’approvisionnement en composant et la probable baisse de rentabilité comme conséquence avancés par JC Puech fin 2016, je souhaitais attendre les résultats du semestre avant de décider. J’avais quand même céder un petit 17% des titres  début juillet à 8,5€. Les résultats font que l’année devrait être en forte baisse en terme de bénéfices et les annonces faites par la direction ne sont pas de nature à me rassurer totalement à court terme. J’ai donc décidé de tout solder début août. Vente de l’ensemble à 8,24€ de moyenne(plus value de 30,58% en 1 an environ). Je garde ce titre sous surveillance, sa baisse récente sous les 7€ m’a conforté dans mon choix. S’il venait à descendre sous 6€ et/ou s’il y avait de prochaines annonces de perspectives favorables, je reviendrai sur le titre car la société bien positionnée pour bénéficier de la transition vers l’électrique.

Cerinnov. Vendu en totalité à 9,95€(plus value de 3,2% pour un titre détenu depuis 8 mois) lors de l’annonce des résultats début septembre. Je connaissais le risque d’une société récemment introduite et la dynamique de 2016 ne s’est pas poursuivie. Restera en suivi simple en attendant 2018.

Id Logistic, cédé début juillet à 134,01€(perte de 1,46% en 6 mois), avec comme but un rachat d’ici la fin de l’année. Malheureusement j’ai tergiversé lors de l’annonce des semestriels en attendant une baisse plus prononcée. Raté, possible rachat d’ici la fin de l’année pour un titre prometteur pour 2018.

SergeFerrari Group vendu début juillet(plus value de 12% en 6 mois). Comme Id Logistic, je l’ai vendu  pour l’été. Les résultats annoncés début septembre me font sortir définitivement du titre.

Sqli, vendu fin septembre à l’annonce des semestriels (plus value de 1,46% en 9 mois). J’ai retenu cette annonce : « Cette baisse s’explique par les charges de transformation du mix d’activités dans le cadre d’un semestre avec moins de jours ouvrés (pesant 1,2 point de marge). Le groupe a pris le parti d’accélérer en 2017 la part des activités créant une position distinctive sur le commerce connecté, ce qui passe par une évolution des compétences pesant sur le taux d’emploi. ». On n’est pas loin du référentiel bondissant. S’ils parlent à leurs employés de cette façon, je comprends mieux la forte hausse du turn-over.

ACHATS :
Ateme petite position prise début juillet à 15,9€, la société développe des logiciels de compression vidéo, elle prend des parts de marchés et 2017 et 2018 s’annoncent excellents. J’arrive après la hausse mais j’ai profité d’un petit passage à vide. Court terme.

Bigben Interactive acheté à 9,89€ début septembre et doublé fin septembre à 10€. PRU 9,94€. Moyen terme.

Keyrus petite position prise à 5,37€ lors de la récente baisse fin septembre. Titre déjà détenu en 2016 (acheté à 2, revendu à 3), j’étais sorti trop tôt(une fois de plus) et raté la meilleure partie de la hausse qui avait porté le titre à plus de 6€. Moyen terme.

Prodware acheté début septembre à 10,72€ de moyenne. La aussi j’arrive après la hausse. Moyen terme.

Riber acheté à 1,93€ de moyenne entre fin août et mi-septembre. Les prises de commande s’accumulent et la diversification dans les écrans Oled et le photovoltaique entamée en 2011-2013  est prometteuse. C’est aussi une activité cyclique et après 3 années de pertes les bénéfices arrivent. Moyen terme.

AUTRES MOUVEMENTS :
Akka, après un achat de 25% de titres supplémentaires début juillet à 45,1€, 55% des titres ont été vendus fin septembre à 49,12€ de moyenne(44,6% de plus value en presque 1 an). Je conserve le solde. PRU 33,95€. Moyen terme.

Mnd renforcé à nouveau en juillet (24% de titres supplémentaires à 5,95€) dans un mauvais timing. PRU monté à 4,66€. Long terme.

Xilam, renforcé 2 fois en juillet et en septembre, 40% de titres supplémentaires à 24,6€ puis 25,77€ à l’annonce des semestriels. Je conserve. PRU non significatif, on approche le fois 5 depuis mes premiers achats en novembre 2016. Moyen terme.

AUTRES SOCIETES DETENUES :
AST Group, le rachat de Dple est sans doute intéressant stratégiquement mais nous n’en connaissant pas les conditions ce qui nuit à la visibilité. Semestriels de qualité comme la plupart des sociétés du secteur. PRU de 5,44€. Moyen terme.

Capelli, la plus value est de près de 50% au 30 septembre et je compte bien la conserver encore un moment. PRU de 26,2€. Moyen terme.

Catana Group, le redressement se poursuit pour l’instant sur un secteur se portant bien. PRU de 1,08€. Long terme.

Delfingen , PRU de 37,42€. Long terme.

Eurofins, le cours a continué sa valorisation. PRU environ 350€. Moyen terme.

Guerbet, bons semestriels, l’amélioration se poursuit. PRU de 72,2€. Long terme.

Lisi, comme le trimestre précédent, je n’ai toujours rien décidé sur cette petite position, le titre a continué sa valorisation. PRU 32,9€. Long terme.

Maisons France Confort, contrairement aux 2 autres sociétés du secteur que je possède, le titre a un peu dérouillé lors des premières annonces du gouvernement sur le logement. PRU de 54,3€. Moyen terme

Mgi Coutier. PRU 31,68 non significatif. Long terme.

Mgi Digital Group, toujours de plus en plus cher, on est au dessus de 50 maintenant. PRU 38,85€. Moyen terme.

Peugeot , a commencé une petite hausse. PRU 18,3€. Long terme.

Plastivaloire,  sans commentaire. PRU non significatif et très bas, environ fois 4 depuis mes premiers achats début 2015. Moyen terme.

Prismaflex, ça m’apprendra à suivre bêtement les autres. PRU de 23,54€. Court terme.

Sartorius, cela commence à ressembler au syndrome de Stockholm, d’habitude ma patience est bien plus limitée. PRU 60€. Moyen terme.

Solutions 30, continue sa progression, faudra pas un accident car la chute sera sévère. Le partenariat en Allemagne est dans la lignée des prouesses commerciales des années précédentes. Un retour vers 25€ serait tentant. PRU de 12,5€. Moyen terme.

Les liquidités sont passées de 39,22% à 43,16% et devraient baisser sensiblement d’ici la fin de l’année.

PAR SECTEURS :
Le secteur de la construction immobilière (Ast Group, Capelli et MFC) se porte bien. Les premières annonces du gouvernement sur le logement ont eu l’effet d’une douche froide surtout chez les acteurs bénéficiant du Ptz, depuis le gouvernement est déjà revenu en arrière concernant les zones B2 et C. Lors de cette première communication, j’ai bien failli commencer à sortir du secteur mais j’ai douté de la réalité de l’exécution totale de ces premières annonces. 2018 s’annonce bonne mais la hausse des constructions devrait ralentir sous les effets des mesures gouvernementales et d’une éventuelle hausse des taux. Seule la croissance pourrait contrariée ces 2 événements. La question se pose surtout pour 2019, les commandes étant là pour 2018.

Le secteur automobile-équipementiers (Peugeot, Plastivaloire, Mgi Coutier, Delfingen voire Lisi) continue de bénéficier de perspectives favorables. Je reste attentif aux annonces de l’ensemble des acteurs du secteur. Durant l’été (et même encore maintenant) j’ai hésité à prendre position sur Renault, ma forte exposition au secteur me fait hésiter pour l’instant.

Pour les technos (Akka, Prodware, Ateme, Keyrus, voire MGI Digital Graphic et Solutions 30), même commentaire que le trimestre précédent, les perspectives de croissance s’améliorent pour 2018 et le secteur en bénéficiera. J’ai augmenté mes positions sur ce secteur sur ce trimestre (Prodware, Ateme, Keyrus), avec de modestes positions pour l’instant en estimant que celui-ci profitera de ces meilleures perspectives.

La santé (Sartorius, Eurofins, Guerbet), sans commentaire particulier.

Les autres sociétés (Mnd, Riber, Catana, Bigben et Prismaflex) étant sur des secteurs plus diffus pas de remarques particulières.

COMPOSITION AU 30 SEPTEMBRE 2017
   
Liquidités                    43,16%
Akka Technologies    1,73%
Ast Groupe            4,11%
Ateme                    0,81%
Bigben Interactive    1,46%
Capelli                    5,38%
Catana Group            1,47%
Delfingen                    1,52%
Eurofins Scient.            3,12%
Guerbet                    1,27%
Keyrus                    0,70%
Lisi                            0,97%
Maisons France            3,68%
Mgi Coutier            3,33%
MGI Digital Graphic    1,86%
Mnd                            3,44%
Peugeot                    1,59%
Plastivaloire            8,10%
Prismaflex Intl            1,10%
Prodware                    1,47%
Riber                            1,56%
Sartorius Stedim     1,71%
Solutions 30            1,29%
Xilam Animation            5,17%

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech