Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 05/11/2013 18h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Je souhaite de tout coeur votre réussite mais je me permets tout de même de vous mettre en garde contre les mouvements trop fréquents
- peut-être est-ce dans un PEA donc indolore mais posez-vous la question comme si vous étiez dans un CTO ?
- cela multiplie les frais de courtage et enrichi votre courtier plutôt que vous
- les performances d’un portefeuille sont surtout le fruit de belles progressions plutôt que du "gagne-petit" (sauf si vous tradez, là c’est une autre question…) : laissez courir vos champions au lieu de les faire rentrer au vestiaire dès qu’ils mettent un panier !wink

A tire personnel, "je préfère un énorme fleuve à de petites rivières"…

Ensuite, vous parlez de l’action comme si elle était vivante ! Que nous raconte la société qui est derrière ce ticker ? Amha, c’est à cette question qu’il faut répondre.

Pour terminer, je vais vous interroger sur le commencement  : quelle est votre stratégie ? quel est votre style d’investissement ?

Prenez le temps de répondre avec conviction à ces questions, vous ne vous en porterez que mieux !

Bonne continuation

Dernière modification par spiny (05/11/2013 20h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 05/11/2013 21h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

Je comprends dans le fond ce que vous avancez. Je souhaite me tromper mais je ne crois pas que beaucoup d’investisseurs aient réussi sur le long terme avec une telle démarche, mais je peux me tromper.

Je veux dire par là, que votre démarche est peut-être tout à fait en adéquation avec votre philosophie et votre psychologie personnelle et que vous vous y retrouvez.
N’empêche que je pense que vous pouvez mieux faire.

N’hésitez pas à étudier ce que font les investisseurs qui réussissent sur le long terme pour comprendre leurs stratégies et, pourquoi pas, essayer de les imiter?

Ce n’est pas parce que vos résultat sont modestes qu’il faut en rester là…faites rentrer Jordan sur le terrain, ça devrait bien se passer ! wink

Dernière modification par spiny (06/11/2013 16h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 06/11/2013 05h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

Il ne faut pas confondre une simple gestion opportuniste et du Money Management avec du trading qui lui peut être très onéreux en terme de coûts de transaction.

Faire du trading implique d’engager de gros montants et de vendre très souvent à perte pour couper des positions qui risquent de devenir intenables. Les frais peuvent donc non seulement bouffer une performance positive mais s’ajouter à une performance négative…

Prendre de temps en temps de petits gains et faire de petits renforcements opportuniste n’impliquant jamais de vendre à perte les frais minimes ne sont pas le principal problème. Le principal problème est de louper les grosses hausses/opa etc…

En terme de performances, je conçois très bien que des analystes comme Sergio puissent tenir une position jusqu’à ce qu’il considère comme une valorisation correcte, mais voilà nous n’avons pas tous ses connaissances. Pourquoi ne pas essayer de l’imiter ? Et bien parce que je n’ai pas le 100e de ses connaissances sur le monde de l’entreprise et que je ne les aurait jamais (a mon age les capacités d’apprentissage très faibles)

Un autre point est de faire du Money Management. Le problème du buy and Hold est que si on ne vend jamais on a pas de cash pour acheter pendant un crach… Actuellement au vu de la situation économique sans rapport avec la hausse du CAC est-il illogique d’avoir du cash ? Cela nuira  peut être à la performance mais c’est juste une sécurité. Pour ca il faut bien vendre de temps en temps.

Un autre point concerne la gestion des small caps. Le déli d’initié est permanent sur ces valeurs. Il est donc assez dangereux d’avoir des lignes trop grosses, il faut donc savoir prendre ses gains de temps en temps. Peut être est-ce l’age, mais je suis bien trop méfiant pour acheter une valeur massacrée, mettre 20% de mes avoirs dessus et penser que j’ai raison si elle perd 80% (attention si le marché perd 80% je ne m’inquiète pas et je me goinfre, je parle d’une valeur en particulier) !

Une fois de plus il n’y a pas une stratégie mais des stratégies, ce qu’il y a de plus mauvais est d’en changer, d’essayer une stratégie qui n’est pas adaptée à sa personnalité. Il faut aussi se remettre en question et tenir un compte précis. Personnellement je suis très médiocre dans le choix des valeurs (à peine 55% de mes choix surperforment le CAC). C’est normal je n’ai aucune culture financière et j’ai découvert ce qu’était une action il y a 8 ans… Par contre mon petit soft trading fait de renforcements et de petits aller-retours améliorent ma performance dans 85% des cas (des Bigben j’en ai eu pas mal…). De par ma formation mathématique je suis plus porté vers une gestion quantitative, rien que de très normal.

Alors voilà, prendre de petits gains de temps en temps avec une grosse diversification ne fera effectivement pas de nous des Buffett et ne conduira pas à des performances exceptionnelles (est-ce un mal d’avoir conscience de ses limites ?), mais ca peut permettre de gagner de l’argent sans prendre de risque et de s’amuser un petit peu ce qui est quand même important.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 06/11/2013 15h13

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Depuis mes débuts en bourse (un peu plus d’un an), j’ai moi aussi privilégié des petits aller-retours pour sécuriser des petites plus-values plus ou moins rapides (3-5% en quelques jours). Ca augmente le capital, ça occupe, ça rassure, ça procure des petits plaisirs réguliers.
Le problème, c’est que quasiment à chaque fois ça m’a fait sortir trop tôt et louper des hausses plus conséquentes.
Alors comme Spiny, maintenant j’ai tendance à penser que c’est une stratégie gagnante…mais qu’il y a moyen de faire mieux.

Dernière modification par Aelthen (06/11/2013 15h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 04/12/2014 18h04

Membre
Réputation :   48  

Bonjour Ulysse

Eh bien des hauts et des bas. Ces derniers mois, le PF a dégringolé de manière impressionnante lors de la débandade provisoire sur les marchés en septembre ou octobre (je n’ai plus les dates en tête).

Beaucoup plus zen qu’avant, j’ai profité de l’occasion pour renforcer quelques lignes.

Aujourd’hui, le niveau du PF est revenu à +11,5% depuis le 1er janvier, donc à peu près au niveau que j’avais déjà atteint en mai dernier.

Côté valeurs, beaucoup de mouvements, j’ai notamment vendu TOTAL à 49,55€ (44% de PV en plus des dividendes touchés pendant 2 ans). Plus quelques aller-retours, gagnants dans l’ensemble.

Alors pourquoi n’être qu’au niveau de mai me direz-vous ? Parce que certaines lignes sont dans le rouge bien rouge. Voici les tops et les flops sur le PF actuel :

les TOPS : UBISOFT (+64%), ARGAN (+46%, en PF depuis 1 an et demi), Groupe GORGE (+40%, acheté le 11 août)

les FLOPS : IPSOS, toujours pas vendu (-23,7%, au pire de la baisse j’étais à -33 ou -34% !), et pas renforcé, auquel se sont ajouté les pétrolières MPI (-20%) et MAUREL & PROM (-28%). et enfin BIGBEN qui était revenu à l’équilibre après un renforcement, est redescendu à -14% après une publication qui n’a pas emballé les investisseurs (mais je garde, je patiente).

Dernières achats en date :

- NEXITY il y a 3 semaines, pour remettre un peu de foncières dans mon PF après la vente de FMU en juillet dernier (avec une PV de 36%).
- GEA sur lequel je suis de retour grâce à un ordre d’achat laissé sans y croire (71,72€), et passé avant-hier dans un CO qui avait un gros écart entre les achats et les ventes.

Pour l’anecdote GEA : quand j’ai regardé mon PF ce jour-là, en rafraîchissant l’affichage, je vois écris -10% sur la ligne GEA. Je râle tout seul en pestant contre ma PV qui s’était envolé. Et puis quelques minutes plus tard je reçois un mail de Fortuneo : "votre ordre…". Moment de flottement, jusqu’à ce que je comprenne que la ligne GEA dans mon PF était à zéro jusqu’ici. D’une petite frayeur je suis passé direct à une grande joie, surtout quand j’ai vu que le jour même l’action remontait déjà dans les 75€. Bref, j’ai acheté dans un creux inattendu, c’était le but mais je ne pensais pas que ça passerait !

Dans le viseur actuellement (ordre d’achat en cours) : ORAPI

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 08/12/2014 14h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

philippe77 a écrit :

En regardant mes performances depuis l’ouverture de mon PF en septembre 2011, je vois que tous les ans j’ai gagné de l’argent, systématiquement, les achats et ventes ont donc été plus nombreux à être positifs que négatifs.

Du coup, je me demande d’où ça vient ? Je me dis que tout le monde ne gagne pas de l’argent en bourse, on fait tous des erreurs (moi y compris), mais avons-nous tous un solde positif quand on fait les comptes ? Tout ceci alors que ma stratégie n’est pas très claire, un peu de B&H, un peu d’allers-retours, des renforcements à la baisse.

Soyez patient Philippe, en ayant investit à l’automne 2011 vous n’avez pas connu de trou d’air significatif.
Statistiquement, il se peut qu’en choisissant vos sociétés au hasard, votre portefeuille aurait mieux fait.

Je caricature un peu le trait mais l’idée est de dire que nous vivons un marché bull dont on ne sait quand il s’arrêtera.

Pourquoi dites-vous que votre stratégie n’est pas claire ?
Alors, pourquoi ne pas la clarifier ? wink

philippe77 a écrit :

La seule ligne de conduite, c’est "achats dans des creux, jamais d’achats au plus haut de l’année (1 seule erreur de débutant en 2011

Je me disais cela pendant un temps aussi, mais cela n’a aucun sens économique.
Si la valeur réelle de votre entreprise est bien supérieure au cours actuelle, qu’importe si le cours a déjà fait X2 ou X3 ?
Les exemples sont légions et de nombreux investisseurs seraient passés à côté d’aventure extraordinaire (Apple, POM, Coutier, LNC, …).

D’autre part, cela ne prémunit en rien d’un risque de marché quelconque. De même qu’acheter au plus bas à 1 an. Le cours peut encore dévisser pendant plusieurs mois.

Acheter moins cher que la valeur intrinsèque de la société (i.e. avoir une marge de sécurité) est ce qui fait le plus de sens (en tout cas à mes yeux).

Très bonne continuation à vous Philippe.

Dernière modification par spiny (08/12/2014 14h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 31/07/2018 13h04

Membre
Réputation :   48  

Je reviens avec quelques chiffres (même si tout le monde s’en fiche, mais bon).

Au 1er janvier 2018, mon PEA affichait +8,7% depuis son ouverture en avril 2015.

Au 31 juillet 2018, il affiche +4% depuis le début de l’année, après être monté à +7% au alentours de mars.

Ceci m’incite à rester dans mon idée d’investissement : quelques lignes de fond de PF (TOTAL, SHELL RDSA, CBO TERRITORIA…), et achats opportunistes pour des A/R quand c’est possible.

Et c’est sur ce point que je dois m’astreindre à vendre plus souvent, pour témoin des lignes que j’ai vu monter dans mon PEA à +7 ou 8%, et qui se retrouvent en négatif à -10%.

"Toujours sécuriser mes PV sans être trop gourmand" devrait être ma devise désormais. Et tant pis si je rate des grosses hausses, je me consolerais en me disant que :

- en agissant ainsi, je peux aussi éviter des grosses baisses (bah oui, ça marche dans les 2 sens !)
- le fameux adage "ce qui est pris n’est plus à prendre" : les PV sont encaissées, les sousous dans la popoche (hommage aux Inconnus wink )

Le PF est resté très liquide à 80% pendant longtemps (d’où sa piètre performance, même si heureusement positive), cet été je trouve que des cours redeviennent intéressants, d’où tous mes achats récents. Et j’en ai encore en surveillance (ILIAD notamment, avec peut-être ORANGE).

A ce jour, c’est le contraire, investi à 80% et liquidités à 20%, de quoi acheter 4 lignes, ou en renforcer.

Pour finir, je ne roule pas sur l’or et le montant de mon PEA doit être bien ridicule comparé aux cadors du forum (10000€, à peine 1 ligne pour d’autres PF lol).

Et même pour être plus précis, j’ai mis 9000€ sur le PEA en avril 2015, et sa valeur actuelle est presque à 10200€ (au max, il est monté à 10500€ en mars).

Si j’avais mis ces 9000€ sur mon livret A (impossible vu qu’il est au taquet), en gros j’aurais 9200€. Donc le fait d’avoir mis cet argent en bourse m’a rapporté pour le moment 1000€ de plus que sur un livret sans risque.

J’ajoute que le CTO a de son côté rapporté environ 3500€ nets d’impôts depuis 2011, mais il est resté inactif et vide durant 3 ans.

Voilà, comme ça vous savez tout ! C’est pas dommage (pour les connaisseurs wink ).

Dernière modification par philippe77 (31/07/2018 13h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 29/08/2018 17h29

Membre
Réputation :   48  

Marre de chez marre : allez hop, du balai, hors de ma vue !

De quoi je cause ? de ma ligne RALLYE. Vendue aujourd’hui, je veux plus la voir. -39.76% au compteur, ma pire vente sur mon PEA depuis son ouverture.

Pourquoi je vends ? Parce qu’elle n’arrête pas de descendre, et que je la vois mal revenir à un cours décent avant longtemps. Donc je vire, elle me sort par les yeux.

En plus, je suis motivé aussi par le fait que le niveau du PEA est remonté ces derniers jours, donc la vente se fait alors que le PEA affiche un niveau pas trop mal. C’est pour l’effet psychologique. La MV sur RALLYE est compensée par d’autres ventes en PV.

Sinon, TOUAX remonte dans du volume mais sans news, bizarre. Il m’a semblé qu’on a même eu droit à 2 RH tellement il y avait d’acheteurs. Je vais peut-être renforcer ma ligne, depuis le temps que je le dis !

Dernière modification par philippe77 (29/08/2018 17h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 21/01/2020 17h10

Membre
Réputation :   48  

Petite MAJ.

PEA

Comme prévu, en décembre 2019 j’ai vendu en MV les lignes DERICHEBOURG (-27%), MANITOU (+0.51%, j’ai profité de la remontée pour revenir à l’équilibre grâce à un renforcement) et TRIGANO (-9.50%).
(pensée émue pour ISILD wink).

J’ai également initié un retour sur EUTELSAT en décembre (PRU : 14,66€)

En cours : un ordre d’achat sur ORANGE à 12,80€ (dans un creux ça peut passer, mais la bougresse est assez stable sur 13€ et a du mal à passer en-dessous). Pourquoi 12,80€ me demanderont les curieux ? Parce qu’avec les frais ça ferait un PRU à 12,90€, donc inférieur à 13€ et ça m’irait très bien pour du LT (optique : encaisser les dividendes en LT).

Au 31/12/2019, le PEA a terminé à +11% (performance 2019 : +7,2%)

CTO

Le 3 décembre 2019, j’ai ajouté une nouvelle ligne : SES (PRU : 11,90€)

J’ai donc un peu de satellites dans le PEA et dans le CTO (puisque SES n’est pas éligible au PEA).

Au 31/12/2019, le CTO a terminé à environ +5%.

Les liquidités restent très élevées sur le PEA : 80% !

Dernière modification par philippe77 (21/01/2020 17h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 09/03/2020 21h46

Membre
Réputation :   48  

Hic… oups pardon, je repose ma bouteille de pinard… ah non pardon, c’est pas du gros rouge qui tâche, c’est mon PF que je vois tout rouge.

Pis alors, du rouge de chez rouge, hein, m’en vais pas faire semblant, moi…

Bon bref, la couleur de mon PF est à l’image de la majorité d’entre nous, sans doute.

Résultat pour le moment, retour en territoire négatif : 9000€ investis en avril 2016 (EDIT : avril 2015, me suis trompé d’année), valeur du jour 8600€… Ouééééé, youpiiii…

Mais je ne vais pas trop me plaindre, avec toutes les ventes que j’ai faites avant le grand chaos pétrolo-covidien, les dégâts sont limités. Je n’ai pas calculé mais si j’avais gardé mon PEA tel quel depuis l’été dernier, il serait probablement 20 ou 30% plus bas.

Donc nous y voilà, les soldes ont commencé, mais pas partout. Je regardais les cours de 2009, à peu près le plus bas de la dégringolade de l’époque. Total était dans les 32€ (elle vient de passer sous les 31), alors que dans le même temps le CAC 40 était dans les 2500 points en 2009, et sous les 2900 en 2009 (alors qu’il est encore à 4700)…

Mais un coup d’oeil sur VINCI : au pire de la crise de 2009, elle était descendue à 25€, et dans les 29€ en 2009, alors que malgré sa baisse actuelle, elle cote encore 80€… C’est dire qu’on en est encore très loin, des soldes pour elle.

Plein de valeurs affichent des cours que je n’aurais jamais imaginé, même dans le meilleur du pire de mes rêves cauchemardesques… HeIn ? Comment ça "c’est pas clair, faut arrêter la picole"…

Il y a ceux qui n’ont pas un radis en liquidité et qui doivent se mordre les doigts, et il y a ceux comme moi qui ont plein de liquidités… et qui se retrouvent devant un choix tellement vaste que l’on ne sait où picorer.

Pour une optique à 10 ans, certains cours sont tentants, mais je fais gaffe, réfléchir encore, chercher encore quelle société a les reins solides et un potentiel de hausse après la fin de tout ce foutoir arabo-chinois.
Et quelles sociétés pourront maintenir leurs dividendes…

TOTAL peu en faire partie, mais déjà renforcé 1 fois. Attendre encore un peu, peut-être. Sous les 30 ? Faut voir… Allez,encore un petit roro de baisse et je relâcherais peut-être un petit billet supplémentaire dessus.

Mais besoin de diversifier, donc pas que du pétrole.

Du côté des immobilières, ce sera clair : pas d’achat à un niveau supérieur aux cours de 2009 ou 2011. Sur de la SIIC en temps de crise, je veux du rendement potentiel à 15 ou 20% (ouais, rien que ça !).

Bon pour le moment, autant essayer de couper un arbre avec une tranche de flan !

Désolé, rien de passionnant dans ce post, c’était l’histoire de causer en ces temps troublés, vu que je ne sais pas lire l’avenir.

Dernière modification par philippe77 (14/03/2020 21h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #11 10/03/2020 20h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

Pour Vinci, voici la répartition de ses activités :



Vinci Autoroutes, c’est seulement 13.2% du CA en 2019. Donc je ne vois pas en quoi ça serait un risque démesuré.

C’est principalement Vinci Energies qui tire la croissance du groupe et qui est prometteur (selon le PDG de Vinci dans son interview que j’ai écouté à la radio).

Vinci est un grand groupe diversifié, qui investit intelligemment depuis plus de 30 ans. Je ne vois pas pourquoi cela changerait demain à cause du Coronavirus.

remarquez, TOTAL elle, est au niveau de son cours de 2009, si je ne dis pas de bêtises

C’est un peu différent pour Total qui est très cyclique et liée au cours du pétrole. Les bénéfices tout comme le dividende ont peu évolué depuis 2008, ce n’est donc pas très étonnant que le cours de bourse fasse de même. A long terme la corrélation prix et bénéfices est plutôt bonne.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (10/03/2020 20h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 10/03/2020 21h38

Membre
Réputation :   18  

Le pôle concessions Autoroute et Aéroport représentent un peu moins de 20% du chiffre d’affaire mais presque 70% des profits (2Mds sur 3Mds en 2018) cf liens ci dessous. C’est hyper rentable et très peu risqué, ce qui effectivement permet de développer les autres pôles d’activités pour prendre le relai plus tard. Un peu comme Total avec les renouvelables et le pétrole.

https://www.vinci.com/commun/presentati … esults.pdf (page 55)

https://www.vinci.com/publi/vinci/vinci … e_2018.pdf (page 9).

Le pôle Contracting est beaucoup moins rentable malgré de nombreux PPP bien couteux pour le contribuable.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 10/03/2020 21h59

Membre
Réputation :   77  

Bonjour,

Comme vous parlez de Vinci sur cette file, je vous partage une compilation des résultats que j’ai faite pour voir leur évolution chaque année depuis la récession de 2008-2009.



On peut voir que les résultats de 2009 ont assez bien résisté à la récession économique mondiale.

Notes :
* La forte hausse du résultat net en 2014 est liée à une plus value sur cession (hors éléments courants la hausse est de 0,4%), par conséquent le résultat net en 2015 baisse par rapport à 2014 mais est en réalité en hausse par rapport à 2014 sur une base des éléments non courants.
A structure comparable (donc hors baisse de CA liée à la cession), le CA de 2014 baisse de 2%.

* En 2016 la hausse du résultat net par rapport à 2015 hors variation non courante est de +16,2%

EDIT :

Comme dit Bubulle, les prochaines concessions ne seront peut-être pas aussi lucratives, par contre Vinci possède un avantage compétitif important pour l’acquisition de nouvelles concessions :

Xavier Huillard, PDG de Vinci a écrit :

La dégradation de l’environnement économique mondial peut-elle remettre en cause certaines opérations de croissance externe ?

Faire de la croissance externe est l’une des caractéristiques de Vinci. Même dans un contexte macro-économique moins favorable, nous nous devons de pouvoir continuer à croître. L’autre caractéristique du groupe est que nous sommes des gens de temps long. Nous ne raisonnons pas à trois ou six mois. Le modèle de concession et de partenariat public-privé (PPP) gagne du terrain au niveau mondial. Certes à des rythmes différents selon les zones géographiques, mais il gagne du terrain. Par conséquent, sur le temps long, nous aurons tout un tas d’opportunités tant dans le domaine autoroutier qu’aéroportuaire. Nous ne sommes pas inquiets, en particulier pour notre activité aéroportuaire. Le fait d’être des gens de temps long nous donne un avantage compétitif dans les appels d’offres car cela rassure les pouvoirs publics.

Quand nous gérons une concession aéroportuaire par exemple, nous nous plaçons dans la durée, la plupart du temps plusieurs dizaines d’années. Nous l’optimisons mais nous ne revendons pas, contrairement à des fonds d’investissement qui restent présents au capital pour des périodes beaucoup plus courtes, 7, 8, 10 ans parfois. En général, tous les fonds sont amenés à vendre leur participation avant la fin de la concession. D’ailleurs, à côté de la mise en concession par les pouvoirs publics, le désengagement des fonds d’investissement constitue par conséquent un deuxième levier de développement de notre activité aéroportuaire, parce que nous sommes présents quand ils sont amenés à vendre. C’est en rachetant à un fonds que nous avons pris le contrôle de l’aéroport londonien de Gatwick en mai dernier.

Source

Dernière modification par Pancake (10/03/2020 23h32)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 14/03/2020 21h48

Membre
Réputation :   48  

B’soir m’sieu-dames

Le PF est toujours rouge vif, mais je m’étonne chaque jour de mon détachement et de mon calme. Pas le moindre stress en vue, au contraire, je fais mes emplettes chaque semaine.

Ca fait pô plaisir de voir le PEA dans le négatif, mais bon.

Je rappelle les chiffres :
Ouverture PEA : 9000€
valeur PEA au plus haut : 10400€ (en 2019)
valeur PEA actuelle : 8000€

De +1000€ juste avant la crise, je suis passé à -1000€ !

Normalement, je devrais être en PLS sur le sol du salon, et bah même pas !

Question d’état d’esprit : de mon point de vue, tout ceci n’est que passager, d’ici quelques mois tout devrait revenir vaguement à la normale, à part quelques dégâts comme le prix du pétrole mais bon.

J’anticipe donc un rebond des cours de bourse, reste à faire les bons choix.

Achats de la semaine :

- AXA : 25 à 15,62€ (frais inclus)
- NEXITY : 13 à 31,73€ (frais inclus)

Le PF est donc passé de 5 à 10 lignes depuis le début de la débandade. Il reste encore de quoi faire 7 achats (EDIT : heu en fait ce serait plutôt 9 smile ). Mais j’ai des liquidités sur livret A et sur assurances-vie que je peux tranférer si j’estime que ça vaut le coup (de toute façon, je viens de recevoir les papiers de mon AV Generali, fonds en euros ; rendement net 2019 : 1,20% (brut de prélèvements sociaux, en plus !)

Mouais, pas jojo les AV en ce moment, quelques placements par exemple sur des SIIC affichant des rendements actuels supérieurs à 10% serait plus judicieux (et ne venez pas me dire que les gros dividendes c’est parce que le marché anticipe ceci, anticipe cela… Les rendements actuels ne sont que le reflet de la panique générale, comme en 2009. Même si des revenus peuvent baisser, vu les cours de certaines foncières, il y a de la marge. J’ai raté les cours de 2009, je ne raterais pas ceux de 2020.

Et puis je pense aussi que l’année prochaine, la base de comparaison des résultats sera avec 2019, donc qu’ils devraient augmenter, donc que les cours aussi. C’est en tout cas ma vision et mon espoir. Amen.

Ah oui, au fait, ne faites pas comme moi, hein. Le matin je laisse un ordre d’achat sur Nexity à 30,50€, mais vu que le cours était plus haut et que je me disais que je n’allais pas en avoir, j’avais décidé le midi d’annuler mon ordre et de le repasser à 31,50€… Vous avez deviné la suite ? Le cours s’est à nouveau écroulé nettement sous les 30€ l’après-midi.

Toujours rester sur sa première idée, c’est pas la première fois que je fais cette bêtise.

Sinon pour la semaine qui vient, en prévision :

- un ordre d’achat sur ALTAREA à 149€ pour 3 actions (pour le CTO évidemment) (EDIT : je sais qu’ALTAREA est loin de son cours de 2009 dans les 100€, mais je doute qu’elle y retourne, sinon ce sera pour un renforcement, et tant pis si le rendement n’est pas aussi élevé que voulu (un petit 8,72% au cours actuel)

- un autre possible sur TOTAL pour un dernier renforcement, si le cours touche les 24,50€ (je vais sûrement laisser traîner un ordre toute la semaine au cas où)

- j’hésite à un petit achat spéculatif sur GL EVENTS suite au papier de LCM (objectif passant de 28 à 26€ tout en restant positif)

- CATERING (CTRG) : bien envie de revenir dessus, je me tâte

- RSDA / RDSB : je ne sais pas trop, envie de baisser mon PRU sur RDSA, envie d’acheter du RDSB pas cher, mais PEA déjà pas mal sur le pétrole, donc j’sais pô.

Je surveille VINCI et EIFFAGE, encore un peu de baisse et je me laisserais peut-être tenté. Et puis pas tout en même temps, je lisse un peu.

Enfin, à ceux qui ricanent avec leurs histoires de couteaux qui tombent, si, si, ne vous cachez pas, je vous vois derrière les grilles de ma cage à me lancer des cacahuètes même pas fraîches, je leur dirais qu’à l’inverse, quand on lance un couteau en l’air, il va finir par retomber, et que certains couteaux sont mal foutus, on les jette en l’air, et ils retombent tout de suite…

Mince, c’te pavé que j’ai pondu, personne ne va lire un gros machin comme ça.

Dernière modification par philippe77 (14/03/2020 22h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 16/03/2020 21h48

Membre
Réputation :   48  

De toute façon, je n’ai rien acheté aujourd’hui. J’ai bien fait, mes cours d’achat visés ont été enfoncés largement (surtout Altarea). Je vais laisser passer 2 ou 3 semaines, probablement.

Par ailleurs, me voilà victime collatérale du coronavirus : j’étais en période d’essai de CDI, mon employeur à mis fin aujourd’hui à la période d’essai, tout comme de nombreux collègues, suite à la perspective du confinement et l’arrêt de l’activité…

Ca devrait être provisoire mais bon, rien de sûr.

Saleté de virus, celle-là je ne m’y attendais pas !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 19/03/2020 09h41

Membre
Réputation :   48  

Et boum, encore un -50%… Il a perdu 50% de sa valeur en même pas 30 mn.

Tous les jours, c’est -50%. Je vais encore être obligé de moyenner à la baisse, ça va finir par me ruiner à cette vitesse-là !

Hein ? Quelle action ?

Ah non c’est pas une action, c’est le paquet de gâteaux que j’engloutis devant mon PC en regardant les cours de bourse.

smile

Heu, bon, j’ai quand même craqué ce matin sur Altarea : 4 modestes actions à 107,60€ (PRU 108,41€)

Plus haut j’avais dit en vouloir à 149€, donc à ce prix je suis très content. Pour la peine, le paquet de gâteaux risque d’arriver à -75% ! wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 26/03/2020 12h05

Membre
Réputation :   48  

Aujourd’hui, 10e jour sans sortir de chez moi. Mais ça va pas tarder, le frigo est quasiment vide.

Reste bien encore un peu de bouffe dans les placards, mais a pu de gâteaux à grignoter. J’ai bien un stock de sachets pour faire des crêpes, sauf que j’avais oublié de prendre quelque chose pour mettre dessus…

Tout ça c’est secondaire, mais c’est pour le moral. Et pis j’ai le droit, j’ai une énorme souche à enlever sur mon terrain, de quoi faire de gros efforts physiques, donc il faut des calories à brûler. Et hop, la pov’ excuse pour s’empiffrer de cochonneries est prête, y a pu qu’à smile

Bon et mon PF, z’allez me dire ? Ben il est tout rouge, mais rien d’étonnant. Oh il y avait bien 2 lignes dans le vert : AXA et CIS, mais j’ai décidé de les vendre ce matin, avec une petite PV au passage (42 balles, mais c’est toujours ça de pris). AXA vendue à 16,15€, et CIS vendu à 7,18€ (au moment où j’écris, les 2 valeurs ont baissé depuis ce matin, donc j’ai peut-être bien fait d’encaisser mes modestes PV, si c’était un bon timing tant mieux, ça me changera un peu).

Je trouvais mon PRU sur AXA trop élevé, j’en reprendrais si elle s’écroule à nouveau (ce qui est bien possible, la crise est loin d’être finie).

CIS : je ferais d’autres A/R si c’est possible.

J’ai décidé de commencer à faire des A/R depuis que j’ai vu celui que j’aurais pu et du faire ces derniers jours sur RUBIS (j’avais hésité).

Je pense qu’il ne faut pas se contenter d’achats LT en ce moment, mais aussi encaisser des PV quand c’est possible. D’autant qu’il faut s’attendre à de nombreuses coupes ou annulations de dividendes cette année.

Mon gros regret : ne pas avoir osé renforcer CNP quand j’hésitais. Je serais revenu à l’équilibre sur la ligne, au lieu d’une MV latente de 280€. Ce n’est que partie remise, j’espère. Il faut dire que le rebond a été assez impressionnant en très peu de temps.

Pour ma watchlist, j’ai ajouté SCOR (je voudrais un PRU inférieur à 20€), DELTAPLUS GROUP (33 ou 34€ max) et VICAT (24€ max).

Dernière modification par philippe77 (26/03/2020 12h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 26/03/2020 12h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

MrDividende a écrit :

Il ne faut pas croire que l’opportunité sur Rubis (juste à titre d’exemple) se reproduira exactement de la même manière.

Exact, ce genre d’"opportunité" est beaucoup plus facile à voir après coup lol

Au passage, le fait de se dire "j’ai hésité" est un piège psychologique.
Je tombe dedans tous les jours (ainsi j’ai "hésité" à renforcer InterPipeline au plus bas, qui a repris près de 80% depuis, et j’en passe…)

C’est comme quand au supermarché vous avez l’impression d’être toujours dans la queue qui n’avance pas. En réalité, vous y êtes sans doute 1 fois sur 2, mais quand vous êtes dans celle qui avance, vous ne vous dites jamais "hey, je suis dans la queue qui avance !"

De même, en bourse vous ne voyez que les opérations que vous eu envie de réaliser et qui se seraient révélées gagnantes. Or, vous avez certainement aussi eu envie d’en réaliser d’autres qui se seraient révélées perdantes, mais celles-là vous n’y pensez plus, comme si elles n’avaient jamais existé.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur