Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+3]    #351 29/01/2021 09h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Véhicules autonomes : ETF


Suite à mon étude du secteur des véhicules autonomes (VA) #331, j’ai donc constitué un petit portefeuille thématique et j’ai cherché un benchmark pour en comparer la performance et valider ou pas son intérêt.
J’ai trouvé 5 ETF à réplication physique sur le sujet :

* Global X Autonomous & Electric Vehicles ETF (DRIV) qui suit l’indice : Solactive Autonomous & Electric Vehicles Index.
* KraneShares Electric Vehicles and Future Mobility ETF (KARS), même indice.
* Capital Link NextGen Vehicle and Technology ETF (EKAR), anciennement Ideanomics, indice maison.
* Lyxor MSCI Future Mobility ESG Filtered (DR) UCITS ETF – Acc (ELCR) qui suit l’indice MSCI ACWI IMI Future Mobility ESG Filtered Net Total Return Index
* ARK Autonomous Technology & Robotics ETF (ARKQ), indice maison.




La sur-performance d’ARKQ tient comme d’habitude à sa gestion agressive, et aussi au fait qu’il n’est pas seulement consacré aux véhicules autonomes.



Les 10 premières positions des 5 ETF sont du même style. Seul ELCR se distingue un peu.



La raison en est qu’il est basé sur le MSCI ACWI IMI Future Mobility ESG Filtered Net Total Return Index et non sur le MSCI ACWI IMI Future Mobility Index. Le filtre ESG de MSCI conduit à éliminer nombre de sociétés (dont TESLA).



Cela conduit à une performance moindre, si tant est que les performances données par MSCI soient comparables, compte tenu de ce que l’on trouve sur les plaquettes relativement à l’indice parent MSCI ACWI IMI (Net dans l’une Gross dans l’autre)



J’ai donc décidé de prendre 2 benchmarks :
ARKQ pour la performance asymptotique.
ELCR qui pourrait mieux correspondre à mon portefeuille (sans Tesla…)

Dernière modification par CroissanceVerte (29/01/2021 10h00)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#352 29/01/2021 10h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   686  

Un avis sur HRS, spécialiste des stations à hydrogène, qui lance son introduction en Bourse ?
HRS


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #353 29/01/2021 12h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bonjour @ArnvaldIngofson

Mon opinion sur le secteur est bien connue. Pour moi, il y a une telle demande, avec des perspectives de multiplication par 100 du nombre de stations hydrogènes sur deux décennies, que tous les acteurs sont courtisés, quels qu’ils soient.
Je lis donc dans ma boule de cristal que l’introduction d’HRS sera sur-souscrite (donc pas entièrement servie) et verra son cours monter à court terme.
Voir le démarrage très brouillon et volatile d’Hopium (MLHPI), dans les véhicules de prestige à hydrogène cette fois et seulement à l’état de projet.

A moyen terme il faut regarder la société.
Qualitativement elle a déjà une bonne expérience, un parc installé (respectivement 22,5% du parc français et 26% du parc allemand) et des contrats (dans l’hydrogène vert : ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes et HyGo dans le Morbihan) plus un accord avec Engie.
Dix ans de partenariat avec l’expérimentée AirLiquide suivie du débauchage de son DG et de son Directeur des Energies Nouvelles.

Quantitativement, le bilan n’est pas très significatif (CA a été divisé par 2 en 2020) eu égard à la jeunesse de l’activité (2019), et un produit aux ventes très ponctuelles. Il y a un clair et urgent besoin de trésorerie, mais vue l’activité, c’est assez normal. Le PDG est pour l’instant seul propriétaire de la société, ce qui laisse un peu d’obscurité sur les intéressements et il restera très largement majoritaire.

Pas mal de fonds ont souscrits pour un total de 58,5 M€, soit plus ou moins les 2/3 des actions proposées.

J’ai une opinion statistiquement défavorable sur les IPOs mais sur ce créneau, et malgré le contexte actuel, je pense tenter le coup dans le cadre de mon portefeuille G100 (divulgachage).
Ce n’est que mon avis, n’engage que moi et mon seul conseil est de se faire sa propre opinion.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #354 30/01/2021 05h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

              MOUVEMENTS de janvier : RECAPITULATIF et evaluations               


1) Essorage du Portefeuille Spéculatif : #315


Vente au tournant de l’année des SPAC achetées en décembre pour dégager du cash : CIIC (MV -2%), QELL (PV 2%), PSTH (PV +8%), BFT (PV +10%), TPGY (PV +17%). Si je les avais gardées, elles auraient fait +7 % en moyenne sur le mois mais pas de regret. Ça c’était avant la bouffée spéculative de ces derniers jours qui leur a été défavorable. Maintenant encore moins de regrets.

Je n’ai finalement gardé que Silver Spike (SSPK) par conviction et parce que j’aime l’idée d’une petite exposition cannabis indirecte. Les actionnaires ont voté une prolongation du mandat de la SPAC qui devait clore la fusion avant février, repoussant la limite à cet été. Je ne sais pas si c’est un bon signe mais le marché a apprécié (avant la baisse de ces derniers jours).

Vente également des lignes spéculatives rattrapages Bloom (PV +45%), Envea (MV -3%), Mediantech (MV -1%), STMicro (MV -1%) et Solution30 (PV+31 %, à temps…).

Ne restent donc en portefeuille spéculatif, outre la petite ligne SSPK, que la martingale ReneSola (je vais y revenir) et surtout les deux grosses lignes de trame :

* Evergreen dans le PEA : PV +85 % toujours sans volume ! Il y a quelques petits porteurs qui s’énervent…

* SunPower dans le CTO, PV +503%, qui a bénéficié en plus de wallstreetbets.

Tout le reste du cash, dont le produit des ventes, est parti dans la création des deux nouveaux portefeuilles :

2) Création du Portefeuille VRAC (Value / Rattrapage / Asie / Cycliques) : #315


Au tournant de l’année, 30 lignes :



La « rotation » n’aura pas débuté ce mois ci ! Bilan juste à l’équilibre 0% (handicapé par une fin de semaine chahutée), mais tout de même des gagnants pour ce premier mois (la première place de la Chine était attendu, le portefeuille étant un peu construit comme ça) :

* Les REITS ont beaucoup repris ces derniers jours, mais on a du mal à savoir si ce n’est pas seulement un effet artificiel de la bataille du short squeeze de la semaine… En fait, c’est certainement le cas de Klépierre (LI), mais Simon et la daubasse chinoise avaient déjà progressé avant.



* L’automobile : emmenée par Général Motors et sa succession de bonnes nouvelles : Lancement d’une nouvelle filiale BrightDrop d’utilitaires électriques et investissement de Microsoft dans Cruise, sa filiale VA. Pour finir en beauté, ils viennent d’annoncer qu’en 2035 tous leurs véhicules seraient électriques.
BYD profite de sa performance 2020 pour faire une augmentation de capital record de 3,9 milliards de $ et s’apprête à lancer une nouvelle marque. Ils ont ouvert le champagne avec Buffett dont l’investissement de 2008 dans BYD a fait +3 000 % !
Par contre Renault reste à la traine malgré les annonces de co-entreprise avec PlugPower pour des utilitaires légers à hydrogène en Europe, et les projets de rachats de startups.

* La communication chinoise : Baidu+15 % (c’est un peu triché, c’est de la techno de croissance, mais en rattrapage tout de même) et China Mobile +6% (plus méritoire, avec le retrait de cote  américain en perspective en plus, toujours -40 % de ∆krach).

Le perdant : Melco Resort & Entertainment, casinos et parcs d’attraction de Macao. Sa filiale cotée Studio City s’est refinancée le 20 et son cours a gagné 10 %, mais pas Melco qui est le garant … Là je suis vraiment allé loin de ma zone de confort ! Plus généralement, avec la troisième vague, il était un peu tôt pour miser sur les voyages : Amadeus et Carnival ne vont pas mieux…

3) Création du portefeuille opportuniste VA (Véhicules Autonomes) #333


Le 19 janvier, 14 lignes. Sur 10 jours, le bilan est négatif (-4%) à cause du gros retracement de Navya (-20%) et Gaussin (-10%), Ambarella, Aeva et On. Dommage pour les belles progressions de Himax (+15%) et Veoneer (+14%). Le timing n’était pas bon mais il est beaucoup trop tôt pour juger. D’ailleurs les ETF ne sont pas fiers non plus.



4) Martingale Renesola. #326


Ma martingale sur le développeur de fermes solaires Renesola (SOL) a bien fonctionné en janvier : actions achetées à la fin d’un jour de baisse et vendues à la fin d’un jour de hausse, +70% de PV en 5 aller-retour pour l’instant, en 3 semaines, alors que le titre n’a au final progressé que de 3 % (après être monté à +75%). Le dernier mouvement est encore en cours, surpris par la volte-face de vendredi j’ai laissé courir pour lundi en maintenant le stoploss.



Mais comme toute martingale, je sais bien qu’elle n’aura qu’un temps. Cela m’a conduit à regarder la société de plus près…

Il y a peut-être des shorteurs (leur nombre a até multiplié par 4 en décembre) qui ont du se racheter en janvier (mais pas de R/Wallstreetbets a priori). Cependant, il me semble que l’explication principale de l’incroyable volatilité de ce titre doit être la voracité opportuniste des dirigeants qui profitent de chaque hausse pour faire des augmentations de capital à bon compte : 20M$ le 23/12, 40M$ le 7/1, 250M$ le 25/1.

Si l’on ajoute à ça des ventes de fermes solaires : Pologne le 7/12, Roumanie le 23/12, Hongrie le 8/1, on comprend que la société est assise sur une montagne de cash. Cerise sur la montagne, ils ont signé une joint venture le 5/1 avec le français Eiffel Investment Group (actionnaire de référence  Impala : je crois que Neoen sera bien servi en fermes solaires !) qui va leur apporter encore du financement.

Pour confirmer leur opportunisme (agilité on dit maintenant) : ils ont su transformer leur activité de fabricant de panneaux en celle plus rentable de développeur de projets en 2017. Je les crois capables de faire bon usage de leur cash dans le contexte pro-solaire de Biden et des plans européens.

La valorisation pourrait se trouver justifiée… Surtout s’ils font complètement oublier leurs origines chinoises (maintenant siège aux US et pipeline 2/3 Europe, 1/3 USA) et son bilan Q3 2020 peu réjouissant (CA-80 %, EBITDA-14%) !

Le Q4 devrait être mieux. Ce sera alors tentant d’en faire un locataire de longue durée du portefeuille spéculatif à l’instar de SunPower… quand il aura fini de gigoter comme ça, et de diluer tous les 15 jours !

5) Portefeuille G100 :


*Un seul mouvement, le 21 janvier… Bionano Genomics (BNGO).
Fin décembre lorsque j’ai acheté Pacific Bioscience of California (PACB), je l’avais repéré comme un concurrent intéressant, mais je n’ai pas su voir qu’elle avait plus de potentiel immédiat. Ses deux augmentations de capital (100M$ le 12/1 et 200M$ le 20/1) ont boosté le cours en les mettant en situation de se développer à grande vitesse. J’ai donc raté une bonne partie de la hausse du mois.

Par contre, pour l’acheter, je n’ai pas voulu sacrifier PACB qui n’avait pas démérité et dont j’aime bien la technique et j’ai opté pour la vente d’un ancien du portefeuille et des prothèses auditives : Demant Group (DEMANT) pour lequel j’ai du mal à voire un catalyseur.

*Pour ce qui est des échanges réalisés pendant les fêtes entre le portefeuille G100 et son jumeau virtuel J100 #318

Le résultat est globalement favorable (+58% de moyenne pour les entrants depuis l’échange contre +31% pour les sortants) mais très hétérogène :

2 hyper performances mensuelles :

Entrant : IZEA Worldwide (IZEA) +163%, l’entreprise renforce sa domination sur le secteur des influenceurs. Le 25 janvier a vu une augmentation de capital opportuniste qui a un peu cassé le rythme, mais on ne va pas se plaindre d’un presque triplement en un mois !

Sortant : AlphaMOS (ALM) +147 %, imprévisible, raison toujours inconnue !

Hors ces deux performances hors normes, l’écart est très favorable aux entrants (+9%) contre les sortants (+1%).



The Block Chain a été acheté trop tard après une belle hausse (le risque du momentum). Cependant il vient d’annoncer 2 acquisitions : après l’ESN Iorga-Group et la société américaine BountySource, c’est au tour du Groupe Trimane, expert de la Data Intelligence et de S2M agence mondiale de marketing dans les deep tech.

Inversement, je n’ai pas assez patienté pour Vogo, les tests salivaire vont peut-être se multiplier finalement ?

Le mois valide également mon choix des entreprises jumelles a acheter : celles du Top20 de décembre que je n’ai pas sélectionné ont eu une performance moyenne négative en janvier.

Dernière modification par CroissanceVerte (30/01/2021 05h27)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #355 30/01/2021 13h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

         BILAN janvier du PORTEFEUILLE GLOBAL           


1) Performances :


Troisième mois consécutif de forte hausse (+13,4%), malgré cette dernière semaine toute de bruit et de volatilité.



Le portefeuille global est composé du portefeuille Croissance Verte CV100 (27%), du portefeuille Généraliste G100 (65%) et des portefeuilles mineurs Spéculatif, VRAC et AV (8%).

Les deux portefeuilles CV100 (+11% mensuel) et G100 (+12.2%) donnent la ligne de base du portefeuille global. Mais c’est le Spéculatif (4 % du global après déshabillage pour VRAC et VA, mais +85 % de performance mensuelle) qui lui donne la dernière impulsion… Survolant les CW8 (+0,6%), S&P500 (-1,1%), NASDAQ100 (+0,3%) et autres CAC40 (-2,6%)…

Les PEA (qui abritent 28% du capital) ont une performance mensuelle de +4%, contre +18% pour le CTO.
La proportion de valorisation des valeurs vertes (les deux portefeuilles confondus) progresse à 58%.
En valeur absolu, le million est bien reperdu avec une perte de 4 % sur les plus hauts de la semaine dernière…

2) Divergence CTO / PEA :


Depuis octobre je constate une divergence croissante entre CTO et PEA (en défaveur du second bien entendu) qui va au delà de l’habituel écart USA/France.



Pour ce mois-ci, les responsables sont clairement les valeurs Divers du PEA, qui sont les seules à décrocher. On peut le relativiser en pensant que ce décrochage aurait été très limité si je n’avais pas vendu Alpha MOS au début du mois, manquant ainsi ses +147 %. Mais c’était imprévisible (et ce n’est toujours pas explicable !).

En réalité, depuis 4 mois la faiblesse du PEA semble plutôt provenir des Verts du portefeuille généraliste, rejoints depuis deux mois par ceux du CV100. Pour ces derniers, je ne peux rien, puisque je m’interdis d’intervenir sur le portefeuille. Par contre je vais devoir re-examiner les Verts en PEA du G100.

Pour relativiser cela, on pourrait parler plutôt de sur-performance des verts américains qui pourraient corriger le mois prochain, d’autant qu’un certain nombre ont été plus ou moins entrainés par la vague spéculative Wallstreetbets cette semaine (mais cela ne concerne que la dernière semaine).


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #356 30/01/2021 14h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  




En cette fin de mois particulière ayant vu les valeurs les plus shortées monter artificiellement suite à l’action de Wallstreetbets et ses imitateurs, mes commentaires sur les premières marches des podiums risqueraient d’être répétitifs. Cela peut concerner directement ou indirectement : SunPower, PlugPower, FuelCell Energy, Nikola et Beyond Meat pour les plus fortes progressions, mais aussi Varta et les autres valeurs hydrogènes, solaires et VE en général.



ENERGIES RENOUVELABLES :

Seulement 7 % des lignes n’ont pas encore retrouvé leurs cours d’avant-krach.



En forme :
SunPower : Augmente se couverture des USA.
PlugPower : Augmentation de capital 1,7 milliards de $. Le coréen SK Group prend 10% dans Plug Power pour 1,5 milliard de dollars. Joint-venture avec Renault pour des utilitaires européens.
FuelCell Energy Q4 CA+54 %
Pour les trois, peut-être aussi l’influence du retour des USA dans l’accord de Paris…

En baisse :
AFC Energy, malgré des partenariats avec ABB pour les chargeurs et Ricardo pour les transports à hydrogène.
Enertime en pause dans l’attente de la réponse à ses projets déposés à l’ADEME.
Beam Global malgré des ventes record au Q4.



GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :

50 % des lignes n’ont pas toujours pas retrouvé leurs cours d’avant-krach.



En forme :
Fermentalg : CA 2020+16 % (Omega-3s), accords stratégiques pour accélérer l’industrialisation et la commercialisation de colorants alimentaires naturels (DDW) et de solutions environnementales (Suez), Hausse de 3,8 M€ de la trésorerie brute, à 11,8 M€, et renforcement des perspectives financières.
Sharps Compliance  Rebondit enfin ! Fin des travaux d’extension de ses capacités de traitement des déchets médicaux : triplement d’autoclaves, Infrastructure de gestion par courrier de services aux pharmacies de détail, augmentation de  sa marge de crédit. Trimestrielles CA+17 %.

En baisse :
Mes pépites australiennes à la peine :
Scidev baisse, malgré des résultats en progression, en particulier grâce à sa percée auprès des entreprises pétrolières américaines pour ses solutions de recyclage de l’eau et séparation des déchets. Il y a de plus un projet avancé de rachat de la minière Tartana Resources (dont Scidev possède quelques 20%) par R3D Global (R3D), ce qui ferait rentrer pas mal de cash…
Envirosuite, résultats pauvres.



CONSOMMATION :

25 % des lignes n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant krach.



En forme :
Beyond Meat : co-entreprise avec Pepsi.
Hoffman Green : la construction de la deuxième usine a démarré.
Nikola, la spéculation, tout ça…

En baisse :
Zoono n’aura pas réussi à se placer sur le covid.
Avantium n’arrive pas à boucler le financement de son projet d’usine et le repousse.
Verallia : La grève de l’usine de Cognac dure depuis 2 mois.

PERFORMANCES BRUTES

(par rapport aux pru)

La plus value potentielle du portefeuille Croissance Verte passe à +156% (+259% pour l’Energie Renouvelable, +66% pour le Gestion de l’Environnement, +138% pour la Consommation)
Le bouquet de baggers monte à 44 (+10). Le podium est occupé par : Plug Power (+1356%), Tesla (+1250%), FuelCell Energy (+987%).
22 lignes en plus value de 50 % à 99 %
6 lignes en moins value : Zoono (-23%), Saxlund (-4%), Waste Management (-4%), American States Water (-11%), Ecoslops (-4%) et Kingspan (-4%)..

BENCHMARKS

Les benchmarks externes sont largement battus sur le mois de janvier: CW8 (+0,6%), NASDAQ100 (+0,3%), y compris l’ETF ICLN (+5%).



En ce qui concerne les benchmarks internes, je commence un suivi comparatif du portefeuille Croissance Verte avec des portefeuilles plus réduits afin de visualiser ce qu’aurait pu être la performance si je m’en était contenté :

CV40 (+11,05%) est l’extrait de CV100 contenant seulement les 40 valeurs acquises en août 2019.
Si je ne l’avais pas enrichi au printemps 2020 de 60 nouvelles lignes, la performance du mois aurait été… la même !

ENER (+14%) regroupe les 40 valeurs d’Energie Renouvelable (ENER1+ENER2) de CV100.
Un investissement exclusivement en Energies aurait donné une performance… supérieure de 3%.

TOP5 (+57,3%) regroupe les 5 valeurs d’Energie Renouvelable que j’ai sélectionné fin 2020 : Enphase, SunPower, Daqo New Energy, ITM Power et Plug Power.
Un portefeuille ainsi réduit aurait eu une performance mensuelle CINQ fois supérieure à CV100 !
Je m’attends à ce que la volatilité sur la durée le soit également, bien sur…

Pour ce qui est des forces relatives des poches :
* ENER1 remonte sur ENER2 sur le mois. Sur 10 mois, les +400 % seront difficiles à rattraper…
* ENVI2 rattrape ENVI1, mais restera probablement longtemps la poche des ratés de mon stock picking, (peut être dus à l’euphorie du krach ?).
* ENVI commence enfin à revenir sur ENER après avoir pris un retard considérable (surtout ENVI2). Signe du rattrapage des utilities ? Malheureusement non: ce n’est que le fait de quelques grosses performances…
* CONSO consolide…

FAILLITE :

Global Ecopower s’achemine vers la liquidation après fraudes. Il faut que je réfléchisse à cette situation dans la cadre du portefeuille CV100 fermé…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#357 01/02/2021 13h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  






20 % des lignes n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant la liquidation de mars… Mais 50% ont non seulement rejoint ce niveau, mais l’ont dépassé d’au moins 40%.

Thèmes FINANCE…
               …HOLDINGS :


Emmené par Evergreen (+85%) Sans nouvelle et sur de petits volumes… Petits porteurs impatients ou ramassage de traine avant annonce de fusion ?
Suivi de Prosus (+9%), boosté par Tencent.

                …FINTECHS:


Emmené par Hipay (+20%) : qui s’épanoui sur Euronext Growth.

Thèmes TECHNOLOGIE…
                …TECH-PUB :


Satellisé par Izea Worldwide (+163%) : Sa place de marché Shake et sa plateforme intelligente BrandGraph attirent de plus en plus d’entreprises et d’influenceurs. Son augmentation de capital a été bien accueillie.
La performance est d’autant plus spectaculaire que les autres sociétés du segment de portefeuille sont en baisse…

                 …TECH-ANALYSES :


Emmené par Brainchip (+23%) : Son accord avec Renesas Electronics, après celui de l’an dernier avec Valeo le place en bonne position pour équiper les Véhicules Autonomes.       

                 …TECH-SERVICES :


Emmené par personne…

Thèmes INDUSTRIE…
                  …ESPACE / RESEAUX:


Emmené par Virgin Galactic (+87%) qui a bénéficié successivement :
* De l’annonce du lancement du nouvel ETF ARKX consacré à l’espace.
* Du premier succès de lancement de fusée par Virgin Orbit, le spin off non coté.
* De la vague spéculative Wallstreetbets en tant que titre très shorté.

                  …SEMI-CONDUCTEURS :


Emmenés par Skyworks(+11%) : résultats dépassant les prévisions, grâce en particulier aux achats d’Apple.
Et Stmicroelectronics(+10%) : Q4 CA+17,5 %. Pour l’ensemble de l’exercice 2020, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires net de 10,22 milliards de dollars, une marge brute de 37,1 %, marge d’exploitation de 12,9 % et un résultat net de 1,11 milliard de dollars (+7,2%), et les commandes accélèrent.

Thèmes SANTE…
                   …INSTRUMENTATION :


Emmené par Inmode (+24%) : pré-résultats qui dépassent les attentes
Et Twist Bioscience (+16%) : 2 contrats pour la plateforme de synthèse d’ADN et poursuite de la collaboration avec le CDC pour le contrôle qualité des tests covid.

                   …TESTS :


Emmené par Fulgent(+112%) : Les tests de son concurent Curative sont retirés pour cause de faux négatifs. Los Angeles, entre autres, bascule sur Fulgent !
Et Pacific Bioscience (+25%), dans lequel Softbank vient d’investir

Thèmes CONSOMMATION…
                     …E-COMMERCE :


Emmené par TIE Kinetix (+20%) : partenariat avec To-Increase pour l’intégration avec Dynamics 365.
Et Alibaba (+9%) qui a retrouvé son Jack Ma.

                     …LUXE & COSMETIQUE :


Tout dégringole avec les nouveaux confinements ?

Thèmes MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS


Emmené par
Bilibili (+33 %) : Va s’introduire à HongKong en espérant en tirer plus de 2 milliards de $.
Tencent (+38%) : achat de la plateforme de livres audio Lazy Audio et de 10 % supplémentaire d’universal Music

Thèmes VERTS


Emmené par Fermentalg, SunPower et Plug Power, vus en CV100.
A noter le bon résultat du petit nouveau (hors CV100) Fastned (+36%) Q4 CA+19 %.

PERFORMANCES BRUTES

(par rapport aux pru) :

Sur les 100 valeurs du Portefeuille Généraliste :
47 baggers (+3) ( Podium :  Fulgent +1259 %, Tesla +1101% et AfterPay +1065%)
28 plus values entre +50 %  et +99%
3 moins value (PushPay, TheBlockchain Group et Ferrari) : mauvais timing d’achat récent.

BENCHMARKS :


Rappel sur janvier G100 : +12,2 %
Les benchmarks externes sont largement battus sur le mois de janvier: CW8 (+0,6%), NASDAQ100 (+0,3%).

Pour ce qui est des benchmarks internes :



CV100 est battu (+11%), contrairement au mois précédent, mais les valeurs vertes de G100 terminent le mois à +13,7 % malgré une forte chute sur la dernière semaine, heureusement compensée par la forte hausse des Divers (santé en particulier). La tendance Tech reste faible.



Le portefeuille jumeau J100 a une performance mensuelle 3 points en dessous de G100. Ce renversement de tendance est-il du à une fin de momentum précoce pour J100 ? Ou bien avais-je surestimé cet avantage momentum ?
Les échanges du mois dernier ont certes été profitables à G100, comme prévu (voir évaluation ici). Mais il ne sont que pour 2,5 points dans l’inversion de performance.

La domination du portefeuille réel est forte sur les deux premiers déciles, et en particulier sur le Top10 où il place 7 valeurs. Le top 10 est d’ailleurs particulièrement impressionant avec 5 baggers mensuels dont 4 réels (Izea, Fulgent, Fermentalg et SunPower) et 1 qui l’était encore le mois dernier (le mystère AlphaMOS).

L’inversion de performance est répartie sur la plupart des thèmes : Le Jumeau ne domine plus que sur :
*L’e-commerce : avec Jumia qui monte très fort (+35%).
* Les holdings : avec la performance (+97%) d’Ideanomics, que j’avais hésité à acheter pour sa volatilité spéculative… Trop de prudence ?
* Les réseaux : Avec Sierra Wireless (+34%), autour de laquelle je tourne depuis un an, et Nokia (+17%) réveillé par la spéculation Wallstreetbets.
* Les semi-conducteurs : avec Nano Dimension (+44%), autre valeur qui me plait depuis longtemps…
*Les tests médicaux où la bataille de titans Fulgent / AlphaMOS occulte les bonnes performances des petits nouveaux en portefeuille réel Pacific Bioscience et Bionano Genomics, ainsi que des virtuels à surveiller Quidel et Eurobio..

Outre les premiers déciles, le portefeuille réel est également dominant sur… les faibles performances, ce qui pourrait indiquer une fracture croissante entre deux catégories de lignes.
Incidemment parmi les lignes en sérieuse baisse (dernier décile) on trouve en particulier une moitié d’australiens : les Flops du podium vert : Envirosuite et Scidev, mais aussi Electro Optic Systems et Xero. Cette baisse aurait elle une origine de conjoncture régionale ? Pourtant le S&P/ASX200 est en hausse de 0,4 %, en ligne avec les autres indices…. A suivre.

Pour conclure, je n’ai pas ce mois ci de raison objective d’échanger des valeurs entre G100 et J100, mais voir la progression de certaines de mes convictions virtuelles me donne des démangeaisons…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#358 01/02/2021 19h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Mouvements en G100 (PEA Vert) :


Comme je le signalais dans le reporting global, les Verts du PEA sont en faiblesse par rapport aux autres tendances et au CTO depuis quelques mois.

J’ai commencé par remplacer Envea et Mint dont les cours sont bloqué depuis des mois par des OPA. Je les avait gardé en estimant que le prix offert était trop bas, mais c’était une erreur en terme de cout d’opportunité.

Pour Envea, des résultats semestriels faiblards risquent de ne pas l’inciter à remonter de sitôt. Pour Mint, le succès tout relatif de l’OPA a conduit Mercure Energie (qui a moins de 60 % du capital) à la relancer jusqu’au 12 février. Quoi qu’il en soit, tous deux ayant déjà une ligne dans le portefeuille CV100, celle de G100 peut être vendue sans regret.

Pour les remplacer j’ai fait un pari sur l’hydrogène en souscrivant à l’introduction de Hydrogen Refueling Solution (HRS), et j’ai opté pour l’allemand des bio-carburants Verbio (VBK).


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#359 01/02/2021 19h12

Membre
Réputation :   29  

Pour les remplacer j’ai fait un pari sur l’hydrogène en souscrivant à l’introduction de Hydrogen Refueling Solution (HRS), et j’ai opté pour l’allemand des bio-carburants Verbio (VBK).

Quelle stratégie allez vous adopter après l’IPO ? ( J’y participe également)

- Pensez vous vendre à court terme en espérant uns plus-value rapide ?
- Pensez vous garder à long terme ?

J’hésite personnellement entre les deux..

Bonne soirée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #360 01/02/2021 21h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Plafonnement de ligne :


Je m’étais posé la question en aout dernier à propos de Fulgent : Quelle limite de valorisation mettre à une ligne en forte appréciation avant de l’alléger pour qu’elle ne déséquilibre pas le portefeuille et le rende trop sensible à une correction ?

Fulgent représentait 4,5 % du portefeuille et avait baissé de 30 %.
A l’époque, je m’étais dit que la dilution était suffisante pour accepter ce risque (pour une valeur en laquelle je crois) et que je reconsidérerai le problème si une valeur devait approcher 20 %, par exemple.

Ce soir, après une hausse de +42% (et +19% vendredi) Fulgent en est arrivé à représenter 9,5 % du portefeuille G100 qui vaut lui même le double de l’été dernier.

Et je me suis senti de nouveau mal à l’aise… Les pourcentages, c’est bien beau, mais irréel. Par contre, en valeur absolue,  c’est le prix d’un appartement en une ligne ! Et en perdre 30 % comme cela arrive à Fulgent, ce serait perdre une pièce (A ce niveau là, j’ai besoin de la métaphore immobilière !).

La seconde ligne du portefeuille, Tesla, représente 5,1% du portefeuille G100 (plus 3,8 % du CV100, soit 4,5% du global) et je trouve déjà cela limite.

Je sais bien qu’une de mes règles est : « Ce n’est pas parce que des valeurs de croissance ont déjà bien rapporté qu’elles ne vont plus le faire ! » Mais là, je pense qu’un tel emballement risque de corriger dès demain (et même ce soir elle a commencé à redescendre), et sinon, tant pis, mais le risque me paraît fort.
J’aime beaucoup cette société et je crois en sa croissance, mais elle m’a habitué à des montagnes russes dans des amplitudes pas toujours explicables.

J’ai donc décidé d’alléger Fulgent en vendant la moitié de la ligne pour la ramener sous les 5 %.

        *******

Vient maintenant le problème du réinvestissement à l’intérieur de ce portefeuille fermé et en permanence investi. Deux solutions :

a) utiliser le produit pour renforcer des actions du portefeuille qui…

*Me paraissent avoir un bon momentum (Twist Bioscience, Maxar, Virgin Galactic…),
*Sont sous-pondérées dans un secteur en hausse (Bloom Energy,…)
*Ont baissé depuis un achat au mauvais timing (PushPay,…)

b) Rajouter des lignes. Après tout, j’ai un peu l’obsession des nombres ronds, mais rien d’autre n’oblige G100 à avoir 100 lignes, à part son nom. Je pourrais passer outre le TOC.

Cela me permettrait d’apaiser ma frustration de voir des lignes de conviction s’envoler en portefeuille virtuel ou watchlist parce que je ne les avait pas intégrées en portefeuille réel.

Je vais dormir la dessus…

      *******

Courrier des lecteurs :


@Sm1le22 : J’investi dans HRS dans l’intention de la garder, le marché de l’hydrogène n’en étant qu’à ses débuts. J’espère bien sur une appréciation dans les premières cotations, mais tant qu’elle ne tombe pas…
Mais je n’hésite pas non plus à couper les lignes qui me déçoivent (ou qui montent excessivement comme Fulgent, c’est tout le mal que je souhaite à HRS), alors nous verrons bien l’évolution du cours…

Dernière modification par CroissanceVerte (01/02/2021 21h26)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#361 02/02/2021 16h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Réinvestissement d’allègement :


Comme je le disais dans le message précédent, j’ai donc matérialisé hier soir une plus value importante sur Fulgent Genomics (+1831 %) en vendant la moitié de ma ligne.

Le portefeuille G100 étant fermé (ni apport ni retrait) et comme je veux rester investi en permanence, j’ai donc renforcé 5 lignes entre hier et aujourd’hui :

Twist Bioscience (TWST) : Recemment arrivé en portefeuille mais avec un poids trop faible car elle prend de l’importance pour le développement des tests covid et sa technologie de synthèse d’ADN va avoir de très nombreuses autres applications.

Maxar (MAXR) : Le cours est retombé ces derniers jours suite à la panne de leur dernier satellite lancé, mais le pipeline est important.

Virgin Galactic (SPCE) : Soutenu par des nouvelles plus ou moins spéculatives, mais les vols commerciaux devraient commencer dans les mois qui viennent et la valorisation exploser plus encore.

Bloom Energy (BE) : Est la valeur hydrogène du portefeuille la moins bien dotée au départ et qui est un peu en retard.

PushPay (ASX:PPH) : la fintech de paiement spécialisée dans les donations cultuelles est en moins value de -18 %, à cause d’un mauvais timing, mais je crois tellement dans le développement de cette activité de niche que j’ai eu envie de moyenner à la baisse exceptionnellement en doublant la ligne et en considérant cette baisse comme une belle opportunité d’achat.

Avec le reliquat encore très important, j’ai acheté 8 nouvelles lignes, que je vais rassembler dans un thème « BONUS ».

Trois proviennent du portefeuille virtuel J100 (que je ne vais néanmoins pas modifier) :

Nano Dimension (NNDM) : Impression 3D de circuits imprimés exclusive qui amène des ventes d’imprimantes ET des revenus récurrents pour les consommables.

Jumia (JMIA) : e-commerce africain qui a perdu 15% de CA en 2020 mais a des prévisions de progression fulgurantes pour les années à venir, adoubé par Citron Research avant même qu’ils n’abandonnent les shorts.

Magnite (MGNI) : Tech pub dans la TV connectée, partenariat avec Disney.

Deux sont des emprunts :

Gevo (GEVO) valeur verte dans les biocarburants, chipée à @Corsaire00

Pubmatic (PUBM), valeur tech dans la pub, piquée à @corran

Et trois sont des spéculations…

… sur la poursuite des IPO de sociétés chinoises : Up Fintech Holding (TIGR), soutenue par Xiaomi, qui sert d’intermédiaire dans ces opérations.

… sur une SPAC à cheval sur la santé et la consommation : VG Acquisition (VGAC), initiée par Richard Branson, et dont la rumeur veut qu’elle fusionne prochainement avec 23andme, société historique de tests génétiques pour les particuliers et pour le bigdata médical.

… sur le bitcoin : Marathon Patent Group (MARA), société de mining crypto.

         *********

IPO vertes


A Noter : Devant le succès, la limite de souscription à Hydrogen Refueling Systems (HRS) a été ramenée au 3 février et la cotation au 9.

Aker Horizons AS (Euronext Growth Oslo : AKH) Filiale EnR de la holding norvégienne Aker, le 1er février.

BactiQuant A/S (Nasdaq First North : BACTIQ) outils d’analyse de l’eau danois le 28 janvier.

SPACs :
Property Solutions Acquisition Corp. (Nasdaq:PSAC) va fusionner avec le fabricant de vehicules électriques Faraday Future.

Alussa Energy Acquisition Corp. (NYSE:ALUS) va fusionner avec le fabricant de batteries Norvégien FREYR.

Tuscan Holdings Corp. (Nasdaq:THCB) va fusionner avec le fabricant de batteries Microvast Holdings, Inc.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#362 02/02/2021 17h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   553  

Sur TIGR, vous savez tout le mal que j’en pense, mais c’est votre argent smile

Sur Nanodimension (et toutes ses copines d’impression 3D qui font la fusée depuis décembre), j’aimerais qu’on m’explique comment une boîte qui n’a jamais facturé $10M dans sa vie et ne prévoit pas d’atteindre ce chiffre avant 2023, fait 3 fois moins de CA en 2020 qu’en 2018, peut valoir $3B ?
La seule chose qu’ils semblent capables de faire c’est de vendre des actions, $760M levés en 3 fois en 1 mois et demi, à chaque fois avec 25% de premium sur la levée précédente.
Il me semble que l’impression 3D on a essayé en 2015 et tout le monde s’est planté car il n’y a tout simplement pas de marché
La seule qui arrive à en vivoter, c’est ProtoLabs, et encore, ce n’est vraiment pas brillant (CA qui n’arrive pas à passer la barre des $500M, EBITDA qui stagne autour de $100M)

Hors ligne Hors ligne

 

#363 02/02/2021 21h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Cher @corran,

Vous l’avez bien remarqué : dans cette liste d’achat Bonus, je me suis laissé allé à quelques paris de plus ou moins bon goût, avec stoploss de sureté et projet de revente à la culbute en appui :

Bloom Energy (BE) est le vilain petit canard de l’hydrogène, souvent bashé avec excès (Mais le résultat c’est qu’il est valorisé 9 fois ses ventes, contre 110 fois pour Plug Power et 98 fois pour FuelCell).

PushPay (PPH) n’a plus de direction.

Marathon Patent Group (MARA) mine du bitcoin….

Gevo (GEVO) est surtout valorisé pour l’instant par sa fondatrice qui dirige l’équipe scientifique de Biden.

      ******

Mais les pires, effectivement, vous les avez pointés du doigt : ce sont TIGR et Nano Dimension.
En fait, j’étais sur de vous faire réagir avec ces achats provocateurs wink

Up Fintech Holding (TIGR) : est certes une boite noire, comme toute entreprise chinoise qui se respecte ne respecte rien.
Reste que c’est effectivement l’un des brokers les plus utilisés à Singapour (sa filiale Tiger Brokers) et même si son CA trimestiel ne croit que d’une fraction des +143 % annoncés, cela reste dynamique.

Elle est audité par KPMG (pour ce que ça vaut) et adossé à Xiaomi qui en détient 12 %, Interactive Brokers 7,6 %, diverses banques américaines sont également au capital. Article SA

Tout ça pour dire qu’elle ne va peut-être pas nous claquer dans les doigts tout de suite et que pour le fun, j’ai envie de chevaucher quelques temps le tigre, tant qu’il grimpe.

      ******

Nano Dimension (NNDM) : semble avoir une technologie qui fonctionne mais ne suscite pas un intérêt démesuré en l’état. Leur offre est trop spécifique et étroite et ils ne semblent pas avoir une capacité commerciale suffisante.

Quand je l’avais rencontré en 2019, je pensais que c’était le genre de technologie que certains groupes pourraient avoir envie de racheter, ce qui lui donnerait la surface commerciale pour se développer. Les problèmes judiciaires de leur direction en 2018 a sans doute tenu les acheteurs à distance (et moi aussi).

Maintenant qu’ils ont levé un magot de près d’un milliard, c’est sur de la croissance externe qu’ils comptent (et moi avec) pour élargir leur surface dans ces deux sens. C’est le genre de nouvelle qui le fera grimper au plafond et je l’y laisserai probablement.

      ******

Pour ce qui est de l’impression 3D en général, vous êtes dur ! C’est lent mais il y a un début de marché. Il faut le créer, c’est tout. Un petit sondage indiquait récemment que 76 % des entreprises françaises utilisaient l’impression 3D. Même pris avec des pincettes, ce chiffre finira par refléter la réalité.

HPE fait désormais 34% de son chiffre d’affaires et 67% de ses bénéfices  sur l’impression 3D. Et l’impression 3D est devenue indispensable à des boites de modélisation comme Autodesk (ADSK) ou Dassault Systems.

Je vous accorde que la rentabilité ne suit pas l’envolée récente des cours de Stratasys (SSYS) ou 3D Systems Corporation (DDD), et moins encore des spéculatives Desktop Metal (DM) (quoique avec l’acquisition d’Envision TEC, cela pourrait venir) ou, donc, Nano Dimension (NNDM).

Mais des petites boites comme Prodways (PWG) en France ou Faro technologies (FARO) aux USA sont bien plus raisonnablement valorisées ou encore, bientôt, Cellink (CLNK) en suède pour l’impression biologique.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #364 03/02/2021 00h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   553  

Vous m’excuserez de n’accorder aucun crédit à Kerrisdale, la boîte qui a un track record de 0% sur ses shorts smile
Prenez les positions contraires aux leurs, vous deviendrez vite riche.
J’aimerais que KPMG soit en mesure d’expliquer où sont passés les $40M de cash qui ont disparu du bilan entre le 1er janvier et le 30 septembre alors que TIGR est censée avoir été rentable sur la période et n’a investi dans aucun actif.

Prodways pour moi c’est l’exemple parfait des espoirs déçus qui ne seront jamais concrétisés smile
Ce n’est pas parce que l’impression 3D est rentrée dans le workflow d’Autodesk ou DSY que c’est là que se trouve la valeur ajoutée, pas plus qu’elle ne se trouve dans les photocopieurs.
Pour HPE je ne suis pas sûr de voir de quelle entreprise vous voulez parler ?

Hors ligne Hors ligne

 

#365 03/02/2021 17h12

Membre
Réputation :   48  

Envolée d’evergreen !
J’avoue ne pas comprendre… Des explications ?

Hors ligne Hors ligne

 

#366 03/02/2021 17h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Il y a eu un article d’Investir ce week end qui a logiquement été favorable (je suppose car je ne suis pas abonné).
Et puis certains investisseurs commencent sans doute à faire leur calcul sur l’énorme écart entre la valorisation actuelle et la valeur qu’Evergreen Holding va apporter…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#367 05/02/2021 18h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   553  

@CV : j’ai découvert sur la file de Korben qu’HEO dispose d’une double cotation sur… Euronext Growth ! (Ticker ALHEO).
Voilà qui peut singulièrement en simplifier les achats, tant en coûts (Euronext vs Toronto) qu’en taille (pas de contrainte d’achats par 100)

Hors ligne Hors ligne

 

#368 05/02/2021 21h17

Membre
Réputation :   48  

CroissanceVerte, le 29/01/2021 a écrit :

Bonjour @ArnvaldIngofson

Mon opinion sur le secteur est bien connue. Pour moi, il y a une telle demande, avec des perspectives de multiplication par 100 du nombre de stations hydrogènes sur deux décennies, que tous les acteurs sont courtisés, quels qu’ils soient.
Je lis donc dans ma boule de cristal que l’introduction d’HRS sera sur-souscrite (donc pas entièrement servie) et verra son cours monter à court terme.
Voir le démarrage très brouillon et volatile d’Hopium (MLHPI), dans les véhicules de prestige à hydrogène cette fois et seulement à l’état de projet.

A moyen terme il faut regarder la société.
Qualitativement elle a déjà une bonne expérience, un parc installé (respectivement 22,5% du parc français et 26% du parc allemand) et des contrats (dans l’hydrogène vert : ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes et HyGo dans le Morbihan) plus un accord avec Engie.
Dix ans de partenariat avec l’expérimentée AirLiquide suivie du débauchage de son DG et de son Directeur des Energies Nouvelles.

Quantitativement, le bilan n’est pas très significatif (CA a été divisé par 2 en 2020) eu égard à la jeunesse de l’activité (2019), et un produit aux ventes très ponctuelles. Il y a un clair et urgent besoin de trésorerie, mais vue l’activité, c’est assez normal. Le PDG est pour l’instant seul propriétaire de la société, ce qui laisse un peu d’obscurité sur les intéressements et il restera très largement majoritaire.

Pas mal de fonds ont souscrits pour un total de 58,5 M€, soit plus ou moins les 2/3 des actions proposées.

J’ai une opinion statistiquement défavorable sur les IPOs mais sur ce créneau, et malgré le contexte actuel, je pense tenter le coup dans le cadre de mon portefeuille G100 (divulgachage).
Ce n’est que mon avis, n’engage que moi et mon seul conseil est de se faire sa propre opinion.

Bonsoir CV,

L’IPO a l’air de bien se comporter et les nouvelles à priori bonnes… Momentum moyen ou justement point d’entrée idéal avant plus de transparence sur les comptes ?

Hors ligne Hors ligne

 

#369 06/02/2021 06h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

@corran a écrit :

@CV : j’ai découvert sur la file de Korben qu’HEO dispose d’une double cotation sur… Euronext Growth ! (Ticker ALHEO).
Voilà qui peut singulièrement en simplifier les achats, tant en coûts (Euronext vs Toronto) qu’en taille (pas de contrainte d’achats par 100)

Effectivement, c’est un bon truc pour les frais (pour la taille, 100 actions pour 200€ restent accessibles).

C’est tellement rare que des sociétés étrangères soient cotées sur Euronext qu’on y pense pas.

On peut les trouver ici grâce à des filtres.

On voit ainsi que c’est la seule canadienne !

Cela dit, d’intéressantes autres valeurs qui y sont répertoriées se révèlent impossibles à acheter. Par exemple la holding verte de HongKong Easson Holdings (MLEAS) : « Passage d’ordre sur cette valeur interdit à l’achat sur cette place ».

Dommage, c’aurait pu être amusant d’acheter Microsoft (MSF) sur Euronext Bruxelles ! « Valeur interdite à la négociation (groupe) »


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#370 06/02/2021 07h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bonjour CroissanceVerte,

C’est rigolo que vous ne puissiez pas acheter MSF en Europe avec votre compte DEGIRO.

Car avec mon compte DEGIRO, MSF est parfaitement négociable sur : Borse Frankfurt et Xetra.

Pareil pour MLEAS dont  vous pouvez acheter par exemple 500 unités pour 13 cts d’€.

Dernière modification par Aigri (06/02/2021 07h11)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#371 06/02/2021 07h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Chez Degiro il est bien plus économique d’acheter MSF sur le Nasdaq qu’en Allemagne.
Je parlais de la cotation de MSF sur Euronext Bruxelles.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#372 06/02/2021 07h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Pareil pour MLEAS dont  vous pouvez acheter par exemple 500 unités pour 13 cts d’€.

Et pourquoi MSF sur Euronext Bruxelles spécialement ?

Dernière modification par Aigri (06/02/2021 07h13)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#373 06/02/2021 07h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Pour l’exemple, le sujet étant les valeurs internationales cotées sur Euronext.
Vous êtes sur de vos tarif Degiro en Allemagne ?


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#374 06/02/2021 07h21

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

CroissanceVerte a écrit :

Cela dit, d’intéressantes autres valeurs qui y sont répertoriées se révèlent impossibles à acheter. Par exemple la holding verte de HongKong Easson Holdings (MLEAS) : « Passage d’ordre sur cette valeur interdit à l’achat sur cette place ».

Ci-dessous, copie de mon ticker actuel DEGIRO.

MLEAS | HK0000038783 | Euronext Paris
€ 0,715

(—%)
R
Quantité
Achat 500
Type
A cours limité
Validité de l’ordre
Ordre du jour
Limite
€ 0,69
Montant total de l’ordre
€ 345
Ecart achat-vente
— — —
Place boursière
Euronext Paris

Frais de courtage DEGIRO estimatifs
€ 0,14

Dernière modification par Aigri (06/02/2021 07h23)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#375 06/02/2021 07h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Je n’ai pas d’acces Degiro ce matin.
Par contre après vérification, il semble que MLEAS ait disparu depuis un an, que le fichier d’Euronext ne soit pas à jour, que BourseDirect ait raison de refuser l’ordre et que je pense que Degiro n’irait pas jusqu’au bout !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de croissanceverte"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur