Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #401 24/02/2021 13h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bonjour @Sm1le22

Je vous confirme que j’ai bien Alfen en portefeuille depuis juin dernier et qu’il est là pour rester. C’est une belle valeur rentable sur un créneau hyper-porteur.
La baisse de ces dernières semaines sous prétexte que les annonces de perspectives sont un peu en dessous de ce qu’attendaient les analystes (alors que les résultats 2020 sont excellents) me semble tout à fait exagérée. Encore un peu et je serai tenté de renforcer !

Bonne journée.

                  *******

Les IPOs vertes de la semaine :

Skandia GreenPower AS (Euronext Growth Oslo : SKAND) Energies vertes.

Arctic Fish Holding AS (Euronext Growth Oslo : AFISH) Elevage de saumons.

Otovo AS (Euronext Growth Oslo : OTOVO) Installateur solaire

SPACs :

Gores V (NASDAQ: GRSV) va fusionner avec la division des emballages métalliques (aluminium recyclé) du producteur de matériaux recyclables Ardagh Group.

Churchill Capital Corp IV (CCIV) confirme enfin qu’il va fusionner avec les VE Lucid Motors.

Rodgers Silicon Valley Acquisition Corp (NASDAQ: RSVA) va fusionner avec Enovix Corporation (batteries lithium-ion 3D Silicon ™ de nouvelle génération).

NextGen (NASDAQ: NGAC) confirme sa fusion avec le fabricant de camions électriques (VE) Xos.

CF Finance III (NASDAQ: CFAC) confirme sa fusion avec le fabricant de lidar Aeye.

Dernière modification par CroissanceVerte (24/02/2021 14h17)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#402 24/02/2021 15h34

Membre
Réputation :   0  

Bonjour CroissanceVerte,

Tout d’abord, merci beaucoup pour le partage de portefeuille et d’info, c’est particulièrement intéressant, et bravo pour les résultats !

Une question concernant EVERGREEN-DIGIGRAM : avez-vous pu récupérer votre mise ? ou faire quelque action que ce soit depuis le 15 février ?

Pour ma part, j’avais bien positionné mon stop à 7€ depuis le 12/01 alors que l’action cotait 7.5€, et quelle ne fut pas ma déconvenue suite au tour de magie d’hier, où comme par enchantement le cours se retrouve à 4€ (voire 3.40€) sans actions possibles ni explications. Et mon ordre à 7€ caduque bien évidemment.

Une idée de ce qui a bien pu se passer ?

JohnColtrane

Hors ligne Hors ligne

 

#403 28/02/2021 07h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bonjour @JohnColtrane

Pour comprendre le blocage de cotation du titre Evergreen du 15 au 23 février, j’ai jeté un œil aux règles de cotation d’Euronext.

Les volumes absolus d’échanges de la valeur étant faibles, sa cotation se fait au fixing, soit deux fois par jour sur Euronext : 11h30 et 16h30. En dehors des heures de fixing, les ordres d’achat et de vente s’accumulent dans le carnet d’ordres sans exécution.

A l’heure du fixing, plus aucun ordre ne peut être passé. Un algorithme analyse les cumuls à l’achat et à la vente et détermine le prix de l’action qui va permettre le plus grand nombre d’échanges.
C’est ce prix qui fait référence et auquel il est possible d’acheter ou de vendre des titres, et ce pendant une demi heure ( Trading At Last ou TAL).

D’autre part Euronext réserve temporairement la cotation d’une valeur dés que l’exécution d’un ordre (achat ou vente) provoquerait une sortie des limites dites seuil de réservation. A l’ouverture les seuils statiques de réservation sont établis en appliquant un pourcentage de fluctuation (+ ou - 10%) à un cours dit de référence statique qui est le dernier cours coté (le dernier cours de la veille si la réservation est à l’ouverture). Au fixing suivant le seuil atteint devient le nouveau cour de référence.

Mon interprétation est donc que : les premiers jours la demande s’était emballée, avec des ordres d’achat de plus en plus élevés, conduisant à une réservation à la hausse. A chaque fixing le nouveau seuil était dépassé de plus de +10 %.

Au bout de quelques jours, certains investisseurs se voyant bloqués ont pris peur et des ordres à la baisse tout aussi exubérants ont été passés, conduisant à une réservation à la baisse systématique à chaque fixing, le seuil de -10 % étant dépassé à chaque fois.

Une fois le carnet d’ordre stabilisé (avec 2 cotations par jour cela prend du temps!) la cotation a repris, avec un gap de baisse important à l’ouverture qui a évidemment rendu caduc un éventuel stop-loss. C’est tout le danger de ce type d’ordre que l’on croit protecteur.

J’en profite pour réitérer mon avertissement : je ne donne aucun conseil de transaction et si je me suis positionné sur cette valeur peu liquide et à l’évolution incertaine (les modalités de fusion avec son principal actionnaire Evergreen Holding ne seront sans doute pas annoncées avant 2 mois) c’est à mes risques et périls !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#404 28/02/2021 21h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Hydrogenics (HYGN) n’est plus coté, sauf erreur de ma part. Sorti de la cote par Cummins ?

Sur le procédé de réformage du méthane, on peut se retrouver avec un H2 vrai/faux vert.
Vous pouvez fournir à un industriel pour son procédé du CO ou du C02. Ce qui fait que votre unité prend du méthane et produit du H2 sans rejets (atmosphérique) de C02.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #405 01/03/2021 09h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  






ENERGIES RENOUVELABLES :

Seul COPEL n’a pas encore retrouvé son cours d’avant-krach (Et Kingspan qui l’a reperdu).



En forme :

Generac Holding : +34% : pour ses resultats et la vague de froid.

Thermal Energy International : +24% (et +100 % YTD). Résultats trimestriels montrant un fort rebond de l’activité et un EBITDA+12 %, et deux gros contrats million$ pour équiper un hôpital et un grand brasseur.

EO2 : +20 % : Semestriels : Chiffre d’affaires en croissance de +10%, progression de +36% de l’EBE

Un bel accessit pour Daqo New Energy (confirmation d’IPO en Chine de sa filiale Xinjiang Daqo New Energy ) rare gagnant de la correction sur les EnR.

En panne :

Les victimes de la correction en question, et particulièrement les plus shortés : SunPower (-36%), PlugPower (-23%), Beam Global (-26%), Varta (-23%).

Et Ormat (-25%) qui a encore présenté de mauvais résultats.



GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :

50 % des lignes n’ont pas toujours pas retrouvé leurs cours d’avant-krach.



En forme :

Itron : +36 % : Résultats mitigés mais appréciés.

VOW ASA : +27 % : Annonce un spin-off Vow Green Metals et la construction d’une usine de biogaz au Luxembourg avec Arcellor-Mittal.

Seche Environnement : +22% : Toujours des contrats…

En panne :

Saxlund -20 % : La plus désespérante société de Suède, égale à elle même…

Vaisala -18%: Alors que ses capteurs d’humidité et de pression roulent sur mars, les résultats du finlandais n’ont pas convaincus (CA-10%)
.
Xebec -16 % : Le champion canadien du traitement des gaz s’est progressivement mué en équipementier des énergies renouvelables (biogaz, puis hydrogène). Il en subit ce mois ci le sort, malgré ses excellents résultats, croissance externe et contrats dans l’hydrogène aux USA et GB.



CONSOMMATION :

25 % des lignes n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant krach.



En forme :

Biosearch +62 % : suite à l’OPA.

Burcon +19 % : Profite de la tendance

Verralia +12 % : CA -1,9 % mais bénéfices +68%.

En baisse :

Zoono -36 % :semble avoir laissé passer sa chance de capitaliser sur la covid.

Nikola-22 % : Hyper volatile…

Beyond Meat -18 %: malgré les partenariats stratégiques avec McDo et KFC.

PERFORMANCES BRUTES

(par rapport aux pru)

La plus value potentielle du portefeuille Croissance Verte retombe à +138% (-12%) : +220% pour l’Energie Renouvelable, +64% pour le Gestion de l’Environnement, +131% pour la Consommation).

Le bouquet de baggers retombe à 42 (-2). Le podium est occupé par : Plug Power (+1015%), Tesla (+963%) et Daqo (+863%).
24 lignes en plus value de 50 % à 99 %
7 lignes en moins value , Kingspan Group, Pennon Group, Waste Management, Ecoslops, Amer. States Water, Saxlund Group AB, Zoono Group.

BENCHMARKS




Le portefeuille CV100 (-4,9%) est largement battu ce mois-ci par les benchmarks externes : CW8 (+3,1%), NASDAQ100 (-0,1%).
Par contre, les bench-marks internes (sous-portefeuilles) sont pires :
CV40 -6,2 %
ENER : -8,4 %
TOP5 : -11 %
De l’intérêt de la diversification, même au sein d’un même univers.

Pour ce qui est des forces relatives des poches :  effondrement des EnR et stagnation des autres…

La performance YTD 2021 de CV100 est encore de +5% (après être passée par +22%). Il ne faudrait pas que la correction s’éternise…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#406 01/03/2021 09h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   161  

Bonjour CV,

Du coup allez vous garder BioSearch ? Ou vous apportez/vendez ?

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #407 01/03/2021 17h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bonjour Super-Pognon

Exact, c’est Hydrogenetics (HYGN) qui est coté (obscure penny stock OTC).
Hydrogenics (HYGS) a bien été retiré de la cote par Cummins (81%) et AIr Liquide (19%)

Du traffic de CO2, il risque d’y en avoir encore beaucoup au gré des modifications de réglementation !

    ********

Bonjour Nemesis

Certes, l’offre sur Biosearch est alléchante (bonus), mais j’aime bien cette société et 2020 était l’année de son décollage, alors je trouve dommage de l’abandonner maintenant :

J’imagine que Kerry connaissais déja les résultats de l’année 2020 annoncés vendredi : CA +13,3%, EBITDA +48,3%, pas de dettes et bénéfice net multiplié par 3… Plus un fort demarrage aux USA et en Asie. 
Le bonus pour une OPA annoncée deux semaines plus tard aurait été bien moins séduisant !

S’il n’y a pas retrait de cote je pense la garder dans le portefeuille CV100 qui est buy&hold radical …

Bonne journée à vous deux

Dernière modification par CroissanceVerte (01/03/2021 17h34)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#408 02/03/2021 06h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

       BILAN février du PORTEFEUILLE GLOBAL         


Performance :




Le portefeuille avait commencé le mois dans l’alignement des 3 mois précédents : une forte hausse de +20 % en 15 jours… Il s’en est suivi un coup d’arrêt brutal qui a ramené sa performance à +4% sur le mois, à peine plus que le CW8 (+3,1%).

Et encore, la performance reste positive pour 2 raisons non structurelles :

1) La hausse spéculative de Evergreen (+149%), dont la pondération importante dans les portefeuilles (G100 et Spéculatif) a apporté +1,9 % au total. Cette hausse (qui risque fort d’être corrigée à court terme) a d’ailleurs permis au PEA de rattraper son retard croissant sur le CTO.

2) L’allègement des valeurs en forte plus value (essentiellement vertes) réalisé en fin de troisième semaine, a évité 1,5 % de perte. Bien sur, si je l’avais fait une semaine plus tôt, le gain aurait été deux fois supérieur, mais le timing est difficile, surtout quand il faut combattre à mon biais de conservatisme des valeurs performantes.

Retraité de ces deux opérations, la performance globale serait donc à peine positive sur le mois. La responsabilité bien sur à la forte correction verte :
Le portefeuille CV100 se retrouve ainsi à -4,9% mensuel et si G100 se maintient à égalité avec le CW8 à +3%, c’est bien malgré la tendance verte et grâce aux valeurs « Divers ».

De même dans les portefeuilles mineurs :



Le portefeuille VRAC a, depuis le début de l’année une performance très hétérogène : l’automobile, que j’ai cru voir redémarrer en janvier, a calé en février, de même que l’industrie et les matèriaux. Mais au moins ces secteurs ont-ils une performance encore satisfaisante, contrairement à l’énergie, la banque (sauvée par Wells Fargo), les télécoms (sauvées par les tech chinoises) ou la consommation (idem). Au final ce sont l’immobilier et les voyages (en février) qui ont réellement illustrés une rotation…



Le portefeuille Véhicule Autonome, que j’ai cru pouvoir être plus résistant à une rotation grace à son exposition à l’industrie a finalement plongé, seulement sauvé par… la technologie (Himax) ! La seule satisfaction du portefeuille VA est qu’il bat ses benchmarks, dont ARKQ.

Malgré ce mois de février volatil, depuis le début de l’année le portefeuille global gagne tout de même +17,9%.

Re-action :


Pendant la correction de ces deux dernières semaines, j’ai donc allégé un certain nombre de lignes du portefeuille G100, conduisant à un niveau de liquidités de 25 % en CTO (et 15 % en PEA). Ne désirant pas rester non investi, j’ai hésité sur une possible re-orientation, mais le portefeuille VRAC, même s’il a bien résisté à la volatilité, reste peu performant.

D’autre part je ne crois toujours pas à une rotation (têtu!) : Il est très normal qu’il y ait eu des prises de bénéfices et des shorts sur les valeurs vertes qui avaient eu des performances hors normes ces derniers mois, mais je crois en la poursuite de leur croissance après ce passage.

Mon incursion dans des valeurs spéculatives au jour le jour fin janvier / début février avait donné de bons résultats.
Mais leur influence sur le portefeuille avait été limité par la taille de ces lignes. Au contraire, les deux grosses lignes du portefeuille spéculatif à plus long terme SunPower et (pour l’instant) Evergreen ont eu une influence nettement mesurable sur la performance globale.

Au final, constatant ce week-end que le plan de relance américain était sur les rails, que les taux et l’agitation autour de l’inflation se calmaient un peu et que les cours et le bitcoin reprenaient en hausse ce lundi matin, j’ai décidé pour l’instant de faire de ce cash une super-poche Bonus sur des valeurs spéculatives au jour le jour avec pas trop de lignes (pour le suivi chronophage) mais fortement pondérées pour qu’elles aient un effet sur la performance (en espérant qu’il soit positif…). Donc, des verts, des mineurs de bitcoin, et des SPACs :

En portefeuille spéculatif :

SunPower (SPWR), qui a tellement baissé.

Riot Blockchain (RIOT), pour un nouvel élan du bitcoin.

En G100 Bonus CTO :

Plug Power (PLUG) qui a tellement baissé

Daqo New Energy (DQ) pour profiter de sa dynamique verte chinoise.

Marathon Digital Holdings (MARA), pour un nouvel élan du bitcoin.

TPG Pace Beneficial Finance (TPGY), qui va fusionner avec la société française de chargeurs EVBox (Engie).

Decarbonization Plus Acquisition Corporation (DCRBU), qui va fusionner avec le fabricant de camions à hydrogène Hyzon Motors.

Vector Acquisition Corp. (VACQ) qui vient d’annoncer ce jour sa fusion avec la société de lanceurs spatiaux Rocket Lab.

Et en G100 Bonus PEA :

Navya (NAVYA), qui a tellement baissé

Metabolic Explorer (METEX), c’est sans doute trop tard, après l’annonce du rachat de la filiale européenne d’Ajinomoto, mais pour encourager le changement de dimension de ma pépite verte (déjà bien présente en CV100)…

Photonike Capital (MLPHO)
gestionnaire d’actifs obscur qui a débuté dans les énergies renouvelables pour finir dans les assurances. Titre volatile, illiquide, spéculatif, dangereux. J’ai sans doute passé la frontière entre l’intrépidité et l’inconscience, mais tant pis, j’assume.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#409 03/03/2021 00h27

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   169  

Bonjour,

je viens de lire cet article sur SA relatif à blue biofuels et surtout à l’impact de l’entrée dans un cycle de hausse des prix des matières premières sur les producteurs de bioéthanol.
C’est une dimension que je n’avais pas suffisamment intégrée lors de mon investissement sur GEVO.
Comme vous êtes exposé à ce type de valeur votre avis sur le sujet m’intéresse car je considère que cette hypothèse comme assez probable
quand à blue biofuels rien que le site internet fait peur smile

Hors ligne Hors ligne

 

#410 03/03/2021 20h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  






23 % des lignes n’ont pas retrouvé leur niveau d’avant la liquidation de mars…

Thèmes FINANCE…
               …HOLDINGS :

Emmené par Evergreen (+149%) hausse spéculative … Hors concours.
Suivi de Financière de l’Odet (+19%), boosté par la décision de Vivendi de distribuer 60 % du capital de Universal Music Group et de le coter.

                …FINTECHS:

En pause

Thèmes TECHNOLOGIE…
                …TECH-PUB :

Emmené par Alphabet (+11%) : Trimestriels record : pub+23 %, cloud +46 %.

                 …TECH-ANALYSES :

Emmené par Trimble (+12%) : Q4 stable mais au dessus des attentes. Nombreuses annonces de produits.   

                 …TECH-SERVICES :

Emmené par Freelance.com (+11%) : prise de position majoritaire dans la société de formation TMC. Q4 CA+47% (4% en organique).

Thèmes INDUSTRIE…
                  …ESPACE / RESEAUX:

Emmené par Maxar (+14%) : Resultats contrastés, bilan 2020 CA+3%, mais bénéfices x3. Q4 CA+14% mais avec une perte. Objectifs augmentés…

                  …SEMI-CONDUCTEURS :

Emmenés par LAM Research (+17%) : Q4 CA+37%+ Nouvelle technologie VANTEX.

Thèmes SANTE…
                   …INSTRUMENTATION :

Emmené par Inmode (+17%) : CA+60 %,

                   …TESTS :

Emmené par Bioanalytical Systems (+66%) : Q4 CA+38,5 %, EBITDA +169,4 %…
Et Median Technologies (+61%) : accord de collaboration avec l’Université de Californie San Diego sur la NASH.

Thèmes CONSOMMATION…
                     …E-COMMERCE :

Emmené par Shopify (+13%) : Q4 CA+94 %, benefices X4 au dessus des attentes.

                     …LUXE & COSMETIQUE :

Emmené par Estée Lauder (+21%) : forte hausse surprise des bénéfices.

Thèmes MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS

Emmené par Disney (+12%) : résultats supèrieurs aux attentes grâce au streaming.
Bilibili  et Sony (+11%) poursuivent leurs avancées dans les jeux video en asie.

Thèmes VERTS

Emmenés par Generac (+34%), Daqo New Energy (+25%) dont j’ai déjà parlé, et Metabolic Explorer (+18%) qui a a obtenu une subvention de 9,6 millions d’euros pour accompagner son projet d’investissement dans une unité industrielle de production d’Acide Glycolique (AG) en France. C’était avant l’annonce du rachat du premier site européen de production par fermentation d’acides aminés destinés à la nutrition animale auprès du géant japonais de l’agroalimentaire, Ajinomoto…

PERFORMANCES BRUTES

(par rapport aux pru)
Sur les 100 valeurs du portefeuille généraliste :
41 (-6) baggers. Le podium est toujours occupé par : Fulgent (+1145%), AfterPAy (+930%) et Tesla (+923%).
30 lignes en plus value de +50 % à +99 %
6 lignes en moins value , récentes donc non significatives.

BENCHMARKS :


Sur février G100  (+3%) se trouve dans la moyenne des benchmarks externes, bien dispersés sur le mois : CW8 (+3,1%), S&P500 (+2,6%), CAC40 (+5,6%), NASDAQ100 (-0,1%).

Pour ce qui est des benchmarks internes :

CV100 est largement battu (-4,9%), et les valeurs vertes de G100 terminent le mois à +13,7 % malgré une forte chute sur la dernière semaine, heureusement compensée par la forte hausse des Divers (santé en particulier). La tendance Tech reste faible.




Le portefeuille jumeau J100 a une performance mensuelle équivalente à G100. Par contre, quelques thèmes présentent un fort écart : En dehors des holdings biaisées par Evergreen en faveur de G100, les valeurs spatiales virtuelles (en particulier Loral) ont fortement progressé, au contraire des valeurs réelles qui corrigent après leur forte hausse. De même pour les technologiques publicitaires (Magnite, Digital Turbine et Bambuser), et les vertes conso et divers ( Biosearch, heureusement en CV100, Good Natured Product, Rayonier Advanced Materials et Pyrogenesis, heureusement acquis en bonus en début de mois). On peut constater également une belle progression des valeurs virtuelles luxe et cosmétiques (Tapestry, Ulta Beauty, Capri Holdings).

PERSPECTIVES D’ACHATS POUR MARS :


Reste donc à voir s’il reste assez sous la pédale des champions virtuels de février pour que cela vaille la peine de les acquérir maintenant dans le portefeuille réel G100 :

Loral Space & Communications Inc. (LORL) a fait un mois remarquable à la suite de l’investissement du gouvernement provincial du Québec pour  400 millions de dollars canadiens dans le réseau de télécommunications par satellite de Telesat en orbite terrestre basse (LEO, construction attribuée à Thales Alena). Telesat appartient à l’Office d’investissement des régimes de retraite et à Loral Space & Communications Inc, mais il est prévu de fusionner TelesatCanada avec Loral d’ici cet été… Ces nouvelles ont donc déjà été bien pricées, mais le Canada a des ambitions dans les satellites qui pourraient mettre à feu un second étage…
Je vais surveiller le cours et sans doute acheter à la faveur d’une consolidation que je pense probable.

Good Natured Products Inc. (GDNP) m’intéresse depuis longtemps (comme toutes les valeurs J100 d’ailleurs, évidemment) vient de faire un mois de folie en montant à +90 % avant de corriger fortement suite à l’annonce d’une forte augmentation de capital institutionnelle à 1,20$. Le cours avait déjà fait ça en décembre avec une AK à 0,47$. Si l’histoire devait se répéter on pourrait attendre un doublement du cours à brève échéance pour cette entreprise à la mode.
Je profiterai de la correction actuelle pour acheter..

Rayonier Advanced Materials Inc. (RYAM) vient juste de devenir bénéficiaire, EBITDA doublé et échéances re-financées. Le cours a doublé depuis novembre et pourrait monter encore si la demande en bois d’œuvre augmente encore avec la reprise. Mais les activité cellulose et papiers de qualité stagnent et l’activité emballage papier est à la mode mais pas encore rentable.

Magnite (MGNI) a acheté la plate-forme publicitaire rivale SpotX dans le cadre d’un accord de près de 1,2 milliard de dollars. Son cours à réagit avec une forte hausse (+90%) dont un gap haussier de près de 30 %. J’en ai d’ailleurs profité pour faire un +40 % début février en aller-retour. Il y a eu depuis une consolidation de -20 % qui s’est étalée sur les trois dernières semaines suite à la publication de bons résultats, mais difficilement comparables avec ceux des deux sociétés distinctes qui existaient à la place il y a un an (Telaria et Rubicon). La société nouvellement agrandie devrait pouvoir se relancer à la hausse et j’y reviendrai, mais je ne suis pas sur que la digestion soit tout à fait achevée…
Je surveille.

Digital Turbine (APPS) : Le cours a bondi de 20% le 4 février alors que la société a annoncé un Q4 CA+146% à 88,6 millions de dollars et l’acquisition de SpotX. Seconde acquisition fin février avec AdColony, une plate-forme de publicité mobile avec 1,5 milliard d’utilisateurs, ce qui augmentera les revenus publicitaires mobiles. Et hier troisième acquisition : Triapod, société développant l’application Appreciate  (Programmatic Demand Side Platform "DSP") qui exécute 60 milliards d’enchères quotidiennes pour augmenter de manière transparente la conversion et le retour sur investissement des annonceurs mobiles. Cette integration devrait accélérer la mise à l’échelle en un seul clic et ajouter des synergies de revenus supplémentaires avec la plate-forme AdColony.
Je vais acheter dès que la baisse actuelle semblera se terminer.

POCHE BONUS :


C’était trop tôt pour une remontée des valeurs vertes : déclenchement de stop-loss à -5 % pour les nouvelles lignes SunPower, Plug Power, Daqo New Energy et Hyzon. Les pertes sont juste couvertes par la progression des valeurs Bitcoin et Metex.
Restent donc Riot, Mara, TPGY et VACQ, et en PEA Navya, Metex et Photonyke Capital


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #411 03/03/2021 20h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   598  

@CroissanceVerte : Je ne sais pas si c’était sur votre radar mais Hensoldt est présent dans l’hydrogène via sa filiale française Nexeya - et ils viennent de racheter Mahytec smile
Si moi je l’achète pour ses excellents radars capables de détecter le F35* avec l’hydrogène en bonus, je me dis que pour vous ça pourrait être l’inverse ? wink

* La furtivité des F-35A aurait été mise à mal par un radar passif développé par le groupe allemand Hensoldt | Zone Militaire

Dernière modification par doubletrouble (03/03/2021 21h02)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#412 04/03/2021 10h43

Membre
Réputation :   0  

CroissanceVerte, le 03/03/2021 a écrit :

C’était trop tôt pour une remontée des valeurs vertes : déclenchement de stop-loss à -5 % pour les nouvelles lignes SunPower, Plug Power, Daqo New Energy et Hyzon.

Bonjour Mr.Croissance Verte,

Je suis intrigué par cette dernière phrase, je ne pratique pas le stop-loss order, est-ce que c’est quelque chose que vous conseillez et si oui dans quel situation ?

Sachant la situation négative dans laquelle des stocks comme Plug Power sont en ce moment, en quoi est-ce intéréssant de mettre en place ce stop-loss de 5% et de ne pas continuer à garder les stocks sur le long-terme ?

Dernière question, si vous pratiquez le stop-loss pour Plug, à l’opposé, est-ce que vous revendez des stocks immédiatement si ceux-ci prennent +10% ce jour ?

Merci d’avance,

Hors ligne Hors ligne

 

#413 04/03/2021 16h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   161  

(Re) bonjour CV,

Avez vous vu passer le IPO de Circa Group, ces jours ? Il me semble que c’est votre crédo ? Je pense la surveiller de loin, voir comment le dossier évolue. Qu’en pensez vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #414 06/03/2021 14h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bonjour @corsaire00


corsaire00 a écrit :

je viens de lire cet article sur SA relatif à blue biofuels et surtout à l’impact de l’entrée dans un cycle de hausse des prix des matières premières sur les producteurs de bioéthanol.
C’est une dimension que je n’avais pas suffisamment intégrée lors de mon investissement sur GEVO.
Comme vous êtes exposé à ce type de valeur votre avis sur le sujet m’intéresse car je considère que cette hypothèse comme assez probable

L’article de Seeking Alpha auquel vous faite référence évoque le problème de la comparaison entre biocarburants de première génération (élaborés à partir d’une matière première en concurrence avec l’alimentaire), biocarburants de seconde génération (élaborés à partir d’autres matières premières naturelles, par exemple lignocellulose,…) et biocarburants de troisième génération (synthétisés à partir d’algue ou de biogaz)
Depuis des années, l’accent qui a été mis sur les premiers fait l’objet d’une controverse et ce sont maintenant les projets autour des seconds ou des troisièmes qui sont privilégiés.

Le problème de la première génération est quadruple :
* ils sont en concurrence avec l’alimentation humaine (ou animale), d’où un problème éthique.
* Ils sont du même coup exposés aux prix des matières premières alimentaires, problème économique.
* Ils favorisent une culture intensive pénalisante pour les sols, problème écologique.
* Ils sont moins efficients du point de vue du changement climatique : Le bio-ethanol à base de mais, par exemple produit globalement seulement 2 fois moins de CO2 que le pétrole. D’autres en produisent 2 fois plus. On est loin de la neutralité.

Les entreprises dont le modèle est basé sur la première génération sont donc effectivement à risque si elles n’opèrent pas une diversification de leurs sources.

             ***********

Situation des lignes Bonus / Spéculatives :


La plupart des lignes restantes ont sautées sur des stop-loss que j’avais remonté pour suivre leur appréciation :
EVBox    + 8.3%
Rocket Lab    +2%
Marathon Patent Group    +2.9%
Riot  +1.4%

Au total, avec les moins values des autres lignes qui ont sauté cette semaine, le bilan en CTO est de -3.8% de perte moyenne sur ces lignes.

En PEA, par contre, j’ai le plaisir de constater que, contrairement à ce que je craignais, la hausse de Metabolic Explorer s’est poursuivie, suite sans doute aux recommandations d’analystes (Portzamparc…) mais aussi au fait que le changement de dimension de l’entreprise est tellement énorme qu’il est difficile à pricer exactement. +38% pour l’instant.

De même, Navya avait touché un point tellement bas que son rebond atteint +18%.

Pour ces deux valeurs j’ai a peine le temps de remonter le stop-loss qu’il faut que je le refasse !

Pour la ligne Photonyke, sachant qu’elle allait être très volatile, mais désireux d’attendre une éventuelle annonce dans le courant du mois, j’ai positionné un stop loss assez bas à -15%, pas encore atteint…

         ********

Bonjour @Azkael


Azkael a écrit :

Sachant la situation négative dans laquelle des stocks comme Plug Power sont en ce moment, en quoi est-ce intéréssant de mettre en place ce stop-loss de 5% et de ne pas continuer à garder les stocks sur le long-terme ?

Dernière question, si vous pratiquez le stop-loss pour Plug, à l’opposé, est-ce que vous revendez des stocks immédiatement si ceux-ci prennent +10% ce jour ?

Pour vous répondre je voudrais revenir sur ma gestion un peu particulière de mes lignes :

J’ai virtuellement scindé en plusieurs portefeuilles mes comptes titres. Cela m’oblige à des contorsions intellectuelles parfois pénibles et si j’avais prévu l’évolution des choses, j’aurais ouvert plusieurs CTO, un par portefeuille (mais pour le PEA, de toutes façons, je n’aurais pas pu…).

Ainsi le portefeuille CV100 est strictement buy&hold, avec des lignes achetées à 1000€, un point c’est tout. Il me sert de référence de gestion passive thématique.

Pour mieux exploiter certains titres de CV100 très performants, j’en ai racheté un supplément plus conséquent dans le portefeuille G100, parmi d’autres thèmes. Ce portefeuille est géré plus souplement avec la possibilité de solder des lignes à croissance faible (mais je leur laisse quelques mois pour surmonter d’éventuelles volatilités de cours) pour les remplacer par d’autres (à enveloppe constante, ne faisant pas d’apport). Les lignes performantes, elles, sont destinées à rester indéfiniment…
Sauf il y a quinze jours où, devant la forte correction subies par certaines de ces lignes dont la pondération était devenu forte à force de valorisation, j’ai décidé de les alléger (réduites de moitié) pour limiter la perte.

J’applique, plus récemment, un troisième style de gestion à des lignes en nombre restreint (une douzaine) que j’ai rassemblées sous le nom de portefeuille Spéculatif : Elles ont une pondération supérieure, ne sont pas destinées à être gardées mais seulement tant qu’elles performent selon mes attentes. Je leur applique un stop-loss de seuil variable selon leur volatilité, seuil que je remonte à la main en suivant leur progression (pas de stop-loss suiveur chez mes brokers). Par principe, je les laisse grimper tant qu’elles le peuvent (à une époque, j’allégeais de moitié au passage des 100% de gain, mais j’ai renoncé à cette pratique). J’ai appliqué cette même stratégie au cash retiré de l’allègement récent de lignes du G100 sous le nom de poche Bonus.

Tout ça pour dire que pour une valeur donnée :
* Un certain nombre d’actions sont gardées quoiqu’il arrive (CV100).
* D’autres sont gardées tant qu’elles performent (G100) et ont éventuellement pu être allégées de moitié à l’occasion de la récente liquidation verte.
* D’autres enfin sont ajoutées dans l’anticipation d’un rebond spéculatif, mais protégées par stop-loss.

Cela me permet à la fois de garder des valeurs de conviction avec la satisfaction d’un pru bas et de spéculer sur le moyen/court terme sur les mêmes valeurs…

Ainsi par exemple pour Plug Power :

* J’ai 249 actions, pru 4.34$ achetées en février 2020, portefeuille CV100, je n’y toucherai jamais (malgré la baisse à 2.60$ en mars 2020…).

* J’avais ajouté 250 actions, pru 10.40$ achetées en juillet 2020, portefeuille G100 destinées à rester tant qu’elles performeraient (malgré une baisse volatile de 30% fin juillet !). Mais devant la valorisation de la ligne (cours à 73$ fin janvier) et la liquidation en cours, j’en ai revendu 125 il y a 15 jours à 55.89$ (un peu tardivement mais je n’excluais pas une possible volatilité de 20%).

* J’ai cru que la correction pouvait être terminée le 1er mars et ai racheté 250 actions à 51.29$  en poche spéculative pour profiter d’une remontée… qui n’a pas eu lieu. Stop-loss -5% déclenché à 48.7$.
Je le referai sans doute quand j’estimerai à nouveau la liquidation terminée, et si c’est vraiment le cas je la laisserai monter avec un stop loss suiveur.

Cours aujourd’hui à 39.30$

          ***********

Bonjour @Nemesis


Nemesis a écrit :

Avez vous vu passer le IPO de Circa Group, ces jours ? Il me semble que c’est votre crédo ? Je pense la surveiller de loin, voir comment le dossier évolue. Qu’en pensez vous ?

Effectivement, Circa Group est une entreprise très intéressante, avec une technologie propriétaire de production de lévoglucosénone (LGO) biosourcé, à la base de nombreux autres produits dont le solvant Cyrene dont il produit 100 tonnes par an, or Circa a pris la tête du projet européen ReSolute qui rassemble 12 partenaires de 6 pays pour la construction d’une unité de production de 1 000 tonnes de Cyrène par an, en utilisant des matières premières issues de la biomasse renouvelable non-alimentaire.

La construction de l’usine va commencer dès cette année… sur le site de Carling sponsorisé par Total qui est en train d’en faire le pole européen de la chimie verte et qui abrite déjà l’usine en construction de mon cher Metabolic Explorer (qui vient de réaliser une acquisition fumante, ce qui a fortement valorisé son cours, mais aussi les BSA distribués l’an dernier que je vais joyeusement exercer), et celle du pas encore coté Afyren…

Son IPO a attiré de nombreux institutionnels dont des fonds suédois, BNP Paribas, et bien sur leur partenaire industriel Norske Skog.

        **********

LES IPOs vertes de la quinzaine :


Circa Group AS (Euronext Growth Oslo :  CIRCA) donc, spécialiste de la conversion de coproduits de la biomasse en produits chimiques avancés.

Ekobot AB (Nasdaq First North GM Sweden : EKOBOT), créateur d’un service de désherbage écologique des cultures par la robotique et l’intelligence artificielle.

RMG Acquisition Corp. II (NASDAQ: RMGB) SPAC qui va fusionner avec le producteur indien d’énergie renouvelable ReNew Power Private Ltd. pour une valeur d’entreprise de 7,8 milliards de dollars, soit 9,7x son EBITDA 2022E. ReNew exploite le plus grand portefeuille d’énergie renouvelable de l’Inde avec 100 projets éoliens et solaires de grande envergure et une capacité opérationnelle de 5,4 GW.

Rumeurs :

Qell Acquisition Corp. (NASDAQ : QELL) La SPAC  envisagerait de fusionner avec le développeur de taxis électriques aériens allemand Lilium.

Segezha, le groupe forestier russe envisagerais une IPO en avril à Moscou.

A venir mercredi 10 mars :

Aker Clean Hydrogen AS (Euronext Growth Oslo : ACH), dernier en date des avatars de la galaxie Aker, qui va regrouper leurs activités de production et gestion d’hydrogène vert. Sorte de spin-off d’Aker Horizons la nouvelle société a déja un beau carnet… Par contre je ne sais pas si cette multiplication de couches cotées va être favorable à la performance du cours d’Aker Horizons

Dernière modification par CroissanceVerte (06/03/2021 14h50)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#415 06/03/2021 16h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   598  

@CroissanceVerte : Il est probable qu’Aker Horizons reste un dossier hybride value/croissance avec une décôte structurelle mais des participations dans des boîtes à fort profil croissance, un peu comme Prosus pour la tech. Actuellement à 35 NOK, on la touche au prix des insiders : c’est un joli point d’entrée (et je regrette de ne pas avoir plus de liquidités à injecter). En plus des spin off (il reste l’IPO de Mainstream), AKH a aussi une belle participation dans REC Silicon. Comme vous avez déjà pas mal de ces boîtes en direct, AKH n’est pas forcément intéressant, mais pour quelqu’un qui cherche à spéculer sur les actions vertes en PEA avec un bon rapport flemme/risque/gains, c’est un dossier séduisant wink


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #416 07/03/2021 07h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

       Point d’étape de la liquidation verte : J+3 semaines     


A partir de la mi-février, les valeurs vertes qui avaient connu une performance exceptionnelle en 2020, puis carrément exubérante au tournant de l’année ont été fortement sanctionnées.



Si forte que soit ma conviction dans la pérennité de la croissance verte et dans le potentiel de valorisation des entreprises en question (je ne trouvais globalement pas anormaux les niveaux atteints en novembre), je ne peux que trouver saine la correction en cours des excès des deux mois précédents. Je trouve néanmoins que nous allons commencer à retrouver des niveaux « raisonnables » (toutes proportions gardées). La poursuite de fortes baisses ne viendrait à mon avis que d’un effet d’inertie du balancier et m’offrirait de belles opportunités de renforcement.

Cela ne m’empêche pas d’essayer d’atténuer la chute de mon portefeuille, avec un succés tout relatif  pour l’instant à part quelques spéculations chanceuses. Et surtout de réfléchir à une éventuelle réorientation si nécessaire dans le cadre d’un éventuel nouvel environnement macro-économique.

En effet, autant je crois à une reprise rapide des valeurs de croissance Vertes, autant je crois que le rattrapage des Divers et cyclique ne fait que commencer, peut être encore un peu aux dépends des Techs qui n’ont peut-être pas terminé leur pause débutée en septembre dernier (malgré le petit rebond de vendredi, les taux pourraient encore monter un peu)…

      PORTEFEUILLES


Pour l’analyse de la situation du portefeuille face à la correction, j’ai pris deux paramètres : La performance depuis la mi-février, que je croise avec la performance depuis le début de l’année (YTD).
Du point de vue des sous-portefeuilles, j’ai des situations très contrastées :



Le portefeuille vert CV100 fait un début d’année blanc, la correction annulant les gains de janvier.

Le portefeuille G100 à reculé de la même proportion, mais reste en gains très substantiels.

Le portefeuille VRAC a très bien joué son rôle avec une belle progression depuis le début de l’année sans correction en février.

Le portefeuille global a suivi G100, qui a la plus forte pondération, en amplifiant ses gains grâce au portefeuille Spéculatif (non représenté).

De façon plus approfondie :

      CV100 :




Comme on pouvait s’y attendre, la liquidation (perte de plus de 20%) a touché les valeurs (un cinquième) qui avaient énormément progressé, dont l’hydrogène, le solaire et la mobilité. Cela dit, certaine  de ces valeurs ont gardé une performance YTD très correcte grâce à leur parcours en janvier, alors que d’autres avaient fait leur performance en 2020 (ou pas) sans la poursuivre cette année.

On pourrait se demander pourquoi CV100 a autant reculé alors que ces valeurs sont très minoritaire en nombre. C’est tout simplement que leurs performances les ont conduit à avoir une pondération forte (2 à 5% du portefeuille chacune).

A part ces valeurs, un tiers du portefeuille est positif depuis le début de l’année (dont la moitié n’a pas corrigé (essentiellement du traitement des déchets) et une petite moitié est négative, la plupart (au dessus de la diagonale)  l’étant déjà avant la correction. Il s’agit essentiellement de producteurs/distributeurs d’énergie et utilities dont le rattrapage tarde décidément mais que je ne désespère pas de voir advenir !

Un cinquième a progressé pendant la période de correction.

          G100 :




30 % des valeurs ont fortement corrigé (perte de plus de 20%), et ce sont des valeurs qui avaient énormément progressé. La moitié sont des Verts (hydrogène etc… comme dans CV100) et le reste se répartit entre Techs et Divers (santé et espace).
La réduction de leur pondération en cours de chute a clairement empêché une baisse plus importante encore du portefeuille.

Le barycentre des valeurs Divers à moins baissé que celui des Techs, lui même moins impacté que celui des Verts, mais ils n’en a pas moins baissé, à hauteur des indices et contrairement au portefeuille VRAC, mieux exposé au rattrapage.

           VRAC


Les rares fortes baisses de ces 3 dernières semaines sont des valeurs Techs chinoises (Pax et Baidu), BYD et Engie…
Au contraire les fortes progressions sont les valeurs du tourisme, les bancaires, plus Trinseo, China Mobile,  Vipshop, Hexcel et Klepierre.

Et ce sont à peu près les mêmes aussi qui progressent fortement depuis le début de l’année (avec GM en plus).



En termes de mes objectifs de cours, le potentiel reste important dans tous les secteurs, mais surtout dans l’industrie, l’automobile et l’immobilier.



            CONCLUSION :


Dans la tendance Verts, les cours qui seront atteints à la baisse dans le mois à venir pourraient être de bons points de renforcement. Le portefeuille CV100 va continuer, par construction, à faire le gros dos.
Les valeurs Techs pourraient rester encore un peu engourdies, je préfère ne pas y toucher.

Les valeurs Divers de G100 se sont révélé assez sensibles à la baisse par leurs biais tech, santé et espace. Les véritables valeurs de rattrapage sont dans le portefeuille VRAC et ont encore un beau potentiel. J’envisage d’y faire un renforcement et une diversification pour lui faire jouer un véritable rôle d’amortisseur (actuellement sa pondération n’est que de 4% du portefeuille global).

Dernière modification par CroissanceVerte (07/03/2021 08h26)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#417 10/03/2021 06h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Comment être raisonnable dans une cuisine qui ne l’est pas ?


J’étais hier en train de finaliser ma liste de renforts au portefeuille VRAC quand j’ai constaté une forte hausse sur les valeurs hydrogène européennes McPhy (MCPHY), Nel (D7G) et ITM (ITM)… que j’ai donc essayé d’attraper au vol pour qu’elles mijotent plutôt dans ma casserole qu’en dehors…

A la suite de quoi j’ai vu que les futures des 4 autres valeurs d’énergies vertes américaines de mon TOP5 prenaient le même chemin en plus tendu encore : avec des gaps important !
Après l’ouverture de Wall Street j’ai donc acheté ces valeurs également, en constatant que leur hausse se poursuivait : Enphase (ENPH), SunPower (SPWR), Daqo New Energy (DQ), ITM Power (ITM), PlugPower (PLUG).

J’y ai ajouté Renesola (SOL), SolarEdge (SEDG) et FuelCell (FCEL) pour compléter ma liste des vertes épicées habituelles et, pour pimenter le portefeuille spéculatif, les maintenant classiques Riot Blockchain (RIOT) et Marathon Digital (MARA) puisque le Bitcoin était lui aussi bouillant, relancé à la hausse…

J’ai bien sur raté le gap (si j’avais eu une vision et que je les avait acheté lundi soir, j’aurais fait +19,1%), mais tout de même une plus value conséquente +4,8% (incidence de +0,7% sur le portefeuille global).

Le soir arrivé, la question était bien sur : s’agit-il d’un "rebond du chat mort" - auquel cas il aurait fallu prendre sa plus value en liquidant ces lignes spéculatives - ou bien le début d’un véritable retour à la croissance de ces valeurs après une purge (dont j’estimais dans le message précédent qu’elle avait atteint un degré suffisant) ?

Le marché semble s’être déjà habitué à l’idée d’une petite inflation et d’une certaine hausse des taux (et commence peut-être à se dire que les banques centrales ne laisseront pas ces taux grimper plus haut). D’autre part, le plan Biden est maintenant certain d’être adopté demain au congrès, et il a montré que cette administration ne pouvait pas, malgré sa majorité (courte), aller trop loin à gauche dans les réformes (hausse du salaire minimum). Enfin la force avec laquelle ce rebond a eu lieu montre que le marché a encore beaucoup d’appétit pour ces valeurs…
C’est ma macro-intuition, heureusement appuyé sur des analystes réputés (Scipion8 même s’il reste prudent en se préparant à une baisse plus importante à suivre). Certes ce rebond se produit plus tôt et plus brutalement qu’on aurait pu l’imaginer, et il peut effectivement être transitoire, mais je ne fais ici que du trading au jour le jour…

J’ai donc choisi la seconde hypothèse et fait le pari de laisser courir les positions (avec un stoploss pour ne pas perdre plus que mes gains, à condition qu’il n’y ait pas un gap baissier retraçant !). Je n’escompte pas la même performance demain, mais un petit bonus ne serait pas de refus.

La seconde question, c’était : ai-je eu raison d’abandonner (retarder ?) le renforcement du portefeuille VRAC pour placer le cash sur cette spéculation ?

Je pense encore que les Value (on espère toujours que la logique comptable aura raison), Rattrapages (il semble impossible que des secteurs solides et essentiels, y compris à la reprise, continuent d’être maltraités), Asiatiques (les preuves de la reprise chinoise sont tous les jours devant nos yeux, même et surtout s’ils ont la lucidité d’admettre leurs faiblesses et de s’y attaquer, cf semi-conducteurs) et Cycliques (pas de vraie reprise sans elles) vont poursuivre leur appréciation comme depuis le début de l’année.

Mais la vrai question est à quel rythme ? Ces deux derniers jours le portefeuille VRAC a gagné 0%, contre CV100 +4,4%, et surtout la liste de valeurs que je compte (comptais) adjoindre à VRAC : 0,8%…

Alors bien sur, les exubérances de croissance comme celle d’hier ne deviendront pas notre lot quotidien (il vaudrait mieux sinon on recommence…), mais ce genre de coup d’accélérateur est toujours bon pour un portefeuille.
Cependant cela oblige à rester prudent et à surveiller le lait sur le feu (heureusement, il n’y a que 13% du lait qui chauffe, le reste fait sa crème au gré du temps)…
Et il faut s’efforcer également d’éviter l’addiction au lait chaud de la spéculation ! Difficile équilibre culinaire.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#418 11/03/2021 07h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Le lait aurait pu tourner… Il aurait suffit de chiffres d’inflation US légèrement supérieur.

C’est donc ça le nouveau modèle ? On connaissait la volatilité du marché, voici maintenant la volatilité factorielle : un jour c’est le growth qui grimpe, le  jour suivant la value, le jour d’après les cycliques ?
C’est de la rotation quotidienne !

Bref, hier c’est parti dans tous les sens dans une bechamel infernale. Sur mes douze lignes spéculatives : des verts ont baissé (Daqo et les européens des electrolyseurs) et d’autres ont poursuivi leur ascension (FuelCell et Renesola) de même que les mineurs en bitcoins. Après relèvement de stoploss pour prendre en compte les quelques gaps nocturnes (heureusement haussiers) certaines ont sauté très rapidement, et pour d’autres j’ai du les liquider à la main en fin de journée. Il vaut mieux en rester au day trading dans cette période trouble, et deboucler en soirée.

Même si le pari a été gagnant cette fois avec un quasi doublement de la plus value sur ces lignes : +8,9% au final.
Malgré cela, le portefeuille global perd -0,1% sur la journée, contre un CW8 à +0,6%.
Le CV100 la termine à 0%. Pas étonnant, tiraillé comme il est par des mouvements contradictoires…

Les valeurs de la liste complémentaire VRAC ont par contre gagné 1% en moyenne (et VRAC lui même 0,7%). Je vais terminer cette liste pour être prêt à l’acheter quand j’aurai fini de me prendre pour une girouette et que j’accepterai de manger à tous les rateliers…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#419 16/03/2021 08h16

Membre
Réputation :   3  

Bonjour Croissante Verte. Avez-vous une explication du décrochage de Xebec depuis mi-février et surtout cette semaine? Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #420 16/03/2021 09h23

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   207  

Bonjour Silersac,

Pour le cours depuis fin janvier, cela concerne une grosse partie des actions vertes ayant connu une forte poussée sur 2020, en particulier sur le Q4 (reprise de souffle?), vous pouvez par exemple voir le cours d’Enphase ou FuelCell.

Pour Xebec et ces derniers jours, une annonce a été faite prévoyant un revenu 2020 à 57M au lieu de 70-80M précedemment attendus.

Si vous êtes anglophone : Xebec 2020 guidance

Dernière modification par Liberty84 (16/03/2021 11h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#421 16/03/2021 09h40

Membre
Réputation :   3  

La chute du revenu était prévisible, je jugeais que c’était déjà dans les cours au moins en grande partie.  Apparemment non, pas autant que je ne le pensais… -40% en 2 jours quand même! Je m’attendais à une autre mauvaise nouvelle que j’aurai manqué et qui expliquerais cette brutale et profonde correction. Il y a eu aussi de bonnes nouvelles pourtant au T4 pour l’avenir. Du coup, je pense en profiter pour renforcer. Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #422 16/03/2021 10h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   553  

La correction du revenu attendu a révélé de graves défaillances de contrôle interne et jette l’opprobre sur la sincérité des comptes de l’entreprise et sur la réalité même du business.
Il ne faut pas croire que cette révision est volontaire ; ce n’est pas le 10 mars qu’on se rend compte que le CA de l’année précédente n’est pas là, c’est en décembre ou au pire dans les premiers jours de janvier.
Cette annonce aussi tardive ne veut dire qu’une seule chose : les auditeurs ont refusé de certifier les comptes tels que présentés par Xebec et les ont contraints à les réviser. Quand on en est là, c’est très mauvais signe.

Hors ligne Hors ligne

 

#423 16/03/2021 11h18

Membre
Réputation :   3  

Bonjour, je comprends mieux ce qui m’a échapper… Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

#424 16/03/2021 15h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   207  

Sans vouloir polluer la file de CroissanceVerte, une class action vient d’être ouverte contre Xebec pour présentation déformée des comptes, allant dans le sens des propos de Corran dans son dernier message: lien

Dernière modification par Liberty84 (16/03/2021 15h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#425 16/03/2021 16h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bien sur Xebec rejette les accusations.

J’aime beaucoup cette société, sa technologie et son modèle.
Des tentatives de class action il y en a à tout bout de champs.

Mais là, je suis d’accord avec Corran : Ça sent le gaz… Ce n’est vraiment pas normal.

Certes cela pourrait donner lieu à un beau point d’entrée d’ici au dépôt des comptes (annoncé au 25 mars) qui ont intérêt à être TRES convaincants…

Quand à l’hypothèse du pire : j’ai du mal à croire à la non réalité des business annoncés.
Mais j’ai une certaine propension à l’angélisme…

Dernière modification par CroissanceVerte (16/03/2021 16h15)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de croissanceverte"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur