Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#751 17/02/2021 12h53

Membre (2020)
Réputation :   1  

Je pense exactement la même chose, la bulle internet était corrélée à une intuition qui s’avérera excellente dans le futur, mais qui n’avait aucune base avec fondamentaux, Adyen n’est pas dans cet esprit et si je regarde son tracé au regard des valeurs green en général, je me dit que c’est pas si impressionnant en matière de bulle et que la bulle est plutôt du côté des énergies renouvelables dont le tracé est parfois inquiétant, même si certaines valeurs s’en sortiront, d’autres vont revenir à un peu plus de justesse, d’ailleurs la grosse prise de bénéfice a commencé.

Pour ma part, je reste confiant sur cette valeur, comme je reste confiant sur worldline dans ce secteur, bien sur il pourra y avoir des moments plus délicats mais dans 5 ans, ce type de paiement sera généralisé et qui sera leader depuis des années: Adyen

Hors ligne Hors ligne

 

#752 17/02/2021 13h41

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   193  

Bonjour,

Alors puisqu’on parle d’Adyen, si le track record est impeccable jusque là, j’ai une question extrêmement naïve (j’avoue ne pas m’être trop intéressé au secteur jusqu’ici…):
qu’est ce qui justifie qu’Adyen soit valorisé comme le "winner takes it all" du secteur (au moins en Europe) ? Plus précisément, quels sont ses avantages compétitifs par rapport à un Worldline ou Nexi par exemple, bien plus gros et bien plus raisonnablement valorisés ? Je ne parle pas de performances financières mais d’avantages de leurs produits par rapport aux concurrents, bref le "moat".

J’ai lu quelque part qu’ils séduisent car ils ont une solution de paiement identique quelque soit le canal, mais est ce que les autres ne peuvent pas développer une techno comparable, s’ils ne l’ont déjà ?

Bonne journée,

Hors ligne Hors ligne

 

#753 17/02/2021 13h54

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Liberty84, le 15/02/2021 a écrit :

Adyen est une belle entreprise de croissance et +30% annuel dans les prochaines années n’est pas impossible. Mais le x4 des dernières années c’est surtout x3 les 12 derniers mois, est ce vraiment "mérité"?

Lors de l’introduction en 2018 et en 2019 le marché européen n’était pas habitué à ce genre de valeurs à revenus variables, coûts fixes et taux de conversion en cash >100%, ne savait donc pas comment l’analyser correctement et la trouvait "trop chère" sur la base de ratios habituels (P/S, PER).

En 2020 la prise de conscience de la digitalisation à marche forcée de nos sociétés et la pléthore d’exemples outre-Atlantique ont ouvert les yeux des investisseurs, et la hausse du titre qui aurait dû se produire en 2019 (post remontée fantastique de janvier 2019 après le mini krach de déc 2018, le titre n’a pas bougé d’un pouce jusqu’en janvier 2020 quand le marché faisait +30%) a été rattrapée en 2020, l’acccélération de la croissance en 2020 cause Covid explique le reste.

Aujourd’hui on est à 60 fois le FCF de 2023. D’un côté c’est beaucoup ; de l’autre, dans un environnement à taux zéro, un churn ridiculement bas et une croissance du FCF à 2 chiffres pendant une bonne décennie, ce n’est pas tant que ça. On a en plus l’optionalité que les géants américains (mais pas si géants que ça maintenant par rapport à Adyen) Fiserv et Global Payments, qui sont en panne de croissance, cherchent à acheter cette croissance, ou qu’un Tencent se l’offre comme tête de pont pour diffuser Wechat Pay en Europe.

Les menaces qui peuvent planer sur Adyen sont :
- La finance décentralisée (monnaies, crypto ou pas, numériques) et les cash apps
- Les BNPL, qui en captant la majorité des gros achats (>100€) pourraient diminuer significativement le ticket moyen des paiements processés par Adyen. Mais avec sa capitalisation actuelle Adyen peut s’offrir un Klarna ou être accouplée à Afterpay par Tencent
- Une faille de sécurité/un hack

Dernière modification par corran (17/02/2021 13h57)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #754 17/02/2021 14h06

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   229  

Bonjour.
J’avais noté dans mes tablettes ce commentaire d’AlphaValue :

AlphaValue a écrit :

AlphaValue parle de "Tesla des paiements", et souligne qu’Adyen "se distingue parce que c’est une société de logiciels, là où Nexi est une entreprise réglementée et où Worldline est un mélange de services à moitié réglementés, à moitié non réglementés et de matériel non réglementé. En plus, Adyen est nouveau alors que les autres sont anciens".
Le bureau d’études comprend la différence de valorisation, mais pas les multiples stratosphériques.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #755 17/02/2021 14h14

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Bonjour,

Je ne connais pas du tout les spécificités d’Adyen par rapport à des boites comme Worldline et Nexi.

Néanmoins, la majorité des intervenants financiers qui investissent dans les Fintechs (et donc qui connaissent bien les dossiers) choisissent constamment Adyen et ne citent même pas Nexi et Worldline.

Par exemple Cathy Wood dans son fond ARK Fintech n’a qu’une seule entreprise Européenne : Adyen.

Lorsqu’on écoute des interviews de spécialistes du secteur et qu’ils parlent de l’Europe, Adyen ressort à chaque fois dans les convictions mais je n’ai jamais entendu parler de Wordline. Je pense donc que c’est bien un signe de moat.

Pour moi la différence c’est que Adyen s’inscrit plus dans la logique e-commerce alors que Worldline et Nexi sont plus des intervenants installés sur les paiements par carte en physique. Cela se ressent directement sur les marges.

Il n’était pas forcément pertinent que Worldline rachète la partie terminal à Ingenico.

Si on regarde les chiffres, Nexi réalise 50% de son CA en Italie. Worldline c’est 20% en France et rien en dehors de l’Europe. Adyen c’est 50% en dehors de l’Europe. Elle ne joue donc vraiment pas au même niveau.

Hors ligne Hors ligne

 

#756 22/02/2021 21h09

Membre (2020)
Réputation :   54  

Bonsoir,

En cherchant des infos sur Adyen, je suis tombé sur un article de juin 2019 de Capital.
Article Adyen Capital juin 2019
Extrait : "La licorne Adyen est largement surévaluée. Or, le ralentissement de la croissance des revenus du géant néerlandais du paiement met en risque cette valorisation “plus qu’exigeante”, selon Oddo BHF. Oddo BHF a initié le suivi du géant néerlandais du paiement Adyen à Alléger, avec un objectif de cours de 500 euros, soit un potentiel de baisse de 30%, à l’heure où nous écrivons ces lignes."

C’est dôle de lire cela un an et demi plus tard et de voir que l’action à fait x3 entre temps…
Je ne sais pas si il existe une file dédiée aux plus gros loupés des analystes, mais celui-ci devrait figurer en bonne place.


L1vestisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#757 22/02/2021 23h00

Membre (2020)
Réputation :   57  

Bonsoir

Adyen… j’avais plutôt 545 € comme objectif à l’époque :-)

Avec cette hausse en 18 mois, elle en est maintenant à un P/E de 280, quand même… avec un bénéfice estimé par action pour 2021 certes doublé par rapport à 2020, mais entre 13 et 14 € (reuters)

Alors avec un cours de 2152 € ce soir, je trouve que ça fait quand même beaucoup;

Hors ligne Hors ligne

 

#758 22/02/2021 23h21

Membre (2013)
Top 100 Réputation
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   299  

L1vestisseur a écrit :

Bonsoir,

En cherchant des infos sur Adyen, je suis tombé sur un article de juin 2019 de Capital.
Article Adyen Capital juin 2019
Extrait : "La licorne Adyen est largement surévaluée. Or, le ralentissement de la croissance des revenus du géant néerlandais du paiement met en risque cette valorisation “plus qu’exigeante”, selon Oddo BHF. Oddo BHF a initié le suivi du géant néerlandais du paiement Adyen à Alléger, avec un objectif de cours de 500 euros, soit un potentiel de baisse de 30%, à l’heure où nous écrivons ces lignes."

C’est dôle de lire cela un an et demi plus tard et de voir que l’action à fait x3 entre temps…
Je ne sais pas si il existe une file dédiée aux plus gros loupés des analystes, mais celui-ci devrait figurer en bonne place.

Quand les prix n’ont rien a voir avec la realité, les analystes ont l’air bete. c’était pareil en 99, Buffett le dinosaure qui comprend rien, etc.

Hors ligne Hors ligne

 

#759 22/02/2021 23h26

Membre (2018)
Réputation :   118  

chrispra a écrit :

Bonsoir

Adyen… j’avais plutôt 545 € comme objectif à l’époque :-)

Avec cette hausse en 18 mois, elle en est maintenant à un P/E de 280, quand même… avec un bénéfice estimé par action pour 2021 certes doublé par rapport à 2020, mais entre 13 et 14 € (reuters)

Alors avec un cours de 2152 € ce soir, je trouve que ça fait quand même beaucoup;

Oui, ça ne justifie qu’un PER de 50 normalement.

Hors ligne Hors ligne

 

#760 23/02/2021 01h41

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

chrispra, le 22/02/2021 a écrit :

Bonsoir

Adyen… j’avais plutôt 545 € comme objectif à l’époque :-)

Avec cette hausse en 18 mois, elle en est maintenant à un P/E de 280, quand même… avec un bénéfice estimé par action pour 2021 certes doublé par rapport à 2020, mais entre 13 et 14 € (reuters)

Alors avec un cours de 2152 € ce soir, je trouve que ça fait quand même beaucoup;

Vous ne pouvez pas utiliser le résultat net quand le FCF est 50% supérieur au résultat net wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #761 23/02/2021 08h39

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Adyen vaudra certainement 500€ bientôt… (lorsqu’elle aura fait un split /4 smile )

Plus sérieusement, le PER n’est pas un indicateur pertinent pour cette valeur. Le FCF ou l’EBITDA le sont bien plus. Le PER ne prend même pas en compte les 4 années d’EBITDA d’avance qu’elle a en trésorerie.

Dans tous les cas ce genre de discussion n’a pas de solution puisque c’est le marché qui price et donc qui a raison par définition. Il n’est pas très utile d’avoir raison tout seul et contre le marché en bourse. Si vous pensez qu’Adyen est sur-évaluée ou bullesque, le mieux est de ne pas l’acheter tout simplement. L’important est d’être serein psychologiquement avec ses investissements pour éviter de tout vendre en panique lors d’une baisse.

Personnellement je ne pense pas que l’approche « value » permette d’amortir la baisse comme on l’entend souvent. Si une entreprise est value, c’est généralement que quelque chose cloche dans les fondamentaux (dette, rentabilité très faible, business en déclin etc…). Donc en cas de baisse, il n’y a pas de raison particulière pour que les entreprises de mauvaise qualité chute moins que celles de qualité (en général on a même un fly to quality). On l’a vu en 2008, et en 2020.

Certains pestent contre Hermès depuis 20 ans qui a toujours des « ratios bullesques ». Pour autant, ils n’ont pas été consolés ou récompensés avec Air France ou Renault et s’en mordent peut-être les doigts. La qualité a un prix…

Dernière modification par MrDividende (23/02/2021 08h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#762 23/02/2021 15h37

Membre (2020)
Réputation :   0  

Bonjour Mr.Dividende

Au vue de votre portefeuille d’ultra croissance, et des dernières news,chiffres êtes vous toujours confiant dans vos choix au vue des fortes chutes ( sachant que vos PRU ont l’air tout de même bon ) je vois que Enphase, Lululemon, AMD ou autodesk par exemple corrige depuis quelque temps
Beaucoup d’article relate le fait que les investisseurs on peur de cette inflation ou se tourne à nouveau vers les cycliques

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+1]    #763 23/02/2021 15h47

Membre (2016)
Réputation :   69  

Les investisseurs n’ont pas peur, ils sont simplement rationnels.

Les taux long remontent sur des anticipations de hausse de l’inflation, les taux sans risque (10 ans américain) sont donc plus rémunérateur aujourd’hui qu’il y a quelque semaine.

Mécaniquement, on actualise les flux de trésorerie futurs avec un taux plus élevé (le cout du capital ayant augmenté), réduisant d’autant la VAN de ces flux de trésorerie. Cela implique une baisse mécanique de l’EV des entreprises, les cours s’ajustent à la baisse en conséquence.

Soit les taux continuent de monter et les valeurs de croissance vont dérouiller (belle entreprise ou pas), soit les taux vont à nouveau refluer comme il se passe toujours depuis la crise de 2008 et les cours remonteront.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 3   [+2]    #764 28/02/2021 09h27

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Bilan du portefeuille Février 2021 (36 ème mois de reporting)



Bonjour à tous,

Ce mois a été plutôt calme, avec peu d’activités de ma part. Février a été relativement haussier (du moins au début…), notamment grâce aux bonnes publications des entreprises US. Sur la fin du mois, quelques craintes commencent à arriver en raison de la hausse des taux longs Américains, qui sont repassés en toute fin de mois à un rendement devenant maintenant supérieur à celui du rendement moyen du S&P500 (1,6%) !

Cela a entrainé mécaniquement une baisse de la valorisation des entreprises de croissance dont le niveau des taux est le critère principal rentrant dans le calcul (actualisation des cash-flow futur en baisse par rapport au taux sans risque). Le portefeuille a donc vraiment souffert sur la fin de mois. Néanmoins, je pense que cela ne durera pas comme la FED et la BCE ont annoncé à plusieurs reprises qu’elles souhaitent continuer de maintenir les taux bas pour les années à venir. La plupart des entreprises en portefeuille ont également un pricing power, elles seraient donc dans la capacité d’augmenter leurs marges si l’inflation devait revenir.



J’attends maintenant les dernières publications annuelles (normalement fin Mars pour la majorité des entreprises restantes) afin de remettre à jour les screeners.

J’envisage néanmoins de sévériser mes filtres de sélection des actions en portefeuille.

Je rappelle que pour le moment je conserve toutes les entreprises dont le score global est supérieur à 5/10. Je trouve que ce filtre est encore trop large et laisse passer trop d’entreprises. Je souhaite donc être plus exigeant en augmentant le score limite, et en intégrant également un potentiel minimum.

Je pense fixer la limite de score à 6/10 pour l’Europe et 7/10 pour les US. Je souhaite aussi combiner ce filtre à un potentiel supérieur à 50% pour les US, 40% pour l’Europe (je suis volontairement plus sévère sur les US car sinon il ne resterait plus beaucoup de choix en Europe).

Si une action n’a pas un score suffisant mais un potentiel largement supérieur à 50%, cela peut rester acceptable.



L’objectif est d’éliminer les dernières lignes du portefeuille qui peuvent être remplacées par des ETF. Pour que le stock picking s’avère vraiment utile et efficace (surtout pour les US où la taxation rentre en compte et dont l’indice principal, le S&P500, est déjà fortement axé sur la croissance des entreprises), il faut être plus sélectif que je ne le suis actuellement, comme me l’ont fait remarquer certains lecteurs.

Je pense donc qu’il y a encore quelques lignes à enlever. Ce ne sont pas du tout de mauvaises entreprises, bien au contraire, ce sont généralement des blue chips de qualité fortement présentes dans les indices. Mais elles n’ont peut-être pas suffisamment d’atouts pour avoir statistiquement une chance élevée de battre les indices avec suffisamment de marge (et donc les remplacer par un ETF serait plus adapté). Il y a de plus en plus d’ETF intéressants qui arrivent sur le marché (thématiques, sectoriels…), c’est une chance pour les investisseurs car cela facilite vraiment le choix lorsqu’on aime un secteur particulier ou une thématique spécifique. Je pense que les valeurs qui sont détenues en direct doivent vraiment être exceptionnelles pour mériter de sortir de ces ETF. Attention tout de même avec ces ETF spécifiques, ils ne doivent pas composer la totalité d’un portefeuille mais diversifier les indices classiques (car ce sont généralement des thématiques peu représentées à cause des pondérations par capitalisation) pour tenter de réaliser une performance plus élevée.

 


J’ai également revendu l’ETF Europe Momentum en CTO puisque j’applique déjà un filtre Momentum sur mon portefeuille personnel en PEA en adaptant la pondération des lignes. L’argent récupéré de cette vente sera directement réinvesti en ETF US.

En échange, j’ai introduit sur PEA l’ETF GWT de Lyxor (MSCI EMU Growth) qui avait déjà été présenté dans un article sur le smart beta. C’est probablement l’ETF large le plus intéressant pour investir sur l’Europe dans un PEA. Gros plus de cet ETF : il est à réplication physique et non synthétique. Il va donc remplacer l’ETF MSCI Europe Momentum qui était détenu sur CTO.



Les 10 premières lignes sont les suivantes :



On voit qu’il reprend les belles entreprises de croissance en portefeuille (ASML, Adyen, Prosus, LVMH…) ainsi que d’autres actions de qualité mais un peu moins « growth » comme Air Liquide, Philips, Schneider Electric…

 


Je viens également de découvrir un nouvel ETF China de WisdomTree qui est une meilleure alternative à ICGA/ICHN d’Ishares pour investir en Chine :  il s’agit du WisdomTree S&P China 500

Cet ETF se trouve sur Degiro à Xetra avec le code ICW5.



Ses avantages par rapport au MSCI China sont nombreux :


1) Il contient toute la Chine et ne surpondère pas Hong Kong. Il donne donc accès à certaines entreprises Chinoises non présentes dans le MSCI China (comme Kweichow Moutai par exemple)


2) Les pondération des entreprises sont plus raisonnables, Tencent + Alibaba ne pèsent « que » 19% au lieu de 30%.


3) Les répartitions sectorielles sont bien meilleures :



– on passe de 6 à 9% en santé

– on passe de 6% à 10% en technologie

– on ajoute beaucoup de consumer staples : on passe de moins de 5% à près de 10%

– on passe de 4% à 10% d’industrie avec de nombreux fabricants de batterie ou de panneaux solaires.



Les performances de l’ETF sont par ailleurs légèrement meilleures que celles du MSCI China classique.

-> Cet ETF me semble donc l’un des meilleurs ETF large pour investir en Chine.

 



J’ai également découvert grâce à un lecteur un ETF qui me semble plus intéressant que Ishares Global Clean Energy et qui permet d’investir sur toutes les composantes écologiques :

Il s’agit de la société Allemande HanETF (pas encore vraiment connue) avec son ETF ECLM coté en Allemagne.

Gros avantage de cet ETF : il contient plus d’une centaine d’entreprises (alors que Ishares seulement 30). Il n’est pas pondéré par capitalisation (alors que pour Ishares les 2 premières lignes pèsent presque 20%).

Il est également beaucoup plus vaste et investit dans tout ce qui touche au climat :

Energie solaire, éolienne, biomasse, hydrogène (jusqu’ici comme Ishares) mais aussi gestion de l’eau, des déchets, matériaux isolants pour la construction écologique, batteries électriques (on y retrouve par exemple Tesla, Alfen…) et certaines autres lignes diverses.

 



Pour terminer, ce mois a été également marqué par les excellentes publications des entreprises scandinaves en top de screener (MIPS, Revenio, Chemometec, Swedencare, GN Store, QT Group, Embracer, Evolution Gaming Group…) qui ont toutes très bien performé après les publications.


Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Cellavision, Rovi
🇺🇸 Idexx Laboratories, Intuitive Surgical, Teladoc Health, Repligen
🇨🇳 Hansoh Pharma
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus


Finance :

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport
🇺🇸 Visa, S&P Global, Intercontinental Exchange, Paypal Holdings, UnitedHealth Group, MSCI, StoneCo, MarketAxess
🌎 AfterPay


Industrie :

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech
🇺🇸 Fastenal Company, Trex Company, Generac Holding
🇨🇳 ZTO Express, Techtronic Industries


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet, Autodesk
🇨🇳 Alibaba, Tencent, GDS Holding, Meituan Dianping, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Constellation Software, Xero, WiseTech Global


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 McCormick, Church & Dwight, Costco Wholesale, GrowGeneration, Boston Beer, Freshpet, Chegg
🇨🇳 New Oriental Education
🌎 Dollarama


Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Starbucks, Domino’s Pizza, Home Depot, Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon
🇨🇳 Anta Sports


Energie :

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy
🇺🇸 Tesla, NextEra Energy, Enphase Energy, Ameresco
🇨🇳 Xinyi Solar, Daqo Energy
🌎 Xebec Adsorption, Energy One, Greenlane Renewables


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇫🇷 Orpéa
🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 Realty Income, American Tower, Equinix, CoStar Group, IIPR
🇨🇳 Longfor Group.




----------------------------------------------------------------------------------------------






Valeur totale du portefeuille : 128 740€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Biomérieux : remplacée par l’Italien Diasorin qui fait le même business mais qui a selon moi de meilleurs fondamentaux. Je ne préfère conserver qu’une seule des deux lignes comme le domaine d’activité est très proche. Détenue dans l’ETF GWT de Lyxor.



Nemetschek : l’entreprise a de bons fondamentaux (bien que la croissance se tasse un peu) mais est très volatile. Je préfère m’en séparer car je suis déjà positionné aux US sur Autodesk qui fait également des logiciels pour la construction et l’architecture et qui est mieux diversifiée. Détenue dans l’ETF GWT de Lyxor.



JustEat : j’ai du mal à croire au moat de l’entreprise qui a beaucoup de concurrence en Europe (Delivery Hero, Uber Eats…). Je détiens indirectement Delivery Hero à travers Prosus qui est au capital, et JustEat est également présente dans l’ETF GWT de Lyxor.



Megaport, Temple&Webster, GFL, China Conch : j’écrème ces 4 lignes en vue d’une légère diminution du niveau de risque du portefeuille en vue de la remontée des taux. Elles sont pour moi parmi les moins qualitatives du CTO.



JD.Com, NetEase : présents dans l’ETF KWEB de Kraneshares ce qui sera plus facile pour les renforcer. Je conserve néanmoins les 3 principales techs en direct (Alibaba, Tencent, Meituan) car ce sont pour moi les 3 plus belles entreprises de l’ETF et dont j’ai une forte conviction.



Stryker Corp, Abbott, Edwards Lifesciences, ThermoFisher : J’ai découvert récemment un nouvel ETF d’Ishares (merci Piwai) : US Medical Devices qui investit sur tous les équipementiers médicaux US. Toutes les actions vendues composent les premières lignes de cet ETF, cela sera plus simple pour les renforcements. Voici les 10 premières lignes de l’ETF :


 


Achat


 

ETF : WisdomTree Cloud Computing (WCLD), Ishares Healthcare Innovation (2B78), Ishares Digitalisation (2B79, WisdomTree China (ICW5), Ishares Us Medical Devices (UMDV), Han Etf Iclima (ECLM).



Renforcement



Rien

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +0.81%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +3.61%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +2.06.


Le portefeuille a très bien commencé la première quinzaine de Février avec une performance de presque 9%. Ensuite, la forte baisse des valeurs de croissance a entrainé une chute de près de 8% (bien plus forte que celles des indices larges). Je reste confiant sur les valeurs en portefeuille pour surperformer sur le long terme. Le rebond des value et la sous performance des valeurs de croissance ne durera pas selon moi. Je préfère avoir un portefeuille qui monte de façon régulière sur le long terme plutôt que de m’exposer aux cycliques et value qui passent leur temps à faire le yoyo et qui ont des fondamentaux de mauvaise qualité. En cas de vrais krach boursier, je pense que les investisseurs préfèreront se diriger vers la qualité (même si plus chère) plutôt que vers des valeurs fragiles. Qui préfèrerait Renault et Air France à Hermès et ASML en pleine crise ? pas moi en tout cas.


Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille était sur ses plus hauts jusqu’au 15 Février vs MSCI World mais a fortement chuté sur la fin du mois en raison de la hausse des taux US. Il repasse donc sous le World et retombe sur un point bas.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 384€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

A bientôt.

Dernière modification par MrDividende (08/03/2021 14h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#765 01/03/2021 15h31

Membre (2020)
Réputation :   81  

Bonjour MrDividende,

Merci pour le suivi rigoureux.

Votre intégration des ETF à votre stratégie est intéressante (à défaut d’être fructueuse pour le moment sur le iShares UMDV big_smile)

Concernant l’ETF Lyxor MSCI Emu Growth, la composition est bien sûr qualitative, en revanche il y a beaucoup de doublons avec vos actions en direct. Envisagez vous certains arbitrages sur le rationnel "cette valeur ne performera sans doute pas mieux que l’indice"? Dans la même thématique, Lyxor a le Russell 1000 Growth avec une compostions également très qualitative.

Au sujet de la Chine, le WisdomTree propose effectivement un profil séduisant. Vous avez à ce jour < 10% de Chine dans votre portefeuille J’ai pour ma part une forme de "biais de taille de ligne" qui me limite psychologiquement… même si avoir une grosse ligne d’ETF n’a rien à voir avec une grosse ligne sur un titre en direct. Au regard des tendances macros de l’économie chinoise, et malgré l’historique de retour solide des valeurs outre-Atlantique, pensez vous étendre la poche Chine (Asie ? EM ?) ?

Concernant l’ETF HanETF, la "megatrend" est évidente. En revanche, plus j’y réfléchis, plus je me dis que la rentabilité au sein de cette dernière l’est moins. Les utilities par exemple, sont historiquement des valeurs de rendement assez peu dynamiques… et je vois mal pourquoi le fait que l’électricité vendue soit "verte" la rende plus rentable. Accessoirement, la sélection de l’ETF est parfois un peu "trop" large à mon goût : j’imagine que Vonovia a mis des panneaux solaires sur des toits, Suez fait du recyclage et AO Smith des chauffe-eau (avec de l’eau dedans smile ) - mais souhaitez vous particulièrement une exposition à ces valeurs, et vont elles bénéficier de la megratrend visée ?

Enfin, concernant l’approche générale "croissance" que vous suivez, que pensez vous de l’approche "GARP", catégorie dans laquelle pourraient tomber un Philips ou Air Liquide que vous possédez ?

Dernière modification par piwai (01/03/2021 15h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #766 01/03/2021 20h33

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Bonsoir Piwai,

Comme expliqué dans le post je compte revendre une partie des lignes moins growth qui sont présentes dans l’ETF mais qui n’ont pas des perspectives particulièrement meilleures que celle du panier dans son ensemble. Pour chaque ligne je me demande si l’ETF a des chances ou non de faire mieux. Si la ligne n’apporte pas d’intérêt supplémentaire, j’envisage de l’arbitrer pour l’ETF. C’est par exemple le cas d’Orpéa ou de Philips. J’ai déjà beaucoup de lignes dans le secteur de la santé et ce sont pour moi les deux valeurs avec le moins de potentiel (mais ce sont deux très belles entreprises qu’on se comprenne bien!).

Comme elles sont présentes dans GWT et qu’elles n’ont pas des fondamentaux hors du commun pour le secteur de la santé, je vais les arbitrer.

Pour l’ETF Russell1000 growth que vous indiquez (on trouve quandmême du Coca-Cola dedans mais bon…) il n’est pas UCITS donc achetable si je ne me trompe pas.

Pour la Chine, je suis en effet autour de 10% actuellement. Je compte faire grimper cette part à 15%-20% (grand max). Le potentiel de la Chine est indéniable, mais le risque est encore non négligeable (fraude comptable dans les publications, gouvernement coco qui veux réguler les entreprises…). Je pense que le risque continuera de se dissiper progressivement au fil des années.

La partie EM (hors Asie = Afrique, Amérique Latine etc..) ne m’intéresse pas du tout. J’avais d’ailleurs écrit un article sur le sujet : entre la croissance très hétérogène, les instabilités politiques, la très mauvaise gestion et dévaluation de leurs devises… vraiment pas pour moi. J’avais par exemple évoqué le réal brésilien qui perd presque 50% de sa valeur sur 5 ans face au dollar…

Pour HanETF c’est clairement un peu fourre-tout. On retrouve par exemple Docusign ou Adobe : pour la digitalisation des documents et éviter le papier, à la limite pourquoi pas…
Mais Applied Material, London Stock Exchange…. j’ai du mal à voir !

Néanmoins la thématique du climat m’intéresse et cet ETF me permet de couvrir beaucoup de sous domaines peu représentés dans les indices et dans mon portefeuille (je n’ai pas exemple rien en gestion de l’eau, presque rien dans les matériaux de construction etc…). Je pense que la megatrend du climat touche tous ces domaines, et justement ce qui m’intéresse c’est que certains secteurs sont plus « value » et moins hype.

Pour la poche GARP, la réponse est en tout début de message : je préfère intégrer la majorité de ces entreprises dans les ETF car il n’y a pas spécialement d’avantage vs les indices à détenir ces valeurs en direct. Il y en a cependant certaines que je conserve (par exemple Air Liquide) car ma poche industrielle est peu pondérée. Mais dans les secteurs tech/santé je suis plus restrictif.

Dernière modification par MrDividende (01/03/2021 20h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#767 10/03/2021 15h02

Membre (2018)
Réputation :   118  

Concernant un de nos précédent sujets, JDE Peet’s a sorti ses résultats le 09/03
https://www.jdepeets.com/siteassets/doc … tation.pdf
Baisse du leverage de 4,2x à 3,2x (taux à 2,4%), la guidance est de passer à 3x
Le groupe souffre toujours de la fermeture des points de vente.
Le CA, malgré la baisse de la consommation Hors-domicile (-30%), est à -3,6% principalement à cause des taux de change.
Le % d’EBIT est malgré tout en augmentation
Le dividende 2020 sera payé en deux fois: 0,35€ en 07/2021 et 0,35€ en 01/2022. (soit 2,33% pour 30€)
Le titre a pris un sévère -10% à l’annonce des résultats.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #768 14/03/2021 15h27

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Mise à jour du Screener 14/03/2021


Bonjour à tous,

Voici une mise à jour du screener.

Pour chaque valeur "World" apparaît la place boursière sur laquelle j’ai acheté l’action (F= Francfort).

Pour info les "*" signifient que j’ai remis à jour les fondamentaux (ZoneBourse) avec les dernières publications.

J’ai également ajouté une colonne avec le secteur de chaque entreprise.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir ce message pour comprendre comment tous les scores et indicateurs sont calculés.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie Europe :






----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie US :






----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie World :





A noter une erreur sur New Oriental (non prise en compte du split).

----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne fin de WE à tous.

Dernière modification par MrDividende (14/03/2021 15h29)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #769 21/03/2021 10h55

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

100-Baggers & Coffee-Can Portfolio



Bonjour à tous,

Je suis actuellement en train de lire le livre 100-Baggers (Christopher Mayer) qui a déjà été abordé sur certaines files du forum.

Ce livre est très intéressant (je n’en suis encore qu’au début), mais la partie sur le Coffee-Can Portfolio a déjà attirée mon attention. Je trouve cette partie extrêmement bien écrite, pleine de bon sens, et totalement d’actualité avec la remontée des taux US.

Le livre indique bien que le plus dur n’est pas de trouver une action de qualité. Certes il y a quelques critères à vérifier (croissance, bilan de qualité, bonne rentabilité etc…). Mais le plus difficile, c’est surtout d’être capable de tenir sa position contre vents et marées sans céder à la tentation de vendre. Il donne énormément d’exemple d’actions de qualité qui ont été détenues quelques années seulement, revendues trop tôt etc… et qui auraient multiplié la somme initiale par 10 ou 100 si elles n’avaient pas été vendues au préalable. L’idée est simplement que pour faire X10, il faut déjà être capable de conserver sa position psychologiquement après avoir fait X5…

C’est totalement d’actualité aujourd’hui avec les valeurs de croissance dans la tourmente.

L’idée du Coffee-Can Portfolio fait tout simplement référence au fait que, comme on le voit dans pas mal de films anciens, les gens mettaient quelques réserves de billets ou de pièces d’or dans une boite vide métallique de café et la plaçait sous leur matelas, sans la regarder pendant plusieurs années/décennies.

Il n’est pas nécessaire de placer toute sa fortune dedans, mais simplement quelques convictions à fort potentiel. L’objectif est de laisser le temps au temps et de se forcer à fuir les biais psychologiques.

Donc dans l’analogie contemporaine, il est actuellement très difficile de tenir ses positions dans des valeurs de croissance, même de qualité. Entre les mauvaises perspectives économiques, la remontée des taux, les valorisations, des résultats trimestriels potentiellement décevants, les bruits dans les médias, les réseaux sociaux… Il y a vraiment pléthore de raisons pour faire des bêtises.

Donc pourquoi ne pas laisser vivre les valeurs de croissance en portefeuille aujourd’hui, sans continuer de s’en préoccuper constamment avec la bourse qui clignote chaque jour.

Je suis sûr qu’en y jettant un oeil dans 10 ans, le résultat sera exceptionnel. Et finalement, la principale entrave à ce genre de résultat, c’est probablement nous même…

Dans mon cas, je vais donc vraiment me concentrer les prochains mois/années à renforcer ma poche ETF encore vraiment trop faible, tout en essayant au maximum d’oublier les fluctuations de mes valeurs de croissance. Alors évidemment c’est plus difficile aujourd’hui qu’hier entre les courtiers en ligne, les applications permettant de consulter son portefeuille en un clic… Mais je vais essayer tant que faire se peut.

Comme quoi la sagesse se trouve parfois vraiment dans des idées simples, un simple pot sous un matelas… wink

Hors ligne Hors ligne

 

#770 21/03/2021 15h09

Membre (2020)
Top 150 Réputation
Réputation :   125  

Bonjour MrDividende,

Ce Coffee Can Portfolio est effectivement l’éloge de la stratégie de l’investisseur « passivement actif » pour lequel les 2 vertus cardinales sont la patience et la simplicité.


Primum non nocere

Hors ligne Hors ligne

 

#771 21/03/2021 15h47

Membre (2012)
Réputation :   108  

Sans aller jusqu’a une sélection ardue et poussée des valeurs, c’est un peu ce que j’applique avec des titres que je garde depuis plus de 8 à 10 ans, et que je n’aurai certainement pas vendus même dans 10 ans. 

Mais ç’est aussi pour ça que je me retrouve avec un sacré paquet de lignes :-)

Finalement, lorsque je me sépare d’un titre, c’est parce-qu’il est sorti de la cote, en faillite ou, si je m’en déleste un tout petit peu, parcequ’il a fait x50 ou x200 et qu’en vendant deux-trois actions je rembourse intégralement mon prix d’achat.

Donc, finalement, deux ou trois etf auraient suffit

Dernière modification par tikitoi (21/03/2021 15h48)


Parrain Ebuyclub, AFER, VIVID, TRADEREPUBLIC, MAX, Fortunéo, Bourso, AFER, Linxea, orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#772 23/03/2021 18h13

Membre (2013)
Réputation :   10  

"Coffee can" , j’ai ça dans mon très vieux portefeuille. Tout en étant assez mauvais, je me retrouve avec quelques grosses lignes ayant fait des culbutes : Téléperformance tient la palme avec un pru de 21.71e soit 1309%, l’Oréal n’a fait que 567%, suivies d’Essilor, Kering, LVMH, Trigano, Interparfums, Air liquide; mais il y a aussi des faillites (Dexia, Sears, Orchestra) et des désastres : Rallye, Edf, pétrolières et foncières us; générale des eaux devenue Vivendi s’est rétablie après 23 ans de patience… Ne pas vendre les meilleures performances passées est la seule chose que je fasse bien.

Hors ligne Hors ligne

 

#773 23/03/2021 19h16

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Bravo et félicitations pour ces performances !

En réalité les mathématiques sont vraiment en faveur de ce type d’approche : une action peut « au pire » tomber à 0, alors que les gains sont quant à eux infinis ! Il suffit parfois d’un grand gagnant pour compenser largement de nombreux perdants !

Hors ligne Hors ligne

 

#774 27/03/2021 23h19

Membre (2021)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je suis en train de construire mon portefeuille ETF et OPCVM, et je suis, comme vous, optimiste sur le marché chinois. Je trouve intéressant que vous ayez mentionné l’ETF WisdomTree S&P China 500, notamment parce qu’effectivement cela évite de trop miser sur Alibaba.

J’ai trouvé un autre ETF Chine qui, sur le papier du moins, a l’air encore plus intéressant cependant, votre avis m’intéresserait beaucoup il s’agit de celui-ci : Xtrackers CSI 300 Swap UCITS ETF 1C (LU0779800910).

J’ai comparé les deux, et voilà ce qui en ressort :

Les avantages du Xtrackers :
> l’indice CSI 300 semble mieux performer que le S&P China 500, tout en respectant les mêmes proportions pour Alibaba et Tencent
> frais de gestion légèrement plus bas
> 0% de frais sur Digero, donc parfait pour les petits dépôts (WisdomTree ne bénéficie pas des 0% malheureusement)
> Beaucoup beaucoup plus de liquidité sur le Xtrackers, donc on peut supposer moins de risque de voir cet ETF fermé ? (1335M versus 59M)
> Capitalisant (peut aussi être vu comme un inconvénient selon la stratégie bien sûr)

Inconvénient (encore que, ça dépendra du point de vue) :
> ETF synthétique

Qu’en pensez-vous ?

Au plaisir de vous lire.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #775 28/03/2021 14h20

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   587  

Bonjour Kahra,

L’indice CSI 300 ressemble en réalité beaucoup au MSCI China A, autrement dit aux entreprises de la Chine continentale (Shanghai et Shenzhen).

Personnellement je n’aime pas trop la composition car elle est blindée de financières (20%) et de consumer staples (20%). Les « GAFAM » Chinoises (Tencent, Alibaba, Pinduoduo, Baidu, JD, Meituan etc…) sont totalement absentes de cet indice, alors que ce sont tout de même les entreprises avec le plus de potentiel (certes il y a beaucoup de risque de régulation mais quandmême).

Pour info le MSCI China classique (dispo par exemple avec Ishares ICGA) bat sur 10 ans le MSCI China A d’un peu plus d’un point par an en moyenne.

Ensuite, l’argument « ETF gratuit » me semble dommage. Les frais ne sont vraiment pas élevés chez Degiro (2,50€ la transaction sur ETF). Il vaut mieux chercher des ETF sur l’univers global (potentiellement plus intéressant, je parle en général, pas spécialement dans ce cas Chinois) plutôt que de se limiter aux ETF gratuits selon moi.

Enfin, l’ETF est en effet synthétique, ce qui me dérange un peu sur CTO. L’intérêt du CTO est la détention réelle des titres (impossible sur PEA pour l’Asie).

Je pense que quitte à détenir un ETF synthétique pour la Chine, je privilégierais plutôt le PEA. Il y a par exemple Amundi PAASI (Asie Émergente) avec Chine, Taiwan, Corée, Inde). Il y a également un ETF plus récent de Lyxor (PASI) qui suit le MSCI China classique. En réalité cet ETF est ancien mais suivait auparavant un autre indice. Il suit maintenant le MSCI China depuis peu (donc son historique de performance n’est pas parlant).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (28/03/2021 14h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mrdividende"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur