Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1101 09/06/2020 18h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   495  

+1 de Jimbow à Jeff33 a écrit :

En effet, Je pense qu’il n’ a pas de stratégie, ou plutôt la stratégie s’est avérée mauvaise et il y a revirement

Mais il n’y a aucun revirement de stratégie… Je recherche toujours des dividendes, sauf que pour ce faire je mise plus sur des sociétés à petit rendement que sur d’autres à rendements plus importants. Qu’est-ce qui vous pose problème là dedans ? Pourquoi n’y aurait-il "pas de stratégie" selon vous ?

@Loophey, bonjour.
En effet, cela fait un petit bout de temps smile

Oui, je passe des ordres réduits. Néanmoins sur mes 9 ordres d’hier (5 ventes et 4 achats), tous sauf un étaient d’un minimum proche d’au moins 200€, soit 0,5% de courtage… Rien de plus que la variation journalière de n’importe quel titre.

Oui, quand j’ai (par exemple) 400€ de disponible, il y a de fortes chances pour que je fasse deux opérations à 200€ plutôt qu’une seule à 400€.

Et c’est vrai que parfois je ne prend qu’une seule action… Sur LVMH ça fait 400€. Deux actions sur L’Oréal ça fait 520€. Sur Danone, quasiment 200€.
Je peux aussi ne prendre qu’une action Dassault Systèmes à 150€, oui c’est possible. Car j’aime faire grossir mes lignes de façon plus ou moins simultanée plutôt que de devoir tout étaler sur des mois et des mois.

Certes cela occasionne un peu plus de frais de courtage. À 0,99€ par ordre inférieur à 100€ ce n’est pas non plus une catastrophe.
Depuis le début de l’année je dirais (à la louche), que le courtage à peut-être représenté uelque chose comme 0,2% du portefeuille. Et encore… Trouvez-vous que ce soit réellement significatif ?

Au sujet d’un ETF CAC40, non, ça ne m’intéresse pas. J’aime détenir en portefeuille des titres en direct. En particulier de sociétés françaises. Un ETF sur des marchés inaccessibles (frais de courtages, trop faible connaissance des entreprises) oui. C’est déjà le cas avec le S&P500. Sur des sociétés françaises, non.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1102 09/06/2020 20h27

Membre
Réputation :   33  

En ce qui me concerne, j’ai la conviction que les titres de qualité apportent sur le long terme une meilleure performance et une plus grande régularité que beaucoup de sociétés qui versent seulement de gros coupons. Car souvent, ce coupon élevé pallie le manque de croissance.

Moi j’ai fait le pari d’avoir quelques titres à gros rendements en portefeuille (comme Suez par exemple) et j’accepte la faible croissance et donc le potentiel de hausse limité.

Mais j’achète de plus en plus souvent aussi des titres qui ont un rendement moindre mais une meilleure croissance (comme LVMH ou Air Liquide par exemple). Sur le LT c’est une stratégie qui marche.

Seulement il ne faut pas être pressé. Quand on achète aujourd’hui L’Oréal avec un PER >30 il est clair que le titre ne va pas s’envoler dans l’année. La qualité ne se fera remarquer que sur la durée.

Donc Neo je rejoins tout à fait votre quête de plus de qualité.

Actuellement on peut même tenter le pari de jouer sur des sociétés de qualité cycliques (comme Legrand, Schneider ou Rubis) qui ont beaucoup baissé. Mais d’ici 2-3 ans, ces titres devraient retrouver la forme.

Hors ligne Hors ligne

 

#1103 09/06/2020 20h51

Membre
Réputation :   30  

Disons que je ne comprends pas que l’on dise "je recherche toujours des dividendes" et qu’on arbitre du AXA (rendement 9%, d’après boursorama), du Bouygues (rendement 6% d’après Boursorama) pour L’Oréal et LVMH qui sont plus des valeurs de croissances que de rendement (vous indiquez: 1,60% de rendement pour L’Oréal, 1,29% de rendement pour LVMH).

Il suffirait de dire "j’ai pas eu de bol, ma stratégie dividende n’a pas tenu face au Coronavirus, maintenant je vise une stratégie plus sécurisée et je mixe "dividende" et "croissance" ".

Notre Hôte reconnaît clairement ses erreurs, ca permet de nous éviter de les répéter.

Vous avez du Sanofi, Axa, Saint Gobain, Bouygues, L’Oreal, LVMH, Thales, Dassault Systemes, Legrand, Air Liquide et j’en oublie sûrement.

Vous devriez vraiment songer à prendre un ETF CAC40 distribuant et vous aurez environ 3% de rendement (à vérifier mais c’est ce que semble indiquer l’ETF Lyxor CAC40 distribuant).

En fait c’est aussi une mise en garde pour les nouveaux qui arrivent sur le forum et qui peuvent se dire "Neo45, il a une réputation sur le forum à 480, il doit être super calé, je vais suivre sa stratégie dividende".

Je ne retrouve pas vos 480 points de réputations dans vos derniers trades.
--
Je corrige cette dernière phrase.: je ne retrouve pas vos 480 points de réputations dans les explications de vos derniers trades.

Dernière modification par jimbow (09/06/2020 21h36)

En ligne En ligne

 

#1104 09/06/2020 21h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   495  

UNE PARTIE de certaines lignes. Celles-ci représentent (pour les 5 concernées) toujours 20% de mon portefeuille, contre 24% avant mon arbitrage… De plus je ne trouve pas (et pour cause) vos 9% de rendement pour Axa (qui a divisé son dividende par 2) ni les 6% sur Bouygues qui a totalement coupé ce même dividende. En fait actuellement Axa est à environ 3,6% et Bouygues à… 0%.

Non, je ne souhaite pas prendre d’ETF CAC40 car je préfère détenir des titres en vif. Je ense en avoir le droit… Pour ce qui est de ma stratégie dividendes, ce n’est pas parce que de nombreuses sociétés ont chamboulé leurs versements cette année que celle-ci "n’a pas tenu". La bourse c’est sur du long terme. Ce n’est pas seulement sur une quelques mois.
En outre, mes performances (que je rends publiques sur mon site, tout comme des bilans réguliers) sont globalement en ligne avec le CAC40 NR. Rien d’exceptionnel donc mais de honteux non plus. De plus, acheter des rendements faibles aujourd’hui laisse entrevoir la possibilité que ceux-ci augmentent à l’avenir… à échéance de 10, 20 ou 30 ans.

En ce qui concerne ma réputation, que vient-elle faire là dedans ? Parce que je n’aplique pas ce qui vous semble logique à vous, alors il ne faut surtout pas me suivre et mes interventions seraient fausses ou "dangereuses" (ce terme est de moi, pas de vous) ?
À VOS YEUX qu’est-ce qui pourrait justifier ma réputation ? Que je dise "achetez uniquement de l’ETF, ne prenez que du haut rendement et surtout, surtout, ne faites jamais évoluer votre stratégie et n’achetez que du haut rendement" ?
Ma stratégie n’est pas meilleure qu’une autre. J’en suis bien conscient et jamais je n’ai laissé entendre l’inverse. Mais dire que je ne mérite pas ma réputation "par rapport à mes derniers trade", c’est un peu réducteur quand même.

Édit suite à votre édit : Les explications sont pourtant simples. Je recherche des dividendes croissants et pérennes. Aussi il vaut mieux acheter un petit rendement aujourd’hui, lequel est susceptible de prendre plusieurs % par an de façon très régulière plutôt que de trop se focaliser sur des versements plutot stables et élevés mais offrant moins de garanties de croissance dans le temps. Partant de là je décide d’alleger quelque peu certaines de ces lignes dont les dividendes me semblent moins pérennes dans le temps (ce ne sont pas pour autant de "mauvaises" sociétés) afin d’en renforcer d’autres qui me semblent plus à même de faire croître régulièrement leur dividende.

J’en profite pour maintenir que je reste focalisé sur ma stratégie dividendes et non pas sur la croissance. Vous noterez par vous-même que les termes "rendement" et "dividendes" sont omniprésents, au contraire de "plus-value" et "gains".

Dernière modification par Neo45 (09/06/2020 21h57)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1105 10/06/2020 00h00

Membre
Réputation :   19  

Je pense que vous allez dans la bonne direction Neo45. Vous serez récompensé de cette orientation qualitative. Je sais qu’on va vous embêter avec ce critère: pour moi, il s’agit d’entreprises leader à la croissance soutenue et idéalement dont la dette est maîtrisée ou nulle.
Je me souviens qu’il y a quelques années je détenais des actions CNP qui rapportaient plus de 10% (car je les avais acquises quinze ans avant). Cependant, le dividende n’augmentait plus. Le cours vivotait. Aussi j’ai décidé à un moment donné de les "sacrifier" pour acquérir Hermes dont le rendement était comparativement misérable. Je ne regrette absolument pas ce choix bien qu’il s’agissait d’un pari apparemment perdant à l’époque. J’ai largement récupéré ce que j’ai abandonné en dividendes. Pour qui dispose de temps, il me semble pertinent de privilégier ce genre de sociétés.

Hors ligne Hors ligne

 

#1106 10/06/2020 01h00

Membre
Réputation :   30  

Bonjour,

Je ne vois pas non plus quel est le problème de faire évoluer sa stratégie, surtout dans le contexte actuel.

On vient de vivre l’un des krach les plus violent de l’histoire en terme de vitesse d’effondrement des cours, et la crise actuelle n’a aucun équivalent. C’est normal de se remettre en question après ces évènements.

Elle met en excerbe la résilience de certaines entreprises dans un contexte de crise sanitaire et la faiblesse de d’autres entreprises, ainsi que les limites d’une stratégie basée sur le rendement du dividende.

Dernière modification par Pancake (10/06/2020 03h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#1107 10/06/2020 01h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   362  

jimbow, le 09/06/2020 a écrit :

En fait c’est aussi une mise en garde pour les nouveaux qui arrivent sur le forum et qui peuvent se dire "Neo45, il a une réputation sur le forum à 480, il doit être super calé, je vais suivre sa stratégie dividende".

En même temps celui qui investit sur la base de la "réputation" d’un investisseur lambda sur un forum en reproduisant bêtement sa stratégie mériterait de se gaufrer lol

D’une le système de réputation n’a rien à voir avec la performance de la stratégie boursière suivie mais vient récompenser ceux dont l’apport est significatif à la communauté (en terme de connaissances, retour d’expérience, etc.).

De deux Neo45 n’a me semble-t-il jamais conseillé de but en blanc à qui que ce soit de suivre sa stratégie, ses trades, etc. Il en fait part sur sa file portefeuille qui est un espace dédié où chacun a la liberté de détailler ses opérations (beaucoup le font davantage pour eux-mêmes, pour mémoire, que pour les autres) et que personne ne vous oblige à lire, à comprendre et encore moins à suivre.

J’applique une stratégie similaire à la sienne (investissement dans des valeurs de qualité à dividende croissant), même si j’ai aussi ce que vous appelez des valeurs de "croissance"  comme L’Oréal (!) (on n’a sans doute pas la même définition du terme) en buy&hold assez strict (en 5 ans j’ai passé moins de 10 ordres de vente, essentiellement pour me séparer de titres décevants ou erreurs de casting).

J’ai donc moi aussi du mal à comprendre les arbitrages relativement fréquents de Neo45 l’amenant à vendre des titres de qualité, je lui en ai déjà fait la remarque, de façon peut être plus courtoise (dire "je ne comprends pas pourquoi vous faites ça, pouvez-vous m’expliquer ?" est plus constructif que "vous faites n’importe quoi, vous feriez mieux de faire comme moi")

J’ajoute que je suis tout aussi convaincu (je l’ai assez souvent répété je crois) que pour celui qui en période de capitalisation, recherche une performance maximale à long terme, au prix d’un niveau de risque élevé, via une stratégie passive, votre approche qui consiste à acheter le marché est sans doute la meilleure. Mais tout le monde n’a pas cet objectif et ce profil d’investisseur.

Dernière modification par dangarcia (10/06/2020 01h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#1108 10/06/2020 07h15

Membre
Réputation :   27  

Pour la réputation, depuis le départ j’aime bien, même si je n’ai pas dû le commenter, l’approche de Neo45 dans la construction de portefeuille petit à petit. Et la contribution au forum a l’air forte et constructive, donc là n’est pas la question, je dirais.

La recherche de société plus solides (market cap, profitabilité, croissance etc…) est aussi compréhensible, en ces temps troublé. L’idée m’est venue aussi.

Neo45, le 09/06/2020 a écrit :

Les explications sont pourtant simples. Je recherche des dividendes croissants et pérennes. Aussi il vaut mieux acheter un petit rendement aujourd’hui, lequel est susceptible de prendre plusieurs % par an de façon très régulière plutôt que de trop se focaliser sur des versements plutot stables et élevés mais offrant moins de garanties de croissance dans le temps. Partant de là je décide d’alleger quelque peu certaines de ces lignes dont les dividendes me semblent moins pérennes dans le temps (ce ne sont pas pour autant de "mauvaises" sociétés) afin d’en renforcer d’autres qui me semblent plus à même de faire croître régulièrement leur dividende.

J’en profite pour maintenir que je reste focalisé sur ma stratégie dividendes et non pas sur la croissance. Vous noterez par vous-même que les termes "rendement" et "dividendes" sont omniprésents, au contraire de "plus-value" et "gains".

Par contre, là où j’ai un doute c’est que, à taux de distribution constant, vous allez donc chercher des BNA croissants, et potentiellement des rendements qui vont rester faibles, puisque le prix va s’ajuster en conséquence.
Aussi, je ne suis pas sûr de comprendre comment vous comptez rester focalisé sur le rendement et non pas la croissance, avec les plus-value et gains qui vont avec. Mais bon, ce n’est pas tabou de faire des PVs non plus.
A noter: là où je vis, les rendements sur dividendes sont médiocres en comparaison des taux garantis, donc il est naturel de chercher de la plus value via de la croissance et profitabilité, plutôt que du rendement. (ce n’est pas ma philosophie, mais si les gens/le marché se comportent ainsi, il faut bien l’accepter)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #1109 10/06/2020 08h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   972  

Swingueur a écrit :

Par contre, là où j’ai un doute c’est que, à taux de distribution constant, vous allez donc chercher des BNA croissants, et potentiellement des rendements qui vont rester faibles, puisque le prix va s’ajuster en conséquence.

Vous raisonnez en rendement sur cours actuel mais si vous raisonnez en rendement sur investissement (donc sur PRU) là c’est une autre musique.

Quatre excellentes lectures pour bien comprendre. wink

Newsletter de l’IH #5 | Les pépites à 15% de rendement
Newsletter de l’IH #7 | Vivendi vs Philip Morris
Newsletter de l’IH #22 | Oubliez le rendement sur dividendes, seuls comptent les profits
Newsletter de l’IH #89 | Dividendes croissants vs gros dividendes stagnants

Bonne journée à tous

Dernière modification par bibike (10/06/2020 08h12)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

[+1]    #1110 10/06/2020 09h13

Membre
Réputation :   27  

J’entends bien la musique, qui est belle dans le cas d’un gros achat. Mais dans une stratégie de petits achats régulier comme sur cette file (et je partage la même stratégie ), j’ai bien peur que le PRU monte aussi avec l’augmentation du prix (poussée par les profits croissants), donc impactant le rendement sur PRU.

Pour pinailler:

IH Newsletter #7 a écrit :

Investisseur heureux :
Son rendement sur PRU est maintenant de 5,8%. Sa +Value latente est de +93% (en tenant compte du cumul des dividendes trimestriels de $5,26 perçu en 2010-2011 hors impôt).

Investisseur malheureux :
Son rendement sur PRU est maintenant de 5,1%. Sa -Value latente est de -14% (en tenant compte du cumul des dividende de 2,80 EUR perçu en 2010 et 2011 hors impôt).

Ce qui saute aux yeux, c’est peut être plus la PV sur Philip Morris que le rendement légèrement supérieur à Vivendi. non?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1111 10/06/2020 09h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   349  

Je rejoins l’avis de Bibike, Pancake et Dangarcia,

Vous avez bien raison (je pense en tout cas) Neo de donner plus d’importance aux valeurs de qualité. Il faut savoir se remettre en question au moment opportun et c’est une preuve d’intelligence et non de « panique ».

Tant que vous n’avez pas besoin de dividendes dès maintenant pour vivre (même si je sais que vous misez sur un petit montant pour réduire votre quantité de travail et profiter de votre famille), il est plus sage de miser dans des valeurs de qualité et de croissance.

Celles-ci sont bien plus protectrices et valorisatrices du capital que les valeurs de qualité moyenne à rendement élevé.
N’oubliez pas que votre horizon de placement est long, et que se trainer des « boulets » pendant des décennies ralentissent fortement les performances que vous auriez pu avoir ailleurs.
Tout comme vous je m’intéresse toujours aux dividendes que je toucherais à TLT, mais l’appréciation du patrimoine devient de plus en plus importante pour moi. C’est un biais de vouloir obtenir la récompense immédiate des dividendes élevés dès maintenant, mais vous n’en avez pas encore besoin. Il vaut mieux faire croitre au maximum son capital, puis le moment voulu repartir sur des dividendes plus élevés lorsque vous en aurez réellement besoin.

Ainsi, peut-être devriez vous appliquez votre nouvelle idée jusqu’au bout des choses. Si vous pensez que ces nouvelles positions feront mieux, je pense qu’il faudrait vendre totalement les lignes en question plutôt que partiellement. Il vaut mieux faire les choses à 100% lorsqu’on a une conviction plutôt qu’à moitié wink

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (10/06/2020 09h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#1112 10/06/2020 10h18

Membre
Réputation :   19  

Je comprends votre idée, MrDividende, de basculement total vers de nouvelles lignes, potentiellement plus intéressantes, si on a la conviction qu’elles seront meilleures. Cependant, je crois qu’il faut y aller prudemment. Car 1- les lignes choisies ne sont pas de mauvais titres dans l’absolu; au pire, elles apparaissent comme moins bonnes comparativement aujourd’hui. 2-personne ne connaît l’avenir.

J’aimerais citer à l’appui un auteur peu mentionné ici, Francisco Garcia Paramès:

"La diversification: insistons sur le fait qu’il est impossible de prédire le futur dans la mesure où se produiront des situations dont on n’aurait jamais pu imaginer l’éventualité. Nous sommes parés à beaucoup de surprises du passé, qui n’en sont plus désormais. Mais on n’est jamais prêt pour l’inattendu. Et l’inattendu adviendra, c’est une certitude. C’est pour cette raison qu’un portefeuille doit être prêt à supporter n’importe quelle situation, que ce soit l’effondrement du marché ou un boom haussier, une situation d’inflation ou de déflation, bref être paré à tout. Il nous faut le rendre agile et résistant à toute éventualité.
Mais aussi le préparer à encaisser nos erreurs, que ce soit dans notre vision du cycle ou dans notre choix de titres de sociétés. Il nous faut imaginer la possibilité d’un scénario contraire à ce qui était prévu, la façon dont cela affectera notre portefeuille et de quelle façon il y survivra."
p 302, Investir à long terme (Valor Editions)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1113 10/06/2020 10h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   972  

Swingueur a écrit :

Pour pinailler:

IH Newsletter #7 a écrit :

Investisseur heureux :
Son rendement sur PRU est maintenant de 5,8%. Sa +Value latente est de +93% (en tenant compte du cumul des dividendes trimestriels de $5,26 perçu en 2010-2011 hors impôt).

Investisseur malheureux :
Son rendement sur PRU est maintenant de 5,1%. Sa -Value latente est de -14% (en tenant compte du cumul des dividende de 2,80 EUR perçu en 2010 et 2011 hors impôt).

Ce qui saute aux yeux, c’est peut être plus la PV sur Philip Morris que le rendement légèrement supérieur à Vivendi. non?

Bonjour Swingueur,

On peut aussi se dire que l’IH gagne sur toute la ligne quand l’IM perd en rendement et en capital.

Pour le rendement légèrement supérieur à VIV, remettez les choses dans le contexte, dans l’exemple réel d’IH, il s’est passé moins de 2.5 ans seulement. smile
Projetez cela à plus long terme, 15 ans, dans Excel tirez quelques formules de croissance de BNA et donc de dividendes…
Ou même reprenez le cas Philips Morris vs Vivendi en 2020.
Cela m’a donné envie du coup j’ai fait le calcul :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_pm_viv.jpg
(pour 2020 j’ai pris le dividende annuel sans tenir compte de la date de versement, pour les autres années j’ai pris la date de versement systématiquement).

Je crois que la comparaison est sans appel. A long terme c’est la fameuse boule de neige (des profits!) qui prend tout son sens.

Un petit graphique issu du site de PM :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_pm_growth.jpg


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

[+1]    #1114 10/06/2020 10h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   349  

Bonjour Canis,

Je peux également vous citer Peter Lynch qui dit bien que lorsqu’on analyse une action, la plus importe chose à vérifier est que ses earnings augmentent chaque années.

Il distingue également les différents types d’entreprises :

Les growth et les piliers doivent être conservés à LT en buy&hold.

En revanche, ce n’est absolument pas le cas des cycliques. Elles ne peuvent croitre leurs bénéfices à LT puisqu’à chaque crise on repart 10 ans en arrière. Leur but n’est absolument pas d’être conservées en buy&hold.

Peter Lynch les utilisait dans son fond Magellan à CT pour profiter des rebonds lors de la reprise de l’économie, mais c’est tout.

Des valeurs comme Axa, Saint-Gobain, Renault… le prouvent bien.

Concernant la diversification, je suis d’accord mais elle doit être faites dans les growth et les pilier car il est impossible de savoir quelle valeur performera le mieux. Mais dans ces catégories, il y a tout de même la notion d’espérance de performance à LT, chose qui est très peu présente dans les valeurs cycliques (à moins de les acheter à un timing parfait).

Dernière modification par MrDividende (10/06/2020 10h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#1115 10/06/2020 11h09

Membre
Réputation :   85  

Bonjour Néo,

Par curiosité, pouvez vous expliquer comment vous distinguez les valeurs "de qualité" des autres? Comme Swingeur, ce point m’intéresse beaucoup…
Est ce basé sur votre screener ?

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#1116 10/06/2020 11h16

Membre
Réputation :   19  

Ce qu’il faut retenir de la citation, c’est qu’il se produira des événements  imprévisibles qui viendront ruiner nos certitudes, à un moment ou un autre. Un secteur qu’on peut croire sûr peut devenir risqué rapidement. Au début d’un siècle où les changements climatiques vont changer notre façon de vivre, on ne peut plus penser qu’une entreprise fera de la croissance soutenue à l’infini et que jamais une cause extérieure ne frappera une société si performante soit-elle. On l’a vu avec la pandémie suivie du confinement. Sans aide de l’Etat quelles perspectives aurait e secteur aérien (voyage, construction) ?
Pour donner un autre exemple, qu’arriverait-il aux grandes entreprises américaines installées en Californie si un tremblement de terre majeur s’y produisait ?
C’est compliqué à prendre si on s’en tient à des raisonnements purement économiques.

Dernière modification par Canis (10/06/2020 11h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#1117 10/06/2020 13h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   100  

Swingueur a écrit :

J’entends bien la musique, qui est belle dans le cas d’un gros achat. Mais dans une stratégie de petits achats régulier comme sur cette file (et je partage la même stratégie ), j’ai bien peur que le PRU monte aussi avec l’augmentation du prix (poussée par les profits croissants), donc impactant le rendement sur PRU.

Bonjour à tout le monde

C’est une objection TRES pertinente sur le PRU " d’un bloc", bas et figé, , contre un PRU progressivement croissant …

Le "dividende sur PRU" , à "long terme"  varie donc grandement selon le mode d’ investissement dans le titre wink

Bonne journée
Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#1118 10/06/2020 13h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   495  

Bonjour à tous,

Si vous renforcez une ligne de 2k€ à coups de 200€, la variation du PRU ne sera pas délirante du tout. À la hausse comme à la baisse.

@Nemesis,
Je me base :
. Sur mon screener, et donc sur l’historique des dividendes. Un dividende toujours croissant est déjà un bon indicateur.
. Sur l’évolution du cours sur longue période. En général les entreprises considérées comme de qualité sont clairement haussière sur le long terme car souvent recherchées.
. Sur le ressenti des investisseurs (point le plus subjectif).


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#1119 10/06/2020 14h00

Membre
Réputation :   27  

J’ai l’impression que tout le monde est d’accord sur une chose, l’importance de la croissance du BNA, mais s’écharpe sur le nom de la stratégie, croissance ou rendement.
Au final, tant que c’est une stratégie d’enrichissement efficace, ça va.

@bibike: il n’était pas question d’allonger la table sur un achat fait en 2009, mais de considérer plusieurs achats dans le temps sur une société qui va plus se valoriser que décroitre, si ses profits augmentent (les fameuses soldes en période de krack, je ne les ai personnellement pas trop vues sur LVMH ou Air Liquide, mais peut être que j’ai mal cherché aussi.)

Dernière modification par Swingueur (10/06/2020 14h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#1120 10/06/2020 19h41

Membre
Réputation :   26  

Bonjour,

J’ai une question à vous poser, je rejoins globalement l’avis des autres personnes. Par contre je ne comprends pas vos dernier mouvements :
Vous vendez Thalés qui a un meilleur score que L’oréal que vous acheter.

Si je comprends votre volonté de partir sur de la qualité, pourquoi ne pas garder vos lignes actuels (que vous avez allégés pour ~200€) et renforcer vers de la qualité ?

Hors ligne Hors ligne

 

#1121 10/06/2020 20h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   349  

Thalès a coupé son dividende cette année, c’est probablement la raison de l’allègement de Neo.

Lorsqu’on fait des apports faibles par rapport au capital déjà investi, cela peut prendre beaucoup de temps de re-équilibrer les lignes. C’est donc plus rapide via des arbitrages.

Hors ligne Hors ligne

 

#1122 10/06/2020 21h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   495  

psg02000 a écrit :

Bonjour,

J’ai une question à vous poser, je rejoins globalement l’avis des autres personnes. Par contre je ne comprends pas vos dernier mouvements :
Vous vendez Thalés qui a un meilleur score que L’oréal que vous acheter.

Bonsoir psg02000,

En effet, dans mon screener Thales ressort avec un meilleur score que L’Oréal. Cependant il ne faut pas utiliser un screener (le miens y compris), les yeux fermés. Il est nécessaire, avec n’importe quel screener, de se renseigner sur les sociétés. Y compris si elles ressortent avec de bons scores.
Dans le cas de Thales, le dividende semble relativement pérenne d’après mon screener. Néanmoins celui-ci ne prends pas en compte les difficultés présentes et à venir inhérents au secteur aéronautique.

psg0200 a écrit :

Si je comprends votre volonté de partir sur de la qualité, pourquoi ne pas garder vos lignes actuels (que vous avez allégés pour ~200€) et renforcer vers de la qualité ?

Car j’estime qu’il existe un coût d’opportunité, qui plus est après une remontée de plus de 40% des marchés. De plus, comme évoqué par MrDividende, mon recentrage aurait pris pas mal de temps.

Dernière modification par Neo45 (10/06/2020 21h18)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1123 10/06/2020 21h12

Membre
Réputation :   30  

Juste une petite information qui n’a pas vraiment d’importance.
Pour avoir bossé dans cette boîte dans une vie antérieure, il faut écrire Thales sans accent quand on parle de l’entreprise. Le Théorème de Thalès, lui, prend un accent :-)

En ligne En ligne

 

#1124 10/06/2020 21h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   495  

C’est ainsi que je l’écris à la base. Par contre le correcteur ne l’entend pas ainsi. Et parfois ça passe à la trappe de ma relecture wink


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#1125 11/06/2020 14h22

Membre
Réputation :   93  

Neo45, le 09/06/2020 a écrit :

Bonjour Jeff33,

….

(En me relisant je me rends compte que mon message peut sembler un peu "sec". Cela n’est absolument pas contre vous wink )

Pas d’inquiétude. Je n’ai pas trouvé votre réponse sèche.

Concernant vos derniers ventes/achats, c’est surtout la "sérénité" (je mets entre guillemets, car ce n’est pas forcément le bon terme, le terme étant peut-être un peu trop fort) et la pertinence des tous ces vas et viens (notamment en moins value) peu significatif mais surtout générateur de frais que je questionnais.

Ceci dit, Néo45, vous y avez répondu entre temps.

Bonne journée.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de neo45"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur