Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1076 24/05/2020 02h31

Membre
Réputation :   62  

Vivendi avait pourtant divisé son dividende par deux il y a de cela quelques années, étrange de la retrouver si haut dans votre screener.

Hors ligne Hors ligne

 

#1077 24/05/2020 03h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonsoir Smad,

Comme précisé précédemment, si Vivendi est haute c’est le résultat de deux facteurs :
. De nombreuses sociétés ont réduit leur dividende cette année (contrairement à Vivendi) et ont donc perdu des points, se retrouvant finalement moins bien notées que cette dernière.

. La forte croissance du dividende sur les trois derniers exercices permet à Vivendi de capitaliser. Cela s’ajoute à des états financiers plutôt bons. Tout ceci compense donc en partie l’évolution erratique de son dividende.

Si mon screener ne se basait que sur le dividende et son évolution, alors Vivendi aurait une moins bonne note. Mais comme j’ai décidé d’y ajouter deux facteur d’ordre plus financier (qui, pour le cas, sont plus favorables au cas Vivendi qu’à d’autres sociétés) alors ça avantage quelque peu cette valeur.
Il n’en reste pas moins que le taux de distribution du BNA ainsi que la rentabilité des capitaux me paraissent être des éléments intéressants à prendre en compte dès lors que l’on parle de dividendes.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1078 24/05/2020 08h39

Membre
Réputation :   62  

Oui enfin voir Vivendi entre Air Liquide, Kering, Dassault et Hermès, c’est quand même étrange.

Certes, certaines sociétés ont réduit leur dividende cette année, mais dans une des périodes des plus troublées de l’histoire et alors que ce fut une des conditions afin d’obtenir des aides de l’etat. C’est quand même un peu différent des coupes habituelles.

Le problème des screeners maison, c’est qu’on est victime de ses propres biais en choisissant ses propres critères.
Vivendi en est l’ultime exemple dans votre situation.

Hors ligne Hors ligne

 

#1079 24/05/2020 09h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   311  

Bonjour Neo45,

Si j’ai bien compris, vous utilisez uniquement les 3 derniers exercices dans votre screener ? C’est peut-être un peu court comme période, il faudrait probablement regarder sur 5-10 ans pour avoir une vision plus précise.

Je pense également que le ROE est un mauvais indicateur. Déjà d’une part car il entraine certains biais sectoriels, ensuite car facilement faussé par la dette. Ensuite mixer ROE et chute du BNA est assez corrélé. Si le BNA chute cela augmente à la fois le payout et diminue de la même manière le ROE. Il faudrait surement lisser par des moyennes.

Enfin, si je ne me trompe pas vous n’analysez pas non plus la dette de l’entreprise, qui est pour moi l’un des critères principaux dans l’analyse des dividendes. Il faudrait peut-être mettre des bonus/malus en fonction du levier financier par exemple.

On peut même s’amuser si on veut à mettre une note de « régularité » en calculant un écart-type sur plusieurs périodes afin de favoriser les entreprises qui ont globalement un taux de croissance constant vs celles en dents de scie.

Ce ne sont que des idées (que j’utilise personnellement) mais il faudrait probablement creuser un peu la chose, car comme les autres je suis un peu surpris du classement, qui est par exemple différent de celui de mon screener (même lorsque je pondérais davantage les aspects liés aux dividendes).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (24/05/2020 09h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#1080 24/05/2020 09h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Bonjour Neo45

Je rejoins MrDividende sur le ROE. Si vous vous intéressiez également au ROIC, qui inclut l’ensemble des capitaux investis, vous verriez que la profitabilité de l’Oreal n’est pas inférieure à celle de Thalès contrairement à ce que semblait sous-entendre votre message :

Neo45 a écrit :

Du point vu uniquement du dividende L’Oréal est plus intéressante que Thalès. Cependant sur les critères financiers "taux de distribution du BNA" et "Rentabilité des capitaux propres" Thalès obtient de meilleurs résultats.

Je pense également qu’au moins critère sur la dette ne nuirait pas pour orienter vos choix.

Bien à vous,
cat

Dernière modification par cat (24/05/2020 09h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#1081 24/05/2020 11h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour à tous,

Smad a écrit :

Certes, certaines sociétés ont réduit leur dividende cette année, mais dans une des périodes des plus troublées de l’histoire et alors que ce fut une des conditions afin d’obtenir des aides de l’etat. C’est quand même un peu différent des coupes habituelles.

Le problème des screeners maison, c’est qu’on est victime de ses propres biais en choisissant ses propres critères.
Vivendi en est l’ultime exemple dans votre situation.

C’est juste que Vivendi "profite" de certains critères. En outre ce n’est en aucun cas un biais, puisque je ne possède pas d’actions de cette société.
En effet, nombre de sociétés ont coupé leur dividende pour bénéficier des aides de l’État. Cela fait une belle jambe aux investisseurs qui comptent sur ces versements. J’ai fais le choix de suivre les décisions de chaque société en matière de dividende, quitte à ce que de "belles" sociétés voient leur score baisser.

MrDividende a écrit :

j’ai bien compris, vous utilisez uniquement les 3 derniers exercices dans votre screener ? C’est peut-être un peu court comme période, il faudrait probablement regarder sur 5-10 ans pour avoir une vision plus précise.

Non, j’utilise tois périodes de temps pour ce qui est du taux de croissance du dividende : 3 exercices, depuis 2008 et sur le total de l’historique que je possède (soit de 13 à 27 exercices pour ce qui est des sociétés du CAC40.

MrDividende a écrit :

Je pense également que le ROE est un mauvais indicateur. Déjà d’une part car il entraine certains biais sectoriels, ensuite car facilement faussé par la dette. Ensuite mixer ROE et chute du BNA est assez corrélé. Si le BNA chute cela augmente à la fois le payout et diminue de la même manière le ROE. Il faudrait surement lisser par des moyennes.

Je ne me base pas sur l’évolution en elle même du BNA, mais sur le taux de distribution. En gros, quel est le taux de couverture du dividende. Pour ce qui est du ROE, peut-être pourrait-il être remplacé par un autre indicateur plus pertinent. Je ne l’exclue pas. Il faut savoir évoluer. Néanmoins j’utilise le ROE de cette façon :
. Je calcule la moyenne de celui-ci sur les trois derniers exercices
. Je calcule son évolution entre l’année N et l’année N-2
Une note est alors attribuée à ce critère en rapprochant ces deux résultats l’un de l’autre.

MrDividende a écrit :

Enfin, si je ne me trompe pas vous n’analysez pas non plus la dette de l’entreprise, qui est pour moi l’un des critères principaux dans l’analyse des dividendes. Il faudrait peut-être mettre des bonus/malus en fonction du levier financier par exemple.

C’est une réflexion à avoir, en effet.

MrDividende a écrit :

On peut même s’amuser si on veut à mettre une note de « régularité » en calculant un écart-type sur plusieurs périodes afin de favoriser les entreprises qui ont globalement un taux de croissance constant vs celles en dents de scie.

Sans calculer d’écart type, je prends déjà en compte :
. le taux de croissance sur trois périodes temporelles distinctes et "indépendantes" les unes des autres. C’est à dire qu’une entreprise peut avoir une très bonne croissance du dividende sur 20 ans (elle aura des points en conséquence) et une très faible croissance à 3 ans (elle n’aura donc pas de points pour cette période d’étude).

. l’évolution (hausse constante, hausse discontinue, stagnation, baisse, …) du dividende. Là encore sur trois périodes de temps, chacune apportant des points quand au calcule du score. Par contre, dans ce cas là les périodes sont imbriquées. Une coupe du dividende cette année impactera alors l’ensemble des périodes et fera perdre un grand nombre de points à la société. C’est le cas de nombreuses sociétés cette année, mettant ainsi en avant celles n’ayant pas coupé leur dividende.

Dans le cas de mon screener, le "classement 1er, 2ème… n’a pas un grand intérêt. Ce qui compte c’est le score de chaque entreprise. Si Vivendi (pour reprendre cet exemple), ce n’est pas parce que son score est excellent. C’est simplement que de nombreuses societes ont ont vu le leur baisser.

@Cat,
Comme repondu à MrDividende, c’est une réflexion à avoir. Je ne suis pas contre le fait defaireecoluer mon screener.

Dernière modification par Neo45 (24/05/2020 11h33)


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1082 30/05/2020 19h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Hier…

Situation
Les marchés remontent, confiant dans un redémarrage rapide de l’économie à la suite des premières semaines de "déconfinement". Remontée largement soutenue par les Banques Centrales.

Achats
. Renforcement de ma ligne Dassault Systemes, via l’achat d’une action supplémentaire. Soit l’équivalent de 25% de ma ligne déjà existante. PRU en hausse à 137,92€ et rendement sur dividende de 0,50%. Cet achat a été effectué sur mon PEA.
.. La situation actuelle (hausse plus ou moins incompréhensible des marchés) me paraissant pour le moins “étonnante”, je favorise sans aucune hésitation les dossiers le grande qualité. Dassault Systèmes fait évidemment partie de cette catégorie de sociétés.

. Renforcement de ma ligne Air Liquide, via l’achat de deux actions supplémentaires. Soit l’équivalent de 20% de ma ligne déjà existante. PRU en hausse à 115,93€ et rendement sur dividende de 2,32%. Cet achat a été effectué sur mon PEA.
.. Là encore je recherche de la société “haut de gamme”. Il n’est plus nécessaire de présenter la société Air Liquide, bien connue des investisseurs.

. Renforcement de ma ligne ETF S&P 500, via l’achat de 11 parts supplémentaires. Soit l’équivalent de 84% de ma ligne existante. PRU en hausse à 20,25€.
.. Poursuite la diversification de mon portefeuille vers le marché actuel. Le niveau actuel de ceux-ci m’interpelle, mais je pense nécessaire d’accroître mon exposition à celui-ci.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1083 03/06/2020 19h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Point mensuel au 3 juin (53ème mois du portefeuille)

au 03 juin après clôture

la performance mensuelle est la suivante

. Portefeuille global : -+9,96%
. CAC 40 NR : +10,43%

la performance annuelle est la suivante
. Portefeuille global : -12,25%
. CAC 40 NR : -15,23%

Dividendes (bruts) mensuels
. Plastic Ominum : 13,72€
. Sanofi : 40,95€
. Air Liquide : 27,00€
. SEB : 5,72€
. Dassault Système : 2,80€ (02/06)
. Legrand : 8,04€ (03/06)

Les innombrables coupes de dividendes entraînent une chute de 75% des dividendes perçus en comparaison du mois de mai 2019. Rien de dramatique pour autant. Ce qui n’est pas perçu sous forme de dividende n’est pas retranché au cours de l’action.

Analyse
Le CAC40 (et l’ensemble des indices mondiaux) poursuivent leur phase haussière. Les 5000 points sont de nouveau franchise sur le CAC40… A côté de cela, les banques centrales se doivent d’investir des centaines de milliards d’euros, de dollars et d’autres devises afin de soutenir "l’économie". La France (et ce n’est pas un cas isolé) prévoit une "croissance négative" (c’est beau la "novlangue") de plus de 10% pour cette année. Le taux de chômage explose partout et les conséquences réelles de cette crise économico-sanitaire sont encore loin d’être connues. Mais tout ça "la bourse" s’en moque éperdument. Elle continue de remonter, anticipant de meilleurs lendemains. Pour ce qui me concerne, je poursuis mes achats dès lors que j’ai des liquidités de disponible. Je les concentre, néanmoins, uniquement sur quelques belles sociétés, leur dividende fusse-t-il faible.

Pourtant, cette situation ne me laisse pas de marbre. Je reste très à l’aise avec mon allocation d’actifs, et je n’ai pas peur de subir une éventuelle rechute des marchés. Il n’en reste pas moins que je trouve que tout ceci va beaucoup (et c’est peu dire) trop vite pour être véritablement sain.
Un peu malgré moi, car ce sont des "trucs" qui ne m’ont jamais intéressé outre mesure, j’ai décidé d’initier de toutes petites positions sur quelques crypto-monnaies. Uniquement en guise de diversification, et pour seulement quelques dizaines d’euros pour le moment. Pourquoi faire cela ? Simplement parce que d’un point de vue très personnel, j’ai quelque peu tendance à perdre confiance dans les devises fiat.
Si j’en exclue ma résidence principale, les actions représentent la plus grosse part de mon petit patrimoine. Je compte bien poursuivre le développement de mon portefeuille de titres à l’avenir, mais je me dis qu’entamer une nouvelle voie de diversification ne pourra pas faire de mal. Même si celle-ci n’a pas pour vocation à prendre une grande importance dans mon patrimoine global.

Bref… les marchés remontent, et c’est très bien pour mon portefeuille. Mais est-ce le signe que tout serait sur le point de s’arranger et ne serait au final qu’un banale "accident de parcours" ? J’en doute fortement !
Malheureusement, je n’ai encore trouvé personne pour me réparer ma fichue boule de cristal yikes


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1084 05/06/2020 15h09

Membre
Réputation :   19  

Bonjour,
Qu’attendez-vous des crypto-monnaies ? Je vous confesse que je ne connais pas grand’chose au sujet. Cependant, si je devais diversifier par manque confiance dans l’euro par exemple, j’investirais dans l’or, pas dans une monnaie virtuelle.

Hors ligne Hors ligne

 

#1085 05/06/2020 15h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour Canis,

Disons que je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir. Aussi je me dis que qu’un "truc" virtuel est peut-etre quelque chose d’avenir. D’accord pour l’or, mais le problème est l’entreposage. Sauf à passer par une plate-forme spécialisée type Bullion Vault.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1086 08/06/2020 18h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Ce jour…

Situation
Suite à mon bilan du récent krach boursier, j’ai opéré ce jour une importante réallocation d’actifs au sein de mon portefeuille d’actions orienté dividendes. Cette adaptation vise à renforcer la qualité globale du portefeuille. Il s’agit donc de réduire la voilure sur certaines lignes “moyen de gamme” afin de privilégier en retour des titres “haut de gamme”. C’est ainsi que j’ai réalisé cinq allègements pour quatre renforcements. Ces mouvements ont été effectués sans me préoccuper de l’incidence sur les dividendes que je perçois.

Allègements de lignes
. Axa, vente de 28 actions à 20,02€. Soit une moins-value de 9,24%. Ma ligne reste constituée de 44 actions.
. Bouygues, vente de 8 actions à 31,17€. Soit une moins-value de 10,99%. Je conserve 32 actions.
. Michelin, vente de 2 actions à 101,20€. Soit une moins-value de 2,68%. Je conserve un total de 10 actions.
. Saint-Gobain, vente de 3 actions à 33,54€, soit une plus-value de 10,18%. Ma ligne reste constituée de 30 titres.
. Thales, vente de 4 actions à 78,76€. Soit une moins-value de 9,19%. Je conserve 13 actions.

Le but de ces allègements de lignes était de réduire leur importance dans mon portefeuille. Chacune d’elle représente désormais entre 3 et 4% de l’ensemble de mes titres détenus. La totalité de ces ventes a eu lieu au sein de mon CTO.

Renforcements de positions
. Renforcement de ma ligne L’Oréal, via l’achat de deux actions supplémentaires. Soit l’équivalent de 40% de ma ligne déjà existante. PRU en hausse à 239,77€ et rendement sur dividende de 1,60%. Cet achat a été effectué sur mon CTO.
.. Le profil de L’Oréal, leader mondial de la cosmétique et société jouissant d’une image de marque internationalement reconnue m’incite à considérer la société comme étant une excellente cible pour sécuriser mon portefeuille.

. Renforcement de ma ligne LVMH, via l’achat d’une action supplémentaire. Soit l’équivalent de 33% de ma ligne déjà existante. PRU en hausse à 371,90€ et rendement sur dividende de 1,29%. Cet achat a été effectué sur mon CTO.
.. La renommée mondiale du groupe, son positionnement haut de gamme sur ses marchés ainsi qu’un management de qualité rend la société incontournable.

. Renforcement de ma ligne Danone, via l’achat de trois actions supplémentaires. Soit l’équivalent de 11% de ma ligne déjà existante. PRU stable à 63,68€ et rendement sur dividende de 3,29%. Cet achat a été effectué sur mon CTO.
.. Valeur défensive par excellence, je considère Danone comme présentant un intérêt certain dans le renforcement de mon portefeuille d’actions.

. Renforcement de ma ligne ETF S&P500 via l’achat de onze parts supplémentaires. Soit l’équivalent de 25% de ma ligne déjà existante. PRU en hausse à 20,85€. Cet achat a été effectué sur mon CTO.
.. Je poursuis l’augmentation de mon exposition au marché américain. Ma cible est de 25 à 30% du portefeuille dans globalité (PEA et CTO confondus). J’en suis aujourd’hui à seulement 3%.

Précisions
Il me semble important de préciser clairement que les lignes qui ont été allégées l’ont été uniquement afin d’apporter un nouvel équilibrage à mon portefeuille. Cet équilibrage a été défini dans mon bilan du récent krach boursier.
Ces ventes ne sont pas liées à une éventuelle perte de confiance dans lesdites sociétés. Si tel avait été le cas, je n’aurais pas simplement “allégé mes positions”. J’aurais tout bonnement liquidé l’ensemble des lignes.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1087 08/06/2020 19h07

Membre
Réputation :   5  

Bonsoir Neo45,
J’ai eu la même réflexion que vous ce jour mais j’ai plutôt décidé de ne pas plus alimenter ces lignes.

Pour ma part j’ai choisi de renforcer ou racheter uniquement les lignes choisies. Pour le moment j’ai Danone et LMVH en commun avec vous.

Merci pour votre partage régulier.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1088 08/06/2020 19h18

Membre
Réputation :   29  

J’ai un peu l’impression que vous ne savez pas trop ce que vous faites.
Vous changez de stratégie très (trop ?) souvent.
Lisez-vous beaucoup de livres sur les Placements(il y a de bonnes listes sur le forum)?
Ça vous permettrait peut-être de mûrir votre réflexion.

Dernière modification par jimbow (08/06/2020 19h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#1089 08/06/2020 19h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

trustout a écrit :

Bonsoir Neo45,
J’ai eu la même réflexion que vous ce jour mais j’ai plutôt décidé de ne pas plus alimenter ces lignes.

Pour ma part j’ai choisi de renforcer ou racheter uniquement les lignes choisies. Pour le moment j’ai Danone et LMVH en commun avec vous.

Merci pour votre partage régulier.

Bonsoir Trustout,

L’option de ne plus les alimenter m’a aussi traverse l’esprit. Cependant j’ai estimé qu’il était préférable de renforcer maintenant les sociétés les plus qualitatives plutôt que d’attendre trop longtemps le temps que le chose s’équilibrent d’elles-mêmes viables renforcements mensuels.

Bonsoir Jimbow,

En quoi avez-vous l’impression que je "change de stratégie très (trop) souvent" ?
Mon but est toujours de percevoir des dividendes à terme. Sauf que désormais je préfère viser du qualitatif plutôt je du quantitatif. Aucun changement donc. J’affine éventuellement, mais je ne change pas.

Édit : Non, je ne lis pas spécialement de livres. Tout simplement parce que je n’en ressens pas le besoin. Comme évoqué, je ne change pas de stratégie. Je l’affine. Je vise toujours l’perception de dividendes. En outre, les 5 lignes allégées ce jour représentent au total toujours environ 19% de mon portefeuille kco’tre environ 24% auparavant. Ce n’est pas rien.

Dernière modification par Neo45 (08/06/2020 20h14)


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1090 08/06/2020 19h32

Membre
Réputation :   49  

Bonsoir Neo45,

J’ai du mal à comprendre votre stratégie. Vous êtes orientés dividendes hors vous avez alléger certaines positions avec des dividendes élevées pour les rebasculer sur des positions à dividendes faibles (mais + sécurisé).

Merci pour votre partage, mais j’ai juste l’impression que vos derniers trades ne sont pas orientés sur votre stratégie initiale et que votre aversion à la perte vous pousse à choisir des boites de haute qualité mais à faible rendement.


Le piment c'est comme l'autoroute, on paye à la sortie XD

Hors ligne Hors ligne

 

#1091 08/06/2020 19h35

Membre
Réputation :   11  

Bonjour Néo,
Autant la démarche de recentrage sur le qualitatif parait positive, autant ne pensez vous pas que les prises de position sur les cryptos "pour diversification" vous éparpille et est une conséquence de vos doutes sur la situation actuelle plutôt que le fruit de votre stratégie?
(Ceci dit vous êtes bien libre de faire évoluer ladite stratégie comme bon vous semble smile)

Hors ligne Hors ligne

 

#1092 08/06/2020 19h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonsoir Stincky,

Si j’avais une aversion à la perte, je n’aurais pas attendu une éventuelle remontée des cours avant de ne revendre qu’une partie de mes lignes. J’aurais revendu bien plus tôt et la totalité des lignes concernées. C’est seulement que je structure ma stratégie.

Et en effet j’ai revendu des "hauts rendements" pour racheter du "petit rendement". Je le répète, mais je n’ai vendu que des morceaux de lignes. Je reste donc exposé aux valeurs que j’ai allégé ce jour. Seulement je suis investi sur du long-terme, et petit à petit je prends conscience qu’il vaut mieux viser de la qualité… et que celle-ci fini toujours par payer.

@Liberty84,

En effet, l’achat de qqs crypto-monnaies (moins de 100€ à ce jour, pour bien préciser la portée de ces achats) est fait car je ne peux pas avoir de certitudes totales sur ce que sera l’avenir. Néanmoins vous imaginez bien que si j’anticipais quelque chose d’extrement sérieux à ce niveau là, je mettrais les actions de côté les remplaçant uniquement par des crytos… Ce qui n’est absolument pas le cas.

Dernière modification par Neo45 (08/06/2020 19h45)


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1093 09/06/2020 09h09

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Neo45

J’ai lu avec intérêt vos posts concernant le recentrage du portefeuille vers plus de qualité en vendant ou réduisant les positions "moyennes".

Je suis exactement dans la même logique actuellement. J’ai vendu des titres moyens (Ipsos, Vilmorin, Coface) pour réinjecter les fonds dans des sociétés que je pense être de meilleure qualité (LVMH, Danone, Legrand, L’Oréal). Concernant les achats, nous avons donc puisé beaucoup dans la même mare.

En regardant l’évolution des titres sur le long terme, j’ai en effet constaté que les actions aux plus hauts rendements sont souvent celles qui montent très peu dans la durée. A court terme un gros dividende est très sympa, mais à un horizon de 5 ou 10 ans, il vaut mieux avoir des titres avec une croissance supérieure.

Au final je pense donc que la chasse à la qualité devrait payer sur le long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#1094 09/06/2020 11h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour Ankh,

Avez-vous revendu la totalité de vos lignes "moyennes" ou bien en avez-vous conservé au moins une partie ?

En effet, les actions aux rendements les plis élevés montent moins. Cela est dû au fait que les dividendes entraînent une baisse mécanique du cours non négligeable.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#1095 09/06/2020 12h29

Membre
Réputation :   27  

Bonjour,

La question principale est "que veut dire qualité ?". Si on prend Michelin, les ratios 2019 sont assez bons si je ne me trompe pas. (ROE, leverage, croissance etc…) De plus, à la louche, un équipementier sera moins impacté qu’un constructeur (le caoutchouc, j’imagine qu’on peut trouver des usages multiples si la voiture devient obsolète)

Moi aussi j’ai eu la tentation de considérer des valeurs ultra-défensives qui seraient résiliente à n’importe quelle crise, et puis je me suis rendu compte que 1/ Danone et Sanofi étaient les seules PV de mon compte, pas envie de  (ou trop tard pour) les renforcer 2/ les grosses valeurs LVMH & co n’avait pas tant baissé que cela pour être attractives. Quand je vois Renault faire une remontada ces derniers jours, j’ai l’impression qu’il faut être contrarien, acheter en masse des cycliques en période de krack, et des défensives / obligations / or en période d’euphorie.

Hors ligne Hors ligne

 

#1096 09/06/2020 13h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour swingueur,

Michelin est effectivement une société de qualité. Du moins de mon point de vue. Sans quoi je ne la posséderait pas en portefeuille. Cependant j’estime qu’elle présente plus de risques (chute du marché automobile, concurrence, …) que des sociétés telles que L’Oréal ou LVMH. De plus, le côté cyclique de Michelin m’incite à ne pas la surpondérer.

Il est certain que pour réaliser "des coups", acheter des cycliques en période de krach est probablement la meilleure des solutions. Mais cela ne fait pas partie de ma stratégie.
Pour ce qui est de la cherté des "ultra-defesives", c’est un fait. Ces valeurs sont souvent chères. Mais cela est dû à leur statut. Une Ferrari sera toujours plus chère qu’une Renault, fusse-t-elle haut de gamme. J’ai, moi aussi, eu du mal au départ à renforcer des valeurs en plus-value. Pourtant il est dommage de mettre de côté des sociétés de grande qualité uniquement parce que cela rehausserait votre PRU.

Actuellement où se situe le marché selon vous ? Sachant que le CAC40 baisse encpre d’une dizaine de % depuis le début d’année mais qu’il vient quand même de reprendre 40% depuis ses plus bas de mars, qu’achetez-vous actuellement ? Des cycliques en pensant que ça va encore remonter ou bien des défensives en anticipant une nouvelle baisse ?


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1097 09/06/2020 14h11

Membre
Réputation :   91  

Bonjour Néo45,

A titre personnel, je ne comprends pas vos mouvements.

Si je comprends les mouvements de Shagrah ou encore Fabrice67 (et même d’autres que j’oublie) qui allègent généralement les titres qui ont beaucoup monté pour rééquilibrer leurs portefeuille (car ils souhaitent respecter une allocation cible par titre ou par secteur), j’ai du mal à vous suivre.

Si on souhaite affiner comme vous dîtes vers plus de qualitatifs, tout simplement, on revend les lignes les moins qualitatives pour renforcer ou acheter le qualitatif.
Là vous faites 5 allègements pour 4 renforcement, des opérations qui ne sont pas significatives et vous multipliez les frais d’ordre au passage (vous enrichissez votre courtier).

Vous avez dit être serein avec le krach, mais de suite après, vous vendez (en moins value je suppose). c’est plus ou moins la même opération effectué avec les foncières récemment, avec lesquelles vous avez aussi dit être serein.

Mais le principal, c’est que vous soyez à l’aise avec votre portefeuille, votre stratégie et vos mouvements.

Dernière modification par Jeff33 (09/06/2020 14h13)


Parrainage Binck (100€)

En ligne En ligne

 

[+1]    #1098 09/06/2020 14h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   125  

Bonjour Neo,

Cela fait un moment que nous nous sommes pas croisés ici.

Je viens de lire vos dernières pages et je suis assez stupéfait du nombre d’achats de deux ou trois actions que vous faites.
Vos frais de courtages doivent représenter un lourd tribu par rapport à votre PF ?

Finalement après tous déduis, il ne vous serait pas plus profitable d’acheter un ETF CAC ?

Dernière modification par LoopHey (09/06/2020 14h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#1099 09/06/2020 14h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour Jeff33,

Par "moins qualitatives" j’entends de belles sociétés, mais ne faisant pas partie du "top". Partant de là il n’y a pas de raisons de liquider la totalité des lignes en question. Je limite simplement leur taille dans mon portefeuille. Alors oui, j’aurais pu conserver mes positions précédentes et rééquilibrer au fil de mes renforcements. Économisant ainsi les frais de courtage. Seulement j’ai estimé qu’il était préférable d’acheter plus qualitatif dès maintenant plutôt que d’attendre de longs mois.
En effet, quatre de mes cinq allègements se sont fait en moins-values (c’est indiqué dans mon post #1086, je ne m’en cache pas). Moins-values allant de 3 à 10%. On est quand même loin de la vente "en catastrophe" sachant que toutes ces valeurs sont bien remontées ces dernières semaines. La cinquième, Saint-Gobain, a même était allégée en plus-value d’une dizaine de %.

Pour en revenir aux foncières, oui j’étais serein AVANT la crise du coronavirus. Crise que personne ne pouvait anticiper, et que personne ne peut encore évaluer totalement. Le propre du bon investisseur n’est-il pas justement de savoir s’adapter aux différentes situations, à leurs évolutions ainsi qu’à leurs possibles conséquences ? Les exemples sont légion (également sur ce forum) de sociétés qui présentaient bien, et qui finalement on vu leur cours s’effondrer. Je ne dis pas que ce sera le cas ici. Mais personne ne peut non plus dire que la crise actuelle ne sera plus qu’un mauvais souvenir dans un avenir proche. Ais-je eu raison de me couper la main sur Unibail, je ne sais pas. Mais en tout cas je suis certain de ne pas avoir à me couper le bras d’ici quelques temps si les choses devaient empirer.
De plus, vous évoquez les positions que j’ai vendu / allégé pour vous demander si en fait ma sérénité ne serait pas juste de façade. En contre-exemple je pourrais aussi citer des exemples comme Plastic Omnium ou encore Rothschild & Co, qui ont, elles aussi, fortement baissé (pour bien remonter ensuite) pour lesquelles je n’ai absolument rien vendu. Idem pour Ipsos, qui était en plus-value de 50% avant crise, qui est passée en moins-value, et que j’ai même quelque peu renforcé à l’occasion.

Donc non, aucune panique ni manque de sérénité. Sans quoi je mettrais tout mon argent sur un fond euros. Le fond de ma stratégie ne change pas. Seule la forme change quelque peu. Je pars du principe que si je garde une société en portefeuille, c’est que j’ai confiance en celle-ci / son marché). Le fait de l’alléger n’exprime pas une perte de confience. Seule une vente complète pourrait l’exprimer (URW, Mercialys, Eutelsat, …). Et pour le moment ces trois ventes n’ont as été vaines… puisqu’elles ont toute continuer à baisse bien en dessous du cours auquel je suis sorti.

(En me relisant je me rends compte que mon message peut sembler un peu "sec". Cela n’est absolument pas contre vous wink )


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1100 09/06/2020 17h11

Membre
Réputation :   27  

Je ne regarde pas le marché. Ces derniers mois, j’ai principalement renforcé des ETFs (S&P500, Russell2K cette semaine) par souci d’allocation stratégique. Sinon, depuis l’année dernière je passe des heures à définir des screeners qui me conviendrait mieux que d’acheter sur des plus bas, (cf. newsletter IH). Est-ce une perte de temps ou l’affutage de ma hache (citation de Lincoln)? on verra bien.

A ce petit jeu, on en revient toujours au même: Valorisation, Croissance, Qualité, Momentum etc…
Pour la qualité, c’est une vraie question à creuser parce que chaque fois que je vois ce mot sur le forum, j’ai l’impression que c’est plus ou moins au feeling. Il y a pourtant des critères sur Stockopedia (chercher Quality Rank), des ratios comme le score Piotroski, ou une combinaison forte profitabilité+faible endettement etc…
Je regardais le score Piotroski sur le CAC 40 hier, et je ne vois que Capgemini (8) et Safran (9) comme bon, et éventuellement Accor et Saint Gobain à 7 (données MorningStar.com).
Voilà pourquoi je profite de vos derniers messages pour poser naïvement la question.

Vous pensez que c’est moins risqué d’acheter des valeurs fortement valorisées, alors que pour d’autres c’est le contraire. A la limite, en prenant la croissance en compte (PEG), on peut trouver un sens à acheter LVMH.

Pour les foncières, c’est un gros sujet. Si on a vu venir l’ecommerce depuis de long mois (URW était chahutée bien avant le covid à en voir la file dédiée du forum), le déploiement du télétravail m’inquiète un peu sur les foncières de bureau, qui pourraient être remise en cause. Bon ok, on n’est pas encore arrivé au point de démolir La Defense.

Au moins, vous avez une stratégie initiale établie, sur les dividendes. Je comprends que cette année, vous puissiez chercher à "l’enrichir" (ou la remettre en cause, tout dépend du point de vue), car on en voit les limites sur le marché Français (aux US, cela à l’air d’être culturellement différent), pour celles et ceux qui s’appuierait aveuglément dessus. Ce qui ne veut pas dire que c’est à jeter sur du long terme non plus.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de neo45"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur