Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 10/10/2022 21h45

Membre (2021)
Réputation :   4  

Dur en affaire
Maitre de la négociation
Financier hors pair
Visionnaire stratégique
Indéboulonnable du poste

… ces qualificatifs qu’usent et abusent les journalistes et autres échos de la presse font souvent les choux gras et gros titres des hommes d’affaires et autres personnalités du monde professionnel.

Gérer son portefeuille, son patrimoine, de l’emplacement de la cafetière à l’ivnestissement de plusieurs millions d’euros, la discipline, la rigieur et la gestion de projets, professionnels comme personnels, ont de nombreux points communs.

Qu’en pensez vous?
Gérez vous vos aspects privés (finance, prestations, quotidien, famille, psychologie) de manière sensiblement similaire à votre vie professionnelle?

Quels sont les qualités (ou défauts) indispensables, ou ayant trait à cette gestion des affaires?

Certains entrepreneurs, dirigeants, dont vous avez retenu différentes notions, critères, exigeances ou habitudes pratiques qui peuvent inspirer?

* pour ma part, je pense que les entrepreneurs ayant fondé ou repris une entreprise ont le trait d’être durs en affaires et en négociation.
* autre point commun, ils ne comptent pas les heures..
* je dirais qu’ils sont surtout très attachés à l’aspect d’économies, nombreux entrepreneurs s’en étant vantés (aspect gagnant/perdant, être du coté des gagnants), et n’hésitent pas à lorgner sur les factures

Je pense qu’il peut y en avoir beaucoup d’autres !

De nombreux portraits d’entrepreneurs sont sur les echos, capital, le figaro..

À vous!

Dernière modification par hrld (10/10/2022 21h49)

Mots-clés : compétences, dirigeant, entrepreneuriat, personnel, professionnel, qualités


Parrain IB - Boursorama - Hello Bank - Fortuneo - et beaucoup d'autres!

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 11/10/2022 09h12

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

Bonjour,

Je pense surtout qu’il faut se méfier de l’effet Halo.

Quand un dirigeant est une vraie tête de co#, mais que son entreprise va bien, on dira qu’il est tenace et exigeant en affaire. Mais quand son entreprise va mal, on dira qu’il est têtu et obtus.

Quand un dirigeant a construit un empire avec de la dette, et que tout va bien, on dit que c’est un génie de la finance, quand tout s’écroule, on dit qu’il s’est laissé porté par son hubris.

Il y a des tonnes d’exemples de dirigeant(e) à qui on a prêté des qualités particulières, alors qu’en réalité il y avait bcp de "chance" (contexte particulier, secteur porteur), et que les revers de fortune ont été violents.

Exemple : Cisco, General Electric, Wendel, Areva…

Donc je me méfie bcp de tout ce qu’on peut lire à droite et à gauche sur les "qualités" des dirigeants ou des entrepreneurs.

Quant aux dirigeants de PME, il y a autant de stratégies et de qualités différentes qu’il n’y a de PME… Même la notion de travail est relative, puisqu’il y en a qui savent [bien] déléguer.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 12/11/2022 18h28

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

Vous avez un très bel exemple de l’effet halo avec Sam Bankman-Fried et la faillite de FTX.

Journal du coin a écrit :

Il fut un temps pas si lointain ou Sam Bankman-Fried était décrit comme le super-héros des plateformes crypto en détresse, abattues par le drame Terra (LUNA). Maintenant devenu personnage clivant et polémique, sa communication continue de déteindre avec les moments délicats et compliqués de ses clients victimes. Les chiffres abyssaux révélés par le dossier de faillite en témoignent.

Source : Faillite FTX : "choqué", Sam Bankman-Fried réagit sur Twitter - Journal du Coin

Il y a neuf mois :

TechTribune a écrit :

Bourreau de travail végétalien autodiscipliné, Bankman-Fried est un “Benthamite” attaché à la théorie morale de l’utilitarisme : la promotion du plus grand bien pour le plus grand nombre de personnes.

Source : Sam Bankman-Fried - La Pile Stupéfiante Du "Crypto King" - Tech Tribune France

On a construit un récit qualitatif et quantitatif autour de sa réussite financière très rapide.

Et puis finalement, plouf ! Le voilà devenu un personnage clivant et polémique avec la faillite, sa ruine, et probablement celles d’autres que lui avec.

----

Il y avait vraiment plein d’exemples.

Le plus frappant est Anne Lauvergeon : que ne disait-on d’elle (d’autant justement que c’était une femme !) avant de constater qu’elle avait mené Areva à la faillite.

2008 a écrit :

Anne Lauvergeon, princesse des atomes

C’est l’une des femmes les plus puissantes de la planète. Patronne d’Areva, la première entreprise nucléaire du monde, Anne Lauvergeon n’a pourtant rien de l’habituel PDG de multinational. Souriante et naturelle, elle fait le bonheur des journalistes. Moins de Nicolas Sarkozy, qui n’a pas apprécié qu’elle refuse un ministère. Elle n’en a cure et continue sa route.

Source : Anne Lauvergeon, princesse des atomes

Quelques années plus tard :

2016 a écrit :

Areva : grandeur et déchéance d’« Atomic Anne »

Source : Areva : grandeur et déchéance d?« Atomic Anne »

Hors ligne Hors ligne

 

#4 12/11/2022 18h57

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Réputation :   1012  

INTJ

La seule différence entre l’ex PDG de FTX et "Atomic Anne", est que la deuxième a dilapidé l’argent des autres.


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 12/11/2022 19h06

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1037  

INTJ

@InvestisseurHeureux : N’oubliez pas :


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 01/12/2022 12h59

Membre (2022)
Réputation :   7  

INTP

Sans commune mesure avec les exemples précédemment cité puisque je vais parler de mon propre expérience de chef d’entreprise, je pense que c’est la notion d’objectifs qui peut réellement avoir un impact profond sur les décisions prises dans les différentes facettes de ma (nos) vie(s).

J’ai récemment pu vendre correctement mes entreprises principales, celles qui faisaient réellement bouillir la marmite, et ce pour plusieurs raisons (internes et externes).

Avec le recul, je me félicite de cette décision, car je vis beaucoup mieux les choses, et le marché même si il reste porteur, est générateur de problématiques que je n’aurais pas pu/voulu gérer sereinement.

Pour les aspects de la vie perso, je pense que le fait d’avoir serré (réduction des couts, augmentation du CA et donc du résultat) suffisamment au niveau pro m’a permis de me rassurer et d’être plus généreux avec moi-même et mon entourage. Je pense avoir atteint un seuil qui m’a largement décontracté, et je suis en train de basculer sur la période "récompense" de ma vie. Cependant, lorsque j’étais encore en activité, j’avais tendance à gérer ma vie perso un peu comme la vie pro (identification du problème, recherche de solutions au meilleur ratio cout/énergie/temps.) Le fait d’avoir sorti la tête du guidon me fait prendre une toute autre perspective sur les problématiques que je pouvais avoir avant (y compris au volant par exemple, je n’ai plus du tout la même attitude, je suis beaucoup moins stressé, et donc moins "agressif").

Une chose est sûre me concernant, je suis beaucoup plus à l’aise à gérer un portefeuille plein et un agenda vide que l’inverse… (c’est en revanche peut-être moins formateur et moins stimulant).

En conclusion, je dirais que l’entreprenariat est un mode de vie lorsque l’on est dedans, mais qu’il fut pour moi avant tout un moyen (pour apprendre, atteindre mes limites, me mettre en sécurité). Maintenant que j’ai pris un peu de recul, je remet beaucoup de choses en question (notamment le fait de repartir sur l’achat d’une nouvelle entreprise).

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/12/2022 15h45

Membre (2020)
Réputation :   4  

Selon moi, il y a autant d’entrepreneurs que de manières de gérer ses affaires personnelles ou professionnelles.

Je côtoie des dirigeants depuis 10 ans et j’ai vu tous les schéma :
- des dirigeants, très bon gestionnaire pour leur entreprise mais qui ne s’occupent pas de leurs affaires personnelles,
- des dirigeants, qui une fois que leur entreprise est vendue, s’investissent dans la gestion de leur patrimoine et deviennent regardant du jour au lendemain,
- des dirigeants qui comptent leurs centimes chez eux mais qui sont souples dans la vie professionnelle.
- etc.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur