Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+2]    #1 01/06/2017 08h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour

Je me suis beaucoup intéressé aux voitures électriques. Puis mon intérêt a fortement chuté lorsque ma réflexion s’est heurtée à la réalité.
Car une voiture électrique est bien plus polluante qu’un véhicule traditionnel. Lors de sa fabrication, notamment à cause de ses batteries ; mais surtout en usage courant. Pour fabriquer l’électricité nécessaire on utilise des centrales électriques au charbon ou au gaz, qui émettent beaucoup de CO2.
De plus, si le rendement des meilleures centrales est de l’ordre de 80 %, celui du stockage (batteries) est plutôt aux alentours de 30 %. Avec le transport et les moteurs, on arrive à devoir produire 5 fois plus d’énergie que nécessaire.
Économiquement, j’avais fait un calcul : le plein d’une Zoé me serait revenu à 6,2 € pour 180 km réels (calcul fait par une règle de trois à partir de ma facture Edf et non de la propagande courante). Avec ma Clio diésel je faisais 1100 km avec un plein à 65 €. Donc, le gain est bien moins important qu’attendu, et finalement lié essentiellement à la surtaxation du pétrole. Et il me semble très risqué de compter sur ce dernier élément…
Je passe sur les contraintes des chargeurs rapides qui imposeront des puissances dangereuses, pour conclure que l’avenir de la voiture électrique est certain, mais (très) lointain.

J’en viens à l’automatisation. J’ai fini par acheter un véhicule déraisonnable mais assez bien équipé, avec notamment régulateur adaptatif et assistance de maintien de voie. Si ça fonctionne plutôt bien sur autoroute, il arrive quand même des trucs. Ainsi sur autoroute, avec un virage un peu prononcé, il arrive que le régulateur adaptatif voit un véhicule d’une file adjacente comme un obstacle. Ce qui m’a valu des coups de freins inattendus et des coups de klaxon de ceux qui me suivaient. J’ai aussi eu quelques freinages pour lesquels je n’ai pas trouvé de cause…  Ceci dit ces incidents restent peu courants, au moins sur autoroute.
L’assistance de maintien de voie "lit" les lignes (pointillés) de séparation des voies. Si l’on approche trop d’une ligne sans avoir mis le clignotant, le volant tourne tout seul pour corriger. C’est très sécurisant.
Cependant, notamment sous la pluie, le système est parfois leurré par les longues coupures d’asphalte qui brillent et sont alors confondues avec des lignes. Cela m’a valu des tensions désagréables dans le volant et quelques frayeurs. Il m’est aussi arrivé qu’un grosse trace de freinage soit confondue avec un ligne… Et je ne parle pas des travaux où je désactive tout.
Une anecdote pour finir. La voiture que j’avais essayée était équipée d’une reconnaissance des panneaux routiers, vantée par le vendeur. Mais, en doublant un camion sur une voie rapide, ça n’a pas lu  le panneau de limitation de vitesse au bord de la route, mais les ronds située à l’arrière du camion. Je n’ai pas pris cette option.
Ma conclusion, c’est que les voitures autonomes ne sont pas près d’arriver.

Mots-clés : automobile, plaisir, rentier, voiture, économie


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #2 21/07/2017 08h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2147  

Pour un vrai déménagement, en véhicule de location, je recommande un fourgon de 14 m3. C’est à dire le plus gros fourgon de forme fourgon, en évitant le 20 m3 à caisse carrée.
Pourquoi ?
- Le 14 m3 a un seuil de chargement plus bas : on monte directement dans le fourgon, cartons ou objets en main, sur sa lancée. Le 20 m3 a un seuil de chargement haut, qui oblige à poser à l’entrée ce qu’on porte, monter, reprendre le chargement ; ou bien à avoir quelqu’un dedans en permanence qui ne s’occupe que de placer ce qu’on lui apporte.
- Le volume utile est quasiment le même. Le 20 m3 est trop haut, on n’utilise pas l’espace jusqu’au plafond.
- et surtout, le 14 m3 a un poids utile de chargement de 1000 à 1200 kg, alors qu’un 20 m3 est plutôt vers 700 kg, voire 500-600 kg si hayon électrique. C’est à dire qu’il est impossible de faire un déménagement avec un 20 m3 sans être en surcharge, ce qui cause un risque bien réel de verbalisation par les forces de l’ordre (avec, si surcharge de plus de 5 %, immobilisation du véhicule, ce qui vous coince là où vous êtes jusqu’à ce que vous ayez trouvé le moyen de décharger le poids excédentaire).

Le meilleur rapport qualité/prix se trouve dans les locations de supermarché.

Vérifiez la pression des pneus dès que vous avez pris le fourgon. J’ai pris une fois un tel fourgon gonflé vers 2.2 ou 2.5 alors que la préconisation constructeur était de l’ordre de 3,5/4 bars. En effet ces véhicules étant prévus pour être chargés, la pression adéquate est bien plus élevée que sur un véhicule de tourisme. Rouler chargé à bloc avec 2,2 de pression dans les pneus est carrément dangereux.

Dernière modification par Bernard2K (22/07/2017 10h10)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #3 09/01/2018 19h14

Membre
Réputation :   109  

FabD a écrit :

Nous avons tous des idées reçues, encore plus en automobile !
….
Exemples les plus courants en France : les Allemandes sont fiables, les Italiennes ne le sont pas !

Bonjour à tous.
A mon tour de m’immiscer dans votre discussion

Evidemment mon expérience sur la fiabilité va faire sourire parce qu’elle est assez ancienne .
Hélas, on ne peut savoir si c’est vraiment fiable qu’à postériori.

Dans les années 85 - 95 je suis directeur technique d’une des divisions d’un équipementier automobile.
Nous avons alors comme clients avec qui j’ai assuré plus ou moins partiellement le suivi du développement

Renault Peugeot Citroën
Fiat
Ford
"BMW" Volkswagen
Nissan Toyota

J’avais donc accès à tous les cahiers des charges, les objectifs de fiabilité et les résultats des retours du terrain

Je puis vous assurer qu’il y a une énorme différence dans les exigences de ces différents constructeurs

Pour ne prendre qu’un seul exemple sur les produits :
le contacteur de Stop
Ce petit interrupteur qui allume les feux arrières lorsqu’on effleure la pédale de frein
Le produit "BMW" était vendu 35 francs et nous avions été les seuls à pouvoir satisfaire au cahier des charges "BMW"
Le produit Fiat était un simple interrupteur à 3,45 F

Voyons maintenant les exigences fiabilité:
Les retours garantie
Chez PSA ou Renault, on était content lorsqu’un produit avait moins de trois pannes sur mille véhicule  dans la période de garantie.
Chez Toyota , c’était  un pour mille

La durée de vie:
Les kilométrages dépendent évidemment de l’usage du véhicule.
Pour un autocar on n’a pas les mêmes objectifs que pour une citadine
Toutefois les tendances étaient faciles à déceler lorsqu’il s’agissait de véhicules de la même gamme.

Il y a certes des idées reçues, mais aussi des objectifs de ce que l’on appelle aujourd’hui l’obsolescence programmée qui diffèrent d’un constructeur à l’autre.

Un dernier exemple pris à  la fin des années 80 :
Sur un interrupteur lève vitres
Notre  objectif était de faire 20 000 manœuvres sans défaillance.
Lors des premiers essais  j’annonce fièrement que 92% des appareils ont dépassé les 30 000 manœuvres tout en respectant l’objectif de prix.
Je m’attendais à des félicitation.
Le couperet est tombé :
"Alors c’est que l’on peut encore économiser sur quelque chose "

Dernière modification par CyberPapy (09/01/2018 19h16)


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4 26/02/2018 11h06

Membre
Réputation :   81  

@Lemouz :

Invoquer l’état des routes est tout bonnement irresponsable

l’infrastructure est responsable de morts. Dire ou penser l’inverse revient à ignorer le monde des deux-roues et ses risques (guillotines notamment, nid de poule etc.).

Donc si je comprends bien vous avez le temps de regarder la route quand vous n’êtes pas obligé de regarder la route ?

Les éléments variables de la route sont nombreux. Je préfèrerai pouvoir me concentrer sur ceux réellement importants…

Quant à la drogue, chiffres de la sécurité rentière :

Parmi les 3 461 personnes décédées sur les routes en 2015, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière estime que 23 % d’entre elles, soit 790 personnes, ont trouvé la mort dans un accident impliquant un conducteur positif aux stupéfiants

Source

1 sur 4 ! "Marginal" n’était sans doute pas le mot adéquat, si ?!


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir l'année prochaine"

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 27/02/2018 19h21

Membre
Réputation :   81  

Je ne sais pas ce qui m’attriste le plus : la politique anti-voiture, anti-riche etc. en France.. ou les réactions de certains qui ne voient dans quelqu’un qui roule "vite" qu’un chauffard, au mépris des réflexions intellectuelles des plus basiques.

Je n’interviendrai plus dans ce post mais me dit que la liberté, l’autonomie et le bon-sens sont décidément des valeurs en voie de disparition dans notre beau pays… Plutôt que éduquer, interdisons. Plutôt que d’adapter, réprimons. Plutôt que de prendre ses responsabilités, déléguons. Plutôt que de se battre, résignons-nous, c’est pour notre bien.

Dernière modification par Geoges (27/02/2018 19h24)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir l'année prochaine"

Hors ligne Hors ligne

 

[+3 / -1]    #6 03/08/2018 17h37

Membre
Réputation :   21  

Bre a écrit :

Je suis français pure souche

Vous êtes remonté jusqu’à quelle génération pour dire une sottise pareille : la révolution ? Les romains ? Les gaulois? L’homme de Tautavel ?

Bre a écrit :

je n’aime pas les gens qui critiquent le pays (encore plus quand ils ne sont pas pure souche : rentrez dans votre pays d’origine si le choix de vos aïeux ne vous convient pas)

- je ne pense pas être français de souche (cf ma présentation), et pour reprendre votre formule : je n’aime pas les français (de souche ou non d‘ailleurs) qui  font preuve d’autant d’intolérance dans leur discours que vous.
- On peut heureusement critiquer les dysfonctionnement de son pays (c’est ce que font tous nos hommes politiques), sans se voir obliger de quitter son pays

Bre a écrit :

Depuis peu parfois je me dis assez sérieusement que je serai peut être mieux ailleurs et que je vivrais plus sereinement..

J’aimerais savoir comment vous réagirez quand un habitant "de souche" de votre pays d’adoption vous reprochera de trop râler ou votre arrogance (ce sont les clichés les plus visibles de certains français à l’étranger et en tant que « français de souche » vous ne devriez pas échapper à ces « prédispositions » big_smile). Vous remarquerez que ce n’est pas une critique de la France, mais juste de certains de ses habitants.

Désolé pour le hors-sujet. Un modérateur peut effacer mon message s’il n’a pas sa place sur ce fil, mais je ne pouvais pas ne pas réagir….

Dernière modification par Dez67 (03/08/2018 18h42)


Iuva te et caelum te iuvabit

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 17/08/2018 11h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

D’abord, je voudrais souligner la confusion, fréquente et entretenue, entre vitesse excessive et dépassement de vitesse réglementée. 

Si la vitesse excessive est (logiquement) génératrice d’accident, ce n’est pas le cas du dépassement de vitesse réglementée. Les statistiques sur les accidents traitent de la vitesse excessive, mais sont utilisées comme s’il s’agissait de la vitesse réglementée.

Pour diminuer le nombre d’accidents, il faut lutter contre la vitesse excessive. Or, la vitesse excessive dépend des conditions de circulation (autoroute vs route départementale ; météorologie ; qualité du véhicule ; état physique du conducteur ; etc.) ; mais pas du tout de la réglementation. 
Il faut éduquer le conducteur, lui apprendre à bien estimer la vitesse correcte.

Vouloir réglementer la vitesse est contre-productif : les conducteurs auront tendance à faire confiance aux panneaux, plutôt que d’apprécier la situation, "désapprenant" ainsi à conduire ; et cela augmentera les risques dès que la réglementation sera inadaptée (exemple : virage en épingle sur une route limitée à 80 km/h).

Dans le même genre, la vitesse (moyenne ou réglementée) bien supérieure sur les autoroutes comparée aux routes secondaires, avec une accidentologie très inférieure, montre bien que les infrastructures comptent plus que la vitesse. AMHA, l’argent dépensé pour cette limitation à 80 km/h aurait été beaucoup mieux utilisée pour l’amélioration des infrastructures. Mais la culture de la répression est beaucoup trop forte chez nos dirigeants.

Autre chose : la perte économique liée à la baisse de la vitesse moyenne : article La Tribune

Enfin, il parait que certains usagers auraient été écoutés : assouplissement 80 km/h


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #8 17/08/2018 13h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Je ne vois pas en quoi réduire la vitesse à 80 km/h aura un impact significatif sur l’accidentologie.

J’ouvre le journal local et qu’est ce que j’y trouve :

- Un motard détecté à 170 km/h au lieu de 90.
- Feu rouge grillé, 3 blessés
- Refus obtempéré à un contrôle d’alcoolémie, 2 blessés
- Ligne blanche, franchis,2 vehicule dans le décors
- Contrôle positif aux stupéfiants
- Conduite sans permis, état de récidive
- Rodéo en scooter et sans casque, il grille un stop et percute un véhicule.

etc ….

L’immense majorité des personnes respectent le code de la route (si on peu dire cela comme ça). Que cela va t’il changer pour elles ?
Quand ces personnes seront victimes d’un débile/crétin/ordure comme décris juste avant, qu’est ce que cette limitation va changer ?

RIEN

Ce qu’il faut changer, ce sont les comportements. Et pour changer les comportements, il faut sanctionner. L’éducation comme disent les bobos, cela ne sert a rien, le français est bien trop c.on. De plus, l’éducation a été faite lors de l’apprentissage à la conduite avant l’obtention du permis. Donc maintenant, après avoir éduqué, il faut sanctionner les récalcitrants, ceux qui ont des comportements volontairement dangereux.

Donc, créons une police de la route, qui sanctionne très durement les récidivistes, et les attitudes délibérément en contradiction avec le code la route.
Il me semble que c’est la solution choisis dans certains états américains non ?

Non seulement les fautifs seront harcelés, mais en plus cela fera rentrer des sous dans les caisses de l’état, et ce seront les personnes dangereuses qui paieront, pas le quidam flashé à 82 pour 80 km/h.

PS : Pour ceux qui critiquent l’état des routes françaises, je les invite à se rappeler de l’état du réseau dans les années 60 et 70, et d’aller rouler dans les pays étrangers, à 2 pas de chez nous par exemple. Et quad bien même l’état de la route n’est pas bon, on adapte son comportement, et l’on n’exige pas une route parfaite pour pouvoir se comporter comme un crétin sur la route.

C’était mon cris de gueule comme dirait Vincent Moscato.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (17/08/2018 13h47)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 20/08/2018 16h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Tomalegrand a écrit :

En passant de 90 à 80km/h, le nombre de morts baisse, cela parait logique.

Ça reste à prouver. N’en déplaise à la logorrhée gouvernementale habituelle, l’impact de la règlementation de la vitesse sur la mortalité routière peut être (très fortement) relativisé.

Ce que suggèrent tous les rapports que j’ai vu sur le site de la sécurité routière (je n’ai pas tout vu remarquez bien) : la vitesse ne tue pas en soi ni dans l’absolu - ce qui tue, c’est une vitesse excessive ou inadaptée (termes souvent employés dans les rapports), ce qui conduit à un carton.

D’ailleurs, je constate que là où on roule le plus vite (les autoroutes) est aussi là où l’accidentologie est la moins mortelle. 35% des accidents corporels y sont mortels ou ’graves’. C’est 53% sur les nationales et 76% sur les départementales (source : données brutes 2016 sécurité routière). Donc on est bien dans une question de contexte.

Sinon, on peut tout bêtement constater que 69% des accidents ont très manifestement une cause dont la problématique est étrangère à la réglementation sur la vitesse :
Part dans la mortalité routière en 2016 - qui implique… (source : ibid.) :
- Un taux d’alcool supérieur 0,5g/l = 23,6%
- Un test positif aux stupéfiants = 14%
- Une attention perturbée = 8,2%
- Fatigué ou ayant eu un malaise = 8,9%
- Un poids lourd = 14,2%

Pour tous ces cas, baisser la limite de vitesse de 90 à 80 km/h pour les VL ne devrait logiquement pas changer grand chose, voire rien du tout.

Pour les autres (les 30% restant pour lesquels la vitesse est clairement le premier facteur en cause), on peut s’interroger sur la portée de la limitation de vitesse. Ceux qui roulaient au delà de 90 km/h ne respecteront pas plus les 80 km/h sous prétexte que le panneau est flambant neuf. Par ailleurs, un conducteur qui n’adapte pas sa conduite aux circonstances ne le fera pas non plus davantage. A 80 dans un virage sur route verglacée et sans pneus adaptés, on se met sans doute autant dans le fossé qu’à 90…

Surin a écrit :

C’est une bonne nouvelle, ça baisse, comme la tendance de cette année mais ça semble s’accélérer

’Ca semble s’accélérer’ : Surin, je ne vous met pas de -1 (ce serait puéril) mais vous êtes à la limite de diffuser de ’fausses rumeurs’…. En cumul 12 mois, le bilan de juillet est un des moins bons de l’année 2018. Ça ne s’accélère pas, ça s’infléchit.

Surin a écrit :

Est-ce grâce à l’abaissement de la vitesse sur ces routes ? On ne peut pas encore l’affirmer mais on ne peut en tout cas pas dire que c’est inutile et poursuivre permettra tout de même de tirer des enseignements précis selon les types de routes.

Pour l’instant, il existe un faisceau d’indices qui suggère que l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h n’est pour rien là dedans :
- La majorité des accidents de la route n’est pas due à la vitesse mais d’autres facteurs (ibid.)
- La baisse de la mortalité routière est une tendance affirmée depuis de nombreuses années (simple continuation d’une tendance déjà amorcée?)
- Des pans du réseau routier ont toujours les panneaux à 90 km/h (en tout cas là où j’habite et là où je suis allé en vacances)
- L’expérimentation que le gouvernement a beaucoup cité pour justifier le passage de 90 à 80 n’est en fait que du vent (cf. ici). Elle ne démontre strictement rien : aucune relation statistiquement significative n’est établie entre le passage de 90 à 80 km/h et l’accidentologie (échantillons trop faibles). On comprend d’ailleurs pourquoi le gouvernement a tant tardé pour publier les résultats. Sur trois tronçons de RN testés, l’accidentologie … a progressé dans deux d’entre eux !
     * Sur la RN7 : sur 2 ans, le nombre de morts passe de 0 à 1 et de blessés de 18 à 23
     * Sur la RN57 : le nombre annuel de blessés double (tués stable)
     * Sur la RN151 : le nombre d’accidents est divisé par 2
Mais comme le souligne les auteurs du rapport, tout cela n’a strictement aucune valeur statistique.

Dernière modification par carignan99 (20/08/2018 16h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #10 20/08/2018 19h17

Banni
Réputation :   19  

Nombre de morts sur les routes en juillet :

2006 : 471 :
2007 : 478
2008 : 416
2009 : 396
2010 : 453
2011 : 354
2012 : 366
2013 : 344
2014 : 302
2015 : 353
2016 : 356
2017 : 346
2018 : 324

Ci-dessous un tableau très intéressant comparant l’évolution du nombre de victime à l’évolution de la circulation



Maintenant plus polémique : CAUSE DE MORTALITES EN FRANCE



Voila pourquoi je continue de rouler à une allure soutenue … Le temps nous est compté ! 

Source : Source 1

Source 2 :Source 2 :

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 20/08/2018 21h09

Membre
Réputation :   32  

Pour détendre un peu l’atmosphère concernant ce sujet sérieux.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 03/11/2018 14h49

Membre
Réputation :   86  

Surin a écrit :

J’emploie le futur quand vous employez le conditionnel… Manque-t-il un "si…" ?
Je pinaille wink

Sur les divers engins électroniques et sur de nombreux forums logés sur la Toile, au futur de l’indicatif, la terminaison de la première personne tend à devenir "-ais".

Je note également que l’on n’a plus tort, mais "tord".

Quant à l’expression de certaines oppositions, elle ne s’effectue plus au moyen de la conjonction de coordination "or" ("Mais où est donc Ornicar?"), mais de la préposition "hors".

C’en est au point où ce que la grammaire prescriptive condamne encore aujourd’hui pourrait bientôt être assimilé, puis officialisé par les courants dits "descriptifs". Il en va de même de la disparition du passé simple, qui suit aujourd’hui le même chemin que l’imparfait du subjonctif.

Je suis désolé d’amplifier ce que d’aucuns considéreront sans nul doute comme un développement parasite, mais cette remarque ne me paraissait pas sans importance.

Peut-être conviendrait-il de créer une file intitulée "Le rentier et l’orthographe" ou, de manière plus appropriée en l’occurrence, "Le rentier et la grammaire" (?)

Dernière modification par Ours (03/11/2018 14h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 04/11/2018 00h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

Avis personnel : la voiture électrique, c’est l’avenir (très) lointain.
Car :
- Lorsqu’une autonomie annoncée est de 400 km, il faut diviser par deux si l’on prend l’autoroute à 120 km/h.  L’autonomie baisse aussi si l’on utilise la climatisation, les phares, etc.
- En pratique, si l’on doit faire un aller-retour, il faut éviter les distances de plus de 60 km.
- Dès que l’on a besoin de faire un trajet plus important, il faut soit avoir un véhicule (supplémentaire) à moteur thermique, soit en louer un. Mais ces solutions sont complexes, chronophages et coûteuses.
- On pourrait penser que la ville est mieux adaptée à la V.E. ; mais imaginez que vous habitiez dans un appartement au 5e étage ; allez-vous faire passer une rallonge de plusieurs dizaines de mètres par la fenêtre ?
- On pourrait penser que les zones rurales sont mieux adaptées à cause des habitats individuels. Mais les distances de chaque déplacement vont faire exploser les besoins d’autonomie.
- Les temps de recharge de la batterie sont très longs ; beaucoup trop. Même les super-chargeurs de Tesla ne sont performants que s’il y a une seule voiture en charge. Et, si vous avez deux voitures, attention au contrat EdF à souscrire : ça va douiller !
- D’un point de vue écologique, la V.E. produit plus de CO² que les véhicules thermiques, si l’on tient compte de la fabrication et du recyclage des batteries.
- Il n’est jamais fait mention de l’usure des batteries (avec l’autonomie qui baisse avec le temps/l’usage).
- Concernant les particules fines, la V.E. émet 40 % de particules en moins qu’un diesel ancien ; mais seulement 20 % de moins qu’un diesel équipé d’un filtre à particules (une voiture actuelle produit entre 60 % et 80 % des particules fines avec les freins et les pneumatiques).
- La production d’électricité supplémentaire pour les V.E. n’utilisera pas les centrales nucléaires, ni l’hydroélectricité. Une partie importante sera produite avec les centrales à gaz (ou à charbon).
- Le gain financier n’est pas évident. L’ADEME a fait un calcul (avec une Nissan Leaf) : V.E. 1,8 € pour 100 km ; Diesel 5,32 € ; Essence 8 €. Il faut souvent ajouter la location du chargeur (ou de la batterie comme pour les Zoé) ; sans cela, le gain annuel pour 10000 km / an n’est que de 352 €. À rapprocher du surcoût d’achat…
- Si le nombre de V.E. augmente vraiment, l’Etat devra compenser la perte sur les taxes. C’est d’ailleurs en prévision de cela que la TIPP est devenue la TICPE, permettant ainsi de taxer les énergies non-pétrolières des véhicules ; dont l’électricité  (vous ne pensiez pas sérieusement que l’Etat allait laisser disparaître une telle source de revenus, non ?)

Dernière modification par M07 (04/11/2018 00h13)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #14 11/02/2019 21h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Re !

Pour mieux circuler par temps de neige, je vous conseille d’abandonner vos véhicules blancs, et d’opter pour des véhicules de couleurs vives.

Car il est bien connu que les véhicules de couleurs battent les blancs en neige…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #15 28/12/2019 09h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

En résumé :
- Belette42 est un commercial qui vend sa sauce, en enjolivant (c’est le mot) son vécu, et en évitant de citer les arguments contraires.
- Serenitis lui oppose un réalisme teinté d’expériences.
- Iqce, très rationaliste, attend des arguments cartésiens (mais risque d’attendre longtemps).
- Barns en profite pour afficher son ironie.
- FabD n’arrive pas à trouver les propos de Belette42 réalistes.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #16 27/08/2020 14h07

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

je vous présente mon véhicule "Value":

Volvo 940 break GLE de 1992
6 en Ligne diesel de 82cv.
vmax 140 km/h sur le plat.
conso sur autoroute 7.5L/100km.

Equipement
ABS
Climatisation
4 vitres electriques
Retroviseurs electriques
Sieges Chauffants
Malheureusement je n’ai pas le régulateur de vitesse mais il était au catalogue.

Coté utilitaire:
Plancher de coffre plat.
200cm de profondeur de coffre sièges rabattus.
Volume de chargement de 16 cartons standard de déménagement. 
propulsion donc pas de transmission dans le train avant donc rayon de braquage très faible pour un véhicule de cette taille.

Coût
500€ à l’achat + 400€ de pièces neuves posées par mes soins en une journée.
134€ d’assurance par an assistance incluse.

Elle avait 340K km à l’achat et devrait tenir les 450K sans problème. Le seul bémol est le risque d’interdiction de rouler en ville comme c’est le cas à Paris.

Dernière modification par Pauloch (27/08/2020 14h20)

En ligne En ligne

 

[+2]    #17 03/10/2020 12h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Numet,

tout dépend ce que vous entendez par "avantageux" :

aux IK, avec 4000 km vous allez toucher en gros 0.57 du km (si vous êtes dirigeant en sarl par exemple, on est bridé à 6cv pour soi-même) soit arrondi à la hausse 2400 euros (qui colle aussi au 0.6 des 7 cv et plus). Avec cette somme, vous devrez payer sur vos deniers entretien, carburant, décôte, assurance majorée pour usage pro. A la louche, vous en serez largement de votre poche perso pour couvrir vos déplacements perso avec cette indemnité.

En véhicule de société, vous allez payer en perso un avantage en nature de 1% de son prix achat mensuel si votre véhicule a moins de 5 ans par exemple soit 250 euros dans votre exemple. Votre société va payer les charges sur cet avantage et vous l’IR qui va avec.
Votre société pourra amortir 18300 euros (si 134g avant le 31/12/2020) ou 9900 si vous basculez avec cette voiture l’an prochain (limite abaissée à 9900 sinon 130 g maxi pour rester dans les clous) sur l’achat du véhicule. si vous optez pour un hybride, probable que vous bénéficiez du seuil de 20300 selon le grammage, ce qui rend l’affaire meilleure.
Pour l’hypothèse LLD, peu ou prou les mêmes valeurs avec des régles de calcul un peu différentes.
Toutes les charges du véhicule sont payées par votre société, certaines dépenses ont des subtilités :
TVA récup à 80% sur le gazole par exemple en VP, delta du prix d’achat au delà du seuil non amortissable ou loyer partiellement en charge non récupérable donc réintégré dans l’assiette IS.

Au final, si vous roulez peu et privilégier votre poche perso à votre poche pro en terme de coût de revient, la voiture en société est à privilégier. A contrario, si votre objectif est de limiter vos charges pro, restez en IK…

Dernière modification par serenitis (03/10/2020 12h38)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 2   [+1]    #18 16/10/2020 10h09

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   648  

DrMinimal a écrit :

Quelqu’un a un retour d’expérience sur ce véhicule ou sur d’autres cochant les critères ci-dessus, ou sur les véhicules électriques d’occasion en général ?

Pas d’expérience VE mais en étant attentif à la pratique des salles de ventes Calendrier des ventes aux enchères de Véhicules | Interencheres.com les prix d’enchères y sont souvent très faibles sur les VE. Souvent il faut plusieurs mise à prix ou enchères à l’envers (commissaire priseur qui baisse le prix durant l’enchère) pour qu’elles trouvent preneur.


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 15/12/2020 15h14

Membre
Réputation :   6  

Je donne quelques nouvelles de mon projet de changement de voiture et surtout je remercie Serenitis et Oblible qui m’ont conseillés sur les véhicules hybrides passés sur l’entreprise.

Après quelques calculs j’ai finalement décidé de me séparer de ma voiture personnelle pour prendre une LLD sur la société (en hybride pour éviter la TVS).

Cette solution va me permettre de :
- Récupérer 22 à 23k€ de capital personnel (qui devraient me permettre d’investir dans l’immobilier en 2021)
- Optimiser mon coût d’usage en terme de voiture.

J’ai réussi à obtenir une belle offre de LLD pour un X1 xdrive25e qui me revient à 360€ / mois (sans apport mais bonus écologique déduit) pour 25 mois et un total de 35000km. Le véhicule doit passer en production en janvier pour une livraison en Février.

Merci encore les conseils apportés par les membres de ce forum smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #20 10/04/2021 18h57

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Mon objectif de patrimoine sera atteint largement avant ma deadline, je n’ai plus de dettes, alors je commence ou plutôt continue à me faire un peu plus plaisir. En plus il faut remplir ce grand garage! ;-)

Je viens de passer une pré-commande pour le nouveau Jeep Wrangler Rubicon 392 avec le moteur 6.4L HEMI et des roues tout terrain de 33" - ca devrait être fun pour faire un peu de hors pistes et sera très complémentaire de la sportive cabriolet. J’hésitais un peu avec le futur Bronco Raptor/Wathog mais il ne sera pas disponible avant au moins 18 mois. J’ai pris la même couleur et des options proches des photos ci-dessous en particulier les demi-portes.

Quelques photos pour les amateurs de voitures … enfin les amateurs de mécanique, de fun et de performances.







Dernière modification par TyrionLannister (12/04/2021 20h48)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #21 13/04/2021 11h43

Membre
Réputation :   18  

TyrionLannister, le 12/04/2021 a écrit :

Quand il s’agit de surenchère sur la voiture la plus cheap possible qui roule aux excrements recyclés on marque des points, par contre quand on a des vrais voitures de rentiers qui veulent profiter de leur confort ou s’amuser la file devient hors sujet ;-)

Puisqu’on en est au trolling de base, je vais peut-être donner mon avis :
En quoi un rentier nécessite-t-il un véhicule de 500ch et consommant l’essence comme si le pétrole était aussi abondant que l’eau ? Je peux comprendre que ça vous amuse de rouler dans une belle machine, mais ça n’empêche pas cela d’être totalement indécent pour l’environnement. De plus être rentier / riche ne signifie pas forcément que l’on a envie d’escalader des rochers en voiture pour le plaisir smile
Personnellement je prends plus de plaisir lors d’une randonnée avec mon chien que si j’allais rouler sur des pistes avec un gros 4x4

En ligne En ligne

 

[+3]    #22 13/04/2021 12h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   304  

Kromozohm,

c’est peut-être justement parce que c’est inutile que c’est (presque) indispensable, la notion de plaisir est propre à chacun… en tous les cas, c’est un sport régi par la FFSA depuis plus de 30 ans.

Le franchissement nécessite une dextérité de pilotage peu commune, vous avez un championnat de trial 4*4 d’un beau niveau : pour avoir participé dans les années 90, c’est tout sauf de l’impro avec des machines incroyables.

Cette discipline peu répandue m’avait même amené à faire une démo en Auverland A3, le meilleur véhicule militaire de l’époque, dont peu de gens savaient tirer la quintessence à cause de sa faible motorisation (1.9XUD Peugeot de 71cv) aux portes ouvertes du régiment quand j’étais sous les drapeaux : parmi le public friand, personne n’aurait eu l’idée de faire la leçon environnementale à l’époque et je ne pense pas que ce type de critiques soit plus justifié désormais au vu du peu d’heures d’utilisation réelle en ce mode (une zone à franchir =120 m de long maxi et 2 mn..)

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #23 13/04/2021 16h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Krom0zom a écrit :

En quoi un rentier nécessite-t-il un véhicule de 500ch et consommant l’essence comme si le pétrole était aussi abondant que l’eau ? Je peux comprendre que ça vous amuse de rouler dans une belle machine, mais ça n’empêche pas cela d’être totalement indécent pour l’environnement. De plus être rentier / riche ne signifie pas forcément que l’on a envie d’escalader des rochers en voiture pour le plaisir smile
Personnellement je prends plus de plaisir lors d’une randonnée avec mon chien que si j’allais rouler sur des pistes avec un gros 4x4

Je ne crois pas que quiconque ait osé parler de nécessité, mais plutôt de plaisir. J’habite près de zone très sauvages on l’on peut faire du hors pistes dans le dunes, les plages ou la foret. Il n’est pas rare de devoir franchir une hauteur d’eau que la plupart des voitures ne peuvent passer. Si vous êtes un peu curieux voici à quoi cela ressemble: Youtube Offroad 4x4 Jeep Club Trail Ride Central Florida

Sur la partie nécessité, en période d’ouragans les routes peuvent facilement voir l’eau monter à des niveaux innacessibles à beaucoup de voitures dont mon daily driver (911 S) qui est très basse, une voiture plus capable est rassurante et permet par exemple d’evacuer a tout moment ou presque.

Concernant l’environnement, je conduis assez peu en quantité; je suis maintenant à moins de 4000km par an avec la 911, et je pense moins de 2000km par an avec le future Jeep. Mes voitures sont en excellent état et révisées strictement. Je travaille depuis la maison. Je pense bien moins polluer que les gens qui s’entassent sur le périphérique parisien dans leurs diesels (je n’ai jamais possédé de diesel). De plus mes voitures sont quasi increuvables, ce sont des voitures que l’on peut garder 50 ans (voir le nombre de veille 911 ou Jeep encore en état), quand la voiture moyenne qui s’entasse sur le périphérique par à la casse en moyenne au bout d’une quinzaine d’années. Ma 911 date de 2008 et je compte bien la garder encore de nombreuses années, de même le Jeep Wrangler 392 me parait un futur collector que je compte bien garder longtemps. Nous sommes sur un forum, d’aspirant rentier, je profite donc de l’occasion pour indiquer que j’ai toujours réussi à gagner ou du moins de pas perdre d’argent avec mes voitures, car elles conservent leur valeur, voir s’apprécient avec le temps.  Pour l’impact environnemental, comme vous l’avez compris, je préfère juger le fond que la forme.

On frole drolement l’hypocrisie quand on reproche aux gens de consommer les produits qui permettent à un bon nombre de membres du forum d’être ou d’envisager devenir rentier via la bourse. Ce sont la consommation et la croissance qui garantissent la valorisation des entreprises et le paiements des dividendes. Certains frugalistes sont sans doutes les plus hypocrites, quand ils crient au loup sur un 4x4 alors qu’ils ont en portefeuille des valeurs comme Kinder Morgan ou Royal Dutch Shell et se frottent les mains au détachement de chaque coupon.

Bref; je pensais partager un bel achat avec d’autres passionnés d’automobile comme Serenitis plutôt que de réveiller la police en charge de définir ce qui est décent ou ne l’est pas.
Quand on tente de me dire ce que j’ai le droit de faire y compris sur le plan moral, je réagis, y compris en grossisant le trait, car ce politiquement correct et la cancel culture qui se developpe m’insupportent, on juge en permanence la forme sans se focaliser sur le fond, si c’est vous appelez cela "troller" qu’il en soit ainsi.

Plusieurs membres du forum dont je tairais les pseudos m’ont envoyes des messages privés en partagant leurs grosses cylindrées, un m’a meme indiqué qu’il ne posterait pas sa nouvelle acquisition de peur d’etre mal vu… c’est triste.

Dernière modification par TyrionLannister (13/04/2021 16h53)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #24 13/04/2021 18h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Amusante ou navrante tournure de discussion.
Moi qui suis sage comme une image j’ai énormément de mal à accepter les velléités liberticides.
Dans mon bled, il n’y a ni métro ni prêcheurs : ouf ! Donc tout est autorisé ou presque pour se déplacer. Certes, il faut subir les assauts de quelques -tous ne le sont pas- citadins aussi vacanciers que moralisateurs venus s’encanailler à la campagne (faciles à reconnaître, s’il bruine ils passent une partie importante de leurs vacances en bottes, ce qui nous distingue) mais ils sont très facilement corruptibles.

Bref : j’aime tout ce qui est motorisé et ai appris au fil des années à faire fonctionner des mécaniques vraiment sympas et d’une assez grande diversité, au point de posséder simultanément une bonne quinzaine de véhicules dont encore 4 en cours de restauration plus ou moins profonde.

Depuis quelques mois je m’emploie à restaurer une ancêtre de votre Jeep qui devrait arpenter les pistes de ma jolie Corrèze sous peu (lorsque le rayon de 10 km pourra être franchi).

J’ai refait le moteur et  rafraîchi son compartiment lors du confinement de novembre


Depuis, je m’emploie à la faire freiner… c’est en bonne voie. C’est du rustique mais terriblement amusant à remettre en état et à conduire.

Dernière modification par Range19 (13/04/2021 18h53)

Hors ligne Hors ligne

 

[+6]    #25 14/04/2021 15h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   163  

Aller, je craque, je post suite à la demande de certains.

Je viens de me payer un petit plaisir, série 7, 265 cv, 6 en ligne, 60 000 km. Très bien optionnée…
Elle sera peu ou prou comme celle-ci, réception vendredi prochain :





Comme à mon habitude, c’est Value, 12 K€ en dessous de la cote Française. Cela devrait me permettre de lui mettre 40-50 000 Km et de la revendre au moins au même prix que l’achat. Si petite PV ce sera la cerise. Le tout pour 6.5 L/100 et des émissions de CO2 très raisonnable.
Ma série 5 s’est vendue pile à la cote, en 2 heures. Donc je ne me fais pas de souci pour la revente de ce modèle, beaucoup plus rare sur nos routes.

Mes 158 km journalier vont être géniaux smile

Dernière modification par LoopHey (14/04/2021 15h54)


Mon interview sur le blog du projet lynch : http://leprojetlynch.com/2020/12/loophe … -debutant/

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur