Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 01/06/2017 22h18 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Réputation :   

Alexis92 a écrit :

Allons IH à part qq fonction (qui sont grassement rémunérée) particulièrement technique je ne vois pas de fonction présente à Paris qui ne soit pas en province. Lesquelles ?

Pour les infirmiers, je rajouterai:

Titularisation au bout de 4-5 ans en Province contre 1 ans en Ile de France.
Accès aux promotions pro beaucoup plus long en Province.
Choix du service en Ile de France (accès aux services de pointes en tant que jeune diplômé).

Pour les médecins c’est similaire, ils préfèrent démarrer dans les grand CHU des grandes villes plutôt que dans les petits hôpitaux de provinces (d’ou le pb des déserts médicaux).

Hors ligne

 

#77 01/06/2017 22h46 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   369 

Myrtilles a écrit :

Alexis92 a écrit :

Allons IH à part qq fonction (qui sont grassement rémunérée) particulièrement technique je ne vois pas de fonction présente à Paris qui ne soit pas en province. Lesquelles ?

Même si toutes les fonctions, ou presque, se retrouvent en province, le bassin d’emploi n’a rien à voir.

Prenons mon exemple : infirmière, métier connu pour être proche du plein emploi. Les conditions d’emploi seront bien pires en province (sauf zones au coût de la vie cher comme PACA), souvent, ce sont des emplois en CDD ou dans des secteurs où personne ne veut travailler (gériatrie). Le salaire y est aussi parfois, misérable.

Faux…..

Déjà le salaire , il est quasiment identique en province que en idf … en milieux hospitalier .
Pour la titularisation , il y a des hôpitaux qui galère à trouver des infirmier tellement c’est dans la campagne donc une titularisation arrive bien plus vite …

Après , pour la gériatrie , c’est une réalité mais il est du à un vieillissement de la population et une forte concentration de personne âgée en campagne .

En ce qui concerne le salaire , cela dépend de la convention collective . La plus faible c’est celle de 2002 avec un salaire de 1500 euros avec 2 week-end travailler .. celle de 51 , c’est 1700 euros net avec 2 week-end travailler… A l’hôpital c’est 1600 euros avec 2 week-end travailler … salaire de début de carrière .

Comme toute convention collective , qu’on soit en idf ou dans la Creuse , le salaire reste le même .

C’est une des raison qui m’a poussé à déménager dans le sud ..

Sinon ohsh , c’est effectivement une réalité car il repousse les titularisations pour ne pas payer les avantag2 que cela implique .. il propose maintenant des cdi dans les hôpitaux mais sans les primes forcément …


Maintenant je profite !!!

Hors ligne

 

#78 01/06/2017 22h59 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   280 

Bonsoir,

Les salaires sont certes plus élevés en région parisienne, mais j’ai quand même le sentiment plus ou moins diffus que les horaires de travail le sont aussi : les pingouins parisiens en costard-cravate quittent rarement le travail avant 19h et expédient leur déjeuner sur le pouce à la cantine ou dans une sandwicherie sordide. Si on ajoute à cela temps de transport, on peut arriver à des journées qui atteignent environ 14h/jour en élongation de domicile à domicile ; dit autrement, les rats sont éloignés durablement de leur trou….cela même pour les  cadres non encadrants.

En province, on commence certes plus tôt qu’à Paris, mais on finit plus tôt et les temps de transport y sont moindres ; ajoutons à cela que l’on retourne souvent déjeuner à la maison.

Dans mon dernier poste, que j’ai quand même occupé 12 ans, mon temps de transport porte à porte n’excédait jamais 15 mn en voiture, de sorte que j’avais le sentiment de vivre en mode provincial. Il m’en a coûté un avancement moins que moyen et même complètement gelé les dernières années, mais le gain de temps libre faisait plus que compenser la médiocrité de ma carrière, dont d’ailleurs je me contrefichait le dernières années.

Je ne comprends toujours pas comment on peut être imbécile au point de courir après des promotions qui contraignent à déménager ou à supporter 3 heures de transport quotidien, de surcroît lorsque l’on est fonctionnaire.

Hors ligne

 

#79 01/06/2017 23h08 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Réputation :   13 

@ Stokes :

La justesse de votre observation me semble hélas dénuée de toute empathie. C’est votre droit. Sachez que beaucoup de membres des classes moyennes de base qui vivent la vie parisienne que vous décrivez avec une certaine ironie ne le font que pour payer leurs factures, épargner, et ensuite décoller pour se tirer. Tout simplement parce qu’ ailleurs en France c’est presque impossible. Je dis bien "presque".

En ligne

 

#80 02/06/2017 00h18 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

En début de carrière, en phase d’accumulation, l’idéal me semble être la combinaison d’un travail en IdF d’un bon niveau & bien payé combiné à un logement "modeste" proche de votre lieu de travail (<30min).
Cela permet de profiter de l’emploi parisien sans perdre trop de temps dans les transports et éviter de dilapider son salaire dans le loyer. Une petite surface dans un arrondissement (ou ville en banlieue P) de seconde catégorie lorsque l’on a pas d’enfant ou en bas-âge me semble être un effort acceptable et très efficace pour maximiser sa capacité d’épargne (et ainsi démarrer l’effet boule de neige le plus jeune possible).

Une fois la phase d’accumulation bien avancée (vers 35/40 ans ?) & des éventuels enfants plus grands qui nécessite plus de place, c’est peut-être le moment pour s’éloigner en mettant à profit sa belle expérience parisienne pour décrocher un job correct (ou monter / racheter une société ?) en province.

Grâce au patrimoine accumulé en phase 1, vous pouvez acheter un logement de grande qualité & proche de votre nouveau lieu de travail. Le patrimoine accumulé permet aussi d’avoir un revenue complémentaire pour compenser une partie de la perte de salaire.

Cette approche semble permettre de tirer partie des avantages de la "Race" sans tomber dans le côté "Rat"… Ainsi, on peut avoir une carrière complète durant laquelle l’accomplissement professionnel, le temps libre, la qualité de vie et le pouvoir d’achat sont conservés.

Dernière modification par Tanuky (02/06/2017 00h25)

Hors ligne

 

#81 02/06/2017 09h23 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

maxlille a écrit :

Quel est ce créneau de sortie ?

Spécifique à ma situation.
En gros, je profites d’un moment mort dans mes contrats pour quitter ma boite et changer de métier.
Par contre je prévois un salaire 2 à 3 fois moins important. (même si je travaille dans la même région)
C’est aussi dans cette optique que je renégocie tout mes crédités depuis 1 an! wink

InvestisseurHeureux a écrit :

Alexis92 a écrit :

Il y’a 3 type de jeune parisiens dans la rat race

4 - Celui qui travaille à Paris/IDF et vit en IDF car ce bassin concentre l’emploi en France, et qui est obligé d’y supporter absolument tous les inconvénients (coût de la vie élevé, transports en commun interminables, grèves…) et profite bien peu des avantages (vie culturelle, hub pour voyager).

C’est un peu mon cas actuellement.
D’ailleurs, la blague, ma femme qui fait un métier assez présent sur tout le territoire ne parviens pas à trouver autre chose qu’un mi-temps.

Donc effectivement, il est possible de trouver hors Paris, mais trouver hors de payer, payé plus que le smic mensuel, c’est déjà plus difficile.

Dernière modification par gunday (02/06/2017 09h24)

Hors ligne

 

#82 02/06/2017 09h56 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Vivant et travaillant à Paris, ma vie a changé pendant les migrations pendulaires et surtout celle du matin, quand j’ai décidé d’arriver au bureau à 8h plutôt qu’à 9h (places assises assurées dans les bus et rapidité de circulation)
Ensuite au bureau même, l’heure de 8 à 9 est beaucoup plus productive (moins de perturbations de toutes sortes)
Avantages moins évidents le soir, certes !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#83 02/06/2017 10h44 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   60 

Effectivement je ne vois pas ou ne comprend pas l’intérêt de travailler à Paris pour un smic ou équivalent. Quand je vois que mon logement social me coute plus que le smic je ne comprend pas bien comment on peut espérer y vivre.

@ IH : mon équivalent n’existe certes que peu en il y’a des plus petits sièges de multinationales par contre je pourrais sans probleme trouver un autre poste en finance d’entreprise en province.

La vie à Paris est un choix évident : faible temps de transport (1 station de métro), hub de transport pour le ski et les voyages au soleil, culture etc……

Hors ligne

 

#84 02/06/2017 11h03 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   241 

@Tanuki : j’ai fait un passage à Paris exactement suivant votre exposé ; par contre :

- il ne faut pas croire qu’en Province on se roule les pouces : il y a énormément de concurrence, j’ai bien plus de pression, beaucoup de collègues passent un temps fou en transports dangereux et couteux (voiture, petites routes)
- un divorce et hop, retour à la case départ : il faut toujours prévoir l’imprévu.

Donc, non, la vie en province ce n’est pas du tout sortir de la race dans les conditions exposées.

Ca marche si on a plus vraiment besoin de bosser : un profil rentier rentier partiel…Ou sur des cas particuliers.

Hors ligne

 

#85 02/06/2017 11h28 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   60 

Les provinciaux que je connais :
-travaille chez l’unique ou quasi unique employeur du coin
- pas de talent management car on est sur un site de type industriel ou pme familial ou les possibilités d’avancement sont limités.
- maison avec 2 voitures + grosse TH et TF => faible reste à vivre
- important temps passé dans les transports;
- sorties limitées pour ne pas dire inexistantes en raison d’une absence d’offre

on est plus dans la rat life que dans la rat race je vous l’accorde.

Hors ligne

 

#86 02/06/2017 11h41 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343 

On m’a proposé pas plus tard qu’hier un poste à 150k de fixe à Aix avec accès au capital de la boîte

Pas exceptionnel mais de De quoi faire une culbute intéressante sur 3/5 ans sur l’equity en ayant un salaire juste mais correct sous le  soleil de Provence

Si on vient encore et toujours me chercher pour ce type de job alors que je suis retiré des affaires en 2010 bien avant mes 40ans, je pense que ceux qui se plaignent de leur job Ne font pas forcément le nécessaire pour améliorer leur situation

Dernière modification par Tssm (02/06/2017 11h42)

Hors ligne

 

[+3]    #87 02/06/2017 11h47 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2261 

Tssm a écrit :

On m’a proposé pas plus tard qu’hier un poste à 150k de fixe à Aix avec accès au capital de la boîte

je pense que ceux qui se plaignent de leur job Ne font pas forcément le nécessaire pour améliorer leur situation

Je crois surtout que les messages des uns et des autres démontrent qu’il est bien difficile de prendre du recul sur sa propre situation et se mettre dans la peau du voisin…

En ligne

 

#88 02/06/2017 11h57 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   60 

€ 150k de fixe dans une PME ?

Je suis curieux de quel secteur peut proposer autant. Meme pour Paris cela me semble énorme.

Hors ligne

 

#89 02/06/2017 12h51 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   241 

Pas forcément…D’autant que ce n’est peut être pas pile poil Aix.
Eurocopter, Gemalto…Nucléaire également…

Hors ligne

 

#90 02/06/2017 13h58 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   60 

Acces au capital d’airbus ou d’edf euh (à part dans un PEE) je pense qu’il doit s’agir d’une PME AMHA.

Hors ligne

 

[+3]    #91 02/06/2017 23h43 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Réputation :   73 

Tssm a écrit :

On m’a proposé pas plus tard qu’hier un poste à 150k de fixe à Aix avec accès au capital de la boîte

Pas exceptionnel
[…]
un salaire juste mais correct […]

je pense que ceux qui se plaignent de leur job Ne font pas forcément le nécessaire pour améliorer leur situation

Je pense surtout que vous frisez l’indécence.
Je ne vous blame pas pour etre arrivé
dans une fraction  EXTREMEMENT faible de la population francaise et même locale.

En revanche, une telle condescendance  est, excusez-moi par avance du terme, à vomir.
"Correct" me semble au mieux "mal calibré ", au pire reflétant une extrêmement haute opinion de vous même.
Jai été tenté de mettre un -1 mais me suis retenu. Non par peur de représailles  (j ai déjà été maintes fois à l’encontre de pensées assez généralisées, dans la société et/ou dans le microcosme de ce forum) mais  par dépit devant telle arrogance , voire provocation.

Hors ligne

 

[+4]    #92 03/06/2017 07h10 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343 

Lemouz, je suis désolé si mon post vous a contrarié mais 150k De fixe est un salaire relativement faible pour un dirigeant de boîte. Le marché du cadre supérieur est international et on est en plus sur des activités financières qui nécessitent des expériences préalables en plus du bagage commun de gestion et de management

Heureusement l’accès au capital de cette boite sous LBO permettrait de réaliser un gain au moins 10 fois supérieur au salaire fixe sur la période du LBO. Et CeSt cela qui est vendu, pas le soleil dAix ou la fiscalité française

Des propositions comme cela existent en permanence, et aussi en province Comme dans cet exemple

Donc désolé de ne pas vouloir ceder à la médiocrité et à l’autoflagellation permanente, on est sur un forum d’investisseurs et d’entrepreneurs sur lesquels on peut parler d’argent, je suis rentier aujourd’hui car jai eu des salaires bien supérieurs à cela pendant ma courte expérience professionnelle, qui m’ont permis de générer en parallèle de fortes PV mobilières. Aucune honte et aucune indescence à le dire. Certains font beaucoup mieux en terme financier ou d’ambition, un ex confrère PR par exemple…, d’autres beaucoup moins bien. Je me suis arrêté pour me centrer sur ce qui comptait le plus pour moi, ma famille, une fois que jai pensé que mon accumulation était suffisante

Bref, Je n’irai pas sur ce poste non pas parce qu’il n’est pas assez payé pour le travail à réaliser mais juste parce que pour moi c’est fini le salariat et la dépendance

Dernière modification par Tssm (03/06/2017 07h13)

Hors ligne

 

#93 03/06/2017 08h11 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Banni
Réputation :   116 

Tssm a écrit :

On m’a proposé pas plus tard qu’hier un poste à 150k de fixe à Aix avec accès au capital de la boîte

Pas exceptionnel mais de De quoi faire une culbute intéressante sur 3/5 ans sur l’equity en ayant un salaire juste mais correct sous le  soleil de Provence

Je suis plutot d’accord

je pense que ceux qui se plaignent de leur job Ne font pas forcément le nécessaire pour améliorer leur situation

Je suis Carrement pas d’accord. Quel est votre diplome ?
Car il ne faut pas se mentir, sans tres grande ecole vous avez aucune chance.
Et les execurive mba essec, hec ne changent rien à l’affaire.
L’age : pour la majorité des postes (pas les postes de direction) +40ans c’est trop vieux)
Cela fait 100cv que j’envoie pour des postes en interne (pour des postes ou je suis qualifié voire ur qualifié)  Zero reponse
Par contre en tant que presta ils veulent me voir pour presque les meme poste ou en interim. Bizarre hein ?

Dernière modification par francoisolivier (03/06/2017 08h12)

Hors ligne

 

#94 03/06/2017 08h54 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Réputation :   

bonjour,

je rejoins en partie l’intervention de Lemouz non pour le salaire évoqué mais pour ceci :

"je pense que ceux qui se plaignent de leur job Ne font pas forcément le nécessaire pour améliorer leur situation"

On peut appeler cela de l’indécence, de la condescendance, ou autre …

c’est à minima être déconnecté de la vie réelle, de celle des personnes (90 % des gens) qui n’ont probablement pas vos capacités
C’est oublier qu’il est nécessaire dans notre modèle de société d’avoir une grande majorité de personnes faiblement payées et exploitées par une minorité dont vous avez fait partie.

c’est un peu comme si un major de l’X venait rabaisser tous ceux qui ont peiné dans leurs études.

Ils n’avaient qu’à bosser plus !

et bien non, il ne s’agit pas juste de faire le nécessaire.

A titre personnel, pour répondre au sujet, j’ai fait le choix de ne pas "tenter de monter" dans la hierarchie en privilégiant ma qualité de vie et en limitant mon investissement au travail.
Quand je vois certains collègues travailler samedi, dimanche, jours fériés, et faire 2 fois plus d’heures que moi, je ne regrette pas mon choix quitte à avoir un salaire inférieur (ce qui est justifié)
Et, sauf exception, ces collègues, loin d’être "dirigeants", ne gagneront jamais 150k et ne pourront jamais cesser de travailler en se reposant sur un pactole. La plupart ne monteront jamais, bien qu’ayant fait "le necessaire". Ils auront juste été exploités.

J’ajouterais à ce constat de rat race qu’il est aujourd’hui en concurrence avec le rat race de pays low cost dans mon domaine d’activité (Chine, Pologne, Roumanie, Inde, Malaisie pour ma part).

Hors ligne

 

#95 03/06/2017 09h28 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   83 

Bonjour,

On peut se plaindre de la qualité de vie à Paris mais professionnellement, il peut y avoir des opportunités, quitte à "repartir" en province quelques années plus tard.
J’ai travaillé sur Paris et RP de 1988 à 1994 et j’en ai été très heureux. Très heureux aussi de repartir pour racheter une petite boite en province.
J’habitais dans la banlieue orléanaise et prenais le train matin et soir pour rejoindre le centre de Paris. Sur place, transports en commun ou taxi (payé par la boite). Tous les soirs, je retrouvais mon jardin, mon chat, mes poules et mes canards. Ca faisait marrer mes collègues…
Après 6 ans et avec une famille de 2 enfants, j’ai éprouvé le besoin de souffler et je suis parti..

Cette période parisienne (où je travaillais dans la finance) a été très enrichissante et pas seulement du point de vue financier ( environ 50 K€ fin 1994). J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des personnes remarquables comme Pierre Bérégovoy, Jean-Louis Borloo (avocat à l’époque), Bernard Tapie, Alain Afflelou, Geneviève Lethu, Yves Jego et bien d’autres. Etant jeune (entre 27 et 33 ans), j’ai beaucoup appris à leur contact. IL est très difficile, voire impossible, d’avoir de tels contacts en province…

Mais, comme je l’ai dit, je n’ai jamais voulu vivre en RP. Mes poules n’auraient sans doute pas pu (ou voulu) suivre….

Mafo

Hors ligne

 

[+1]    #96 03/06/2017 09h34 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

C’est plutôt illogique qu’on ne puisse pas évoquer de gros revenus sur ce forum d’investisseurs et d’entrepreneurs sans se faire "varloper"
Les revenus en "business" sont il est vrai tres eleves compares aux salaires - mais ce n’est pas la "faute" de celui qui a l’expérience et les qualités nécessaires a décrocher un poste de 150k

Perso quand j’ai vendu mes immeubles on a voulu me recruter pour 150k USD de base pour gérer une boite avec gros parc immobilier reparti sur 2 pays - et je ne l’ai pas pris bien sur. J’avais quitte la "rat race" et comme Tssm j’avais accumule assez pour arrêter. J’avais d’autres plans comme naviguer quelques années. Zero regret.

Quel diplome? aucun de cette "branche" Plusieurs diplômes parfaitement inutiles quand on a la fibre de la "business" Oui ça peut vous choquer mais c’est plutôt un tempérament tres "gutsy" que ça prend avec un fond de sagesse ou scepticisme. ..et de la "vision" … en business.
Tous les diplômes du monde ne remplaceront pas ce trait de caractère combine avec des expériences multiples en business.

Ce qui me dérange ici c’est qu’on ne peut pas mentionner les revenus annuels ici. Rarement sont mentionnes 120 ou 150 ou 200k ou plus de revenus mobiliers NETS par an - et pourtant il y a des membres qui les font. "Vivons caches vivons heureux" ?

Dernière modification par sissi (03/06/2017 09h38)

Hors ligne

 

[+2]    #97 03/06/2017 09h52 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   275 

J’aime bien ce forum parce que justement, on peut y parler d’argent en toute simplicité.
Et je l’aime aussi parce que j’ai l’impression qu’il y a plein de profils différents avec des niveaux de vie et des revenus différents également.

Mais il n’empêche que ce n’est pas parce qu’on gagne très bien sa vie qu’on doit en oublier une certaine forme de pudeur.
On peut évoquer ses fortes rentrées d’argent en y mettant un peu les formes, juste pour ménager les susceptibilités.

Dernière modification par Isild (03/06/2017 09h53)

Hors ligne

 

[+1]    #98 03/06/2017 10h02 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1449 

Tssm a écrit :

150k De fixe est un salaire relativement faible pour un dirigeant de boîte.

Ça dépend beaucoup de la taille de la "boîte" et de son secteur d’activité.

Chiffres en net :

Le salaire net annuel moyen des chefs d’entreprise toutes tailles confondues s’élevait à 62 500 euros en 2010, selon les chiffres de l’Insee repris dans une étude publiée le 14 février par la CGPME (Confédération Générale des petites et moyennes entreprises).

Celui du patron d’une TPE de moins de 20 salariés s’élevait en moyenne à 4 248,33 euros par mois en 2010, soit 50 980 euros annuel

C’est à dire une rémunération 2,10 fois moins élevée que celle d’un dirigeant d’entreprise de plus de 50 salariés qui s’élèvait à 107 110 euros annuel.

et

Les disparités sont en outre fortes selon les secteurs : 96.440 euros en moyenne pour les dirigeants de TPE du secteur financier, contre 39.540 euros dans les métiers de la construction, (soit 3.295 euros par mois), 45.850 euros dans l’industrie et l’énergie et 52.490 dans le secteur des activités immobilières.

Sources : Salaire: un patron de TPE gagne en moyenne 4 248 euros par mois - L’Express L’Entreprise
Combien gagne un dirigeant de TPE/PME dans le BTP ?

Que vous gagniez très bien votre vie et refusiez des postes à 150 k€ (+ entrée au capital), tant mieux pour vous. Mais il est juste faux de dire que c’est un salaire relativement faible pour un "dirigeant de boîte" sans autre précision.

Dernière modification par Bernard2K (03/06/2017 10h18)

Hors ligne

 

[+2]    #99 03/06/2017 10h05 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

Isild

Oui mais… c’est vraiment la que l’on voit les différences de mentalité.
En Amerique pas besoin de "pudeur" on parle librement de revenus, de bourse etc - ça ne suscite pas d’envie ou jalousie. Au contraire…
Ce sera : wow! bravo! et a question sera plutôt : comment t’as fait …tu peux me donner un "tip" tuyau ou 2 comment progresser …
Arreter de bosser a 50 max 55 est un but assez répandu …puisqu’on capitalise pour la retraite sans impôts dessus - comme aux UK d’ailleurs

Hors ligne

 

[+2]    #100 03/06/2017 10h11 → Rat race : travailler plus dur et plus, pour consommer plus

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   275 

C’est sûr que les français et les américains ont des relations à l’argent strictement opposées.
En France, il y a des tabous liés à l’argent et je crois qu’ils ne sont pas près de disparaître. Donc il faut en tenir un peu compte quand on en parle dans la vraie vie ou même sur un forum d’investisseurs.

Je ne jalouse pas ceux qui ont réussi, au contraire, ils sont une source d’inspiration pour moi.
Mais j’aime les gens qui ont une certaine forme de modestie dans leur réussite, sans mépris des autres.  Je trouve que ça les rend encore plus "classes" et je les admire encore plus ! wink

Dernière modification par Isild (03/06/2017 10h19)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech