Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#226 03/08/2017 15h29 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   10 

Hello!

Quant à moi je roule en camion (aménagé camping car light) que j’achète à l’étranger pour beaucoup moins cher qu’un équivalent français. Je m’occupe de l’entretien quotidien et fais faire les plus gros travaux. (distri par ex)
Je le revend au bout d’un an ou deux en cherchant au minimum l’opération nulle entre l’achat et la revente.

De coup ce véhicule me sert aussi pour partir en week-end et vacances avec madame et le gamin!

Egalement un petit caprice : une austin mini de 91 un peu capricieuse qui dort au chaud au garage.
Acheté par cher (2000€) avec quelques trucs à refaire mais qui n’empêche pas de rouler.
C’est pas les vieilles mini mais cela à tout de même son charme de rouler en kart!

Plus de moto actuellement et vraiment pas rationnel d’en prendre une + deux voitures!

++

Hors ligne

 

#227 03/08/2017 16h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   20 

En 2011, j’ai bénéficié d’un petit coup de chance pour ma première voiture, une 206 2.0 HDI de 2002 à 2000€ pour 130.000km, dans un bel état, acheté à un ami de mon oncle.

3 ans après, une nuit, un gars certainement pas très sobre fonce dans ma voiture correctement garée dans la rue en bas de chez moi. Le type se barre, ça finit au commissariat etc. Rapport de l’expert : voiture bien amochée niveau carrosserie, mais aucun organe de sécurité endommagé. Toutefois, le coût des réparations étant supérieur à la valeur du véhicule, l’assurance me propose de me rembourser directement la valeur du véhicule déduite de son "coût d’épave". Bref, ils m’ont remboursé 2200 euros, et j’ai toujours la voiture. J’ai le droit de rouler avec, mais la carte grise est gelée, plus de changement de propriétaire possible.

Elle est pas belle la vie ? 8-) J’ai quand même changé de voiture pour prendre un 207CC l’année dernière, en gardant la 206 comme seconde voiture car j’avais jusqu’à peu deux habitations éloignées (cause pro). Aujourd’hui, je conserve ma 206 parce que je ne peux la vendre que pour pièces, et pour 200€ autant la garder. Ma copine se fera la main dessus lorsqu’elle aura le permis.

J’envisage pour le futur de continuer à n’acheter que des voitures "pas chère". La 207CC étant déjà un petit caprice. Je me tournerais certainement vers une petite Clio ou quelque chose du genre, tant que ça roule…

Dernière modification par Dicci (03/08/2017 16h32)

Hors ligne

 

[+1]    #228 03/08/2017 17h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351 

Bonjour !

Au risque de paraître contrariant (mais est-ce un défaut ou une qualité ?), je me suis acheté une belle auto, qui ne sera pas bloquée par un peu de neige ou les inondations courantes (c’est un 4x4 puissant). Je l’ai prise avec extension de garantie et entretien et assistance compris.

Du coup : jamais de surprise, elle marche toujours, jamais de temps perdu, je ne me pose aucune question, n’ai aucun souci. En plus, j’ai choisi la couleur dont j’avais envie, les options qui me plaisaient, l’équipement qu’il me fallait.

OK, il y a quand même un inconvénient : c’est moi qui la lave…


M07

Hors ligne

 

#229 03/08/2017 17h21 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   365 

M07 a écrit :

Au risque de paraître contrariant …

Effectivement, votre achat (sans doute pour votre plaisir) correspond à exactement tout ce qu’il faut éviter pour devenir rentier wink


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

#230 03/08/2017 17h30 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351 

Re !

En fait, je suis déjà (quasiment) rentier.
J’écris "quasiment" car beaucoup de mes revenus sont liés à la Bourse, et dépendent des politiques de dividendes ; donc non stabilisés. Mais au-dessus de mes besoins actuels.

Dernière modification par M07 (03/08/2017 17h31)


M07

Hors ligne

 

#231 03/08/2017 17h33 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   30 

Hello à tous. Me concernant c’est un peu différent…
J’ai commencé par faire un emprunt de 20K à la banque, je suis allé aux US acheter une belle auto ancienne (et passer 2 semaines de vacances), j’ai géré moi meme le container, les douanes, l’import, la procédure complète jusqu’à la carte grise française, j’ai roulé 6 mois avec, puis je l’ai revendue… 40K.
A partir de là, j’ai pu commencer l’immobilier avec de quoi payer mes premiers frais de notaires.
C’était il y a 4 ans. Depuis j’ai eu d’autres autos et j’en ai toujours 2, plus petites, qui vieillissent comme le bon vin…
Mais au quotidien je roule dans une auto achetée avec 200000km pour 4K€…

Hors ligne

 

#232 05/09/2017 07h41 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Hello,
Pour moi, pas de permis, je me déplace à vélo.

Un tricycle couché électrique en temps normal surmonté de panneaux solaires.
J’y ai claqué pas mal d’argent, c’est ça d’être un pionnier smile

Sinon j’ai un vélo classique "maloku" pour les petites distances en ville, pas cher, un peu déglingué.

Je fais les courses, y compris au drive du supermarché!

Nous avons un kangoo d’occase, il coûte plus cher en assurance et entretien qu’en gasoil. Madame l’utilise pour des petits déplacements en ville (pour les enfants). Elle l’a customisé façon "girly" lol

Hors ligne

 

#233 05/09/2017 08h01 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

Iqce a écrit :

…Toujours fidèle aux véhicules dont personnes ne veut plus.
Actuellement break Allemand, 500 000 km. Au bout de 3 mois sur lbc, le vendeur à baissé son prix de 25%. L’avenir dira si c’était une "affaire" ou pas.
Nous consommons tellement de véhicules que ce serait une catastrophe financière autrement ; je les achètes à bas prix, quitte à les abandonner au dépanneur (mais nous avons une assurance rapatriement et assistance, joueur mais il y a des limites smile ). Pour l’instant pas de regrets coté stratégie sur 10 ans, mais beaucoup d’énergie passée à rechercher de bons achats.
Enfin, coté rejet de CO2 si on intègre tout (amortissement du véhicule au maximum = non construction d’un autre de remplacement), ça me paraît intuitivement correct outre les 5l/100 km.

Par contre je regrette fortement l’équivalent de chez Renault de la même époque, confort comparable mais entretien (par moi même) bien moins cher et plus facile, et coté fiabilité kif kif.

La remontée de ce post me fait penser qu’il est temps de vous faire le bilan.
Dégoutté d’être plus souvent dessous ce véhicule que dedans (une forme de polyvalence de l’usage sans doute !) je l’ai mis en vente ; à ma grande surprise j’ai été débordé d’appels.

515 000 km, CT absolument vierge (je les avait tous, ils étaient tous vierges sauf l’avant dernier avec un anti brouillard qui éclairait soit disant trop bas, sans y avoir touché il s’est remis comme il faut, c’est pas beau ?), revente à +30% de l’achat fort de mon travail d’entretien.

Au final sur ces quelques mois j’ai roulé gratis, mais s’il fallait que je compte mon travail ce serait une catastrophe !

Donc pas rentable, trop de fatigue et de stress : il y a une limite à cette stratégie, peu importe les km qui ne sont pas un obstacle à la revente, c’est l’état général qui doit être inspecté dans les moindres détails. Sur ce coup entre l’encapsulage moteur et le fait de ne pas avoir pu brancher l’OBD, je me suis mis dedans, dont acte.

Dernière modification par Iqce (05/09/2017 08h02)

Hors ligne

 

#234 05/09/2017 08h27 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   27 

iubito a écrit :

Hello,
Nous avons un kangoo d’occase, il coûte plus cher en assurance et entretien qu’en gasoil. Madame l’utilise pour des petits déplacements en ville (pour les enfants). Elle l’a customisé façon "girly" lol

Faites-vous assez peu de Kms pour beneficier d’une assurance faible kilometrage?
C’est interessant lorsqu’on roule peu, meme si l’on depasse de peu ca reste rentable..J’ai gagné 30% sur mon ancien contrat standard.

Pour le tricycle électrique, je trouve ce genre de choses excellentes…je me demande d’ailleurs pourquoi les voitures electriques ou hybrides ne sont pas reliées a des panneaux solaires installés sur le toit et/ou le capot.
Cela permettrai d’allonger l’autonomie en roulant, et aussi de diminuer les recharges lorsque la voiture est garée dehors.
On peut aussi recuperer l’energie des freins (ca commence), des amortisseurs (jamais vu ce systeme alors que ca peut sans doute recuperer pas mal d’energie) , plus anedoctiquement via éoliennes devant le moteur ou pression de l’eau de refroidissement.
Bref je pense que l’optimisation et le cumul de technologies est une voie a mieux exploiter, je vois qu’il existe des hybrides ou electriques de 200 ou 300cv, mais ce qui interesserait sans doute+ les gens serait une petite voiture eco dotée des qqs astuces citées avec une autonomie satisfaisante, je pense qu’on ne travaille pas assez dans cette direction.
Ceci dit, l’autonomie des electriques s’ameliore d’année en année et devrait etre suffisante pour convaincre la plupart des automobilistes d’ici 10 a 20 ans.

Hors ligne

 

[+1]    #235 05/09/2017 08h57 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

colia a écrit :

iubito a écrit :

Hello,
Nous avons un kangoo d’occase, il coûte plus cher en assurance et entretien qu’en gasoil. Madame l’utilise pour des petits déplacements en ville (pour les enfants). Elle l’a customisé façon "girly" lol

Faites-vous assez peu de Kms pour beneficier d’une assurance faible kilometrage?
C’est interessant lorsqu’on roule peu, meme si l’on depasse de peu ca reste rentable..J’ai gagné 30% sur mon ancien contrat standard.

Madame n’ayant pas eu de voiture assurée à son nom depuis belle lurette avant cet achat, elle était considérée comme jeune conductrice, donc déjà pour trouver une assurance qui accepte…
La MAIF nous a renvoyé vers l’Olivier… qui s’avère moins cher.
Mais je regarderai cette histoire de faible kilométrage.

colia a écrit :

Pour le tricycle électrique, je trouve ce genre de choses excellentes…je me demande d’ailleurs pourquoi les voitures electriques ou hybrides ne sont pas reliées a des panneaux solaires installés sur le toit et/ou le capot. Cela permettrai d’allonger l’autonomie en roulant, et aussi de diminuer les recharges lorsque la voiture est garée dehors.

Parlons chiffres un peu.
Avec 1kWh de batterie, je peux parcourir, disons en mode urbain forte sollicitation, 50km. L’engin + le pilote = environ 150Kg.
Une auto d’une tonne consomme 1kWh en 1-2km.
Avec 200W crête de panneaux photovoltaïques à l’horizontale sur un tricycle (1m²) en été on peut recharger 1kWh dans une journée. Donc autonomie.
En hiver, il faut compter sur 100Wh, soit 10 fois moins.
Sur une auto, le gain en kilomètre est faible.
On voit des panneau solaires sur des toits de camping-car pour recharger la batterie secondaire, ou pour entretenir la batterie primaire (celle du démarrage) si elle chipote un peu.

colia a écrit :

On peut aussi recuperer l’energie des freins (ca commence), des amortisseurs (jamais vu ce systeme alors que ca peut sans doute recuperer pas mal d’energie) , plus anedoctiquement via éoliennes devant le moteur ou pression de l’eau de refroidissement.

Freins : y’a ça sur les véhicules électriques, en tout cas je l’ai vu sur des Prius.
Amortisseurs : avec du piézo électrique, je ne sais pas ce que ça pourrait donner.
Éolienne : oublie tout de suite l’idée. 1) en roulant ça va perturber le flux d’air, 2) il faudrait au minimum 1m de diamètre pour commencer à avoir un petit rendement. Un gars a testé un tricycle solaire avec une éolienne sur un grand parcours en Amérique Latine, il n’a pu mettre l’éolienne que rarement, et il a récupéré… 20Wh. Il a passé le plus clair de son temps à transporter du poids mort.

Une solution sympa, mais monoplace, c’est le vélomobile, un tricycle avec un carénage. Déjà sans électrique, certains arrivent à entretenir une vitesse au-delà de 50km/h. Certains ont juste mis de l’électrique faible puissance pour le démarrage (car c’est plus lourd à lancer qu’un vélo) et les côtes.

Certains moteurs électriques de vélo (ceux dit "moyeu" dans la roue) peuvent encaisser 100V et 45A. Je roule en 50V et puissance variable (2A en rando terrain plat, 12A en ville relief) donc au-delà des limites légales.
Mon moteur est câblé/bobiné pour ne pas dépasser 30km/h à vide avec 50V.
Avec un bobinage différent je pourrais rouler à 50km/h, et un gars a testé en 100V sur circuit : il a lâché l’accélérateur à 95km/h.

Hors ligne

 

#236 05/09/2017 22h22 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1201 

Iqce a écrit :

La remontée de ce post me fait penser qu’il est temps de vous faire le bilan.
Dégoutté d’être plus souvent dessous ce véhicule que dedans (une forme de polyvalence de l’usage sans doute !)

Dans le genre, j’ai acheté un Renault Espace. 2003, DCI 2.2, 195000 km pour 1000 €. CT OK. Je vais déménager bientôt et je trouvais ça bien d’avoir un "gros patapouf" qui permette de faire une bonne partie du déménagement moi-même.

C’est l’Espace le moins fiable, parmi les Renault déjà peu fiables : 2.2 DCI bourré de problème, et Espace IV d’avant le restylage de 2006, très peu fiable.
La liste des problèmes est longue comme le bras :
- le plus gros : embrayage HS. La pédale est enfoncée à la moitié et le passage des vitesses très difficile.
- affichage HS : on ne sait pas à combien on roule, on n’a pas le kilométrage affiché, etc.
- plein de petits problèmes : aucune lampe ne fonctionne dans l’habitacle, essuie-glace arrière qui pendouille, etc.

J’avais bien repéré les divers défauts à l’achat, sauf l’embrayage. Le vendeur a eu la ruse de me la faire essayer moteur chaud et l’embrayage fonctionne mieux moteur chaud.

Je suis dégoûté, car autant les "pétouilles" diverses je peux réparer moi-même, autant l’embrayage hydraulique nécessite de changer l’émetteur, le disque d’embrayage, la butée hydraulique, et tant qu’à faire le volant bi-masse à remplacer par un mono-masse. Gros boulot car il faut démonter la boîte. C’est le genre de truc que je ne ferai jamais moi-même. Le garage "toutes marques" m’a fait un devis à 10 heures de main d’oeuvre et 1900 € tout compris.

Aujourd’hui j’ai 3 possibilités :
- rouler avec, jusqu’à ce que l’embrayage rende l’âme, puis la mettre en casse. Vu que la pédale s’enfonce rapidement, ça fera peut-être 1000 km mais pas plus.
- vente "pour bricoleur ou pour pièces" à 500 €, et encore faut trouver un acheteur. Des Espace à moteur pété ou embrayage à refaire, c’est pas ce qui manque.
- la confier à un auto-entrepreneur de la cambrousse. Je dois pouvoir lui faire faire l’embrayage et tant qu’à faire, la courroie de distrib + la vidange et tous filtres pour environ 1200 € en achetant les pièces neuves sur internet. Ca pourrait permettre de remettre la voiture sur la route et peut-être de la revendre 2500 € voire 3000 €. Mais c’est long et compliqué.

Ca m’apprendra à acheter une voiture connue pour son manque de fiabilité.
Et ça m’apprendra à penser que je peux repérer les défauts à l’essai. Pendant que je vérifiais durant l’essai que le comportement routier était sain, que le moteur ne faisait pas de bruit suspect, etc. j’ai complètement zappé l’embrayage.

Ma Toyota Yaris a été revendue dans la famille et les petits jeunes qui l’on récupérée ont donc une voiture économe et fiable, eux.

Prochaine voiture pour moi : Toyota ou Honda ou Kia ou Hyundai !

Faut vraiment être con pour acheter une telle daube. Même avec un billet de loto j’avais plus de chances d’être gagnant.

Dernière modification par Bernard2K (05/09/2017 22h42)

Hors ligne

 

[+1]    #237 05/09/2017 23h08 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

iubito a écrit :

colia a écrit :

On peut aussi recuperer l’energie des freins (ca commence), des amortisseurs (jamais vu ce systeme alors que ca peut sans doute recuperer pas mal d’energie) , plus anedoctiquement via éoliennes devant le moteur ou pression de l’eau de refroidissement.

Freins : y’a ça sur les véhicules électriques, en tout cas je l’ai vu sur des Prius.
Amortisseurs : avec du piézo électrique, je ne sais pas ce que ça pourrait donner.
Éolienne : oublie tout de suite l’idée. 1) en roulant ça va perturber le flux d’air, 2) il faudrait au minimum 1m de diamètre pour commencer à avoir un petit rendement. Un gars a testé un tricycle solaire avec une éolienne sur un grand parcours en Amérique Latine, il n’a pu mettre l’éolienne que rarement, et il a récupéré… 20Wh. Il a passé le plus clair de son temps à transporter du poids mort.

Pour le freinage, j’ai oublié de préciser un truc, un moteur moyeu (rotor / stator sans frottement/engrenages) devient générateur :
- au delà d’une vitesse définie (genre 110% de vitesse à vide) qui dépend de la tension batterie
- à la demande "forcée"

Sur mon tricycle je récupère donc de l’autonomie dans les descentes. Les freinages en ville représentent seulement 1-2%, mais une bonne pente sur mes 2,5km de trajet boulot me permet de récupérer une moitié de ma conso sur le trajet aller. Au retour c’est une autre histoire.

Hors ligne

 

#238 06/09/2017 00h12 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   27 

Je n’y connais pas grand chose malheureusement mais la recuperation, le rendement et l’optimisation sont des sujets qui m’interessent beaucoup…je trouve qu’on pourrait faire mieux dans le domaine, et me demznde pourquoi on ne va pas + loin dans l’association des moyens de recuperation d’energie, pourquoi on associe pas plusieurs petits systeme optimisés…Je me suis par exemple svt demandé si il etait possible de recuperer l’énergie de freinage a 100% (moins les pertes mecaniques obv),c’est-a-dire un systeme sans plaquettes de freins, les roues freineraient uniquement grace a une resistance generatrice d’electricité (comme une eolienne).
Ca doit etre loin d’etre impossible a inventer, piloté par une gestion electronique basique, et a doter en serie pour les constructeurs, que d’avantages cela aurait !
Sur ma voiture (clio 4 eco2) il y a soit-disant un systeme de récuperation mais ca doit etre qq chose de vraiment basique, je ne sais pas si sur certaines voitures il y a un "vrai" systeme de recuperation.
En ville, l’energie de freinage a récuperer sur une voiture doit etre consequente.

Pour l’eolienne, je pensai evidement a les placer la ou de tte maniere il y aurait une resistance au vent (dans l’exemple du velo, ce serait devant le torse du conducteur, afin de recuperer l’energie qui serait de tte facon perdue par la resistance du vent sur le torse), donc ici devant le moteur et derriere le pare-choc…le vent serait absorbé et converti en energie par l"eolienne sans que cela ne freine plus la voiture que si il n’y avait pas d’éolienne.
Mais ce n’est peut-etre pas si simple, je veux bien le croire, mais j’aime bien rever a ca..je serai tout a fait capable, si je m’y connaissai un peu, de construire, ou faire construire un velo ou une voiture a pedale dotés de tous ces systemes et d’aller traverser l’outback australien pdt des mois avec ma tente en sac a dos-)

Hors ligne

 

#239 06/09/2017 01h09 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   612 

Vous aimez rêver mais n’avez visiblement aucune notion de mécanique ou aérodynamique, désolé de vous contrarier.
Des centaines d’ingénieurs planchent sur des systèmes de récupération d’énergie au freinage.
Ces systèmes sont lourds et il n’est pas du tout question de remplacer le système de freinage par ces systèmes, vous pouvez toujours en rêver mais on ne récupèrera qu’une partie de l’énergie et il y aura toujours des frottements, échauffements + le poids du système et bobinages en métal qu’il faut transporter dans toutes les phases, récupération et tout le reste du transport.
Quand au fait d’arrêter une voiture en urgence, ça ne sera jamais le fait d’un bobinage qui vous rendra toute l’énergie qui plus est. Pour freiner, il faut des freins. Le reste c’est pour ralentir.

Pour l’éolienne c’est pareil. Le meilleur endroit pour qu’elle restituer de l’énergie est de la mettre sur le toit. Auquel cas elle perturbera énormément le rendement du véhicule en phase d’accélération ou lorsque le moteur est sollicité. Si vous la mettez sur le torse du cycliste ou devant le radiateur, elle tournera au ralenti et ne délivrera que très peu d’énergie.
Alors après de là à imaginer une éolienne sur le toit de la voiture qui se relèverait uniquement dans les descentes, ce qui concernerait moins de 1% des routes sur lesquelles on n’utilise absolument pas la force du moteur et où l’on est même obligé de freiner…
Non vraiment cessez de rêver cela vous empêche de voir la réalité physique.

Hors ligne

 

#240 06/09/2017 07h51 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   68 

Bonjour,

Icqe a écrit :

La remontée de ce post me fait penser qu’il est temps de vous faire le bilan.
Dégoutté d’être plus souvent dessous ce véhicule que dedans (une forme de polyvalence de l’usage sans doute !) je l’ai mis en vente ; à ma grande surprise j’ai été débordé d’appels.

515 000 km, CT absolument vierge (je les avait tous, ils étaient tous vierges sauf l’avant dernier avec un anti brouillard qui éclairait soit disant trop bas, sans y avoir touché il s’est remis comme il faut, c’est pas beau ?), revente à +30% de l’achat fort de mon travail d’entretien.

Ma règle numéro 1 est de ne surtout pas acheter une voiture avec CT vierge qui ne peut avoir qu’été bâclé: il y a toujours quelque chose à signaler pour le contrôleur et puis finalement même vierge vous avez mangé la grenouille dessus.

Bernard2k a écrit :

Je suis dégoûté, car autant les "pétouilles" diverses je peux réparer moi-même, autant l’embrayage hydraulique nécessite de changer l’émetteur, le disque d’embrayage, la butée hydraulique, et tant qu’à faire le volant bi-masse à remplacer par un mono-masse. Gros boulot car il faut démonter la boîte. C’est le genre de truc que je ne ferai jamais moi-même. Le garage "toutes marques" m’a fait un devis à 10 heures de main d’oeuvre et 1900 € tout compris.

Le plus gros des frais serait de changer le volant moteur ce qui ne se justifie pas s’il n’est pas HS.
C’est la commande de l’embrayage qui est hydraulique (émetteur et récepteur) et comme votre pédale reste à moitié enfoncée je vous suggère de contrôler ces 2 éléments en écartant leur protection en caoutchouc: si le liquide coule c’est HS (je pense qu’il faut aussi contrôler le niveau qui peut indiquer une fuite et qui est indépendant du liquide de frein (?)chez Renault.
La butée reste mécanique et est livrée avec l’embrayage.

Vous avez la possibilité de voir avec un LEP sympa s’ils veulent bien vous faire le diagnostique et la réparation pour pas cher.

Colia a écrit :

On peut aussi récupérer l’énergie des freins

Cela existe déjà mais il faut s’habituer au fort frein moteur (frein générateur dans ce cas)

Iubito a écrit :

Amortisseurs : avec du piézo électrique, je ne sais pas ce que ça pourrait donner.

Plutôt avec des moteurs rotatifs comme Audi l’a fait (en 48V)
Pour l’assurance j’ai eu le même problème que votre dame, j’ai fait une année bien chère chez un assureur local et après direction direct assurance (prix divisé par 4)

Personnellement j’ai acheté une C5 2.2 136 exclusive qui avait 5 ans en 2007.Lors du contrôle du véhicule je me suis rendu compte que c’était mon nom sur tous les papiers (je me suis occupé du véhicule quand je travaillais en concession)
10 ans plus tard je possède toujours ce véhicule qui ne m’a que rarement donné du travail hormis le fait d’avoir tiré des ballast pour éviter des changer des phares à 1400€ à l’époque.

17 ans après sa sortie son confort est toujours compétitif et royal, je ne m’en séparerai pas et ne peut que vous la conseiller (étant très moche elle se trouve a prix bradé)

Hors ligne

 

#241 06/09/2017 08h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Le freinage par récupération énergie fonctionne mais en effet c’est un ralentissement. Par définition il ne bloquera jamais la roue.
Suivant le poids, la pente, et tant que la batterie n’est pas pleine, ça peut ralentir jusqu’à être à 5 km/h, ou maintenir une vitesse max.
Vécu: j’ai maintenu 50km/h sur une route turque (format 2x2 voies) en zigzag en pente vertigineuse de 10km, vélo surchargé 200-250Kg.
Youhou belle sceance de pilotage sans toucher aux freins avec vitesse max contrôlée !
Et sur le verglas un peu ça fait ABS smile

Il faut conserver les freins mécaniques pour stopper.

Une page intéressante sur les freins dans le ferroviaire, on y parle de rhéostat et récupération d’énergie
Dissiper l’énergie : les différents moyens de
   freinage

Hors ligne

 

#242 06/09/2017 14h41 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1201 

Pour la récupération d’énergie au freinage :
- mécanique : il n’est pas impossible d’utiliser l’énergie cinétique du véhicule en la transférant à un volant d’inertie. Système lourd, complexe, et présentant de plus l’inconvénient d’empêcher le véhicule de tourner par effet gyroscopique. Ca a été testé et abandonné depuis longtemps.
- électrique : il faut un générateur électrique et de quoi stocker beaucoup d’électricité. Un véhicule avec un générateur électrique et beaucoup de batteries, ça existe et c’est une voiture électrique (ou hybride). Les véhicules électriques ou hybrides sont donc dotés de ce système. En revanche il serait aberrant de le faire sur un véhicule à moteur thermique (si on le fait ça devient un véhicule hybride, CQFD).

Medhi : merci pour les infos. C’est vrai qu’il n’est pas forcément nécessaire de changer le volant moteur, surtout s’il s’agit seulement de faire durer cette voiture "le temps qu’elle durera" et à moindre frais.
Par contre, je suis sûr que, sur ce modèle précis, c’est une butée hydraulique ; donc changer le récepteur, c’est changer la butée, ce qui impose de démonter la boîte et donc, tant qu’à faire, de changer le disque d’embrayage. J’ai appelé le réceptionniste d’un grand garage Renault (que je connais à titre privé), et quand je lui ai décrit les symptômes, il m’a dit "butée hydraulique d’embrayage". Donc, je ne couperai pas au changement de l’ensemble émetteur-butée-disque d’embrayage.

Dernière modification par Bernard2K (06/09/2017 15h04)

Hors ligne

 

[+1]    #243 06/09/2017 14h59 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Bernard2K a écrit :

Aujourd’hui j’ai 3 possibilités :
- rouler avec, jusqu’à ce que l’embrayage rende l’âme, puis la mettre en casse. Vu que la pédale s’enfonce rapidement, ça fera peut-être 1000 km mais pas plus.
- vente "pour bricoleur ou pour pièces" à 500 €, et encore faut trouver un acheteur. Des Espace à moteur pété ou embrayage à refaire, c’est pas ce qui manque.
- la confier à un auto-entrepreneur de la cambrousse. Je dois pouvoir lui faire faire l’embrayage et tant qu’à faire, la courroie de distrib + la vidange et tous filtres pour environ 1200 € en achetant les pièces neuves sur internet. Ca pourrait permettre de remettre la voiture sur la route et peut-être de la revendre 2500 € voire 3000 €. Mais c’est long et compliqué.

J’ai du changé mon embrayage sur mon Epace IV 2.0 DCI 2006 de 159Mkms. Devis entre 1500€ et 2200€
Finalement, c’est le patron d’un garage coopératif qui me la fait avec facture 300€ de MO et j’ai apporté mes pieces dont il avait validé les références avant la commande Oscaro (270€ Disque, accessoires et recepteur, pas de volant bi masse, ni emetteur).

Pour ce qui est de la vente, je pense que cela pourrait être difficile.
Quand j’ai tenté de vendre le mien en Juin 2015, ( a 175000Mkms ) en bon état, mis à prix a 4500, puis 4200€, je n’ai pas eu d’appel sérieux ( hors 2000€ … )
Il y en avait une palanquée a vendre a cause de la sortie de l’espace V.

Et un espace HS… comme vous dites, pour le prix de la feraille? 80€/tonne ?

Si vous etes bricoleur, moi j’essairai de le faire réparer.
et pour le reste, OK c’est pas une oeuvre de super fiabilité mais je n’ai jamais eu de grosse
défaillance d’une de mes espaces ( Hors FAP et Embrayage sur EspaceIV )
Et comme y’en a plein les casses, les pieces ne sont pas trop chères

le tout evidement a condition d’être bricoleur.

Hors ligne

 

#244 06/09/2017 15h09 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

Bernard : vous êtes lucide…Mais vous gardez le moral avec humour c’est l’essentiel.
Pour avoir l’espace 3 réputé le moins pire (2.2 DT quoique le DTI 1.9 soit bien en fiabilité, mais ça n’avance vraiment pas), je vous assure qu’il faut s’en débarrasser vous n’avez pas idée des emm. que cette usine à gaz génère.
Ca fait toujours la leçon trop chère mais c’est investir à fonds perdus.
Le tableau de bord qui clignote est aussi un grand classique, faites chiffrer la réparation vous comprendrez…Par exemple. Et c’est refus au CT.
Je me souviens avoir ouvert le capot moteur un jour et je contemplais cette horreur inaccessible, tous ceux qui ont pensé un jour faire la courroie de distri dans cet espace 3 2.2 DT me comprenne j’en suis sur ; et là PAF gros éclairs électriques et fumée. Tout d’un coup comme ça par pure méchanceté mécanique sans doute !

Mehdi : je ne suis pas d’accord, votre affirmation sur le CT vierge est infondée ; à ce jour un véhicule parfaitement entretenu avec un contrôleur "normal" peut tout à fait avoir un CT vierge. J’ai vendu une Audi avec 15 ans et 400 000 km, le contrôleur mentionnait corrosion et fuite d’huile, faisant tout l’entretien moi même j’ai demandé qu’il me montre ces défauts : "même si on voit rien forcément à 400 000 km il y en a" . Faux…Le contrôleur ne doit mentionner que ce qu’il voit, pas inventer ou avoir des élucubrations sur des éventualités statistiques.
Mais dés le début de 2018 avec le nouveau CT vous aurez bien plus raison.

Dernière modification par Iqce (06/09/2017 15h13)

Hors ligne

 

#245 06/09/2017 15h12 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1201 

Iqce a écrit :

Le tableau de bord qui clignote est aussi un grand classique, faites chiffrer la réparation vous comprendrez…Par exemple. Et c’est refus au CT.

Vous avez presque raison mais :
- effectivement chez Renault c’est de l’ordre de 1500 € parce qu’ils prennent un compteur neuf et le reprogramment.
- on peut faire réparer ; on trouve divers prestataires sur internet pour entre 99 et 180 € (+ port aller ;le port retour est généralement inclus)
- on peut réparer soi-même : dans 99 % des cas ce sont deux composants à changer. Vu que je sais souder j’ai acheté les composants pour 12 € et je vais le faire moi-même.

Quant au CT : là aussi vous avez presque raison. J’avais annoncé au contrôleur que l’afficheur était en panne et qu’il ne pourrait du coup pas inscrire le kilométrage. Il m’a dit "pas de souci on a un code erreur pour ça et ce n’est pas une contre-visite". Tellement enthousiasmé par son code erreur, il n’a pas relevé l’absence de compteur de vitesse. Et hop, CT OK. Ne dit-on pas "faute avouée est à demi pardonnée" ? wink

@coyote : merci beaucoup pour ces infos qui sont très bien adaptées à mon cas. J’espère faire comme vous, garage associatif ou petit mécano auto-entrepreneur.  J’en ai trouvé un qui m’a annoncé 200 € de MO pour l’embrayage et qui l’a déjà fait sur le même modèle ; ça sera peut-être un peu plus si changement de l’émetteur, mais à 25 € de l’heure même s’il y a passe deux heures de plus ça me va ! Par contre, évidemment il n’est pas dispo avant octobre. Vu que j’ai une autre voiture (la Merco pour ceux qui ont suivi) c’est envisageable.

Cela dit je pourrais aussi arrêter les frais et la foutre à la casse. Pourvu qu’elle fasse 1000 km de plus pour me permettre de faire encore un peu de déménagement c’est tout ce que je lui demande.

Anecdote : j’ai pris l’option assistance 0 km pour 2 € de plus par mois. Je trouve cela très drôle : 24 € par an alors que la probabilité d’y faire appel dans l’année est de 99,999 % ; mon assureur est perdant !

Dernière modification par Bernard2K (06/09/2017 19h46)

Hors ligne

 

[+1]    #246 06/09/2017 16h14 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   612 

Bernard j’avoue qu’à la lecture de votre message sur cette expérience en Espace je me suis pincé et m’y suis pris à plusieurs reprises pour relire et être bien sûr que cela venait de votre pseudo.
Vous qui nous aviez jusque là toujours donné d’excellents conseils fort de votre expérience en Yaris, oui une japonaise. Je roule aussi en japonaise moi qui aimerais une grosse berline allemande mais dans mon pays elles sont plus de 2 fois plus chères qu’en France, y compris en occasion.

J’avais trouvé un Zafira 7 places pas trop cher… à la fin à chaque fois que je démarrais je me demandais ce qui allait se passer. Il a eu raison de moi lorsque j’ai suspecté un bruit bizarre et ai immédiatement appelé mon ami spécialiste, verdict: coussinets de bielles. Je m’en suis tiré à bon compte avec un petit mécano local pour le prix de 2 heures de main d’œuvre dans un garage en France et l’ai immédiatement revendue. Pour l’anecdote le seul essai que l’acheteur (louche) a fait: démarrage et hop au rupteur pendant 30 secondes à froid sans prévenir. J’étais certain que cela allait se finir dans un nuage de fumée, ça a tenu ! Si j’avais su je l’aurais fait tourner quelques heures avant.

Aujourd’hui je roule en japonaise, j’ai pris la plus grosse Honda avec un gros moteur. Je m’en félicite chaque fois que je monte dedans. Je m’obstine vainement à contrôler le niveau d’huile tous les 6 mois mais je ne l’ai jamais vu en dessous des 2 repères. 100€ d’entretien chez Honda à chaque passage hors entretien de climatisation que je fais plus régulièrement (filtre d’habitacle et nettoyage complet des conduits et aérateurs car on est dans un pays chaud et je suis une petite nature).

Pour en revenir à votre problème, je vais vous faire le conseil que l’on donnerait à un investisseur en herbe qui a acheté du Natixis à l’introduction, du Dexia ou du EDF récemment: coupez vos pertes et passez à autre chose. Vous avez la même réaction que ce que l’on a pu lire dans la discussion sur la RP, vous pensez vous accrocher à un espoir de la faire tenir un minimum pour la revendre ensuite plus chère quitte à tout vérifier. Vous n’en viendrez pas à bout et vous remplirez un panier percé.
Assumez et faites au plus court, vous allez perdre votre temps et de l’argent, tant que vous y êtes pourquoi ne pas vous acheter une BX break à suspension hydraulique !

Non vraiment le seul conseil que je peux vous donner est de relire tous vos messages parlant de la Yaris et quitte à verser une larme ou deux, revenez à vos premières amours, une japonaise n’est pas forcément sexy mais elle vous apportera bien plus qu’une occidentale élevée à l’obsolescence programmée…
En Europe un manager qui invente une pièce qui claque à 150000 km reçoit une promotion, au Japon il risque le déshonneur et tout ce qui s’en suit (regardez les airbags Takata), leurs voitures sont faites pour rouler sur les pires routes du monde et avec des utilisateurs qui n’en prennent aucun soin, les taxis poussent les Corolla si peu chères à 800000kms donc inutile de chercher plus loin.

Dernière modification par kc44 (06/09/2017 16h17)

Hors ligne

 

#247 06/09/2017 17h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1201 

Je donne des bons conseils mais je ne me les applique pas toujours ! J’ai aussi une certaine tendance à tenter des "expériences", des "coups de poker", et parfois ça me joue des tours.

La raison pourquoi j’ai pris ça est que c’était disponible, pas cher, et que j’étais assez pressé de trouver.

En fait, en monospaces, les asiatiques sont rares en France. Chez Toyota les Previa ne sont plus commercialisées depuis 2006 ; celles d’avant sont souvent vendues 4 ou 5000 € pour 200 000 km, c’est trop cher (et ce D4D est un moteur à courroie de distrib). Les alternatives en monospaces ou utilitaires asiatiques sont rares et chères ; tandis que le Kia Karnival n’est pas exempt de problèmes de fiabilité.

Le paradoxe est que ces monospaces existent et sont souvent de très grosse ventes sur les marchés asiatiques et/ou américains, mais vu qu’en France le marché du monospace est trusté par quelques constructeurs (Renault, PSA, VAG et Ford), les constructeurs asiatiques ne se cassent pas la tête à essayer d’investir un marché difficile.

Sinon, j’étais plutôt décidé sur 806/Evasion/Ulysse, donc d’avant 2003 (et surtout pas le modèle suivant qui a beaucoup plus de problèmes de fiabilité), mais impossible d’en trouver un qui soit peu kilométré.

Bref, la vraie bonne solution pour moi aurait surtout été de louer un utilitaire, et pas d’acheter un monospace.

Zafira : MDR. Vous voyez, on a tous nos moments d’égarement… wink

J’entends bien votre avis sur "prendre ses pertes". Néanmoins, j’hésite encore. Vu que j’espère bien faire quelques travaux dans l’immobilier d’ici 6 mois/1 an (enfin !), un "gros patapouf" pourrait être utile… si j’arrive à le remettre en route pour un prix modique.

Dernière modification par Bernard2K (06/09/2017 17h28)

Hors ligne

 

#248 06/09/2017 17h25 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   612 

Oui vous êtes le pire de vos élèves !
Sur les monospaces j’ai eu le même problème, impossible de trouver de la qualité ou hors de prix (Toyota Alphard) c’est pour cela que j’ai fini en Zafira (facile de se moquer mais comme vous, pressé, pas cher, aveuglé par la facilité… ça sert de leçon).
J’aurais du mettre un peu plus et prendre un Mitsubishi Space Wagon (on en voit en Suisse) mais en 7 place c’est ça ou les 4*4 "luxueux" en apparence mais en plastoc.

Donc grosse berline japonaise, chaque marque a sa vitrine, ces véhicules n’ont pas la côte mais peuvent être très agréable et vieillissent très bien (Camry, Accord, Teana…).

Hors ligne

 

#249 06/09/2017 17h44 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   365 

Bernard2K a écrit :

Vu que j’espère bien faire quelques travaux dans l’immobilier d’ici 6 mois/1 an (enfin !)

Houla la, gros scoop wink


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

[+1]    #250 06/09/2017 18h41 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   68 

Bonjour,

Autant pour moi Bernard j’ai regardé la mauvais modèle, le récepteur est donné pour 10 heures de main d’oeuvre (il faut tomber la boite..) du coup j’ai le même avis que KC. Faites la partir en Pologne histoire de ne plus en entendre parler.

Iqce, je n’ai pas inventé le terme de contrôle technique de "complaisance" et il y a plusieurs raisons qui l’explique. 2018 ne changera rien du tout sauf le prix et l’obligation de réparation sous 24h qui me semble irréaliste.
Corrosion et fuites c’est ok pour moi c’est le minimum avant de considérer un achat.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech