Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+3]    #1 01/10/2017 16h58

Membre (2017)
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Je vous propose ici un sujet sur le sport à peu de frais, je vais progressivement enrichir ce post, soyez libre de venir enrichir cette discussion, je ne pense pas être le seul ici à m’intéresser au sport.

Introduction :
Tout rentier souhaite un corps de rêve avec des abdos capables de repousser les épées des soldats Perses par une simple contraction et des pectoraux si bombés qu’ils font fuir les éléphants de guerre à plusieurs kilomètres de distance.

Cependant le contrôle des dépenses est un élément essentiel pour devenir rentier et un abonnement à la salle de sport : 15 euros par mois pendant 3 mois puis 60 les autres mois, une tenue à 200 euros, des compléments alimentaires variés et des séances de coaching peuvent sérieusement entraver votre budget… De plus une bonne lance et un bon bouclier coûtent très cher de nos jours.

Pour ma part je n’ai pas (encore) ce corps de rêve, j’ai suivi un parcours assez classique du jeune homme qui veut se remettre en forme avec abonnement à la salle de sport et assiduité très mauvaise à ladite salle (à fond pendant 2 semaines, puis 2 fois par mois), et la vie de tous les jours (lutte dans le sable, huilage des pectoraux, combats avec d’éventuels loups…) font que l’on a souvent peu de temps pour aller à la salle et se plier aux diverses contraintes (se laver avant d’y aller pour suer… préparer une tenue adaptée.. attendre aux machines…)

Humour mis à part, hormis les conséquences esthétiques, il y a actuellement de plus en plus de gens qui sont dans un état physique et métabolique absolument désastreux et sans vouloir ressembler à un bœuf aux hormones, être en bonne condition physique me semble essentiel pour pouvoir profiter à fond de son statut de rentier.

Méthode :
J’ai depuis quasiment un an, repris de façon plus assidue le sport et fait pas mal de progrès, je n’ai cependant pas un corps de bodybuilder (pour cela je reste persuadé que la salle de musculation et les produits sont nécessaires mais c’est également tout un mode de vie, et ce mode de vie n’est pas réaliste pour la grande majorité de la population).

Je me suis donc mis initialement à la musculation poids de corps, il y a beaucoup de préjugés sur celle-ci (c’est de l’échauffement, aucun résultats, c’est ce qu’on faisait à l’école primaire…)
Cependant bien réalisés et avec les bons mouvements, l’entraînement poids de corps est très efficace pour être en bonne forme physique et développer un corps harmonieux.

Mes sources pour les méthodes sont la communauté Reddit et Youtube qui fournissent énormément d’informations (parfois trop), à condition d’être anglophone. Je vous invite notamment à aller voir la chaine callisthenicmovement sur youtube, leurs vidéos gratuites expliquent très bien de nombreux exercices et concepts de base (mobilité, groupes musculaires, repos) et les physiques obtenus, qui ne sont bien sur pas comparables à des Phil Heath (qui en plus d’un entraînement monstrueux a une génétique exceptionnelle), sont tout de même remarquables.

J’ai également commencé avec un livre trouvé un peu par hasard : Convict Conditionning, sans vouloir faire de la publicité pour le livre il y a pas mal d’explications intéressantes dans ce livre et l’éditeur : Dragon Door, propose beaucoup de choses sur le thème du fitness.
Les informations contenues dans ce livre sont globalement trouvable gratuitement sur le net mais le format et la façon de le présenter (entraînement des détenus) sont facile à lire et peuvent trouver un public (essentiellement masculin sans doute).

J’ai beaucoup entendu parler de la méthode Lafay, je ne l’ai jamais pratiquée, je m’intéresse plus aux sources anglophones étant donné que j’ai des facilités dans ce langage. J’ai à la fois entendu du bien et des critiques sur cette méthode, si des membres du forum veulent en parler et ont pratiqué je suis preneur.

J’ai aussi commencé les kettlebells, des poids ayant la forme d’une boule avec une poignée qui présentent pas mal d’avantages (encombrement, polyvalence) mais ne sont à mon avis pas essentiels, cependant je les trouve fun.

Une autre chose que j’ai commencé est le Yoga, malgré son image totalement non spartiate, il peut être très utile (niveau basique, aucun intérêt pour le commun des mortels de devenir un bretzel vivant)

je tiens également à mentionner qu’il est évident que le film 300 est également une source d’informations de premier ordre et un visionnage quotidien est la base afin d’obtenir un corps et un esprit sain.

En pratique que fais-je ? :


Je poursuis ce sujet par la partie concernant ce que je réalise effectivement.

Matériel utilisé :
-barre de traction (une trentaine d’euros, la mienne se fixe entre 2 murs)
-le sol (gratuit), toujours disponible à moins que vous ne travailliez dans une station spatiale, auquel cas félicitations ! mais votre conditions physique doit déjà être trop bonne pour avoir besoin de ce sujet…
-Kettlebells, pas indispensables mais les 2 exercices que j’utilise avec le KB me plaisent bien (une quarantaine d’euros)
-un tapis de Yoga (20 euros)
-le DVD du film 300, passant sur la TV, son à fond (ça n’a pas de prix)

Vu que je m’entraîne à domicile je n’ai pas de véritable tenue de sport, un vieux short, pas besoin de T-shirt, pas de chaussures. Il m’arrive même de m’entraîner en slip.

Ce n’est pas un mode d’entraînement qui conviendra à tout le monde mais c’est ce qui a marché pour moi, et l’important au delà de l’optimisation et des résultats maximaux possibles qui préoccupent de nombreuses personnes sur le net est de trouver une routine à laquelle vous pourrez adhérer sur le long terme. Si vous utilisez un programme qui a 70% d’efficacité par rapport à un autre mais que vous le faîtes bien vous aurez de meilleurs résultats qu’avec un programme optimal (100% d’efficacité) mais qui vous dégoûte.

J’ai essayé la course à pied dans le passé, cela m’ennuie profondément, certains peuvent aimer, je me suis forcé à en faire plusieurs mois sans succès, la course à pied est pourtant une bonne méthode de cardio et de conditionnement physique mais je n’ai eu aucun résultat car cette activité ne me plaisait pas.

Je m’entraîne principalement le matin, après mon réveil, à jeun.
Il y a beaucoup de débats sur le sport à jeun, celui-ci serait néfaste pour la croissance musculaire, il permettrait de brûler des graisses, il y a un risque de malaises…
Pour ma part, prise de force et de muscle effective, pour la perte de graisse je ne sais pas trop j’ai un IMC normal, et jamais aucun malaise.
C’est avant tout le côté pratique de la chose qui fait que je m’entraîne à jeun dès le matin quelques minutes après mon réveil.
Cependant les 1ers jours c’était quelque peu difficile je dois l’avouer mais en criant "Aou ! Aou ! Aou!" plusieurs fois en tapant sur son torse la motivation revient assez facilement.

HS : j’arrête ma mise à jour là pour aujourd’hui, je constate qu’il y a pas mal de gens intéressés par la santé sur le forum et pas mal de sportifs et pour l’instant aucun ne prônant des compléments alimentaires miracles ou des méthodes permettant la santé sans efforts et changements de son mode de vie, beaucoup de gens pragmatiques.

Dernière modification par Leonidas (02/10/2017 21h05)

Mots-clés : musculation, santé, sport

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #2 01/10/2017 18h21

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2693  

Bon sujet.

La question n’est pas exactement la même à tous les âges… Le rentier (vraiment rentier…) étant rarement jeune, et la rente mise en place étant généralement de plus en plus confortable grâce à l’effet des intérêts cumulés, il s’agit surtout de rester en forme à un âge où l’on n’escompte plus trop les performances sportives. Par contre il s’agit de rester en forme pour profiter de son temps libre, au lieu d’être pétri de douleurs ou handicapé dans sa mobilité. Un concept intéressant est celui d"espérance de vie en bonne santé".

Les maladies de civilisation (maladies cardiovasculaires, cancer, etc.) sont responsables d’une grande majorité des décès, et aussi de beaucoup de séquelles et d’incapacité (si vous connaissez quelqu’un qui a survécu à un AVC vous voyez ce que je veux dire : rester quasi-paralysé d’un côté sans pouvoir parler n’est pas exactement la façon dont on a envie de passer le reste de sa vie). Ces maladies sont principalement liées au mode de vie. Le Dr de Lorgeril est un auteur particulièrement intéressant à ce sujet. Il met en avant l’effet protecteur du mode de vie sur la prévention de ces maladies. On pourra lire notamment Prévenir l’infarctus et l’AVC Michel de Lorgeril
En résumé, le mode de vie protecteur consiste à :
- manger sainement, sur la base du régime méditerranéen
- faire de l’exercice
- éviter les toxiques (notamment : le tabac, l’excès d’alcool, les drogues diverses, les polluants…)
- éviter le stress chronique. Si un peu de stress est un élément normal de la vie, être chroniquement stressé pose beaucoup de problèmes de santé.

Sur l’exercice lui-même, ma remarque principale est : n’importe quel exercice, pourvu que vous puissiez le pratiquer régulièrement, que cela ne vous expose pas aux blessures (éviter une pratique trop violente ou risquée par rapport à votre état de forme), et que vous en fassiez au moins 20 à 30 minutes par séance, plusieurs fois par semaine (la recommandation officielle est de faire au moins 150 minutes d’activité physique par semaine). Du point de vue de se maintenir en bonne santé, ce qui compte n’est pas vraiment l’exercice pratiqué, mais surtout de pratiquer un exercice !
La marche à pied, le vélo (d’appartement ou non), la natation, sont des activités qu’on peut pratiquer facilement et avec très peu de matériel.
Ce n’est pas avec 30 minutes de marche par jour que vous sculpterez un corps de rêve, mais du point de vue de la prévention des maladies cardiovasculaires et du contrôle du poids, c’est un très bon exercice.

Autres remarques sur le sport :
- un concept culturel à fouler aux pieds est le "sport-compétition-seul le gagnant a gagné". A 40 ans passé on ne fait (sauf exception) pas des étincelles, donc si on est drivé par l’objectif de performance, on risque très fort d’abandonner le sport ("quand je vois ce que je fais, ce n’est plus la peine…"). Dans chaque discipline et catégorie, il y a un seul champion du monde. Si on raisonne performance comme le sport qu’on nous vend à la télé : seul le champion du monde a gagné, les autres millions de pratiquants de ce sport de par le monde ont perdu. C’est débile ! Il faut absolument trouver des motivations liées au plaisir de la pratique sportive (sport que l’on aime, groupe de copains que l’on a plaisir à retrouver etc.) et remettre en cause le sport-performance où seuls les gagnants sont valorisés.
- L’homme est un animal social. Pratiquer à plusieurs permet non seulement d’être encouragé à pratiquer régulièrement, mais, de plus, les relations sociales dans ce groupe répondent aussi un besoin fondamental de l’être humain. Là dessus, à chacun selon ses goûts, mais si on peut pratiquer en groupe plutôt que solitaire, c’est mieux.
- un sport permet aussi de travailler la coordination et la proprioception. Par rapport à la marche à pied qui est plutôt répétitive, une activité obligeant à être précis dans ses mouvements va apporter un bienfait supplémentaire : danse, tennis, etc.
- un sport doit faire plaisir ! Le plaisir est bon à la santé. Donc, dans la mesure où on ne va de toute façon pas battre des performances, autant choisir le sport qui nous plaît, qu’on a plaisir à pratiquer.
- pour le sport en salle : faire beaucoup d’exercice cardio-respiratoire, c’est ce qui est bon pour la prévention des maladies. Faire de la "gonflette" sans faire de cardio n’est vraiment pas une bonne idée !
- faire des étirements, soit en fin de séance de sport, soit 1 à 2 séance de stretching par semaine (soit les deux !). Se muscler sans s’étirer est la meilleure assurance d’être tout raide et de développer des douleurs chroniques.

Sur un plan plus personnel : après 5 ans de presque inactivité sportive, de travail sédentaire et stressant, j’avais pris beaucoup de poids (IMC 31) et cela commençait à me poser des problèmes de santé. Depuis 6 mois, j’ai attaqué une remise en forme :
-  j’ai repris une activité modérée (vélo, natation et marche à pied, alternés selon les possibilités du jour, pratiqués 3 à 7 fois par semaine, 30 à 60 minutes chaque fois). C’est volontairement que j’ai repris doucement, si j’avais repris bille en tête j’aurais juste réussi à me dégoûter et à me blesser.
- je me suis mis globalement au régime méditerranéen
- j’ai résolu le stress au boulot de manière radicale (cf ma présentation).

Je suis redescendu à un IMC de 28, et surtout, je peux à nouveau remettre des pantalons que je ne mettais plus depuis un moment, je peux monter des escaliers sans être essouflé, etc.

Maintenant que je suis dans un état de forme "pas trop mauvais", je vais pouvoir reprendre mon sport de prédilection (un art martial soft), en ajoutant la natation à laquelle j’ai pris goût. Les deux pratiqués en club, pour avoir la motivation, le groupe, un prof, etc. Les jours où je n’ai pas sport dans l’un de ces deux clubs, je vais faire une activité complémentaire (marche à pied, vélo…). Et je vais donc continuer la remise en forme et la perte de poids.

A propos, l’IMC est certes un indice qui est relativement pertinent pour mesurer le risque causé par le surpoids ou l’obesité, mais le périmètre abdominal est encore plus important. Ce n’est pas tant l’IMC qui présente un risque (sinon les rugbymen sont tous malades), c’est la répartition de la graisse sur l’abdomen. Lire par exemple : https://www.revmed.ch/RMS/2009/RMS-196/ … vasculaire
Donc, reprendre des crans sur sa ceinture est encore plus important que de gagner des kilos sur la balance.

A propos de la méthode Lafay, elle semble plébiscité par ceux qui l’utilisent… Perso, j’ai acheté le bouquin, mais j’ai vite rencontré des problèmes :
- premier problème : la méthode prétendument sans accessoires nécessite 1) une barre de traction (on peut certes en acheter une et l’installer dans un cadre de porte) 2) des chaises ayant un haut de dossier préhensible (c’est à dire horizontal, de section ronde, et non encombré par des montants verticaux). J’ai bien regardé dans les magasins de meubles : ce type de chaises est l’exception plutôt que la norme. Dans les faits, on va donc être obligé d’acheter des sortes de tréteaux spécifiques pour ce genre d’exercice. Donc, dire que c’est sans accessoires est faux : il faut acheter une barre de traction et des tréteaux d’exercice, sinon on ne peut pas commencer sérieusement la méthode. M. Lafay aurait mieux fait de le dire d’emblée, plutôt que de prétendre que c’est une méthode sans matériel.
A propos : ne jamais faire confiance à une barre de traction qui tient seulement par friction (dans un cadre de porte ou entre deux murs). Donc, toujours laisser les pieds vers le bas, jamais le dos ou la tête ! Ne jamais se balancer, faire le cochon pendu ou autre connerie du genre.
- deuxième problème : beaucoup d’exercices de cette méthode consistent à faire appuyer ou pendre le poids du corps, soutenu sur les bras. Il ne faut pas avoir un problème chronique au niveau des bras. Or, moi perso, j’ai des séquelles d’une blessure à l’épaule et ce genre d’exercice me fait mal.

Voilà ce que je peux en dire ! Bon courage à tous pour pratiquer votre activité sportive préférée et pour vous maintenir, le plus longtemps possible, en bonne forme et en bonne santé.

Ps : après avoir pondu mon pavé, j’ai fait une petite recherche et le sujet a déjà été abordé :
- par l’IH dans une newsletter : https://www.devenir-rentier.fr/blog/ren … etter/670/
- sur différents sujets comme : https://www.devenir-rentier.fr/t1521

Dernière modification par Bernard2K (01/10/2017 18h59)


En vacances.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 01/10/2017 19h15

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

Ahhhh le sport…. Une grosse partie de ma vie.
Ma spécialité est la course à pied et j’ai entraîné pendant quelques années.
De plus, dans le cadre de mon travail , j’ai fais un projet thérapeutique sur l’activité physique et la santé:
- activité physique et personnes âgées.
- activité physique et toxicomanie.
- activité physique et dépression.
- généralité de l’activité physique.

Bref , pour rester dans les généralités , il faut déjà distingué activité physique et activité sportive concernant la santé.
L’activité physique c’est monté des marchés au lieux de prendre l’ascenseur , faire le ménage , faire les courses  ect…
L’activité sportive c’est plus intense pour rester simple mais nécessite une certaine prudence suivant la personne et ses antécédents personnel.
On ne va pas dire à une personne sédentaire de faire un marathon. smile
Mais de bouger plus afin de limiter/reduire/annulé certain facteur de risque très dangereuse pour la santé.

Pour revenir sur le sujet , j’ai toujours fait beaucoup mais beaucoup de sport.
Actuellement je cours 5x/semaine, je fais 2x du velo et 3x natation hebdo. ( pendant les travaux ou j’ai moins de temps , je cours uniquement 7x hebdo car la natation + vélo est plus chronophage en temps )
Je fais également du renforcement musculaire.
J’ai testé la méthode lafay, je trouve cela très très bien, demande peu de moyens financiers même si il faut acheté une barre de traction et de quoi faire des dips.

Le sport coûte chère de nos jours, je dis bien sport et non l’activité physique.
Un sport en association c’est 150e en moyenne + matériel.
Une salle de musculation , suivant les abonnements, c’est plus ou moins chère mais cela reste un budget.

Pour ma part , je cours 70km hebdo je change 2x de chaussure par ans+ la paire pour la piste + la paire pour le cross + la paire pour la compétition + la paire pour le trail.
J’ai un budget chaussure de 300e par ans ( heureszment je change pas toute mes chaussures par ans sauf celle de tout les jours 2x par ans et de temps en temps le reste quand c’est usee ) facilement + licence ( 180e pour l’athlétisme +170e pour le triathlon + 220e pour mon club de natation ) + une montre gps à 300e que je change tout les 2 ans + vêtement de running je dirais 100e / ans + un vélo à 3500e avec l’entretien qui va avec ( heureusement je ne roule pas beaucoup ) donc entretien 50e par ans.+ un vélo spinning à 800e + le coût des courses ( 300e par ans )

Bréf très chère pour ma part…

Je pense que le sport coûte chère , même pour un simple sport de nos jours.
Il existe des technique style lafay + courir une fois ou deux par semaine qui peut vous faire avoir un bon cardio + vous renforcez sérieusement pour pas trop chère éventuellement ( par exemple ) mais beaucoup lâchent l’affaire car ils sont seul.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/10/2017 19h27

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   518  

Cricri, vous êtes hyper actif c’est sur  smile
Pas forcément un exemple à suivre si l’on est pas à un super niveau avec vos capacités ; et pas sur que vous puissiez encore profiter de vos articulations à la 50ne (je vous le souhaite !).


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/10/2017 19h36

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

C’est pour ça que je fais des sports dits portés ( avant je faisais uniquement de la course à pied ) et que je fais très attention à mon matériel.
Je n’ai pas dit mais j’ai également un appareil compex sp 8.0 qui vaut 1200e pour de l’electrostimulation pour mieux récupérer…
J’ai une poubelle smile remplie d’eau que je remplis de glace pour la ramèné à 0 pour mieux récupérer après un entraînement intense ou lorsque je double dans la journée.
Sur l’alimentation également je fais attention à ce que je mange , l’hydratation est très importante.
J’espère avec tout ça qu’à 50 ans je ne serai pas cramé.
Bien sûr je ne suis pas un exemple pour la plupart des personnes… Du sport 2 à 3x par semaine est déjà très bien.
J’ai juste des objectifs élevés en course à pied et duathlon qui font que je m’entraîne beaucoup…


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#6 01/10/2017 20h03

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2693  

cricri : vous avez raison, l’activité physique et le sport doivent être distingués.

Pour le sport, il faut prendre en compte aussi le sport "hors licence". Souvent, on réfléchit sur pratiquer un sport= être licencié ; au niveau macro, on va analyser la pratique d’un sport au nombre de licenciés ; au niveau individuel, les gens ont souvent tendance à dévaloriser leur pratique sportive si elle n’est pas dans un club, avec des remarques du type "non, mais je pratique pas en club, c’est juste un peu comme ça…".

Or, du point de vue de la santé et de la prévention des maladies, ce qui compte c’est de pratiquer une activité sportive, pas de payer pour un bout de papier.

Il faut donc bien préciser qu’il y a des sports où le nombre de licenciés reflète fidèlement le nombre de pratiquants (par exemple, il n’y a pas beaucoup de gens qui pratiquent le judo ou le rugby en dehors d’un club) ; et des sports où il y a de très nombreux pratiquants non licenciés (la marche, la randonnée, la course à pied, le vélo, la natation…). Et qu’il n’y a pas de raison de dévaloriser la pratique hors club et hors licence.

Après, le club va apporter un encadrement, du "coaching", des échanges avec d’autres pratiquants, une motivation supplémentaire à pratiquer régulièrement… et la licence va généralement apporter une assurance supplémentaire qui peut être utile pour certains sports, et aussi la possibilité de prendre part à des stages et des compétitions. Donc, c’est bien aussi ; à chacun de voir s’il préfère pratiquer en club et être licencié, ou s’il préfère pratiquer seul ou entre copains, en dehors de la pratique sportive institutionnalisée.

Dernière modification par Bernard2K (01/10/2017 23h14)


En vacances.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/10/2017 20h48

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   215  

Bonjour,

la méthode Lafay est sympa et efficace.

Il faut juste ne pas lâcher, car c’est quand même hard au bout d’un moment.

Quand on est déjà à 6x8 dips, 6x8 tractions etc, cela devient chaud…

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/10/2017 21h04

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

"Or, du point de vue de la santé et de la prévention des maladies, ce qui compte c’est de pratiquer une activité sportive, pas de payer pour un bout de papier."

Non Bernard activité PHYSIQUE pas une activité sportive.

La licence permet d’être mieux encadré , mais une personne qui connaît bien la course qui cours 4x par semaine et qui donne un certificat médical lors d’une course est bien sûr considéré comme un sportif.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#9 01/10/2017 21h22

Membre (2017)
Réputation :   39  

Pour ma part, le sport - la musculation en salle - fait partie intégrante de ma vie depuis bientôt 6 ans, à raison de 4 à 5 fois par semaine en moyenne.

Sans entrer dans les détails ou critiquer la fameuse méthode Lafay, je viens vous contredire sur le coût du sport, notamment sur ce passage du premier post :

15 euros par mois pendant 3 mois puis 60 les autres mois, une tenue à 200 euros, des compléments alimentaires variés et des séances de coaching peuvent sérieusement entraver votre budget…

C’est extrêmement extrémiste.
- Un abonnement dans une salle de sport, ça peut coûter 20€/mois (Orange bleue / Basic Fit) et plus généralement, ça tourne en moyenne à 30 euros/mois.
- une tenue à 200 euros ? un vieux jogging et une paire de basket Domyos à 20 balles feront l’affaire pour de la musculation… les chaussures n’ont que peu d’importance contrairement à d’autres sports comme la course à pieds.
- le coaching ? est-ce vraiment nécessaire ? en 6 ans je n’ai jamais fait appel à aucun coach et je pense pas en avoir besoin. De la même manière que ce que vous faites en venant ici, vous pouvez tout à fait apprendre énormément de choses sur la pratique de la musculation simplement en restant devant votre écran : forum doctissimo, superphysique, allmusculation… ces sites ne manquent pas d’informations aussi bien théoriques que pratiques. De quoi devenir un vrai pro !

Le vrai coût de cette activité, si on veut correctement faire les choses, c’est l’alimentation : manger sain, équilibré et hyperprotéiné, de nombreuses fois par jour : ça peut coûter très cher en argent comme en temps. Mais les bénéfices vont au-delà du gain musculaire, ça nous apprend à mieux consommer et nous impose un rythme de vie sain lorsqu’il ne l’est pas déjà. En tout cas, le retour sur investissement en terme de confiance en soi et de "bonne présentation" sont infinis.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 01/10/2017 21h37

Banni
Réputation :   283  

Bonsoir,

Je ne sais pas si le travail c’est la santé, mais depuis 3 ans que je ne travaille plus j’ai perdu 5kg cela en mangeant toujours autant.

Je fais aussi un peu de sport ; VTT, natation, course à pied, pétanque.

Comme souligné supra, la pratique de la course en compétition coûte pas mal d’argent : licence, chaussures, inscriptions….

Ce qui est ici surprenant, c’est que plus la course coûte cher, plus il y a de monde qui veut la faire : les organisateurs du marathon de Paris, du Marseille-Cassis ou du Paris-Versailles peuvent ainsi augmenter leurs tarifs autant qu’ils le souhaitent. De toute évidence, le groupe Amaury doit gagner davantage d’argent avec ses compétitions de course à pied qu’avec la vente de l’Equipe !

Soucieux de mon budget, je privilégie les petites courses de village ou de banlieue et n’hésite pas à resquiller lors de grandes manifestations : je ne suis alors pas classé mais peu me chaut !

Un dernier conseil pour ceux qui veulent retourner aux origines : le vrai Marathon, de Marathon jusqu’à Athènes ne coûte que 30€.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/10/2017 22h47

Membre (2017)
Réputation :   4  

Dicci a écrit :

Sans entrer dans les détails ou critiquer la fameuse méthode Lafay, je viens vous contredire sur le coût du sport, notamment sur ce passage du premier post :

15 euros par mois pendant 3 mois puis 60 les autres mois, une tenue à 200 euros, des compléments alimentaires variés et des séances de coaching peuvent sérieusement entraver votre budget…

C’est extrêmement extrémiste.
- Un abonnement dans une salle de sport, ça peut coûter 20€/mois (Orange bleue / Basic Fit) et plus généralement, ça tourne en moyenne à 30 euros/mois.
- une tenue à 200 euros ? un vieux jogging et une paire de basket Domyos à 20 balles feront l’affaire pour de la musculation… les chaussures n’ont que peu d’importance contrairement à d’autres sports comme la course à pieds.
- le coaching ? est-ce vraiment nécessaire ? en 6 ans je n’ai jamais fait appel à aucun coach et je pense pas en avoir besoin. De la même manière que ce que vous faites en venant ici, vous pouvez tout à fait apprendre énormément de choses sur la pratique de la musculation simplement en restant devant votre écran : forum doctissimo, superphysique, allmusculation… ces sites ne manquent pas d’informations aussi bien théoriques que pratiques. De quoi devenir un vrai pro !

Le vrai coût de cette activité, si on veut correctement faire les choses, c’est l’alimentation : manger sain, équilibré et hyperprotéiné, de nombreuses fois par jour : ça peut coûter très cher en argent comme en temps. Mais les bénéfices vont au-delà du gain musculaire, ça nous apprend à mieux consommer et nous impose un rythme de vie sain lorsqu’il ne l’est pas déjà. En tout cas, le retour sur investissement en terme de confiance en soi et de "bonne présentation" sont infinis.

Je suis tout à fait d’accord sur le fait que ma description est extrémiste, pour certaines personnes sachant garder les pieds sur terre et rester pragmatique ce ne sera pas le cas, mais pour avoir fréquenté les salles de sport, les tenues à 200 euros ne sont pas rares (même sans compter les chaussures), les bas de sport pour femmes notamment peuvent monter assez haut sur des produits "mode", après effectivement on peut aller à la salle avec un vieux jogging, mais beaucoup cèdent aux sirènes du marketing.

Le prix des salles de sport a effectivement bien baissé depuis plusieurs années et les abonnements à 20 euros sont possibles, de la même façon que pour les vêtements c’est sur les produits "mode" que le coût financier peut monter très rapidement.
Sans vouloir condamner ce sport je tiens à mentionner tout particulièrement le Crossfit avec certaines "Box" aux abonnements très onéreux, certains sont raisonnables mais là encore les box les plus "hype" où sont inscrites certaines connaissances ne sont pas du tout données. Pour ne citer qu’un exemple : Reebok Crossfit Louvre qui propose sans doute des prestations sans commune mesure avec un Basic Fit mais qui n’est pas accessible à n’importe qui.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 01/10/2017 22h53

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

Quand j’ai évoqué 200euros , c’est hors chaussure pour ma part mais avec plusieurs tenue marque intersport ou vente privé …

Pour le prix des courses , les courses réputés sont qualificatifs pour des championnats ( de france par exemple pour du 10km ffa ) cela coûte 10 à 15e contre 8e pour une course local.

Mais honnêtement , c’est pas possible de faire du sport pas chere à haut niveaux ou avec des objectifs élevés.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#13 02/10/2017 08h56

Banni
Réputation :   115  

La course reste un sport pas cher si on la pratique avec des objectifs modestes.
( Comparativement au golf, à l’équitation, au kendo )

C’est addictif comme sport et on a tendance après à investir dans des habits assez cher pour être plus  performant. 

Petit aparté, pour la musculation il y a un forum assez sympa ( Forums SuperPhysique - Musculation, Motivation et Performance )
( NB : Pas d’action dans ce forum )

Dernière modification par francoisolivier (02/10/2017 08h58)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #14 02/10/2017 11h10

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2693  

Bonjour,

je rajoute deux points qui n’ont pas été abordés :
- concernant le sport, c’est aussi un grand pourvoyeur de traumatismes : entorses, fractures, claquages, rupture des ligaments, érosion des cartilages, etc. Tout n’est pas réparable et l’on s’expose donc à des séquelles irréversibles. A chacun d’en tenir compte dans le choix de son activité sportive puis dans sa pratique.

- concernant l’alimentation, on trouve facilement des ressources sur le régime méditerranéen, donc je ne vais pas m’étendre. Je veux juste insister sur un point pas forcément très connu : les bonnes graisses. On diabolise souvent le gras alors qu’on a besoin de gras dans son alimentation. L’astuce est donc de remplacer le gras nocif par du "bon gras". A éviter : les acides gras saturés, et dans une moindre mesure les omegas 6 (qui sont notamment connus pour favoriser les phénomènes inflammatoires). Donc, à éviter : le gras d’origine animal, l’huile d’arachide, l’huile de tournesol… A privilégier : l’huile d’olive pour la cuisson ; pour les salades, alterner entre huile de colza, huile de lin et huile de cameline (ces deux dernières se trouvent en magasin bio). Si on doit manger un peu de gras d’origine animale, privilégier la graisse d’oie ou de canard bien meilleure à la santé que les autres gras d’origine animale.

Colza, lin et cameline apportent de grandes quantités d’omega 3, acides gras connus pour leurs nombreux effets bénéfiques (il y a de nombreuses études et bouquins sur le sujet, je ne vais pas m’étendre). Ces huiles riches en omega 3 sont fragiles donc à conserver au réfrigérateur et à ne jamais faire cuire. L’huile d’olive se garde à température ambiante mais à l’abri de la lumière (placard) et supporte bien la cuisson.
A mon sens, ces 4 huiles suscitées sont à préférer à d’autres huiles qui ont une réputation d’être bonnes à la santé (noix, noisette, et pépins de raisin notamment) car ces dernières ont un moins bon ratio omega3/omega6. Et bien sûr à préférer à l’huile de tournesol, riche en omega 6 mais quasiment dépourvue d’omega 3.
Attention aussi aux produits industriels : les huiles utilisées sont presque toujours coco, arachide, tournesol, parce que c’est moins cher. Même les produits "à l’huile d’olive" ne contiennent parfois qu’une petite proportion d’huile d’olive, le reste étant du tournesol.

Regardez par exemple ce tableau des huiles végétales, classées par ordre décroissant de proportion d’omega 3 : il n’y a pas photo : Tableau comparatif des huiles végétales : le meilleur des oméga 3 végétaux

De plus, l’autre principale source d’omega 3 sont les poissons gras et fruits de mer ; or avec la surpêche, les stocks de poissons s’épuisent, donc si on peut manger moins de poissons et compenser par de l’huile végétale, la planète se porte mieux.
De plus, les poissons gras de fin de chaîne alimentaire (thon notamment) contiennent beaucoup de polluants et notamment de mercure. La liste de l’ANSES des espèce susceptibles d’être fortement contaminées par le mercure est longue comme le bras : "baudroies ou lottes, loup de l’Atlantique, bonite, anguille et civelle, empereur, hoplostète orange ou hoplostète de Méditerranée, grenadier , flétan de l’Atlantique, cardine, mulet, brochet, palomète, capelan de Méditerranée, pailona commun, raies, grande sébaste, voilier de l’Atlantique, sabre argent et sabre noir , dorade, pageot, escolier noir ou stromaté, rouvet, escolier serpent, esturgeon, thon". Dans les poissons gras, restent notamment les "petits poissons" : sardines, anchois et maquereaux, mais même ceux-ci semblent menacés au niveau des stocks (notamment l’anchois). Donc, décidément : si on peut manger moins de poissons et compenser par de l’huile végétale, la planète se porte mieux.

Alors oui, ces huiles sont un peu plus cher que l’huile de tournesol industrielle. Mais, quand on voit les bienfaits pour la santé de ces huiles végétales, quand on voit toute l’obsession sur le choléstérol et la quantité de gens qui bouffent des médicaments anti-choléstérol, etc., franchement, pour quelques euros de plus, achetez ces huiles, stockez-les au réfrigérateur (sauf l’huile d’olive), utilisez-les dans votre cuisine en remplacement des autres sources de gras, et vous vous en porterez mieux. Je pense même que, tant qu’à investir un peu plus cher dans des aliments bons pour la santé, c’est le meilleur rapport bénéfice santé/euros investis. En gros, une bouteille de 75 cl d’huile d’olive et idem de colza (vierge et bio), et une bouteille de 25 cl de lin et idem de cameline, l’ensemble va vous coûter dans les 20 à 30 euros et ça va vous durer quelques mois. C’est un budget négligeable en regard des bénéfices apportés.

Pour info, c’est même un véritable scandale alimentaire que les pouvoirs publics français aient soutenu à bout de bras l’huile de tournesol industrielle dans tout l’après-guerre (sorte de patriotisme agricole par rapport aux huiles d’importation), et interdit l’huile de lin jusqu’à récemment (2010). Il y a seulement 10 ans en arrière, on pouvait acheter de l’huile de lin alimentaire en Suisse mais pas en France, par exemple.
Cet interdiction date d’une époque où l’on avait pas de frigo ; or l’huile de lin s’oxyde à la chaleur et à la lumière et, une fois oxydée, est relativement toxique. Sauf que ça fait au moins 40 ans que les frigos sont dans presque tous les ménages et cette interdiction aurait pu être levée bien plus tôt !
Voir par exemple : La surprenante épopée de l’huile de lin | Satoriz, le bio pour tous
Il y a aussi un bouquin de Thierry Souccar (de mémoire Santé mensonges et propagande) où il détaille cette épopée de l’huile de tournesol vs huile de lin.

Résultat : aujourd’hui, regardez la composition des margarines ou huiles "bonnes pour la santé" du supermarché, celles avec les mentions sur les omega 3 et la régulation du choléstérol : en face avant une fleur de tournesol parce qu’il faut continuer à surfer sur la propagande publicitaire qui a fait croire que le tournesol est bon à la santé. Sur le côté ou sur l’arrière, en tout petit, dans la composition, on trouve une proportion d’huile de lin ! Les mêmes qui ont organisé le lobby pro-tournesol et anti-lin sont finalement bien contents d’incorporer un peu d’huile de lin pour pouvoir afficher des bénéfices pour la santé ! Eh bien, laissez tomber ces ersatz vendus très chers et achetez directement l’huile de lin bénéfique.

Dernière modification par Bernard2K (02/10/2017 14h41)


En vacances.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 02/10/2017 11h19

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3252  

En plus des excellents précédents messages, je rappelle :

1) l’espérance de vie en bonne santé stagne autour de 64 ans (source).

2) 57% des hommes en France sont en surpoids ou obèses (source), cause n°1 de mortalité précoce dans les pays développés, du fait des maladies connexes.

Et à quelques exceptions près, ceci relève de choix individuels sur lequel chacun peut agir.

D’ailleurs, manger des aliments non transformés coûte moins cher (un paquet de riz basmati, de pois cassés et sauce tomate ne coûtent quasiment rien par exemple) et marcher, courir ou faire quelques exercices à la maison au poids de corps est gratuit, au coût de la paire de baskets près…


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#16 02/10/2017 11h44

Membre (2017)
Réputation :   8  

Je suis loin d’être rentier, mais j’ai quand même repris le sport !
Après 20 ans sans aucun exercice physique, je m’y suis mis et vraiment aucun regret, certes cela à un coût, mais comme on dit "la santé n’a pas de prix".
J’ai un travail de bureau, donc je passe mes journées assis, fumeur (bon depuis longtemps je suis à 2 cigarettes par jour mais fumeur quand même), je me suis retrouvé avec des maux dos constants, mal le matin au réveil, mal le soir au coucher, bref, en cherchant un peu je me suis rendu compte qu’il s’agissait très certainement d’un manque de musculature et du coup, problème de maintien de la colonne vertébrale.
Je me suis donc pris par la main et me suis inscrit dans une salle de sport. Aujourd’hui, ça va faire bientôt 3 ans, je m’inscris à la salle pour 6 mois l’hiver, et aux beaux jours je vais courir, faire du vélo ou nager. Moi qui ne voyait aucun intérêt à aller courir, aujourd’hui j’y prends plaisir, et dans 15 jours je fais mon premier trail, 10kms et 500m de dénivelé !
Et surtout, je n’ai plus mal au dos, je ne suis plus essoufflé après avoir monté 3 étages, je me sens mieux et ait repris plus d’assurance et de confiance en moi.
Il me reste 4 ou 5 kilos à perdre pour retrouver un IMC idéal, mais bon, je me dis aussi que faire du sport m’autorise à profiter encore un peu des bonnes choses ;-) D’ailleurs en passant, nous avons aussi fait de gros progrès sur l’alimentation, quasiment plus aucun plat préparé, nous achetons des produits frais et cuisinons, les enfants ne sont pas toujours ravis, mais je crois qu’ils se rendront compte plus tard de la chance qu’ils ont !


« On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. »

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #17 02/10/2017 12h13

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

On parle de nutrition…
Voici mon programme alimentaire.

Bien sur il est adapté pour mon programme sportif : 5 course a pied + 2 velo + 3 natation + 4 séances de renforcement musculaire par semaine :

Petit déjeuner : 1 bol lait 1/2 écrémé + 100g pain complet + 15g beurre + 2 cuilleres à soupe de confiture + 1 fruit

Après entraînement du matin, dans les 30 min : 1 compote ou 35g de fruits secs (abricots, figues, dattes…) + eau

Midi : 400g féculents CUITS complets ou semi complets + 150g viande ou poisson ou 2 gros oeufs + 200g légumes (cuits ou crus) + laitage + fruit + 1 cuillere à soupe huile olive ou colza

Collation : fromage blanc + 50g flocons d’avoine + 35g fruits secs

Après entraînement soir : 1 verre de St Yorre + sirop ou jus ou compote

Dîner :  400g féculents CUITS complets ou semi complets + 150g viande MAIGRE ou poisson ou jambon 2 oeufs + 200g légumes (cuits ou crus) + laitage + fruit + 1 cuillere à soupe huile olive ou colza

Si faim en soirée : 1 fromage blanc + fruit

On voit donc l’importance des sucre lent pour le sport car cela permet de refaire nos stock de glycogène ( réserve de sucre )
On voit l’importance des légumes cuit ou cru en alternance, les légumes cru sont des antioxydant très important.
On voit l’importance de la saint yorre qui , avec tout les minéraux qu’elle contient , permet de refaire les stocks également ( grosse perte de sodium et potassium pendant le sport car essentiel à la contractibilite musculaire par exemple.)
On remarque l’importance du régime avec peu de lipide mais des bon lipides.. on a pas besoin de plus en tant normal.
Nota , la viande 1x par jour est suffisant pour une personne même en faisant 2 à 3 fois du sport hebdo.
Dans mon cas , je sollicite beaucoup mes muscles donc c’est pour cela que j’en ai 2x par jour.

De bien manger et de bien boire permet au corps de mieux récupérer et de mieux se régénérer et éviter les blessures divers.
De mettre le prix dans du bon matériel ( chaussure notamment ) permet de faire du sport dans de bonne condition pour éviter les blessures.

Bon je m’arrête la sur le sport je pourrai en parler des heures….


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#18 02/10/2017 12h37

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   518  

On voit beaucoup trop de laitages ; surtout s’agissant de produits industriels transformés décomposés et recomposés.
Et pas assez d’œufs (mollets) qui fournissent la gamme complète de protéines.
je sens venir le GROS débat avec ce post Cricri smile

Dernière modification par Iqce (02/10/2017 12h39)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#19 02/10/2017 14h24

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

Après je suis pas expert non plus.
Je me fais aider par une ami triathlète qui est nutritionniste avec un DU de sport qui m’envoie le programme en fonction de mon poid/taille + dépense liée au sport.
Mais avec des années , on apprend quand même smile.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#20 02/10/2017 14h56

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2693  

Au niveau des laitages, il faut distinguer entre le lait et les autres laitages (yahourt, fromages). Le lait est le plus difficile à digérer alors que les autres bénéficient en quelque sorte d’une pré-digestion par leur transformation.

Pour le petit-déjeuner, vous pourriez essayer de remplacer le lait par un lait végétal (soja, riz, amande…) et le beurre par ce que vous voulez hors produit laitier, et voir comment vous vous sentez.

Personnellement, après avoir "bataillé" avec cette question, j’en suis venu à manger très modérément des laitages (surtout chèvre et brebis) mais j’ai supprimé complètement le lait que je digère mal. Je sais aussi que quand je mange beaucoup de produits laitiers j’ai davantage tendance à faire des rhumes/sinusites, et même sans rhume/sinusite, à moucher davantage. Une naturopathe m’avait résumé élégamment le sujet "le lait, ça fout la morve". wink

La question de la tolérance aux produits laitiers étant très variable d’une personne à l’autre, le mieux est encore de faire des essais pour voir ce qui nous convient le mieux, plutôt que de faire des batailles théoriques à ce sujet.

Dernière modification par Bernard2K (02/10/2017 14h58)


En vacances.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 02/10/2017 15h18

Membre (2017)
Réputation :   39  

Les seuls restes de ma nutrition "sportive" sont le petit déjeuner et la collation avant de dormir :
- Petit déjeuner : 5 œufs (+filet d’huile d’olive), 2 tranches de pain complet, 1 verre de jus multifruit et du thé vert.
- Collation avant de dormir : 500g fromage blanc nature 0%.

Pour le reste, je suis un grand consommateur de pâtes/poulet, malheureusement je mange quasi-uniquement de la viande type "charcuterie" (Fleury Michon) et très peu de légumes… j’espère réussir à m’y remettre plus sérieusement un jour.

NB: je n’ai aucune action chez mon ami Fleury Michon

Hors ligne Hors ligne

 

#22 02/10/2017 15h28

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

Pour mieux répondre à la question , pour le sportif .

Quelques rappels:

Rôles du calcium

- Contraction musculaire et transmission de l’influx nerveux ( il y a également le sodium et le potassium qui ont un rôle important )
- Construction et densité osseuse ( importante pour le sport )
Coagulation sanguine, maintien de la pression sanguine ( risque d’hypertension anormal durant l’effort )
- rôle sur le  métabolisme énergétique…

Les déficiences sont fréquentes chez :
-les athlètes d’endurance.
-les enfants et les adolescents (lors des poussées de croissance)
Les femmes enceintes et allaitantes.

Les principaux symptômes pouvant être corrélés à une déficience en calcium sont les risques de crampes, d’ostéoporose, fractures, fatigue, les troubles digestifs… chose qu’on retrouve beaucoup chez le sportif.

Donc les produits laitiers sont nos amis pour la vie .. smile et un besoin supplémentaire pour les sportifs +++


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#23 02/10/2017 15h46

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   518  

Le calcium se trouve ailleurs, heureusement ; regardez par exemple pour être factuel les peuples Africains, qui trustent quasi toutes les 1éres places en marathon, ils n’ont pas beaucoup de lait dans le réfrigérateur. Heureusement puisqu’ils ne le digère pratiquement pas en leur majorité (génétique). Ils auraient même un squelette plus solide avec moins de fractures du col du fémur ?
Les scandinaves qui en ont beaucoup en revanche sont un peu absents.

NB : on tolère, jusqu’au jour ou l’organisme ne tolère plus. Mais ce jour là, il se produit souvent d’autres soucis que des aigreurs nausées.

J’en arrêterais là, j’attends que l’on parle du gluten également transformé (car le Lait pour celui qui le digère et du moment qu’il n’est pas transformé n’est pas du tout l’objet du débat ; testez le lait et ses dérivés dans une ferme traditionnelle pour comprendre, c’est comme le petit épeautre et la farine avec gluten modifié du boulanger du coin).

Intolérance au lactose ? Wikipédia

A l’origine, l’homme ne pouvait pas digérer le lait. Ou plutôt, il ne pouvait le faire que jusqu’à l’âge de 4 ou 5 ans. Passé ce cap, l’enzyme responsable de la digestion du lait, la lactase, diminuait petit à petit son activité dans l’organisme avant de disparaître définitivement. Il était alors impossible de consommer du lait sans connaître de sérieuses crampes d’estomac et des diarrhées parfois fatales. Etait-ce un moyen de réserver le lait maternel au dernier né ? Possible. Mais, une étonnante mutation génétique fit son apparition il y a 10 000 ans aux alentours de la Turquie actuelle et se répandit à une vitesse ahurissante. Celle-ci permit aux hommes de boire du lait toute leur vie. Aujourd’hui, cette mutation est présente chez 25 % de la population humaine et seules certaines régions sont concernées. Ainsi, près de 90 % des nord-européens et 80 % des nord-américains peuvent boire du lait, tandis que les populations d’Asie du Sud-Est, d’Amérique du Sud, et d’Afrique ne le digèrent pratiquement pas (intolérance au lactose).

Dernière modification par Iqce (02/10/2017 15h47)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#24 02/10/2017 15h57

Membre (2017)
Réputation :   39  

cricri77700 a écrit :

Pour mieux répondre à la question , pour le sportif .

Quelques rappels:

Rôles du calcium

- Contraction musculaire et transmission de l’influx nerveux ( il y a également le sodium et le potassium qui ont un rôle important )
- Construction et densité osseuse ( importante pour le sport )
Coagulation sanguine, maintien de la pression sanguine ( risque d’hypertension anormal durant l’effort )
- rôle sur le  métabolisme énergétique…

Les déficiences sont fréquentes chez :
-les athlètes d’endurance.
-les enfants et les adolescents (lors des poussées de croissance)
Les femmes enceintes et allaitantes.

Les principaux symptômes pouvant être corrélés à une déficience en calcium sont les risques de crampes, d’ostéoporose, fractures, fatigue, les troubles digestifs… chose qu’on retrouve beaucoup chez le sportif.

Donc les produits laitiers sont nos amis pour la vie .. smile et un besoin supplémentaire pour les sportifs +++

Je reste très sceptique sur les bienfaits de la consommation du lait sur la santé. De nombreuses études mettent en lien la consommation de lait avec un risque de cancers et de diabète de type 1 accrus. Pire encore, ses bienfaits sur les os sont sujets à controverse et il pourrait même s’avérer être finalement néfaste pour les os augmentant ainsi les risques de fractures. Le marketing serait à la base de tout ces pensées populaires…

Je n’ai pas mené de recherches poussées sur le sujet mais je vous laisse parcourir le net qui regorge d’informations sur le sujet.

Dernière modification par Dicci (02/10/2017 15h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 02/10/2017 16h03

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   626  

Après bête et discipline , entre mes cours infirmier + les conseils de mon amies nutritionniste , j’ai besoin de calcium dans le cadre de mon sport.

Après il y a des études sur tout et n’importe quoi sur n’importe quel traitements , sur toutes les maladies ect ect …

Je ne pense pas que de se renseigner sur internet ou autre soit utile.
je pense que cela dépasse nos compétences.
Et pour une fois je vais croire les croyances populaires…

Sinon entre les études sur le lait , la viande ect ect ..
On mange quoi ? smile


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur