Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 01/06/2017 07h20 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   32 

Pour rebondir sur le développement rapide de la voiture électrique et l’absence de constructeurs historiques, il arrive parfois que des technologies soient prêtes mais non mises sur le marché (TV LED par exemple car il a fallu attendre l’amortissement d’infrastructures liées au tube cathodique) pour attendre que la marché soit réceptif (le concorde était beaucoup trop en avance par exemple).

Je n’ai pas d’infos particulières mais il n’y a fondamentalement rien de complexe dans l’auto pilote et j’imagine que c’est plutôt le marché qui n’est pas prêt.

Adrien

Hors ligne

 

[+2]    #177 01/06/2017 08h16 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   361 

Bonjour

Je me suis beaucoup intéressé aux voitures électriques. Puis mon intérêt a fortement chuté lorsque ma réflexion s’est heurtée à la réalité.
Car une voiture électrique est bien plus polluante qu’un véhicule traditionnel. Lors de sa fabrication, notamment à cause de ses batteries ; mais surtout en usage courant. Pour fabriquer l’électricité nécessaire on utilise des centrales électriques au charbon ou au gaz, qui émettent beaucoup de CO2.
De plus, si le rendement des meilleures centrales est de l’ordre de 80 %, celui du stockage (batteries) est plutôt aux alentours de 30 %. Avec le transport et les moteurs, on arrive à devoir produire 5 fois plus d’énergie que nécessaire.
Économiquement, j’avais fait un calcul : le plein d’une Zoé me serait revenu à 6,2 € pour 180 km réels (calcul fait par une règle de trois à partir de ma facture Edf et non de la propagande courante). Avec ma Clio diésel je faisais 1100 km avec un plein à 65 €. Donc, le gain est bien moins important qu’attendu, et finalement lié essentiellement à la surtaxation du pétrole. Et il me semble très risqué de compter sur ce dernier élément…
Je passe sur les contraintes des chargeurs rapides qui imposeront des puissances dangereuses, pour conclure que l’avenir de la voiture électrique est certain, mais (très) lointain.

J’en viens à l’automatisation. J’ai fini par acheter un véhicule déraisonnable mais assez bien équipé, avec notamment régulateur adaptatif et assistance de maintien de voie. Si ça fonctionne plutôt bien sur autoroute, il arrive quand même des trucs. Ainsi sur autoroute, avec un virage un peu prononcé, il arrive que le régulateur adaptatif voit un véhicule d’une file adjacente comme un obstacle. Ce qui m’a valu des coups de freins inattendus et des coups de klaxon de ceux qui me suivaient. J’ai aussi eu quelques freinages pour lesquels je n’ai pas trouvé de cause…  Ceci dit ces incidents restent peu courants, au moins sur autoroute.
L’assistance de maintien de voie "lit" les lignes (pointillés) de séparation des voies. Si l’on approche trop d’une ligne sans avoir mis le clignotant, le volant tourne tout seul pour corriger. C’est très sécurisant.
Cependant, notamment sous la pluie, le système est parfois leurré par les longues coupures d’asphalte qui brillent et sont alors confondues avec des lignes. Cela m’a valu des tensions désagréables dans le volant et quelques frayeurs. Il m’est aussi arrivé qu’un grosse trace de freinage soit confondue avec un ligne… Et je ne parle pas des travaux où je désactive tout.
Une anecdote pour finir. La voiture que j’avais essayée était équipée d’une reconnaissance des panneaux routiers, vantée par le vendeur. Mais, en doublant un camion sur une voie rapide, ça n’a pas lu  le panneau de limitation de vitesse au bord de la route, mais les ronds située à l’arrière du camion. Je n’ai pas pris cette option.
Ma conclusion, c’est que les voitures autonomes ne sont pas près d’arriver.


M07

Hors ligne

 

#178 01/06/2017 09h43 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

M07 a écrit :

Économiquement, j’avais fait un calcul : le plein d’une Zoé me serait revenu à 6,2 € pour 180 km réels (calcul fait par une règle de trois à partir de ma facture Edf et non de la propagande courante). Avec ma Clio diésel je faisais 1100 km avec un plein à 65 €. Donc, le gain est bien moins important qu’attendu, et finalement lié essentiellement à la surtaxation du pétrole. Et il me semble très risqué de compter sur ce dernier élément…

Bonjour,

Pourriez-vous SVP développer votre calcul de coût réel pour le plein d’une Zoé ?

Pour ma part, je suis utilisateur depuis 2 ans d’une Peugeot Ion (en location longue durée), avec laquelle je fais ~80km par jour et je ne pense pas retomber sur le même coût de revient au km…

Merci !

Hors ligne

 

#179 01/06/2017 09h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour M07

Concernant les VE, on peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Aujourd’hui la production d’électricité est fortement nucléarisée (environ 75% de la production) et sensiblement renouvelable (environ 15 % d’hydraulique) ce qui fait que l’électricité produite par la France est très peu carbonnée.

D’un point de vue CO2, le bilan est donc nettement positif.

Mais au delà du CO2, la question de la qualité de l’air locale est un réel enjeu.
Se passer des PM, des NOx, des CO et des HC ne serait pas du luxe.

Pour avoir passé des années à respirer de l’air dans les embouteillages d’Ile de France, j’aurais apprécié avoir un air un peu plus pur et j’ai vu et subit l’expansion des véhicules diesels

Economiquement, Il est certain qu’une voiture électrique n’est pas toujours "rentable" malgré le fort bonus.
Cela dépend beaucoup du nombre de kilomètres parcourus par an.
Généralement, les coûts sont assez proches.

Hors ligne

 

#180 01/06/2017 10h19 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   63 

Je fonctionne avec mes voitures comme avec le reste de mon patrimoine, la plupart des achats sont "raisonnés", c’est à dire que je cherche le bien qui me correspond et non pas un objet statutaire.
J’ai besoin d’une voiture relativement solide, avec un degré de confort satisfaisant, après du moment qu’elle a quatre roues…

Donc achat d’une voiture peu chère (dacia sandero) mais neuve avec moteur convenable (90 CH diesel)et climatisation pour un minimum de confort.

Achat 13.000 EUR, financement prêt sur 5 ans donc échéances environ 230 EUR.
A l’issue des 5 ans achat nouveau véhicule neuf à 16.000 EUR (clio) avec reprise de l’ancien pour 6.000 EUR environ donc nouveau prêt de 10.000 EUR sur 5 ans échéance environ 175 EUR / mois.
Dans 5 ans même principe, reprise de l’ancien pour acheter un véhicule neuf, potentiellement < 10kEUR de prêt.

L’avantage est de toujours avoir un véhicule relativement récent donc potentiellement peu de frais, je prends en général les extension de garanties proposées pour coller sur 5 ans.
Je précise que je fais peu de KM par an, donc si on roule plus, il faudrait un amortissement plus rapide.

Dernière modification par maxlille (01/06/2017 10h19)

Hors ligne

 

#181 01/06/2017 10h26 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   361 

@jaa71, la box de recharge de la Zoé consomme 3 kW durant 8 heures (soit 24 kWh), pour une recharge moyenne.
J’ai pris le total de ma dernière facture EdF, divisé par les kWh facturés et multiplié par 24.
Du coup, contrairement aux prosélytes de la VE, ça a pris en compte les taxes, impôts et abonnements….

@olive1, le nucléaire fournit un socle de la production électrique. L’hydraulique aussi, mais est un peu plus souple.
Toutefois, pour les pics de consommation, ou pour gérer les variations de besoin, EdF utilise ses (anciennes) centrales à fioul et à charbon et ses (plus modernes) centrales à gaz. Vu que la consommation électrique ne cesse d’augmenter alors que la capacité de production ne suit pas, on peut en déduire que l’électricité pour les VE sera produite avec du gaz et du charbon.
Au final, on déporte la pollution des villes vers les campagnes. Mais, globalement, on n’améliore pas la situation.


M07

Hors ligne

 

#182 01/06/2017 10h36 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621 

C’est un peu tiré par les cheveux mais en effet cela déplace de la pollution ailleurs, cela devrait se résorber une fois que EDF maîtrisera bien les horaires de consommation des véhicules électriques et l’aura intégré dans ses prévisions de production. De plus en jouant sur les recharges de nuit il y a des économies à faire pour le consommateur et cela peut permettre à EDF de lisser sa production. Je ne sais pas si cela est envisagé sur les chargeurs rapides, gros consommateurs. Sont-ils gratuitement mis à disposition dans le cas des Tesla? Auquel cas il faudra les rendre gratuit en fonction de l’horaire en heure creuse et payants en journée. Il y a des pistes, cela restera toujours moins néfaste que des véhicules individuels et polluant bien plus que la théorie.

L’autre problème de la voiture électrique sur le plan écologique est le recyclage des batteries. Ce point me parait plus important et n’ira pas dans le bon sens à l’avenir, avec des produits utilisés toujours plus complexes et néfastes pour la santé / environnement au sein des batteries.

Hors ligne

 

[+1]    #183 01/06/2017 10h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   126 

Adrien a écrit :

Je n’ai pas d’infos particulières mais il n’y a fondamentalement rien de complexe dans l’auto pilote et j’imagine que c’est plutôt le marché qui n’est pas prêt.

Je ne suis pas d’accord avec vous sur le "rien de complexe". Comme l’a écrit dit M07 ci-dessous, la réalité offre une infinité de possibilités que la voiture doit prendre en compte. C’est pour ça que Google ou autre accumulent des millions de km, pour en apprendre toujours plus sur les cas qu’on ne peut pas imaginer de manière exhaustive.

Aujourd’hui, on peut dire que toutes les technologies pour rendre une voiture autonome sont mûres (caméras, LIDAR, radars…), mais le code pour piloter correctement la voiture ne l’est pas.

Une des grandes difficultés qu’éprouvent les développeurs actuellement (Science et Vie y a consacré un dossier il y a quelques mois), c’est comment faire réagir le programme quand la voiture va se trouver dans une situation où des vies humaines vont être forcément perdues.

Un simple exemple : vous roulez à 90km/h sur une route et un poids lourd qui circule en sens inverse dévie pour une raison quelconque sur votre voie. Pour l’éviter, la voiture doit faire un écart. Mais sur la trajectoire de cet écart se trouvent un piéton.
Comment choisir ? Percuter le poids lourd de plein fouet pour épargner la vie des piétons parce que les probabilités de survie de l’occupant de la voiture sont meilleures ? Mais si le piéton est une vielle dame avec une canne (ce que la voiture pourrait réussir à détecter) et qu’il y a 3 enfants en bas âge dans la voiture (ce qu’on pourrait imaginer avoir à préciser en montant), on choisi d’aller percuter la vieille dame car sa vie est plutôt derrière elle ?



Pour revenir sur les voitures électriques, nous "possédons" une Zoé depuis 2 ans 1/2 comme 2ème véhicule. Nous en sommes très satisfaits. Nous ne l’avions choisie ni pour des raison écologiques, ni pour des raisons économiques, mais simplement parce que nous voulions essayer et que notre façon d’utiliser ce 2ème véhicule ainsi que notre environnement nous le permettait (peu de km à parcourir, stationnement maison individuelle donc facile pour recharger)
Le contrat de leasing se termine à la fin de l’année, et nous allons la remplacer par une Zoé nouvelle génération avec autonomie augmentée.
Il ne nous est jamais arrivé de tomber en "panne d’électricité" (mais avons parfois dû rouler très calmement pour épargner quelques km d’autonomie).
L’autonomie réelle varie entre 100km en hiver et 150km en été, mais dépend énormément :
- de la façon de conduire
- de là on on roule. C’est en effet en ville que l’on consomme le moins.

Côté panne, nous en avons eu une en 12000 km parcourus : panne de batteries (impossible de les recharger). La voiture a dû partir pour un échange du pack complet chez Renault dans un centre technique spécial - il n’y en a pas partout). Nous avons eu une autre Zoé en prêt pendant 3 semaines (le temps du diagnostic + réparation … c’est long !)
Sinon les pneus Michelins montés d’origine - spécialement développés pour réduire la consommation - ne sont vraiment pas top, les avant sont déjà à remplacer (bande de roulement ok mais plus de sculptures sur les côtés)

M07 a écrit :

le plein d’une Zoé me serait revenu à 6,2 € pour 180 km réels

Concernant le coût d’une recharge, je n’arrive pas au même résultat que vous M07. La capacité de la batterie 1ère génération est en effet de 24kWh, mais mon coût moyen du kWh est de 0,14€ TTC (total facture / nb de kWh consommés), le coût d’une recharge complète est donc d’environ 3,3 €. En prenant en compte l’autonomie réelle, le coût aux 100km est de l’ordre de 2,6€ pour moi (et finalement c’est encore moins car je ne recharge quasiment qu’en heures creuses). A comparer aux 10€ de mon autre véhicule (avec un coût du diesel à 1€ environ au Luxembourg), il n’y a pas photo.
Vous prenez en compte l’abonnement dans votre calcul, mais ce n’est pas tout à fait "juste". En effet, peu importe que vous ayez une voiture électrique ou pas, vous devez payer cet abonnement. Mais ça ne change pas grand chose au calcul.
Je suis très surpris du coût que vous annoncez, pas loin de 0,26€ par kwH ! Je vous invite à changer de fournisseur rapidement, vous pourriez diviser votre facture par presque 2 !

Quant à la production d’électricité en 2016, la part produite à partir d’énergies fossiles est de moins de 9% en France (cf. Électricité en France ? Wikipédia)… et de moins de 5% pour EDF en 2015 (cf. Information sur l’origine de l’électricité fournie par EDF | EDF France). De plus pour se donner bonne conscience, il est tout à fait possible de souscrire un abonnement garantissant une électricité d’origine 100% "verte".

Pour revenir sur le CO2 on apprend dans le lien edf que j’ai fourni que la production d’1 kWh d’électricité génère 25g de C02.
Ramené à la consommation et à l’autonomie de la Zoé, ça fait 4.8 g de CO2 par km (24kWh * 25g = 600 / 125km avec un "plein"). On n’est pas à zéro, mais on est tout de même très loin d’une voiture "normale".

Dernière modification par Siocnarf (01/06/2017 11h02)


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#184 01/06/2017 11h53 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

M07 a écrit :

@olive1, le nucléaire fournit un socle de la production électrique. L’hydraulique aussi, mais est un peu plus souple.
Toutefois, pour les pics de consommation, ou pour gérer les variations de besoin, EdF utilise ses (anciennes) centrales à fioul et à charbon et ses (plus modernes) centrales à gaz. Vu que la consommation électrique ne cesse d’augmenter alors que la capacité de production ne suit pas, on peut en déduire que l’électricité pour les VE sera produite avec du gaz et du charbon.
Au final, on déporte la pollution des villes vers les campagnes. Mais, globalement, on n’améliore pas la situation.

Le Fioul est en passe d’être abandonné par EDF qui a un plan de fermeture des centrales.
de même pour le charbon
reste le gaz. Mais la production est faible et fortement dépendante de la période de l’année

RTE - Portail clients - Production réalisée agrégée par filière
Le parc progresse de près de 1 700 MW : Bilan électrique 2016

Il est inexacte de dire que la consommation d’électricité ne cesse d’augmenter. La consommation française a tendance à stagner
cf pages 9 et 10 : www.rte-france.com/sites/default/files/ … trique.pdf

Il n’y a pas de problème de capacité de production en France (hors journées exceptionnellement froides, comme en 2012). La production est nettement excédentaire sur une année.
Le parc de production est généralement sur-dimensionné pendant l’année. On pourrait produire encore plus.
Le problème principal vient :
- du chauffage électrique et surtout de la piètre isolation de nombreux logements.
- de la difficulté de stoker l’électricité

Donc avant de parler de déport de la pollution, on peut tout d’abord dire (sous réserve de la pollution nucléaire par ses déchets) qu’il y a (aurait) grace au VE réduction de la pollution atmosphérique globale en France

Hors ligne

 

#185 04/06/2017 19h23 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   361 

@Siocnarf,

siocnarf a écrit :

bande de roulement ok mais plus de sculptures sur les côtés

Pour ce problème, je vous conseille de gonfler un peu plus vos pneus. Surtout si vous faites des trajets courts et/ou en ville, les pneumatiques n’ont pas le temps de chauffer, et il faut ajouter environ 0,3 kg à la pression préconisée par le constructeur.

Pour ce qui est du montant d’un facture Edf, moins on consomme et plus le prix total du kWh est élevé. Par exemple, pour une résidence secondaire où l’on ne passe que quelques semaines par an, le coût de l’abonnement et les taxes amènent le prix final du kWh consommé vers des sommets. Malheureusement, changer de fournisseur n’améliorera pas beaucoup les choses.
Perso, avec un chauffage au gaz, mon prix du kWh électrique est cher.

@olive1, à partir du moment où la production cumulée par nucléaire + hydraulique + éolien + solaire ne suffit pas à faire face au besoin total, on peut affirmer que les voitures électriques utiliseront de l’électricité polluante. Et cette pollution sera aggravée par les (mauvais) rendements des étapes intermédiaires.


M07

Hors ligne

 

[+1]    #186 04/06/2017 19h59 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1258 

M07 a écrit :

De plus, si le rendement des meilleures centrales est de l’ordre de 80 %, celui du stockage (batteries) est plutôt aux alentours de 30 %.

Désolé, mais ces chiffres sont complètement erronés.

Le rendement d’une centrale thermique classique, y compris nucléaire, est de l’ordre de 30 %.
Le rendement des meilleures centrales (dites "à cycle combiné") atteint 50 à 60 % mais cela reste tout à fait exceptionnel, et je dirais même négligeable dans le parc de centrales français actuel.
Pour atteindre 80 %, il faut une valorisation de la chaleur, on parle alors de cogénération. Mais il s’agit d’un rendement total (électricité + chaleur) ; le rendement électrique de telles centrales reste de l’ordre de 20-25 % dans la plupart des cas ; et il n’est pas facile de valoriser toute la chaleur produite (il faut avoir des besoins de chaleur élevés et constants). Avec une dose de pifomètre, je dirais que ce rendement combiné (électricité + chaleur) des centrales de cogénération actuellement en service en France est plutôt de l’ordre de 50-60 %.

Concernant les batteries, le rendement de stockage (énergie électrique restituée/énergie électrique consommée par la charge) dépend de la technologie de la batterie, de sa vitesse de charge/décharge etc. mais on peut affirmer sans se tromper que c’est compris entre 50 et 90 %.

Hors ligne

 

#187 04/06/2017 20h40 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   361 

@Bernard2K,
Je m’en remets à vos chiffres.
D’autant plus qu’ils améliorent la valeur de mon raisonnement sur le "rendement" de la production globale de pollution des voitures électriques.


M07

Hors ligne

 

#188 05/06/2017 02h56 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   621 

Sauf pour le rendement du stockage des batteries. J’étais surpris de lire votre chiffre de 30%.
Je suis désolé mais avant d’écrire de tels chiffres (pour ne pas dire âneries?) il faut vérifier ses sources ou bien les citer.

Hors ligne

 

#189 05/06/2017 09h00 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

M07 a écrit :

@olive1, à partir du moment où la production cumulée par nucléaire + hydraulique + éolien + solaire ne suffit pas à faire face au besoin total, on peut affirmer que les voitures électriques utiliseront de l’électricité polluante. Et cette pollution sera aggravée par les (mauvais) rendements des étapes intermédiaires.

Les VE comme tous les autres usages de l’électricité utilisent une petite part d’énergie dite carbonée en France.

Un développement bien plus large du VE n’y changerait pas grand chose pour les raisons que j’ai évoqué avant.
Nous ne nous posons pas ces questions lorsqu’il s’agit de mettre le chauffage électrique (bien plus gros consommateur), d’utiliser un chauffe-eau, des plaques, un four ou des ampoules électriques.

Aussi "curieux" que cela puisse paraitre, en 2016, la consommation d’électricité n’a jamais dépassé 87GW qui correspond à la puissance installée cumulée nucléaire + hydraulique.

Hors ligne

 

#190 05/06/2017 12h15 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   100 

Toujours fidèle aux locations avec AutoLiberté chez Europcar
avec quelques bonnes surprises comme des Skoda Octavia ou ce week end une Clio Estate automatique d’un rouge à faire pâlir le moindre forumeur…


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#191 05/06/2017 13h46 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   202 

…Toujours fidèle aux véhicules dont personnes ne veut plus.
Actuellement break Allemand, 500 000 km. Au bout de 3 mois sur lbc, le vendeur à baissé son prix de 25%. L’avenir dira si c’était une "affaire" ou pas.
Nous consommons tellement de véhicules que ce serait une catastrophe financière autrement ; je les achètes à bas prix, quitte à les abandonner au dépanneur (mais nous avons une assurance rapatriement et assistance, joueur mais il y a des limites smile ). Pour l’instant pas de regrets coté stratégie sur 10 ans, mais beaucoup d’énergie passée à rechercher de bons achats.
Enfin, coté rejet de CO2 si on intègre tout (amortissement du véhicule au maximum = non construction d’un autre de remplacement), ça me paraît intuitivement correct outre les 5l/100 km.

Par contre je regrette fortement l’équivalent de chez Renault de la même époque, confort comparable mais entretien (par moi même) bien moins cher et plus facile, et coté fiabilité kif kif.

Hors ligne

 

#192 05/06/2017 19h43 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Pour ma part, une vielle compacte Japonaise essence qui a dépassé les 20ans, achetée une bouchée de pain et transformée a moindre coût à l’E85, j’ai parcouru 110 000km en 3 ans, elle avoisine aujourd’hui les 260 000km et rien à signaler hormis l’entretien courant.

Hors ligne

 

#193 05/06/2017 20h08 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Cette problématique m’intéresse aussi, m’étant déjà posé la question.

Iqce, Mahx, Auriez-vous quelques exemples chiffrés à partager ?
(Notamment Iqce qui semble avoir une vraie expérience sur l’achat de véhicules allemands "dont personne ne veut plus")

Hors ligne

 

#194 03/07/2017 16h13 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   14 

De mon côté niveau auto j’ai la chance d’avoir un père et deux oncles qui bossent dans le domaine.
J’ai d’ailleurs acheté ma 307 via mon père, j’ai souvent des réducs (-20% sur les pièces, main d’oeuvre offerte). Malheureusement je roule énormément pour rejoindre mon boulot (110km Allez-retour, route de montagne, conduite trop sportive pour le bien de ma voiture), et ma voiture vieilli super vite (bon 240 mille km tout de même)

Là elle a passé le CT, je vais la garder jusqu’au prochain (si possible). Après je ne sais franchement pas…

J’étais intéressé par une Tesla à un moment, vu les km que je vais ça aurai été intéressant si j’avais voulu une neuve. Finalement je reprendrai une occase, en profitant de mon réseau pour obtenir un bon prix (dans la ligné de "the millionaire next door"!)

Quand on aura atteint l’indépendance on ne gardera sans doute qu’une voiture avec ma femme, aujourd’hui il en faut deux.

Maintenant la voiture n’est pas qu’une "pompe à fric", c’est un outil! Quasi indispensable pour ceux qui vivent hors de la ville.

Hors ligne

 

#195 19/07/2017 13h22 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   43 

J’ai fais mon choix… vélo pour moi tout les jours

Je suis à 7km de mon lieux de travail et cela me prend entre 20 et 25 minutes.
Je n’ai pas de voiture. D’un côté, en voiture je n’y gagnerai pas en temps avec les bouchons et de l’autre côté cela représente un gouffre financier. De plus dans ma ville c’est la guerre pour se garer.

Je loue régulièrement des voitures sur ouicar pour réaliser mes travaux cela me coute environ 50 euros par week end à raison d’un week-end par mois (voir 2 mois) environ en moyenne sur toute l’année.

Je suis sportif donc cela me dérange pas mais j’adore les voitures et l’hiver ou sous la pluie c’est dur parfois, alors je craque je commence à regarder le prix des voitures , des assurances ect…

Et là je me dis que si je fais cela, le prochain appartement c’est pas dans 2 mois que je l’acheterai mais plutôt 2 ou 3 ans… du coup je reste sur mon vélo et je garde le sourire en pensant à cela.

Hors ligne

 

#196 19/07/2017 13h51 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1258 

@Magnetov : ça dépend beaucoup de la voiture.

Exemple d’une Yaris Diesel D4D de 2004 ou 2005 et 125000 km : très fiable, seulement 4CV et seulement 5litres/100 (voire 4,5 en conduite calme).

Achat : 4000 €
Coût d’usage pour 15000 km par an, y compris entretien courant au garage, assurance, gazoil, CT, autoroute et parking (je compte 100 €/an mais ça dépend énormément de l’usage bien sûr) et une réparation à 500 € (en plus de l’entretien courant) sur la durée de possession (c’est réaliste d’après mon expérience).
Coût d’usage annuel : 1500 €/an
Revendu à 200 000 km à 2000 €.

Résultat : 2000 €/an sur la durée de possession, y compris la perte de valeur à la revente, alors que le budget moyen de l’automobiliste est de 5900 € d’après l’automobile club.

Ce qui peut renchérir la facture sur ce modèle :
- prendre beaucoup l’autoroute (pour ne faire que 100 € d’autoroute et parking par an il faut vraiment prendre l’autoroute peu souvent)
- prendre des contraventions (à vous de respecter le code de la route)
- réparation exceptionnelle (rare sur ce modèle mais sait-on jamais)
- accident type borne de parking qui coûte en carrosserie ou en moins-value à la revente.
- dans votre cas, l’assurance qui ne sera pas à mon niveau (coeff 0,5 et assurance aux tiers)

Ce qui peut renchérir la facture sur d’autres modèles :
- coût des pièces d’usage (les pneus par exemple)
- courroie de distribution à changer
- consommation de carburant supérieure
- vidanges plus rapprochées sur modèles anciens
- pannes
- voiture qui devient économiquement irréparable donc à revendre 300 à 500 € pour pièces.

En choisissant un modèle fiable et économique, on peut vraiment maîtriser son budget auto.

Quand je lis des avis sur d’autres voitures plus grosses et plus prestigieuses, où certains propriétaires font part de 5000 € de réparations par an, je me dis que je garde ma Yaris.

Dernière modification par Bernard2K (20/07/2017 08h38)

Hors ligne

 

#197 19/07/2017 18h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   38 

Pour réduire les coûts d’usage, vous pouvez choisir une voiture équipée d’un moteur avec une distribution par chaine ou par cascade de pignons.
Types de distri qui font en général la durée de vie du véhicule.

Hors ligne

 

#198 19/07/2017 19h27 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1258 

Bluegrass : tout à fait. Le véhicule économe est :
- petit, pas plus gros qu’une Clio disons. Moindre consommation, pneus pas chers, etc.
- très fiable, parce que la moindre réparation faite au garage chiffre très vite. Pour la fiabilité, cf. Top 100 UK Cars | Reliability Index | How reliable is your car? En gros il faudrait choisir dans le top 20 de cet index. Malheureusement ça ne détaille pas par moteur. Les classements de fiabilité sont très rares, allez savoir pourquoi ; peut-être que les constructeurs automobiles n’ont pas intérêt à ce que ces chiffres soient publiés.
- à mon avis, pas cher en occasion, parce que sur un véhicule à plus de 3-4 k€, on risque d’avoir une panne économiquement irréparable et de perdre beaucoup. Heureusement, à 3-4 k€ on a des véhicules qui ont le "confort moderne" notamment en termes de sécurité : ABS, airbags. De plus à moins de 4 k€ on peut s’assurer aux tiers, si l’on accepte de couvrir soi-même le risque de se planter tout seul, donc économie d’assurance aussi. Ca nous amène à des véhicules à 100 000 km environ à l’achat, ce qui fait qu’il est d’autant plus important que ça soit très fiable si on veut aller à 200 000 km sans grosse panne.
- chaîne de distribution pour les raisons que vous expliquez. Un changement de courroie de distribution au garage (y compris courroie d’accessoire, pompe à eau, galet tendeur), ça fait vite 1000 € ; c’est trop.
- Véhicule "frugal" également : exit les modèles connus pour bouffer beaucoup de carburant, de pneus, de disques, pour avoir des pièces qui s’usent anormalement tôt, etc.
- diesel moderne parce que recordman en coût de carburant (4 à 5 litres au 100) ; sauf si vraiment on roule très peu et qu’on opte alors pour l’essence.
- et, si on veut pouvoir rouler sur des distances significatives, un véhicule tout de même confortable et pouvant emmener 4 adultes.

Si on reprend les 20 premiers de la liste de uk fiability index et qu’on enlève les véhicules qui n’existent qu’en essence ; les véhicules gros, sportifs ; les micro-machins tape-cul ; les véhicules à courroie de distrib ; reste :
- Hyundai i10
- Hyundai Getz
- Toyota Yaris
- Kia Picanto.

Aucun véhicule n’est sexy dans cette courte liste, mais chacun d’entre eux permet de bouffer des kilomètres pour pas cher. L’habitabilité/confort de ces modèles est correct pour leur taille (perso je préfère largement le confort d’une Yaris à celui d’une C1/107 par exemple).

Si en plus on met ses trajets sur blablacar on ne doit pas être loin de pouvoir rouler gratos.

Perso j’adore la Yaris diesel (vous l’avez compris je crois). Toyota a vraiment travaillé sur la fiabilité de ses véhicules et la baisse de ses coûts d’entretien. Deux trucs tout bête : le liquide de refroidissement est "extra long life" : 150 000 km et après, contrôle seulement. Ca paraît dérisoire mais une vidange de liquide de refroidissement au garage ça va chercher dans les 50 € au moins. La courroie d’accessoires est aussi "extra long life". Sur ma première, j’ai changé la pompe à eau à 170 000 km, et le garage qui l’a fait n’a pas changé la courroie d’accessoires alors qu’elle était d’origine. Ils m’ont dit : "elle n’était pas usée ni craquelée, alors on l’a remise". J’ai vendu la voiture à 230 000 km avec sa courroie d’accessoires d’origine, et bien sûr la chaîne de distribution d’origine. Depuis sa sortie d’usine, n’avaient nécessité de changement, en plus des opérations d’entretien normales (vidange, filtres, pneus, disques et plaquettes), que les éléments suivants : la pompe à eau, une pompe de lave-glace et deux roulements de roue. Allez faire ça sur d’autres modèles.

Dernière modification par Bernard2K (19/07/2017 20h05)

Hors ligne

 

#199 19/07/2017 20h48 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   52 

Êtes vous sûr que nous parlons du véhicule du rentier ? On dirait plutôt du radin …
À vous lire, On dirait que le rentier n’a pas un sou …

Bon ok même si je roule en grand scenic 10 ans et 280 000 km mais la c’est mon côté radin qui ressort ….
Chtirentier

Hors ligne

 

#200 19/07/2017 20h57 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313 

Justement , je pense qu’il y a beaucoup plus de rentier avec une voiture à 5000 euros que avec une voiture à 50000 … smile


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech