Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Unibail-Rodamco-Westfield sur nos screeners actions.

[+4]    #1901 13/10/2020 10h30

Membre
Réputation :   5  

(Edit : il s’agit d’une réponse à Skarklash ; il y a eu d’autres messages postés pendant que j’écrivais, et le mien fait maintenant un peu doublon avec le nouveau de Skyfall.)

Je m’excuse par avance, je ne veux pas envenimer la discussion, mais je me permets d’insister : ça peut paraître surprenant ou même paradoxal, mais non, ce calcul global fonctionne même si on ne suppose pas que le nombre d’actions nouvelles créées est égal au nombre d’actions anciennes.

On ne connaît pas le nombre N d’actions nouvelles qui seront créées, et on ne sait pas à quel prix de souscription P elles seront proposées. Mais on sait que le montant global de l’AK sera de 3,5 milliards, donc on sait que dans tous les cas le produit N*P sera égal à 3,5 milliards.

Je comprends votre point et vous avez tout à fait raison : on ne connaît pas N et on ne connaît pas P, et ce seront des paramètres importants pour juger de l’AK.
Mais pour répondre spécifiquement à la question initiale, très particulière, à savoir quel est le montant à apporter par action ancienne détenue pour ne pas être dilué, on n’a pas besoin de connaître N et P ! Il suffit de connaître seulement le produit N*P.

Peut-être que cet argument global est inutilement abstrait et que ce sera plus simple si j’illustre par des exemples.

Scenario 1 : L’AK de 3,5 milliards est effectuée en créant 100M actions nouvelles à 35€ chacune. Il y a actuellement 138,5M actions anciennes pour 100M actions nouvelles, donc la parité sera : 1,385 action ancienne donne droit à 1 action nouvelle. Mettons que vous possédez 1385 actions anciennes, qui vous donnent droit à 1000 actions nouvelles. Si vous ne voulez pas être dilué, vous allez exercer l’intégralité de vos droits, donc souscrire 1000 actions nouvelles à 35€ chacune. Vous avez donc remis au pot pour 35000€. Rapporté à votre nombre d’actions anciennes, cela fait 35000/1385 = 25,27€ par action ancienne détenue.

Scenario 2 : L’AK se fait à parité 1 pour 1, donc 138,5M actions nouvelles créées, et nous sommes bien d’accord que le prix de souscription sera de 25,27€ chacune pour arriver aux 3,5 milliards.

Scenario 3 : L’AK de 3,5 milliards est effectuée en créant 175M actions nouvelles à 20€ chacune. La parité sera alors : 1 action ancienne donne droit à 1,2635 action nouvelle (car 175/138,5=1,2635). Si vous possédez par exemple 600 actions, vous aurez droit à 758 actions nouvelles. Pour ne pas être dilué vous exercerez l’intégralité de vos droits, soit pour un total de 758*20=15160€. Rapporté à votre nombre d’actions anciennes, cela fait 15160/600 = 25,27€ par action ancienne détenue.

On peut multiplier les exemples à l’infini avec d’autres paramètres, dès lors que le produit N*P est connu, le résultat final ne changera pas. ;-)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pandarojo (13/10/2020 10h38)

En ligne En ligne

 

#1902 13/10/2020 18h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   597  

A noter qu’après avoir végété dans les 30 euros, le cours de l’action se reprend bien depuis la semaine dernière.

En particulier aujourd’hui, comportement tout à fait différent des autres foncières (vente de l’immeuble de bureaux SHiFT, pour un prix de 620 millions d’euros ?) : 35.640 EUR +2.92%.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_foncieres_29291013.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (13/10/2020 18h29)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #1903 15/10/2020 07h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   466  

Xavier Niel et Léon Bressler à l’assaut du géant des centres commerciaux Unibail

ENTRETIEN EXCLUSIF - Les deux entrepreneurs, qui détiennent près de 5% d’Unibail Rodamco Westfield, veulent empêcher une augmentation de capital et opérer un virage stratégique à 180 degrés.

[…]

Afin de convaincre les autres actionnaires d’URW de soutenir leur plan, Xavier Niel et Léon Bressler ont créé un site internet (refocusnotreset.com), où ils ont mis en ligne un document Powerpoint très critique de plusieurs dizaines de pages.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Geronimo (15/10/2020 07h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1904 15/10/2020 09h38

Membre
Réputation :   61  

La lettre envoyée au conseil de surveillance:
lettre au board

Hors ligne Hors ligne

 

#1905 15/10/2020 10h15

Membre
Réputation :   1  

Joli PowerPoint, avec des messages forts envoyés à destination des membres du board que je résumerai ainsi : vous faites payer aux actionnaires vos erreurs de management et votre timing d’augmentation de capital est très mauvais.

Reste à voir si d’autres gros actionnaires vont suivre et la réponse du management en place.

Ça sent le bon feuilleton à suivre pendant l’hiver, je pense que la hausse du titre ce matin est fortement liée à ce communiqué de presse.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#1906 15/10/2020 10h16

Membre
Réputation :   49  

ArnvaldIngofson, le 13/10/2020 a écrit :

A noter qu’après avoir végété dans les 30 euros, le cours de l’action se reprend bien depuis la semaine dernière.

En particulier aujourd’hui, comportement tout à fait différent des autres foncières (vente de l’immeuble de bureaux SHiFT, pour un prix de 620 millions d’euros ?) : 35.640 EUR +2.92%.
[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_foncieres_29291013.png[/url]

finalement ca s’explique par la montee de Niel et Bressler au capital

Hors ligne Hors ligne

 

#1907 15/10/2020 10h20

Membre
Réputation :   2  

Xavier Niel et Léon Bressler à l’assaut du géant des centres commerciaux Unibail

De quoi donner des sueurs froides au management, je pense…

Message édité par l’équipe de modération (15/10/2020 11h37) :
Merci de lire un minimum les messages précédents…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par noisegate (15/10/2020 10h22)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1908 15/10/2020 10h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169  

J’indique le lien direct vers le site officiel de l’opération pour ceux qui veulent recevoir les alertes

"Refocus not Reset"

Refocus Not Reset

---
cela fait pas mal de choses à digérer. Je note 4 choses :

- le projet prévoit de vendre le parc US en 2-3 ans à bon prix comme condition pour l’équilibre de leur budget et estime que c’est facile
- ils veulent booster le supervisory board en mettant en avant l’expérience immobilière. Alors autant Bressler a sans doute de l’expérience en tant qu’ancien dirigeant d’unibail, mais Niel est surtout connu pour les télécom et Gallardo semble héritière et gestionnaire des fonds de la famille.
- ils maintiennent les 1Mds de dividende en scrip l’année prochaine et ne sont pas très clairs sur la suite. J’ai l’impression entre les lignes que les dividendes en scrip pourraient être maintenus 3-4 ans
- ils sont très critiques sur l’acquisition westfield ce qui correspond un peu au sentiment sur le forum depuis quelques années. "mauvais deal, mauvais moment, mauvais prix"

ils ont le mérite sans doute de sortir tout le monde de la torpeur (et notamment sans doute les vendeurs à découverts)

selon moi dans ce projet une grosse question consiste à évaluer la perte de la valeur correspondante à l’aller-retour sur westfield. Ils font miroiter la possibilité à terme d’une cotation au dessus de l’ANR comme par le passé.

> quelqu’un connait il l’histoire et les conditions du départ de Léon Bressler ?
pour l’instant sur l’histoire d’urw j’ai trouvé www.lerevenu.com/bourse/valeurs-en-vue/ … directoire

30/01/2013

Guillaume Poitrinal avait pris la succession de Léon Bressler, le grand stratège-fondateur d’Unibail-Rodamco, unanimement reconnu de la profession, le 28 avril 2005, à l’âge de 37 ans.

Guillaume Poitrinal a annoncé qu’il souhaite que le directeur général des opérations lui succède le 25 avril prochain. "J’ai recruté Christophe Cuvillier, il y a deux ans, avec l’idée qu’il pourrait devenir le numéro 1. Et tandis qu’il réussissait remarquablement dans ses fonctions de directeur général des opérations, j’ai pu consacrer tout le temps nécessaire à le préparer à ma succession."

Donc c’est le Grand père qui renie la stratégie du petit-fils ; ou qui vient le sauver avant qu’il ne soit trop tard.

cet autre lien www.accomplir.asso.fr/association/press … 71ac49c3ae présente l’histoire de Guillaume Poitrinal qui a choisi Christophe Cuvillier.

A priori, Christophe Cuvillier a voulu reproduire le modèle de Poitrinal : Poitrinal a racheté Rodamco alors que personne n’y croyait et que c’était le rêve de Bressler. Cuvillier a voulu faire un double banco en rachetant Westfield, qu’il a presque réussi, mais le coronavirus complique la donne.

On a donc 2 stratégies qui s’affrontent :
- Bressler qui pense qu’il faut régurgiter westfield et voit bien le bénéfice qu’il peut en tirer en achetant des titres à 29€-37€
- Cuvillier qui pense qu’il peut réussir son intégration et devenir le leader mondial même si de moins en moins de gens y croient et qui veut une rallonge des actionnaires pour cela.

prochain épisode: qu’en pense Poitrinal ?

Dernière modification par tikou (15/10/2020 11h12)

En ligne En ligne

 

#1909 15/10/2020 10h48

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   98  

A vrai dire j’étais surpris que le plan RESET passe de façon aussi facile, il faut croire que l’actionnariat est éclaté et passif car jusqu’ici la direction n’avait pas rencontré la moindre opposition. Même les analystes lors des question après la présentation du plan ne semblait pas particulièrement intéressé par cette levée de fond massive, préférant se concentrer sur le plan de cession.

Si le management de Air Liquide ou Danone divisaient par 5 le cours de bourse pour ensuite annoncer une augmentation de capital avec dilution massive "pour garder la notation IG" je pense qu’il y aurait eu nettement plus de bruit.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1910 15/10/2020 12h02

Membre
Réputation :   3  

langoisse a écrit :

La lettre envoyée au conseil de surveillance:
lettre au board

Il est curieux que la lettre n’adresse à aucun moment le problème de la LTV dans le paragraphe consacré à la dette.
La lettre se borne à indiquer qu’il n’y a pas de problème de liquidité quant au repaiement de la dette ; cela n’a jamais été contesté par le management.
Le problème réside dans le respect des covenants dans un contexte de baisse des valeurs des actifs, nécessitant un désendettement.
La solution alternative à l’AK est la cession du portefeuille US. A quel prix ? A qui ? Dans le contexte actuel, c’est sûrement le pire moment des 30 dernières années pour vendre ce portefeuille. N’est-ce pas plus destructeur de valeur pour l’actionnaire que de remettre au pot et de faire le dos rond en attendant le prochain cycle ? Cela se discute et il faut certainement plus d’éléments que les seules affirmations de notre trio d’actionnaire activiste.

Je note cependant :

While we are sensitive to the company’s credit quality, targeting a high credit rating is not a strategy in and of itself. It does not justify the devastating consequences for shareholders of the rights issue. Nor are those consequences justified in broader liquidity terms.

J’avais précédemment indiqué sur ce fil que le maintien a tout prix de la notation de crédit n’est utile que lorsqu’on cherche à s’endetter, non pas lorsqu’on cherche à se désendetter. C’est une faille dialectique majeure de l’argumentaire du management.

Pour ma part et pour conclure, sans verser dans le complotisme, j’ai l’impression d’une manœuvre téléguidée pour faire monter le prix de souscription à l’AK et réduire la dilution, qui aura certainement lieu dans tous les cas.

Edit : Et puis j’ajoute que c’est l’avant dernier jour de cotation des options pour le mois.
A la place de notre troupe activiste, je n’aurais évidemment pas oublié de faire le plein de call OTM qui ne valaient encore rien hier avant de sortir ma lettre smile

Dernière modification par QuatreFromages (15/10/2020 12h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#1911 15/10/2020 12h58

Membre
Réputation :   2  

Par ailleurs, pour ce qui est du timing, faire paraître cette lettre au lendemain de la prise de parole présidentielle n’est probablement pas anodin. En actant le couvre-feu à 21h, Emmanuel Macron enterre du même coup l’éventualité de mesures plus drastiques, type reconfinement partiel (espérons que ça tienne).

Pour les centres commerciaux l’horaire n’est pas idéal sans non plus être trop impactant. Le gros des stores ferme avant, a priori seuls les supermarchés et cinémas intégrés seront touchés (la fréquentation des seconds est déjà en berne, psychologiquement ce n’est pas trop dur à avaler).

Il me semble que pour URW cette lettre s’accompagne d’une nouvelle plutôt positive, qui a minima conforte les positions développées par nos trois mousquetaires…

Message édité par l’équipe de modération (15/10/2020 13h04) :
- suppression de balises Quote
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Hors ligne Hors ligne

 

#1912 15/10/2020 14h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   97  

Betcour a écrit :

A vrai dire j’étais surpris que le plan RESET passe de façon aussi facile, il faut croire que l’actionnariat est éclaté et passif car jusqu’ici la direction n’avait pas rencontré la moindre opposition. Même les analystes lors des question après la présentation du plan ne semblait pas particulièrement intéressé par cette levée de fond massive, préférant se concentrer sur le plan de cession.

Dixit Tikou
ils ont le mérite sans doute de sortir tout le monde de la torpeur (et notamment sans doute les vendeurs à découverts)

Bonjour tout le monde

Maintenant qu’ un mouvement de contestation concernant la demande d’ AK démarre , il serait possible que tous les (minis/micros) actionnaires (comme moi), soutiennent cette motion…. s’ils l’ approuvent , bien sûr !..

En votant "contre" à la proposition lors de prochaine AG prévue à cet effet ?

Peut-être sans grandes chances de réussir, mais au moins de donner son avis de "petit actionnaire"..
Une voix + une vox +…. peut finir par chiffrer, et réfléchir ?

Dixit Yumeria :
Reste à voir si d’autres gros actionnaires vont suivre et la réponse du management en place.
Ça sent le bon feuilleton à suivre pendant l’hiver,


A suivre …. activement ! Ne pas tout attendre des autres …

Cordialement
Mimizoé1

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#1913 15/10/2020 14h44

Membre
Réputation :   2  

En attendant, Bruno Lemaire vient d’annoncer que l’octroi de crédits d’impôts pour les bailleurs était à l’étude, le titre s’envole, folle journée…

Hors ligne Hors ligne

 

#1914 15/10/2020 15h58

Membre
Réputation :   54  

Une source ici ;
Bruno Le Maire "prêt à réfléchir à un crédit d’impôt pour les bailleurs" de petits commerces - Divers | BFM Immo

Mais ils parlent de "petits propriétaires bailleurs de locaux commerciaux." touché par le couvre feu, je ne crois pas qu’URW soit beaucoup concerné.

Hors ligne Hors ligne

 

#1915 15/10/2020 16h31

Membre
Réputation :   2  

Betcour a écrit :

En votant "contre" à la proposition lors de prochaine AG prévue à cet effet ?

Peut-être sans grandes chances de réussir, mais au moins de donner son avis de "petit actionnaire"..
Une voix + une vox +…. peut finir par chiffrer, et réfléchir ?

Mimizoé1

En tant que tout petit actionnaire de diverses entreprises dont Unibail-Rodamco-Westfiel, je n’ai jamais pris part au vote des AG.
D’ailleurs comment es-ce possible quand on détient ces titres au porteur ?
Parce que dans ce cas précis ça me démange de me joindre à nos trois mousquetaires en votant contre le projet d’AK

Merci pour votre éclairage.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par superinvest (15/10/2020 16h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#1916 15/10/2020 17h40

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   97  

Bonjour Superinvest

       Dans les messages Boursedirect, et Binck, il est annoncé les AG
Vous pouvez voter
- via "votaccess" (Boursedirect, gratuit), lien d’accès dans le message d’annonce de l’ AG
Pour info : SLIB Vote, solutions de vote par Internet et tenue de registres - SLIB

- Proxy voting product is not active. Use Subscribe button to go to setting and activate it.(Binck, payant)
---> J’ai bien peur que Binck ne soit pas adhérent de "votaccess"(gratuit) puisqu’il fait payer l’accès à une autre plateforme
cdn.urw.com/-/media/Corporate~o~Sites/U … 2840dd9702

-Ou tout simplement sur le site des entreprises : actionnaires-investisseurs/ AG/ avec tous les documents  : propositions des résolutions, option de votre choix= procuration ou votre réponse pour ou contre pour chaque proposition, ..
Assemblées générales des actionnaires

---> Attention ! document de vote à imprimer en format "paysage" ! (large)

site URW, consignes de votes a écrit :

(2) VOTE PAR CORRESPONDANCE Article L. 225-107 du Code de Commerce (extrait) : “Tout actionnaire peut voter par correspondance, au moyen d’un formulaire dont les mentions sont fixées par décret en Conseil d’Etat. Les dispositions contraires des statuts sont réputées non écrites. Pour le calcul du quorum, il n’est tenu compte que des formulaires qui ont été reçus par la société avant la réunion de l’assemblée, dans les conditions de délais fixées par décret en Conseil d’Etat. Les formulaires ne donnant aucun sens de vote ou exprimant une abstention ne sont pas considérés comme des votes exprimés” La majorité requise pour l’adoption des décisions est déterminée en fonction des voix exprimées par les actionnaires présents ou représentés. Les voix exprimées ne comprennent pas celles attachées aux actions pour lesquelles l’actionnaire n’a pas pris part au vote, s’est abstenu ou a voté blanc ou nul. (articles L. 225-96 et L. 225-98 du Code de Commerce et, s’agissant des sociétés ayant adopté le statut de la société européenne, et articles 57 et 58 du Règlement du Conseil (CE) N°2157/2001 relatif au statut de la société européenne) Si vous votez par correspondance : vous devez obligatoirement noircir la case “Je vote par correspondance” au recto. 1 - il vous est demandé pour chaque résolution en noircissant individuellement les cases correspondantes : - soit de voter “Oui” (vote exprimé par défaut pour les projets de résolutions présentés au agréés, en l’absence d’un autre choix); - soit de voter “Non”; - soit de vous “Abstenir” en noircissant individuellement les cases correspondantes. 2 -

site URW, suite consignes de votes a écrit :

Pour le cas où des amendements aux résolutions présentées ou des résolutions nouvelles seraient déposées lors de l’assemblée, il vous est demandé d’opter entre vote contre (vote exprimé par défaut en l’absence d’un autre choix), pouvoir au président de l’assemblée générale, abstention ou pouvoir à personne dénommée en noircissant la case correspondant à votre choix

----> Pour la procuration à d’ éventuels propositions ou amendements rajoutés, il faudrait donner procuration à l’ un des "véhicules d’ investissement" des  auteurs de la "lettre au board"

IDébut de la lettre au Board a écrit :

Nous vous écrivons au nom de Flagship Retail Investment S.à r.l. ("Flagship Retail Investment"), un véhicule d’investissement de Aermont Capital Real Estate Fund IV SCSp géré par Aermont Capital Management S. à r.l. et Rock Investment, une filiale à 100 % de NJJ Holding, le véhicule d’investissement personnel de Xavier Niel ("Rock Investment"), un consortium d’investisseurs européens de premier plan agissant de concert conformément à la notification de seuil qui vous a été envoyée ce jour.  Notre consortium est dirigé par Léon Bressler, l’ancien président directeur général d’Unibail, prédécesseur d’Unibail-Rodamco-Westfield SE ("URW" ou la "société"), et Xavier Niel, entrepreneur reconnu qui est le fondateur et l’actionnaire majoritaire du fournisseur français de services de télécommunications coté en bourse Iliad.  Nous détenons conjointement 4,1 % des actions de l’URW, ce qui nous place parmi les principaux actionnaires de la société.

Le fait d’être "au porteur" ne m’a jamais bloquée : De mémoire (selon les entreprises), je dois signaler mes noms et prénom, N° compte CTO/PEA et courtier concerné où sont détenues mes actions, autres? ..
Le tout est renvoyé par mail ("contact") au site de la société, avec éventuellement un double via votre courtier (messagerie : "à transmettre")

Mais là, il y a des trucs bizarres
1/ ----> Pour URW, on ne demande que les noms , prénom et adresse ; Je rajoute le teneur et N° du compte d’ OFFICE et le nombre de titres,
mais URW demande "une attestation de participation par l’ établissement teneur du compte": Là encore, payant chez Binck ?
2/ Il y a 3 résolutions, mais toute une flopée de cases à cocher :
    - Même en comptant les sous-N°s de chaque résolution, on n’arrive pas à 11/1-1/1-2 … = 50
    -Peut-être est-ce document "normatif" pour toutes les AG ? (je ne me rappelle plus les autres)
3/Par contre, si on ne coche pas "non, c’est "oui d’office" ;(alors que d’autres votes, c’est : oui/non/m’abstiens, à cocher)
     Et Si on répond "non" partout, dans le doute on risque d’ être "bulletin nul" car répondu à des cases ne correspondant pas à des questions ?

Je vais attendre l’ ouverture de votaccess (chez Binck?) le 26/10/2020 , ou donner procuration entière à l’une des 2 sociétés, même en payant, chez Binck … Mais je VEUX donner mon choix !
cdn.urw.com/-/media/Corporate~o~Sites/U … 2840dd9702

Je ne suis pas une grande experte,(même pas très douée!) mais j’ai trouvé assez facilement, en sites entreprises, comment faire … Sauf là..

Bonne continuation

Mimizoé1

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par mimizoe1 (15/10/2020 18h37)


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#1917 15/10/2020 17h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169  

J’en profite pour poser une question concernant le point 5/ des résolutions proposées au vote du 10 novembre.

nonobstant ce qui précède, décide que le Directoire ne pourra, sauf autorisation préalable de
l’Assemblée Générale, faire usage de la présente délégation de compétence à compter du dépôt par
un tiers d’un projet d’offre publique visant les titres de la Société et ce, jusqu’à la fin de la période
d’offre ;

quelles sont les possibilités d’une OPA sur urw ? pendant longtemps le forum a balayé cette option parce qu’urw était trop cher, mais au cours actuel, est-ce que cela vous semble une option a considérer ?

une OPA ne risquerait-t-elle pas tout autant que l’AK d’être très négative pour les actionnaires actuels qui ont par exemple des PRU au delà de 70€ ?

qui rachète des titres aujourd’hui ? les vendeurs à découvert qui prennent peur ? la triplette d’activiste qui veulent reprendre le contrôle d’unibail ? D’autres acteurs qui se disent que finalement si de tels activistes sont prêts à mouiller leur chemise c’est que la situation n’est pas si catastrophique que çà pour urw ?

-- nouveau message mélangé au premier pour respecter le robot de modération --

Communiqué de presse d’URW !

- cdn.urw.com/-/media/Corporate~o~Sites/U … de03f3eb08

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a reçu aujourd’hui diverses propositions émanant d’un
consortium d’investisseurs détenant 4,1 % du capital du Groupe, en vue de l’Assemblée générale
extraordinaire du 10 novembre 2020.

URW a pour pratique constante d’étudier avec attention les points de vue de ses actionnaires, avec
lesquels il entretient un dialogue constructif.

Le Conseil de Surveillance d’URW, qui s’est réuni aujourd’hui, exprime son profond désaccord avec ces propositions, qui ajoutent incertitude et risque à un environnement actuel déjà complexe.

Le Conseil de Surveillance réitère unanimement son soutien plein et entier au plan RESET qui est un
plan holistique, équilibré, résultant de l’examen approfondi des options stratégiques qui s’offraient
au Groupe.

Colin Dyer, Président du Conseil de Surveillance, déclare "Le plan RESET est d’ores et déjà engagé,
comme en témoigne l’annonce récente de la cession de l’immeuble de bureaux SHiFT, démontrant
ainsi la capacité de l’équipe de direction d’URW à tenir les objectifs stratégiques fixés. Le plan RESET
porte sur la mise en œuvre d’actions immédiates pour assurer la flexibilité opérationnelle et
financière du Groupe. Il renforcera URW à long terme, pour le bénéfice de tous ses actionnaires".

çà a le mérite d’être clair quant à la position du conseil de surveillance d’urw et çà promet une belle volatilité d’ici à l’AG du 10 novembre !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tikou (15/10/2020 18h23)

En ligne En ligne

 

#1918 15/10/2020 21h30

Membre
Réputation :   6  

tikou a écrit :

prochain épisode: qu’en pense Poitrinal ?

Je suis totalement d’accord avec votre post.

J’ai l’episode qui vous manque l’avis de Poitrinal sur Twitter smile

twitter.com/PoitrinalG/status/1316619586050109441?s=19

Pour la faire simple, il est pour la proposition de Niel et Bressler.

Le grand père et le père ne sont donc pas d’accord avec le fils.

Il a posté d’autres tweets après.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#1919 15/10/2020 21h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   234  

Le plan de Niel est trop idéaliste. Je ne vois pas qui serait l’acheteur, à la valeur comptable, de Westfield US.
Les 2 seuls acheteurs sont Simon et Brookfield. Vont-ils faire une fleur et payer une prime?
Je crois qu’avec la 2e vague et l’OPA sur Taubman que Simon est vacciné.

La session de Shift est tout de même désastreuse car c’est un locataire AAA qui a signé sur 12 ans qui s’envole.
URW vend les trophées et les actionnaires vont rester avec un portefeuille de moindre qualité.

Hors ligne Hors ligne

 

#1920 15/10/2020 21h56

Membre
Réputation :   6  

Je pense que cela était une bonne idée.

- Ils ont vendu à environ 13k le m2 à Issy les Moulineaux
- SHIFT avait un rendement à 3.75% par rapport à un prix de vente estimé à 600m.

Quand on est une foncière on cherche à délivrer du rendement.

Sur le long terme, ils l’auraient revendu dans tous les cas.

De plus cela leur permet de faire un peu de trésorerie. Tant mis non ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1921 15/10/2020 22h28

Membre
Réputation :   13  

Peut être Alex25803559 avec toutes ses parts peut "peser" dans les décisions, voir représenter un avis général du forum et de petits porteurs spoliés.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#1922 15/10/2020 23h12

Membre
Réputation :   0  

Je suis peut-être naïf, mais pour moi les avantages du plan de Niel sont les suivants :
- Montrer qu’Unibail a encore des solutions concrètes à apporter (vente du portefeuille US ou vente d’actifs tout court)
- Montrer que les problèmes qui attendent URW sont réels mais n’ont pas pour échéance la fin de l’année
- Souligner l’absence de plan derrière le "plan" RESET
- Montrer l’absence d’investissement personnel dans Unibail parmi les instances dirigeantes

Ses désavantages selon moi sont les suivants :
- Braquer le management (confirmé par le récent communiqué de presse)
- Imposer un changement de stratégie trop important

L’un dans l’autre, le problème de cette augmentation de capital se pose de manière complètement différente selon si on compte y souscrire ou pas :
- Souscripteurs : Ils peuvent simplement se dire que ça revient juste à avoir acheté chacune de leurs actions 25€ et quelques plus cher. Pour ceux qui sont rentrés récemment sur la valeur, avec des PRU bas, ça peut ne pas être dérangeant. C’est d’une certaine manière "presque" équivalent à une diminution de 25€ de l’ANR, "presque" parce que l’argent doit être avancé maintenant plutôt que potentiellement gagné plus tard (si un jour URW cote à son ANR ce dont je ne suis pas du tout persuadé)
- Non-souscripteurs PRU faible : Ici le timing est crucial et il est difficile de ne pas être d’accord avec Niel sur un point : il est catastrophique, ça a déjà été longuement discuté sur ce forum donc je ne vais pas m’étendre dessus mais en gros : division par 2 ou par 3 des parts réelles dans la boîte. Néanmoins si le PRU est suffisamment faible, vendre les DPS associés et prendre ses pertes / prier pour de meilleurs lendemains n’est pas dramatique
- Non-souscripteur PRU élevé : Les personnes qui peuplent cette catégorie sont celles qui ont acheté des titres Unibail il y a quelques années avec un PRU aux alentours de 200€ mais qui ne peuvent pas / veulent pas remettre au pot. Notre système de retraite n’est pas basé sur la capitalisation mais si quelqu’un a pris des titres de foncières cotées pour se construire un complément de retraite, on peut aisément imaginer qu’elle n’ait pas en ce moment les fonds nécessaires pour renflouer sa ligne.

Je ne me permettrait pas de présager de l’adhésion des différents shareholders au plan spécifique de Niel. Ce que je me demande, c’est si la présence même de son plan ne va pas encourager certaines personnes à voter contre l’augmentation de capital alors qu’il ne l’aurait pas fait sinon.
Est-ce que URW va suivre le plan de Niel ? Je pense que le communiqué de presse de ce soir d’URW a montré que si ils le suivent dans le futur ce sera parce que des pressions externes fortes les y auront forcés.

Je n’ai pas encore complètement fixé mon opinion sur l’augmentation de capital mais je trouve que le plan de Niel fournit des pistes intéressantes. Par contre, je pense que dans une situation tendue comme maintenant la solution ne peut se construire qu’en tandem avec le management (sauf si la coalition est suffisamment large pour remplacer Cuvillier), s’attaquer aussi ouvertement au management (même s’il est vrai que son track est décevant) est pour moi contre-productif.

Hors ligne Hors ligne

 

#1923 15/10/2020 23h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   597  

Belle initiative, mais avec à ce jour 4,1 % du capital ils n’iront pas loin.

REFOCUS NOT RESET a écrit :

We are a consortium of leading European real estate and technology investors, led by Léon Bressler, the former Chairman and CEO of Unibail (the precursor to URW), and leading French technology entrepreneur Xavier Niel.

Together, the consortium holds 4.1% of the stapled shares in URW, making us one of the company’s largest shareholders.

Sauf à convaincre des grands actionnaires :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_urw_actionnaires.png
Mais ce ne sont pas fonds activistes.

A comparer avec ce qui se passe sur Lagardère :
pour s’attaquer à ce genre de proie (plusieurs milliards d’euros de capitalisation) il faut être un plus grand requin (Vincent Bolloré ou Bernard Arnault).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1924 16/10/2020 00h08

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Bonsoir,

En parlant d’Arnault, si on s’amuse à un peu de capital fiction :
- c’est le beau père de Niel
- il avait investit dans Carrefour et poussé sur la monetisation de l’immo
-il est interessé par Lagardere et certainement son activité de retail dans les aeroports et gare
-il posséde Sephora
-Nombreuses de ses marques sont locataires de URW

Voila les faits.

Pour la fiction chacun peut monter son sceanario.

Netflix is watching you.

Affaire à suivre mais c’est interessant de voir comment les milliardaires jouent au monopoly wink

Dernière modification par Pryx (16/10/2020 00h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#1925 16/10/2020 09h17

Membre
Réputation :   49  

ArnvaldIngofson, le 15/10/2020 a écrit :

Belle initiative, mais avec à ce jour 4,1 % du capital ils n’iront pas loin.

REFOCUS NOT RESET a écrit :

We are a consortium of leading European real estate and technology investors, led by Léon Bressler, the former Chairman and CEO of Unibail (the precursor to URW), and leading French technology entrepreneur Xavier Niel.

Together, the consortium holds 4.1% of the stapled shares in URW, making us one of the company’s largest shareholders.

Sauf à convaincre des grands actionnaires :
[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_urw_actionnaires.png[/url]
Mais ce ne sont pas fonds activistes.

A comparer avec ce qui se passe sur Lagardère :
pour s’attaquer à ce genre de proie (plusieurs milliards d’euros de capitalisation) il faut être un plus grand requin (Vincent Bolloré ou Bernard Arnault).

GS a detenu jusqu a 20% du capital.
MS est rentre au plus bas.
Les deux sont des fonds actifs.
Ils voteront pour le plan qui leur semble le plus juste. Rien que si ces deux la votent pour Bressler et Niel, ca va etre difficile au management d’atteindre le quorum.

Sinon, quand on est un parrain du capitalisme francais comme Niel, on pense surement pouvoir faire reviser les covenants.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Unibail-Rodamco-Westfield sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur