Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 05/05/2017 17h54 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   172 

C’est ce que j’essaye de faire.

Après plus de 30 ans de boursicotage, j’ai en effet le sentiment que mai et juin sont traditionnellement de mauvais mois. La période de juillet à octobre est par ailleurs celle des grandes secousses : jeudi noir de 1929, krach de 1987, 1ère guerre du golfe, crise des économies asiatiques, attentats du 11 septembre 2001, crise des subprimes.

Pour autant, je n’ai jamais liquidé mon portefeuille en mai pour le racheter en novembre ; une fois de plus, c’est la pingrerie que me guide car je ne veux pas louper la tonte des dividendes.

Hors ligne

 

#77 05/05/2017 18h20 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   386 

Ci-joint, le msci world net return par mois en € entre 1971 et 2016

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_sellinmay.jpg

Durant l’été (au sens large), la performance est mauvaise mais légèrement positive. Donc une stratégie sortant des actions et revant en octobre aurait moins bien performé que le B&H. Si on l’avait mis en fonds en euros plutôt qu’en cash ca aurait peut être été légèrement positif, mais sans prendre en compte les couts de transaction.

Si on fait le même exercice sur le SP500 depuis 1926 c’est globalement le même résultat.

Hors ligne

 

#78 05/05/2017 22h20 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   125 

Pour l’indice CAC40 nu, on a un effet saisonnier sur mai et juin, avec le détachement de quelques pourcent d’indice au niveau des coupons.

Je ne sais pas si c’est le facteur principal de cet "saisonnalité mais en tous cas, il y contribue. Effectivement, quand on "pisse" contre le vent, c’est plus difficile.

Est ce que les indices nus mondiaux et américains subissent cette même saisonnalité au niveau des détachement des coupons ?

A+
Zeb

Hors ligne

 

#79 06/05/2017 08h40 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   30 

zeb a écrit :

Effectivement, quand on "pisse" contre le vent, c’est plus difficile.

Uniquement ceux qui ont passé le cap Horn y ont droit smile

Hors ligne

 

#80 06/05/2017 10h01 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   

Molff a écrit :

Merci pour vos retours. Sans couper ses positions sur cette période qui me semble assez drastique, peut être qu’une stratégie qui voudrait renforcer plus faiblement de mai à octobre et plus fortement de novembre à avril pourrait avoir du sens.

Ne vaudrait-il plutôt mieux pas faire l’inverse (approche Value Averaging) ?

Choosing Between Dollar-Cost And Value Averaging

Hors ligne

 

#81 07/05/2017 11h00 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   14 

Et sur MSCI ACWI IMI NTR en euros, depuis 1999, en excluant les 10% de valeurs extrêmes (pour éviter l’effet 11 septembre 2001, etc.)
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11460_msciacwiimi.png

(Le triangle est la moyenne, le trait horizontal est la médiane.)

Donc l’effet semble bien présent au moins sur juin et septembre.

Hors ligne

 

#82 07/05/2017 13h50 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   76 

Pouvez-vous nous indiquer ce que représentent les ronds ?
Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#83 07/05/2017 18h09 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   14 

Il s’agit de valeurs extrêmes (j’utilise la configuration par défaut de Matplotlib, qui il me semble représente ainsi les valeurs qui sont en dehors de 1.5* l’intervalle inter quartile).

Hors ligne

 

#84 07/05/2017 18h55 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   125 

Pour les historiques du CAC (reconstitué) avant 1987, date de création du CAC40.

Se site donne également les historiques du CAC depuis sa création.

https://www.bnains.org/archives/archives.php

Indices

    CAC40 depuis sa création fin 1987. Du 31.12.1987 au 17.03.2017 (345 Ko). Au format texte. Ou bien au format zip pour 126 Ko.
    Attention : les volumes sont en millions d’Euros et représentent selon les périodes les volumes réels du CAC ou les volumes du SRD (en cours de remise à plat).
    CAC40 reconstitué(?) de 1965 à 1988 inclus. Du 08.01.1965 au 30.12.1988 (154 Ko). Au format texte. Ou bien au format zip pour 22 Ko.
    La provenance de ces données m’est inconnue. Les valeurs du CAC sont différentes pour 1988 de celles fournies par Euronext, à prendre avec des pincettes donc, même si elles ont l’air ’vraies’, c’est à dire fidèles à l’évolution de la Bourse de Paris depuis 1965. A utiliser plutôt pour la tendance générale que pour des backtests pointus.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#85 07/05/2017 19h35 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   76 

sven337 a écrit :

Il s’agit de valeurs extrêmes (j’utilise la configuration par défaut de Matplotlib, qui il me semble représente ainsi les valeurs qui sont en dehors de 1.5* l’intervalle inter quartile).

Merci mais je ne suis pas certain de mieux comprendre.
Les extrèmes sont en fait les deux extrémités du chandelier, non ?
Par ailleurs comment peut-on avoir deux ronds dans la partie basse des mois d’août et décembre ?
Ce n’est pas fondamentalement important en définitive mais cette donnée n’est pas exploitable du coup (pour moi).

Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#86 07/05/2017 21h25 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   14 

Le min et le max ne sont pas les extrémités des moustaches. Les moustaches s’étendent sur une fonction de l’intervalle inter-quartile, je vous renvoie à la documentation pour plus de détails :
pyplot — Matplotlib 2.0.1 documentation

Ci-dessous, le même graphe avec min et max comme extrémités des moustaches, puisque ça a l’air de vous perturber smile
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11460_msciacwiimi2.png

Concrètement, mon premier graphe est plus intéressant car il ignore "naturellement" les points extrêmes, alors que cette deuxième présentation vous donne moins d’information.

Hors ligne

 

#87 07/05/2017 21h30 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   85 

Bonsoir,

@sven337, si vous voulez un autre point de vue sur ce sujet, vous pouvez regarder par -> ici, en particulier pour l’analyse walk forward.

J’ai encore quelques idées sur ce sujet, mais elles viendront plus tard :-) !

Amicalement,

R.

Dernière modification par roro (07/05/2017 21h30)


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#88 16/05/2017 22h35 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   14 

Roro, super travail de votre part, mais je trouve que rester hors marché pendant 6 mois est un peu "ambitieux", vu que les statistiques n’indiquent pas une espérance négative sur six mois consécutifs. Cela explique le walk forward très mauvais.
Personnellement, je me contente de constater que les mois de juin et septembre semblent avoir une espérance négative, et de faire le pari (car ça en est un) que cela va continuer ainsi (sur une petite partie de mes actifs, bien sûr).
Je suis curieux, si vous avez le temps, de voir les résultats d’une analyse sur un seul mois.

Hors ligne

 

#89 17/05/2017 15h17 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   294 

tikou a écrit :

Une belle formule + quelques données passées vaguement correlées peut suffire à créer un effet psychologique de masse dans un monde où beaucoup de gens sont superstitieux.

Du coup une telle formule peut à elle seule, relayée par les médias, avoir un effet sur le marché.

Je ne serais personnellement pas surpris que cette année, après le rendement qu’on a vu depuis le début d’année, cette phrase fasse écho dans la tête de beaucoup d’investisseurs qui pourraient se dire "un tiens vaut mieux que deux t.u l’auras"

après çà on pourrait inventer plein de slogans :

"Soyez malins, achetez en Juin"
"Juin ou Juillet, il faut solder"
"Vendez en août sans aucun doute"

Ou en anglais : "Be sly, buy in July" smile


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#90 11/06/2017 21h28 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   

Je suis d’accord. A lire differents forums je me dis que nombre d’intervenants pensent que ce dicton va se realiser. Psychologiquement le marche semble donc pret a une "saine" consolidation.
Reste a trouver un bouc emissaire…

Dernière modification par Livermore (11/06/2017 21h29)

Hors ligne

 

#91 11/06/2017 21h56 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   316 

heu… vous n’êtes peut-être pas très bon en anglais mais le mois de mai est terminé.

Sell in June and go away? Ca sonne moins bien et c’est probablement moins documenté.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#92 12/06/2017 09h16 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   27 

Performance mensuelles moyennes du SP500 entre 1990 et 2016. La courbe 2017 est pour le moment en ligne. Si elle le reste, nous serons sur une stagnation jusqu’en Octobre avant une acceleration à la hausse.

https://pbs.twimg.com/media/DCFOQjcUIAAF-82.jpg:large

Edit : Je n’avais pas remarqué que les échelles étaient différentes… Le décalage sur le point de départ me semblait étonnant, la réponse va au delà de ce petit problème !
Mes excuses, passez votre chemin, ce graphique ne sert à rien  roll

Dernière modification par chlorate (12/06/2017 13h35)

Hors ligne

 

#93 12/06/2017 10h13 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   386 

Il y a quand même deux échelles différentes, donc c’est assez mis leading
Et franchement les courbes n’ont pas vraiment la même tête
En faisant comme ça on peut superposer n’importe quelle courbe

Hors ligne

 

#94 12/06/2017 10h28 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   215 

En première lecture je n’avais rien compris à la superposition des courbes. Suite au message de Fructif et si j’ai bien compris, suis-je le seul à penser que c’est n’importe quoi de faire une projection avec ce genre de comparaison?
Cela relève de la météo à 3 mois ou de l’horoscope, c’est du pipeau et rien d’autre.

Edit:

Edit de chlorate a écrit :

Mes excuses, passez votre chemin, ce graphique ne sert à rien  roll

Ok, vous ferez mieux la prochaine fois smile

Dernière modification par kc44 (13/06/2017 03h43)

Hors ligne

 

#95 13/06/2017 09h35 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   

A noter que Marc Touati en met une couche sur le sujet :
"Les marchés vont baisser de 15% dans les 6 prochains mois !", selon Marc Touati

Ca vaut ce que ça vaut.

Hors ligne

 

#96 13/06/2017 09h55 → Sell in May and go away...

Administrateur
Réputation :   1591 

Livermore a écrit :

Ca vaut ce que ça vaut.

C’est-à-dire que ça ne vaut rien et je trouve dommage de relayer ce type d’élucubrations qui participe de la bourse qui s’agite et qui clignote.

Hors ligne

 

#97 13/06/2017 09h58 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   32 

C’est un peu une spécialité chez Marc Touati que de prévoir régulièrement des krachs. Il y aura bien un moment où il finira par avoir raison. En attendant, ça vaut ce que ça vaut, oui…

Hors ligne

 

#98 13/06/2017 10h43 → Sell in May and go away...

Membre
Réputation :   172 

Bonjour,

Bah si je mets ma montre sur midi, je suis clairement dans l’erreur ; pour autant, je vais finir par avoir raison dans moins de 2 heures. Pour arriver à cette conclusion, point n’est besoin de sortir de l’X ou de l’ENSAE.

Touati est en tout état de cause un type madré et intelligent : lorsqu’il était étudiant à l’ENSAE (la grande école d"économie et d’économétrie sous tutelle de l’INSEE) il ne mettait jamais les pieds en cours, ce qui ne l’a pas empêché d’obtenir brillamment son diplôme, mais aussi de se faire de solides inimitiés parmi ses petits camarades X-ENSAE qui travaillaient plus dur que lui sans être vraiment aussi brillants. Les X-ENSAE deviennent ensuite des hauts fonctionnaires administrateurs de l’INSEE en charge de la prévision économique du Gouvernement, peuplant les couloirs de l’INSEE et de la direction générale du trésor.

Simple ENSAE, n’étant pas passé par l’X et n’ayant jamais travaillé dans la fonction publique, Touati fonde son fonds de commerce et sa renommée en apportant des idées souvent iconoclastes et toujours en contradiction avec la doxa du trésor. Il lui arrive de se tromper, mais ce positionnement lui permet d’asseoir sa renommée.

Si je regarde mon portefeuille, je constate, à ma grande surprise je le confesse, que mai a été le meilleur mois de l’année et que juin est à ce jour dans le vert.

Hors ligne

 

#99 13/06/2017 11h43 → Sell in May and go away...

Administrateur
Réputation :   1591 

Froidevaux a écrit :

C’est un peu une spécialité chez Marc Touati que de prévoir régulièrement des krachs.

Je suppose que vous vouliez écrire plutôt "prédire" que "prévoir", puisque ce dernier terme suppose une réussite dans la prédiction, ce qui n’est pas le cas.

Mais le champion toute catégorie, c’est Albert Edwards de la Société Générale : Un stratégiste réputé de Société générale prévoit un krach de 70% à Wall Street.

Cela fait des années et des années maintenant qu’il a tout faux, mais à chaque baisse des marchés, on le revoit dans les médias, sous la casquette d’un expert-stratégiste marché "réputé".

En 2010 : Stock markets face a ’bloodbath’, warns SocGen strategist Albert Edwards.

On ne sait s’il faut rire ou pleurer et qui faut-il culpabiliser : ceux qui continuent à en faire l’écho, ceux qui lisent ce type d’écho sans aucun regard critique ou encore ceux qui les propagent.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech